SlideShare une entreprise Scribd logo
type de dalle
type de dalle
type de dalle
type de dalle
type de dalle
type de dalle
type de dalle
Soit en BA ou Beton precontraint
5 a 12 cm est prefabrique et on ajoute
une petite epaisseur coule sur place
La plus rapide en execution
dans les plans ells
s’appelle
(das)
utilizer en cas de
mauvaise
temperature pour
faire du coulage sur
place du beton
Porte jusque 7 m de porte
elle est faite de ba ou bp avec des
poutre espacee qui porte la dale
elle est utilizer quand on a une
petite hauteur du niveau dans le
batiement
Coulage sur place
constituer de nervure allant dans les
deux sens qui porte la dale
coffrage speciale
le visual a la fin n’est pas adapter a
tous les types de prjets
Grand porte jusque 20 m
Dalle directement sur des Poteau, si
il y a apres calcul un risqué de
poincenement on ajoute des
chapiteau
utilizer dans les parkings pour
eviter les poutres qui ont des
grands retomber donc il bloc la
circulation.
Mince
grand porte
utilizer dans les
grands surface
comme les
usines
combine du ba et
des treillis
type de dalle
type de dalle
type de dalle
1.Structure du plancher : plancher collaborant
2.Le plancher doit permettre le franchissement de la portée de la passerelle, en résistant à l’ensemble des charges auxquelles elle
sera soumise (revêtement superficiel et équipements techniques).
La solution du plancher mixte est solution très simple à réaliser, elle se compose de bacs métalliques collaborant réalisés avec des tôles
nervurées galvanisées. Ces tôles forment un coffrage, sur lequel on coule une dalle de béton armée. Les faces latérales des nervures
comportent des bossages pour augmenter l’adhérence et ainsi assurer la collaboration tôle-béton.
Selon la portée, l’ensemble peut reposer directement sur les murs porteurs ou sur un réseau de poutres porteuses en métal régulièrement
espacées.
Les bacs collaborant sont simples à mettre en œuvre et se découpent facilement pour s’adapter aux dimensions du plancher.
Figure 13 : Plancher collaborant
1.Principe de fonctionnement du plancher collaborant
Dans les bâtiments, les planchers sont généralement réalisés en béton armé par des armatures en acier pour résister à la
traction. Cependant lorsque les portées augmentent, il est plus économique de supporter la dalle par des poutres, plutôt que
d'épaissir le plancher. Le réseau de poutres obtenu est, à son tour, soutenu par des poteaux.
Figure 14 : Effet de solidarisation entre deux poutres en flexion élastique
Auparavant, il était usuel de dimensionner l'ossature pour reprendre seule l'ensemble des charges, mais depuis les années 50, il est devenu de plus en plus
courant de connecter des dalles en béton à des poutres métalliques à l'aide de moyens mécaniques, le plus souvent des goujons. Ces derniers éliminent ou
du moins réduisent le glissement à l'interface acier-béton de telle façon que la partie en béton et le profilé en acier travaillent concomitamment de manière à
approcher le comportement d’une section monolithe.
Un calcul élémentaire comparant les cas (a) et (b) montre que la solidarisation a pour effet de diviser les contraintes de flexion par 2 et les flèches par 4.
1.Avantages du plancher collaborant
•Aspects architecturaux
Les structures mixtes permettent de nombreuses variations architecturales pour combiner les différents types d'éléments mixtes. En plus de réduire les
dimensions des poutres, la construction mixte permet :
•Des portées plus importantes
•Des dalles plus minces
•Des poteaux plus élancés
•Une grande flexibilité et de nombreuses possibilités lors de la conception
Les structures mixtes s'adaptent aisément aux modifications susceptibles de se produire durant la vie d'un bâtiment. Cela est particulièrement le cas lorsque
