Smart[er] city, la ville en travaux

6 948 vues

Publié le

À l'occasion du Frenchweb Day IOT, Elodie Bongrain, directrice de l’activité FABERNOVEL OBJET est intervenue sur un sujet complexe qui peine à être défini : la Smart[er] City.
La Smart[er] City, est une ville en perpétuelle mutation, qui jour après jour devient plus intelligente. la ville est de nouveau en travaux. Toutes ses composantes (réseaux infrastructures, humains, objets) se connectent grâce à des technologies nouvelles : capteurs, protocoles de communications, solutions de stockage et intelligence artificielle. De nouvelles fonctionnalités apparaissent pour redéfinir son usage. Et c’est bien en ça que la ville tend vers le Smarter : de nouvelles technologies pour optimiser son fonctionnement et améliorer la vie des humains qui la peuplent.

Publié dans : Technologie
1 commentaire
12 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 948
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
981
Actions
Partages
0
Téléchargements
166
Commentaires
1
J’aime
12
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Smart[er] city, la ville en travaux

  1. 1. SMARTER CITIES & IOT Présentation réalisée dans le cadre du Frenchweb Day IoT
  2. 2. //2 LA VILLE 66% 180 000 Personnes emménagent en ville chaque jour De la population mondiale vivra en ville d’ici 2050 (contre 54% aujourd’hui)
  3. 3. //3 EN CRISE
  4. 4. //4 UNE SOLUTION: LA VILLE INTELLIGENTE ? Futur et Futurisme
  5. 5. //5 LA VILLE NE CHANGE PAS D’APPARENCE Songdo, Corée du Sud Une « Smart City » sortie de terre Songdo prend à Paris ses boulevards, à NYC Central Park et à Venise ses canaux.
  6. 6. //6 Multiplication des capteurs qui récoltent, envoi des données qualifiées et géolocalisées sur les réseaux, les flux, les objets, les usages des acteurs de la ville. Multiplication des protocoles de communications en fonction de nouveaux besoins de transfert de l’information (Sigfox, LoRa, Wifi, Bluetooth..) Apparition des solutions en cloud pour héberger les quantités croissantes, voir exponentielles, de données Démultiplication de l’intelligence artificielle grâce à la combinaison des data récoltées et d’algorithmes de plus en plus puissants. Géolocalisation Temps réel Modélisation et prédictif Réalité augmentée ELLE S’UPGRADE: UNE VILLE EN TRAVAUX UNE NOUVELLE COUCHE INVISIBLE DE TECHNOLOGIES ET DE FONCTIONNALITÉS
  7. 7. //7 LES COMPOSANTES DE LA VILLE SE CONNECTENT Réseaux & flux Capter le pouls, les flux, les mouvements de la ville : l’eau, l’électricité, les transports publics, transports aériens Bâtiments & infrastructures A partir de la donnée de géolocalisation, capter des informations sur l’état et l’environnement des infrastructures Nos Objets Devenus sensitifs et intelligents, nos objets personnels captent des données pour mieux nous comprendre et nous servir (maisons, voitures) Humains L’humain devient un capteur, un émetteur, et un consommateur de données. Au centre des préoccupations, il devient un véritable acteur de la ville
  8. 8. //8 UNE VILLE QUI SE CONNECTE… POUR QUOI FAIRE ? Optimiser son fonctionnement Améliorer la vie des humains •  Maintenance prédictive de ses infrastructures et de ses réseaux •  Data Management et optimisation des flux de ressource (énergie, eau) •  Scalabilité de la gestion des déchets •  Monitoring et amélioration des conditions environnementales •  Décongestionner ses rues et optimiser son réseau de transport •  Crowdsourcing des besoins de ses habitants •  Renforcer la sécurité publique grâce au data monitoring et algorithmes prédictifs •  … •  Personnaliser leur expérience de la ville •  Faciliter le quotidien grâce à l’assistance d’intelligences artificielles •  Economiser grâce au suivi des activités et à des recommandations associées •  Permettre des interactions riches et contextualisées entre les humains et leurs villes •  Utiliser la technologie pour informer et permettre le choix •  … Les avantages d’utilisation, les gains de temps, le confort et la performance que l’on trouve sur nos smartphones et ordinateurs n'ont pas pénétré pas dans notre monde physique. La promesse de l’IoT, c’est apporter le bénéfice du digital dans notre monde réel.
