Paré à innover 12

773 vues

Publié le

Publié dans : Business, Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
773
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paré à innover 12

  1. 1. PARÉ à INNOVER SIAL 2002 / Témoignages Stand collectif : l’opportunité pour des PME de participer à des salons internationaux. Gilbert Blanchard, CBB Développement, Au SIAL 2002 (Salon International de lAlimentation), Bretagne Innovation et 7 centres présente quelques techniques bretons ont invité plusieurs entreprises à présenter, sur le stand collectif régional, leurs nouveaux produits. Nous avons demandé à quelques-unes de ces PME de nous parler de ces 5 jours passés au SIAL et du bilan quelles en font. innovations #12 Novembre / Décembre 2002 Sébastien Le Borgne, Chanvrée Diffusion (29) Rencontres Europe au SIAL 2002 François Geffrault, SARL Geffrault (35) Produits : Huile de chanvre, Cana’bul, Bière Chanvrée Jean-Christophe Caron / Laboratoires Caron Produits :C’Prêt – Pommes de terre cuites prêtes à l’emploi "Pour nous, le SIAL a eu des retombées diverses et a donné lieu à des contacts intéressants côté presse et aussi des contacts commerciaux qui se confir- ment aujourd’hui. Notre participation a été aussi Le laboratoire Caron, basé dans le Morbihan, conçoit des compléments alimentaires à base de principes actifs naturels. A l’occa- sion de sa visite au SIAL, cette entreprise "Nous sommes très contents d’avoir pu exposer nos produits. Pour une PME comme nous, c’est une réelle occasion car participer à un salon reste cher. De plus, le stand régional est un véritable Innover, très positive car cela nous a permis de mieux iden- tifier notre clientèle, et de détecter, à travers la réaction des visiteurs, certaines faiblesses de nos produits. Cela nous donne de nouvelles pistes à explorer pour l’avenir. J’ai beaucoup apprécié suivie par le CRI Atlantic* a rencontré un contact irlandais grâce à un rendez-vous arrangé et aux efforts joints du CRI irlandais homologue Entreprise Ireland. Jean- Christophe Caron, directeur du Laboratoire carrefour, ce qui aide à se faire connaître auprès des professionnels du secteur. Des premiers contacts très positifs ont été noués mais le gros du travail reste à faire maintenant. Même si la place pour exposer les produits est parfois c’est savoir surprendre l’aspect collectif du stand, cela crée une vie, une ambiance, à mon avis très intéressante. Seul sur un stand ça n’aurait pas été pareil." Nathalie Kerhoas, Bleu Blanc Cœur (35) Produits : Produits alimentaires - viandes, fromage, beurre… - issus de la filière lin. Caron, nous parle des motivations de sa venue et de l’aide apportée par le CRI. "Cette année, je suis venu au SIAL pour deux raisons : rencontrer des professionnels de l’alimentaire avec qui j’avais pris des ren- dez-vous pour des projets dans l’alicament ; et faire de la prospection sur des matières premières, des ingrédients, des fabricants… réduite sur un stand commun, la dimension col- lective est très importante." ANNONCES ses clients et ses collaborateurs "L’accueil été très bon et notre participation au L’aide du CRI a été utile, j’ai pu ainsi ren- contrer Mr Shiel (point de contact CRI Les rencontres Breizpack 2003 Industriels de l’emballage et du conditionnement, à stand collectif nous a permis non seulement d’être irlandais, ndlr.). Point de vue efficacité, le vos agendas ! présent - cela n’aurait peut-être pas été possible CRI est un outil vraiment performant dans la Breizpack, le réseau des industriels de l’emballage en autrement – mais aussi de bénéficier de l’effet de recherche de partenaires européens. Bretagne organise une convention d’affaires le 16 avril synergie. Les contacts – presse, commerciaux… - Internet est un outil fantastique pour trou- 2003 au Palais des Arts de Vannes. Cette manifestation qui sont valables pour nous peuvent l’être aussi ver rapidement un