SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Les veilleurs asniérois
POINT SUR LA LENTE DEGRADATION DU QUARTIER :
ULYSSE, TON ROYAUME FOUT LE CAMP !
EPISODE 1 : LE COMMERCE DE PROXIMITE
Suite au cultissime scrutin municipal de mars 2014, la
cérémonie d’intronisation de notre édile adoré
constitua une sérieuse alerte. A cette occasion,
Manuel Aeschlimann fit un parallèle fort amusant entre
lui et le roi Ulysse, revenant en son royaume après un
long périple. « Heureux qui, comme Manuel, a fait un
beau voyage.. ». Las, une commune n’est pas un
royaume !
Les années passent, et elles emportent avec elles les
espérances trompées. Force est de constater que le
« royaume » vogue à vau-l’eau (si vous préférez, part
en cacahuète). le bilan de cette prise en main est
catastrophique. Il est donc temps de faire un
récapitulatif de la situation concernant le quartier des
Hauts d’Asnières.
Chers lecteurs, vous excuserez par avance cet
inventaire à la Prévert, mais il y a tant à dire.
De prime abord, parlons commerce.
Parlons de ce langage de la vie réelle d'un quartier.
Comparaison n'est pas raison, mais quand même !
Dans les années quatre-vingt-dix, l'activité
commerciale battait son plein. Pêle-mêle, un buraliste,
une maison de la presse, un fleuriste, une
maroquinerie, une bijouterie...De nos jours, des
boulangeries (quatre dans le quartier), des fringues,
des fringues, des fringues, des opticiens - à croire que
nous sommes tous myopes...Bref, un réel manque de
diversité. Les fermetures se multiplient. L'activité
commerciale se meurt.
Pire, l'interventionnisme de la municipalité est
illogique, voire néfaste.
Mise en difficulté du marché des Quatre-Routes par
une restructuration hasardeuse : réduction du nombre
de commerçants, absence de concertation, projet de
construction d'un immeuble contesté par les riverains,
relance du marché des Mourinoux après avoir affaibli
celui des Quatre-Routes.
Notons le jeu ambiguë de la municipalité consistant à
opposer subtilement les commerçants aux résidents
sur à la question des nuisances d'usage de la halle.
Ouverture annoncée fin 2017 d'un Intermarché dans
le quartier des Courtilles. Cette grande surface saura
assurément capter les futurs habitants des
programmes immobiliers «qualitatifs». Les prix
pratiqués probablement aussi. Ce projet faussement
séduisant n'est pas une méthode adéquate de
dynamisation du commerce local, il relève davantage
d'une « atomisation » de l'existant. Étonnamment,
notons que la dernière « feuille de chou » municipale,
aux visées clairement électorales, ne mentionne pas
l'ouverture de ladite grande surface. Il est uniquement
fait mention d'une future supérette alimentaire prévue
dans le nouveau secteur Pierre de Coubertin. Les
propriétaires de ce commerce à taille humaine
risquent d'avoir quelques sueurs froides...
L'action de la municipalité ne favorise pas la mixité
des commerces. Quatre boulangeries ou deux auto-
écoles dans un secteur restreint, est-ce raisonnable?
Pourquoi le droit de préemption n'est pas utilisé -
comme dans d'autres communes - afin d'assurer
l'installation de commerces répondant aux attentes de
l’ensemble de la population du quartier (poissonnerie,
