SlideShare une entreprise Scribd logo
Public
La crise des
matières
premières et ses
répercussions
économiques
Bernard Keppenne, Chief Economist
Public
2
Sommaire
1.
2.
3.
4.
Retour sur la hausse des prix des matières premières
Super cycle ?
Le cas particulier des matières premières agricoles
La hausse des coûts et les goulets d’étranglement
5. Conséquences économiques
Public
1.
Retour sur la
hausse des prix
des matières
premières
Public
Evolution des prix
Public
Dans le détail : le pétrole bien loin de ses plus hauts
Public
Dans le détail : le cuivre lié à la transition énergétique
Public
Dans le détail : le zinc a retrouvé son niveau d’avant
Covid-19
Public
Dans le détail : l’étain est fortement demandé
Public
Dans le détail : minerai de fer porté un moment par la
Chine
Public
Dans le détail : le bois d’œuvre, victime de la spéculation
Public
Dans le détail : le palladium, n’échappe pas à la hausse
Public
Dans le détail : l’aluminium fortement demandé
Public
➢ La reprise économique mondiale après la pandémie, tirée en partie par
la Chine, premier consommateur d’un large éventail de produits de base
➢ L’optimisme alimenté par les vaccins a eu un impact particulièrement
positif sur les prix des produits de base, renforçant encore la dynamique
depuis la fin 2020
➢ Avec la hausse des anticipations d’inflation, et même certaines
inquiétudes quant à une inflation galopante, les investisseurs financiers
cherchent de plus en plus à acheter des actifs réels pour se protéger de
l’inflation
➢ Les plans de relance
Facteurs explicatifs
Public
Forte demande de la Chine
Public
Forte demande de la Chine
Public
Forte reprise mondiale
Public
Forte reprise mondiale
Public
Hausse des anticipations d’inflation
Daily EUIL5YF5Y=R; USIL5YF5Y=R 21-09-16 - 24-12-21 (GMT)
Line; EUIL5YF5Y=R; Last Quote(Last)
20-09-21; 1,7235; -0,0224; (-1,28%)
Line; USIL5YF5Y=R; Last Quote(Last)
20-09-21; 2,0277
Price
EUR
Auto
0,8
0,9
1
1,1
1,2
1,3
1,4
1,5
1,6
1,7
1,8
1,9
2
2,1
2,2
1,7235
2,0277
Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4
2016 2017 2018 2019 2020 2021
Public
Les plans de relance
Etats-Unis
• Plan d’infrastructure, pour l’eau, énergies renouvelables de Biden
Europe
• Next Generation EU
• Green deal
Public
2. Super cycle ?
Public
Une augmentation durable des prix des matières, pendant plusieurs années
voire une décennie, tirée par un boom de la demande
Les super cycles diffèrent des fluctuations à court terme à trois égards
importants :
➢ Premièrement, ils reflètent principalement des changements structurels
majeurs dans l’économie mondiale.
➢ Deuxièmement, ils ont tendance à s’étendre sur une période beaucoup plus
longue (jusqu’à quelques décennies) avec un mouvement complet de creux
à creux.
➢ Troisièmement, les super cycles sont observés sur un large éventail de
produits de base, notamment l’énergie, les métaux et même les produits
agricoles
Définition d’un super cycle
Public
Définition d’un super cycle
industrialisation
des États-Unis
au début du XXe
siècle
Reconstruction
d’après-guerre
en Europe et
au Japon
le pic
énergétique
des années
1970
Industrialisation,
urbanisation en
Chine
Public
La demande est l’élément essentiel si on parle d’un super cycle.
Dans le cas présent, nous avons :
- Contraintes sur l’offre à cause des confinements
- Contraintes sur l’offre à cause des ruptures des chaines
d’approvisionnement
- Contraintes sur l’offre à cause du sous-investissement après l’effondrement
des prix depuis 2014
Super cycle ?
Public
La question du sous-investissement
Super cycle ?
Public
La question du sous-investissement
➢ Entre le pic de 2013 et le creux de 2016, les dépenses d'investissement ont
été réduites d'environ 62 %.
➢ Depuis 2017, les dépenses d'investissement augmentent à un rythme
modéré (57 milliards de dollars par an en moyenne, ce qui est proche des
niveaux les plus bas des dix dernières années)
➢ Étant donné le décalage typique de 5 ans entre une augmentation des
