SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  112
exposé sur:exposé sur:
RevêtementRevêtement
IsolationIsolation
ÉÉtanchtanchéitééité
PlafondPlafond
ANNEE UNIVERSITAIREANNEE UNIVERSITAIRE
2006-20072006-2007
ECOLE POLYTECHNIQUE D ‘ARCHITECTURE ET D’URBANISME
Présenter par:
Nabi Abdelraouf.
Kermezli Mounir.
4eme Année Gr:04
Enseignants:
Mr BAGLI.
Mr MEZEOUD.
Plan de l’exposé:Plan de l’exposé:
1- Revêtement1- Revêtement
2- Isolation2- Isolation
3-3- ÉÉtanchtanchéitééité
4- Plafond, Faux-plafond4- Plafond, Faux-plafond
1- Revêtement1- Revêtement
 PrésentationPrésentation
 Les revêtements des espaces intérieurs :Les revêtements des espaces intérieurs :
- les revêtements verticales.- les revêtements verticales.
- les revêtements horizontales.- les revêtements horizontales.
 Les revêtements des espaces extérieurs:Les revêtements des espaces extérieurs:
- les revêtements verticales. (façades)- les revêtements verticales. (façades)
- les revêtements horizontales.- les revêtements horizontales.
• PrésentationPrésentation
Le choix judicieux d’un revêtement doit être la synthés desLe choix judicieux d’un revêtement doit être la synthés des
multiples qualités qu’on exigemultiples qualités qu’on exige
Chaque partie de la construction doit avoir un revêtementChaque partie de la construction doit avoir un revêtement
spatiale qui la différencier des autres espaces.spatiale qui la différencier des autres espaces.
Chaque revêtement doit rependre a des exigences selonChaque revêtement doit rependre a des exigences selon
les cas:les cas:
- Pour les revêtements de sols doit être- Pour les revêtements de sols doit être
antidérapantes,résistants a usure , d’un entretien facileantidérapantes,résistants a usure , d’un entretien facile
et peut coûteux.et peut coûteux.
- Pour les revêtements de façades doit être résistants a- Pour les revêtements de façades doit être résistants a
l’humidité.,Au gel et a l’isolation acoustique et phonique.l’humidité.,Au gel et a l’isolation acoustique et phonique.
Les revêtements de façade assurent l’imperméabilité desLes revêtements de façade assurent l’imperméabilité des
murs qu’il recouvrent soit simplement l’aspect esthétiquemurs qu’il recouvrent soit simplement l’aspect esthétique
de la façade.de la façade.
Définition:Définition:
c’est l’ensemble des diverses épaisseurs de matériauxc’est l’ensemble des diverses épaisseurs de matériaux
qui contribuent à habiller les matériaux de gros œuvrequi contribuent à habiller les matériaux de gros œuvre
Types de revêtementsTypes de revêtements
Matériaux durs de formes divers (dalle en pierre)
Revêtement minces en dalles ou en lés à base
de résine thermoplastique
Les revêtements de sols
Les revêtements de
plafonds
Revêtements muraux
Revêtement en dalle ou en lés à base de fibre
synthétique
Les revêtements de
sols scellé
Les revêtements de
sols plastique
Les revêtements de
sols plastique
Revêtements de sol scellés
Carreaux et dalles
À liant ciment
Les carreaux et dalles de mosaïque de
marbre à liant ciment (granito)
Couche d’usure constituée
de granulés ou éclats de
marbre
Couche inférieure
constituée de sable et
de ciment
Carreaux céramiques
Dalles en
matériaux
naturels
1-Dalle de forme régulière
2-Dalle de forme irrégulière
Revêtement de sol plastique
Revêtement de sol textile
Critères de choix du revêtement en fonctionCritères de choix du revêtement en fonction
du localdu local
Les choix du revêtement de sol en fonction deLes choix du revêtement de sol en fonction de
l’utilisation envisagée est lié aux critèresl’utilisation envisagée est lié aux critères
suivant :suivant :
1- L’abrasion ou usure à la marche.1- L’abrasion ou usure à la marche.
2- Action mécanique.2- Action mécanique.
3- Comportement à l’eau.3- Comportement à l’eau.
4- Tenue aux agents chimiques.4- Tenue aux agents chimiques.
Abrasion à la marche
A
Action mécanique
M
L’action de l’eau
E
L’action chimique
T
A1
locaux à affection
individuelle
A2
locaux à affection
collective
M1
Bruit
mécanique
non
préjudiciable
M2
Bruit
préjudiciable
E0
Locaux qui ne
sont pas des
salle d’eau
E1
Le sol peut être
mouillé par
suite d’usage
normal
E2
sol peut être
constamment
humide
T0
Locaux ou les
produits sont
manipulés que
rarement
T1
Locaux ou ces
même produit
sont manipulés
couramment
T2
Locaux ou ces
produit sont
constamment
manipulés
Les revêtements des espaces intérieursLes revêtements des espaces intérieurs
Carreler un solCarreler un sol
 1-préparation du mortier colle.1-préparation du mortier colle.
 2-mélanger énergiquement a l’aide d’un2-mélanger énergiquement a l’aide d’un
mixeur le mortiermixeur le mortier
 3-étaler le mortier a l’aide d’une spatule a3-étaler le mortier a l’aide d’une spatule a
dents.dents.
 4-poser ensuite les carreaux.4-poser ensuite les carreaux.
On commence toujours a partir du milieu de
la chambre
 5- Enfoncez les carreaux dans5- Enfoncez les carreaux dans
la couche de colle a l’aide d’unla couche de colle a l’aide d’un
maillet .maillet .
 6- Utiliser une ficelle tendue pour6- Utiliser une ficelle tendue pour
ce repérer.ce repérer.
 7- La préparation des découpes7- La préparation des découpes
de carreaux.de carreaux.
 8- Insérer les carreaux a leur8- Insérer les carreaux a leur
emplacement.emplacement.
 9- Laissez sécher pendant 29- Laissez sécher pendant 2
jours.jours.
 10- Mouillez et nettoyez10- Mouillez et nettoyez
abondamment les carreaux.abondamment les carreaux.
 11- Le mortier doit être scellé dans11- Le mortier doit être scellé dans
les joints.les joints.
 12- Rincez la surface avec une12- Rincez la surface avec une
éponge humide.éponge humide.
 13- Séchez avec un chiffon.13- Séchez avec un chiffon.
La seule différences c’est la
disposition d’un revêtement étanche
pour empêcher les infiltration des eaux
de terrasses et les remonter capillaires
dans le cas du RDC.
Carreler une terrasse.
Des carreaux sur une surface enduite lisse.
Ci le support et bien plat et lisse la pose des carreaux devient un
jeux comme en peut ne pas utiliser le niveau.
La méthode traditionnel appliquée dans la mise en œuvre
du carrelage.
La dalle de compression
Couche de sable
Couche de mortier
carrelage
Plancher en bois sur support en B.A Plancher en bois sur support en bois
Les types de planchers
Plaques de béton Plaques de fonte
Revêtement vinylique
Mosaïque de grés en
céramique
Chape en granitoParquet collé sur plaques
Revêtement sur support surélevéParquet-mosaïque
Exemples de différents types de motifs et de disposition des dalles de
sols.
présence de motifs Revêtement de sol
simple
L’utilisation de parquée
On peut avoir une distinction entre les espaces par une simple différenciation
du traitement de sol.
LA MISE EN ŒUVRE DE LA
FAIENCE
1- répartir la surface du mur
par tranche de1à 1,5m2
2-posez les carreaux en
appuyant dessus et en
commençant du haut vers le
bas.
3-étaler le mortier en faisant des8 pour
remplir les joints.
4-nettoyez a l’aide d’une éponge
humides puis avec d’autre sec.
Exemple de SDB bien décorée avec de la faïence et le verre
ELEMENTS DE CLOISONS
EN LAINE DE VERRE
+ PLATRES
EN PLATRES + BILLES DE
STYROPORTS CLOISONS SEPARATIVES
CLOISONS A CARREAUX DE PLATRES EN BRIQUES CREUSES
CLOISONS AMOVIBLES A
PANNEAUX D’ACIER
CLOISONS AMOVIBLES
CLOISONS DEMONTABLES
CLOISONS A PANNEAUX MOBILES
CLOISONS ACCORDEON
CLOISONS A OSSATURES
METALLIQUES
CLOISONS A AMES
ALVEOLAIRES
Les revêtements des espaces extérieursLes revêtements des espaces extérieurs
Les différentes matériaux utiliser dans le
traitement de façade:
l - Le béton.
2 - La pierre.
3 - Le verre.
4 - La lumière.
5 - La couleur.
Le béton est le seul matériau qui permet d’avoir des formes de
structures et de façades irrégulière.
La pierre naturelle peut être utiliser
dans les traitement de façades
Mur rideau avec revêtement en
pierre naturelle
BriqueTôle en aluminium
Façade en verreFaçade en verre
Façade en verre qui peut être utiliser
comme parois publicitaire
Coupe d’un mur-rideau revêtu
d’un carrelage en verre
Façades en murs rideaux en verre
Couverture en verreCouverture en verre
Utilisation des moucharabiehs modernes au niveau de la
façade (L’IMA).
Traitement de façade par la couleurTraitement de façade par la couleur
L’utilisation de la couleur comme un élément de revêtement
Traitement de façades par la lumièreTraitement de façades par la lumière
La lumière est considérer comme un revêtement utiliser a des échelles différentes
Enduits et revêtements de finition:
Les produits d’imperméabilisation sont réalisés sur chantiers a
partir de mélanges de constituants primaires(eau, sable, liant…) .
Ces enduits s’appliquant par projection ou manuellement et
leur épaisseurs sont supérieures a 8mm et nécessite une
préparation du support.
Le rôle de ces produits:
- Ils rattrapent les inégalités de surface du gros œuvres.
- Ils assurent ,éventuellement l’aspect décoratif ou permettent
d’obtenir une surface prête a recevoir un enduit décoratif ou une
peinture .
- Ils protégent contre les infiltration des eaux
Application d’un enduit décoratif tyrolien à base de ciment
REVETEMENT DES FACADES
Enduit décoratif a base de ciment et de granulats projetés
TOITURES EN TEXTILES
TOITURES EN VERRE
Les différents types de verre.
Revêtement des places publics avec du carrelage de
différents formats.
Les revêtements des espaces extérieurs (horizontal)
Revêtement en pierre naturelle (le moellon).
2- Isolation2- Isolation
-- Présentation:Présentation:
 1-L’ISOLATION THERMIQUE1-L’ISOLATION THERMIQUE

NOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCENOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCE
THERMIQUESTHERMIQUES

NOTIONS DE CONFORT THERMIQUENOTIONS DE CONFORT THERMIQUE

LES DEPERDITIONS CALORIFIQUESLES DEPERDITIONS CALORIFIQUES

LA PROTECTION SOLAIRELA PROTECTION SOLAIRE
 2-L’ISOLATION PHONIQUE2-L’ISOLATION PHONIQUE

QUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LEQUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LE
BRUITBRUIT

ISOLATION DES MURS DE FAISOLATION DES MURS DE FAÇÇADESADES

ISOLATION DES PLANCHERSISOLATION DES PLANCHERS

ISOLATION DES TOITURESISOLATION DES TOITURES

ISOLAION DES OUVERTURESISOLAION DES OUVERTURES
• Présentation:Présentation:
Isoler c’estIsoler c’est concevoirconcevoir et réaliser leset réaliser les structuresstructures constituantconstituant
une construction afin d’assurer la protection de ses occupants .une construction afin d’assurer la protection de ses occupants .
Si l’isolation thermique reste l’exemple d’un investissement
qui peut s’amortie assez rapidement en économies de chauffage,
l’isolation phonique prend une importance accrue dans
l’environnement urbain.
1-L’ISOLATION THERMIQUE:
ce qu’il faut éviter dans la construction c’est le transfert
calorifique , c’est a dire le transfert chaud-froid qui se fait toujours
du chaud vers le froid
L’absorption calorifique se fait au niveaux de :toitures,murs sols
fenêtres et portes,mais les plus importantes se font au niveau
des murs et de la toiture
NOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCENOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCE
THERMIQUESTHERMIQUES
1-La conduction thermique: C’est le coefficient λ exprimé en (w/m. °c).Plus il
est élevé,plus le matériau transmet la chaleur.
2-la résistance thermique: C’est une valeur donnée au matériau de
construction en fonction de leur capacité à s’opposer aux échanges de chaleur.
3-L’absorption:
Lorsque un matériau est exposé au soleil,il absorbe une partie α et en
réfléchie une autre ρ de plus les surfaces sont claires,plus l’absorption sera faible.
4-L’inertie:
Lorsque un flux de chaleur travers une paroi il se transmet sur la face
opposée avec un retard et un affaiblissement.
NOTIONS DE CONFORT THERMIQUENOTIONS DE CONFORT THERMIQUE
Plus l’écart entre le corps et l’ambiance est grand,plus la
sensation d’ inconfort est importante.
- Les pays chaud :il faut minimiser
les transmissions calorifiques,les
apports solaires directes, bien
orienter le bâtiment et profiter au
maximum du refroidissement
nocturne.
- Les pays froids :il faut minimiser les
déperdition,optimiser les apports solaires.
Le chauffage est nécessaire dans ces
pays.
Le confort thermique résulte de la conception architecturale :
Les conditions à remplir:
Pour une bonne température ambiante (entre 18 et 21 °c) il faut:
-une bonne régulation :répartir la chaleur ou la fraîcheur dans l’ensemble
de la maison.
-un renouvellement d’air.
-une humidité suffisante.
Le renouvellement de l’air doit avoir un niveau minimum, correspondant
à une norme, qui précise que l’air doit pouvoir circuler librement des pièces
principales vers les pièces de services. Le principe de base est d’avoir des
entrée d’air dans toutes les pièces principales et des sorties d’air dans toutes
les pièces de services .
LES DEPERDITIONS CALORIFIQUES
Les ponts thermiques sont la cause principale
de déperdition calorifique.
Il faut isoler en priorité les éléments qui
causent les pertes les plus importantes, c’est-à-
dire, dans l’ordre décroissent: les vitrages, les
parois en contact avec l’extérieur, et les parois
en contact avec un local non chauffé.
Le pont thermique est une partie de la
construction qui présente un défaut
d’isolation ,donc perte ou apport de chaleur
désiré.
Il y a deux type d’isolationIl y a deux type d’isolation
Certains ponts
thermiques
peuvent être
éviter
facilement par
le calfeutrage
des portes et
des fenêtres
LA PROTECTION SOLAIRE
La protection des murs et des ouvertures contre le rayonnement solaire.
2-L’ISOLATION PHONIQUE:
A pour but la protection des individus des nuisances extérieurs.
Mais elle doit également protégé les autres de nos propres nuisances
sonores.
Le bruit doit être d’abord combattu à la source, mais tout particulier
peut s’en protéger en réalisant certains aménagements.
L’isolation phoniques entres les appartements
d’un même immeuble permet une grande liberté
de vie,ainsi que le respect de l’autre.
Une bonne isolation
phonique ne peut donc
être obtenue qu’en
combinant des matériaux
différents, de manière à
ce que la fréquence
critique de l’un soit
fortement atténuée par
l’autre
Isolement des à 500Hz des parois composites.
QUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LE BRUITQUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LE BRUIT
Réflexion et
absorption
des ondes
acoustiques.
La dalle flottante
doit être
désolidarisée
des murs et des
planchers.
Les porte palière :il
faut mettre un joint
d’étanchéité + une
barre de seuil.
Amélioration de
l’isolation d’une
fenêtre.
ISOLER UNE MAISON EXISTANTE
1-Isoler par l’extérieur:
On fixe l’isolant sur les murs de façades,cette opération est facile a
réaliser ,mais elle modifie l’aspect extérieur de la maison. Si la construction
présente un intérêt architectural particulier,on optera pour une isolation par
l’intérieur.
2-Isoler par l’intérieur:
On fixe l’isolant sur la face intérieur des murs de façades,mais cette
solution engendre des problèmes (réduction de la surface habitable et création
de pont thermique)
Isoler les murs
Les matériaux d’isolationLes matériaux d’isolation
La très grande diversité des matériaux isolants permet d’apporter une
réponse efficace et économique à tous les cas.
Critères pratiques: pour éviter les déboires résultant d’une
mauvaise mise en œuvre, la facilité d’utilisation d’un matériau
pour un usage donné importe autant que son pouvoir isolant.
Il existe une grande diversité de produits composites qui
combinent facilité d’emploi et efficacité d’isolation.
• Les produits souples, conditionnés en rouleaux,
sont de deux sortes:
- Des laines minérales pour les fores épaisseurs.
- Des laines ou des mousses synthétiques en faibles
épaisseurs, contrecollées sur une feuille pare-vapeur.
• Les éléments rigides sont soit des produits
relativement denses d’origine naturelle (plâtre, bétons
cellulaires, bois) soit des polystyrènes, nettement plus
légers.
• Les produits en vrac s’utilisent principalement
pour garnir le plancher d’un comble ou un vide entre
deux cloisons; ce sont des flocons de matière
synthétique expansée.
Produits homogène:Produits homogène: les matériaux isolants homogènes serventles matériaux isolants homogènes servent
essentiellement au doublage de cloisons. Toutefois, certains matériaux utilisésessentiellement au doublage de cloisons. Toutefois, certains matériaux utilisés
pour la couverture, comme l’ardoise ou les shingles, peuvent servir à l’isolationpour la couverture, comme l’ardoise ou les shingles, peuvent servir à l’isolation
d’un mur par l’extérieur.d’un mur par l’extérieur.
ll
Les matériaux de construction les plus couramment
employés pour réaliser une cloison isolante sont: :
-Le bois soit en panneaux de particules ou de fibres, soit en
lambris;
-Le béton alvéolé, sous forme de parpaings assemblés à
l’aide d’une colle spécifique;
-La brique, généralement creuse en petite épaisseur.
Le plâtre offre des possibilités très étendues, soit en
cloison de doublage, soit sous forme de panneaux
composites doublés de laine minérale ou de polystyrène
expansé. Ces matériaux sont faciles à mettre en œuvre et
laissent une face finie prête à peindre ou à tapisser.
Les laines minérales, matériaux économiques et de mise
en œuvre assez simple, présentent une résistance thermique
relativement élevée.
Le polystyrène, l’un des matériaux les plus employés pour
l’isolation des habitations, se présente sous diverses qualités
-Le polystyrène expansé moulé.
-Le polystyrène expansé extrudé.
-Le polystyrène expansé thermo-comprimé.
ISOLATION DES MURS ET DES FAISOLATION DES MURS ET DES FAÇÇADESADES
1-Isolation
par l’intérieur
Isolation intérieure
2-Isolation dans
l’épaisseur du mur
On place directement l’isolant
dans l’épaisseur du mur ,on
peut :
-utiliser des maçonneries
isolantes .
-composer soit même le mur .
-injecter des mousses
isolantes.
Isolation intérieure des murs:Isolation intérieure des murs:
Bien que murs ne les soit directement responsables que d’un sixième environ desBien que murs ne les soit directement responsables que d’un sixième environ des
pertes thermique d’une construction, une mauvaise isolation crée l’effet de (paroi froide)pertes thermique d’une construction, une mauvaise isolation crée l’effet de (paroi froide)
qui incite les occupants à surchauffer inutilement, ce qui aggrave les pertes thermiques.qui incite les occupants à surchauffer inutilement, ce qui aggrave les pertes thermiques.
Étude technique: l’isolation de la face intérieure des
murs est celle qui peut nécessiter le travail le plus
important, en regard des gains qu’elle procure, du fait
des travaux connexes induits par cette opération, au
niveau de l’installation du chauffage, de l’électricité,
des revêtements et des ouvertures.
- La situation de mur détermine l’importance de
l’isolation à réaliser.
- La nature de l’ouvrage joue un rôle en fonction de
l’inertie thermique de la maçonnerie.
- L’état hygrométrique doit être pris en compte avant
d’entamer les travaux d’isolation.
- La destination de la pièce dont on veut renforcer
l’efficacité thermique.
Isolation par l’extérieurIsolation par l’extérieur
Technique fort ancienne, l’isolation
des murs par un matériau plaqué à
l’extérieur marque le style des
constructions.
Dans une isolation composite
le matériau isolant doit recouvrir
parfaitement la surface du mur,
afin d’éliminer les ponts
thermiques.
Dans ce système l’isolant en
laine minérale revêtue d’un voile
en tissu de verre est plaqué sur le
mur par une ossature en
tasseaux, sur lesquels on fixe
ensuite le bardage en laissant une
lame d’air entre bardage et
isolant.
3- Isolation
par l’extérieur
Cette solution offre l’avantage de ne pas
travailler à l’intérieur de la construction
ISOLATION DES PLANCHERS
1-Dans les
locaux
chauffés
Isolant posé sur
le plancher.
Isolant fixé
en sous-
face du
plancher
Plancher
à
entrevous
2-Dans les locaux
non chauffés
Les planchers surmontant les caves et les garages transmet la chaleur ,se qui
provoque une déperdition importante,qui s’ajoute à la sensation désagréable du
sol froid.
ISOLATION DES TOITURE
1-Isoler une
toiture
terrasse
Se mode de couverture
ou le plancher haut du
dernier niveau sert de
support à l’étanchéité
En montant, l’air chaud
emporte les calories hors de la
maison, ce qui explique pourquoi
un tiers des pertes thermiques se
situe au niveau des toitures,
combles et plafonds. Des moyens
simples permettant de colmater
ces fuites pour améliorer la qualité
thermique de la construction.
2-Isoler des
combles habitables
Le principe est de
récupérer l’espace
sous la toiture.
3- Isoler des
comble non
habitables
On peut procéder à
l'isolation par
soufflage de l’isolant
Ou par
copeaux de
mousse en
PVC
Les matériaux d’isolation:
1- La laine minérale:
matériau le plus employé
pour isoler les combles, la
laine minérale se prête à
des méthodes de pose
variées, quelle que soit la
destination des pièces
isolées.
2- Les matériaux granuleux: Pour isoler des combles perdus, il suffit de recouvrir leur
sol de matériau isolant, les granulés ou flocons étant les solutions les plus simples et
économiques.
3- Les matériaux rigides et semi-rigides:
En raison de leur résistance mécanique, les matériaux rigides peuvent
participer à la tenue de l’ouvrage dont ils assurent l’isolation.
Les matériaux d’isolation:
ISOLATION DES OUVERTURESISOLATION DES OUVERTURES
Les ouvertures constituent des défauts dans la cuirasse de touteLes ouvertures constituent des défauts dans la cuirasse de toute
construction, particulièrement en matière de qualité thermique. Laconstruction, particulièrement en matière de qualité thermique. La
réduction des fuites à ce niveau constitue toujours un investissementréduction des fuites à ce niveau constitue toujours un investissement
rentable, à envisager en premier lieu.rentable, à envisager en premier lieu.
Calfeutrer et isoler:
les ouvertures sont responsables de
20à 30 % des fuites thermique d’une
habitation, les vitres constituant la
principale source de déperditions. La
suppression de ces causes de pertes
nécessite des interventions assez
