SlideShare une entreprise Scribd logo
DR. BENLARIBI IMANE HALIMA
Pharmacienne Praticienne Spécialiste
Assistante en Parasitologie-Mycologie Médicale
Année universitaire 2018/2019
Mycologie :
Science qui étudie les champignons.
Mycologie médicale :
Étude des symptômes liés aux champignons
susceptibles de provoquer chez l’homme un
état pathologique.
Mycoses :
Maladies provoquées par des champignons
microscopiques =micromycètes (‡
macromycètes), susceptibles de vivre en
parasite chez l’homme.
Champignons, Mycètes ou Fungus :
• Eucaryotes;
• Uni ou pluricellulaires;
• Règne Fungi ou Regnum fungorum ;
• Organismes hétérotrophes ;
Champignons, Mycètes ou Fungus :
• Se nourrissent par absorption ;
• Leur paroi est riche en chitine;
• Plus d’un million le nombre d’espèces connues,
quelques centaines sont potentiellement pathogènes
chez l’homme;
• Vivent en : saprophytes , commensaux, parasites.
• Les champignons filamenteux
• Les champignons levuriformes
• Les champignons dimorphiques
Les champignons filamenteux :
• Système de filaments plus ou
moins ramifiés dénommé thalle ou
mycélium, constitué de filaments
ou Hyphes, cloisonnés ou non.
• Exemples : Dermatophytes,
Aspergillus sp.
Champignons filamenteux :
Le mycélium peut être :
Mycélium septé Mycélium siphonné
Diamètre des filaments Régulier Irrégulier
Ramifications À angle aigue À angle droit
Présence de cloisons ou
septa
Oui Non
Champions Septomycètes ou
champignons supérieurs
Siphomycètes ou
champignons inférieurs
Champignons filamenteux :
Le mycélium peut être :
Mycélium septé Mycélium siphonné
Diamètre des filaments Régulier Irrégulier
Ramifications À angle aigue À angle droit
Présence de cloisons ou
septa
Oui Non
Champions Septomycètes ou
champignons supérieurs
Siphomycètes ou
champignons inférieurs
Champignons levuriformes :
• Thalle se réduit à l’état unicellulaire =
levure;
• Forme: ronde ou ovalaire
• Reproduction : bourgeonnement.
• Pseudomycélium ou même à des filaments
mycéliens vrais.
• Ex : Candida sp.et Malassezia sp.
Levures
Pseudomycélium
Champignons dimorphiques :
• Forme filamenteuse à l’état
saprophyte:
– Environnement
– Milieu de culture à 25-30°C.
• Forme levure à l’état parasitaire:
– Hôte
– Milieu de culture à 37°C
• Ex: Histoplasma capsulatum.
Structure du thalle :
Structure du thalle :
Croissance :
• À partir d’une spore :
– Par bourgeonnement unique ou multiple ;
– Bourgeonnement subcylindrique;
– Bourgeonnement et ramifications filamenteuse
Croissance :
– Par bourgeonnement unique ou multiple : formation
d’une cellule fille subsphérique qui se détache, ex :
levures ;
Croissance :
– Bourgeonnement subcylindrique:« un pseudo
mycélium »
Croissance :
– Bourgeonnement et ramifications filamenteuse
croissance centrifuge du mycélium septé ou non,
disposé à plat sur le support.
Bourgeonnement
unique ou multiple
Bourgeonnement
subcylindrique
Croissance centrifuge
Croissance :
• Ce mycélium est dit « mycélium
végétatif » :
– Croissance locale centrifuge
– La nutrition.
• Le mycélium reproducteur :
– Filaments aériens dressés
perpendiculairement au mycélium
végétatif
– Portant à leur extrémité distale le
sporocyste.
Nutrition :
• Organismes hétérotrophes donc incapables de photosynthèse, ils vivent
aux dépens de matières organiques préformées.
• Des milieux très simple: source de carbone, d’azote des sels minéraux
