SlideShare une entreprise Scribd logo
La puissance Américaine dans le monde depuis 1945.
Introduction :
Accroche :
- En 2011, B. Obama 1er
président des États-Unis invité au sommet de l’Asie Orientale.
- Cette présence marque : - le recentrage des États-Unis au Moyen-Orient vers le Pacifique
- la réaffirmation d’une volonté de puissance et de domination sur un nouvel
espace stratégique.
Analyse : - États unis ont toujours eu une volonté d’expansion. But : développer leur puissance.
- Explication du hard power, soft power et destinée manifeste.
Pb : Comment la puissance des États-Unis s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ?
Annonce du plan
I- Affirmation de la puissance des États-Unis avec l’entrée en guerre froide (1945/1962)
A- Imposer un ordre mondial américain
- États-Unis vainqueurs de la 2de guerre mondiale imposent un nouvel ordre mondial : la pax americana.
- Seuls à posséder l’arme atomique.
- Industrie importante : 50 % de la production dans le monde.
Ex. : États-Unis mettent en place le système Bretton Woods les favorisant. Le dollar devient la monnaie
internationale de référence. Ils imposent une vision libérale des échanges économiques mondiaux. En 1947 sont
mis en place les accords du GATT : abaissant tous les droits de douane.
B- Endiguer le communisme
- États-Unis mettent en place la politique d’endiguement de l’expansion du communisme.
- Ils se décrivent comme les champions du monde libre et démocratique contre le totalitarisme soviétique.
Ex. : Harry Truman en a assez de « pouponner les Soviétiques », alors il proclame la politique de
l’endiguement au congrès américain en 1947.
C- Diffuser un modèle de société
- L’endiguement est aussi la diffusion d’un modèle économique, le libéralisme, la démocratie : l’American
way of life.
- Ceci lié à la destinée manifeste.
Ex. : diffusion du modèle économique avec l’implantation des firmes transnationales (FTN) en Europe et
Amérique latine (IBM, ITT, United fruit….)
II- Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962/1991)
A- La détente : un affrontement indirect
- Après la crise de Cuba, les relations directes entre URSS et États-Unis se détendent.
- Négociations pour limiter l’armement nucléaire
- Affrontement indirect persiste
Ex. : un affrontement indirect : la conquête de l’espace. Youri Gagarine (soviétique) 1er
homme envoyé dans
l’espace en 1961. Envoi d’astronautes sur la lune par les États-Unis en1969.
B- No more Vietnam : une puissance contestée
- Politique des États-Unis mise à mal : — de l’intérieur, car dégradation du soutien de l’opinion américaine
à ses gouvernements.
— de l’extérieur, car contestation de leur impérialisme.
Ex. : L’image des États-Unis est ternie, la guerre du Vietnam rencontre une opposition dans le pays. Un
photographe du Vietnam-sud publie une photo choquante « la petite fille brulée au Napalm ». Celle-ci montre
qu’au lieu de diffuser la démocratie et le libéralisme, les États-Unis diffusent la terreur.
C- America is back : une puissance rétablie.
- En 1981, élection de Reagan voulant rétablir la puissance étasunienne en particulier face à URSS.
Ex. : les dépenses militaires augmentent de 40 % entre 1982 et 1988. Initiative de défense stratégique dotant
les États-Unis d’un bouclier spatial protégeant d’attaques nucléaires.
III- De l’hyperpuissance au déclin relatif (1991/2015)
A- Une hyperpuissance
- En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce la victoire du libéralisme sur toute autre
idéologie. Les États-Unis sont désormais qualifiés d’hyperpuissances.
Ex. : G. H. Bush est pour le multilatéralisme : autour du noyau (Core), les États-Unis recherchent la
coopération pour lutter contre les États voyous, les Rogues-states.
B- Une puissance tentée par l’unilatéralisme
- 11 septembre 2001 : attentats terroristes par l’Al-Qaïda. La lutte contre le terrorisme devient l’objectif
premier des États-Unis.
- Bush fils considère qu’il peut se passer le l’accord de l’ONU pour faire la guerre contre des menaces
encore potentielles. (unilatéralisme)
Ex. : Les interventions des États-Unis au Moyen-Orient se passent du droit international. En 2003, l’Irak est
envahi sans l’aval de l'ONU. Ces interventions nourrissent de forts courants interventionnistes aux États-Unis
comme dans le monde et viennent ternir l’image d’un pays qui semble s’assoir sur ses idéaux (prison secrète au
Guantanamo où l’on pratique la torture).
C- Une puissance parmi d’autres.
- Ces impasses de la politique étrangère conduisent Bush à initier une inflexion vers le multilatéralisme dès
2006.
- B. Obama poursuit cette inflexion dans le cadre du « smart power ».
Ex. : Depuis la crise financière de 2007 et la 2de guerre mondiales, les États-Unis ne dominent plus
l’économie mondiale, mais restent la 1re puissance militaire (hard power), conservent une capacité d’influence
politique et culturelle (soft power) et cherchent à nouer de nouvelles alliances sur de nouveaux théâtres (smart
power) comme en Asie pacifique.
Conclusion : résumer les parties et faire une ouverture.
Marbach Clément TS3 Histoire-géographie
LA PUISSANCE AMERICAINE DANS LE MONDE DEPUIS 1945
Introduction :
Obama est le premier président des États-Unis a se rendre au sommet de l'Asie orientale ce
qui montre la volonté de ce pays pour dominer un nouvel espace stratégique et réaffirmer
ainsi leur puissance.
Puissance:capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale.
Hard power:capacité à contraindre par la force ( militaire + économique).
Soft power:capacité à influencer les comportements par images ,valeurs...( culture +
politique).
Comment la puissance des États-Unis s'est elle exercée et affirmée dans le monde depuis
1945 ?
I/ L'AFFIRMATION DE LA PUISSANCE DES ETATS-UNIS AVEC L'ENTREE EN
GUERRE FROIDE
A/ Imposer un ordre mondial américain
- USA grands vainqueurs WWII imposent la pax américana, un nouvel ordre mondial selon
leurs volontés.
-Seule puissance, position de force :seuls à avoir l 'arme atomique en 1945 (URSS 1949) +
65% stock d'or mondiaux + industrie produit 50% de la production mondiale.
Exemples :
-Système Bretton-Woods qui permet au dollar de devenir monnaie internationale de référence
et son cours fixé sur la valeur de l'or.
-Création ONU pour régler pacifiquement les conflits et droit de peuple à disposer d’eux-
mêmes( Wilson).USA domine les débats, hégémonie jusqu'en 1950.(5 pays droits véto dont
USA)
B/ Endiguer le communisme
USA politique « endiguement » qui vise à limiter l’expansion du communisme par une aide
économique et militaire à leurs alliés. Ils ont peur qu'il s'étende en Europe Occidentale et au
moyen-Orient
Exemple:plan Marshall en Europe qui aide à les pays à se reconstruire après la guerre avec
une aide politique à refuser le communisme. L’Europe occidentale est alors alliée des USA au
contraire de l 'Europe centrale et orientale qui vont refuser ce plan car très influencée par
l'URSS.
C/ Diffuser un modèle de société
La doctrine de l'endiguement communique aussi un modèle de vie, il diffuse le libéralisme , la
démocratie et « l'american way of life ».Les USA sont alors un modèle de civilisation qu'ils
veulent répandre partout dans le monde (doctrine 1845)
Exemple:-Implantation de FTN en Europe mais aussi en Amérique latine qui montre toute la
puissance des USA au monde.
-films Hollywood diffusent le mode de vie américain.
La crise cuba fait passer le monde tout près d'une guerre nucléaire. On veut maintenant calmer
les tensions
II/UNE SUPERPUISANCE MISE EN DIFFICULTEE DANS UN MONDE BIPOLAIRE
A/ La Détente:un affrontement indirect
Après crise de cuba en 62, les relation entres les USA et l'URSS s’apaisent un peu. Des
négociations sont engagées afin de limiter l'armement nucléaire. Cependant l’affrontement
indirect persiste.
Exemple :
Affrontement indirect, la guerre des étoiles, conquète de l'espace va opposer les 2 puissances
dans les années 60. URSS, premier homme dans l'espace en 61 (Youri Gargarine) .USA
premier homme Lune en 69.
B/ « No more Vietnam » : une puissance contestée
Politique de puissance américaine contestée au début des années 70. Contestation de
l'intérieur par la baisse du soutien de la population au gouvernement. Mais aussi contestations
extérieures critiquant l'impérialisme américain.
Exemple : population manifeste son opposition au gouvernement.
Première guerre du Vietnam va engendrer une vague de manifestation dans le but d’arrêter le
massacre. L'armée américaine utilisait des armes très violentes comme le napalm qui touchait
souvent les civils et détruisait les villages.
Ensuite l'affaire du Watergate ou le président Nixon a été accusé d'espionner un autre parti
politique. Le scandale est tel qui fut contraint à démissionner.
Contestation extérieure : De Gaulle prône une politique « tout azimut » et quitte l'OTAN en
1966.
C/ « América is back » :une puissance rétablie
L'élection de R.Regan en 1981 change la donne, son slogan,« América is back », montre son
envie de rétablir la puissance des USA surtout face à l'URSS.
Exemple:La course à l'armement reprend, +40% des dépenses militaires entre 1982 et
1988.Le projet IDS (Initiative de Défense Stratégique) qui consiste a dote les USA d'un
bouclier spatial afin de protéger de toute attaque nucléaire lancé en 1983 va déstabiliser
L'URSS. Ce projet irréalisable va créer un avantage décisif en faveur des USA et Regan
impose un désarmement bilatéral à Gorbachev. De plus une crise inerme frappe l'URSS et met
fin à la Guerre froide.
Superpuissance à hyperpuissance, monde bipolaire à unipolaire.
III/DE LHYPERPUISSANCE AU DECLIN RELATIF
A/ Une hyperpuissance
Suite à l’effacement de l'URSS, les USA dominent les relations internationales. Il s'agit bien
d'une hyperpuissance, ils n'ont aucun rival. Instaurent un ordre mondial basé sur l'idéalisme
wilsonnien. Un politologue étasunien,Francis Fukuyama, va même annoncé la « fin de
l'histoire » suite a la victoire finale du libéralisme sur tout autre idéologie.
Exemple:
Puissance militaire leur permet d'intervenir n’importe ou.G.H.Bush met en place le
multilatéralisme afin de lutter contre les différents risques planétaires (rogue states) ,les USA
(core) s'allient avec des pays (core partners) pour rétablir l'ordre.Les USA décident ou et
quand il faut intervenir. Guerre du golfe 1991.
Politique de Bill Clinton promeut la paix dans le monde grâce a des interventions
diplomatiques:accords d’Oslo , création ALENA , élargissement OTAN...
B/ Une puissance tentée par l'unilatéralisme
Suite aux attentas du 11 septembre 2001 revendiqués par Al-Qaïda, G.W.Bush doit redéfinir
ses priorités. La guerre contre le terrorisme devient l'objectif premier d'une puissance qui
intervient massivement pour défendre ses intérêts. C'est de l'unilatéralisme car les USA, seuls
interviennent sans l'avis de la communauté internationale.
Exemple : intervention en Irak sans manda de l'ONU en 2003, lutte en Afghanistan contre Al-
Qaïda en 2001. Ces interventions ne vont pas pacifier les pays et renforcent les courants anti-
américanisme dans le monde .Prison secrète de Guantánamo ou l'on pratique la torture montre
que le pays n'hésite pas à s’asseoir sur ses idéaux.
C/ Une puissance parmi d'autres
Ces impasses de la politique étrangère conduisent Bush à reprendre le multilatéralisme dès
2006. B.Obama poursuit sur cette lancée et développe le « smart power » qui nécessite une
armée forte mais aussi des alliances pour étendre l'influence américaine. Le monde devient
alors multipolaire avec émergence de nations qui prennent de l'importance sur la scène
internationale (Chine ,Inde...) ,et vont même devenir des puissances. Les USA ne sont pas en
déclin mais perdent petit a petit leur avance sur les autres pays.
Exemple :
USA privilégient la coopération internationale de nos jours pour intervenir militairement et ne
pratiquent plus la guerre classique jugée trop démonstrative. Les Forces spéciales effectuent
les opération secrètes (mort ben laden 2 mai 2011 ).
N dominent plus outrageusement comme au sortir de la 2nd
Guerre mondiale mais après la
crise financière de 2007 , ils restent la première puissance militaire (Hard power ) , conservent
une capacité d'influence incontournable ( soft power ) et cherchent a nouer des alliances sur
de nouveaux théâtre (smart power ) comme en Asie du pacifique.
CONCLUSION
USA dominent par leur puissance militaire de leur puissance économique principalement
depuis la 2nd
guerre mondiale. Il ont la volonté de jouer un rôle prééminent à jouer dans le
monde , la destinée manifeste. La guerre froide les a amené a confirmer leur statut de
puissance face aux soviétiques pour devenir la seule puissance dans les années 90. Cette
puissance globale va alors intervenir pour instaurer la paix mais échouent a réguler seuls les
marchés. Ils ont une influence , force d'attraction inégalée mais un rejet virulent de leur
puissance ce manifeste de plus en plus. Malgré leur déclin relatif actuel suite à l’émergence
des BRICS principalement ,les USA restent une puissance dominante qui a toujours su
s'adapter aux nouveaux défis qui lui sont proposés.
Chronologie :
1944:accords Bretton-Woods
1945 : création de l'ONU
1962:crise cuba
1960-1973 :Guerre du Vietnam
1969 :premiers hommes sur la Lune
11 septembre 2001 :attentas terroristes à New-York et Washington.
2003 :2ème intervention en Irak.
2009 :élection Obama
1944: Dollar monnaie référence
1945: création de l’ONU
1961: Youri Gagarine dans l’espace
Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle affirmée dans le monde depuis 1945 ?
Pendant la Guerre froide les Etats-Unis s’affirment comme une superpuissance et un
modèle de société pour le monde entier. Du fait de leur victoire durant la Seconde
Guerre mondial, ils tentent d’imposer un nouvel ordre mondial selon leur volonté en
utilisant aussi bien le soft power que le hard power. Les Etats-Unis sont une
superpuissance aussi bien dans le domaine militaire qu’économique, ils représentent la
moitié de la production mondial. La superpuissance est un état capitaliste et en 1946
elle décide de mettre en place la politique de l’endiguement. Cela consiste à éviter
l’expansion du communisme dans le monde. En Europe cette politique se traduit par le
plan Marshall, les Etats-Unis aident financièrement les pays Européen après la Seconde
Guerre mondial pour rebâtir ce qui a été détruit mais la raison principale était d’éviter
que le communisme s’étende sur ces pays. Mais les Etats-Unis aident aussi
militairement en passant des accords avec d’autre pays qui leur cède le commandement
de leurs troupes militaires contre une protection nucléaire américaine.
Les Etats-Unis ne cessent d’affronter l’URSS militairement mais aussi sur d’autre
domaine comme la conquête spatial. Ils allient beaucoup de pays à leur cause mais la
superpuissance est très contestée par d’autre pays et même par leurs alliés (prise
d’otage à l’ambassade de Téhéran). Mais en 1981, l’élection de Reagan change la donne,
il veut remontrer la puissance étatsunienne contre l’URSS. Le projet du président est de
prouver la puissance militaire de son pays il va pour cela créer le programme IDS
(Initiative de Défense Stratégique) qui consiste à créer un bouclier spatial visant à se
protéger d’attaque nucléaire de la part de l’URSS. Grace à cette démonstration de force
les Etats-Unis ne sont plus une superpuissance dans un monde bipolaire mais une
hyperpuissance dans un monde unipolaire. Obama veut faire garder ce titre au Etats-
Unis et pour cela il décide d’utiliser leur avancé technologique pour faire la guerre. C’est
le président américain qui utilise le plus les drones pour la guerre car c’est ce qui est le
plus efficace pour un moindre coût. Même s’ils ne dominent plus l’économie mondiale
leur force militaire est toujours la plus puissante.
1962: Crise de Cuba
1960-1973: Guerre du Vietnam
1979-1989: Guerre d’Afghanistan
1991: Guerre du Golf
1995: Création de l’OMC
11 Septembre 2001: Attentats Terroristes
2003: 2ème
intervention en Irak
2009: Election de Barack Obama
CHAP : LES ETATS UNIS ET LE MONDE DEPUIS 1945
Intro : 2011 : OBAMA = 1er
président américain (amer) invité au sommet de Asie orientale qui se réunit pr la 6e
fois à
Bali en Indonésie.
Cette présence marque : - Recentrage diplomatie amer du Moyen Orient (MO) vers Pacifique
- Réaffirmation d’une volonté de puissance + domination sur un nouvel espace stratégique
Analyse du sujet : Etats-Unis (EU) ont toujours voulu étendre leurs territoires ou celui des autres.
But : maintenir ou développer leur puissance (pw).
Pw : capacité à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale
EU exercent toutes les composantes :
- Hard pw : capacité à contraindre par la force soit militaire soit économique càd forme coercitive
- Soft pw : capacité à influencer par des moyens culturel et politique
Pbq : Cmt pw des EU s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ?
OU
Cmt les relations entre EU et le monde ont-elles évoluées dep 1945 face à la volonté de pw amer ?
I/ Affirmation de la pw EU avec entrée en guerre froide (GF) (1945-1962)
A partir de 45 -> EU s’affirment en tant que superpw ds GF.
Superpw : qualicatif appliqué pdt GF aux EU + URSS qui dominaient le monde en dirigeant chacun un bloc.
A/ Imposer son ordre mondial
1945 : EU, grands vainqueurs de GF > tentent d’imposer un nouvel modèle du monde servant leurs intérêts et
conforme à leur vision du monde : la pax americana.
Position de force : - seuls à posséder arme nucléaire
- 65% stocks d’or mondiaux
- leur industrie compte pour 50% production mondial
-
 Ex2 : 1945 : Création de l’ONU à San Francisco
2 grands principes : - Règlement pacifique des entre nations
- Droits des peuples à disposer d’eux-mêmes (17 pts de Wilson, du président des EU Wilson)
EU y sont hégémoniques jusqu’en 1950
- Siège à NY
- Droit de veto au Conseil de sécurité aux côtés de Chine/URSS/RU/France
- Quasi toutes les résolutions proposées par EU sont votées
B/ Endiguer communisme
Politique de « endiguement », dont le fervent défendeur est le président des EU Truman :
But : endiguer expansion du communisme par une aide économique + militaire -> alliés.
 Ex2 : Endiguement par Plan Marshall :
- Aide massive financière + éco (prêt et dons financiers, matériel)
But 1 : permettre reconstruction d’après-G aux pays européens y compris URSS
- Aide pol>sépare éco + idéologiquement Eur occidental allié EU vs Eur centrale/orient allié URSS
But 2 : Pays ayant reçu cette aide résiste au communisme
MAIS !! URSS refuse le plan et influence ses alliés pour les faire refuser.
C/ Diffuser modèle éco + culturel
Diffusion : - Modèle éco = libéralisme
- Modèle pol = démocratie
- Modèle culturel = American Way of Life (mode de vie amer caractérisé par conso de masse)
Destinée Manifeste : doctrine où EU = mission historique de répandre civilisation sur continent amer + servir de
modèle au monde.
 Ex2 : cinéma hollywood = moyen de diffuser modèle culturel ou Amer Way Of Life
Ds les années 50, Truman réussit à faire lever quotas d’importation sur films amer en FR, GB, IT, RFA.
Transition : en 1962, crise de Cuba a faillit plonger le monde ds une G nucléaire.
Volonté de pw EU prend alors tournant de la détente avec URSS.
II/ Pw mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991)
De 1962 à 1991, superpw des EU mise en difficulté ds un monde bipolaire (= deux grds pw dominent le monde).
A/ La Détente : un affrontement indirect
Relations directes entre URSS + EU se détendent>Négociations pr limiter armement nucléaire.
MAIS !!>affrontement indirect.
 Ex1 : Guerre des étoiles
Soviet = en 1962, 1ers à envoyer un homme dans espace, Youri GAGARINE.
EU = en 1969, 1ers à envoyer astronaute sur Lune.
B/ « No more Vietnam » : une pw contestée
Déb 70s, politique de pw EU mise à mal INTérieure + EXTérieure
 Ex1 : INT > 2 évènements altèrent soutien de population au gouvernement+ternissent image EU au monde :
- G du Viet :
1) « The Napalm Girl » : nom d’une photo célèbre du photographe Nick Ut qui représente une petite fille
vietnamienne, dénudée, brûlée au dos au napalm (= arme chimique qui brûle de chair à os). Elle fuit le
bombardement au napalm en arrière-plan, au milieu d’enfants et de militaires.
Journalistes amer hésitent à diffuser la photo car :
- Horreur/ terreur/ imaginaire du viol par soldats
- En contradiction avec liberté et démocratie du discours amer
- Rupture de image de EU dans monde > peut influencer opinion amer
2) Après diffusion photo : manif pr dénoncer dévoiement valeurs amer
Parmi opposants>partisans égalité droits pr afro amer
C/ « America is back » : une pw rétablie
1981 : Election Reagan au pw EU. Slogan « America is back » = volonté de rétablir la pw EU notamment face URSS.
 Ex1 : Course au armement relancée. Entre 1982 et 1988 dépenses militaires augmentent de 40%
IDS (Initiative de Défense Stratégique) en 1983 : -« bouclier spatial » pr les protéger de tout attaque nucléaire.
Projet irréalisable MAIS !! déstabilise URSS : incapable de suivre technologiquement.
Missiles amer installés en Eur occidentale pointés vers URSS.
Transition : Avec fin GF : EU passent du statut >> superpw ds 1 monde bipolaire >> hyperpw ds 1 monde unipolaire
III/ De hyperpw au déclin relatif (1991-2015)
Avec effacement URSS, EU dominent relations internat mm si leadership contesté.
1991 : EU s’imposent comme seule hyperpw
Hyperpw : pw sans égale, dominant ts domaines. Désigne EU ap GF. = superpw qui désigne 2 états : URSS + EU
A/ Une hyperpw
 Ex1 : pw militaire >capacité de projection = transport armée (porte-avions;bases ds autres pays;gros avions)
Bush (le père), schéma Multilatéralisme : attitude d’un Etat qui privilégie la coopération internat.
1991 : 1er
G du Golfe annexion du Koweit par Irak
B/ Une pw tentée par l’unilatéralisme
11/09/2001 : EU -> attentats terroristes Al-Qaïda.
Bush (le fils) : G contre terrorisme + « Axe du Mal » = légitime d’intervenir massivement pour défendre ses intérêts.
Schéma : Unilatéralisme : attitude d’un Etat qui agit seul, sans rechercher accord des organisations internat.
 Ex1 : MO -> 2001 : Al Qaïda en Afgha
2003 : Irak
Image amer ternie :
 Par interventions militaires amer (sans avis des autres pays)
 Par pratiques sécrètes contestées (torture, conditions de vie exécrables, prison de Guantanamo, Cuba)
 Politiques drones tueurs
C/ Une puissance parmi d’autres
Dès 2006, président Bush > inflexion légère vers multilatéralisme.
Obama -> smartpw
Smartpw : approche qui souligne nécessité d’une armée forte + alliances, partenariats et institutions à tous niveaux
But : étendre influence amer + établir légitimité du pw amer
 Ex2 : - 1er
pw militaire (hard pw)
- Conserve une capacité influence politique + culturel (soft pw)
- Cherchent à nouer alliances sur de nvx th (smart pw) par ex : Asie pacifique
Conclusion: EU construit domination : 1) Sur pw + dynamisme éco
2) Conviction par essence qu’ils ont rôle à jouer ds le monde = Destinée manifeste
SGM -> EU développe par étapes modèle de pw multiforme qui avec GF assume son leadership sur le monde
URSS implose > EU construit autour d’eux un nvl ordre mondial pacifié
EU assument leurs responsabilités MAIS !! seuls ont du mal : suscitent admiration vs opposition, rejet virulent
Ouverture : Malgré les difficultés, EU ont toujours su s’adapter aux nvx enjeux/défis qui leur font face à l’h actuelle.
Invasions aisées
MAIS !! Ne permettent pas de pacifier les pays
les Etats-Unis et le monde depuis 1945
INTRODUCTION: Les Etats-Unis exercent toutes les composantes de la
puissance:
-le hard power : forme coercitive et tangible de la puissance qui utilise des moyens
militaires et économiques.
-le soft power : forme moins coercitive et moins tangible qui utilise des moyens politiques
et culturels.
Cette puissance est mise au service de la domination de la scène internationale car les
Etats-Unis se prêtent à une destinée manifeste, celle de devenir un modèle de société
idéal pour le monde.
Comment la puissance des Etats-Unis s'est-elle exercée et affirmée dans le
monde depuis 1945?
I.l'affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l'entrée en
guerre froide(1945-1962)
A.Imposer son ordre mondial
Les Etats-Unis sortent grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale. Ils
sont en position de force :
-Ils sont les seuls a posséder l'arme atomique en 1945.
-Ils possèdent 65% des stocks d'or mondiaux.
-Leur industrie compte pour 50% de la production dans le monde.
Les Etats-Unis acceptent la création d'une organisation internationale,
l'ONU(1945), où ils dominent les débats. Ils disposent d'un droit de veto au Conseil de
sécurité aux côtés de la Chine, de l'URSS, du Royaume-Uni et de la France. Quasiment
toutes les résolutions proposées par les Etats-Unis sont votées jusqu'en 1950
B.Endiguer le communisme
Les Etats-Unis mettent en place la politique de "l'endiguement".(=contenir
l'expansion du communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés). Les
Etats-Unis justifient cette doctrine en se disant champion du "monde libre" et
démocratique contre le totalitarisme soviétique.
La politique de l'endiguement se traduit en Europe par le Plan Marshall. Ce plan
est une aide financière et politique visant à aider la reconstruction des pays après la
guerre mais aussi pour lutter contre le communisme. Ce plan sépare économiquement
mais aussi idéologiquement l'Europe occidentale (alliée des Etats-Unis) de l'Europe
centrale et orientale (alliée de l'URSS).
C.Diffuser un modèle économique et culturel
La doctrine de l'endiguement se veut aussi comme une conquête a travers la
diffusion d'un modèle économique(=le libéralisme), un modèle politique(=la démocratie),
un modèle culturel(=l'American way of life).
La diffusion d'un modèle économique se fait par l'implantation des firmes
transnationales (FTN) américaines en Europe et en Amérique latine comme IBM, ITT,
General Electric ou United fruit. Elles profitent des accords du GATT.
II.Une puissance mise en difficulté dans un monde bipolaire
(1962-1991)
A.La Détente : un affrontement indirect
Après la crise de Cuba, les relations directes entre l'URSS et les Etats-Unis se
détendent. Des négociations sont engagées pour limiter l'armement nucléaire. Mais
l'affrontement indirect persiste.
L'affrontement est aussi une guerre de étoiles. La conquête spatiale est un
enjeu de l'affrontement Est-Ouest. Les Soviétiques sont les premiers à envoyer un
homme dans l'espace en 1961. Mais la NASA américaine est la première à envoyer des
astronautes sur la Lune en 1969.
B."No more Vietnam" : une puissance contestée
Au début des années 70, la politique de puissance des Etats-Unis est mise à mal
de l'intérieur(=degradation du soutien de l'opinion américaine à ses gouvernements) et
de l'extérieur(= contestation de l'impérialisme)
Deux événements mettent à mal le soutien de la population à leur
gouvernement et ternissent l'image des Etats-Unis dans le monde : la guerre du Vietnam
et l'affaire du Watergate.
C."America is back" : une puissance rétablie
Mais l'élection du président Raegan en 1981 change la donne. Son slogan de
campagne "America is back" est révélateur d'une volonté de rétablir la puissance
étatsunienne et en particulier face à l'URSS.
La course à l'armement permet à Raegan un désarmement bilatéral de l'URSS.
l'URSS connait aussi une crise interne qui entraine sa dislocation en 1991.
III.De l'hyperpuissance au déclin relatif (1991-2015)
A.Une hyperpuissance
En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce la fin de l'histoire.
(= victoire du libéralisme sur toute autre idéologie). Avec la disparition de l'URSS, les
Etats-Unis pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre mondial. Sans rival, les Etats-Unis
sont qualifiés d'hyperpuissance.
B.Une puissance tenté par l'unilatéralisme
Le 11 septembre 2001, les USA sont touchés par les attentats terroristes
revendiqués par Al-Qaïda. La guerre contre le terrorisme et "l'Axe du mal" devient
l'objectif premier d'une puissance qui considère comme légitime d'intervenir
massivement pour défendre ses intérêts. Bush fils imprime une coloration fortement
unilatéraliste à sa politique étrangère, considérant que les Etats-Unis ont le droit de se
passer de l'avis de la communauté internationale(deuxième guerre du Golfe, intervention
en Irak en mars 2003, sans l'accord de l'ONU) et de porter la guerre contre des menaces
encore potentielles( guerres préventive)
C.Une puissance parmi d'autres
Ces impasses de la politique étrangère conduisent le président Bush à initier
une légère inflexion vers le multilatéralisme dès 2006. C'est une inflexion que son
successeur Obama entend poursuivre et approfondir dans le cadre de ce qu'on appellele
smart power(= une approche qui souligne la nécessité d'une armée forte mais aussi
d'alliances, de partenariats et d'institutions à tous les niveaux pour étendre l'influence
américaine et établir la légitimité du pouvoir américain)
CONCLUSION: Pôle majeur de l'espace mondial, les USA ont construit leur
domination sur la puissance et le dynamisme de leur économie, mais également sur la
conviction qu'ils ont, par essence, un rôle prééminent à jouer dans le monde, la destinée
manifeste. La Seconde Guerre mondiale les a amenés à développer par étapes un modèle
de puissance multiforme qui, dans le cadre de la guerre froide, assume son leadership sur
une grande partie de la planète. Avec la disparition de leur adversaire soviétique les
USA se trouvent confrontés à un nouveau défi, celui de construire autour d'eux un nouvel
ordre mondial pacifié. Puissance global, les USA ne parviennent pas à réguler seuls la
marche du monde, même s'ils assument leurs responsabilités : ils suscitent des formes de
séduction et d'attraction inégalées, mais aussi d'opposition voire de rejet virulent.
Malgré les difficultés, le leadership étasunien demeure une réalité et le pays a
toujours su, jusqu'alors, s'adapter aux nouveaux défis qui lui sont proposés.
Fiches révisions sur les USA
Introduction
2011 Barack Obama, 1er prés invité au sommet de l'Asie Orientale = un recentrage de la
diplomatie USA + réaffirmation d'1 volonté/puiss/domination
Définition de puissance, composantes de la puiss = Hard power, Soft power
Comment la puiss desUSA s'est elle exercée et affirmée ds le monde depuis 1945?
1)Comment la puissance des USA s'est affirmé avec l'entrée en guerre froide de 1945 à 1962(crise
de cuba), 2)la superpuissance américaine subit 1 modif entre 61 et91, 3)après 91 USA seule
hyperpuiss
1)Puiss des USA avec l'entrée en guerre froide
A-Imposer 1 ordre mondial américain
USA vainqueurs de la 2°GM = inventer un nouvel ordre:le pax americana
1945 arme atomique
65% d'or et 50% de production dans le monde
ex : le système de Bretton-Woods de 1944(éco et financier)
échanges éco mondiaux(FMI)
USA principaux contributeurs financiers possèdent 1 droit de véto
1947:Accords de GATT, diminution de douane/supprime la protection des produits nationaux face
aux exportateurs
création organisation ONU(1945) = indépendance/droits/réglement des conflit
USA ONU (1950) NY
droits de véto de sécurité(plusieurs pays)
B-endiguer le communisme
«endiguement»1945 politique, aide militaire et éco du verbe «endiguer»
USA:»monde libre»
ex: Prés Harry Truman affirme «pouponner les soviétiques»
Georges Kennan 146 «endiguer»l'expansion soviétiques
USA = peur: alliance soviétique + expansion soviétiques1947, Truman proclame la pol de
l'enduguement, la pol de plus de traduit par le plan Marshall ainsi plan mil par des alliances aug
aide financières
C- Diffuser 1 modèle de société
«l'endiguement» = aussi modèle pol,éco,cult,le libéralisme,la démocratie,l'Américain way of life
volonté d'expansion/ doctrine formulée des 1845 + USA servie de modèle + répendre la civilisation
ex: modèle éco: implantations firmes transnationales(FTN)amérique à l'europe amér
Latine(IBM,ITT,General Electric)=accords du GATT
modèle culturel ou American way of life avec le cinéma hollywoodien-1950,plan marshall
transition:guerre volonté
2)Une superpuissance en diff(1962-1991)
A-la détente-affrontement indirect(persiste)
Apres crise de Cuba, USA et URSS apaisement (=négociations)
ex: affrontement=guerre des étoiles
Les soviétiques,les 1er a envoyé l'homme(youri) dans l'espace (1961)/NASA, l'Amérique, 1er a
envoyé les astronautes sur la lune(1969)
