SlideShare une entreprise Scribd logo
McKinsey Global Institute
Mars 2012




Briefing note
L’emploi en France : cinq priorités d’action d’ici 2020
Face au double choc de la crise financière de 2008-2009 et de la crise de la dette
                                                                                                        En résumé
souveraine qui a battu son plein en 2011, le marché de l’emploi en France a plutôt mieux
résisté que celui d’autres grands pays. Toutefois, le chômage est reparti à la hausse et                Même si le marché de
de nouvelles dégradations de l’emploi ne peuvent être exclues. Le système de protection                 l’emploi en France a plutôt
sociale s’en trouve fragilisé et il apparaît que l’option la plus prometteuse pour garantir             mieux résisté à la crise que
sa pérennité réside dans une amélioration très substantielle du marché de l’emploi, qui                 celui d’autres grands pays,
conditionne un retour de l’équilibre des finances publiques dans la période de l’après-crise.           il se trouve fragilisé par des
Notre étude établit que la France devrait plus que doubler le rythme de création nette                  déséquilibres structurels
d’emplois observé au cours des vingt dernières années, ne serait-ce que pour atteindre                  qui menacent la pérennité
un niveau d’ambition raisonnable en matière d’emploi et de prospérité qui garantirait la                du système de protection
balance de ses comptes sociaux. Or à l’avenir, les évolutions modélisées par nos travaux                sociale. Au premier rang
laissent craindre une dégradation du marché de l’emploi, notamment en raison d’un écart                 d’entre eux, un taux d’activité
structurel entre les besoins de compétences et leur disponibilité. Déjà patent, cet écart
                                                                                                        faible de la population qui a
devrait aller croissant à horizon 2020 et pourrait porter atteinte aux efforts déployés pour
                                                                                                        conduit à une érosion de la
résoudre la question de l’emploi.
                                                                                                        prospérité du pays depuis
Nous sommes donc convaincus que la France devrait se fixer des aspirations élevées en                   une vingtaine d’années. De
matière de créations d’emplois pour les dix prochaines années et s’attacher en premier lieu             plus, à l’avenir, les évolutions
à réduire l’inadéquation structurelle qui se profile entre offre et demande de compétences.             modélisées par nos travaux
                                                                                                        laissent craindre une
Un marché de l’emploi qui résiste pour l’heure à la crise, mais qui souffre de fragilités               poursuite de la dégradation
structurelles                                                                                           du marché de l’emploi,
                                                                                                        notamment en raison d’un
Si le modèle français de marché de l’emploi joue avec une certaine efficacité un rôle                   écart croissant entre les
d’amortisseur de la récession en comparaison des Etats-Unis ou de la moyenne de                         besoins de compétences
l’Union Européenne, il tend en retour à freiner le rebond des embauches lors des périodes
                                                                                                        et leur disponibilité, que
de reprise. L’analyse des cycles économiques passés montre que le taux de chômage
                                                                                                        chiffre notre rapport. Ainsi,
en France un an après le début d’une phase de reprise était en moyenne supérieur de
                                                                                                        à horizon 2020, il pourrait à
0,5  point part rapport à la fin de récession, alors qu’il avait reflué dans plusieurs pays.
                                                                                                        la fois manquer 2,2 millions
Par ailleurs, un phénomène de dualité a émergé en France entre emplois stables en CDI
                                                                                                        de diplômés du supérieur
et emplois précaires ; les seconds correspondant à 13 % des emplois occupés, mais à
                                                                                                        dont les employeurs auront
plus de 60 % des emplois détruits depuis le début de la crise de 2008. Enfin, alors que les
                                                                                                        besoin, et, 2,3 millions
incertitudes sur la croissance future demeurent fortes, on relève que le secteur public hors
                                                                                                        d’emplois peu qualifiés
santé, qui avait été à l’origine de la création de 600 000 emplois dans les années 1980, en
a détruit 40 000 entre 2000 et 2009 et ne devrait plus constituer un pourvoyeur significatif            accessibles aux actifs non
d’emplois à l’avenir, au regard du taux d’endettement public actuel.                                    bacheliers. Réduire cet écart
                                                                                                        de compétences constitue un
Le taux d’activité de la France a subi un écart croissant par rapport à la moyenne                      impératif absolu et urgent
européenne, freinant la progression de la richesse par habitant                                         pour traiter en profondeur
                                                                                                        la question de l’emploi.
S’agissant de son PIB par habitant, la France a subi un décrochage par rapport aux autres
pays de l’UE à 15. Le pays qui, jusqu’au milieu des années 1990, figurait dans le peloton
de tête européen en matière de prospérité, a chuté depuis 2010 à la 11ème place parmi les
Quinze, ne devançant plus que l’Italie, l’Espagne, le Portugal et la Grèce. Le faible taux
d’activité de sa population1 allié à un taux de chômage relativement élevé constituent, au-
delà de leurs implications sociales et humaines, les principaux facteurs explicatifs de ce
recul relatif.


1 	 Le taux d’activité correspond à la proportion des travailleurs et demandeurs d’emplois rapportée
     à l’ensemble de la population en âge de travailler.
McKinsey Global Institute
Briefing note




 Enseignements clés                         Figure 1

 ƒƒ La France, qui était encore au-         Depuis les années 1980, la France a perdu son avance de PIB / habitant
    dessus de la moyenne de l’UE à 15       par rapport aux autres pays de l’Europe des 15, et est passée sous la
    en termes de prospérité en 1995,        moyenne des Quinze au milieu des années 1990
    se situe aujourd’hui à la 11ème place   PIB par habitant à parité de pouvoir d'achat
    s’agissant de son PIB par habitant.     En USD à prix constants

