26 face.infos 26_mars2014

801 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
801
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
218
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

26 face.infos 26_mars2014

  1. 1. Najat Vallaud Belkacem DR« L’admission des femmes à l’égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation, et elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain » Stendhal Lettre d’information de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  |  Le grand mouvement social des entreprises sur les territoires FACE.infos › 26 La lettre d’information de FACE est cofinancée par l’Union Européenne 7  Remise des prix du concours ÉgalitéE Les prix du concours ÉgalitéE 2014, mis en place par le Ministère des Droits des Femmes, en partenariat avec FACE et IMS, ont été remis le 7 mars. 4  FACE partenaire du deuxième Forum mondial des femmes francophones à Kinshasa. 5  Lancement de la Fondation Égalité Mixité 15 responsables de grands groupes étaient présents autour de N. Vallaud Belkacem, G.Mestrallet et J.P. Bailly pour la création de la Fondation Égalité Mixité, sous l’égide de FACE. DR DR DR Égalité, Mixité, Entreprise… L’emploi féminin se concentre aujourd’hui essentiellement sur une douzaine de familles professionnelles. Certaines professions sont marquées par une désaffection des femmes. D’autres ne laissent aucune place aux hommes. Cette réalité pèse négativement sur les choix individuels, contraints par le poids des préjugés ; elle pèse négativement sur notre économie et la compétitivité de nos entreprises dont certaines peinent à trouver les profils les plus diversifiés, quand ce n’est pas à recruter tout court, comme dans l’informatique, alors que notre pays dispose de tant de jeunes et en particulier de jeunes femmes excellemment formées. Pour impulser une dynamique de changement de grande envergure nous avons fait de 2014, l’année de la mobilisation pour la mixité des métiers. Nous avons défini un objectif central, mobilisateur : d’ici 2025, un tiers des métiers doit devenir mixte (contre 12 % aujourd’hui) ; pour sortir de l’attentisme et du chacun pour soi, nous avons fédéré tous les acteurs, choisi de soutenir les stratégies payantes, celles qui s’appuient sur les initiatives des branches ou d’entreprises et qui reposent sur une réflexion en profondeur sur les métiers et les formations, cherchent à corriger les discriminations systémiques et font de la mixité un objectif à part entière de la prospective des métiers. En écho à la philosophie du pacte de responsabilité impulsée par le Président de la République, j’ai choisi d’agir avec l’entreprise. Car, si les organisations sont parfois un espace de reproduction des stéréotypes, si elles peuvent aussi parfois être un lieu difficile de pénétrer quand on vient d’un quartier, quand on ne dispose pas de toutes les compétences au sortir du système de formation, elles sont aussi un formidable levier, encore trop souvent ignoré, pour le changement des mentalités et des pratiques, pour trouver une insertion sociale autant que professionnelle. suite page 2
  2. 2. Najat Vallaud Belkacem FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  2 J’ai donc souhaité agir avec FACE et l’IMS et leur réseau de 5 000 entreprises qui vont bientôt se rejoindre pour mobiliser le monde de l’entreprise au service de l’emploi, de l’emploi des jeunes, de tous les jeunes, sans considération de leur sexe ou de leur quartier d’origine. La plateforme nationale que j’ai lancée le 6 mars 2014 avec Gérard Mestrallet, Jean-Paul Bailly et 27 grands groupes est un partenariat solide pour la mixité des métiers. Une fondation Égalité – Mixité, a été créée. Placée sous égide de FACE, cet outil permettra notamment à des entreprises de contribuer à une grande campagne de mobilisation et de sensibilisation sur la mixité des métiers, à destination du grand public. Ce partenariat sur la mixité est une première étape. En profitant de la dynamique créée sur l’emploi des jeunes et grâce à la réforme des outils de la politique de la ville, nous pourrons demain aller encore plus loin dans la mobilisation des entreprises au service de l’emploi des jeunes, et au service du développement économique des quartiers. Plusieurs sont déjà actives à travers notamment la charte « Entreprises et Quartiers ». Cet engagement commun atteste du rôle important joué par FACE-IMS en faveur de l’égalité dans l’entreprise - adaptation des mécanismes de recrutement, transformation des process RH, intégration de la gestion prévisionnelle des temps de vie, lutte contre le plafond de verre et l’autocensure… – mais aussi dans toute la société – découverte des métiers « sexués » dans les écoles, accompagnement des demandeurs d’emploi dans les métiers non-mixtes, lutte contre les déterminismes sociaux en favorisant l’accès des jeunes des quartiers de la politique de la ville à des stages de qualité… Mon combat, vous le savez, c’est celui de l’égalité. Mais c’est aussi je le sais une ambition partagée par ce grand mouvement social et par de nombreux chefs d’entreprises qui eux aussi participent chaque jour au changement des pratiques comme des représentations. Les entreprises ont un rôle majeur à jouer à l’égard des jeunes pour les accompagner dans l’accès à l’emploi, en particulier au travers de l’apprentissage et de l’alternance. Mais leurs actions s’étendent bien en amont de l’accès à l’emploi. Mécénat ou mécénat de compétence, participation bénévole des salariés, tutorat individuel des jeunes pour les aider à se projeter et avoir de l’ambition. Voilà autant d’actions décisives qui feront la différence en particulier pour ceux et celles qui n’ont pas de relations pour trouver un stage ou se rapprocher du monde professionnel. Mon ministère sera tout entier dédié à l’égalité, pour les femmes, pour les jeunes, pour tous les territoires et dans l’accès au sport. L’égalité est une des plus belles valeurs de la République, elle est donc une valeur commune, une valeur de partage dans laquelle chacune et chacun peut se reconnaître et peut contribuer. Je compte sur vous.
