SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
Limiter les maladies de conservation
des pommes après récolte
Quelles méthodes ?
La plupart des maladies de conservation apparaissent pendant le stockage, mais les contaminations par des
champignons pathogènes peuvent se faire avant la récolte. Voici quelques explications et solutions pour améliorer
la conservation des pommes.
Comment et par quoi les fruits sont-ils contaminés ?
Les agents responsables des maladies de conservation des pommes vivent comme saprophytes sur différentes
parties de l’arbre. Les spores, disséminées par l’eau de pluie, infectent les fruits où le champignon reste latent
jusqu’à un certain degré de maturité des pommes. Les symptômes de pourriture se manifestent lors de la
conservation, surtout sur des variétés sensibles.
On groupe différentes espèces de parasites de blessures (entrant par des
blessures d’origine accidentelle dans la cuticule).
Les 3 principaux :
• Monilia fructigena,
• Botrytis cinerea
• Penicillium expansum).
Des parasites latents : entrant par des portes d’entrée naturelles :
• lenticelles,
• œil,
• pédoncule.
Il est à noter que les pourritures lenticellaires constituent la principale
source potentielle de pertes en conservation pour les pommes.
Pour améliorer la conservation des fruits après récolte :
• la lutte contre les maladies de conservation peut se faire en fin de
saison, deux à trois applications de fongicides (http://e-
phy.agriculture.gouv.fr/ ; Usage : POMMIER * TRAIT. PARTIES
AERIENNES * MALADIES DE CONSERVATION (AU VERGER)
• Il existe aussi la possibilité des traiter les fruits récoltés. Un fongicide
autorisé, le thiabendazole, est appliqué pour le traitement après la
récolte par pulvérisation sur les pommes.
Pour ces traitements fongicides, il existe des contraintes de manipulation, au
vue de leur toxicité des précautions d’emploi, parfois de traitement des eaux
de rinçage (post récolte), de Limite Maximale de Résidus (LMR), de Délai
Avant Récolte (DAR)…
Quelles méthodes complémentaires ou alternatives aux fongicides pré
ou post récolte ?
Depuis presque 1 an, un produit à base d’une levure (candida oléophila) est
autorisé (uniquement sur Penicilium expansum et Botrytis cinerea) pour
traitement des pommes après récolte. Présent sur la base e-phy, nous
n’avons pas trouvé d’informations disponibles sur internet. N’hésitez pas à
poster des commentaires si vous connaissez ce produit.
Le premier facteur améliorant la conservation des fruits après récolte est génétique.
Certaines variétés sont sensibles au Gloéosporium (Pink Lady) d’autres beaucoup moins (Gala).
Les tailles ou conduites permettant de laisser entrer la lumière et circuler l’air défavorise les agents pathogènes.
A contrario, l’utilisation de filets favorise plutôt le développement des champignons en limitant la circulation de
l’air. La présence de haies aura aussi un impact négatif sur le développement des maladies de conservation en
protégeant du vent et du soleil.
Concernant l’utilisation utilisation de matière fertilisante, la corrélation entre maladies de conservation et
apport de calcium n’est pas évidente et difficile de trouver des publications sur le sujet.
Un nouveau produit à appliquer au verger 30 jours avant la récolte (Greenstim) a fait l’objet de test sur
fruits à pépins et fruits à noyaux avec de bons résultats. Cet osmoprotecteur à base de glycine-bétaïne purifiée
(extrait végétal) a une action limitative des portes d’entrée (microfissure de l’épiderme des fruits), améliore la
fermeté (régule la pression osmotique dans la cellule) et permet ainsi, sans action fongicide, d’améliorer l’aspect
des fruits et leur tenue après la récolte.
Il n’a pas de risques toxicologiques.
www.agriculture-nouvelle.fr
L’atelier des curieux de l’agriculture : les nouveaux intrants : engrais, semences, plants, phyto, micro-
organismes, les pratiques culturales, les O.A.D. …
Concernant l’utilisation utilisation de matière fertilisante, la corrélation entre maladies de conservation et
apport de calcium n’est pas évidente et difficile de trouver des publications sur le sujet.
Un nouveau produit à appliquer au verger 30 jours avant la récolte (Greenstim) a fait l’objet de test sur
fruits à pépins et fruits à noyaux avec de bons résultats. Cet osmoprotecteur à base de glycine-bétaïne purifiée
(extrait végétal) a une action limitative des portes d’entrée (microfissure de l’épiderme des fruits), améliore la
fermeté (régule la pression osmotique dans la cellule) et permet ainsi, sans action fongicide, d’améliorer l’aspect
des fruits et leur tenue après la récolte.
Il n’a pas de risques toxicologiques.
www.agriculture-nouvelle.fr
L’atelier des curieux de l’agriculture : les nouveaux intrants : engrais, semences, plants, phyto, micro-
organismes, les pratiques culturales, les O.A.D. …