affrontement « procuration » 1964,USA=vietnam
lutte contre le communisme
1979, USA arment les moudjahidins afghans contre le pouvoir de Kaboul(pro soviétique)
B- « no moreVietnam », puissance contestée
1970=politique puissante,USA mal de l’intérieur(par le soutien) et l’extérieur(contestation de leur
impérialisme)
ex:Intérieur:2évènements baisse de soutien
1-guerre du Vietnam/opposition USA
2-l'affaire de watergate/président Nixon(républicain) installe des micros:conséquences:démission en
1974
extérieur:général de Gaulle : leadership USA quitte le commandement de l'OTAN en 1966
« tous azimut »1979 le shah d'Iran,allié USA renverser par ma révolution islamique.
C- »American is back »,puissance rétablie
président Reagon(1981),révélateur d'une volonté à rétablir la puissance USA
ex: dvlp militaire augmentation 40poucentages entre 1982 et1988
IDS(Initiative de défense strate)
URSS:crise interne, dislocation(1991)
transition: superpuissance hyperpuissance
3)De l'hyperpuissance au déclin relatif
a-Une hyperpuissance
1989,Francis Fukuyassa annonce la fin de l'homme=victoire finale /libéralisme/disparition de
l'URSS
USA installe 1 nouvel ordre mondial
ex : puissance militaire=capacité de projection/intervention importante, président republicain G.M
Bush (1989-1993) affirme 1 point positif pr les USA(intérêts, alliances)
multilatéralisme,lutter contre risques planétaires
1ere guerre du Golf (1991)= annexion par l'Irak du Koweit (vision géopolitique)
=USA,leader mondial/volonté/respect/droits/intérêts.
Bill Clinton(1993-2001), politique meilleure,paix démocratique, économique, nouvelle intervention
diplomatique (accord d’Oslo,1993,Israeliens-Palestiniens)
B-Puissance unilatéralisme
11 septembre 2001, Al-Qaïda, guerre contre le terrorisme et « l'axe du mal »
objectif 1er = intervenir pour défendre leur intérêts
ex: Intervention USA au moyen-Orient, intervention pour combattre le réseau Al-
Qaïda(Afghanistan)
Irak envahit en 2003/ la politique de G.M Bush est inégale et qui admet une force inégale.
C-Puissance parmi d'autres
2006 = prés Bush à initier 1 inflexion vers le multilatéralisme = successeur B.Obama
SMART POWER (alliances, armée forte)
ex: Obama = pragmatique, privilégie interventions, opérations secrètes = forces spéciales
USA = HARD,SOFT ET SMART POWER
Conclusion :
USA construit la puissance, le dynamisme(éco,convictions)
2nd
GM mène à l' augmentation de la puissance
Puissance multiforme
USA réussi à s'adapter aux nouveaux défis
Scanned by CamScanner
*
I
*
、 隷鮴*
Scanned by CamScanner
Scanned by CamScanner
DERRIEN
Thomas
TS2
Fiche
Les Etats Unis et le monde depuis 1945
I L’affirmation de la puissance des Etats Unis avec l’entrée en guerre froide (1945-1962)
1) Imposer son ordre mondial américan
Après la 2e Guerre Mondiale les Etats Unis imposent leur domination sur deux plan notamment.
- L’économie avec le système de Bretton-Woods et la création du Fonds Monétaire
International (FMI) en 1944 le dollars devient alors la monnaie du libéralisme. On
peut également citer les accords du GATT de 1947.
- La politique avec la création de l’ONU au Etats Unis avec la conférence de San
Francisco en 1945 et dont le siège se trouve à New York.
2) Endiguer le communisme
Après la 2e Guerre mondiale deux superpuissances naissent les Etats Unis et l’URSS.
Les Etats Unis vont alors vouloir endiguer le communisme et cela dès 1947 avec le présidents
Truman qui déclare cette politique d’endiguement au Congrès Américain.
- En Europe de l’Ouest l’endiguement du communisme passe par le plan Marshall
ou les Etats Unis vont aider les pays financièrement à ce reconstruire. Les pays
d’Europe centrale et de l’Est allier de l’URSS vont refuser. Cette initiative est donc
économique.
- Militairement des alliances vont être formées avec les Etats Unis comme l’OTAN
(Organisation du Traiter de l’Atlantique Nord). Mais également des intervention
comme celle de Corée en 1950-53 puis au Vietnam dans les années 70.
3) Diffuser un model de société
Après avoir endiguer le communisme les Etats Unis vont diffuser un model :
- économique avec le libéralisme
- politique avec la lutte pour la démocratie
- culturel appelé l’ ”Américan way of live”
Comme le montre exploitation des accords du GATT avec l’exportation des FTN américaines.
II Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire
1) La détente : un affrontement indirect
Pour éviter l’affrontement nucléaire entre les deux superpuissances une diminution de l’armement
est engagée. Les affrontements se fera alors indirect et passerons par :
- une course à la conquête spatiale, avec le 1er Homme soviétique dans lespace en
1961 et le 1er sur la Lune en 1969.
2) « No more Vietnam » : une puissance contestée
dans les années 1970 sous les présidents R. Nixon et G. Ford, avec la guerre du Vietnam la
popularité des Etats Unis va être remise en doute.
- Le président Nixon justement suite à des manifestations dues à l’espionnage du
parti politique opposé va être forcé de démissionner en 19974.
- En France le Général de Gaulle qui conteste la superpuissance des Etats Unis
quitte le comandement de l’OTAN en 1966.
3) « América is back » : une superpuissance rétablie
C’est sous la présidence de R.Reagan en 1981 que les Etats Unis vont rétablir la course à
l’armement entre 1982 1988 la production va augmenter de 40%. L’URSS ne peut égaler les Etats
Unis de plus L’URSS dirigée par Gorbatchev subie un déarmement et une crise interne elle chute en
1991. c’est la fin de la guerre froide.
III De l’hyperpuissance au déclin relatif
1) une hyperpuissance
Après la chute de l’ URSS les Etats Unis domine seul le monde et deviennent donc une
hyperpuissance. Les deux présidents G.H.W.Bush et B.Clinton ont une politique multilatéraliste.
Cela va se traduire par :
- Des intervention militaire dans le cadre de lutte contre des états appelés Etats-
voyous comme la 1er guerre du Golfe en 1991 sous accord de l’ONU.
- Et des interventions diplomatiques comme les accords d’Olsoentre Israéliens et
Palestiniens en 1993.
2) Une puissance tentée par l’unilatéralisme
Suite au attentats du 11 septembre 2001 les Etats Unis vont intervenir au Moyen-Orient pour dans
un premier temps lutter contre le terrorisme et Al Qaïda en Afghanistan avec l’accords de l’ONU
puis vont ensuite intervenir en Irak en 2003, mais la justification de cette intervention est n’est pas
valable selon l’ONU et la France (discours de Dominique de Villepin) etla Russie. Les Etats Unis
vont donc agir seul.
3) Une puissance parmi d’autres
Les Etats Unis avec Barack Obama vont revenir sur une politique multilatéraliste. Tout en
continuent la lutte contre le terrorisme. Les Etats Unis vont ce diriger vers une utilisation du smart
power c’est à dire d’établir des alliances avec les pays d’Asie, car ils ne sont plus les leader
incontestés de l’après 2eme Guerre Mondiale surtout après la crise de 2007.Les Etats Unis reste tout
de même la plus grande puissance militaire au monde.
Conclusion
Les Etats Unis en superpuissance ont lutter contre l’URSS communiste l’autre superpuissance de la
fin de la seconde Guerre Mondiale jusqu’en 1991
Puis en hyperpuissance ont lutter contre le terrorisme et sont intervenus au Moyen-Orient.
Et voyant l’émergence de nouvelle puissances les Etats Unis sont amenées a coopérer.
Puissance
Etats Unis
Etats core partners
Etats-voyous
Interventions
MULTILATERALISME
UNILATERALISME
HARD POWER
Contraindre par la force
- militaire
- économique (embargo)
SOFT POWER
Influencer par des discours
ou des valeurs
- cultures (médiats)
- politique
FICHE HISTOIRE
Les etats unis et le monde depuis 1945
Introduction :
(Accroche) Obama 1er
president des Etats Unis invité au sommet de l'asie orientale :
- montre volonté de puissance/domination sur un nouvel espace strategique
(Analyse du sujet) Les Etat Unis ont une volonté d'extansion qui a pour but de developper leur puissance (capacité à
faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scene international) afin de devenir un modèle de société idéal
pour le monde. Ils exercent leur puissance grace aux: -hard power: utilise les moyens militaire et economique
-soft power: moyens politique et culturel
Pb: Comment la puissance des Etats Unis s'est elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945?
Plan (titre I, II et III )
I) Affirmation de la puissance des Etat Unis avec l'entrée en guerre froide (1945-1962)
A partir de 1945 les Etat Unis s'affirment comme superpuissance (appliqué pendant la guerre froide appliqué
aux Etats Unis et à l'URSS qui dominent le monde en dirigeant chacun un bloc). (plan sous partie A,B et C)
A) Imposer un ordre mondial americain
Les Etats Unis sont vainqueur de la 2nd
GM et en position de force (seul puissance à posséder l'arme atomique,
industrie 50% de la production mondial). Ils tentent d' imposer un ordre mondial selon leurs volontés : la pax
americana.
Ex: →1944 accord de Bretton-Woods :dollar monais de référence, le liberalisme économique s'impose avec
la creation du FMI ( fond monaitaire international)
→1945 création de l'ONU à la conference de San Francisco : les Etats Unis en domine les débats
B) Endiguer le comunisme
Les Etats Unis mettent en place une politique de l'endiguement qui vise à arreter, par aide militaire ou
economique, l'extansion du comunisme à leur allié.
Ex: →(aide economique) Plan Marshall en Europe
= aide financière pour reconstruire apres la guerre
=aide politique pour lutter contre communisme, sépare les alliés des EU (europe occidentale) des
alliés de l' URSS (europe central et orientale)
→(aide militaire) Alliance (armement, intervention), mise en place de l'ORAN (organisation du traité
de l'atlantique nord )= armé européenne sous comandement américain en échange de la protection
nucleaire americaine .
C) Diffuser un modèle de société
Diffusion d'un modèle économique, libéralisme, politique, démocratique, culturel (american way of life),
volonté d'extansion lié à de vielle doctrine qui disesnt que les EU ont la mission de répandre la civilisation et de
servire de modèle.
Ex: → Diffusion modèle economique : firme transnational (FTN) americaine en europe comme IBM,
McDO...
→Diffusion modèle culturel : cinema hollywoodien
Transition: Crise de Cuba en 1962, le monde très près d'une guerre nucleaire, la puissance Etats Unienne prend
un tournant de la detente avec l'URSS.
II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolair (62-91)
De 62 à 91 la superpuissance Etat Unienne est en difficulté dans un monde bipolaire.(plan sous partie A,B et C)
1/3
A) La detente un affrontement indirect
Après la crise de Cuba (62) les relations directs sont moins présente, il y a des négociation pour limiter
l'armement nucléaire toute fois affrontement indirect reste present
Ex: → Affrontement dans l'epace soviétique 1er
à envoyer un homme dans l'espace en 61 mais EU 1er
à
envoyer un homme sur la lune en 69
→ Affrontement par « procuration »
B) "no more vietnam" une puissance contesté
Début 79, la politique de puissance des EU est contestée de l'intérieur et de extérieur.
Ex: (intérieur) → guerre du Vietnam (1960-1973), manifestation dénonce un détournement des valeurs
américaines
→affaire Watergate 1974 espionnage du partie démocratique par le president Nixon
(républicain) contrain à demissionner par la suite.
(extérieur) → De Gaulle conteste les EU et quitte l'OTAN
→ Iran, allié des EU, pillé et diplomatie renversé= Iran prend ses distance avec les EU
désignés « grand Satan » .
C) "america is back " - une puissance retablie
L'élection d'un nouveau président : Reagan fait changer les espris, il a une volonté de rétablir la puissance des
EU (son sloggan est revelateur : « america is back », l'amerique eqst de retour.)
Ex: → Armement relancé, dépense militaire +40%
→Missile américain en Europe en direction de l'URSS
→Ambitieuse protection nucleaire des EU (programme de bouclier spacial) qui déstabilise l'URSS
incapable de rivalisé technologiquement.
III) De l'hyperpuissance au déclin relatif
Avec l'effacement de l'URSS les EU domine les relations international.(plan sous partie A,B et C)
A) Une hyperpuissance
En 1989 un politologue anonce la victoire final du liberalisme avec la disparission de l'URSS les EU n'ont plus
de rival et est alors qualifié de hyperpuissance ( puissance sans egal, dominant dans tout les domaine
Ex: →Puissance millitaire importante permet d'intervenir sur différent terrain où leur interets sont engagés,
la 1ère guerre du Golfe en 1991 montre la capacité des EU d'assurer leur statue de leader monde et leur volonté
de faire respecter le droit international ( car envoyé sous mandat de l'ONU) .
B) Une puissance tentée par l'unitatéralisme (attitude d'un état qui agis seul)
Le 11 septembre 2001 les EU sont touchés par des attentat terroriste, ils décident alors d'entrer en guerre contre
le terrorisme et cela même sans mandat de l'ONU.
Ex : → Intervention des EU au Moyen Orient parfois sans mandat de l'ONU : Irak 2003
C) Une puissance parmi d'autres
Dès 2006 le président Bush prend une attitude multilatéralisme (privilégie la coopération international) ceci
est suivi par la suite par Barack Obama, il l'approfondit avec le « smart power »(=armée forte, mais aussi des
alliance à tous les niveaux) .
Ex : →Afin de restaurer les EU dans le monde, Obama fait appel aux multilatéralisme et à la coopération
internationale cependant il garde le choix militairement, opérations secrètes, pas de guerres « classique »
couteuse et contre productif.
Conclusion : Les Etats Unis se sont affirmés grace à la puissance de leur économie. Dès la fin de la 2nd
GM les
EU sont un modèle de puissance multiforme. Avec la disparition de leur adversaire lors de la GF, les EU devient
une hyperpuissance, ils ne parviennent toute fois pas à réguler seul la marche du monde et adopte une attitude
multilatéralisme.
2/3
3/3
Les Etats-Unis
et le monde depuis 1945
I) L'affirmation de la puissance des Etats-Unis avec
l'entrée
en guerre froide (1945-1962)
A- Imposer un ordre mondial américain
Les Etats-Unis sortent grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale et tentent
d'imposer
un nouvel ordre mondial selon leurs volontés : la pax americana. Ils sont en position de
force :
ils sont les seuls à posséder l'arme atomique en 1945 ; ils possèdent 65 % des stocks d'or
mondiaux ; leur industrie compte pour 50 % de la production dans le monde.
EX : les Etats-Unis mettent en place un système économique et financier nouveau qui les
favorisent et instaure une monnaie commune appelé le dollar et son cours est fixé en
fonction de la valeur de l’or
De plus les Etats unis acceptent la création de l’ONU et ses deux grands principes sont :
le
règlement pacifique des conflits entre les nations et le droit des peuples à disposer
d'eux-mêmes.
B- Endiguer le communisme
Les Etats-Unis mettent en place la politique dite de « l'endiguement ». Il s'agit d'une
politique
adoptée par les Etats-Unis qui vise à « endiguer » l'expansion du communisme par une
aide
économique et militaire à leurs alliés. Les Etats-Unis justifient cette doctrine en se disant
les
champions du « monde libre » et démocratique contre le totalitarisme soviétique.
EX : Concrètement, la politique de l'endiguement se traduit en Europe par le plan
Marshall. Ce plan est une aide financière accordée aux pays européens pour leur
reconstruction d'après-guerre
La politique de l'endiguement se traduit aussi sur le plan militaire par des alliances,
l'armement des alliés ou des interventions directes
C- Diffuser un modèle de société
Mais la doctrine de l'endiguement ne se conçoit pas seulement comme un rempart
américain.
Elle se veut aussi conquête à travers la diffusion d'un modèle économique – le libéralisme
–,
politique – la démocratie – et culturel – l'American way of life. Cette volonté d'expansion
est lié
à la Destinée manifeste que se prête les Etats-Unis, doctrine formulée dès 1845 selon
laquelle
les Etats-Unis ont la mission historique de répandre la civilisation dans le continent
américain
et de servir de modèle au monde.
EX : La diffusion du modèle économique se fait avec l'implantation des firmes
transnationales américaines en Europe et en Amérique latine
Les accords Blum-Byrnes de 1946 autorisant un prêt de 500 millions de dollars à la France
en échange de la fin des quotas d'importation français sur les films américains).
II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde
bipolaire (1962-1991)
A- « No more Vietnam »
Au début des années 1970, la politique de puissance des Etats-Unis est mise à mal de
l'intérieur et de l’extérieur. De l'intérieur par une dégradation du soutien de l'opinion
américaine à ses gouvernements. De l'extérieur par une contestation de leur
impérialisme.
EX : Deux événements mettent à mal le soutien de la population à leur gouvernement et
ternissent l'image des Etats-Unis dans le monde. Le 1er
est la guerre du Vietnam qui
rencontre une opposition grandissante aux Etats-Unis.
Le deuxième événement est l'affaire du Watergate du nom de l'immeuble abritant le parti
démocrate à Washington, où le président Nixon, républicain,a fait installer des micros
Ainsi, la superpuissance américaine est contestée de l'extérieur. Le général de Gaulle
conteste le leadership des Etats-Unis et quitte le commandement de l'OTAN en 1966
B-« America is back » : une puissance rétablie
Mais l'élection du président Reagan en 1981 change la donne. Son slogan de campagne
« America is back » est révélateur d'une volonté de rétablir la puissance étatsunienne et
en
particulier face à l'URSS.
EX : La course aux armements est relancée.
La domination dans la course aux armements est un avantage décisif qui
permet paradoxalement à Reagan d'imposer à l'URSS dirigée par Gorbatchev un
désarmement bilatéral
III- De l'hyperpuissance au déclin relatif
A- Une hyperpuissance
En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce La fin de l’histoire , c'est-à-
dire la
victoire finale du libéralisme sur toute autre idéologie. Avec la disparition de l’URSS, les
Etats-Unis pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre mondial réactivant, en l'adaptant,
l'idéalisme wilsonien d'une communauté internationale pacifiée derrière le leadership
étasunien. Sans
rival, les Etats-Unis sont désormais qualifiés d’hyperpuissance
EX : Grâce à leur puissance militaire, ils bénéficient d'une capacité de projection qui leur
permet d'intervenir sur différents théâtres d'opération où leurs intérêts sont engagés.
B- Une puissance tentée par l'unilatéralisme
Le 11 septembre 2001, les EU sont touchés par les attentats terroristes revendiqués par
Al-
Qaïda. L’administration de G.W. Bush doit redéfinir ses priorités. La guerre contre le
terrorisme
et "l'Axe du Mal" devient l'objectif premier d'une puissance qui considère comme légitime
d'intervenir massivement pour défendre ses intérêts. Bush fils imprime une coloration
fortement unilatéraliste à sa politique étrangère, considérant que les États-Unis ont le
droit de
se passer de l'avis de la communauté internationale (deuxième guerre du Golfe,
intervention
en Irak en mars 2003, sans l’accord de l’ONU) et de porter la guerre contre des menaces
encore potentielles (théorie de la guerre préventive).
EX : Les interventions étatsuniennes au Moyen-Orient se passent ainsi parfois en dehors
du
droit international. L'intervention en 2001 pour combattre le réseau Al Qaïda en
Afghanistan se fait sous mandat de l'ONU. En revanche, l'Irak est envahit en 2003 sans
l'aval de l'ONU et la réprobation d'une partie de la communauté internationale dont la
France et la Russie.
C- Une puissance parmi d'autres
Ces impasses de la politique étrangère conduisent le président Bush à initier une légère
inflexion vers le multilatéralisme dès 2006. C'est une inflexion que son successeur B.
Obama
entend poursuivre et approfondir dans le cadre de ce que l'on appelle le smart power («
une
approche qui souligne la nécessité d'une armée forte, mais aussi d'alliances, de
partenariats et
d'institutions à tous les niveaux pour étendre l'influence américaine et établir la légitimité
du
pouvoir américain »).
EX : Obama n'est pas un doctrinaire mais bien un pragmatique, il entend permettre aux
États-Unis de restaurer leur image dans le monde.
S’ils ne dominent plus l’économie mondiale comme au lendemain de la 2nde Guerre
mondiale, depuis la crise financière de 2007, ils restent la première puissance militaire
(hard power), conservent une capacité d'influence politique et culturelle (soft power) et
cherchent à nouer des alliances sur de nouveaux théâtres (smart power) comme en Asie
pacifique.
Conclusion
Pôle majeur de l'espace mondial, les États-Unis ont construit leur domination sur la
puissance et le dynamisme de leur économie, mais également sur la conviction qu'ils ont,
par
essence, un rôle prééminent à jouer dans le monde, la destinée manifeste.
La Seconde Guerre
mondiale les a amenés à développer par étapes un modèle de puissance multiforme qui,
dans
le cadre de la guerre froide, assume son leadership sur une grande partie de la planète.
Avec la disparition de leur adversaire soviétique les États-Unis se trouvent confrontés à
un nouveau
défi, celui de construire autour d'eux un nouvel ordre mondial pacifié.
Puissance globale, les Etats-Unis ne parviennent cependant pas à réguler seuls la marche
du monde, même s'ils assument leurs responsabilités : ils suscitent des formes de
séduction et d'attraction inégalées, mais aussi d'opposition voire de rejet virulent. Malgré
les difficultés, le leadership étasunien demeure une réalité et le pays a toujours su,
jusqu'alors, s'adapter aux nouveaux défis qui lui sont proposés.
Les Etats-Unis et le monde depuis 1945
Introduction :
 En 2011, Barack Obama  1
er
président des E-U, invité au sommet de l’Asie orientale.
Présence marque : - recentrage de la diplomatie américaine du M.O vers le Pacifique
-réaffirmation d’une volonté de puissance et domination sur un nouvel espace stratégique
 En effet, E-U toujours eu volonté d’expansion sur leur territoire, leur but toujours de maintenir ou développer
leur puissance. Cette puissance définie comme capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la
scène internationale. E-U exercent toutes les composantes de la puissance :
-Hard Power: forme coercitive et tangible de la puissance qui utilise des moyens militaires et
économiques
-Soft Power: forme moins coercitive et moins tangible qui utilise des moyens politiques et culturels
Cette puissance est mise au service de la domination de la scène internationale car E-U se prête une destinée
manifeste, celle de devenir modèle de société idéal pour le monde.
 Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ?
 Plan
I-L’affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l’entrée en guerre froide (1945-1962)
A partir de 1945, les EU s’affirment comme une superpuissance dans la guerre froide.
A-Imposer un ordre mondial américain
EU  grands vainqueurs de la 2
nd
Guerre mondiale et tentent imposer un nouvel ordre mondial : la pax americana.
Attention : pax americana différent pax romana
En position de force : seul à posséder l’arme atomique en 1945 ; possèdent 65% stocks d’or mondiaux ; industrie
compte 50% de la production dans le monde.
Exemple 1:
E-U mettent en place  système économique et financier qui les favorisent : le système de Bretton-Woods de 1944.
Dollar  monnaie internationale de référence et son cours fixé sur sa valeur en or
EU imposent une vision libérale des échanges économiques mondiaux : le Fonds Monétaire International (FMI) crée à
cette occasion et E-U sont les principaux contributeurs financiers
Les accords du GATT de 1947 abaissent tous les droits de douane et supprime protection des producteurs nationaux
face aux exportateurs
Libéralisme économique  plus aucune frontière au échanges « laissez passer, laissez faire »
Exemple 2 :
EU  acceptent création d’une organisation internationale l’ONU (objectif de paix) mais ou ils dominent les débats.
ONU crée officiellement en 1945 à la conférence de San Francisco. Son siège est implanté à NY.
Ses deux grands principes sont : -règlement pacifique des conflits entre les nations
-droit des peuples à disposer d’eux-mêmes
EU y sont hégémoniques (tout puissant / dominant dans tous les domaines) jusqu’en 1950.
 disposent droit de veto au Conseil de sécurité aux côtés de la Chine, dé l’URSS, du Royaume-Uni et de la France
et toutes les résolutions proposées par les EU sont votées jusqu’en 1950.
B-Endiguer le communisme
Endiguer : empêcher, faire obstacle.
E-U  mettent en place politique de « l’endiguement » Politique adoptée par EU qui vise à « endiguer » expansion
communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés.
Exemple 1 : L’idée de l’endiguement remonte à 1945. Dès avril 1945 Harry Truman en a assez de « pouponnez les
Soviétiques ».
George Kennan (diplomate américain) dès 1946 propose « d’endiguer » l’expansion soviétique.
EU peur de 2 choses :
1. une alliance entre les Soviétiques, la gauche en Europe occidentale(ne cesse de monter) et les mouvements
nationalistes marxisants dans le monde colonisé
2. une expansion soviétique vers l’Ouest et vers le Sud
En 1947, Truman proclame officiellement la politique de l’endiguement au Congrès américain.
Exemple 2 : En Europe, la politique de l’endiguement se traduit par le plan Marshall.
Ce plan est une aide financière accordée aux pays européens pour leur reconstruction d’après-guerre.
Mais est aussi une aide politique pour aider les pays à résister au communisme.
Il sépare économiquement et idéologiquement l’Europe occidentale, alliée des EU, de l’Europe centrale et orientale,
alliée de l’URSS.
URSS -> refuse plan et influence pays d’Europe centrale et orientale pour qu’ils refusent aussi.
Exemple 3 : La politique de l’endiguement se traduit aussi par le plan militaire par des alliances, l’armement des alliés
ou des interventions directes.
EU et Europe mettent en place l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) et place les armées européennes
sous commandement américain en contrepartie d’1 protection nucléaire américaine. D’autres alliances sont conclues.
Bonus : Etude du texte de la doctrine Truman (12 mars 1947)
 2 modes de vie alternatifs :
1) repose sur volonté de la majorité, par des institutions libres, un gouvernement représentatif, des
élections libres, des garanties assurant la liberté individuelle, liberté de parole et de religion, et l’absence de
toute oppression politique.
2) repose sur volonté d’une minorité, par la force à la majorité, s’appuie sur la terreur et l’oppression, une
presse, une radio contrôlées, sur élections truquées et la suppression des libertés personnelles.
C-Diffuser un modèle de société
Mais doctrine de l’endiguement ne se conçoit pas seulement comme un rempart américain. Cette volonté d’expansion
est liée à la Destinée manifeste que se prête les EU.
Exemple 1 : Diffusion du modèle économique avec implantation des FTN (Firmes Transnationales) américaines en
Europe et en Amérique latine  profitent des accords du GATT.
Exemple 2 : Diffusion du modèle culturel ou American way of life avec le cinéma hollywoodien. Un sénateur américain
parle en 1950 d’un « plan Marshall dans le domaine des idées »
Dans une logique économique libérale, Truman réussit à faire lever les quotas d’importation sur les films américains
en France, Grande-Bretagne, Italie. Peut être aussi politique.
Bonus : Etude du texte Hollywood et l’Italie + Texte de Reagan face aux soviétiques
Transition : crise de Cuba de 1962 fait passer le monde tout prêt d’une guerre nucléaire. La volonté de puissance des
E-U prend alors le tournant de la détente avec l’URSS.
II-Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991)
De 1962 à 1991, la superpuissance étatsunienne est mise en difficulté au sein d’un monde bipolaire.
A-La Détente : un affrontement indirect
Après la crise de Cuba  relation entre URSS et EU se détendent. Des négociations sont engagées mais
l’affrontement indirect persiste.
Exemple 1 : conquête spatiale
L’affrontement est aussi une guerre des étoiles. Conquête de l’espace  enjeu de l’affrontement Est-Ouest.
Les Soviétiques  premiers à envoyer un homme (Youri Gagarine) dans l’espace en 1961.
NASA américaine 1
ère
à envoyer des astronautes sur la Lune en 1969.
Exemple 2 : conquête militaire par procuration
L’affrontement armé poursuit par « procuration ». En 1964, E-U interviennent au Vietnam pour lutter contre régime
communiste du Nord-Vietnam (soutenu par les Chinois).
En 1979, EU arment moudjahidines afghans contre pouvoir de Kaboul pro-soviétique (soutenue par armée rouge sur
place).
B-« No more Vietnam » : une puissance contestée
Au début des années 1970, politique des EU est mise à mal de l’intérieur par une dégradation du soutien de l’opinion
américaine et de l’extérieur par une contestation de leur impérialisme.
Exemple1 : 2 évènements mettent à mal le soutien de la populat° et ternissent ‘image des EU :
1. La guerre du Vietnam  opposition grandissante aux EU. Des manifestations pour dénoncer un dévoiement
des valeurs américaines.
2. L’affaire de Watergate du nom de l’immeuble abritant le parti démocrate à Washington, président Nixon fait
installer des micros. Face au scandale, Nixon démissionne en 1974.
Exemple 2 : La superpuissance américaine est contestée par l’extérieur.
Général de Gaulle conteste le leadership des EU et quitte le commandement de l’OTAN en 1966 en prenant une
diplomatie « tout azimut ».
Azimut : dans toutes les directions
En 1979, le shah d’Iran, allié des EU et pilier diplomatie au M-O, est renversé par la révolution islamique.
Sur le plan économique, EU sont aussi contestés par les économies japonaises et européennes.
Bonus : -Photographie : The Napalm Girl publié dans le New York times
Napalm : arme chimique qui brûle tout (Nick ut) et aussi une langue parlé par les sud-vietnamiens.
 Ce passe pendant la guerre du Vietnam
 Guerre menée par les EU qui ne diffuse pas la démocratie et les libertés mais la TERREUR.
C-« America is back » :une puissance rétablie
L’élection du président Reagan en 1981 change la donne. Son slogan est une volonté de rétablir la puissance
étatsunienne et en particulier face à l’URSS.
Exemple 1 : Course aux armements est relancée. Dépenses militaires augmentent de 40% entre 1982 et 1988 !
Un programme ambitieux IDS (Initiative de Défense Stratégique) est lancé en 1983 : de doter les EU d’un « bouclier
spatial » pour les protéger de toute attaque nucléaire. Il déstabilise l’URSS même si il est irréalisable. En Europe, des
« bouclier missiles » américains sont installés vers l’URSS.
Exemple 2 : Domination dans la course aux armements avantage décisif qui paradoxalement permet à Reagan
d’imposer à l’URSS un désarmement bilatéral. L’URSS connaît crise interne qui aboutit à sa dislocation en 1991.
Transition : Avec la fin de la guerre froide, les Etats-Unis passent du statut de superpuissance dans un monde
bipolaire à celui d’hyperpuissance dans un monde unipolaire.
III- De l’hyperpuissance au déclin relatif
Avec l’effacement de l’URSS, les Etats-Unis dominent les relations internationales même si ce leadership est
aujourd’hui libéralisme.
A-Une hyperpuissance
En 1989, victoire finale du libéralisme qui fut annoncé par Francis Fukuyama comme La Fin de l’histoire.
Avec la disparition de l’URSS, instaure un nouvel ordre mondial réactivant l’idéalisme wilsonien. Sans rival, les EU
sont qualifiés d’hyperpuissance.
Schéma
Rogue States
CORE
PARTNERS
USA CORE
Exemple 1 : Grâce à leur puissance militaire bénéficient capacité de projection qui permet d’intervenir sur différents
théâtres d’opération.
Le président républicain G.H.Bush (1989-1993) considère que les intérêts étatsuniens seront d’autant préservés que
les EU seront capable d’agir au nom de la communauté internationale = le multilatéralisme
Multilatéralisme : autour du noyau (USA Core) s’articulent les Core partners dont le noyau doit rechercher la
coopération, afin de lutter contre les principaux risques planétaires qu’incarnent les Etats-voyous, les Rogue states.
Première guerre du Golfe en 1991 fait suite à l’annexion par Irak du Koweit montre capacité des EU d’assumer leur
statut de leader mondial et volonté de faire respecter le droit international et leurs intérêts planétaires.
