SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
Robert Bosch (France) SAS
572 067 684RCS Bobigny
32, Avenue Michelet
93404 Saint-Ouen
Harald Frank-Lerendu
Tél. 01.40.10.71.11
harald.frank-lerendu@fr.bosch.com
Communication Centrale
VP Communication & Affaires publiques
www.twitter.com/boschfrance
www.bosch.fr
27 janvier 2016
RB 16.08 HFL/BdP
Communiqué de presse
Chiffres provisoires de l’exercice 2015
Le chiffre d’affairesde Bosch franchit le cap des 70
milliards d’euros pour la première fois
L’innovation et la connectivité sont les principaux moteurs
de croissance
 Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch : « Nous avons atteint nos
objectifs commerciaux »
 Progression du chiffre d’affairesde 10 %
 Résultat opérationnel de 5 milliardsd’euros
 Nouvelle amélioration de la marge opérationnelle EBITà 6,5 %
 Le secteur « Solutions pour la mobilité » progresse beaucoup plusvite que la
production automobile mondiale
 Accélération de la croissance du secteur « Techniquespour les énergieset les
bâtiments »
 Progression à deux chiffres des ventesen Asie et Amérique du Nord
Stuttgart –Selon les données provisoires, le Groupe Bosch a enregistré en 2015 pour
la première fois de son histoire un chiffre d’affaires de plus de 70 milliardsd’euros, en
hausse d’environ 10 %1 sur un an. Ses bénéfices sont également en hausse : le résultat
avant résultats financierset impôts (EBIT) s’établit à prèsde 5 milliards d’euros en
tenant compte deseffets exceptionnels,et à prèsde 4,5 milliardsd’euros après
correction de ces effets. La marge opérationnelle EBIT atteint environ 6,5 %, en
hausse par rapport au chiffre enregistré l’an dernier sur une base comparable. Le taux
de capitaux propresreste solide et les liquiditésélevéesmalgré plusieurs milliards
investisdans le cadre des acquisitions de BSH Hausgeräte GmbH et Robert Bosch
Automotive Steering GmbH. « Grâce à notre force d’innovation, nous sommes
parvenus à poursuivre notre croissance en dépit d’un contexte économique difficile et
d’un certain nombre de marchésen stagnation en 2015. L’un desfacteurs-clésde
1 Les récentes acquisitions deRobert Bosch AutomotiveSteeringGmbH(anciennement ZF LenksystemeGmbH)
et BSH HausgeräteGmbH (anciennement BSH Bosch und Siemens HausgeräteGmbH) sont pourlapremièrefois
entièrement consolidées dans les chiffres 2015. Les chiffres pourl’exercice2014 ont étéajustés àcechangement
decalcul comptable pour simplifier lacomparaison.
Page 2 / 7
notre développement est la multiplication des solutions de connectivité au sein de
notre portefeuille », a déclaré Volkmar Denner, Président du Directoire de Robert
Bosch.
Bosch façonne la transformation numérique
La connectivité de l’Internet desobjets est notamment en train de transformer en
profondeur l’activité de Bosch. Bosch est la seule entreprise au monde à être présente
sur tous lestrois niveaux de l’Internet desobjets. Le Groupe Bosch offre des
technologies-clésdédiéesà la connectivité, comme des capteurs et des solutions
logicielles, et développe également de nouveaux services connexes. « Avec notre
expertise dansles capteurs, lessolutions logicielles et lesservices, nous façonnons le
monde interconnecté de demain et créons de nouvelles opportunitéscommerciales.
La transformation numérique n’est nullement une menace pour Bosch, bien au
contraire, elle représente une opportunité exceptionnelle », a déclaré Volkmar
Denner. Il y a quelquessemaines, par exemple, le Groupe a annoncé son entrée sur le
marché de la maison intelligente et a présenté pour la première fois son système
Smart Home au salon CES de LasVegas.
Evolution de l’activité en 2015 par secteur d’activité
En 2015, les ventes ont progressé de manière variable dansles quatre secteurs
d’activité de Bosch. Comme l’a expliqué Stefan Asenkerschbaumer, Directeur
financier et Vice-président du Directoire de Bosch : « En 2015, nous avons renforcé
notre compétitivité et notre position de marché dansde nombreux domaines, et
gagné de nouvelles partsde marché ». Malgré une croissance limitée de la production
mondiale de véhicules l’an dernier, le secteur Solutions pour la mobilité est parvenu
à augmenter sesventes de façon significative. Elles ont progressé au total de 12 %
pour atteindre 41,7 milliardsd’eurosen 2015. Les systèmesd’injection essence et
diesel, les systèmesd'assistance au conducteur et les systèmesd'info-loisirs comptent
parmiles produitsBosch les plusvendus l’an dernier. Le secteur desBiens de
consommation a également enregistré une forte croissance, avec une hausse de ses
ventes de 9,3 % sur un an, à 17,2 milliardsd’euros. Ses produits les plus populaires
sont l’outillage électroportatifet les appareilsélectroménagers, dont une gamme de
fours connectés.
Le secteur desTechniques pour les énergies et les bâtiments a connu une