dépenses d'investissement et l'augmentation subséquente de la production
minière, la production minière devrait recommencer à augmenter en 2022
et au cours des 5 années suivantes
Super cycle ?
Public
Et de son côté la demande a été artificiellement soutenue par
- Tous secteurs confondus, la nécessité de refaire les stocks après une
période de confinements et de baisse d'activité.
- Vu la hausse des prix, augmentation de ces stocks. Une bulle spéculative
s'est donc constituée.
Super cycle ?
Public
- A priori pas de super cycle
- Et donc pas de crise des matières premières
- Demande différentiée : Si certains métaux industriels comme le cuivre,
l’aluminium ou le cobalt sont prêts à connaître une décennie
exceptionnelle, les combustibles fossiles ont peu de chances de participer à
cette croissance structurelle à long terme dans le cadre de la transition
écologique.
Super cycle ?
Public
Exemple le cuivre
- Le plan vert de l'UE a mis en place des mesures visant à faire passer le
parc actuel de véhicules électriques de 2 millions d'unités à 13 millions
d'unités d'ici 2025. Si cet objectif est atteint, la demande
supplémentaire créée par la seule demande européenne effacerait tout
excédent de cuivre.
- Mais la donne pourrait changer avec le recyclage qui n’est pas encore
pris en considération
Super cycle ?
Public
3.
Le cas
particulier des
matières
premières
agricoles
Public
Evolution des prix
Public
Evolution des prix
Public
Particularité de ces matières premières
➢ A côté des facteurs déjà évoqués, reprise de l’activité et de la
consommation
➢ Impact des conditions climatiques et donc des récoltes
Public
Évolution à long terme des prix des produits de base,
en termes réels (2009 = 100)
0
50
100
150
200
250
300
350
400
450
500
1960 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030
Soja Blé Maïs Bœuf Porc
Source: OECD/FAO (2021), “OECD-FAO Agricultural Outlook”, OECD Agriculture statistics(database)
Public
Mais risques à plus long terme
Au-delà de 2050, si rien n’est fait pour inverser la hausse des températures :
➢ Baisse des rendements en Asie et en Afrique avec d’énormes risques pour
la sécurité alimentaire au niveau mondial
➢ Perte de nombreuses terres agricoles dans les régions côtières suite à
l'élévation du niveau des mers et à la salinisation des sols.
➢ Dans le dernier rapport du GIEC, il pointe une baisse de 4 à 10 % de la
production des principales cultures depuis dix ans. En conséquence, à ce
rythme, ce sont près de 80 millions de personnes supplémentaires qui
pourraient souffrir de la faim d'ici à 2050 avec un réchauffement global de
+2 °C.
Public
Mais risques à plus long terme
Au-delà de 2050, si rien n’est fait pour inverser la hausse des températures :
➢ En Europe, fortes pertes de rendement dans le Sud (-25% d'ici à 2080 sous
un réchauffement de 5,4 °C) en raison des réduction attendues de
précipitations et de disponibilité en eau ainsi que des épisodes de chaleur
extrême
➢ A terme, la culture de certaines plantes devra probablement être arrêtée
➢ Des augmentations des prix de 37% (riz), 55% (maïs) et 11% (blé) sont
projetés en 2050 suite aux impacts climatique
Public
4.
La hausse des
coûts et les
goulets
d’étranglement
Public
Reprise fulgurante ……
Public
❑ Le fort rebond des nouvelles commandes depuis le creux enregistré au
deuxième trimestre 2020 s’est accompagné d’une nette augmentation
des délais de livraison des fournisseurs
❑ Hausse du coût du transport :
- la forte hausse de la demande de consommations intermédiaires sur
fond d’accélération de l’activité manufacturière a entraîné une
augmentation de la demande d’exportations chinoises et de transport en
conteneur.
- Dans le même temps, la pénurie de conteneurs dans les ports asiatiques
a accentué les goulets d’étranglement au niveau de l’offre et encore
augmenté le coût du transport.
Reprise fulgurante et donc
Public
Reprise fulgurante et donc
Public
- En Europe et aux États-Unis, les ports ont été congestionnés en raison
