SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Comment construire la veille dans une
démarche collaborative ?
Ministère de l’Industrie et de la Promotion des Investissements
Direction Générale de l’Intelligence Économique des Études et de la Prospective
Séminaire de sensibilisation à
l’intelligence économique et à la
veille stratégique
Par Melle: Mona Bali, Chef d’Études/MIPI
Alger – Hôtel El Aurassi, le 23.12.2008
Plan de travail:
• Concepts.
• Mise en place d’une cellule de veille au
sein d’une entreprise.
• Annexes
Direction Générale de
l'Intelligence Economique, des
2
On distingue différentes formes de veille :
• la veille technologique
• la veille concurrentielle
• la veille marketing
• la veille commerciale
• la veille juridique et réglementaire
• la veille géopolitique
• la veille stratégique,
• etc.
La veille est une composante de
base de l’intelligence économique
•Veille technologique
•Veille concurrentielle
•Veille réglementaire
•Veille technologique
• ……………
Sécurité des données
Lobbying
et influence
Qu’est-ce que la veille ?
La veille se définit comme l'art de repérer, collecter, traiter, stocker des
informations et des signaux pertinents (faibles et forts) qui vont irriguer
l'entreprise et permettre d'orienter son action future.
Tout le travail de veille repose sur la justesse de l’anticipation de ce que
deviendra la société.
La veille consiste à utiliser des informations à des fins stratégiques.
La veille est un système de veilles liées et interdépendantes
5
> La veille positionne un « spécialiste » de la veille d’un domaine précis en
situation d’observateur.
> Sa mission est de relever les éléments « anormaux » (signaux forts ou
faibles qui sortent de l’ordinaire).
> Ce spécialiste connaît les enjeux stratégiques de son entreprise ou
secteur d’activité.
> Ces enjeux stratégiques ont été eux-mêmes déterminés dans le cadre
d’une politique d’intelligence économique définie par la direction de
l’entreprise.
> Le veilleur élimine le « bruit » enregistré par les activités de collecte
d’informations et signale un message d’alerte aux opérationnels et
décideurs.
> Ce signale génère le déclenchement d’une analyse stratégique
La veille : de quoi s’agit-il ?
Il ne faut pas confondre la veille avec une recherche d’information
ponctuelle destinée à répondre à une question ou un problème précis et
momentané. La veille a un caractère systématique et anticipatif.
Très
important
Identifier les besoins d’informations, leur typologie et leurs fréquences
Constituer son réseau de destinataires ou « clients » de la veille
1. IDENTIFIER LES
BESOINS
2. DÉTERMINER LES
AXES DE VEILLE
Elaborer des rubriques (axes) de veille à l’aide des experts
par exemple : Actualités; Recherche; économie international; Veille sur les marchés
étrangers; Environnement; Aménagement du territoire; Observation économique;
Manifestation; Prospective; Technologie de l’information; Droit; e-economie; etc.
3. ORGANISER LA
VEILLE EN TRAVAIL
D’ÉQUIPE
Le travail de veille nécessite l’implication de tous à tous les niveaux
Acquisition de l’information
Organisation de l’information : à l’intérieur de chaque rubrique
Tri des informations : responsable de rubrique ou expert
4. ORGANISER LA
VEILLE
Rechercher sur Internet
Explorer le réseau
Typologie des outils de veille : Les agents de surveillance
Les agents de recherche : Les agents aspirateurs; Les portails de veille
Créer des répertoires d'adresses de sites à surveiller
et automatiser les fonctions de veille
Créer dans la messagerie (Outlook, Netscape…) autant de
dossiers que de rubriques de veille
6. EVALUER ET
VALIDER
Vérifier les informations collectées et les sources d’information
Vérifier les liens communiqués et évaluer les informations choisies, les consolider et
fiabiliser (indiquer les sources)
Faire valider par des experts ou des pilotes
7. TRAITER LES
INFORMATIONS
8. INTEGRER LES
INFORMATIONS DANS DES
BASES DE DONNEES
9. DIFFUSER UN BULLETIN
DE VEILLE ET DES ALERTES
10. EVALUATION ET SUIVI
DES ACTIVITES DE VEILLE
5. COLLECTER ET
ORGANISER
L’INFORMATION
Le cercle vertueux de veille:
Information d’anticipation
Information de
profil
Signal faible
Information incomplète vague et imprécise
dont le contenu permet de déceler de
probables discontinuités ou ruptures
pouvant à terme se révéler comme une
menace ou une opportunité à l’entreprise
Informations sur les acteurs
existants et potentiels, et dont les
actions pourraient impliquer des
changements majeurs pour
l’entreprise.
L’information doit être obtenue légalement
Les types d’information
Très
important
80% des infos indispensables et pertinentes
sont publiques
1.Quels sont les enjeux et l’utilité d’un tel système pour l’entreprise?
2.Quel est le type d’informations va-t-il falloir prendre en compte dans ce
système ?
3.Comment organiser le système de surveillance ?
4.Faut-il externaliser quelques fonctions de la veille ?
5.Quels sont les domaines d’activité à surveiller ?
6.Quels sont les outils permettant de rechercher, collecter, trier et
diffuser l’information ?
7.Quels sont les critères de sélection de l’information : fraîcheur, pertinence,
exhaustivité… que l’on s’impose ?
8. Quelle stratégie de diffusion des informations validées a-t-on retenu ?
9. Quel est le coût du système que nous avons retenur et quel budget est-on
prêt à mettre pour sa mise ne plce et son fonctionnement?
Questions auxquelles on doit répondre avant
de mettre en place un système de Veille
• Former les décideurs et le responsable de la veille.
• Cibler et définir l’environnement à scruter;
• Identifier des sources et le type d’information ciblée;
• Réunir de l'ensemble des capteurs (collecteurs) et du responsable de veille pour
développer un apprentissage collectif de la traque et de la sélection des informations.
• Dresser la carte de tous les flux informationnels qui transitent au sein de l’entreprise :
Qui informe qui et de quoi, avec quels résultats et quels retours sur investissement.
Analyser et créer du sens aux informations collectées par une équipe interne et /ou
externe à l’entreprise
La mise en place du dispositif
Etapes de mise en place de la cellule de veille
La désignation d’un responsable de veille
Un responsable Veille doit connaître parfaitement les rouages et les activités de l’entreprise
Il doit avoir le goût de contacts humains et de curiosité.
1- Première
étape
Sensibiliser des différents acteurs au concept de veille à travers des réunions.
2- Deuxième étape
3- Troisième étape
4- Quatrième étape
5- Cinquième étape Déterminer l'organisation et les outils à mettre en place pour le fonctionnement
pérenne du dispositif de veille.
>> mutualisation (entre différentes structures de l’entreprise):
Plan d’action prioritaire:
Abonnements papiers si électronique
Revues et dossiers de presse (prestataire)
Accueil du public extérieur (services virtuels : libre accès
Centralisation de la gestion de la fourniture de documents
Archives scientifiques et techniques
Synthèses, dossiers documentaires
(externalisation partielle -> archives)
revues de presse
Rassembler des fonds documentaires (bibliothèque numérique)
Former des utilisateurs (les collecteurs de l’information)
Simplifier l’accès aux ressources documentaires
Mettre en place de nouveaux services communs (tel que le web 2.0)
>> D’autres tâches doivent être réorganisées:
>> Des tâches anciennes doivent être abandonnées, réduites fortement ou
externalisées:
- A tous les types de veille (veille documentaire, internet..)
- Au droit de l’information.
>> Actions de formations
Direction Générale de
l'Intelligence Economique, des
11
Merci de votre attention
Direction Générale de l'Intelligence Economique,
des Etudes et de la Prospective / MIPI
12