  3. 3. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  3 Perspectives Les femmes en politique : trop gentilles pour être élues ? UnsondageréaliséparMediaprism pour l’Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (ORSE) révèle que 69 % des Français considèrent qu’il est plus difficile pour les femmes de s’engager en poli- tique et de prendre des res- ponsabilités. 59 % estiment qu’elles rencontrent les mêmes difficultés dans les organisa- tions professionnelles et patro- nales et 54 % dans les syndicats de salariés. Un dernier chiffre amène à s’interroger : 55  % des Français jugent que si le fait d’avoir des responsabilités dans la vie publique n’impliquait pas de comportements combatifs, voire agressifs, il y aurait plus de femmes à ces postes. Pour Daniel Lebègue, Président de l’ORSE et membre du Conseil d’orientation de FACE,  «  il est nécessaire de réquisitionner un modèle d’engagement calqué sur les « normes masculines ». C’est aussi une question de sens pour les sociétés démocratiques et l’engagement citoyen de cha- cun. » À noter, que lors des der- nières élections municipales, les femmes étaient 20 000 de plus à être candidates et que pour la première fois une femme a été élue Maire de Paris. On en parle Un pas en arrière Le Parlement européen a rejeté un texte sur l’égalité femme - homme. Cette proposition de résolution demandait aux États de l’UE de « garantir le respect du principe fondamental de l’égalité de rémunération à travail égal entre les femmes et les hommes ». Figuraient également l’interdiction des démissions forcées en cas de maternité et la lutte contre les stéréotypes sexistes. Le texte a été rejeté par 298 voix contre, 289 pour et 87 abstentions. Plus d’expertes dans les médias ! Le collectif de femmes journalistes « Prenons La Une » a publié un manifeste afin de dénoncer la trop grande invisibilité des femmes dans les médias : « Nous, femmes journalistes, ne supportons plus les clichés sexistes qui s’étalent sur les Unes. Pourquoi réduire encore si souvent les femmes à des objets sexuels, des ménagères ou des hystériques ? Il s’agit d’éviter que les médias participent à la diffusion de stéréotypes sexistes. » Le collectif demande notamment la présence de 50 % d’expertes à l’antenne (18 % aujourd’hui) et sur les plateaux de télévision, en application concrète de « la juste représentation des femmes dans les médias », prévue par la loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes.  http://prenons-la-une.tumblr.com/ lemanifeste Chiffres clés sur l’(in)égalité femme-homme À l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars, le Ministère des Droits des Femmes a livré les Chiffres-clés édition 2014 de l’égalité femme-homme en France. On note ainsi que le taux d’activité des femmes progresse, mais reste inférieur à celui des hommes. Avec des enfants en bas âge, ce chiffre atteint 66 % pour les femmes contre 97 % pour les hommes. Relevons également que les femmes représentent 80 % des personnes travaillant à temps partiel et qu’elles occupent moins souvent des emplois de cadres, d’encadrement et de direction. Concernant les salaires, les inégalités sont frap- pantes. Tous temps de travail confondus, on relève 24 % d’écart de salaires dans le secteur privé entre femmes et hommes. Les répercussions sur la retraite sont aussi évidentes : alors que la pension moyenne est de 932 € par mois pour les femmes, elle s’élève à 1 603 € pour les hommes. Si les choses avancent, il reste toutefois du chemin à parcourir. Retrouvez tous les chiffres sur le site www.femmes.gouv.fr
  4. 4. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  4 Forum des femmes francophones Yamina Benguigui, alors Ministre déléguée chargée de la Francophonie, a participé à Kinshasa au deuxième Forum mondial des femmes franco- phones pour lequel FACE a été mobilisé. Après un premier forum, organisé à Paris en mars 2013 sur le thème des violences faitesauxfemmesdanslessitua- tions de conflit, cette nouvelle édition, qui a attiré plus de 3 000 personnes, était consacrée au rôle des femmes dans le développement autour de trois axes : femmes et éducation, femmes et pouvoir, femmes et paix. À cette occasion, la ministre a annoncé sa requête faite lors la dernière conférence ministérielle de la Francophonie, pour qu’une déclaration solennelle et spécifique aux droits des femmes francophones soit adoptée lors du prochain Sommet à Dakar. Ce 3ème forum se déroulera en novembre 2014 sur le thème « Femmes et jeunes : vecteurs de paix, acteurs du développement. » Reportage Lancement de la Fondation Égalité Mixité Sur les territoires Un mois d’actions des Clubs d’entreprises FACE Les rendez-vous Les dates à noter dans son agenda FACE et vous Rejoignez le grand mouvement social des entreprises Également dans ce numéro 5 6 13 Parmi les personnalités politiques présentes, Catherine Samba Panza, présidente de transition de la