Bonnes pratiques                                                             Fleurus           L’administration communale ...
Bonnes pratiques                                                  Accès direct                                            ...
Bonnes pratiquesCaractéristiques techniques                      administratif principal de la Maison             exploita...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation

820 vues

Publié le

Fleurus accueille sur son territoire une des plus grandes installations de biométhanisation d’effluents d’élevage et de déchets végétaux en Wallonie. Celle-ci est couplée à une unité de cogénération qui alimente un réseau de chaleur desservant notamment l’administration communale.

Publié dans : Actualités & Politique
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Fleurus: l'administration communale chauffée grâce à la biométhanisation

  1. 1. Bonnes pratiques Fleurus L’administration communale chauffée grâce à la biométhanisation MARIANNE DUQUESNE CONSEILLERFleurus accueille sur son territoire une des plus grandes comme combustible dans une chaudière pour produire de la chaleur ou dans uninstallations de biométhanisation d’effluents d’élevage et de moteur afin de produire simultanémentdéchets végétaux en Wallonie. Celle-ci est couplée à une unité électricité et chaleur (la chaleur étant récu-de cogénération qui alimente un réseau de chaleur desservant pérée sous forme d’eau chaude à 85-90°Cnotamment l’administration communale. grâce à des échangeurs placés sur le circuit de refroidissement du moteur et sur l’éva- cuation des gaz d’échappement) ; dans ce La biométhanisation agro-alimentaire, des tontes de pelouse, dernier cas, on parle de cogénération.Le processus des boues de station d’épuration, des - La biométhanisation permet de valoriserLa biométhanisation est un procédé bio- cultures énergétiques, etc. des sous-produits agricoles  et offre deslogique de dégradation de la matière Avantages environnementaux possibilités de diversification. Le digestat aorganique (biomasse) par des micro-orga- et économiques des qualités agronomiques intéressantes.nismes en l’absence d’oxygène (processus Les avantages de la biométhanisation sont Son épandage permet l’économie d’en-anaérobie) et à l’abri de la lumière. Ce phé- multiples : grais et diminue fortement les nuisancesnomène provoque l’émission de biogaz - Le processus diminue les émissions de olfactives (par rapport à l’épandage directqui est un mélange gazeux combustible et gaz à effet de serre car du méthane et du de fumier ou lisier).la production d’un résidu appelé « diges- CO2 sont libérés lors de la fermentationtat » qui peut être épandu sur les champs, spontanée des matières organiques. Dans À Fleurus, un projet intégréréduisant l’emploi d’engrais chimique. le cas de la biométhanisation, le biogaz Faible impact visuelLe biogaz peut être produit à partir de produit est capté et se substitue à d’autres Il n’est pas facile de deviner la présence dedéchets fermentescibles à forte teneur en combustibles. la nouvelle et importante unité de biomé-eau comme par exemple du fumier, du - De l’énergie est produite à partir de thanisation dans la campagne de Wanfer-lisier, des fientes, du purin, des déchets déchets organiques, offrant une solution cée-Baulet, sur le territoire de la Communeorganiques ménagers ou de l’industrie de traitement à ceux-ci. Le biogaz est utilisé de Fleurus. La partie visible consiste en un FÉVRIER 2012 N°865 MOUVEMENT COMMUNAL 47
  2. 2. Bonnes pratiques Accès direct Caractéristiques À FLEURUS : Outre le faible impact paysager, la station de biométhanisation, qui en elle-même du projet Porteurs de projet UN PROJET n’émet pas d’odeur, est proche des produc- teurs d’effluents. Le site est accessible par Ce projet visant à produire de l’électri- cité et de la chaleur par la valorisation de INTÉGRÉ un chemin de remembrement existant qui sous-produits agricoles est porté par une a été réaménagé (bétonnage) et relie direc- coopérative agricole Cinergie scrl. Elle tement la station de biométhanisation à la fédère une trentaine d’agriculteurs dont chaussée de Charleroi, sans passer devant l’exploitation est située dans un rayon de grand hangar en zone agricole1. L’immense les habitations. 10 km de l’unité de biométhanisation. Le dalle de béton entourant le bâtiment cache Risque de nuisance très limité conseil d’administration de cette société le reste. Le digesteur, le post-digesteur et Les risques de nuisances pour le voisinage coopérative à responsabilité limitée est deux bassins de récolte du digestat final sont par conséquent très faibles. L’enquête composé à la fois d’agriculteurs et de (un troisième bassin étant projeté), soit publique relative au projet n’avait d’ail- représentants de la Haute Ecole de Lou- en tout, quatre grandes cuves mesurant leurs recueilli aucune remarque des rive- vain en Hainaut et de l’Institut Notre- chacune 32 mètres de diamètre et 6 mètres rains habitant les quartiers proches. Dame de Fleurus. de hauteur, sont enterrés. Sont également enfouis sous cette dalle un désableur de 1 000 m3, deux préfosses de 100 m3 cha- cune contenant les matières liquides en attente d’être injectées dans les digesteurs et une citerne à eau de pluie de 1 000 m3. L’impact visuel déjà minime sera encore atténué par la plantation d’une haie. L’enterrement des cuves présente d’autres avantages. En effet, celles-ci sont à l’abri du vent et protégées des variations ther- miques (les cuves du digesteur et du post- digesteur2 sont chauffées ainsi que le désa- bleur), le sous-sol ayant une température constante de 12°C tout au long de l’année. En outre, tous les équipements néces- saires à l’introduction de la matière dans les cuves et à leur fonctionnement (mélan- geurs…) sont fixés au sol ; le chantier n’a par conséquent pas nécessité de grue.48 MOUVEMENT COMMUNAL N°865 FÉVRIER 2012
