SlideShare une entreprise Scribd logo
Université Saad Dahleb – Blida 1 –
Institut d’Architecture et d’Urbanisme
Recherche sur le concept de
la forme suit la fonction
Louis Sullivan
Nom : belli
Prénom : ikram
Groupe : 03
Introduction :
Au début du 20e siècle, le célèbre architecte de Chicago Louis Sullivan a résumé en une
phrase l’un des principes de l’architecture moderne : la forme suit la fonction , Cette
formulation, devenue le credo du fonctionnalisme, est un principe selon lequel la forme des
bâtiments doit être exclusivement l’expression de leur usage. En résumé, une école doit
ressembler à une école, une église doit exprimer sa vocation dans son architecture, tout
comme un immeuble d’appartements, une usine ou un édifice commercial.
• 1. Rapports entre forme et fonction en architecture :
• La première règle du fonctionnalisme émane de la conviction que la forme doit refléter la
fonction ou plus exactement exprimer celle-ci.
• La seconde règle s’inspire directement de la mécanique. Au début du fonctionnalisme c’est
la mécanique statique des volumes simples puis développés qui jumelée au mouvement
cubiste qui engendra l’utilisation puriste des cubes, sphères, cylindres, cônes etc.
• 2. Organisation des fonctions dans l’espace :
• Par fonction on entend précisément toutes les fonctions de l’architecture c.-à-d. le rôle qu’elle
est appelée à jouer, l’utilité qu’elle a, l’action qu’elle exerce sur nous et le but pour lequel
nous l’organisons.
• On serait tenté de croire qu’il suffirait de juxtaposer des éléments distincts (des locaux
destinés à chaque fonction) pour concevoir un bâtiment fonctionnel. Il n’en est rien ! Il
faut tenir compte de l’interpénétration, la superposition de certaines fonctions entre
elles tout en prenant en considération l’espace temps ou la périodicité de la fonction.
• 3. Méthode d’étude du schéma fonctionnel :
• Avant d’aborder la conception, l’architecte doit disposer d’un programme préalable
proposé par le futur maître d’ouvrage (client) . Il devra en étudier tous les détails et
souvent en analysant les fonctions qui se déroulent dans les espaces proposés, il devra le
compléter car il est le seul à pouvoir justifier de tout espace projeté. Il devra par la suite
devoir vérifier toutes les surfaces proposées selon le processus : fonction, aménagement,
encombrement, périodicité d’utilisation, nombres d’usagers et d’utilisateurs . Il
s’efforcera de faire ressortir les grands mouvements de circulation, les grandes entités
• Plus un bâtiment est grand plus dure sera la tâche de l’architecte vu la complexité due
au nombre des fonctions que ce bâtiments abrite. Afin de palier à ce problème, un
diagramme selon une matrice carrée (dont les éléments sont les fonctions) pourra
éventuellement aider
• Deux variantes d’organisation spatiale en fonction d’une matrice
unique
Les corrélations seront matérialisées par une croix. Les « paquets » de croix
donneront une indication pour le regroupement des fonctions affines ou
complémentaires . Nous pouvons éventuellement remplacer une croix par une
aiguille dans le cas d’une faiblesse ou de rejet entre deux fonctions ce qui
permettra le rapprochement ou l’éloignement des deux fonctions.
Cette matrice servira de base de travail pour l’établissement de schémas
fonctionnels.
Une circulation se transformera soit en hall, en couloir, en escalier en ascenseur
etc.
• 4. Trois tendances d’organisation fonctionnelle des plans de bâtiments
publics :
Trois grandes tendances sont en usage : la spécialisation fonctionnelle, l’universalité des
espaces et le regroupement des locaux. Ces trois tendances se retrouvent soit à l’échelle
d’une même bâtisse soit à l’échelle de la ville.
• La spécialisation fonctionnelle est généralement réservée aux bâtiments abritant
certaines fonctions très spécifiques telles que les bâtiments officiels, les théâtres, les
salles de concerts etc.
• L’universalité des bâtiments est largement utilisée pour les bâtiments administratifs,
