LES DEFIS DE LA GESTION DE L’EAU EN AFRIQUE 2:milieu urbain de Dakar-SénégalHans-Rudolf PfeiferJuin 2013Dakar
Point abordés1. Contexte général de Dakar2. Types et usages d’eau dans une ville africaine3. Risques de pollution de l’eau...
1. Contexte (1)DakarRégion urbaine à 2 mio habitants avec quelques iles vertes d’agriculture urbainedans les bas-fonds nat...
1kmContexte (2): Patte d’Oie et Pikine: zone de maraichage intensif d’env. 7 km2(dunes et étangs salés)4Niaye de Patte d’O...
Contexte (3):Quartiers de Pikinenord-est régulière-ment inondés depuis199520052012Quartiers visités en Nov. 2011Bassin de ...
Décharge de MbeubeussLac Rose (hypersalé)Agriculture irriguéeUrbanisation galopanteAgriculture pluvialeDunes cotièresConte...
2. Types et usages d’eau d’une ville africaine (1)Eau de boisson et usage domestiqueEau de pluie (climat)Eau usée: fosse s...
Types et usages (2)Eau salée Eau qui inondeEau contaminéeEau d’irrigation8
3. Risques de pollution de l’eau de Dakar et cas concretsCentre ville:égouts raccordésà une STEP oudéversé à la merPériphé...
Risques de pollution et cas concrets (2): Schéma généralToutes les eaux (de pluie ou du réseau d’eau potable) risquent de ...
Cas concrets (3): eau de surface et souterraineNiaye de Patted’Oie et dePikineCoupe 1Quartier DTK de Pikinerégulièrement i...
Cas concrets (4): composition minérale de l’eau, dégénération du solDégénération du sol à cause du selCoupeverticale2Diagr...
Parasiteset bactériesCas concrets (5): Pollutionbactériologique des eaux- Quartiers: manque d’assainissement systématique-...
Cas concrets (6): aspects de santéA. Comparaison salades irrigués par eau usée et marché14B. Fréquence diarrhée population...
Cas concret (7): Irrigation et fertilisation à Patte d’Oie etPikine depuis 2011 (projet Eawag/Sandec-ONAS-FAO)Décantation ...
• Use of biological pest controlCas concrets (8): Pesticides: risque pour l’homme etl’environnement44.112.606.312.224.8010...
Nbre d’habitants(taille de la ville)Quantité d’eau consommée(besoins en eau)Contamination de lanappe souterraineSanté publ...
18Synthèse (2): cause des inondations (synthèse C.Royez, Urbamonde1940- 1950: étatnaturel, inhabitéNappe de Thiaroye1950- ...
191970- 1980:assèchement eturbanisation1990- 2012: arrêt du pompage à causede la mauvaise qualité, remplacementpar l’eau d...
PASDUNE, FAO, ENDA-LATEUWETLANDSPDMAS-SONESIrrigation parreutilisationde foragesZone inondéeNappe contaminée:DRAINAGEPress...
Synthèse et perspectives (5): conclusions1) A Dakar, l’eau ne manque pas, mais son usage est menacé par:- une salinité cro...
Equipe 2005 - 2010du projet (KFPE, SNF)- Alex Amiguet, Uni-L- Vibeke Brandvold, Trondheim/Uni-L- Chloé Charpentier, Urbamo...
