SlideShare une entreprise Scribd logo
Introduction
Rappel : les principes fondateurs
La « Destinée manifeste »
« American Progress »,
peinture de John Gast,
1872
Année Endroit
1867 Midway
1898 Philippines
1898 Hawaï
1898 Porto Rico
1898 Cuba
1900 Samoa
1904 Panama
1912 Nicaragua
1915 Haïti
1915 Rép. dominicaine
Justification de l’impérialisme à la fin du
XIXème siècle
 « (...) Les usines américaines produisent plus que le peuple américain
ne peut utiliser ; le sol américain produit plus qu’il ne peut consommer.
La destinée nous a tracé notre politique ; le commerce mondial doit
être et sera nôtre. Et nous l’acquerrons comme notre mère
[l’Angleterre] nous l’a montré. Nous établirons des comptoirs
commerciaux à la surface du monde comme centres de distribution des
produits américains. Nous couvrirons les Océans de nos vaisseaux de
commerce. Nous bâtirons une marine à la mesure de notre grandeur.
De nos comptoirs de commerce, sortiront de grandes colonies
déployant notre drapeau et trafiquant avec nous. Nos institutions
suivront notre drapeau sur les ailes du commerce. Et la loi américaine,
l’ordre américain, la civilisation américaine et le drapeau américain
seront plantés sur des rivages jusqu’ici en proie à la violence et à
l’obscurantisme, et ces auxiliaires de Dieu les feront dorénavant
magnifiques et éclatants. (...) »
Albert J. BEVERIDGE, « Discours au Middlesex Club de Boston », 27 avril 1898
I. Les hésitations de la puissance
A. Une puissance économique et attractive sans
engagement politique
Les États Unis, terre d’asile
peinture du début du XXe siècle
↑ Caricature américaine
de 1914
B. La « parenthèse » de la
Première Guerre Mondiale
7 Mai 1915
Le télégramme
Zimmermann
Les buts de guerre
américains
Les 14 points de Wilson
 1. Fin de la diplomatie secrète = négociations de paix publiques
 2. Liberté de navigation sur les mers
 3. Liberté de commerce international = suppression des barrières économiques et égalité commerciale
pour toutes les nations.
 4. Limitation concertée des armements
 5. Règlement impartial des questions coloniales = arrangement sur les questions coloniales en tenant
compte des intérêts des populations concernées
 6. Evacuation de la Russie et possibilité pour les Russes de choisir librement leur gouvernement
 7. Evacuation et restauration de la Belgique
 8. Libération du territoire français et retour de l'Alsace-Lorraine à la France
 9. Rectifications des frontières italiennes selon les limites des nationalités
 10. Indépendance des peuples de l’Empire austro-hongrois ou autonomie des peuples d'Autriche-
Hongrie.
 11. Evacuation de la Serbie, de la Roumanie et du Montenegro par l’Empire ottoman ; restitution des
territoires occupés ; libre accès à la mer de la Serbie.
 12. Autonomie des peuples non turcs de l'Empire ottoman ; liberté de passage dans les détroits vers la
mer Noire = libre-circulation aux Dardanelles, limitation de la souveraineté ottomane aux seules régions
turques
 13. Création d’un Etat polonais indépendant, avec un accès à la mer.
 14. Création d’une « association générale des nations » pour garantir l'indépendance et les frontières
des États (future SDN)
La conférence de Paris, 1919
De gauche à droite
: Lloyd George,
Orlando,
Clemenceau et
Wilson
C. La réaffirmation de
l’isolationisme
The Gap in te Bridge
À gauche, le panneau indique :
Ce pont de la Société des
Nations a été conçu par le
président des États-Unis.
Les débuts de
l’anticommunisme
« America First »
Les lois sur les quotas
 1921 : Quota Emergency Act (première « loi des quotas ») → impose