République centrafricaine, AminataTouré, Première ministre du Sénégal et Yamina Benguigui DRDR DR 62 millions de femmes victimes de violence en Europe Le chiffre fait froid dans le dos… 33 %desfemmes,soit62millions, vivantdansl’UnionEuropéenneont été victimes de violence physique ou sexuelle depuis l’âge de 15 ans. Lesrésultatsdel’enquête,réalisée parl’Agencedesdroitsfondamen- tauxdel’UnionEuropéenne(FRA), sont fondés sur des entretiens en face à face avec 42 000 femmes des états membres de l’UE. « La violence à l’égard des femmes ne touchepasseulementlesvictimes, mais se répercute aussi chaque joursurlasociété,expliqueMorten Kjaerum, directeur de la FRA. Toutes les formes de violence à l’égard des femmes, quel que soit l’endroitoùelleseproduit,doivent être prévenues et traitées.  » CarolineRose–Centredesmonumentsnationaux Le prochain grand homme sera une femme Jusqu’à présent, seules deux femmesreposentauPanthéon.La physicienne Marie Curie et Sophie Berthelot en qualité d’épouse de son mari… L’histoire évoluera le 27 mai 2015. Le Président François Hollandeayantannoncél’entréede 4 figures illustres de la résistance dont 2 femmes : Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle Anthonioz. Germaine Tillion a fondé le réseau de résistance Musée de l’homme pendant la 2nde guerre mondiale. Elleaétédénoncéepuisdéportéeà Ravensbrück. Geneviève de Gaulle Anthonioz a fait partie du même réseau, elle aussi est une resca- pée de Ravensbrück. La nièce du Général de Gaulle a été longtemps présidente d’ATD Quart Monde. Pierre Brossolette et Jean Zay entrerontégalementauPanthéon. Lancement de la Plateforme « pour une Europe des Droits des femmes » Le 21 avril p r o c h a i n seront célé- brés les 70 ans du droit de vote et d ’ é l i g i b i - lité accordé aux femmes français e s en 1944 par une ordonnance de l’Assemblée consultative provi- soire d’Alger. Le vote ayant eu lieu le 24 mars. L’aboutissement d’une longue lutte conduite par des femmes et des hommes pour que la République donne enfin aux femmes le droit d’être des citoyennes à part entière. Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et Anne Hidalgo, maire de Paris, célèbreront l’anniversaire de cet événement historique tout en se tournant vers l’avenir. « L’Europe doit aussi être porteuse de valeurs, les porter toujours plus loin a déclaré Najat Vallaud- Belkacem. Il y a encore du travail quant à la prise en compte du sujet des Droits des femmes par l’Union Européenne. » Signature de la Charte Universcience pour l’Égalité Femmes-Hommes en sciences et des technologies Le 25 mars, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Geneviève Fioraso, Secrétaire d’État l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Claudie Haigneré, présidente d’Universcience, ont signé une Charte pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine des sciences et des techniques. Alors que les femmes sont minoritaires dans ces domaines et que la culture scientifique demeure une culture au masculin, Universcience (qui réunit le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie) s’engage avec ses autorités de tutelle et le minis- tère des Droits des femmes à mener une politique globale pour, promouvoir l’égalité profession- nelle entre les femmes et les hommes au sein de l’établissement, lutter contr e les stéréotypes, mieux prendre en compte l’égalité femmes-hommes dans les offres au public, ainsi que la mixité des filières et des métiers. Marie Curie : seule femme à avoir reçu deux prix Nobel (Physique, chimie)
  5. 5. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  5 4750 entreprises mobilisées sur les questions sociales et sociétales par l’intermédiaire des Clubs locaux. 47Clubsd’entreprisesengagésautour d’actions s’inscrivant dans une relation dynamique avec leur environnement économique et social. Un réseau de médiation actif grâce aux Points Services aux Particuliers au bénéfice des habitants des quartiers. 5 grands domaines d’activité › Dans l’entreprise › Pour l’emploi › À l’école › Au quotidien › Avec les acteurs du territoire Reportage › Le sujet du mois Lancement de la Fondation Égalité Mixité Le 6 mars dernier, 15 responsables de grands groupes étaient présents au Ministère des Droits des Femmes autour de Najat Vallaud Belkacem, Gérard Mestrallet et Jean-Paul Bailly à l’occasion de l’annonce de la création de la Fondation Égalité Mixité, sous l’égide de FACE. La fondation Égalité Mixité est créée sous l’égide de FACE, dans le but de contribuer au développe- ment de la mixité dans la société en récoltant des fonds pour finan- cer des actions en lien avec la Plateforme Nationale sur la Mixité des Métiers mise en place par le ministère des Droits des Femmes également le 6 mars. À cette occasion, la ministre Najat Vallaud Belkacem  a affiché son souhait de voir déconstruits les stéréotypes professionnels. Selon elle, c’est une des racines de l’iné- galité