Merci pour votre attention!23
(Amiguet 2013)24
BibliographieAmiguet, A. (2013) : Leau, laigle et les lions : quand la population prend en main le problème des inondation...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Eau dakar-juin-2013

1 639 vues

Publié le

presentation on Senegal

Publié dans : Business, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 639
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
569
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Eau dakar-juin-2013

  1. 1. LES DEFIS DE LA GESTION DE L’EAU EN AFRIQUE 2:milieu urbain de Dakar-SénégalHans-Rudolf PfeiferJuin 2013Dakar
  2. 2. Point abordés1. Contexte général de Dakar2. Types et usages d’eau dans une ville africaine3. Risques de pollution de l’eau à Dakar et cas concrets4. Synthèse et perspectivesRecherche soutenue par:2
  3. 3. 1. Contexte (1)DakarRégion urbaine à 2 mio habitants avec quelques iles vertes d’agriculture urbainedans les bas-fonds naturels côtiers (“Niayes”) qui ont survécu l’urbanisationReste des »Niayes » (marais et petitslacs): agriculture urbaine intensive3Temp. moyenne 25°C, 450 mm précipitation,une saison de pluie (juillet - sept.)Centre de la villeZone régulière-ment inondéeAéroport
  4. 4. 1kmContexte (2): Patte d’Oie et Pikine: zone de maraichage intensif d’env. 7 km2(dunes et étangs salés)4Niaye de Patte d’OieNiaye dePikineNIrrigationavec eauusée!!Gueye (2010)
  5. 5. Contexte (3):Quartiers de Pikinenord-est régulière-ment inondés depuis199520052012Quartiers visités en Nov. 2011Bassin de rétention construit en 20065
  6. 6. Décharge de MbeubeussLac Rose (hypersalé)Agriculture irriguéeUrbanisation galopanteAgriculture pluvialeDunes cotièresContexte (4):La zonepériurbaine aunord-est6
  7. 7. 2. Types et usages d’eau d’une ville africaine (1)Eau de boisson et usage domestiqueEau de pluie (climat)Eau usée: fosse septique Eau usée déversée 7
  8. 8. Types et usages (2)Eau salée Eau qui inondeEau contaminéeEau d’irrigation8
  9. 9. 3. Risques de pollution de l’eau de Dakar et cas concretsCentre ville:égouts raccordésà une STEP oudéversé à la merPériphérie: latrinessont larègle, devraient êtrevidangé régulièrementSTEP de CambérèneAeroportNiayes de Pikine9Koné. Eawag(2007)
  10. 10. Risques de pollution et cas concrets (2): Schéma généralToutes les eaux (de pluie ou du réseau d’eau potable) risquent de devenir des eaux uséesqui contaminent la nappe10Majdoub 2003, fortementmodifié)
  11. 11. Cas concrets (3): eau de surface et souterraineNiaye de Patted’Oie et dePikineCoupe 1Quartier DTK de Pikinerégulièrement inondéCoupeverticaleStations de pompage hors usageBasalte(volcanique)Coupe 2Profondeur de lanappeNitrate(le long coupe 1) Décharge deMbeubeussAquifère dessables quaternaires11Tandia. 2003Faye et al.. 2004Approvisionne-ment eaupotable DakarDasylva 2001
  12. 12. Cas concrets (4): composition minérale de l’eau, dégénération du solDégénération du sol à cause du selCoupeverticale2Diagramme de Riversidede risque d’irrigationConductivité/salinité de l’eau(1 S/cm env. 1mg/L) Ndiaye (2009)PuitsquartierEau saline des étangsEau: composition critiquepour l’irrigation12Gueye (2010)
  13. 13. Parasiteset bactériesCas concrets (5): Pollutionbactériologique des eaux- Quartiers: manque d’assainissement systématique- Zone d’agriculture: irrigation avec des eaux uséescontenant aussi des bactéries et parasitesTransport verticales debactéries dans le sol (versla nappe): jusqu’à 80 cmSaison sècheSaison pluieQuartierQuartierAgriculture urbaineAgriculture urbaine13Ndiaye (2009)Ndiaye (2009)
  14. 14. Cas concrets (6): aspects de santéA. Comparaison salades irrigués par eau usée et marché14B. Fréquence diarrhée populationNécessité de laver lessalades avec l’eau de javelNdiaye (2009)
  15. 15. Cas concret (7): Irrigation et fertilisation à Patte d’Oie etPikine depuis 2011 (projet Eawag/Sandec-ONAS-FAO)Décantation boues de fosses septiqueB. Boue sèche:engrais (assezagressif, parfoisriche en métaux)A. Eau uséepartiellementépurée pourarroser15