croissance significative de 11 % par rapport à l’année précédente. Il a généré des
ventesà hauteur de 5,1 milliardsd’euros, un succès dû essentiellement à ses services,
ses systèmesde sécurité pour grandsprojets d’infrastructure et ses solutions de
chauffage connectées. Le secteur des Techniques industrielles a continué à être
affecté par la morosité du marché mondial de la construction mécanique. Lesventes
ont baissé de 1,7 % sur un an et s’établissent à 6,6 milliardsd’euros. La division Drive
Page 3 / 7
and Control Technology a notamment connu en 2015 une diminution de ses ventes
dans certainssegments importants de la construction mécanique.
Evolution de l’activité en 2015 par région
En Europe, l’activité de Bosch s’est développée de façon encourageante. Lesventesy
ont augmenté bien plusvite qu’en 2014, de l’ordre de 4,2 %, à 37,5 milliardsd’euros,
selon les donnéesprovisoires. De bons résultatsont notamment été enregistrésen
Allemagne. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires a connu une hausse
particulièrement marquée de 24 %, à 12,6 milliardsd’euros. En Amérique du Sud, la
situation économique difficile s’est répercutée sur les ventes, qui enregistrent une
baisse de 13 % en 2015, à 1,4 milliard d’euros. En Asie-Pacifique, Bosch a enregistré
une croissance de ses ventes de 16 %, à 19,1 milliardsd’euros. Enfin, Bosch voit en
l’Afrique un grand potentiel sur le long terme, et y a poursuivi l’expansion de ses
activités en 2015.
Augmentation des effectifs en Europe, Asie-Pacifique et États-Unis
Au 31/12/2015, le Groupe Bosch comptait prèsde 375 000 collaborateursdans le
monde, soit environ 17 600 personnes de plus qu’en 2015. Les plusfortes hausses
concernent l’Europe centrale et de l’Est, l’Allemagne, l’Asie-Pacifique et lesÉtats-Unis.
Lesprofils d’expertsinformatiquesont été particulièrement recherchés.
Un optimisme prudent pour l’année 2016
En 2016, Bosch ne prévoit qu’une croissance modérée de 2,8 % de l’économie
mondiale. « Nous devons également nouspréparer à de plus fortes fluctuationssur
nos marchés,aussi bien au niveau régional que danscertains secteurs spécifiques», a
expliqué Stefan Asenkerschbaumer. Sur le plan géopolitique, la situation demeurera
complexe et très incertaine. Toutefois, malgré ce contexte, Bosch souhaite poursuivre
sa croissance durant l’année en cours et croître plus vite que ses différentsmarchés.
Le Groupe devra notamment continuer à améliorer ses résultatset son EBIT, même si
des investissementsconsidérablesont déjà été faits afin de garantir sa pérennité à
long terme.
Une vie meilleure et plus simple grâce aux solutions connectées
L’objectifstratégique de Bosch est d’offrir des solutions connectées pour la mobilité,
la production, les systèmesénergétiques et les bâtiments. En 2015, le Groupe a lancé
plusieurssolutions nouvellesdans ce secteur. « La technologie connectée est la clé
pour répondre aux enjeux futurs telsque la pénurie des ressourceset
l’urbanisation », a estimé Volkmar Denner. Un bâtiment intelligent et connecté
permet par exemple de réduire la consommation d’énergie jusqu’à 40 %. D’ici à 2020,
près de 230 millions des foyers dans le monde (soit 15%) seront équipésde solutions
intelligentes.« Lestechnologies et systèmesconnectés doivent être simples
Page 4 / 7
d’utilisation et intuitifs », a ajouté Volkmar Denner. C’est la raison pour laquelle Bosch
a mis l’accent sur l’expérience utilisateur lorsdu développement de son système
Smart Home. Grâce à sa plateforme système unique, il permet d’interconnecter
différentsappareils – chauffage, appareilsélectroménagers, systèmesde
divertissement, éclairage, systèmesde sécurité, etc. Tous les élémentsconnectésdans
la maison peuvent alors être pilotésvia une seule application installée sur leur
smartphone ou tablette.
Exploiter ses points forts dans les secteurs familiers et oser s’attaquer à de
nouveaux segments
« Nous misons aujourd’hui sur de nouveaux marchésprometteurscomme ceux de la
maison intelligente et de l’industrie connectée, tout en saisissant chacune des
opportunitésquise présente sur nos marchéstraditionnels », a expliqué Volkmar
Denner. Ces opportunitésincluent entre autresl’électrification des véhicules. L’une
des acquisitionsles plusimportantesde 2015 a été celle de la start-up américaine
Seeo Inc., spécialisée dansles batteries.Bosch possède désormaisun savoir-faire
unique dansle domaine des batteriesà l’état solide. « Que cette activité se développe
de manière évolutive ou disruptive, Bosch y participera », a indiqué Volmar Denner.
Bosch voit également un très grand potentiel dansles segments des deux-roueset des
véhiculesutilitaires. Le Groupe a récemment misen place des unitésdédiéesà ces
deux segmentsafin de mieux répondre aux besoins du marché et des clients. De