une limite du nombre d’immigrants par pays, seul 3 % du nombre total
d’immigrants en provenance d’un pays donné qui vivaient déjà aux
États-Unis en 1910 pourrait migrer vers l’Amérique au cours d’une
année.
 De 900 000 migrants en 1920, on arrive à environ 375 000 en 1921.
 1924 : Johnson Reed Act → vise surtout les Asiatiques et les
Européens de l’Est et du Sud ( limite le nombre d’immigrants ayant une
nationalité à 2 % de la population de cette nationalité présente en 1890
aux États-Unis. Or en 1890 la majorité des immigrants étaient d’Europe
de l’Ouest et du Nord)
 De 375 000 migrants en 1921, on arrive alors à moins de 150 000 en
1924. En quatre ans, le nombre de migrants accueillis chaque année
aux États-Unis a ainsi été divisé par six.
D. Un isolationisme tempéré sur
le plan économique
USA
Allemagne
France
Belgique
Roy. Uni
Prêts publics et privés
(2,5 milliards
Réparations
(2 milliards)
Remboursements des
dettes de guerre (2,6
milliards)
Le repli isolationniste dans les
années 1930
 1932 : Doctrine Stimson
 Comité Nye (1934-1936)
 Lois de neutralité :
 1935 : embargo général sur le commerce des armes
 1936 : renouvellement de l’embargo
 1937 : inclusion des guerres civiles dans l’embargo
 1937 : « Cash and carry »
Une
puissance
qui reste
attractive
Reste du
monde
USA
35 dollars 1 once d’or (31,1
gr)
Monnaie de réserve des banques
centrales (« as good as gold »)
Le système de
Bretton Woods (mis
en place en juillet
1944, il fonctionne
jusqu’en 1976)
Réserves d’or en 1945
Système de parités fixes
Marge de
variation des
monnaies du
SMI
+
_
FED
75%25%Le financement du FMI →
USA Reste du monde
USA
URSS
Chine
Pacte
de
Rio
O
T
A
N
Pacte de Bagdad
ANZUS
Japon
OTASE
Eur
de
l’Est
Président
Chef de l’exécutif
et des armées
Congrès
Sénat
Chambre
des
Représen
tants
C.I.A.
Central Intelligence
Agency
1947
Agence centrale de
renseignement
Département
d’état
Ministère des Affaires
étrangères dirigé par
LE Secrétaire d’Etat
Vice-Président
Département de la
Défense
« Pentagone »
dirigé par le
Secrétaire à la
Défense
Conseil de
Sécurité nationale
(NSC)
créé en 1947,
coordonné par le conseiller à la
Sécurité nationale. Il réunit le
président, le vice-président, le
secrétaire d’Etat, le secrétaire de la
Défense, le conseiller à la Sécurité
nationale et le directeur de la C.I.A.
Contrôle
Ratifie
les traités
Nationalit
é
Activité
1 General Motors USA Automobile
2 Exxon USA Pétrole
3 Shell USA Pétrole
4 Ford USA Automobile
5 IBM USA Informatique
6 Mobil USA Pétrole
7 BP GB Pétrole
8 General Electric USA Électronique
9 ATT USA Électronique
1
0
Texaco USA Pétrole
1
1
IRI Italie Métallurgie
1
2
Toyota Japon Automobile
Les 12 premiers groupes industriels
mondiaux en 1986
Production mondiale en 1973
Des Moudjahidines afghans armés par les Etats-Unis, en guerre contre l'Union soviétique
Le Secrétaire général de l’U.R.S.S. Mikhaïl Gorbatchev et le président des Etats-Unis,
Ronald Reagan signant un traité de réduction de l’armement nucléaire en 1987.
Wikimedia Commons/ U.S. National Archive
300 km
Mer Noire
Mer Méditerranée
Mer
Caspienne
Océan Indien
Mer
Rouge
Détroit
d’Ormuz
Golfe
d’Aden Source : Frey
EGYPTE
ARABIE SAOUDITE
TURQUIE
YEMEN
OMAN
E.A.U
IRAK
ISRAËL
LIBAN
SYRIE
IRAN
JORDANIE
AFGHANISTAN
QATAR
KOWEÏT
BAHREIN
Proche-
Orient
Moyen-
Orient
Le Caire
Ankara
Ryad
Mascate
Bagdad
Téhéran
Kandahar
Doha
Manama
Tel-Aviv
Beyrouth
Damas
Amman
Abou Dhabi
Sanaa
Les USA, « gendarmes du monde »
HISTGEOGRAPHIE.COM
Livraison de blé aux populations somaliennes par un hélicoptère américain en 1993
De gauche à droite : Yitzhak Rabin Premier ministre israélien, Bill Clinton,