  3. 3. Bonnes pratiquesCaractéristiques techniques administratif principal de la Maison exploitations agricoles partenaires à unde l’installation communale de Fleurus (le « Château de rayon de 10 km.L’unité de biométhanisation a une capacité la Paix »), un complexe écolier (l’Insti- Financement et rentabilité du projetde traitement de 45 000 tonnes de matières tut Notre-Dame de Fleurus et une Haute L’investissement pour l’unité de biomé-organiques par an. Le biogaz produit fait Ecole) et une bonne dizaine de particu- thanisation s’élève à quelque 7 à 9 millionstourner une cogénération composée de liers. La chaleur leur est facturée à un tarif d’euros. Compte tenu des aides disponiblesdeux moteurs dont la puissance totale concurrentiel par rapport aux sources pour le développement de ce type de pro-s’élève à 1,3 MW électrique3 et à 1,4 MW d’énergie conventionnelles. jet (aide wallonne à l’investissement UDE6thermique, produisant annuellement de 8 Selon le succès de cette première partie pour les TPE et les PME, déduction fiscale,à 10 millions de kWh d’électricité verte et du réseau de chaleur, d’autres branches exonération du précompte immobilierde 10 à 12 millions de kWh de chaleur. pourraient être durant les pre-Une chaudière à plaquettes de bois de développées. La mières années…)500 kW fournit l’appoint lors de pics de Ville de Fleurus ainsi que de laconsommation de chaleur (par grand froidpar ex.) et assure la relève lors de l’entre- aura peut-être alors l’opportunité d’y LE GOUVERNEMENT vente des certificats verts octroyés, de latien des moteurs.Un réservoir tampon d’eau chaude de raccorder d’autres bâtiments tels que WALLON S’EST ENGAGÉ revente de chaleur, d’électricité et de À SOUTENIR LA20 000 litres complète le dispositif : il per- la piscine commu- plaquettes de bois,met de répondre à un besoin important de nale, un home du le temps de retourchaleur dans un laps de temps très court. CPAS, l’académie, de l’investissementUn séchoir à plaquettes de bois a éga-lement été construit sur le site, dans un une salle de sport… Une ZACC 4 toute BIOMÉTHANISATION est évalué à 7 ans. Cependant, un desbâtiment annexe à côté du hangar princi- proche susceptible principaux obs-pal. Il permet la valorisation de la chaleur d’accueillir un nou- tacles au dévelop-produite par la cogénération en été et lors veau quartier résidentiel serait également pement de ce type de projets novateursde l’entre-saison lorsque la demande du un client potentiel futur pour le réseau de réside dans la difficulté d’obtenir des prêtsréseau de chaleur est moindre. Les pla- chaleur. auprès des banques. Dans le cas présent,quettes de bois séchées sont stockées dans Utilisation des digestats l’intervention du Holding Sambrinvest s’estle hangar principal ; une partie sert à ali- Le digestat, résidu à valeur agricole révélée être une aide précieuse, non seule-menter la chaudière bois et l’autre partie du processus de biométhanisation, est ment pour l’octroi d’un prêt subordonnéest revendue. restitué aux agriculteurs au prorata de mais également pour avoir convaincu lesRéseau de chaleur : la la quantité d’azote contenue dans la banques de la viabilité du projet.commune comme client matière organique qu’ils ont fournie5. La Le Gouvernement wallon s’est engagéL’électricité est produite à une tension de société Cinergie joue le rôle d’entrepre- dans la Déclaration de politique régionale400 volts et, après passage par un transfor- neur agricole pour l’épandage des diges- 2009-2014 à soutenir activement la bio-mateur, est réinjectée sur le réseau à une tats afin d’en assurer la traçabilité com- méthanisation. C’est ainsi que pour fairetension de 11 000 volts pour être revendue. plète, qui est imposée par l’Office wallon face aux difficultés administratives et deLa chaleur générée, quant à elle, outre le des Déchets (OWD). Pour ce faire, la financement qui entravent le développe-chauffage des cuves de la station de bio- société est équipée d’une machine avec ment de la filière, le Ministre en charge deméthanisation, alimente un réseau de rampe d’épandage unique. Cette activité l’Energie a mis en place une plate-formechaleur de 1,5 km. La première branche d’épandage exercée par la coopérative biométhanisation dont les premiers tra-de distribution du réseau dessert le site justifie la limitation de la distance des vaux viennent d’aboutir à la publication d’un Livre Vert. 1 Le site est totalement inscrit en zone agricole au plan de secteur. L’art. 35, al. 4, du Cwatupe stipule : “Sont admises, en tant qu’activités accessoires à l’activité agricole, les unités de biométhanisation, pour autant qu’elles utilisent principa- lement des effluents d’élevage et résidus de culture issus d’une ou plusieurs exploitations agricoles” Le dernier al. de l’art. 35 . indique en outre que le Gouvernement détermine les condi- tions de délivrance dans cette zone du permis relatif aux uni- tés de biométhanisation. 2 Chaque cuve, d’un volume total de 5 100 m3, est en fait une cuve de 1 500 m_ entourée d’une cuve de 3 600 m3. On parle de « tank in tank ». C’est dans ces cuves que la majeure partie du biogaz est produite et récupérée. 3 1 MW (un mégawatt) = 1 000 kW (1 000 kilowatt). 4 ZACC : Zone d’aménagement communal concerté. 5 Lors du processus de biométhanisation, l’azote organique se transforme en azote minéral. 6 UDE : utilisation durable de l’énergie. FÉVRIER 2012 N°865 MOUVEMENT COMMUNAL 49

×