SlideShare une entreprise Scribd logo
74 MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 445 JUIN 2019
Mieuxvivre
Tourisme
Donnez du
sens à vos
vacances
Combiner découvertes et partage,
tout en s’engageant dans des projets,
voilà le credo des tour-opérateurs
spécialisés dans le tourisme responsable.
Nous avons sélectionné quatre séjours
aux missions diverses.
Enquête: Thierry Beaurepère
L
es Nations unies avaient placé l’année
2017 sous le signe du tourisme durable,
dit aussi responsable. Une ambition qui
trouve écho auprès des voyageurs, de
plusenplussensiblesàl’impactdeleurs
séjours, notamment en matière envi-
ronnementale.SelonuneétuderécentedusiteTravelzoo,
près de sept voyageurs français sur dix se sentent forte-
ment concernés par la préservation de la planète, 47%
étant prêts à augmenter leur budget voyages s’ils sont
assurés de contribuer à protéger la nature. Du rêve à la
réalité, il y a pourtant un fossé. In fine, seulement 2 à 3%
des voyageurs franchissent le pas, à en croire le Syndicat
des entreprises du tour-operating.
La faute à des frontières parfois floues. Du tourisme
écoresponsable, qui vise à limiter l’impact d’un voyage
sur le plan environnemental et sociétal, au tourisme
solidaire favorisant l’économie locale (hébergements et
repas chez l’habitant…), le tourisme durable est un
SRILANKADOUBLESENS
Plantation de coraux à Koggala,
sur la côte sud du Sri Lanka,
au cours d’un voyage solidaire
organisé par Double Sens.
75JUIN 2019 MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 445
fourre-tout. Il inclut même l’aide humanitaire dans sa
forme la plus extrême. Les voyageurs eux-mêmes s’y
perdent. « Pour la majorité des Français, le tourisme res-
ponsable est d’abord synonyme de respect du patrimoine,
de la culture et des populations locales. Pour d’autres, c’est
avanttoutlapréservationdelafauneetdelaflore.D’autres
encoreestimentquecelaconsisteessentiellementàfairedes
rencontres avec les habitants et à vivre à la mode locale. Et
15% seulement pensent qu’il s’agit de participer à un chan-
tier solidaire », détaille Julien Buot, directeur de l’asso-
ciation Agir pour un tourisme responsable (ATR,
Tourismesolidaire.org). Le manque de notoriété des
acteurs constitue un autre obstacle. A côté des grands
spécialistesdelarandonnée(AllibertTrekking,Chamina
Voyages, Nomade Aventure…) dont l’engagement est
largement reconnu, ce sont surtout des associations ou
petites agences comme Tamad ou Vision du monde qui
organisent les séjours.
Leslabels,unrepèreet
unegarantiedesérieux
Pour autant, le marché s’organise doucement. Les
professionnels explorent de nouvelles voies, encou-
ragent les voyageurs à oser les expériences participa-
tives, à choisir des circuits moins empruntés… « Le
tourisme responsable est à la croisée des chemins, dans
une situation analogue à celle de l’alimentation il y a vingt
ans. A l’époque, lorsque l’on voulait manger bio, il fallait
choisir des enseignes spécifiques et les prix étaient plus
élevés. Aujourd’hui, on trouve des rayons bio en grandes
surfaces et le marché se démocratise », constate Michel
Nahon, directeur du nouveau site Voyage-solidaire.com
qui sera en ligne d’ici à l’été.
Les labels sont aussi un fort levier pour faire le tri et
rassurer les voyageurs. Il en existe 200 uniquement en
Europe!Deuxsontreconnusmondialement:GreenKey,
créé au Danemark, qui certifie les hébergements pour
leur gestion écoresponsable, et Travel Fife, né au
Royaume-Uni. En France, ATR fédère une trentaine de
tour-opérateurs, des spécialistes de « l’aventure douce »
(activités sportives en pleine nature, par exemple), de la
randonnée et des généralistes. Parmi eux, quatorze sont
certifiés par l’organisme français de contrôle Ecocert sur
la base de critères stricts. Le groupe Voyageurs du
Monde (Voyageursdumonde.fr), avec ses différentes
marques comme Allibert Trekking, Grand Nord Grand
Large, Terres d’Aventure, s’engage, par exemple, à com-
penser l’impact carbone de ses clients en finançant des
projets verts destinés à réduire les émissions de CO2 et
multiplie les circuits écoresponsables.
Côté engagement solidaire, Salaün Holidays (Salaun-
holidays.com) finance des projets locaux (laiterie...)
comme avec son voyage « Madagascar autrement ». De
la compensation carbone à la rencontre des popula-
tions, en passant par des actions solidaires, Double Sens
(Doublesens.fr) a, lui, séduit 1500 voyageurs en 2018,
qui ont déboursé 2200 euros en moyenne. L’entreprise
en espère 5000 d’ici à trois ans. « Le billet d’avion repré-
sente 30% du prix, notre marge atteint 25% et sert à cou-
vrir nos frais, à payer les salariés. Les 45% restants béné-
ficient directement aux populations locales, dont 5%
servent aux financements d’actions solidaires », précise
Aurélien Sens, l’un des deux créateurs. Une transpa-
rence essentielle, alors que cer-
taines dérives jettent le trouble
