L’ELARGISSEMENT DU MONDE
Xvè-XVIè SIECLES
Une première mondialisation prend naissance aux XV et
XVI siècle avec la multiplication des échanges entre les
continents....
Problématiques :
1) Quels sont les différents aspects (économique,
culturel et religieux, militaire…) de la première
« mon...
L’étude porte donc sur différents lieux où des contacts
s’établissent entre civilisations différentes. Ces contacts
produi...
I) Les conquêtes européennes
A) Un contexte favorable
Quels sont les espaces connus des Européens au début du XVè siècle et à la fin du
XVIe siècle ?
Les Européens ont-ils une ...
Complétez puis coloriez les cases en fonction de leur nationalité :
en vert, les explorateurs portugais,
en rouge, les exp...
les techniques permettant les grandes découvertes
Caravelle d’après un manuscrit
portugais du XVe siècle
Au cours du XVème...
Elle est rapide : 4 voiles et 30 hommes
transportables
Elle est maniable : gouvernail d’étambot
et voiles triangulaires
El...
Progrès dans la navigation :
L’astrolabe pourtant connu dès l’Antiquité est enfin adapté à la navigation et
permet de s’or...
Boussole dans
l’Epistola de
magnete de
Pierre de
maricourt, 1269
Les portulans, cartes marines se perfectionnent
Portulan de 1541
Les ambitions espagnoles et portugaises
lampas tissé au Japon vers 1865
Crédit : Musée Historique des Tissus de Lyon
La route de la soie
Elle était doublée par une voie maritime
amenant en Europe les trésors de l'Orient :
les soieries et l...
_ Les Portugais débutent les Grandes Découvertes : En 1487,
Bartolomeu Dias passe le Cap de Bonne-Espérance. Les Portugais...
En 1297, après la fin de la Reconquista portugaise, le roi Denis Ier de Portugal
s'intéresse personnellement au commerce e...
L’elargissement du monde
L’elargissement du monde
L’elargissement du monde
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’elargissement du monde

3 399 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 399
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
867
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’elargissement du monde

