SlideShare une entreprise Scribd logo
ECOLE HASSANIA DES TRAVAUX PULICS
Réalisé par: HOUMYMID ADELLATIF INGENIEUR GEOMETRE TOPOGRAPHE
COURS D’ASSAINISSEMENT
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
 Introduction
 Objectif
 Étapes du projet
 Facteurs influents sur l’assainissement
 Principe d’assainissement
 Évaluation des débits des eaux pluviales
 Évaluation des débits des eaux usées
 Dimensionnement des ouvrages
 Tracé des profils en long
 Estimation du coût du projet d’assainissement
PLAN DE COURS www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Introduction :
L’assainissement est un équipement
d’infrastructure qui a pour objet d’assurer
la collecte et l’évaluation de l’ensemble des
eaux pluviales et usées, et leur rejet dans
les exutoires naturels pour éviter les
submersions et les épidémies ou les
nuisances. Le rejet se ferait selon les
modes compatibles aux exigences de la
santé publique et d’environnement
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
LES SYSTEMES D’EVACUATION
- Les systèmes unitaires : l’évacuation des eaux usées et
pluviales par un réseau unique, généralement pourvu de
déversoir permettant le rejet d’une partie des eaux
directement dans le milieu naturel.
- Les systèmes séparatifs :qui consistent à évacuer des eaux
usées domestiques (eaux de vannes et eaux ménagères)
vers une station de traitement , alors que l’évacuation de
toutes les eaux pluviales est assurée par un autre réseau
vers un point de rejet dans le milieu naturel.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
LES SYSTEMES D’EVACUATION
- Les systèmes mixtes : désignent communément
des réseaux constitués selon les zones
d’habitation, en partie en système unitaire et en
partie en système séparatif.
- Les systèmes pseudo séparatifs : c’est un système
ou l’on divise les apports d’eaux pluviales en
deux partie : une provenant essentiellement des
surfaces de voirie et l’autre qui proviennent des
toitures et cours intérieurs et qui sont raccordées
au réseau des eaux domestiques.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Objectifs du Projet
• projet d’assainissement selon un système d’évacuation
séparatif selon les directives techniques résultantes des études
et recherches récentes dans ce domaine.
• ressortir toutes les étapes du travail du calcul envisageant les
formules adoptées pour ces fins (calcul des débits,
assemblages etc. )
• tout en ayant recourt aux document préétablis quand c’est
nécessaire (abaques servant au dimensionnement des
ouvrages ).
• voir la validité du projet proposé dans la réalité à l’aide d’une
évaluation économique (dépenses et coûts d’établissement)
vis-à-vis des contraintes techniques.
• Aussi, faut – il dégager l’importance de l’assainissement dans
le cadre des travaux de l’urbanisme.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
LES ETAPES DU PROJET D’ASSAINISSEMENT
• Détermination des caractéristiques et des paramètres de la
région
• Découpage de la surface en un certain nombre de bassins
élémentaires
• Recherche des Caractéristiques des bassins élémentaires
(superficie, pente, longueur du plus long cheminement
hydraulique coefficient du ruissellement),
• Détermination des débits de pointes des bassins élémentaires,
• Opération aux assemblages de l’amont vers l’aval avec
détermination des paramètres équivalents correspondants,
• Dimensionnement des ouvrages,
• Établissement des profils en long des antennes, et collecteur
principal constituant le réseau d’assainissement,
• Évaluation économique de l’établissement du projet.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Facteurs influents sur les projets d’assainissement.
1-1 Données naturelles du site
Les débits de pointes des eaux pluviales sont très importants, par
rapport à ceux des eaux usées qu’on a considéré négligeables : En
effet, ils ne dépassent pas 2 à 3 litres par seconde. Pour cela, il faut
donc une étude statistique de fréquence de renouvellement des
caractères climatiques exceptionnels de la région.
1-2 – Données Topographiques
L’évacuation est d’autant plus aisée que le terrain présente des
pentes plus importantes. La pente minimum est celle qui permettrait
l’entraînement des sables et des déchets (caractère gravitaire).
1-3 – Données géologiques
Elles concernent la nappe phréatique, la structure et la nature du
terrain
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Facteurs influents sur les projets d’assainissement.
1-4 – Données relatives aux agglomérations
Elles concernant :
• La population (densité et croissance).
• L’activité industrielle,
• L’occupation du sol (Espaces verts, voies, zones urbanisées, etc.).
• Les données relatives au développement futur de l’agglomération
subordonnées à l’urbanisme et à la planifications (schémas directeurs et plans
d’action régional pour une planification à long terme et plus d’occupations
du sol à court terme).
Problèmes d’exploitation du réseau
Le tracé d’ouvrages et l’espacement entre les regards devront tenir compte des
points suivants :
• La possibilité du nettoyage des réseaux non visitables et de leurs ouvrages
annexes pour le matériel moderne.
• La ventilation des réseaux assurée par les bouches d’égout et par les
branchements particuliers.
• Le respect des réglementations concernant la sécurité.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Facteurs influents sur les projets d’assainissement.
La réalisation d’un projet d’assainissement nécessite aussi la
connaissance de :
- La situation actuelle de l’agglomération : la situation
par rapport au Schéma directeur d’aménagement, la