fournisseur ou un consistera à faire se rencontrer des industriels – fournis- pour les autres et inversement. Nous avons pu com- muniquer sur la filière lin, exposer et faire goûter nos produits. C’était également l’occasion de voir contact mais pas assez ciblé, alors qu’avec le CRI, c’est beaucoup plus efficace… C’est seurs du Grand Ouest et acheteurs de toute la France - au cours de rendez-vous planifiés à l’avance. Une seule date, un seul lieu pour un maximum d’efficacité. Interview : p.3 apporté sur un plateau, ça permet de nos adhérents, de faire le point avec eux, et de ren- contrer de nouveaux industriels. Grâce à la gagner énormément de temps." Contact : Blandine Lagain - Thierry Varlet / Breizpack Christian Lemaire dimension internationale nous avons noué des contacts avec des associations "jumelles" de Bleu *Le Centre Relais Innovation assiste les entreprises dans leur recherche de partenaires technologique en Europe. Pour en savoir plus: 02 98 100 200 / www.breizpack.net MCMI. Blanc Cœur qui se créent en Suisse, au Portugal, en www.bretagne-innovation.tm.fr cri@bretagne-innovation.tm.fr "Selon vous, innover c’est…" Angleterre…" Bourse de Technologie au CeBIT Hanovre, les 17 & 18 Mars 2003 Stéphane Kerdodé, Brasserie Lancelot (56) - Produits : la Bière Blanche Hermine, le Breizh Cola organisée par le Centre Relais Innovation Atlantic et CCI International Bretagne*. Créée il y a 16 ans, MCMI est une société de sous-traitance La Brasserie a profité du salon pour présenter Breizh Cola… devenu rapidement pro- Pendant ces deux jours, les PME bretonnes rencontreront un industrielle. Au départ spécialisée dans la métallerie, duit phare et principale curiosité du stand Bretagne ! grand nombre de partenaires potentiels européens lors de serrurerie et mécano-soudure, elle s’est ensuite diversi- "Les retombées ont été principalement médiatiques et surtout télévisuelles, avec rendez-vous préprogrammés et personnalisés pour négocier fiée dans la tôlerie fine. un passage au journal de 20H sur France2 ainsi qu’à l’émission de Christine Bravo. leurs offres et demandes de technologie du secteur. Une Séduit par le savoir-faire manuel et rare que possède Nous avons également eu de bons contacts commerciaux avec des acheteurs, réunion dinformation est prévue le mardi 14 janvier 2003 notamment Auchan… les négociations sont en cours. Faire partie du la trentaine de salariés de MCMI, Christian Lemaire à 9h30 à la CCI de Rennes avec au programme : l’état des "Pavillon Bretagne" a vraiment été intéressant pour la dimension lieux du marché des TIC, une présentation du salon CeBIT, - ex-directeur d’ID 35 - a repris la société il y a affective que cela représente pour toute personne ayant un lien avec les modalités de participation à la Bourse de Technologie et quelques mois. la Bretagne et pour tous les curieux." des entretiens individuels avec les intervenants. Aujourd’hui, il ouvre les portes de l’entreprise à Pour en savoir plus et vous inscrire, manifestez-vous l’équipe Paré à Innover pour nous faire découvrir avant le 31/12/02 : - en exclusivité - son nouvel équipement : un laser Pour obtenir les coordonnées des entreprises, 3D-6 axes, unique en Bretagne, qui offre de contacter : Contact : Alexandre Colomb nombreuses possibilités dans le secteur de la Christian Lemaire, Fabienne Thibault a gentiment Chrystèle Guy Euro Info Centre / CRCI bretagne tôlerie industrielle. accepté de prêter son image au Bretagne Innovation / 02 99 67 42 00 02 99 25 41 57 / cri@bretagne.cci.fr Directeur de MCMI et Mais, pour Christian Lemaire, l’innovation n’est Bruno Divet, responsable Breizh Cola, ici avec Nicolas Glet contact@bretagne-innovation.tm.fr *avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne pas que technologique… bien au contraire ! du département tôlerie >>>Suite page 3 ABONNEMENT PROCHAIN NUMÉRO : JANVIER 2002 Directeur de Publication : Michel Kervoas Vous souhaitez faire connaître Paré à Innover à… Rédaction : équipe de Bretagne Innovation et correspondants Création et réalisation : a utrement Loïc Bohuon Nom......................