SlideShare une entreprise Scribd logo
Micro-organismes pour l’agriculture :
Les 7 questions à poser avant de les acheter
L’utilisation de micro-organismes en agriculture se généralise, ils protègent les cultures en participant à la lutte biologique, améliorent la
nutrition des plantes ou encore stimule leur croissance. Alors comment les choisir ? Quelles questions poser. La réponse en 7 points.
De plus en plus de préparations microbiennes sont proposés à l’agriculteur avec des vertus « stimulantes », fertilisantes ou
phytopharmaceutiques. Les bactéries sont partout, la peau en est recouverte, la salive saturée (108
/millilitre de salive), 10 fois plus de bactéries
dans notre corps que de cellules humaines, dans les nuages, au fond de la mer. Le poids total des bactéries sur terre est plus important que
tous les organismes terrestres réunis (y compris les végétaux), il y en a dans du sable….
Alors dans les engrais aussi ! Il ne suffit donc pas de dire qu’il y a des « bactéries » dedans. Ça on s’en doute !! Certains sont bénéfiques à
l’homme, l’animal ou la plante. Les inoculer peut s’avérer bénéfique (ou dangereux !). Mais il faut savoir de quoi on parle.
Alors comment choisir un micro-organisme pour l’appliquer sur ses cultures ? Voici les questions à poser à votre fournisseur.
1- Quel micro-organisme ? Chaque microorganisme est caractérisé par sa famille, son genre et sa souche.
Quelques genres : Lactobacillus, Bacillus, pseudomonas, Trichoderma, Gliocladium, Glomus… Dans une même famille on peut avoir
plusieurs genres Bacillus cereus, Bacillus subtilis… Pour exemple certains Cereus peuvent être dangereux (pathogènes) pour l’homme ou
l’animal alors que le Subtilis est totalement non toxique. D’un même genre on trouve plusieurs souches caractérisées par une suite de
numéro et de lettre. Ex : bacillus amyloliquefaciens IT45 ; Gliocladium catenulatum J1446…
C’est la souche qui détermine l’efficacité et la non-toxicité. Si vous déceler une efficacité sur un produit, vous ne pourrez pas le
remplacer avec un micro-organisme du même genre. Le fabricant doit garantir toujours la même souche (certaines souches peuvent
être pathogène alors que d’autre d’un même genre sont non toxiques).
Cette information doit être sur l’étiquette.
2- Combien sont actifs dans le produit ? On ne compare pas les micro-organismes en kg ou en tonnes mais en UFC/g (Unités Formatrices
de Colonies/gramme de produit brut). Les UFC (ou CFU en anglais) définissent le nombre de bactéries ou champignons viables. En effet,
les produits sont plus ou moins concentrés. Un produit X composé de bactéries (famille/genre/espèces) à 109
UFC/g est 1 000 fois plus
concentré qu’un produit Y à 106
UFC/g. Même si vous payez 10 fois moins le produit Y, vous achetez 100 fois moins de bactéries donc
payé 100 fois plus la bactérie !!
Pour vous donner un ordre d’idée, une population bactérienne à 106
UFC/g dans un produit peut-être considérée comme un
contaminant. On parle le plus souvent de Milliards d’UFC/g (109
) pour les bactéries. Quand on pense que certains produits proposent à
108
/tonne !! Il y en a autant de bactéries dans du sable !!
Cette information doit être aussi présente sur l’étiquette.
3- Combien de temps je peux le conserver ?
Ce sont des êtres vivants, donc plus ou moins sensibles à l’environnement (température, pression, pression osmotique, humidité…).
Les champignons filamenteux sont assez fragiles, et c’est assez difficile de les conserver longtemps dans l’humidité. Les bactéries de la
famille bacillus se conservent sous forme de spores qui leur permet de résister beaucoup plus que les autres. Méfiez-vous des formes
liquides aqueuses peu stables. Renseignez-vous auprès du fournisseur et vérifiez par vous-même (internet ou connaissance) la
sensibilité au stockage du microorganisme définie (famille, genre). La date limite d’utilisation doit vous être fournie.
Cette information doit être aussi présente sur l’étiquette.
4- Comment je peux l’utiliser, quand et comment ?
De son application dépendra son efficacité. Quelle dose, quelle période (généralement ils aiment les conditions humides et de
températures ni trop froides, ni trop chaudes, au printemps ou à l’automne), comment l’appliquer, avec quel équipement, dans la zone
proche des racines, sur les semences… ? Combien d’application ?
Certains peuvent se fixer sur la plante, d’autres ont une durée de vie limité dans le sol rapidement concurrencer par les indigènes !
La dose et les précautions d’emploi sont sur l’étiquette
5- Quelle(s) propriété(s) ?
Un micro-organisme ne fait pas tout ! Ils sont généralement assez spécifiques. Par exemple, pour minéraliser la matière organique, seul
un micro-organisme ne suffit pas, il en faut beaucoup. A commencer par les champignons, les actinomycètes puis les bactéries (il y a un
entre 7000 et plus de 30 000 genres différents dans un gramme de sol !!)
6- Par qui c’est fabriqué ?
Produire un micro-organisme caractérisé, sans contaminant, stable, bien formulé est un véritable métier !! Certaines sociétés
spécialisés et reconnues sont capables de proposer des inoculas de qualité. Elles possèdent des fermenteurs et outil de formulation.
C’est une véritable industrie.
C’est une information qui doit apparaître sur l’étiquette.
7- Dispose-t-il d’une Autorisation de Mise en Marché ou Homologation ?
Et le produit a-t-il reçu un avis favorable de l’ANSES !!
Toutes les questions précédentes sont posées dans le dossier d’AMM ou l’homologation. C’est une garantie de non-toxicité,
d’efficacité, de stabilité, d’homogénéïté. Sans AMM ou Homologation le produit n’est pas autorisé à la vente donc interdit.
Le numéro d’AMM ou d’HOMOLOGATION doit être indiqué sur l’étiquette.
Votre vendeur est capable de répondre à ces questions ? Il connaît bien son métier : faîtes lui confiance !
www.agriculture-nouvelle.fr
L’atelier des curieux de l’agriculture : les nouveaux intrants : engrais, semences, plants, phyto, micro-organismes, les pratiques culturales, les O.A.D. …