situation par rapport au réseau d’assainissement existant.
- Données propres au projet : Pentes minimales et
maximales des canalisations, Diamètre minimal…
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Après avoir pris en considération de tous les facteurs qui
influent sur le projet d’assainissement, on établie :
• Plan coté : il contient tous les éléments concernant l’altimétrie de la
zone : courbe de niveau, points coté, l’assiette du projet, les voies
existantes…
• Plan de voirie : on trace l’axe de chaque voie, sa nomination, sa
largeur, les angles aux intersections des axes et les distances entre les
intersections des axes.
• Plan d’assainissement : on trace les canalisations du réseau avec
mention du sens d’écoulement et du diamètre, canalisation de
branchement des lots au réseau, les ouvrages annexes (regards avec
distinction des différents types, bouches d’égout) et le raccordement
du lotissement aux réseaux d’égouts existants.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Après avoir pris en considération de tous les facteurs qui
influent sur le projet d’assainissement, on établie :
• Plan des bassins versants : délimitation des bassins versants et la
détermination des superficies, coefficients de ruissellement, pentes
du terrain naturel et l’allongement.
• Profils en long : tracé des éléments de voirie (la ligne rouge, cotes
voirie, pentes voirie..), les élément du terrain naturel (plan de
comparaison, ligne et cotes du terrain naturel, distances partielles
et cumulées entre points de terrain naturel) et les éléments de
canalisation (numéros de regard, distance entre regards, cotes
radiers, pentes des collecteurs, diamètres et classes des collecteurs
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
2/- Principe d’assainissement
1/u v/u 1/u w/u
Q = Kо I C A
| Q = Débit (l/s ou m³/s) selon les paramètres fournis.
| A = Superficie du basin en ha
| C = Coefficient du ruissellement
| I = Pente moyenne du plus long cheminement.
Hydraulique du bassin versant (en m/m)
U, ko, v, w = Coefficients
C = Superficie imperméable (ou revêtue)
Surface totale
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
2/- Principe d’assainissement
| U = 1 + 0,287 b
| Ko = (0,5 b a) /6.6
| V = - 0,41 b
| W = 0,95 + 0,507 b
a et b (a(T) et b(T) ) sont deux paramètres caractérisants la région et qui sont en
fonction de l’intensité ( i) et de la période du retour ( T) des averses déduites à
partir des études statistique des relevés pluviométriques.
A défaut, on prend T = 10 ans.
i = a bt
i = Intensité d’une averse (en mm/minutes)
de temps de concentration t (en minutes
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
2/- Principe d’assainissement
La formule précédente peut être écrite de la façon suivante :
x y z
Q = K A C I
Avec : k = ko 1/u
x = w/u
y = 1/u
z = v/u
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-1 - Découpage sur le plan de masse en bassins élémentaires
le découpage devra suivre :
- Les voies
- Les lignes de plus grande pente
- Les limites séparatives des propriétés
Cependant, le découpage reste une opération très subjective
difficilement réglable et dépend largement de la façon et
d’appréciation du relief
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-2 Calcul des Surfaces des bassins élémentaires
Le calcul des contenances se fera soit numériquement ou
graphiquement en découpant le bassin élémentaire en formes
géométriques simples.
L’échelle étant de 1/500, les longueurs mesurées en centimètres
seront multipliées par 5 pour obtenir la surface A en m2
A (ha) = A (m2) 10-4
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-3 Évaluation du coefficient de ruissellement
Ce coefficient détermine le taux d’imperméabilisation. Il est
obtenu en utilisant la formule suivante :
(Ci*Ai) / Ai
Ai : superficie du sous basin i
Ci : coefficient du sous basin i
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-4 - Évaluation de la pente
• Pour un bassin, dont le plus long cheminement hydraulique L qui
est constitué de traçons successifs l k de pentes supposées
constantes Ik, la pente moyenne qui intègre le temps de
concentration (temps d’écoulement le long du cheminement) est :
I = (L/  (Lk / /√Ik) ²
L : le plus long cheminement hydraulique
Lk : longueur du tronçon k
Ik : pente du tronçon k
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-4 - Évaluation de la pente
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-5 - Évaluation de l’allongement du bassin versant (Coefficient d’allongement) :
M est défini comme étant le rapport du plus long cheminement
hydraulique L au coté du carré de surface équivalente à la
superficie du bassin considéré. La formule proposé par Caquot
tienne compte d’un coefficient correcteur m.
0.84 b
m = (M) 1 + 0.287 b
2
M = L / √ A est le coefficient d’allongement
0.8 ≤ M ≤ 4
x y z
Q = ( K A C I ) x m
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-6 - Assemblage des bassins et évaluation des paramètres
équivalents
On effectuera l’assemblage des bassins versants en opérant par bloc
successivement de l’amont vers l’aval tout en déterminant les
paramètres équivalents correspondants (A eq, Ceq, I eq, Meq).
Aeq = surface équivalente
Ceq = Coefficient de ruissellement équivalent
Ieq = pente équivalente
Meq = coefficient d’allongement équivalent.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
B1 et B2 en série B12 = B1-B2
B12 et B3 en parallèle B12 à 3 = B12//B3
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Paramètre Bassins en série Bassins en parallèles
Surface A n
A=∑ Ai
i=1
n
A=∑ Ai
i=1
Coef. de ruissellement C n n