 ƒƒ La lente érosion de la prospérité                      34
                                                                                                                             Allemagne
    du pays s’explique avant tout                          32
    par le faible taux d’activité de                                                                                         UE-15
                                                           30
    la population : 40 % des jeunes                                                                                          France
                                                           28
    de moins de 25 ans sont actifs
    en France, alors que ce taux                           26
    atteint 69 % au Pays- Bas, et                          24
    42,5 % des seniors (âgés de 55                         22
    à 64 ans) demeurent en activité                        20
    contre 74,6 % en Suède.
 ƒƒ La France devrait doubler sa                             0
    capacité historique à créer des                          1980          85           90         95     2000   05   10
    emplois d’ici 2020 et parvenir à        Différence              0,7                             9,7               12,7
    une création nette annuelle de          entre Allemagne
    240 000 nouveaux postes si elle         et France (%)
    veut atteindre le taux d’activité       SOURCE : OCDE ; analyse du McKinsey Global Institute
    moyen des Quinze et abaisser
    son taux de chômage à 5,5 %.
 ƒƒ Le niveau de chômage s’avère            Le taux d’activité en particulier a stagné ou presque sur les dernières décennies en France,
    très inégal en fonction du niveau       alors qu’il a sensiblement progressé depuis 1996 dans la plupart des autres pays de l’UE.
    d’études des actifs : seuls 5,6 %       En 2010 le différentiel de taux d’activité entre la France et la moyenne des Quinze a ainsi
    des Français diplômés d’un niveau       atteint 2 points de pourcentage sur l’ensemble de la population en âge de travailler, et pas
    égal ou supérieur à Bac+2 sont au       moins de 9 points de pourcentage sur la tranche d’âge des seniors (55-64).
    chômage, contre 13,5 % des actifs       La France devrait plus que doubler sa capacité historique à créer des emplois pour
    n’ayant pas atteint le niveau Bac.      enrayer l’érosion de sa prospérité en assurant une croissance de son PIB de 2,1 %
 ƒƒ Toutes les filières de formation sont
                                            Compte tenu des évolutions démographiques à venir et même en se fixant des ambitions
    loin d’offrir les mêmes garanties en
                                            relativement modérées en matière d’emploi et de prospérité, la France devrait plus que
    termes d’insertion professionnelle :
                                            doubler ses créations nettes d’emplois annuelles. Au cours des 40 dernières années, en
    les taux de chômage varient de          effet, elle a créé environ 115 000 emplois nets par an en moyenne et, pour la décennie
    13 points de pourcentage à chaque       à venir, les projections officielles sur lesquelles s’appuie le Gouvernement prévoient des
    niveau d’études en fonction de          créations annuelles comprises entre 95 000 et 144 000 postes. Dans un scénario bas où
    la spécialisation choisie.              la France ne créerait que 100 000 emplois par an sur la période en conservant son actuel
 ƒƒ L’emploi précaire représente            taux d’activité, le chômage pourrait être ramené à 5,6 % d’ici 2020. Toutefois, un tel niveau
    13 % des travailleurs, mais             de création d’emplois ne suffirait pas à enrayer le décrochage de prospérité que connaît
    60 % des postes détruits                le pays. Pour atteindre le niveau médian de PIB par habitant de l’UE à 15 au terme des dix
    depuis le début de la crise.            prochaines années – et dans l’hypothèse où ses gains de productivité seraient conformes
 ƒƒ D’ici 2020, si les conditions           à ceux de ses homologues européens – la France devrait créer pas moins de 370 000
                                            emplois par an. En supposant un taux de chômage à 5,5 %, un tel scenario, très optimiste,
    du marché du travail restaient
                                            supposerait de porter le taux d’activité à 76 % de la population, soit approximativement
    inchangées, il manquerait
                                            celui de l’Allemagne en 2010. La France n’a cependant atteint un tel rythme de création
    à la France 2,2 millions de
                                            d’emplois que trois fois au cours des 30 dernières années – en 1998, 1999 et 2000, trois
    diplômés, tandis que 2,3 millions
                                            ans marqués par une forte croissance économique. Pourtant, plusieurs pays européens,
    d’actifs sans diplôme ne
                                            parmi lesquels la Suède, la Finlande ou la Suisse, sont parvenus à maintenir, à leur échelle,
    trouveraient pas d’emploi.
                                            de tels niveaux dans les dix ans qui ont précédé la crise de 2008. Compte tenu de la
                                            conjoncture macroéconomique actuelle, notre étude prend pour hypothèse un scénario
                                            intermédiaire où la France se fixerait pour cible 5,5 % de taux de chômage en portant son
                                            taux d’activité au niveau de la moyenne européenne, soit 72,7 %. Ce scénario exigerait une
                                            création nette de 240 000 emplois par an, qui se traduirait par un taux de croissance du
                                            PIB de 2,1 %.

                                            Faute d’action, il manquerait à la France 2,2 millions de diplômés en 2020, tandis
                                            que 2,3 millions d’actifs sans diplôme ne trouveraient pas d’emploi
                                            Confrontée à de tels défis sur son marché de l’emploi, la France est de surcroît marquée
                                            par une demande très forte de main-d’œuvre disposant d’un niveau d’études égal ou
                                            supérieur au Bac, tandis que ses actifs peu diplômés se heurtent à une sévère pénurie
McKinsey Global Institute
Briefing note




                                          d’emplois. A défaut de remédier à ces déséquilibres, l’inadéquation croissante entre
 A propos de cette étude
                                          compétences disponibles et compétences nécessaires aux employeurs deviendra
 Le McKinsey Global Institute et le       préoccupante d’ici dix ans. Une modélisation réalisée par McKinsey de l’offre et de la
 bureau français de McKinsey ont          demande futures de main-d’œuvre en fonction du niveau d’études établit qu’en 2020, 2,2
 élaboré un nouveau modèle qui            millions de postes ne pourraient être pourvus faute de diplômés, alors que 2,3 millions
 intègre données démographiques           d’actifs sans diplôme ne trouveraient pas d’emploi.
 et macroéconomiques concernant
 la France, mais aussi statistiques et
                                          Figure 2
 projections concernant la croissance
 des divers secteurs économiques          L’inadéquation des niveaux d’études devrait s’accroître et, en 2020,
 et leurs besoins à venir en matière      il pourrait manquer à la France 2,2 millions de diplômés d’un niveau Bac
 de capital humain. Cet effort de         ou supérieur et 2,3 millions d’emplois pour les actifs non bacheliers
 modélisation a permis d’établir le       Offre et demande en 2020                                                                                    Déficit d’offre
 nombre d’emplois que le pays devrait     En millions                                                                                                 Excédent d’offre
 créer chaque année d’ici 2020, selon                                                                29,7                          29,8
                                                                         28,1
 trois scénarios correspondant à des                                                                                               5,7               0,7
                                                                                                      6,3
 hypothèses de croissance et surtout      Bac +2                        6,0
 des niveaux d’ambition différents. Par                                                                                            5,7                                  2,2
                                                                                                      6,0                                            0,2
 ailleurs, cet outil a permis d’établir   Bac + 2                        5,6
 de manière détaillée les besoins de
                                                                                                                                   6,0               1,3
 compétences des employeurs d’ici         Bac                            6,9                          7,3
 dix ans et la disponibilité de ces
 compétences au sein de la population                                                                                              7,3               1,7
                                          CAP / BEP                      5,3                          5,6
 active si les conditions du marché de                                                                                                                                  2,3
 l’emploi devaient rester inchangées      Primaire, BEPC                 4,3                          4,5                          5,1               0,5
 à cet horizon. Un tel effort a permis
 de mettre en lumière les actions                                Projection           Population active                   Projection de la
                                                                 de la demande        nécessaire en 2020                  population active
 ciblées qui permettraient d’éviter
                                                                 (emplois potentiels) avec un chômage                     avec un taux
 de voir plusieurs millions de postes                                                 de 5,5 %                            d’activité de 72,7 %
 concernés par cet écart offre-           NOTE : Chiffres arrondis.
 demande de compétences en 2020.          SOURCE : Global Insight ; INSEE ; analyse de l’International Institute for Applied Systems ; analyse du McKinsey Global Institute

