SlideShare une entreprise Scribd logo
Qu’est-ce qu’une allégorie ? Une allégorie (du grec allêgorein, parler par images) est la représentation métaphorique d’une idée.
Figurons-nous des hommes dans une demeure souterraine, 
en forme de caverne.
Ces hommes sont là depuis leur enfance, les jambes et le cou enchaînés, de sorte qu’ils ne peuvent bouger ni voir ailleurs que devant eux. Une chaîne les empêche de tourner la tête.
La lumière leur vient d’un feu allumé sur une hauteur, 
au loin derrière eux.
Entre le feu et les prisonniers il y a un petit mur. Le long de ce mur, des hommes portent des objets de toute sorte, 
des statuettes d’hommes et d’animaux, qui dépassent le mur. 
Les uns parlent, les autres se taisent.
Les prisonniers n’ont jamais vu autre chose que les ombres projetées par le feu sur la paroi de la caverne.
GLAUCON – 
Quel étrange tableau! 
Quels étranges prisonniers! 
SOCRATE – 
Ils nous ressemblent!
Ils n’ont jamais vu que des ombres. 
Ils les confondent avec la réalité. 
Ils vivent dans l’ignorance.
Si l’on détachait l’un des prisonniers… 
Si on le délivrait de ses chaines… 
Si on le forçait à se dresser 
il tournerait son cou 
il marcherait vers l’arrière de la caverne 
il regarderait le feu 
il se rendrait compte qu’il n’a vu jusqu’alors que de vains fantômes 
il guérirait de son ignorance
Si on le conduisait au delà du feu, en dehors de la caverne 
en lui faisant gravir une montée rude et escarpée… 
ne souffrirait-il pas vivement?
Si on le traînait jusqu’à la région supérieure, 
ne serait-t-il pas ébloui par l’éclat du soleil?
Il attendrait la nuit, pour contempler les astres et la lune
puis le jour, 
pour contempler la nature. 
Il se réjouirait!
Mais il se rappellerait de 
ses compagnons de captivité 
qui se décernaient de vaines honneurs et des louanges 
à qui saisissait mieux 
le passage des ombres. 
Il les plaindrait. 
Il redescendrait dans la caverne
Dans la caverne il aurait les yeux aveuglés par les ténèbres… 
Il essairait de délier les prisonniers… 
Et les conduire en haut… 
Mais est-ce que les prisonniers accepteraient 
ses jugements? 
Ne se moqueraient-ils pas de lui? 
N’iraient-ils pas dire qu’il est revenu avec la vue ruinée, 
que ce n’est pas la peine d’essayer de monter en haut? 
Ne préféraient-ils pas de rester enchaînés?
Ces prisonniers 
pourraient même arriver 
à le tuer! 
Qui est le prisonnier affranchi qui essaie de délier ses compagnons? 
Qui est-ce qu’il symbolise?
C’est Socrate!
Deux interprétations de l’allégorie de la caverne 
L’interprétation épistémologique 
L’interprétation sociopolitique
L’interprétation épistémologique 
Projetez l’analogie de la ligne sur la scène de l’allégorie! 
Le Bien 
Le monde des idées 
L’étude 
La recherche de la vérité 
Le soleil 
Le monde sensible 
Les images 
Le Soleil 
La Nature 
L’ascension 
Le feu 
La caverne 
Les ombres
Le monde sensible est comme une caverne 
dans laquelle nous sommes tous captifs 
C’est un espace fermé et obscure ; 
c’est l’espace de l’ignorance. 
Si nous restons dans le monde 
sensible, c’est-à-dire si nous nous 
bornons à nos sensations, 
nous ne connaîtrons jamais la vraie réalité. 
Nous serons prisonniers des ombres.
Le chemin escarpé et laborieux vers l’extérieur 
c’est la recherche de la science, l’épistémè. 
C’est l’ascèse de l’âme 
vers le monde des idées, 
le chemin de la libération 
de la prison de l’ignorance 
le chemin des mathématiques 
et de la dialectique 
Ce chemin ne peut pas être parcouru sans effort ni sans douleur. L’étude et la vie intellectuelle est une bataille incessante qu’on doit livrer contre la négativité.
Le monde extérieur c’est le monde des Idées, 
la vraie réalité, 
celle qui est digne d’être contemplée. 
Le prisonnier délivré de ses chaînes, libre des ténèbres de la caverne, ressent un bonheur extrême quand il découvre la clarté et la splendeur du monde extérieur. 
Le bonheur est lié à l’activité 
intellectuelle, à la connaissance, 
pour Platon.
Le Soleil qui brille en dehors de la caverne 
c’est l’idée du Bien. 
