Weekly actions  Du 03 au 07 janvier 2011
Du 03 au 07 Janvier 2011Sommaire      Le MASI en dessus du seuil psychologique des 13 000 points. .3      Indicateurs Macr...
Du 03 au 07 Janvier 2011                       Tendance du marché    Le MASI en dessus du seuil psychologique des 13 000 p...
Du 03 au 07 Janvier 2011                     Indicateurs macro-économiques                                                ...
Du 03 au 07 Janvier 2011                    Indicateurs macro-économiques                                                 ...
Du 13 au 17 Septembre 2011                                                                                                ...
Du 03 au 07 Janvier 2011            Indicateurs Sectoriels                                                                ...
Du 03 au 07 Janvier 2011                  Notre univers de valeurs                            Capitalisation Boursière   C...
Du 03 au 07 Janvier 2011Résultats semestriels 2010
Du 03 au 07 Janvier 2011            Contacts                                  AVERTISSEMENTDirecteur Analyse et Recherche ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Weekly actions 07 janvier 2011

1 005 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 005
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Weekly actions 07 janvier 2011

  1. 1. Weekly actions Du 03 au 07 janvier 2011
  2. 2. Du 03 au 07 Janvier 2011Sommaire Le MASI en dessus du seuil psychologique des 13 000 points. .3 Indicateurs Macro-économiques ................................... .4 Indicateurs sectoriels................................................. .6 Notre univers de valeurs............................................. .8 Résultats Semestriels 2010 .......................................... .9 Contacts ................................................................. .10
  3. 3. Du 03 au 07 Janvier 2011 Tendance du marché Le MASI en dessus du seuil psychologique des 13 000 points Évolution du marché depuis le 01/01/2010 Le marché entame la première semaine de l’année 2011 sur une 40000 14000 nette hausse. En effet cette semaine le MASI affiche un gain de 35000 13000 2,94%, propulsant l’indice en dessus du seuil psychologique des 30000 12000 11000 13.000points. Dans ce contexte, le baromètre de toutes les valeurs 25000 10000 20000 s’établit à 13 027,52. 9000 15000 8000 Cette tendance haussière a été soutenue par la bonne 10000 7000 performance de quelques grosses capitalisations, principalement 5000 6000 0 5000 les valeurs bancaires et minières. janv.-10 févr.-10 mars-10 avr.-10 mai-10 juin-10 juil.-10 août-10 sept.-10 oct.-10 nov.-10 déc.-10 Sur le marché central, cette progression s’est opérée dans des volumes assez significatifs et en appréciation comparée à la moyenne enregistrée en 2010.En effet, le volume moyen quotidien Marché Central Marché de bloc MASI des transactions s’est établit cette semaine à 490,0MDh, contre une moyenne annuelle de 411,5MDh. Soit une hausse de 20% comparée à l’année précédente. Le titre Addoha arrive en tête Évolution hebdomadaire du marché des valeur les plus actives avec un volume total de 435MDh. 1400,00 13100,00 Le secteur bancaire continue sur sa progression et affiche la 1200,00 13000,00 meilleure performance de la semaine 6,06%. Cette hausse provient 1000,00 12900,00 de la bonne tenue des deux titres Attijariwafa Bank et BCP qui 12800,00 grimpent respectivement de 8,23% et 4,76%. 800,00 12700,00 Parallèlement, le secteur des énergies et mines se redresse cette 600,00 12600,00 semaine et affiche la deuxième meilleur performance sectorielle 400,00 12500,00 3,98%. Une performance attribuée essentiellement aux deux titres 200,00 miniers, Managem et CMT, qui ont été propulsé respectivement 12400,00 vers de nouveaux sommets 772 Dh et 1800Dh, soit une hausse de 0,00 12300,00 13,36% et 12,50%. Cette appréciation s’explique par l’annonce de 03/01/2011 04/01/2011 05/01/2011 06/01/2011 07/01/2011 l’augmentation de capital de 900 millions DH réservée aux Marché central MASI actionnaires et salariés et qui servira à renforcer la structure financière de la société pour lui permettre de réaliser son important plan de développement. Principales contributions à l’évolution hebdomadaire de la capitalisation boursière Performances sectorielles hebdomadaires 6,05% 