(voir encadré).
Quant à ceux qui cherchent
une expérience en France, ils
pourront s’intéresser à deux
associations: Accueil Paysan
(Accueil-paysan.com) ou Wwoof (Wwoof.fr) permettent
de profiter gratuitement du gîte et du couvert dans une
ferme biologique en échange d’une participation aux
travaux quotidiens (environ vingt-cinq heures par
semaine). Pour une première approche, nous avons
sélectionné quatre voyages aux missions diverses, et
pour des budgets allant de 1700 à 3000 euros (voirpage
suivante). De quoi vivre une expérience différente, tout
en profitant de séjours dépaysants. Car il ne faut pas
l’oublier, le but de ce type de tourisme est d’abord de
passer de bonnes vacances! ●
Leslimitesdu
«volontourisme»
Certains acteurs, dont les
principaux sont Projects
Abroad ou Planète Urgence,
mixent tourisme et missions
de volontariat (« volontou-
risme ») liées à la santé,
l’éducation, la protection
de l’environnement, parfois
dans le cadre du congé de
solidarité (paiement possible
par son entreprise). Les
marges excessives dégagées
par certains de ces opéra-
teurs sont contestées par des
associations et des profes-
sionnels. « En clair, dénonce
un tour-opérateur, il faut
payer pour être volontaire.
Certaines de ces structures,
qui surfent sur l’émotion, sont
de vraies entreprises et
dégagent des marges
dépassant 60 %. » Le prix,
généralement plusieurs
milliers d’euros, couvre les
frais d’hébergement et la
nourriture, mais l’avion est
en sus. Surtout, des dérives
ont été constatées par
le passé. Projects Abroad,
notamment, a multiplié les
missions dans les orphelinats
au Cambodge, au point
que ces derniers y ont fleuri,
avec des enfants retirés
à leur famille au motif de
leur donner une meilleure
éducation! En 2017, le
tour-opérateur a stoppé ce
type de mission après l’alerte
lancée par plusieurs ONG.
Deux conseils avant de vous
laisser tenter: consultez les
témoignages sur les réseaux
sociaux et soyez sélectif, tant
pour la mission que pour
l’organisme. Car plutôt que
de chercher à se donner
bonne conscience, il convient
de s’interroger sur l’utilité
d’une mission et son bénéfice
réel pour les populations.
Lesdérivesont
transformé
l’humanitaire
enmarchandise
lucrative
76 MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 445 JUIN 2019
MieuxvivreTourisme
Cameroun: contribuer à préserver la faune
L’association Planète Urgence dispose d’un catalogue
pléthorique, de l’éducation à l’environnement. Notre choix
s’est porté sur un séjour de deux semaines pour effectuer
un suivi écologique dans le parc national de Campo Ma’An.
La collecte des données sur les animaux, afin d’orienter
les actions d’aménagement et de protection, nécessite
de dormir en forêt (sous tente) durant une semaine
et de marcher 10 km/jour. Si vous êtes salarié, vous pouvez
demander un « congé de solidarité » à votre employeur.
Prix: 2450 € (sans le vol). Site: Planete-urgence.org
Inde : favoriser la survie des villages isolés
Quatorze jours pour découvrir les incontournables du
Rajasthan (Taj Mahal, Jaipur…) par le spécialiste de la
randonnée La Balaguère. Le voyage inclut trois jours dans
un village labellisé « Villages Ways ». Son principe? Une
immersion dans la vie locale avec des habitants associés à
un projet en amont, avec hébergement en chambre d’hôtes
et découverte des activités (fabrication de tapis, récolte des
pastèques…). La démarche permet à des populations de
rester vivre sur place grâce à une activité complémentaire.
Prix: à partir de 1735 € (sans le vol). Site: Labalaguère.com
Madagascar: participer à l’éducation
Durant deux semaines, vous partirez explorer les paysages
de l’île-continent, tout en participant à des actions de
développement durable dans une petite ville pendant
cinq jours: animations culturelles et linguistiques, ateliers
d’introduction à l’informatique pour les adultes et
animations socio-éducatives auprès d’enfants. Le reste
du voyage est consacré à la découverte de la capitale
Antananarivo, des lémuriens du parc d’Anja, à des
randonnées dans le massif de l’Isalo…
Prix: à partir de 2370 € (vol inclus). Site: Doublesens.fr
Pérou : partager le quotidien
Lauréat 2017 des Palmes du tourisme durable, remises par
les associations ATD Quart Monde et ATR et par Tourmag.
com, Terres des Andes explore le Pérou en favorisant le
logement chez l’habitant. De la rencontre avec les enfants
pris en charge par l’ONG Enfants des Andes dans la région
de Nasca, à l’immersion avec les communautés locales,
à Paramis (sur les rives du lac Titicaca) et à Chichubamba
(Vallée sacrée), ce périple de seize jours est l’occasion de
les faire bénéficier des retombées économiques du voyage.
Prix: à partir de 3090 € (vol inclus). Site: Terresdesandes.org
Desexpériencesenrichissantesaux4coinsdumonde
CAMEROUNGUENTERGUNI/ISTOCK,INDENADYNYAH/ISTOCK,MADAGASCARDOUBLESENS,PEROUPHOTO12/ALAMY