même, l’automatisation, l’électrification et la connectivité – les trois grandes
tendancesde la mobilité – auront aussiun impact à long terme sur les deux-roueset
les véhiculesutilitaires.Pour ces derniers,l’automatisation jouera progressivement
un important rôle dans la réduction des accidents. Lessystèmes d’injection pour
deux-roues– par opposition aux systèmesà carburateur répandusaujourd’hui –
réduisent la consommation de carburant et contribuent ainside façon significative à
la préservation desressources, particulièrement danslespaysen développement.
Réduction des gaz à effet de serre – impossible sans moteurs diesel
Dans ce contexte, Volkmar Denner a également souligné l’importance de la
technologie diesel dansla lutte contre le réchauffement climatique. « Ce n’est qu’avec
le diesel que nous pourrons atteindre lesobjectifs ambitieux fixéspar l’Union
européenne en matière d’émissionsde CO2 ». En effet, les véhiculesdiesel génèrent
beaucoup moins de CO2 que des véhiculesessence similaires. « Dans le débat sur la
qualité de l’air et les particulesfines dansnos villes, le diesel n’est pasune partie du
problème, mais bien une partie de la solution », a-t-il ajouté. En outre, un véhicule
diesel est même capable d’éliminer lesparticulesfines de l’air ambiant dansles
grandesvilles grâce aux dernièrestechnologiesmodernesde filtre: « Le diesel est un
véritable dépollueur », a-t-il remarqué. Volkmar Denner s’est dit convaincu que la
motorisation diesel peut encore progresser. Selon lui, Bosch possède toutes les
Page 5 / 7
technologies nécessairespour réduire lesémissions d’oxydes d’azote à un niveau
extrêmement bas,même en conditions réellesde conduite. « Nous avons pour objectif
de développer desvéhicules diesel quirépondront aux normes actuellesaussibien
sur le banc d’essaique sur les routes », a-t-il assuré. C’est la raison pour laquelle
Bosch soutient depuisquelquestemps l’introduction d’un cycle d’essai plus réaliste,
ainsi que des mesuresd’émissionsen conditions réellesde conduite. Volkmar Denner
s’est également exprimé pour des contrôles réguliersdes véhicules de série par des
institutsd’essaiindépendants.
Page 6 / 7
Remarque :
La différence entre les chiffres dévoilés ci-dessuset le chiffre d’affaires 2014 de 49
milliardspublié dansde précédentscommuniqués résulte en partie de la
consolidation totale de BSH Hausgeräte GmbH et Robert Bosch Automotive Steering
GmbH, quireprésente à elle seule 15 milliardsd’euros.
Photos de presse :
1-BBE-21802, 1-BBM-21857, 1-CR-21570, 1-RB-21095, 1-RB-21067,
1-RB-21877, 1-CR-21633, 1-BBM-21502, 1-CR-21716
Graphiques et tableaux :
1-RB-21904, 1-RB-21905, 1-RB-21906, 1-RB-21907, 1-RB-21908
Matériels vidéo :
CapteursBosch pour dispositifsportables
La voiture connectée devient un assistant personnel
Smart Home : ce que les utilisateurs exigent d’une maison connectée
Gestion active du stationnement
Portail « Produits connectés »
Industry4.0 – L'industrie connectée
Conditions de travail
Le campus de recherche de Renningen
Contact presse : Contact Robert Bosch France :
B2P Communications Consulting VP Communication et Affaires publiques
Bénédicte de Peretti Harald Frank-Lerendu
Tél : + 33 6.51.25.91.24 Tél : +33 1 40.10.76.70
Page 7 / 7
Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif
d’environ 375 000 collaborateurs (au 31/12/2015), le Groupe Bosch a réalisé en 2015 un chiffre
d’affaires de 70 milliards d’euros selon les données provisoires. Ses activités sont réparties en quatre
domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques
pour les énergies et les bâtiments. Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi
qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires
commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans près de 150 pays.Ce réseau international de
développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance
du Groupe. En 2015, Bosch a déposé environ 5 400 brevets. Son objectif stratégique s’articule autour
des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et
enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde
entier des Technologies pour la vie.
L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination «
Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et
d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit
la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à
long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de
capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch
Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en
commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d'associé actif. Les autres parts
sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.
Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites www.bosch.com, www.bosch-press.com
et twitter.com/BoschPresse

