.Le thème de l’amour àl’epoque de la Renaissance.
Qu’est ce que l’amour?L’Amour, selon nous, c’est une émotion inexplicable qui n’a   pas des comparaisons avec les autres s...
Qu’est ce que c’est l’amour pour            Stendhal?    L’amour pour Stendhal est une sorte de illusion que l’homme a sur...
.La Tolérance.Montaigne nous montre que le vraiproblème est celui de l’altérité , de ladifférence des hommes car l’autre a...
.La Tolérance.                 2Quand L’Amérique a été découvert, ici leseuropéens ont rencontré des nouvellespopulations ...
.La Mort.   http://www.youtube.com/watch?v=JkMWzLxltdsLouise Labé (v. 1524-1566), Sonnets, VIII«  Je vis, je meurs : je me...
.La Mort.             2« je vis, je meurs » est le poème le plus célèbre de Louise Labé, c’est le 8ème sonnet de son recue...
.La Souffrance.Pétrarque et Louise Labé dans leurspoèmes nous montrent la souffranceet la mort d’amour ! En effet dans leu...
FinBarinci Irene,Caccavale Chiara, Vignale Elisa         3°BLN
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation en classe pendant le periode de scolarisation à Brest

497 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
497
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation en classe pendant le periode de scolarisation à Brest

  1. 1. .Le thème de l’amour àl’epoque de la Renaissance.
  2. 2. Qu’est ce que l’amour?L’Amour, selon nous, c’est une émotion inexplicable qui n’a pas des comparaisons avec les autres sentiments que l’homme peut éprouver. L’Amour est quelque chose de extrêmement merveilleux même si il y a des moments difficiles qui font également partie de l’Amour! Nous pensons qui l’Amour est le sentiment le plus beau parce-que il est l’ensemble de tous le sentiments quiexistent, est comme un feu d’artifice! Dans l’imne à l’amour de Saint Paule l’amour est décrit comme ça: http://0z.fr/Xnj1S
  3. 3. Qu’est ce que c’est l’amour pour Stendhal? L’amour pour Stendhal est une sorte de illusion que l’homme a sur la personne aimée. La personne qui aime voit la personne aimée parfaite parce que il recherche pour sa félicité les qualités qui sont présentes dans l’autre personne, positives mais aussi négatives, et il l’aime d’une manière inconditionné et extraordinaire.http://www.i-voix.net/article-la-cristallisation-101584
  4. 4. .La Tolérance.Montaigne nous montre que le vraiproblème est celui de l’altérité , de ladifférence des hommes car l’autre amènel’idée des différences. Puis, Montaignenous explique que chacun est différent, mais aumême temps égal à ça façon, aux autres; donc l’humanité est unique! Il dit que chaque homme amène sa contribution à la définition d’humanité: l’ensemble des hommes est l’homme. Nous avons vu aussi la question des esclaves qui ont été considéré comme des objets ou des animaux! Beaucoup des gents pensaient que les esclaves (en particulier les indiens) n’avaient pas d’âme! http://www.youtube.com/watch?v=Wv-OFlfVcZg
  5. 5. .La Tolérance. 2Quand L’Amérique a été découvert, ici leseuropéens ont rencontré des nouvellespopulations complétaient différents d’eux. Alors les européens les exploitaient et ils profitaient des indiens parce-que selon eux,ils n’étaient pas de vrai Hommes. Montaignepar contre disait que les indiens étaient hommes comme nous mais ils avaient mœurs différents, donc ils ne devaient pas être considérés des animaux ou être tués injustement. Il jugeait les européens comme de vrais bêtes parce-que en réalité ils faisaient des choses plus inhumaines (par exemple les tortures).
  6. 6. .La Mort. http://www.youtube.com/watch?v=JkMWzLxltdsLouise Labé (v. 1524-1566), Sonnets, VIII«  Je vis, je meurs : je me brûle et me noie, J’ai chaud extrême en endurant froidure ;La vie m’est et trop molle et trop dure, J’ai grands ennuis entremêlés de joie.Tout en un coup je ris et je larmoie, Et en plaisir maint grief tourment j’endure, Mon bien s’en va, et à jamais il dure, Tout en un coup je sèche et je verdoie.Ainsi Amour inconstamment me mène Et, quand je pense avoir plus de douleur, Sans y penser je me trouve hors de peine.Puis, quand je crois ma joie être certaine, Et être en haut de mon désiré heur, Il me remet en mon premier malheur «  .
  7. 7. .La Mort. 2« je vis, je meurs » est le poème le plus célèbre de Louise Labé, c’est le 8ème sonnet de son recueil« Elégies et sonnets ».C’est un sonnet dans la tradition pétrarquiste donton voit sa influence, en effet Labé y reprend ladescription de la passion et des sentimentscontradictoires. C’est un registre lyrique mais elle adopte un point de vue général. Le poème offre l’image de l’Amour en y montrant les états extrêmes du « Moi » qui est une victime de l’Amour. Le registre est lyrique et élégiaque (car il y a plus de douleurs que de malheurs) et dans le sonnet est présente l’image de la femme qui aime et dépend de l’autre. Malgré tout, les sentiments décrit renvoient à l’idée que l’homme ou la femme subit plus qu’il ou elle choisit la passion. Cette image de l’Amour traverse la littérature et tous les poètes français lyrique l’ont chanté (Dente et Pétrarque ou même Racine).
  8. 8. .La Souffrance.Pétrarque et Louise Labé dans leurspoèmes nous montrent la souffranceet la mort d’amour ! En effet dans leursœuvres nous pouvons voir beaucoup des antithèses qui sont le symbole d’une lute intérieur entre le désir d’aimer et la souffrance pour amour !http://www.slideshare.net/10_Elisa_19/ptrarque-claires-fraiche
  9. 9. FinBarinci Irene,Caccavale Chiara, Vignale Elisa 3°BLN

×