Il ne peut être perçue qu’au bout d’un long processus dialectique. 
La splendeur du Bien émeut et bouleverse le philosophe. 
Rien ne peut être comparé à l’instant où on touche la vérité du doigt. 
Le philosophe est amoureux du savoir . 
Eros pousse l’âme vers la connaissance.
L’interprétation sociopolitique 
Projetez la philosophie politique de Platon sur la scène de l’allégorie! 
Le Bien 
Le monde des idées 
La tâche politique du philosophe 
Les politiciens qui manipule le peuple 
La cité injuste 
Les idéologies politiques trompeuses , les préjugés, 
la propagande 
Le Soleil 
Le monde extérieur 
La descente à la caverne 
Les trompeurs 
La caverne 
Les ombres
La caverne = l’espace social et politique 
Selon Platon, 
l’espace politique de la cité d’Athènes 
était une espèce de caverne, 
où les citoyens étaient esclaves 
de préjugés politiques. 
Ils ignoraient LA JUSTICE 
et se laissaient tromper par des démagogues 
qui manupulaient l’opinion publique 
profitant de la démocratie.
Pourquoi le prisonnier délivré retourne-t-il à la caverne ? 
Pour Platon, le savoir est lié à la solidarité. 
L’ancien prisonnier doit affranchir 
ses compagnons captifs. 
Le philosophe a le devoir d’élargir l’horizon 
de la conscience collective.
Le retour du prisonnier délivré à la caverne 
= 
La tâche politique du philosophe 
Le philosophe doit quitter les sommets. 
Il doit s’enfoncer dans les ténèbres. 
Le philosophe doit gouverner 
la cité idéal
La tâche politique du philosophe 
Les philosophes sont les seuls citoyens 
qui n’ont aucune ambition politique. 
Ils préfèrent se consacrer à une vie contemplative, 
heureuse et paisible, et rester en dehors de la caverne. 
Néanmoins, 
les philosophes doivent 
s’engager dans l’action politique, 
car ils sont les seuls 
à avoir contemplé l’Idée de Justice.
VIIe lettre de Platon 
« Tant que les philosophes 
ne seront pas rois dans les cités, 
ou que ceux qu'on appelle aujourd'hui rois et souverains ne seront pas vraiment et sérieusement philosophes, [...] 
il n'y aura de cesse aux maux de la cité, ni, ce me semble, à ceux 
du genre humain. »
La réaction des prisonniers 
Les prisonniers de la caverne ne se sentent pas prisonniers. 
Ils pensent que leur mode de vie est la vraie vie. 
Pour eux les ombres sont réelles. 
Ils ne peuvent pas tourner la tête. 
Les prisonniers ne veulent pas 
croire celui qui est revenu. 
Pour eux les réponses qu’il apporte du monde supérieur sont des paroles violentes, dures à écouter. Ils ont toujours cru que ce qu’ils avaient devant les yeux était la vérité. Croire au prisonnier affranchi remettrait en question toute leur existence. Cette révélation les perturbe.
Le prisonnier affranchi = Socrate 
Si le prisonnier affranchi insiste pour les délier, Platon dit que les prisonniers arriveraient à le tuer! 
Socrate essaya d’affranchir ses concitoyens des préjugés. 
Il fut assassiné, tout comme le prisonnier délivré de l’allégorie 
de la caverne.
Les hommes porteurs d’objets = les démagogues, les politiciens mystificateurs, les propagandistes 
Dans la démocratie athénienne de l’époque classique, le peuple était manipulé par des démagogues. ¿Qui étaient ces démagogues ? C’était des politiciens qui faisaient des discours grandiloquents faisant appel aux sentiments les plus élémentaires des citoyens, à leurs passions les plus viles. 
Les démagogues flattaient le peuple pour conquérir le pouvoir. Ils leur parlaient de la supériorité d’Athènes sur les autres cités grecques; ils incitaient le peuple à engager une politique impérialiste. Ils furent à l’origine des guerres du Peloponnèse. Beaucoup de citoyens se laissèrent convaincre et votèrent en faveur de la guerre.
Les ombres et les échos = 
les idéologies trompeuses 
Platon croyait que la multitude était 
ignorante, qu’elle était victime d’idées 
politiques inauthentiques, semblables 
aux ombres de la caverne. 
La foule ne visait pas la vérité politique. 
Elle n’avait pas un vrai idéal de la justice. 
Elle se laissait bercer par des ombres, des idéologies mensongères ; elle se méprenait sur le bien de la cité.