différentes selon la cause, qui mettent
en œuvre des produits spécifiques.
-Le calfeutrage des ouvertures est la première
opération à envisager pour améliorer l’isolation d’une
construction.
-L’isolation des vitrages par:- le double vitrage
consiste à remplacer la vitre d’origine par un panneau
comportant deux vitres maintenues dans un cadre
assurant la circulation d’une lame d’air entre elles; -le
survitrage, solution la plus simple et économique,
consiste à doubler la vitre d’origine par une autre, fixée
dans un petit cadre, fixé ou ouvrant.
-La double fenêtre est la solution la plus efficace
(mais la plus onéreuse),tant pour l’isolation thermique que
la protection acoustique, lorsque la profondeur de la baie
vitrée le permet.
-Les portes qui sont manœuvrées plus souvent
que les fenêtres, posent un problème particulier au
niveau du seuil. Son calfeutrage doit être adapter
au type de revêtement du sol et à l’écartement
entre bas de porte et sol.
-Les fissures qui peuvent exister autour des
huisseries et aux passages de tuyauteries à travers
un mur extérieur, un plancher ou un plafond sous
comble.
Calfeutrage des portes et des fenêtres
Pose d’une plinthe basculante Joints de fenêtres
1- Coupez la plinthe à la largeur de la porte.
2- Vissez la plinthe au bas de la porte après avoir
replie la branche du ressort sous la bande.
3- Repérez l’emplacement du contact et clouez-y la
petite platine métallique.
Le calfeutrage des fenêtres s’effectue le plus
souvent à l’aide de joints auto-adhésifs, à poser
en fond de feuillure, dont le bourrelet est soit en
mousse 1-soit en caoutchouc 2- on peut
également clouer un joint métallique 3- dont on
relève le bord libre avec le dos d’une cuillère 4-
pour obtenir une forme en V.
ISOLATION DES OUVERTURES
Quelque illustrations sur la manière dont on
peut isoler les ouvertures d’une habitation.
3 - É3 - Étanchtanchéitééité
-
PrésentationPrésentation
1-L’étanchéité à l’air et à l’eau.1-L’étanchéité à l’air et à l’eau.
2-L’étanchéité des soubassements et des2-L’étanchéité des soubassements et des
fondations.fondations.
3-L’étanchéité des murs.3-L’étanchéité des murs.
4-L’étanchéité des toitures4-L’étanchéité des toitures
PrésentationPrésentation
Les fluides se rencontrent pratiquement, à l’heureLes fluides se rencontrent pratiquement, à l’heure
actuelle, dans toutes les techniques, soit sous formesactuelle, dans toutes les techniques, soit sous formes
de fluides à véhiculer dans les distributions d’eau oude fluides à véhiculer dans les distributions d’eau ou
de l’air.de l’air.
3- L’ÉTANCHÉITÉ
1-L’étanchéité à l’air et à l’eau:
L’air et l’eau sont indispensable à notre existence . L’absence
de ces deux éléments est néfaste ,mais une surabondance l’est
également
2-L’étanchéité des soubassements et des fondations:
Il est nécessaire de :
- Creuser ± 1m de profondeur autour de la maison.
- Fixer sur les fondations des panneaux isolants.
- Couler 1 socle de béton au fond de la tranchée.
- Poser un drain.
- Combler la tranchée avec un ensemble drainant.
2-L’étanchéité des soubassements et des fondations:
Il existe une solution de complément pour permettre un assèchement
plus rapide des fondations et des mur.
3-L’étanchéité des murs:
Il faut les protéger par un enduit extérieur qui sera renforcé au
niveau du soubassement .
Il conviendra choisir un enduit de plâtre,ciment ou de terre qui laisse
une certaine humidité transité librement dans la maçonnerie.
3-L’étanchéité des murs:
Imperméabilisation des murs et fondations pour lutter contre les
remontées capillaires
4-L’étanchéité des toitures:
Il s'agit surtout des toitures terrasses .L’isolation nécessite un
traitement particulier qu’il est recommandé de faire réaliser par un
professionnelle.
4- Plafond et faux-plafond.4- Plafond et faux-plafond.
• DéfinitionDéfinition
• Les fonctionLes fonction
• Matière constitutiveMatière constitutive
• ConceptionConception
• Caractéristique du plafondCaractéristique du plafond
• Exemples.Exemples.
DéfinitionDéfinition
Le plafond est la surface qui limite le haut d’un local. CetteLe plafond est la surface qui limite le haut d’un local. Cette
surface peut être la sous-face du plancher supérieur ou d’unesurface peut être la sous-face du plancher supérieur ou d’une
toiture habillée ou bien un plafond indépendant exécuté au-toiture habillée ou bien un plafond indépendant exécuté au-
dessous du plancher ou de la toiture qui en masque la sous-dessous du plancher ou de la toiture qui en masque la sous-
face et réduit la hauteur du local.face et réduit la hauteur du local.
Les fonction de plafondLes fonction de plafond
- La protection contre l’incendieLa protection contre l’incendie::
dans ce cas, le rôle du plafond est d’augmenterdans ce cas, le rôle du plafond est d’augmenter
la résistance au feu de la structure porteuse enla résistance au feu de la structure porteuse en
cas d’incendie;cas d’incendie;
- La fonction chauffage (plafond rayonnant):La fonction chauffage (plafond rayonnant):
le plafond est constitué d’un serpentin chauffantle plafond est constitué d’un serpentin chauffant
fixé à des plaques métalliques qui diffusent etfixé à des plaques métalliques qui diffusent et
rayonnent la chaleur;rayonnent la chaleur;
- La fonction climatisation (plafondLa fonction climatisation (plafond
soufflant):soufflant):
le plenum est mis en surpression et l’air traitéle plenum est mis en surpression et l’air traité
se répand dans la pièce au travers desse répand dans la pièce au travers des
perforations ou des fentes ménagées dans lesperforations ou des fentes ménagées dans les
éléments constitutifs.éléments constitutifs.
A la notion de plafond, sont attachées différentes fonctions:
- La correction acoustique: c’est-à-dire l’amélioration des qualités d’audition à
l’intérieur du local;
- L’isolation thermique: c’est-à-dire la limitation des transferts thermiques entre
le local considéré et le dessus du plafond;
- L’éclairage: il peut être naturel ou artificiel obtenu par l’emploi d’éléments
translucides, l »emploi de luminaires intégrés l’emploi d’éléments ajourés;
Matière constitutiveMatière constitutive
De nombreux matériaux sont utilisés seuls ou en association pour la construction des plafonds. On
trouvera ci-après les matériaux constituant, d’une part, les éléments de remplissage du plafond, d’autre part,
l’ossature porteuse.
1- Matériaux à base de minéraux:
- Éléments à base de plâtre ce sont des
éléments préfabriqués en plâtre dont le séchage se
fait en étuve conditionnée. on peut distinguer: -
plaques en plâtre naturel; - plaques en plâtre de
synthèse; - plaques de plâtre cartonnées se
composant d’un cœur en plâtre sur ses deux faces
et sur ses flancs à un revêtement en feuille de
carton spécial.
- Éléments en amiante ciment ce sont des
plaques rigide planes ou en relief.
- Éléments à base de fibres minérales ce sont
des plaques rigides ou en relief constituées de
minéraux filés à haute température (verre ou roche)
et agglomérés avec des résines synthétiques.
2- Matériaux ligno-cellulosiques:
- Panneaux de particules de bois: ils sont constitués
de petits fragments de bois et mis en forme sous
pression avec apport de résine synthétique on
distingue:- panneaux standard; - panneaux résistant à
l’humidité.
- Contreplaqués: ils sont obtenus par superposition
et collage de feuilles de bois.
- Panneaux de particules de lin: les particules de lin
sont liées à chaud par des résines dans une presse.
- Panneaux de fibres: ils sont fabriqués à partir de
fibres végétales dont la cohésion résulte du feutrage
des fibres et de leurs propriétés adhésives propres.
- Placages: ce sont des feuilles de bois minces
obtenues par tranchage ou déroulage. Leur aspect
décoratif les fait utiliser en revêtement.
3- Éléments métalliques:
ces éléments se présentent sous forme de lames en
tôle pliée à froid, de bacs emboutis ou bien sous forme
déployée.
Plafond en bois
ConceptionConception
Suivant la nature des éléments constitutifs et la type du montage, on peut distinguer deux grandes familles de faux-plafond:
1- Les plafonds suspendus avec ossature: ils sont constitués d’éléments indépendants, simples ou composites
(dalles, panneaux, bacs, lames, plaques) supportés par une ossature. Quels que soit les matériaux suspendus, les éléments
en sont:
-Soit disposés et fixés sur une ossature unique suspendue ou fixée aux structures porteuses;
-Soit disposés et fixés sur une ossature secondaire rendue elle-même solidaire d’une ossature primaire qui est suspendue aux
structures porteuses. Suivant le type de montage, l’ossature peut être:
-Apparente (partie inférieure de l’ossature visible)
-Non apparente (les éléments sont montés bord à bord sur les quatre côtés).
semi-apparente (les éléments sont montés bord à bord sur seulement deux côtés et l’ossature reste apparente sur les deux
autres côtés)
2- Les plafonds suspendus sans ossature: ils sont
Soit d’éléments, généralement à base de plâtre, liés entre eux par emboîtement ou par liant à base de plâtre, suspendus
directement aux structures porteuses;
Soit d’éléments souples montés en pose tendue.
Plafond à ossature apparente
1-Bande à lumière
2- Suspenseur
3-Profil portant
4-Profil de raccordement
5-Coulisse de rive.
Plafond à ossature non apparente
1-Bande à lumière
2- Suspenseur
3-Profil primaire
4-Raccord coulisse.
5-étrier à ressort.
6- Profil.
7- Raccord.
8- coulisse de rive.
9- Ressort de rive.
10- profil.
Exemples
Plafond plan en plâtre armé
Plafond constitué de dalles en plâtre, allégées et renforcées d’une résille en fils
de verre.
Plafond décoratif à reliefs asymétriques
Plafonds constitués de panneaux en laine de verre moulée revêtue d’une
peinture granitée blanc mat
Exemple de composition
Plafond plan absorbant acoustique
1- plafond constitué de panneaux en laine de verre dense en sandwich entre
deux voiles de verre.
2- plafond constitué de panneaux en laine de verre rigide
Plafond plan résistant à l’humidité
Plafond constitué de panneaux à base de silice et de chaux renforcée par des
fibres inorganiques; ossature apparente.
Montage
Plaque de plâtre pour plafond suspendu
Plafond suspendu à ossature apparente sur laquelle reposent les plaques de
plâtre revêtues sur une face de vynil blanc granité.
Plafond décoratif absorbant acoustique, incombustible
Plafond peut être utilisée dans les locaux à forte
hygrométrie.
Conservatoire de musique de Lyon.
Des plafonds peut être utilisée en milieu industriel.
Plafonds linéaires
Plafonds plans composés de lames en aluminium ou en acier laqué
au four, clippées horizontalement sur des porte-lames à ergots
Plafond suspendu en panneaux de plâtre armé
Plafond constitué
de panneaux
spéciaux en plâtre
armé jointoyés.
Les panneaux
sont fixés au
support, bois,
acier ou béton par
des suspentes
réglables en acier
galvanisé.
Plafonds volumiques alvéolaires Plafonds paralumes
Plafond décoratif à claire voie constitué de
lamelles en aluminium suspendues
verticalement suivant une trame régulière.
Plafonds volumétriques (grilles décoratives – caissons acoustiques)
Plafonds volumiques composés, soit
de panneaux complexes formant
caissons, soit de lames rectilignes et
de feuillards incurvés disposés
verticalement et formant grille.
Plafond caissons. Plafond grille décoratif
Plafond tridimensionnel
Plafond acoustique et décoratif réalisé par
montage vertical et de différentes
combinaisons (triangle, carré, losange,
hexagone
Plafonds volumiques lumineux
Plafonds à éclairage diffus constitués de
panneaux en réseau alvéolaire
Détails du faux
plafond
Plafond alvéolaire Plafonds simple sans aucun
traitement
Utilisation du
polystyrène dans la
décoration des plafonds
et les murs.
BIBLIOGRAPHIE:BIBLIOGRAPHIE:
- Les revêtements de sols, murs et plafonds, Anne et Pierre le Jeune, DARGAUD, 1974.
- Règles de mise en œuvre des revêtements de sol, AIT MERBEH, C.N.E.R.B, 2000.
- Revêtements des sols, Rene – Bayon, EYROLLES? 1974.
- L’ABC de l’isolation, Christian Pessey, ENAC, 1998.
- Confort de l’habitat: isolation acoustique, R DELEBEQUE - I ROMAGNOLI, Paris,
DELEGRAVE, 1975.
- Les planchers.
- L’isolation acoustique et thermique dans le bâtiment
- Confort des bâtiments: isolation acoustique, AFNOR.
- La couverture: étanchéité des toitures terrasses, Alphonse Meuchel, OPU.
- L’étanchéité dans la construction, Edourd – VARLAN, ANTHROPOS.
- Construction des supports de revêtement d’étanchéité, M DECIA, ANTHROPOS-IDEP.
- L’étanchéité des toitures, Claude Joseph, CASTERMAN.
- Les plafonds, Documentation française, PARIS DU MONITEUR.
- Les plafonds suspondus, BATIRAMA.

