Ressources audiovisuelles

558 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
558
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
229
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ressources audiovisuelles

  1. 1. Ressources audiovisuelles Les ressources audiovisuelles sont considérés comme des outils importants pour améliorer le processus d’apprentissage. Elles facilitent la compréhension des contenus, parce qu’elles permettent un plus grand degré d’interaction entre les deux parties. Actuellement, l’utilisation des moyens audiovisuels a permis de bien améliorer les présentations. La facilité d’accès aux moyens électroniques (Télé, DVD, etc.), et aussi aux connaissances de base de l’informatique, permettent la création de matériel qui peut rendre une présentation plus agréable et compréhensible. L’utilisation des technologies permet l’accès aux données, images et textes de façon rapide et agréable. La tâche du professeur est d’aider l’élève à interpréter ces données et à les mettre en contexte dans un processus d’apprentissage. Il est important donc que le professeur puisse connaitre les moyens qu’il va utiliser, puisque un choix approprié favorise l’enrichissement du cours et facilite l’apprentissage. Le professeur doit se rappeler que les ressources technologiques sont un simple instrument pour transmettre le contenu. Il doit faire attention à ce que les présentations ne soient pas focalisées sur ces ressources. Pour exemplifier, voici quelques types de moyens de communication audiovisuels les plus utilisés : • Tableau noir ou tableau blanc Permet d’afficher des schémas, données et informations qui résultent d’une question ou d’un commentaire d’un participant. La flexibilité permet d’changer les données à tout moment. C’est pratique et économique. • • Panneau Ce sont des grandes feuilles en papier cartonné ou en carton. A utiliser devant un petit groupe. Sont résistants, économiques et se transportent facilement. 1
  2. 2. • Flip-Chart Bloc de feuilles attachés en haut et supportés par un trépied. Pratique, flexible et économique • Modèles et objets Les objets sont de très bons outils, parce qu’ils représentent une vraie image de l’information. Ils peuvent être touchés et manipulés, éveillant ainsi la curiosité et l’intérêt des participants. Flanellographe – Tableau de flanelle C’est un outil pédagogique utilisé dans le travail avec les enfants parce que c’est une excellente aide pour raconter des histoires. C’est une plaque faite de carton, bois, polystyrène, etc., et revêtue de feutre ou de flanelle. On y adhère le matériel à être exposé (par exemple l’illustration d’une leçon) en appliquant la pression, le revers du matériel étant préparé de façon appropriée (par exemple papier émeri, feutre, paille d’acier fin). Il peut être posé ou fixé sur un trépied. • • Affiche avec plis – C’est un outil visuel, facile à faire, accessible financièrement, utile pour le professeur. Il peut s’en servir comme support d’informations, en les présentant de manière progressive et dynamique. Ce support peut être utilisé dans tous les domaines de l’enseignement. La base est une 2
  3. 3. superficie en papier carton (deux feuilles agrafées pour la résistance) ou en bois, sur lequel on accroche une autre feuille de papier de couleur mate ou avec un effet miroir, pliée dans le sens horizontal. Pour faire les plis, tracer des lignes sur le papier à une distance de 3,5cm, ensuite à 7cm, ensuite 3,5cm, 7cm...... jusqu’au bout du papier, plier l’espace de 7cm de manière qu’il forme une poche, puis agrafer les extrémités des plis. Utiliser des rubans adhésifs pour donner la finition. Les plis peuvent être fixés devant comme derrière, ce qui en fait doubler l’utilité. • Mur didactique • Les murs didactiques sont des tableaux où nous mettons quelques textes et gravures, qui seront utilisés en classe avec l’objectif, entre autres, d’éveiller l’intérêt des élèves, introduire un nouveau thème d’étude, complémenter des exposées, ou alors pour faire une évaluation d’un sujet étudié. • • Le mur est un matériel didactique différent du panneau, tandis que le mur didactique a besoin d’explications ou de comparaisons et doit rester en classe pendant le temps nécessaire pour que l’apprentissage soit acquis, le panneau transmet de façon rapide le message d’une idée. Le professeur peut utiliser un mur didactique pour la métamorphose de la grenouille, le cycle de l’eau, les parties d’une plante, une carte avec les productions d’une région déterminée, etc. • Le mur didactique peut être fixe ou mobile ; il peut avoir une base en liège, en bois, en papier carton, en mousse à cellule fermé (mousse granulé). Il peut être enveloppé de tissu, de feutre, de flanelle, de plastique, etc. Il est conseillé qu’il soit de forme rectangulaire, d’une hauteur d’environ un mètre, et d’une largeur variable qui peut prendre tout le mur de la salle. • Corde à linge didactique – Ceci est constitué par un fil de nylon, de corde ou d’agave étirée d’un point à un autre dans la salle où sera réalisée la présentation. Celle-ci peut être faite dans une ambiance fermée ou ouverte 3