Contenu connexe

Tendances

L'allégorie de la caverne
L'allégorie de la caverneL'allégorie de la caverne
L'allégorie de la caverne
Gabriel Gay-Para
 
1 présocratiques
1 présocratiques1 présocratiques
1 présocratiques
JULIO GALDON
 
2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistes2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistes
JULIO GALDON
 
4 aristote
4 aristote4 aristote
4 aristote
JULIO GALDON
 
Leçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesLeçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesalinslide
 
Platone
PlatonePlatone
3 platon français
3 platon français3 platon français
3 platon français
JULIO GALDON
 
Europa Medievale: economia e società
Europa Medievale: economia e societàEuropa Medievale: economia e società
Europa Medievale: economia e società
Francesco Baldassarre
 
Celebri miti platonici - Lucia Gangale
Celebri miti platonici - Lucia GangaleCelebri miti platonici - Lucia Gangale
Celebri miti platonici - Lucia Gangale
reportages1
 
il meglio di socrate
il meglio di socrateil meglio di socrate
il meglio di socrate
profmarchesi117
 
Plato’s allegory
Plato’s allegoryPlato’s allegory
Plato’s allegory
Mg Hariharan
 
Platone : Il mito della caverna
Platone : Il mito della cavernaPlatone : Il mito della caverna
Platone : Il mito della caverna
robertnozick
 
Ellenismo
EllenismoEllenismo
Platón y su filosofía
Platón y su filosofíaPlatón y su filosofía
Platón y su filosofía
Carla Núñez
 
Presocratici
PresocraticiPresocratici
Presocratici
Francesco Baldassarre
 

Tendances (20)

L'allégorie de la caverne
L'allégorie de la caverneL'allégorie de la caverne
L'allégorie de la caverne
 
1 présocratiques
1 présocratiques1 présocratiques
1 présocratiques
 
2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistes2 socrate-sophistes
2 socrate-sophistes
 
4 aristote
4 aristote4 aristote
4 aristote
 
Platone
PlatonePlatone
Platone
 
PLATON
PLATONPLATON
PLATON
 
Leçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesLeçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiques
 
Platone
PlatonePlatone
Platone
 
3 platon français
3 platon français3 platon français
3 platon français
 
Socrate%20e%20 platone
Socrate%20e%20 platoneSocrate%20e%20 platone
Socrate%20e%20 platone
 
Europa Medievale: economia e società
Europa Medievale: economia e societàEuropa Medievale: economia e società
Europa Medievale: economia e società
 
Celebri miti platonici - Lucia Gangale
Celebri miti platonici - Lucia GangaleCelebri miti platonici - Lucia Gangale
Celebri miti platonici - Lucia Gangale
 
Platone (1)
Platone (1)Platone (1)
Platone (1)
 
il meglio di socrate
il meglio di socrateil meglio di socrate
il meglio di socrate
 
Plato’s allegory
Plato’s allegoryPlato’s allegory
Plato’s allegory
 
Platone : Il mito della caverna
Platone : Il mito della cavernaPlatone : Il mito della caverna
Platone : Il mito della caverna
 
Democrito
DemocritoDemocrito
Democrito
 
Ellenismo
EllenismoEllenismo
Ellenismo
 
Platón y su filosofía
Platón y su filosofíaPlatón y su filosofía
Platón y su filosofía
 
Presocratici
PresocraticiPresocratici
Presocratici
 

En vedette

Leçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grecLeçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grec
alinslide
 
A la recherche de la paix intérieure
A la recherche de la paix intérieureA la recherche de la paix intérieure
A la recherche de la paix intérieuredecibel61
 
Socrate vs Platon
Socrate vs PlatonSocrate vs Platon
Socrate vs Platon
myllenium02
 
Equilibre
EquilibreEquilibre
Equilibre
Roberto Vilar
 
Cours de philosophie antique
Cours de philosophie antiqueCours de philosophie antique
Cours de philosophie antique
STEPKA2014
 