43,4% Banque 34,2% Energie et mines 4,40% Agroalimentaire 3,61% 8,9% 8,7% 5,2% 3,6% Immobilier 2,60% Distribution 2,53% A T T IJA R IW A F A IA M BCP ADDOHA M ANAGEM H O L C IM Assurance 2,03% Télécom 1,20% NTI 0,40% Sté de financement 0,11% Ciment -0,37% Matériaux de construction -1,01% Holding -2,07% Évolution des indicateurs dactivité du marché Clôture Variation Volume moyen quotidien (En MDh) 2011 31/12/2010 Semaine 2011 2010 Semaine 2011 2010 Var %MASI 13 027,52 12 655,20 2,94% 2,94% 21,17% Marché Central (MC) 490,2 490,2 411,5 19,1%MADEX 10 648,11 10 335,25 3,03% 3,03% 22,10% Marché de bloc (MB) - - 235,5 -Capitalisation (MMDh) 594 579 MC+MB 490,2 490,2 647,0 -24,2% Performances de la semaine Les plus fortes variations Les plus forts volumes (En MDh) Valeur Clôture Var % Volume Valeur Clôture MC MB Volume GlobalMANAGEM 772 13,36% 137,20 ADDOHA 109 435,2 - 435,2CMT 1 800 12,50% 118,62 ALLIANCES 753 384,5 - 384,5SOFAC 325 8,33% 0,77 IAM 156 357,3 - 357,3DISWAY 185 -5,99% 0,05 BCP 440 208,1 - 208,1DIAC SALAF 100 -8,72% 2,99 ATTIJARIWAFA Bank 441 154,7 - 154,7OULMES 851 -22,21% 0,75 MARCHE 13 028 2 451 - 2 450,8
  4. 4. Du 03 au 07 Janvier 2011 Indicateurs macro-économiques Balance commerciale (Biens) 12,9% 239 363 26,7% Novembre 2010 : les importations et les exportations de biens et 13 2 111 10 4 2 6 9 services ont enregistré respectivement une hausse de 12,9% et 26,5% par rapport au mois de novembre 2009.M Dhs - 2,3% Le solde commercial est déficitaire, il s’établit à –138,2 MMDH contre -135,0 MMDH un an plus tôt, ce qui ramène le taux de couverture à 48,9% contre 43,6% en Novembre 2009, soit une hausse de 5,3 points. - 13 5 0 9 4 - 13 8 2 16 Importations Exportations Deficit commercial Novembre 2009 Novembre 2010 Source : Office des Changes Recettes MRE et recettes de voyages 7,3% 7,8% 51 928 Novembre 2010: les recettes de voyages ont porté sur un montant de 46 059 49 664 48 381 51,9 MMDH contre 48,3 MMDH en 2009, en hausse de 7,3%. De même, 5,4% En M Dhs les recettes MRE ont enregistré une reprise de 7,8% à 49,6 MMDH. 24 865 26 201 Les recettes liées aux investissements et prêts privés étrangers enregistrent quant à elles une hausse de 5,4% au terme des dix premiers mois de l’année 2010, pour atteindre un montant de 26,2 MM DH contre 24,8 MM DH l’année précédente. Recettes MRE Recettes Voyages Recettes Investissements et prêts privés étrangers Novem bre 2009 Novem bre 2010 Source : Office des Changes Évolution des matières premières 07/01/2011 Semaine 31/12/2010 31/12/2010 31/12/2009 New Aluminium 2 518,0 1,94% 1,94% 2 470,0 2470,0 L’Or termine la semaine en baisse de 3,70% pour s’échanger ainsi à Zinc 2 400,0 -2,20% -2,20% 2 454,0 2454,0 1369,6 dollars lonce. Les cours des métaux précieux ont débuté lannée en reprenant leur souffle, reculant après de nouveaux Plom b 2 675,0 4,90% 4,90% 2 550,0 2550,0 sommets pour largent et le palladium, les investisseurs se détournant des valeurs refuge, dans un regain doptimisme sur la Argent 28,67 -7,28% -7,28% 30,9 30,9 reprise économique américaine. Cuivre 9 415,0 -1,93% -1,93% 9 600,0 9600,0 Or 1 369,6 -3,60% -3,60% 1 420,8 1420,8 Le prix du pétrole enregistre cette semaine une quasi stagnation 0,12%pour s’échanger à 92,20 $/baril. En effet, les prix du pétrole Baril de pétrole 92,2 0,12% 0,12% 92,1 92,1 ont reculé en fin de semaine à New York suite aux décevantes statistiques de lemploi aux États-unis refroidissant loptimisme des Source: Reuters opérateurs des marchés énergétiques. MAD/ Euro/ Dollar New 11,19 8,70 11,17 Leuro senfonce sous 1,30 dollar 11,17 11,16 8,65 8,60 11,15 8,52 8,56 8,48 8,55 Malgré la déception de lemploi aux USA, leuro continuait de senfoncer 11,13 8,50 en fin de semaine, sous le seuil de 1,30 dollar, la défiance du marché des 11,11 11,13 11,12 11,11 8,45 changes vis-à-vis de la zone euro compensant des chiffres de lemploi 11,09 8,38 8,40 décevants aux États-unis. 11,07 8,37 8,35 8,30 Selon des chiffres officiels, léconomie américaine a créé 103.000 emplois 11,05 3-janv. 4-janv. 5-janv. 6-janv. 7-janv. 8,25 en décembre, soit bien moins quanticipé par les analystes (150.000). Le taux de chômage a baissé bien plus que prévu, à 9,4%, mais surtout en EUR/MAD USD/MAD raison du découragement de nombreux demandeurs demplois, qui ont Source: Reuters cessé leur recherche.
