Cadrage et tendances                                                        Persistance d’un fort déficit                 ...
Autres produits manufacturés                      Le s P r o d u i t s                                              Les   ...
retrouvent leur dynamisme vers l’Asie (Singapour, Chine etHong-Kong). Par ailleurs, après deux mois de hausse depuisl’Ital...
Europe hors Union européenne                                                        Les exportations vers l’Asie diminuent...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chiffre commerce exterieur 052011

769 vues

Publié le

Les chiffres du commerce extérieur

collection "Cadrage et tendances"
n° 228
Cadrage de Mai 2011
Publié le 7 juillet 2011

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
769
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chiffre commerce exterieur 052011

  1. 1. Cadrage et tendances Persistance d’un fort déficit Comme en avril, le déficit commercial dépasse la barre des sept milliards d’euros. Il s’aggrave même encore, sous le double effet d’une hausse des importations, notammenthttp://lekiosque.finances.gouv.fr énergétiques, et d’une relative atonie des exportations, produits agricoles et IAA exceptés. Le solde commercial est déficitaire de – 7,422 milliardsn° 228 d’euros en mai 2011, après – 7,174 milliards en avril. Le déficitCadrage de Mai 2011 cumulé des 12 derniers mois atteint – 63,418 milliards d’euros (ilPublié le 7 juillet 2011 était de - 51,558 milliards pour l’année 2010). Les exportations sélèvent à 34,179 milliards deuros.Solde : - 7,422 milliards deuros Le glissement trimestriel * est de + 0,9 % à trois mois et deEchanges FAB/FAB + 10,7 % à 12 mois d’écart.données estimées, CVS-CJO, en milliards d’euros Les exportations industrielles fléchissent à nouveau, quoique42,0 bien plus modérément qu’en avril (à confirmer toutefois, compte tenu de possibles retards de déclaration). Le repli persistant des38,0 importation matériels de transport (aéronautique en mai, automobile en avril) pèse sur la tendance. En mai, le dynamisme des exportations de34,0 produits des IAA, et le rebond des ventes de produits de l’industrie30,0 automobile et de produits sidérurgiques atténuent cependant le exportation recul. L’atonie prédomine par ailleurs : équipements mécaniques,26,0 matériels électroniques, chimie et pharmacie, restent notamment stables. Les ventes de matériel militaire se contractent de près de Avertissements : 100 millions d’euros et celles de produits énergétiques confirment L’ensemble « Union européenne » retrace leur fléchissement. En revanche, les livraisons de produits les échanges de la France avec les 26 agricoles se relancent, après un léger creux en avril. autres Etats membres. Les exportations sont en progression généralisée vers l’UE, Les données de synthèse du commerce avec, notamment, des poussées vers la Belgique et l’Allemagne. extérieur sont établies sur la base Elles diminuent en revanche vers les pays tiers, du fait de déchanges FAB/FAB. L’analyse par contractions marquées vers l’Amérique et l’Asie (aéronautique). produits ou pays s’effectue sur la base Les ventes à l’Afrique sont cependant bien orientées (automobile et d’échanges valorisés CAF/FAB. aéronautique, céréales, pétrole raffiné), tout comme celles au Les principales séries du commerce Proche et Moyen-Orient (aéronautique). extérieur de la France sont non seulement corrigées des variations saisonnières, mais Les importations sélèvent à 41,601 milliards deuros. également estimées pour tenir compte des Le glissement trimestriel * est de + 2,9 % à trois mois et de déclarations tardivement adressées à la + 15,5 % à 12 mois d’écart. douane. Moins élevés qu’en avril, les achats de produits pétroliers Les échanges FAB/FAB prennent en raffinés restent cependant à haut niveau. Comme les importations compte une estimation des flux sous les d’hydrocarbures naturels rebondissent, la facture énergétique seuils déclaratifs. s’alourdit encore. En revanche, les importations industrielles se tassent, du fait de moindres acquisitions aéronautiques et navales et Prochaine diffusion : d’un repli des achats de matériels électroniques et de produits 5 août 2011, résultats de juin 2011. pharmaceutiques. Les achats de l’industrie automobile évoluent de façon contrastée : diminution pour les véhicules, mais hausse pour les pièces et équipements. Les importations de biens intermédiaires, d’équipements mécaniques, de produits agricoles et des IAA demeurent en progression. Les achats reprennent depuis l’UE et demeurent stables auprès des pays tiers. En repli depuis l’Asie (électronique et pétrole raffiné) et l’Amérique (aéronautique), ils sont en revanche en hausse auprès de l’Afrique et de la CEI, essentiellement du fait d’approvisionnements plus importants en pétrole brut. * Le glissement trimestriel à 3 mois est lévolution des trois derniers mois par rapport aux trois mois qui les précèdent. Celui à 12 mois d’écart est calculé sur la base de trois mois équivalents, un an auparavant.