Exemple 2 : L’arrivée au pouvoir de Bill Clinton, démocrate, (1993-2001), politique étrangère connaît une inflexion
dans le cadre de l’enlargement, politique de promotion de la paix, de la démocratie et de l’économie de marché à
travers le monde.
De nouvelles interventions diplomatiques, militaires et multiplication des accords de libre-échange ont lieu.
B-Une puissance tentée par l’unilatéralisme
Le 11 septembre 2001, les EU sont touchés par les attentats terroristes revendiqués par Al-Qaida.
Bush fils imprime une coloration fortement unilatéralisme considérant que les EU ont le droit de se passer de l’avis de
la communauté internationale.
Schéma :
Exemple :
L’intervention en 2001 pour combattre le réseau Al Qaida en Afghanistan se fait sous mandat de l’ONU.
En 2003, l’Irak est envahit sans l’aval de l’ONU et la réprobation d’1 partie de la communauté internationale.
La politique de G.W.Bush s’appuie sur force inégalée du complexe-militaro-industriel.
Si les invasions de l’Irak sont aisées, elles ne permettent pas de réellement pacifier ces pays.
Ces interventions nourrissent de forts courants anti-interventionnistes aux EU et viennent ternir l’image d’un pays qui
semblent s’asseoir sur ces idéaux (pratique la torture).
C-Une puissance parmi d’autres
Ces impasses de la politique étrangère conduisent Bush à initier une légère inflexion vers le multilatéralisme dès
2006. Barack Obama entend poursuivre et approfondir cette inflexion dans le cadre du smart power.
Exemple 1 : Obama est un pragmatique, permettre aux EU de restaurer leur image dans le monde.
 Le multilatéralisme et la coopération internationale sont les instruments essentiels de sa politique étrangère.
Cependant, il ne se prive pas de levier militaire et la lutte contre Al-Qaida montre forme de continuité mais aussi de
rupture.
Il considère que le déploiement de la puissance militaire est contre-productif : peut être perçu comme de l’arrogance et
se retourner contre les EU.
Le maintien de l’avancée technologique des EU est un enjeu essentiel au maintien de leur puissance présente et
future.
Conclusion
USA
CORE
ROGUE STATE
Les Etats-Unis et le monde depuis 1945
Problématique : Comment la puissance s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis
1945 ?
I) L’affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l’entrée en
guerre froide (1945-1962)
A) Imposer un ordre mondial américain
Les Etats-Unis sont les grands gagnants de la Seconde Guerre mondiale et tentent d’imposer
la pax americana. Ils mettent en place un système économique et financier qui les favorisent :
le système de Bretton-Woods. Ils imposent également une vision libérale des échanges
économiques mondiaux. On créé donc à cette occasion le FMI, qui adopte cette idéologie. En
1945 l’ONU est créé à la conférence de San Francisco. Les Etats-Unis y sont hégémoniques
jusqu’en 1950 et disposent d’un droit de veto au cotés de la Chine, de l’URSS, du Royaume-
Uni et de la France.
B) Endiguer le communisme
En 1946 le diplomate américain à Moscou, George Kennan propose « d’endiguer » l’expansion
soviétique. Les Etats-Unis vont alors mettre en place, en 1947, la politique de « l’endiguement
», une politique qui consiste à aider militairement et économiquement leurs alliés. Elle se
traduit en Europe par le plan Marshall. Ce plan sépare l’Europe occidentale (alliée des E-U) et
l’Europe centrale et orientale (alliée de l’URSS). Cette politique se traduit aussi sur le plan
militaire, avec l’Europe les Etats-Unis mettent en place l’OTAN qui place les armées
européennes sous le commandement américain en contrepartie d’une protection nucléaire
américaine. Les Etats-Unis vont conclure d’autres alliances dans le monde : en Amérique
latine (Pacte de Rio en 1947), au Moyen-Orient (Pacte de Bagdad en 1955).
C) Diffuser un modèle de société
Il y a une volonté d’expansion liée a la destinée des Etats-Unis qui est de répandre la
civilisation dans le continent américain et de servir de modèle au monde. Par exemple,
l’implantation de firmes transnationales américaine en Europe ou en Amérique latine. Les
Etats-Unis vont également diffuser leur modèle culturel, l’American way of life.
II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde
bipolaire (1962-1991)
A) Un effondrement indirect
De 1962 à 1991, les Etats-Unis sont mis en difficulté. Après la crise de Cuba, les relations
entre les Etats-Unis et L’URSS se détendent et l’affrontement devient de plus en plus indirect.
La conquete de l’espace est un enjeu de cet affrontement.
B) Une puissance contestée
Au début des années 1970, la puissance américaine est mise à mal. La guerre du Vietnam et
l’affaire du Watergate, l’immeuble ou le président Nixon a fait installer des micros, vont ternir
l’image des Etats-Unis dans le monde. En 1966 le général de Gaulle conteste le leadership
américain et quitte le commandement de l’OTAN. En 1979, le shah d’Iran, allié des Etats-Unis
est renversé après une révolution, et l’Iran prend ses distances avec les Etats-Unis.
C) Une puissance rétablie
En 1981 l’élection de Ronald Reagan change la donne. Il a pour but de rétablir la puissance
américaine. Entre 1982 et 1988 les dépenses militaires sont augmentées de 40%. Le projet
IDS est lancé en 1983. Ce projet déstabilise l’URSS qui ne peut plus suivre
technologiquement. La domination dans la course au armement permet à Reagan d’imposer a
l’URSS un désarmement bilatéral. Après une crise interne, l’URSS s’effondre en 1991.
III) De l’hyperpuissance au déclin relatif
A) Une hyperpuissance
Avec la disparition de l’URSS, les Etats-Unis pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre
mondial réactivant l’idéalisme. Sans rival, les Etats-Unis sont désormais qualifiés
d’hyperpuissance. Avec le président G. H. Bush, les Etats-Unis deviennent une hyperpuissance
multilatéraliste. La première guerre du Golfe en 1991 est l’incarnation de cette vision
géopolitique. Les Etats-Unis montrent qu’ils assument leur statut de leader mondial. Avec Bill
Clinton, il y a une politique de promotion de la paix, de nouvelles interventions diplomatiques
et militaires.
B) Une puissance tenté par l’unilatéralisme
Le 11 septembre 2001, les Etats-Unis sont touchés par les attentats terroristes revendiqués
par Al-Qaïda. La guerre contre le terrorisme devient le premier objectif du gouvernement du
G. W. Bush. Bush opte alors pour l’unilateralisme, comme le montre la deuxième guerre du
Golfe. En effet en 2003, les Etats-Unis interviennent en Irak sans mandat de l’ONU. Ces
interventions vont alors ternir l’image du pays qui semble s’asseoir sur ses idéaux.
C) Une puissance parmi d’autres
En 2006, le président Bush est conduit à initier une inflexion, vers le multilatéralisme. C’est
une inflexion que son successeur B. Obama entend approfondir dans le cadre du smart power.
Obama veut permettre aux Etats-Unis de restaurer leur image dans le monde. Il privilégie les
opérations secrètes menées par les forces spéciales plutôt que la guerre « classique ». Les
Etats-Unis ne dominent plus l’économie mondiale comme au lendemain de la Seconde Guerre
mondiale, mais ils restent tout de même la première puissance militaire et sont influant
politiquement et culturellement.
Conclusion : Les Etats-Unis ont construit leur domination sur la puissance et le dynamisme
de leur économie. La Seconde Guerre mondiale les a amenés à développer un modèle de
puissance qui assume son leadership planétaire. Même si ils assument leurs responsabilités,
les Etats-Unis ne parviennent pas à réguler seuls la marche du monde.
Chronologie :
- 1944 : Accord de Bretton-Woods
- 1945 : Création de l’ONU à la conférence de San Francisco
- 1962 : Crise de Cuba
- 1960-1973 : Guerre du Vietnam
- 1973-1974 : Affaire Watergate
- 1991 : Guerre du Golfe
- 11/09/2001 : Attentats terroristes a New York et Washington
- 2003 : 2e
intervention en Irak
Les Etats-Unis et le monde depuis 1945
Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle exercée et affirmée dans le
monde depuis 1945 ?
Définitions
 Puissance : capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scène
internationale. On distingue traditionnellement deux composantes de la puissance :
 Le hard power : domaines militaire et économique, capacité de contraindre par a
force
 Le soft power : domaines culturel et politique, capacité d’influencer par la
culture, les valeurs et les discours.
 Superpuissance : qualificatif appliqué pendant la guerre froide aux Etats-Unis et à
l’URSS qui dominaient le monde en dirigeant chacun un bloc.
 Hyperpuissance : puissance sans égale, dominant dans tous les domaines. Le terme
est employé pour désigner les Etats-Unis après la guerre froide. Il se distingue de
« superpuissance » qui s’applique à deux Etats, les Etats-Unis et l’URSS.
Les présidents américains depuis 1945
Démocrates Républicains Période
Harry Truman 1945-1952
Dwight Eisenhower 1952-1960
John F. Kennedy 1960-1963
Lindon B. Johnson 1963-1968
Richard Nixon
Gerald Ford
1968-1974
Jimmy Carter 1976-1980
Ronald Reagan 1981-1989
George H.W. Bush 1988-1993
Bill Clinton 1992-2000
George W. Bush 2001-2009
Barack Obama 2008-
Introduction
(Accroche) En 2011, Barack Obama est le premier président des Etats-Unis invité au
sommet de l’Asie orientale qui se réunit pour la 6e fois à Bali (Indonésie). Cette présence
marque à la fois un recentrage de la diplomatie américaine du Moyen-Orient vers le
Pacifique et la réaffirmation d’une volonté de puissance et de domination sur un nouvel
espace stratégique.
(Analyse du sujet) En effet, les Etats-Unis ont toujours eu une volonté d’expansion
sur leur territoire ou celui des autres, leur but étant toujours de maintenir ou de développer
leur puissance. Définition puissance. Cette puissance est mise au service de la domination
de la scène internationale car les Etats-Unis se prêtent à une destinée manifeste, celle de
devenir un modèle de société idéal pour le monde.
(Problématique) Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle exercée et affirmée
dans le monde depuis 1945 ?
(Annonce du plan)
Développement
I) L’affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l’entrée en guerre froide
(1945-1962)
A) Imposer un ordre mondial américain
- E-U grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale
- tentent d’imposer un nouvel ordre mondial (pax americana)
- sont les seuls à posséder l’arme atomique en 1945 (URSS en 1949)
- leur industrie compte pour 50% de la production dans le monde
Exemple 1 : Mise en place en 1944 du système économique et financier de Bretton-Woods
(doctrine libérale = libéralisme économique « laisser faire, laisser passer). Accords du GATT
en 1947.
Exemple 2 : Création en 1945 de l’ONU, ses deux grands principes sont : le règlement
pacifique des conflits entre les nations, et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.
B) Endiguer le communisme
- mise en place de la politique de « l’endiguement » (doctrine Truman), vise à empêcher
l’expansion du communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés, les E-U
justifient cette doctrine en se disant les champions du « monde libre »
Accords de Bretton-
Woods (le dollar devient
la monnaie de
référence, le libéralisme
économique s’impose
avec la création du
FMI)
Création de l’ONU
à la conférence de
San Francisco
Accords du GATT (le
libéralisme économique
s’impose avec la baisse
des barrières douanières
et la promotion de l’égalité
producteurs
nationaux/exportateurs
étrangers)
1944 1945 1947
Exemple 1 : 1947, proclamation officielle de la politique de l’endiguement par le président
Truman au Congrès américain, bien que cette idée remonte à 1945.
Exemple 2 : Plan Marshall en Europe :
- Aide financière accordée aux pays européens pour leur reconstruction d’après-
guerre ;
- Aide politique pour aider les pays à résister au communisme.
Sépare économiquement et idéologiquement l’Europe occidentale (alliée des E-U) de l’Europe
centrale et orientale (allie de l’URSS) qui refuse le plan sous l’influence de l’URSS.
Exemple 3 : La politique de l’endiguement se traduit aussi sur le plan militaire par des
alliances, l’armement des alliés ou des interventions directes (mise en place de l’OTAN avec
l’Europe, armement d’Israël, intervention en Corée entre 1950 et 1953 après l’attaque
communiste.
C) Diffuser un modèle de société
- volonté de conquête à travers la diffusion d’un modèle économique (le libéralisme),
politique (la démocratie), et culturel (l’American way of life)
-volonté d’expansion liée à la Destinée manifeste que se prêtent les E-U
Exemple 1 : implantation des FTN américaines en Europe et en Amérique Latine
Exemple 2 : diffusion du modèle culturel, ou American way of life, avec le cinéma
hollywoodien.
Exemple 3 : implantation des malls
Transition : La crise de Cuba de 1962 fait passer le monde tout prêt d’une guerre
nucléaire. La volonté de puissance des Etats-Unis prend alors le tournant de la
détente avec l’URSS.
II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991)
1960 1962 1969 1973 1979 1989
1961 1974
Guerre du Vietnam Guerre d’Afghanistan
Affaire du WatergateCrise de Cuba
Youri Gagarine
dans l’espace
Les E-U envoient les
premiers des astronautes
sur la Lune
A) La Détente : un affrontement indirect
- après la crise de Cuba, les relations directes entre l’URSS et les Etats-Unis se détendent
- des négociations sont engagées pour limiter l’armement nucléaire, mais l’affrontement
indirect persiste
La conquête de l’espace est un enjeu de l’affrontement Est-Ouest :Exemple 1 :
- En 1961 les soviétiques sont les premiers à envoyer un homme, Youri Gagarine,
dans l’espace ;
- En 1969, la NASA américaine est la première à envoyer des astronautes sur la Lune.
Affrontement armé par « procuration » : en 1964 les E-U interviennent auExemple 2 :
Vietnam pour lutter contre le régime communiste du Nord-Vietnam soutenu par les Chinois.
B) « No more Vietnam » : une puissance contestée
Années 1970 : politique de puissance des E-U est mise à mal :
- De l’intérieur : dégradation du soutien de l’opinion américaine à ses gouvernements
- De l’extérieur : contestation de l’impérialisme.
Deux évènements ternissent l’image des E-U :Exemple 1 :
- La guerre du Vietnam (photo « la petite fille brulée au napalm »)
- L’affaire du Watergate (espionnage du parti démocrate par le président Nixon,
contraint à démissionner en 1974).
Puissance américaine contestée de l’extérieur :Exemple 2 :
- 1966, le général de Gaulle quitte le commandement de l’OTAN
- 1979, le shah d’Iran, allié des E-U est renversé par la révolution islamique
- Sur le plan économique, les E-U sont contestés par les économies japonaises et
européennes qui se sont relevés.
C) « America is back » : une puissance rétablie
Élection du président Raegan en 1981 : son slogan « America is back » montre la volonté de
rétablir la puissance étatsunienne et en particulier face à l’URSS.
La course aux armements est relancée :Exemple 1 :
- Les dépenses militaires augmentent de 40% entre 1982 et 1988
- 1983, Initiative de Défense Stratégique : projet visant à doter les E-U d’un « bouclier
spatial » pour les protéger de toute attaque nucléaire.
La domination dans la course aux armements est un avantage décisif pourExemple 2 :
s’imposer à l’URSS. L’URSS connait également une crise interne qui aboutit à sa dislocation
en 1991.
Transition : Avec la fin de la guerre froide, les Etats-Unis passent du statut de
superpuissance dans un monde bipolaire à celui d’hyperpuissance dans un monde
unipolaire.
III) De l’hyperpuissance au déclin relatif
A) Une hyperpuissance
En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce La fin de l’histoire, c’est-à-
dire la victoire finale du libéralisme sur toute autre idéologie. Sans rival, les E-U sont
désormais qualifiés d’hyperpuissance.
Grâce à leur puissance militaire, ils bénéficient d’une capacité de projectionExemple 1 :
qui leur permet d’intervenir sur différents théâtres d’opération où leurs intérêts sont
engagés.
Vision géopolitique : le multilatéralisme
Core
USA
Core partners
Rogue States
Cette vision montre la capacité des E-U
d’assumer leur statut de leader mondial et leur
volonté de faire respecter le droit international et
leurs intérêts planétaires.
Arrivée au pouvoir du démocrate Bill Clinton (1993-2001) : politique deExemple 2 :
promotion de la paix, de la démocratie et de l’économie de marché à travers le monde
(accords d’Oslo entre Israéliens et Palestiniens en 1993, création de l’ALENA, élargissement
de l’OTAN à la Pologne, à la République tchèque et la Hongrie en 1999).
1991 1995 2001 2003 2008 2009
Guerre du Golfe
(intervention au
Koweït)
Création
de l’OMC
2e intervention
en Irak
Attentats terroristes à
New York et Washington
le 11 septembre
Election de Barack
Obama
Fin de la mise en
place de l’ALENA
B) Une puissance tentée par l’unilatéralisme
Après avoir été touchés par les attentats terroristes
revendiqués par Al-Qaïda le 11 septembre 2001, les E-U
considèrent comme légitime d’intervenir massivement pour
défendre ses intérêts. Bush fils imprime une coloration
fortement unilatéraliste à sa politique étrangère.
Core
USA
Rogue States
Les interventions étatsuniennes au Moyen Orient se passent ainsi parfois duExemple :
droit international (l’Irak est envahi en 2003 sans l’aval de l’ONU). Ces interventions
ternissent l’image d’un pays qui semblent s’asseoir sur ses idéaux (prison secrète de
Guantanamo où l’on pratique officiellement la torture).
C) Une puissance parmi d’autres
- impasse de la politique étrangère  légère inflexion vers le multilatéralisme dès 2006.
- Barack Obama entend poursuivre et approfondir cette inflexion dans le cadre du smart
power (« une approche qui souligne la nécessité d’une armée forte, mais aussi d’alliances,
de partenariats et d’institutions à tous les niveaux pour étendre l’influence américaine et
établir la légitimité du pouvoir américain »).
Obama n’est pas un doctrinaire mais bien un pragmatique, il entend permettreExemple 1 :
aux E-U de restaurer leur image dans le monde. Pour cela, le multilatéralisme et la
coopération internationale sont les instruments essentiels de sa politique étrangère.
S’ils ne dominent plus l’économie mondiale depuis la crise de 2007, les E-UExemple 2 :
restent la première puissance militaire (hard power), conservent une capacité d’influence
politique et culturelle (soft power) et cherchent à nouer des alliances sur de nouveaux
théâtres (smart power) comme en Asie Pacifique.
Conclusion
Pôle majeur de l’espace mondial, les E-U ont construit leur domination sur la puissance et
le dynamisme de leur économie, mais également sur la conviction qu’ils ont, par essence, un
rôle prééminent à joueur dans le monde, la destinée manifeste. Malgré les difficultés, le
leadership étasunien demeure une réalité et le pays a toujours su, jusqu’alors, s’adapter
aux nouveaux défis qui lui sont proposés.
LA PUISSANCE AMERICAINE DANS LE MONDE DEPUIS 1945
Partie A : Fiche de cours
I. 1945 – 1962 : Affirmation de la
puissance des Etats-Unis avec
l’entrée en guerre froide
A) Imposer un ordre mondial américain
 Idée de « Pax Americana » (position de
force)
 Domaine économique (Bretton-
Woods, FMI, GATT)
 Domaine politique (ONU, Conseil
de sécurité)
B) Endiguer le communisme
 Doctrine Truman (déf) + justification des
Etats-Unis
 2 peurs auxquelles remédie la
politique de l’endiguement
(Alliance entre Soviétiques +
Expansion soviétique. vers
l’Ouest et le Sud)
 Volet économique (Plan
Marshall)
 Volet militaire (Alliances +
interventions directes)
C) Diffuser un modèle de société
 Doctrine Truman = rempart américain +
conquête (diffusion d’un modèle
économique et politique)
 Volonté d’expansion liée à la Destinée
manifeste
 Un modèle économique (FTN)
 Un modèle culturel (American
Way of Life)
II. 1962 – 1991 : Une superpuissance
mise en difficulté dans un monde
bipolaire
A) La Détente : un affrontement direct
 Persistance de l‘affrontement indirect
malgré Détente installée suite à la crise
de Cuba
 Conquête de l’espace (Youri
Gagarine, 1961 // astronautes sur
la Lune, 1969)
 Affrontements par « procuration »
(Vietnam + Afghanistan)
B) « No more Vietnam » : une puissance
contestée
 Début années 70 : politique de
puissance rejetée
 Contestations internes
(dégradation du soutien de la pop
à son gouvernement)
 Contestations externes (de
l’impérialisme américain –
moyens diplomatiques et
économiques)
C) « America is back » : une puissance
rétablie
 1981 : Reagan élu – Volonté rétablir la
puissance américaine (cf : slogan)
 Relance de la course aux
armements (IDS)
 Une course gagnée, un avantage
décisif (désarmement imposé par
Reagan + 1991)
III. 1991 – 2015 : de l’hyperpuissance
au déclin relatif
A) Une hyperpuissance
 1989 : victoire des E-U sur l’URSS :
nouvel ordre mondial
 Puissance militaire : projection
militaire + multilatéralisme
(Rogue States, faire respecter le
droit international, intérêts
planétaires)
 Enlargement = inflexion de la
politique étrangère (promotion de
la paix, l’économie de marché, la
démocratie + interventions
diplomatiques, militaires, accords
de libre-échange)
B) Tentation de l’unilatéralisme
 Lutte contre « l’Axe du mal » et
unilatéralisme politique
 Bush et la politique étrangère
(non respect de l’avis de la
communauté internationale +
guerre contre des menaces
potentielles  Afghanistan, Irak)
C) Une puissance parmi d’autres
 Multilatéralisme et smart power
 Multilatéralisme et coopération
internationale depuis 2006 (mais
aussi actions secrètes plutôt que
guerre ouverte)
 Une influence triple (hard power,
soft power, smart power)
Partie B : Connaissances essentielles (frise + définition)
LA PUISSANCE AMERICAINE DANS LE MONDE DEPUIS 1945
puissance : capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale. On distingue
traditionnellement deux composantes de la puissance (depuis 1990 et les travaux de l'universitaire américain
Joseph Nye) : le hard power, composante coercitive et tangible, qui s'exerce surtout dans les domaines
militaire et économique (capacité de contraindre par la force), et le soft power, composante moins coercitive
et tangible, qui s'exerce surtout dans les domaines culturel et politique (capacité d'influencer par la culture,
les valeurs et les discours).
superpuissance : qualitatif appliqué pendant la guerre froide aux États-Unis et à l'URSS qui dominaient le
monde en dirigeant chacun un bloc.
Hyperpuisance : puissance sans égale, dominant dans tous les domaines. Le terme est employé pour désigner
les États-Unis après la guerre froide. Il se distingue de « superpuissance » qui s'applique aux États-Unis et à
l'URSS.
Introduction
Accroche : Barack Obama premier président invité au sommet de l'Asie orientale en 2011 :
recentrage de la diplomatie américaine du M.O vers le Pacifique et réaffirmation d'une volonté de puissance
et de domination sur un nouvel espace stratégique.
Analyse du sujet : lien entre puissance (définition) et les États-Unis.
Problématique : Comment la puissance américaine s'est elle exercée et affirmée dans le monde
depuis 1945 ?
Annonce du plan
I/ L'affirmation de la puissance des États-Unis avec l'entrée en guerre froide (1945-1962)
A- Imposer un ordre mondial américain
Etats-Unis : vainqueur de la Seconde Guerre mondiale
tentent d'imposer un nouvel ordre mondial selon leurs volontés : la pax americana
en position de force : sont les seuls à posséder l'arme atomique en 1945
possèdent 65% des stocks d'or mondiaux
leur industrie compte 50% de la prodution mondiale
○ Exemple 1 : - mise en place d'un système économique et financier nouveau les
favorisant : système de Bretton-Woods de 1944 (Bretton Woods : ville au Nord-Est
des E.U)
- le dollar devient la monnaie internationale de référence et son cours
est fixé sur sa valeur en or
- imposent une vision libérale des échanges économiques mondiaux :
le Fonds Monétaire International (FMI) adopte cette idéologie et les
E.U (principaux contributeurs) y possèdent un droit de veto de fait.
- Accords du GATT de 1947 (accords général sur les tarifs douaniers
et le commerce) abaissent tous les droits de douane et supprime la
protection des producteurs nationaux face aux exportateurs.
○ Exemple 2 : - Les E.u acceptent création de l'ONU, officiellement en 1945 à la conférence
de San Francisco, mais dominent les débats.
- Ses deux grands principes : règlement pacifique des conflits entre les
nations et le droit des peuple à disposer d'eux-mêmes (chaque peuple a le
droit de décider de son destin) .
- Les E.U y sont hégémoniques ( dominant dans tous les domaines) au moins
jusqu'en 1950. Siège symboliquement implanté à New York
– Disposent d'un droit de veto au Conseil de sécurité aux côtés du Royaume-
Uni, de la France, de la Chine et de L'URSS. Pratiquement toutes les
résolutions proposées par les E.U sont votées jusqu'en 1950.
B- Endiguer le communisme
Mise en place par les E.U d'une politique d'endiguement qui consiste à endiguer l'expansion du communisme
par une aide économique et militaire à leurs alliés et justifient cette doctrine en prônant les valeurs de la
démocratie et d'un monde libre contre le totalitarisme soviétique.
Exemple 1 : Dès avril 1945 : président Truman dit qu'il en a assez de « pouponner les
soviétiques ». George Kennan propose d'endiguer l'expansion soviétique.
Les E.U ont peur de : • une alliance entre les Soviétiques, la gauche en Europe
occidentale ne cesse de monter et les mouvements marxisants dans le monde
colonisé ; • une expansion soviétique vers l'Ouest et le Sud (accès au détroit
stratégiques turcs et au pétrole iranien).
1947 : proclamation officielle par Truman de la politique de l'endiguement au
Congrès américain
Exemple 2 : politique de l'endiguement traduite en Europe par le plan Marshall
plan Marshall: aide financière accordée aux pays européens pour leur reconstruction
d'après guerre et politique pour aider les pays à résister au communisme
l'URSS refuse le plan et influence les pays d'Europe centrale et orientale pour qu'ils
refusent également
Exemple 3 : Politique de l'endiguement également sur le plan militaire ;
Mise en place par les E.U avec l'Europe de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord
(OTAN) qui place les armées européennes sous commandement américain en
contrepartie d'une protection nucléaire américaine
Autres alliances : en Amérique latine (Pacte de Rio en 1947), au Moyen Orient (Pacte
de Bagdad en 1955), en Asie du sud est (OTASE en 1954).
C- Diffuser un modèle de société
La doctrine de l'endiguement est également une conquête à travers la diffusion d'un modèle économique, le
libéralisme, politique, démocratique et culturel : l'American way of life.
La destinée manifeste est une doctrine formulée selon laquelle les E.U ont la mission historique de répandre
la civilisation dans le continent américain et de servir de modèle au monde ce qui rejoint la volonté
d'expansion.
○ Exemple 1 : diffusion modèle énonomique grâce à l'implantation de firmes transnationales (FTN)
américaines en Europe et en Amérique latine (IBM, ITT, General Electric ou United
Fruit) qui profitent des accords du GATT.
○ Exemple 2 : diffusion modèle culturel ou American way of life avec le cinéma hollywoodien
Un sénateur américain parle en 1950 d'un « plan Marshall dans le domaine des idées »
Truman réussit à faire lever les quotas d'importation sur les films américains en
France, au Royaume Uni, Italie et RFA (accords Blum-Byrnes de 1946).
II/ Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991)
De 1962 à 1991, la superpuissance étatsunienne est mise en difficulté au sein d'un monde bipolaire
A- La Détente : un affrontement indirect
Après la crise de cuba: les relations directes entre l'URSS et l'E.U se détendent et des négociations sont
engagées pour limiter l'armement nucléaire mais l'affrontement indirect persiste.
○ Exemple 1 : conquête de l'espace= enjeu de l'affrontement Est-Ouest. Youri Gagarine (soviétique)
est le premier homme à aller dans l'espace en 1961. Mais la NASA américaine est la première à
envoyer des astronautes sur la Lune en 1969.
○ Exemple 2 : L'affrontement armé se poursuit par procuration.
1964 : intervention des E.U au Vietnam pour lutter contre le régime communiste du
Nord-Vietnam soutenu par les Chinois.
1979 : armement des moudjahidines afghans par les E.U contre le pouvoir de Kaboul
pro-soviétique soutenue par l'armée rouge sur place.
B- « No more Vietnam » : une puissance contestée
Début des années 1970 : politique de puissance des E.U mise à mal de l'intérieur et de l'extérieur
De l'intérieur : dégradation du soutien de l'opinion américaine à ses gouvernements
De l'extérieur : contestation de leur impérialisme
○ Exemple 1 : 2 événements mettent à mal le soutien de la population à leur gouvernement et
ternissent l'image des E.U dans le monde :
- guerre du Vietnam qui rencontre une opposition grandissante aux E.U
( manifestations dénonçant le dévoiement des valeurs américaines et partisans
d'une égalité des droits des Afro-américains)
- affaire du Watergate du nom de l'immeuble abritant le parti démocrate à
Washington où le président Nixon, républicain a fait installer des micros. En
1974 : président Nixon contraint de démissionner après le scandale.
○ Exemple 2 : superpuissance américaine contestée de l'extérieur :
-leadership des E.U contesté par le général de Gaulle qui quitte le commandement
de l'OTAN en 1966 prônant une diplomatie « tout azimut »
- en 1979 le shah d'Iran, allié des E.U et pilier de leur diplomatie au Moyen
Orient est renversé par la révolution islamique ; l'Iran prend définitivement ses
distances avec les E.U et sont désignés comme le « grand Satan ».
- E.U contestés sur le plan économique par les économies européennes et
japonaises qui se sont relevées.
C- « America is back » : une puissance rétablie
Le président Reagan est élu en 1981
Son slogan de campagne « America is back » montre sa volonté de rétablir la puissance étatsunienne en
particulier face à l'URSS.
○ Exemple 1 : course aux armements relancée :
- dépenses militaires augmentent de 40% entre 1982 et 1988
- programme appelé Initiative de Défense Stratégique (IDS) lancé en 1983 consiste
à doter les E.U d'un « bouclier spatial » pour les protéger de toute attaque
nucléaire. Projet irréalisable mais déstabilise l'URSS incapable de suivre
technologiquement.
- missiles américains installés en Europe occidentale et pointés vers l'URSS
○ Exemple 2 : domination dans la course aux armements= avantage décisif qui permet
paradoxalement à Reagan d'imposer à l'URSS dirigée par Gorbatchev un désarmement
bilatéral
III/ De l'hyperpuissance au déclin relatif
Avec l'effondrement de l'URSS, les E.U dominent les relations internationales même si ce leadership est
aujourd'hui contesté.
A- Une hyperpuissance
1989 : le politologue étatsunien Francis Fukuyama annonce La fin de l'histoire, la victoire finale du
libéralisme sur toute autre idéologie.
avec la disparition de l'URSS : les E.U pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre mondial, sans rival ils sont
désormais qualifiés d'hyperpuissance.
• multilatéralisme : - grâce à leur puissance militaire les E.U sont capables d'intervenir sur différents
territoires lorsque leurs intérêts sont en jeu. Ils correspondent au noyau le
« core » et autour d'eux s'articulent les « core partners » dont le noyau doit
rechercher la coopération pour lutter contre les États-voyous, les Rogue States.
- 1991 : première guerre du golfe (suivant l'annexion par l'Irak du Koweït) est en
partie l'incarnation de cette vision géopolitique. Elle montre la capacité des E.U
d'assumer leur statut de leader mondial et leur volonté de faire respecter le droit
international (intervention sous mandat de l'ONU) et leurs intérêts planétaires
(cherchent à sécuriser l'approvisionnement en hydrocarbures).
• arrivée au pouvoir de Bill Clinton : - politique étrangère connaît une inflexion, politique de
promotion de paix, de la démocratie, et de l'économie de
marché à travers le monde.
- nouvelles interventions diplomatiques (accords de Oslo 1993
entre israéliens et palestiniens), militaires ( rôle décisif dans le
conflit yougoslave à Dayton en 1995 et au Kosovo en 1999) et
multiplication des accords de libre-échange (création de
l'ALENA, élargissement de l'OTAN à la Pologne, à la
République Tchèque et la Hongrie en 1999).
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2
Histoire 2