• Exigeant: apport des vitamines telles la thiamine ou la biotine.
• La nutrition: par simple absorption,
• Aérobies
• pH légèrement acide.
Reproduction :
• La reproduction asexuée ou l’anamorphe;
• La reproduction sexuée ou la téléomorphe
Reproduction :
• La reproduction asexuée ou l’anamorphe
– Plus fréquente et la plus simple
– Une simple mitose,
Reproduction :
• La reproduction asexuée ou l’anamorphe
– Plus fréquente et la plus simple
– Une simple mitose,
– Les champignons imparfaits ou « Fungi imperfecti ».
– On distingue les spores exogènes et les spores endogènes :
Reproduction asexuée
Spores endogènes ou endospore : spores
asexuées naissent à l’intérieur de sacs appelés
sporocystes (ou sporanges) et seront libérées par
déchirement de la paroi du sporocyste à maturité.
Spores exogènes ou exospores :
spores ou conidies, elles se forment librement
sur le substrat.
La conidiogénèse est la façon dont se forment
les spores exogènes à partir d’un filament, elle
s’effectue selon deux modes:
Conidiogénèse thallique
Conidiogénèse blastique
Reproduction asexuée
Spores exogènes ou exospores.
Conidiogénèse thallique : formation de thallospores ou
arthrospores à partir d’éléments préexistant du thalle
Thallique solitaire ou
terminal :
Le dernier article du filament
se transforme en spore
appelée aleuries.
Dermatophytes.
Thallique arthritique :
Le filament se fragmente à
chaque cloison, puis les
spores s’épaississent et se
libèrent, ce sont des
arthrospores.
Geotricum.
Conidiogénèse blastique: la conidie est formée par
bourgeonnement à partir du cytoplasme d’une cellule
ou un article transformé (cellule conidiogène). Ensuite
une cloison sépare définitivement la cellule fille de la
cellule mère. On distingue plusieurs types dont :
Blastique solitaire : la spore
produite à partir de la cellule
mère par simple
bourgeonnement est
appelée : blastospore. Ex :
Levures.
Blastique phialidique : la
cellule conidiogène est bien
différentiée, elle a la forme
d’une bouteille « phialide ».
Les conidies formées par
bourgeonnement sont soit
produites en chaîne, ex :
Aspergillus sp., soit en amas,
ex : Acremonium.
Reproduction :
• La reproduction sexuée ou la téléomorphe :
Physiologie des champignons
Reproduction :
• La reproduction sexuée ou la téléomorphe :
– Se déroule en 3 phases successives :
• Plasmogamie : fusion des protoplasmes des 2 cellules fongiques,
• Caryogamie : fusion des 2 noyaux ;
• Réduction chromatique ou méiose suivie d’une ou plusieurs
mitoses.
– La reproduction sexuée caractérise les champignons
parfaits ou « Fungi perfecti ».
Reproduction :
• La reproduction sexuée ou la téléomorphe :
– il existe 3 types de spores sexuées produites :
• Zygospore ou zygote :
• Basidiospores :
• Ascospores :
Reproduction :
• La reproduction sexuée ou la téléomorphe :
• Zygospore ou zygote : est une spore unique, de grande
taille, avec une paroi épaisse, souvent verruqueuse. Ce
mode de reproduction caractérise les Zygomycètes.
Reproduction :
• La reproduction sexuée ou la téléomorphe :
• Basidiospores : caractéristique des Basidiomycètes,
aboutit à la formation des basides dont chacun
contient 4 basidiospores.
Reproduction :
• La reproduction sexuée ou la téléomorphe :
• Ascospores : production de 8 ascospores dans chaque
asque, caractérise les Ascomycètes.
Reproduction :
• La reproduction sexuée sert actuellement comme support