de perturbations logistiques liées à la pandémie de coronavirus et, du
fait du caractère inégal de la reprise des échanges, il resterait des
conteneurs non utilisés dans plusieurs ports
- Et évidemment la forte hausse des prix du pétrole et des carburants au
niveau mondial a encore accentué cette hausse des coûts du transport
Reprise fulgurante et donc
Public
Le Baltic Dry Index (BDI) est un indice couvrant le coût du fret maritime qui
fournit une évaluation du prix à payer pour transporter les principales
matières premières par voie de mer.
Il prend en compte 26 routes maritimes pour les bateaux containers à cale
sèche Supramax, Panamax, Capesize et Handysize, transportant de
nombreux types de matières premières, dont le charbon, le minerai de fer
et les céréales.
Il est devenu un indicateur de premier ordre, assez volatile, qui permet
d’indiquer la croissance future de la production de matières premières,
étant donné que le prix du fret évolue en fonction des quantités
transportées.
Le coût des transports des matières premières
Public
Le coût des transports des matières premières
Public
Les pénuries de semi-conducteurs
Public
Hausse des coûts de production
Public
5. Conséquences
économiques
Public
Le constat en Belgique
Public
D’après l’ERMG du 22 juin 2021 :
➢ les problèmes d’approvisionnement autres que les prix concernent 49 %
des entreprises belges, principalement en raison de pénuries au niveau des
fournisseurs.
➢ 48 % des entreprises ont fait face à un renchérissement du coût de leurs
intrants.
➢ 46% répercuterons la hausse au consommateur dont 11 % des entreprises
répercuteront totalement la remontée du prix des intrants sur leurs prix de
vente (en particulier l’industrie de la métallurgie et produits métalliques)
contre 16 % qui ne la répercuteront pas (en particulier l’industrie
alimentaire ou le commerce de détail alimentaire).
Le constat en Belgique
Public
Le constat en Belgique
Public
➢ Hausse des délais de livraison
➢ Incapacité de produire faute d’intrants
➢ Diminution des marges
➢ Augmentation des stocks de précaution
➢ Diminution de la trésorerie pour financer les stocks
➢ Hausse des prix pour les clients (pricing power)
➢ Et en même temps, les résultats des sociétés cotées sont dans la
majorité excellents et les faillites sont nettement moindres qu’escompté
Impacts pour les entreprises
Public
Hausse des délais de livraison
Public
Hausse des délais de livraison
Public
Incapacité de produire faute d’intrants
Public
Pas de hausse des prix homogène
Public
Pas de hausse des prix homogène
Public
Toutes les entreprises ne sont pas logées à la même enseigne (pricing
power)
➢ Le luxe <> agroalimentaire
➢ Situation de monopole ou pas
➢ Forte demande
Hausse des prix
Public
➢ A crise atypique, reprise atypique également avec des goulets
d’étranglement importants
➢ La pénurie de semi-conducteurs perdurera encore au moins jusqu’au
milieu de 2022
➢ Cependant, selon une étude publiée dans le bulletin de juin 2021 de la
BCE, « il existe jusqu’à présent peu de données concernant les effets des
pénuries de semi-conducteurs sur les évolutions de prix le long de la
chaîne des prix »
➢ Pas de crise des matières premières et pas de super cycle non plus, mais
une demande différenciée
Conclusions
Public
➢ L’évolution des matières premières agricoles est liée aux conditions
climatiques et pourraient donc fortement augmenter mais pas à court et
moyen terme
➢ Mais en plus, le réchauffement climatique aura de plus en plus d’impact
sur les chaînes d’approvisionnement, ce qui entrainera une hausse des
coûts
➢ Ce qui devrait inciter les entreprises à rapatrier une partie de la
production avec un gain dans les frais de transport
➢ Avec en prime une raréfaction de certaines matières premières
Conclusions
Public
➢ Et les entreprises vont devoir intégrer à l’avenir
Conclusions
Public
Rendez-vous chaque jour sur le blog
pour suivre l’actualité économique et
financière
https://blogs.cbc.be/bernardkeppenne/