  5. 5. Du 03 au 07 Janvier 2011 Indicateurs macro-économiques Finances publiques 0,4% 169 681 170 379 1,6% Octobre 2010: L’évolution des recettes et des dépenses ordinaires à fin Octobre 2010 a dégagé un solde ordinaire positif de 8,1MMDh contre 119 095 121 003 25,4MMDh à fin Octobre 2009. -0,80% 26 895 En dépit d’un solde positif des Comptes Spéciaux du Trésor (hors fonds de 36976 36422 25 394 soutien des prix et fonds spécial routier) de 1,5 MMDH, le déficit budgétaire a atteint 26,5 MMDh après un léger excédent de 760 MDh à fin -3 238 juillet 2009. Recettes ordinaires Dépenses ordinaires Investissement Compensation Novembre 2009 Novembre 2010 Source : Trésorerie Générale du Royaume Bons du Trésor (marché secondaire) 5 ,5 % 5 2 s e ma in e s 5 ans 10 ans 5 ,0 %La réunion du conseil de Bank al Maghrib, tenue mardi 21 Septembre 4 ,5 %2010, a abouti à un statu quo du taux directeur à 3.25% qui demeureintouché depuis une année. Le maintien du taux directeur à un niveau 4 ,0 %stable répond en effet à une logique inflationniste de stabilité des prix. 3 ,5 % 3 ,0 % 2 ,5 % 2 ,0 % 01/12/05 01/03/06 30/05/06 28/08/06 26/11/06 24/02/07 25/05/07 23/08/07 21/11/07 19/02/08 19/05/08 17/08/08 15/11/08 13/02/09 14/05/09 12/08/09 10/11/09 08/02/10 09/05/10 Source : Reuters Chômage 11,5 10,9 10,8 11,0 10,5 9,9 9,9 10,0 T3 2010: Le taux de chômage s’est établi au troisième trimestre 9,9 9,9 9,7 9,8 10,0 9,7 9,6 9,6 9,6 9,6 2010 à 9% au niveau national (13,8% en milieu urbain et 3,8% en 9,5 9,1 9,0 9,0 milieu rural) contre 9,8% au même trimestre de l’année 2009. 9,0 8,0 8,5 8,0 8,2 7,5 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 Trim 4 Trim 1 Trim 2 Trim 3 2006 2007 2008 2009 2010 Source: Ministère des Finances et de la Privatisation Inflation - 0,7 % en Novembre 2010 111 110 109Novembre 2010: L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du 108mois de Novembre 2010, une baisse de 0,7% due principalement à : 107 IPC 106 * Une baisse des prix des fruits de 17,6% et des légumes de 1,5% ; 105 104 * Une légère baisse de 0,1% de l’indicateur mensuel d’inflation 103 sous-jacente contre une hausse de 0,5% sur une année. 01/01/2009 01/02/2009 01/03/2009 01/04/2009 01/05/2009 01/06/2009 01/07/2009 01/08/2009 01/09/2009 01/10/2009 01/11/2009 01/12/2009 01/01/2010 01/02/2010 01/03/2010 01/04/2010 01/05/2010 01/06/2010 01/07/2010 01/08/2010 01/09/2010 01/10/2010 01/11/2010 Source : Haut Commissariat au Plan
  6. 6. Du 13 au 17 Septembre 2011 Du 03 au 07 Janvier 2010 Indicateurs Sectoriels Secteur des télécommunications En millions En millions En millions 1 0% 2 4 14,0% 234 3,7 3,7 31 3,5 3,432 3,3 3,430 28 12,0% 1,6 27 1 0% 0 3,1 1,528 25 3,0 25 3 2,826 24 24 2,7 2,8 1,4 23 10,0%24 21 22 21 80% 1,222 1,120 8,0% 1,018 60% 2 1 0,816 6,0% 0,814 0,7 0,712 40% 0,610 4,0% 1 8 6 20% 2,0% 4 2 0 0% 0 0,0% 0 M ar- Jun-0 8 Sep - Dec- M ar- Jun-09 Sep- Dec- M ar- Jun-1 Sep-10 0 M ar- Jun- Sep- Dec- M ar- Jun- Sep - Dec- M ar- Jun-10 Sep- M ar- Jun- Sep- Dec- M ar- Jun- Sep- Dec- M ar- Jun- Sep- 08 08 08 09 09 09 10 08 08 08 08 09 09 09 09 10 10 08 08 08 08 09 09 09 09 10 10 10 Téléphonie mobile Taux de pénétration Téléphonie f ixe