Livrable application Labo de l'Edition

235 vues

Publié le

Projet étudiant autour du Labo de l'édition #wsflab

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
235
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Livrable application Labo de l'Edition

  1. 1. Le  Labo  de  l’édition                         Duparc  Alexandre  –  Langlet  Antoine  –  Madura  Quentin     Atelier  d’écriture  Web                                  
  2. 2. Le  Labo  de  l’édition   I°  Présentation  du  Labo  de  l’édition     A) Les  missions  du  labo  de  l’édition   Le   Labo   de   l’édition   est   un   lieu   neutre   et   ouvert   aux   professionnels   de   toutes   les   catégories   professionnelles   de   l’innovation,   ce   lieu   est   aussi   destiné   au   soutien   des   jeunes   structures   innovantes.   Ce   lieu   de   500   mètres   carrés   est   situé   dans   le   cœur   du   quartier   Latin   dans   le   Vème   arrondissement   de   Paris.   Au   rez-­‐de-­‐chaussée   on   retrouve   une   plateforme   de   partage   et   de   rencontre,   où   on   peut   tout   le   monde   peut   venir   travailler   en   contrepartie   d’une   somme   de   5€   par   demi-­‐journée   (il   est   possible   de   s’abonner   pour   un   mois).   Le   premier   étage   est   destiné   à   l’incubation   des   jeunes   structures   innovantes  ;   en   effet   on   y   retrouve   un   espace   de   co-­‐working   où   les   jeunes   entreprises  innovantes  partagent  ce  lieu,  pour  travailler  ensemble.   Il   est   aussi   possible   de   privatiser   la   salle   évènementielle   du   Labo   de   l’Edition   ainsi   que   la   salle   de   réunion,   équipée   d’une   sono,   d’un   accès   wifi,   et   d’un   vidéoprojecteur,   pour   des   rencontres,   des   lancements   de   projets,   des   formations   internes   relevant   toujours   du   domaine   de   l’Edition   ou   de   l’innovation.     B) Moi   Start-­‐Up   innovante,   quelle   démarche   je   dois   effectuer   pour   être   sélectionné  et   intégré   l’incubateur?   Les   entreprises   souhaitant   rejoindre   le   Paris   Incubateur   doivent   suivre   plusieurs   étapes   et   correspondre  à  plusieurs  critères;        
  3. 3. Le  Labo  de  l’édition     Processus  de  sélection   Les  candidatures  se  font  simplement,  en  remplissant  une  fiche  de  candidature.  Les  entreprises   (parfois  encore  en  phase  de  création)  sont  ensuite  présélectionnées  sur  dossier  et  entretien.  Puis   elles  présentent  leur  projet  devant  un  comité  de  sélection  composé  de  membres  du  Labo  de   l’édition,  d’experts  de  la  création  d’entreprise  et  de  professionnels  des  secteurs  concernés.   Projets  en  amorçage   Les  porteurs  de  projets  et  les  entreprises  créées  depuis  moins  de  deux  ans,  souhaitant  intégrer   l’incubateur  du  Labo  de  l’édition,  doivent  présenter  un  potentiel  de  développement  économique   basé  sur  une  innovation,  ou  une  rupture  technologique  ou  d’usage,  dans  la  filière  du  livre  et/ou  de   l’édition  numérique  au  sens  large  (livre,  presse,  éducation…)   Projets  en  décollage   Pour  les  entreprises  créées  depuis  plus  de  18  mois  et  qui  ont  dépassé  la  phase  d’amorçage,  il  existe   des  possibilités  d’être  accompagnées  par  le  Labo  de  l’édition  tout  en  étant  hébergées  dans  des   bureaux  de  24m2  à  140m2  situés  dans  l’un  des  sites  de  Paris  Incubateurs.  Lorsqu’une  entreprise  est   admise  et  incubée  au  Labo  de  l’édition,  l’entreprise  est  accompagnée  dans  son  cursus  par  des   mentors.     C) Comment  se  déroule  l’accompagnement  des  entreprises  sélectionnées  et  combien  ça   coûte  ?   L’accompagnement  des  entreprises  se  fait  tout  d’abord  par  le  biais  de  mentor.  Les  mentors  ont  pour   objectif  d’accompagner  les  entreprises  dans  leur  cursus,  ils  les  conseillent,  et  les  mettent  en  relations   avec  des  intervenants  spécifiques  en  fonction  d’un  problème  spécifique.   D) Et  qui  gère  le  Labo  de  l’édition  ?   Le  labo  de  l’édition  est  un  projet  initié  par  la  Mairie  de  Paris  dont  la  gestion  est  confiée  au   Laboratoire  Paris  Région  Innovation.  