Contenu connexe

Tendances

Tourisme durable, des stratégies et des cas concrets
Tourisme durable, des stratégies et des cas concretsTourisme durable, des stratégies et des cas concrets
Tourisme durable, des stratégies et des cas concrets
PAR
 
Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015
Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015
Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015
Caroline Debonnaire
 
Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007
Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007
Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007
Secours Islamique France
 

Tendances (20)

Conférence tourisme durable et responsable
Conférence tourisme durable et responsableConférence tourisme durable et responsable
Conférence tourisme durable et responsable
 
DÉVELOPPEMENT DURABLE ET CULTURE: OÙ EN ETES-VOUS?
DÉVELOPPEMENT DURABLE ET CULTURE: OÙ EN ETES-VOUS?DÉVELOPPEMENT DURABLE ET CULTURE: OÙ EN ETES-VOUS?
DÉVELOPPEMENT DURABLE ET CULTURE: OÙ EN ETES-VOUS?
 
Tourisme responsable
Tourisme responsableTourisme responsable
Tourisme responsable
 
Tourisme durable, des stratégies et des cas concrets
Tourisme durable, des stratégies et des cas concretsTourisme durable, des stratégies et des cas concrets
Tourisme durable, des stratégies et des cas concrets
 
Batir un tourisme durable dans le monde
Batir un tourisme durable dans le mondeBatir un tourisme durable dans le monde
Batir un tourisme durable dans le monde
 
Tourisme durable 110510
Tourisme durable 110510Tourisme durable 110510
Tourisme durable 110510
 
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, MarocPrésentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
Présentation Marketing & Tourisme Durable, Conférence, Saïdia, Maroc
 
