SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre 5
Dans cette chapitre nous allons ètudier:
- Les greffes
- Les cellules souches
- Les bébé-médicaments
- La reproduction humaine
- La clonation
Les greffes
En médecine, une greffe ou transplantation
est une opération chirurgicale consistant à
remplacer un organe malade par un organe
sain, appelé « greffon » ou « transplant » et
provenant d'un donneur.
Pour quoi les greffes?
- Lorsque un organe ne fonctione pas bien...
sauf pour le cerveau et pour les tissus nerveux
- Lorsqu'ils existent des graves brûlures et
qu'elles affectent à des zones étendues de la
peau
Quelles sont les principales organes
qui sont greffés?
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
UN LONG CHEMIN...
Les greffes qui ont marqué l'histoire
1952 : greffe d'un vivant de la mère de Marius Renard à son
fils. Le jeune homme survécut pendant trois semaines après
l'opération mais le rein greffé fut rejeté, entraînant le décès.
Cette opération permit de découvrir le rôle des lymphocytes T
dans le rejet .
● 1954 : première transplantation rénale réussie à long terme,
réalisée par le professeur Joseph E. Murray qui reçut le prix
Nobel de médecine en 1990. Le donneur et le receveur étaient
des frères jumeaux monozygotes, d’où un risque de rejet
réduit.
● 1958-1962 : découverte des groupes tissulaires HLA par Jean
Dausset.
● 1963-1969 : premières transplantations hépatiques.
● 1967 : première greffe de coeur au monde, réalisée en Afrique
du Sud par Christiaan Barnard.
● 1968 : première greffe cardiaque en Europe réalisée par le
professeur Cabrol à Paris.
● 1969 : première greffe de poumon
●
De la misma forma que en una transfusión de
sangre el donante y el receptor necesitan ser
compatibles en el grupo sanguíneo del Sistema
ABO,
en un trasplante de órganos o de médula ósea,
ambos necesitanser compatibles en el Sistema
HLA, o de Antígenos Leucocitarios Humanos
(sigla en inglés: HLA).
Un receptor y un donante deben ser
HLA compatibles
¿Qué es el Sistema HLA?
Los Antígenos Leucocitarios Humanos – HLA,
son moléculas que se encuentranen los glóbulos
blancos (o leucocitos) de la sangre y en la
superficiede casi todas las células de los tejidos
de un individuo.
Cumplen con la función de reconocer lo propio y
lo ajeno y aseguran la respuesta inmune, capaz
de defender al organismo de algunos agentes
extraños que generan infecciones.
Constituyen un Sistema también denominado de
Histocompatibilidad (de histo = tejido)
Le système HLA a été découvert en 1958 par le
Pr. Jean Dausset.
Cette découverte majeure permet aujourd’hui de
connaître la compatibilité entre donneur et receveur
pour une greffe d’organe.
Lorsqu’on attribue un greffon à un malade, on veille
systématiquement à ce que les groupes sanguins du
donneur et du receveur soient compatibles.
En revanche, il est quasiment impossible de trouver,
parmi les donneurs, une personne rigoureusement
identique au receveur pour l’identité HLA.
L’introduction dans l’organisme d’un organe qui
n’a pas le même système HLA est
immédiatement perçue comme une agression. Il
déclenche une réaction de type immunitaire,
comme s’il s’agissait d’un virus ennemi. C’est le
phénomène de rejet.
Le rejet est un risque permanent, il doit être
contré par des médicaments durant toute la vie
de la personne greffée: Ces sont les
médicaments immunosuppresseurs
Le rejet est prévenu et combattu en bloquant
partiellement le fonctionnement du système de
défense immunitaire.
Les traitements immunosuppresseurs ont de
nombreux effets indésirables. Ils ont
l’inconvénient de rendre l’organisme plus
vulnérable aux maladies infectieuses (virales,
bactériennes, fongiques) et aux tumeurs
cancéreuses.
Chaque personne greffée dois désormais avoir
un suivi médical à vie.
Pour que des greffes aient le plus
de chance d’aboutir, il faut que le
donneur et le receveur soient le
plus compatible possible, c’est-àdire que leurs cellules soient de
type proche, et rien n’est plus
proche que deux frères et
soeurs.
Types de greffe
●

●

●

●

Autogreffe : le greffon appartient au receveur. Il
s'agit essentiellement de tissus ou de cellules.
Isogreffe : le greffon appartient au vrai jumeau
du receveur.
Allogreffe : le donneur et le receveur
appartiennent à la même espèce. C'est le cas
le plus fréquent.
Xénogreffe : le donneur est d'une espèce
différente mais proche génétiquement du
receveur.
a)autogreffe
b)isogreffe

Valves cardiaques
de porc

___

Moelle osseuse

___

c)xénogreffe

___C'est le cas le
plus fréquent

d)allogreffe

___Type de greffe
des vraix jumeaux
solution
Autogreffe
Isogreffe
Xénogreffe
Allogreffe
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
Groupe sanguin: qui peut donner à qui?

D’après ce schéma, nous pouvons en déduire que
“O” ne peut recevoir que de lui-même alors qu’il est
donneur universel. Chaque groupe sanguin peut
recevoir de lui-même ou de “O”, et “AB” peut
recevoir de tous.
Le sang : transfusion
Donneur universel

Receveur universel
Des réactions inmunitaires spécifiques
Ces réactions sont plus lentes.
Elles se
caractérisent par la reconaissance de façon
spécifique de l'antigène. Ces réactions mettent en
jeu d'autres cellules inmunitaires: les lymphocytes.

Les lymphocytes qui se multiplient rapidement dans
les organes lymphoïdes (les ganglions, la rate),
sont à l'òrigine d'anticorps. Les anticorps se fixent
sur les antigènes et facilitent leur phagocytose.
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
Un seul donneur peut sauver jusqu'à
huit vies!

Don d'organes
Pour sauver des vies,
Il faut l'avoir dit
LES LIMITES DES GREFFES
- IL EST IMPOSSIBLE GREFFER CERTAINES
ORGANES, COMME LE CERVEAU OU LES TISSUS
NERVEUX
- IL EST DIFICIL OBTENIR DES ORGANES
- LE REJECT DE GREFFONS
l'ADMINISTRATION
DE
MEDICAMENTS
INMUNOSUPPRESSEURS TOUTE LA VIE
AUJOURD`HUI DES NOUVELLES THÉRAPIES SE
DÉVELOPPENT: LES CELLULES SOUCHES
LES CELLULES SOUCHES
Les cellules souches ont deux propriétés
principales
1- l’autorenouvellement (elles se multiplient en
donnant de nouvelles cellules souches) et
2 - la différenciation (selon certaines conditions de
milieu, elles produisent des cellules spécialisées, par
exemple de foie, de pancréas, de peau, de muscle,
etc.).
Les cellules souches
Cellules souches
totipotentes:
Elles peuvent donner
naissance à un
organisme entier.