Taux de pénétration Internet Source: Agence Nationale de Réglementation des TélécommunicationsT3 2010 : Selon l’ANRT, le marché du mobile a enregistré une croissance de 9,41% par rapport au T3 2009 et le taux de pénétration a atteint 96.79%soit une hausse de 16 points par rapport au T3 2009. En termes de part de marché, l’opérateur historique détient 54,8% du parc mobile suivi de MédiTélécom avec 34,9% pour et Wana corporate avec 10,1% . Le marché de la téléphonie fixe a progressé de 0,62% avec un taux de pénétration de11,76% contre 10,89% au T3 2009. Le marché Internet est toujours en progression en enregistrant une augmentation dans le parc global de 9,83% aucours de T3 2010,et de 57,13% sur une année. Arrivées de touristes et nuitées New 3 500 60% Novembre 2010 : au cours du mois de novembre 2010, le volume 51% 3 000 50% des nuitées réalisées dans les établissements classés a enregistré 2 500 40% une hausse de +9% par rapport à novembre 2009. Cette tendance 37% 1000s 2 000 30% positive est attribuable en grande partie aux touristes 1500 1 141 1 247 non-résidents dont les nuitées ont augmenté de +11%, soit 88% des 20% 1000 645 695 nuitées additionnelles. Les nuitées des résidents ont également 500 10% augmenté, mais dans une moindre mesure (+5%). 0 0% Par ailleurs, le nombre darrivées de touristes aux postes frontières Novembre 09 Novembre 10 a augmenté de +8% durant ce mois de novembre 2010 (+12% pour Nuitées dans les EHC(1) les touristes étrangers et +3% pour les MRE). Arrivées de touristes aux postes frontières Taux doccupation des chambres Source: Ministère du tourisme Concours bancaires 750 11%704,0 634 650Novembre 2010: Selon Bank Al Maghrib, les créances sur l’économie ont 550progressé de 11% par rapport au mois de novembre 2009. L’encours total 450 MMDhss’élève ainsi à 704 MMDH. 350 10% 18%Les crédits immobiliers atteignent 188 MMDH, en hausse de 10% 250 188 172comparée à l’année dernière. 150 7% 114 134Les crédits à l’équipement s’élèvent à 134 MMDH, enregistrant une 50 30 33croissance de 18% par rapport à Novembre 2009. -50Quant aux crédits à la consommation, leur montant atteint Crédits à limmobilier Crédits à la Crédits à Créances sur33 MMDH signant une progression de 7% par rapport à Novembre 2009. consommation léquipement léconomie Novembre 2009 Novembre 2010 Source: Bank Al Maghrib
  7. 7. Du 03 au 07 Janvier 2011 Indicateurs Sectoriels Indice de la production industrielle250 0,3% 13,0%200 3,4% -2,5% T3 2010: Selon le HCP, L’indice de la production des industries150 12,0% 6,3% manufacturières a enregistré une augmentation de 2,6% au cours du troisième trimestre 2010 par rapport à la même période de 2009.100 Cette évolution résulte notamment de l’augmentation de la production 50 des industries alimentaires de 3,4%, des industries textiles de 6,3%, des articles d’habillement et fourrures de 9,8%, du raffinage de 0 pétrole de 33,1% et des industries chimiques de 2,6%. Industrie du automobiles Industrie Mines alimentaire Electricité Industrie Industrie L’indice de la production de l’énergie électrique a, de son côté, textile enregistré une hausse de 13,0%. T3 2009 T3 2010 Source: Haut commissariat