persistante entre les femmes et les hommes au travail, malgré la loi. Rappelons que l’emploi féminin se concentre dans une douzaine de familles professionnelles, sur un total de 87. La ministre a sou- ligné le rôle prépondérant de la Fondation avec son réseau de 5 000 entreprises : « Avec FACE et l’IMS nous créons les conditions d’une action commune pour la mixité des métiers. » Cette fondation Égalité Mixité permettra d’élaborer un plan d’action commun aux entre- prises et de conduire des actions collectives sur l’ensemble du terri- toire. Innovation dans les établisse- ments scolaires, accompagnement de demandeurs d’emploi vers les métiers dits « sexués », partage des meilleurs pratiques d’entreprises, nouvelles formes d’appui aux asso- ciations militantes…, sont autant de champs qui seront soutenus par cette fondation. Dans son discours Gérard Mestrallet, Président de FACE, a rappelé que « la première responsabilité de l’entreprise, c’est de garantir l’égal accès à l’emploi des femmes et des hommes. L’entreprise ne peut pas se passer de 50 % des talents. » Une vision de l’avenir partagée par Jean-Paul Bailly, Président de l’IMS, qui a rappelé lors de son intervention que « l’égalité femme - homme est non seulement un enjeu social, mais aussi une chance pour l’efficacité économique des entreprises. » La Plateforme Nationale sur la Mixité des Métiers est conçue pour agir à tous les moments clés où la non-mixité se révèle. Elle ins- crit ses actions tout au long du parcours des individus, depuis l’école, jusqu’au choix d’un métier, l’entrée sur le marché de l’emploi ainsi que dans l’exercice de leur activité professionnelle. DR Électricienne par vocation À 29 ans, Puaitemorama Lehaertel, surnommée Téhé, est électricienne. En octobre 2013 elle a quitté Tahiti pour Paris afin de suivre une formation en alternance, dans le cadre d’une action menée par la branche Énergies Services de GDF SUEZ. Apprentie technicienne de maintenance chez Cofély Inéo, Téhé évolue dans une équipe d’hommes, une habitude… « Déjà lorsque j’ai passé mon bac électrotechnique, se souvient-elle, j’étais la seule fille ». Parce que petite, elle s’est promis qu’un jour elle pourrait tout réparer dans la maison de ses grands-parents qui l’élevaient, Téhé a fait très tôt le choix de ce métier. Dans quelques semaines elle sera titulaire d’un BTS Maintenance industrielle sur site nucléaire. Son encadrante, Marylène Lecomte, responsable d’affaires, se félicite des compétences de la jeune fille et souhaiterait prolonger l’expérience qui apporte également une mixité toute bénéfique. Une passion : aider les autres Dans le secteur de l’aide à domicile, la société Advitam fait figure d’exception. Elle n’emploie en effet que 83 % de femmes… quand la moyenne est de 97 %. Jacques Bounly est arrivé dans la société il y a 5 ans, disons-le, par hasard et il y reste par amour de son métier. Si le jeune homme s’amuse de l’incompréhension de ses amis à le voir exercer un « métier de femme », il parle avec émotion de la grande fierté de sa famille, de sa passion pour un métier valorisant. Frank Nataf, directeur général de la société explique que du côté des clients, il y aussi un effet de surprise. « En général on entend : c’est un homme, il ne va pas savoir faire le ménage. Les gens restent sur l’image de la femme aide à domicile, analyse-t-il.  Il nous semble important d’aller à la rencontre des jeunes dans les établissements scolaires pour réaffirmer que c’est aussi un métier d’homme. » Les métiers n’ont pas de sexe, témoignages DR Marylène Lecomte et Puaitemorama Lehaertel DR Jacques Bounly et Frank Nataf
  6. 6. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  6 Sur les territoires › Un mois d’actions des Clubs d’entreprises FACE Conseil d’Administration FACE Les administrateurs de FACE se sont réunis le 13 mars 2014 en Conseil d’Administration autour du Président Gérard Mestrallet. Cette séance a permis de dresser le bilan de la vision stratégique établie par les administrateurs en 2010 en affirmant la Fondation comme un Grand Mouvement Social. 4 750 entreprises partenaires ; un maillage territorial densifié de 24 à 63 structures locales et plus de 350 sites d’action ; une capacité d’innovation sociale reconnue sur le plan national : avec le CV vidéo, le concours national FACE/ANRU, le certificat européen Foot Entreprise… ; un modèle économique transformé avec une activité cumulée passant de 7 à 17 millions d’euros (national) et une part de fonds publics réduite à 35 % (siège) ; une gouvernance et des partenariats renforcés (Conseil d’Orientation, Assemblée des Présidents…). Ce Conseil a aussi permis d’acter la transformation de FACE en « fondation abritante » et de ratifier la création de 3 premières fondations placées sous égide de FACE : la Fondation Égalité – Mixité avec le Ministère des Droits des Femmes, la Fondation Agissons pour l’Emploi avec la fondation ManpowerGroup et la Fondation Legrand. DR RATPDenisSutton FACE Lille formateur pour le groupe SIA Depuis plusieurs années, le groupe SIA est investi au côté de FACE Lille Métropole afin de promouvoir la diversité et lutter contre les discriminations. Dans le cadre de sa politique RH en faveur de l’égalité professionnelle, le groupe a fait appel au Club pour créer et animer la formation « Agirenfaveurdel’égalitéprofessionnelle au sein du groupe SIA » auprès de 30 salariés. 