Contenu connexe

Tendances

Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
Sami Sahli
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserie
Sami Sahli
 
Confort acoustique
Confort acoustiqueConfort acoustique
Confort acoustique
Sami Sahli
 

Tendances (20)

Les planchers
Les planchersLes planchers
Les planchers
 
Planchers 07
Planchers 07Planchers 07
Planchers 07
 
Fondations 01
Fondations 01Fondations 01
Fondations 01
 
Planchers 01
Planchers 01Planchers 01
Planchers 01
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserie
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
 
Type de toiture terrasse et étanchéité
Type de  toiture terrasse  et  étanchéitéType de  toiture terrasse  et  étanchéité
Type de toiture terrasse et étanchéité
 
Béton armé
Béton arméBéton armé
Béton armé
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Fondations 02
Fondations 02Fondations 02
Fondations 02
 
Fondations 03
Fondations 03Fondations 03
Fondations 03
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
 
Structure
StructureStructure
Structure
 
cours de construction Généralités
cours de construction Généralitéscours de construction Généralités
cours de construction Généralités
 
Confort acoustique
Confort acoustiqueConfort acoustique
Confort acoustique
 
Les terrassements
Les  terrassementsLes  terrassements
Les terrassements
 
structure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnellestructure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnelle
 
Toitures
ToituresToitures
Toitures
 

En vedette

Revetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafondRevetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafond
Sami Sahli
 
Isolation & etanchéité
Isolation & etanchéitéIsolation & etanchéité
Isolation & etanchéité
Sami Sahli
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
Sami Sahli
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
Sami Sahli
 
Cours signaux et systemes
Cours signaux et systemesCours signaux et systemes
Cours signaux et systemes
Foulah Mustapha
 
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Sami Sahli
 
Confort thermique 02
Confort thermique 02Confort thermique 02
Confort thermique 02
Sami Sahli
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03
Sami Sahli
 

En vedette (20)

Revetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafondRevetements etancheité isolation plafond
Revetements etancheité isolation plafond
 
Isolation & etanchéité
Isolation & etanchéitéIsolation & etanchéité
Isolation & etanchéité
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
 
Construction
ConstructionConstruction
Construction
 
L'isolation thermique
L'isolation thermiqueL'isolation thermique
L'isolation thermique
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
 
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
 
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de TerassementCours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
 
Protection inondations : présentation des risques et des solutions anti-inond...
Protection inondations : présentation des risques et des solutions anti-inond...Protection inondations : présentation des risques et des solutions anti-inond...
Protection inondations : présentation des risques et des solutions anti-inond...
 