Yasser Arafat, chef de l’Autorité palestinienne lors de la signature des
accords d’Oslo en 1993
Éditorial de Jean-Marie Colombani, Le Monde, 13 septembre 2001
HISTGEOGRAPHIE.COM
Attentat en 2006 dans la banlieue de Bagdad
Scène de torture à la prison
d'Abu Graïb en Irak
Prisonniers du Camp delta à
Guantanamo, Cuba
Remise
en cause du modèle
de croissance économique
des années 90
Remise
en cause du modèle de société
américain
Remise
en cause du système
financier
Les énormes
dettes des
ménages
américains
Un boom artificiel
de l'immobilier
Des produits
financiers très
complexes
Les "initiés" du
système financier
(banques, traders,
compagnies
d'assurances …) qui
détiennent les
informations réelles
ont créé
dans lesquels ont été intégrées
(titrisées)
Qui reposaient sur
Un krach
immobilier
Qui a débouché sur
Qui a rendu
insoutenable
Qui ont fait perdre
confiance dans
Qui ont fini par
discréditer
La combinaison
de ces trois
remises en cause
a créé une crise
systémique
Subprimes,
Krach bancaire
et boursier
aux Etats Unis
Paralysie du crédit
Chute de la
consommation et
des achats de
logements
Crise
industrielle
Krach
immobilier
Chute des
investissements
Paralysie
de
l'innovation
Chômage de masse
RECESSION DE L'ECONOMIE MONDIALE qui
oblige les Etats à emprunter
Effondrements des
bourses en
cascade et pertes
de confiance entre
les banques
Dettes des
Etats
Faillites des
Etats ?
A3
Carte des conflits mondiaux et des
interventions américaines depuis 1991
Le Président et moi pensons que notre
politique étrangère doit-être basée sur
un mariage de principes et de
pragmatisme, pas sur des idéologies
rigides. Nous devons utiliser ce que
l’on appelle la puissance intelligente
(smart power en anglais), un éventail
de moyens politiques économiques,
militaires, légaux et culturels, en
choisissant selon les situations celui
ou ceux qu’il faut utiliser. La diplomatie
de la puissance intelligente sera
l’avant-garde de notre politique
étrangère.
Discours d’Hilary Clinton lors de son audition de
confirmation comme secrétaire d’etat devant le
Sénat, 13 janvier 2009.
1993 20091990 2000 2008
2
0
4
6
8
10
12
14
0
5
10
15
20
25
30
35
Part du PIB mondial en
pourcentage
Part de marché des
exportations mondiales en
pourcentage
USA
Chine
A3
Carte des conflits mondiaux et des
interventions américaines depuis 1991
Extraits de l'interview d' Hubert Védrine, paru dans le Journal du Dimanche du 3
novembre 2012
Interventionnisme
→ assumer la
puissance
mondiale
1917-1919
1941 …
Idéalisme
Ex : Wilson,
Roosevelt,
Carter, Reagan,
G.W. Bush
Réalisme
Ex :
Eisenhower
, Nixon
Unilatéralisme
« gendarmes du
monde »
Ex : GW Bush
Multilatéralisme
Soutien de l’ONU
Ex : G. Bush senior,
Bill Clinton, Obama
Isolationnisme
Doctrine Monroe
XIXème s. jusqu’en
1917 puis 1920-
1941
Engagement ou
non engagement
?
1920 1930 1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010
Entre-deux-
guerres
Seconde
guerre
mondiale
Guerre froide
A la recherche d’un
nouvel ordre mondial
Première
guerre
mondiale
1941
Entrée en guerre des USA
1947
Doctrine Truman
Création du GATT
1945
Bombe atomique
1918
14 points de
Wilson
1ère puissance
industrielle
Isolationnisme
1989-1991
Chute du mur et de
l’URSS
Crise de 1929 Crise
économique
2001
Attentats terroristes
Enlisement au
Moyen-Orient
1962
Crise de Cuba
Une superpuissance
mondiale assumée
Une puissance
qui refuse de
s’engager
L’apogé
e de
l’hyper-
puissan
ce
Un
leadership
contesté
LESTEMPSDELAPUISSANCEDESETATS-UNISDANSLEMONDE
H. Truman
(1945-1952)
F.D. Roosevelt
(1933-1945)
W. Wilson
(1913-1921)
R. Reagan
(1981-1989)
G.W.Bush
(2001-2008)
B. Obama
(2008-…)