Tourisme durable et coopération internationale
Tourisme durable et coopération internationaleTourisme durable et coopération internationale
Tourisme durable et coopération internationale
 
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
Formation Tourisme Durable - Historique du TourismeFormation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme
 
Métiers et Opportunités en Tourisme Durable
Métiers et Opportunités en Tourisme DurableMétiers et Opportunités en Tourisme Durable
Métiers et Opportunités en Tourisme Durable
 
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSEFormation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
 
Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015
Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015
Dossier guide de voyage Tao mada2014 2015
 
L'importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
L'importance du développement d'un tourisme durable à MadagascarL'importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
L'importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
 
Valorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
Valorisation du Tourisme Durable par le géotourismeValorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
Valorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
 
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
 
Finansol
FinansolFinansol
Finansol
 
Workshop Aix en Provence 2014 -Tourisme participatif_slowfood
Workshop Aix en Provence 2014  -Tourisme participatif_slowfoodWorkshop Aix en Provence 2014  -Tourisme participatif_slowfood
Workshop Aix en Provence 2014 -Tourisme participatif_slowfood
 
Tourisme equitable
Tourisme equitableTourisme equitable
Tourisme equitable
 
Géotourisme et culture
Géotourisme et cultureGéotourisme et culture
Géotourisme et culture
 
Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007
Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007
Secours Islamique France - Rapport d'activités 2007
 

Similaire à " Donnez du sens à vos vacances " - Double Sens Dans Mieux Vivre Votre Argent

Double Sens dans La Vie | Janvier 2017
Double Sens dans La Vie | Janvier 2017Double Sens dans La Vie | Janvier 2017
Double Sens dans La Vie | Janvier 2017
Double Sens
 
MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...
MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...
MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...
MONA
 
Neoma Business School - juin 2015
Neoma Business School - juin 2015Neoma Business School - juin 2015
Neoma Business School - juin 2015
Double Sens
 
Relevé De Conclusions JournéE Tourisme Familial 30 Avril
Relevé De Conclusions   JournéE Tourisme Familial 30 AvrilRelevé De Conclusions   JournéE Tourisme Familial 30 Avril
Relevé De Conclusions JournéE Tourisme Familial 30 Avril
MONA
 

Similaire à " Donnez du sens à vos vacances " - Double Sens Dans Mieux Vivre Votre Argent (20)

Le tourisme durable n'oublie plus le plaisir de voyager
Le tourisme durable n'oublie plus le plaisir de voyagerLe tourisme durable n'oublie plus le plaisir de voyager
Le tourisme durable n'oublie plus le plaisir de voyager
 
Voyages Nord Sud 2010
Voyages Nord Sud 2010Voyages Nord Sud 2010
Voyages Nord Sud 2010
 
Etude de cas Marketing: Comment mettre en avant la politique de développement...
Etude de cas Marketing: Comment mettre en avant la politique de développement...Etude de cas Marketing: Comment mettre en avant la politique de développement...
Etude de cas Marketing: Comment mettre en avant la politique de développement...
 
Double Sens dans La Vie | Janvier 2017
Double Sens dans La Vie | Janvier 2017Double Sens dans La Vie | Janvier 2017
Double Sens dans La Vie | Janvier 2017
 
Plaquette2011
Plaquette2011Plaquette2011
Plaquette2011
 
Plaquette2011
Plaquette2011Plaquette2011
Plaquette2011
 
Voyager Autrement - Dossier Pelerin Magazine - Tourisme solidaire
Voyager Autrement - Dossier Pelerin Magazine - Tourisme solidaireVoyager Autrement - Dossier Pelerin Magazine - Tourisme solidaire
Voyager Autrement - Dossier Pelerin Magazine - Tourisme solidaire
 
MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...
MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...
MOPA et Parc Naturel des Landes de Gascogne - Formation 22 et 23 novembre 201...
 