  4. 4. • Diorama – le diorama consiste dans une scène – en perspective – dans laquelle l’activité est représentée par des modèles. Il est utilisé comme recours dans des travaux avec les enfants. Le diorama peut être utilisé pour la construction d’une scène, d’une histoire, ou pour reproduire un fait réel. • Rétroprojecteur Les appareils les plus modernes peuvent fonctionner dans des salles illuminées ; ils sont légers et faciles à transporter. La projection peut être faite sur un mur peint en couleur claire. L’unique désavantage du rétroprojecteur est le cout élevé de la production des pellicules transparentes. • Projecteur multimédia Avec cet appareil, on peut utiliser plusieurs appareils connectés. On peut faire la projection de données provenant d’un ordinateur, d’un vidéo ou d’un DVD, individuellement ou synchronisées. Cette ressource permet aussi l’utilisation de l’internet, qu’on peut projeter au moment même de la présentation. Les composants manuels (qui peuvent être facilement transportés) sont très utiles pour les projections avec le lecteur multimédia. Il est important au moment de la présentation : • De maintenir la communication visuelle avec le public aussi longtemps que possible. D’enlever les informations qui peuvent distraire le public. 4
  5. 5. • • De transmettre seulement des données que renforcent ou éclaircissent les informations. D’installer l’équipement et le panneau dans une position où tous les assistants peuvent voir (voir l’illustration 1) Pour que la présentation visuelle soit compréhensible, il est nécessaire: • De donner un titre clair qui aide l’auditeur à identifier le sujet. Écrire avec des lettres lisibles. Donner préférence aux lettres avec des contours bien définis. • Utiliser au maximum trois tailles de lettres dans chaque cadre visuelle, ce qui donne une uniformité au texte et permet une lecture rapide. • Utiliser des phrases courtes. • Les mots doivent être écrits dans le sens horizontal, exceptionnellement dans la verticale. • Éviter l’utilisation excessive de couleurs. Trois ou quatre couleurs sont l’idéal pour mettre en évidence des données importantes. • Présenter seulement une idée dans chaque cadre visuelle. Faire l’association visuelle au contenu à transmettre, et éviter tout ce qui est superflu et incompatible avec le message. Album en série – C’est une ressource visuelle qui est beaucoup utilisé dans la présentation des histoires illustrées, des photos, des textes, des cartes géographiques, des graphiques, des gravures etc. Un album peut être confectionné en bois, en papier-carton ; il consiste en un ensemble de feuilles organisées en séquence, attachées à une structure en forme de planche. • TV en boîte ou petit cinéma – C’est un outil utilisé pour illustrer une histoire et/ou des thèmes de la leçon. 5
  6. 6. • La Confection : 1o Dans une boite de chaussures, faire une ouverture dans le fonds, faisant attention à laisser une marge de plus ou moins 3 centimètres près du rebord. 2o Dans les côtés courts, faire des trous aux deux extrémités et introduire dans les trous des crayons ou des petits bâtons. 3o Recouper au milieu des feuilles de papier-sulfite et rejoindre les extrémités de façon à former un ruban. 4o Dans un ruban déjà préparé, dessiner l’histoire, en laissant des espaces blancs entre un cadre et le prochain. Laisser aussi, aux deux extrémités, des espaces qui seront utilisés pour fixer le papier aux petits bâtons du petit cinéma. 5o Attacher les bouts du ruban aux bâtons avec un ruban adhésive. Le début de l’histoire devra être fixé au bâton supérieur et la fin de l’histoire au bâton inferieur. 6o Enrouler le ruban avec l’histoire dessiné sur le bâton inferieur, en tournant le petit cinéma sur sa tête. • Fantoches : La création de poupées qui vont représenter des histoires et la manipulation de ces marionnettes éveillera un grand intérêt chez les enfants. Une fois les poupées planifiées, elles peuvent être confectionnées avec des matériels recyclés, avec les doigts ou avec des pâtes de gesse, en laissant le choix aux enfants. • Maquette : C’est une représentation tridimensionnelle, en miniature ou pas, de quelque chose (des objets, des structures, des espaces, etc.). 6