  9. 9. //9 Réseaux Connectés Infrastructures Connectés Citoyens Connectés + + = Smart City ? UNE SMART CITY + Objets Connectés
  10. 10. SMARTER CITY SMART CITY
  11. 11. //11 LA VILLE EST DÉJÀ SMART… Haussmann (XIXème): •  Réseaux routiers: grands boulevards •  Réseaux de distribution de l’eau et des égouts •  Réseaux de distribution d’énergie (gaz) •  Création d’espaces verts
  12. 12. //12 …SMARTER… Métro Parisien (XXème)
  13. 13. //13 ….AND SMARTER CITY Un nouvelle évolution (XXIème): •  Un changement itératif: inutile de casser pour reconstruire •  L’intelligence viendra de la connectivité et de l’information
  14. 14. //14 PAR DES ACTEURS HISTORIQUES ET DES NOUVEAUX ENTRANTS Acteurs publics Géants industriels Constructeurs immobiliers Opérateurs Startups Constructeurs automobiles + …
  15. 15. //15 3 PRÉREQUIS CITY-AS-A-PLATFORM_ HUMAN [ ] CENTRIC_ ROI-ORIENTED_
  16. 16. CITY-AS-A-PLATFORM
  17. 17. //17 UNE PLATEFORMISATION INÉLUCTABLE L’OPTIMUM TECHNOLOGIQUE INTERNET La plateforme apparaît comme le modèle dominant d’organisation. L’infrastructure physique d’internet est conçue comme une plateforme. Les géants du web sont eux des plateformes digitales. Ils essaient désormais d’investir le monde physique pour devenir la plateforme de nos objets à l’image d’Amazon Echo.
  18. 18. //18 LA VILLE EN VOIE DE PLATEFORMISATION Le Larousse définit l’intelligence comme la capacité humaine à concevoir et saisir les rapports entre les choses. Par analogie, la ville va devenir de plus en plus intelligente à mesure que ses composantes s’interconnectent et qu’elle se structure en plateforme permettant ainsi une meilleure compréhension des rapports entre ses éléments constitutifs.
  19. 19. //19 UN ENJEU D’INTEROPERABILITÉ API transport API quantified-self API trafic API maison connectée API réseaux des villes API énergie DE PROPRIÉTÉ ET DE SÉCURITÉ 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4 5 6
  20. 20. //20 CONNECTHINGS CONNECTE LA VILLE ET MANAGE SES INTERACTIONS AVEC L’HUMAIN La startup française Connecthings équipe la ville (mobilier urbain, monuments…) de balises permettant aux habitants d’interagir contextuellement avec leur environnement par l’intermédiaire de leurs smartphones. Après avoir installé ces balises, Connecthings en permet l’exploitation (push d’informations…) par différents acteurs (magasins, transporteurs, municipalités…) grâce à son software associé. Une réelle logique de plateforme déjà appliquée dans une vingtaines de villes dans le monde parmi lesquelles Rio, Barcelone, New York et Nice.