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Impression : Imprimerie Gueutier Entreprise ........................................................................................................................................................................................................................................................................................ Adresse .............................................................................................................................................................................................................................................................................................. ISSN : 1624-8589 • Tirage 5500 ex Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne Bretagne Innovation • 18 place de la gare • CS 26927 - 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 • Fax 02 99 67 60 22 • contact@bretagne-innovation.tm.fr Sommaire p.2 MB Nutrimel Des innovations pour aider les agriculteurs Bretons p.4 SIAL 2002 / Témoignages Stand collectif4 PARÉ À INNOVER #12 - Novembre / Décembre 2002
  2. 2. PARÉ à INNOVER BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES……BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES… INITIATIVES ET PARTENARIATS ACTUALITÉS ET RENDEZ-VOUS A LA UNE INTERVIEW MB Nutrimel, des innovations pour aider Christian Lemaire - MCMI (…suite) Quand Dinan les agriculteurs bretons à relever leurs défis Selon vous, innover c’est… Paré à Innover : prend la mer L’association Dinan Pays d’Entreprises n’est pas peu fière d’avoir relevé le challenge La déshydrateuse DESIC Pierre Le Maux, ingénieur agronome et nutritionniste de terrain a fondé sa société MB Pouvez-vous nous expliquer le devient très difficile. MCMI était dirigée par deux Nutrimel afin de répondre à la problématique des éleveurs de bovins. métier de MCMI ? associés, l’un est devenu salarié de l’entreprise et de sponsoriser Frédéric Lescot sur la légendaire le second a pris sa retraite. Le passage de témoin Route du Rhum. Le skipper, originaire de Brusvily PORTRAIT UN TRIPLE DÉFI Pour atteindre cet objectif, MB Nutrimel com- Christian Lemaire : MCMI c’est en fait deux métiers. sur 4 mois s’est remarquablement déroulé. (22) a pris la "route" sur un monocoque de 60 pieds ayant appartenu à Loïc Perron… excusez du peu ! mercialise deux machines innovantes. La Le premier, la métallerie, se partage entre la fabri- Avant de nous parler des machines quil commercia- Pour les sponsors, l’histoire a débuté tout juste 2 Alain Bouvier, qui lont conduit à créer son entreprise : première, HISPEC, est une remorque mélan- lise, Pierre Le Maux, a tenu à souligner les motivations geuse qui permet de fabriquer, à partir des fourrages produits à la ferme, une ration ali- cation de pièces dans nos ateliers et leur montage sur les sites industriels de nos clients. Nos pièces sont des éléments de chaîne de production (manu- PAI : Parlez-nous de votre innovation… mois avant le départ. 2 mois de course contre la montre, selon Olivier Toupin, membre de l’associa- Conseiller Novelect Bretagne "Les éleveurs de bovins en Bretagne, comme par- tout en France, ont un triple défi à relever : le mentaire homogène et riche en fibres. Ce qui a pour effet daméliorer la digestibilité de laliment, tention, convoyage, …) ou de leur environnement (éléments de sécurisation ou de circulation autour tion Dinan Pays d’Entreprise, mais aussi Président du Club Entreprises du Pays de Rance : "Il a fallu convaincre 150 entreprises, dont une principale, Depuis 1998, Alain Bouvier est le point de premier cest de diminuer la pol- et donc la santé de lanimal. Tout de la chaîne de production). Nous travaillons pour Ernest