Contenu connexe

Similaire à Forum financier libramont 2021

Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Baptiste CALMETTE
 
151 infose mars2020
151 infose mars2020151 infose mars2020
151 infose mars2020
Saul VILLAMIZAR
 
Quelle est l'énergie du futur par Nicolas Meilhan
Quelle est l'énergie du futur par Nicolas MeilhanQuelle est l'énergie du futur par Nicolas Meilhan
Quelle est l'énergie du futur par Nicolas Meilhanchristophemangeant
 
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Nicolas Meilhan
 
Etat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiquesEtat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiques
RAC-F
 
Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...
Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...
Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...
SPATPortToamasina
 
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demainGrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
Vincent Gailhaguet
 
Cp 30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...
Cp   30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...Cp   30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...
Cp 30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...
Cedric Ingrand
 
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van YperseleMessages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
ipcc-media
 
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance ! Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Fondation iFRAP
 
Autovision 2005
Autovision 2005Autovision 2005
Autovision 2005
ylusignan
 
Afrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIEC
Afrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIECAfrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIEC
Afrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIEC
ipcc-media
 
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
Isam Shahrour
 
Présentation cartographie de la transition carbone
Présentation cartographie de la transition carbonePrésentation cartographie de la transition carbone
Présentation cartographie de la transition carbone
The Shift Project
 
Changement climatique dans le monde et en Afrique
Changement climatique dans le monde et en AfriqueChangement climatique dans le monde et en Afrique
Changement climatique dans le monde et en Afrique
Eldoux
 
Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020
Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020
Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020
PatrickTanz
 
153 infose mai2020
153 infose mai2020153 infose mai2020
153 infose mai2020
Saul VILLAMIZAR
 
Echanges internationaux depuis 2008 présentation
Echanges internationaux depuis 2008 présentationEchanges internationaux depuis 2008 présentation
Echanges internationaux depuis 2008 présentation
Victoire de Maleville
 
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009hassan1488
 

Similaire à Forum financier libramont 2021 (20)

Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125
 
151 infose mars2020
151 infose mars2020151 infose mars2020
151 infose mars2020
 
Quelle est l'énergie du futur par Nicolas Meilhan
Quelle est l'énergie du futur par Nicolas MeilhanQuelle est l'énergie du futur par Nicolas Meilhan
Quelle est l'énergie du futur par Nicolas Meilhan
 
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
 
Etat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiquesEtat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiques
 
Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...
Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...
Note de Synthese ISEMAR | Transport maritime premiers bilans 2022 et perspect...
 
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demainGrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
 
Cp 30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...
Cp   30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...Cp   30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...
Cp 30 avril 2014 - frédéric barbier - rapport d'information les conséquence...
 
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van YperseleMessages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
Messages-clés du GIEC (Synthèse), Jean-Pascal van Ypersele
 
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance ! Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
 
Autovision 2005
Autovision 2005Autovision 2005
Autovision 2005
 
Afrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIEC
Afrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIECAfrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIEC
Afrique – Faits saillants du Rapport GTIII du GIEC
 
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
Chapitre 2 Energie : demande, consommations et précarité énergétique
 
Présentation cartographie de la transition carbone
Présentation cartographie de la transition carbonePrésentation cartographie de la transition carbone
Présentation cartographie de la transition carbone
 
Changement climatique dans le monde et en Afrique
Changement climatique dans le monde et en AfriqueChangement climatique dans le monde et en Afrique
Changement climatique dans le monde et en Afrique
 
Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020
Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020
Finances et petrole, gaz de schiste Amis-de-la-Terre2020
 
153 infose mai2020
153 infose mai2020153 infose mai2020
153 infose mai2020
 
Echanges internationaux depuis 2008 présentation
Echanges internationaux depuis 2008 présentationEchanges internationaux depuis 2008 présentation
Echanges internationaux depuis 2008 présentation
 
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
Aclimel - Comprendre - 3. Quel climat demain en France ?
 
Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009
 

Plus de Forums financiers de Wallonie

FOFI 20230216.pdf
FOFI 20230216.pdfFOFI 20230216.pdf
Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?
Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?
Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?
Forums financiers de Wallonie
 
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Forums financiers de Wallonie
 
2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf
2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf
2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
Prix de l’énergie, inflation et indexation automatique quelles conséquences.pdf
Prix de l’énergie, inflation et indexation automatique  quelles conséquences.pdfPrix de l’énergie, inflation et indexation automatique  quelles conséquences.pdf
Prix de l’énergie, inflation et indexation automatique quelles conséquences.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...
Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...
Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...
Forums financiers de Wallonie
 
La réforme du Code des sociétés FF.pdf
La réforme du Code des sociétés FF.pdfLa réforme du Code des sociétés FF.pdf
La réforme du Code des sociétés FF.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
conference IDEA Forum financier Mons.pdf
conference IDEA Forum financier Mons.pdfconference IDEA Forum financier Mons.pdf
conference IDEA Forum financier Mons.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
Un nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdf
Un nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdfUn nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdf
Un nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
The European Green Deal - Forum Financier Namur.pdf
The European Green Deal - Forum Financier Namur.pdfThe European Green Deal - Forum Financier Namur.pdf
The European Green Deal - Forum Financier Namur.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
duo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdf
duo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdfduo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdf
duo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
Fofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdf
Fofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdfFofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdf
Fofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...
L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...
L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...
Forums financiers de Wallonie
 
La forêt mosaïque.pdf
La forêt mosaïque.pdfLa forêt mosaïque.pdf
La forêt mosaïque.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
Perspectives économiques: Hilgers Namur 2022.pdf
Perspectives économiques:  Hilgers Namur 2022.pdfPerspectives économiques:  Hilgers Namur 2022.pdf
Perspectives économiques: Hilgers Namur 2022.pdf
Forums financiers de Wallonie
 
L'investissement responsable ne sauvera pas le monde ... mais
L'investissement  responsable ne sauvera pas le monde ... maisL'investissement  responsable ne sauvera pas le monde ... mais
L'investissement responsable ne sauvera pas le monde ... mais
Forums financiers de Wallonie
 
Projections économiques pour la Belgique
Projections économiques pour la BelgiqueProjections économiques pour la Belgique
Projections économiques pour la Belgique
Forums financiers de Wallonie
 
L'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscale
L'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscaleL'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscale
L'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscale
Forums financiers de Wallonie
 
ForumFinancierMons (1).pdf
ForumFinancierMons (1).pdfForumFinancierMons (1).pdf
ForumFinancierMons (1).pdf
Forums financiers de Wallonie
 
Presentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdf
Presentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdfPresentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdf
Presentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdf
Forums financiers de Wallonie
 

Plus de Forums financiers de Wallonie (20)

FOFI 20230216.pdf
FOFI 20230216.pdfFOFI 20230216.pdf
FOFI 20230216.pdf
 
Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?
Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?
Que nous réserve la prochaine réforme fiscale?
 
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
 
2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf
2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf
2023_01_31_Forum_Financier Finances Region wallonne.pdf
 
Prix de l’énergie, inflation et indexation automatique quelles conséquences.pdf
Prix de l’énergie, inflation et indexation automatique  quelles conséquences.pdfPrix de l’énergie, inflation et indexation automatique  quelles conséquences.pdf
Prix de l’énergie, inflation et indexation automatique quelles conséquences.pdf
 
Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...
Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...
Bruxelles est-elle une métropole performante, compétitive et attractive en Eu...
 
La réforme du Code des sociétés FF.pdf
La réforme du Code des sociétés FF.pdfLa réforme du Code des sociétés FF.pdf
La réforme du Code des sociétés FF.pdf
 
conference IDEA Forum financier Mons.pdf
conference IDEA Forum financier Mons.pdfconference IDEA Forum financier Mons.pdf
conference IDEA Forum financier Mons.pdf
 
Un nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdf
Un nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdfUn nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdf
Un nouveau monde, de nouveaux risques: AG & Ethias.pdf
 
The European Green Deal - Forum Financier Namur.pdf
The European Green Deal - Forum Financier Namur.pdfThe European Green Deal - Forum Financier Namur.pdf
The European Green Deal - Forum Financier Namur.pdf
 
duo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdf
duo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdfduo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdf
duo sur vision Wallonie - Borsus De Geest.pdf
 
Fofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdf
Fofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdfFofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdf
Fofi Charleroi plan relance Wallon slides UWE.pdf
 
L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...
L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...
L’évolution du secteur hospitalier vers les bassins de soins : l’exemple de E...
 