C= (∑ (Ai*Ci)) / ∑ Ai
i=1 i=1
n n
C= (∑ (Ai*Ci)) / ∑ Ai
i=1 i=1
Pente I n n
I= ((∑ Li ) / ( ∑ Li/Ii
0.5) )2
i=1 i=1
n n
I= (∑ Ii*Qi ) / ( ∑ Qi )
i=1 i=1
Allongement L n
L =∑ Li
i=1
L= Lj avec Qj est maxi
Les paramètres équivalents des bassins versants
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales
5-7 -Limites d'application de la formule de Caquot :
L'application de la formule de Caquot à un bassin versant donné
exige la vérification d'un certain nombre de caractéristiques:
Q = (K Ax Cy Iz )*m ; m = (M/2) ((0.84b)/(1+0.287b))
Avec A ≤ 200ha A étant la superficie totale du bassin versant
0.2 ≤ C ≤ 0.9
0.2% ≤ I ≤ 5% I étant la pente du terrain naturel et
Imax/Imin ≤ 20
0.8 ≤ M ≤4 M étant le coefficient d’allongement
Lorsque les caractéristiques du bassin versant dépassent les limites
signalées ci-dessus on aura recours à la méthodes rationnelle.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
6. EVALUATION DES DÉBITS DES EAUX USÉES :
L’évaluation du débit des eaux usées porte essentiellement sur
l’estimation des quantités d’eaux potables consommées pour chaque
habitant
Ainsi, par exemple, dans la ville de Casablanca on estime les quantités
d’eau potables à consommer pour :
• Le haut standing à 140 l /habitant /jour.
• Le moyen standing à 120 l/habitant /jour.
• Le bas standing à 80 l /habitant /jour.
• L’industrie à 15 l /jour /hectare.
• Le restaurant à 20 l /place /jour.
• L’école à 10 l /jour /élève
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
6. EVALUATION DES DÉBITS DES EAUX USÉES
Les pertes du réseau sont de l’ordre de 20 %.
Donc la quantité d’eaux usées rejetées se déduit d’un
calcul de besoin en eau en appliquant un coefficient de
restitution à 80 %.
Qm = Dot * Nha * 0.80 / 86400
Où:
Qm : Débit moyen journalier d’eau usée en l/s.
Dot : Dotation unitaire en eau potable (en l/j/hab).
Nha : Nombre d’habitation de la zone considérée.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
6. EVALUATION DES DÉBITS DES EAUX USÉES
la consommation en eau potable augmente pendant la saison d’été, nous
définissons ainsi un coefficient de pointe saisonnier Qc par le rapport de la
moyenne des mois d’été sur la moyenne des autres mois de l’année.
Ce coefficient varie en générale entre 1.2 et 1.5.
Qms = Qm * Qc
Le coefficient de la pointe horaire se définit comme le rapport du débit
maximum dans l’heure chargée Qhmax , sur le débit moyen journalier
Qms .
Cph = Qhmax / Qms
En pratique, et en cas d’absence de statistique, le coefficient de pointe
horaire est donné par la relation usuelle :
Cph = 1.5 +2.5 / Qms0.5
Si Cph >3 on adopte Cph = 3.
Par la suite, le débit de pointe domestique est défini comme suit :
Qp = Cph * Qms
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
7- calcul des sections des ouvrages
• En système unitaire les canalisations se dimensionnent avec le débit
des eaux pluviales en négligeant celui des eaux usées.
• En système séparatif, les réseaux pluviaux sont dimensionnés avec
les débits pluviaux et les réseaux d’eau usée sont dimensionnés avec
les débits des eaux usées.
• La section des conduites sera calculée à partir de la formule
universelle de CHEZY :
V = C * (Rh * I) 0.5
Où :
I : pente du collecteur (en m / m).
V : la vitesse d’écoulement (en m /s).
Rh : rayon hydraulique (en m) :
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
7- calcul des sections des ouvrages
C : coefficient du Bazin donnée par :
• EU en système séparatif : C = 70*Rh1/6
• EP en système séparatif ou unitaire : C = 60*Rh1/4
Section mouillée (en m2)
Rh =
Périmètre mouillé (en m)
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
7- calcul des sections des ouvrages
* Conduite eau pluviale
QEP = V * S = C * (Rh * I) 0.5 * S
= 60 * Rh1/4 * (Rh * I) 0.5* S
Ou encore QEP = 60 * S * (Rh)3/4 * I1/2
Avec :
QEP : débit d’eau pluviale en m3/s
S : surface mouillée en m3
* Conduite eau usée
QEU = V * S = C * (Rh * I) 0.5 * S
= 70 * Rh1/6 * (Rh * I) 0.5 * S
Ou encore QEU = 70 * S * (Rh) 2/3 * I1/2
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
7- calcul des sections des ouvrages
• Pour une conduite circulaire de diamètre D :
Surface mouillée : S = Pi * D2 / 4
Périmètre mouillé : p = Pi * D
• Rayon hydraulique : Rh = S / p = D / 4 = R / 2
QEP = 60 * (D / 4)3/4 * Pi * (D2 /4) * I0.5
QEU = 70 * (D / 4)2/3 * Pi * (D2 /4) * I0.5
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
8- Le tracé des profils en long
• Le tracé des profils en long consiste à une visualisation
verticale tridimensionnelle du réseau d’assainissement
établi.
• Le tracé permet une confrontation entre les pentes
adoptées pour la phase des calculs et les contraintes
topographiques
• c’est une visualisation du comportement du réseau vis –a
vis les dépressions du relief.
• Aussi, il permet le raccordement « articulation » d’une
part entre les différentes antennes au sein des différents
blocs et d’une part entre les différents blocs et la
canalisation principale.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
8- Le tracé des profils en long
Le raccordement des ouvrages secondaires sur d’autres principales doit être
réalisé à l’aide d’une chute du minimum de 0.30m au dessus du radier.
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
8- Le tracé des profils en long
Sur l’exemple ci-dessus on procédera comme suit :
1/ - Tracer le profil 6 -5→ côte radier CR1
2- Tracer le profil 7 – 5 →côte radier CR2
3/- Tracer le profil 4 – 5 →côte radier CR3
4/- Vérifier si ∫ CR1 ≥CR3 + 0.30 m
∫ CR2 ≥ CR3 + 0.30 m
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
8- Le tracé des profils en long




