Constant par diane brébant, charlotte de chillaz
Constant par diane brébant, charlotte de chillazConstant par diane brébant, charlotte de chillaz
Constant par diane brébant, charlotte de chillazTheillier Damien
 
Ecole européenne, programme de philosophie
Ecole européenne, programme de philosophieEcole européenne, programme de philosophie
Ecole européenne, programme de philosophieFrançois Jourde
 
Cours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie EnthovenCours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie Enthoven
manoung
 
Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017
Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017
Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017
alinslide
 
Philo pol antique, aristote
Philo pol antique, aristotePhilo pol antique, aristote
Philo pol antique, aristoteFrançois Jourde
 

En vedette (11)

Leçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grecLeçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grec
 
A la recherche de la paix intérieure
A la recherche de la paix intérieureA la recherche de la paix intérieure
A la recherche de la paix intérieure
 
Socrate vs Platon
Socrate vs PlatonSocrate vs Platon
Socrate vs Platon
 
Equilibre
EquilibreEquilibre
Equilibre
 
Cours de philosophie antique
Cours de philosophie antiqueCours de philosophie antique
Cours de philosophie antique
 
Constant par diane brébant, charlotte de chillaz
Constant par diane brébant, charlotte de chillazConstant par diane brébant, charlotte de chillaz
Constant par diane brébant, charlotte de chillaz
 
Ecole européenne, programme de philosophie
Ecole européenne, programme de philosophieEcole européenne, programme de philosophie
Ecole européenne, programme de philosophie
 
Cours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie EnthovenCours Philosophie Enthoven
Cours Philosophie Enthoven
 
Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017
Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017
Bibliografía (work in progress) El malestar en el cuerpo - GTPG 2016 2017
 
Machu Picchu
Machu PicchuMachu Picchu
Machu Picchu
 
Philo pol antique, aristote
Philo pol antique, aristotePhilo pol antique, aristote
Philo pol antique, aristote
 

Similaire à Leçon 8 platon l'allégorie de la caverne

Webinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les LibertinsWebinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les Libertins
David CORDINA
 
José Manuel Losada: Mythe et transcendance
José Manuel Losada: Mythe et transcendanceJosé Manuel Losada: Mythe et transcendance
José Manuel Losada: Mythe et transcendance
Universidad Complutense de Madrid
 
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçonsEntre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Georges Bertin
 
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècleMythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Universidad Complutense de Madrid
 
Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013
Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013
Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013
YvesLarochelle
 
Dystopie
Dystopie Dystopie
5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdf
5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdf5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdf
5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdfUPIM
 
Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978
Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978
Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978
Francis Batt
 
Essais -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...
Essais   -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...Essais   -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...
Essais -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...
abdelmalek aghzaf
 
Poetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All AroundPoetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All Around
Editions La Dondaine
 
Il n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre FroideIl n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre Froide
Editions La Dondaine
 
Micromeg as
Micromeg asMicromeg as
Micromeg asnor4500
 
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.PM.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
Swathiga Ramanathan
 
Conspirational Cold War
Conspirational Cold WarConspirational Cold War
Conspirational Cold War
Editions La Dondaine
 
Strategie et-philosophie
Strategie et-philosophieStrategie et-philosophie
Strategie et-philosophie
Jarrosson Bruno
 
Exposition Obscurantisme et illettrisme
Exposition Obscurantisme et illettrismeExposition Obscurantisme et illettrisme
Exposition Obscurantisme et illettrismecsham
 
Cioran un peuple de solitaires
Cioran un peuple de solitaires Cioran un peuple de solitaires
Cioran un peuple de solitaires
r2ch
 
Dystopie
DystopieDystopie
Labyrinthes
LabyrinthesLabyrinthes
Labyrinthes
artxtra
 

Similaire à Leçon 8 platon l'allégorie de la caverne (20)

Webinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les LibertinsWebinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les Libertins
 
José Manuel Losada: Mythe et transcendance
José Manuel Losada: Mythe et transcendanceJosé Manuel Losada: Mythe et transcendance
José Manuel Losada: Mythe et transcendance
 
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçonsEntre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
Entre caverne et lumière, essai sur l'Imaginaire en loge de francs-maçons
 
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècleMythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
Mythe et transcendance dans la littérature française du xxe siècle
 
Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013
Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013
Le desenchantement du monstre - Yves Larochelle 2013
 
Dystopie
Dystopie Dystopie
Dystopie
 
5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdf
5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdf5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdf
5 un penseur libre – cyrano de bergerac - pour pdf
 
Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978
Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978
Maurice-Clavel-DEUX-SIECLES-CHEZ-LUCIFER-Paris-Seuil-1978
 
Essais -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...
Essais   -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...Essais   -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...
Essais -les bons temps de loisirs - la musique, la lecture, le th -tre, le ...
 
Poetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All AroundPoetry Prison Comoro, Railings All Around
Poetry Prison Comoro, Railings All Around
 
Hakim Bey - TAZ
Hakim Bey - TAZHakim Bey - TAZ
Hakim Bey - TAZ
 
Il n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre FroideIl n’est de conspiration que la Guerre Froide
Il n’est de conspiration que la Guerre Froide
 
Micromeg as
Micromeg asMicromeg as
Micromeg as
 
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.PM.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
 
Conspirational Cold War
Conspirational Cold WarConspirational Cold War
Conspirational Cold War
 
Strategie et-philosophie
Strategie et-philosophieStrategie et-philosophie
Strategie et-philosophie
 
Exposition Obscurantisme et illettrisme
Exposition Obscurantisme et illettrismeExposition Obscurantisme et illettrisme
Exposition Obscurantisme et illettrisme
 
Cioran un peuple de solitaires
Cioran un peuple de solitaires Cioran un peuple de solitaires
Cioran un peuple de solitaires
 
Dystopie
DystopieDystopie
Dystopie
 
Labyrinthes
LabyrinthesLabyrinthes
Labyrinthes
 

Plus de alinslide

Bibliografía GTPG
Bibliografía GTPGBibliografía GTPG
Bibliografía GTPG
alinslide
 
Leçon 5 les socratiques mineurs
Leçon 5 les socratiques mineursLeçon 5 les socratiques mineurs
Leçon 5 les socratiques mineursalinslide
 
La década de los 60 - Introducción al film Forrest Gump
La década de los 60 -  Introducción al film Forrest GumpLa década de los 60 -  Introducción al film Forrest Gump
La década de los 60 - Introducción al film Forrest Gump
alinslide
 
Tema 1 ¿Qué es la filosofía? 1BAT Institut Cubelles
Tema 1 ¿Qué es la filosofía?  1BAT Institut CubellesTema 1 ¿Qué es la filosofía?  1BAT Institut Cubelles
Tema 1 ¿Qué es la filosofía? 1BAT Institut Cubelles
alinslide
 
¿Qué es la filosofía?
¿Qué es la filosofía? ¿Qué es la filosofía?
¿Qué es la filosofía?
alinslide
 
Breve historia de la locura
Breve historia de la locuraBreve historia de la locura
Breve historia de la locura
alinslide
 
Breve historia de la locura
Breve historia de la locuraBreve historia de la locura
Breve historia de la locura
alinslide
 
Breve historia de la locura
Breve historia de la locuraBreve historia de la locura
Breve historia de la locura
alinslide
 

Plus de alinslide (8)

Bibliografía GTPG
Bibliografía GTPGBibliografía GTPG
Bibliografía GTPG
 
Leçon 5 les socratiques mineurs
Leçon 5 les socratiques mineursLeçon 5 les socratiques mineurs
Leçon 5 les socratiques mineurs
 
La década de los 60 - Introducción al film Forrest Gump
La década de los 60 -  Introducción al film Forrest GumpLa década de los 60 -  Introducción al film Forrest Gump
La década de los 60 - Introducción al film Forrest Gump
 
Tema 1 ¿Qué es la filosofía? 1BAT Institut Cubelles
Tema 1 ¿Qué es la filosofía?  1BAT Institut CubellesTema 1 ¿Qué es la filosofía?  1BAT Institut Cubelles
Tema 1 ¿Qué es la filosofía? 1BAT Institut Cubelles
 
¿Qué es la filosofía?
¿Qué es la filosofía? ¿Qué es la filosofía?
¿Qué es la filosofía?
 