commerciaux, de culture et loisirs ex salle d’exposition ou de foire à l’échelle de la ville
ou bien salle polyvalente dans un lycée ou dans un centre culturel, cour de récréation
comme terrain de sport dans une école.
• Quant aux regroupements des espaces, ils concernent le partage d’un même espace
par plusieurs bâtiments aux fonctions différentes ex : des terrains de sport à usage
des lycéens ou étudiants et des citoyens d’une commune…..à l’échelle de la ville ;
5. La coordination dimensionnelle:
Cependant aujourd’hui la construction des bâtiments est largement réalisée avec soit
l’application des méthodes industrielles totales soit par l’introduction de parties (petites et
grandes) manufacturées allant des matériaux de construction aux éléments architecturaux. Ce
recours à l’industrie subordonne les architectes à une coordination dimensionnelle tenant compte
des produits existant sur le marché. L’utilisation d’éléments préfabriqués aussi petits soient-ils
exige leurs unification, standardisation et leur normalisation. Ceux sont ces derniers qui exigent
une modulation des mesures dans la construction des bâtiments comme base de
dimensionnement. Tous les matériaux de construction et tous les éléments de construction
doivent être dimensionnés selon les normes en vigueur afin d’assurer la cohérence de la
normalisation dimensionnelle des différents corps d’état.
1. La modulation : Le principe de la modulation correspond à la notion de progression arithmétique.
Depuis les grecs, il est apparu que cette notion correspondait aux besoins du bâtiment :
o D’une part en raison de l’unicité de l’ordre de grandeur des dimensions en matière de bâtiment, qui
se ramène à l’homme « mesure de toute chose » et ne s’étend pratiquement que du décimètre au
mètre ou à ses multiples.
o D’autre part en raison des techniques essentiellement additives du bâtiment qui consistent, le plus
souvent, à juxtaposer des éléments identiques briques, blocs de béton, lames de parquets, marches
d’escaliers, etc.
2. L e Nombre d’or : Le nombre d'or est la proportion définie initialement en géométrie, comme
l'unique rapport entre deux longueurs telles que le rapport de la somme des deux longueurs sur la plus
grande soit égal à celui de la plus grande sur la plus petite.
• Exemples célèbres :
L'un des exemples les plus célèbres de
l'application de ce concept est le "Pavillon de
l'Esprit Nouveau" conçu par Le Corbusier
pour l'Exposition internationale des arts
décoratifs et industriels modernes de 1925 à
Paris. Ce pavillon mettait en œuvre une
approche radicale de l'architecture
fonctionnaliste.
• Les architectes qui ont travaillé sue ce concept :
Le principe "la forme suit la fonction" est associé au design et à l'architecture moderniste.
Plusieurs architectes renommés ont contribué à ce concept, dont Frank Lloyd Wright, Le
Corbusier, Mies van der Rohe, et Louis Sullivan, parmi d'autres. Ils ont tous cherché à créer
des bâtiments dont la forme était dictée par leur fonction, mettant ainsi l'accent sur la
simplicité, la fonctionnalité et l'efficacité dans leur conception architecturale.
• Le mouvement du Bauhaus, école d'architecture et d'arts appliqués. fondé par
Walter Gropius, regroupe l'école des Beaux-Arts et l'école des Arts Décoratifs et
Industriels. a également adopté ce principe dans sa quête de fusion entre art et
industrie.
• Controverses et critiques :
Certaines critiques ont été formulées contre ce principe, arguant qu'il peut mener à une
uniformité esthétique ou à des bâtiments monotones si la fonction est interprétée de
manière trop rigide, négligeant ainsi l'aspect culturel et émotionnel de l'architecture.
En conclusion, le principe de "la forme suit la fonction" continue d'influencer
l'architecture moderne en incitant les architectes à concevoir des bâtiments qui
répondent de manière optimale aux besoins de leurs utilisateurs tout en considérant les
défis contemporains tels que la durabilité et l'efficacité énergétique.
• Conclusion :