Contenu connexe

Tendances

COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Cours guerre froide
Cours  guerre froideCours  guerre froide
Cours guerre froide
Thomas Galoisy
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
Histoire 6
Histoire 6Histoire 6
Histoire 6
Vianney Orjebin
 
Usa ds le monde depuis 1918 ii iii
Usa ds le monde depuis 1918 ii  iiiUsa ds le monde depuis 1918 ii  iii
Usa ds le monde depuis 1918 ii iii
CeleciaVeltz
 
Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...
Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...
Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...
Olivier Perbet
 
De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955
De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955
De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955
ferrierregis
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
Vivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifasciste
Vivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifascisteVivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifasciste
Vivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifasciste
Fernando Alcoforado
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Le capitalisme et le fascisme global
Le capitalisme et le fascisme globalLe capitalisme et le fascisme global
Le capitalisme et le fascisme global
Fernando Alcoforado
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Guerre Froide Rel Int 002
Guerre Froide Rel Int 002Guerre Froide Rel Int 002
Guerre Froide Rel Int 002origene
 
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Descriptif
DescriptifDescriptif
Descriptif
Maximilien Arafat
 
cours
courscours
cours
houizot
 

Tendances (19)

COURS
COURSCOURS
COURS
 
cours
courscours
cours
 
Correction ds
Correction dsCorrection ds
Correction ds
 
Cours guerre froide
Cours  guerre froideCours  guerre froide
Cours guerre froide
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
Histoire 6
Histoire 6Histoire 6
Histoire 6
 
Usa ds le monde depuis 1918 ii iii
Usa ds le monde depuis 1918 ii  iiiUsa ds le monde depuis 1918 ii  iii
Usa ds le monde depuis 1918 ii iii
 
Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...
Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...
Géopolitique des USA - Les intérêts stratégiques de la puissance américaine e...
 
