COMPTE-RENDU
Groupe de travail « Collectivités » du Datalab
Date : 12 mars 2014 à 14h
Lieu : Maison des Projets, 12 place ...
Questionnements et débats :
• Les jeux de données sont téléchargés mais on ne sait pas qui les utilise et comment ils sont...
Développement de l’administration électronique, Conseil Général de La Loire-Atlantique)
• L’animation Open Data mise un pe...
• Faut-il publier les jeux de données année par année ou simplifierla plate-forme en ne publiant
qu’un jeu de données glob...
• Plus avancé et orienté sur le SIG que sur le reste
Axes de développement internes et communs proposés :
• Accentuer sur ...
3. Description des axes
• Acculturer en interne
Certaines collectivités manquent de moyens mis à disposition pour le dével...
Actions possibles :
Formation à la question des licences open data
• Données culturelles et archives
Pour enrichir les bas...
déterminer la meilleure stratégie à prendre pour pallier à cette “concurrence” et fournir une valeur ajoutée
distinguable....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte-Rendu rencontre du groupe Collectivités du Datalab

1 274 vues

Publié le

Compte-rendu de la première rencontre du groupe "Collectivités" du Datalab

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 274
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
60
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte-Rendu rencontre du groupe Collectivités du Datalab

  1. 1. COMPTE-RENDU Groupe de travail « Collectivités » du Datalab Date : 12 mars 2014 à 14h Lieu : Maison des Projets, 12 place Imbach, 49100 Angers Ordre du jour • Etat des lieux des démarches internes à chaque organisation • Identification des attentes et besoins • Echanges d'informations pratiques • Co-conception d'un agenda d'événements/actions mutualisables Participants Claire GALLON – Animatrice de LiberTIC et du Datalab Maxime DELACHAVONNERY - Chargé de développement du DataLab | LiberTIC Alain CAIRAULT - Responsable de l'Open Data | Région des Pays de la Loire Antoine DECOURT - Chargé de mission Open Data | Angers Loire Métropole Gaelle RIVOAL - Responsable pôle internet et multimédia | Conseil Général de Loire-Atlantique Céline POTTIER - Chargée de mission numérique | Conseil Général de Maine-et-Loire Philippe LEVIER - Cellule SIG | Conseil Général de la Sarthe Win Lam STRATMAINS - Chargée de mission Internet | Le Mans Métropole Excusé Nantes Métropole, Hervé Jaigu 1. Tour de table Alain CAIRAULT - Région des Pays de la Loire Etat des lieux : • Plate-forme : http://data.paysdelaloire.fr/ • Plateforme mutualisée avec la ville de Nantes, Nantes métropole et le Dépatement de Loire- Atlantique depuis décembre 2012 • Nombre de jeux de données : 470 au toal, dont environ 180 de la Région (comprenant des délibérations et PV de séances) Axes de développement internes et communs proposés : • Echanger avec les réutilisateurs • Insister sur la compréhension des formats • Homogénéiser les formats des jeux de données • Sensibiliser aux données ouvertes et animer dans les établissements scolaires avec le soutien des enseignants et de l’ORES • Lancement d'animations Data dans les domaines du Tourisme, de la Finance et de l’Environnement www.datalab-paysdelaloire.org contact@datalab-paysdelaloire.org
  2. 2. Questionnements et débats : • Les jeux de données sont téléchargés mais on ne sait pas qui les utilise et comment ils sont réutilisés • Problèmes d’homogénéité des données (transport) • La valeur ajoutée de l’Open Data, au niveau de la région, ne se voit pas • Est-ce aux collectivités de gérer les animations sur l’utilisation des données ? Sont-elles compétentes en la matière ? Win Lam STRATMAINS - Le Mans Métropole Etat des lieux : • Plate-forme : http://www.lemans.fr/page.do;jsessionid=9D06BBBC40355F6380C72998ED7579E4? t=2&uuid=16CB26C7-550EA533-5AE8381B-D7A64AF8 • Nombre de jeux de données : 30 • Données SIG ouvertes en premier lieu • Jusqu’ici peude moyens mis a disposition sur le développement des datas, aucun pour les animations et aujourd’hui moyens en stand by • Peu d’informations et lien sur les initiatives de La Ruche Numérique en termede données ouvertes Axes de développement internes et communs proposés : • S’orienter vers l’ouverture des données financières et culturelles • Formations (notamment licences) : Discours communs des collectivités face aux entreprises Questionnements et débats : • Win Lam STRATMAINS remarque que plusieurs entreprises ne veulent pas enrichir la plate-forme et donc refusent d’utiliser les jeux dedonnées sous la license ODbL, ce qui amène le débat : Quelle(s) licence(s) utiliser ? ODbL et/ou Etalab ? • Antoine DECOURT : L’Open Data permet de changer les rapports de force entre les collectivités etles entreprises. Garder l'ODbL permet d'engager un échange avec les réutilisateurs. • La donnée événementielle suscite un débat sur les stratégies des collectivités qui jugent important d’intégrer cette information dans les plates-formes Open Data. La volonté globale étant d’éviter aux acteurs de devoir référencer leurs évènements sur plusieurs plates-formes. • Faut-il collaborer avec Ouest-France qui propose d'ouvrir les données par intermédiaire ? • Doit-on récupérer cette information ou inviter les acteurs locaux à venir enregistrer leurs évènements ? • Le projet de plate-forme ouverte https://projet-ode.org pose des questions sur l’approche et les volontés qu’ont les acteurs de l'événementiel face aux acteurs implantés. • Le Mans Metropole songerait à la base de données touristiques E-SPRIT pour rassembler les évènements (http://www.e-sprit.fr/) Gaelle RIVOAL - Conseil Général de Loire-Atlantique Etat des lieux : • Plate-forme : http://data.loire-atlantique.fr/ • Nombre de jeux de données : 200 • La plateforme est mutualisée uniquement avec Nantes, Nantes Métropole et la région Pays de la Loire mais elle n'accueille pas d'autres collectivités. Il ne s'agit pas d'une plateforme régionale. Un questionnement est en cours mais l'ouverture ne peut pas se faire tant que la gouvernance n'est pas précisée. • L’ouverture des données est en co-pilotage avec Jean-Philippe LEFEVRE (Responsable Mission
  3. 3. Développement de l’administration électronique, Conseil Général de La Loire-Atlantique) • L’animation Open Data mise un peu en stand by • Évaluation de la démarche Open Data par le cabinet Deloitte, résultats et indicateurs pas encore disponibles • Évaluation qualitative et quantitative • Appels à projets en continuité depuis 1 an avec mise en place de concours • 120 projets déposés (Etudiants, porteurs de projets, entreprises, associations…) • Les projets doivent utiliser au moins un jeu de données du portail Open Data • 10 projets ont été soutenus • La subvention est de maximum 7 000€ par projet • Travail sur les lignes à haut niveau de service • Ouverture des photographies des vues aériennes de loire-atlantique http://vuduciel.loire- atlantique.fr Axes de développement internes et communs proposés : • Développer la culture de la donnée (Agents, partenaires, Éducation) • Orientation vers les jeux de données dynamiques (ex: Info traffic) • Ouverture des cartes postales archivées Questionnements et débats : • Les utilisateurs téléchargent essentiellement les données liées au Transport • Comment ouvrir les archives de cartes postales ? • Les images étant du contenu et non de la base de données rentrent elles en compte dans les plates-formes Open Data ? • Comment produire de la donnée plus intéressante (hors transport) ? • Comment acculturer aux données ? • Comment intégrer collèges/éducation dans la dynamique ? Céline POTTIER - Conseil Général de Maine-et-Loire Etat des lieux : • Plate-forme : http://www.opendata49.fr/ • Nombre de jeux de données : 60 • La démarche Open Data a émergé de la DSI • SIG compatible INSPIRE • Bonne dynamique pour les données géographiques. Un manque de mobilisation en interne se fait ressentir pour le reste • La plate-forme Open Data et PRODIGE vont bientôt coïncider car PRODIGE va ouvrir • Il n’est pas évident d’obtenir les données sociales de part leur caractère sensible Axes de développement internes et communs proposés : • Déterminer une frontière légale et éthique globale avec le CNIL • Sensibiliser les petites communes • Vulgariser l’Open Data • La mobilisation de l’externe passe préalablement par un emobilisation en interne Questionnements et débats : • Pas de ressources dédiées • Besoin d’acculturer en interne
  4. 4. • Faut-il publier les jeux de données année par année ou simplifierla plate-forme en ne publiant qu’un jeu de données global ? • Les années précédentes servent aux études statistiques • Besoin d'interroger les réutilisateurs • Suivre les négociations avec l’IGN pour l’ouverture du PDIPR (Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée) • Comment mener l’action éducative via le projet e-lyco ? • Ouvrir les données patrimoines et culturelles : fonds d’archive • Ouvrir les données financières des collectivités (http://www.collectivites-locales.gouv.fr/) • Créer des bénéfices internes en alimentant avec des services de dataviz exportables pour l’éditorialisation • Peut-on faire cohabiter jeux de données