4 sessions de formation ont permis de développer une culture interne en faveur de l’égalité professionnelle sur la base de l’accord groupe. Lors du bilan, les participants ont fait ressortir 3 points importants : le rappel de la loi, la définition de l’égalité professionnelle, la mise en application concrète de l’égalité professionnelle au sein de l’entreprise. FACE Lille Métropole animera d’autres sessionssurcethèmedanslesmoisàvenir. Ça mixe en PACA FACE Sud Provence a fait partie du comité de pilotage du projet de site internet « Osez le mix », fruit de la collaboration entre la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité, le Conseil Régional PACA, la Cité des métiers et les acteurs associatifs. « Osez le mix » est le 1er portail régional de promotion de la mixité et de l’égalité professionnelle femme - homme en PACA. L’objectif de ce programme est de participer au changement de regard de chacun-e sur les métiers, faire évoluer les mentalités et s’adapter aux nouveaux enjeux de l’emploi, en permettant d’attirer et de recruter de nouveaux profils sur des métiers jusque-là réputés masculins ou inversement. Les actions Job actives du Club y sont répertoriées. www.osezlemix.fr Lancement du 1er portail régional de promotion de la mixité et de l’égalité professionnelle femme - homme en PACA Profilière santé à FACE Hérault Dans le cadre de sa nouvelle Profilière, FACE Hérault fait découvrir les métiers d’agents des services hospitaliers et d’auxiliaire de vie à de jeunes demandeurs d’emploi. Une clinique, un EHPAD et une structure de service à la personne sont impliqués dans cette action qui se déroule sur 3 mois. Dans un premier temps, les participant-e-s sont familiarisé- e-s au recrutement grâce à des simulations d’entretiens d’embauche et des ateliers sur le thème « Comprendre l’entreprise pour mieux s’y impliquer ». Ils bénéficient par la suite d’un stage de 2 semaines dans l’une des structures engagées sur l’action. Le programme de la profilière prévoit également la réalisation de mini cv diffusés aux entreprises partenaires. Le bilan de l’édition 2013 affiche un taux de 72 % d’accès à l’emploi dont 50 % en contrat durable.
  7. 7. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  7 Services civiques en formation Pour la 3ème année consécutive, des volontaires du Réseau FACE effectuent une mission de « lutte contre la précarité énergétique » avec GDF SUEZ. Cette année ce sont 16 jeunes volontaires, 8 femmes et 8 hommes âgés de 20 à 25 ans, qui effectuent leur mission en binôme au sein de 8 associations du Réseau FACE. GDF SUEZ leur propose un accompagnement RH poussé afin de les aider à définir et/ou réaliser leur projet professionnel à l’issue de la mission. En mars, les volontaires ont participé à 2 semaines de formation. Ils ont ainsi bénéficié d’une restitution d’un test EPSI (Evaluation Personnel Sélection International) par un psychologue du travail, de préparation aux entretiens d’embauche, de modules de formation sur les réseaux professionnels,d’ateliersderédaction de CV, de présentation de métiers (Directeur du Développement de NEXITY, Marketeur opérationnel chez GDF SUEZ, Conseiller en insertion professionnelle, Gendarme, Ingénieur en énergie, assistante sociale…). FACE et Thierry Marx aux fourneaux Depuis juillet 2013, la Fondation FACE est partenaire de Cuisine Mode d’Emploi(s), créée par Thierry Marx, qui permet à des personnes très éloignées de l’emploi de disposer d’une formation aux métiers de la cuisine, gratuite, qualifiante et menant vers un emploi stable. Le 12 mars, Gérard Mestrallet, le chef étoilé et la Maire du 20e arrondissement de Paris, Frédérique Calandra, ainsi que les principaux partenaires, ont inauguré un nouvel espace de formation qui permettra à davantage de demandeurs d’emploi de bénéficier de cette action. Cette séance a aussi été l’occasion pour FACE de réaffirmer son engagement en faveur de ce projet. Gérard Mestrallet et Thierry Marx ont ainsi signé une Convention nationale de partenariat. Cette dernière a pour objectif de favoriser le développement du projet, de renforcer la professionnalisation des bénéficiaires avec un objectif de 100 % de sorties positives. FACE contribuera à essaimer le dispositif sur d’autres sites en France, voire à l’International. DR Le chefThierry Marx et Gérard Mestrallet lors de la signature de la convention DRDR Les volontaires du Service civique en formation DR Le thème