Contenu connexe

Tendances

Génomique généralités jd
Génomique généralités jdGénomique généralités jd
Génomique généralités jdjudec12
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
S/Abdessemed
 
Virus discovery
Virus discoveryVirus discovery
Virus discovery
KONDAPALLYRAJANI
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
AbdellahFettouhi
 
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculoseFamille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Dr Taoufik Djerboua
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
AminaDaoudi4
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérie
S/Abdessemed
 
La physiologie bactérienne
La physiologie bactérienneLa physiologie bactérienne
La physiologie bactérienne
S/Abdessemed
 
Microalgae Cultivation Methods
Microalgae Cultivation MethodsMicroalgae Cultivation Methods
Microalgae Cultivation Methods
Keerthana gopal
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
ParasitologieMansour1
 
1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)
imlen gan
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Elyakine Benmebkhout
 
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
Pasteur_Tunis
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
Hassan NAIT-SI
 
history and development of agri micro
 history and development of agri micro history and development of agri micro
history and development of agri micro
Nidhi Jodhwani
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentssallmama
 
Virologie structure multiplication des virus
Virologie structure multiplication des virusVirologie structure multiplication des virus
Virologie structure multiplication des virus
Dr Taoufik Djerboua
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
arezki sadoudi
 
Cours 3 physiologie microbienne
Cours 3 physiologie microbienne Cours 3 physiologie microbienne
Cours 3 physiologie microbienne
SenouciKhadidja
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Nissem Abdeljelil
 

Tendances (20)

Génomique généralités jd
Génomique généralités jdGénomique généralités jd
Génomique généralités jd
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
 