Cellules souches
multipotentes:
Cellules spécialisées
dans un genre tissulaire

Cellules souches
pluripotentes:
Elles peuvent donner
tout type cellulaire.
LES CELLULES SOUCHES
On les trouve dans l’embryon, le fœtus, le sang de
cordon et divers tissus de l’individu après sa
naissance.
Mais les cellules souches dites adultes (c’est-à-dire
de l’individu après sa naissance) ont un moindre
potentiel de renouvellement et de différenciation que
les cellules souches embryonnaires, dites
"totipotentes" .

En 2007, la recherche a franchi un nouveau
pas en produisant une cellule souche
pluripotente à partir d’une cellule adulte
(cellules iPS: induced Pluripotent Stem), par
manipulation génétique (Prix Nobel, 2012).
LES CELLULES SOUCHES

http://www.medtroniceureka.com/es/innovation-articles/
Choisir la bonne réponse:
●

Elles peuvent donner
organisme entier.

naissance

a) Cellules souches pluripotentes
b) Cellules souches multipotentes
c) Cellules souches totipotentes

à

un
Choisir la bonne réponse (II):
●

Cellules spécialisées dans un genre tissulaire.
a) Cellules souches pluripotentes
b) Cellules souches multipotentes
c) Cellules souches totipotentes
I/ LES PROGRES GENETIQUES
ET LA LOI:
Les bébé-médicaments ou “bébé
du double espoir”
Les problèmes éthiques que pose le « bébémédicament » engendrent un débat au sein de
la communauté responsable de la bioéthique]
Aujourd’hui, les progrès génétiques
permettent de sélectionner les embryons
capables de « réparer » un enfant malade à
partir de certaines cellules d’un frère ou d’une
sœur.
Peut-on permettre à des parents de faire un
bébé pour en sauver un autre ?
«Un bébé-médicament est un enfant conçu
dans le but de sauver un frère ou une sœur
aîné(e) souffrant d’une maladie». L'unique
raison de sa naissance serait la guérison de
son

frère

(soeur)

compatibilités génétiques.

aîné

grâce

aux
Dans le cas des bébé-médicaments :
- l’intervention médicale se limite à
une fécondation in vitro;
-Un diagnostic préimplantatoire;
-Une insémination artificielle.
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
http://www.publico.es/164787/nace-el-primer-bebe-medicamento-conseguido-en-espana

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/02/07/le-premier-bebe-medicament-francais-est-ne_1
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
LA REPRODUCTION
HUMAINE
L’appareil génital de la femme

Trompe de Fallope =
oviducte
ovaire
Pavillon de la trompe
Paroi de l’utérus
Col utérin
vagin
Vulve et orifice génital
Les hormones féminines et le cycle menstruel
Les hormones sexuelles féminines sont de deux types:
- les estrogènes (estradiol, estrone et estriol)
et
- la progestérone.
Elles sont sécrétées par les ovaires selon un cycle, dont les
règles sont la manifestation.
Durant le cycle, l'activité des ovaires est contrôlée par deux
hormones produites par le cerveau:
A- l'hormone folliculostimulante (FSH)
et
B- l'hormone lutéinisant (LH)
Les estrogènes sont responsables du développement
des organes féminins au moment de la puberté. Ils
participent à la consolidation des os, féminisent la voix
et jouent un rôle important dans la qualité de la peau
et des cheveux.
Ils sont également responsables de la répartition du
tissu adipeux (graisse) sur les hanches et les cuisses.
La progestérone est produite par les ovaires après
l'ovulation (le moment où l'ovule est libéré par
l'ovaire). Elle permet l'implantation de l'œuf dans
l'utérus et participe au bon déroulement de la
grossesse. Elle tend à augmenter légèrement la
température du corps.
Comprendre le cycle menstruel
Le cycle menstruel se répète tous les 28 jours environ.
Au premier jour des règles, le cerveau commence à
sécréter de la FSH, ce qui a pour effet de stimuler les
ovaires. Pendant 14 jours, cette hormone favorise la
sécrétion d'estrogènes et la maturation du futur ovule.
Quelques jours avant l'ovulation, le cerveau commence
à sécréter de la LH.
Au 14e jour du cycle, les taux sanguins de LH sont
élevés : l'ovulation a lieu et l'ovaire commence à
sécréter de la progestérone.
Cette hormone épaissit la paroi interne de l'utérus (l'
endomètre) et la prépare à recevoir l'œuf.
Sous l'effet de la progestérone, le cerveau cesse
progressivement de sécréter la FSH et la LH :
les ovaires diminuent leur production d'estrogènes,
puis de progestérone, jusqu'au prochain cycle.
La diminution des taux sanguins de l’ensemble de ces
hormones est responsable du déclenchement des
règles.
La quantité de sang perdue lors des règles est limitée
(1-6 cuillerées à soupe).
Ce sang est mélangé à du liquide qui filtre à travers la
paroi de l'utérus et à de très morceaux d'endomètre.
Les cycles féminins et les règles
L'ovulation
Expulsion d'un ovule: libéré dans la trompe, l'ovule
peut survivre environ 24 heures avant d'être
fécondé.
SPERMATOZOÏDES NORMAUX ET ANORMAUX
Pour être fécondant, le sperme doit contenir au
moins 5 millions de espermatozoïdes par mL et
en doit pas contenir plus de 30% de
spermatozoïdes anormaux (deux têtes, deux
flagelles...).
La
durée
de
vie
des
spermatozoïdes dans les voies génitales de la
femme est de 3-6 jours.
Factores que afectan a la fertilidad masculina
●

●

Teléfonos móviles: “Un estudio de 2008 encontró que los hombres que
usaron el teléfono móvil más de cuatro horas por día, tuvieron
recuentos más bajos de espermatozoides, tasas de movilidad y
morfología“, dice el Dr. Shin. Se recomienda a los pacientes llevar sus
teléfonos móviles en los maletines en lugar de en sus bolsillos, a fin de
limitar la exposición a la radiación.
Estilo de vida: “El tabaco, el alcohol y la marihuana pueden deteriorar
la función sexual“, dice el Dr. Potter.