Contenu connexe

Similaire à Mise en place d'1 cellule de veille- BALI.ppt

Similaire à Mise en place d'1 cellule de veille- BALI.ppt (20)

Projet structure organisationnelle
Projet structure organisationnelleProjet structure organisationnelle
Projet structure organisationnelle
 
Intelligence Economique - Un guide pour débutant
Intelligence Economique - Un guide pour débutantIntelligence Economique - Un guide pour débutant
Intelligence Economique - Un guide pour débutant
 
Mise en place d'une stucture d'IE
Mise en place d'une stucture d'IEMise en place d'une stucture d'IE
Mise en place d'une stucture d'IE
 
Veille stratégique sur Internet
Veille stratégique sur InternetVeille stratégique sur Internet
Veille stratégique sur Internet
 
AEI - Démarche de veille en entreprise
AEI - Démarche de veille en entrepriseAEI - Démarche de veille en entreprise
AEI - Démarche de veille en entreprise
 
Dossier de veille sur la veille m2 revi 2017 - Poledocumentation
Dossier de veille sur la veille   m2 revi 2017 - PoledocumentationDossier de veille sur la veille   m2 revi 2017 - Poledocumentation
Dossier de veille sur la veille m2 revi 2017 - Poledocumentation
 
L'Intelligence Economique concrète : recettes & bonnes pratiques
L'Intelligence Economique concrète :  recettes & bonnes pratiquesL'Intelligence Economique concrète :  recettes & bonnes pratiques
L'Intelligence Economique concrète : recettes & bonnes pratiques
 
La situation-de-la-veille-informationnelle-dans-les-organisations - gouvernem...
La situation-de-la-veille-informationnelle-dans-les-organisations - gouvernem...La situation-de-la-veille-informationnelle-dans-les-organisations - gouvernem...
La situation-de-la-veille-informationnelle-dans-les-organisations - gouvernem...
 