Contenu connexe

En vedette

Tempo du coach agile
Tempo du coach agileTempo du coach agile
Tempo du coach agile
Basile du Plessis
 
8 ingrédients d'un changement durable
8 ingrédients d'un changement durable8 ingrédients d'un changement durable
8 ingrédients d'un changement durable
Claude Emond
 
Applications en ligne 2012
Applications en ligne 2012Applications en ligne 2012
Applications en ligne 2012
URFIST de Paris
 
Entreprise 2.0 webdays
Entreprise 2.0    webdaysEntreprise 2.0    webdays
Entreprise 2.0 webdays
Yasser Monkachi
 
Successful Social Selling - LinkedIn Edition
Successful Social Selling - LinkedIn EditionSuccessful Social Selling - LinkedIn Edition
Successful Social Selling - LinkedIn Edition
Heinz Marketing Inc
 
Marketing a MOOC
Marketing a MOOCMarketing a MOOC
Marketing a MOOC
Tyler Gayheart
 
E-réputation et pinterest
E-réputation et pinterestE-réputation et pinterest
E-réputation et pinterest
Audrey Fleury
 
Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016
Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016
Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016
Sophie Dennis
 
Conférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA France
Conférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA FranceConférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA France
Conférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA France
AXA en France
 
Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...
Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...
Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...
ILRI
 
How Change has Changed-From Change Management to Insights
How Change has Changed-From Change Management to InsightsHow Change has Changed-From Change Management to Insights
How Change has Changed-From Change Management to Insights
Dawna Jones
 
Networked worlds and networked enterprises
Networked worlds and networked enterprisesNetworked worlds and networked enterprises
Networked worlds and networked enterprises
Pew Research Center's Internet & American Life Project
 
E book regards croisés sur la veille
E book regards croisés sur la veilleE book regards croisés sur la veille
E book regards croisés sur la veilleAmal BELKAMEL
 
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est toutTwitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Christophe Batier
 
L cooper bio
L cooper bioL cooper bio
L cooper bio
AdaptiveOrg Inc.
 
content modelling for personalization
content modelling for personalizationcontent modelling for personalization
content modelling for personalization
cleveg
 

En vedette (17)

Tempo du coach agile
Tempo du coach agileTempo du coach agile
Tempo du coach agile
 
8 ingrédients d'un changement durable
8 ingrédients d'un changement durable8 ingrédients d'un changement durable
8 ingrédients d'un changement durable
 
Bourgeois lean
Bourgeois leanBourgeois lean
Bourgeois lean
 
Applications en ligne 2012
Applications en ligne 2012Applications en ligne 2012
Applications en ligne 2012
 
Entreprise 2.0 webdays
Entreprise 2.0    webdaysEntreprise 2.0    webdays
Entreprise 2.0 webdays
 
Successful Social Selling - LinkedIn Edition
Successful Social Selling - LinkedIn EditionSuccessful Social Selling - LinkedIn Edition
Successful Social Selling - LinkedIn Edition
 
Marketing a MOOC
Marketing a MOOCMarketing a MOOC
Marketing a MOOC
 
E-réputation et pinterest
E-réputation et pinterestE-réputation et pinterest
E-réputation et pinterest
 
Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016
Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016
Prioritising the user experience - UX Cambridge 2016
 
Conférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA France
Conférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA FranceConférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA France
Conférence sur l'usage des médias sociaux pour les collaborateurs d'AXA France
 
Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...
Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...
Dealing with complexity and uncertainty in natural resource management and ot...
 
How Change has Changed-From Change Management to Insights
How Change has Changed-From Change Management to InsightsHow Change has Changed-From Change Management to Insights
How Change has Changed-From Change Management to Insights
 
Networked worlds and networked enterprises
Networked worlds and networked enterprisesNetworked worlds and networked enterprises
Networked worlds and networked enterprises
 
E book regards croisés sur la veille
E book regards croisés sur la veilleE book regards croisés sur la veille
E book regards croisés sur la veille
 
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est toutTwitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
 
L cooper bio
L cooper bioL cooper bio
L cooper bio
 
content modelling for personalization
content modelling for personalizationcontent modelling for personalization
content modelling for personalization
 

Similaire à Ppt les US et le monde 2014

Crise financiere
Crise financiereCrise financiere
Crise financiere
achraf_ing
 
Ppt 2014 part2
Ppt 2014 part2Ppt 2014 part2
Ppt 2014 part2jmdbt
 
(E book) le retour au standard or antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...
(E book) le retour au standard or   antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...(E book) le retour au standard or   antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...
(E book) le retour au standard or antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...
freemens
 
Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...
Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...
Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...
The Shift Project
 
Gouv eco 2015
Gouv eco 2015Gouv eco 2015
Gouv eco 2015jmdbt
 
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la detteNicolas De Plattesteen
 
Le xviiième siècle. expansions, lumières et révolutions
Le xviiième siècle. expansions, lumières et révolutionsLe xviiième siècle. expansions, lumières et révolutions
Le xviiième siècle. expansions, lumières et révolutions
Xavier Monty
 
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Alain Kléan
 
Histoire 4 pour l'independance
Histoire 4   pour l'independanceHistoire 4   pour l'independance
Histoire 4 pour l'independance
Wolfen Dugondor
 
Fiche 927
Fiche 927Fiche 927
Fiche 927origene
 
Psl dette
Psl dettePsl dette
élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'huiélaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'huiorigene
 
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisationH1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisationCompagnonjbd
 
Dominique
DominiqueDominique
Seconde Modele britannique .pdf
Seconde Modele britannique .pdfSeconde Modele britannique .pdf
Seconde Modele britannique .pdf
NadineHG
 
Pptminiconf
PptminiconfPptminiconf
Pptminiconf
mouvement zeitgeist
 

Similaire à Ppt les US et le monde 2014 (20)

Crise financiere
Crise financiereCrise financiere
Crise financiere
 
Ppt 2014 part2
Ppt 2014 part2Ppt 2014 part2
Ppt 2014 part2
 
(E book) le retour au standard or antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...
(E book) le retour au standard or   antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...(E book) le retour au standard or   antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...
(E book) le retour au standard or antal fekete - pierre jovanovic escroc - ...
 
Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...
Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...
Peak oil us, transition énergétique et transition financière, par michel lepe...
 
Gouv eco 2015
Gouv eco 2015Gouv eco 2015
Gouv eco 2015
 
Lage Industriel
Lage IndustrielLage Industriel
Lage Industriel
 
Graeber_teaser
Graeber_teaserGraeber_teaser
Graeber_teaser
 
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
 
Le xviiième siècle. expansions, lumières et révolutions
Le xviiième siècle. expansions, lumières et révolutionsLe xviiième siècle. expansions, lumières et révolutions
Le xviiième siècle. expansions, lumières et révolutions
 
Dette_Teaser
Dette_TeaserDette_Teaser
Dette_Teaser
 
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
 
Histoire 4 pour l'independance
Histoire 4   pour l'independanceHistoire 4   pour l'independance
Histoire 4 pour l'independance
 
Chapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiques
Chapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiquesChapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiques
Chapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiques
 
Fiche 927
Fiche 927Fiche 927
Fiche 927
 
Psl dette
Psl dettePsl dette
Psl dette
 
élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'huiélaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
 
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisationH1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
H1 chap 1 sur 2 croissance et mondialisation
 
Dominique
DominiqueDominique
Dominique
 
Seconde Modele britannique .pdf
Seconde Modele britannique .pdfSeconde Modele britannique .pdf
Seconde Modele britannique .pdf
 
Pptminiconf
PptminiconfPptminiconf
Pptminiconf
 

Plus de jmdbt

Athènes
AthènesAthènes
Athènes
jmdbt
 
Médias2015
Médias2015Médias2015
Médias2015
jmdbt
 
Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015
jmdbt
 
Amerique 2015
Amerique 2015Amerique 2015
Amerique 2015
jmdbt
 
L'Afrique, les défis du développement
L'Afrique, les défis du développementL'Afrique, les défis du développement
L'Afrique, les défis du développementjmdbt
 
Proche et Moyen Orien 2014
Proche et Moyen Orien 2014Proche et Moyen Orien 2014
Proche et Moyen Orien 2014jmdbt
 
Ppt Chine 2014
Ppt Chine 2014Ppt Chine 2014
Ppt Chine 2014jmdbt
 
Territoires II
Territoires IITerritoires II
Territoires IIjmdbt
 
Les territoires dans la mondialisation
Les territoires dans la mondialisationLes territoires dans la mondialisation
Les territoires dans la mondialisationjmdbt
 
Processus et acteurs de la mondialisation
Processus et acteurs de la mondialisationProcessus et acteurs de la mondialisation
Processus et acteurs de la mondialisationjmdbt
 
Ppt Mondialisation 2014
Ppt Mondialisation 2014Ppt Mondialisation 2014
Ppt Mondialisation 2014jmdbt
 
H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013jmdbt
 
Victorian england
Victorian englandVictorian england
Victorian england
jmdbt
 
Art et guerre froide
Art et guerre froideArt et guerre froide
Art et guerre froide
jmdbt
 
Le génocide arménien
Le génocide arménienLe génocide arménien
Le génocide arménienjmdbt
 

Plus de jmdbt (16)

Athènes
AthènesAthènes
Athènes
 
Iii
IiiIii
Iii
 
Médias2015
Médias2015Médias2015
Médias2015
 
Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015
 
Amerique 2015
Amerique 2015Amerique 2015
Amerique 2015
 
L'Afrique, les défis du développement
L'Afrique, les défis du développementL'Afrique, les défis du développement
L'Afrique, les défis du développement
 
Proche et Moyen Orien 2014
Proche et Moyen Orien 2014Proche et Moyen Orien 2014
Proche et Moyen Orien 2014
 
Ppt Chine 2014
Ppt Chine 2014Ppt Chine 2014
Ppt Chine 2014
 
Territoires II
Territoires IITerritoires II
Territoires II
 
Les territoires dans la mondialisation
Les territoires dans la mondialisationLes territoires dans la mondialisation
Les territoires dans la mondialisation
 