 Ces recherches ont été enrichies et
 affinées par des entretiens auprès de
                                          Cet écart de compétences concerne également les spécialisations et filières de formation
 directeurs des ressources humaines,
                                          à chaque niveau d’études, qui offrent des garanties très inégales en matière d’insertion sur
 d’économistes et d’organismes publics.
                                          le marché du travail. Il semble ainsi que le système éducatif peine à suivre la transition en
                                          cours de la France vers une économie du savoir.


                                          Figure 3


                                          Bien que le risque de chômage diminue avec le niveau d'études,
                                          les écarts de taux de chômage selon les filières de formation sont élevés
                                          à tous les niveaux
                                          Périmètre : population active diplômée au cours des dix dernières années
                                          Taux de chômage
                                          %
                                          28
                                          26                   Textile
                                          24
                                          22
                                          20                                                Secrétariat
                                          18
                                          16                                                                                                Communication
                                                                                                                         Lettres
                                          14                                                                                                              Sociologie /
                                                               Agriculture
                                          12                                                                                                              psychologie
                                          10
                                                                                                                                                           Lettres
                                           8
                                                                                                                                                           Sciences
                                           6                                                                                                               exactes
                                                                                            Génie civil
                                           4                                                                                                               Ingénieurs
                                           2                                                                             Santé                   Santé
                                           0
                                                        CAP/ BEP                        BAC                        BAC+2                        BAC+2

                                          SOURCE : INSEE, synthèse des études sur l’emploi de 2003 à 2009 ; analyse du McKinsey Global Institute
McKinsey Global Institute
Briefing note




                            Cinq pistes pour créer plus d’activité et résorber l’écart de compétences

                            Dans ce contexte, cinq priorités sont à considérer ou réaffirmer pour dynamiser l’emploi à
                            horizon 2020 :

                            1.  éformer les conditions de l’emploi des seniors pour augmenter le taux d’activité.
                               R
                               A l’échelle des entreprises, un tel effort suppose de concevoir de nouveaux modes de
                               travail adaptés, permettant de conserver dans l’emploi les salariés les plus âgés. Quant
                               aux pouvoirs publics, ils gagneraient à développer la formation tout au long de la vie,
                               les programmes de requalification ou le partage de bonnes pratiques entre employeurs,
                               mais également à veiller à ce que l’âge de départ à la retraite évolue avec l’espérance
                               de vie, ou encore à introduire des incitations efficaces à rester dans l’emploi pour les
                               travailleurs.

                            2.	 ssurer la montée en compétences de la main-d’œuvre et mieux adapter ces
                               A
                               compétences aux besoins d’une économie du savoir. La France pourrait ainsi
                               s’efforcer d’accroître l’offre de main-d’œuvre diplômée dans les domaines qui risquent
                               de manquer d’actifs en augmentant le niveau d’études de la population, rendre
                               l’orientation des étudiants plus performante et plus transparente sur les perspectives
                               professionnelles de chaque filière, instaurer des dispositifs et des incitations visant
                               à développer l’aspect professionnalisant des formations initiales. De telles mesures
                               permettraient de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, problématique cruciale
                               pour la France. Enfin, la pénurie d’actifs hautement qualifiée pourrait être réduite en
                               comblant l’écart avec les standards internationaux en matière de formation tout au long
                               de la vie.

                            3.	  méliorer la compétitivité-coût du travail et lui donner davantage de souplesse.
                                A
                                Parmi les solutions envisageables figurent notamment le développement de mécanismes
                                de flexi-sécurité visant à protéger les individus plutôt que les emplois, la maîtrise de la
                                hausse du salaire minimum afin de préserver la compétitivité-coût des travailleurs sans
                                diplôme, ainsi que la réduction du coût total du travail pour l’employeur permettraient de
                                développer des emplois destinés aux actifs les moins diplômés.

                            4.	 dopter des stratégies de croissance ciblées sur les gisements de création
                               A
                               d’emplois pour tous les actifs, diplômés ou non. La France pourrait ainsi s’attacher
                               à faciliter la création d’entreprises, à soutenir les secteurs à forte concentration de
                               diplômés et à forte valeur ajoutée, et enfin à promouvoir les secteurs très intensifs en
                               travail accessibles aux actifs non diplômés.

                            5.	  méliorer les mécanismes d’ajustement entre offre et demande de main-d’œuvre
                                A
                                pour garantir l’efficacité et l’efficience des politiques de l’emploi. Si la création
                                de Pôle-Emploi et sa logique de guichet unique a constitué une réforme importante
                                du dispositif français d’ajustement, il conviendrait, dans un contexte où les besoins
                                d’accompagnement des demandeurs d’emploi vont croissant, de simplifier l’organisation
                                et de clarifier la mission des différents acteurs du Service Public de l’Emploi, mais
                                aussi d’amener le niveau de service de Pôle Emploi au rang des meilleures pratiques
                                européennes.

                            En définitive, pour la France, dynamiser le marché de l’emploi suppose non pas de réduire,
                            mais d’augmenter le taux d’activité, et de s’attaquer résolument à l’écart croissant entre
                            offre et demande de compétences. Gagner la bataille des compétences, décisive dans une
                            économie du savoir, impliquera de mobiliser le monde enseignant, les pouvoirs publics et
                            les administrations compétentes, mais aussi les entreprises. Seule une vigoureuse action
                            conjointe de leur part, permettra à la France de retrouver le chemin d’une croissance
                            créatrice d’emplois et de richesse, en assurant la pérennité du financement d’un système
                            de protection sociale efficace.