boucherie charcuterie par exemple). Maintenir la
diversité du quartier nécessité d'assurer une diversité
des commerces.
En outre, nous attendons avec impatience cette
fameuse montée en gamme, qui semble s’appliquer
uniquement aux commerces situés en centre-ville.
« Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? " Et la
soeur Anne répondait : " Je ne vois rien que le soleil qui
poudroie, et l'herbe qui verdoie ». La municipalité
s’agite frénétiquement en essayant de faire croire à
l’efficience de sa politique de dynamisation, mais les
résultats sont décevants. Les nouveaux commerces
sont trop souvent bas de gamme. La viabilité
économique à moyen terme n’est pas garantie.
TOURNEZ LA PAGE →
LE VRAI JOURNAL DES HAUTS D'ASNIERES
Pour preuve, la récente fermeture de la supérette de
la place Le Vau. Pour rappel, une promesse électorale
tenue lors de la campagne électorale des élections
départementales de mars 2015, et donc concrétisation
fut particulièrement laborieuse.
L’absence de planification des besoins en fonction des
différents secteurs du quartier est une évidence. Ce
qui nous accable n’est pas la différence entre ce que
nous avons été et ce que nous sommes. C’est la
paresse avec laquelle la municipalité a laissé ce
quartier aller à la dégradation.
Nous pensons qu’il est souhaitable :
➔ D’effectuer le bon diagnostic commercial
➔ De connaître l’organisation de l’espace en matière de flux et de transports :
- Quelles sont les zones de stationnement, le nombre de places ?
- Quelle est la structuration du quartier ?
- Quelles sont les offres de transport public ?
➔ De recenser les besoins des commerçants :
- Raisons de l’installation dans la commune ;
- Surface nécessaire ;
- Prix moyen TTC du loyer par secteur ;
- Type de clientèle visée ;
- Poids des charges ;
- Besoins ou manques identifiés en matière d’offre commerciale ;
➔ De recenser les besoins de la population :
- Mener une enquête auprès des habitants et des commerçants;
- Mesurer l’opinion des habitants sur l’offre commerciale ;
- Mettre en place une plate-forme numérique participative ;
- Associer le Conseil Consultatif de Quartier (C.C.Q) à la démarche.
➔ Assurer une cohérence globale des projets d’aménagement
➔ Eviter les friches commerciales :
- Promouvoir les boutiques éphémères ;
- Habiller les vitrines vides ;
➔ Organiser un plan de déplacement urbain favorable au commerce :
- Mettre en place des navettes ;
- Mettre en place des parkings-relais ;
- Mettre au point des cartes de parking fournies par le commerçant à ses clients ;
➔ Maintenir une offre diversifiée (par exemple, points multiservices)
➔ Favoriser le dialogue entre les commerçants, y compris ceux du marché...
➔ Intégrer les commerçants dans l’action et les projets municipaux :
- Pourquoi notre Ville n’a pas un manager du commerce, comme dans la plupart des
collectivités ?
➔ Favoriser la transmission des commerces :
- Identifier les locaux à transmettre ;
- Mettre en relation les agents immobilières et les porteurs de projets
Contactez notre association sur FACEBOOK ou TWITTER
Compte « Veilleurs Asnierois »
Adresse courriel : veilleurs.asnierois@gmail.com