La forêt mosaïque.pdf
La forêt mosaïque.pdfLa forêt mosaïque.pdf
La forêt mosaïque.pdf
 
Perspectives économiques: Hilgers Namur 2022.pdf
Perspectives économiques:  Hilgers Namur 2022.pdfPerspectives économiques:  Hilgers Namur 2022.pdf
Perspectives économiques: Hilgers Namur 2022.pdf
 
L'investissement responsable ne sauvera pas le monde ... mais
L'investissement  responsable ne sauvera pas le monde ... maisL'investissement  responsable ne sauvera pas le monde ... mais
L'investissement responsable ne sauvera pas le monde ... mais
 
Projections économiques pour la Belgique
Projections économiques pour la BelgiqueProjections économiques pour la Belgique
Projections économiques pour la Belgique
 
L'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscale
L'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscaleL'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscale
L'accroissement des pouvoirs de l'administration fiscale
 
ForumFinancierMons (1).pdf
ForumFinancierMons (1).pdfForumFinancierMons (1).pdf
ForumFinancierMons (1).pdf
 
Presentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdf
Presentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdfPresentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdf
Presentation Mottet Fofi Namur 11.05.22.pdf
 

Forum financier libramont 2021

  • 1. Public La crise des matières premières et ses répercussions économiques Bernard Keppenne, Chief Economist
  • 2. Public 2 Sommaire 1. 2. 3. 4. Retour sur la hausse des prix des matières premières Super cycle ? Le cas particulier des matières premières agricoles La hausse des coûts et les goulets d’étranglement 5. Conséquences économiques
  • 3. Public 1. Retour sur la hausse des prix des matières premières
  • 5. Public Dans le détail : le pétrole bien loin de ses plus hauts
  • 6. Public Dans le détail : le cuivre lié à la transition énergétique
  • 7. Public Dans le détail : le zinc a retrouvé son niveau d’avant Covid-19
  • 8. Public Dans le détail : l’étain est fortement demandé
  • 9. Public Dans le détail : minerai de fer porté un moment par la Chine
  • 10. Public Dans le détail : le bois d’œuvre, victime de la spéculation
  • 11. Public Dans le détail : le palladium, n’échappe pas à la hausse
  • 12. Public Dans le détail : l’aluminium fortement demandé
  • 13. Public ➢ La reprise économique mondiale après la pandémie, tirée en partie par la Chine, premier consommateur d’un large éventail de produits de base ➢ L’optimisme alimenté par les vaccins a eu un impact particulièrement positif sur les prix des produits de base, renforçant encore la dynamique depuis la fin 2020 ➢ Avec la hausse des anticipations d’inflation, et même certaines inquiétudes quant à une inflation galopante, les investisseurs financiers cherchent de plus en plus à acheter des actifs réels pour se protéger de l’inflation ➢ Les plans de relance Facteurs explicatifs
  • 18. Public Hausse des anticipations d’inflation Daily EUIL5YF5Y=R; USIL5YF5Y=R 21-09-16 - 24-12-21 (GMT) Line; EUIL5YF5Y=R; Last Quote(Last) 20-09-21; 1,7235; -0,0224; (-1,28%) Line; USIL5YF5Y=R; Last Quote(Last) 20-09-21; 2,0277 Price EUR Auto 0,8 0,9 1 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 1,8 1,9 2 2,1 2,2 1,7235 2,0277 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 2016 2017 2018 2019 2020 2021
  • 19. Public Les plans de relance Etats-Unis • Plan d’infrastructure, pour l’eau, énergies renouvelables de Biden Europe • Next Generation EU • Green deal
  • 21. Public Une augmentation durable des prix des matières, pendant plusieurs années voire une décennie, tirée par un boom de la demande Les super cycles diffèrent des fluctuations à court terme à trois égards importants : ➢ Premièrement, ils reflètent principalement des changements structurels majeurs dans l’économie mondiale. ➢ Deuxièmement, ils ont tendance à s’étendre sur une période beaucoup plus longue (jusqu’à quelques décennies) avec un mouvement complet de creux à creux. ➢ Troisièmement, les super cycles sont observés sur un large éventail de produits de base, notamment l’énergie, les métaux et même les produits agricoles Définition d’un super cycle
  • 22. Public Définition d’un super cycle industrialisation des États-Unis au début du XXe siècle Reconstruction d’après-guerre en Europe et au Japon le pic énergétique des années 1970 Industrialisation, urbanisation en Chine