la dalle est en présence de structures en portiques. Il est alors toujours possible de créer une nouvelle cage d'escalier entre deux planchers en ajoutant
simplement les poutres de renvoi nécessaires.
Les évolutions récentes dans les technologies informatiques, de communication et d'information ont montré l'importance d'être capable de modifier
rapidement l'organisation des équipements d'un bâtiment. De plus, dans les bâtiments commerciaux ou en copropriété, il doit être possible de modifier les
équipements sans occasionner d'inconvénient aux autres occupants. Pour résoudre ces problèmes, l'espace entre les semelles d'une poutre mixte constitue
une zone idéale dans laquelle les équipements peuvent être installés.
•Aspects économiques
L'intérêt économique des structures mixtes provient de dimensions plus réduites (la rigidité plus élevée entraîne des flèches plus faibles, des portées plus grandes et des hauteurs totales
réduites) et des délais d’exécution rapide.
Les rapports : portées sur hauteurs (l/h=35) des poutres sont faibles et peuvent présenter plusieurs avantages :
•Les portées plus grandes pour des hauteurs identiques (par rapport aux autres méthodes de construction) permettent de réduire le nombre des poteaux par plancher ce qui offre plus de
flexibilité
•Les structures mixtes sont simples à construire et présentent des temps de construction réduits
•Économie de coûts suite à la réalisation plus rapide
•Coûts de financement plus faibles
•Prêt à l'emploi plus rapidement et donc revenu d'utilisation plus élevé
•Aspects structuraux
L'amélioration sensible de la résistance à l'incendie des éléments métalliques à l'aide de la présence du béton, de ce fait les éléments mixtes peuvent être utilisés sans protection à l'incendie.
Les constructions mixtes offrent une bonne flexibilité pour de futures transformations. Elles offrent plusieurs possibilités pour faire passer les équipements dans les faux plafonds ou dans
l'espace entre la retombée et la semelle inférieure d'une poutre mixte.
Réduction du poids d‘une structure métallique à chargement égal, d‘autant plus forte que l’on tire parti de la continuité en flexion générale (redistribution des moments).
Les éléments métalliques et même mixtes des structures mixtes sont fabriqués et contrôlés en usine, ce qui augmente la précision dans la construction.
Les éléments mixtes présentent une rigidité et une capacité de charge plus grandes qu'un élément métallique ou un élément en béton armé présentant les mémés dimensions.
Augmentation de la rigidité en flexion des planchers, d‘où la réduction des flèches et la possibilité de grandes portées.
Figure 15 : Comparaison de différentes sections de
planchers
Une comparaison entre différentes sections en T d’épaisseur de dalle de 12 cm et soumises à un moment fléchissant 𝑀𝑦,𝑆𝑑 = 800 𝐾𝑁. 𝑚
montre que la section mixte permet une retombée réduite de la poutre s’approchant du tiers de la retombée obtenue pour une poutre en
béton armé (guide de calcul EC4, p. 34). La collaboration entre la dalle en béton et le profilé en acier permet aussi une réduction
significative des dimensions par rapport à un profilé en acier agissant seul. Cependant, le bétonnage entre les semelles du profilé
métallique n’influence pas de manière significative les dimensions de la poutre mixte par rapport à une autre où l’âme n’est pas
enrobée par du béton.
Par ailleurs, plus la hauteur du profilé métallique est réduite, plus l’écart se creuse entre un profil en acier collaborant avec la dalle et
un profil en acier sans collaboration avec la dalle. En effet, d’après la figure ci-dessous comparant le moment résistant de la section
mixte 𝑀𝑝𝑙𝑅𝑑 et du profilé en acier seul 𝑀𝑎𝑝𝑙𝑅𝑑, la capacité portante des poutres mixtes par rapport au profilé métallique seul peut être