et data visualisation sur les plates-formes Open Data ? • Cela permet de montrer l’intérêt de la démarche de façon plus concrète et plus ludique ? • Ou : Ce n’est pas l’objectif initial de ces plates-formes ? • Il faut interroger le principal intéressé, c’est-à-dire le réutilisateur • Créer un Wiki DataLab pour échanger Antoine DECOURT - Angers Loire Métropole Etat des lieux : • Plate-forme : http://data.angers.fr/ • Nombre de jeux de données : 70 (beaucoup plus à venir) Axes de développement internes et communs proposés : • A ppropriation de la thématique de modernisation et acculturation à l’opendata à destination des services et communes de l’agglomération • Stratégie interne articulée autour de groupes projets mêlant à chaque fois plusieurs services (“on brise les silos”) pour faire entendre/comprendre l’ouverture des données publiques par le biais de “data-driven” • Utilisation d’outils collaboratifs et visualisations (“école des données” et OpenSpending de l’Okfn, DataWrapper) pour faire entendre et comprendre la chose • Stratégie d’animations aussi bien à destinations de l’éco-sytème “numérique” qu’à tous dans une démarche d’e-inclusion • Accompagnement de projets locaux (pour l’instant à la seule vocation économique), d’où l’intérêt d’un DataLab) Questionnements et débats : • Étendre l’acculturation toujours plus-toujours plus loin aussi bien au sein de notre organisation qu’à l’extérieur > avoir une boîte à outils d’animation > pérenniser l’action (les actions) • Faire émerger une communauté d’acteurs “citoyens” capable de porter des animations • Faire émerger une véritable dynamique entre “opérationnels”, à l’instar d’OpenData France, à une échelle territoriale plus réduite (d’où l’intérêt du groupe collectivités DataLab) • Faire émerger une vraie boîte à outils “techniques” sur les questions juridiques, de format(s), de standardisation, sur la description des métadonnées, de stratégie concernant les portails, etc. Philippe LEVIER - Conseil Général de la Sarthe Etat des lieux : • Philippe COURCIER est le responsable du développement Open Data de la Sarthe • Plate-forme : Souhaite produire quelque chose d’ici Juin 2014
  5. 5. • Plus avancé et orienté sur le SIG que sur le reste Axes de développement internes et communs proposés : • Accentuer sur la visualisation • Créer des services aux développeurs mais aussi aux utilisateurs lambda • Privilégier plutôt des flux de données automatisés et temps réel. • S’ouvrir sur le tourisme ( partenariat avec e-SPRIT ?) • Faire du e-learning des formations agent • Passer des test en ligne de formation à structuration d’un tableau • Participer à l’amélioration OSM au niveau du département Questionnements et débats : • Sarthe Développement (e-SPRIT) veulent tout libérer mais n’ont pas les droits photos • e-SPRIT représente seulement 20 % des données • Comment les données touristiques vont elles être mises à jour ? • IGN ? • Le CG44 pose la question sur l’ouverture des données de Destineo (http://www.destineo.fr/) • La région Pays de la Loire répond que ce n'est pas prévu dans le marché • Données incomplètes ou peu fiables 2. RÉSULTATS DU TOUR DE TABLE Le tour de table a permis de faire ressortir une quinzaine d’axes qui peuvent guider les futurs démarches communes autour de la thématique des data en région. Ces axes permettront de proposer des actions mutualisables entre collectivités de la région et inspireront les animations à venir dans un but informationnel et pédagogique au sein de la population et des acteurs locaux. Par manque de temps, la deuxième partie de la rencontre qui consistait à proposer des actions concrètes ne pourra avoir lieu qu'en ligne les jours suivants. Ci-bas se trouve une visualisation des idées et actions principales ayant emergé de la rencontre. Carte heuristique des axes d'actions envisagées via le Datalab
  6. 6. 3. Description des axes • Acculturer en interne Certaines collectivités manquent de moyens mis à disposition pour le développement de l’Open Data sur leur territoire. A cela s'ajoute le manque de mobilisation dû notamment au peu de compréhension des enjeux en interne. Il a été énoncé que l’action de l’Open Data se fera ressentir en externe seulement si l’interne est mobilisé et sensibilisé, d'où les besoins de sensibilisation. Actions possibles : Interventions de sensibilisation Rencontre avec les réutilisateurs Retour sur la démarche d’évaluation du CG44 Atelier d'initiation à la mise en forme • Former les acteurs aux outils L'objectif aujourd’hui est de viser une population très large, malheureusement