El abuso de alcohol afecta negativamente la calidad y la producción del
semen, mientras que el tabaquismo afecta la motilidad del esperma,
según un estudio realizado en 2010. Fumar marihuana puede reducir la
fertilidad masculina en general.
●

●

El uso de pantalones cortos ajustados o de calzoncillos ajustados
durante un período prolongado de tiempo, según explica el Dr.
Wharton.
Según un estudio publicado en 2007, hasta 30 minutos en un jacuzzi o
una bañera caliente pueden disminuir temporalmente la
producción de esperma.
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
La fécondation
C’est la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde

La taille de l’ovule est beaucoup plus
importante que celle d’un
spermatozoïde.
Sa durée de vie après l’ovulation est
de 24 heures maxime.

Les spermatozoïdes sont libérés au
moment de l’éjaculation pendant
l’acte sexuel.
Ils sont mobiles grâce à un flagelle.
Durée de vie : 3 à 4 jours.
Fécondation
Au cours de la fécondation, le espermatozoïde pénètre dans
l'ovule. Puis, la tête se détache du flagelle qui dégénère.

Le noyau du spermatozoïde et le noyau de l'ovule vont se
réunir pour former le noyau de la cellule-oeuf.
De l’œuf fécondé à la nidation
L’œuf se divise et descend le long de l’oviducte.
Il s’implante dans la paroi de l’utérus au bout d’une semaine.
Les menstruations n’ont pas lieu.
ampoule de la trompe de Fallope

ovule fécondé
pavillon
ovule

animation reproduction.exe
Comment se fabrique – t – il ?

L’embryon se nourrit et respire grâce à sa mère.
C’est le placenta qui assure les échanges entre le sang de la mère et celui de
l’embryon (échanges de nutriments et d’oxygène et de déchets).
L’alcool, la nicotine, les drogues traversent le placenta et peuvent avoir des
conséquences graves sur le développement de l’embryon.
Le fœtus et ses annexes dans l’utérus

utérus
placenta
Cordon ombilical

amnios
fœtus
Col de l’utérus
Échographie

Au cours d’une
grossesse, elle
permet d’étudier la
vitalité et le
développement du
fœtus, de dépister des
anomalies ou encore
de déterminer le sexe
de l’enfant.
Nathan
Types d'échographies (2d ou 3d)
L’échographie fœtale
Colonne vertébrale à
24 semaines d'aménorrhée

Main fœtale à 29 semaines
d’aménorrhée

Nez fœtal vu de
face
L’échographie fœtale

Sexe féminin

Sexe masculin
L’échographie fœtale

Fente labionarinaire

Polydactylie

Oreille d’un fœtus atteint
d’une trisomie 21

Pieds bots
L’amniocentèse
L’amniocentèse
Le développement fœtal
• Durée de la gestation:
– 9 mois (38 – 40 semaines)
– 3 trimestres (1er, 2ème, 3ème)
– 2 périodes (embryonnaire et fœtale)

• Période embryonnaire = période allant de la fécondation (jour 1) à
la fin de la 8ème semaine de grossesse.
• Période fœtale = période allant de la neuvième semaine à la
naissance.
Au cours de la vie intra-utérine on distingue deux périodes:
• La période embryonnaire au cours de laquelle s'édifient les
principaux organes;
• La période fœtale qui correspond à une phase de croissance
accélérée au cours de laquelle les organes déjà formés se
développent.
Embryon de 4 semaines.Son
cœur bat.
Au cours du 1°mois, le cœur
commence à battre et le système
nerveux se forme. Les membres
apparaissent.
La taille moyenne est de 5 mm.
Le poids moyen est inférieure à un
gramme.

Bordas
La période embryonnaire
Embryon
5 semaines
5 mm

Cordon
ombilical

Cœur

Bourgeon
du bras
gauche
La période embryonnaire
2mois

Le nez et la bouche se
dessinent.
Le cerveau se développe à
raison de 250 000 cellules par
minutes.
Les muscles commencent à
fonctionner.
Bien qu’encore immatures, tous
les organes vitaux sont formés.
Taille moyenne : 3 cm.
Poids moyen : 10 g

Les organes sont en place.
L’embryon devient fœtus.

Bordas
Fœtus de 9 semaines
Les poumons se développent.
Le sexe est identifiable.

Belin
Fœtus de 3 mois. Il commence à bouger.
On peut entendre son cœur battre.

Fœtus
3 mois
8 cm
40 g

Didier
La mère sent le fœtus bouger.
La tête grossit, le visage devient humain.

4mois1/2

Didier
5ème mois.
Le fœtus suce son pouce,
il est animé par différents
reflexes.
Les os durcissent
La taille moyenne est de 35
cm.
Le poids moyen est de 1,1
kg.

photo in utéro du livre "naître"de Lennart Nilsson photographe Pro
Échographie d’un fœtus de 6/7 mois
Il perçoit les sons. Il se retourne.
Son cerveau se perfectionne, ses yeux s’ouvrent, il pourrait vivre
hors de l’utérus

Fœtus
6 mois
30 cm
900 g

Bréal
7ème mois

photo in utéro du livre "naître"de Lennart Nilsson photographe Pro
8ème mois

photo in utéro du livre "naître"de Lennart Nilsson photographe Pro
CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches
Complétons le tableau :
événements
le cœur bat

mois

1er mois (21ème jour)

le cœur est audible

3ème mois

La mère le sent bouger

4ème mois

la vie est possible hors de
l’utérus

7ème mois
LE CLONAGE C'EST À VOUS...
LA TÉCHNIQUE
LES DÉSAVANTAGES
LES UTILITÉS
COPYCAT
Le clonage naturel

Dans la nature, le clonage n'est rien de plus qu'un mode de
reproduction parmi tous ceux à la disposition des êtres vivants.
C'est même le plus répandu puisqu'il concerne toutes les
cellules procaryotes (division), presque tous les eucaryotes
unicellulaires (mitose) à l'exception de ceux qui pratiquent la
reproduction sexuée (faisant intervenir la méïose), mais
également de nombreux végétaux et animaux multicellulaires.