Contenu connexe

Tendances

Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....
Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....
Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....
AudéLor
 
Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...
Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...
Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...
AudéLor
 
Tract r scrutin 25 mai 2014
Tract r scrutin 25 mai 2014Tract r scrutin 25 mai 2014
Tract r scrutin 25 mai 2014
Eddie Van Hassel
 
Le centre commercial le Millenaire continue sa progression
Le centre commercial le Millenaire continue sa progressionLe centre commercial le Millenaire continue sa progression
Le centre commercial le Millenaire continue sa progression
ICADE
 
La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...
La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...
La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...
AudéLor
 

Tendances (16)

La folle croissance des surfaces commerciales (v1.1)
La folle croissance des surfaces commerciales (v1.1)La folle croissance des surfaces commerciales (v1.1)
La folle croissance des surfaces commerciales (v1.1)
 
1er tract
1er tract1er tract
1er tract
 
Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....
Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....
Les centralités commerciales du Scot du pays de Lorient. Etat des lieux 2018....
 
France 1 s 2013 snapshot commerces
France 1 s 2013   snapshot commercesFrance 1 s 2013   snapshot commerces
France 1 s 2013 snapshot commerces
 
Executive Summary - laboiteaservices.com
Executive Summary - laboiteaservices.comExecutive Summary - laboiteaservices.com
Executive Summary - laboiteaservices.com
 
"Le commerce dans la ville" - Pascal Madry - Petit Déjeuner du Commerce 4.0.
"Le commerce dans la ville" - Pascal Madry - Petit Déjeuner du Commerce 4.0."Le commerce dans la ville" - Pascal Madry - Petit Déjeuner du Commerce 4.0.
"Le commerce dans la ville" - Pascal Madry - Petit Déjeuner du Commerce 4.0.
 
Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...
Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...
Le Document d'Aménagement Artisanal et Commercial : de nouvelles règles pour ...
 
Tract r scrutin 25 mai 2014
Tract r scrutin 25 mai 2014Tract r scrutin 25 mai 2014
Tract r scrutin 25 mai 2014
 
Le centre commercial le Millenaire continue sa progression
Le centre commercial le Millenaire continue sa progressionLe centre commercial le Millenaire continue sa progression
Le centre commercial le Millenaire continue sa progression
 
Le commerce d'où il vient où il va
Le commerce d'où il vient où il va Le commerce d'où il vient où il va
Le commerce d'où il vient où il va
 
La creation de_surfaces_commerciales_a_augmente_de_22%_en_2016
La creation de_surfaces_commerciales_a_augmente_de_22%_en_2016La creation de_surfaces_commerciales_a_augmente_de_22%_en_2016
La creation de_surfaces_commerciales_a_augmente_de_22%_en_2016
 
44e Journées Annuelles de l'IFM 2017 : digital retail and now?
44e Journées Annuelles de l'IFM 2017 : digital retail and now? 44e Journées Annuelles de l'IFM 2017 : digital retail and now?
44e Journées Annuelles de l'IFM 2017 : digital retail and now?
 
Le commerce dans la Ville - Arnaud Ernst
Le commerce dans la Ville - Arnaud ErnstLe commerce dans la Ville - Arnaud Ernst
Le commerce dans la Ville - Arnaud Ernst
 
La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...
La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...
La vacance commerciale dans les centralités sur Lorient Agglomération : bilan...
 
Présentation d'une Solution Smart commerce adn urbeo 26 oct16 copie 2
Présentation d'une Solution Smart commerce adn urbeo  26 oct16   copie 2Présentation d'une Solution Smart commerce adn urbeo  26 oct16   copie 2
Présentation d'une Solution Smart commerce adn urbeo 26 oct16 copie 2
 
CP_BAL_volée_oloron_140226_def_web
CP_BAL_volée_oloron_140226_def_webCP_BAL_volée_oloron_140226_def_web
CP_BAL_volée_oloron_140226_def_web
 

Similaire à T11 situation dans le quartier des hauts d asnieres

T1 naissance de la premiere association de defense
T1 naissance de la premiere association de defenseT1 naissance de la premiere association de defense
T1 naissance de la premiere association de defense
AnnabellaDASILVA
 
T12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleursT12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleurs
AnnabellaDASILVA
 
Publication Bougival Ensemble 2010
Publication Bougival Ensemble 2010Publication Bougival Ensemble 2010
Publication Bougival Ensemble 2010
coteaux2seine
 
Le labo paris 18 (1)
Le labo   paris 18 (1)Le labo   paris 18 (1)
Le labo paris 18 (1)
Pierre Le T
 

Similaire à T11 situation dans le quartier des hauts d asnieres (20)

T1 naissance de la premiere association de defense
T1 naissance de la premiere association de defenseT1 naissance de la premiere association de defense
T1 naissance de la premiere association de defense
 
Journal de bussy numéro 148
Journal de bussy numéro 148Journal de bussy numéro 148
Journal de bussy numéro 148
 
Journal de bussy numéro 137
Journal de bussy numéro 137Journal de bussy numéro 137
Journal de bussy numéro 137
 
T12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleursT12 situation dans le quartier des fleurs
T12 situation dans le quartier des fleurs
 
Synthèse des conférences sur le commerce. Communication AudéLor n° 50, avril ...
Synthèse des conférences sur le commerce. Communication AudéLor n° 50, avril ...Synthèse des conférences sur le commerce. Communication AudéLor n° 50, avril ...
Synthèse des conférences sur le commerce. Communication AudéLor n° 50, avril ...
 