Contenu connexe

Tendances

Rem koolhaas
Rem koolhaasRem koolhaas
Rem koolhaas
adnaneghassane
 
Les normes architecturales
Les normes architecturalesLes normes architecturales
Les normes architecturales
boukhouidem
 
Remise en forme
Remise  en formeRemise  en forme
Remise en forme
ILYES MHAMMEDIA
 
Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04Sami Sahli
 
Centre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwaCentre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwa
Marwa Larabi
 
المدن الجديدة
المدن الجديدةالمدن الجديدة
المدن الجديدةIslam Ayachi
 
BASTION 23.pptx
BASTION 23.pptxBASTION 23.pptx
BASTION 23.pptx
ssuser0b0254
 
Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01Sami Sahli
 
De l'usage de la metaphore dans la création architecturale
De l'usage de la metaphore dans la création architecturaleDe l'usage de la metaphore dans la création architecturale
De l'usage de la metaphore dans la création architecturale
Archi Guelma
 
Le corbusier
Le corbusierLe corbusier
Le corbusier
Zeinab Mostafa
 
Espaces publiques 03
Espaces publiques 03Espaces publiques 03
Espaces publiques 03Sami Sahli
 
Concevoir autrement, Une architecture pour autiste
Concevoir autrement, Une architecture pour autiste Concevoir autrement, Une architecture pour autiste
Concevoir autrement, Une architecture pour autiste
RababJkaoua
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
المصاعد الكهربائية
المصاعد الكهربائيةالمصاعد الكهربائية
المصاعد الكهربائيةmohmimare
 
Eclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architectureEclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architectureSami Sahli
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbainexiluokong
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendieSami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 

Tendances (20)

Rem koolhaas
Rem koolhaasRem koolhaas
Rem koolhaas
 
Oscar niemyer
Oscar niemyerOscar niemyer
Oscar niemyer
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Les normes architecturales
Les normes architecturalesLes normes architecturales
Les normes architecturales
 
Remise en forme
Remise  en formeRemise  en forme
Remise en forme
 
Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04
 
Centre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwaCentre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwa
 
المدن الجديدة
المدن الجديدةالمدن الجديدة
المدن الجديدة
 
BASTION 23.pptx
BASTION 23.pptxBASTION 23.pptx
BASTION 23.pptx
 
Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01
 
De l'usage de la metaphore dans la création architecturale
De l'usage de la metaphore dans la création architecturaleDe l'usage de la metaphore dans la création architecturale
De l'usage de la metaphore dans la création architecturale
 
Le corbusier
Le corbusierLe corbusier
Le corbusier
 
Espaces publiques 03
Espaces publiques 03Espaces publiques 03
Espaces publiques 03
 
Concevoir autrement, Une architecture pour autiste
Concevoir autrement, Une architecture pour autiste Concevoir autrement, Une architecture pour autiste
Concevoir autrement, Une architecture pour autiste
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
المصاعد الكهربائية
المصاعد الكهربائيةالمصاعد الكهربائية
المصاعد الكهربائية
 
Eclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architectureEclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architecture
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendie
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 

Similaire à la forme suit la fonction (2).pptx

le fonctionnalisme en architecture.pptx
le fonctionnalisme en  architecture.pptxle fonctionnalisme en  architecture.pptx
le fonctionnalisme en architecture.pptx
NisrineElMassoudi
 
Lanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptx
Lanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptxLanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptx
Lanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptx
mayamd154
 
La conception architecturale
La conception architecturale La conception architecturale
La conception architecturale
Soumia Rahmani
 
Archi contemporaine.ppt
Archi contemporaine.pptArchi contemporaine.ppt
Archi contemporaine.ppt
AdelSada4
 
Norman Foster
Norman FosterNorman Foster
Norman Foster
amirachouieb
 
transformation.pptx
transformation.pptxtransformation.pptx
transformation.pptx
AbdellahBelhadj2
 
Approche fractale en urbanisme.pdf
Approche fractale en urbanisme.pdfApproche fractale en urbanisme.pdf
Approche fractale en urbanisme.pdf
HamidRais1
 
Amelioration urbaine
Amelioration urbaineAmelioration urbaine
Amelioration urbaineSami Sahli
 
Walter gropius
Walter gropiusWalter gropius
Walter gropius
Slimane Kemiha
 
Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...
Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...
Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...
LIEGE CREATIVE
 
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
ILYES MHAMMEDIA
 
Hich-tech Architecture
Hich-tech ArchitectureHich-tech Architecture
PFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentationPFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentation
Elise Mathieu
 
cours de THP COMPLET.pdf
cours de THP COMPLET.pdfcours de THP COMPLET.pdf
cours de THP COMPLET.pdf
minachan14
 
Centre et centralité
Centre et centralitéCentre et centralité
Centre et centralitéSami Sahli
 
Portfolio
PortfolioPortfolio
Portfolio
Elise Mathieu
 
Portfolio
PortfolioPortfolio
Portfolio
Hicham Benfodda
 

Similaire à la forme suit la fonction (2).pptx (20)

le fonctionnalisme en architecture.pptx
le fonctionnalisme en  architecture.pptxle fonctionnalisme en  architecture.pptx
le fonctionnalisme en architecture.pptx
 
Lanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptx
Lanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptxLanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptx
Lanalyse_des_exemples_de_lilot_ouvert_et.pptx
 
La conception architecturale
La conception architecturale La conception architecturale
La conception architecturale
 
Archi contemporaine.ppt
Archi contemporaine.pptArchi contemporaine.ppt
Archi contemporaine.ppt
 
Norman Foster
Norman FosterNorman Foster
Norman Foster
 
Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...
Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...
Soukane article(les grds axes d'1 guide technique de rehabilitation de l'habi...
 
transformation.pptx
transformation.pptxtransformation.pptx
transformation.pptx
 
Approche fractale en urbanisme.pdf
Approche fractale en urbanisme.pdfApproche fractale en urbanisme.pdf
Approche fractale en urbanisme.pdf
 
Amelioration urbaine
Amelioration urbaineAmelioration urbaine
Amelioration urbaine
 
Walter gropius
Walter gropiusWalter gropius
Walter gropius
 
Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...
Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...
Économie circulaire dans la construction et valorisation des flux résiduels e...
 