Méthodes et outils en intelligence économique territoriale
Méthodes et outils en intelligence économique territorialeMéthodes et outils en intelligence économique territoriale
Méthodes et outils en intelligence économique territoriale
 
Veille prospective
Veille prospectiveVeille prospective
Veille prospective
 
Veille StratéGique,Cas Du Cabinet Dexpert C Omptable
Veille StratéGique,Cas Du Cabinet Dexpert C OmptableVeille StratéGique,Cas Du Cabinet Dexpert C Omptable
Veille StratéGique,Cas Du Cabinet Dexpert C Omptable
 
Diagnostic et démarche d'amélioration de la cellule de veille de PACKTEC
Diagnostic et démarche d'amélioration de la cellule de veille de PACKTECDiagnostic et démarche d'amélioration de la cellule de veille de PACKTEC
Diagnostic et démarche d'amélioration de la cellule de veille de PACKTEC
 
La Veille sur Internet
La Veille sur InternetLa Veille sur Internet
La Veille sur Internet
 
Comment appliquer le principe du Privacy By Design
Comment appliquer le principe du Privacy By DesignComment appliquer le principe du Privacy By Design
Comment appliquer le principe du Privacy By Design
 
20141216 La veille en TPE / PME by competitic
20141216 La veille en TPE / PME by competitic20141216 La veille en TPE / PME by competitic
20141216 La veille en TPE / PME by competitic
 
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
Présentation de l'article : " Organiser la veille stratégique dans l'entrepri...
 