Contenu connexe

Tendances

Analyse marché externe ntic
Analyse marché externe nticAnalyse marché externe ntic
Analyse marché externe ntic
Flausse Mathieu
 
Panorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numerique
Panorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numeriquePanorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numerique
Panorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numerique
Franck Dasilva
 

Tendances (19)

Cese - Rapport les nouveaux rapports industrie-services à l’ère du numérique ...
Cese - Rapport les nouveaux rapports industrie-services à l’ère du numérique ...Cese - Rapport les nouveaux rapports industrie-services à l’ère du numérique ...
Cese - Rapport les nouveaux rapports industrie-services à l’ère du numérique ...
 
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
 
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
 
S13 L'énigme de l'investissement
S13 L'énigme de l'investissementS13 L'énigme de l'investissement
S13 L'énigme de l'investissement
 
Les entretiens de la Fabrique : Gaz de schiste, coût du travail, innovation
Les entretiens de la Fabrique : Gaz de schiste, coût du travail, innovationLes entretiens de la Fabrique : Gaz de schiste, coût du travail, innovation
Les entretiens de la Fabrique : Gaz de schiste, coût du travail, innovation
 
Analyse marché externe ntic
Analyse marché externe nticAnalyse marché externe ntic
Analyse marché externe ntic
 
Le développement industriel futur de la robotique personnelle et de service e...
Le développement industriel futur de la robotique personnelle et de service e...Le développement industriel futur de la robotique personnelle et de service e...
Le développement industriel futur de la robotique personnelle et de service e...
 
Bpifrance - Cabinet Kohler c&c - industrie 4.0 - quelles stratégies numériqu...
Bpifrance - Cabinet  Kohler c&c - industrie 4.0 - quelles stratégies numériqu...Bpifrance - Cabinet  Kohler c&c - industrie 4.0 - quelles stratégies numériqu...
Bpifrance - Cabinet Kohler c&c - industrie 4.0 - quelles stratégies numériqu...
 
Les emplois exposés et abrités en France
Les emplois exposés et abrités en FranceLes emplois exposés et abrités en France
Les emplois exposés et abrités en France
 
Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013
Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013
Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013
 
Panorama top 250 editeurs et créateurs de logiciel Francais EY Syntec numériq...
Panorama top 250 editeurs et créateurs de logiciel Francais EY Syntec numériq...Panorama top 250 editeurs et créateurs de logiciel Francais EY Syntec numériq...
Panorama top 250 editeurs et créateurs de logiciel Francais EY Syntec numériq...
 
Panorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numerique
Panorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numeriquePanorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numerique
Panorama Top 250 2013_editeurs logiciels_syntec numerique
 
Reconstruire l’industrie dans les territoires
Reconstruire l’industrie dans les territoiresReconstruire l’industrie dans les territoires
Reconstruire l’industrie dans les territoires
 
Industrie du futur se prépare aujourd’hui
Industrie du futur se prépare aujourd’huiIndustrie du futur se prépare aujourd’hui
Industrie du futur se prépare aujourd’hui
 
Renforcer la compétitivité numérique de la France
Renforcer la compétitivité numérique de la FranceRenforcer la compétitivité numérique de la France
Renforcer la compétitivité numérique de la France
 
La transition énergétique, un enjeu stratégique pour les entreprises francili...
La transition énergétique, un enjeu stratégique pour les entreprises francili...La transition énergétique, un enjeu stratégique pour les entreprises francili...
La transition énergétique, un enjeu stratégique pour les entreprises francili...
 
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITALUsine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
 
Enjeux des marché
Enjeux des marché Enjeux des marché
Enjeux des marché
 
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielleLancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
 

En vedette

Atlantic Records Marketing Plan (TFB)
Atlantic Records Marketing Plan (TFB)Atlantic Records Marketing Plan (TFB)
Atlantic Records Marketing Plan (TFB)
Grace Mintz
 

En vedette (12)

Si pma strategie innovative Presentazione Convegno Expomarketing Milano
Si pma strategie innovative Presentazione Convegno Expomarketing MilanoSi pma strategie innovative Presentazione Convegno Expomarketing Milano
Si pma strategie innovative Presentazione Convegno Expomarketing Milano
 
Fa 6 retest BY AJAY SHARMA
Fa 6 retest BY AJAY SHARMAFa 6 retest BY AJAY SHARMA
Fa 6 retest BY AJAY SHARMA
 
Présentation Sollan I-Expo 2008
Présentation Sollan I-Expo 2008Présentation Sollan I-Expo 2008
Présentation Sollan I-Expo 2008
 
Livinglabs_community - M.L. Campaniello
 Livinglabs_community - M.L. Campaniello Livinglabs_community - M.L. Campaniello
Livinglabs_community - M.L. Campaniello
 