Toutes les revetements des sols – comparatif
Toutes les revetements des sols – comparatifToutes les revetements des sols – comparatif
Toutes les revetements des sols – comparatif
 
Cours signaux et systemes
Cours signaux et systemesCours signaux et systemes
Cours signaux et systemes
 
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03
 
Confort thermique 02
Confort thermique 02Confort thermique 02
Confort thermique 02
 
Escalier final
Escalier finalEscalier final
Escalier final
 
Béton 01
Béton 01Béton 01
Béton 01
 
Polycopie mer
Polycopie merPolycopie mer
Polycopie mer
 
La pose de revêtement de sol moquette et plastique
La pose de revêtement de sol moquette et plastiqueLa pose de revêtement de sol moquette et plastique
La pose de revêtement de sol moquette et plastique
 
Chantier de construction
Chantier de construction Chantier de construction
Chantier de construction
 
Béton armé 03
Béton armé 03Béton armé 03
Béton armé 03
 
Caractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routesCaractéristiques géométriques des routes
Caractéristiques géométriques des routes
 

Similaire à Exposé r. e. i. p

Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparation
Sami Sahli
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
AbdouCh13
 

Similaire à Exposé r. e. i. p (20)

Carrelage
CarrelageCarrelage
Carrelage
 
Planchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparationPlanchers et parois de séparation
Planchers et parois de séparation
 
Pose collée d'un carrelage sol
Pose collée d'un carrelage solPose collée d'un carrelage sol
Pose collée d'un carrelage sol
 
Construire une cloison en beton cellulaire
Construire une cloison en beton cellulaireConstruire une cloison en beton cellulaire
Construire une cloison en beton cellulaire
 
Exposé Cloisons
Exposé CloisonsExposé Cloisons
Exposé Cloisons
 
Réaliser une chape de mortier de ciment
Réaliser une chape de mortier de cimentRéaliser une chape de mortier de ciment
Réaliser une chape de mortier de ciment
 
RAINBOW by ECS-3.COM : Décoration des panneaux (version française)
RAINBOW by ECS-3.COM : Décoration des panneaux (version française)RAINBOW by ECS-3.COM : Décoration des panneaux (version française)
RAINBOW by ECS-3.COM : Décoration des panneaux (version française)
 
Planchers 05
Planchers 05Planchers 05
Planchers 05
 
Platforme
PlatformePlatforme
Platforme
 
Planchers 03
Planchers 03Planchers 03
Planchers 03
 
La mise en oeuvre d'un ragréage
La mise en oeuvre d'un ragréageLa mise en oeuvre d'un ragréage
La mise en oeuvre d'un ragréage
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en construction
 
Enduits
EnduitsEnduits
Enduits
 
Réussir la pose d'une couverture en bardeaux bitumés
Réussir la pose d'une couverture en bardeaux bitumésRéussir la pose d'une couverture en bardeaux bitumés
Réussir la pose d'une couverture en bardeaux bitumés
 
La pose du parquet à coller
La pose du parquet à collerLa pose du parquet à coller
La pose du parquet à coller
 
Plaques de sol fermacell - guide de pose.pdf
Plaques de sol fermacell - guide de pose.pdfPlaques de sol fermacell - guide de pose.pdf
Plaques de sol fermacell - guide de pose.pdf
 
Abdallah Oumarou Micko ING-G5.pdf
Abdallah Oumarou Micko ING-G5.pdfAbdallah Oumarou Micko ING-G5.pdf
Abdallah Oumarou Micko ING-G5.pdf
 
Const batiment toit_fermeture_revetement_14
Const batiment toit_fermeture_revetement_14Const batiment toit_fermeture_revetement_14
Const batiment toit_fermeture_revetement_14
 
Flyer amenagement-exterieur-revetement-terrasse-dallage-et-pavage-en-pierre-r...
Flyer amenagement-exterieur-revetement-terrasse-dallage-et-pavage-en-pierre-r...Flyer amenagement-exterieur-revetement-terrasse-dallage-et-pavage-en-pierre-r...
Flyer amenagement-exterieur-revetement-terrasse-dallage-et-pavage-en-pierre-r...
 

Plus de Hiba Architecte (20)

These
TheseThese
These
 
Presentation de la zhun
Presentation de la zhunPresentation de la zhun
Presentation de la zhun
 
Les zhu ns
Les zhu nsLes zhu ns
Les zhu ns
 
Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
Analyse typ
Analyse typAnalyse typ
Analyse typ
 
2009plan de travail
2009plan de travail2009plan de travail
2009plan de travail
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
Exposèe
ExposèeExposèe
Exposèe
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche programatique
Approche programatiqueApproche programatique
Approche programatique
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
Approche thématique new
Approche thématique newApproche thématique new
Approche thématique new
 
Bibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
 
Conclusion 2
Conclusion 2Conclusion 2
Conclusion 2
 
Introduction générale
Introduction généraleIntroduction générale
Introduction générale
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Sommaire
SommaireSommaire
Sommaire
 