Contenu connexe

Tendances

Marché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - RésuméMarché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - Résumé
Hortense Billot
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Léo Guittet
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
France Travail
 
Medef - cartes sur table 2016
Medef -   cartes sur table 2016Medef -   cartes sur table 2016
Medef - cartes sur table 2016
Adm Medef
 
Ceps le recrutement_des_seniors
Ceps le recrutement_des_seniorsCeps le recrutement_des_seniors
Ceps le recrutement_des_seniorsLuxemburger Wort
 
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
AudéLor
 
Opinions & Débats n°13
Opinions & Débats n°13Opinions & Débats n°13
Opinions & Débats n°13
Insitut Louis Bachelier
 
Le bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneurs
Le bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneursLe bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneurs
Le bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneurs
NicolasCurtelin
 
Géopolitique & entreprises n°5
Géopolitique & entreprises n°5Géopolitique & entreprises n°5
Géopolitique & entreprises n°5
Revue Conflits
 
diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits
diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits
diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits
guest941d17
 
Programme
ProgrammeProgramme
Programmefsg2013
 
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
France Stratégie
 
Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4
Revue Conflits
 
Votre Voix en Europe - Avril 2008
Votre Voix en Europe - Avril 2008Votre Voix en Europe - Avril 2008
Votre Voix en Europe - Avril 2008mnlienemann
 
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François FillonLe défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
FactaMedia
 
Etude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadres
Etude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadresEtude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadres
Etude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadres
Apec
 
En finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulotsEn finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulots
Fondation iFRAP
 
Tableau de bord de l'emploi public
Tableau de bord de l'emploi publicTableau de bord de l'emploi public
Tableau de bord de l'emploi public
France Stratégie
 
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
La Fabrique de l'industrie
 

Tendances (20)

Marché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - RésuméMarché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - Résumé
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
 
Medef - cartes sur table 2016
Medef -   cartes sur table 2016Medef -   cartes sur table 2016
Medef - cartes sur table 2016
 
Ceps le recrutement_des_seniors
Ceps le recrutement_des_seniorsCeps le recrutement_des_seniors
Ceps le recrutement_des_seniors
 
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
 
Opinions & Débats n°13
Opinions & Débats n°13Opinions & Débats n°13
Opinions & Débats n°13
 
Le bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneurs
Le bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneursLe bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneurs
Le bilan 2021 de la Grande Consultation des entrepreneurs
 
Géopolitique & entreprises n°5
Géopolitique & entreprises n°5Géopolitique & entreprises n°5
Géopolitique & entreprises n°5
 
diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits
diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits
diaporama la société française entre convergences et nouveaux conflits
 
Programme
ProgrammeProgramme
Programme
 
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
 
Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4
 
Votre Voix en Europe - Avril 2008
Votre Voix en Europe - Avril 2008Votre Voix en Europe - Avril 2008
Votre Voix en Europe - Avril 2008
 
20090628 ve+20 f-saner
20090628 ve+20 f-saner20090628 ve+20 f-saner
20090628 ve+20 f-saner
 
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François FillonLe défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
 
Etude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadres
Etude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadresEtude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadres
Etude Apec - Baromètre 2020 de la rémunération des cadres
 
En finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulotsEn finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulots
 
Tableau de bord de l'emploi public
Tableau de bord de l'emploi publicTableau de bord de l'emploi public
Tableau de bord de l'emploi public
 
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
 

En vedette

Presentacion Innovacion 0809
Presentacion Innovacion 0809Presentacion Innovacion 0809
Presentacion Innovacion 0809
cursouhu
 
Artesanos en acción
Artesanos en acciónArtesanos en acción
Artesanos en acción
Guadalinfo Montaraz
 
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...
sfnv
 
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...
sfnv
 
Polo Micro Region1
Polo Micro Region1Polo Micro Region1
Polo Micro Region1
rojasmafei
 
Participacion ciudadana
Participacion ciudadana Participacion ciudadana
Participacion ciudadana
Giovanni Dutan
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxvinlee0190
 
Stratégie médias sociaux de Bonjour Désillusion
Stratégie médias sociaux de Bonjour DésillusionStratégie médias sociaux de Bonjour Désillusion
Stratégie médias sociaux de Bonjour Désillusionjdboutet
 
Article bangkok
Article bangkokArticle bangkok
Article bangkok
franckchine
 
Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4
Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4
Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4
Luxemburger Wort
 
Connectic abidjan
Connectic abidjanConnectic abidjan
Connectic abidjan
Bacely YoroBi
 
CáLculo D[1]..
CáLculo D[1]..CáLculo D[1]..
CáLculo D[1]..
guestce0d05
 
Jurgenhabermas
JurgenhabermasJurgenhabermas
Jurgenhabermas
Adalberto
 
Presentation Caminfo 2010
Presentation Caminfo 2010Presentation Caminfo 2010
Presentation Caminfo 2010JPUTZERI
 
Dictamen numero 81 reforma a la ley general de educación
Dictamen numero 81   reforma a la ley general de educaciónDictamen numero 81   reforma a la ley general de educación
Dictamen numero 81 reforma a la ley general de educaciónAdalberto
 
presentacio alex
presentacio alexpresentacio alex
presentacio alex
alex93
 
Protection perimetrique
Protection perimetriqueProtection perimetrique
Protection perimetrique
MATECH
 
Resumen Dictamen DañOs En Teotihuacan
Resumen Dictamen DañOs En TeotihuacanResumen Dictamen DañOs En Teotihuacan
Resumen Dictamen DañOs En Teotihuacan
Almacencito1
 
Pis
PisPis
Pis
fome
 
Plan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco .pptx
Plan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco  .pptxPlan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco  .pptx
Plan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco .pptx
Adalberto
 

En vedette (20)

Presentacion Innovacion 0809
Presentacion Innovacion 0809Presentacion Innovacion 0809
Presentacion Innovacion 0809
 
Artesanos en acción
Artesanos en acciónArtesanos en acción
Artesanos en acción
 
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres - A; LAUDOUA...
 
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...
19èmes journées de la SFNV - Communications paramédicales libres 2 - E. HONAR...
 
Polo Micro Region1
Polo Micro Region1Polo Micro Region1
Polo Micro Region1
 
Participacion ciudadana
Participacion ciudadana Participacion ciudadana
Participacion ciudadana
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseux
 
Stratégie médias sociaux de Bonjour Désillusion
Stratégie médias sociaux de Bonjour DésillusionStratégie médias sociaux de Bonjour Désillusion
Stratégie médias sociaux de Bonjour Désillusion
 
Article bangkok
Article bangkokArticle bangkok
Article bangkok
 
Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4
Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4
Polit Monitor RTL/Luxemburger Wort - Frühjahr 2014 - Teil 4
 
Connectic abidjan
Connectic abidjanConnectic abidjan
Connectic abidjan
 
CáLculo D[1]..
CáLculo D[1]..CáLculo D[1]..
CáLculo D[1]..
 