Ménard, ainsi que plusieurs collectivités ter- contact Novelect* pour la région Bretagne. lution engendrée par les excès cela dans un meilleur respect de tout type d’industrie. ritoriales pour travailler en symbiose et finalement Les conseillers technologiques de terrain qui dazote et de phosphore rejetés lenvironnement et une rentabi- Le second métier se situe sur le secteur de la tôlerie réunir près de 140.000 €. C’est principalement une forment ce réseau partagent – dans la limite de dans la nature. Les éleveurs sont lité accrue. fine. Nous fournissons aux industriels des petites action de communication dans le domaine du la confidentialité – leurs expériences et connais- souvent accusés et montrés du Pour faire face aux aléas clima- et moyennes séries, voire des pièces unitaires. Par développement, qui a pour objectif de valoriser et sances pour en faire bénéficier les industriels. doigt par lopinion publique qui tiques, qui rendent souvent la exemple, au stade du prototype ou de la pré-série, dynamiser le Pays de Dinan !". "Mon métier, c’est de conseiller attend deux quils respectent récolte des fourrages hasardeuse il y a presque toujours des modifications à réaliser. Le Laser 3D-6 axes en action les entreprises de tous secteurs, et notre environnement. et son stockage difficile, MB Nous intervenons à ce moment, et la plupart du Contact : Olivier Toupin / CPER / 02 96 87 96 58 plus particulièrement les PMI, Le second défi est de réduire la Nutrimel a aussi conçu DESIC. Une temps dans l’urgence! Nous nous intercalons entre Christian Lemaire : La dernière innovation technolo- dans la mise en œuvre et l’utilisa- dépendance de notre pays dans déshydrateuse de balles de foin le fabriquant du produit fini et ses équipementiers gique à MCMI est le Laser de découpe 3D – 6 axes. tion des technologies électriques nos achats internationaux de La mélangeuse HISPEC qui permet, à prix compétitif, de qui, eux, réalisent les très grandes séries. La pièce Plusieurs entreprises sont équipées d’un laser 2D qui La mission Canada construction innovantes." explique Alain Bouvier. "Les services de Novelect protéines végétales, utilisées comme compléments de lalimentation animale, en constituer son propre stock de protéines indispensables aux productions animales. arrive chez nous (physiquement ou sous forme numérique) et il faut la réaliser ou la rectifier très permet de faire des découpes de tôles à plat. L’innovation technologique du laser 3D est que l’on bois… Les résultats Dans PAI n° 10, nous vous avions annoncé le sont gratuits et permettent aux particulier, par rapport au soja, que les éleveurs De plus, ce séchage rapide permet de sauvegarder rapidement. Pour cela nous sommes équipés de peut découper n’importe quel volume. C’est un enjeu projet d’une mission au Canada organisée par entreprises d’être informées des français nont pas le droit de cultiver. 20 à 30 % de valeur alimentaire supplémentaire. machines qui permettent en quelques heures de considérable pour notre métier puisque l’on peut CCI International Bretagne, à destination des technologies et procédés élec- Leur troisième défi est dassurer la rentabilité de fabriquer ou de modifier une pièce, ce qui pren- maintenant travailler des pièces déjà formées. Par entreprises de menuiserie et de charpente. triques les plus récents et de trouver des leur exploitation pour leur permettre de dégager LA RENCONTRE AVEC NOVELECT drait des jours, voire des semaines, avec des exemple, le laser 3D nous permet de percer n’importe L’objectif était de les inciter à se former aux partenaires pour leurs projets. un revenu décent comparable à toute autre caté- Vous êtes vous fait aider dans vos projets ? équipements de grande série. Cette nouvelle quelle forme sur un tube rond ou carré avec un angle métiers de la construction bois pour pouvoir Nous partons du besoin du client – dépolluer, gorie