FR Sustainability Report - 2022-2023.pdf
FR Sustainability Report - 2022-2023.pdfFR Sustainability Report - 2022-2023.pdf
FR Sustainability Report - 2022-2023.pdf
 
Présentation madaactes1
Présentation madaactes1Présentation madaactes1
Présentation madaactes1
 
Assises internationales du tourisme durable et éthique
Assises internationales du tourisme durable et éthiqueAssises internationales du tourisme durable et éthique
Assises internationales du tourisme durable et éthique
 
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
 
Economie sociale et solidaire e3 d
Economie sociale et solidaire e3 dEconomie sociale et solidaire e3 d
Economie sociale et solidaire e3 d
 
3èmes assises internationales du tourisme durable et éthique canevas et exemp...
3èmes assises internationales du tourisme durable et éthique canevas et exemp...3èmes assises internationales du tourisme durable et éthique canevas et exemp...
3èmes assises internationales du tourisme durable et éthique canevas et exemp...
 
Autoconstruction toilettes sèches
Autoconstruction toilettes sèchesAutoconstruction toilettes sèches
Autoconstruction toilettes sèches
 
Neoma Business School - juin 2015
Neoma Business School - juin 2015Neoma Business School - juin 2015
Neoma Business School - juin 2015
 
Relevé De Conclusions JournéE Tourisme Familial 30 Avril
Relevé De Conclusions   JournéE Tourisme Familial 30 AvrilRelevé De Conclusions   JournéE Tourisme Familial 30 Avril
Relevé De Conclusions JournéE Tourisme Familial 30 Avril
 
Les solos, adeptes du voyage solidaire | Revue Espaces tourisme et loisirs - ...
Les solos, adeptes du voyage solidaire | Revue Espaces tourisme et loisirs - ...Les solos, adeptes du voyage solidaire | Revue Espaces tourisme et loisirs - ...
Les solos, adeptes du voyage solidaire | Revue Espaces tourisme et loisirs - ...
 
Comment accroître sa dimmension participative, by Hopineo
Comment accroître sa dimmension participative, by HopineoComment accroître sa dimmension participative, by Hopineo
Comment accroître sa dimmension participative, by Hopineo
 
PréSentation PlanèTe Urgence
PréSentation PlanèTe UrgencePréSentation PlanèTe Urgence
PréSentation PlanèTe Urgence
 

Plus de Double Sens

Avantage aout 2015
Avantage   aout 2015Avantage   aout 2015
Avantage aout 2015
Double Sens
 
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Double Sens
 
Libération avril 2014
Libération   avril 2014Libération   avril 2014
Libération avril 2014
Double Sens
 
Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008
Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008
Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008
Double Sens
 
Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012
Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012
Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012
Double Sens
 
Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012
Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012
Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012
Double Sens
 

Plus de Double Sens (20)

Tourisme durable : Double Sens se démarque du greenwashing | Capital Magazine
Tourisme durable : Double Sens se démarque du greenwashing | Capital MagazineTourisme durable : Double Sens se démarque du greenwashing | Capital Magazine
Tourisme durable : Double Sens se démarque du greenwashing | Capital Magazine
 
Tourisme Solidaire : des vacances sous le signe de l'authenticité | FemininBi...
Tourisme Solidaire : des vacances sous le signe de l'authenticité | FemininBi...Tourisme Solidaire : des vacances sous le signe de l'authenticité | FemininBi...
Tourisme Solidaire : des vacances sous le signe de l'authenticité | FemininBi...
 
Double Sens dans QOA | Avril 2017
Double Sens dans QOA | Avril 2017Double Sens dans QOA | Avril 2017
Double Sens dans QOA | Avril 2017
 
Double Sens dans Calme | Avril 2017
Double Sens dans Calme | Avril 2017Double Sens dans Calme | Avril 2017
Double Sens dans Calme | Avril 2017
 
Double Sens dans Paris Match | En kiosque jusqu'au 25 janvier !
Double Sens dans Paris Match | En kiosque jusqu'au 25 janvier !Double Sens dans Paris Match | En kiosque jusqu'au 25 janvier !
Double Sens dans Paris Match | En kiosque jusqu'au 25 janvier !
 