à la classification des champignons (Taxinomie).
• Selon le type de spores produites, on divise les
champignons en 4 sous-divisions ou phylum :
– Zygomycotina : présence de zygospores ;
– Ascomycotina : présence d’ascospores ;
– Basidiomycotina : présence de basidiospores ;
– Deuteromycotina : absence de spores sexuées.
Mode de vie des champignons:
• Les champignons vivent:
– En saprophytes: se nourrissent de matières
organiques en décomposition dans le milieu extérieur
(sur le sol: champignons telluriques)
– En commensaux: se nourrissent de matières
organiques dans un organisme vivant sans provoquer
des troubles
• (Candida albicans dans le tube digestif de l’homme)
Mode de vie des champignons:
• Les champignons vivent:
– En parasites: vivent aux dépens d’un hôte, dans
les cavités naturelles ouvertes ou dans les tissus
des végétaux et d’animaux, provoquant des
troubles +/- graves.
• La terminaison des divers taxa dans la
classification des champignons :
– Phylum : -mycotina ;
– Classe : -mycètes ;
– Ordre : -ales ;
– Famille : -aceae.
Règne:
Eumycotina
Fungi
imperfecti
Phylum:
Deuteromycotina
Classe:
Blastomycètes
Classe:
Hyphomycètes
Classe:
Cœlomycètes
Fungi perfecti
Phylum:
Ascomycotina
Classe:
Ascomycètes
Phylum:
Basidiomycotina
Classe:
Basidiomycètes
Phylum:
Zygomycotina
Classe:
Zygomycètes
Les états pathologiques :
• Les intoxications par champignons : par
consommation de macromycètes vénéneux (ex :
amanite).
• Les mycotoxinoses : par consommation de produits
alimentaires, véhiculant un micromycète producteur de
toxine. Ex : aflatoxine d’Aspergillus flavus sur les grains
de céréales et d’arachides.
Les états pathologiques :
• Les mycoses : par agression cutanée ou viscérale de
l’organisme par des Micromycètes qui deviennent alors
parasites. On distingue :
– Les mycoses superficielles : peau, phanères et muqueuses, ex :
les dermatophyties, le Pityriasis versicolor.
– Les mycoses sous-cutanées : ex : les Mycétomes.
– Les mycoses profondes et systémiques : ex : les candidoses, les
aspergilloses.
Sources d’infestation :
• Le sol: pour les espèces géophiles. Ex : Microsporum gypseum ;
• Les végétaux (épines+++): agents de mycétomes ;
• L’air: spores d’Aspergillus sp ;
• L’eau: levures du genre Candida tropicalis;
• Les animaux: dermatophytes zoophiles. Ex : Microsporum canis ;
• L’homme: dermatophytes anthropophiles. Ex :Tricophyton rubrum ;
• Les aliments: levures du genre Candida kefyr (produits laitiers).
Mode de contamination :
• Ingestion: véhiculés par les produits laitiers ou des fruits; rare. Ex : Candida sp.
• Inhalation : Aspergillus sp.
• Sur le revêtement cutané: champignons kératinophiles, ex : Trichophton sp.
• Transcutané: piqures d’épines, blessures, plaies opératoires…
• Urinaire : pose de sonde urinaire. Ex : Candida glabrata.
• Génitale: Relation sexuelles. Ex : Candida albicans.
• Sanguine et tissulaires: cathéter, interventions chirurgicales… ex : Ex : Candida sp.
Référence :
• ANOFEL Parasitologie Mycologie, 7ème édition.
• CLAUDE MOULINIER, Parasitologie et mycologie médicales.
• DOMINIQUE CHABASSE, Mycologie médicale.
• HELENE KOENIG, Guide de Mycologie médicale.
• ANOFEL Parasitologie et mycologie des régions tempérées et tropicales,
3ème édition.
« La force ne
vient pas de les
capacités
physiques, elle
vient d’une
indomptable
volonté » Gandhi