  7. 7. • Gravures Les gravures sont des illustrations qu’on peut recouper des journaux, des magazines ou des livres. Les illustrations favorisent la motivation des élèves, elles aident au développement de l’observation, complémentent et enrichissent les exposés en classe et ont encore d’autres utilisations. Les gravures sont des matériaux didactiques bon marché, simples et accessibles, qui éveillent et maintiennent l’intérêt des élèves. Elles donnent aux élèves des possibilités de contact visuel avec la réalité. Les élèves peuvent aider le professeur en cherchant des illustrations qui correspondent à chaque leçon du programme établi. Les gravures apportées par les enfants doivent être sélectionnées en concordance avec le sujet choisi ou en accord avec les principaux concepts, faits et idées qui seront développés ; elles doivent être d’une taille visible pour tous les élèves présents en classe. Il est important d’utiliser des gravures qui n’ont pas trop de détails, de bonne qualité, ce qui donne un plus grand impact dans la communication. Les illustrations peuvent être présentées sur un trépied ou un support qui pourra aussi être utilisé pour la présentation des panneaux quand le professeur décide d’enrichir un thème descriptif. Notes sur l’utilisation des Ressources Didactiques: Les Fantoches: • Ne pas bouger les deux mains en même temps. • Changer la voix d’un personnage à l’autre. • Ne pas laisser apparaitre les bras. • Avoir un collaborateur du côté extérieur. • Respecter les tours du dialogue. 7
  8. 8. Le matériel : • Les recommandations sont les mêmes. TV en boîte ou petit cinéma: • Vérifier l’equipement avant l’utilisation. • Prendre soin de la qualité des dessins. • Attention de ne pas laisser tomber le rouleau au moment du déroulement des dessins • Connaitre très bien l’histoire qu’on raconte. Diorama: • Faire bouger les pièces en accord avec l’histoire. • La taille des pièces doit être proportionnelle à la distance des enfants. • Mettre dans une bonne position dans la salle : une position centrale et élevée. • Des dessins bien clairs pour toute la classe. Mur: • De taille adéquate (pas trop petit). • Utilisez peu de pièces. • Voir le diorama. Théatre d’Ombres: • Illumination adéquate (très sombre, ou alors une bougie très forte); • Voir les fantoches; • Attention aux ombres des évangélisateurs. Mur Didactique • Le message doit être simple et direct. • Le titre doit être bref et attirer l’attention. • Les matériels qu’on peut utiliser pour illustrer le message peuvent être: des objets, des photographies, des gravures, des cartes géographiques, des dessins, des tableaux statistiques, des lignes du temps etc. • Les textes doivent apporter plus de détails sur le message, message transmis en partie par les illustrations. Il y a quelques avantages à l’utilisation du mur: • Éveille l’attention et l’interêt. • Transmet des informations et connaissances. • Encourage le travail de groupe. • Aide à la formation d’opinions. • Amène l’élève à faire des critiques sur le matériel présenté en classe, etc. Le mur didactique peut occuper plusieurs positions dans la classe: - Il peut être posé près du professeur, quand il complète les explications en classe. - Il peut être posé du côté opposé et servir pour consulter les élèves. 8
  9. 9. - Il peut être élaboré par les élèves pour servir de culmination d’une unité d’expérience ou d’un travail. Le mur doit occuper une place bien visible à ceux qui entrent dans la classe, ainsi il peut servir de matériel d’incitation aux élèves quand le professeur commence un nouveau sujet d’étude. ATTENTION! Le mur didactique ne doit pas être confondu avec un tableau de remarques ou d’affiches, car ce dernier est un outil qui présente plusieurs messages sur des thèmes divers. Aide-mémoire: Il est important de se souvenir que la première règle pour l’utilisation de n’importe quelle ressource didactique est: si elle n’est pas bien élaborée ou construite, ou si vous ne savez pas l’utiliser, ne l’utilisez pas! Cherchez d’abord la connaissance qui vous manque! Les ressources didactiques ne peuvent pas être utilisées comme le cours lui même. Si le professeur utilise un filme, il doit interrompre la projection, fixer des scènes, discuter avec les élèves, faire un suivi.... Un autre aspect important dans l’utilisation des ressources didactiques est de faire attention à la sélection. Cette sélection doit être appropriée aux objectifs proposés pour l’apprentissage, servir d’appui aux activités, surtout être en accord avec le contenu et la méthodologie employée. Quand la ressource didactique ne fonctionne pas, quoi faire? Le professeur doit avoir une longueur d’avance, avec un cours ou une activité déjà préparée pour utiliser dans un tel cas. De temps à temps, le professeur peut se laisser giider par son inspiration , pourvu qu’il a maîtrisé en profondeur le contenu ; certainement il trouvera rapidement une alternative. La technologie d’enseignement doit être une aide pour le travail du professeur, et ne pas lui causer de problèmes. Bibliographie: Didactique Général, FEB, p.13 a 18 Syllabus USE – Cours de préparation pour les éducateurs de l’enfance Syllabus : Technologie d’Enseignement, Collège d’Etat Wolff Klabin, Paraná, BR. Recherche : Arlete Länzlinger (out. /2012) - Commission Europe de l’Éducation Spirite CEE/CEI Traduction en français : Adriana Aguiar de Sena Octobre/2013 9

×