Contenu connexe

En vedette

Crear y usar teclados virtuales
Crear y usar teclados virtualesCrear y usar teclados virtuales
Crear y usar teclados virtuales
Wendy Barco
 
Herramientas Web 2.0
Herramientas Web 2.0Herramientas Web 2.0
Herramientas Web 2.0
kami_9803
 
Recreo yanira muñoz
Recreo yanira muñozRecreo yanira muñoz
Recreo yanira muñoz
97132559
 
Reflexión sobre la planeacion
Reflexión sobre la planeacionReflexión sobre la planeacion
Reflexión sobre la planeacion
Ozzito De La Rosa
 
Slender Blogger Blogspot
Slender  Blogger BlogspotSlender  Blogger Blogspot
Slender Blogger Blogspot
Dplay114
 
Slideshare
SlideshareSlideshare
Slideshare
21lcp
 

En vedette (20)

Silabo
SilaboSilabo
Silabo
 
algoritmo
algoritmoalgoritmo
algoritmo
 
Powerpoint de lucas tassi
Powerpoint de lucas tassiPowerpoint de lucas tassi
Powerpoint de lucas tassi
 
Crear y usar teclados virtuales
Crear y usar teclados virtualesCrear y usar teclados virtuales
Crear y usar teclados virtuales
 
État d’avancement Plan Spécial Cité Soleil
État d’avancement Plan Spécial Cité SoleilÉtat d’avancement Plan Spécial Cité Soleil
État d’avancement Plan Spécial Cité Soleil
 
Herramientas Web 2.0
Herramientas Web 2.0Herramientas Web 2.0
Herramientas Web 2.0
 
Recreo yanira muñoz
Recreo yanira muñozRecreo yanira muñoz
Recreo yanira muñoz
 
Reflexión sobre la planeacion
Reflexión sobre la planeacionReflexión sobre la planeacion
Reflexión sobre la planeacion
 
ñ9kl¡'+
ñ9kl¡'+ñ9kl¡'+
ñ9kl¡'+
 
Culture & Venture Philantropy : The Art of Giving
Culture & Venture Philantropy : The Art of GivingCulture & Venture Philantropy : The Art of Giving
Culture & Venture Philantropy : The Art of Giving
 
Slender Blogger Blogspot
Slender  Blogger BlogspotSlender  Blogger Blogspot
Slender Blogger Blogspot
 
Informatica
InformaticaInformatica
Informatica
 
Yessica
YessicaYessica
Yessica
 
Présentation AG octobre 2012 blog
Présentation AG octobre 2012 blogPrésentation AG octobre 2012 blog
Présentation AG octobre 2012 blog
 
Powerpoint of lucas tassi
Powerpoint of lucas tassiPowerpoint of lucas tassi
Powerpoint of lucas tassi
 
Slideshare
SlideshareSlideshare
Slideshare
 
Colegio nicolás esguerrra
Colegio nicolás esguerrraColegio nicolás esguerrra
Colegio nicolás esguerrra
 
Herramientas colaborativas
Herramientas colaborativasHerramientas colaborativas
Herramientas colaborativas
 
La catedral de Nuestra Señora de Reims
La catedral de Nuestra Señora de ReimsLa catedral de Nuestra Señora de Reims
La catedral de Nuestra Señora de Reims
 
Presentación sistemas
Presentación sistemasPresentación sistemas
Presentación sistemas
 

Similaire à Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM

Livret pesticides web
Livret pesticides webLivret pesticides web
Livret pesticides web
Elsa von Licy
 
Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...
Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...
Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...
Lilya BOUCELHA
 
AMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMING
AMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMINGAMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMING
AMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMING
Lilya BOUCELHA
 

Similaire à Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM (20)

Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poserMicro organismes en agriculture : 7 questions à poser
Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser
 
Nematologie 3
Nematologie 3Nematologie 3
Nematologie 3
 
Fiche technique
Fiche technique Fiche technique
Fiche technique
 
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
 
Élucidation de quelques mécanismes, à l’échelle embryonnaire, impliqués dans ...
Élucidation de quelques mécanismes, à l’échelle embryonnaire, impliqués dans ...Élucidation de quelques mécanismes, à l’échelle embryonnaire, impliqués dans ...
Élucidation de quelques mécanismes, à l’échelle embryonnaire, impliqués dans ...
 
Les Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement ModifiéesLes Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement Modifiées
 
Livret pesticides web
Livret pesticides webLivret pesticides web
Livret pesticides web
 
Le stress des plantes des solutions ?
Le stress des plantes des solutions ?Le stress des plantes des solutions ?
Le stress des plantes des solutions ?
 
L'agroécologie pour tous - N° 1 - Sept. 2012
L'agroécologie pour tous - N° 1 - Sept. 2012L'agroécologie pour tous - N° 1 - Sept. 2012
L'agroécologie pour tous - N° 1 - Sept. 2012
 
Les OGM
Les OGMLes OGM
Les OGM
 
Présentation - Décision OGM
Présentation - Décision OGMPrésentation - Décision OGM
Présentation - Décision OGM
 
Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...
Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...
Effet du Chimiopriming par le Silicium sur la tolérance au stress des plantes...
 
NIMP-36-Correction.pptx
NIMP-36-Correction.pptxNIMP-36-Correction.pptx
NIMP-36-Correction.pptx
 
AMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMING
AMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMINGAMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMING
AMELIORATION DE LA TOLERANCE A LA SECHERESSE PAR PRIMING
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
 
Culture des pommiers et phytopathologie
Culture des pommiers et phytopathologie Culture des pommiers et phytopathologie
Culture des pommiers et phytopathologie
 
Relever les défis mondiaux
Relever les défis mondiaux Relever les défis mondiaux
Relever les défis mondiaux
 
Rapport de L'association Générations futures
Rapport de L'association Générations futuresRapport de L'association Générations futures
Rapport de L'association Générations futures
 
Gemmothérapie
GemmothérapieGemmothérapie
Gemmothérapie
 
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
 

Plus de Agriculture Nouvelle

De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
Agriculture Nouvelle
 

Plus de Agriculture Nouvelle (20)

Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
 
L'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleL'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elle
 
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
 
Le triple 0
Le triple 0Le triple 0
Le triple 0
 
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigneViticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
 
Viticulture : bandes enherbées
Viticulture :  bandes enherbéesViticulture :  bandes enherbées
Viticulture : bandes enherbées
 
Le soufre en agriculture
Le soufre en agricultureLe soufre en agriculture
Le soufre en agriculture
 
Actualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phytoActualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phyto
 
Limites Maximales de Résidus
Limites Maximales de RésidusLimites Maximales de Résidus
Limites Maximales de Résidus
 
Agroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la productionAgroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la production
 
Humus en agriculture
Humus en agricultureHumus en agriculture
Humus en agriculture
 
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ansMycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
 
Objectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du solObjectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du sol
 
OGM pourquoi tant de passions ?
OGM pourquoi tant de passions ?OGM pourquoi tant de passions ?
OGM pourquoi tant de passions ?
 
Semences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de fermeSemences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de ferme
 
Objectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du solObjectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du sol
 