Contenu connexe

Tendances

Amibes
AmibesAmibes
Amibes
laamir amah
 
Les technique de protozoaires
Les technique de protozoairesLes technique de protozoaires
Les technique de protozoairesabir
 
Introduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptxIntroduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptx
MajdaHelal
 
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halimaCoprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Les streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / EnterococcusLes streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Dr Taoufik Djerboua
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
S/Abdessemed
 
1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)
imlen gan
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Nabil Geekk
 
Les antibiotiques (i)
Les antibiotiques (i)Les antibiotiques (i)
Les antibiotiques (i)
Dr Taoufik Djerboua
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
La recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicolesLa recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicoles
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
S/Abdessemed
 
Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique
Dr Taoufik Djerboua
 
Le kyste hydatique
Le kyste hydatiqueLe kyste hydatique
Le kyste hydatique
S/Abdessemed
 

Tendances (20)

Amibes
AmibesAmibes
Amibes
 
Les technique de protozoaires
Les technique de protozoairesLes technique de protozoaires
Les technique de protozoaires
 
Introduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptxIntroduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptx
 
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halimaCoprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
 
Leishmanioses
LeishmaniosesLeishmanioses
Leishmanioses
 
Généralités
GénéralitésGénéralités
Généralités
 
Les streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / EnterococcusLes streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
Les streptocoques / Streptococcus / Enterococcus
 
Techniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologieTechniques de concentration en parasitologie
Techniques de concentration en parasitologie
 
1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)1cours virologie généralités (1)
1cours virologie généralités (1)
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
 
Les antibiotiques (i)
Les antibiotiques (i)Les antibiotiques (i)
Les antibiotiques (i)
 
Pneumocystose
PneumocystosePneumocystose
Pneumocystose
 
Paludisme
PaludismePaludisme
Paludisme
 
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halimaDermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
Dermatophytes et dermatophyties dr benlaribi imane halima
 
La recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicolesLa recherche des parasites sanguicoles
La recherche des parasites sanguicoles
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
 
Aspergilloses
AspergillosesAspergilloses
Aspergilloses
 
Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique
 
Le kyste hydatique
Le kyste hydatiqueLe kyste hydatique
Le kyste hydatique
 

Similaire à Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA

La reproduction des champignons
La reproduction des champignonsLa reproduction des champignons
La reproduction des champignonsmicro bio
 
n_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptxn_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptx
Bamon4
 
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdfIntroduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Hind FQ
 
Microorganismes
MicroorganismesMicroorganismes
Microorganismes
Francisco de la Flor
 
microorganismes eucaryotes.pdf
microorganismes eucaryotes.pdfmicroorganismes eucaryotes.pdf
microorganismes eucaryotes.pdf
DounyaBenyelles
 
Amibiase Cours diagnostic biologique .pptx
Amibiase Cours diagnostic biologique .pptxAmibiase Cours diagnostic biologique .pptx
Amibiase Cours diagnostic biologique .pptx
MohamedArjdali
 
Faunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_vers
Faunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_versFaunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_vers
Faunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_vers
Ahmed Lemhadri
 
BV cours.pdf
BV cours.pdfBV cours.pdf
BV cours.pdf
MOHAMED SLIM
 
Parasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.pptParasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.ppt
MedAnes1
 
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdfcultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
HICHAM215202
 
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptx
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptxcultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptx
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptx
MounirSaggai1
 
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdfCM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
JeanLucKonan4
 
Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007RIADH HAMMEDI
 
7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux
7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux
7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux
zakaria2008
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantes
Ahmed Dellaa
 
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction SexuéeLe chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
mllemarin38
 

Similaire à Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA (20)

La reproduction des champignons
La reproduction des champignonsLa reproduction des champignons
La reproduction des champignons
 
n_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptxn_-_Copie[1].pptx
n_-_Copie[1].pptx
 
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdfIntroduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
Introduction_a_la_mycologie_medicale (1).pdf
 
Defenses 1
Defenses 1Defenses 1
Defenses 1
 
Defenses 1
Defenses 1Defenses 1
Defenses 1
 
Microorganismes
MicroorganismesMicroorganismes
Microorganismes
 
Les differents règnes
Les differents règnesLes differents règnes
Les differents règnes
 
microorganismes eucaryotes.pdf
microorganismes eucaryotes.pdfmicroorganismes eucaryotes.pdf
microorganismes eucaryotes.pdf
 
Amibiase Cours diagnostic biologique .pptx
Amibiase Cours diagnostic biologique .pptxAmibiase Cours diagnostic biologique .pptx
Amibiase Cours diagnostic biologique .pptx
 
Faunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_vers
Faunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_versFaunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_vers
Faunistique (svi s4) lemhadri_triploblastiques_vers
 
BV cours.pdf
BV cours.pdfBV cours.pdf
BV cours.pdf
 
Parasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.pptParasitol-appl-TD.ppt
Parasitol-appl-TD.ppt
 
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdfcultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pdf
 
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptx
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptxcultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptx
cultureinvitro-130225021317-phpapp02.pptx
 
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdfCM L3.  Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
CM L3. Parasitologie-Virologie_2022-2023.pdf
 
Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007
 
Puceron
PuceronPuceron
Puceron
 
7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux
7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux
7.1 la multiplication_vegetative_des_vegetaux
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantes
 
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction SexuéeLe chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
 