De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955
De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955
De La Rupture Entre Les Deux Grands à La Mise En Place Des Blocs 1947 1955
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
Vivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifasciste
Vivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifascisteVivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifasciste
Vivre les 74 ans de la fin de la tyranny nazifasciste
 
cours
courscours
cours
 
Le capitalisme et le fascisme global
Le capitalisme et le fascisme globalLe capitalisme et le fascisme global
Le capitalisme et le fascisme global
 
cours
courscours
cours
 
Guerre Froide Rel Int 002
Guerre Froide Rel Int 002Guerre Froide Rel Int 002
Guerre Froide Rel Int 002
 
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
 
cours
courscours
cours
 
Descriptif
DescriptifDescriptif
Descriptif
 
cours
courscours
cours
 

En vedette

Géographie 9
Géographie 9Géographie 9
Géographie 9
Vianney Orjebin
 
Géographie 5
Géographie 5Géographie 5
Géographie 5
Vianney Orjebin
 
Géographie 6
Géographie 6Géographie 6
Géographie 6
Vianney Orjebin
 
Géographie 4
Géographie 4Géographie 4
Géographie 4
Vianney Orjebin
 
Géographie 8
Géographie 8Géographie 8
Géographie 8
Vianney Orjebin
 
Géographie 7
Géographie 7Géographie 7
Géographie 7
Vianney Orjebin
 
Géographie 11
Géographie 11Géographie 11
Géographie 11
Vianney Orjebin
 
Géographie 3
Géographie 3Géographie 3
Géographie 3
Vianney Orjebin
 
Histoire 1
Histoire 1Histoire 1
Histoire 1
Vianney Orjebin
 
Géographie 1
Géographie 1Géographie 1
Géographie 1
Vianney Orjebin
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Géographie 10
Géographie 10Géographie 10
Géographie 10
Vianney Orjebin
 
Du développement au développement durable
Du développement au développement durableDu développement au développement durable
Du développement au développement durable
Vianney Orjebin
 
L'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielleL'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielle
Vianney Orjebin
 
Rédiger une composition
Rédiger une compositionRédiger une composition
Rédiger une composition
Vianney Orjebin
 
Géographie 2
Géographie 2Géographie 2
Géographie 2
Vianney Orjebin
 
DJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac Nokoué
DJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac NokouéDJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac Nokoué
DJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac Nokoué
Vianney Orjebin
 
Liste des croquis terminale l es
Liste des croquis terminale l esListe des croquis terminale l es
Liste des croquis terminale l esLycée Condorcet
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens aNouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Xavier Monty
 

En vedette (20)

Géographie 9
Géographie 9Géographie 9
Géographie 9
 
Géographie 5
Géographie 5Géographie 5
Géographie 5
 
Géographie 6
Géographie 6Géographie 6
Géographie 6
 
Géographie 4
Géographie 4Géographie 4
Géographie 4
 
Géographie 8
Géographie 8Géographie 8
Géographie 8
 
Géographie 7
Géographie 7Géographie 7
Géographie 7
 
Géographie 11
Géographie 11Géographie 11
Géographie 11
 
Géographie 3
Géographie 3Géographie 3
Géographie 3
 
Histoire 1
Histoire 1Histoire 1
Histoire 1
 
Géographie 1
Géographie 1Géographie 1
Géographie 1
 
cours
courscours
cours
 
Géographie 10
Géographie 10Géographie 10
Géographie 10
 
Du développement au développement durable
Du développement au développement durableDu développement au développement durable
Du développement au développement durable
 
L'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielleL'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielle
 
Rédiger une composition
Rédiger une compositionRédiger une composition
Rédiger une composition
 
Géographie 2
Géographie 2Géographie 2
Géographie 2
 
DJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac Nokoué
DJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac NokouéDJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac Nokoué
DJISSOU Jean, Tendance climatique et production halieutique du Lac Nokoué
 
Liste des croquis terminale l es
Liste des croquis terminale l esListe des croquis terminale l es
Liste des croquis terminale l es
 
cours
courscours
cours
 
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens aNouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
 

Similaire à Histoire 2

Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdf
Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdfNouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdf
Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdf
NadineHG
 
La Guerre froide.pptx
La Guerre froide.pptxLa Guerre froide.pptx
La Guerre froide.pptx
fournierthomas
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
Ayrton guerre froide 3°3
Ayrton guerre froide 3°3Ayrton guerre froide 3°3
Ayrton guerre froide 3°3
éric chamon
 
Thème 1 – la guerre froide
Thème 1 – la guerre froideThème 1 – la guerre froide
Thème 1 – la guerre froidePatrick-Marques
 
La politique extérieure d'Eisenhower
La politique extérieure d'EisenhowerLa politique extérieure d'Eisenhower
La politique extérieure d'Eisenhower
Josselin Colletta
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Degél ou coexistence pacifique
Degél ou coexistence pacifiqueDegél ou coexistence pacifique
Degél ou coexistence pacifique
YuleStanleyJuster1
 
Term Bipolarisation decolo.pdf
Term Bipolarisation decolo.pdfTerm Bipolarisation decolo.pdf
Term Bipolarisation decolo.pdf
NadineHG
 
Devoir histoiredd
Devoir histoireddDevoir histoiredd
Devoir histoiredd
Stéphane Ruiz
 
Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...
Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...
Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...
Persoonlijke studie teksten
 
la guerre froide
la guerre froidela guerre froide
la guerre froide
LYS Conseil
 
cours
courscours
cours
houizot
 
54_59_Following waves7-OBAMANIA_V3
54_59_Following waves7-OBAMANIA_V354_59_Following waves7-OBAMANIA_V3
54_59_Following waves7-OBAMANIA_V3Joseph A. Trompette
 
LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...
LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...
LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...
Faga1939
 
L’hyperpuissance américaine face au terrorisme international
L’hyperpuissance américaine face au terrorisme internationalL’hyperpuissance américaine face au terrorisme international
L’hyperpuissance américaine face au terrorisme international
Yann Lefebvre
 
ladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptx
ladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptxladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptx
ladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptx
darouich1
 
Comprendre la guerre froide
Comprendre la guerre froideComprendre la guerre froide
Comprendre la guerre froide
Thomas Galoisy
 

Similaire à Histoire 2 (20)

Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdf
Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdfNouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdf
Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux (depuis 1990).pdf
 
La Guerre froide.pptx
La Guerre froide.pptxLa Guerre froide.pptx
La Guerre froide.pptx
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
Ayrton guerre froide 3°3
Ayrton guerre froide 3°3Ayrton guerre froide 3°3
Ayrton guerre froide 3°3
 
Thème 1 – la guerre froide
Thème 1 – la guerre froideThème 1 – la guerre froide
Thème 1 – la guerre froide
 
La politique extérieure d'Eisenhower
La politique extérieure d'EisenhowerLa politique extérieure d'Eisenhower
La politique extérieure d'Eisenhower
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
Degél ou coexistence pacifique
Degél ou coexistence pacifiqueDegél ou coexistence pacifique
Degél ou coexistence pacifique
 
Term Bipolarisation decolo.pdf
Term Bipolarisation decolo.pdfTerm Bipolarisation decolo.pdf
Term Bipolarisation decolo.pdf
 
Devoir histoiredd
Devoir histoireddDevoir histoiredd
Devoir histoiredd
 
Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...
Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...
Sur la situation internationale mondiale. Joma Sison, 2022UATION MONDIALE SIS...
 
la guerre froide
la guerre froidela guerre froide
la guerre froide
 
Diapo chine
Diapo   chineDiapo   chine
Diapo chine
 
cours
courscours
cours
 
54_59_Following waves7-OBAMANIA_V3
54_59_Following waves7-OBAMANIA_V354_59_Following waves7-OBAMANIA_V3
54_59_Following waves7-OBAMANIA_V3
 
LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...
LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...
LA DÉCADENCE DES ÉTATS-UNIS COMME PUISSANCE HÉGÉMONIQUE ET SES DANGEREUSES CO...
 
L’hyperpuissance américaine face au terrorisme international
L’hyperpuissance américaine face au terrorisme internationalL’hyperpuissance américaine face au terrorisme international
L’hyperpuissance américaine face au terrorisme international
 
ladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptx
ladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptxladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptx
ladeuximeguerremondiale-110401222543-phpapp02.pptx
 
Comprendre la guerre froide
Comprendre la guerre froideComprendre la guerre froide
Comprendre la guerre froide
 

Plus de Vianney Orjebin

Littoraux
LittorauxLittoraux
Littoraux
Vianney Orjebin
 
Les hommes de la Renaissance
Les hommes de la RenaissanceLes hommes de la Renaissance
Les hommes de la Renaissance
Vianney Orjebin
 
L'élargissement du monde
L'élargissement du mondeL'élargissement du monde
L'élargissement du monde
Vianney Orjebin
 
Villes et aménagement durable
Villes et aménagement durableVilles et aménagement durable
Villes et aménagement durable
Vianney Orjebin
 
Sociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbainesSociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbaines
Vianney Orjebin
 
L'enjeu énergétique
L'enjeu énergétiqueL'enjeu énergétique
L'enjeu énergétique
Vianney Orjebin
 
Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...
Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...
Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...
Vianney Orjebin
 
Citoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à AthènesCitoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à Athènes
Vianney Orjebin
 
Des cartes pour comprendre le monde
Des cartes pour comprendre le mondeDes cartes pour comprendre le monde
Des cartes pour comprendre le monde
Vianney Orjebin
 
Les Européens dans le peuplement de la Terre
Les Européens dans le peuplement de la TerreLes Européens dans le peuplement de la Terre
Les Européens dans le peuplement de la Terre
Vianney Orjebin
 

Plus de Vianney Orjebin (10)

Littoraux
LittorauxLittoraux
Littoraux
 
Les hommes de la Renaissance
Les hommes de la RenaissanceLes hommes de la Renaissance
Les hommes de la Renaissance
 
L'élargissement du monde
L'élargissement du mondeL'élargissement du monde
L'élargissement du monde
 
Villes et aménagement durable
Villes et aménagement durableVilles et aménagement durable
Villes et aménagement durable
 
Sociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbainesSociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbaines
 
L'enjeu énergétique
L'enjeu énergétiqueL'enjeu énergétique
L'enjeu énergétique
 
Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...
Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...
Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la 2nde Guerre mond...
 
Citoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à AthènesCitoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à Athènes
 
Des cartes pour comprendre le monde
Des cartes pour comprendre le mondeDes cartes pour comprendre le monde
Des cartes pour comprendre le monde
 
Les Européens dans le peuplement de la Terre
Les Européens dans le peuplement de la TerreLes Européens dans le peuplement de la Terre
Les Européens dans le peuplement de la Terre
 

Dernier

Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 

Dernier (12)

Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 

Histoire 2

  • 1. La puissance Américaine dans le monde depuis 1945. Introduction : Accroche : - En 2011, B. Obama 1er président des États-Unis invité au sommet de l’Asie Orientale. - Cette présence marque : - le recentrage des États-Unis au Moyen-Orient vers le Pacifique - la réaffirmation d’une volonté de puissance et de domination sur un nouvel espace stratégique. Analyse : - États unis ont toujours eu une volonté d’expansion. But : développer leur puissance. - Explication du hard power, soft power et destinée manifeste. Pb : Comment la puissance des États-Unis s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ? Annonce du plan I- Affirmation de la puissance des États-Unis avec l’entrée en guerre froide (1945/1962) A- Imposer un ordre mondial américain - États-Unis vainqueurs de la 2de guerre mondiale imposent un nouvel ordre mondial : la pax americana. - Seuls à posséder l’arme atomique. - Industrie importante : 50 % de la production dans le monde. Ex. : États-Unis mettent en place le système Bretton Woods les favorisant. Le dollar devient la monnaie internationale de référence. Ils imposent une vision libérale des échanges économiques mondiaux. En 1947 sont mis en place les accords du GATT : abaissant tous les droits de douane. B- Endiguer le communisme - États-Unis mettent en place la politique d’endiguement de l’expansion du communisme. - Ils se décrivent comme les champions du monde libre et démocratique contre le totalitarisme soviétique. Ex. : Harry Truman en a assez de « pouponner les Soviétiques », alors il proclame la politique de l’endiguement au congrès américain en 1947. C- Diffuser un modèle de société - L’endiguement est aussi la diffusion d’un modèle économique, le libéralisme, la démocratie : l’American way of life. - Ceci lié à la destinée manifeste. Ex. : diffusion du modèle économique avec l’implantation des firmes transnationales (FTN) en Europe et Amérique latine (IBM, ITT, United fruit….) II- Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962/1991) A- La détente : un affrontement indirect - Après la crise de Cuba, les relations directes entre URSS et États-Unis se détendent. - Négociations pour limiter l’armement nucléaire - Affrontement indirect persiste Ex. : un affrontement indirect : la conquête de l’espace. Youri Gagarine (soviétique) 1er homme envoyé dans l’espace en 1961. Envoi d’astronautes sur la lune par les États-Unis en1969. B- No more Vietnam : une puissance contestée
  • 2. - Politique des États-Unis mise à mal : — de l’intérieur, car dégradation du soutien de l’opinion américaine à ses gouvernements. — de l’extérieur, car contestation de leur impérialisme. Ex. : L’image des États-Unis est ternie, la guerre du Vietnam rencontre une opposition dans le pays. Un photographe du Vietnam-sud publie une photo choquante « la petite fille brulée au Napalm ». Celle-ci montre qu’au lieu de diffuser la démocratie et le libéralisme, les États-Unis diffusent la terreur. C- America is back : une puissance rétablie. - En 1981, élection de Reagan voulant rétablir la puissance étasunienne en particulier face à URSS. Ex. : les dépenses militaires augmentent de 40 % entre 1982 et 1988. Initiative de défense stratégique dotant les États-Unis d’un bouclier spatial protégeant d’attaques nucléaires. III- De l’hyperpuissance au déclin relatif (1991/2015) A- Une hyperpuissance - En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce la victoire du libéralisme sur toute autre idéologie. Les États-Unis sont désormais qualifiés d’hyperpuissances. Ex. : G. H. Bush est pour le multilatéralisme : autour du noyau (Core), les États-Unis recherchent la coopération pour lutter contre les États voyous, les Rogues-states. B- Une puissance tentée par l’unilatéralisme - 11 septembre 2001 : attentats terroristes par l’Al-Qaïda. La lutte contre le terrorisme devient l’objectif premier des États-Unis. - Bush fils considère qu’il peut se passer le l’accord de l’ONU pour faire la guerre contre des menaces encore potentielles. (unilatéralisme) Ex. : Les interventions des États-Unis au Moyen-Orient se passent du droit international. En 2003, l’Irak est envahi sans l’aval de l'ONU. Ces interventions nourrissent de forts courants interventionnistes aux États-Unis comme dans le monde et viennent ternir l’image d’un pays qui semble s’assoir sur ses idéaux (prison secrète au Guantanamo où l’on pratique la torture). C- Une puissance parmi d’autres. - Ces impasses de la politique étrangère conduisent Bush à initier une inflexion vers le multilatéralisme dès 2006. - B. Obama poursuit cette inflexion dans le cadre du « smart power ». Ex. : Depuis la crise financière de 2007 et la 2de guerre mondiales, les États-Unis ne dominent plus l’économie mondiale, mais restent la 1re puissance militaire (hard power), conservent une capacité d’influence politique et culturelle (soft power) et cherchent à nouer de nouvelles alliances sur de nouveaux théâtres (smart power) comme en Asie pacifique. Conclusion : résumer les parties et faire une ouverture.
  • 3. Marbach Clément TS3 Histoire-géographie LA PUISSANCE AMERICAINE DANS LE MONDE DEPUIS 1945 Introduction : Obama est le premier président des États-Unis a se rendre au sommet de l'Asie orientale ce qui montre la volonté de ce pays pour dominer un nouvel espace stratégique et réaffirmer ainsi leur puissance. Puissance:capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale. Hard power:capacité à contraindre par la force ( militaire + économique). Soft power:capacité à influencer les comportements par images ,valeurs...( culture + politique). Comment la puissance des États-Unis s'est elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ? I/ L'AFFIRMATION DE LA PUISSANCE DES ETATS-UNIS AVEC L'ENTREE EN GUERRE FROIDE A/ Imposer un ordre mondial américain - USA grands vainqueurs WWII imposent la pax américana, un nouvel ordre mondial selon leurs volontés. -Seule puissance, position de force :seuls à avoir l 'arme atomique en 1945 (URSS 1949) + 65% stock d'or mondiaux + industrie produit 50% de la production mondiale. Exemples : -Système Bretton-Woods qui permet au dollar de devenir monnaie internationale de référence et son cours fixé sur la valeur de l'or. -Création ONU pour régler pacifiquement les conflits et droit de peuple à disposer d’eux- mêmes( Wilson).USA domine les débats, hégémonie jusqu'en 1950.(5 pays droits véto dont USA) B/ Endiguer le communisme USA politique « endiguement » qui vise à limiter l’expansion du communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés. Ils ont peur qu'il s'étende en Europe Occidentale et au moyen-Orient Exemple:plan Marshall en Europe qui aide à les pays à se reconstruire après la guerre avec une aide politique à refuser le communisme. L’Europe occidentale est alors alliée des USA au contraire de l 'Europe centrale et orientale qui vont refuser ce plan car très influencée par l'URSS. C/ Diffuser un modèle de société La doctrine de l'endiguement communique aussi un modèle de vie, il diffuse le libéralisme , la démocratie et « l'american way of life ».Les USA sont alors un modèle de civilisation qu'ils veulent répandre partout dans le monde (doctrine 1845) Exemple:-Implantation de FTN en Europe mais aussi en Amérique latine qui montre toute la puissance des USA au monde. -films Hollywood diffusent le mode de vie américain. La crise cuba fait passer le monde tout près d'une guerre nucléaire. On veut maintenant calmer les tensions
  • 4. II/UNE SUPERPUISANCE MISE EN DIFFICULTEE DANS UN MONDE BIPOLAIRE A/ La Détente:un affrontement indirect Après crise de cuba en 62, les relation entres les USA et l'URSS s’apaisent un peu. Des négociations sont engagées afin de limiter l'armement nucléaire. Cependant l’affrontement indirect persiste. Exemple : Affrontement indirect, la guerre des étoiles, conquète de l'espace va opposer les 2 puissances dans les années 60. URSS, premier homme dans l'espace en 61 (Youri Gargarine) .USA premier homme Lune en 69. B/ « No more Vietnam » : une puissance contestée Politique de puissance américaine contestée au début des années 70. Contestation de l'intérieur par la baisse du soutien de la population au gouvernement. Mais aussi contestations extérieures critiquant l'impérialisme américain. Exemple : population manifeste son opposition au gouvernement. Première guerre du Vietnam va engendrer une vague de manifestation dans le but d’arrêter le massacre. L'armée américaine utilisait des armes très violentes comme le napalm qui touchait souvent les civils et détruisait les villages. Ensuite l'affaire du Watergate ou le président Nixon a été accusé d'espionner un autre parti politique. Le scandale est tel qui fut contraint à démissionner. Contestation extérieure : De Gaulle prône une politique « tout azimut » et quitte l'OTAN en 1966. C/ « América is back » :une puissance rétablie L'élection de R.Regan en 1981 change la donne, son slogan,« América is back », montre son envie de rétablir la puissance des USA surtout face à l'URSS. Exemple:La course à l'armement reprend, +40% des dépenses militaires entre 1982 et 1988.Le projet IDS (Initiative de Défense Stratégique) qui consiste a dote les USA d'un bouclier spatial afin de protéger de toute attaque nucléaire lancé en 1983 va déstabiliser L'URSS. Ce projet irréalisable va créer un avantage décisif en faveur des USA et Regan impose un désarmement bilatéral à Gorbachev. De plus une crise inerme frappe l'URSS et met fin à la Guerre froide. Superpuissance à hyperpuissance, monde bipolaire à unipolaire. III/DE LHYPERPUISSANCE AU DECLIN RELATIF A/ Une hyperpuissance Suite à l’effacement de l'URSS, les USA dominent les relations internationales. Il s'agit bien d'une hyperpuissance, ils n'ont aucun rival. Instaurent un ordre mondial basé sur l'idéalisme wilsonnien. Un politologue étasunien,Francis Fukuyama, va même annoncé la « fin de l'histoire » suite a la victoire finale du libéralisme sur tout autre idéologie. Exemple: Puissance militaire leur permet d'intervenir n’importe ou.G.H.Bush met en place le multilatéralisme afin de lutter contre les différents risques planétaires (rogue states) ,les USA (core) s'allient avec des pays (core partners) pour rétablir l'ordre.Les USA décident ou et quand il faut intervenir. Guerre du golfe 1991. Politique de Bill Clinton promeut la paix dans le monde grâce a des interventions diplomatiques:accords d’Oslo , création ALENA , élargissement OTAN... B/ Une puissance tentée par l'unilatéralisme
  • 5. Suite aux attentas du 11 septembre 2001 revendiqués par Al-Qaïda, G.W.Bush doit redéfinir ses priorités. La guerre contre le terrorisme devient l'objectif premier d'une puissance qui intervient massivement pour défendre ses intérêts. C'est de l'unilatéralisme car les USA, seuls interviennent sans l'avis de la communauté internationale. Exemple : intervention en Irak sans manda de l'ONU en 2003, lutte en Afghanistan contre Al- Qaïda en 2001. Ces interventions ne vont pas pacifier les pays et renforcent les courants anti- américanisme dans le monde .Prison secrète de Guantánamo ou l'on pratique la torture montre que le pays n'hésite pas à s’asseoir sur ses idéaux. C/ Une puissance parmi d'autres Ces impasses de la politique étrangère conduisent Bush à reprendre le multilatéralisme dès 2006. B.Obama poursuit sur cette lancée et développe le « smart power » qui nécessite une armée forte mais aussi des alliances pour étendre l'influence américaine. Le monde devient alors multipolaire avec émergence de nations qui prennent de l'importance sur la scène internationale (Chine ,Inde...) ,et vont même devenir des puissances. Les USA ne sont pas en déclin mais perdent petit a petit leur avance sur les autres pays. Exemple : USA privilégient la coopération internationale de nos jours pour intervenir militairement et ne pratiquent plus la guerre classique jugée trop démonstrative. Les Forces spéciales effectuent les opération secrètes (mort ben laden 2 mai 2011 ). N dominent plus outrageusement comme au sortir de la 2nd Guerre mondiale mais après la crise financière de 2007 , ils restent la première puissance militaire (Hard power ) , conservent une capacité d'influence incontournable ( soft power ) et cherchent a nouer des alliances sur de nouveaux théâtre (smart power ) comme en Asie du pacifique. CONCLUSION USA dominent par leur puissance militaire de leur puissance économique principalement depuis la 2nd guerre mondiale. Il ont la volonté de jouer un rôle prééminent à jouer dans le monde , la destinée manifeste. La guerre froide les a amené a confirmer leur statut de puissance face aux soviétiques pour devenir la seule puissance dans les années 90. Cette puissance globale va alors intervenir pour instaurer la paix mais échouent a réguler seuls les marchés. Ils ont une influence , force d'attraction inégalée mais un rejet virulent de leur puissance ce manifeste de plus en plus. Malgré leur déclin relatif actuel suite à l’émergence des BRICS principalement ,les USA restent une puissance dominante qui a toujours su s'adapter aux nouveaux défis qui lui sont proposés. Chronologie : 1944:accords Bretton-Woods 1945 : création de l'ONU 1962:crise cuba 1960-1973 :Guerre du Vietnam 1969 :premiers hommes sur la Lune 11 septembre 2001 :attentas terroristes à New-York et Washington. 2003 :2ème intervention en Irak. 2009 :élection Obama
  • 6. 1944: Dollar monnaie référence 1945: création de l’ONU 1961: Youri Gagarine dans l’espace Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle affirmée dans le monde depuis 1945 ? Pendant la Guerre froide les Etats-Unis s’affirment comme une superpuissance et un modèle de société pour le monde entier. Du fait de leur victoire durant la Seconde Guerre mondial, ils tentent d’imposer un nouvel ordre mondial selon leur volonté en utilisant aussi bien le soft power que le hard power. Les Etats-Unis sont une superpuissance aussi bien dans le domaine militaire qu’économique, ils représentent la moitié de la production mondial. La superpuissance est un état capitaliste et en 1946 elle décide de mettre en place la politique de l’endiguement. Cela consiste à éviter l’expansion du communisme dans le monde. En Europe cette politique se traduit par le plan Marshall, les Etats-Unis aident financièrement les pays Européen après la Seconde Guerre mondial pour rebâtir ce qui a été détruit mais la raison principale était d’éviter que le communisme s’étende sur ces pays. Mais les Etats-Unis aident aussi militairement en passant des accords avec d’autre pays qui leur cède le commandement de leurs troupes militaires contre une protection nucléaire américaine. Les Etats-Unis ne cessent d’affronter l’URSS militairement mais aussi sur d’autre domaine comme la conquête spatial. Ils allient beaucoup de pays à leur cause mais la superpuissance est très contestée par d’autre pays et même par leurs alliés (prise d’otage à l’ambassade de Téhéran). Mais en 1981, l’élection de Reagan change la donne, il veut remontrer la puissance étatsunienne contre l’URSS. Le projet du président est de prouver la puissance militaire de son pays il va pour cela créer le programme IDS (Initiative de Défense Stratégique) qui consiste à créer un bouclier spatial visant à se protéger d’attaque nucléaire de la part de l’URSS. Grace à cette démonstration de force les Etats-Unis ne sont plus une superpuissance dans un monde bipolaire mais une hyperpuissance dans un monde unipolaire. Obama veut faire garder ce titre au Etats- Unis et pour cela il décide d’utiliser leur avancé technologique pour faire la guerre. C’est le président américain qui utilise le plus les drones pour la guerre car c’est ce qui est le plus efficace pour un moindre coût. Même s’ils ne dominent plus l’économie mondiale leur force militaire est toujours la plus puissante. 1962: Crise de Cuba 1960-1973: Guerre du Vietnam 1979-1989: Guerre d’Afghanistan 1991: Guerre du Golf 1995: Création de l’OMC 11 Septembre 2001: Attentats Terroristes 2003: 2ème intervention en Irak 2009: Election de Barack Obama
  • 7. CHAP : LES ETATS UNIS ET LE MONDE DEPUIS 1945 Intro : 2011 : OBAMA = 1er président américain (amer) invité au sommet de Asie orientale qui se réunit pr la 6e fois à Bali en Indonésie. Cette présence marque : - Recentrage diplomatie amer du Moyen Orient (MO) vers Pacifique - Réaffirmation d’une volonté de puissance + domination sur un nouvel espace stratégique Analyse du sujet : Etats-Unis (EU) ont toujours voulu étendre leurs territoires ou celui des autres. But : maintenir ou développer leur puissance (pw). Pw : capacité à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale EU exercent toutes les composantes : - Hard pw : capacité à contraindre par la force soit militaire soit économique càd forme coercitive - Soft pw : capacité à influencer par des moyens culturel et politique Pbq : Cmt pw des EU s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ? OU Cmt les relations entre EU et le monde ont-elles évoluées dep 1945 face à la volonté de pw amer ? I/ Affirmation de la pw EU avec entrée en guerre froide (GF) (1945-1962) A partir de 45 -> EU s’affirment en tant que superpw ds GF. Superpw : qualicatif appliqué pdt GF aux EU + URSS qui dominaient le monde en dirigeant chacun un bloc. A/ Imposer son ordre mondial 1945 : EU, grands vainqueurs de GF > tentent d’imposer un nouvel modèle du monde servant leurs intérêts et conforme à leur vision du monde : la pax americana. Position de force : - seuls à posséder arme nucléaire - 65% stocks d’or mondiaux - leur industrie compte pour 50% production mondial -
  • 8.  Ex2 : 1945 : Création de l’ONU à San Francisco 2 grands principes : - Règlement pacifique des entre nations - Droits des peuples à disposer d’eux-mêmes (17 pts de Wilson, du président des EU Wilson) EU y sont hégémoniques jusqu’en 1950 - Siège à NY - Droit de veto au Conseil de sécurité aux côtés de Chine/URSS/RU/France - Quasi toutes les résolutions proposées par EU sont votées B/ Endiguer communisme Politique de « endiguement », dont le fervent défendeur est le président des EU Truman : But : endiguer expansion du communisme par une aide économique + militaire -> alliés.  Ex2 : Endiguement par Plan Marshall : - Aide massive financière + éco (prêt et dons financiers, matériel) But 1 : permettre reconstruction d’après-G aux pays européens y compris URSS - Aide pol>sépare éco + idéologiquement Eur occidental allié EU vs Eur centrale/orient allié URSS But 2 : Pays ayant reçu cette aide résiste au communisme MAIS !! URSS refuse le plan et influence ses alliés pour les faire refuser. C/ Diffuser modèle éco + culturel Diffusion : - Modèle éco = libéralisme - Modèle pol = démocratie - Modèle culturel = American Way of Life (mode de vie amer caractérisé par conso de masse) Destinée Manifeste : doctrine où EU = mission historique de répandre civilisation sur continent amer + servir de modèle au monde.  Ex2 : cinéma hollywood = moyen de diffuser modèle culturel ou Amer Way Of Life Ds les années 50, Truman réussit à faire lever quotas d’importation sur films amer en FR, GB, IT, RFA. Transition : en 1962, crise de Cuba a faillit plonger le monde ds une G nucléaire. Volonté de pw EU prend alors tournant de la détente avec URSS. II/ Pw mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991) De 1962 à 1991, superpw des EU mise en difficulté ds un monde bipolaire (= deux grds pw dominent le monde). A/ La Détente : un affrontement indirect Relations directes entre URSS + EU se détendent>Négociations pr limiter armement nucléaire. MAIS !!>affrontement indirect.  Ex1 : Guerre des étoiles Soviet = en 1962, 1ers à envoyer un homme dans espace, Youri GAGARINE. EU = en 1969, 1ers à envoyer astronaute sur Lune.
  • 9. B/ « No more Vietnam » : une pw contestée Déb 70s, politique de pw EU mise à mal INTérieure + EXTérieure  Ex1 : INT > 2 évènements altèrent soutien de population au gouvernement+ternissent image EU au monde : - G du Viet : 1) « The Napalm Girl » : nom d’une photo célèbre du photographe Nick Ut qui représente une petite fille vietnamienne, dénudée, brûlée au dos au napalm (= arme chimique qui brûle de chair à os). Elle fuit le bombardement au napalm en arrière-plan, au milieu d’enfants et de militaires. Journalistes amer hésitent à diffuser la photo car : - Horreur/ terreur/ imaginaire du viol par soldats - En contradiction avec liberté et démocratie du discours amer - Rupture de image de EU dans monde > peut influencer opinion amer 2) Après diffusion photo : manif pr dénoncer dévoiement valeurs amer Parmi opposants>partisans égalité droits pr afro amer C/ « America is back » : une pw rétablie 1981 : Election Reagan au pw EU. Slogan « America is back » = volonté de rétablir la pw EU notamment face URSS.  Ex1 : Course au armement relancée. Entre 1982 et 1988 dépenses militaires augmentent de 40% IDS (Initiative de Défense Stratégique) en 1983 : -« bouclier spatial » pr les protéger de tout attaque nucléaire. Projet irréalisable MAIS !! déstabilise URSS : incapable de suivre technologiquement. Missiles amer installés en Eur occidentale pointés vers URSS. Transition : Avec fin GF : EU passent du statut >> superpw ds 1 monde bipolaire >> hyperpw ds 1 monde unipolaire III/ De hyperpw au déclin relatif (1991-2015) Avec effacement URSS, EU dominent relations internat mm si leadership contesté. 1991 : EU s’imposent comme seule hyperpw Hyperpw : pw sans égale, dominant ts domaines. Désigne EU ap GF. = superpw qui désigne 2 états : URSS + EU A/ Une hyperpw  Ex1 : pw militaire >capacité de projection = transport armée (porte-avions;bases ds autres pays;gros avions) Bush (le père), schéma Multilatéralisme : attitude d’un Etat qui privilégie la coopération internat. 1991 : 1er G du Golfe annexion du Koweit par Irak
  • 10. B/ Une pw tentée par l’unilatéralisme 11/09/2001 : EU -> attentats terroristes Al-Qaïda. Bush (le fils) : G contre terrorisme + « Axe du Mal » = légitime d’intervenir massivement pour défendre ses intérêts. Schéma : Unilatéralisme : attitude d’un Etat qui agit seul, sans rechercher accord des organisations internat.  Ex1 : MO -> 2001 : Al Qaïda en Afgha 2003 : Irak Image amer ternie :  Par interventions militaires amer (sans avis des autres pays)  Par pratiques sécrètes contestées (torture, conditions de vie exécrables, prison de Guantanamo, Cuba)  Politiques drones tueurs C/ Une puissance parmi d’autres Dès 2006, président Bush > inflexion légère vers multilatéralisme. Obama -> smartpw Smartpw : approche qui souligne nécessité d’une armée forte + alliances, partenariats et institutions à tous niveaux But : étendre influence amer + établir légitimité du pw amer  Ex2 : - 1er pw militaire (hard pw) - Conserve une capacité influence politique + culturel (soft pw) - Cherchent à nouer alliances sur de nvx th (smart pw) par ex : Asie pacifique Conclusion: EU construit domination : 1) Sur pw + dynamisme éco 2) Conviction par essence qu’ils ont rôle à jouer ds le monde = Destinée manifeste SGM -> EU développe par étapes modèle de pw multiforme qui avec GF assume son leadership sur le monde URSS implose > EU construit autour d’eux un nvl ordre mondial pacifié EU assument leurs responsabilités MAIS !! seuls ont du mal : suscitent admiration vs opposition, rejet virulent Ouverture : Malgré les difficultés, EU ont toujours su s’adapter aux nvx enjeux/défis qui leur font face à l’h actuelle. Invasions aisées MAIS !! Ne permettent pas de pacifier les pays
  • 11. les Etats-Unis et le monde depuis 1945 INTRODUCTION: Les Etats-Unis exercent toutes les composantes de la puissance: -le hard power : forme coercitive et tangible de la puissance qui utilise des moyens militaires et économiques. -le soft power : forme moins coercitive et moins tangible qui utilise des moyens politiques et culturels. Cette puissance est mise au service de la domination de la scène internationale car les Etats-Unis se prêtent à une destinée manifeste, celle de devenir un modèle de société idéal pour le monde. Comment la puissance des Etats-Unis s'est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945? I.l'affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l'entrée en guerre froide(1945-1962) A.Imposer son ordre mondial Les Etats-Unis sortent grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale. Ils sont en position de force : -Ils sont les seuls a posséder l'arme atomique en 1945. -Ils possèdent 65% des stocks d'or mondiaux. -Leur industrie compte pour 50% de la production dans le monde. Les Etats-Unis acceptent la création d'une organisation internationale, l'ONU(1945), où ils dominent les débats. Ils disposent d'un droit de veto au Conseil de sécurité aux côtés de la Chine, de l'URSS, du Royaume-Uni et de la France. Quasiment toutes les résolutions proposées par les Etats-Unis sont votées jusqu'en 1950 B.Endiguer le communisme Les Etats-Unis mettent en place la politique de "l'endiguement".(=contenir l'expansion du communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés). Les Etats-Unis justifient cette doctrine en se disant champion du "monde libre" et démocratique contre le totalitarisme soviétique. La politique de l'endiguement se traduit en Europe par le Plan Marshall. Ce plan est une aide financière et politique visant à aider la reconstruction des pays après la guerre mais aussi pour lutter contre le communisme. Ce plan sépare économiquement mais aussi idéologiquement l'Europe occidentale (alliée des Etats-Unis) de l'Europe centrale et orientale (alliée de l'URSS). C.Diffuser un modèle économique et culturel La doctrine de l'endiguement se veut aussi comme une conquête a travers la diffusion d'un modèle économique(=le libéralisme), un modèle politique(=la démocratie), un modèle culturel(=l'American way of life). La diffusion d'un modèle économique se fait par l'implantation des firmes transnationales (FTN) américaines en Europe et en Amérique latine comme IBM, ITT, General Electric ou United fruit. Elles profitent des accords du GATT. II.Une puissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991) A.La Détente : un affrontement indirect Après la crise de Cuba, les relations directes entre l'URSS et les Etats-Unis se détendent. Des négociations sont engagées pour limiter l'armement nucléaire. Mais l'affrontement indirect persiste. L'affrontement est aussi une guerre de étoiles. La conquête spatiale est un enjeu de l'affrontement Est-Ouest. Les Soviétiques sont les premiers à envoyer un
  • 12. homme dans l'espace en 1961. Mais la NASA américaine est la première à envoyer des astronautes sur la Lune en 1969. B."No more Vietnam" : une puissance contestée Au début des années 70, la politique de puissance des Etats-Unis est mise à mal de l'intérieur(=degradation du soutien de l'opinion américaine à ses gouvernements) et de l'extérieur(= contestation de l'impérialisme) Deux événements mettent à mal le soutien de la population à leur gouvernement et ternissent l'image des Etats-Unis dans le monde : la guerre du Vietnam et l'affaire du Watergate. C."America is back" : une puissance rétablie Mais l'élection du président Raegan en 1981 change la donne. Son slogan de campagne "America is back" est révélateur d'une volonté de rétablir la puissance étatsunienne et en particulier face à l'URSS. La course à l'armement permet à Raegan un désarmement bilatéral de l'URSS. l'URSS connait aussi une crise interne qui entraine sa dislocation en 1991. III.De l'hyperpuissance au déclin relatif (1991-2015) A.Une hyperpuissance En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce la fin de l'histoire. (= victoire du libéralisme sur toute autre idéologie). Avec la disparition de l'URSS, les Etats-Unis pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre mondial. Sans rival, les Etats-Unis sont qualifiés d'hyperpuissance. B.Une puissance tenté par l'unilatéralisme Le 11 septembre 2001, les USA sont touchés par les attentats terroristes revendiqués par Al-Qaïda. La guerre contre le terrorisme et "l'Axe du mal" devient l'objectif premier d'une puissance qui considère comme légitime d'intervenir massivement pour défendre ses intérêts. Bush fils imprime une coloration fortement unilatéraliste à sa politique étrangère, considérant que les Etats-Unis ont le droit de se passer de l'avis de la communauté internationale(deuxième guerre du Golfe, intervention en Irak en mars 2003, sans l'accord de l'ONU) et de porter la guerre contre des menaces encore potentielles( guerres préventive) C.Une puissance parmi d'autres Ces impasses de la politique étrangère conduisent le président Bush à initier une légère inflexion vers le multilatéralisme dès 2006. C'est une inflexion que son successeur Obama entend poursuivre et approfondir dans le cadre de ce qu'on appellele smart power(= une approche qui souligne la nécessité d'une armée forte mais aussi d'alliances, de partenariats et d'institutions à tous les niveaux pour étendre l'influence américaine et établir la légitimité du pouvoir américain) CONCLUSION: Pôle majeur de l'espace mondial, les USA ont construit leur domination sur la puissance et le dynamisme de leur économie, mais également sur la conviction qu'ils ont, par essence, un rôle prééminent à jouer dans le monde, la destinée manifeste. La Seconde Guerre mondiale les a amenés à développer par étapes un modèle de puissance multiforme qui, dans le cadre de la guerre froide, assume son leadership sur une grande partie de la planète. Avec la disparition de leur adversaire soviétique les USA se trouvent confrontés à un nouveau défi, celui de construire autour d'eux un nouvel ordre mondial pacifié. Puissance global, les USA ne parviennent pas à réguler seuls la marche du monde, même s'ils assument leurs responsabilités : ils suscitent des formes de séduction et d'attraction inégalées, mais aussi d'opposition voire de rejet virulent. Malgré les difficultés, le leadership étasunien demeure une réalité et le pays a toujours su, jusqu'alors, s'adapter aux nouveaux défis qui lui sont proposés.
  • 13.
  • 14.
  • 15.
  • 16.
  • 17. Fiches révisions sur les USA Introduction 2011 Barack Obama, 1er prés invité au sommet de l'Asie Orientale = un recentrage de la diplomatie USA + réaffirmation d'1 volonté/puiss/domination Définition de puissance, composantes de la puiss = Hard power, Soft power Comment la puiss desUSA s'est elle exercée et affirmée ds le monde depuis 1945? 1)Comment la puissance des USA s'est affirmé avec l'entrée en guerre froide de 1945 à 1962(crise de cuba), 2)la superpuissance américaine subit 1 modif entre 61 et91, 3)après 91 USA seule hyperpuiss 1)Puiss des USA avec l'entrée en guerre froide A-Imposer 1 ordre mondial américain USA vainqueurs de la 2°GM = inventer un nouvel ordre:le pax americana 1945 arme atomique 65% d'or et 50% de production dans le monde ex : le système de Bretton-Woods de 1944(éco et financier) échanges éco mondiaux(FMI) USA principaux contributeurs financiers possèdent 1 droit de véto 1947:Accords de GATT, diminution de douane/supprime la protection des produits nationaux face aux exportateurs création organisation ONU(1945) = indépendance/droits/réglement des conflit USA ONU (1950) NY droits de véto de sécurité(plusieurs pays) B-endiguer le communisme «endiguement»1945 politique, aide militaire et éco du verbe «endiguer» USA:»monde libre» ex: Prés Harry Truman affirme «pouponner les soviétiques» Georges Kennan 146 «endiguer»l'expansion soviétiques USA = peur: alliance soviétique + expansion soviétiques1947, Truman proclame la pol de l'enduguement, la pol de plus de traduit par le plan Marshall ainsi plan mil par des alliances aug aide financières C- Diffuser 1 modèle de société «l'endiguement» = aussi modèle pol,éco,cult,le libéralisme,la démocratie,l'Américain way of life volonté d'expansion/ doctrine formulée des 1845 + USA servie de modèle + répendre la civilisation ex: modèle éco: implantations firmes transnationales(FTN)amérique à l'europe amér Latine(IBM,ITT,General Electric)=accords du GATT modèle culturel ou American way of life avec le cinéma hollywoodien-1950,plan marshall transition:guerre volonté 2)Une superpuissance en diff(1962-1991) A-la détente-affrontement indirect(persiste) Apres crise de Cuba, USA et URSS apaisement (=négociations)