Publication Bougival Ensemble 2010
Publication Bougival Ensemble 2010Publication Bougival Ensemble 2010
Publication Bougival Ensemble 2010
 
S'appuyer sur les services publics locaux
S'appuyer sur les services publics locauxS'appuyer sur les services publics locaux
S'appuyer sur les services publics locaux
 
Journal de bussy numéro 115
Journal de bussy numéro 115Journal de bussy numéro 115
Journal de bussy numéro 115
 
Question d'actualité : Les commerces de la ville Haute en péril
Question d'actualité : Les commerces de la ville Haute en périlQuestion d'actualité : Les commerces de la ville Haute en péril
Question d'actualité : Les commerces de la ville Haute en péril
 
Journal de bussy numéro 126
Journal de bussy numéro 126Journal de bussy numéro 126
Journal de bussy numéro 126
 
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
 
3 o ktract amh
3 o ktract amh3 o ktract amh
3 o ktract amh
 
Angoulême mag 69
Angoulême mag 69Angoulême mag 69
Angoulême mag 69
 
Le labo paris 18 (1)
Le labo   paris 18 (1)Le labo   paris 18 (1)
Le labo paris 18 (1)
 
Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105Journal de bussy numéro 105
Journal de bussy numéro 105
 
Diagnostic commercial et éléments de stratégie. Commune de Ploemeur. Communic...
Diagnostic commercial et éléments de stratégie. Commune de Ploemeur. Communic...Diagnostic commercial et éléments de stratégie. Commune de Ploemeur. Communic...
Diagnostic commercial et éléments de stratégie. Commune de Ploemeur. Communic...
 
Journal de bussy numéro 128
Journal de bussy numéro 128Journal de bussy numéro 128
Journal de bussy numéro 128
 
L'attractivité de Tourcoing - annexes
L'attractivité de Tourcoing - annexesL'attractivité de Tourcoing - annexes
L'attractivité de Tourcoing - annexes
 
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septième
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septièmePrésentation du projet de management de centre-ville lyon septième
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septième
 
Mission d’Information et d’Evaluation - Audition du 2 octobre 2014
Mission d’Information et d’Evaluation - Audition du 2 octobre 2014Mission d’Information et d’Evaluation - Audition du 2 octobre 2014
Mission d’Information et d’Evaluation - Audition du 2 octobre 2014
 

Plus de AnnabellaDASILVA

Plus de AnnabellaDASILVA (14)

T29 procedures-baillon[8560]
T29   procedures-baillon[8560]T29   procedures-baillon[8560]
T29 procedures-baillon[8560]
 
T26 tract hauts d'asnieres clientelisme
T26   tract hauts d'asnieres clientelismeT26   tract hauts d'asnieres clientelisme
T26 tract hauts d'asnieres clientelisme
 
T24 fete fin d annee
T24 fete fin d anneeT24 fete fin d annee
T24 fete fin d annee
 
T25 tract becon flachat 3 eme[7702]
T25   tract becon flachat 3 eme[7702]T25   tract becon flachat 3 eme[7702]
T25 tract becon flachat 3 eme[7702]
 
T21 tract becon flachat 2 eme
T21   tract becon flachat 2 emeT21   tract becon flachat 2 eme
T21 tract becon flachat 2 eme
 
T22 les courtilles
T22  les courtillesT22  les courtilles
T22 les courtilles
 
T19 situation residences concorde 1 et chateau
T19   situation residences concorde 1 et chateauT19   situation residences concorde 1 et chateau
T19 situation residences concorde 1 et chateau
 