www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
TERASSEMENT
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
Calcul des Volumes :
VT (déblai) = (H1 +H2 + 0 ,20) (Q + 0.5) x D/2
VR (remblai) = (h1+ h2) (Q + 0.4) x D/2
Avec :{ h1 = H1 – 0.5 - Q
{h2 = H2 – 0.5- Q
VD (ouvrage) = II (Q) ² x L
2
Avec = L = D / (cos ( tg-¹i))
i en radian
Vs (sable) = VT – VR –Vo
{H1 = CN1 – CR1
{H2 = CN2 - CR2
www.4geniecivil.com
SIGéocodage V1
www.4geniecivil.com

Contenu connexe

Tendances

Voirie.pptx
Voirie.pptxVoirie.pptx
Voirie.pptx
Chai71
 
Calcul Stabilite Des Barrages
Calcul Stabilite Des BarragesCalcul Stabilite Des Barrages
Calcul Stabilite Des Barrages
OURAHOU Mohamed
 
Cours assainissement
Cours assainissementCours assainissement
Cours assainissement
Hiba0Jouadri
 
Assainissement 02
Assainissement 02Assainissement 02
Assainissement 02
Sami Sahli
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
chanel86
 
Assainissement routier
Assainissement routierAssainissement routier
Assainissement routier
Adel Nehaoua
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdf
SamirTravaux
 
Projet routier
Projet routierProjet routier
Projet routier
oumaima dkadek
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
Ahmed Touati
 
143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1
143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1
143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1
Jean Baptiste Tchikamgwa Tchudjan
 
Projet d assainissement
Projet d assainissementProjet d assainissement
Projet d assainissement
Benkahla Mohamed
 
Abh Sebou : Prevention et protection inondations
Abh Sebou  : Prevention et protection inondationsAbh Sebou  : Prevention et protection inondations
Abh Sebou : Prevention et protection inondations
OECD Governance
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
guest4a5dea
 
Mini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiereMini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiere
Bla Alain Marcel Yao
 
prés. (4).ppt
prés. (4).pptprés. (4).ppt
prés. (4).ppt
MmoireStomatodynie
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
Roland Yonaba
 
Voiries et transports
Voiries et transportsVoiries et transports
Voiries et transports
Ouaret Yahia
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Moustapha Mahamat Hissein
 
Gestion des inondations. Cas de Martil
Gestion des inondations. Cas de MartilGestion des inondations. Cas de Martil

Tendances (20)

Voirie.pptx
Voirie.pptxVoirie.pptx
Voirie.pptx
 
Calcul Stabilite Des Barrages
Calcul Stabilite Des BarragesCalcul Stabilite Des Barrages
Calcul Stabilite Des Barrages
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Cours assainissement
Cours assainissementCours assainissement
Cours assainissement
 
Assainissement 02
Assainissement 02Assainissement 02
Assainissement 02
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
 
Assainissement routier
Assainissement routierAssainissement routier
Assainissement routier
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdf
 
Projet routier
Projet routierProjet routier
Projet routier
 
calcule VRD
calcule VRDcalcule VRD
calcule VRD
 
143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1
143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1
143557104 ouvrages-types-assainissement-onp-maroc-2007-1
 
Projet d assainissement
Projet d assainissementProjet d assainissement
Projet d assainissement
 
Abh Sebou : Prevention et protection inondations
Abh Sebou  : Prevention et protection inondationsAbh Sebou  : Prevention et protection inondations
Abh Sebou : Prevention et protection inondations
 
Dimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des CanauxDimensionnement Des Canaux
Dimensionnement Des Canaux
 
Mini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiereMini projet d'hydraulique routiere
Mini projet d'hydraulique routiere
 
prés. (4).ppt
prés. (4).pptprés. (4).ppt
prés. (4).ppt
 
Introduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANETIntroduction au modèle EPANET
Introduction au modèle EPANET
 
Voiries et transports
Voiries et transportsVoiries et transports
Voiries et transports
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
 
Gestion des inondations. Cas de Martil
Gestion des inondations. Cas de MartilGestion des inondations. Cas de Martil
Gestion des inondations. Cas de Martil
 

Similaire à Assainissement.pdf

Exposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRDExposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRD
YasserBellahcene2
 
Ponts -OH calcul des débits pour les ponts.pptx
Ponts -OH  calcul des débits pour les ponts.pptxPonts -OH  calcul des débits pour les ponts.pptx
Ponts -OH calcul des débits pour les ponts.pptx
ExcelingBATAL
 
00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx
00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx
00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx
AndrGermainMbogba
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
Abdelmajid AKKAOUI
 
Guide pour bet_kienou
Guide  pour  bet_kienouGuide  pour  bet_kienou
Guide pour bet_kienou
Abdoul Fatré Kienou
 
Bs58736
Bs58736Bs58736
Formation WaterCAD.pdf
Formation WaterCAD.pdfFormation WaterCAD.pdf
Formation WaterCAD.pdf
Kamel Zair
 
XP Solutions - La gestion durable de l'eau brochure
XP Solutions - La gestion durable de l'eau brochureXP Solutions - La gestion durable de l'eau brochure
XP Solutions - La gestion durable de l'eau brochure
Antoine Refour
 
Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023
Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023
Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023
Cluster H2O
 
chapitre 4.pptx
chapitre 4.pptxchapitre 4.pptx
chapitre 4.pptx
Abdirazak6
 
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.pptCOURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
SoumayaIdrissi2
 