  16. 16. • Use of biological pest controlCas concrets (8): Pesticides: risque pour l’homme etl’environnement44.112.606.312.224.801020304050607080901001pweekevery2weeks>1week<2weeksnopreventionunknown16Pour éviter des pertes de récoltes, lesagriculteurs emploient despesticides, mais souvent en quantitétrop grande, peu ciblée et ennégligeant la protection personnelleTypes de pesticidesFréquence d’application: enquète16Gueye (2010)
  17. 17. Nbre d’habitants(taille de la ville)Quantité d’eau consommée(besoins en eau)Contamination de lanappe souterraineSanté publiquePompage de la napped’eau souterraineNiveau de la nappe(fréquence d’inondation)Bien-être dela populationUrbanisation(nbre de parcelles construites)Production agricoleurbaineSécurité alimentaire++++++----+-++-Synthèse (1): analyse systémique (boucles de rétroaction)+Boucle causale derétroactionexplosiverégulatrice-+ -Corrélation entrevariablesAssainissementinsuffisant (peu deSTEP, fosses septiquesnon-étanchesQuantité de pluie(climat)+Boucle d’eauet santéBoucled’agricultureBoucleéconomique17
  18. 18. 18Synthèse (2): cause des inondations (synthèse C.Royez, Urbamonde1940- 1950: étatnaturel, inhabitéNappe de Thiaroye1950- 1960:pompage pourl’eau potableVon Gunten (2012)
  19. 19. 191970- 1980:assèchement eturbanisation1990- 2012: arrêt du pompage à causede la mauvaise qualité, remplacementpar l’eau du lac deGuiers, augmentation des pluies2013-2020:- Projet piloted’aménagementélaboré par lapopulation locale(projet urbaDTK)- Reprise dupompage etutilisation de l’eauà des finsd’agriculture?Synthèse (3): causesdes inondations 2Von Gunten (2012)
  20. 20. PASDUNE, FAO, ENDA-LATEUWETLANDSPDMAS-SONESIrrigation parreutilisationde foragesZone inondéeNappe contaminée:DRAINAGEPression urbaine,Manque d’eauà prix abordablePDU(plan directeur)PDA-ONAS(fournir de l’eau uséepart. épurée)SYNERGIESSYNERGIE URBAIN-RURAL:- Sécurité alimentaire- Créer des emplois- Développement durable- Limiter l’étalementurbain ?Différents projetsen coursSynthèse et perspectives(4)20
  21. 21. Synthèse et perspectives (5): conclusions1) A Dakar, l’eau ne manque pas, mais son usage est menacé par:- une salinité croissante (effet climatique)- la pollution due au manque d’assainissement (effet surpopulation)- une gouvernance non adéquate de l’état (inondations)2) Comparé à l’Ethiopie (milieu rural):- Les défis de la gestion sont autres, mais aussitrès préoccupants- La spéculation foncière menace l’agriculturepériurbaine3) Ce qui donne tout de même de l’espoir (pour Dakar et l’Afrique urbaineen général:- La réutilisation des eaux usées en agriculture s’applique de plus en plus- Les projets de nouveaux forages sont de plus en plus accompagnés pardes projets d’assainissement- La population urbaine prend en main son destin (projet urbaDTK)21
  22. 22. Equipe 2005 - 2010du projet (KFPE, SNF)- Alex Amiguet, Uni-L- Vibeke Brandvold, Trondheim/Uni-L- Chloé Charpentier, Urbamonde, Dakar- Oumar Cissé, IAGU-Dakar- Emilie Crittin, Uni-L- Djibril Diallo, CADDTK-Dakar- Diane VonGunten, Urbamonde- Carmen Hitz, Bâle (projet BNF) 22- Papa Ameth Keita, CADDTK-Dakar- Seydou Niang, Dakar- Jessica Roberts Uni-L- Cyril Royez, Urbamonde Genève- Valérie November, EPF-L/CNRS-Paris- Torsten Vennemann, Uni-L- Benoit Zen-Ruffinen, Uni-L- Seydou Niang, UCAD-Dakar- H.-R.Pfeifer, Uni-L- Ronald Jaubert, Uni-L- Anne Gueye-Girardet, PhD Uni-L- Lamine Ndiaye, PhD Uni-Ge- Nita Chaudhuri, PhD Toronto- Demba Balde, Gouvernem-Dakar- Malick Gaye, ENDA-rup, Dakar- Fabienne Favre, EPF-L- Claire Guénat, EPFL- Raffaele Peduzzi, Uni-Ge/Ti- Mauro Tonolla, Ti- Karra Diarra, UCAD-Dakar- Yemou Dieng, UCAD-Dakar- Youga Niang, UCAD-Dakar- Baba Sarr, UCAD-Dakar- Doulaye Koné Eawag- Joanne Felix, master Uni-L- Julien Henzi, master Uni-L/Ge- Ndongo Dièye, master Uni-L/Ge- Silwan Daouk, master Uni-LMbeubeuss 2007Equipe 2011 – 2013 (Seedmoney EPFL-Unil-Urbamonde)
  23. 23. Merci pour votre attention!23
  24. 24. (Amiguet 2013)24