  • 23. Public La demande est l’élément essentiel si on parle d’un super cycle. Dans le cas présent, nous avons : - Contraintes sur l’offre à cause des confinements - Contraintes sur l’offre à cause des ruptures des chaines d’approvisionnement - Contraintes sur l’offre à cause du sous-investissement après l’effondrement des prix depuis 2014 Super cycle ?
  • 24. Public La question du sous-investissement Super cycle ?
  • 25. Public La question du sous-investissement ➢ Entre le pic de 2013 et le creux de 2016, les dépenses d'investissement ont été réduites d'environ 62 %. ➢ Depuis 2017, les dépenses d'investissement augmentent à un rythme modéré (57 milliards de dollars par an en moyenne, ce qui est proche des niveaux les plus bas des dix dernières années) ➢ Étant donné le décalage typique de 5 ans entre une augmentation des dépenses d'investissement et l'augmentation subséquente de la production minière, la production minière devrait recommencer à augmenter en 2022 et au cours des 5 années suivantes Super cycle ?
  • 26. Public Et de son côté la demande a été artificiellement soutenue par - Tous secteurs confondus, la nécessité de refaire les stocks après une période de confinements et de baisse d'activité. - Vu la hausse des prix, augmentation de ces stocks. Une bulle spéculative s'est donc constituée. Super cycle ?
  • 27. Public - A priori pas de super cycle - Et donc pas de crise des matières premières - Demande différentiée : Si certains métaux industriels comme le cuivre, l’aluminium ou le cobalt sont prêts à connaître une décennie exceptionnelle, les combustibles fossiles ont peu de chances de participer à cette croissance structurelle à long terme dans le cadre de la transition écologique. Super cycle ?
  • 28. Public Exemple le cuivre - Le plan vert de l'UE a mis en place des mesures visant à faire passer le parc actuel de véhicules électriques de 2 millions d'unités à 13 millions d'unités d'ici 2025. Si cet objectif est atteint, la demande supplémentaire créée par la seule demande européenne effacerait tout excédent de cuivre. - Mais la donne pourrait changer avec le recyclage qui n’est pas encore pris en considération Super cycle ?
  • 32. Public Particularité de ces matières premières ➢ A côté des facteurs déjà évoqués, reprise de l’activité et de la consommation ➢ Impact des conditions climatiques et donc des récoltes
  • 33. Public Évolution à long terme des prix des produits de base, en termes réels (2009 = 100) 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 1960 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 Soja Blé Maïs Bœuf Porc Source: OECD/FAO (2021), “OECD-FAO Agricultural Outlook”, OECD Agriculture statistics(database)
  • 34. Public Mais risques à plus long terme Au-delà de 2050, si rien n’est fait pour inverser la hausse des températures : ➢ Baisse des rendements en Asie et en Afrique avec d’énormes risques pour la sécurité alimentaire au niveau mondial ➢ Perte de nombreuses terres agricoles dans les régions côtières suite à l'élévation du niveau des mers et à la salinisation des sols. ➢ Dans le dernier rapport du GIEC, il pointe une baisse de 4 à 10 % de la production des principales cultures depuis dix ans. En conséquence, à ce rythme, ce sont près de 80 millions de personnes supplémentaires qui pourraient souffrir de la faim d'ici à 2050 avec un réchauffement global de +2 °C.
  • 35. Public Mais risques à plus long terme Au-delà de 2050, si rien n’est fait pour inverser la hausse des températures : ➢ En Europe, fortes pertes de rendement dans le Sud (-25% d'ici à 2080 sous un réchauffement de 5,4 °C) en raison des réduction attendues de précipitations et de disponibilité en eau ainsi que des épisodes de chaleur extrême ➢ A terme, la culture de certaines plantes devra probablement être arrêtée ➢ Des augmentations des prix de 37% (riz), 55% (maïs) et 11% (blé) sont projetés en 2050 suite aux impacts climatique
  • 36. Public 4. La hausse des coûts et les goulets d’étranglement