Processus et acteurs de la mondialisation
Processus et acteurs de la mondialisationProcessus et acteurs de la mondialisation
Processus et acteurs de la mondialisation
 
Ppt Mondialisation 2014
Ppt Mondialisation 2014Ppt Mondialisation 2014
Ppt Mondialisation 2014
 
H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013
 
Victorian england
Victorian englandVictorian england
Victorian england
 
Art et guerre froide
Art et guerre froideArt et guerre froide
Art et guerre froide
 
Le génocide arménien
Le génocide arménienLe génocide arménien
Le génocide arménien
 

Dernier

Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
MustaphaZhiri
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
mohammadaminejouini
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Margaux Laurens - Neel.pptx
Margaux        Laurens     -     Neel.pptxMargaux        Laurens     -     Neel.pptx
Margaux Laurens - Neel.pptx
Txaruka
 

Dernier (7)

Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Margaux Laurens - Neel.pptx
Margaux        Laurens     -     Neel.pptxMargaux        Laurens     -     Neel.pptx
Margaux Laurens - Neel.pptx
 

Ppt les US et le monde 2014

  • 1.
  • 2.
  • 3. Introduction Rappel : les principes fondateurs
  • 4.
  • 5. La « Destinée manifeste » « American Progress », peinture de John Gast, 1872
  • 6. Année Endroit 1867 Midway 1898 Philippines 1898 Hawaï 1898 Porto Rico 1898 Cuba 1900 Samoa 1904 Panama 1912 Nicaragua 1915 Haïti 1915 Rép. dominicaine
  • 7. Justification de l’impérialisme à la fin du XIXème siècle  « (...) Les usines américaines produisent plus que le peuple américain ne peut utiliser ; le sol américain produit plus qu’il ne peut consommer. La destinée nous a tracé notre politique ; le commerce mondial doit être et sera nôtre. Et nous l’acquerrons comme notre mère [l’Angleterre] nous l’a montré. Nous établirons des comptoirs commerciaux à la surface du monde comme centres de distribution des produits américains. Nous couvrirons les Océans de nos vaisseaux de commerce. Nous bâtirons une marine à la mesure de notre grandeur. De nos comptoirs de commerce, sortiront de grandes colonies déployant notre drapeau et trafiquant avec nous. Nos institutions suivront notre drapeau sur les ailes du commerce. Et la loi américaine, l’ordre américain, la civilisation américaine et le drapeau américain seront plantés sur des rivages jusqu’ici en proie à la violence et à l’obscurantisme, et ces auxiliaires de Dieu les feront dorénavant magnifiques et éclatants. (...) » Albert J. BEVERIDGE, « Discours au Middlesex Club de Boston », 27 avril 1898
  • 8.
  • 9.
  • 10. I. Les hésitations de la puissance A. Une puissance économique et attractive sans engagement politique
  • 11. Les États Unis, terre d’asile peinture du début du XXe siècle
  • 13. B. La « parenthèse » de la Première Guerre Mondiale
  • 16. Les buts de guerre américains
  • 17. Les 14 points de Wilson  1. Fin de la diplomatie secrète = négociations de paix publiques  2. Liberté de navigation sur les mers  3. Liberté de commerce international = suppression des barrières économiques et égalité commerciale pour toutes les nations.  4. Limitation concertée des armements  5. Règlement impartial des questions coloniales = arrangement sur les questions coloniales en tenant compte des intérêts des populations concernées  6. Evacuation de la Russie et possibilité pour les Russes de choisir librement leur gouvernement  7. Evacuation et restauration de la Belgique  8. Libération du territoire français et retour de l'Alsace-Lorraine à la France  9. Rectifications des frontières italiennes selon les limites des nationalités  10. Indépendance des peuples de l’Empire austro-hongrois ou autonomie des peuples d'Autriche- Hongrie.  11. Evacuation de la Serbie, de la Roumanie et du Montenegro par l’Empire ottoman ; restitution des territoires occupés ; libre accès à la mer de la Serbie.  12. Autonomie des peuples non turcs de l'Empire ottoman ; liberté de passage dans les détroits vers la mer Noire = libre-circulation aux Dardanelles, limitation de la souveraineté ottomane aux seules régions turques  13. Création d’un Etat polonais indépendant, avec un accès à la mer.  14. Création d’une « association générale des nations » pour garantir l'indépendance et les frontières des États (future SDN)