Contenu connexe

Tendances

Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009
Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009
Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009
vouloirlafrance
 
Le clonage
Le clonageLe clonage
Le clonage
Jessica Andraos
 
Bioéthique et clonage ppt
Bioéthique et clonage pptBioéthique et clonage ppt
Bioéthique et clonage ppt
Radia Wadoud
 
Le clonage
Le clonageLe clonage
Le clonage
pamplemousse_88
 
anomalies_chromosomiques_generalites
 anomalies_chromosomiques_generalites anomalies_chromosomiques_generalites
anomalies_chromosomiques_generalites
noraeah med
 
Genetique et heredite correction travail en classe + allèles... suite
Genetique et heredite correction travail en classe + allèles... suiteGenetique et heredite correction travail en classe + allèles... suite
Genetique et heredite correction travail en classe + allèles... suite
sciencesalannoy
 
Bio205 cour 4 - m1 longevite-2010 (1)
Bio205   cour 4 - m1 longevite-2010 (1)Bio205   cour 4 - m1 longevite-2010 (1)
Bio205 cour 4 - m1 longevite-2010 (1)
Gerson Mendoza Avalos
 
Diagnostic antenatal et foetal 2ème version
Diagnostic antenatal et foetal 2ème versionDiagnostic antenatal et foetal 2ème version
Diagnostic antenatal et foetal 2ème version
esf3
 
4ºeso chapitre 2
4ºeso chapitre 24ºeso chapitre 2
4ºeso chapitre 2
imarcascar
 
Bm historique structure_2013_2014
Bm historique structure_2013_2014Bm historique structure_2013_2014
Bm historique structure_2013_2014
Elsa von Licy
 
Exercices CytogéNéTique
Exercices CytogéNéTiqueExercices CytogéNéTique
Exercices CytogéNéTique
guestd0be2
 
Clonage
ClonageClonage
4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI
4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI
4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
Exposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
ExposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeExposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Exposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Miraj Microbio
 
Où se cachent nos gènes ?
Où se cachent nos gènes ?Où se cachent nos gènes ?
Où se cachent nos gènes ?
sciencesalannoy
 
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction SexuéeLe chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
mllemarin38
 
Synthèse Examen De Noel Biologie
Synthèse Examen De Noel BiologieSynthèse Examen De Noel Biologie
Synthèse Examen De Noel Biologie
Giouchki
 

Tendances (20)

Le clonage
Le clonageLe clonage
Le clonage
 
Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009
Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009
Diaporama RéVision Des Lois De BioéThique 2009
 
Le clonage
Le clonageLe clonage
Le clonage
 
Bioéthique et clonage ppt
Bioéthique et clonage pptBioéthique et clonage ppt
Bioéthique et clonage ppt
 
Le clonage
Le clonageLe clonage
Le clonage
 
anomalies_chromosomiques_generalites
 anomalies_chromosomiques_generalites anomalies_chromosomiques_generalites
anomalies_chromosomiques_generalites
 
Genetique et heredite correction travail en classe + allèles... suite
Genetique et heredite correction travail en classe + allèles... suiteGenetique et heredite correction travail en classe + allèles... suite
Genetique et heredite correction travail en classe + allèles... suite
 
Bio205 cour 4 - m1 longevite-2010 (1)
Bio205   cour 4 - m1 longevite-2010 (1)Bio205   cour 4 - m1 longevite-2010 (1)
Bio205 cour 4 - m1 longevite-2010 (1)
 
Diagnostic antenatal et foetal 2ème version
Diagnostic antenatal et foetal 2ème versionDiagnostic antenatal et foetal 2ème version
Diagnostic antenatal et foetal 2ème version
 
4ºeso Chapitre 2 L'héritage
4ºeso Chapitre 2 L'héritage4ºeso Chapitre 2 L'héritage
4ºeso Chapitre 2 L'héritage
 
4ºeso chapitre 2
4ºeso chapitre 24ºeso chapitre 2
4ºeso chapitre 2
 
La génétique
La génétiqueLa génétique
La génétique
 
Bm historique structure_2013_2014
Bm historique structure_2013_2014Bm historique structure_2013_2014
Bm historique structure_2013_2014
 
Exercices CytogéNéTique
Exercices CytogéNéTiqueExercices CytogéNéTique
Exercices CytogéNéTique
 
Clonage
ClonageClonage
Clonage
 
4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI
4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI
4ºeso chapitre 2 Reproduction et héredité. IBI
 
Exposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
ExposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeExposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Exposeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
 
Où se cachent nos gènes ?
Où se cachent nos gènes ?Où se cachent nos gènes ?
Où se cachent nos gènes ?
 
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction SexuéeLe chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
 
Synthèse Examen De Noel Biologie
Synthèse Examen De Noel BiologieSynthèse Examen De Noel Biologie
Synthèse Examen De Noel Biologie
 

En vedette

3º ESO Chapitre 1
3º ESO Chapitre 13º ESO Chapitre 1
3º ESO Chapitre 11. IBI
3º ESO Chapitre 11. IBI3º ESO Chapitre 11. IBI
3º ESO Chapitre 11. IBI
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
3ºeso chapitre10
3ºeso chapitre103ºeso chapitre10
4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants
4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants
4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
4ºeso Chapitre 9 Le Rélief
4ºeso Chapitre 9 Le Rélief4ºeso Chapitre 9 Le Rélief
4ºeso Chapitre 9 Le Rélief
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
CMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétiqueCMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétique
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
Genie genetique/الهندسة الوراثية
Genie genetique/الهندسة الوراثيةGenie genetique/الهندسة الوراثية
Genie genetique/الهندسة الوراثية
ILYAS YOUSSEF
 
Le Relief De La Terre
Le Relief De La TerreLe Relief De La Terre
Le Relief De La Terre
rafa5979
 
Propiétés biologique des sols
Propiétés biologique des solsPropiétés biologique des sols
Propiétés biologique des sols
SELLANI Halima
 
L'organisation morphologique du sol
L'organisation morphologique du solL'organisation morphologique du sol
L'organisation morphologique du sol
SELLANI Halima
 
Svt carte heuristique francois brunet
Svt carte heuristique francois brunetSvt carte heuristique francois brunet
Svt carte heuristique francois brunet
fferrier
 
Mind Map CV Houda Cheikh
Mind Map CV Houda CheikhMind Map CV Houda Cheikh
Mind Map CV Houda Cheikh
Houda Cheikh
 
Les cycles des roches
Les cycles des roches Les cycles des roches
Les cycles des roches
Mining Matters
 
L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)
Reda Benmamma
 
Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1
Khalil HIBA
 
Structure du sol élément clé de sa fertilité
 Structure du sol élément clé de sa fertilité Structure du sol élément clé de sa fertilité
Structure du sol élément clé de sa fertilité
Abdeljalil EL KEDMIRI
 
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 

En vedette (20)

3º ESO Chapitre 1
3º ESO Chapitre 13º ESO Chapitre 1
3º ESO Chapitre 1
 
3º ESO Chapitre 11. IBI
3º ESO Chapitre 11. IBI3º ESO Chapitre 11. IBI
3º ESO Chapitre 11. IBI
 