Notre discour
Notre discourNotre discour
Notre discour
 

Exposé r. e. i. p

  • 1. exposé sur:exposé sur: RevêtementRevêtement IsolationIsolation ÉÉtanchtanchéitééité PlafondPlafond ANNEE UNIVERSITAIREANNEE UNIVERSITAIRE 2006-20072006-2007 ECOLE POLYTECHNIQUE D ‘ARCHITECTURE ET D’URBANISME Présenter par: Nabi Abdelraouf. Kermezli Mounir. 4eme Année Gr:04 Enseignants: Mr BAGLI. Mr MEZEOUD.
  • 2. Plan de l’exposé:Plan de l’exposé: 1- Revêtement1- Revêtement 2- Isolation2- Isolation 3-3- ÉÉtanchtanchéitééité 4- Plafond, Faux-plafond4- Plafond, Faux-plafond
  • 3. 1- Revêtement1- Revêtement  PrésentationPrésentation  Les revêtements des espaces intérieurs :Les revêtements des espaces intérieurs : - les revêtements verticales.- les revêtements verticales. - les revêtements horizontales.- les revêtements horizontales.  Les revêtements des espaces extérieurs:Les revêtements des espaces extérieurs: - les revêtements verticales. (façades)- les revêtements verticales. (façades) - les revêtements horizontales.- les revêtements horizontales.
  • 4. • PrésentationPrésentation Le choix judicieux d’un revêtement doit être la synthés desLe choix judicieux d’un revêtement doit être la synthés des multiples qualités qu’on exigemultiples qualités qu’on exige Chaque partie de la construction doit avoir un revêtementChaque partie de la construction doit avoir un revêtement spatiale qui la différencier des autres espaces.spatiale qui la différencier des autres espaces. Chaque revêtement doit rependre a des exigences selonChaque revêtement doit rependre a des exigences selon les cas:les cas: - Pour les revêtements de sols doit être- Pour les revêtements de sols doit être antidérapantes,résistants a usure , d’un entretien facileantidérapantes,résistants a usure , d’un entretien facile et peut coûteux.et peut coûteux. - Pour les revêtements de façades doit être résistants a- Pour les revêtements de façades doit être résistants a l’humidité.,Au gel et a l’isolation acoustique et phonique.l’humidité.,Au gel et a l’isolation acoustique et phonique. Les revêtements de façade assurent l’imperméabilité desLes revêtements de façade assurent l’imperméabilité des murs qu’il recouvrent soit simplement l’aspect esthétiquemurs qu’il recouvrent soit simplement l’aspect esthétique de la façade.de la façade.
  • 5. Définition:Définition: c’est l’ensemble des diverses épaisseurs de matériauxc’est l’ensemble des diverses épaisseurs de matériaux qui contribuent à habiller les matériaux de gros œuvrequi contribuent à habiller les matériaux de gros œuvre
  • 6. Types de revêtementsTypes de revêtements Matériaux durs de formes divers (dalle en pierre) Revêtement minces en dalles ou en lés à base de résine thermoplastique Les revêtements de sols Les revêtements de plafonds Revêtements muraux Revêtement en dalle ou en lés à base de fibre synthétique Les revêtements de sols scellé Les revêtements de sols plastique Les revêtements de sols plastique
  • 7. Revêtements de sol scellés Carreaux et dalles À liant ciment Les carreaux et dalles de mosaïque de marbre à liant ciment (granito) Couche d’usure constituée de granulés ou éclats de marbre Couche inférieure constituée de sable et de ciment Carreaux céramiques
  • 8. Dalles en matériaux naturels 1-Dalle de forme régulière 2-Dalle de forme irrégulière Revêtement de sol plastique Revêtement de sol textile
  • 9. Critères de choix du revêtement en fonctionCritères de choix du revêtement en fonction du localdu local Les choix du revêtement de sol en fonction deLes choix du revêtement de sol en fonction de l’utilisation envisagée est lié aux critèresl’utilisation envisagée est lié aux critères suivant :suivant : 1- L’abrasion ou usure à la marche.1- L’abrasion ou usure à la marche. 2- Action mécanique.2- Action mécanique. 3- Comportement à l’eau.3- Comportement à l’eau. 4- Tenue aux agents chimiques.4- Tenue aux agents chimiques.
  • 10. Abrasion à la marche A Action mécanique M L’action de l’eau E L’action chimique T A1 locaux à affection individuelle A2 locaux à affection collective M1 Bruit mécanique non préjudiciable M2 Bruit préjudiciable E0 Locaux qui ne sont pas des salle d’eau E1 Le sol peut être mouillé par suite d’usage normal E2 sol peut être constamment humide T0 Locaux ou les produits sont manipulés que rarement T1 Locaux ou ces même produit sont manipulés couramment T2 Locaux ou ces produit sont constamment manipulés
  • 11. Les revêtements des espaces intérieursLes revêtements des espaces intérieurs Carreler un solCarreler un sol  1-préparation du mortier colle.1-préparation du mortier colle.  2-mélanger énergiquement a l’aide d’un2-mélanger énergiquement a l’aide d’un mixeur le mortiermixeur le mortier  3-étaler le mortier a l’aide d’une spatule a3-étaler le mortier a l’aide d’une spatule a dents.dents.  4-poser ensuite les carreaux.4-poser ensuite les carreaux. On commence toujours a partir du milieu de la chambre
  • 12.  5- Enfoncez les carreaux dans5- Enfoncez les carreaux dans la couche de colle a l’aide d’unla couche de colle a l’aide d’un maillet .maillet .  6- Utiliser une ficelle tendue pour6- Utiliser une ficelle tendue pour ce repérer.ce repérer.  7- La préparation des découpes7- La préparation des découpes de carreaux.de carreaux.  8- Insérer les carreaux a leur8- Insérer les carreaux a leur emplacement.emplacement.  9- Laissez sécher pendant 29- Laissez sécher pendant 2 jours.jours.
  • 13.  10- Mouillez et nettoyez10- Mouillez et nettoyez abondamment les carreaux.abondamment les carreaux.  11- Le mortier doit être scellé dans11- Le mortier doit être scellé dans les joints.les joints.  12- Rincez la surface avec une12- Rincez la surface avec une éponge humide.éponge humide.  13- Séchez avec un chiffon.13- Séchez avec un chiffon.
  • 14. La seule différences c’est la disposition d’un revêtement étanche pour empêcher les infiltration des eaux de terrasses et les remonter capillaires dans le cas du RDC. Carreler une terrasse.
  • 15. Des carreaux sur une surface enduite lisse. Ci le support et bien plat et lisse la pose des carreaux devient un jeux comme en peut ne pas utiliser le niveau.
  • 16. La méthode traditionnel appliquée dans la mise en œuvre du carrelage. La dalle de compression Couche de sable Couche de mortier carrelage
  • 17. Plancher en bois sur support en B.A Plancher en bois sur support en bois Les types de planchers
  • 18. Plaques de béton Plaques de fonte Revêtement vinylique Mosaïque de grés en céramique
  • 19. Chape en granitoParquet collé sur plaques Revêtement sur support surélevéParquet-mosaïque
  • 20. Exemples de différents types de motifs et de disposition des dalles de sols.
  • 21. présence de motifs Revêtement de sol simple
  • 23. On peut avoir une distinction entre les espaces par une simple différenciation du traitement de sol.
  • 24. LA MISE EN ŒUVRE DE LA FAIENCE 1- répartir la surface du mur par tranche de1à 1,5m2 2-posez les carreaux en appuyant dessus et en commençant du haut vers le bas.
  • 25. 3-étaler le mortier en faisant des8 pour remplir les joints. 4-nettoyez a l’aide d’une éponge humides puis avec d’autre sec.
  • 26. Exemple de SDB bien décorée avec de la faïence et le verre
  • 27. ELEMENTS DE CLOISONS EN LAINE DE VERRE + PLATRES EN PLATRES + BILLES DE STYROPORTS CLOISONS SEPARATIVES
  • 28. CLOISONS A CARREAUX DE PLATRES EN BRIQUES CREUSES CLOISONS AMOVIBLES A PANNEAUX D’ACIER CLOISONS AMOVIBLES
  • 30. CLOISONS ACCORDEON CLOISONS A OSSATURES METALLIQUES CLOISONS A AMES ALVEOLAIRES
  • 31. Les revêtements des espaces extérieursLes revêtements des espaces extérieurs Les différentes matériaux utiliser dans le traitement de façade: l - Le béton. 2 - La pierre. 3 - Le verre. 4 - La lumière. 5 - La couleur.
  • 32. Le béton est le seul matériau qui permet d’avoir des formes de structures et de façades irrégulière.
  • 33. La pierre naturelle peut être utiliser dans les traitement de façades Mur rideau avec revêtement en pierre naturelle BriqueTôle en aluminium
  • 34. Façade en verreFaçade en verre Façade en verre qui peut être utiliser comme parois publicitaire Coupe d’un mur-rideau revêtu d’un carrelage en verre
  • 35. Façades en murs rideaux en verre
  • 36.
  • 38.
  • 39. Utilisation des moucharabiehs modernes au niveau de la façade (L’IMA).
  • 40. Traitement de façade par la couleurTraitement de façade par la couleur L’utilisation de la couleur comme un élément de revêtement
  • 41. Traitement de façades par la lumièreTraitement de façades par la lumière La lumière est considérer comme un revêtement utiliser a des échelles différentes
  • 42. Enduits et revêtements de finition: Les produits d’imperméabilisation sont réalisés sur chantiers a partir de mélanges de constituants primaires(eau, sable, liant…) . Ces enduits s’appliquant par projection ou manuellement et leur épaisseurs sont supérieures a 8mm et nécessite une préparation du support. Le rôle de ces produits: - Ils rattrapent les inégalités de surface du gros œuvres. - Ils assurent ,éventuellement l’aspect décoratif ou permettent d’obtenir une surface prête a recevoir un enduit décoratif ou une peinture . - Ils protégent contre les infiltration des eaux
  • 43. Application d’un enduit décoratif tyrolien à base de ciment REVETEMENT DES FACADES
  • 44. Enduit décoratif a base de ciment et de granulats projetés
  • 47. Revêtement des places publics avec du carrelage de différents formats. Les revêtements des espaces extérieurs (horizontal)
  • 48. Revêtement en pierre naturelle (le moellon).
  • 49. 2- Isolation2- Isolation -- Présentation:Présentation:  1-L’ISOLATION THERMIQUE1-L’ISOLATION THERMIQUE  NOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCENOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCE THERMIQUESTHERMIQUES  NOTIONS DE CONFORT THERMIQUENOTIONS DE CONFORT THERMIQUE  LES DEPERDITIONS CALORIFIQUESLES DEPERDITIONS CALORIFIQUES  LA PROTECTION SOLAIRELA PROTECTION SOLAIRE  2-L’ISOLATION PHONIQUE2-L’ISOLATION PHONIQUE  QUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LEQUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LE BRUITBRUIT  ISOLATION DES MURS DE FAISOLATION DES MURS DE FAÇÇADESADES  ISOLATION DES PLANCHERSISOLATION DES PLANCHERS  ISOLATION DES TOITURESISOLATION DES TOITURES  ISOLAION DES OUVERTURESISOLAION DES OUVERTURES
  • 50. • Présentation:Présentation: Isoler c’estIsoler c’est concevoirconcevoir et réaliser leset réaliser les structuresstructures constituantconstituant une construction afin d’assurer la protection de ses occupants .une construction afin d’assurer la protection de ses occupants . Si l’isolation thermique reste l’exemple d’un investissement qui peut s’amortie assez rapidement en économies de chauffage, l’isolation phonique prend une importance accrue dans l’environnement urbain.
  • 51. 1-L’ISOLATION THERMIQUE: ce qu’il faut éviter dans la construction c’est le transfert calorifique , c’est a dire le transfert chaud-froid qui se fait toujours du chaud vers le froid
  • 52. L’absorption calorifique se fait au niveaux de :toitures,murs sols fenêtres et portes,mais les plus importantes se font au niveau des murs et de la toiture
  • 53. NOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCENOTIONS DE CONDCTIVITE ET DE RESISTANCE THERMIQUESTHERMIQUES 1-La conduction thermique: C’est le coefficient λ exprimé en (w/m. °c).Plus il est élevé,plus le matériau transmet la chaleur. 2-la résistance thermique: C’est une valeur donnée au matériau de construction en fonction de leur capacité à s’opposer aux échanges de chaleur.
  • 54. 3-L’absorption: Lorsque un matériau est exposé au soleil,il absorbe une partie α et en réfléchie une autre ρ de plus les surfaces sont claires,plus l’absorption sera faible. 4-L’inertie: Lorsque un flux de chaleur travers une paroi il se transmet sur la face opposée avec un retard et un affaiblissement.