Breve historia de la locura
Breve historia de la locuraBreve historia de la locura
Breve historia de la locura
 
Breve historia de la locura
Breve historia de la locuraBreve historia de la locura
Breve historia de la locura
 
Breve historia de la locura
Breve historia de la locuraBreve historia de la locura
Breve historia de la locura
 

Leçon 8 platon l'allégorie de la caverne

  • 1.
  • 2. Qu’est-ce qu’une allégorie ? Une allégorie (du grec allêgorein, parler par images) est la représentation métaphorique d’une idée.
  • 3. Figurons-nous des hommes dans une demeure souterraine, en forme de caverne.
  • 4. Ces hommes sont là depuis leur enfance, les jambes et le cou enchaînés, de sorte qu’ils ne peuvent bouger ni voir ailleurs que devant eux. Une chaîne les empêche de tourner la tête.
  • 5. La lumière leur vient d’un feu allumé sur une hauteur, au loin derrière eux.
  • 6. Entre le feu et les prisonniers il y a un petit mur. Le long de ce mur, des hommes portent des objets de toute sorte, des statuettes d’hommes et d’animaux, qui dépassent le mur. Les uns parlent, les autres se taisent.
  • 7. Les prisonniers n’ont jamais vu autre chose que les ombres projetées par le feu sur la paroi de la caverne.
  • 8. GLAUCON – Quel étrange tableau! Quels étranges prisonniers! SOCRATE – Ils nous ressemblent!
  • 9. Ils n’ont jamais vu que des ombres. Ils les confondent avec la réalité. Ils vivent dans l’ignorance.
  • 10. Si l’on détachait l’un des prisonniers… Si on le délivrait de ses chaines… Si on le forçait à se dresser il tournerait son cou il marcherait vers l’arrière de la caverne il regarderait le feu il se rendrait compte qu’il n’a vu jusqu’alors que de vains fantômes il guérirait de son ignorance
  • 11. Si on le conduisait au delà du feu, en dehors de la caverne en lui faisant gravir une montée rude et escarpée… ne souffrirait-il pas vivement?
  • 12. Si on le traînait jusqu’à la région supérieure, ne serait-t-il pas ébloui par l’éclat du soleil?
  • 13. Il attendrait la nuit, pour contempler les astres et la lune
  • 14. puis le jour, pour contempler la nature. Il se réjouirait!
  • 15. Mais il se rappellerait de ses compagnons de captivité qui se décernaient de vaines honneurs et des louanges à qui saisissait mieux le passage des ombres. Il les plaindrait. Il redescendrait dans la caverne
  • 16. Dans la caverne il aurait les yeux aveuglés par les ténèbres… Il essairait de délier les prisonniers… Et les conduire en haut… Mais est-ce que les prisonniers accepteraient ses jugements? Ne se moqueraient-ils pas de lui? N’iraient-ils pas dire qu’il est revenu avec la vue ruinée, que ce n’est pas la peine d’essayer de monter en haut? Ne préféraient-ils pas de rester enchaînés?
  • 17. Ces prisonniers pourraient même arriver à le tuer! Qui est le prisonnier affranchi qui essaie de délier ses compagnons? Qui est-ce qu’il symbolise?
  • 19. Deux interprétations de l’allégorie de la caverne L’interprétation épistémologique L’interprétation sociopolitique
  • 20. L’interprétation épistémologique Projetez l’analogie de la ligne sur la scène de l’allégorie! Le Bien Le monde des idées L’étude La recherche de la vérité Le soleil Le monde sensible Les images Le Soleil La Nature L’ascension Le feu La caverne Les ombres
  • 21. Le monde sensible est comme une caverne dans laquelle nous sommes tous captifs C’est un espace fermé et obscure ; c’est l’espace de l’ignorance. Si nous restons dans le monde sensible, c’est-à-dire si nous nous bornons à nos sensations, nous ne connaîtrons jamais la vraie réalité. Nous serons prisonniers des ombres.
  • 22. Le chemin escarpé et laborieux vers l’extérieur c’est la recherche de la science, l’épistémè. C’est l’ascèse de l’âme vers le monde des idées, le chemin de la libération de la prison de l’ignorance le chemin des mathématiques et de la dialectique Ce chemin ne peut pas être parcouru sans effort ni sans douleur. L’étude et la vie intellectuelle est une bataille incessante qu’on doit livrer contre la négativité.
  • 23. Le monde extérieur c’est le monde des Idées, la vraie réalité, celle qui est digne d’être contemplée. Le prisonnier délivré de ses chaînes, libre des ténèbres de la caverne, ressent un bonheur extrême quand il découvre la clarté et la splendeur du monde extérieur. Le bonheur est lié à l’activité intellectuelle, à la connaissance, pour Platon.