  • 18. La conférence de Paris, 1919 De gauche à droite : Lloyd George, Orlando, Clemenceau et Wilson
  • 19. C. La réaffirmation de l’isolationisme
  • 20.
  • 21.
  • 22. The Gap in te Bridge À gauche, le panneau indique : Ce pont de la Société des Nations a été conçu par le président des États-Unis.
  • 25. Les lois sur les quotas  1921 : Quota Emergency Act (première « loi des quotas ») → impose une limite du nombre d’immigrants par pays, seul 3 % du nombre total d’immigrants en provenance d’un pays donné qui vivaient déjà aux États-Unis en 1910 pourrait migrer vers l’Amérique au cours d’une année.  De 900 000 migrants en 1920, on arrive à environ 375 000 en 1921.  1924 : Johnson Reed Act → vise surtout les Asiatiques et les Européens de l’Est et du Sud ( limite le nombre d’immigrants ayant une nationalité à 2 % de la population de cette nationalité présente en 1890 aux États-Unis. Or en 1890 la majorité des immigrants étaient d’Europe de l’Ouest et du Nord)  De 375 000 migrants en 1921, on arrive alors à moins de 150 000 en 1924. En quatre ans, le nombre de migrants accueillis chaque année aux États-Unis a ainsi été divisé par six.
  • 26. D. Un isolationisme tempéré sur le plan économique
  • 27.
  • 28. USA Allemagne France Belgique Roy. Uni Prêts publics et privés (2,5 milliards Réparations (2 milliards) Remboursements des dettes de guerre (2,6 milliards)
  • 29.
  • 30.
  • 31. Le repli isolationniste dans les années 1930  1932 : Doctrine Stimson  Comité Nye (1934-1936)  Lois de neutralité :  1935 : embargo général sur le commerce des armes  1936 : renouvellement de l’embargo  1937 : inclusion des guerres civiles dans l’embargo  1937 : « Cash and carry »
  • 33.
  • 34.
  • 35.
  • 36.
  • 37.
  • 38.
  • 39.
  • 40.
  • 41.
  • 42.
  • 43.
  • 44.
  • 45.
  • 46.
  • 47.
  • 48.
  • 49.
  • 50.
  • 51.
  • 52. Reste du monde USA 35 dollars 1 once d’or (31,1 gr) Monnaie de réserve des banques centrales (« as good as gold ») Le système de Bretton Woods (mis en place en juillet 1944, il fonctionne jusqu’en 1976) Réserves d’or en 1945 Système de parités fixes Marge de variation des monnaies du SMI + _ FED
  • 53.
  • 54. 75%25%Le financement du FMI → USA Reste du monde
  • 55.
  • 56.
  • 57.
  • 58.
  • 60. Président Chef de l’exécutif et des armées Congrès Sénat Chambre des Représen tants C.I.A. Central Intelligence Agency 1947 Agence centrale de renseignement Département d’état Ministère des Affaires étrangères dirigé par LE Secrétaire d’Etat Vice-Président Département de la Défense « Pentagone » dirigé par le Secrétaire à la Défense Conseil de Sécurité nationale (NSC) créé en 1947, coordonné par le conseiller à la Sécurité nationale. Il réunit le président, le vice-président, le secrétaire d’Etat, le secrétaire de la Défense, le conseiller à la Sécurité nationale et le directeur de la C.I.A. Contrôle Ratifie les traités
  • 61. Nationalit é Activité 1 General Motors USA Automobile 2 Exxon USA Pétrole 3 Shell USA Pétrole 4 Ford USA Automobile 5 IBM USA Informatique 6 Mobil USA Pétrole 7 BP GB Pétrole 8 General Electric USA Électronique 9 ATT USA Électronique 1 0 Texaco USA Pétrole 1 1 IRI Italie Métallurgie 1 2 Toyota Japon Automobile Les 12 premiers groupes industriels mondiaux en 1986 Production mondiale en 1973
  • 62.
  • 63.
  • 64.
  • 65.
  • 66.
  • 67.
  • 68.
  • 69.
  • 70.
  • 71.
  • 72. Des Moudjahidines afghans armés par les Etats-Unis, en guerre contre l'Union soviétique
  • 73. Le Secrétaire général de l’U.R.S.S. Mikhaïl Gorbatchev et le président des Etats-Unis, Ronald Reagan signant un traité de réduction de l’armement nucléaire en 1987. Wikimedia Commons/ U.S. National Archive
  • 74. 300 km Mer Noire Mer Méditerranée Mer Caspienne Océan Indien Mer Rouge Détroit d’Ormuz Golfe d’Aden Source : Frey EGYPTE ARABIE SAOUDITE TURQUIE YEMEN OMAN E.A.U IRAK ISRAËL LIBAN SYRIE IRAN JORDANIE AFGHANISTAN QATAR KOWEÏT BAHREIN Proche- Orient Moyen- Orient Le Caire Ankara Ryad Mascate Bagdad Téhéran Kandahar Doha Manama Tel-Aviv Beyrouth Damas Amman Abou Dhabi Sanaa