  2. 2. Autres produits manufacturés Le s P r o d u i t s Les exportations de Produits pharmaceutiques * produits pharmaceutiques 6,3 % des exports 4,8 % des importsMatériels de transport s’effritent très légèrement. Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Après des livraisons 1T2009 1T2010 1T2011Les échanges de matériels Grands contrats de matériels de transport exceptionnelles (près dede transport fléchissent, civil (avions, bateaux, satellites, …) 180 millions d’euros) àde façon plus marquée à exportations, collectés, bruts, Md€ 2008 2009 2010 2011 l’Afrique en avril, les ventesl’importation. Le solde 4 aux pays tiers retombent. Ens’améliore donc 3 revanche, les ventes aux payslégèrement, tout en restant de l’UE repartent de l’avant, 2éloigné (plus que moitié les meilleures performances moyennes mobiles 3 moismoindre) de son niveau 1 concernant la Belgique, mois courant mois de Mai l’Italie et l’Espagne.moyen de l’année 2010. 0L’amélioration est sensible pour les produits de l’industrie Les importations connaissent de leur côté un repli plus sensible,automobile (prolongation du repli des importations et rebond des lié à un fléchissement depuis l’UE (Allemagne, Irlande,exportations) et pour l’industrie navale, après de gros achats en Espagne). Les achats aux pays tiers restent cependant soutenus :avril. Les échanges aéronautiques diminuent conjointement, du les fortes progressions depuis la Suisse et le Canada font plusMatériels de transport * fait de moindres flux liés à la que compenser un retrait partiel depuis Singapour.21,1 % des exports 15,0 % des imports fabrication coordonnéeCaf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois d’airbus. Cette évolution est Les échanges de biens intermédiaires, qui marquaient 1T2009 1T2010 1T2011 atténuée à l’importation par légèrement le pas depuis deux mois, repartent de l’avant. Les l’achat d’un boeing et d’un exportations tirent notamment parti d’une nette reprise de la A380 ; à l’exportation, le sidérurgie (Belgique et autres grands partenaires de l’UE, d’une repli des ventes de part, Corée du Sud et Russie, pour des tuyaux destinés à turboréacteurs aux l’industrie pétrolière, d’autre part). Les ventes de produits Etats-Unis est probablement chimiques, en caoutchouc ou en plastique sont stables ou en très lié à un retard de prise en légère progression ; en Biens intermédiaires (chimie, métaux, ...) * moyennes mobiles 3 mois mois courant compte de certaines revanche, celles de 30,3 % des exports 28,4 % des imports déclarations. Aucune vente composants électroniques Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moisde satellite n’intervient en mai, comme depuis le début de l’année. sont en retrait sensible. La 1T2009 1T2010 1T2011 hausse des importations de Les exportations de véhicules automobiles rebondissent, biens intermédiaires estaprès deux mois de repli. Les ventes, à leur meilleur niveau générale, métaux exceptés :depuis la crise, s’améliorent notamment vers les grands matériel électrique,partenaires de l’UE. L’orientation est également favorable vers produits en caoutchouc etles NEM, l’Europe hors UE (Suisse, Russie et Turquie) ainsi que en plastique, produitsvers l’Afrique (Algérie et Afrique du Sud, notamment). La minéraux divers, produits moyennes mobiles 3 moisretombée des livraisons au de la filière bois et produits mois courantMexique, à la Chine et à la Véhicules et équipements automobiles * 10,0 % des exports 9,1 % des imports chimiques.Malaisie, après des Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Les exportations de machines industrielles progressentlancements de séries 1T2009 1T2010 1T2011 légèrement, sans toutefois retrouver leur niveau de mars, aussispéciales, masque les bonnes bien vers l’UE que vers les pays tiers. Les importationsperformances sur les autres repartent de l’avant, les achats s’intensifiant auprès demarchés de l’Amérique et de l’ensemble des fournisseurs de l’UE, Allemagne en tête.l’Asie. De leur côté, lesimportations de véhicules Les achats d’articles d’habillement et de produits enpoursuivent leur repli. Les cuir, bagages, chaussures maintiennent leur progression,achats, qui résistent auprès de moyennes mobiles 3 mois notamment depuis la Chine. En revanche, lesl’Espagne et plus encore de mois courant approvisionnements en produits électroniques (informatique,l’Allemagne, s’effritent