Virus discovery
Virus discoveryVirus discovery
Virus discovery
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
 
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculoseFamille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculose
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérie
 
La physiologie bactérienne
La physiologie bactérienneLa physiologie bactérienne
La physiologie bactérienne
 
Microalgae Cultivation Methods
Microalgae Cultivation MethodsMicroalgae Cultivation Methods
Microalgae Cultivation Methods
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
 
1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
 
history and development of agri micro
 history and development of agri micro history and development of agri micro
history and development of agri micro
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
 
Virologie structure multiplication des virus
Virologie structure multiplication des virusVirologie structure multiplication des virus
Virologie structure multiplication des virus
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
Cours 3 physiologie microbienne
Cours 3 physiologie microbienne Cours 3 physiologie microbienne
Cours 3 physiologie microbienne
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part1-
 

En vedette

Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Agriculture Nouvelle
 
Les mycorhizes
Les mycorhizesLes mycorhizes
Les mycorhizes
Agriculture Nouvelle
 
Microorganismes
MicroorganismesMicroorganismes
Microorganismes
Francisco de la Flor
 
Yuliana romero sierra8 a
Yuliana romero sierra8 aYuliana romero sierra8 a
Yuliana romero sierra8 a
Dianita Sanchez Mart
 
Torres jimena periféricos
Torres jimena periféricosTorres jimena periféricos
Torres jimena periféricos
Jimena Torres
 
Power point conflicto y negociación
Power point conflicto y negociaciónPower point conflicto y negociación
Power point conflicto y negociación
Oihane Marín Landa
 
Mes premiers pas... les réseaux sociaux - vendredi 30 novembre
Mes premiers pas... les réseaux sociaux -  vendredi 30 novembreMes premiers pas... les réseaux sociaux -  vendredi 30 novembre
Mes premiers pas... les réseaux sociaux - vendredi 30 novembre
Club de la Com Midi-Pyrénées
 
Futur des verbes du 3eme groupe
Futur des verbes du 3eme groupeFutur des verbes du 3eme groupe
Futur des verbes du 3eme groupefatima77fatima
 
2014.06.11 abantia negocio en méxico
2014.06.11 abantia negocio en méxico2014.06.11 abantia negocio en méxico
2014.06.11 abantia negocio en méxico
auxaba
 
Evaluacion del desempeño.
Evaluacion del desempeño.Evaluacion del desempeño.
Evaluacion del desempeño.
caycaycastillo
 
Les importateurs au myanmar
Les importateurs au myanmarLes importateurs au myanmar
Les importateurs au myanmar
FrenchMyanmar2
 
Retos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académico
Retos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académicoRetos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académico
Retos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académico
Javier Mijail Espadas Pech
 
Historia inspiradora
Historia inspiradoraHistoria inspiradora
Historia inspiradora
laura campo
 
Mrc des pays d'en haut | paysages
Mrc des pays d'en haut | paysagesMrc des pays d'en haut | paysages
Mrc des pays d'en haut | paysagesPhilippe Gagnon
 
Herramientas en Línea
Herramientas en LíneaHerramientas en Línea
Herramientas en Línea
julianblogger
 
José fernández eje2_actividad5
José fernández eje2_actividad5José fernández eje2_actividad5
José fernández eje2_actividad5
ppvera
 
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Global Water Initiative - West Africa
 
Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.
Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.
Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.
MANUELCOMAS
 

En vedette (20)

Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
 
Les mycorhizes
Les mycorhizesLes mycorhizes
Les mycorhizes
 
Microorganismes
MicroorganismesMicroorganismes
Microorganismes
 
Yuliana romero sierra8 a
Yuliana romero sierra8 aYuliana romero sierra8 a
Yuliana romero sierra8 a
 
Torres jimena periféricos
Torres jimena periféricosTorres jimena periféricos
Torres jimena periféricos
 
Power point conflicto y negociación
Power point conflicto y negociaciónPower point conflicto y negociación
Power point conflicto y negociación
 