3ºeso chapitre10
3ºeso chapitre103ºeso chapitre10
3ºeso chapitre10
 
4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants
4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants
4ºeso tema5 l'évolution des êtres vivants
 
CMC Chapitre 2 L'évolution
CMC Chapitre 2 L'évolutionCMC Chapitre 2 L'évolution
CMC Chapitre 2 L'évolution
 
4ºeso Chapitre 9 Le Rélief
4ºeso Chapitre 9 Le Rélief4ºeso Chapitre 9 Le Rélief
4ºeso Chapitre 9 Le Rélief
 
CMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétiqueCMC chapitre 6 la révolution génétique
CMC chapitre 6 la révolution génétique
 
3º eso Chapitre 13 réduit
3º eso Chapitre 13 réduit3º eso Chapitre 13 réduit
3º eso Chapitre 13 réduit
 
Genie genetique/الهندسة الوراثية
Genie genetique/الهندسة الوراثيةGenie genetique/الهندسة الوراثية
Genie genetique/الهندسة الوراثية
 
Le Relief De La Terre
Le Relief De La TerreLe Relief De La Terre
Le Relief De La Terre
 
Propiétés biologique des sols
Propiétés biologique des solsPropiétés biologique des sols
Propiétés biologique des sols
 
L'organisation morphologique du sol
L'organisation morphologique du solL'organisation morphologique du sol
L'organisation morphologique du sol
 
Svt carte heuristique francois brunet
Svt carte heuristique francois brunetSvt carte heuristique francois brunet
Svt carte heuristique francois brunet
 
Mind Map CV Houda Cheikh
Mind Map CV Houda CheikhMind Map CV Houda Cheikh
Mind Map CV Houda Cheikh
 
Les cycles des roches
Les cycles des roches Les cycles des roches
Les cycles des roches
 
L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)
 
Compost et humus
Compost et humus Compost et humus
Compost et humus
 
Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1
 
Structure du sol élément clé de sa fertilité
 Structure du sol élément clé de sa fertilité Structure du sol élément clé de sa fertilité
Structure du sol élément clé de sa fertilité
 
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
 

Similaire à CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches

Greffe de moelle osseuse chez l’enfant
Greffe de moelle osseuse chez l’enfantGreffe de moelle osseuse chez l’enfant
Greffe de moelle osseuse chez l’enfant
Brahim Moudjahed
 
Greffer pour sauver
Greffer pour sauverGreffer pour sauver
Greffer pour sauver
xiab
 
xeno-transplation
xeno-transplation xeno-transplation
xeno-transplation
francecours
 
Les types de cellules
Les types de cellulesLes types de cellules
Les types de cellules
EriLan0162
 
Les types de cellules
Les types de cellulesLes types de cellules
Les types de cellules
EriLan0162
 
Guide du don d'organes 2015 de l'Agence de Biomédecine
Guide du don d'organes 2015 de l'Agence de BiomédecineGuide du don d'organes 2015 de l'Agence de Biomédecine
Guide du don d'organes 2015 de l'Agence de Biomédecine
Association Maladies Foie
 
3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins
3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins
3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins
Institut de l'Elevage - Idele
 
Le corps humain
Le corps humainLe corps humain
Le corps humain
jlealleon
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
clasir0182
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
clasir0182
 
De l’ADN à l’individu
De l’ADN à l’individuDe l’ADN à l’individu
De l’ADN à l’individu
Achelouji Jawad
 
Cellule souche,meiose et apoptose
Cellule souche,meiose et apoptoseCellule souche,meiose et apoptose
Cellule souche,meiose et apoptose
Rodriguez Vyatsuka
 
Synthese Loi Clonage humain V5
Synthese Loi Clonage humain V5Synthese Loi Clonage humain V5
Synthese Loi Clonage humain V5
FrancoisSevignac
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
clasir0182
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
clasir0182
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
clasir0182
 
Nematodes a transmission per os
Nematodes a transmission per osNematodes a transmission per os
Nematodes a transmission per os
Dr Taoufik Djerboua
 

Similaire à CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches (20)

Greffe de moelle osseuse chez l’enfant
Greffe de moelle osseuse chez l’enfantGreffe de moelle osseuse chez l’enfant
Greffe de moelle osseuse chez l’enfant
 
Greffer pour sauver
Greffer pour sauverGreffer pour sauver
Greffer pour sauver
 
xeno-transplation
xeno-transplation xeno-transplation
xeno-transplation
 
Les types de cellules
Les types de cellulesLes types de cellules
Les types de cellules
 
Les types de cellules
Les types de cellulesLes types de cellules
Les types de cellules
 
Les cellules
Les cellulesLes cellules
Les cellules
 
Guide du don d'organes 2015 de l'Agence de Biomédecine
Guide du don d'organes 2015 de l'Agence de BiomédecineGuide du don d'organes 2015 de l'Agence de Biomédecine
Guide du don d'organes 2015 de l'Agence de Biomédecine
 
3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins
3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins
3. Détecter l'émergence d'anomalies génétiques: exemple en bovins
 
4ºeso Chapitre 1 La Cellule
4ºeso Chapitre 1 La Cellule4ºeso Chapitre 1 La Cellule
4ºeso Chapitre 1 La Cellule
 
Le corps humain
Le corps humainLe corps humain
Le corps humain
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
 
De l’ADN à l’individu
De l’ADN à l’individuDe l’ADN à l’individu
De l’ADN à l’individu
 
Cellule souche,meiose et apoptose
Cellule souche,meiose et apoptoseCellule souche,meiose et apoptose
Cellule souche,meiose et apoptose
 
Synthese Loi Clonage humain V5
Synthese Loi Clonage humain V5Synthese Loi Clonage humain V5
Synthese Loi Clonage humain V5
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
 
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3Le systéme reproducteur   clauderic sirois 3
Le systéme reproducteur clauderic sirois 3
 
Nematodes a transmission per os
Nematodes a transmission per osNematodes a transmission per os
Nematodes a transmission per os
 
Les cellules
Les cellulesLes cellules
Les cellules
 

Plus de Inmaculada Martin-castaño carrasco

3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches
3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches
3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
CMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieux
CMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieuxCMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieux
CMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieux
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
3º ESO Chapitre 13 Géologie
3º ESO Chapitre 13 Géologie3º ESO Chapitre 13 Géologie
3º ESO Chapitre 13 Géologie
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
CMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpointCMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpoint
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
4ºeso chap3 mendel
4ºeso chap3 mendel4ºeso chap3 mendel

Plus de Inmaculada Martin-castaño carrasco (10)