  • 38. Public ❑ Le fort rebond des nouvelles commandes depuis le creux enregistré au deuxième trimestre 2020 s’est accompagné d’une nette augmentation des délais de livraison des fournisseurs ❑ Hausse du coût du transport : - la forte hausse de la demande de consommations intermédiaires sur fond d’accélération de l’activité manufacturière a entraîné une augmentation de la demande d’exportations chinoises et de transport en conteneur. - Dans le même temps, la pénurie de conteneurs dans les ports asiatiques a accentué les goulets d’étranglement au niveau de l’offre et encore augmenté le coût du transport. Reprise fulgurante et donc
  • 40. Public - En Europe et aux États-Unis, les ports ont été congestionnés en raison de perturbations logistiques liées à la pandémie de coronavirus et, du fait du caractère inégal de la reprise des échanges, il resterait des conteneurs non utilisés dans plusieurs ports - Et évidemment la forte hausse des prix du pétrole et des carburants au niveau mondial a encore accentué cette hausse des coûts du transport Reprise fulgurante et donc
  • 41. Public Le Baltic Dry Index (BDI) est un indice couvrant le coût du fret maritime qui fournit une évaluation du prix à payer pour transporter les principales matières premières par voie de mer. Il prend en compte 26 routes maritimes pour les bateaux containers à cale sèche Supramax, Panamax, Capesize et Handysize, transportant de nombreux types de matières premières, dont le charbon, le minerai de fer et les céréales. Il est devenu un indicateur de premier ordre, assez volatile, qui permet d’indiquer la croissance future de la production de matières premières, étant donné que le prix du fret évolue en fonction des quantités transportées. Le coût des transports des matières premières
  • 42. Public Le coût des transports des matières premières
  • 43. Public Les pénuries de semi-conducteurs
  • 44. Public Hausse des coûts de production
  • 47. Public D’après l’ERMG du 22 juin 2021 : ➢ les problèmes d’approvisionnement autres que les prix concernent 49 % des entreprises belges, principalement en raison de pénuries au niveau des fournisseurs. ➢ 48 % des entreprises ont fait face à un renchérissement du coût de leurs intrants. ➢ 46% répercuterons la hausse au consommateur dont 11 % des entreprises répercuteront totalement la remontée du prix des intrants sur leurs prix de vente (en particulier l’industrie de la métallurgie et produits métalliques) contre 16 % qui ne la répercuteront pas (en particulier l’industrie alimentaire ou le commerce de détail alimentaire). Le constat en Belgique
  • 49. Public ➢ Hausse des délais de livraison ➢ Incapacité de produire faute d’intrants ➢ Diminution des marges ➢ Augmentation des stocks de précaution ➢ Diminution de la trésorerie pour financer les stocks ➢ Hausse des prix pour les clients (pricing power) ➢ Et en même temps, les résultats des sociétés cotées sont dans la majorité excellents et les faillites sont nettement moindres qu’escompté Impacts pour les entreprises
  • 52. Public Incapacité de produire faute d’intrants
  • 53. Public Pas de hausse des prix homogène
  • 54. Public Pas de hausse des prix homogène
  • 55. Public Toutes les entreprises ne sont pas logées à la même enseigne (pricing power) ➢ Le luxe <> agroalimentaire ➢ Situation de monopole ou pas ➢ Forte demande Hausse des prix
  • 56. Public ➢ A crise atypique, reprise atypique également avec des goulets d’étranglement importants ➢ La pénurie de semi-conducteurs perdurera encore au moins jusqu’au milieu de 2022 ➢ Cependant, selon une étude publiée dans le bulletin de juin 2021 de la BCE, « il existe jusqu’à présent peu de données concernant les effets des pénuries de semi-conducteurs sur les évolutions de prix le long de la chaîne des prix » ➢ Pas de crise des matières premières et pas de super cycle non plus, mais une demande différenciée Conclusions
  • 57. Public ➢ L’évolution des matières premières agricoles est liée aux conditions climatiques et pourraient donc fortement augmenter mais pas à court et moyen terme ➢ Mais en plus, le réchauffement climatique aura de plus en plus d’impact sur les chaînes d’approvisionnement, ce qui entrainera une hausse des coûts ➢ Ce qui devrait inciter les entreprises à rapatrier une partie de la production avec un gain dans les frais de transport ➢ Avec en prime une raréfaction de certaines matières premières Conclusions
  • 58. Public ➢ Et les entreprises vont devoir intégrer à l’avenir Conclusions
  • 59. Public Rendez-vous chaque jour sur le blog pour suivre l’actualité économique et financière https://blogs.cbc.be/bernardkeppenne/