Plus de IMANE HALIMA BENLARIBI

LES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptx
LES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptxLES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptx
LES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptx
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxLES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
PARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptx
PARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptxPARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptx
PARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptx
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Les protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptx
Les protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptxLes protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptx
Les protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptx
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptxFlagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
LES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptx
LES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptxLES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptx
LES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptx
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane HalimaLes amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Biologie moleculaire en parasitologie et mycologie
Biologie moleculaire en parasitologie et mycologieBiologie moleculaire en parasitologie et mycologie
Biologie moleculaire en parasitologie et mycologie
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Diagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halima
Diagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halimaDiagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halima
Diagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 

Plus de IMANE HALIMA BENLARIBI (10)

LES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptx
LES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptxLES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptx
LES BABESIOSES ET LES THEILERIOSES Dr Benlaribi Imane Halima.pptx
 
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
 
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxLES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
 
PARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptx
PARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptxPARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptx
PARASITOSES, MYCOSES ET SIDA DR BENLARIBI.pptx
 
Les protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptx
Les protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptxLes protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptx
Les protozoaires de la cavité buccale CHIRURGIE DENTAIRE 2023 24.pptx
 
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptxFlagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
Flagellés et ciliés des cavités ouvertes Dr Benlaribi 2023.pptx
 
LES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptx
LES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptxLES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptx
LES TRYPANOSOMOSES DR BENLARIBI IMANE.pptx
 
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane HalimaLes amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
Les amibes libres Dr. benlaribi Imane Halima
 
Biologie moleculaire en parasitologie et mycologie
Biologie moleculaire en parasitologie et mycologieBiologie moleculaire en parasitologie et mycologie
Biologie moleculaire en parasitologie et mycologie
 
Diagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halima
Diagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halimaDiagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halima
Diagnostic des opportunistes dr benlaribi imane halima
 

Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA

  • 1. DR. BENLARIBI IMANE HALIMA Pharmacienne Praticienne Spécialiste Assistante en Parasitologie-Mycologie Médicale Année universitaire 2018/2019
  • 2. Mycologie : Science qui étudie les champignons.
  • 3. Mycologie médicale : Étude des symptômes liés aux champignons susceptibles de provoquer chez l’homme un état pathologique.
  • 4. Mycoses : Maladies provoquées par des champignons microscopiques =micromycètes (‡ macromycètes), susceptibles de vivre en parasite chez l’homme.
  • 5. Champignons, Mycètes ou Fungus : • Eucaryotes; • Uni ou pluricellulaires; • Règne Fungi ou Regnum fungorum ; • Organismes hétérotrophes ;
  • 6. Champignons, Mycètes ou Fungus : • Se nourrissent par absorption ; • Leur paroi est riche en chitine; • Plus d’un million le nombre d’espèces connues, quelques centaines sont potentiellement pathogènes chez l’homme; • Vivent en : saprophytes , commensaux, parasites.
  • 7. • Les champignons filamenteux • Les champignons levuriformes • Les champignons dimorphiques
  • 8. Les champignons filamenteux : • Système de filaments plus ou moins ramifiés dénommé thalle ou mycélium, constitué de filaments ou Hyphes, cloisonnés ou non. • Exemples : Dermatophytes, Aspergillus sp.
  • 9. Champignons filamenteux : Le mycélium peut être : Mycélium septé Mycélium siphonné Diamètre des filaments Régulier Irrégulier Ramifications À angle aigue À angle droit Présence de cloisons ou septa Oui Non Champions Septomycètes ou champignons supérieurs Siphomycètes ou champignons inférieurs
  • 10. Champignons filamenteux : Le mycélium peut être : Mycélium septé Mycélium siphonné Diamètre des filaments Régulier Irrégulier Ramifications À angle aigue À angle droit Présence de cloisons ou septa Oui Non Champions Septomycètes ou champignons supérieurs Siphomycètes ou champignons inférieurs
  • 11. Champignons levuriformes : • Thalle se réduit à l’état unicellulaire = levure; • Forme: ronde ou ovalaire • Reproduction : bourgeonnement. • Pseudomycélium ou même à des filaments mycéliens vrais. • Ex : Candida sp.et Malassezia sp. Levures Pseudomycélium
  • 12. Champignons dimorphiques : • Forme filamenteuse à l’état saprophyte: – Environnement – Milieu de culture à 25-30°C. • Forme levure à l’état parasitaire: – Hôte – Milieu de culture à 37°C • Ex: Histoplasma capsulatum.
  • 15. Croissance : • À partir d’une spore : – Par bourgeonnement unique ou multiple ; – Bourgeonnement subcylindrique; – Bourgeonnement et ramifications filamenteuse
  • 16. Croissance : – Par bourgeonnement unique ou multiple : formation d’une cellule fille subsphérique qui se détache, ex : levures ;
  • 17. Croissance : – Bourgeonnement subcylindrique:« un pseudo mycélium »
  • 18. Croissance : – Bourgeonnement et ramifications filamenteuse croissance centrifuge du mycélium septé ou non, disposé à plat sur le support.
  • 20. Croissance : • Ce mycélium est dit « mycélium végétatif » : – Croissance locale centrifuge – La nutrition. • Le mycélium reproducteur : – Filaments aériens dressés perpendiculairement au mycélium végétatif – Portant à leur extrémité distale le sporocyste.
  • 21. Nutrition : • Organismes hétérotrophes donc incapables de photosynthèse, ils vivent aux dépens de matières organiques préformées. • Des milieux très simple: source de carbone, d’azote des sels minéraux • Exigeant: apport des vitamines telles la thiamine ou la biotine. • La nutrition: par simple absorption, • Aérobies • pH légèrement acide.
  • 22. Reproduction : • La reproduction asexuée ou l’anamorphe; • La reproduction sexuée ou la téléomorphe
  • 23. Reproduction : • La reproduction asexuée ou l’anamorphe – Plus fréquente et la plus simple – Une simple mitose,
  • 24.
  • 25. Reproduction : • La reproduction asexuée ou l’anamorphe – Plus fréquente et la plus simple – Une simple mitose, – Les champignons imparfaits ou « Fungi imperfecti ». – On distingue les spores exogènes et les spores endogènes :
  • 26. Reproduction asexuée Spores endogènes ou endospore : spores asexuées naissent à l’intérieur de sacs appelés sporocystes (ou sporanges) et seront libérées par déchirement de la paroi du sporocyste à maturité. Spores exogènes ou exospores : spores ou conidies, elles se forment librement sur le substrat. La conidiogénèse est la façon dont se forment les spores exogènes à partir d’un filament, elle s’effectue selon deux modes: Conidiogénèse thallique Conidiogénèse blastique