professionnelle. Et ainsi, garder une capacité pièce une fois validée, nous la fabriquons sur nos de découpe droit ou oblique, ou bien encore de répondre au mieux à ce marché émergent. gagner en qualité et/ou en productivité - et dinvestissement et de modernisation permanente Pierre Le Maux : Notre métier, cest de commercialiser machines, pour une période limitée ou sur toute découper des pièces déjà embouties – opérations 14 professionnels issus de PME bretonnes ont nous étudions ensemble les solutions élec- qui leur permette de lutter efficacement contre les ces machines. Par contre, nous ne les fabriquons pas. sa durée de vie selon les impossibles avec d’autres fait le déplacement, et ont rencontré des triques qui pourraient y répondre. Notre souci, importations à bas prix et pouvoir se mettre au Pour la machine déshydrateuse, nous avons fait quantités. Nous partons équipements. grands spécialistes du secteur. Pendant 5 jours, finalement, c’est de retenir la solution qui niveau des autres bassins mondiaux de production. appel à Delusier Concept qui a réalisé un prototype. de la tôle et pouvons MCMI est la première ils ont pu étudier concrètement les modes concilie au mieux efficacité technico-écono- mique, respect de l’environnement et si En effet, cest souvent pour des raisons écono- miques que les éleveurs se tournent vers Nous avons rencontré ensemble Alain Bouvier de Novelect Bretagne qui nous a fait bénéficier en mars aller jusqu’à la livraison de pièces mécano-sou- La technologie est souvent entreprise en Bretagne à se doter d’un tel équipement d’organisation et les techniques constructives, à travers la visite de plusieurs sites. possible qui favorise l’emploi." L’action du réseau Novelect contribue au lutilisation de protéines achetées à bas prix à lé- tranger. Il est vrai que ces protéines ont souvent un 2002 dune PTR* pour létude de conception et de dimensionnement de cette machine. Une deuxième dées peintes. MCMI est actuellement la partie visible de l’innovation qui représente un investis- sement de 600 000 €. Contact : Loïc Evain développement des entreprises en mettant à effet immédiat sur les bovins, encore faut-il que les PTR a également permis de déposer un 1er brevet en pleine mutation. CCI Rennes / 02 99 33 63 75 leur disposition les compétences d’EDF mais animaux les supportent sans être malades !" français pour ce nouveau procédé. L’entreprise, au départ artisanale, s’est pro- PAI : Finalement pour vous innover c’est quoi ? voir aussi EKO nov. 2002 – n° 177 aussi celles des organismes de recherche. * Prestation Technologique Réseau gressivement industrialisée. Elle a franchi "Pour résoudre certaines problématiques LES INNOVATIONS Plus dinfos : www.bretagne-innovation.tm.fr aujourd’hui un palier, ce qui nécessite une évo- Christian Lemaire : La technologie est souvent la par- Le distributeur d’entreprises, nous suivons de très près les tra- Pour aider les éleveurs à relever ces défis, MB lution dans notre organisation, le tie visible de l’innovation, mais elle n’apporte pas vaux de recherche dans notre domaine et il nous arrive d’aller puiser dans les laboratoires Nutrimel propose aux agriculteurs des solutions rentables qui leur permet- Contact : Pierre Le Maux / MB Nutrimel réaménagement des locaux, l’adaptation de nos équipements et la mise en sécurité de grand-chose en soit. Comme dans le cas du laser 3D, avoir une technolo- de boissons chaudes revisité BIBIX International a mis au point une pour transférer les solutions aux industriels". tent de tendre vers une agriculture 02 96 26 33 93 / 06 09 18 79 91 l’environnement machines. gie de pointe n’est pas une finalité. Elle est un mini fontaine d’eau chaude Comment êtes-vous intervenu sur le projet raisonnée. Son pari : réussir à mieux nutrimel@wanadoo.fr moyen de mieux répondre ou d’anticiper les individuelle, au concept et au Nutrimel ? valoriser les fourrages