  21. 21. //21 GENERAL ELECTRICS CRÉE SA PLATEFORME •  GE a installé des lampadaires intelligents à LED à San Diego et Jacksonville •  Permettent des économies de 70% d’énergie pour les villes (lumière tamisée, voire éteinte en fonction de la présence de passants) •  Les ampoules contiennent divers capteurs additionnels (vidéo, météo, audio…) •  Ils sont couplés à sa plateforme Predix sur laquelle sont récoltées les données •  GE propose aux développeurs d’utiliser les données pour développer de nouveaux services •  Une monétisation sur la vente de données plutôt que la vente d’ampoules
  22. 22. //22 Magnétique – Co-créée La platformisation permet de capitaliser sur la créativité d’acteurs multiples sur un même socle technologique. Temps-réel – Adaptable La platformisation permet de comprendre de façon complète et en temps réel les évènements de la ville. Elle permet un fonctionnement en béta perpétuelle et l’amélioration permanente. Infinie – Profondément scalable L’architecture du système lui permet d’englober progressivement l’ensemble de la ville. Plus des capteurs sont ajoutés à la plateforme, plus elle est efficace. Intime – Personnalisable et customizable La platformisation permet le développement de nombreuses applications concurrentes et donc le choix par les utilisateurs de celles qu’ils préfèrent. LES POUVOIRS D’UNE VILLE PLATEFORME 4 AVANTAGES STRUCTURELS L’urbanisme du XXIème siècle
  23. 23. HUMAN CENTRIC [ ]CITOYEN SHOPPER TOURISTE GAMER SPORTIF WORKERS
  24. 24. //24 SMARTPHONE IS EATING THE CITY L’HUMAIN S’APPROPRIE LA VILLE La démocratisation du smartphone a changé notre rapport à la ville. Grâce à la géolocalisation, chaque individu se réapproprie sa ville, désormais capable de s’y repérer précisément et d’identifier les lieux susceptibles de l’intéresser dans son environnement. Grâce à des applications comme «  Fix My City  », l’humain est capable de signaler les problèmes qu’il rencontre au quotidien dans ses interactions avec la ville. Enfin, le développement de la réalité augmentée avec par exemple l’application «  Pokemon Go  » qui transforme la ville en terrain de chasse de Pokemons, l’humain réinvente sa ville et y appose une nouvelle couche en fonction de ce qu’il désire y voir. Le smartphone s’impose comme une nouvelle fenêtre de l’humain sur la ville.
  25. 25. //25 DE CITY-CENTRIC À HUMAN-CENTRIC Smart Infrastructure Smart Citizen Smart Governance and Education Smart Healthcare Smart Building Smart Mobility Smart Energy Smart Environment Les nouveaux usages induits par l’utilisation du smartphone et les autres « personal-tech » nous font passer d’une vision centrée sur la ville dans laquelle l’humain doit s’insérer, à une vision de la ville qui s’adapte à ses habitants et visiteurs pour leur fournir les services appropriés en fonction de leurs besoins. C’est la naissance de la City-As-A- Service.
  26. 26. //26 LA LOI DE L’USAGE L’adoption doit être au cœur de vos préoccupations
  27. 27. //27 LA TECHNOLOGIE N’EST QU’UN MOYEN LE DESIGN POUR MIEUX SERVIR Uber, Velib ou Autolib sont avant tout des services désignés pour remplir un besoin humain clairement identifié. La technologie n’est qu’un outil qui permet la réalisation de ces services. Intelligence > Technologie
  28. 28. //28 CONCEVOIR POUR INCITER LE DESIGN VECTEUR D’USAGE VS Linky et Nest ont été conçus avec un objectif commun : permettre aux utilisateurs de surveiller et diminuer leurs consommations d’énergie. Néanmoins alors que Nest fait l’unanimité, de nombreuses critiques pointent la mauvaise expérience utilisateur de Linky, remettant en cause son efficacité. La ville ne sera plus intelligente que si les humains participent activement aux initiatives engagées. Plus qu’un luxe, le design est essentiel à la smart city: il est vecteur d’usage
  29. 29. //29 ET DEMAIN, L’EXPERIENCE ULTIME SERA INTERFACE LESS WE MAKE TECHNOLOGY DISAPPEAR Au fur et à mesure que la ville se connecte, les interactions hommes-villes se multiplient. Il est nécessaire de penser les interfaces pour éviter une sollicitation croissante des humains par les machines. La possibilité d’une expérience sans interface, où l’humain n’aura pas à mentionner ses besoins ni à dialoguer avec les machines ? Une utopie nécessaire sur laquelle travaillent déjà des géants comme Google et des startups comme Snips.