T18 destruction patinoire olympique des courtilles
T18   destruction patinoire olympique des courtillesT18   destruction patinoire olympique des courtilles
T18 destruction patinoire olympique des courtilles
 
T17 collection de la bibliotheque populaire d asnieres
T17   collection de la bibliotheque populaire d asnieresT17   collection de la bibliotheque populaire d asnieres
T17 collection de la bibliotheque populaire d asnieres
 
T10 temoignage d une habitante du quartier des hauts d asnieres
T10 temoignage d une habitante du quartier des hauts d asnieresT10 temoignage d une habitante du quartier des hauts d asnieres
T10 temoignage d une habitante du quartier des hauts d asnieres
 
T7 remerciement petition regie de quartier
T7 remerciement petition regie de quartierT7 remerciement petition regie de quartier
T7 remerciement petition regie de quartier
 
T5 securite retour cms - marche
T5 securite   retour cms - marcheT5 securite   retour cms - marche
T5 securite retour cms - marche
 
T3 commercants du marche des 4 routes
T3 commercants du marche des 4 routesT3 commercants du marche des 4 routes
T3 commercants du marche des 4 routes
 
T2 mobilisation pour la greve du personnel communal
T2 mobilisation pour la greve du personnel communalT2 mobilisation pour la greve du personnel communal
T2 mobilisation pour la greve du personnel communal
 

