Partager le savoir pour faire ensemble

445 vues

Publié le

Comment et pourquoi publier, documenter, partager.a

Publié dans : Formation
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
445
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
43
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Partager le savoir pour faire ensemble

  1. 1. Mercredi 20 janvier 2016- SC21 – Publier, Documenter, Partager PARTAGER LE SAVOIR POUR FAIRE ENSEMBLE : COMMENT & POURQUOI PUBLIER, DOCUMENTER, PARTAGER
  2. 2. FAIRE ENSEMBLE ● Ouvrons un pad ! ● FRAMAPAD.ORG
  3. 3. UN MONDE COLLABORATIF ● WEB 1.0 Diffusion de type media Ex: Britannica Online ● WEB 2.0 Le Web devient interactif et rend l’utilisateur proactif. Participatif et collaboratif. User Generated Contents. Web Social. Applications. Multisupports. Le Web devient une plateforme. Ex: Wikipedia ● Prospective : le WEB 3.0 Internet des objets ? Web sémantique ?
  4. 4. « L’économie du monde numérisé est fondée sur des usages qui se développent grâce à la puissance créatrice d’innovation des individus, et non grâce au développement des seules technologies» –Lionel Maurel, expert du droit de la propriété intellectuelle sur Internet
  5. 5. COMPLEXITÉ & ACCÉLÉRATION ● Interactions nombreuses et rapides ● L’horizon de visibilité se raccourcit ● Pouvoir de la multitude (p2p) ● Valeur d’usage > Valeur d’échange ● Abolition de l’Espace Temps ● Effet Streisand
  6. 6. LA MULTITUDE
  7. 7. PUISSANCE DE LA MULTITUDE ● Externalité positive ● La valeur est créée par les utilisateurs -> Contribution spontanée ● Valeur immatérielle > Valeur matérielle ● D’un monde “Capital Intensive” à “People Intensive” ● Création et co-création ● Matière grise : matière première stratégique des entreprises de demain
  8. 8. «Dans l’économie contemporaine, ce n’est plus seulement une force de travail que les salariés mettent à disposition de leur employeur : c’est aussi leur créativité, leur désir, leur singularité, voire leur intimité. C’est leur vie dans toutes ses dimensions. Les salariés des entreprises d’aujourd’hui sont d’abord des membres de la multitude.» –Nicolas Colin et Henri Verdier, L’âge de la multitude, Entreprendre et gouverner après la révolution numérique
  9. 9. PRODUCTION & ÉVALUATION PAR LES PAIRS
  10. 10. 4 LIBERTÉS ● 0 : la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ; ● 1 : la liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins ; ● 2 : la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ; ● 3 : la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
  11. 11. RICHARD M. STALLMAN HARVARD (PHYSICS) M.I.T (ARTIFICIAL INTELLIGENCE) FREE SOFTWARE FOUNDATION 1984 FREE SOFTWARE MOVEMENT LE LOGICIEL LIBRE GPL GENERAL PUBLIC LICENSE Photo Ophelia | Noor
  12. 12. « RELEASE EARLY, RELEASE OFTEN1  » 1 Publiez tôt et souvent –Eric S Raymond, La Cathédrale et le Bazar, 1997
  13. 13. UN MONDE OPEN SOURCE ●Extension du mouvement du Logiciel Libre lancé par Richard Stallman en 1984 ●Mouvement culturel + Ensemble de licences + Business Modèle ●Du logiciel (software) vers le matériel (hardware) et le culturel (Creative Commons) ●Production de Communs par les pairs ●Ouvert ou Libre ne veut pas dire gratuit
  14. 14. FIREFOX : LE WEB OUVERT FONDATION MOZILLA
  15. 15. DES VALEURS COMMUNES ●Co-création et contribution à la création de Communs ●Droit à l’erreur encouragé et documenté ●Je produis pour moi et pour la communauté ●Affranchissement des rapports hiérarchiques ●Je contribue parce que je suis passionné ou concerné, l’argent n’est pas une motivation
  16. 16. « Les Communs sont la production par des contributeurs de ressources qui sont ensuite partagées par la communauté de contributeurs. La nouveauté qu’apporte l’introduction des technologies numériques dans notre monde, est qu’elle permet de créer des communs universels immatériels à l’ échelle de la planète à un coût de reproduction marginal. Ces communs portent sur la connaissance, les logiciels et le design. La contagion au monde physique s’appuie sur les communs de la connaissance, du logiciel, du design portés par des plateformes distribuées, la finance collaborative, les réseaux sociaux, dont la convergence combinée à la miniaturisation des machines industrielles rematérialise de façon distribuée ces communs immatériels.» –Michel Bauwens, théoricien de l’économie peer-to-peer, co-fondateur de la P2P Foundation