Ce bit
Ce bitCe bit
Ce bit
 
Mes premiers pas... les réseaux sociaux - vendredi 30 novembre
Mes premiers pas... les réseaux sociaux -  vendredi 30 novembreMes premiers pas... les réseaux sociaux -  vendredi 30 novembre
Mes premiers pas... les réseaux sociaux - vendredi 30 novembre
 
Futur des verbes du 3eme groupe
Futur des verbes du 3eme groupeFutur des verbes du 3eme groupe
Futur des verbes du 3eme groupe
 
2014.06.11 abantia negocio en méxico
2014.06.11 abantia negocio en méxico2014.06.11 abantia negocio en méxico
2014.06.11 abantia negocio en méxico
 
Evaluacion del desempeño.
Evaluacion del desempeño.Evaluacion del desempeño.
Evaluacion del desempeño.
 
Les importateurs au myanmar
Les importateurs au myanmarLes importateurs au myanmar
Les importateurs au myanmar
 
Retos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académico
Retos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académicoRetos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académico
Retos actuales y futuros del Cómputo en la Nube - Un enfoque académico
 
Historia inspiradora
Historia inspiradoraHistoria inspiradora
Historia inspiradora
 
Mrc des pays d'en haut | paysages
Mrc des pays d'en haut | paysagesMrc des pays d'en haut | paysages
Mrc des pays d'en haut | paysages
 
Herramientas en Línea
Herramientas en LíneaHerramientas en Línea
Herramientas en Línea
 
Cruise vacations
Cruise vacationsCruise vacations
Cruise vacations
 
José fernández eje2_actividad5
José fernández eje2_actividad5José fernández eje2_actividad5
José fernández eje2_actividad5
 
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
Gouvernance des systèmes irrigués associés aux barrages en Afrique de l’Ouest...
 
Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.
Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.
Proyecto final dpi_grupo 49_2014-i.
 

Similaire à Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser

Bacterie
BacterieBacterie
Bacterie
radiantsoumia
 
Effets des biocides sur la résistance aux antibiotiques
Effets des biocides sur la résistance aux antibiotiquesEffets des biocides sur la résistance aux antibiotiques
Effets des biocides sur la résistance aux antibiotiques
GreenFacts
 
NON aux OGM
NON aux OGMNON aux OGM
NON aux OGM
SERGE ROMAN
 
Haccp az gt
Haccp az gtHaccp az gt
Haccp az gt
BUICKGT
 
Les Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement ModifiéesLes Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement Modifiées
GreenFacts
 
Les OGM
Les OGMLes OGM
Les OGM
Ahmed Dellaa
 
Hhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhh
Hhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhhHhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhh
Hhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhh
RahimBenrazek
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation Louis Bonduelle
 
antibiotics .pdf
antibiotics .pdfantibiotics .pdf
antibiotics .pdf
KoudomJoycy
 
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIMArboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Agriculture Nouvelle
 
L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10
Mathieu Monsel
 
les probiotiques
les probiotiquesles probiotiques
les probiotiques
Kîïmâã Šîímâã
 
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesTriclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
GreenFacts
 
Objectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du solObjectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du sol
Agriculture Nouvelle
 
Objectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du solObjectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du sol
Agriculture Nouvelle
 
this his about me what do yoi need moere
this his about me what do yoi need moerethis his about me what do yoi need moere
this his about me what do yoi need moere
Levi586607
 
Louzir,marc les ogm vague2-v5
Louzir,marc les ogm vague2-v5Louzir,marc les ogm vague2-v5
Louzir,marc les ogm vague2-v5
Marc Louzir
 
Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...
Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...
Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...
Claire Roudot
 

Similaire à Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser (20)

Bacterie
BacterieBacterie
Bacterie
 
Effets des biocides sur la résistance aux antibiotiques
Effets des biocides sur la résistance aux antibiotiquesEffets des biocides sur la résistance aux antibiotiques
Effets des biocides sur la résistance aux antibiotiques
 