  1. 1. L’ELARGISSEMENT DU MONDE Xvè-XVIè SIECLES
  2. 2. Une première mondialisation prend naissance aux XV et XVI siècle avec la multiplication des échanges entre les continents. En effet, les Européens créent un réseau d’échange à partir de la découverte de l’Amérique en 1492 puis de l’exploration de l’Asie et de l’Afrique. Des contacts s’opèrent entre des civilisations différentes : Européens avec les Empires aztèque et Inca en Amérique, avec la Chine des Ming en Asie. L’expansion européenne conduit à diffuser leurs valeurs et leurs cultures par l’émigration de colons européens et parfois la domination d’autres peuples. Les connaissances des autres peuples et de leurs territoires progressent cependant par les récits des explorateurs, l’établissement de cartes, etc.
  3. 3. Problématiques : 1) Quels sont les différents aspects (économique, culturel et religieux, militaire…) de la première « mondialisation » constituée par la mise en contact d’hommes et de territoires différents et éloignés ? 2) Quelles sont les diverses formes de la modernité visibles dans les échanges et les contacts avec d’autres « humanités » ?
  4. 4. L’étude porte donc sur différents lieux où des contacts s’établissent entre civilisations différentes. Ces contacts produisent des effets sur les politiques et les peuples : * L’Empire Ottoman tente d’étendre sa domination sur plusieurs continents : Afrique, Asie et Europe. L’exemple de la prise de Constantinople par les Ottomans puis de la coexistence entre les populations d’origine diverses témoigne de ce projet. Mais les échecs successifs du siège de Vienne montrent l’échec de la tentative ottomane de dominer le monde. * Les Européens recherchant une autre voie vers les épices que celle passant par le Proche et Moyen Orient découvrent les Indes occidentales (l’Amérique) et explorent le monde, propageant leurs conceptions du monde et leur foi religieuse. * Les Chinois disposent d’une civilisation brillante. Mais, alors que des expéditions maritimes permettent aux Chinois au XV siècle de parvenir jusqu’en Afrique ils choisissent de renoncer au monde par une fermeture politique les isolant des autres civilisations.
  5. 5. I) Les conquêtes européennes A) Un contexte favorable
  6. 6. Quels sont les espaces connus des Européens au début du XVè siècle et à la fin du XVIe siècle ? Les Européens ont-ils une connaissance complète du monde à la fin du XVIè siècle ?
  7. 7. Complétez puis coloriez les cases en fonction de leur nationalité : en vert, les explorateurs portugais, en rouge, les explorateurs espagnols, en bleu, les explorateurs français. Complétez également le nom du détroit qui porte le nom d'un grand explorateur portugais.
  8. 8. les techniques permettant les grandes découvertes Caravelle d’après un manuscrit portugais du XVe siècle Au cours du XVème siècle, les Portugais créent un type nouveau de navire, la caravelle. Quels en sont les avantages ?
  9. 9. Elle est rapide : 4 voiles et 30 hommes transportables Elle est maniable : gouvernail d’étambot et voiles triangulaires Elle a un faible tirant d’eau : elle risque peu de s’échouer
  10. 10. Progrès dans la navigation : L’astrolabe pourtant connu dès l’Antiquité est enfin adapté à la navigation et permet de s’orienter La boussole s’est répandue en Europe depuis le XIIIè siècle
  11. 11. Boussole dans l’Epistola de magnete de Pierre de maricourt, 1269
  12. 12. Les portulans, cartes marines se perfectionnent
  13. 13. Portulan de 1541
  14. 14. Les ambitions espagnoles et portugaises lampas tissé au Japon vers 1865 Crédit : Musée Historique des Tissus de Lyon
  15. 15. La route de la soie Elle était doublée par une voie maritime amenant en Europe les trésors de l'Orient : les soieries et les épices tant convoitées. L’usage d’épices dans la cuisine médiévale permettait de mieux conserver la viande et de masquer le goût faisandé des aliments.
  16. 16. _ Les Portugais débutent les Grandes Découvertes : En 1487, Bartolomeu Dias passe le Cap de Bonne-Espérance. Les Portugais commercent directement l'or qui passait auparavant par le Sahara. En 1497-1499, Vasco da Gama va jusqu'en Inde. Les Portugais contrôlent le commerce des épices (poivre, cannelle, girofle, gingembre…) au détriment de l'alliance économique des Vénitiens et des Turcs. À partir des années 1570, ils fondent des plantations au Brésil et y cultivent la canne à sucre. _ Pour l'Espagne le Génois Christophe Colomb atteint en 1492 les îles Bahamas, Cuba et Saint-Domingue (les « Indes » selon lui). Les conquistadores menés par exemple par Hernan Cortes imposent le pouvoir de l’Espagne aux Amérindiens. Les jésuites diffusent la foi catholique. _ En 1494, le pape départage les deux grandes puissances maritimes et fixe la ligne délimitant les deux empires à 2000 km au large du cap Vert : c'est le traité de Tordesillas. La papauté voit dans les empires un moyen d'évangéliser les populations découvertes.
  17. 17. En 1297, après la fin de la Reconquista portugaise, le roi Denis Ier de Portugal s'intéresse personnellement au commerce et signe en 1317 un accord avec le marchand génois Manuel Pessanha, faisant de lui le premier amiral de la marine portugaise avec pour mission de défendre le pays contre les pirates musulmans 18 . L'épidémie de peste noire entraîne une sévère perte de population dans la seconde moitié du XIVe siècle et la plus grande partie de la population se tourne vers la mer pour pêcher et commercer le long des côtes 19 . Entre 1325 et 1357, le roi Alphonse IV de Portugal encourage le commerce maritime et lance les premières expéditions 20 . Les îles Canaries, connues depuis l'Antiquité, sont revendiquée à la fois par le Portugal et la Castille21,22 . En 1415, le Portugal s'empare de la ville de Ceuta dans le but de contrôler la navigation sur les côtes africaines. Le jeune prince Henri participe à l'attaque et réalise la richesse apportée par le commerce transsaharien. Depuis des siècles, les routes commerciales arabes lient la côte méditerranéenne à l'Afrique de l'Ouest à travers le Sahara : Les Africains fournissent des esclaves et de l'or en échange de sel et de produits manufacturés. Henri veut savoir jusqu'où s'étend la domination musulmane en Afrique pour pouvoir commercer par mer directement avec l'Afrique de l'Ouest23 , il cherche également à trouver le légendaire royaume chrétien du prêtre Jean pour pouvoir prendre les musulmans à revers24 et une route maritime vers les Indes orientales pour participer au très profitable commerce des épices. Il crée un groupe de marchands, d'armateurs, de cartographes et d'investisseurs dans la forteresse de Sagres dans le but d'organiser des expéditions le long des côtes africaines jusqu'en Mauritanie. Il reçoit ainsi son surnom d'Henri le Navigateur. Madère est ainsi atteinte en 1419 et les Açores en 1427. À cette époque, les cartes européennes s'arrêtent au cap Chaunar sur la côte africaine et personne ne sait s'il est possible de revenir de la mer des Ténèbres qui se trouve au-delà 25 . Malgré les mythes avertissant de la présence de monstres marins, le cap est franchi en 1421 et en 1434, Gil Eanes dépasse le dangereux cap Bojador mettant fin aux vielles légendes. L'introduction de la caravelle au milieu du XVe siècle représente une avancée majeure : elle est capable de remonter le vent mieux que n'importe quel autre navire de l'époque 26 . Issues des bateaux de pêches, elles sont les premiers navires à pouvoir naviguer en haute-mer à distance des récifs côtiers. La diffusion des éphémérides permet la navigation astronomique et l'orientation en pleine mer sans repère terrestre. Ces tables révolutionnent la navigation en permettant de calculer la latitude. Le calcul de la longitude demeure cependant aléatoire 27,28 . Ainsi, l'exploration peut continuer progressant d'environ un degré par an 29 . L'actuel Sénégal et la presqu'île du Cap-Vert sont atteints en 1444 par Dinis Dias. Un an plus tard António Fernandes avance jusqu'à l'actuelle Sierra Leone. La prise de Constantinople par les Ottomans en 1453 représente un choc pour la chrétienté et ralentit fortement le commerce avec l'Orient. En 1455, le pape Nicolas V rédige la bulle Romanus pontifex, qui renforce la précédente Dum Diversas de 1452, qui accordait toutes les terres découvertes au-delà du cap Bojador au roi Alphonse V de Portugal et à ses successeurs et autorisait l'asservissement des païens de ces régions 30 . Le roi commande alors une carte à des experts génois pour trouver une route vers l'Asie. Ceux-ci livrent la carte de Fra Mauro, probablement inspirée de la carte Kangnido d'origine chinoise, à Lisbonne en 145931 . En 1456, Diogo Gomes atteint l'archipel du Cap-Vert. Dans la décennie qui suit, les capitaines vénitien Alvise Cadamosto et génois António Noli au service du roi Henri fondent la ville de Cidade Velha, première ville européenne sous les tropiques.

×