  • 24. Le Soleil qui brille en dehors de la caverne c’est l’idée du Bien. Il ne peut être perçue qu’au bout d’un long processus dialectique. La splendeur du Bien émeut et bouleverse le philosophe. Rien ne peut être comparé à l’instant où on touche la vérité du doigt. Le philosophe est amoureux du savoir . Eros pousse l’âme vers la connaissance.
  • 25. L’interprétation sociopolitique Projetez la philosophie politique de Platon sur la scène de l’allégorie! Le Bien Le monde des idées La tâche politique du philosophe Les politiciens qui manipule le peuple La cité injuste Les idéologies politiques trompeuses , les préjugés, la propagande Le Soleil Le monde extérieur La descente à la caverne Les trompeurs La caverne Les ombres
  • 26. La caverne = l’espace social et politique Selon Platon, l’espace politique de la cité d’Athènes était une espèce de caverne, où les citoyens étaient esclaves de préjugés politiques. Ils ignoraient LA JUSTICE et se laissaient tromper par des démagogues qui manupulaient l’opinion publique profitant de la démocratie.
  • 27. Pourquoi le prisonnier délivré retourne-t-il à la caverne ? Pour Platon, le savoir est lié à la solidarité. L’ancien prisonnier doit affranchir ses compagnons captifs. Le philosophe a le devoir d’élargir l’horizon de la conscience collective.
  • 28. Le retour du prisonnier délivré à la caverne = La tâche politique du philosophe Le philosophe doit quitter les sommets. Il doit s’enfoncer dans les ténèbres. Le philosophe doit gouverner la cité idéal
  • 29. La tâche politique du philosophe Les philosophes sont les seuls citoyens qui n’ont aucune ambition politique. Ils préfèrent se consacrer à une vie contemplative, heureuse et paisible, et rester en dehors de la caverne. Néanmoins, les philosophes doivent s’engager dans l’action politique, car ils sont les seuls à avoir contemplé l’Idée de Justice.
  • 30. VIIe lettre de Platon « Tant que les philosophes ne seront pas rois dans les cités, ou que ceux qu'on appelle aujourd'hui rois et souverains ne seront pas vraiment et sérieusement philosophes, [...] il n'y aura de cesse aux maux de la cité, ni, ce me semble, à ceux du genre humain. »
  • 31. La réaction des prisonniers Les prisonniers de la caverne ne se sentent pas prisonniers. Ils pensent que leur mode de vie est la vraie vie. Pour eux les ombres sont réelles. Ils ne peuvent pas tourner la tête. Les prisonniers ne veulent pas croire celui qui est revenu. Pour eux les réponses qu’il apporte du monde supérieur sont des paroles violentes, dures à écouter. Ils ont toujours cru que ce qu’ils avaient devant les yeux était la vérité. Croire au prisonnier affranchi remettrait en question toute leur existence. Cette révélation les perturbe.
  • 32. Le prisonnier affranchi = Socrate Si le prisonnier affranchi insiste pour les délier, Platon dit que les prisonniers arriveraient à le tuer! Socrate essaya d’affranchir ses concitoyens des préjugés. Il fut assassiné, tout comme le prisonnier délivré de l’allégorie de la caverne.
  • 33. Les hommes porteurs d’objets = les démagogues, les politiciens mystificateurs, les propagandistes Dans la démocratie athénienne de l’époque classique, le peuple était manipulé par des démagogues. ¿Qui étaient ces démagogues ? C’était des politiciens qui faisaient des discours grandiloquents faisant appel aux sentiments les plus élémentaires des citoyens, à leurs passions les plus viles. Les démagogues flattaient le peuple pour conquérir le pouvoir. Ils leur parlaient de la supériorité d’Athènes sur les autres cités grecques; ils incitaient le peuple à engager une politique impérialiste. Ils furent à l’origine des guerres du Peloponnèse. Beaucoup de citoyens se laissèrent convaincre et votèrent en faveur de la guerre.
  • 34. Les ombres et les échos = les idéologies trompeuses Platon croyait que la multitude était ignorante, qu’elle était victime d’idées politiques inauthentiques, semblables aux ombres de la caverne. La foule ne visait pas la vérité politique. Elle n’avait pas un vrai idéal de la justice. Elle se laissait bercer par des ombres, des idéologies mensongères ; elle se méprenait sur le bien de la cité.