Jurgenhabermas
JurgenhabermasJurgenhabermas
Jurgenhabermas
 
Presentation Caminfo 2010
Presentation Caminfo 2010Presentation Caminfo 2010
Presentation Caminfo 2010
 
Dictamen numero 81 reforma a la ley general de educación
Dictamen numero 81   reforma a la ley general de educaciónDictamen numero 81   reforma a la ley general de educación
Dictamen numero 81 reforma a la ley general de educación
 
presentacio alex
presentacio alexpresentacio alex
presentacio alex
 
Protection perimetrique
Protection perimetriqueProtection perimetrique
Protection perimetrique
 
Resumen Dictamen DañOs En Teotihuacan
Resumen Dictamen DañOs En TeotihuacanResumen Dictamen DañOs En Teotihuacan
Resumen Dictamen DañOs En Teotihuacan
 
Pis
PisPis
Pis
 
Plan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco .pptx
Plan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco  .pptxPlan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco  .pptx
Plan de trabajo del Consejo Ciudadano Izalco .pptx
 

Similaire à L'emploi en France : 5 priorités d'action d'ici 2020 (Mc Kinsey Global Institute - mars 2012)

Pour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la FrancePour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la Francejeunes-socialistes06
 
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
France Stratégie
 
Le chômage et recrutement pendant le covid 19
Le chômage et recrutement pendant le covid 19Le chômage et recrutement pendant le covid 19
Le chômage et recrutement pendant le covid 19
FatiAillaj
 
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
Christophe Robinet
 
Polarisation de l'emploi rapport institut montaine fevrier 2015
Polarisation de l'emploi   rapport institut montaine fevrier 2015Polarisation de l'emploi   rapport institut montaine fevrier 2015
Polarisation de l'emploi rapport institut montaine fevrier 2015GabrielVoisin
 
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedLes echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedYannick Ainouche
 
Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440
Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440
Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Les trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienneLes trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienne
L'Institut Paris Region
 
Livret mini nov 2015 slideshare
Livret  mini  nov 2015 slideshareLivret  mini  nov 2015 slideshare
Livret mini nov 2015 slideshare
Schaub Guy
 
Livret mini nov 2015
Livret  mini  nov 2015Livret  mini  nov 2015
Livret mini nov 2015
Schaub Guy
 
Livret mini nov 2015
Livret  mini  nov 2015Livret  mini  nov 2015
Livret mini nov 2015
Schaub Guy
 
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV
 
La vérité sur le chômage de masse
La vérité sur le chômage de masseLa vérité sur le chômage de masse
La vérité sur le chômage de masseOPLPV
 
Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?
Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?
Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?Mélody Racine
 
Comprendre le ralentissement de la productivité en France
Comprendre le ralentissement de la productivité en FranceComprendre le ralentissement de la productivité en France
Comprendre le ralentissement de la productivité en France
France Stratégie
 
Bpifrance : 10 ans d'impact
Bpifrance : 10 ans d'impactBpifrance : 10 ans d'impact
Bpifrance : 10 ans d'impact
Bpifrance
 
Horizon 2025 - Webinaire du 1er Juillet
Horizon 2025 - Webinaire du 1er JuilletHorizon 2025 - Webinaire du 1er Juillet
Horizon 2025 - Webinaire du 1er JuilletRichad Mitha
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
IouliaMikaloff
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Apec
 
FFB: propositions 2017
FFB: propositions 2017FFB: propositions 2017
FFB: propositions 2017
Société Tripalio
 

Similaire à L'emploi en France : 5 priorités d'action d'ici 2020 (Mc Kinsey Global Institute - mars 2012) (20)

Pour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la FrancePour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la France
 
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
 
Le chômage et recrutement pendant le covid 19
Le chômage et recrutement pendant le covid 19Le chômage et recrutement pendant le covid 19
Le chômage et recrutement pendant le covid 19
 
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
 
Polarisation de l'emploi rapport institut montaine fevrier 2015
Polarisation de l'emploi   rapport institut montaine fevrier 2015Polarisation de l'emploi   rapport institut montaine fevrier 2015
Polarisation de l'emploi rapport institut montaine fevrier 2015
 
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedLes echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
 
Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440
Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440
Les marchés du travail dans la crise economie et statistique 438–440
 
Les trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienneLes trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienne
 
Livret mini nov 2015 slideshare
Livret  mini  nov 2015 slideshareLivret  mini  nov 2015 slideshare
Livret mini nov 2015 slideshare
 
Livret mini nov 2015
Livret  mini  nov 2015Livret  mini  nov 2015
Livret mini nov 2015
 
Livret mini nov 2015
Livret  mini  nov 2015Livret  mini  nov 2015
Livret mini nov 2015
 
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
 
La vérité sur le chômage de masse
La vérité sur le chômage de masseLa vérité sur le chômage de masse
La vérité sur le chômage de masse
 
Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?
Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?
Perspectives Internationales : quel meilleur candidat?
 
Comprendre le ralentissement de la productivité en France
Comprendre le ralentissement de la productivité en FranceComprendre le ralentissement de la productivité en France
Comprendre le ralentissement de la productivité en France
 
Bpifrance : 10 ans d'impact
Bpifrance : 10 ans d'impactBpifrance : 10 ans d'impact
Bpifrance : 10 ans d'impact
 
Horizon 2025 - Webinaire du 1er Juillet
Horizon 2025 - Webinaire du 1er JuilletHorizon 2025 - Webinaire du 1er Juillet
Horizon 2025 - Webinaire du 1er Juillet
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
 
FFB: propositions 2017
FFB: propositions 2017FFB: propositions 2017
FFB: propositions 2017
 

Plus de Nathalie SALLES

IFRAP : Retraites, les chiffres cachés
IFRAP : Retraites, les chiffres cachésIFRAP : Retraites, les chiffres cachés
IFRAP : Retraites, les chiffres cachés
Nathalie SALLES
 
DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012
DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012
DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012Nathalie SALLES
 
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprisesLes 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprisesNathalie SALLES
 
INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013
INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013
INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013Nathalie SALLES
 
INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013
INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013
INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013Nathalie SALLES
 
RAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCES
RAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCESRAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCES
RAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCESNathalie SALLES
 
Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...
Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...
Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...Nathalie SALLES
 
Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012
Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012
Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012Nathalie SALLES
 
Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013
Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013
Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013Nathalie SALLES
 
Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012Nathalie SALLES
 
Fondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploi
Fondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploiFondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploi
Fondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploiNathalie SALLES
 
AcosStat n°180 - Octobre 2013
AcosStat n°180 - Octobre 2013AcosStat n°180 - Octobre 2013
AcosStat n°180 - Octobre 2013Nathalie SALLES
 
Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013
Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013
Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013Nathalie SALLES
 
Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...
Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...
Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...Nathalie SALLES
 
Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...
Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...
Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...Nathalie SALLES
 
Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013
Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013
Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013Nathalie SALLES
 
Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...
Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...
Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...Nathalie SALLES
 
AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013
AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013
AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013Nathalie SALLES
 
Université d'été du Medef 2013
Université d'été du Medef 2013Université d'été du Medef 2013
Université d'été du Medef 2013Nathalie SALLES
 
Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...
Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...
Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...Nathalie SALLES
 

Plus de Nathalie SALLES (20)

IFRAP : Retraites, les chiffres cachés
IFRAP : Retraites, les chiffres cachésIFRAP : Retraites, les chiffres cachés
IFRAP : Retraites, les chiffres cachés
 
DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012
DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012
DARES : Les demandeurs d'emploi indemnisables par l'Assurance chômage en 2012
 
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprisesLes 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
 
INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013
INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013
INSEE : Note de conjoncture - Décembre 2013
 
INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013
INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013
INSEE : Taux de chômage au 3ème trimestre 2013
 
RAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCES
RAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCESRAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCES
RAPPORT SUR LA QUESTION DES EXCEPTIONS AU REPOS DOMINICAL DANS LES COMMERCES
 
Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...
Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...
Cour des comptes : le régime d’indemnisation du chômage à l’issue des emplois...
 
Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012
Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012
Dares : Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012
 
Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013
Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013
Dares : Les mouvements de main-d'oeuvre au 2ème trimestre 2013
 
Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012Secours catholique : rapport statistique 2012
Secours catholique : rapport statistique 2012
 
Fondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploi
Fondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploiFondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploi
Fondation ITG : Etude européenne sur le formes hybrides d'emploi
 
AcosStat n°180 - Octobre 2013
AcosStat n°180 - Octobre 2013AcosStat n°180 - Octobre 2013
AcosStat n°180 - Octobre 2013
 
Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013
Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013
Etude Unédic : Activité réduite - octobre 2013
 
Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...
Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...
Enquête : Perception des discriminations par les demandeurs d’emploi - IFOP 0...
 
Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...
Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...
Liste des évènements organisés par l'Adie : Création d'entreprise pour les 18...
 
Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013
Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013
Unédic : Note d'équilibre technique - Septembre 2013
 
Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...
Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...
Pôle emploi : Les nouvelles modalités d’accompagnement des demandeurs d’emplo...
 
AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013
AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013
AcosStat : conjoncture n°178 - Septembre 2013
 
Université d'été du Medef 2013
Université d'été du Medef 2013Université d'été du Medef 2013
Université d'été du Medef 2013
 
Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...
Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...
Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la r...
 

L'emploi en France : 5 priorités d'action d'ici 2020 (Mc Kinsey Global Institute - mars 2012)