Les mycorhizes
Les mycorhizesLes mycorhizes
Les mycorhizes
 
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
 
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
 

Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM

  • 1. Limiter les maladies de conservation des pommes après récolte Quelles méthodes ?
  • 2. La plupart des maladies de conservation apparaissent pendant le stockage, mais les contaminations par des champignons pathogènes peuvent se faire avant la récolte. Voici quelques explications et solutions pour améliorer la conservation des pommes. Comment et par quoi les fruits sont-ils contaminés ? Les agents responsables des maladies de conservation des pommes vivent comme saprophytes sur différentes parties de l’arbre. Les spores, disséminées par l’eau de pluie, infectent les fruits où le champignon reste latent jusqu’à un certain degré de maturité des pommes. Les symptômes de pourriture se manifestent lors de la conservation, surtout sur des variétés sensibles.
  • 3. On groupe différentes espèces de parasites de blessures (entrant par des blessures d’origine accidentelle dans la cuticule). Les 3 principaux : • Monilia fructigena, • Botrytis cinerea • Penicillium expansum). Des parasites latents : entrant par des portes d’entrée naturelles : • lenticelles, • œil, • pédoncule. Il est à noter que les pourritures lenticellaires constituent la principale source potentielle de pertes en conservation pour les pommes.
  • 4. Pour améliorer la conservation des fruits après récolte : • la lutte contre les maladies de conservation peut se faire en fin de saison, deux à trois applications de fongicides (http://e- phy.agriculture.gouv.fr/ ; Usage : POMMIER * TRAIT. PARTIES AERIENNES * MALADIES DE CONSERVATION (AU VERGER) • Il existe aussi la possibilité des traiter les fruits récoltés. Un fongicide autorisé, le thiabendazole, est appliqué pour le traitement après la récolte par pulvérisation sur les pommes. Pour ces traitements fongicides, il existe des contraintes de manipulation, au vue de leur toxicité des précautions d’emploi, parfois de traitement des eaux de rinçage (post récolte), de Limite Maximale de Résidus (LMR), de Délai Avant Récolte (DAR)… Quelles méthodes complémentaires ou alternatives aux fongicides pré ou post récolte ? Depuis presque 1 an, un produit à base d’une levure (candida oléophila) est autorisé (uniquement sur Penicilium expansum et Botrytis cinerea) pour traitement des pommes après récolte. Présent sur la base e-phy, nous n’avons pas trouvé d’informations disponibles sur internet. N’hésitez pas à poster des commentaires si vous connaissez ce produit. Le premier facteur améliorant la conservation des fruits après récolte est génétique. Certaines variétés sont sensibles au Gloéosporium (Pink Lady) d’autres beaucoup moins (Gala).
  • 5. Les tailles ou conduites permettant de laisser entrer la lumière et circuler l’air défavorise les agents pathogènes. A contrario, l’utilisation de filets favorise plutôt le développement des champignons en limitant la circulation de l’air. La présence de haies aura aussi un impact négatif sur le développement des maladies de conservation en protégeant du vent et du soleil.
  • 6. Concernant l’utilisation utilisation de matière fertilisante, la corrélation entre maladies de conservation et apport de calcium n’est pas évidente et difficile de trouver des publications sur le sujet. Un nouveau produit à appliquer au verger 30 jours avant la récolte (Greenstim) a fait l’objet de test sur fruits à pépins et fruits à noyaux avec de bons résultats. Cet osmoprotecteur à base de glycine-bétaïne purifiée (extrait végétal) a une action limitative des portes d’entrée (microfissure de l’épiderme des fruits), améliore la fermeté (régule la pression osmotique dans la cellule) et permet ainsi, sans action fongicide, d’améliorer l’aspect des fruits et leur tenue après la récolte. Il n’a pas de risques toxicologiques. www.agriculture-nouvelle.fr L’atelier des curieux de l’agriculture : les nouveaux intrants : engrais, semences, plants, phyto, micro- organismes, les pratiques culturales, les O.A.D. …
  • 7. Concernant l’utilisation utilisation de matière fertilisante, la corrélation entre maladies de conservation et apport de calcium n’est pas évidente et difficile de trouver des publications sur le sujet. Un nouveau produit à appliquer au verger 30 jours avant la récolte (Greenstim) a fait l’objet de test sur fruits à pépins et fruits à noyaux avec de bons résultats. Cet osmoprotecteur à base de glycine-bétaïne purifiée (extrait végétal) a une action limitative des portes d’entrée (microfissure de l’épiderme des fruits), améliore la fermeté (régule la pression osmotique dans la cellule) et permet ainsi, sans action fongicide, d’améliorer l’aspect des fruits et leur tenue après la récolte. Il n’a pas de risques toxicologiques. www.agriculture-nouvelle.fr L’atelier des curieux de l’agriculture : les nouveaux intrants : engrais, semences, plants, phyto, micro- organismes, les pratiques culturales, les O.A.D. …