NON aux OGM
NON aux OGMNON aux OGM
NON aux OGM
 
Haccp az gt
Haccp az gtHaccp az gt
Haccp az gt
 
Les Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement ModifiéesLes Plantes Génétiquement Modifiées
Les Plantes Génétiquement Modifiées
 
Les OGM
Les OGMLes OGM
Les OGM
 
Hhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhh
Hhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhhHhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhh
Hhhn mycotoxinesh hhgg hhhg hhggg bbbb hhh
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
 
L'Alimentation Responsable (Partie 1)
L'Alimentation Responsable (Partie 1)L'Alimentation Responsable (Partie 1)
L'Alimentation Responsable (Partie 1)
 
antibiotics .pdf
antibiotics .pdfantibiotics .pdf
antibiotics .pdf
 
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIMArboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
Arboriculture : limitation des maladies de conservation des pommes avec GREESTIM
 
L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10L'actu des éco responsables n° 10
L'actu des éco responsables n° 10
 
les probiotiques
les probiotiquesles probiotiques
les probiotiques
 
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiquesTriclosan et la résistance aux antibiotiques
Triclosan et la résistance aux antibiotiques
 
Objectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du solObjectifs journee technique vie du sol
Objectifs journee technique vie du sol
 
Objectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du solObjectifs journée technique vie du sol
Objectifs journée technique vie du sol
 
this his about me what do yoi need moere
this his about me what do yoi need moerethis his about me what do yoi need moere
this his about me what do yoi need moere
 
Louzir,marc les ogm vague2-v5
Louzir,marc les ogm vague2-v5Louzir,marc les ogm vague2-v5
Louzir,marc les ogm vague2-v5
 
Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...
Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...
Antibiorésistance et panne de l’innovation en antibiothérapie : la phagothe...
 
Présentation ogm
Présentation   ogmPrésentation   ogm
Présentation ogm
 

Plus de Agriculture Nouvelle

L'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleL'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elle
Agriculture Nouvelle
 
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Agriculture Nouvelle
 
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigneViticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
Agriculture Nouvelle
 
Viticulture : bandes enherbées
Viticulture :  bandes enherbéesViticulture :  bandes enherbées
Viticulture : bandes enherbées
Agriculture Nouvelle
 
Le soufre en agriculture
Le soufre en agricultureLe soufre en agriculture
Le soufre en agriculture
Agriculture Nouvelle
 
Actualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phytoActualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phyto
Agriculture Nouvelle
 
Limites Maximales de Résidus
Limites Maximales de RésidusLimites Maximales de Résidus
Limites Maximales de Résidus
Agriculture Nouvelle
 
Agroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la productionAgroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la production
Agriculture Nouvelle
 
Humus en agriculture
Humus en agricultureHumus en agriculture
Humus en agriculture
Agriculture Nouvelle
 
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ansMycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Agriculture Nouvelle
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureAgriculture Nouvelle
 
Semences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de fermeSemences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de ferme
Agriculture Nouvelle
 
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Agriculture Nouvelle
 
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Agriculture Nouvelle
 
Viticulture biologique et tassement des sols
Viticulture biologique et tassement des solsViticulture biologique et tassement des sols
Viticulture biologique et tassement des solsAgriculture Nouvelle
 
L eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitantL eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitant
Agriculture Nouvelle
 
Des micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos culturesDes micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos cultures
Agriculture Nouvelle
 
Agriculture : le blé enjeux et perspectives
Agriculture : le blé enjeux et perspectivesAgriculture : le blé enjeux et perspectives
Agriculture : le blé enjeux et perspectives
Agriculture Nouvelle
 

Plus de Agriculture Nouvelle (20)

L'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleL'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elle
 
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
Vendanges : récolter ni trop tôt, ni trop tard...
 