3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches
3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches
3º eso Chapitre 13 Composition et transformation des roches
 
4ºeso Chapitre 3 Les lois de Mendel réduit
4ºeso Chapitre 3 Les lois de Mendel réduit4ºeso Chapitre 3 Les lois de Mendel réduit
4ºeso Chapitre 3 Les lois de Mendel réduit
 
4ºeso chapitre 3 Les lois de Mendel
4ºeso chapitre 3 Les lois de Mendel 4ºeso chapitre 3 Les lois de Mendel
4ºeso chapitre 3 Les lois de Mendel
 
4ºeso Chapitre 4 L'ADN
4ºeso Chapitre 4 L'ADN4ºeso Chapitre 4 L'ADN
4ºeso Chapitre 4 L'ADN
 
CMC Chapitre 1 Nous dans l'univers
CMC Chapitre 1 Nous dans l'universCMC Chapitre 1 Nous dans l'univers
CMC Chapitre 1 Nous dans l'univers
 
CMC ch.3 les pandémies du XXI
CMC ch.3 les pandémies du XXICMC ch.3 les pandémies du XXI
CMC ch.3 les pandémies du XXI
 
CMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieux
CMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieuxCMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieux
CMC Chapitre 4 Vivre plus, vivre mieux
 
3º ESO Chapitre 13 Géologie
3º ESO Chapitre 13 Géologie3º ESO Chapitre 13 Géologie
3º ESO Chapitre 13 Géologie
 
CMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpointCMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpoint
 
4ºeso chap3 mendel
4ºeso chap3 mendel4ºeso chap3 mendel
4ºeso chap3 mendel
 

Dernier

La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
NadineHG
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 

Dernier (9)