téléphonie, télévision, ...) accentuent leur repli d’avril. Ladepuis les autres fournisseurs de l’UE. Ils sont par ailleurs en net Chine, la Slovaquie et la Hongrie sont les fournisseurs les plusretrait depuis le Japon, probablement du fait de difficultés de concernés avec, pour partie,production, suite au tsunami de mars. Produits des IAA * des difficultés de production 9,5 % des exports 6,6 % des importsLes exportations d’équipements pour automobiles enregistrent liées à des problèmes Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moiségalement une nette reprise vers l’UE et les pays tiers (Russie, d’approvisionnement depuis 1T2009 1T2010 1T2011Maroc, Tunisie, Afrique du Sud, Mercosur, Chine et Australie). le Japon, suite au tsunami deLes importations progressent plus modérément depuis l’UE et, à mars. Les ventes de produitsmoindre niveau, depuis le Japon, la Turquie et la Chine. des IAA restent globalement bien orientées. Les ventes de En mai, les livraisons d’airbus atteignent 1,334 milliard viandes bénéficient toujoursd’euros pour 21 appareils, contre 1,702 milliard d’euros pour 26 de l’essor des marchés tiersappareils en avril. Si elle apparaît en retrait, la performance du (Arabie saoudite, Chine, moyennes mobiles 3 mois mois courantmois est néanmoins élevée par comparaison à celles des mois de Turquie et Maroc) et cellesmai des années antérieures, niveau record de mai 2009 excepté. de boissons alcooliséesLe Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Mai 2011
  3. 3. retrouvent leur dynamisme vers l’Asie (Singapour, Chine etHong-Kong). Par ailleurs, après deux mois de hausse depuisl’Italie, les ventes d’appareils de mesure et de navigation Le s P a y sretombent. Union européenne Union européenne (26 partenaires) * 61,1 % des exports 58,0 % des imports Après s’être considérablement amplifiées en avril, les Les échanges avec l’Union Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moisimportations de produits pétroliers raffinés refluentpartiellement (- 200 millions d’euros). Le repli concerne européenne repartent à la 1T2009 1T2010 1T2011principalement les achats Produits pétroliers raffinés * hausse. La progression estde gasoil (Russie, 2,8 % des exports 4,9 % des imports plus marquée àEtats-Unis et, dans une Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois l’importation qu’àmoindre mesure, 1T2009 1T2010 1T2011 l’exportation, de sorte queSingapour, Italie ou bien le déficit commercial avecencore Grèce), ainsi que l’Union européenne se moyennes mobiles 3 moisceux de carburéacteurs à creuse légèrement à mois courantl’Inde et au Proche et -3,2 milliards d’euros.Moyen-Orient (Emirats Les exportations progressent vers l’Allemagne : biensarabes unis, Arabie intermédiaires (notamment chimie, caoutchouc, plastique), moyennes mobiles 3 moissaoudite et Qatar). Les mois courant machines industrielles, équipements électroniques, aéronautique etexportations restent produits de l’automobile (véhicules et pièces). Les ventes à lastables, avec, toutefois, des fluctuations importantes : fortes Belgique progressent nettement pour les automobiles, les biensbaisses vers le Canada et le Bénin, poussées vers la Belgique et intermédiaires, la pharmacie et les produits pétroliers raffinés. Lesle Sénégal. En outre, les exportations sont toujours bien exportations vers le Royaume-Uni ne progressent que légèrement :orientées vers les Pays-Bas. le repli des hydrocarbures naturels (fin du transfert d’un stock) compense la hausse des automobiles et des produits chimiques.Produits agricoles Après deux mois de repli, les ventes à l’Espagne se redressentLes exportations de produits agricoles repartent de l’avant, sous partiellement : elles sont mieux orientées pour les produits del’impulsion des livraisons de blé, qui enregistrent une nouvelle l’automobile (véhicules et pièces) ainsi que pour les produitspoussée vers l’Algérie et une légère reprise vers l’Egypte. En chimiques et les métaux. Les exportations vers l’Italie sontoutre, les ventes d’animaux vivants progressent, vers l’Italie globalement stables : fermes pour les automobiles, l’aéronautique,(bovins) et, à moindre niveau, vers le Liban (bovins, ovins). les biens intermédiaires et les produits pharmaceutiques, ellesLes importations sont aussi en hausse, notamment les achats de diminuent pour les équipements électroniques et l’énergie.graines oléagineuses à l’Australie et à l’Amérique du Sud et les Zone Euro (16 partenaires y.c. Estonie) * Les importationsapprovisionnements en fruits espagnols. Les importations de 48,5 % des exports 47,6 % des imports progressent vivement depuiscafé progressent également, mais de façon plus modérée. Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois les Pays-Bas (uranium 1T2009 1T2010 1T2011 enrichi, machinesHydrocarbures naturels, minerais, industrielles, pharmacie etélectricité, déchets tabacs manufacturés). La hausse est également forteLes importations d’hydrocarbures naturels, dont le montant depuis le Danemark,s’accroît de près de 450 millions d’euros, effacent leur repli (produits chimiques,d’avril. Alors que les achats de gaz naturel sont en recul pharmaceutiques, et moyennes mobiles 3 mois(baisse des volumes acheminés), ceux de pétrole brut équipements électriques). mois courantrebondissent. Les quantités acheminées augmentent nettement, Les importations sonttandis que la hausse des prix s’interrompt. La progression est légèrement croissantes depuis l’Allemagne (automobiles,nette depuis la CEI, avec d’importants apports du Kazaksthan et aéronautique et machines industrielles). Depuis la Belgique, unede la Russie. En outre, les approvisionnements auprès de contraction des approvisionnements en gaz (via gazoduc)l’Afrique repartent : Hydrocarbures naturels, minerais, tempère une reprise des biens intermédiaires. Après unedésormais complètement électricité, déchets * accélération en avril, les achats à l’Italie sont stables.interrompus depuis la 2,5 % des exports 10,8 % des importsLibye, ils connaissent une Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Les achats aux nouveaux Etats membres (NEM) marquent lepoussée depuis d’autres 1T2009 1T2010 1T2011 pas. Les importations continuent de se replier depuis la Hongrie etfournisseurs, notamment se contractent depuis la Slovaquie : en mai, ces replis concernent lesle Nigeria et le Ghana. acquisitions de téléviseurs à écran plat. Les achats à la RoumanieEnfin, ils confirment leur fléchissent pour les automobiles. A l’opposé, les importationsreprise depuis l’Iran et depuis la Pologne Nouveaux Etats membres (12 pays) *restent fermes depuis progressent, notamment les 5,0 % des exports 5,3 % des imports moyennes mobiles 3 moisl’Arabie saoudite. mois courant métaux, les automobiles et Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois l’électroménager. A 1T2009 1T2010 1T2011Au retrait confirmé des l’exportation, l’orientationexportations de déchets générale est bonne vers laindustriels, s’ajoute en mai un léger repli des ventes Pologne, la Hongrie et lad’électricité. A l’importation, une nette hausse des achats de République tchèque, avec,houille à l’Australie est, par ailleurs, à relever. en outre vers ces deux derniers pays, des livraisons moyennes mobiles 3 mois aéronautiques. mois courant* La part dans le total CAF/FAB se rapporte au cumul des 12 derniers mois.Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Mai 2011
  4. 4. Europe hors Union européenne Les exportations vers l’Asie diminuent sensiblement. Les livraisons aéronautiques sont très en retrait, notamment versL’excédent commercial vis-à-vis de la Suisse se réduit. Les l’Australie, l’ASEAN et Taïwan. Hors aéronautique, lesimportations enregistrent notamment une poussée pour les exportations vers l’Asie sont bien orientées : en particulier, lesproduits pharmaceutiques et les biens intermédiaires, tandis que ventes à la Chine et Hong-Kong progressent pour les boissons,les exportations diminuent légèrement : un recul de les produits chimiques, l’habillement/cuir et les équipementsl’aéronautique et des oeuvres d’art s’oppose à la hausse des électroniques), et celles vers l’Inde pour les machinesmétaux, de la joaillerie et les produits pharmaceutiques. Depuis industrielles.leur point culminant de mars 2011, les exportations vers laTurquie se réduisent : le repli concerne ce mois-ci la chimie, leséquipements électriques et électroniques et les céréales. Les Afrique Afrique * 6,8 % des exports 5,2 % des importsimportations énergétiques depuis la Russie et les autres pays de Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois Après s’être contractées enla CEI (Kazakhstan, Azerbaïdjan) sont à leur plus haut niveau. avril, les importations 