Le triple 0
Le triple 0Le triple 0
Le triple 0
 
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigneViticulture coulure et millerandage de la vigne
Viticulture coulure et millerandage de la vigne
 
Viticulture : bandes enherbées
Viticulture :  bandes enherbéesViticulture :  bandes enherbées
Viticulture : bandes enherbées
 
Le soufre en agriculture
Le soufre en agricultureLe soufre en agriculture
Le soufre en agriculture
 
Actualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phytoActualité diagnostic reglementation phyto
Actualité diagnostic reglementation phyto
 
Limites Maximales de Résidus
Limites Maximales de RésidusLimites Maximales de Résidus
Limites Maximales de Résidus
 
Agroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la productionAgroforesterie : ameliorer durable la production
Agroforesterie : ameliorer durable la production
 
Humus en agriculture
Humus en agricultureHumus en agriculture
Humus en agriculture
 
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ansMycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
Mycorhizes sur vigne : resultats à 2 ans
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
 
OGM pourquoi tant de passions ?
OGM pourquoi tant de passions ?OGM pourquoi tant de passions ?
OGM pourquoi tant de passions ?
 
Semences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de fermeSemences certifiées, semences de ferme
Semences certifiées, semences de ferme
 
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
Qu est ce qu un OGM (partie 2 / 3)
 
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
 
Viticulture biologique et tassement des sols
Viticulture biologique et tassement des solsViticulture biologique et tassement des sols
Viticulture biologique et tassement des sols
 
L eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitantL eau en agriculture : facteur limitant
L eau en agriculture : facteur limitant
 
Des micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos culturesDes micro organismes pour booster vos cultures
Des micro organismes pour booster vos cultures
 
Agriculture : le blé enjeux et perspectives
Agriculture : le blé enjeux et perspectivesAgriculture : le blé enjeux et perspectives
Agriculture : le blé enjeux et perspectives
 

Dernier

OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO Technology
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
OCTO Technology
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 

Dernier (6)

OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 

Micro organismes en agriculture : 7 questions à poser

  • 1.
  • 2. Micro-organismes pour l’agriculture : Les 7 questions à poser avant de les acheter L’utilisation de micro-organismes en agriculture se généralise, ils protègent les cultures en participant à la lutte biologique, améliorent la nutrition des plantes ou encore stimule leur croissance. Alors comment les choisir ? Quelles questions poser. La réponse en 7 points. De plus en plus de préparations microbiennes sont proposés à l’agriculteur avec des vertus « stimulantes », fertilisantes ou phytopharmaceutiques. Les bactéries sont partout, la peau en est recouverte, la salive saturée (108 /millilitre de salive), 10 fois plus de bactéries dans notre corps que de cellules humaines, dans les nuages, au fond de la mer. Le poids total des bactéries sur terre est plus important que tous les organismes terrestres réunis (y compris les végétaux), il y en a dans du sable…. Alors dans les engrais aussi ! Il ne suffit donc pas de dire qu’il y a des « bactéries » dedans. Ça on s’en doute !! Certains sont bénéfiques à l’homme, l’animal ou la plante. Les inoculer peut s’avérer bénéfique (ou dangereux !). Mais il faut savoir de quoi on parle. Alors comment choisir un micro-organisme pour l’appliquer sur ses cultures ? Voici les questions à poser à votre fournisseur. 1- Quel micro-organisme ? Chaque microorganisme est caractérisé par sa famille, son genre et sa souche. Quelques genres : Lactobacillus, Bacillus, pseudomonas, Trichoderma, Gliocladium, Glomus… Dans une même famille on peut avoir plusieurs genres Bacillus cereus, Bacillus subtilis… Pour exemple certains Cereus peuvent être dangereux (pathogènes) pour l’homme ou l’animal alors que le Subtilis est totalement non toxique. D’un même genre on trouve plusieurs souches caractérisées par une suite de numéro et de lettre. Ex : bacillus amyloliquefaciens IT45 ; Gliocladium catenulatum J1446… C’est la souche qui détermine l’efficacité et la non-toxicité. Si vous déceler une efficacité sur un produit, vous ne pourrez pas le remplacer avec un micro-organisme du même genre. Le fabricant doit garantir toujours la même souche (certaines souches peuvent être pathogène alors que d’autre d’un même genre sont non toxiques). Cette information doit être sur l’étiquette.
  • 3. 2- Combien sont actifs dans le produit ? On ne compare pas les micro-organismes en kg ou en tonnes mais en UFC/g (Unités Formatrices de Colonies/gramme de produit brut). Les UFC (ou CFU en anglais) définissent le nombre de bactéries ou champignons viables. En effet, les produits sont plus ou moins concentrés. Un produit X composé de bactéries (famille/genre/espèces) à 109 UFC/g est 1 000 fois plus concentré qu’un produit Y à 106 UFC/g. Même si vous payez 10 fois moins le produit Y, vous achetez 100 fois moins de bactéries donc payé 100 fois plus la bactérie !! Pour vous donner un ordre d’idée, une population bactérienne à 106 UFC/g dans un produit peut-être considérée comme un contaminant. On parle le plus souvent de Milliards d’UFC/g (109 ) pour les bactéries. Quand on pense que certains produits proposent à 108 /tonne !! Il y en a autant de bactéries dans du sable !! Cette information doit être aussi présente sur l’étiquette. 3- Combien de temps je peux le conserver ? Ce sont des êtres vivants, donc plus ou moins sensibles à l’environnement (température, pression, pression osmotique, humidité…). Les champignons filamenteux sont assez fragiles, et c’est assez difficile de les conserver longtemps dans l’humidité. Les bactéries de la famille bacillus se conservent sous forme de spores qui leur permet de résister beaucoup plus que les autres. Méfiez-vous des formes liquides aqueuses peu stables. Renseignez-vous auprès du fournisseur et vérifiez par vous-même (internet ou connaissance) la sensibilité au stockage du microorganisme définie (famille, genre). La date limite d’utilisation doit vous être fournie. Cette information doit être aussi présente sur l’étiquette. 4- Comment je peux l’utiliser, quand et comment ? De son application dépendra son efficacité. Quelle dose, quelle période (généralement ils aiment les conditions humides et de températures ni trop froides, ni trop chaudes, au printemps ou à l’automne), comment l’appliquer, avec quel équipement, dans la zone proche des racines, sur les semences… ? Combien d’application ? Certains peuvent se fixer sur la plante, d’autres ont une durée de vie limité dans le sol rapidement concurrencer par les indigènes ! La dose et les précautions d’emploi sont sur l’étiquette
  • 4. 5- Quelle(s) propriété(s) ? Un micro-organisme ne fait pas tout ! Ils sont généralement assez spécifiques. Par exemple, pour minéraliser la matière organique, seul un micro-organisme ne suffit pas, il en faut beaucoup. A commencer par les champignons, les actinomycètes puis les bactéries (il y a un entre 7000 et plus de 30 000 genres différents dans un gramme de sol !!) 6- Par qui c’est fabriqué ? Produire un micro-organisme caractérisé, sans contaminant, stable, bien formulé est un véritable métier !! Certaines sociétés spécialisés et reconnues sont capables de proposer des inoculas de qualité. Elles possèdent des fermenteurs et outil de formulation. C’est une véritable industrie. C’est une information qui doit apparaître sur l’étiquette. 7- Dispose-t-il d’une Autorisation de Mise en Marché ou Homologation ? Et le produit a-t-il reçu un avis favorable de l’ANSES !! Toutes les questions précédentes sont posées dans le dossier d’AMM ou l’homologation. C’est une garantie de non-toxicité, d’efficacité, de stabilité, d’homogénéïté. Sans AMM ou Homologation le produit n’est pas autorisé à la vente donc interdit. Le numéro d’AMM ou d’HOMOLOGATION doit être indiqué sur l’étiquette. Votre vendeur est capable de répondre à ces questions ? Il connaît bien son métier : faîtes lui confiance ! www.agriculture-nouvelle.fr L’atelier des curieux de l’agriculture : les nouveaux intrants : engrais, semences, plants, phyto, micro-organismes, les pratiques culturales, les O.A.D. …