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aepTECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
AsmaBahloul1
 
Presentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptxPresentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptx
MarimeSY2
 
Suivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NASuivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NA
LISEA
 
assainissement pluviale et basin versant
assainissement pluviale et basin versantassainissement pluviale et basin versant
assainissement pluviale et basin versant
LaurhsAkpo
 
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-rMemoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Ministère des Infrastructures du BURKINA FASO
 
Étude d'impact - loi sur l'eau - rapport déplacements
Étude d'impact -  loi sur l'eau  - rapport déplacementsÉtude d'impact -  loi sur l'eau  - rapport déplacements
Étude d'impact - loi sur l'eau - rapport déplacements
rennesmetropole
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdf
NestaNesta2
 
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Roland Yonaba
 
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...
Agence de l'eau Rhin-Meuse
 

Similaire à Assainissement.pdf (20)

Exposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRDExposé de Stage en Assainissement & VRD
Exposé de Stage en Assainissement & VRD
 
Ponts -OH calcul des débits pour les ponts.pptx
Ponts -OH  calcul des débits pour les ponts.pptxPonts -OH  calcul des débits pour les ponts.pptx
Ponts -OH calcul des débits pour les ponts.pptx
 
00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx
00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx
00-Ebauche_Presentation APD_SALA-SANGUERE MANA_Pont Benoue.pptx
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Guide pour bet_kienou
Guide  pour  bet_kienouGuide  pour  bet_kienou
Guide pour bet_kienou
 
Bs58736
Bs58736Bs58736
Bs58736
 
Formation WaterCAD.pdf
Formation WaterCAD.pdfFormation WaterCAD.pdf
Formation WaterCAD.pdf
 
XP Solutions - La gestion durable de l'eau brochure
XP Solutions - La gestion durable de l'eau brochureXP Solutions - La gestion durable de l'eau brochure
XP Solutions - La gestion durable de l'eau brochure
 
Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023
Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023
Gestion de l'eau dans les Zones d'Activité Economique - 30 novembre 2023
 
chapitre 4.pptx
chapitre 4.pptxchapitre 4.pptx
chapitre 4.pptx
 
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.pptCOURS assainissement chap 2 2011.ppt
COURS assainissement chap 2 2011.ppt
 
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aepTECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
TECHNIQUE AEP.pdf aep aep aep aep aep aep
 
Presentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptxPresentation Exposé VIT.pptx
Presentation Exposé VIT.pptx
 
Suivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NASuivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NA
Suivi Eau BV Indre - 2012 à 2016 - ARB NA
 
assainissement pluviale et basin versant
assainissement pluviale et basin versantassainissement pluviale et basin versant
assainissement pluviale et basin versant
 
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-rMemoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
Memoire de-fin-d-etudes-kaguembega-e-r
 
Étude d'impact - loi sur l'eau - rapport déplacements
Étude d'impact -  loi sur l'eau  - rapport déplacementsÉtude d'impact -  loi sur l'eau  - rapport déplacements
Étude d'impact - loi sur l'eau - rapport déplacements
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdf
 
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
 
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau ...
 

Dernier

Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
iheberry
 
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...
Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...
Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...
manalishivani8
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdfcours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
afigloria194
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
idelewebmestre
 

Dernier (7)

Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
 
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
 
Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...
Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...
Shimla Girls call Service 000XX00000 Provide Best And Top Girl Service And No...
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
 
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdfcours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
 