augmentée de 1,5 à 2,5 sous les hypothèses suivantes :
Hauteur de dalle : 130 mm
Hauteur de la tôle profilée : 50 mm
Classe de résistance du béton : C25/30
Nuance d’acier : S235 et S355
Profilés : IPE et HE jusqu’à une hauteur de 600 mm
Figure 16 : Rapport des moments résistants des sections mixtes et des sections en acier
Figure 17 : Rapport des moments d’inertie des sections mixte et des sections en acier
Figure 18 : Représentation graphique du principe du moment résistant en fonction de la flèche
En outre, l’augmentation de la rigidité permet une réduction de la flèche de la poutre. D’après la figure ci-dessous
comparant les moments d’inertie de sections mixtes Ic et de sections en acier Ia, le rapport Ic/Ia varie dans une plage
de 2,5 à 7 montrant le fort potentiel des poutres mixtes en matière de réduction de la flèche :
•Résistance au feu
Les structures métalliques traditionnelles présentent des systèmes de protection au feu rapportés qui permettent
d'isoler l'acier de la chaleur due à l'incendie. Les structures métalliques et mixtes actuelles peuvent présenter une
résistance au feu en utilisant les principes des constructions en béton armé dans lesquelles le béton protège l'acier
grâce à sa masse élevée et sa conductivité thermique relativement faible.
•Résistance à la corrosion
La faible résistance à la corrosion étant l’un des principaux inconvénients de l’acier, des procédés coûteux de
protection et d’entretien doivent être mis en œuvre pour lutter contre ce risque. Pour les sections entièrement
enrobées, la présence du béton permet de protéger le profilé enrobé contre la corrosion.
•Aspects constructifs
Les planchers mixtes sont maintenant la solution privilégiée pour une grande variété de structures car ils offrent aux
concepteurs et aux clients les avantages suivants :
•Plate-forme de travail : Avant le bétonnage, la tôle profilée constitue une plate-forme de travail sûre et qui permet
d'accélérer le processus de construction d'autres éléments.
•Vitesse et simplicité de construction : Les tôles profilées combinant une rigidité élevée et un faible poids rendent
aisé le transport et le stockage du matériel sur chantier. Un camion est souvent capable de transporter jusqu'à 1500m²
de plancher. Une équipe de quatre hommes peut installer 400m² de plancher par jour. Les panneaux sont légers et
sont des éléments préfabriqués qui peuvent être aisément transportés et installés par deux ou trois hommes.
•Coffrage permanent : La tôle profilée porte de poutre à poutre et sert de coffrage permanent au béton de façon que
des étais provisoires ne sont généralement pas nécessaires. La tôle profilée est également une barrière efficace à la
vapeur. La retombée de la poutre reste propre après le bétonnage et l'utilisation de tôles peintes peut donner un bon
aspect au plafond mais la peinture peut causer des difficultés en cas de soudage des goujons à travers la tôle.
•Produits à la qualité contrôlée : Les éléments métalliques des structures mixtes sont fabriqués et contrôlés en usine.
Cela permet l'établissement de procédures de qualités strictes qui diminuent l'incertitude liée au travail sur chantier.
Le résultat en est une précision de construction plus élevée.
1. Inconvénients du plancher collaborant
L'inconvénient principal de la construction mixte est la
nécessité de la connexion au niveau de l'interface ce qui
augmente le temps d'exécution et les dépenses.
Nous citons également la difficulté de réaliser des
assemblages lorsque l‘élément mixte est complètement
enrobé (exemple semelle de la poutre enrobée).
Une méthode de construction légèrement plus
compliquée par rapport aux méthodes
traditionnelles et demande une main d'œuvre plus
qualifiée.