Technology Hill PPC PowerPoint
Technology Hill PPC PowerPointTechnology Hill PPC PowerPoint
Technology Hill PPC PowerPoint
 
Technology Hill Local Buzz PowerPoint
Technology Hill Local Buzz PowerPointTechnology Hill Local Buzz PowerPoint
Technology Hill Local Buzz PowerPoint
 
Atlantic Records Marketing Plan (TFB)
Atlantic Records Marketing Plan (TFB)Atlantic Records Marketing Plan (TFB)
Atlantic Records Marketing Plan (TFB)
 
At cloud practical installation examples r02
At cloud practical installation examples r02At cloud practical installation examples r02
At cloud practical installation examples r02
 
Lawn replacement flare and hallows removal in real estate photos
Lawn replacement   flare and hallows removal in real estate photosLawn replacement   flare and hallows removal in real estate photos
Lawn replacement flare and hallows removal in real estate photos
 
Midtreatment flare up
Midtreatment flare upMidtreatment flare up
Midtreatment flare up
 
Flare Case Study - Savvy
Flare Case Study - SavvyFlare Case Study - Savvy
Flare Case Study - Savvy
 
Flare Performance And Analysis Smoot Smith Jackson
Flare Performance And Analysis Smoot Smith JacksonFlare Performance And Analysis Smoot Smith Jackson
Flare Performance And Analysis Smoot Smith Jackson
 

Similaire à Bosch communique ses chiffres pour 2015

Similaire à Bosch communique ses chiffres pour 2015 (20)

Ensemble à travers la tempête du digital (U. Penzkofer)
Ensemble à travers la tempête du digital (U. Penzkofer)Ensemble à travers la tempête du digital (U. Penzkofer)
Ensemble à travers la tempête du digital (U. Penzkofer)
 
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
 
Ey panorama-top-250-des-editeurs-et-createurs-de-logiciels-francais-2013
Ey panorama-top-250-des-editeurs-et-createurs-de-logiciels-francais-2013Ey panorama-top-250-des-editeurs-et-createurs-de-logiciels-francais-2013
Ey panorama-top-250-des-editeurs-et-createurs-de-logiciels-francais-2013
 
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
 
Industrie du futur
Industrie du futurIndustrie du futur
Industrie du futur
 
Articuler numérisation et RSE dans l'usine du futur : l'expérience d'Alliansys
Articuler numérisation et RSE dans l'usine du futur : l'expérience d'AlliansysArticuler numérisation et RSE dans l'usine du futur : l'expérience d'Alliansys
Articuler numérisation et RSE dans l'usine du futur : l'expérience d'Alliansys
 
Transformation digitale : new deal entre création et efficacité - IAB France ...
Transformation digitale : new deal entre création et efficacité - IAB France ...Transformation digitale : new deal entre création et efficacité - IAB France ...
Transformation digitale : new deal entre création et efficacité - IAB France ...
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
 
Bilan 2016-observatoire-mondial-investissement-industriel-version-finale-22-mars
Bilan 2016-observatoire-mondial-investissement-industriel-version-finale-22-marsBilan 2016-observatoire-mondial-investissement-industriel-version-finale-22-mars
Bilan 2016-observatoire-mondial-investissement-industriel-version-finale-22-mars
 
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
 
Construction Tech FR - Leonard x Sifted Report
Construction Tech FR - Leonard x Sifted Report Construction Tech FR - Leonard x Sifted Report
Construction Tech FR - Leonard x Sifted Report
 
Sujet-zero-Impact-du-numerique-Session-2022.pdf
Sujet-zero-Impact-du-numerique-Session-2022.pdfSujet-zero-Impact-du-numerique-Session-2022.pdf
Sujet-zero-Impact-du-numerique-Session-2022.pdf
 
La maîtrise des circuits complexes, créneau original du groupe IGE+XAO
La maîtrise des circuits complexes, créneau original du groupe IGE+XAOLa maîtrise des circuits complexes, créneau original du groupe IGE+XAO
La maîtrise des circuits complexes, créneau original du groupe IGE+XAO
 
Smart Home • Sabrina Delale • Soutenance thèse pro MBA DMB
Smart Home • Sabrina Delale • Soutenance thèse pro MBA DMB Smart Home • Sabrina Delale • Soutenance thèse pro MBA DMB
Smart Home • Sabrina Delale • Soutenance thèse pro MBA DMB
 
2170 bn
2170 bn2170 bn
2170 bn
 
2170 bn
2170 bn2170 bn
2170 bn
 
Industrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemandsIndustrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemands
 
PROPOSITIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE DU LOGICIEL EN FRANCE,...
PROPOSITIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE DU LOGICIEL EN FRANCE,...PROPOSITIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE DU LOGICIEL EN FRANCE,...
PROPOSITIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE DU LOGICIEL EN FRANCE,...
 