dans lali- www.mb-nutrimel.fr besoins de nos clients qui, pour la plupart, ne design innovant. Cet appareil uti- "Le concepteur de la machine de déshydrata- mentation animale. Les fourrages PAI : Pourquoi avoir choisi de repren- connaissent pas encore les potentialités de ce lise la technologie des gobelets tion de foin – Monsieur Delusier - avait pris ont en effet un double avantage : dre MCMI ? type de matériel. Il faut imaginer et leur expliquer pré-dosés et operculés prévus contact avec l’ingénieur commercial d’EDF. leurs vertus nutritionnelles et ce qu’ils vont désormais pouvoir nous demander. uniquement pour cet usage. Puisqu’il s’agissait d’une innovation, j’ai été une culture moins pol- Christian Lemaire : Je cherchais une En résumé, je pense qu’il faut innover d’abord L’entreprise propose une large associé à l’accompagnement du projet. Nous luante. entreprise de production sur un mar- en pensant à ses clients et à ses collaborateurs, gamme de boissons (plusieurs avons rencontré Monsieur Delusier qui nous ché industriel, s’appuyant sur le plus important finalement, étant de cafés, chocolats, thés, tisanes…). en a présenté les grandes lignes. Nous l’avons un savoir-faire manuel et savoir susciter et entretenir leur envie de Pour rendre cette machine encore alors conseillé sur la prise en compte des technique, si possible de continuer à travailler avec l’entreprise. plus attrayante, BIBIX International a fait de ce dis- contraintes tarifaires EDF pour ensuite déter- plus en plus rare. En cela, tributeur un support de communication miner le dimensionnement de son équipement MCMI correspondait tout Contact : original et inédit en le personnalisant aux couleurs et sa puissance. Lors de cet entretien, nous à fait à mes critères. Car, Christian Lemaire / MCMI (35) de ses clients. BIBIX International compte 3 personnes et Yves- avons abordé les différentes facettes du projet : en effet, si aujourd’hui le 02 99 41 27 25 François Rouvière, son créateur, recherche actuellement les aspects techniques mais aussi financiers et marché existe pour ce info@mcmi.fr des fonds pour continuer à développer son activité. la propriété industrielle. C’est ainsi que nous type d’offre, c’est la l’avons orienté vers les aides financières dispo- capacité à recruter des nibles pour son client, MB Nutrimel." M. Pierre Le Maux, MB Nutrimel gens qualifiés qui pose Plus d’infos : Yves-François Rouvière BIBIX International / 02 96 45 84 58 *Novelect est un réseau national de conseillers en inno- problème et qui vation et transfert technologique dans le domaine de l’électricité créé en 1981 par le ministère chargé de la AGENDA commercial.bibix@wanadoo.fr recherche et EDF. Les conseillers Novelect sont memb- res des Réseaux de Développement Technologique. s Le CeBIT / 12 - 19 Mars 2003 1 er salon mondial des Technologies de l’Information et de la des installations et des emballages. Programme de la journée disponible sur demande à Breizpack - Technopole de Quimper. Plus d’infos : 02 98 100 200 Contact : Communication – se tiendra à Hanovre du 12 au 19 Mars 2003. Plus d’infos : www.cebit.de s Salon des Entrepreneurs / 29 - 31 janvier 2003 Rendez-vous national de la création, reprise et développement des entreprises, ouvre ses portes du 29 au 31 jan- Alain Bouvier – Novelect Bretagne s Technologies innovantes en décontamination / 21 janvier 2003 Breizpack et Novelect Bretagne organise vier 2003 au Palais des Congrès de Paris. Plus d’infos : www.salondesentrepreneurs.com Bretagne Innovation dispose de 50 invitations gratuites 02 99 35 14 40 alain.bouvier@edf.fr au Palais des Arts de Vannes une journée d’information sur les technologies innovantes de nettoyage et décontamination disponibles sur simple demande par téléphone. Contacter Chrystèle Guy 02 99 67 42 002 PARÉ À INNOVER #12 - Novembre / Décembre 2002 PARÉ À INNOVER #12 - Novembre / Décembre 2002 3

×