au plan Ventes de cimentNew M illio n sT o n n es -3,4%Novembre 2010 : Le cumul de la consommation du ciment à fin 1,11novembre 2010 a enregistré un léger recul de 1,76%, passant de 0,8613,596 millions de tonnes à fin novembre 2009 à 13,357 millionsde tonnes à fin novembre 2010.La consommation du mois de novembre 2010 a avoisiné0,857 million de tonnes contre 1,109 million de tonnes ennovembre 2009, soit une régression, mois à mois, de 22,71%, quise traduit par l’arrêt des activités des chantiers à l’occasion del’Aïd Al Adha. Novembre 09 Novembre 10 Source: Association Professionnelle des Cimentiers Ventes automobiles 85 665,00 -3,7% Novembre 2010 : Les ventes de voitures neuves ont accusé en ce mois de Novembre un repli de 3,7% par rapport à la même période 82 495,00 de l’année précédente. Au total 82 495 unités ont été écoulées en 2010 contre 85 665 en 2009. Novembre 09 Novembre 10 Source: Association des importateurs de véhicules au Maroc
  8. 8. Du 03 au 07 Janvier 2011 Notre univers de valeurs Capitalisation Boursière Cours/Indice au PRICE EARNING PRICE TO BOOK Performance DIVIDEND YIELD ROE (%) (KDH) 07/01/2011 RATIO VALUE Semaine 31/12/2010 10e 10e 10e 10eTELECOM 136 963 054,0 3,87% 3,87% 15,0 7,3 6,6% 48,9%IAM 136 963 054,0 155,8 3,87% 3,87% 15,0 7,3 6,6% 48,9%AGROALIMENTAIRE 35 346 525,2 0,48% 0,48% 21,9 4,4 4,3% 24,4%SBM 6 582 718,3 2330,0 6,93% 6,93% 18,0 4,6 5,6% 25,9%CENTRALE 11 822 100,0 12550,0 0,00% 0,00% 17,1 6,0 4,9% 36,6%COSUMAR 8 382 114,0 2000,0 2,56% 2,56% 15,1 3,0 4,3% 20,4%LESIEUR 4 020 384,7 1455,0 0,34% 0,34% 52,9 2,7 1,2% 4,9%ASSURANCE 15 350 489,4 1,94% 1,94% 25,5 4,2 2,8% 17,7%WAFA ASSURANCE 10 143 000,0 2898,0 2,08% 2,08% 17,9 3,7 2,0% 22,0%ATLANTA 4 631 489,4 75,0 1,35% 1,35% 43,5 4,7 4,0% 10,6%BANQUE 187 210 530,1 3,92% 3,92% 29,8 3,7 1,9% 15,1%ATTIJARIWAFA BANK 85 014 720,4 440,5 8,23% 8,23% 21,2 3,7 1,6% 18,8%BMCE BANK 43 678 701,1 254,0 -2,68% -2,68% 60,4 5,2 1,4% 10,3%BMCI 13 942 785,2 1050,0 1,94% 1,94% 17,4 2,2 5,1% 12,8%BCP 29 220 729,1 440,0 4,76% 4,76% 19,1 2,5 1,5% 13,6%CDM 7 874 061,7 910,0 0,55% 0,55% 17,2 3,0 3,4% 18,3%CIH 7 479 532,7 328,0 -0,62% -0,62% 28,3 2,6 1,8% 9,2%MATERIAUX DE CONSTRUCTION 9 749 140,9 -0,02% -0,02% 28,7 0,6 2,5% 10,3%SONASID 6 836 700,0 1753,0 -2,61% -2,61% 34,2 NE NE 7,1%ALM 652 335,6 1400,0 0,72% 0,72% 11,4 1,6 4,8% 14,7%COLORADO 846 000,0 94,0 0,00% 0,00% 10,6 3,2 4,3% 30,4%CIMENT 65 691 410,0 0,24% 0,24% 17,0 4,3 3,3% 27,5%CIMAR 16 673 584,6 1155,0 -3,75% -3,75% 15,4 3,3 2,6% 22,8%HOLCIM 11 703 800,0 2780,0 4,75% 4,75% 13,9 4,3 4,5% 33,6%LAFARGE 37 314 025,4 2136,0 0,75% 0,75% 18,7 4,8 3,2% 27,6%CHIMIE 1 360 484,6 0,78% 0,78% 14,8 1,5 4,4% 10,5%SNEP 955 200,0 398,0 -0,50% -0,50% 14,1 1,7 4,2% 12,2%DISTRIBUTION 9 104 330,9 3,29% 3,29% 25,0 4,3 2,1% 14,6%AUTO-HALL 4 527 424,0 95,9 5,99% 5,99% 21,6 2,6 1,8% 12,4%AUTO NEJMA 1 564 570,7 1529,0 0,00% 0,00% 13,9 3,5 2,9% 27,6%ENERGIE & MINES 25 310 492,1 5,33% 5,33% 15,6 4,2 2,8% N.S.SAMIR 7 020 802,4 590,0 0,34% 0,34% NS 2,1 1,3% N.S.AFRIQUIA GAZ 5 775 000,0 1680,0 0,66% 0,66% 18,1 3,2 4,7% 18,2%MANAGEM 6 567 960,6 772,0 13,36% 13,36% 29,9 6,0 1,9% N.S.CMT 2 673 000,0 1800,0 10,70% 12,50% 