Business bavaria 03-2013_fr
Business bavaria 03-2013_frBusiness bavaria 03-2013_fr
Business bavaria 03-2013_fr
 
Esker acquiert la société e-integration et renforce sa présence sur l’EDI et ...
Esker acquiert la société e-integration et renforce sa présence sur l’EDI et ...Esker acquiert la société e-integration et renforce sa présence sur l’EDI et ...
Esker acquiert la société e-integration et renforce sa présence sur l’EDI et ...
 

Bosch communique ses chiffres pour 2015

  • 1. Robert Bosch (France) SAS 572 067 684RCS Bobigny 32, Avenue Michelet 93404 Saint-Ouen Harald Frank-Lerendu Tél. 01.40.10.71.11 harald.frank-lerendu@fr.bosch.com Communication Centrale VP Communication & Affaires publiques www.twitter.com/boschfrance www.bosch.fr 27 janvier 2016 RB 16.08 HFL/BdP Communiqué de presse Chiffres provisoires de l’exercice 2015 Le chiffre d’affairesde Bosch franchit le cap des 70 milliards d’euros pour la première fois L’innovation et la connectivité sont les principaux moteurs de croissance  Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch : « Nous avons atteint nos objectifs commerciaux »  Progression du chiffre d’affairesde 10 %  Résultat opérationnel de 5 milliardsd’euros  Nouvelle amélioration de la marge opérationnelle EBITà 6,5 %  Le secteur « Solutions pour la mobilité » progresse beaucoup plusvite que la production automobile mondiale  Accélération de la croissance du secteur « Techniquespour les énergieset les bâtiments »  Progression à deux chiffres des ventesen Asie et Amérique du Nord Stuttgart –Selon les données provisoires, le Groupe Bosch a enregistré en 2015 pour la première fois de son histoire un chiffre d’affaires de plus de 70 milliardsd’euros, en hausse d’environ 10 %1 sur un an. Ses bénéfices sont également en hausse : le résultat avant résultats financierset impôts (EBIT) s’établit à prèsde 5 milliards d’euros en tenant compte deseffets exceptionnels,et à prèsde 4,5 milliardsd’euros après correction de ces effets. La marge opérationnelle EBIT atteint environ 6,5 %, en hausse par rapport au chiffre enregistré l’an dernier sur une base comparable. Le taux de capitaux propresreste solide et les liquiditésélevéesmalgré plusieurs milliards investisdans le cadre des acquisitions de BSH Hausgeräte GmbH et Robert Bosch Automotive Steering GmbH. « Grâce à notre force d’innovation, nous sommes parvenus à poursuivre notre croissance en dépit d’un contexte économique difficile et d’un certain nombre de marchésen stagnation en 2015. L’un desfacteurs-clésde 1 Les récentes acquisitions deRobert Bosch AutomotiveSteeringGmbH(anciennement ZF LenksystemeGmbH) et BSH HausgeräteGmbH (anciennement BSH Bosch und Siemens HausgeräteGmbH) sont pourlapremièrefois entièrement consolidées dans les chiffres 2015. Les chiffres pourl’exercice2014 ont étéajustés àcechangement decalcul comptable pour simplifier lacomparaison.
  • 2. Page 2 / 7 notre développement est la multiplication des solutions de connectivité au sein de notre portefeuille », a déclaré Volkmar Denner, Président du Directoire de Robert Bosch. Bosch façonne la transformation numérique La connectivité de l’Internet desobjets est notamment en train de transformer en profondeur l’activité de Bosch. Bosch est la seule entreprise au monde à être présente sur tous lestrois niveaux de l’Internet desobjets. Le Groupe Bosch offre des technologies-clésdédiéesà la connectivité, comme des capteurs et des solutions logicielles, et développe également de nouveaux services connexes. « Avec notre expertise dansles capteurs, lessolutions logicielles et lesservices, nous façonnons le monde interconnecté de demain et créons de nouvelles opportunitéscommerciales. La transformation numérique n’est nullement une menace pour Bosch, bien au contraire, elle représente une opportunité exceptionnelle », a déclaré Volkmar Denner. Il y a quelquessemaines, par exemple, le Groupe a annoncé son entrée sur le marché de la maison intelligente et a présenté pour la première fois son système Smart Home au salon CES de LasVegas. Evolution de l’activité en 2015 par secteur d’activité En 2015, les ventes ont progressé de manière variable dansles quatre secteurs d’activité de Bosch. Comme l’a expliqué Stefan Asenkerschbaumer, Directeur financier et Vice-président du Directoire de Bosch : « En 2015, nous avons renforcé notre compétitivité et notre position de marché dansde nombreux domaines, et gagné de nouvelles partsde marché ». Malgré une croissance limitée de la production mondiale de véhicules l’an dernier, le secteur Solutions pour la mobilité est parvenu à augmenter sesventes de façon significative. Elles ont progressé au total