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes interventionDevelopement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
Developement durable - analyse urbain-swot-projet urbain-modes intervention
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Hich-tech Architecture
Hich-tech ArchitectureHich-tech Architecture
Hich-tech Architecture
 
PFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentationPFE_rapport_de_presentation
PFE_rapport_de_presentation
 
cours de THP COMPLET.pdf
cours de THP COMPLET.pdfcours de THP COMPLET.pdf
cours de THP COMPLET.pdf
 
01
0101
01
 
Centre et centralité
Centre et centralitéCentre et centralité
Centre et centralité
 
Portfolio
PortfolioPortfolio
Portfolio
 
Portfolio
PortfolioPortfolio
Portfolio
 

la forme suit la fonction (2).pptx

  • 1. Université Saad Dahleb – Blida 1 – Institut d’Architecture et d’Urbanisme Recherche sur le concept de la forme suit la fonction Louis Sullivan Nom : belli Prénom : ikram Groupe : 03
  • 2. Introduction : Au début du 20e siècle, le célèbre architecte de Chicago Louis Sullivan a résumé en une phrase l’un des principes de l’architecture moderne : la forme suit la fonction , Cette formulation, devenue le credo du fonctionnalisme, est un principe selon lequel la forme des bâtiments doit être exclusivement l’expression de leur usage. En résumé, une école doit ressembler à une école, une église doit exprimer sa vocation dans son architecture, tout comme un immeuble d’appartements, une usine ou un édifice commercial. • 1. Rapports entre forme et fonction en architecture : • La première règle du fonctionnalisme émane de la conviction que la forme doit refléter la fonction ou plus exactement exprimer celle-ci. • La seconde règle s’inspire directement de la mécanique. Au début du fonctionnalisme c’est la mécanique statique des volumes simples puis développés qui jumelée au mouvement cubiste qui engendra l’utilisation puriste des cubes, sphères, cylindres, cônes etc. • 2. Organisation des fonctions dans l’espace : • Par fonction on entend précisément toutes les fonctions de l’architecture c.-à-d. le rôle qu’elle est appelée à jouer, l’utilité qu’elle a, l’action qu’elle exerce sur nous et le but pour lequel nous l’organisons.
  • 3. • On serait tenté de croire qu’il suffirait de juxtaposer des éléments distincts (des locaux destinés à chaque fonction) pour concevoir un bâtiment fonctionnel. Il n’en est rien ! Il faut tenir compte de l’interpénétration, la superposition de certaines fonctions entre elles tout en prenant en considération l’espace temps ou la périodicité de la fonction. • 3. Méthode d’étude du schéma fonctionnel : • Avant d’aborder la conception, l’architecte doit disposer d’un programme préalable proposé par le futur maître d’ouvrage (client) . Il devra en étudier tous les détails et souvent en analysant les fonctions qui se déroulent dans les espaces proposés, il devra le compléter car il est le seul à pouvoir justifier de tout espace projeté. Il devra par la suite devoir vérifier toutes les surfaces proposées selon le processus : fonction, aménagement, encombrement, périodicité d’utilisation, nombres d’usagers et d’utilisateurs . Il s’efforcera de faire ressortir les grands mouvements de circulation, les grandes entités • Plus un bâtiment est grand plus dure sera la tâche de l’architecte vu la complexité due au nombre des fonctions que ce bâtiments abrite. Afin de palier à ce problème, un diagramme selon une matrice carrée (dont les éléments sont les fonctions) pourra éventuellement aider
  • 4. • Deux variantes d’organisation spatiale en fonction d’une matrice unique
  • 5. Les corrélations seront matérialisées par une croix. Les « paquets » de croix donneront une indication pour le regroupement des fonctions affines ou complémentaires . Nous pouvons éventuellement remplacer une croix par une aiguille dans le cas d’une faiblesse ou de rejet entre deux fonctions ce qui permettra le rapprochement ou l’éloignement des deux fonctions. Cette matrice servira de base de travail pour l’établissement de schémas fonctionnels. Une circulation se transformera soit en hall, en couloir, en escalier en ascenseur etc.