1T2009 1T2010 1T2011 depuis l’Afrique seAmérique Etats-Unis : échanges aéronautiques redressent partiellement. collectés, bruts, M€, 25 mois La situation en LibyeLes exportations vers entraîne une relocalisation 1100 2009 2010 2011l’Amérique se replient. Les Mai des approvisionnements 900ventes aux Etats-Unis sont importation en pétrole, avec unemal orientées. Le repli des 700 moyennes mobiles 3 mois montée en puissance des mois courantlivraisons aéronautiques est 500 autres pays d’Afrique dutoutefois à nuancer : les 300 Nord (Tunisie et Egypte), et l’amplification des achats auxventes d’avions (gros 100 exportation fournisseurs d’Afrique sub-saharienne (Nigeria et Ghanaporteurs et avions notamment). Les exportations vers l’Afrique augmententd’affaires) se maintiennent, mais les livraisons de turboréacteurs faiblement. La progression des ventes à l’Algérie est centrée sur(et de parties) apparaissent en fort retrait, probablement en raison les céréales, tandis que les livraisons de produitsd’un retard de prise en compte de certaines déclarations. Hors pharmaceutiques continuent de se redresser. En repli le moisaéronautique, le tassement des exportations vers les Etats-Unis dernier, les ventes à l’Afrique du Sud sont à nouveau trèstient aux produits chimiques et aux équipements électroniques. élevées, du fait d’importantes livraisons aéronautiques ; enAprès une livraison importante de produits pétroliers raffinés, les outre, les ventes d’automobiles et de machines industriellesexportations vers le Canada se contractent. De même, les enregistrent de bons résultats. Vers l’Afrique sub-saharienne,exportations vers le Mercosur retombent, après les performances l’évolution est contrastée : nouveau repli vers le Nigeriaélevées pour l’aéronautique, les machines industrielles et les (produits pharmaceutiques, après, en avril, les équipementsproduits chimiques. électroniques), reprise de l’ensemble des flux vers la Côte Les achats depuis les d’Ivoire et poussée des livraisons de carburants au Sénégal.Amérique *8,9 % des exports 8,4 % des imports Etats-Unis diminuent :Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois l’aéronautique se replie Proche et Moyen-Orient 1T2009 1T2010 1T2011 après le pic du mois dernier, et les produits Les importations depuis le Proche et Moyen-Orient diminuent très pétroliers raffinés reculent. légèrement : une poussée Proche et Moyen-Orient * Les importations des achats de pétrole brut à 3,7 % des exports 1,9 % des imports demeurent cependant l’Iran s’oppose à une chute Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 mois élevées pour les produits des achats de produits 1T2009 1T2010 1T2011 pharmaceutiques et les pétroliers raffinés aux moyennes mobiles 3 mois biens intermédiaires. Par Emirats arabes unis. Les mois courant ailleurs, les importations exportations confirment progressent depuis le leur rebond d’avril, sansCanada (produits pétroliers raffinés et pharmaceutiques) et le toutefois retrouver leursMercosur (minerais depuis le Brésil et huiles de soja depuis meilleurs niveaux : lesl’Argentine). ventes au Qatar bénéficient moyennes mobiles 3 mois mois courant d’importantes livraisons Asie * aéronautiques, tandis que les exportations vers les Emirats arabesAsie 11,2 % des exports 15,6 % des imports unis sont globalement bien orientées. Caf/Fab, estimés, CVS-CJO, 27 moisLes importations retombent 1T2009 1T2010 1T2011 * La part dans le total CAF/FAB se rapporte au cumul des 12 derniers mois.depuis l’Inde (carburéacteurs),la Corée du Sud (aprèsl’acquisition de deux porte- Directeur de la publication : Jérôme FOURNELconteneurs) et l’ASEAN ISSN 1242-0336 Reproduction autorisée(chimie, pharmacie, gasoil avec mention de la sourcedepuis Singapour). Les achatsà Taïwan continuent de moyennes mobiles 3 mois Prix au numéro : 25 eurosdiminuer pour le matériel mois courantélectronique. Depuis le Japon, Direction générale des douanes et droits indirectsles importations d’automobiles sont en forte diminution. Les Département des statistiques et des études économiquesachats à la Chine et Hong-Kong sont en retrait pour l’ensemble des 11, rue des deux Communes, 93558 Montreuil cedexéquipements électroniques (informatique, téléphones mobiles, ...). Tél. 01 57 53 44 82Le Chiffre du commerce extérieur Département des statistiques et des études économiques Mai 2011

×