  25. 25. BibliographieAmiguet, A. (2013) : Leau, laigle et les lions : quand la population prend en main le problème des inondations de la banlieue de Dakar. Travail de master, Univ.Lausanne, 95 p.Bâ, A. (2007) : Les Fonctions reconnues à l’agriculture intra et périurbaine (AIPU) dans le contexte dakarois ; caractérisation, analyse et diagnostic de durabilité decette agriculture en vue de son intégration dans le projet urbain de Dakar (Sénégal). THESE de doctorat, Agro ParisTech et Université Cheikh Anta Diop de Dakar.Brandvold, V. (2013) : Nitrate pollution of the Thiaroye aquifer in the suburban parts of the Dakar region, Senegal – Using chemical and stable isotope analyses toidentify the sources of nitrate and the processes at the groundwater/surface water interface. Master thesis, Univ. Trondheim, 135p.Chaudhuri, N. (2010) : PARTICIPATORY ACTION RESEARCH FOR ENVIRONMENTAL HEALTH AMONG SENEGALESE PERI-URBAN FARMERS. PhD thesis, Univ. Toronto,217p.Fall, S. T. et Fall, A. S. (éd) (2001) : Cités horticoles en sursis ? L’agriculture urbaine dans les grandes Niayes au Sénégal, IDRC, 120 p.http://web.idrc.ca/es/ev‐9429‐201‐1‐DO_TOPIC.htmlFaruqui, N.I., Niang, S. and Redwood, M., 2004. Untreated Wastewater Use in Market Gardens: A Case Study of Dakar, Senegal. In: C.A. Scott, N.I. Faruqi and R.-S. L(Editors), Wastewater Use in Irrigated Agriculture. Confronting the Livelihood and Environmental Realities. CABI Publishing, pp. 127-134.Faye, S.C., Faye, S., Wohnlich, S. and Gaye, C.B., 2004. An assessment of the risk associated with urban development in the Thiaroye area (Senegal). EnvironmentalGeology, 45(3): 312-322.Gaye, M. & Niang, S. (2010) : Manuel des bonnes pratiques de l’utilisation saine des eaux usée dans l’agriculture urbaine. ENAD RUP, Dakar, 126p.Gueye,A. (2010) : Evaluation des pratiques d’irrigation, de fertilisation et d’application de pesticides dans l’agriculture périurbaine de Dakar, Sénégal, Thèse dedoctorat, Faculté des Géosciences et de l’Environnement, Université de Lausanne, Suisse, 192p.Hitz, C. (2012): Le rôle de l’agriculture (péri)urbaine dans l’aménagement durable dans la région de Dakar : Synergie ou concurrence entre la ville et sonenvironnement. Renforcer les synergies entre la ville et l’agriculture - Bilan de la situation et perspective à l’avenir. Internal report Urbamonde andUniversity of Lausanne, 40p.Ndiaye, M.L., Gueye-Girardet, A. & Pfeifer, H.-R. (2006) : Impact des eaux usées sur l’évolution microbiologique des sols : étude de cas à Pikine Dakar-Sénégal.Agrosolutions 17, 33-38.Ndiaye, M.L., 2009. Impacts sanitaires des eaux darrosage de lagriculture Urbaine de Dakar (Sénégal). PhD thesis, Université de Genève, 101 pp.Ndiaye, M.L., Niang, S., Pfeifer, H.-R., Peduzzi, R., Tonolla, M.& Dieng, Y. (2010) : Effect of irrigation water and processing on the microbial quality of lettucesproduced and sold on markets in Dakar (Senegal). Irrigation and Drainage. Published online in Wiley Online Library (wileyonlinelibrary.com) DOI:0.1002/ird.590.Ndiaye, M.L, Dieng, Y, Niang, S., Pfeifer, H.-R., Tonolla, M. & Peduzzi, R. (2011) : Effect of irrigation water on the incidence of Salmonella spp. on lettucesproduced by urban agriculture and sold on the markets in Dakar, Senegal. African Journal of Microbiology Research, 5(19), 2885-2890. Available onlineon : http://www.academicjournals.org/ajmr.Niang, S., Sarr, B., Pfeifer, H.-R., Guèye-Girardet, A., Gaye, M.L., Ndiaye, M.L., Dieng, Y., Daouk, S. & Gaye, C.B. (2012) : Impact de la décharge de Mbeubeuss surles ressources en eau et les sols, p. 33-87, in : Cissé. O. (éd.), Les décharges dordures en Afrique. Mbeubeuss à Dakar au Sénégal, Ed. Karthala et IAGU,Dakar, 329 p.Ndong,M.‐S. & Royez,C. (2012).Quelles synergies face aux inondations dans la Région de Dakar? Actes du séminaire de recherche‐action du 16‐18 nov. 2011
au Conseil Régional de Dakar. Acte de séminaire. Dakar: IAGU, Urbamonde.
Niassy, S., Karamoko D., Niang, Y. Niang, S. & Pfeifer, H.-R. (2010) : Effectof Organic Fertilizers on the Susceptibility of Tomato Lycopersicon esculentum: Solanaceae to Helicoverpa armigera Lepidoptera: Noctuidae in theNiayes Area, Senegal. Res. Agricult. Biol. Sci., 6: 708-712.VonGunten, D. (2012) : Programme de Mitigation des Inondations de Thiaroye. Dossier gestion gestion intégrée, rapport stage, urbamonde, Genève, 88p.Urbanistes sans frontières international (2009) : Programme de Mitigation des Inondations de Thiaroye, Dossier Diagnostic, ONG Urbamonde, Genève.25

×