SlideShare une entreprise Scribd logo
PRESENTATION  RESEAU IDH MICRO FINANCE
RESEAU IDH MICROFINANCE INTRODUCTION LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE 	La vision stratégique 	Les programmes FAITIERE	Mission 	Services rendus aux mutuelles LES MUTUELLES	Missions  		Les caractéristiques des membres potentiels 		Les services financiers 		Représentation géographique
RESEAU IDH MICROFINANCE 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES	Le nombre de structures de base (agences, comptoirs, points de services)	L’effectif du personnel 		Le nombre de membres	Encours de dépôt 	Encours de crédit CONCLUSION
RESEAU IDH MICROFINANCE INTRODUCTION Le Réseau IDH est convaincu que la lutte contre la pauvreté et la quête du bien-être pour la personne humaine sont  l’affaire de tous. A ce titre, les forces sociales du pays doivent participer à la détermination de la croissance économique indispensable à la réduction de la pauvreté. Elles doivent d’avantage s’impliquer et participer à la gestion des affaires de la société afin d’offrir à toute personne, le droit à un niveau de vie suffisant.
      1.	 LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE  La vision stratégique : ,[object Object]
la création de services financiers de proximité en faveur des femmes, des jeunes, des artisans, du secteur agricole, des micro entrepreneurs et des promoteurs de PME/PMI ;
des emplois productifs pour lutter contre le chômage et alléger la pauvreté de nos populations ;
un environnement plus propre pour atténuer les conséquences néfastes de la pollution industrielle et la préservation des ressources pour les générations futures ;
un logement convenable pour tous et le développement durable des établissements humains.,[object Object]
      1.    LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE Entreprenariat La clé de voûte d’une  croissance  durable et  équitable Microfinance Instrument de financement  du développement local Développement Communautaire Responsabilisation des personnes au niveau local ,par le biais des groupes organisés qui agissent collectivement  en vue de prendre en charge, les décisions , les projets ,les programmes et les politiques qui les touchent globalement Information et  Communication Besoins en matière  de prise de  décision  dans le cadre de la  gestion de leurs  activités Capital Humain Valorisation de Capital  Humain et  développement de  compétences HABITAT  RURAL  ET LOGEMENT SOCIAL Offrir un cadre  de  vie convenable et  un logement décent
      1.	 LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE  Le programme Microfinance Le Réseau IDH à travers sa microfinance a donc choisi de promouvoir et de développer un secteur financier diversifié, capable de répondre à l’ensemble des besoins du secteur privé, des ménages ruraux en matière de services financiers. Particulièrement lorsque ces besoins émanent de petites entreprises du secteur informel et du monde agricole.
      1.	 LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE  A ce titre, les activités ci-après sont menées : le développement et la régionalisation d’institutions financières et d’outils financiers novateurs dans toutes les régions du pays d’une manière déconcentrée ; le renforcement des capacités de ces institutions par la dissémination des pratiques de référence et la formation à ces pratiques ; le développement d’un cadre institutionnel propice à l’expansion de la Micro Finance et au financement des micro entreprises, des PME – PMI et des activités génératrices de revenus en milieu rural ; la promotion d’une organisation faîtière