Double Sens dans Femme Actuelle | Décembre 2016
Double Sens dans Femme Actuelle | Décembre 2016Double Sens dans Femme Actuelle | Décembre 2016
Double Sens dans Femme Actuelle | Décembre 2016
 
Double Sens | Serengo magazine "Ils ont osé" - Juillet 2016
Double Sens | Serengo magazine "Ils ont osé" - Juillet 2016Double Sens | Serengo magazine "Ils ont osé" - Juillet 2016
Double Sens | Serengo magazine "Ils ont osé" - Juillet 2016
 
Simple things - Avril 2016
Simple things - Avril 2016Simple things - Avril 2016
Simple things - Avril 2016
 
Direct matin décembre 2015
Direct matin   décembre 2015Direct matin   décembre 2015
Direct matin décembre 2015
 
Journal d'un créateur - Journal L'Express, Octobre 2015
Journal d'un créateur - Journal L'Express, Octobre 2015Journal d'un créateur - Journal L'Express, Octobre 2015
Journal d'un créateur - Journal L'Express, Octobre 2015
 
Avantage aout 2015
Avantage   aout 2015Avantage   aout 2015
Avantage aout 2015
 
Le Cambodge en mission - le voyage de Caroline
Le Cambodge en mission - le voyage de CarolineLe Cambodge en mission - le voyage de Caroline
Le Cambodge en mission - le voyage de Caroline
 
Paris normandie - avril 2015
Paris normandie  - avril 2015Paris normandie  - avril 2015
Paris normandie - avril 2015
 
La voix du Nord - Retour de mission Madagascar
La voix du Nord - Retour de mission MadagascarLa voix du Nord - Retour de mission Madagascar
La voix du Nord - Retour de mission Madagascar
 
Libération 2014 12-27 - ebola
Libération 2014 12-27 - ebolaLibération 2014 12-27 - ebola
Libération 2014 12-27 - ebola
 
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
 
Libération avril 2014
Libération   avril 2014Libération   avril 2014
Libération avril 2014
 
Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008
Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008
Parution Double Sens dans le magazine 8ème art - Octobre 2008
 
Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012
Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012
Parution Double Sens dans Echo Magazine - Janvier 2012
 
Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012
Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012
Parution Double Sens dans le magazine Kiné Actualité - Janvier 2012
 