de l’égalité a inspiré plus de 3 000 jeunes 1ère affiche du concours ÉgalitéE, Marina Fabre et Valentine Dervaux 2ème prix affiche du concours ÉgalitéE, Albane Bobin et Alice Mathais Remise des prix du concours ÉgalitéE Les prix du concours ÉgalitéE 2014, mis en place par le Ministère des Droits des Femmes, en partenariat avec FACE et IMS, ont été remis le 7 mars à la Gaîté Lyrique en présence de Jean-Marc Ayrault et de Najat Vallaud Belkacem. Ce concours a rencontré un véritable succès puisque 3 000 jeunes, de 16 à 25 ans, ont envoyé leur création et leur vision des inégalités entre les femmes et les hommes. « Je suis bluffée par la qualité des prestations et des thèmes retenus, a souligné la ministre Najat Vallaud Belkacem. L’ampleur prise par le thème des violences, du harcèlement de rue, de la peur de se promener seule la nuit pour les jeunes femmes, m’a surprise. Ce concours a été un moment d’expression pour la génération qui s’apprête à construire la France de demain. » Le 1er prix Vidéo a été attribué à Capucine et Coline Madelaine, 19 ans. Le 1er prix Affiche (voir illustration) à Marina Fabre, 23 ans et Valentine Dervaux, 23 ans. Le 1er prix texte à Emma Rozier, 21 ans. Retrouvez les créations sur le site : www.egalitee2014.fr 3ème prix affiche du concours ÉgalitéE, Maud
  8. 8. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  8 Prévention de la représentation sexuée des métiers  L’action Prévention de la représentation sexuée des métiers a été initiée par un professeur du collège Jules Verne de Grande-Synthe et mis en place avec le soutien de FACE Flandre Maritime. Le Club a fait le lien entre Audey Pepin, directrice de l’agence Leader Intérim de Dunkerque, et l’établissement scolaire. La cheffe d’entreprise est intervenue auprès des élèves afin de présenter son parcours professionnel, son métier, ses contraintes et ses responsabilités. Par la suite, les collégiens ont reçu des conseils individualisés les incitant à persévérer dans leur choix de métier et faire fi des préjugés. D’autres rencontres auront lieu et, notamment, autour du métier de maïeuticien ou accoucheur. Une photo pour le 8 mars Le 8 mars dernier, à l’initiative de Montpellier Agglomération, FACE Hérault participait à l’opération organisée pour la Journée des Droits des Femmes, place de la Comédie. Les passants étaient invités à rédiger un message touchant à l’égalité puis à se prendre en photo avec avant de l’accrocher sur un mur dédié. Cette action a rencontré un véritable succès avec plus de 1 000 clichés réalisés. Les filles sont dans la place Depuisseptembre2013,FACEVarmène,enpartenariat avec le Lycée du Coudon de la ville de La Garde et 3 entreprises varoises (Mentor Alu PVC Stores, RMTT Réseau Mistral et VEOLIA Propreté), une action intitulée« Placeauxfilles ».Ceprogrammeviseàfaire évoluer les représentations des élèves, en particulier des jeunes filles, sur des métiers dits « masculins » et sensibiliser les acteurs de l’orientation et de l’enseignement à l’égalité femme-homme. Plusieurs rencontresontpermisauxjeunesfillesd’échangeravec desfemmesquiexercentcesprofessions« sexuées »et departagerleursressentis.Despetitsfilms,co-crééspar lesjeunesetlesentreprises,sontencoursdetournage pourtémoignerdecetteexpérience.Ilsserontdiffusés auseindulycéeetdesautresétablissementsscolaires del’agglomération. Emploi au féminin FACE Seine St Denis organise chaque année la semaine de L’Emploi au féminin, un événement destiné aux femmes en recherche d’emploi, avec le soutien de l’État et d’Est Ensemble. Ce projet s’inscrit dans les actions du Club en faveur de la diversification des choix professionnels et des métiers dits « atypiques de sexe », comme ceux de la logistique, du bâtiment… où les hommes sont très majoritaires. 110 personnes ont participé à ces rencontres sur l’ensemble de la semaine. Ce sont près de 70 femmes en recherche d’emploi qui ont pu avoir accès aux discours et témoignages des 30 intervenants des entreprises. 4 thèmes ont été présentés pour cette édition : l’entrepreneuriat, le bâtiment, la logistique, le numérique et l’informatique. L’occasion de rencontrer des entreprises engagées pour l’égalité femme-homme et qui présentent leurs métiers et les conditions d’accès aux postes. Les entreprises présentes ont tiré un bilan positif des échanges qu’elles ont pu avoir avec le public et les professionnels de l’emploi. DRDR DR AlbericoBortolin Déconstruire les préjugés pour accéder à de nouveaux métiers Cette action a pour but d’ouvrir le champ des possibles Clare Hart, la présidente de FACE Hérault en compagnie de Jean-Marie Sauramps, libraire à Montpellier FACE Sud Provence et groupe Carrefour : la belle égalité FACE Sud Provence a accompagné la Direction régionale Sud - Est Carrefour Market dans sa démarche vers le Label égalité professionnelle, obtenu le 11 mars dernier. Ce label récompense une stratégie construite autour de la diversité et de la mixité. Dès 2004, Carrefour s’est engagé dans cette voie en signant la Charte de la Diversité, puis en 2005 les accords Égalité Professionnelle femme homme dans toutes ses filiales (dont CSF), et en 2008 la Charte de la Parentalité. En 2013, Carrefour France et 15 grands groupes signent une convention Égalité avec le Ministère des Droits des Femmes. Les entreprises signataires s’engagent sur des objectifs chiffrés de féminisation des postes de direction, sur la valorisation de leurs pratiques Égalité. Carrefour Market est aujourd’hui le premier réseau mixte de supermarchés intégrés (60 %) et franchisés (40 %).