      2.	 LA FAITIERE Organisation Pour atteindre ses objectifs IDH Microfinance s’est constituée en un Réseau qui regroupe sept(7) mutuelles d’épargne et de crédit à vocation régionale dans des domaines ciblés du développement socio économique afin de couvrir toutes les régions du pays avec des produits financiers novateurs (adaptés aux besoins des ménages et des PME/PMI).
      2.	 LA FAITIERE MISSION  Assistance technique aux Mutuelles; Contrôle administratif , technique et financier des Mutuelles; Développement du Réseau Financier IDH; Formation, Éducation et Encadrement; Assistance aux institutions et Réseau de Microfinance, et système financiers décentralisés; Appui institutionnel.
      2.	 LA FAITIERE Services rendus aux mutuelles ,[object Object],Dépôts de surplus des mutuelles Crédits aux mutuelles Autres services financiers ,[object Object],Formation des cadres et agents  Vente de documents et supports Inspection et contrôle  Assistance informatique  Assistance comptable Assistance administrative Assistance financière  Assistance juridique
      3.	 LES MUTUELLES UNE DOUBLE MISSION MISSION SOCIALE fournir des services financiers abordables à un nombre important de personnes à faibles revenus afin de les aider à améliorer leurs conditions de vie. MISSION COMMERCIALE  fournir des services financiers de manière à permettre à l’organisation de se pérenniser et de devenir autosuffisante
      3.	 LES MUTUELLES LES SERVICES FINANCIERS ,[object Object],Epargne ordinaire Epargne Tontine Plan Epargne  Placement (DAT) ,[object Object],Crédit classique Crédit investissement Crédit Fonds de roulement Crédit tontine ,[object Object],Domiciliation de salaires et pensions Retrait et versement déplacés Transfert d’argent  Money Express Western Union
      3.	 LES MUTUELLES Les caractéristiques des  membres potentiels Capacité à Entreprendre D C Max Min  A B Capacité à Epargner Min 				Max
      3.	 LES MUTUELLES Capital humain : Formation afin de  détecter, développer et exercer son talent .  Entreprenariat: développer l’esprit d’entreprise  pour saisir les opportunités d’affaires Faible  capacité à Epargner Faible capacité à Entreprendre  A B Grande  capacité à Epargner Faible capacité à Entreprendre  Entreprenariat: développer l’esprit d’entreprise  pour saisir les opportunités d’affaires C Faible  capacité à Epargner Grande capacité à Entreprendre  Microfinance: Financement  de projets  Renforcement des capacités de gestion  a travers le programme des infrastructures de l’information et de  la communication Microfinance: Financement  de projets D Grande  capacité à Epargner Grande capacité à Entreprendre
      3.	 LES MUTUELLES Représentation géographique Elles couvrent toutes les régions du pays  :  Ami Financier des Pauvres (AFP) : Région des Savanes;  Mutuelles des Cadres pour le Développement (MUCAD) : Région de la Kara  Fonds Social de Solidarité (F2S):Région de la Kara ; Épargne Sans Frontière (ESF) : Région Centrale; Mutuelle d’Epargne et de Crédit pour la Promotion de l’Artisanat (MUECA): Région Plateaux –Est; Entraide Solidarité pour le BIEN-ÊTRE (ENSOBE); Région des Plateaux-Ouest; Mutuelle d’Epargne et de Crédit (VOVO) : Région Maritime. AFP                          MUCAD                            F2S                         ESF                       MUECA                    ENSOBE                      VOVO
      4.	 LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES LE NOMBRE DE STRUCTURES DE BASE 	L’EFFECTIF DU PERSONNEL              NOMBRE DE MEMBRES             ENCOURS DE DÉPÔT              ENCOURS DE CRÉDIT 	TOTAL ACTIF 
      4.	 LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
      4.	 LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
      4.	 LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
      4.	 LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
      4.	 LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES

Contenu connexe

En vedette

Questionnaire auto adm 26 mars-v2
Questionnaire auto adm 26 mars-v2Questionnaire auto adm 26 mars-v2
Questionnaire auto adm 26 mars-v2
Sebastien Reid
 
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banquesRapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Wadiaa Piczo
 
Soutenance Pape Birame
Soutenance Pape BirameSoutenance Pape Birame
Soutenance Pape Birame
Papa Birame FAYE
 
chargé de compte principale Garch rajaa rapport de stage
chargé de compte principale Garch  rajaa rapport de stagechargé de compte principale Garch  rajaa rapport de stage
chargé de compte principale Garch rajaa rapport de stage
Wadiaa Piczo
 
Rapport de stage ccp said achehboun
Rapport de stage ccp  said achehbounRapport de stage ccp  said achehboun
Rapport de stage ccp said achehboun
ACHEHBOUN
 
L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...
L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...
L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...
Canadian Patient Safety Institute
 
Slideshare Lourdes Lopez
Slideshare Lourdes LopezSlideshare Lourdes Lopez
Slideshare Lourdes Lopezlourdesllopez
 
Fin 2013... vers une belle année 2014 fb
Fin 2013... vers une belle année 2014 fbFin 2013... vers une belle année 2014 fb
Fin 2013... vers une belle année 2014 fb
Christian Reversez
 
Extrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploité
Extrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploitéExtrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploité
Extrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploité
Martine Le Jossec
 
Crisis de las democracias
Crisis de las democraciasCrisis de las democracias
Crisis de las democracias
Luz García
 
Atelier mon marché vu a la loupe
Atelier mon marché vu a la loupeAtelier mon marché vu a la loupe
Atelier mon marché vu a la loupe
cciducher
 
Usidistrib : Offre
Usidistrib : OffreUsidistrib : Offre
Usidistrib : Offre
Jérémie Melchior
 
Test d'un doc
Test d'un docTest d'un doc
Test d'un docSociete75
 
Tobón
TobónTobón
Guide Apps Analytics AT Internet
Guide Apps Analytics AT InternetGuide Apps Analytics AT Internet
Guide Apps Analytics AT InternetStéphanie LEGRAND
 
Flash disway résultat 2013
Flash disway résultat 2013Flash disway résultat 2013
Flash disway résultat 2013Salma Touab
 
Faites vivre votre page Facebook
Faites vivre votre page FacebookFaites vivre votre page Facebook
Faites vivre votre page FacebookWSI France
 
Gestión del Conocimiento
Gestión del ConocimientoGestión del Conocimiento
Gestión del Conocimiento
University of Magdalena
 
Gilar habiidades congnitivas
Gilar habiidades congnitivasGilar habiidades congnitivas
Gilar habiidades congnitivas
Lilia G. Torres Fernández
 

En vedette (20)

Questionnaire auto adm 26 mars-v2
Questionnaire auto adm 26 mars-v2Questionnaire auto adm 26 mars-v2
Questionnaire auto adm 26 mars-v2
 
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banquesRapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
Rapport wadiaarapport de fin etudes charge clientéle du banques
 
Soutenance Pape Birame
Soutenance Pape BirameSoutenance Pape Birame
Soutenance Pape Birame
 
chargé de compte principale Garch rajaa rapport de stage
chargé de compte principale Garch  rajaa rapport de stagechargé de compte principale Garch  rajaa rapport de stage
chargé de compte principale Garch rajaa rapport de stage
 
Rapport de stage ccp said achehboun
Rapport de stage ccp  said achehbounRapport de stage ccp  said achehboun
Rapport de stage ccp said achehboun
 
L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...
L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...
L’homme contre la machine – une nouvelle approche de la vérification en hygiè...
 
Slideshare Lourdes Lopez
Slideshare Lourdes LopezSlideshare Lourdes Lopez
Slideshare Lourdes Lopez
 
Fin 2013... vers une belle année 2014 fb
Fin 2013... vers une belle année 2014 fbFin 2013... vers une belle année 2014 fb
Fin 2013... vers une belle année 2014 fb
 
Extrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploité
Extrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploitéExtrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploité
Extrait du livre blanc de Alban Jarry : Linkedin est un outil sous-exploité
 
Crisis de las democracias
Crisis de las democraciasCrisis de las democracias
Crisis de las democracias
 
Atelier mon marché vu a la loupe
Atelier mon marché vu a la loupeAtelier mon marché vu a la loupe
Atelier mon marché vu a la loupe
 
Usidistrib : Offre
Usidistrib : OffreUsidistrib : Offre
Usidistrib : Offre
 
Test d'un doc
Test d'un docTest d'un doc
Test d'un doc
 
Tobón
TobónTobón
Tobón
 
Guide Apps Analytics AT Internet
Guide Apps Analytics AT InternetGuide Apps Analytics AT Internet
Guide Apps Analytics AT Internet
 