Veille.pptx
Veille.pptxVeille.pptx
Veille.pptx
 
Veille.pptx
Veille.pptxVeille.pptx
Veille.pptx
 
Veille (1).pptx
Veille (1).pptxVeille (1).pptx
Veille (1).pptx
 
Veille
VeilleVeille
Veille
 

Mise en place d'1 cellule de veille- BALI.ppt

  • 1. Comment construire la veille dans une démarche collaborative ? Ministère de l’Industrie et de la Promotion des Investissements Direction Générale de l’Intelligence Économique des Études et de la Prospective Séminaire de sensibilisation à l’intelligence économique et à la veille stratégique Par Melle: Mona Bali, Chef d’Études/MIPI Alger – Hôtel El Aurassi, le 23.12.2008
  • 2. Plan de travail: • Concepts. • Mise en place d’une cellule de veille au sein d’une entreprise. • Annexes Direction Générale de l'Intelligence Economique, des 2
  • 3. On distingue différentes formes de veille : • la veille technologique • la veille concurrentielle • la veille marketing • la veille commerciale • la veille juridique et réglementaire • la veille géopolitique • la veille stratégique, • etc. La veille est une composante de base de l’intelligence économique •Veille technologique •Veille concurrentielle •Veille réglementaire •Veille technologique • …………… Sécurité des données Lobbying et influence Qu’est-ce que la veille ? La veille se définit comme l'art de repérer, collecter, traiter, stocker des informations et des signaux pertinents (faibles et forts) qui vont irriguer l'entreprise et permettre d'orienter son action future. Tout le travail de veille repose sur la justesse de l’anticipation de ce que deviendra la société. La veille consiste à utiliser des informations à des fins stratégiques.
  • 4. La veille est un système de veilles liées et interdépendantes
  • 5. 5 > La veille positionne un « spécialiste » de la veille d’un domaine précis en situation d’observateur. > Sa mission est de relever les éléments « anormaux » (signaux forts ou faibles qui sortent de l’ordinaire). > Ce spécialiste connaît les enjeux stratégiques de son entreprise ou secteur d’activité. > Ces enjeux stratégiques ont été eux-mêmes déterminés dans le cadre d’une politique d’intelligence économique définie par la direction de l’entreprise. > Le veilleur élimine le « bruit » enregistré par les activités de collecte d’informations et signale un message d’alerte aux opérationnels et décideurs. > Ce signale génère le déclenchement d’une analyse stratégique La veille : de quoi s’agit-il ? Il ne faut pas confondre la veille avec une recherche d’information ponctuelle destinée à répondre à une question ou un problème précis et momentané. La veille a un caractère systématique et anticipatif. Très important
  • 6. Identifier les besoins d’informations, leur typologie et leurs fréquences Constituer son réseau de destinataires ou « clients » de la veille 1. IDENTIFIER LES BESOINS 2. DÉTERMINER LES AXES DE VEILLE Elaborer des rubriques (axes) de veille à l’aide des experts par exemple : Actualités; Recherche; économie international; Veille sur les marchés étrangers; Environnement; Aménagement du territoire; Observation économique; Manifestation; Prospective; Technologie de l’information; Droit; e-economie; etc. 3. ORGANISER LA VEILLE EN TRAVAIL D’ÉQUIPE Le travail de veille nécessite l’implication de tous à tous les niveaux Acquisition de l’information Organisation de l’information : à l’intérieur de chaque rubrique Tri des informations : responsable de rubrique ou expert 4. ORGANISER LA VEILLE Rechercher sur Internet Explorer le réseau Typologie des outils de veille : Les agents de surveillance Les agents de recherche : Les agents aspirateurs; Les portails de veille Créer des répertoires d'adresses de sites à surveiller et automatiser les fonctions de veille Créer dans la messagerie (Outlook, Netscape…) autant de dossiers que de rubriques de veille 6. EVALUER ET VALIDER Vérifier les informations collectées et les sources d’information Vérifier les liens communiqués et évaluer les informations choisies, les consolider et fiabiliser (indiquer les sources) Faire valider par des experts ou des pilotes 7. TRAITER LES INFORMATIONS 8. INTEGRER LES INFORMATIONS DANS DES BASES DE DONNEES 9. DIFFUSER UN BULLETIN DE VEILLE ET DES ALERTES 10. EVALUATION ET SUIVI DES ACTIVITES DE VEILLE 5. COLLECTER ET ORGANISER L’INFORMATION Le cercle vertueux de veille:
  • 7. Information d’anticipation Information de profil Signal faible Information incomplète vague et imprécise dont le contenu permet de déceler de probables discontinuités ou ruptures pouvant à terme se révéler comme une menace ou une opportunité à l’entreprise Informations sur les acteurs existants et potentiels, et dont les actions pourraient impliquer des changements majeurs pour l’entreprise. L’information doit être obtenue légalement Les types d’information Très important 80% des infos indispensables et pertinentes sont publiques
  • 8. 1.Quels sont les enjeux et l’utilité d’un tel système pour l’entreprise? 2.Quel est le type d’informations va-t-il falloir prendre en compte dans ce système ? 3.Comment organiser le système de surveillance ? 4.Faut-il externaliser quelques fonctions de la veille ? 5.Quels sont les domaines d’activité à surveiller ? 6.Quels sont les outils permettant de rechercher, collecter, trier et diffuser l’information ? 7.Quels sont les critères de sélection de l’information : fraîcheur, pertinence, exhaustivité… que l’on s’impose ? 8. Quelle stratégie de diffusion des informations validées a-t-on retenu ? 9. Quel est le coût du système que nous avons retenur et quel budget est-on prêt à mettre pour sa mise ne plce et son fonctionnement? Questions auxquelles on doit répondre avant de mettre en place un système de Veille
  • 9. • Former les décideurs et le responsable de la veille. • Cibler et définir l’environnement à scruter; • Identifier des sources et le type d’information ciblée; • Réunir de l'ensemble des capteurs (collecteurs) et du responsable de veille pour développer un apprentissage collectif de la traque et de la sélection des informations. • Dresser la carte de tous les flux informationnels qui transitent au sein de l’entreprise : Qui informe qui et de quoi, avec quels résultats et quels retours sur investissement. Analyser et créer du sens aux informations collectées par une équipe interne et /ou externe à l’entreprise La mise en place du dispositif Etapes de mise en place de la cellule de veille La désignation d’un responsable de veille Un responsable Veille doit connaître parfaitement les rouages et les activités de l’entreprise Il doit avoir le goût de contacts humains et de curiosité. 1- Première étape Sensibiliser des différents acteurs au concept de veille à travers des réunions. 2- Deuxième étape 3- Troisième étape 4- Quatrième étape 5- Cinquième étape Déterminer l'organisation et les outils à mettre en place pour le fonctionnement pérenne du dispositif de veille.
  • 10. >> mutualisation (entre différentes structures de l’entreprise): Plan d’action prioritaire: Abonnements papiers si électronique Revues et dossiers de presse (prestataire) Accueil du public extérieur (services virtuels : libre accès Centralisation de la gestion de la fourniture de documents Archives scientifiques et techniques Synthèses, dossiers documentaires (externalisation partielle -> archives) revues de presse Rassembler des fonds documentaires (bibliothèque numérique) Former des utilisateurs (les collecteurs de l’information) Simplifier l’accès aux ressources documentaires Mettre en place de nouveaux services communs (tel que le web 2.0) >> D’autres tâches doivent être réorganisées: >> Des tâches anciennes doivent être abandonnées, réduites fortement ou externalisées: - A tous les types de veille (veille documentaire, internet..) - Au droit de l’information. >> Actions de formations
  • 12. Merci de votre attention Direction Générale de l'Intelligence Economique, des Etudes et de la Prospective / MIPI 12