  9. 9. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  9 Fondation Legrand,1ère fondationabritée Le groupe Legrand, très impliqué depuis 3 ans avec le Club FACE Limousin, crée la première fondation d’entreprise sous égide de FACE. L’objectif de la Fondation Legrand est d’aider ceux qui sont exclus ou discriminés en s’appuyant sur son savoir-faire et ses solutions, que ce soit en matière d’assistance à l’autonomie ou de précarité électrique et de sécurité domestique. Il s’agit ainsi pour cette Fondation de notamment d’apporter une aide auxpersonnesâgéesquisouhaitent un maintien à domicile, un soutien auprès des foyers en situation de précarité électrique mais aussi un accompagnementdanslesparcours de formation et l’accès à l’emploi de tous dans la filière électricité. www.fondationlegrand.org Pour l’orientation choisie des scolaires gardoises Avec Énergie au féminin, le Club FACE Gard, en partenariat avec le rectorat de Montpellier, EDF, Airbus hélicopters et la Fédération Française du Bâtiment Gard, se lance dans une vaste opération de sensibilisation des collégiennes et lycéennes gardoises aux métiers dits masculins. Cette action permet aux entreprises de déconstruire les stéréotypes qui peuvent graviter autour de ces métiers et de présenter leurs évolutions et leur ouverture à un public féminin. FACE Gard intervient auprès des élèves via un quizz ludique les confrontant à leur propre vision de l’égalité. À la fin de l’animation, des ambassadrices sont sélectionnées sur la base du volontariat pour venir découvrir, dans les entreprises partenaires, des métiers dits masculins occupés par des femmes. En route vers la réussite à Perpignan FACE Perpignan a organisé ses « 7èmes Rencontres pour la Réussite », au collège Madame de Sévigné de Perpignan. Plus de 300 collégien-ne-s venus de trois établissements (Pons, Pagnol et Sévigné), ont ainsi découvert 47 métiers représentés par une vingtaine d’entreprises. Les élèves ont pu s’informer sur les spécificités des professions présentées, sur les cursus scolaires et les formations nécessaires pour y accéder. En touchant du doigt les réalités du monde du travail, les élèves se forgent une représentation plus juste de la vie dans l’entreprise, remettent en question leurs clichés et stéréotypes. Concert pour les parrains et jobbeurs Des professionnels d’entreprise engagés auprès de FACE Loire Atlantique et des personnes accompagnées vers l’emploi par le Club ont assisté au concert Passion Violon organisé par l’orchestre national des Pays de la Loire et offert par la Banque Populaire Atlantique. C’est dans l’une des prestigieuses salles de la Cité des Congrès de Nantes que marraines, parrains et jobbeurs engagés dans la Senior Academy ont pu partager ce moment de convivialité musicale. DR Job Dating pour les filles La Maison de l’Emploi et de l’Entreprise de Perpignan et le Club FACE Perpignan ont organisé en collaboration avec la Maison de Saint Martin un « Kfé-Rencontre 100 % féminin ». Cette manifestation a permis à 12 chercheuses d’emploi de rencontrer 6 dirigeant-e-s et chef-fe-s d’entreprises sous la forme d’un job dating. Cet échange a permis de redynamiser leur démarche en profitant des nombreux conseils qui leurs ont été donnés. Les entreprises ont, quant à elles, rencontré de potentielles salariées. Ce « Kfé-Rencontre 100 % féminin » s’inscrivait dans l’axe prioritaire de lutte contre les exclusions « FACE à l’emploi » du Club et dans le cadre de la semaine des Droits des Femmes. DR RATPDenisSutton 12 chercheuses d’emploi ont rencontré des chefs d’entreprises Gilles Schnepp, président du groupe Legrand et Gérard Mestrallet « Mon quotidien chaque geste compte » Avec le soutien du Conseil-général du Val-de-Marne et l’implication de 4 entreprises de son réseau (La RATP, La Poste, Valophis Habitat et ErDF), FACE Val-de- Marne propose gratuitement aux Structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) du département des ateliers pédagogiques « Mon quotidien chaque geste compte», qui permettent de sensibiliser leurs salariés en insertion à la maîtrise de leurs dépenses. 4 thématiques sont abordées afin de traiter de façon globale le quotidien des individus : consommation énergétique, équipements logement, mobilité- transports et services postaux. 