" Donnez du sens à vos vacances " - Double Sens Dans Mieux Vivre Votre Argent

  • 1. 74 MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 445 JUIN 2019 Mieuxvivre Tourisme Donnez du sens à vos vacances Combiner découvertes et partage, tout en s’engageant dans des projets, voilà le credo des tour-opérateurs spécialisés dans le tourisme responsable. Nous avons sélectionné quatre séjours aux missions diverses. Enquête: Thierry Beaurepère L es Nations unies avaient placé l’année 2017 sous le signe du tourisme durable, dit aussi responsable. Une ambition qui trouve écho auprès des voyageurs, de plusenplussensiblesàl’impactdeleurs séjours, notamment en matière envi- ronnementale.SelonuneétuderécentedusiteTravelzoo, près de sept voyageurs français sur dix se sentent forte- ment concernés par la préservation de la planète, 47% étant prêts à augmenter leur budget voyages s’ils sont assurés de contribuer à protéger la nature. Du rêve à la réalité, il y a pourtant un fossé. In fine, seulement 2 à 3% des voyageurs franchissent le pas, à en croire le Syndicat des entreprises du tour-operating. La faute à des frontières parfois floues. Du tourisme écoresponsable, qui vise à limiter l’impact d’un voyage sur le plan environnemental et sociétal, au tourisme solidaire favorisant l’économie locale (hébergements et repas chez l’habitant…), le tourisme durable est un SRILANKADOUBLESENS Plantation de coraux à Koggala, sur la côte sud du Sri Lanka, au cours d’un voyage solidaire organisé par Double Sens.
  • 2. 75JUIN 2019 MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 445 fourre-tout. Il inclut même l’aide humanitaire dans sa forme la plus extrême. Les voyageurs eux-mêmes s’y perdent. « Pour la majorité des Français, le tourisme res- ponsable est d’abord synonyme de respect du patrimoine, de la culture et des populations locales. Pour d’autres, c’est avanttoutlapréservationdelafauneetdelaflore.D’autres encoreestimentquecelaconsisteessentiellementàfairedes rencontres avec les habitants et à vivre à la mode locale. Et 15% seulement pensent qu’il s’agit de participer à un chan- tier solidaire », détaille Julien Buot, directeur de l’asso- ciation Agir pour un tourisme responsable (ATR, Tourismesolidaire.org). Le manque de notoriété des acteurs constitue un autre obstacle. A côté des grands spécialistesdelarandonnée(AllibertTrekking,Chamina Voyages, Nomade Aventure…) dont l’engagement est largement reconnu, ce sont surtout des associations ou petites agences comme Tamad ou Vision du monde qui organisent les séjours. Leslabels,unrepèreet unegarantiedesérieux Pour autant, le marché s’organise doucement. Les professionnels explorent de nouvelles voies, encou- ragent les voyageurs à oser les expériences participa- tives, à choisir des circuits moins empruntés… « Le tourisme responsable est à la croisée des chemins, dans une situation analogue à celle de l’alimentation il y a vingt ans. A l’époque, lorsque l’on voulait manger bio, il fallait choisir des enseignes spécifiques et les prix étaient plus élevés. Aujourd’hui, on trouve des rayons bio en grandes surfaces et le marché se démocratise », constate Michel Nahon, directeur du nouveau site Voyage-solidaire.com qui sera en ligne d’ici à l’été. Les labels sont aussi un fort levier pour faire le tri et rassurer les voyageurs. Il en existe 200 uniquement en Europe!Deuxsontreconnusmondialement:GreenKey, créé au Danemark, qui certifie les hébergements pour leur gestion écoresponsable, et Travel Fife, né au Royaume-Uni. En France, ATR fédère une trentaine de tour-opérateurs, des spécialistes de « l’aventure douce » (activités sportives en pleine nature, par exemple), de la randonnée et des généralistes. Parmi eux, quatorze sont certifiés par l’organisme français de contrôle Ecocert sur la base de critères stricts. Le groupe Voyageurs du Monde (Voyageursdumonde.fr), avec ses différentes marques comme Allibert Trekking, Grand Nord Grand Large, Terres d’Aventure, s’engage, par exemple, à com- penser l’impact carbone de ses clients en finançant des projets verts destinés à réduire les émissions de CO2 et multiplie les circuits écoresponsables. Côté engagement solidaire, Salaün Holidays (Salaun- holidays.com) finance des projets locaux (laiterie...) comme avec son voyage « Madagascar autrement ». De la compensation carbone à la rencontre des popula- tions, en passant par des actions solidaires, Double Sens (Doublesens.fr) a, lui, séduit 1500 voyageurs en 2018, qui ont déboursé 2200 euros en moyenne. L’entreprise en espère 5000 d’ici à trois ans. « Le billet d’avion repré- sente 30% du prix, notre marge atteint 25% et sert à cou- vrir nos frais, à payer les salariés. Les 45% restants béné- ficient directement aux populations locales, dont 5% servent aux financements d’actions solidaires », précise Aurélien Sens, l’un des deux créateurs. Une transpa- rence essentielle, alors