  • 6. • 4. Trois tendances d’organisation fonctionnelle des plans de bâtiments publics : Trois grandes tendances sont en usage : la spécialisation fonctionnelle, l’universalité des espaces et le regroupement des locaux. Ces trois tendances se retrouvent soit à l’échelle d’une même bâtisse soit à l’échelle de la ville. • La spécialisation fonctionnelle est généralement réservée aux bâtiments abritant certaines fonctions très spécifiques telles que les bâtiments officiels, les théâtres, les salles de concerts etc.
  • 7. • L’universalité des bâtiments est largement utilisée pour les bâtiments administratifs, commerciaux, de culture et loisirs ex salle d’exposition ou de foire à l’échelle de la ville ou bien salle polyvalente dans un lycée ou dans un centre culturel, cour de récréation comme terrain de sport dans une école.
  • 8. • Quant aux regroupements des espaces, ils concernent le partage d’un même espace par plusieurs bâtiments aux fonctions différentes ex : des terrains de sport à usage des lycéens ou étudiants et des citoyens d’une commune…..à l’échelle de la ville ;
  • 9. 5. La coordination dimensionnelle: Cependant aujourd’hui la construction des bâtiments est largement réalisée avec soit l’application des méthodes industrielles totales soit par l’introduction de parties (petites et grandes) manufacturées allant des matériaux de construction aux éléments architecturaux. Ce recours à l’industrie subordonne les architectes à une coordination dimensionnelle tenant compte des produits existant sur le marché. L’utilisation d’éléments préfabriqués aussi petits soient-ils exige leurs unification, standardisation et leur normalisation. Ceux sont ces derniers qui exigent une modulation des mesures dans la construction des bâtiments comme base de dimensionnement. Tous les matériaux de construction et tous les éléments de construction doivent être dimensionnés selon les normes en vigueur afin d’assurer la cohérence de la normalisation dimensionnelle des différents corps d’état.
  • 10. 1. La modulation : Le principe de la modulation correspond à la notion de progression arithmétique. Depuis les grecs, il est apparu que cette notion correspondait aux besoins du bâtiment : o D’une part en raison de l’unicité de l’ordre de grandeur des dimensions en matière de bâtiment, qui se ramène à l’homme « mesure de toute chose » et ne s’étend pratiquement que du décimètre au mètre ou à ses multiples. o D’autre part en raison des techniques essentiellement additives du bâtiment qui consistent, le plus souvent, à juxtaposer des éléments identiques briques, blocs de béton, lames de parquets, marches d’escaliers, etc. 2. L e Nombre d’or : Le nombre d'or est la proportion définie initialement en géométrie, comme l'unique rapport entre deux longueurs telles que le rapport de la somme des deux longueurs sur la plus grande soit égal à celui de la plus grande sur la plus petite.
  • 11. • Exemples célèbres : L'un des exemples les plus célèbres de l'application de ce concept est le "Pavillon de l'Esprit Nouveau" conçu par Le Corbusier pour l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925 à Paris. Ce pavillon mettait en œuvre une approche radicale de l'architecture fonctionnaliste. • Les architectes qui ont travaillé sue ce concept : Le principe "la forme suit la fonction" est associé au design et à l'architecture moderniste. Plusieurs architectes renommés ont contribué à ce concept, dont Frank Lloyd Wright, Le Corbusier, Mies van der Rohe, et Louis Sullivan, parmi d'autres. Ils ont tous cherché à créer des bâtiments dont la forme était dictée par leur fonction, mettant ainsi l'accent sur la simplicité, la fonctionnalité et l'efficacité dans leur conception architecturale.
  • 12. • Le mouvement du Bauhaus, école d'architecture et d'arts appliqués. fondé par Walter Gropius, regroupe l'école des Beaux-Arts et l'école des Arts Décoratifs et Industriels. a également adopté ce principe dans sa quête de fusion entre art et industrie.
  • 13. • Controverses et critiques : Certaines critiques ont été formulées contre ce principe, arguant qu'il peut mener à une uniformité esthétique ou à des bâtiments monotones si la fonction est interprétée de manière trop rigide, négligeant ainsi l'aspect culturel et émotionnel de l'architecture. En conclusion, le principe de "la forme suit la fonction" continue d'influencer l'architecture moderne en incitant les architectes à concevoir des bâtiments qui répondent de manière optimale aux besoins de leurs utilisateurs tout en considérant les défis contemporains tels que la durabilité et l'efficacité énergétique. • Conclusion :