Contenu connexe

Tendances

Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
Leila Lyla
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Plancher
PlancherPlancher
Guide materiaux isolants - Energivie-Alsace
Guide materiaux isolants - Energivie-AlsaceGuide materiaux isolants - Energivie-Alsace
Guide materiaux isolants - Energivie-Alsace
Build Green
 
Facade légére 02
Facade légére 02Facade légére 02
Facade légére 02
Sami Sahli
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
Ilyas Driouche
 
Sols plancher beton
Sols plancher betonSols plancher beton
Sols plancher beton
lllebeton-naturellementll
 
Les Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènementLes Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènement
Adel Nehaoua
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
Sami Sahli
 
Pfe tribune d'un stade, insa s
Pfe tribune d'un stade, insa sPfe tribune d'un stade, insa s
Pfe tribune d'un stade, insa s
Hiba Architecte
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
Archi Guelma
 
Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Structure metallique amar1
Structure metallique amar1
Hiba Architecte
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
ImeneBoulbir
 

Tendances (20)

Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Plancher 1
Plancher 1Plancher 1
Plancher 1
 
Fondations
FondationsFondations
Fondations
 
Plancher
PlancherPlancher
Plancher
 
Guide materiaux isolants - Energivie-Alsace
Guide materiaux isolants - Energivie-AlsaceGuide materiaux isolants - Energivie-Alsace
Guide materiaux isolants - Energivie-Alsace
 
Planchers 07
Planchers 07Planchers 07
Planchers 07
 
Joints
JointsJoints
Joints
 
Facade légére 02
Facade légére 02Facade légére 02
Facade légére 02
 
Planchers 05
Planchers 05Planchers 05
Planchers 05
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
 
Platforme
PlatformePlatforme
Platforme
 
Sols plancher beton
Sols plancher betonSols plancher beton
Sols plancher beton
 
Les Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènementLes Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènement
 
Treillis
TreillisTreillis
Treillis
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
 
Pfe tribune d'un stade, insa s
Pfe tribune d'un stade, insa sPfe tribune d'un stade, insa s
Pfe tribune d'un stade, insa s
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
 
Structure metallique amar1
Structure metallique amar1Structure metallique amar1
Structure metallique amar1
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
 

Similaire à type de dalle

Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
Sami Sahli
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
MawloudFellahi
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
Préfabrication
Sami Sahli
 
ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...
ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...
ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...
ObiDjokam
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
Taibi BOUKALMOUNE
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
tewngom1
 
dalle en béton + 2 poutres métalliques...
dalle en béton + 2 poutres métalliques...dalle en béton + 2 poutres métalliques...
dalle en béton + 2 poutres métalliques...
AyoubAlaoui9
 
La structure métallique.pptx
La structure métallique.pptxLa structure métallique.pptx
La structure métallique.pptx
SafiaSafi1
 
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
SeCommuniquerEnFrana
 
chapitre 3: Pont mixtes bipoutre
chapitre 3: Pont mixtes bipoutrechapitre 3: Pont mixtes bipoutre
chapitre 3: Pont mixtes bipoutre
Adel Nehaoua
 
Cours_BAEL.pdf
Cours_BAEL.pdfCours_BAEL.pdf
Cours_BAEL.pdf
serhrouchninourelhou
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
Sami Sahli
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
Hiba Architecte
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03
Sami Sahli
 
SBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - GénéralitésSBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
Marwan Sadek
 
MATERIEUX ET MATERIELS.pdf
MATERIEUX ET MATERIELS.pdfMATERIEUX ET MATERIELS.pdf
MATERIEUX ET MATERIELS.pdf
HoussamBoularas1
 
Cours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdfCours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdf
Khalil Idrissi Gartoumi
 
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreCours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
isma3il5000
 

Similaire à type de dalle (20)

Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
Préfabrication
 
ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...
ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...
ilide.info-criteres-de-choix-et-methodes-de-calcul-des-tabliers-de-ponts-pr_e...
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
 
dalle en béton + 2 poutres métalliques...
dalle en béton + 2 poutres métalliques...dalle en béton + 2 poutres métalliques...
dalle en béton + 2 poutres métalliques...
 