  • 55. NOTIONS DE CONFORT THERMIQUENOTIONS DE CONFORT THERMIQUE Plus l’écart entre le corps et l’ambiance est grand,plus la sensation d’ inconfort est importante.
  • 56. - Les pays chaud :il faut minimiser les transmissions calorifiques,les apports solaires directes, bien orienter le bâtiment et profiter au maximum du refroidissement nocturne. - Les pays froids :il faut minimiser les déperdition,optimiser les apports solaires. Le chauffage est nécessaire dans ces pays. Le confort thermique résulte de la conception architecturale :
  • 57. Les conditions à remplir: Pour une bonne température ambiante (entre 18 et 21 °c) il faut: -une bonne régulation :répartir la chaleur ou la fraîcheur dans l’ensemble de la maison. -un renouvellement d’air. -une humidité suffisante.
  • 58. Le renouvellement de l’air doit avoir un niveau minimum, correspondant à une norme, qui précise que l’air doit pouvoir circuler librement des pièces principales vers les pièces de services. Le principe de base est d’avoir des entrée d’air dans toutes les pièces principales et des sorties d’air dans toutes les pièces de services .
  • 59. LES DEPERDITIONS CALORIFIQUES Les ponts thermiques sont la cause principale de déperdition calorifique. Il faut isoler en priorité les éléments qui causent les pertes les plus importantes, c’est-à- dire, dans l’ordre décroissent: les vitrages, les parois en contact avec l’extérieur, et les parois en contact avec un local non chauffé. Le pont thermique est une partie de la construction qui présente un défaut d’isolation ,donc perte ou apport de chaleur désiré.
  • 60. Il y a deux type d’isolationIl y a deux type d’isolation Certains ponts thermiques peuvent être éviter facilement par le calfeutrage des portes et des fenêtres
  • 61. LA PROTECTION SOLAIRE La protection des murs et des ouvertures contre le rayonnement solaire.
  • 62. 2-L’ISOLATION PHONIQUE: A pour but la protection des individus des nuisances extérieurs. Mais elle doit également protégé les autres de nos propres nuisances sonores. Le bruit doit être d’abord combattu à la source, mais tout particulier peut s’en protéger en réalisant certains aménagements.
  • 63. L’isolation phoniques entres les appartements d’un même immeuble permet une grande liberté de vie,ainsi que le respect de l’autre. Une bonne isolation phonique ne peut donc être obtenue qu’en combinant des matériaux différents, de manière à ce que la fréquence critique de l’un soit fortement atténuée par l’autre Isolement des à 500Hz des parois composites.
  • 64. QUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LE BRUITQUELQUE MOYENS POUR LUTTER CONTRE LE BRUIT Réflexion et absorption des ondes acoustiques. La dalle flottante doit être désolidarisée des murs et des planchers.
  • 65. Les porte palière :il faut mettre un joint d’étanchéité + une barre de seuil. Amélioration de l’isolation d’une fenêtre.
  • 66. ISOLER UNE MAISON EXISTANTE 1-Isoler par l’extérieur: On fixe l’isolant sur les murs de façades,cette opération est facile a réaliser ,mais elle modifie l’aspect extérieur de la maison. Si la construction présente un intérêt architectural particulier,on optera pour une isolation par l’intérieur. 2-Isoler par l’intérieur: On fixe l’isolant sur la face intérieur des murs de façades,mais cette solution engendre des problèmes (réduction de la surface habitable et création de pont thermique) Isoler les murs
  • 67. Les matériaux d’isolationLes matériaux d’isolation La très grande diversité des matériaux isolants permet d’apporter une réponse efficace et économique à tous les cas. Critères pratiques: pour éviter les déboires résultant d’une mauvaise mise en œuvre, la facilité d’utilisation d’un matériau pour un usage donné importe autant que son pouvoir isolant. Il existe une grande diversité de produits composites qui combinent facilité d’emploi et efficacité d’isolation. • Les produits souples, conditionnés en rouleaux, sont de deux sortes: - Des laines minérales pour les fores épaisseurs. - Des laines ou des mousses synthétiques en faibles épaisseurs, contrecollées sur une feuille pare-vapeur. • Les éléments rigides sont soit des produits relativement denses d’origine naturelle (plâtre, bétons cellulaires, bois) soit des polystyrènes, nettement plus légers. • Les produits en vrac s’utilisent principalement pour garnir le plancher d’un comble ou un vide entre deux cloisons; ce sont des flocons de matière synthétique expansée.
  • 68. Produits homogène:Produits homogène: les matériaux isolants homogènes serventles matériaux isolants homogènes servent essentiellement au doublage de cloisons. Toutefois, certains matériaux utilisésessentiellement au doublage de cloisons. Toutefois, certains matériaux utilisés pour la couverture, comme l’ardoise ou les shingles, peuvent servir à l’isolationpour la couverture, comme l’ardoise ou les shingles, peuvent servir à l’isolation d’un mur par l’extérieur.d’un mur par l’extérieur. ll Les matériaux de construction les plus couramment employés pour réaliser une cloison isolante sont: : -Le bois soit en panneaux de particules ou de fibres, soit en lambris; -Le béton alvéolé, sous forme de parpaings assemblés à l’aide d’une colle spécifique; -La brique, généralement creuse en petite épaisseur. Le plâtre offre des possibilités très étendues, soit en cloison de doublage, soit sous forme de panneaux composites doublés de laine minérale ou de polystyrène expansé. Ces matériaux sont faciles à mettre en œuvre et laissent une face finie prête à peindre ou à tapisser. Les laines minérales, matériaux économiques et de mise en œuvre assez simple, présentent une résistance thermique relativement élevée. Le polystyrène, l’un des matériaux les plus employés pour l’isolation des habitations, se présente sous diverses qualités -Le polystyrène expansé moulé. -Le polystyrène expansé extrudé. -Le polystyrène expansé thermo-comprimé.
  • 69. ISOLATION DES MURS ET DES FAISOLATION DES MURS ET DES FAÇÇADESADES 1-Isolation par l’intérieur Isolation intérieure
  • 70. 2-Isolation dans l’épaisseur du mur On place directement l’isolant dans l’épaisseur du mur ,on peut : -utiliser des maçonneries isolantes . -composer soit même le mur . -injecter des mousses isolantes.
  • 71. Isolation intérieure des murs:Isolation intérieure des murs: Bien que murs ne les soit directement responsables que d’un sixième environ desBien que murs ne les soit directement responsables que d’un sixième environ des pertes thermique d’une construction, une mauvaise isolation crée l’effet de (paroi froide)pertes thermique d’une construction, une mauvaise isolation crée l’effet de (paroi froide) qui incite les occupants à surchauffer inutilement, ce qui aggrave les pertes thermiques.qui incite les occupants à surchauffer inutilement, ce qui aggrave les pertes thermiques. Étude technique: l’isolation de la face intérieure des murs est celle qui peut nécessiter le travail le plus important, en regard des gains qu’elle procure, du fait des travaux connexes induits par cette opération, au niveau de l’installation du chauffage, de l’électricité, des revêtements et des ouvertures. - La situation de mur détermine l’importance de l’isolation à réaliser. - La nature de l’ouvrage joue un rôle en fonction de l’inertie thermique de la maçonnerie. - L’état hygrométrique doit être pris en compte avant d’entamer les travaux d’isolation. - La destination de la pièce dont on veut renforcer l’efficacité thermique.
  • 72. Isolation par l’extérieurIsolation par l’extérieur Technique fort ancienne, l’isolation des murs par un matériau plaqué à l’extérieur marque le style des constructions. Dans une isolation composite le matériau isolant doit recouvrir parfaitement la surface du mur, afin d’éliminer les ponts thermiques. Dans ce système l’isolant en laine minérale revêtue d’un voile en tissu de verre est plaqué sur le mur par une ossature en tasseaux, sur lesquels on fixe ensuite le bardage en laissant une lame d’air entre bardage et isolant.
  • 73. 3- Isolation par l’extérieur Cette solution offre l’avantage de ne pas travailler à l’intérieur de la construction
  • 74. ISOLATION DES PLANCHERS 1-Dans les locaux chauffés Isolant posé sur le plancher. Isolant fixé en sous- face du plancher Plancher à entrevous
  • 75. 2-Dans les locaux non chauffés Les planchers surmontant les caves et les garages transmet la chaleur ,se qui provoque une déperdition importante,qui s’ajoute à la sensation désagréable du sol froid.
  • 76. ISOLATION DES TOITURE 1-Isoler une toiture terrasse Se mode de couverture ou le plancher haut du dernier niveau sert de support à l’étanchéité En montant, l’air chaud emporte les calories hors de la maison, ce qui explique pourquoi un tiers des pertes thermiques se situe au niveau des toitures, combles et plafonds. Des moyens simples permettant de colmater ces fuites pour améliorer la qualité thermique de la construction.
  • 77. 2-Isoler des combles habitables Le principe est de récupérer l’espace sous la toiture.
  • 78. 3- Isoler des comble non habitables On peut procéder à l'isolation par soufflage de l’isolant Ou par copeaux de mousse en PVC
  • 79. Les matériaux d’isolation: 1- La laine minérale: matériau le plus employé pour isoler les combles, la laine minérale se prête à des méthodes de pose variées, quelle que soit la destination des pièces isolées. 2- Les matériaux granuleux: Pour isoler des combles perdus, il suffit de recouvrir leur sol de matériau isolant, les granulés ou flocons étant les solutions les plus simples et économiques.
  • 80. 3- Les matériaux rigides et semi-rigides: En raison de leur résistance mécanique, les matériaux rigides peuvent participer à la tenue de l’ouvrage dont ils assurent l’isolation. Les matériaux d’isolation:
  • 81. ISOLATION DES OUVERTURESISOLATION DES OUVERTURES Les ouvertures constituent des défauts dans la cuirasse de touteLes ouvertures constituent des défauts dans la cuirasse de toute construction, particulièrement en matière de qualité thermique. Laconstruction, particulièrement en matière de qualité thermique. La réduction des fuites à ce niveau constitue toujours un investissementréduction des fuites à ce niveau constitue toujours un investissement rentable, à envisager en premier lieu.rentable, à envisager en premier lieu. Calfeutrer et isoler: les ouvertures sont responsables de 20à 30 % des fuites thermique d’une habitation, les vitres constituant la principale source de déperditions. La suppression de ces causes de pertes nécessite des interventions assez différentes selon la cause, qui mettent en œuvre des produits spécifiques.
  • 82. -Le calfeutrage des ouvertures est la première opération à envisager pour améliorer l’isolation d’une construction. -L’isolation des vitrages par:- le double vitrage consiste à remplacer la vitre d’origine par un panneau comportant deux vitres maintenues dans un cadre assurant la circulation d’une lame d’air entre elles; -le survitrage, solution la plus simple et économique, consiste à doubler la vitre d’origine par une autre, fixée dans un petit cadre, fixé ou ouvrant. -La double fenêtre est la solution la plus efficace (mais la plus onéreuse),tant pour l’isolation thermique que la protection acoustique, lorsque la profondeur de la baie vitrée le permet. -Les portes qui sont manœuvrées plus souvent que les fenêtres, posent un problème particulier au niveau du seuil. Son calfeutrage doit être adapter au type de revêtement du sol et à l’écartement entre bas de porte et sol. -Les fissures qui peuvent exister autour des huisseries et aux passages de tuyauteries à travers un mur extérieur, un plancher ou un plafond sous comble.