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
 

Assainissement.pdf

  • 1. ECOLE HASSANIA DES TRAVAUX PULICS Réalisé par: HOUMYMID ADELLATIF INGENIEUR GEOMETRE TOPOGRAPHE COURS D’ASSAINISSEMENT www.4geniecivil.com
  • 2. SIGéocodage V1  Introduction  Objectif  Étapes du projet  Facteurs influents sur l’assainissement  Principe d’assainissement  Évaluation des débits des eaux pluviales  Évaluation des débits des eaux usées  Dimensionnement des ouvrages  Tracé des profils en long  Estimation du coût du projet d’assainissement PLAN DE COURS www.4geniecivil.com
  • 3. SIGéocodage V1 Introduction : L’assainissement est un équipement d’infrastructure qui a pour objet d’assurer la collecte et l’évaluation de l’ensemble des eaux pluviales et usées, et leur rejet dans les exutoires naturels pour éviter les submersions et les épidémies ou les nuisances. Le rejet se ferait selon les modes compatibles aux exigences de la santé publique et d’environnement www.4geniecivil.com
  • 4. SIGéocodage V1 LES SYSTEMES D’EVACUATION - Les systèmes unitaires : l’évacuation des eaux usées et pluviales par un réseau unique, généralement pourvu de déversoir permettant le rejet d’une partie des eaux directement dans le milieu naturel. - Les systèmes séparatifs :qui consistent à évacuer des eaux usées domestiques (eaux de vannes et eaux ménagères) vers une station de traitement , alors que l’évacuation de toutes les eaux pluviales est assurée par un autre réseau vers un point de rejet dans le milieu naturel. www.4geniecivil.com
  • 5. SIGéocodage V1 LES SYSTEMES D’EVACUATION - Les systèmes mixtes : désignent communément des réseaux constitués selon les zones d’habitation, en partie en système unitaire et en partie en système séparatif. - Les systèmes pseudo séparatifs : c’est un système ou l’on divise les apports d’eaux pluviales en deux partie : une provenant essentiellement des surfaces de voirie et l’autre qui proviennent des toitures et cours intérieurs et qui sont raccordées au réseau des eaux domestiques. www.4geniecivil.com
  • 6. SIGéocodage V1 Objectifs du Projet • projet d’assainissement selon un système d’évacuation séparatif selon les directives techniques résultantes des études et recherches récentes dans ce domaine. • ressortir toutes les étapes du travail du calcul envisageant les formules adoptées pour ces fins (calcul des débits, assemblages etc. ) • tout en ayant recourt aux document préétablis quand c’est nécessaire (abaques servant au dimensionnement des ouvrages ). • voir la validité du projet proposé dans la réalité à l’aide d’une évaluation économique (dépenses et coûts d’établissement) vis-à-vis des contraintes techniques. • Aussi, faut – il dégager l’importance de l’assainissement dans le cadre des travaux de l’urbanisme. www.4geniecivil.com
  • 7. SIGéocodage V1 LES ETAPES DU PROJET D’ASSAINISSEMENT • Détermination des caractéristiques et des paramètres de la région • Découpage de la surface en un certain nombre de bassins élémentaires • Recherche des Caractéristiques des bassins élémentaires (superficie, pente, longueur du plus long cheminement hydraulique coefficient du ruissellement), • Détermination des débits de pointes des bassins élémentaires, • Opération aux assemblages de l’amont vers l’aval avec détermination des paramètres équivalents correspondants, • Dimensionnement des ouvrages, • Établissement des profils en long des antennes, et collecteur principal constituant le réseau d’assainissement, • Évaluation économique de l’établissement du projet. www.4geniecivil.com
  • 8. SIGéocodage V1 Facteurs influents sur les projets d’assainissement. 1-1 Données naturelles du site Les débits de pointes des eaux pluviales sont très importants, par rapport à ceux des eaux usées qu’on a considéré négligeables : En effet, ils ne dépassent pas 2 à 3 litres par seconde. Pour cela, il faut donc une étude statistique de fréquence de renouvellement des caractères climatiques exceptionnels de la région. 1-2 – Données Topographiques L’évacuation est d’autant plus aisée que le terrain présente des pentes plus importantes. La pente minimum est celle qui permettrait l’entraînement des sables et des déchets (caractère gravitaire). 1-3 – Données géologiques Elles concernent la nappe phréatique, la structure et la nature du terrain www.4geniecivil.com
  • 9. SIGéocodage V1 Facteurs influents sur les projets d’assainissement. 1-4 – Données relatives aux agglomérations Elles concernant : • La population (densité et croissance). • L’activité industrielle, • L’occupation du sol (Espaces verts, voies, zones urbanisées, etc.). • Les données relatives au développement futur de l’agglomération subordonnées à l’urbanisme et à la planifications (schémas directeurs et plans d’action régional pour une planification à long terme et plus d’occupations du sol à court terme). Problèmes d’exploitation du réseau Le tracé d’ouvrages et l’espacement entre les regards devront tenir compte des points suivants : • La possibilité du nettoyage des réseaux non visitables et de leurs ouvrages annexes pour le matériel moderne. • La ventilation des réseaux assurée par les bouches d’égout et par les branchements particuliers. • Le respect des réglementations concernant la sécurité. www.4geniecivil.com
  • 10. SIGéocodage V1 Facteurs influents sur les projets d’assainissement. La réalisation d’un projet d’assainissement nécessite aussi la connaissance de : - La situation actuelle de l’agglomération : la situation par rapport au Schéma directeur d’aménagement, la situation par rapport au réseau d’assainissement existant. - Données propres au projet : Pentes minimales et maximales des canalisations, Diamètre minimal… www.4geniecivil.com