  • 18. ex: affrontement=guerre des étoiles Les soviétiques,les 1er a envoyé l'homme(youri) dans l'espace (1961)/NASA, l'Amérique, 1er a envoyé les astronautes sur la lune(1969) affrontement « procuration » 1964,USA=vietnam lutte contre le communisme 1979, USA arment les moudjahidins afghans contre le pouvoir de Kaboul(pro soviétique) B- « no moreVietnam », puissance contestée 1970=politique puissante,USA mal de l’intérieur(par le soutien) et l’extérieur(contestation de leur impérialisme) ex:Intérieur:2évènements baisse de soutien 1-guerre du Vietnam/opposition USA 2-l'affaire de watergate/président Nixon(républicain) installe des micros:conséquences:démission en 1974 extérieur:général de Gaulle : leadership USA quitte le commandement de l'OTAN en 1966 « tous azimut »1979 le shah d'Iran,allié USA renverser par ma révolution islamique. C- »American is back »,puissance rétablie président Reagon(1981),révélateur d'une volonté à rétablir la puissance USA ex: dvlp militaire augmentation 40poucentages entre 1982 et1988 IDS(Initiative de défense strate) URSS:crise interne, dislocation(1991) transition: superpuissance hyperpuissance 3)De l'hyperpuissance au déclin relatif a-Une hyperpuissance 1989,Francis Fukuyassa annonce la fin de l'homme=victoire finale /libéralisme/disparition de l'URSS USA installe 1 nouvel ordre mondial ex : puissance militaire=capacité de projection/intervention importante, président republicain G.M Bush (1989-1993) affirme 1 point positif pr les USA(intérêts, alliances) multilatéralisme,lutter contre risques planétaires 1ere guerre du Golf (1991)= annexion par l'Irak du Koweit (vision géopolitique) =USA,leader mondial/volonté/respect/droits/intérêts. Bill Clinton(1993-2001), politique meilleure,paix démocratique, économique, nouvelle intervention diplomatique (accord d’Oslo,1993,Israeliens-Palestiniens) B-Puissance unilatéralisme 11 septembre 2001, Al-Qaïda, guerre contre le terrorisme et « l'axe du mal » objectif 1er = intervenir pour défendre leur intérêts ex: Intervention USA au moyen-Orient, intervention pour combattre le réseau Al- Qaïda(Afghanistan) Irak envahit en 2003/ la politique de G.M Bush est inégale et qui admet une force inégale. C-Puissance parmi d'autres 2006 = prés Bush à initier 1 inflexion vers le multilatéralisme = successeur B.Obama SMART POWER (alliances, armée forte)
  • 19. ex: Obama = pragmatique, privilégie interventions, opérations secrètes = forces spéciales USA = HARD,SOFT ET SMART POWER Conclusion : USA construit la puissance, le dynamisme(éco,convictions) 2nd GM mène à l' augmentation de la puissance Puissance multiforme USA réussi à s'adapter aux nouveaux défis
  • 23. DERRIEN Thomas TS2 Fiche Les Etats Unis et le monde depuis 1945 I L’affirmation de la puissance des Etats Unis avec l’entrée en guerre froide (1945-1962) 1) Imposer son ordre mondial américan Après la 2e Guerre Mondiale les Etats Unis imposent leur domination sur deux plan notamment. - L’économie avec le système de Bretton-Woods et la création du Fonds Monétaire International (FMI) en 1944 le dollars devient alors la monnaie du libéralisme. On peut également citer les accords du GATT de 1947. - La politique avec la création de l’ONU au Etats Unis avec la conférence de San Francisco en 1945 et dont le siège se trouve à New York. 2) Endiguer le communisme Après la 2e Guerre mondiale deux superpuissances naissent les Etats Unis et l’URSS. Les Etats Unis vont alors vouloir endiguer le communisme et cela dès 1947 avec le présidents Truman qui déclare cette politique d’endiguement au Congrès Américain. - En Europe de l’Ouest l’endiguement du communisme passe par le plan Marshall ou les Etats Unis vont aider les pays financièrement à ce reconstruire. Les pays d’Europe centrale et de l’Est allier de l’URSS vont refuser. Cette initiative est donc économique. - Militairement des alliances vont être formées avec les Etats Unis comme l’OTAN (Organisation du Traiter de l’Atlantique Nord). Mais également des intervention comme celle de Corée en 1950-53 puis au Vietnam dans les années 70. 3) Diffuser un model de société Après avoir endiguer le communisme les Etats Unis vont diffuser un model : - économique avec le libéralisme - politique avec la lutte pour la démocratie - culturel appelé l’ ”Américan way of live” Comme le montre exploitation des accords du GATT avec l’exportation des FTN américaines. II Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire 1) La détente : un affrontement indirect Pour éviter l’affrontement nucléaire entre les deux superpuissances une diminution de l’armement
  • 24. est engagée. Les affrontements se fera alors indirect et passerons par : - une course à la conquête spatiale, avec le 1er Homme soviétique dans lespace en 1961 et le 1er sur la Lune en 1969. 2) « No more Vietnam » : une puissance contestée dans les années 1970 sous les présidents R. Nixon et G. Ford, avec la guerre du Vietnam la popularité des Etats Unis va être remise en doute. - Le président Nixon justement suite à des manifestations dues à l’espionnage du parti politique opposé va être forcé de démissionner en 19974. - En France le Général de Gaulle qui conteste la superpuissance des Etats Unis quitte le comandement de l’OTAN en 1966. 3) « América is back » : une superpuissance rétablie C’est sous la présidence de R.Reagan en 1981 que les Etats Unis vont rétablir la course à l’armement entre 1982 1988 la production va augmenter de 40%. L’URSS ne peut égaler les Etats Unis de plus L’URSS dirigée par Gorbatchev subie un déarmement et une crise interne elle chute en 1991. c’est la fin de la guerre froide. III De l’hyperpuissance au déclin relatif 1) une hyperpuissance Après la chute de l’ URSS les Etats Unis domine seul le monde et deviennent donc une hyperpuissance. Les deux présidents G.H.W.Bush et B.Clinton ont une politique multilatéraliste. Cela va se traduire par : - Des intervention militaire dans le cadre de lutte contre des états appelés Etats- voyous comme la 1er guerre du Golfe en 1991 sous accord de l’ONU. - Et des interventions diplomatiques comme les accords d’Olsoentre Israéliens et Palestiniens en 1993. 2) Une puissance tentée par l’unilatéralisme Suite au attentats du 11 septembre 2001 les Etats Unis vont intervenir au Moyen-Orient pour dans un premier temps lutter contre le terrorisme et Al Qaïda en Afghanistan avec l’accords de l’ONU puis vont ensuite intervenir en Irak en 2003, mais la justification de cette intervention est n’est pas valable selon l’ONU et la France (discours de Dominique de Villepin) etla Russie. Les Etats Unis vont donc agir seul. 3) Une puissance parmi d’autres Les Etats Unis avec Barack Obama vont revenir sur une politique multilatéraliste. Tout en continuent la lutte contre le terrorisme. Les Etats Unis vont ce diriger vers une utilisation du smart power c’est à dire d’établir des alliances avec les pays d’Asie, car ils ne sont plus les leader incontestés de l’après 2eme Guerre Mondiale surtout après la crise de 2007.Les Etats Unis reste tout
  • 25. de même la plus grande puissance militaire au monde. Conclusion Les Etats Unis en superpuissance ont lutter contre l’URSS communiste l’autre superpuissance de la fin de la seconde Guerre Mondiale jusqu’en 1991 Puis en hyperpuissance ont lutter contre le terrorisme et sont intervenus au Moyen-Orient. Et voyant l’émergence de nouvelle puissances les Etats Unis sont amenées a coopérer. Puissance Etats Unis Etats core partners Etats-voyous Interventions MULTILATERALISME UNILATERALISME HARD POWER Contraindre par la force - militaire - économique (embargo) SOFT POWER Influencer par des discours ou des valeurs - cultures (médiats) - politique
  • 26. FICHE HISTOIRE Les etats unis et le monde depuis 1945 Introduction : (Accroche) Obama 1er president des Etats Unis invité au sommet de l'asie orientale : - montre volonté de puissance/domination sur un nouvel espace strategique (Analyse du sujet) Les Etat Unis ont une volonté d'extansion qui a pour but de developper leur puissance (capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scene international) afin de devenir un modèle de société idéal pour le monde. Ils exercent leur puissance grace aux: -hard power: utilise les moyens militaire et economique -soft power: moyens politique et culturel Pb: Comment la puissance des Etats Unis s'est elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945? Plan (titre I, II et III ) I) Affirmation de la puissance des Etat Unis avec l'entrée en guerre froide (1945-1962) A partir de 1945 les Etat Unis s'affirment comme superpuissance (appliqué pendant la guerre froide appliqué aux Etats Unis et à l'URSS qui dominent le monde en dirigeant chacun un bloc). (plan sous partie A,B et C) A) Imposer un ordre mondial americain Les Etats Unis sont vainqueur de la 2nd GM et en position de force (seul puissance à posséder l'arme atomique, industrie 50% de la production mondial). Ils tentent d' imposer un ordre mondial selon leurs volontés : la pax americana. Ex: →1944 accord de Bretton-Woods :dollar monais de référence, le liberalisme économique s'impose avec la creation du FMI ( fond monaitaire international) →1945 création de l'ONU à la conference de San Francisco : les Etats Unis en domine les débats B) Endiguer le comunisme Les Etats Unis mettent en place une politique de l'endiguement qui vise à arreter, par aide militaire ou economique, l'extansion du comunisme à leur allié. Ex: →(aide economique) Plan Marshall en Europe = aide financière pour reconstruire apres la guerre =aide politique pour lutter contre communisme, sépare les alliés des EU (europe occidentale) des alliés de l' URSS (europe central et orientale) →(aide militaire) Alliance (armement, intervention), mise en place de l'ORAN (organisation du traité de l'atlantique nord )= armé européenne sous comandement américain en échange de la protection nucleaire americaine . C) Diffuser un modèle de société Diffusion d'un modèle économique, libéralisme, politique, démocratique, culturel (american way of life), volonté d'extansion lié à de vielle doctrine qui disesnt que les EU ont la mission de répandre la civilisation et de servire de modèle. Ex: → Diffusion modèle economique : firme transnational (FTN) americaine en europe comme IBM, McDO... →Diffusion modèle culturel : cinema hollywoodien Transition: Crise de Cuba en 1962, le monde très près d'une guerre nucleaire, la puissance Etats Unienne prend un tournant de la detente avec l'URSS. II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolair (62-91) De 62 à 91 la superpuissance Etat Unienne est en difficulté dans un monde bipolaire.(plan sous partie A,B et C) 1/3
  • 27. A) La detente un affrontement indirect Après la crise de Cuba (62) les relations directs sont moins présente, il y a des négociation pour limiter l'armement nucléaire toute fois affrontement indirect reste present Ex: → Affrontement dans l'epace soviétique 1er à envoyer un homme dans l'espace en 61 mais EU 1er à envoyer un homme sur la lune en 69 → Affrontement par « procuration » B) "no more vietnam" une puissance contesté Début 79, la politique de puissance des EU est contestée de l'intérieur et de extérieur. Ex: (intérieur) → guerre du Vietnam (1960-1973), manifestation dénonce un détournement des valeurs américaines →affaire Watergate 1974 espionnage du partie démocratique par le president Nixon (républicain) contrain à demissionner par la suite. (extérieur) → De Gaulle conteste les EU et quitte l'OTAN → Iran, allié des EU, pillé et diplomatie renversé= Iran prend ses distance avec les EU désignés « grand Satan » . C) "america is back " - une puissance retablie L'élection d'un nouveau président : Reagan fait changer les espris, il a une volonté de rétablir la puissance des EU (son sloggan est revelateur : « america is back », l'amerique eqst de retour.) Ex: → Armement relancé, dépense militaire +40% →Missile américain en Europe en direction de l'URSS →Ambitieuse protection nucleaire des EU (programme de bouclier spacial) qui déstabilise l'URSS incapable de rivalisé technologiquement. III) De l'hyperpuissance au déclin relatif Avec l'effacement de l'URSS les EU domine les relations international.(plan sous partie A,B et C) A) Une hyperpuissance En 1989 un politologue anonce la victoire final du liberalisme avec la disparission de l'URSS les EU n'ont plus de rival et est alors qualifié de hyperpuissance ( puissance sans egal, dominant dans tout les domaine Ex: →Puissance millitaire importante permet d'intervenir sur différent terrain où leur interets sont engagés, la 1ère guerre du Golfe en 1991 montre la capacité des EU d'assurer leur statue de leader monde et leur volonté de faire respecter le droit international ( car envoyé sous mandat de l'ONU) . B) Une puissance tentée par l'unitatéralisme (attitude d'un état qui agis seul) Le 11 septembre 2001 les EU sont touchés par des attentat terroriste, ils décident alors d'entrer en guerre contre le terrorisme et cela même sans mandat de l'ONU. Ex : → Intervention des EU au Moyen Orient parfois sans mandat de l'ONU : Irak 2003 C) Une puissance parmi d'autres Dès 2006 le président Bush prend une attitude multilatéralisme (privilégie la coopération international) ceci est suivi par la suite par Barack Obama, il l'approfondit avec le « smart power »(=armée forte, mais aussi des alliance à tous les niveaux) . Ex : →Afin de restaurer les EU dans le monde, Obama fait appel aux multilatéralisme et à la coopération internationale cependant il garde le choix militairement, opérations secrètes, pas de guerres « classique » couteuse et contre productif. Conclusion : Les Etats Unis se sont affirmés grace à la puissance de leur économie. Dès la fin de la 2nd GM les EU sont un modèle de puissance multiforme. Avec la disparition de leur adversaire lors de la GF, les EU devient une hyperpuissance, ils ne parviennent toute fois pas à réguler seul la marche du monde et adopte une attitude multilatéralisme. 2/3
  • 28. 3/3
  • 29. Les Etats-Unis et le monde depuis 1945 I) L'affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l'entrée en guerre froide (1945-1962) A- Imposer un ordre mondial américain Les Etats-Unis sortent grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale et tentent d'imposer un nouvel ordre mondial selon leurs volontés : la pax americana. Ils sont en position de force : ils sont les seuls à posséder l'arme atomique en 1945 ; ils possèdent 65 % des stocks d'or mondiaux ; leur industrie compte pour 50 % de la production dans le monde. EX : les Etats-Unis mettent en place un système économique et financier nouveau qui les favorisent et instaure une monnaie commune appelé le dollar et son cours est fixé en fonction de la valeur de l’or De plus les Etats unis acceptent la création de l’ONU et ses deux grands principes sont : le règlement pacifique des conflits entre les nations et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. B- Endiguer le communisme Les Etats-Unis mettent en place la politique dite de « l'endiguement ». Il s'agit d'une politique adoptée par les Etats-Unis qui vise à « endiguer » l'expansion du communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés. Les Etats-Unis justifient cette doctrine en se disant les champions du « monde libre » et démocratique contre le totalitarisme soviétique. EX : Concrètement, la politique de l'endiguement se traduit en Europe par le plan Marshall. Ce plan est une aide financière accordée aux pays européens pour leur reconstruction d'après-guerre La politique de l'endiguement se traduit aussi sur le plan militaire par des alliances, l'armement des alliés ou des interventions directes C- Diffuser un modèle de société Mais la doctrine de l'endiguement ne se conçoit pas seulement comme un rempart américain. Elle se veut aussi conquête à travers la diffusion d'un modèle économique – le libéralisme –,
  • 30. politique – la démocratie – et culturel – l'American way of life. Cette volonté d'expansion est lié à la Destinée manifeste que se prête les Etats-Unis, doctrine formulée dès 1845 selon laquelle les Etats-Unis ont la mission historique de répandre la civilisation dans le continent américain et de servir de modèle au monde. EX : La diffusion du modèle économique se fait avec l'implantation des firmes transnationales américaines en Europe et en Amérique latine Les accords Blum-Byrnes de 1946 autorisant un prêt de 500 millions de dollars à la France en échange de la fin des quotas d'importation français sur les films américains). II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991) A- « No more Vietnam » Au début des années 1970, la politique de puissance des Etats-Unis est mise à mal de l'intérieur et de l’extérieur. De l'intérieur par une dégradation du soutien de l'opinion américaine à ses gouvernements. De l'extérieur par une contestation de leur impérialisme. EX : Deux événements mettent à mal le soutien de la population à leur gouvernement et ternissent l'image des Etats-Unis dans le monde. Le 1er est la guerre du Vietnam qui rencontre une opposition grandissante aux Etats-Unis. Le deuxième événement est l'affaire du Watergate du nom de l'immeuble abritant le parti démocrate à Washington, où le président Nixon, républicain,a fait installer des micros Ainsi, la superpuissance américaine est contestée de l'extérieur. Le général de Gaulle conteste le leadership des Etats-Unis et quitte le commandement de l'OTAN en 1966 B-« America is back » : une puissance rétablie Mais l'élection du président Reagan en 1981 change la donne. Son slogan de campagne « America is back » est révélateur d'une volonté de rétablir la puissance étatsunienne et en particulier face à l'URSS. EX : La course aux armements est relancée. La domination dans la course aux armements est un avantage décisif qui permet paradoxalement à Reagan d'imposer à l'URSS dirigée par Gorbatchev un désarmement bilatéral III- De l'hyperpuissance au déclin relatif A- Une hyperpuissance En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce La fin de l’histoire , c'est-à- dire la victoire finale du libéralisme sur toute autre idéologie. Avec la disparition de l’URSS, les Etats-Unis pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre mondial réactivant, en l'adaptant,
  • 31. l'idéalisme wilsonien d'une communauté internationale pacifiée derrière le leadership étasunien. Sans rival, les Etats-Unis sont désormais qualifiés d’hyperpuissance EX : Grâce à leur puissance militaire, ils bénéficient d'une capacité de projection qui leur permet d'intervenir sur différents théâtres d'opération où leurs intérêts sont engagés. B- Une puissance tentée par l'unilatéralisme Le 11 septembre 2001, les EU sont touchés par les attentats terroristes revendiqués par Al- Qaïda. L’administration de G.W. Bush doit redéfinir ses priorités. La guerre contre le terrorisme et "l'Axe du Mal" devient l'objectif premier d'une puissance qui considère comme légitime d'intervenir massivement pour défendre ses intérêts. Bush fils imprime une coloration fortement unilatéraliste à sa politique étrangère, considérant que les États-Unis ont le droit de se passer de l'avis de la communauté internationale (deuxième guerre du Golfe, intervention en Irak en mars 2003, sans l’accord de l’ONU) et de porter la guerre contre des menaces encore potentielles (théorie de la guerre préventive). EX : Les interventions étatsuniennes au Moyen-Orient se passent ainsi parfois en dehors du droit international. L'intervention en 2001 pour combattre le réseau Al Qaïda en Afghanistan se fait sous mandat de l'ONU. En revanche, l'Irak est envahit en 2003 sans l'aval de l'ONU et la réprobation d'une partie de la communauté internationale dont la France et la Russie. C- Une puissance parmi d'autres Ces impasses de la politique étrangère conduisent le président Bush à initier une légère inflexion vers le multilatéralisme dès 2006. C'est une inflexion que son successeur B. Obama entend poursuivre et approfondir dans le cadre de ce que l'on appelle le smart power (« une approche qui souligne la nécessité d'une armée forte, mais aussi d'alliances, de partenariats et d'institutions à tous les niveaux pour étendre l'influence américaine et établir la légitimité du pouvoir américain »). EX : Obama n'est pas un doctrinaire mais bien un pragmatique, il entend permettre aux États-Unis de restaurer leur image dans le monde. S’ils ne dominent plus l’économie mondiale comme au lendemain de la 2nde Guerre mondiale, depuis la crise financière de 2007, ils restent la première puissance militaire (hard power), conservent une capacité d'influence politique et culturelle (soft power) et cherchent à nouer des alliances sur de nouveaux théâtres (smart power) comme en Asie pacifique. Conclusion Pôle majeur de l'espace mondial, les États-Unis ont construit leur domination sur la
  • 32. puissance et le dynamisme de leur économie, mais également sur la conviction qu'ils ont, par essence, un rôle prééminent à jouer dans le monde, la destinée manifeste. La Seconde Guerre mondiale les a amenés à développer par étapes un modèle de puissance multiforme qui, dans le cadre de la guerre froide, assume son leadership sur une grande partie de la planète. Avec la disparition de leur adversaire soviétique les États-Unis se trouvent confrontés à un nouveau défi, celui de construire autour d'eux un nouvel ordre mondial pacifié. Puissance globale, les Etats-Unis ne parviennent cependant pas à réguler seuls la marche du monde, même s'ils assument leurs responsabilités : ils suscitent des formes de séduction et d'attraction inégalées, mais aussi d'opposition voire de rejet virulent. Malgré les difficultés, le leadership étasunien demeure une réalité et le pays a toujours su, jusqu'alors, s'adapter aux nouveaux défis qui lui sont proposés.
  • 33. Les Etats-Unis et le monde depuis 1945 Introduction :  En 2011, Barack Obama  1 er président des E-U, invité au sommet de l’Asie orientale. Présence marque : - recentrage de la diplomatie américaine du M.O vers le Pacifique -réaffirmation d’une volonté de puissance et domination sur un nouvel espace stratégique  En effet, E-U toujours eu volonté d’expansion sur leur territoire, leur but toujours de maintenir ou développer leur puissance. Cette puissance définie comme capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale. E-U exercent toutes les composantes de la puissance : -Hard Power: forme coercitive et tangible de la puissance qui utilise des moyens militaires et économiques -Soft Power: forme moins coercitive et moins tangible qui utilise des moyens politiques et culturels Cette puissance est mise au service de la domination de la scène internationale car E-U se prête une destinée manifeste, celle de devenir modèle de société idéal pour le monde.  Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ?  Plan I-L’affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l’entrée en guerre froide (1945-1962) A partir de 1945, les EU s’affirment comme une superpuissance dans la guerre froide. A-Imposer un ordre mondial américain EU  grands vainqueurs de la 2 nd Guerre mondiale et tentent imposer un nouvel ordre mondial : la pax americana. Attention : pax americana différent pax romana En position de force : seul à posséder l’arme atomique en 1945 ; possèdent 65% stocks d’or mondiaux ; industrie compte 50% de la production dans le monde. Exemple 1: E-U mettent en place  système économique et financier qui les favorisent : le système de Bretton-Woods de 1944. Dollar  monnaie internationale de référence et son cours fixé sur sa valeur en or EU imposent une vision libérale des échanges économiques mondiaux : le Fonds Monétaire International (FMI) crée à cette occasion et E-U sont les principaux contributeurs financiers Les accords du GATT de 1947 abaissent tous les droits de douane et supprime protection des producteurs nationaux face aux exportateurs Libéralisme économique  plus aucune frontière au échanges « laissez passer, laissez faire » Exemple 2 : EU  acceptent création d’une organisation internationale l’ONU (objectif de paix) mais ou ils dominent les débats. ONU crée officiellement en 1945 à la conférence de San Francisco. Son siège est implanté à NY. Ses deux grands principes sont : -règlement pacifique des conflits entre les nations -droit des peuples à disposer d’eux-mêmes EU y sont hégémoniques (tout puissant / dominant dans tous les domaines) jusqu’en 1950.  disposent droit de veto au Conseil de sécurité aux côtés de la Chine, dé l’URSS, du Royaume-Uni et de la France et toutes les résolutions proposées par les EU sont votées jusqu’en 1950. B-Endiguer le communisme Endiguer : empêcher, faire obstacle. E-U  mettent en place politique de « l’endiguement » Politique adoptée par EU qui vise à « endiguer » expansion communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés. Exemple 1 : L’idée de l’endiguement remonte à 1945. Dès avril 1945 Harry Truman en a assez de « pouponnez les Soviétiques ». George Kennan (diplomate américain) dès 1946 propose « d’endiguer » l’expansion soviétique. EU peur de 2 choses : 1. une alliance entre les Soviétiques, la gauche en Europe occidentale(ne cesse de monter) et les mouvements nationalistes marxisants dans le monde colonisé 2. une expansion soviétique vers l’Ouest et vers le Sud En 1947, Truman proclame officiellement la politique de l’endiguement au Congrès américain.
  • 34. Exemple 2 : En Europe, la politique de l’endiguement se traduit par le plan Marshall. Ce plan est une aide financière accordée aux pays européens pour leur reconstruction d’après-guerre. Mais est aussi une aide politique pour aider les pays à résister au communisme. Il sépare économiquement et idéologiquement l’Europe occidentale, alliée des EU, de l’Europe centrale et orientale, alliée de l’URSS. URSS -> refuse plan et influence pays d’Europe centrale et orientale pour qu’ils refusent aussi. Exemple 3 : La politique de l’endiguement se traduit aussi par le plan militaire par des alliances, l’armement des alliés ou des interventions directes. EU et Europe mettent en place l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) et place les armées européennes sous commandement américain en contrepartie d’1 protection nucléaire américaine. D’autres alliances sont conclues. Bonus : Etude du texte de la doctrine Truman (12 mars 1947)  2 modes de vie alternatifs : 1) repose sur volonté de la majorité, par des institutions libres, un gouvernement représentatif, des élections libres, des garanties assurant la liberté individuelle, liberté de parole et de religion, et l’absence de toute oppression politique. 2) repose sur volonté d’une minorité, par la force à la majorité, s’appuie sur la terreur et l’oppression, une presse, une radio contrôlées, sur élections truquées et la suppression des libertés personnelles. C-Diffuser un modèle de société Mais doctrine de l’endiguement ne se conçoit pas seulement comme un rempart américain. Cette volonté d’expansion est liée à la Destinée manifeste que se prête les EU. Exemple 1 : Diffusion du modèle économique avec implantation des FTN (Firmes Transnationales) américaines en Europe et en Amérique latine  profitent des accords du GATT. Exemple 2 : Diffusion du modèle culturel ou American way of life avec le cinéma hollywoodien. Un sénateur américain parle en 1950 d’un « plan Marshall dans le domaine des idées » Dans une logique économique libérale, Truman réussit à faire lever les quotas d’importation sur les films américains en France, Grande-Bretagne, Italie. Peut être aussi politique. Bonus : Etude du texte Hollywood et l’Italie + Texte de Reagan face aux soviétiques Transition : crise de Cuba de 1962 fait passer le monde tout prêt d’une guerre nucléaire. La volonté de puissance des E-U prend alors le tournant de la détente avec l’URSS. II-Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991) De 1962 à 1991, la superpuissance étatsunienne est mise en difficulté au sein d’un monde bipolaire. A-La Détente : un affrontement indirect Après la crise de Cuba  relation entre URSS et EU se détendent. Des négociations sont engagées mais l’affrontement indirect persiste. Exemple 1 : conquête spatiale L’affrontement est aussi une guerre des étoiles. Conquête de l’espace  enjeu de l’affrontement Est-Ouest. Les Soviétiques  premiers à envoyer un homme (Youri Gagarine) dans l’espace en 1961. NASA américaine 1 ère à envoyer des astronautes sur la Lune en 1969. Exemple 2 : conquête militaire par procuration L’affrontement armé poursuit par « procuration ». En 1964, E-U interviennent au Vietnam pour lutter contre régime communiste du Nord-Vietnam (soutenu par les Chinois). En 1979, EU arment moudjahidines afghans contre pouvoir de Kaboul pro-soviétique (soutenue par armée rouge sur place).
  • 35. B-« No more Vietnam » : une puissance contestée Au début des années 1970, politique des EU est mise à mal de l’intérieur par une dégradation du soutien de l’opinion américaine et de l’extérieur par une contestation de leur impérialisme. Exemple1 : 2 évènements mettent à mal le soutien de la populat° et ternissent ‘image des EU : 1. La guerre du Vietnam  opposition grandissante aux EU. Des manifestations pour dénoncer un dévoiement des valeurs américaines. 2. L’affaire de Watergate du nom de l’immeuble abritant le parti démocrate à Washington, président Nixon fait installer des micros. Face au scandale, Nixon démissionne en 1974. Exemple 2 : La superpuissance américaine est contestée par l’extérieur. Général de Gaulle conteste le leadership des EU et quitte le commandement de l’OTAN en 1966 en prenant une diplomatie « tout azimut ». Azimut : dans toutes les directions En 1979, le shah d’Iran, allié des EU et pilier diplomatie au M-O, est renversé par la révolution islamique. Sur le plan économique, EU sont aussi contestés par les économies japonaises et européennes. Bonus : -Photographie : The Napalm Girl publié dans le New York times Napalm : arme chimique qui brûle tout (Nick ut) et aussi une langue parlé par les sud-vietnamiens.  Ce passe pendant la guerre du Vietnam  Guerre menée par les EU qui ne diffuse pas la démocratie et les libertés mais la TERREUR. C-« America is back » :une puissance rétablie L’élection du président Reagan en 1981 change la donne. Son slogan est une volonté de rétablir la puissance étatsunienne et en particulier face à l’URSS. Exemple 1 : Course aux armements est relancée. Dépenses militaires augmentent de 40% entre 1982 et 1988 ! Un programme ambitieux IDS (Initiative de Défense Stratégique) est lancé en 1983 : de doter les EU d’un « bouclier spatial » pour les protéger de toute attaque nucléaire. Il déstabilise l’URSS même si il est irréalisable. En Europe, des « bouclier missiles » américains sont installés vers l’URSS. Exemple 2 : Domination dans la course aux armements avantage décisif qui paradoxalement permet à Reagan d’imposer à l’URSS un désarmement bilatéral. L’URSS connaît crise interne qui aboutit à sa dislocation en 1991. Transition : Avec la fin de la guerre froide, les Etats-Unis passent du statut de superpuissance dans un monde bipolaire à celui d’hyperpuissance dans un monde unipolaire. III- De l’hyperpuissance au déclin relatif Avec l’effacement de l’URSS, les Etats-Unis dominent les relations internationales même si ce leadership est aujourd’hui libéralisme. A-Une hyperpuissance En 1989, victoire finale du libéralisme qui fut annoncé par Francis Fukuyama comme La Fin de l’histoire. Avec la disparition de l’URSS, instaure un nouvel ordre mondial réactivant l’idéalisme wilsonien. Sans rival, les EU sont qualifiés d’hyperpuissance. Schéma Rogue States CORE PARTNERS USA CORE