  17. 17. CREATIVE COMMONS 136 milliards d’oeuvre sous licence Creative Commons
  18. 18. CREATIVE COMMONS La licence CC domaine public
  19. 19. OPEN SOURCE HARDWARE L’AVENTURE ARDUINO
  20. 20. UN CHÂTEAU SANS MURAILLES ARDUINO ● Innovation ouverte = réciprocité. ● La multitude est la force d’une marque. Ex. Arduino contre les clones chinois d’Arduino. ● Clone = signe de réussite ● Clone = améliorations et innovation sous une même licence ● Le Marché décide ● Fidélité à la communauté
  21. 21. IMPRIMANTES 3D OUVERTURE, PAIR À PAIR, FORKING, SERVICES
  22. 22. UN CHÂTEAU SANS MURAILLES L’IMPRIMANTE 3D ● L’innovation avec la puissance de la multitude ● Brevet de l’impression 3D (extrudeur) ->Domaine Public 2005 ● Adrian Bowyer ● Documentation sur un Wiki de la RepRap ● MakerBot, Ultimaker, etc. ● Fabriquer soi-même ou Acheter en kit ● Création de Services
  23. 23. IMPRIMANTES 3D OUVERTURE, PAIR À PAIR, FORKING, SERVICES
  24. 24. FORK DE LA REPRAP OUVERTURE, PAIR À PAIR, FORKING, SERVICES
  25. 25. LE FORK DE SCRATCH
  26. 26. ENGAGER LA MULTITUDE
  27. 27. TUMBLR Engager sa communauté autrement
  28. 28. LA VEILLE EN MODE MEDIA Évènements, Formations et Conseil dans 3 pays
  29. 29. TUMBLR Engager sa communauté autrement
  30. 30. WIKI POUR LA MAISON Castorama reprends le principe du Wiki
  31. 31. APPRENDRE & PARTAGER Marmiton.org
  32. 32. ESPACES COLLABORATIFS
  33. 33. LE TIERS-LIEU ● Ouvert et libre. ● Neutre et sans enjeux. ● Un lieu de convivialité, avec son propre rythme. ● Où on laisse de côté son statut professionnel et social, les rapports hiérarchique, l’identité. ● Un lieu de mutualisation des services et des ressources ● Un lieu de création collective, d’expérimentation, de propositions, d’ innovation, ensemble.
  34. 34. UN RÉSEAU MONDIAL & LOCAL FAB FOUNDATION, FAB ACADEMY, FAB ECONOMY, FAB 10… UN RÉSEAU MONDIAL & LOCAL
  35. 35. NEIL GERSHENFELD MASSACHUSSETS INSTITUTE OF TECHNOLOGY ou M.I.T à Boston PHYSIQUE & INFORMATIQUE CENTER FOR BITS AND ATOMS HOW TO MAKE ALMOST ANYTHING 1998/99 FABLABS Photo Ophelia | Noor
  36. 36. DOCUMENTER
  37. 37. CO-CRÉER ET DIFFUSER LE SAVOIR MOVILAB.ORG
  38. 38. DOCUMENTER LES PROJETS DOC.ZBIS.FR (repris du travail de Cloé Duc)
  39. 39. PARTAGER SES EXPÉRIMENTATIONS INSTRUCTABLES
  40. 40. CO-CONSTRUIRE UN CATALOGUE D’IMPRESSIONS 3D THINGIVERSE
  41. 41. MUTUALAB, LILLE DU COWORKING PUR AU TIERS-LIEU PIERRE TRENDEL, CO-FONDATEUR DU MUTUALAB « Nous sommes passés d’un espace du coworking pur à un Tiers-Lieu. Nous avons ajouté un makerspace, Lille Makers ; des rendez-vous de distribution panier AMAP; Réorganisé des espaces pour accueillir des événements et des formations »
  42. 42. LA CANTINE SILICON SENTIER, PARIS LE TIERS-LIEU DEVENU GRAND Pionnier des Tiers-Lieux : incubateur, organisateur d’évènements, rassemble des écosystèmes variés, du start-upers aux grands comptes, des médias aux libristes.
  43. 43. OUTILS COLLABORATIFS Partager & Co-Créer Documenter Publier
  44. 44. ASYNCHRONE & AGILE ● Suivre des modifications faites par les utilisateurs ● Éditer en temps réel et à plusieurs ● Synchrone & Asynchrone ● Autonomie ● Mobilité ● Gain de productivité ● Conversation
  45. 45. SUIVI DES MODIFICATIONS Google Drive, Google Spreadsheet
  46. 46. S’ORGANISER & TRAVAILLER AUTREMENT
  47. 47. NOTER ENSEMBLE Framapad : Prise de note publique ou privée à plusieurs
  48. 48. PARTAGER ET CO-CRÉER GOOGLE DRIVE
  49. 49. MUTUALISER UN PLANNING PROJET TOMSPLANNER.FR
  50. 50. PARTAGER UNE LISTE DE TÂCHES TRELLO.COM
  51. 51. PARTAGER LES SAVOIRS
  52. 52. APPRENDRE AUTREMENT Les Moocs, apprendre à son rythme avec la multitude
  53. 53. APPRENDRE AUTREMENT La Khan Academy, apprendre en video
  54. 54. APPRENDRE AUTREMENT La Khan Academy traduite en français avec le concours de…
  55. 55. APPRENDRE AUTREMENT Duolingo, apprendre une langue en traduisant le Web
  56. 56. CURATION
  57. 57. VEILLE COLLABORATIVE EL CURATOR
  58. 58. PUBLIER SA VEILLE SCOOP.IT
  59. 59. STORYTELLING
  60. 60. CRÉER DU RÉCIT AUTREMENT RACONTR
  61. 61. RACONTER GRÂCE AU WEB 2.0 STORIFY
  62. 62. RACONTER EN 6 SECONDES VINE.CO
  63. 63. RÉSUMER EN 10 TWEETS SUMRISE
  64. 64. CROWDFUNDING
  65. 65. CO-FINANCER SES VIDÉOS CO-FINANCER SES VIDÉOS CO-FINANCER SES VIDÉOS CO-FINANCER SES VIDÉOS J’AIME JE SOUTIENS - TIPEEE.COM
  66. 66. MERCI ! Ophelia Noor Matthieu Chatry | ophelia@sc21.fr matthieu@zbis.fr Twitter | @OpheliaNoor @Sc21s | @zBis85

×