10,1 6,5 6,4% 63,3%HOLDING 4 613 596,2 -3,34% -3,34% 17,1 2,7 3,7% 16,7%DELTA HOLDING 3 963 900,0 90,5 -0,77% -0,77% 16,9 2,9 3,6% 18,1%IMMOBILIER 75 518 550,0 0,97% 0,97% 39,4 5,1 1,3% 17,7%ADDOHA 34 193 250,0 108,6 4,38% 4,38% 29,7 3,8 1,4% 21,9%CGI 32 214 000,0 1750,0 -1,69% -1,69% 55,9 6,9 1,1% 12,8%ALLIANCES 9 111 300,0 753,0 -0,53% -0,53% 17,5 3,1 1,3% 19,2%NTI 2 556 713,6 0,58% 0,58% 19,4 2,8 4,2% 23,6%HPS 562 879,2 800,0 2,30% 2,30% 16,1 3,6 3,0% 23,9%M2M Group 314 171,8 485,0 -1,02% -1,02% 15,6 2,2 3,1% 14,7%Sté DE FINANCENEMENT 8 162 060,2 1,08% 1,08% 11,9 2,7 5,5% 20,5%EQDOM 2 705 805,0 1620,0 0,00% 0,00% 11,2 2,0 6,4% 18,4%TOURISME 1 737 796,8 3,20% 3,20% 66,1 2,1 0,0% 3,2%RISMA 1 737 796,8 278,9 3,20% 3,20% 66,1 2,1 0,0% 3,2%MASI 593 930 423,6 13 027,52 2,94% 2,94% 24,4 4,8 3,6% 27,0%
  9. 9. Du 03 au 07 Janvier 2011Résultats semestriels 2010
  10. 10. Du 03 au 07 Janvier 2011 Contacts AVERTISSEMENTDirecteur Analyse et Recherche Risques L’investissement en valeurs mobilières est une opération à risques. Ce document s’a- dresse à des investisseurs avertis.Abdelaziz Lahlou La valeur et le rendement d’un investissement peuvent être influencées par plusieurs+212 522 43 68 37 aléas notamment l’évolution des taux d’intérêt, des taux de change devises, de l’offre et la demande sur les marchés.ab.lahlou@attijari.ma Les performances antérieures n’assurent pas une garantie pour les réalisations postérieu- res. Aussi, les estimations des réalisations futures pourraient être basées sur des hypo- thèses qui pourraient ne pas se concrétiser. Limites de responsabilitéAnalystes Senior L’investisseur admet que ces opinions constituent un élément d’aide à la décision. Il endosse la totale responsabilité de ces choix d’investissement. Attijari Intermédiation ne peut en aucun moment être considéré comme étant à l’origine de ses choix d’investisse-Achraf Bernoussi ment.+212 522 43 68 31 Ce document ne peut en aucune circonstance être considéré comme une confirmation officielle d’une transaction adressée à une personne ou une entité et aucune garantie nea.bernoussi@attijari.ma peut être donnée sur le fait que cette transaction sera conclue sur la base des termes et conditions qui figurent dans ce document ou sur la base d’autres conditions. La Direction analyse et Recherche n’a ni vérifié ni conduit une analyse indépendante desTaha Jaidi informations figurant dans ce document. Par conséquent, La Direction Analyse et Recher- che ne fait aucune déclaration ou garantie ni ne prend aucun engagement envers les+212 522 43 68 23 lecteurs de ce document, de quelque manière que ce soit (expresse ou implicite) au titret.jaidi@attijari.ma de la pertinence, de l’exactitude ou de l’exhaustivité des informations qui y figurent ou de la pertinence des hypothèses auxquelles elle fait référence. En tout état de cause, il appartient aux lecteurs de recueillir les avis internes et exter- nes qu’ils estiment nécessaires ou souhaitables, y compris de la part de juristes, fiscalis- tes, comptables, conseillers financiers, ou tous autres spécialistes, pour vérifier notam- ment l’adéquation de la transaction qui leurs sont présentées avec leurs objectifs et contraintes et pour procéder à une évaluation indépendante. La décision finale est laEconomiste seule responsabilité de l’investisseur. La Direction Analyse et Recherche ne saurait être tenue pour responsable des pertes financières ou d’une quelconque décision prise sur le fondement des informations figu-Rabie Baddou rant dans la présentation.