De  plus,  l’incubateur  du  labo  de  l’édition  fait  partie  des  huit   incubateurs  animés  à  ce  jour  par  le  Laboratoire  Région  Innovation.&     2°  Notre  constat  sur  ce  lieu   Notre  constat  est  le  suivant  ;  dans  ce  lieu,  nous  avons  eu  l’impression  que  l’ambiance  de  travail  était   froide  à  la  fois  à  au  rez-­‐de-­‐chaussée  mais  aussi  dans  l’espace  de  Co-­‐Working,  alors  que  l’un  des   objectifs  d’un  lieu  de  co-­‐working  c’est  de  faire  travailler  le  plus  possible  les  gens  ensemble.  De  plus,   nous  avons  aussi  remarqué  qu’au  niveau  de  la  décoration,  cela  semblait,  inexpressif,  qu’il  n’y  avait   pas  de  chaleur  dans  ce  lieu.   Nous  nous  sommes  ensuite  posé  la  question  de  savoir  comment  cela  se  passait  lorsqu’un  groupe   avait  besoin  d’aide  dans  un  domaine  de  compétence  spécifique  (par  ex.  je  veux  créer  un  site  web   mais  je  n’ai  pas  de  développeur  pour  coder  le  site)      
  4. 4. Le  Labo  de  l’édition   3°  Notre  problématique   À  partir  de  ce  constat,  nous  avons  défini  la  problématique  à  laquelle  nous  allons  essayer  de  répondre   grâce  à  un  média.     Comment  améliorer  la  visibilité  du  Labo  de  l’édition,  en  conservant  leur  axe  principal  à  savoir  faire   travailler  les  gens  ensemble.   Notre  problématique  répond  à  deux  axes  :   -­‐ -­‐ Améliorer  plus  le  contact  entre  les  gens  en  dehors  du  labo  sachant  que  le  Labo  est  un  lieu  de   convergence  dédié  à  l’innovation.  Ce  que  nous  voulons  c’est  pousser  ce  concept  au-­‐delà  de   ce  qu’ils  font  actuellement,  à  travers  une  application  tablette.   Nous  voulons  donc  aussi  créer  des  nouveaux  groupes  de  projets  à  partir  de  personne  qui  ne   se  connaissent  pas  forcement  mais  qui  ont  pour  objectif  commun  d’innover.     4°  Notre  application     L’application  sera  une  plateforme  sur  laquelle  les  gens  qui  ont  un  projet  et  sur  lesquels  ils  souhaitent   obtenir  de  l’aide.  Ils  pourront  donc  créer  et  partager  des  projets  sur  l’application  qui  pourront  rendre   publics  ou  privés.  Ces  projets  seront  collaboratifs.  Il  sera  possible  de  créer/modifier/ajouter  du   contenu  à  la  manière  d’un  Google  Docs.   La  page  d’accueil  (1)  comportera  juste  le  titre  de  l’application  et  le  logo  de  la  Mairie  de  Paris  ;   L’onglet  «  contact/message  (2)  »  rassemble  les  discutions  avec  les  collaborateurs,  les  nouveaux   messages  et  la  possibilité  de  rechercher/ajouter  des  contacts  ;   La  page  «  projets  publics»  (3)  rassemblera  les  projets  publics  auxquels  tout  collaborateur  peut   participer  dans  la  limite  de  10  participants  pour  un  projet  en  même  temps.  L’onglet  «  actualités   privé  »  (4)  rassemble  tous  les  projets  auxquels  un  utilisateur  a  participé,  de  la  même  manière  que   l’onglet  actualité.   On  retrouve  ensuite  une  page  «  mes  projets  »  (5)  sur  laquelle  on  retrouve  les  projets  qu’on  a  créés.   Sur  la  droite  de  la  page,  des  champs  à  remplir  nous  permettent  de  créer  un  nouveau  projet.  On   pourra  choisir  le  nom  du  projet,  le  décrire,  mettre  des  tags,  et  si  c’est  un  projet  privé  il  sera  possible   d’inviter  des  collaborateurs.   Lorsqu’on  repère  un  projet  intéressant,  ou  simplement  qu’on  veut  modifier  un  projet  à  nous,  on  peut   à  partir  d’un  de  ces  trois  flux  accéder  à  ce  projet.  On  accédera  aux  descriptions  du  projet  et  aux  outils   mis  en  place  comme  le  traitement  de  texte  ou  un  outil  de  brainstorming  style  Mural-­‐ly.  Il  sera  alors   possible,  selon  que  c’est  notre  projet  ou  non,  de  modifier  ces  paramètres.  (6)   Enfin,  la  dernière  page  est  la  page  de  travail,  sur  laquelle  on  peut  travailler  en  collaboration  avec  un   chat.        
  5. 5. Le  Labo  de  l’édition     1.             2.    
  6. 6. Le  Labo  de  l’édition     3.       4.          
  7. 7. Le  Labo  de  l’édition     5.     6.    

×