Flash disway résultat 2013
Flash disway résultat 2013Flash disway résultat 2013
Flash disway résultat 2013
 
Faites vivre votre page Facebook
Faites vivre votre page FacebookFaites vivre votre page Facebook
Faites vivre votre page Facebook
 
Gestión del Conocimiento
Gestión del ConocimientoGestión del Conocimiento
Gestión del Conocimiento
 
Gilar habiidades congnitivas
Gilar habiidades congnitivasGilar habiidades congnitivas
Gilar habiidades congnitivas
 
Urdu 27
Urdu 27Urdu 27
Urdu 27
 

Similaire à RESEAU IDH

Relations publiques et Fundraising
Relations publiques et FundraisingRelations publiques et Fundraising
Relations publiques et Fundraising
DESFORGES ADEDIHA
 
DID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DID
DID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DIDDID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DID
DID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DID
DIDDesjardins
 
L'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutationsL'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutations
CRESSNPdC
 
Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017
Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017
Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017
Marie-Sarah Darnaudet
 
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Groupe Crédit Agricole
 
Processus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projetsProcessus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projets
kmdakar
 
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'CoDécryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Antoine Wintrebert
 
LUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfunding
LUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfundingLUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfunding
LUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfunding
LUXEMBOURG CREATIVE
 
Aide publique au développement
Aide publique au développementAide publique au développement
Aide publique au développement
Boukary Kassogue
 
Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020
Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020
Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020
Benoît THIERRY
 
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptxexposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
AbdelSlimani
 
Livre dor brain trust13
Livre dor brain trust13Livre dor brain trust13
Livre dor brain trust13
CENTRAFRIQUE WORLD COMMUNICATE
 
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxكككككككككككككككككككككككككككككككككككPetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
ceecagconseilprovinc
 
Education financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'Ivoire
Education financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'IvoireEducation financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'Ivoire
Education financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'Ivoire
Félix Yao
 
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Franck THOUNY
 
Etude de cas crowdfunding : l'association Grandir Ailleurs
Etude de cas crowdfunding : l'association Grandir AilleursEtude de cas crowdfunding : l'association Grandir Ailleurs
Etude de cas crowdfunding : l'association Grandir Ailleurs
HelloAsso
 

Similaire à RESEAU IDH (20)

Bilan 2009 CLD de Pierre-De Saurel
Bilan 2009 CLD de Pierre-De SaurelBilan 2009 CLD de Pierre-De Saurel
Bilan 2009 CLD de Pierre-De Saurel
 
Relations publiques et Fundraising
Relations publiques et FundraisingRelations publiques et Fundraising
Relations publiques et Fundraising
 
DID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DID
DID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DIDDID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DID
DID Jefaismapart.Coop 2012 : À propos de DID
 
L'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutationsL'innovation sociale au coeur des mutations
L'innovation sociale au coeur des mutations
 
rapport_stageBiat
rapport_stageBiatrapport_stageBiat
rapport_stageBiat
 
Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017
Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017
Rapport annuel MicroEntreprendre 2016/2017
 
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
 
Processus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projetsProcessus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projets
 
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'CoDécryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
Décryptage et potentiel du marché du financement participatif par ADN'Co
 
Contribution du reseau pamecas a l’amelioration de l’acces par le monde rural...
Contribution du reseau pamecas a l’amelioration de l’acces par le monde rural...Contribution du reseau pamecas a l’amelioration de l’acces par le monde rural...
Contribution du reseau pamecas a l’amelioration de l’acces par le monde rural...
 
LUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfunding
LUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfundingLUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfunding
LUXEMBOURG CREATIVE 06/02/2015 : le crowdfunding
 
Aide publique au développement
Aide publique au développementAide publique au développement
Aide publique au développement
 
Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020
Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020
Benoit thierry le point sur hub west africa 16nov2020
 
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptxexposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
 
Building savings and assets through remittances
Building savings and assets through remittancesBuilding savings and assets through remittances
Building savings and assets through remittances
 
Livre dor brain trust13
Livre dor brain trust13Livre dor brain trust13
Livre dor brain trust13
 
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxكككككككككككككككككككككككككككككككككككPetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
 
Education financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'Ivoire
Education financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'IvoireEducation financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'Ivoire
Education financière : Une stratégie nationale pour la Côte d'Ivoire
 
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
Synthèse des travaux SEPL 2014-2015
 
Etude de cas crowdfunding : l'association Grandir Ailleurs
Etude de cas crowdfunding : l'association Grandir AilleursEtude de cas crowdfunding : l'association Grandir Ailleurs
Etude de cas crowdfunding : l'association Grandir Ailleurs
 

RESEAU IDH

  • 1. PRESENTATION RESEAU IDH MICRO FINANCE
  • 2. RESEAU IDH MICROFINANCE INTRODUCTION LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE La vision stratégique Les programmes FAITIERE Mission Services rendus aux mutuelles LES MUTUELLES Missions Les caractéristiques des membres potentiels Les services financiers Représentation géographique
  • 3. RESEAU IDH MICROFINANCE 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES Le nombre de structures de base (agences, comptoirs, points de services) L’effectif du personnel Le nombre de membres Encours de dépôt Encours de crédit CONCLUSION
  • 4. RESEAU IDH MICROFINANCE INTRODUCTION Le Réseau IDH est convaincu que la lutte contre la pauvreté et la quête du bien-être pour la personne humaine sont l’affaire de tous. A ce titre, les forces sociales du pays doivent participer à la détermination de la croissance économique indispensable à la réduction de la pauvreté. Elles doivent d’avantage s’impliquer et participer à la gestion des affaires de la société afin d’offrir à toute personne, le droit à un niveau de vie suffisant.
  • 5.
  • 6. la création de services financiers de proximité en faveur des femmes, des jeunes, des artisans, du secteur agricole, des micro entrepreneurs et des promoteurs de PME/PMI ;
  • 7. des emplois productifs pour lutter contre le chômage et alléger la pauvreté de nos populations ;
  • 8. un environnement plus propre pour atténuer les conséquences néfastes de la pollution industrielle et la préservation des ressources pour les générations futures ;
  • 9.
  • 10. 1. LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE Entreprenariat La clé de voûte d’une croissance durable et équitable Microfinance Instrument de financement du développement local Développement Communautaire Responsabilisation des personnes au niveau local ,par le biais des groupes organisés qui agissent collectivement en vue de prendre en charge, les décisions , les projets ,les programmes et les politiques qui les touchent globalement Information et Communication Besoins en matière de prise de décision dans le cadre de la gestion de leurs activités Capital Humain Valorisation de Capital Humain et développement de compétences HABITAT RURAL ET LOGEMENT SOCIAL Offrir un cadre de vie convenable et un logement décent
  • 11. 1. LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE Le programme Microfinance Le Réseau IDH à travers sa microfinance a donc choisi de promouvoir et de développer un secteur financier diversifié, capable de répondre à l’ensemble des besoins du secteur privé, des ménages ruraux en matière de services financiers. Particulièrement lorsque ces besoins émanent de petites entreprises du secteur informel et du monde agricole.