  30. 30. ROI-ORIENTED
  31. 31. //31 DE MULTIPLES OPPORTUNITÉS POUR LES ENTREPRISES DE TOUTES LES INDUSTRIES Asset builders Technology creators Platform Orchestrators Service providers Dans une ville plateforme, 4 profils d’entreprises émergent, chacune apportant leur pierre à l’édifice. Toute entreprise souhaitant participer activement à la Smart City soit comprendre lequel de ces rôles elle peut tenir pour ajuster sa stratégie. On notera que ces profils ne sont pas mutuellement exclusifs et que des acteurs comme GE se positionnent sur plusieurs d’entre-eux. Construisent, développent et vendent les actifs physiques de la ville. Créent des réseaux d’individus et d’objets permettant l’échange, la communication et la co-construction. Développent et vendent des solutions technologiques (hardware & software) Conçoivent et proposent des services aux humains et acteurs de la ville.
  32. 32. //32Sources : World Economic Forum 2015 1 Efficacité opérationnelle •  Optimiser l’utilisation des ressources (matière, machines, humain) •  Diminuer les coûts d’exploitation •  Améliorer le productivité •  Ex : EDF Nouveaux produits et services •  Business model du product-as-a-service ou pay-per-use •  Création de nouveaux services basés sur du software (analyse de données, algorithmes) •  Valorisation / monétisation des datas •  Ex : Connecthings, Uber, General Electrics Economie de la performance •  Business model du Pay- per-outcome •  Création de nouveaux écosystèmes connectés (partenaires industriels) •  Ex : General Electrics Economie autonome et dynamique •  Analyse et modélisation de la ville en continu et alignement en conséquence des services et ressources de la ville par une automatisation complète •  Ex : to be defined court-terme long-terme 2 3 4 DE NOUVELLES SOURCES DE PROFIT La connectivité de la ville est à l’origine de nouveaux business models pour les entreprises, réalisables à plus ou moins long terme.
  33. 33. //33 UN ENORME POTENTIEL ECONOMIQUE POUR LES VILLES Entre $930Bn et $1700Bn d’économies par an (dès 2025) Trafic et véhicules intelligents Monitoring de la qualité de l’eau et de l’air Management des ressources Sources : McKinsey
  34. 34. //34 LA BANKABLE CITY UN OBJECTIF MAJEUR POUR LES VILLES Mais plus qu’un objectif financier, la smart city porte un enjeu d’attractivité pour les villes. Fidèle à sa définition première, la ville cherche à attirer citoyens, entreprises, touristes et capitaux pour se développer jour après jour.
  35. 35. CONCLUSION
  36. 36. //36 Un processus: Une structure: Une philosophie: Un levier: SMARTER CITY LA PLATEFORME HUMAN CENTRIC ROI-ORIENTED LA SMARTER CITY, EN BREF
  37. 37. 37 // NEW YORK 150 West 25th St. , Suite 503 New York, NY 10001 +1415 298 02 09 meet_nyc@fabernovel.com // MOSCOW 3-iy Monetchikovskiy Peureulok 17, Stroenie 2 Moscow 11054 Russia +7(999) 639 80 82 meet_moscow@fabernovel.com // PARIS 17 rue du faubourg du Temple 75010 Paris +33 1 42 72 20 04 meet_paris@fabernovel.com // SAN FRANCISCO 169 11th St. San Francisco, CA 94103 USA +1415 626 6406 meet_sf@fabernovel.com PARIS 17 rue du faubourg du Temple 75010 Paris +33 1 42 72 20 04 meet_paris@fabernovel.com SAN FRANCISCO 169 11th St. San Francisco, CA 94103 USA +1415 626 6406 meet_sf@fabernovel.com LISBON Avenida Sabóia, 514 - 1º 2765-277 Monte Estoril +351 214 683 623 meet_lisbon@fabernovel.com Contact : Elodie Bongrain, directrice de l’activité Objet FABERNOVEL elodie.bongrain@fabernovel.com TOULOUSE 2, rue d’Austerlitz 31000 Toulouse +33 5 81 34 32 meet_toulouse@fabernovel.com

×