de 12 % pour atteindre 41,7 milliardsd’eurosen 2015. Les systèmesd’injection essence et diesel, les systèmesd'assistance au conducteur et les systèmesd'info-loisirs comptent parmiles produitsBosch les plusvendus l’an dernier. Le secteur desBiens de consommation a également enregistré une forte croissance, avec une hausse de ses ventes de 9,3 % sur un an, à 17,2 milliardsd’euros. Ses produits les plus populaires sont l’outillage électroportatifet les appareilsélectroménagers, dont une gamme de fours connectés. Le secteur desTechniques pour les énergies et les bâtiments a connu une croissance significative de 11 % par rapport à l’année précédente. Il a généré des ventesà hauteur de 5,1 milliardsd’euros, un succès dû essentiellement à ses services, ses systèmesde sécurité pour grandsprojets d’infrastructure et ses solutions de chauffage connectées. Le secteur des Techniques industrielles a continué à être affecté par la morosité du marché mondial de la construction mécanique. Lesventes ont baissé de 1,7 % sur un an et s’établissent à 6,6 milliardsd’euros. La division Drive
  • 3. Page 3 / 7 and Control Technology a notamment connu en 2015 une diminution de ses ventes dans certainssegments importants de la construction mécanique. Evolution de l’activité en 2015 par région En Europe, l’activité de Bosch s’est développée de façon encourageante. Lesventesy ont augmenté bien plusvite qu’en 2014, de l’ordre de 4,2 %, à 37,5 milliardsd’euros, selon les donnéesprovisoires. De bons résultatsont notamment été enregistrésen Allemagne. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires a connu une hausse particulièrement marquée de 24 %, à 12,6 milliardsd’euros. En Amérique du Sud, la situation économique difficile s’est répercutée sur les ventes, qui enregistrent une baisse de 13 % en 2015, à 1,4 milliard d’euros. En Asie-Pacifique, Bosch a enregistré une croissance de ses ventes de 16 %, à 19,1 milliardsd’euros. Enfin, Bosch voit en l’Afrique un grand potentiel sur le long terme, et y a poursuivi l’expansion de ses activités en 2015. Augmentation des effectifs en Europe, Asie-Pacifique et États-Unis Au 31/12/2015, le Groupe Bosch comptait prèsde 375 000 collaborateursdans le monde, soit environ 17 600 personnes de plus qu’en 2015. Les plusfortes hausses concernent l’Europe centrale et de l’Est, l’Allemagne, l’Asie-Pacifique et lesÉtats-Unis. Lesprofils d’expertsinformatiquesont été particulièrement recherchés. Un optimisme prudent pour l’année 2016 En 2016, Bosch ne prévoit qu’une croissance modérée de 2,8 % de l’économie mondiale. « Nous devons également nouspréparer à de plus fortes fluctuationssur nos marchés,aussi bien au niveau régional que danscertains secteurs spécifiques», a expliqué Stefan Asenkerschbaumer. Sur le plan géopolitique, la situation demeurera complexe et très incertaine. Toutefois, malgré ce contexte, Bosch souhaite poursuivre sa croissance durant l’année en cours et croître plus vite que ses différentsmarchés. Le Groupe devra notamment continuer à améliorer ses résultatset son EBIT, même si des investissementsconsidérablesont déjà été faits afin de garantir sa pérennité à long terme. Une vie meilleure et plus simple grâce aux solutions connectées L’objectifstratégique de Bosch est d’offrir des solutions connectées pour la mobilité, la production, les systèmesénergétiques et les bâtiments. En 2015, le Groupe a lancé plusieurssolutions nouvellesdans ce secteur. « La technologie connectée est la clé pour répondre aux enjeux futurs telsque la pénurie des ressourceset l’urbanisation », a estimé Volkmar Denner. Un bâtiment intelligent et connecté permet par exemple de réduire la consommation d’énergie jusqu’à 40 %. D’ici à 2020, près de 230 millions des foyers dans le monde (soit 15%) seront équipésde solutions intelligentes.« Lestechnologies et systèmesconnectés doivent être simples
  • 4. Page 4 / 7 d’utilisation et intuitifs », a ajouté Volkmar Denner. C’est la raison pour laquelle Bosch a mis l’accent sur l’expérience utilisateur lorsdu développement de son système Smart Home. Grâce à sa plateforme système unique, il permet d’interconnecter différentsappareils – chauffage, appareilsélectroménagers, systèmesde divertissement, éclairage, systèmesde sécurité, etc. Tous les élémentsconnectésdans la maison peuvent alors être pilotésvia une seule application installée sur leur smartphone ou tablette. Exploiter ses points forts dans les secteurs familiers et oser s’attaquer à de nouveaux segments « Nous misons aujourd’hui sur de nouveaux marchésprometteurscomme ceux de la maison intelligente et de l’industrie connectée, tout en saisissant chacune des