  • 12. 1. LE RESEAU IDH ET LA MICROFINANCE A ce titre, les activités ci-après sont menées : le développement et la régionalisation d’institutions financières et d’outils financiers novateurs dans toutes les régions du pays d’une manière déconcentrée ; le renforcement des capacités de ces institutions par la dissémination des pratiques de référence et la formation à ces pratiques ; le développement d’un cadre institutionnel propice à l’expansion de la Micro Finance et au financement des micro entreprises, des PME – PMI et des activités génératrices de revenus en milieu rural ; la promotion d’une organisation faîtière
  • 13. 2. LA FAITIERE Organisation Pour atteindre ses objectifs IDH Microfinance s’est constituée en un Réseau qui regroupe sept(7) mutuelles d’épargne et de crédit à vocation régionale dans des domaines ciblés du développement socio économique afin de couvrir toutes les régions du pays avec des produits financiers novateurs (adaptés aux besoins des ménages et des PME/PMI).
  • 14. 2. LA FAITIERE MISSION Assistance technique aux Mutuelles; Contrôle administratif , technique et financier des Mutuelles; Développement du Réseau Financier IDH; Formation, Éducation et Encadrement; Assistance aux institutions et Réseau de Microfinance, et système financiers décentralisés; Appui institutionnel.
  • 15.
  • 16. 3. LES MUTUELLES UNE DOUBLE MISSION MISSION SOCIALE fournir des services financiers abordables à un nombre important de personnes à faibles revenus afin de les aider à améliorer leurs conditions de vie. MISSION COMMERCIALE fournir des services financiers de manière à permettre à l’organisation de se pérenniser et de devenir autosuffisante
  • 17.
  • 18. 3. LES MUTUELLES Les caractéristiques des membres potentiels Capacité à Entreprendre D C Max Min A B Capacité à Epargner Min Max
  • 19. 3. LES MUTUELLES Capital humain : Formation afin de détecter, développer et exercer son talent . Entreprenariat: développer l’esprit d’entreprise pour saisir les opportunités d’affaires Faible capacité à Epargner Faible capacité à Entreprendre A B Grande capacité à Epargner Faible capacité à Entreprendre Entreprenariat: développer l’esprit d’entreprise pour saisir les opportunités d’affaires C Faible capacité à Epargner Grande capacité à Entreprendre Microfinance: Financement de projets Renforcement des capacités de gestion a travers le programme des infrastructures de l’information et de la communication Microfinance: Financement de projets D Grande capacité à Epargner Grande capacité à Entreprendre
  • 20. 3. LES MUTUELLES Représentation géographique Elles couvrent toutes les régions du pays  : Ami Financier des Pauvres (AFP) : Région des Savanes; Mutuelles des Cadres pour le Développement (MUCAD) : Région de la Kara Fonds Social de Solidarité (F2S):Région de la Kara ; Épargne Sans Frontière (ESF) : Région Centrale; Mutuelle d’Epargne et de Crédit pour la Promotion de l’Artisanat (MUECA): Région Plateaux –Est; Entraide Solidarité pour le BIEN-ÊTRE (ENSOBE); Région des Plateaux-Ouest; Mutuelle d’Epargne et de Crédit (VOVO) : Région Maritime. AFP MUCAD F2S ESF MUECA ENSOBE VOVO
  • 21. 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES LE NOMBRE DE STRUCTURES DE BASE L’EFFECTIF DU PERSONNEL NOMBRE DE MEMBRES ENCOURS DE DÉPÔT ENCOURS DE CRÉDIT TOTAL ACTIF 
  • 22. 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
  • 23. 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
  • 24. 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
  • 25. 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
  • 26. 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
  • 27. 4. LES INDICATEURS CARACTERISTIQUES
  • 28. CONCLUSION La communauté internationale a pris conscience de l’importance de la micro finance dans la contribution de la réduction de la pauvreté et a développé des programmes qui favorisent la création des secteurs financiers intégrants et durables dans le monde entier. C’est à ce titre, que nous restons convaincus qu’en agissant ensemble avec réalisme et prévoyance nous réussirons à pousser l’effort de solidarité pour libérer l’énergie des populations qui sont déterminées à adoucir leurs conditions de vie en se créant des opportunités, des ressources matérielles, intellectuelles et spirituelles nouvelles.   Le réseau de IDH Micro Finance espère mobiliser les ressources financières et humaines indispensables à la réalisation des objectifs de la réduction de la pauvreté du gouvernement et faire de notre institution un instrument de financement du développement communautaire.
  • 29. MERCI