  • 1. McKinsey Global Institute Mars 2012 Briefing note L’emploi en France : cinq priorités d’action d’ici 2020 Face au double choc de la crise financière de 2008-2009 et de la crise de la dette En résumé souveraine qui a battu son plein en 2011, le marché de l’emploi en France a plutôt mieux résisté que celui d’autres grands pays. Toutefois, le chômage est reparti à la hausse et Même si le marché de de nouvelles dégradations de l’emploi ne peuvent être exclues. Le système de protection l’emploi en France a plutôt sociale s’en trouve fragilisé et il apparaît que l’option la plus prometteuse pour garantir mieux résisté à la crise que sa pérennité réside dans une amélioration très substantielle du marché de l’emploi, qui celui d’autres grands pays, conditionne un retour de l’équilibre des finances publiques dans la période de l’après-crise. il se trouve fragilisé par des Notre étude établit que la France devrait plus que doubler le rythme de création nette déséquilibres structurels d’emplois observé au cours des vingt dernières années, ne serait-ce que pour atteindre qui menacent la pérennité un niveau d’ambition raisonnable en matière d’emploi et de prospérité qui garantirait la du système de protection balance de ses comptes sociaux. Or à l’avenir, les évolutions modélisées par nos travaux sociale. Au premier rang laissent craindre une dégradation du marché de l’emploi, notamment en raison d’un écart d’entre eux, un taux d’activité structurel entre les besoins de compétences et leur disponibilité. Déjà patent, cet écart faible de la population qui a devrait aller croissant à horizon 2020 et pourrait porter atteinte aux efforts déployés pour conduit à une érosion de la résoudre la question de l’emploi. prospérité du pays depuis Nous sommes donc convaincus que la France devrait se fixer des aspirations élevées en une vingtaine d’années. De matière de créations d’emplois pour les dix prochaines années et s’attacher en premier lieu plus, à l’avenir, les évolutions à réduire l’inadéquation structurelle qui se profile entre offre et demande de compétences. modélisées par nos travaux laissent craindre une Un marché de l’emploi qui résiste pour l’heure à la crise, mais qui souffre de fragilités poursuite de la dégradation structurelles du marché de l’emploi, notamment en raison d’un Si le modèle français de marché de l’emploi joue avec une certaine efficacité un rôle écart croissant entre les d’amortisseur de la récession en comparaison des Etats-Unis ou de la moyenne de besoins de compétences l’Union Européenne, il tend en retour à freiner le rebond des embauches lors des périodes et leur disponibilité, que de reprise. L’analyse des cycles économiques passés montre que le taux de chômage chiffre notre rapport. Ainsi, en France un an après le début d’une phase de reprise était en moyenne supérieur de à horizon 2020, il pourrait à 0,5  point part rapport à la fin de récession, alors qu’il avait reflué dans plusieurs pays. la fois manquer 2,2 millions Par ailleurs, un phénomène de dualité a émergé en France entre emplois stables en CDI de diplômés du supérieur et emplois précaires ; les seconds correspondant à 13 % des emplois occupés, mais à dont les employeurs auront plus de 60 % des emplois détruits depuis le début de la crise de 2008. Enfin, alors que les besoin, et, 2,3 millions incertitudes sur la croissance future demeurent fortes, on relève que le secteur public hors d’emplois peu qualifiés santé, qui avait été à l’origine de la création de 600 000 emplois dans les années 1980, en a détruit 40 000 entre 2000 et 2009 et ne devrait plus constituer un pourvoyeur significatif accessibles aux actifs non d’emplois à l’avenir, au regard du taux d’endettement public actuel. bacheliers. Réduire cet écart de compétences constitue un Le taux d’activité de la France a subi un écart croissant par rapport à la moyenne impératif absolu et urgent européenne, freinant la progression de la richesse par habitant pour traiter en profondeur la question de l’emploi. S’agissant de son PIB par habitant, la France a subi un décrochage par rapport aux autres pays de l’UE à 15. Le pays qui, jusqu’au milieu des années 1990, figurait dans le peloton de tête européen en matière de prospérité, a chuté depuis 2010 à la 11ème place parmi les Quinze, ne devançant plus que l’Italie, l’Espagne, le Portugal et la Grèce. Le faible taux d’activité de sa population1 allié à un taux de chômage relativement élevé constituent, au- delà de leurs implications sociales et humaines, les principaux facteurs explicatifs de ce recul relatif. 1 Le taux d’activité correspond à la proportion des travailleurs et demandeurs d’emplois rapportée à l’ensemble de la population en âge de travailler.
  • 2. McKinsey Global Institute Briefing note Enseignements clés Figure 1 ƒƒ La France, qui était encore au- Depuis les années 1980, la France a perdu son avance de PIB / habitant dessus de la moyenne de l’UE à 15 par rapport aux autres pays de l’Europe des 15, et est passée sous la en termes de prospérité en 1995, moyenne des Quinze au milieu des années 1990 se situe aujourd’hui à la 11ème place PIB par habitant à parité de pouvoir d'achat s’agissant de son PIB par habitant. En USD à prix constants ƒƒ La lente érosion de la prospérité 34 Allemagne du pays s’explique avant tout 32 par le faible taux d’activité de UE-15 30 la population : 40 % des jeunes France 28 de moins de 25 ans sont actifs en France, alors que ce taux 26 atteint 69 % au Pays- Bas, et 24 42,5 % des seniors (âgés de 55 22 à 64 ans) demeurent en activité 20 contre 74,6 % en Suède. ƒƒ La France devrait doubler sa 0 capacité historique à créer des 1980 85 90 95 2000 05 10 emplois d’ici 2020 et parvenir à Différence 0,7 9,7 12,7 une création nette annuelle de entre Allemagne 240 000 nouveaux postes si elle et France (%) veut atteindre le taux d’activité SOURCE : OCDE ; analyse du McKinsey Global Institute moyen des Quinze et abaisser son taux de chômage à 5,5 %. ƒƒ Le niveau de chômage s’avère Le taux d’activité en particulier a stagné ou presque sur les dernières décennies en France, très inégal en fonction du niveau alors qu’il a sensiblement progressé depuis 1996 dans la plupart des autres pays de l’UE. d’études des actifs : seuls 5,6 % En 2010 le différentiel de taux d’activité entre la France et la moyenne des Quinze a ainsi des Français diplômés d’un niveau atteint 2 points de pourcentage sur l’ensemble de la population en âge de travailler, et pas égal ou supérieur à Bac+2 sont au moins de 9 points de pourcentage sur la tranche d’âge des seniors (55-64). chômage, contre 13,5 % des actifs La France devrait plus que doubler sa capacité historique à créer des emplois pour n’ayant pas atteint le niveau Bac. enrayer l’érosion de sa prospérité en assurant une croissance de son PIB de 2,1 % ƒƒ Toutes les filières de formation sont Compte tenu des évolutions démographiques à venir et même en se fixant des ambitions loin d’offrir les mêmes garanties en relativement modérées en matière d’emploi et de prospérité, la France devrait plus que termes d’insertion professionnelle : doubler ses créations nettes d’emplois annuelles. Au cours des 40 dernières années, en les taux de chômage varient de effet, elle a créé environ 115 000 emplois nets par an en moyenne et, pour la décennie 13 points de pourcentage à chaque à venir, les projections officielles sur lesquelles s’appuie le Gouvernement prévoient des niveau d’études en fonction de créations annuelles comprises entre 95 000 et 144 000 postes. Dans un scénario bas où la spécialisation choisie. la France ne créerait que 100 000 emplois par an sur la période en conservant son actuel ƒƒ L’emploi précaire représente taux d’activité, le chômage pourrait être ramené à 5,6 % d’ici 2020. Toutefois, un tel niveau 13 % des travailleurs, mais de création d’emplois ne suffirait pas à enrayer le décrochage de prospérité que connaît 60 % des postes détruits le pays. Pour atteindre le niveau médian de PIB par habitant de l’UE à 15 au terme des dix depuis le début de la crise. prochaines années – et dans l’hypothèse où ses gains de productivité seraient conformes ƒƒ D’ici 2020, si les conditions à ceux de ses homologues européens – la France devrait créer pas moins de 370 000 emplois par an. En supposant un taux de chômage à 5,5 %, un tel scenario, très optimiste, du marché du travail restaient supposerait de porter le taux d’activité à 76 % de la population, soit approximativement inchangées, il manquerait celui de l’Allemagne en 