La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 

CMC Chapitre 5 Des greffes aux cellules souches

  • 1. Chapitre 5 Dans cette chapitre nous allons ètudier: - Les greffes - Les cellules souches - Les bébé-médicaments - La reproduction humaine - La clonation
  • 2. Les greffes En médecine, une greffe ou transplantation est une opération chirurgicale consistant à remplacer un organe malade par un organe sain, appelé « greffon » ou « transplant » et provenant d'un donneur.
  • 3. Pour quoi les greffes? - Lorsque un organe ne fonctione pas bien... sauf pour le cerveau et pour les tissus nerveux - Lorsqu'ils existent des graves brûlures et qu'elles affectent à des zones étendues de la peau
  • 4. Quelles sont les principales organes qui sont greffés?
  • 7. Les greffes qui ont marqué l'histoire 1952 : greffe d'un vivant de la mère de Marius Renard à son fils. Le jeune homme survécut pendant trois semaines après l'opération mais le rein greffé fut rejeté, entraînant le décès. Cette opération permit de découvrir le rôle des lymphocytes T dans le rejet . ● 1954 : première transplantation rénale réussie à long terme, réalisée par le professeur Joseph E. Murray qui reçut le prix Nobel de médecine en 1990. Le donneur et le receveur étaient des frères jumeaux monozygotes, d’où un risque de rejet réduit. ● 1958-1962 : découverte des groupes tissulaires HLA par Jean Dausset. ● 1963-1969 : premières transplantations hépatiques. ● 1967 : première greffe de coeur au monde, réalisée en Afrique du Sud par Christiaan Barnard. ● 1968 : première greffe cardiaque en Europe réalisée par le professeur Cabrol à Paris. ● 1969 : première greffe de poumon ●
  • 8. De la misma forma que en una transfusión de sangre el donante y el receptor necesitan ser compatibles en el grupo sanguíneo del Sistema ABO, en un trasplante de órganos o de médula ósea, ambos necesitanser compatibles en el Sistema HLA, o de Antígenos Leucocitarios Humanos (sigla en inglés: HLA). Un receptor y un donante deben ser HLA compatibles
  • 9. ¿Qué es el Sistema HLA? Los Antígenos Leucocitarios Humanos – HLA, son moléculas que se encuentranen los glóbulos blancos (o leucocitos) de la sangre y en la superficiede casi todas las células de los tejidos de un individuo. Cumplen con la función de reconocer lo propio y lo ajeno y aseguran la respuesta inmune, capaz de defender al organismo de algunos agentes extraños que generan infecciones. Constituyen un Sistema también denominado de Histocompatibilidad (de histo = tejido)
  • 10. Le système HLA a été découvert en 1958 par le Pr. Jean Dausset. Cette découverte majeure permet aujourd’hui de connaître la compatibilité entre donneur et receveur pour une greffe d’organe. Lorsqu’on attribue un greffon à un malade, on veille systématiquement à ce que les groupes sanguins du donneur et du receveur soient compatibles. En revanche, il est quasiment impossible de trouver, parmi les donneurs, une personne rigoureusement identique au receveur pour l’identité HLA.
  • 11. L’introduction dans l’organisme d’un organe qui n’a pas le même système HLA est immédiatement perçue comme une agression. Il déclenche une réaction de type immunitaire, comme s’il s’agissait d’un virus ennemi. C’est le phénomène de rejet. Le rejet est un risque permanent, il doit être contré par des médicaments durant toute la vie de la personne greffée: Ces sont les médicaments immunosuppresseurs
  • 12. Le rejet est prévenu et combattu en bloquant partiellement le fonctionnement du système de défense immunitaire. Les traitements immunosuppresseurs ont de nombreux effets indésirables. Ils ont l’inconvénient de rendre l’organisme plus vulnérable aux maladies infectieuses (virales, bactériennes, fongiques) et aux tumeurs cancéreuses. Chaque personne greffée dois désormais avoir un suivi médical à vie.
  • 13. Pour que des greffes aient le plus de chance d’aboutir, il faut que le donneur et le receveur soient le plus compatible possible, c’est-àdire que leurs cellules soient de type proche, et rien n’est plus proche que deux frères et soeurs.
  • 14. Types de greffe ● ● ● ● Autogreffe : le greffon appartient au receveur. Il s'agit essentiellement de tissus ou de cellules. Isogreffe : le greffon appartient au vrai jumeau du receveur. Allogreffe : le donneur et le receveur appartiennent à la même espèce. C'est le cas le plus fréquent. Xénogreffe : le donneur est d'une espèce différente mais proche génétiquement du receveur.
  • 15. a)autogreffe b)isogreffe Valves cardiaques de porc ___ Moelle osseuse ___ c)xénogreffe ___C'est le cas le plus fréquent d)allogreffe ___Type de greffe des vraix jumeaux
  • 19. Groupe sanguin: qui peut donner à qui? D’après ce schéma, nous pouvons en déduire que “O” ne peut recevoir que de lui-même alors qu’il est donneur universel. Chaque groupe sanguin peut recevoir de lui-même ou de “O”, et “AB” peut recevoir de tous.
  • 20. Le sang : transfusion Donneur universel Receveur universel
  • 21. Des réactions inmunitaires spécifiques Ces réactions sont plus lentes. Elles se caractérisent par la reconaissance de façon spécifique de l'antigène. Ces réactions mettent en jeu d'autres cellules inmunitaires: les lymphocytes. Les lymphocytes qui se multiplient rapidement dans les organes lymphoïdes (les ganglions, la rate), sont à l'òrigine d'anticorps. Les anticorps se fixent sur les antigènes et facilitent leur phagocytose.
  • 23. Un seul donneur peut sauver jusqu'à huit vies! Don d'organes Pour sauver des vies, Il faut l'avoir dit
  • 24. LES LIMITES DES GREFFES - IL EST IMPOSSIBLE GREFFER CERTAINES ORGANES, COMME LE CERVEAU OU LES TISSUS NERVEUX - IL EST DIFICIL OBTENIR DES ORGANES - LE REJECT DE GREFFONS l'ADMINISTRATION DE MEDICAMENTS INMUNOSUPPRESSEURS TOUTE LA VIE AUJOURD`HUI DES NOUVELLES THÉRAPIES SE DÉVELOPPENT: LES CELLULES SOUCHES
  • 25. LES CELLULES SOUCHES Les cellules souches ont deux propriétés principales 1- l’autorenouvellement (elles se multiplient en donnant de nouvelles cellules souches) et 2 - la différenciation (selon certaines conditions de milieu, elles produisent des cellules spécialisées, par exemple de foie, de pancréas, de peau, de muscle, etc.).
  • 27. Cellules souches totipotentes: Elles peuvent donner naissance à un organisme entier. Cellules souches multipotentes: Cellules spécialisées dans un genre tissulaire Cellules souches pluripotentes: Elles peuvent donner tout type cellulaire.
  • 28. LES CELLULES SOUCHES On les trouve dans l’embryon, le fœtus, le sang de cordon et divers tissus de l’individu après sa naissance. Mais les cellules souches dites adultes (c’est-à-dire de l’individu après sa naissance) ont un moindre potentiel de renouvellement et de différenciation que les cellules souches embryonnaires, dites "totipotentes" . En 2007, la recherche a franchi un nouveau pas en produisant une cellule souche pluripotente à partir d’une cellule adulte (cellules iPS: induced Pluripotent Stem), par manipulation génétique (Prix Nobel, 2012).
  • 30. Choisir la bonne réponse: ● Elles peuvent donner organisme entier. naissance a) Cellules souches pluripotentes b) Cellules souches multipotentes c) Cellules souches totipotentes à un
  • 31. Choisir la bonne réponse (II): ● Cellules spécialisées dans un genre tissulaire. a) Cellules souches pluripotentes b) Cellules souches multipotentes c) Cellules souches totipotentes
  • 32. I/ LES PROGRES GENETIQUES ET LA LOI: Les bébé-médicaments ou “bébé du double espoir”
  • 33. Les problèmes éthiques que pose le « bébémédicament » engendrent un débat au sein de la communauté responsable de la bioéthique] Aujourd’hui, les progrès génétiques permettent de sélectionner les embryons capables de « réparer » un enfant malade à partir de certaines cellules d’un frère ou d’une sœur. Peut-on permettre à des parents de faire un bébé pour en sauver un autre ?
  • 34. «Un bébé-médicament est un enfant conçu dans le but de sauver un frère ou une sœur aîné(e) souffrant d’une maladie». L'unique raison de sa naissance serait la guérison de son frère (soeur) compatibilités génétiques. aîné grâce aux
  • 35. Dans le cas des bébé-médicaments : - l’intervention médicale se limite à une fécondation in vitro; -Un diagnostic préimplantatoire; -Une insémination artificielle.
  • 40. L’appareil génital de la femme Trompe de Fallope = oviducte ovaire Pavillon de la trompe Paroi de l’utérus Col utérin vagin Vulve et orifice génital