  • 36. Exemple 1 : Grâce à leur puissance militaire bénéficient capacité de projection qui permet d’intervenir sur différents théâtres d’opération. Le président républicain G.H.Bush (1989-1993) considère que les intérêts étatsuniens seront d’autant préservés que les EU seront capable d’agir au nom de la communauté internationale = le multilatéralisme Multilatéralisme : autour du noyau (USA Core) s’articulent les Core partners dont le noyau doit rechercher la coopération, afin de lutter contre les principaux risques planétaires qu’incarnent les Etats-voyous, les Rogue states. Première guerre du Golfe en 1991 fait suite à l’annexion par Irak du Koweit montre capacité des EU d’assumer leur statut de leader mondial et volonté de faire respecter le droit international et leurs intérêts planétaires. Exemple 2 : L’arrivée au pouvoir de Bill Clinton, démocrate, (1993-2001), politique étrangère connaît une inflexion dans le cadre de l’enlargement, politique de promotion de la paix, de la démocratie et de l’économie de marché à travers le monde. De nouvelles interventions diplomatiques, militaires et multiplication des accords de libre-échange ont lieu. B-Une puissance tentée par l’unilatéralisme Le 11 septembre 2001, les EU sont touchés par les attentats terroristes revendiqués par Al-Qaida. Bush fils imprime une coloration fortement unilatéralisme considérant que les EU ont le droit de se passer de l’avis de la communauté internationale. Schéma : Exemple : L’intervention en 2001 pour combattre le réseau Al Qaida en Afghanistan se fait sous mandat de l’ONU. En 2003, l’Irak est envahit sans l’aval de l’ONU et la réprobation d’1 partie de la communauté internationale. La politique de G.W.Bush s’appuie sur force inégalée du complexe-militaro-industriel. Si les invasions de l’Irak sont aisées, elles ne permettent pas de réellement pacifier ces pays. Ces interventions nourrissent de forts courants anti-interventionnistes aux EU et viennent ternir l’image d’un pays qui semblent s’asseoir sur ces idéaux (pratique la torture). C-Une puissance parmi d’autres Ces impasses de la politique étrangère conduisent Bush à initier une légère inflexion vers le multilatéralisme dès 2006. Barack Obama entend poursuivre et approfondir cette inflexion dans le cadre du smart power. Exemple 1 : Obama est un pragmatique, permettre aux EU de restaurer leur image dans le monde.  Le multilatéralisme et la coopération internationale sont les instruments essentiels de sa politique étrangère. Cependant, il ne se prive pas de levier militaire et la lutte contre Al-Qaida montre forme de continuité mais aussi de rupture. Il considère que le déploiement de la puissance militaire est contre-productif : peut être perçu comme de l’arrogance et se retourner contre les EU. Le maintien de l’avancée technologique des EU est un enjeu essentiel au maintien de leur puissance présente et future. Conclusion USA CORE ROGUE STATE
  • 37. Les Etats-Unis et le monde depuis 1945 Problématique : Comment la puissance s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ? I) L’affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l’entrée en guerre froide (1945-1962) A) Imposer un ordre mondial américain Les Etats-Unis sont les grands gagnants de la Seconde Guerre mondiale et tentent d’imposer la pax americana. Ils mettent en place un système économique et financier qui les favorisent : le système de Bretton-Woods. Ils imposent également une vision libérale des échanges économiques mondiaux. On créé donc à cette occasion le FMI, qui adopte cette idéologie. En 1945 l’ONU est créé à la conférence de San Francisco. Les Etats-Unis y sont hégémoniques jusqu’en 1950 et disposent d’un droit de veto au cotés de la Chine, de l’URSS, du Royaume- Uni et de la France. B) Endiguer le communisme En 1946 le diplomate américain à Moscou, George Kennan propose « d’endiguer » l’expansion soviétique. Les Etats-Unis vont alors mettre en place, en 1947, la politique de « l’endiguement », une politique qui consiste à aider militairement et économiquement leurs alliés. Elle se traduit en Europe par le plan Marshall. Ce plan sépare l’Europe occidentale (alliée des E-U) et l’Europe centrale et orientale (alliée de l’URSS). Cette politique se traduit aussi sur le plan militaire, avec l’Europe les Etats-Unis mettent en place l’OTAN qui place les armées européennes sous le commandement américain en contrepartie d’une protection nucléaire américaine. Les Etats-Unis vont conclure d’autres alliances dans le monde : en Amérique latine (Pacte de Rio en 1947), au Moyen-Orient (Pacte de Bagdad en 1955). C) Diffuser un modèle de société Il y a une volonté d’expansion liée a la destinée des Etats-Unis qui est de répandre la civilisation dans le continent américain et de servir de modèle au monde. Par exemple, l’implantation de firmes transnationales américaine en Europe ou en Amérique latine. Les Etats-Unis vont également diffuser leur modèle culturel, l’American way of life. II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991) A) Un effondrement indirect De 1962 à 1991, les Etats-Unis sont mis en difficulté. Après la crise de Cuba, les relations entre les Etats-Unis et L’URSS se détendent et l’affrontement devient de plus en plus indirect. La conquete de l’espace est un enjeu de cet affrontement. B) Une puissance contestée Au début des années 1970, la puissance américaine est mise à mal. La guerre du Vietnam et l’affaire du Watergate, l’immeuble ou le président Nixon a fait installer des micros, vont ternir l’image des Etats-Unis dans le monde. En 1966 le général de Gaulle conteste le leadership américain et quitte le commandement de l’OTAN. En 1979, le shah d’Iran, allié des Etats-Unis est renversé après une révolution, et l’Iran prend ses distances avec les Etats-Unis.
  • 38. C) Une puissance rétablie En 1981 l’élection de Ronald Reagan change la donne. Il a pour but de rétablir la puissance américaine. Entre 1982 et 1988 les dépenses militaires sont augmentées de 40%. Le projet IDS est lancé en 1983. Ce projet déstabilise l’URSS qui ne peut plus suivre technologiquement. La domination dans la course au armement permet à Reagan d’imposer a l’URSS un désarmement bilatéral. Après une crise interne, l’URSS s’effondre en 1991. III) De l’hyperpuissance au déclin relatif A) Une hyperpuissance Avec la disparition de l’URSS, les Etats-Unis pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre mondial réactivant l’idéalisme. Sans rival, les Etats-Unis sont désormais qualifiés d’hyperpuissance. Avec le président G. H. Bush, les Etats-Unis deviennent une hyperpuissance multilatéraliste. La première guerre du Golfe en 1991 est l’incarnation de cette vision géopolitique. Les Etats-Unis montrent qu’ils assument leur statut de leader mondial. Avec Bill Clinton, il y a une politique de promotion de la paix, de nouvelles interventions diplomatiques et militaires. B) Une puissance tenté par l’unilatéralisme Le 11 septembre 2001, les Etats-Unis sont touchés par les attentats terroristes revendiqués par Al-Qaïda. La guerre contre le terrorisme devient le premier objectif du gouvernement du G. W. Bush. Bush opte alors pour l’unilateralisme, comme le montre la deuxième guerre du Golfe. En effet en 2003, les Etats-Unis interviennent en Irak sans mandat de l’ONU. Ces interventions vont alors ternir l’image du pays qui semble s’asseoir sur ses idéaux. C) Une puissance parmi d’autres En 2006, le président Bush est conduit à initier une inflexion, vers le multilatéralisme. C’est une inflexion que son successeur B. Obama entend approfondir dans le cadre du smart power. Obama veut permettre aux Etats-Unis de restaurer leur image dans le monde. Il privilégie les opérations secrètes menées par les forces spéciales plutôt que la guerre « classique ». Les Etats-Unis ne dominent plus l’économie mondiale comme au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, mais ils restent tout de même la première puissance militaire et sont influant politiquement et culturellement. Conclusion : Les Etats-Unis ont construit leur domination sur la puissance et le dynamisme de leur économie. La Seconde Guerre mondiale les a amenés à développer un modèle de puissance qui assume son leadership planétaire. Même si ils assument leurs responsabilités, les Etats-Unis ne parviennent pas à réguler seuls la marche du monde. Chronologie : - 1944 : Accord de Bretton-Woods - 1945 : Création de l’ONU à la conférence de San Francisco - 1962 : Crise de Cuba - 1960-1973 : Guerre du Vietnam - 1973-1974 : Affaire Watergate - 1991 : Guerre du Golfe
  • 39. - 11/09/2001 : Attentats terroristes a New York et Washington - 2003 : 2e intervention en Irak
  • 40. Les Etats-Unis et le monde depuis 1945 Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ? Définitions  Puissance : capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale. On distingue traditionnellement deux composantes de la puissance :  Le hard power : domaines militaire et économique, capacité de contraindre par a force  Le soft power : domaines culturel et politique, capacité d’influencer par la culture, les valeurs et les discours.  Superpuissance : qualificatif appliqué pendant la guerre froide aux Etats-Unis et à l’URSS qui dominaient le monde en dirigeant chacun un bloc.  Hyperpuissance : puissance sans égale, dominant dans tous les domaines. Le terme est employé pour désigner les Etats-Unis après la guerre froide. Il se distingue de « superpuissance » qui s’applique à deux Etats, les Etats-Unis et l’URSS. Les présidents américains depuis 1945 Démocrates Républicains Période Harry Truman 1945-1952 Dwight Eisenhower 1952-1960 John F. Kennedy 1960-1963 Lindon B. Johnson 1963-1968 Richard Nixon Gerald Ford 1968-1974 Jimmy Carter 1976-1980 Ronald Reagan 1981-1989 George H.W. Bush 1988-1993 Bill Clinton 1992-2000 George W. Bush 2001-2009 Barack Obama 2008- Introduction (Accroche) En 2011, Barack Obama est le premier président des Etats-Unis invité au sommet de l’Asie orientale qui se réunit pour la 6e fois à Bali (Indonésie). Cette présence marque à la fois un recentrage de la diplomatie américaine du Moyen-Orient vers le Pacifique et la réaffirmation d’une volonté de puissance et de domination sur un nouvel espace stratégique.
  • 41. (Analyse du sujet) En effet, les Etats-Unis ont toujours eu une volonté d’expansion sur leur territoire ou celui des autres, leur but étant toujours de maintenir ou de développer leur puissance. Définition puissance. Cette puissance est mise au service de la domination de la scène internationale car les Etats-Unis se prêtent à une destinée manifeste, celle de devenir un modèle de société idéal pour le monde. (Problématique) Comment la puissance des Etats-Unis s’est-elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ? (Annonce du plan) Développement I) L’affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l’entrée en guerre froide (1945-1962) A) Imposer un ordre mondial américain - E-U grands vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale - tentent d’imposer un nouvel ordre mondial (pax americana) - sont les seuls à posséder l’arme atomique en 1945 (URSS en 1949) - leur industrie compte pour 50% de la production dans le monde Exemple 1 : Mise en place en 1944 du système économique et financier de Bretton-Woods (doctrine libérale = libéralisme économique « laisser faire, laisser passer). Accords du GATT en 1947. Exemple 2 : Création en 1945 de l’ONU, ses deux grands principes sont : le règlement pacifique des conflits entre les nations, et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. B) Endiguer le communisme - mise en place de la politique de « l’endiguement » (doctrine Truman), vise à empêcher l’expansion du communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés, les E-U justifient cette doctrine en se disant les champions du « monde libre » Accords de Bretton- Woods (le dollar devient la monnaie de référence, le libéralisme économique s’impose avec la création du FMI) Création de l’ONU à la conférence de San Francisco Accords du GATT (le libéralisme économique s’impose avec la baisse des barrières douanières et la promotion de l’égalité producteurs nationaux/exportateurs étrangers) 1944 1945 1947
  • 42. Exemple 1 : 1947, proclamation officielle de la politique de l’endiguement par le président Truman au Congrès américain, bien que cette idée remonte à 1945. Exemple 2 : Plan Marshall en Europe : - Aide financière accordée aux pays européens pour leur reconstruction d’après- guerre ; - Aide politique pour aider les pays à résister au communisme. Sépare économiquement et idéologiquement l’Europe occidentale (alliée des E-U) de l’Europe centrale et orientale (allie de l’URSS) qui refuse le plan sous l’influence de l’URSS. Exemple 3 : La politique de l’endiguement se traduit aussi sur le plan militaire par des alliances, l’armement des alliés ou des interventions directes (mise en place de l’OTAN avec l’Europe, armement d’Israël, intervention en Corée entre 1950 et 1953 après l’attaque communiste. C) Diffuser un modèle de société - volonté de conquête à travers la diffusion d’un modèle économique (le libéralisme), politique (la démocratie), et culturel (l’American way of life) -volonté d’expansion liée à la Destinée manifeste que se prêtent les E-U Exemple 1 : implantation des FTN américaines en Europe et en Amérique Latine Exemple 2 : diffusion du modèle culturel, ou American way of life, avec le cinéma hollywoodien. Exemple 3 : implantation des malls Transition : La crise de Cuba de 1962 fait passer le monde tout prêt d’une guerre nucléaire. La volonté de puissance des Etats-Unis prend alors le tournant de la détente avec l’URSS. II) Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991) 1960 1962 1969 1973 1979 1989 1961 1974 Guerre du Vietnam Guerre d’Afghanistan Affaire du WatergateCrise de Cuba Youri Gagarine dans l’espace Les E-U envoient les premiers des astronautes sur la Lune
  • 43. A) La Détente : un affrontement indirect - après la crise de Cuba, les relations directes entre l’URSS et les Etats-Unis se détendent - des négociations sont engagées pour limiter l’armement nucléaire, mais l’affrontement indirect persiste La conquête de l’espace est un enjeu de l’affrontement Est-Ouest :Exemple 1 : - En 1961 les soviétiques sont les premiers à envoyer un homme, Youri Gagarine, dans l’espace ; - En 1969, la NASA américaine est la première à envoyer des astronautes sur la Lune. Affrontement armé par « procuration » : en 1964 les E-U interviennent auExemple 2 : Vietnam pour lutter contre le régime communiste du Nord-Vietnam soutenu par les Chinois. B) « No more Vietnam » : une puissance contestée Années 1970 : politique de puissance des E-U est mise à mal : - De l’intérieur : dégradation du soutien de l’opinion américaine à ses gouvernements - De l’extérieur : contestation de l’impérialisme. Deux évènements ternissent l’image des E-U :Exemple 1 : - La guerre du Vietnam (photo « la petite fille brulée au napalm ») - L’affaire du Watergate (espionnage du parti démocrate par le président Nixon, contraint à démissionner en 1974). Puissance américaine contestée de l’extérieur :Exemple 2 : - 1966, le général de Gaulle quitte le commandement de l’OTAN - 1979, le shah d’Iran, allié des E-U est renversé par la révolution islamique - Sur le plan économique, les E-U sont contestés par les économies japonaises et européennes qui se sont relevés. C) « America is back » : une puissance rétablie Élection du président Raegan en 1981 : son slogan « America is back » montre la volonté de rétablir la puissance étatsunienne et en particulier face à l’URSS. La course aux armements est relancée :Exemple 1 : - Les dépenses militaires augmentent de 40% entre 1982 et 1988 - 1983, Initiative de Défense Stratégique : projet visant à doter les E-U d’un « bouclier spatial » pour les protéger de toute attaque nucléaire. La domination dans la course aux armements est un avantage décisif pourExemple 2 : s’imposer à l’URSS. L’URSS connait également une crise interne qui aboutit à sa dislocation en 1991.
  • 44. Transition : Avec la fin de la guerre froide, les Etats-Unis passent du statut de superpuissance dans un monde bipolaire à celui d’hyperpuissance dans un monde unipolaire. III) De l’hyperpuissance au déclin relatif A) Une hyperpuissance En 1989, le politologue étasunien Francis Fukuyama annonce La fin de l’histoire, c’est-à- dire la victoire finale du libéralisme sur toute autre idéologie. Sans rival, les E-U sont désormais qualifiés d’hyperpuissance. Grâce à leur puissance militaire, ils bénéficient d’une capacité de projectionExemple 1 : qui leur permet d’intervenir sur différents théâtres d’opération où leurs intérêts sont engagés. Vision géopolitique : le multilatéralisme Core USA Core partners Rogue States Cette vision montre la capacité des E-U d’assumer leur statut de leader mondial et leur volonté de faire respecter le droit international et leurs intérêts planétaires. Arrivée au pouvoir du démocrate Bill Clinton (1993-2001) : politique deExemple 2 : promotion de la paix, de la démocratie et de l’économie de marché à travers le monde (accords d’Oslo entre Israéliens et Palestiniens en 1993, création de l’ALENA, élargissement de l’OTAN à la Pologne, à la République tchèque et la Hongrie en 1999). 1991 1995 2001 2003 2008 2009 Guerre du Golfe (intervention au Koweït) Création de l’OMC 2e intervention en Irak Attentats terroristes à New York et Washington le 11 septembre Election de Barack Obama Fin de la mise en place de l’ALENA
  • 45. B) Une puissance tentée par l’unilatéralisme Après avoir été touchés par les attentats terroristes revendiqués par Al-Qaïda le 11 septembre 2001, les E-U considèrent comme légitime d’intervenir massivement pour défendre ses intérêts. Bush fils imprime une coloration fortement unilatéraliste à sa politique étrangère. Core USA Rogue States Les interventions étatsuniennes au Moyen Orient se passent ainsi parfois duExemple : droit international (l’Irak est envahi en 2003 sans l’aval de l’ONU). Ces interventions ternissent l’image d’un pays qui semblent s’asseoir sur ses idéaux (prison secrète de Guantanamo où l’on pratique officiellement la torture). C) Une puissance parmi d’autres - impasse de la politique étrangère  légère inflexion vers le multilatéralisme dès 2006. - Barack Obama entend poursuivre et approfondir cette inflexion dans le cadre du smart power (« une approche qui souligne la nécessité d’une armée forte, mais aussi d’alliances, de partenariats et d’institutions à tous les niveaux pour étendre l’influence américaine et établir la légitimité du pouvoir américain »). Obama n’est pas un doctrinaire mais bien un pragmatique, il entend permettreExemple 1 : aux E-U de restaurer leur image dans le monde. Pour cela, le multilatéralisme et la coopération internationale sont les instruments essentiels de sa politique étrangère. S’ils ne dominent plus l’économie mondiale depuis la crise de 2007, les E-UExemple 2 : restent la première puissance militaire (hard power), conservent une capacité d’influence politique et culturelle (soft power) et cherchent à nouer des alliances sur de nouveaux théâtres (smart power) comme en Asie Pacifique. Conclusion Pôle majeur de l’espace mondial, les E-U ont construit leur domination sur la puissance et le dynamisme de leur économie, mais également sur la conviction qu’ils ont, par essence, un rôle prééminent à joueur dans le monde, la destinée manifeste. Malgré les difficultés, le leadership étasunien demeure une réalité et le pays a toujours su, jusqu’alors, s’adapter aux nouveaux défis qui lui sont proposés.
  • 46. LA PUISSANCE AMERICAINE DANS LE MONDE DEPUIS 1945 Partie A : Fiche de cours I. 1945 – 1962 : Affirmation de la puissance des Etats-Unis avec l’entrée en guerre froide A) Imposer un ordre mondial américain  Idée de « Pax Americana » (position de force)  Domaine économique (Bretton- Woods, FMI, GATT)  Domaine politique (ONU, Conseil de sécurité) B) Endiguer le communisme  Doctrine Truman (déf) + justification des Etats-Unis  2 peurs auxquelles remédie la politique de l’endiguement (Alliance entre Soviétiques + Expansion soviétique. vers l’Ouest et le Sud)  Volet économique (Plan Marshall)  Volet militaire (Alliances + interventions directes) C) Diffuser un modèle de société  Doctrine Truman = rempart américain + conquête (diffusion d’un modèle économique et politique)  Volonté d’expansion liée à la Destinée manifeste  Un modèle économique (FTN)  Un modèle culturel (American Way of Life) II. 1962 – 1991 : Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire A) La Détente : un affrontement direct  Persistance de l‘affrontement indirect malgré Détente installée suite à la crise de Cuba  Conquête de l’espace (Youri Gagarine, 1961 // astronautes sur la Lune, 1969)  Affrontements par « procuration » (Vietnam + Afghanistan) B) « No more Vietnam » : une puissance contestée  Début années 70 : politique de puissance rejetée  Contestations internes (dégradation du soutien de la pop à son gouvernement)  Contestations externes (de l’impérialisme américain – moyens diplomatiques et économiques) C) « America is back » : une puissance rétablie  1981 : Reagan élu – Volonté rétablir la puissance américaine (cf : slogan)  Relance de la course aux armements (IDS)  Une course gagnée, un avantage décisif (désarmement imposé par Reagan + 1991)
  • 47. III. 1991 – 2015 : de l’hyperpuissance au déclin relatif A) Une hyperpuissance  1989 : victoire des E-U sur l’URSS : nouvel ordre mondial  Puissance militaire : projection militaire + multilatéralisme (Rogue States, faire respecter le droit international, intérêts planétaires)  Enlargement = inflexion de la politique étrangère (promotion de la paix, l’économie de marché, la démocratie + interventions diplomatiques, militaires, accords de libre-échange) B) Tentation de l’unilatéralisme  Lutte contre « l’Axe du mal » et unilatéralisme politique  Bush et la politique étrangère (non respect de l’avis de la communauté internationale + guerre contre des menaces potentielles  Afghanistan, Irak) C) Une puissance parmi d’autres  Multilatéralisme et smart power  Multilatéralisme et coopération internationale depuis 2006 (mais aussi actions secrètes plutôt que guerre ouverte)  Une influence triple (hard power, soft power, smart power)
  • 48. Partie B : Connaissances essentielles (frise + définition)
  • 49. LA PUISSANCE AMERICAINE DANS LE MONDE DEPUIS 1945 puissance : capacité à faire et à imposer aux autres sa volonté sur la scène internationale. On distingue traditionnellement deux composantes de la puissance (depuis 1990 et les travaux de l'universitaire américain Joseph Nye) : le hard power, composante coercitive et tangible, qui s'exerce surtout dans les domaines militaire et économique (capacité de contraindre par la force), et le soft power, composante moins coercitive et tangible, qui s'exerce surtout dans les domaines culturel et politique (capacité d'influencer par la culture, les valeurs et les discours). superpuissance : qualitatif appliqué pendant la guerre froide aux États-Unis et à l'URSS qui dominaient le monde en dirigeant chacun un bloc. Hyperpuisance : puissance sans égale, dominant dans tous les domaines. Le terme est employé pour désigner les États-Unis après la guerre froide. Il se distingue de « superpuissance » qui s'applique aux États-Unis et à l'URSS. Introduction Accroche : Barack Obama premier président invité au sommet de l'Asie orientale en 2011 : recentrage de la diplomatie américaine du M.O vers le Pacifique et réaffirmation d'une volonté de puissance et de domination sur un nouvel espace stratégique. Analyse du sujet : lien entre puissance (définition) et les États-Unis. Problématique : Comment la puissance américaine s'est elle exercée et affirmée dans le monde depuis 1945 ? Annonce du plan I/ L'affirmation de la puissance des États-Unis avec l'entrée en guerre froide (1945-1962) A- Imposer un ordre mondial américain Etats-Unis : vainqueur de la Seconde Guerre mondiale tentent d'imposer un nouvel ordre mondial selon leurs volontés : la pax americana en position de force : sont les seuls à posséder l'arme atomique en 1945 possèdent 65% des stocks d'or mondiaux leur industrie compte 50% de la prodution mondiale ○ Exemple 1 : - mise en place d'un système économique et financier nouveau les favorisant : système de Bretton-Woods de 1944 (Bretton Woods : ville au Nord-Est des E.U) - le dollar devient la monnaie internationale de référence et son cours est fixé sur sa valeur en or - imposent une vision libérale des échanges économiques mondiaux : le Fonds Monétaire International (FMI) adopte cette idéologie et les E.U (principaux contributeurs) y possèdent un droit de veto de fait. - Accords du GATT de 1947 (accords général sur les tarifs douaniers et le commerce) abaissent tous les droits de douane et supprime la protection des producteurs nationaux face aux exportateurs.
  • 50. ○ Exemple 2 : - Les E.u acceptent création de l'ONU, officiellement en 1945 à la conférence de San Francisco, mais dominent les débats. - Ses deux grands principes : règlement pacifique des conflits entre les nations et le droit des peuple à disposer d'eux-mêmes (chaque peuple a le droit de décider de son destin) . - Les E.U y sont hégémoniques ( dominant dans tous les domaines) au moins jusqu'en 1950. Siège symboliquement implanté à New York – Disposent d'un droit de veto au Conseil de sécurité aux côtés du Royaume- Uni, de la France, de la Chine et de L'URSS. Pratiquement toutes les résolutions proposées par les E.U sont votées jusqu'en 1950. B- Endiguer le communisme Mise en place par les E.U d'une politique d'endiguement qui consiste à endiguer l'expansion du communisme par une aide économique et militaire à leurs alliés et justifient cette doctrine en prônant les valeurs de la démocratie et d'un monde libre contre le totalitarisme soviétique. Exemple 1 : Dès avril 1945 : président Truman dit qu'il en a assez de « pouponner les soviétiques ». George Kennan propose d'endiguer l'expansion soviétique. Les E.U ont peur de : • une alliance entre les Soviétiques, la gauche en Europe occidentale ne cesse de monter et les mouvements marxisants dans le monde colonisé ; • une expansion soviétique vers l'Ouest et le Sud (accès au détroit stratégiques turcs et au pétrole iranien). 1947 : proclamation officielle par Truman de la politique de l'endiguement au Congrès américain Exemple 2 : politique de l'endiguement traduite en Europe par le plan Marshall plan Marshall: aide financière accordée aux pays européens pour leur reconstruction d'après guerre et politique pour aider les pays à résister au communisme l'URSS refuse le plan et influence les pays d'Europe centrale et orientale pour qu'ils refusent également Exemple 3 : Politique de l'endiguement également sur le plan militaire ; Mise en place par les E.U avec l'Europe de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) qui place les armées européennes sous commandement américain en contrepartie d'une protection nucléaire américaine Autres alliances : en Amérique latine (Pacte de Rio en 1947), au Moyen Orient (Pacte de Bagdad en 1955), en Asie du sud est (OTASE en 1954). C- Diffuser un modèle de société La doctrine de l'endiguement est également une conquête à travers la diffusion d'un modèle économique, le libéralisme, politique, démocratique et culturel : l'American way of life. La destinée manifeste est une doctrine formulée selon laquelle les E.U ont la mission historique de répandre la civilisation dans le continent américain et de servir de modèle au monde ce qui rejoint la volonté d'expansion.
  • 51. ○ Exemple 1 : diffusion modèle énonomique grâce à l'implantation de firmes transnationales (FTN) américaines en Europe et en Amérique latine (IBM, ITT, General Electric ou United Fruit) qui profitent des accords du GATT. ○ Exemple 2 : diffusion modèle culturel ou American way of life avec le cinéma hollywoodien Un sénateur américain parle en 1950 d'un « plan Marshall dans le domaine des idées » Truman réussit à faire lever les quotas d'importation sur les films américains en France, au Royaume Uni, Italie et RFA (accords Blum-Byrnes de 1946). II/ Une superpuissance mise en difficulté dans un monde bipolaire (1962-1991) De 1962 à 1991, la superpuissance étatsunienne est mise en difficulté au sein d'un monde bipolaire A- La Détente : un affrontement indirect Après la crise de cuba: les relations directes entre l'URSS et l'E.U se détendent et des négociations sont engagées pour limiter l'armement nucléaire mais l'affrontement indirect persiste. ○ Exemple 1 : conquête de l'espace= enjeu de l'affrontement Est-Ouest. Youri Gagarine (soviétique) est le premier homme à aller dans l'espace en 1961. Mais la NASA américaine est la première à envoyer des astronautes sur la Lune en 1969. ○ Exemple 2 : L'affrontement armé se poursuit par procuration. 1964 : intervention des E.U au Vietnam pour lutter contre le régime communiste du Nord-Vietnam soutenu par les Chinois. 1979 : armement des moudjahidines afghans par les E.U contre le pouvoir de Kaboul pro-soviétique soutenue par l'armée rouge sur place. B- « No more Vietnam » : une puissance contestée Début des années 1970 : politique de puissance des E.U mise à mal de l'intérieur et de l'extérieur De l'intérieur : dégradation du soutien de l'opinion américaine à ses gouvernements De l'extérieur : contestation de leur impérialisme ○ Exemple 1 : 2 événements mettent à mal le soutien de la population à leur gouvernement et ternissent l'image des E.U dans le monde : - guerre du Vietnam qui rencontre une opposition grandissante aux E.U ( manifestations dénonçant le dévoiement des valeurs américaines et partisans d'une égalité des droits des Afro-américains) - affaire du Watergate du nom de l'immeuble abritant le parti démocrate à Washington où le président Nixon, républicain a fait installer des micros. En 1974 : président Nixon contraint de démissionner après le scandale. ○ Exemple 2 : superpuissance américaine contestée de l'extérieur : -leadership des E.U contesté par le général de Gaulle qui quitte le commandement de l'OTAN en 1966 prônant une diplomatie « tout azimut » - en 1979 le shah d'Iran, allié des E.U et pilier de leur diplomatie au Moyen Orient est renversé par la révolution islamique ; l'Iran prend définitivement ses distances avec les E.U et sont désignés comme le « grand Satan ». - E.U contestés sur le plan économique par les économies européennes et japonaises qui se sont relevées.
  • 52. C- « America is back » : une puissance rétablie Le président Reagan est élu en 1981 Son slogan de campagne « America is back » montre sa volonté de rétablir la puissance étatsunienne en particulier face à l'URSS. ○ Exemple 1 : course aux armements relancée : - dépenses militaires augmentent de 40% entre 1982 et 1988 - programme appelé Initiative de Défense Stratégique (IDS) lancé en 1983 consiste à doter les E.U d'un « bouclier spatial » pour les protéger de toute attaque nucléaire. Projet irréalisable mais déstabilise l'URSS incapable de suivre technologiquement. - missiles américains installés en Europe occidentale et pointés vers l'URSS ○ Exemple 2 : domination dans la course aux armements= avantage décisif qui permet paradoxalement à Reagan d'imposer à l'URSS dirigée par Gorbatchev un désarmement bilatéral III/ De l'hyperpuissance au déclin relatif Avec l'effondrement de l'URSS, les E.U dominent les relations internationales même si ce leadership est aujourd'hui contesté. A- Une hyperpuissance 1989 : le politologue étatsunien Francis Fukuyama annonce La fin de l'histoire, la victoire finale du libéralisme sur toute autre idéologie. avec la disparition de l'URSS : les E.U pensent pouvoir instaurer un nouvel ordre mondial, sans rival ils sont désormais qualifiés d'hyperpuissance. • multilatéralisme : - grâce à leur puissance militaire les E.U sont capables d'intervenir sur différents territoires lorsque leurs intérêts sont en jeu. Ils correspondent au noyau le « core » et autour d'eux s'articulent les « core partners » dont le noyau doit rechercher la coopération pour lutter contre les États-voyous, les Rogue States. - 1991 : première guerre du golfe (suivant l'annexion par l'Irak du Koweït) est en partie l'incarnation de cette vision géopolitique. Elle montre la capacité des E.U d'assumer leur statut de leader mondial et leur volonté de faire respecter le droit international (intervention sous mandat de l'ONU) et leurs intérêts planétaires (cherchent à sécuriser l'approvisionnement en hydrocarbures). • arrivée au pouvoir de Bill Clinton : - politique étrangère connaît une inflexion, politique de promotion de paix, de la démocratie, et de l'économie de marché à travers le monde. - nouvelles interventions diplomatiques (accords de Oslo 1993 entre israéliens et palestiniens), militaires ( rôle décisif dans le conflit yougoslave à Dayton en 1995 et au Kosovo en 1999) et multiplication des accords de libre-échange (création de l'ALENA, élargissement de l'OTAN à la Pologne, à la République Tchèque et la Hongrie en 1999).