La structure métallique.pptx
La structure métallique.pptxLa structure métallique.pptx
La structure métallique.pptx
 
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_rapport-1-pdf-free.pdf
 
chapitre 3: Pont mixtes bipoutre
chapitre 3: Pont mixtes bipoutrechapitre 3: Pont mixtes bipoutre
chapitre 3: Pont mixtes bipoutre
 
Cours_BAEL.pdf
Cours_BAEL.pdfCours_BAEL.pdf
Cours_BAEL.pdf
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
Technique
TechniqueTechnique
Technique
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03
 
SBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - GénéralitésSBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
 
MATERIEUX ET MATERIELS.pdf
MATERIEUX ET MATERIELS.pdfMATERIEUX ET MATERIELS.pdf
MATERIEUX ET MATERIELS.pdf
 
Cours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdfCours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdf
 
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreCours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
 
Cours construction mixte_partie1
Cours construction mixte_partie1Cours construction mixte_partie1
Cours construction mixte_partie1
 

type de dalle

  • 8. Soit en BA ou Beton precontraint 5 a 12 cm est prefabrique et on ajoute une petite epaisseur coule sur place La plus rapide en execution
  • 9. dans les plans ells s’appelle (das) utilizer en cas de mauvaise temperature pour faire du coulage sur place du beton
  • 10. Porte jusque 7 m de porte elle est faite de ba ou bp avec des poutre espacee qui porte la dale elle est utilizer quand on a une petite hauteur du niveau dans le batiement
  • 11. Coulage sur place constituer de nervure allant dans les deux sens qui porte la dale coffrage speciale le visual a la fin n’est pas adapter a tous les types de prjets Grand porte jusque 20 m
  • 12. Dalle directement sur des Poteau, si il y a apres calcul un risqué de poincenement on ajoute des chapiteau utilizer dans les parkings pour eviter les poutres qui ont des grands retomber donc il bloc la circulation.
  • 13. Mince grand porte utilizer dans les grands surface comme les usines combine du ba et des treillis
  • 17. 1.Structure du plancher : plancher collaborant 2.Le plancher doit permettre le franchissement de la portée de la passerelle, en résistant à l’ensemble des charges auxquelles elle sera soumise (revêtement superficiel et équipements techniques). La solution du plancher mixte est solution très simple à réaliser, elle se compose de bacs métalliques collaborant réalisés avec des tôles nervurées galvanisées. Ces tôles forment un coffrage, sur lequel on coule une dalle de béton armée. Les faces latérales des nervures comportent des bossages pour augmenter l’adhérence et ainsi assurer la collaboration tôle-béton. Selon la portée, l’ensemble peut reposer directement sur les murs porteurs ou sur un réseau de poutres porteuses en métal régulièrement espacées. Les bacs collaborant sont simples à mettre en œuvre et se découpent facilement pour s’adapter aux dimensions du plancher. Figure 13 : Plancher collaborant
  • 18. 1.Principe de fonctionnement du plancher collaborant Dans les bâtiments, les planchers sont généralement réalisés en béton armé par des armatures en acier pour résister à la traction. Cependant lorsque les portées augmentent, il est plus économique de supporter la dalle par des poutres, plutôt que d'épaissir le plancher. Le réseau de poutres obtenu est, à son tour, soutenu par des poteaux. Figure 14 : Effet de solidarisation entre deux poutres en flexion élastique Auparavant, il était usuel de dimensionner l'ossature pour reprendre seule l'ensemble des charges, mais depuis les années 50, il est devenu de plus en plus courant de connecter des dalles en béton à des poutres métalliques à l'aide de moyens mécaniques, le plus souvent des goujons. Ces derniers éliminent ou du moins réduisent le glissement à l'interface acier-béton de telle façon que la partie en béton et le profilé en acier travaillent concomitamment de manière à approcher le comportement d’une section monolithe. Un calcul élémentaire comparant les cas (a) et (b) montre que la solidarisation a pour effet de diviser les contraintes de flexion par 2 et les flèches par 4. 