2010. La France n’a cependant atteint un tel rythme de création à la France 2,2 millions de d’emplois que trois fois au cours des 30 dernières années – en 1998, 1999 et 2000, trois diplômés, tandis que 2,3 millions ans marqués par une forte croissance économique. Pourtant, plusieurs pays européens, d’actifs sans diplôme ne parmi lesquels la Suède, la Finlande ou la Suisse, sont parvenus à maintenir, à leur échelle, trouveraient pas d’emploi. de tels niveaux dans les dix ans qui ont précédé la crise de 2008. Compte tenu de la conjoncture macroéconomique actuelle, notre étude prend pour hypothèse un scénario intermédiaire où la France se fixerait pour cible 5,5 % de taux de chômage en portant son taux d’activité au niveau de la moyenne européenne, soit 72,7 %. Ce scénario exigerait une création nette de 240 000 emplois par an, qui se traduirait par un taux de croissance du PIB de 2,1 %. Faute d’action, il manquerait à la France 2,2 millions de diplômés en 2020, tandis que 2,3 millions d’actifs sans diplôme ne trouveraient pas d’emploi Confrontée à de tels défis sur son marché de l’emploi, la France est de surcroît marquée par une demande très forte de main-d’œuvre disposant d’un niveau d’études égal ou supérieur au Bac, tandis que ses actifs peu diplômés se heurtent à une sévère pénurie
  • 3. McKinsey Global Institute Briefing note d’emplois. A défaut de remédier à ces déséquilibres, l’inadéquation croissante entre A propos de cette étude compétences disponibles et compétences nécessaires aux employeurs deviendra Le McKinsey Global Institute et le préoccupante d’ici dix ans. Une modélisation réalisée par McKinsey de l’offre et de la bureau français de McKinsey ont demande futures de main-d’œuvre en fonction du niveau d’études établit qu’en 2020, 2,2 élaboré un nouveau modèle qui millions de postes ne pourraient être pourvus faute de diplômés, alors que 2,3 millions intègre données démographiques d’actifs sans diplôme ne trouveraient pas d’emploi. et macroéconomiques concernant la France, mais aussi statistiques et Figure 2 projections concernant la croissance des divers secteurs économiques L’inadéquation des niveaux d’études devrait s’accroître et, en 2020, et leurs besoins à venir en matière il pourrait manquer à la France 2,2 millions de diplômés d’un niveau Bac de capital humain. Cet effort de ou supérieur et 2,3 millions d’emplois pour les actifs non bacheliers modélisation a permis d’établir le Offre et demande en 2020 Déficit d’offre nombre d’emplois que le pays devrait En millions Excédent d’offre créer chaque année d’ici 2020, selon 29,7 29,8 28,1 trois scénarios correspondant à des 5,7 0,7 6,3 hypothèses de croissance et surtout Bac +2 6,0 des niveaux d’ambition différents. Par 5,7 2,2 6,0 0,2 ailleurs, cet outil a permis d’établir Bac + 2 5,6 de manière détaillée les besoins de 6,0 1,3 compétences des employeurs d’ici Bac 6,9 7,3 dix ans et la disponibilité de ces compétences au sein de la population 7,3 1,7 CAP / BEP 5,3 5,6 active si les conditions du marché de 2,3 l’emploi devaient rester inchangées Primaire, BEPC 4,3 4,5 5,1 0,5 à cet horizon. Un tel effort a permis de mettre en lumière les actions Projection Population active Projection de la de la demande nécessaire en 2020 population active ciblées qui permettraient d’éviter (emplois potentiels) avec un chômage avec un taux de voir plusieurs millions de postes de 5,5 % d’activité de 72,7 % concernés par cet écart offre- NOTE : Chiffres arrondis. demande de compétences en 2020. SOURCE : Global Insight ; INSEE ; analyse de l’International Institute for Applied Systems ; analyse du McKinsey Global Institute Ces recherches ont été enrichies et affinées par des entretiens auprès de Cet écart de compétences concerne également les spécialisations et filières de formation directeurs des ressources humaines, à chaque niveau d’études, qui offrent des garanties très inégales en matière d’insertion sur d’économistes et d’organismes publics. le marché du travail. Il semble ainsi que le système éducatif peine à suivre la transition en cours de la France vers une économie du savoir. Figure 3 Bien que le risque de chômage diminue avec le niveau d'études, les écarts de taux de chômage selon les filières de formation sont élevés à tous les niveaux Périmètre : population active diplômée au cours des dix dernières années Taux de chômage % 28 26 Textile 24 22 20 Secrétariat 18 16 Communication Lettres 14 Sociologie / Agriculture 12 psychologie 10 Lettres 8 Sciences 6 exactes Génie civil 4 Ingénieurs 2 Santé Santé 0 CAP/ BEP BAC BAC+2 BAC+2 SOURCE : INSEE, synthèse des études sur l’emploi de 2003 à 2009 ; analyse du McKinsey Global Institute
  • 4. McKinsey Global Institute Briefing note Cinq pistes pour créer plus d’activité et résorber l’écart de compétences Dans ce contexte, cinq priorités sont à considérer ou réaffirmer pour dynamiser l’emploi à horizon 2020 : 1. éformer les conditions de l’emploi des seniors pour augmenter le taux d’activité. R A l’échelle des entreprises, un tel effort suppose de concevoir de nouveaux modes de travail adaptés, permettant de conserver dans l’emploi les salariés les plus âgés. Quant aux pouvoirs publics, ils gagneraient à développer la formation tout au long de la vie, les programmes de requalification ou le partage de bonnes pratiques entre employeurs, mais également à veiller à ce que l’âge de départ à la retraite évolue avec l’espérance de vie, ou encore à introduire des incitations efficaces à rester dans l’emploi pour les travailleurs. 2. ssurer la montée en compétences de la main-d’œuvre et mieux adapter ces A compétences aux besoins d’une économie du savoir. La France pourrait ainsi s’efforcer d’accroître l’offre de main-d’œuvre diplômée dans les domaines qui risquent de manquer d’actifs en augmentant le niveau d’études de la population, rendre l’orientation des étudiants plus performante et plus transparente sur les perspectives professionnelles de chaque filière, instaurer des dispositifs et des incitations visant à développer l’aspect professionnalisant des formations initiales. De telles mesures permettraient de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, problématique cruciale pour la France. Enfin, la pénurie d’actifs hautement qualifiée pourrait être réduite en comblant l’écart avec les standards internationaux en matière de formation tout au long de la vie. 3. méliorer la compétitivité-coût du travail et lui donner davantage de souplesse. A Parmi les solutions envisageables figurent notamment le développement de mécanismes de flexi-sécurité visant à protéger les individus plutôt que les emplois, la maîtrise de la hausse du salaire minimum afin de préserver la compétitivité-coût des travailleurs sans diplôme, ainsi que la réduction du coût total du travail pour l’employeur permettraient de développer des emplois destinés aux actifs les moins diplômés. 4. dopter des stratégies de croissance ciblées sur les gisements de création A d’emplois pour tous les actifs, diplômés ou non. La France pourrait ainsi s’attacher à faciliter la création d’entreprises, à soutenir les secteurs à forte concentration de diplômés et à forte valeur ajoutée, et enfin à promouvoir les secteurs très intensifs en travail accessibles aux actifs non diplômés. 5. méliorer les mécanismes d’ajustement entre offre et demande de main-d’œuvre A pour garantir l’efficacité et l’efficience des politiques de l’emploi. Si la création de Pôle-Emploi et sa logique de guichet unique a constitué une réforme importante du dispositif français d’ajustement, il conviendrait, dans un contexte où les besoins d’accompagnement des demandeurs d’emploi vont croissant, de simplifier l’organisation et de clarifier la mission des différents acteurs du Service Public de l’Emploi, mais aussi d’amener le niveau de service de Pôle Emploi au rang des meilleures pratiques européennes. En définitive, pour la France, dynamiser le marché de l’emploi suppose non pas de réduire, mais d’augmenter le taux d’activité, et de s’attaquer résolument à l’écart croissant entre offre et demande de compétences. Gagner la bataille des compétences, décisive dans une économie du savoir, impliquera de mobiliser le monde enseignant, les pouvoirs publics et les administrations compétentes, mais aussi les entreprises. Seule une vigoureuse action conjointe de leur part, permettra à la France de retrouver le chemin d’une croissance créatrice d’emplois et de richesse, en assurant la pérennité du financement d’un système de protection sociale efficace.