T11 situation dans le quartier des hauts d asnieres

  • 1. Les veilleurs asniérois POINT SUR LA LENTE DEGRADATION DU QUARTIER : ULYSSE, TON ROYAUME FOUT LE CAMP ! EPISODE 1 : LE COMMERCE DE PROXIMITE Suite au cultissime scrutin municipal de mars 2014, la cérémonie d’intronisation de notre édile adoré constitua une sérieuse alerte. A cette occasion, Manuel Aeschlimann fit un parallèle fort amusant entre lui et le roi Ulysse, revenant en son royaume après un long périple. « Heureux qui, comme Manuel, a fait un beau voyage.. ». Las, une commune n’est pas un royaume ! Les années passent, et elles emportent avec elles les espérances trompées. Force est de constater que le « royaume » vogue à vau-l’eau (si vous préférez, part en cacahuète). le bilan de cette prise en main est catastrophique. Il est donc temps de faire un récapitulatif de la situation concernant le quartier des Hauts d’Asnières. Chers lecteurs, vous excuserez par avance cet inventaire à la Prévert, mais il y a tant à dire. De prime abord, parlons commerce. Parlons de ce langage de la vie réelle d'un quartier. Comparaison n'est pas raison, mais quand même ! Dans les années quatre-vingt-dix, l'activité commerciale battait son plein. Pêle-mêle, un buraliste, une maison de la presse, un fleuriste, une maroquinerie, une bijouterie...De nos jours, des boulangeries (quatre dans le quartier), des fringues, des fringues, des fringues, des opticiens - à croire que nous sommes tous myopes...Bref, un réel manque de diversité. Les fermetures se multiplient. L'activité commerciale se meurt. Pire, l'interventionnisme de la municipalité est illogique, voire néfaste. Mise en difficulté du marché des Quatre-Routes par une restructuration hasardeuse : réduction du nombre de commerçants, absence de concertation, projet de construction d'un immeuble contesté par les riverains, relance du marché des Mourinoux après avoir affaibli celui des Quatre-Routes. Notons le jeu ambiguë de la municipalité consistant à opposer subtilement les commerçants aux résidents sur à la question des nuisances d'usage de la halle. Ouverture annoncée fin 2017 d'un Intermarché dans le quartier des Courtilles. Cette grande surface saura assurément capter les futurs habitants des programmes immobiliers «qualitatifs». Les prix pratiqués probablement aussi. Ce projet faussement séduisant n'est pas une méthode adéquate de dynamisation du commerce local, il relève davantage d'une « atomisation » de l'existant. Étonnamment, notons que la dernière « feuille de chou » municipale, aux visées clairement électorales, ne mentionne pas l'ouverture de ladite grande surface. Il est uniquement fait mention d'une future supérette alimentaire prévue dans le nouveau secteur Pierre de Coubertin. Les propriétaires de ce commerce à taille humaine risquent d'avoir quelques sueurs froides... L'action de la municipalité ne favorise pas la mixité des commerces. Quatre boulangeries ou deux auto- écoles dans un secteur restreint, est-ce raisonnable? Pourquoi le droit de préemption n'est pas utilisé - comme dans d'autres communes - afin d'assurer l'installation de commerces répondant aux attentes de l’ensemble de la population du quartier (poissonnerie, boucherie charcuterie par exemple). Maintenir la diversité du quartier nécessité d'assurer une diversité des commerces. En outre, nous attendons avec impatience cette fameuse montée en gamme, qui semble s’appliquer uniquement aux commerces situés en centre-ville. « Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? " Et la soeur Anne répondait : " Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l'herbe qui verdoie ». La municipalité s’agite frénétiquement en essayant de faire croire à l’efficience de sa politique de dynamisation, mais les résultats sont décevants. Les nouveaux commerces sont trop souvent bas de gamme. La viabilité économique à moyen terme n’est pas garantie. TOURNEZ LA PAGE → LE VRAI JOURNAL DES HAUTS D'ASNIERES
  • 2. Pour preuve, la récente fermeture de la supérette de la place Le Vau. Pour rappel, une promesse électorale tenue lors de la campagne électorale des élections départementales de mars 2015, et donc concrétisation fut particulièrement laborieuse. L’absence de planification des besoins en fonction des différents secteurs du quartier est une évidence. Ce qui nous accable n’est pas la différence entre ce que nous avons été et ce que nous sommes. C’est la paresse avec laquelle la municipalité a laissé ce quartier aller à la dégradation. Nous pensons qu’il est souhaitable : ➔ D’effectuer le bon diagnostic commercial ➔ De connaître l’organisation de l’espace en matière de flux et de transports : - Quelles sont les zones de stationnement, le nombre de places ? - Quelle est la structuration du quartier ? - Quelles sont les offres de transport public ? ➔ De recenser les besoins des commerçants : - Raisons de l’installation dans la commune ; - Surface nécessaire ; - Prix moyen TTC du loyer par secteur ; - Type de clientèle visée ; - Poids des charges ; - Besoins ou manques identifiés en matière d’offre commerciale ; ➔ De recenser les besoins de la population : - Mener une enquête auprès des habitants et des commerçants; - Mesurer l’opinion des habitants sur l’offre commerciale ; - Mettre en place une plate-forme numérique participative ; - Associer le Conseil Consultatif de Quartier (C.C.Q) à la démarche. ➔ Assurer une cohérence globale des projets d’aménagement ➔ Eviter les friches commerciales : - Promouvoir les boutiques éphémères ; - Habiller les vitrines vides ; ➔ Organiser un plan de déplacement urbain favorable au commerce : - Mettre en place des navettes ; - Mettre en place des parkings-relais ; - Mettre au point des cartes de parking fournies par le commerçant à ses clients ; ➔ Maintenir une offre diversifiée (par exemple, points multiservices) ➔ Favoriser le dialogue entre les commerçants, y compris ceux du marché... ➔ Intégrer les commerçants dans l’action et les projets municipaux : - Pourquoi notre Ville n’a pas un manager du commerce, comme dans la plupart des collectivités ? ➔ Favoriser la transmission des commerces : - Identifier les locaux à transmettre ; - Mettre en relation les agents immobilières et les porteurs de projets Contactez notre association sur FACEBOOK ou TWITTER Compte « Veilleurs Asnierois » Adresse courriel : veilleurs.asnierois@gmail.com