1.Avantages du plancher collaborant •Aspects architecturaux Les structures mixtes permettent de nombreuses variations architecturales pour combiner les différents types d'éléments mixtes. En plus de réduire les dimensions des poutres, la construction mixte permet : •Des portées plus importantes •Des dalles plus minces •Des poteaux plus élancés •Une grande flexibilité et de nombreuses possibilités lors de la conception Les structures mixtes s'adaptent aisément aux modifications susceptibles de se produire durant la vie d'un bâtiment. Cela est particulièrement le cas lorsque la dalle est en présence de structures en portiques. Il est alors toujours possible de créer une nouvelle cage d'escalier entre deux planchers en ajoutant simplement les poutres de renvoi nécessaires. Les évolutions récentes dans les technologies informatiques, de communication et d'information ont montré l'importance d'être capable de modifier rapidement l'organisation des équipements d'un bâtiment. De plus, dans les bâtiments commerciaux ou en copropriété, il doit être possible de modifier les équipements sans occasionner d'inconvénient aux autres occupants. Pour résoudre ces problèmes, l'espace entre les semelles d'une poutre mixte constitue une zone idéale dans laquelle les équipements peuvent être installés.
  • 19. •Aspects économiques L'intérêt économique des structures mixtes provient de dimensions plus réduites (la rigidité plus élevée entraîne des flèches plus faibles, des portées plus grandes et des hauteurs totales réduites) et des délais d’exécution rapide. Les rapports : portées sur hauteurs (l/h=35) des poutres sont faibles et peuvent présenter plusieurs avantages : •Les portées plus grandes pour des hauteurs identiques (par rapport aux autres méthodes de construction) permettent de réduire le nombre des poteaux par plancher ce qui offre plus de flexibilité •Les structures mixtes sont simples à construire et présentent des temps de construction réduits •Économie de coûts suite à la réalisation plus rapide •Coûts de financement plus faibles •Prêt à l'emploi plus rapidement et donc revenu d'utilisation plus élevé •Aspects structuraux L'amélioration sensible de la résistance à l'incendie des éléments métalliques à l'aide de la présence du béton, de ce fait les éléments mixtes peuvent être utilisés sans protection à l'incendie. Les constructions mixtes offrent une bonne flexibilité pour de futures transformations. Elles offrent plusieurs possibilités pour faire passer les équipements dans les faux plafonds ou dans l'espace entre la retombée et la semelle inférieure d'une poutre mixte. Réduction du poids d‘une structure métallique à chargement égal, d‘autant plus forte que l’on tire parti de la continuité en flexion générale (redistribution des moments). Les éléments métalliques et même mixtes des structures mixtes sont fabriqués et contrôlés en usine, ce qui augmente la précision dans la construction. Les éléments mixtes présentent une rigidité et une capacité de charge plus grandes qu'un élément métallique ou un élément en béton armé présentant les mémés dimensions. Augmentation de la rigidité en flexion des planchers, d‘où la réduction des flèches et la possibilité de grandes portées. Figure 15 : Comparaison de différentes sections de planchers Une comparaison entre différentes sections en T d’épaisseur de dalle de 12 cm et soumises à un moment fléchissant 𝑀𝑦,𝑆𝑑 = 800 𝐾𝑁. 