l’utilisation et la compréhension des formats de nos jeux de données n’est essentiellement accessible qu’aux développeurs. Actions possibles : Formation à l'usage des données RDF Formations thématiques à la réutilisation des données (exemple : finances) Formation aux outils de visualisation et à leur implantation Formation à l'usage des plateformes • OpenStreetMap Cet axe désigne la volonté de contribuer à l’amélioration des cartes OSM au niveau des départements locaux pour rendre plus exhaustives les données fournies aux réutilisateurs mais également les possibilités de rapprochement avec les SIG qui peuvent utiliser OSM comme support d'alerte pour les lieux ayant été modifiés et donc potentiellement sujets à un contrôle de vérification pour les msies à jour. Actions possibles : Rencontre entre les SIG et contributeurs OSM locaux Conférence retour d'expérience de Nantes Métropole et Toulouse sur les partenariats mis en place • Inclure le monde de l'Enseignement La volonté est ici de lancer un maximum de communes sur l’enjeux des Big Data et Open Data pour obtenir plus de données et plus d’acteurs. Une autre cible importante est l’éducation, l’enjeu des datas doit ếtre divulgué et compris par les jeunes qui sont de potentiels futurs acteurs de l’ouverture des données. Actions possibles : Organiser une animation inter-collèges ou inter-lycées sur la réutilisation des données Mutualiser une demande auprès de l'académie • Aspect juridique et licences C’est un problème qui impact la standardisation des plates-formes mais surtout la volonté des acteurs à utiliser les données ouvertes. C’est un débat très actuel au sein de la communauté Open Data: quelle licence pour quels usages et contraintes ? Un tableau clair de la situation denouerait des problématiques.
  7. 7. Actions possibles : Formation à la question des licences open data • Données culturelles et archives Pour enrichir les bases de données et apporter plus d’intérêt aux données ouvertes, les collectivités s’intéressent de près aux données culturelles et particulièrement aux archives dont les cartes postales. Organiser une action d'ouverture des fonds de cartes postales permettrait de sensibiliser pas à pas et coproduire une méthodologie d'ouverture de données culturelles. Actions possibles : Atelier guidé d'ouverture collective des cartes postales • Identification des réutilisateurs et dialogue Le manque de mobilisation sur l’enjeu Open Data est en parti dû au fait que les collectivités ne disposent pas d’indicateurs concrets de la valeur ajoutée engendrée par l’ouverture des données. Afin d’améliorer les services, il est important pour les collectivités de savoir qui réutilise les données et comment. Actions possibles : Atelier de réflexion sur les méthodes d'incitation à la déclaration d'usages des données Retour sur la démarche d’évaluation du CG44 • Qualité des données L’objectif premier des bases de données ouvertes était d’avoir un maximum de données. Aujourd’hui la tendance penche vers l’aspect qualitatif, la fiabilité des données ouvertes influe sur la qualité et le nombre de réutilisateurs ainsi que sur l’image des collectivités. Actions possibles : Atelier de rencontre et manipulation des données avec agents et réutilisateurs de données Animation d'un crash test des plateformes et données, relevé des problèmes qualité avec les réutilisateurs Atelier de qualification des données • Standardisation Cet axe est essentiel pour développer l’intéropérabilité entre les plates-formes et les jeux de données de différents territoires mais il doit probablement se développer au niveau national. Actions possibles : Rencontre avec les réutilisateurs pour définir des pistes de standardisation Harmonisation de 5 jeux de données phares au niveau régional pour commencer • Vulgarisation et dataviz L’intérêt est ici d’attirer la population via des aspects ludiques de la donnée. Il est difficile de comprendre l’intérêt de la réutilisation des datas à partir de jeux de données bruts. Actions possibles : Initiation et intégration de visualisation Open Spending pour les données financières • Données événementielles Pour ajouter de l’ampleur aux portails Open Data, il a été question d’intégrer les données événementielles et cela à l’unanimité. Cependant, il existe un panel fourni de plates-formes événementielles, il s’agit ici de
  8. 8. déterminer la meilleure stratégie à prendre pour pallier à cette “concurrence” et fournir une valeur ajoutée distinguable. Actions possibles : Rencontre partage d'expérience et outils sur l'ouverture de données événementielles

×