  • 75. Les USA, « gendarmes du monde »
  • 76.
  • 77. HISTGEOGRAPHIE.COM Livraison de blé aux populations somaliennes par un hélicoptère américain en 1993
  • 78. De gauche à droite : Yitzhak Rabin Premier ministre israélien, Bill Clinton, Yasser Arafat, chef de l’Autorité palestinienne lors de la signature des accords d’Oslo en 1993
  • 79.
  • 80. Éditorial de Jean-Marie Colombani, Le Monde, 13 septembre 2001
  • 81.
  • 82.
  • 83. HISTGEOGRAPHIE.COM Attentat en 2006 dans la banlieue de Bagdad
  • 84. Scène de torture à la prison d'Abu Graïb en Irak Prisonniers du Camp delta à Guantanamo, Cuba
  • 85.
  • 86.
  • 87. Remise en cause du modèle de croissance économique des années 90 Remise en cause du modèle de société américain Remise en cause du système financier Les énormes dettes des ménages américains Un boom artificiel de l'immobilier Des produits financiers très complexes Les "initiés" du système financier (banques, traders, compagnies d'assurances …) qui détiennent les informations réelles ont créé dans lesquels ont été intégrées (titrisées) Qui reposaient sur Un krach immobilier Qui a débouché sur Qui a rendu insoutenable Qui ont fait perdre confiance dans Qui ont fini par discréditer La combinaison de ces trois remises en cause a créé une crise systémique
  • 88. Subprimes, Krach bancaire et boursier aux Etats Unis Paralysie du crédit Chute de la consommation et des achats de logements Crise industrielle Krach immobilier Chute des investissements Paralysie de l'innovation Chômage de masse RECESSION DE L'ECONOMIE MONDIALE qui oblige les Etats à emprunter Effondrements des bourses en cascade et pertes de confiance entre les banques Dettes des Etats Faillites des Etats ?
  • 89. A3 Carte des conflits mondiaux et des interventions américaines depuis 1991
  • 90.
  • 91. Le Président et moi pensons que notre politique étrangère doit-être basée sur un mariage de principes et de pragmatisme, pas sur des idéologies rigides. Nous devons utiliser ce que l’on appelle la puissance intelligente (smart power en anglais), un éventail de moyens politiques économiques, militaires, légaux et culturels, en choisissant selon les situations celui ou ceux qu’il faut utiliser. La diplomatie de la puissance intelligente sera l’avant-garde de notre politique étrangère. Discours d’Hilary Clinton lors de son audition de confirmation comme secrétaire d’etat devant le Sénat, 13 janvier 2009.
  • 92. 1993 20091990 2000 2008 2 0 4 6 8 10 12 14 0 5 10 15 20 25 30 35 Part du PIB mondial en pourcentage Part de marché des exportations mondiales en pourcentage USA Chine
  • 93. A3 Carte des conflits mondiaux et des interventions américaines depuis 1991
  • 94. Extraits de l'interview d' Hubert Védrine, paru dans le Journal du Dimanche du 3 novembre 2012
  • 95. Interventionnisme → assumer la puissance mondiale 1917-1919 1941 … Idéalisme Ex : Wilson, Roosevelt, Carter, Reagan, G.W. Bush Réalisme Ex : Eisenhower , Nixon Unilatéralisme « gendarmes du monde » Ex : GW Bush Multilatéralisme Soutien de l’ONU Ex : G. Bush senior, Bill Clinton, Obama Isolationnisme Doctrine Monroe XIXème s. jusqu’en 1917 puis 1920- 1941 Engagement ou non engagement ?
  • 96. 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 Entre-deux- guerres Seconde guerre mondiale Guerre froide A la recherche d’un nouvel ordre mondial Première guerre mondiale 1941 Entrée en guerre des USA 1947 Doctrine Truman Création du GATT 1945 Bombe atomique 1918 14 points de Wilson 1ère puissance industrielle Isolationnisme 1989-1991 Chute du mur et de l’URSS Crise de 1929 Crise économique 2001 Attentats terroristes Enlisement au Moyen-Orient 1962 Crise de Cuba Une superpuissance mondiale assumée Une puissance qui refuse de s’engager L’apogé e de l’hyper- puissan ce Un leadership contesté LESTEMPSDELAPUISSANCEDESETATS-UNISDANSLEMONDE H. Truman (1945-1952) F.D. Roosevelt (1933-1945) W. Wilson (1913-1921) R. Reagan (1981-1989) G.W.Bush (2001-2008) B. Obama (2008-…)