que cer- taines dérives jettent le trouble (voir encadré). Quant à ceux qui cherchent une expérience en France, ils pourront s’intéresser à deux associations: Accueil Paysan (Accueil-paysan.com) ou Wwoof (Wwoof.fr) permettent de profiter gratuitement du gîte et du couvert dans une ferme biologique en échange d’une participation aux travaux quotidiens (environ vingt-cinq heures par semaine). Pour une première approche, nous avons sélectionné quatre voyages aux missions diverses, et pour des budgets allant de 1700 à 3000 euros (voirpage suivante). De quoi vivre une expérience différente, tout en profitant de séjours dépaysants. Car il ne faut pas l’oublier, le but de ce type de tourisme est d’abord de passer de bonnes vacances! ● Leslimitesdu «volontourisme» Certains acteurs, dont les principaux sont Projects Abroad ou Planète Urgence, mixent tourisme et missions de volontariat (« volontou- risme ») liées à la santé, l’éducation, la protection de l’environnement, parfois dans le cadre du congé de solidarité (paiement possible par son entreprise). Les marges excessives dégagées par certains de ces opéra- teurs sont contestées par des associations et des profes- sionnels. « En clair, dénonce un tour-opérateur, il faut payer pour être volontaire. Certaines de ces structures, qui surfent sur l’émotion, sont de vraies entreprises et dégagent des marges dépassant 60 %. » Le prix, généralement plusieurs milliers d’euros, couvre les frais d’hébergement et la nourriture, mais l’avion est en sus. Surtout, des dérives ont été constatées par le passé. Projects Abroad, notamment, a multiplié les missions dans les orphelinats au Cambodge, au point que ces derniers y ont fleuri, avec des enfants retirés à leur famille au motif de leur donner une meilleure éducation! En 2017, le tour-opérateur a stoppé ce type de mission après l’alerte lancée par plusieurs ONG. Deux conseils avant de vous laisser tenter: consultez les témoignages sur les réseaux sociaux et soyez sélectif, tant pour la mission que pour l’organisme. Car plutôt que de chercher à se donner bonne conscience, il convient de s’interroger sur l’utilité d’une mission et son bénéfice réel pour les populations. Lesdérivesont transformé l’humanitaire enmarchandise lucrative
  • 3. 76 MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 445 JUIN 2019 MieuxvivreTourisme Cameroun: contribuer à préserver la faune L’association Planète Urgence dispose d’un catalogue pléthorique, de l’éducation à l’environnement. Notre choix s’est porté sur un séjour de deux semaines pour effectuer un suivi écologique dans le parc national de Campo Ma’An. La collecte des données sur les animaux, afin d’orienter les actions d’aménagement et de protection, nécessite de dormir en forêt (sous tente) durant une semaine et de marcher 10 km/jour. Si vous êtes salarié, vous pouvez demander un « congé de solidarité » à votre employeur. Prix: 2450 € (sans le vol). Site: Planete-urgence.org Inde : favoriser la survie des villages isolés Quatorze jours pour découvrir les incontournables du Rajasthan (Taj Mahal, Jaipur…) par le spécialiste de la randonnée La Balaguère. Le voyage inclut trois jours dans un village labellisé « Villages Ways ». Son principe? Une immersion dans la vie locale avec des habitants associés à un projet en amont, avec hébergement en chambre d’hôtes et découverte des activités (fabrication de tapis, récolte des pastèques…). La démarche permet à des populations de rester vivre sur place grâce à une activité complémentaire. Prix: à partir de 1735 € (sans le vol). Site: Labalaguère.com Madagascar: participer à l’éducation Durant deux semaines, vous partirez explorer les paysages de l’île-continent, tout en participant à des actions de développement durable dans une petite ville pendant cinq jours: animations culturelles et linguistiques, ateliers d’introduction à l’informatique pour les adultes et animations socio-éducatives auprès d’enfants. Le reste du voyage est consacré à la découverte de la capitale Antananarivo, des lémuriens du parc d’Anja, à des randonnées dans le massif de l’Isalo… Prix: à partir de 2370 € (vol inclus). Site: Doublesens.fr Pérou : partager le quotidien Lauréat 2017 des Palmes du tourisme durable, remises par les associations ATD Quart Monde et ATR et par Tourmag. com, Terres des Andes explore le Pérou en favorisant le logement chez l’habitant. De la rencontre avec les enfants pris en charge par l’ONG Enfants des Andes dans la région de Nasca, à l’immersion avec les communautés locales, à Paramis (sur les rives du lac Titicaca) et à Chichubamba (Vallée sacrée), ce périple de seize jours est l’occasion de les faire bénéficier des retombées économiques du voyage. Prix: à partir de 3090 € (vol inclus). Site: Terresdesandes.org Desexpériencesenrichissantesaux4coinsdumonde CAMEROUNGUENTERGUNI/ISTOCK,INDENADYNYAH/ISTOCK,MADAGASCARDOUBLESENS,PEROUPHOTO12/ALAMY