opportunitésquise présente sur nos marchéstraditionnels », a expliqué Volkmar Denner. Ces opportunitésincluent entre autresl’électrification des véhicules. L’une des acquisitionsles plusimportantesde 2015 a été celle de la start-up américaine Seeo Inc., spécialisée dansles batteries.Bosch possède désormaisun savoir-faire unique dansle domaine des batteriesà l’état solide. « Que cette activité se développe de manière évolutive ou disruptive, Bosch y participera », a indiqué Volmar Denner. Bosch voit également un très grand potentiel dansles segments des deux-roueset des véhiculesutilitaires. Le Groupe a récemment misen place des unitésdédiéesà ces deux segmentsafin de mieux répondre aux besoins du marché et des clients. De même, l’automatisation, l’électrification et la connectivité – les trois grandes tendancesde la mobilité – auront aussiun impact à long terme sur les deux-roueset les véhiculesutilitaires.Pour ces derniers,l’automatisation jouera progressivement un important rôle dans la réduction des accidents. Lessystèmes d’injection pour deux-roues– par opposition aux systèmesà carburateur répandusaujourd’hui – réduisent la consommation de carburant et contribuent ainside façon significative à la préservation desressources, particulièrement danslespaysen développement. Réduction des gaz à effet de serre – impossible sans moteurs diesel Dans ce contexte, Volkmar Denner a également souligné l’importance de la technologie diesel dansla lutte contre le réchauffement climatique. « Ce n’est qu’avec le diesel que nous pourrons atteindre lesobjectifs ambitieux fixéspar l’Union européenne en matière d’émissionsde CO2 ». En effet, les véhiculesdiesel génèrent beaucoup moins de CO2 que des véhiculesessence similaires. « Dans le débat sur la qualité de l’air et les particulesfines dansnos villes, le diesel n’est pasune partie du problème, mais bien une partie de la solution », a-t-il ajouté. En outre, un véhicule diesel est même capable d’éliminer lesparticulesfines de l’air ambiant dansles grandesvilles grâce aux dernièrestechnologiesmodernesde filtre: « Le diesel est un véritable dépollueur », a-t-il remarqué. Volkmar Denner s’est dit convaincu que la motorisation diesel peut encore progresser. Selon lui, Bosch possède toutes les
  • 5. Page 5 / 7 technologies nécessairespour réduire lesémissions d’oxydes d’azote à un niveau extrêmement bas,même en conditions réellesde conduite. « Nous avons pour objectif de développer desvéhicules diesel quirépondront aux normes actuellesaussibien sur le banc d’essaique sur les routes », a-t-il assuré. C’est la raison pour laquelle Bosch soutient depuisquelquestemps l’introduction d’un cycle d’essai plus réaliste, ainsi que des mesuresd’émissionsen conditions réellesde conduite. Volkmar Denner s’est également exprimé pour des contrôles réguliersdes véhicules de série par des institutsd’essaiindépendants.
  • 6. Page 6 / 7 Remarque : La différence entre les chiffres dévoilés ci-dessuset le chiffre d’affaires 2014 de 49 milliardspublié dansde précédentscommuniqués résulte en partie de la consolidation totale de BSH Hausgeräte GmbH et Robert Bosch Automotive Steering GmbH, quireprésente à elle seule 15 milliardsd’euros. Photos de presse : 1-BBE-21802, 1-BBM-21857, 1-CR-21570, 1-RB-21095, 1-RB-21067, 1-RB-21877, 1-CR-21633, 1-BBM-21502, 1-CR-21716 Graphiques et tableaux : 1-RB-21904, 1-RB-21905, 1-RB-21906, 1-RB-21907, 1-RB-21908 Matériels vidéo : CapteursBosch pour dispositifsportables La voiture connectée devient un assistant personnel Smart Home : ce que les utilisateurs exigent d’une maison connectée Gestion active du stationnement Portail « Produits connectés » Industry4.0 – L'industrie connectée Conditions de travail Le campus de recherche de Renningen Contact presse : Contact Robert Bosch France : B2P Communications Consulting VP Communication et Affaires publiques Bénédicte de Peretti Harald Frank-Lerendu Tél : + 33 6.51.25.91.24 Tél : +33 1 40.10.76.70
  • 7. Page 7 / 7 Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 375 000 collaborateurs (au 31/12/2015), le Groupe Bosch a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 70 milliards d’euros selon les données provisoires. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans près de 150 pays.Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. En 2015, Bosch a déposé environ 5 400 brevets. Son objectif stratégique s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des Technologies pour la vie. L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d'associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites www.bosch.com, www.bosch-press.com et twitter.com/BoschPresse