  • 11. SIGéocodage V1 Après avoir pris en considération de tous les facteurs qui influent sur le projet d’assainissement, on établie : • Plan coté : il contient tous les éléments concernant l’altimétrie de la zone : courbe de niveau, points coté, l’assiette du projet, les voies existantes… • Plan de voirie : on trace l’axe de chaque voie, sa nomination, sa largeur, les angles aux intersections des axes et les distances entre les intersections des axes. • Plan d’assainissement : on trace les canalisations du réseau avec mention du sens d’écoulement et du diamètre, canalisation de branchement des lots au réseau, les ouvrages annexes (regards avec distinction des différents types, bouches d’égout) et le raccordement du lotissement aux réseaux d’égouts existants. www.4geniecivil.com
  • 12. SIGéocodage V1 Après avoir pris en considération de tous les facteurs qui influent sur le projet d’assainissement, on établie : • Plan des bassins versants : délimitation des bassins versants et la détermination des superficies, coefficients de ruissellement, pentes du terrain naturel et l’allongement. • Profils en long : tracé des éléments de voirie (la ligne rouge, cotes voirie, pentes voirie..), les élément du terrain naturel (plan de comparaison, ligne et cotes du terrain naturel, distances partielles et cumulées entre points de terrain naturel) et les éléments de canalisation (numéros de regard, distance entre regards, cotes radiers, pentes des collecteurs, diamètres et classes des collecteurs www.4geniecivil.com
  • 13. SIGéocodage V1 2/- Principe d’assainissement 1/u v/u 1/u w/u Q = Kо I C A | Q = Débit (l/s ou m³/s) selon les paramètres fournis. | A = Superficie du basin en ha | C = Coefficient du ruissellement | I = Pente moyenne du plus long cheminement. Hydraulique du bassin versant (en m/m) U, ko, v, w = Coefficients C = Superficie imperméable (ou revêtue) Surface totale www.4geniecivil.com
  • 14. SIGéocodage V1 2/- Principe d’assainissement | U = 1 + 0,287 b | Ko = (0,5 b a) /6.6 | V = - 0,41 b | W = 0,95 + 0,507 b a et b (a(T) et b(T) ) sont deux paramètres caractérisants la région et qui sont en fonction de l’intensité ( i) et de la période du retour ( T) des averses déduites à partir des études statistique des relevés pluviométriques. A défaut, on prend T = 10 ans. i = a bt i = Intensité d’une averse (en mm/minutes) de temps de concentration t (en minutes www.4geniecivil.com
  • 15. SIGéocodage V1 2/- Principe d’assainissement La formule précédente peut être écrite de la façon suivante : x y z Q = K A C I Avec : k = ko 1/u x = w/u y = 1/u z = v/u www.4geniecivil.com
  • 16. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-1 - Découpage sur le plan de masse en bassins élémentaires le découpage devra suivre : - Les voies - Les lignes de plus grande pente - Les limites séparatives des propriétés Cependant, le découpage reste une opération très subjective difficilement réglable et dépend largement de la façon et d’appréciation du relief www.4geniecivil.com
  • 17. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-2 Calcul des Surfaces des bassins élémentaires Le calcul des contenances se fera soit numériquement ou graphiquement en découpant le bassin élémentaire en formes géométriques simples. L’échelle étant de 1/500, les longueurs mesurées en centimètres seront multipliées par 5 pour obtenir la surface A en m2 A (ha) = A (m2) 10-4 www.4geniecivil.com
  • 18. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-3 Évaluation du coefficient de ruissellement Ce coefficient détermine le taux d’imperméabilisation. Il est obtenu en utilisant la formule suivante : (Ci*Ai) / Ai Ai : superficie du sous basin i Ci : coefficient du sous basin i www.4geniecivil.com
  • 19. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-4 - Évaluation de la pente • Pour un bassin, dont le plus long cheminement hydraulique L qui est constitué de traçons successifs l k de pentes supposées constantes Ik, la pente moyenne qui intègre le temps de concentration (temps d’écoulement le long du cheminement) est : I = (L/  (Lk / /√Ik) ² L : le plus long cheminement hydraulique Lk : longueur du tronçon k Ik : pente du tronçon k www.4geniecivil.com
  • 20. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-4 - Évaluation de la pente www.4geniecivil.com
  • 21. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-5 - Évaluation de l’allongement du bassin versant (Coefficient d’allongement) : M est défini comme étant le rapport du plus long cheminement hydraulique L au coté du carré de surface équivalente à la superficie du bassin considéré. La formule proposé par Caquot tienne compte d’un coefficient correcteur m. 0.84 b m = (M) 1 + 0.287 b 2 M = L / √ A est le coefficient d’allongement 0.8 ≤ M ≤ 4 x y z Q = ( K A C I ) x m www.4geniecivil.com
  • 22. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-6 - Assemblage des bassins et évaluation des paramètres équivalents On effectuera l’assemblage des bassins versants en opérant par bloc successivement de l’amont vers l’aval tout en déterminant les paramètres équivalents correspondants (A eq, Ceq, I eq, Meq). Aeq = surface équivalente Ceq = Coefficient de ruissellement équivalent Ieq = pente équivalente Meq = coefficient d’allongement équivalent. www.4geniecivil.com
  • 23. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales B1 et B2 en série B12 = B1-B2 B12 et B3 en parallèle B12 à 3 = B12//B3 www.4geniecivil.com
  • 24. SIGéocodage V1 Paramètre Bassins en série Bassins en parallèles Surface A n A=∑ Ai i=1 n A=∑ Ai i=1 Coef. de ruissellement C n n C= (∑ (Ai*Ci)) / ∑ Ai i=1 i=1 n n C= (∑ (Ai*Ci)) / ∑ Ai i=1 i=1 Pente I n n I= ((∑ Li ) / ( ∑ Li/Ii 0.5) )2 i=1 i=1 n n I= (∑ Ii*Qi ) / ( ∑ Qi ) i=1 i=1 Allongement L n L =∑ Li i=1 L= Lj avec Qj est maxi Les paramètres équivalents des bassins versants www.4geniecivil.com