𝑚 montre que la section mixte permet une retombée réduite de la poutre s’approchant du tiers de la retombée obtenue pour une poutre en béton armé (guide de calcul EC4, p. 34). La collaboration entre la dalle en béton et le profilé en acier permet aussi une réduction significative des dimensions par rapport à un profilé en acier agissant seul. Cependant, le bétonnage entre les semelles du profilé métallique n’influence pas de manière significative les dimensions de la poutre mixte par rapport à une autre où l’âme n’est pas enrobée par du béton. Par ailleurs, plus la hauteur du profilé métallique est réduite, plus l’écart se creuse entre un profil en acier collaborant avec la dalle et un profil en acier sans collaboration avec la dalle. En effet, d’après la figure ci-dessous comparant le moment résistant de la section mixte 𝑀𝑝𝑙𝑅𝑑 et du profilé en acier seul 𝑀𝑎𝑝𝑙𝑅𝑑, la capacité portante des poutres mixtes par rapport au profilé métallique seul peut être augmentée de 1,5 à 2,5 sous les hypothèses suivantes : Hauteur de dalle : 130 mm Hauteur de la tôle profilée : 50 mm Classe de résistance du béton : C25/30 Nuance d’acier : S235 et S355 Profilés : IPE et HE jusqu’à une hauteur de 600 mm
  • 20. Figure 16 : Rapport des moments résistants des sections mixtes et des sections en acier Figure 17 : Rapport des moments d’inertie des sections mixte et des sections en acier Figure 18 : Représentation graphique du principe du moment résistant en fonction de la flèche En outre, l’augmentation de la rigidité permet une réduction de la flèche de la poutre. D’après la figure ci-dessous comparant les moments d’inertie de sections mixtes Ic et de sections en acier Ia, le rapport Ic/Ia varie dans une plage de 2,5 à 7 montrant le fort potentiel des poutres mixtes en matière de réduction de la flèche : •Résistance au feu Les structures métalliques traditionnelles présentent des systèmes de protection au feu rapportés qui permettent d'isoler l'acier de la chaleur due à l'incendie. Les structures métalliques et mixtes actuelles peuvent présenter une résistance au feu en utilisant les principes des constructions en béton armé dans lesquelles le béton protège l'acier grâce à sa masse élevée et sa conductivité thermique relativement faible. •Résistance à la corrosion La faible résistance à la corrosion étant l’un des principaux inconvénients de l’acier, des procédés coûteux de protection et d’entretien doivent être mis en œuvre pour lutter contre ce risque. Pour les sections entièrement enrobées, la présence du béton permet de protéger le profilé enrobé contre la corrosion. •Aspects constructifs Les planchers mixtes sont maintenant la solution privilégiée pour une grande variété de structures car ils offrent aux concepteurs et aux clients les avantages suivants : •Plate-forme de travail : Avant le bétonnage, la tôle profilée constitue une plate-forme de travail sûre et qui permet d'accélérer le processus de construction d'autres éléments. •Vitesse et simplicité de construction : Les tôles profilées combinant une rigidité élevée et un faible poids rendent aisé le transport et le stockage du matériel sur chantier. Un camion est souvent capable de transporter jusqu'à 1500m² de plancher. Une équipe de quatre hommes peut installer 400m² de plancher par jour. Les panneaux sont légers et sont des éléments préfabriqués qui peuvent être aisément transportés et installés par deux ou trois hommes. •Coffrage permanent : La tôle profilée porte de poutre à poutre et sert de coffrage permanent au béton de façon que des étais provisoires ne sont généralement pas nécessaires. La tôle profilée est également une barrière efficace à la vapeur. La retombée de la poutre reste propre après le bétonnage et l'utilisation de tôles peintes peut donner un bon aspect au plafond mais la peinture peut causer des difficultés en cas de soudage des goujons à travers la tôle. •Produits à la qualité contrôlée : Les éléments métalliques des structures mixtes sont fabriqués et contrôlés en usine. Cela permet l'établissement de procédures de qualités strictes qui diminuent l'incertitude liée au travail sur chantier. Le résultat en est une précision de construction plus élevée.
  • 21. 1. Inconvénients du plancher collaborant L'inconvénient principal de la construction mixte est la nécessité de la connexion au niveau de l'interface ce qui augmente le temps d'exécution et les dépenses. Nous citons également la difficulté de réaliser des assemblages lorsque l‘élément mixte est complètement enrobé (exemple semelle de la poutre enrobée). Une méthode de construction légèrement plus compliquée par rapport aux méthodes traditionnelles et demande une main d'œuvre plus qualifiée.