  • 41. Les hormones féminines et le cycle menstruel Les hormones sexuelles féminines sont de deux types: - les estrogènes (estradiol, estrone et estriol) et - la progestérone. Elles sont sécrétées par les ovaires selon un cycle, dont les règles sont la manifestation. Durant le cycle, l'activité des ovaires est contrôlée par deux hormones produites par le cerveau: A- l'hormone folliculostimulante (FSH) et B- l'hormone lutéinisant (LH)
  • 42. Les estrogènes sont responsables du développement des organes féminins au moment de la puberté. Ils participent à la consolidation des os, féminisent la voix et jouent un rôle important dans la qualité de la peau et des cheveux. Ils sont également responsables de la répartition du tissu adipeux (graisse) sur les hanches et les cuisses. La progestérone est produite par les ovaires après l'ovulation (le moment où l'ovule est libéré par l'ovaire). Elle permet l'implantation de l'œuf dans l'utérus et participe au bon déroulement de la grossesse. Elle tend à augmenter légèrement la température du corps.
  • 43. Comprendre le cycle menstruel Le cycle menstruel se répète tous les 28 jours environ. Au premier jour des règles, le cerveau commence à sécréter de la FSH, ce qui a pour effet de stimuler les ovaires. Pendant 14 jours, cette hormone favorise la sécrétion d'estrogènes et la maturation du futur ovule. Quelques jours avant l'ovulation, le cerveau commence à sécréter de la LH. Au 14e jour du cycle, les taux sanguins de LH sont élevés : l'ovulation a lieu et l'ovaire commence à sécréter de la progestérone. Cette hormone épaissit la paroi interne de l'utérus (l' endomètre) et la prépare à recevoir l'œuf.
  • 44. Sous l'effet de la progestérone, le cerveau cesse progressivement de sécréter la FSH et la LH : les ovaires diminuent leur production d'estrogènes, puis de progestérone, jusqu'au prochain cycle. La diminution des taux sanguins de l’ensemble de ces hormones est responsable du déclenchement des règles. La quantité de sang perdue lors des règles est limitée (1-6 cuillerées à soupe). Ce sang est mélangé à du liquide qui filtre à travers la paroi de l'utérus et à de très morceaux d'endomètre.
  • 45. Les cycles féminins et les règles
  • 46. L'ovulation Expulsion d'un ovule: libéré dans la trompe, l'ovule peut survivre environ 24 heures avant d'être fécondé.
  • 47. SPERMATOZOÏDES NORMAUX ET ANORMAUX Pour être fécondant, le sperme doit contenir au moins 5 millions de espermatozoïdes par mL et en doit pas contenir plus de 30% de spermatozoïdes anormaux (deux têtes, deux flagelles...). La durée de vie des spermatozoïdes dans les voies génitales de la femme est de 3-6 jours.
  • 48. Factores que afectan a la fertilidad masculina ● ● Teléfonos móviles: “Un estudio de 2008 encontró que los hombres que usaron el teléfono móvil más de cuatro horas por día, tuvieron recuentos más bajos de espermatozoides, tasas de movilidad y morfología“, dice el Dr. Shin. Se recomienda a los pacientes llevar sus teléfonos móviles en los maletines en lugar de en sus bolsillos, a fin de limitar la exposición a la radiación. Estilo de vida: “El tabaco, el alcohol y la marihuana pueden deteriorar la función sexual“, dice el Dr. Potter. El abuso de alcohol afecta negativamente la calidad y la producción del semen, mientras que el tabaquismo afecta la motilidad del esperma, según un estudio realizado en 2010. Fumar marihuana puede reducir la fertilidad masculina en general. ● ● El uso de pantalones cortos ajustados o de calzoncillos ajustados durante un período prolongado de tiempo, según explica el Dr. Wharton. Según un estudio publicado en 2007, hasta 30 minutos en un jacuzzi o una bañera caliente pueden disminuir temporalmente la producción de esperma.
  • 50. La fécondation C’est la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde La taille de l’ovule est beaucoup plus importante que celle d’un spermatozoïde. Sa durée de vie après l’ovulation est de 24 heures maxime. Les spermatozoïdes sont libérés au moment de l’éjaculation pendant l’acte sexuel. Ils sont mobiles grâce à un flagelle. Durée de vie : 3 à 4 jours.
  • 51. Fécondation Au cours de la fécondation, le espermatozoïde pénètre dans l'ovule. Puis, la tête se détache du flagelle qui dégénère. Le noyau du spermatozoïde et le noyau de l'ovule vont se réunir pour former le noyau de la cellule-oeuf.
  • 52. De l’œuf fécondé à la nidation L’œuf se divise et descend le long de l’oviducte. Il s’implante dans la paroi de l’utérus au bout d’une semaine. Les menstruations n’ont pas lieu. ampoule de la trompe de Fallope ovule fécondé pavillon ovule animation reproduction.exe
  • 53. Comment se fabrique – t – il ? L’embryon se nourrit et respire grâce à sa mère. C’est le placenta qui assure les échanges entre le sang de la mère et celui de l’embryon (échanges de nutriments et d’oxygène et de déchets). L’alcool, la nicotine, les drogues traversent le placenta et peuvent avoir des conséquences graves sur le développement de l’embryon.
  • 54. Le fœtus et ses annexes dans l’utérus utérus placenta Cordon ombilical amnios fœtus Col de l’utérus
  • 55. Échographie Au cours d’une grossesse, elle permet d’étudier la vitalité et le développement du fœtus, de dépister des anomalies ou encore de déterminer le sexe de l’enfant. Nathan
  • 57. L’échographie fœtale Colonne vertébrale à 24 semaines d'aménorrhée Main fœtale à 29 semaines d’aménorrhée Nez fœtal vu de face
  • 59. L’échographie fœtale Fente labionarinaire Polydactylie Oreille d’un fœtus atteint d’une trisomie 21 Pieds bots
  • 62. Le développement fœtal • Durée de la gestation: – 9 mois (38 – 40 semaines) – 3 trimestres (1er, 2ème, 3ème) – 2 périodes (embryonnaire et fœtale) • Période embryonnaire = période allant de la fécondation (jour 1) à la fin de la 8ème semaine de grossesse. • Période fœtale = période allant de la neuvième semaine à la naissance.
  • 63. Au cours de la vie intra-utérine on distingue deux périodes: • La période embryonnaire au cours de laquelle s'édifient les principaux organes; • La période fœtale qui correspond à une phase de croissance accélérée au cours de laquelle les organes déjà formés se développent.
  • 64. Embryon de 4 semaines.Son cœur bat. Au cours du 1°mois, le cœur commence à battre et le système nerveux se forme. Les membres apparaissent. La taille moyenne est de 5 mm. Le poids moyen est inférieure à un gramme. Bordas
  • 68. 2mois Le nez et la bouche se dessinent. Le cerveau se développe à raison de 250 000 cellules par minutes. Les muscles commencent à fonctionner. Bien qu’encore immatures, tous les organes vitaux sont formés. Taille moyenne : 3 cm. Poids moyen : 10 g Les organes sont en place. L’embryon devient fœtus. Bordas
  • 69. Fœtus de 9 semaines Les poumons se développent. Le sexe est identifiable. Belin
  • 70. Fœtus de 3 mois. Il commence à bouger. On peut entendre son cœur battre. Fœtus 3 mois 8 cm 40 g Didier
  • 71. La mère sent le fœtus bouger. La tête grossit, le visage devient humain. 4mois1/2 Didier
  • 72. 5ème mois. Le fœtus suce son pouce, il est animé par différents reflexes. Les os durcissent La taille moyenne est de 35 cm. Le poids moyen est de 1,1 kg. photo in utéro du livre "naître"de Lennart Nilsson photographe Pro
  • 73. Échographie d’un fœtus de 6/7 mois Il perçoit les sons. Il se retourne. Son cerveau se perfectionne, ses yeux s’ouvrent, il pourrait vivre hors de l’utérus Fœtus 6 mois 30 cm 900 g Bréal
  • 74. 7ème mois photo in utéro du livre "naître"de Lennart Nilsson photographe Pro
  • 75. 8ème mois photo in utéro du livre "naître"de Lennart Nilsson photographe Pro
  • 77. Complétons le tableau : événements le cœur bat mois 1er mois (21ème jour) le cœur est audible 3ème mois La mère le sent bouger 4ème mois la vie est possible hors de l’utérus 7ème mois
  • 78. LE CLONAGE C'EST À VOUS... LA TÉCHNIQUE LES DÉSAVANTAGES LES UTILITÉS COPYCAT
  • 79. Le clonage naturel Dans la nature, le clonage n'est rien de plus qu'un mode de reproduction parmi tous ceux à la disposition des êtres vivants. C'est même le plus répandu puisqu'il concerne toutes les cellules procaryotes (division), presque tous les eucaryotes unicellulaires (mitose) à l'exception de ceux qui pratiquent la reproduction sexuée (faisant intervenir la méïose), mais également de nombreux végétaux et animaux multicellulaires.