  • 25. SIGéocodage V1 5 – Évaluation des Débits des eaux pluviales 5-7 -Limites d'application de la formule de Caquot : L'application de la formule de Caquot à un bassin versant donné exige la vérification d'un certain nombre de caractéristiques: Q = (K Ax Cy Iz )*m ; m = (M/2) ((0.84b)/(1+0.287b)) Avec A ≤ 200ha A étant la superficie totale du bassin versant 0.2 ≤ C ≤ 0.9 0.2% ≤ I ≤ 5% I étant la pente du terrain naturel et Imax/Imin ≤ 20 0.8 ≤ M ≤4 M étant le coefficient d’allongement Lorsque les caractéristiques du bassin versant dépassent les limites signalées ci-dessus on aura recours à la méthodes rationnelle. www.4geniecivil.com
  • 26. SIGéocodage V1 6. EVALUATION DES DÉBITS DES EAUX USÉES : L’évaluation du débit des eaux usées porte essentiellement sur l’estimation des quantités d’eaux potables consommées pour chaque habitant Ainsi, par exemple, dans la ville de Casablanca on estime les quantités d’eau potables à consommer pour : • Le haut standing à 140 l /habitant /jour. • Le moyen standing à 120 l/habitant /jour. • Le bas standing à 80 l /habitant /jour. • L’industrie à 15 l /jour /hectare. • Le restaurant à 20 l /place /jour. • L’école à 10 l /jour /élève www.4geniecivil.com
  • 27. SIGéocodage V1 6. EVALUATION DES DÉBITS DES EAUX USÉES Les pertes du réseau sont de l’ordre de 20 %. Donc la quantité d’eaux usées rejetées se déduit d’un calcul de besoin en eau en appliquant un coefficient de restitution à 80 %. Qm = Dot * Nha * 0.80 / 86400 Où: Qm : Débit moyen journalier d’eau usée en l/s. Dot : Dotation unitaire en eau potable (en l/j/hab). Nha : Nombre d’habitation de la zone considérée. www.4geniecivil.com
  • 28. SIGéocodage V1 6. EVALUATION DES DÉBITS DES EAUX USÉES la consommation en eau potable augmente pendant la saison d’été, nous définissons ainsi un coefficient de pointe saisonnier Qc par le rapport de la moyenne des mois d’été sur la moyenne des autres mois de l’année. Ce coefficient varie en générale entre 1.2 et 1.5. Qms = Qm * Qc Le coefficient de la pointe horaire se définit comme le rapport du débit maximum dans l’heure chargée Qhmax , sur le débit moyen journalier Qms . Cph = Qhmax / Qms En pratique, et en cas d’absence de statistique, le coefficient de pointe horaire est donné par la relation usuelle : Cph = 1.5 +2.5 / Qms0.5 Si Cph >3 on adopte Cph = 3. Par la suite, le débit de pointe domestique est défini comme suit : Qp = Cph * Qms www.4geniecivil.com
  • 29. SIGéocodage V1 7- calcul des sections des ouvrages • En système unitaire les canalisations se dimensionnent avec le débit des eaux pluviales en négligeant celui des eaux usées. • En système séparatif, les réseaux pluviaux sont dimensionnés avec les débits pluviaux et les réseaux d’eau usée sont dimensionnés avec les débits des eaux usées. • La section des conduites sera calculée à partir de la formule universelle de CHEZY : V = C * (Rh * I) 0.5 Où : I : pente du collecteur (en m / m). V : la vitesse d’écoulement (en m /s). Rh : rayon hydraulique (en m) : www.4geniecivil.com
  • 30. SIGéocodage V1 7- calcul des sections des ouvrages C : coefficient du Bazin donnée par : • EU en système séparatif : C = 70*Rh1/6 • EP en système séparatif ou unitaire : C = 60*Rh1/4 Section mouillée (en m2) Rh = Périmètre mouillé (en m) www.4geniecivil.com
  • 31. SIGéocodage V1 7- calcul des sections des ouvrages * Conduite eau pluviale QEP = V * S = C * (Rh * I) 0.5 * S = 60 * Rh1/4 * (Rh * I) 0.5* S Ou encore QEP = 60 * S * (Rh)3/4 * I1/2 Avec : QEP : débit d’eau pluviale en m3/s S : surface mouillée en m3 * Conduite eau usée QEU = V * S = C * (Rh * I) 0.5 * S = 70 * Rh1/6 * (Rh * I) 0.5 * S Ou encore QEU = 70 * S * (Rh) 2/3 * I1/2 www.4geniecivil.com
  • 32. SIGéocodage V1 7- calcul des sections des ouvrages • Pour une conduite circulaire de diamètre D : Surface mouillée : S = Pi * D2 / 4 Périmètre mouillé : p = Pi * D • Rayon hydraulique : Rh = S / p = D / 4 = R / 2 QEP = 60 * (D / 4)3/4 * Pi * (D2 /4) * I0.5 QEU = 70 * (D / 4)2/3 * Pi * (D2 /4) * I0.5 www.4geniecivil.com
  • 33. SIGéocodage V1 8- Le tracé des profils en long • Le tracé des profils en long consiste à une visualisation verticale tridimensionnelle du réseau d’assainissement établi. • Le tracé permet une confrontation entre les pentes adoptées pour la phase des calculs et les contraintes topographiques • c’est une visualisation du comportement du réseau vis –a vis les dépressions du relief. • Aussi, il permet le raccordement « articulation » d’une part entre les différentes antennes au sein des différents blocs et d’une part entre les différents blocs et la canalisation principale. www.4geniecivil.com
  • 34. SIGéocodage V1 8- Le tracé des profils en long Le raccordement des ouvrages secondaires sur d’autres principales doit être réalisé à l’aide d’une chute du minimum de 0.30m au dessus du radier. www.4geniecivil.com
  • 35. SIGéocodage V1 8- Le tracé des profils en long Sur l’exemple ci-dessus on procédera comme suit : 1/ - Tracer le profil 6 -5→ côte radier CR1 2- Tracer le profil 7 – 5 →côte radier CR2 3/- Tracer le profil 4 – 5 →côte radier CR3 4/- Vérifier si ∫ CR1 ≥CR3 + 0.30 m ∫ CR2 ≥ CR3 + 0.30 m www.4geniecivil.com
  • 36. SIGéocodage V1 8- Le tracé des profils en long                     www.4geniecivil.com
  • 38. SIGéocodage V1 Calcul des Volumes : VT (déblai) = (H1 +H2 + 0 ,20) (Q + 0.5) x D/2 VR (remblai) = (h1+ h2) (Q + 0.4) x D/2 Avec :{ h1 = H1 – 0.5 - Q {h2 = H2 – 0.5- Q VD (ouvrage) = II (Q) ² x L 2 Avec = L = D / (cos ( tg-¹i)) i en radian Vs (sable) = VT – VR –Vo {H1 = CN1 – CR1 {H2 = CN2 - CR2 www.4geniecivil.com