+212 522 54 50 54 Sources d’informationr.baddou@attijariwafa.com Nos publications se basent sur une information publique. La Direction Analyse et Recher- che œuvre pour l’exhaustivité et la fiabilité de l’information fournie. Néanmoins, elle n’est en mesure de garantir ni sa véracité ni son exhaustivité. Les opinions formulées émanent uniquement des analystes rédacteurs. Ce document et toutes les pièces jointes sont fondés sur des informations publiques et ne peuvent en aucune circonstance être utilisés ou considérés comme un engagement de la Direction Recherche.Analystes Financiers Changement d’opinion Les recommandations formulées reflètent une opinion constituée d’éléments disponiblesFatima Azzahraa Belmamoun et publiques pendant la période de préparation de la dite note. Les avis, opinions et toute autre information figurant dans ce document sont indicatifs et peuvent être modi-+212 522 43 68 26 fiés ou retirés à tout moment sans préavis.f.belmamoun@attijari.ma Indépendance de la Direction Analyse & Recherche Attijari Intermédiation peut procéder à des décisions d’investissement qui sont en contradiction avec les recommandations ou les stratégies publiées dans les notes deFatima Zahra Benjdya recherche.+212 522 43 68 26 Rémunération et courant d’affaires Les analystes financiers responsables de l’édition de la préparation de ce rapport reçoi-f.benjdya@attijari.ma vent des rémunérations basées sur des facteurs divers, tels que la qualité de la Recher- che et la pertinence des sujets abordés. Attijari Intermédiation et/ou sa maison mère maintiennent un courant d’affaires avec les sociétés couvertes dans les publications de la Direction Analyse et Recherche.Analyste Taux Adéquation des objectifs La Direction Analyse et Recherche ne produit pas des notes de recherche à la demande. Ses publications ont été préparées abstraction faite des circonstances financières indivi-Lamyae Oudghiri duelles et des objectifs des personnes qui les reçoivent.+212 522 43 68 01 Les instruments et les stratégies traitées pourraient ne pas convenir à l’ensemble des investisseurs. Pour cette raison, reposer une décision d’investissement uniquement surl.oudghiri@attijari.ma ces opinions pourrait ne pas mener vers les résultats escomptés. Propriété et diffusion Ce document est la propriété de la Direction Recherche d’Attijari Intermédiation. Ce support ne peut être dupliqué, copié en partie ou en globalité sans l’accord écrit de la Direction Recherche. Ce document ne peut être distribué que par Attijari Intermédiation ou une des filiales du Groupe. Autorité de tutelle La Direction Analyse et Recherche est soumise à la supervision du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières. Toute personne acceptant la réception de ce document est liée par les termes ci-dessus.

×