  • 27. Reproduction asexuée Spores exogènes ou exospores. Conidiogénèse thallique : formation de thallospores ou arthrospores à partir d’éléments préexistant du thalle Thallique solitaire ou terminal : Le dernier article du filament se transforme en spore appelée aleuries. Dermatophytes. Thallique arthritique : Le filament se fragmente à chaque cloison, puis les spores s’épaississent et se libèrent, ce sont des arthrospores. Geotricum. Conidiogénèse blastique: la conidie est formée par bourgeonnement à partir du cytoplasme d’une cellule ou un article transformé (cellule conidiogène). Ensuite une cloison sépare définitivement la cellule fille de la cellule mère. On distingue plusieurs types dont : Blastique solitaire : la spore produite à partir de la cellule mère par simple bourgeonnement est appelée : blastospore. Ex : Levures. Blastique phialidique : la cellule conidiogène est bien différentiée, elle a la forme d’une bouteille « phialide ». Les conidies formées par bourgeonnement sont soit produites en chaîne, ex : Aspergillus sp., soit en amas, ex : Acremonium.
  • 28. Reproduction : • La reproduction sexuée ou la téléomorphe :
  • 29. Physiologie des champignons Reproduction : • La reproduction sexuée ou la téléomorphe : – Se déroule en 3 phases successives : • Plasmogamie : fusion des protoplasmes des 2 cellules fongiques, • Caryogamie : fusion des 2 noyaux ; • Réduction chromatique ou méiose suivie d’une ou plusieurs mitoses. – La reproduction sexuée caractérise les champignons parfaits ou « Fungi perfecti ».
  • 30. Reproduction : • La reproduction sexuée ou la téléomorphe : – il existe 3 types de spores sexuées produites : • Zygospore ou zygote : • Basidiospores : • Ascospores :
  • 31. Reproduction : • La reproduction sexuée ou la téléomorphe : • Zygospore ou zygote : est une spore unique, de grande taille, avec une paroi épaisse, souvent verruqueuse. Ce mode de reproduction caractérise les Zygomycètes.
  • 32. Reproduction : • La reproduction sexuée ou la téléomorphe : • Basidiospores : caractéristique des Basidiomycètes, aboutit à la formation des basides dont chacun contient 4 basidiospores.
  • 33. Reproduction : • La reproduction sexuée ou la téléomorphe : • Ascospores : production de 8 ascospores dans chaque asque, caractérise les Ascomycètes.
  • 34.
  • 35. Reproduction : • La reproduction sexuée sert actuellement comme support à la classification des champignons (Taxinomie). • Selon le type de spores produites, on divise les champignons en 4 sous-divisions ou phylum : – Zygomycotina : présence de zygospores ; – Ascomycotina : présence d’ascospores ; – Basidiomycotina : présence de basidiospores ; – Deuteromycotina : absence de spores sexuées.
  • 36. Mode de vie des champignons: • Les champignons vivent: – En saprophytes: se nourrissent de matières organiques en décomposition dans le milieu extérieur (sur le sol: champignons telluriques) – En commensaux: se nourrissent de matières organiques dans un organisme vivant sans provoquer des troubles • (Candida albicans dans le tube digestif de l’homme)
  • 37. Mode de vie des champignons: • Les champignons vivent: – En parasites: vivent aux dépens d’un hôte, dans les cavités naturelles ouvertes ou dans les tissus des végétaux et d’animaux, provoquant des troubles +/- graves.
  • 38. • La terminaison des divers taxa dans la classification des champignons : – Phylum : -mycotina ; – Classe : -mycètes ; – Ordre : -ales ; – Famille : -aceae.
  • 40. Les états pathologiques : • Les intoxications par champignons : par consommation de macromycètes vénéneux (ex : amanite). • Les mycotoxinoses : par consommation de produits alimentaires, véhiculant un micromycète producteur de toxine. Ex : aflatoxine d’Aspergillus flavus sur les grains de céréales et d’arachides.
  • 41. Les états pathologiques : • Les mycoses : par agression cutanée ou viscérale de l’organisme par des Micromycètes qui deviennent alors parasites. On distingue : – Les mycoses superficielles : peau, phanères et muqueuses, ex : les dermatophyties, le Pityriasis versicolor. – Les mycoses sous-cutanées : ex : les Mycétomes. – Les mycoses profondes et systémiques : ex : les candidoses, les aspergilloses.
  • 42. Sources d’infestation : • Le sol: pour les espèces géophiles. Ex : Microsporum gypseum ; • Les végétaux (épines+++): agents de mycétomes ; • L’air: spores d’Aspergillus sp ; • L’eau: levures du genre Candida tropicalis; • Les animaux: dermatophytes zoophiles. Ex : Microsporum canis ; • L’homme: dermatophytes anthropophiles. Ex :Tricophyton rubrum ; • Les aliments: levures du genre Candida kefyr (produits laitiers).
  • 43. Mode de contamination : • Ingestion: véhiculés par les produits laitiers ou des fruits; rare. Ex : Candida sp. • Inhalation : Aspergillus sp. • Sur le revêtement cutané: champignons kératinophiles, ex : Trichophton sp. • Transcutané: piqures d’épines, blessures, plaies opératoires… • Urinaire : pose de sonde urinaire. Ex : Candida glabrata. • Génitale: Relation sexuelles. Ex : Candida albicans. • Sanguine et tissulaires: cathéter, interventions chirurgicales… ex : Ex : Candida sp.
  • 44. Référence : • ANOFEL Parasitologie Mycologie, 7ème édition. • CLAUDE MOULINIER, Parasitologie et mycologie médicales. • DOMINIQUE CHABASSE, Mycologie médicale. • HELENE KOENIG, Guide de Mycologie médicale. • ANOFEL Parasitologie et mycologie des régions tempérées et tropicales, 3ème édition.
  • 45. « La force ne vient pas de les capacités physiques, elle vient d’une indomptable volonté » Gandhi