  • 83. Calfeutrage des portes et des fenêtres Pose d’une plinthe basculante Joints de fenêtres 1- Coupez la plinthe à la largeur de la porte. 2- Vissez la plinthe au bas de la porte après avoir replie la branche du ressort sous la bande. 3- Repérez l’emplacement du contact et clouez-y la petite platine métallique. Le calfeutrage des fenêtres s’effectue le plus souvent à l’aide de joints auto-adhésifs, à poser en fond de feuillure, dont le bourrelet est soit en mousse 1-soit en caoutchouc 2- on peut également clouer un joint métallique 3- dont on relève le bord libre avec le dos d’une cuillère 4- pour obtenir une forme en V.
  • 84. ISOLATION DES OUVERTURES Quelque illustrations sur la manière dont on peut isoler les ouvertures d’une habitation.
  • 85. 3 - É3 - Étanchtanchéitééité - PrésentationPrésentation 1-L’étanchéité à l’air et à l’eau.1-L’étanchéité à l’air et à l’eau. 2-L’étanchéité des soubassements et des2-L’étanchéité des soubassements et des fondations.fondations. 3-L’étanchéité des murs.3-L’étanchéité des murs. 4-L’étanchéité des toitures4-L’étanchéité des toitures
  • 86. PrésentationPrésentation Les fluides se rencontrent pratiquement, à l’heureLes fluides se rencontrent pratiquement, à l’heure actuelle, dans toutes les techniques, soit sous formesactuelle, dans toutes les techniques, soit sous formes de fluides à véhiculer dans les distributions d’eau oude fluides à véhiculer dans les distributions d’eau ou de l’air.de l’air.
  • 87. 3- L’ÉTANCHÉITÉ 1-L’étanchéité à l’air et à l’eau: L’air et l’eau sont indispensable à notre existence . L’absence de ces deux éléments est néfaste ,mais une surabondance l’est également
  • 88. 2-L’étanchéité des soubassements et des fondations: Il est nécessaire de : - Creuser ± 1m de profondeur autour de la maison. - Fixer sur les fondations des panneaux isolants. - Couler 1 socle de béton au fond de la tranchée. - Poser un drain. - Combler la tranchée avec un ensemble drainant.
  • 89. 2-L’étanchéité des soubassements et des fondations: Il existe une solution de complément pour permettre un assèchement plus rapide des fondations et des mur.
  • 90. 3-L’étanchéité des murs: Il faut les protéger par un enduit extérieur qui sera renforcé au niveau du soubassement . Il conviendra choisir un enduit de plâtre,ciment ou de terre qui laisse une certaine humidité transité librement dans la maçonnerie.
  • 91. 3-L’étanchéité des murs: Imperméabilisation des murs et fondations pour lutter contre les remontées capillaires
  • 92. 4-L’étanchéité des toitures: Il s'agit surtout des toitures terrasses .L’isolation nécessite un traitement particulier qu’il est recommandé de faire réaliser par un professionnelle.
  • 93. 4- Plafond et faux-plafond.4- Plafond et faux-plafond. • DéfinitionDéfinition • Les fonctionLes fonction • Matière constitutiveMatière constitutive • ConceptionConception • Caractéristique du plafondCaractéristique du plafond • Exemples.Exemples.
  • 94. DéfinitionDéfinition Le plafond est la surface qui limite le haut d’un local. CetteLe plafond est la surface qui limite le haut d’un local. Cette surface peut être la sous-face du plancher supérieur ou d’unesurface peut être la sous-face du plancher supérieur ou d’une toiture habillée ou bien un plafond indépendant exécuté au-toiture habillée ou bien un plafond indépendant exécuté au- dessous du plancher ou de la toiture qui en masque la sous-dessous du plancher ou de la toiture qui en masque la sous- face et réduit la hauteur du local.face et réduit la hauteur du local.
  • 95. Les fonction de plafondLes fonction de plafond - La protection contre l’incendieLa protection contre l’incendie:: dans ce cas, le rôle du plafond est d’augmenterdans ce cas, le rôle du plafond est d’augmenter la résistance au feu de la structure porteuse enla résistance au feu de la structure porteuse en cas d’incendie;cas d’incendie; - La fonction chauffage (plafond rayonnant):La fonction chauffage (plafond rayonnant): le plafond est constitué d’un serpentin chauffantle plafond est constitué d’un serpentin chauffant fixé à des plaques métalliques qui diffusent etfixé à des plaques métalliques qui diffusent et rayonnent la chaleur;rayonnent la chaleur; - La fonction climatisation (plafondLa fonction climatisation (plafond soufflant):soufflant): le plenum est mis en surpression et l’air traitéle plenum est mis en surpression et l’air traité se répand dans la pièce au travers desse répand dans la pièce au travers des perforations ou des fentes ménagées dans lesperforations ou des fentes ménagées dans les éléments constitutifs.éléments constitutifs. A la notion de plafond, sont attachées différentes fonctions: - La correction acoustique: c’est-à-dire l’amélioration des qualités d’audition à l’intérieur du local; - L’isolation thermique: c’est-à-dire la limitation des transferts thermiques entre le local considéré et le dessus du plafond; - L’éclairage: il peut être naturel ou artificiel obtenu par l’emploi d’éléments translucides, l »emploi de luminaires intégrés l’emploi d’éléments ajourés;
  • 96. Matière constitutiveMatière constitutive De nombreux matériaux sont utilisés seuls ou en association pour la construction des plafonds. On trouvera ci-après les matériaux constituant, d’une part, les éléments de remplissage du plafond, d’autre part, l’ossature porteuse. 1- Matériaux à base de minéraux: - Éléments à base de plâtre ce sont des éléments préfabriqués en plâtre dont le séchage se fait en étuve conditionnée. on peut distinguer: - plaques en plâtre naturel; - plaques en plâtre de synthèse; - plaques de plâtre cartonnées se composant d’un cœur en plâtre sur ses deux faces et sur ses flancs à un revêtement en feuille de carton spécial. - Éléments en amiante ciment ce sont des plaques rigide planes ou en relief. - Éléments à base de fibres minérales ce sont des plaques rigides ou en relief constituées de minéraux filés à haute température (verre ou roche) et agglomérés avec des résines synthétiques.
  • 97. 2- Matériaux ligno-cellulosiques: - Panneaux de particules de bois: ils sont constitués de petits fragments de bois et mis en forme sous pression avec apport de résine synthétique on distingue:- panneaux standard; - panneaux résistant à l’humidité. - Contreplaqués: ils sont obtenus par superposition et collage de feuilles de bois. - Panneaux de particules de lin: les particules de lin sont liées à chaud par des résines dans une presse. - Panneaux de fibres: ils sont fabriqués à partir de fibres végétales dont la cohésion résulte du feutrage des fibres et de leurs propriétés adhésives propres. - Placages: ce sont des feuilles de bois minces obtenues par tranchage ou déroulage. Leur aspect décoratif les fait utiliser en revêtement. 3- Éléments métalliques: ces éléments se présentent sous forme de lames en tôle pliée à froid, de bacs emboutis ou bien sous forme déployée. Plafond en bois
  • 98. ConceptionConception Suivant la nature des éléments constitutifs et la type du montage, on peut distinguer deux grandes familles de faux-plafond: 1- Les plafonds suspendus avec ossature: ils sont constitués d’éléments indépendants, simples ou composites (dalles, panneaux, bacs, lames, plaques) supportés par une ossature. Quels que soit les matériaux suspendus, les éléments en sont: -Soit disposés et fixés sur une ossature unique suspendue ou fixée aux structures porteuses; -Soit disposés et fixés sur une ossature secondaire rendue elle-même solidaire d’une ossature primaire qui est suspendue aux structures porteuses. Suivant le type de montage, l’ossature peut être: -Apparente (partie inférieure de l’ossature visible) -Non apparente (les éléments sont montés bord à bord sur les quatre côtés). semi-apparente (les éléments sont montés bord à bord sur seulement deux côtés et l’ossature reste apparente sur les deux autres côtés) 2- Les plafonds suspendus sans ossature: ils sont Soit d’éléments, généralement à base de plâtre, liés entre eux par emboîtement ou par liant à base de plâtre, suspendus directement aux structures porteuses; Soit d’éléments souples montés en pose tendue. Plafond à ossature apparente 1-Bande à lumière 2- Suspenseur 3-Profil portant 4-Profil de raccordement 5-Coulisse de rive. Plafond à ossature non apparente 1-Bande à lumière 2- Suspenseur 3-Profil primaire 4-Raccord coulisse. 5-étrier à ressort. 6- Profil. 7- Raccord. 8- coulisse de rive. 9- Ressort de rive. 10- profil.
  • 99. Exemples Plafond plan en plâtre armé Plafond constitué de dalles en plâtre, allégées et renforcées d’une résille en fils de verre.
  • 100. Plafond décoratif à reliefs asymétriques Plafonds constitués de panneaux en laine de verre moulée revêtue d’une peinture granitée blanc mat Exemple de composition
  • 101. Plafond plan absorbant acoustique 1- plafond constitué de panneaux en laine de verre dense en sandwich entre deux voiles de verre. 2- plafond constitué de panneaux en laine de verre rigide
  • 102. Plafond plan résistant à l’humidité Plafond constitué de panneaux à base de silice et de chaux renforcée par des fibres inorganiques; ossature apparente. Montage
  • 103. Plaque de plâtre pour plafond suspendu Plafond suspendu à ossature apparente sur laquelle reposent les plaques de plâtre revêtues sur une face de vynil blanc granité.
  • 104. Plafond décoratif absorbant acoustique, incombustible Plafond peut être utilisée dans les locaux à forte hygrométrie. Conservatoire de musique de Lyon. Des plafonds peut être utilisée en milieu industriel.
  • 105. Plafonds linéaires Plafonds plans composés de lames en aluminium ou en acier laqué au four, clippées horizontalement sur des porte-lames à ergots
  • 106. Plafond suspendu en panneaux de plâtre armé Plafond constitué de panneaux spéciaux en plâtre armé jointoyés. Les panneaux sont fixés au support, bois, acier ou béton par des suspentes réglables en acier galvanisé.
  • 107. Plafonds volumiques alvéolaires Plafonds paralumes Plafond décoratif à claire voie constitué de lamelles en aluminium suspendues verticalement suivant une trame régulière.
  • 108. Plafonds volumétriques (grilles décoratives – caissons acoustiques) Plafonds volumiques composés, soit de panneaux complexes formant caissons, soit de lames rectilignes et de feuillards incurvés disposés verticalement et formant grille. Plafond caissons. Plafond grille décoratif
  • 109. Plafond tridimensionnel Plafond acoustique et décoratif réalisé par montage vertical et de différentes combinaisons (triangle, carré, losange, hexagone Plafonds volumiques lumineux Plafonds à éclairage diffus constitués de panneaux en réseau alvéolaire Détails du faux plafond
  • 110. Plafond alvéolaire Plafonds simple sans aucun traitement
  • 111. Utilisation du polystyrène dans la décoration des plafonds et les murs.
  • 112. BIBLIOGRAPHIE:BIBLIOGRAPHIE: - Les revêtements de sols, murs et plafonds, Anne et Pierre le Jeune, DARGAUD, 1974. - Règles de mise en œuvre des revêtements de sol, AIT MERBEH, C.N.E.R.B, 2000. - Revêtements des sols, Rene – Bayon, EYROLLES? 1974. - L’ABC de l’isolation, Christian Pessey, ENAC, 1998. - Confort de l’habitat: isolation acoustique, R DELEBEQUE - I ROMAGNOLI, Paris, DELEGRAVE, 1975. - Les planchers. - L’isolation acoustique et thermique dans le bâtiment - Confort des bâtiments: isolation acoustique, AFNOR. - La couverture: étanchéité des toitures terrasses, Alphonse Meuchel, OPU. - L’étanchéité dans la construction, Edourd – VARLAN, ANTHROPOS. - Construction des supports de revêtement d’étanchéité, M DECIA, ANTHROPOS-IDEP. - L’étanchéité des toitures, Claude Joseph, CASTERMAN. - Les plafonds, Documentation française, PARIS DU MONITEUR. - Les plafonds suspondus, BATIRAMA.