  10. 10. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  10 La « Fondation Agissons pour l’emploi » La « Fondation Agissons pour l’Emploi » a été créée par ManpowerGroup, sous égide de FACE. Cette structure abritée a pour objet d’agir contre l’exclusion, en développant un dispositif d’accompagnement des entreprises et des candidats, visant à pallier les problématiques de pénuries de profils, sur des métiers en tension et particulièrement dans le numérique. La Fondation doit également permettre une meilleure insertion de personnes en recherche d’emploi. Pour ce faire, elle s’appuiera sur les partenaires institutionnels de l’emploi, sur divers programmes de formation et de préparation à l’embauche ainsi que sur les expertises du Groupe Manpower, de FACE, de Pôle Emploi et des Opca. DR DR 1ère assemblée générale de FACE Bizerte La 1ère Assemblée générale du Club FACE Bizerte (Tunisie) s’est tenue le 8 mars dernier et a été l’occasion d’élire le nouveau bureau. La présidente est Zahra Ben Naser, responsable de projet chez Alstom. Wiem Belkhouja, directrice régionale chez Manpower, reste 1ère vice-présidente. Les 3 axes stratégiques définis pour 2014/2015 sont l’égalité professionnelle, le maintien et développement de l’emploi et les relations entreprises/écoles/universités. Autour de Pilar Cortes, cette AG a été également l’occasion de réunir les membres fondateurs du futur Club FACE Tunis. Diversity Dating  L’IMS et la Plateforme Charte de la Diversité Pays de la Loire ont organisé un atelier rencontre ayant pour thème « Diversity Dating ». FACE Loire Atlantique était présent autour de la table. Cette action a permis aux entreprises et structures participantes à mieux identifier les actions sur le territoire, mieux connaître les acteurs engagés et leur accompagnement et mieux appréhender la transversalité des politiques diversité. Lors d’échanges par petits groupes, les membres de la plateforme ont apporté des conseils, des propositions d’accompagnement et d’intervention aux entreprises dans les thématiques prioritaires : actions emploi, lutte contre les discriminations, parrainage, gestion des âges, égalité professionnelle, handicap, promotion des politiques diversité… Des collégiens face aux métiers du BTP FACE Val-de-Marne, en partenariat avec le Regard (association d’entreprises du BTP), a participé, au forum de l’orientation organisé par la ville de Bonneuil-sur-Marne au profit des élèves de 3ème du collège Paul Eluard. L’objectif : la découverte et la sensibilisation des métiers des Travaux Publics (TP). Lors de ce forum, une vingtaine de collégiens a pu bénéficier du témoignage du Gérant d’UCP (Président de FACE Val- de-Marne) et d’un représentant de l’entreprise SATELEC, filiale du groupe FAYAT, toutes deux implantées dans la commune. Les Collégiens ont ainsi pu confronter l’image qu’ils avaient des métiers du TP à la réalité du terrain.  Alain Roumilhac, du Groupe Manpower et Gérard Mestrallet L’AG deTunis a été l’occasion de regrouper la future équipe deTunis Préparation Opérationnelle à l’Emploi dans la Somme FACE Somme participe à l’animation d’une Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) sur les métiers de la Relation Clients, en partenariat avec l’organisme de formation ARPEGE. Le Club a animé des journées de formation sur les droits et devoirs du salarié et le savoir-être en entreprise auprès de 12 personnes. Cette action a pour objectif de faciliter leur insertion professionnelle à l’issue de la POE.
  11. 11. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  11 Bilan Sérendipité : une réussite Après 2 ans et demi d’actions, le projet FSE « Sérendipité », s’est achevé avec un colloque de clôture à l’Assemblée Nationale en présence de l’ensemble des partenaires et des 4 Clubs FACE qui ont développé ce projet : Grand Lyon, Grand Toulouse, Hérault et Paris. Le bilan de l’action montre que parmi les dizaines d’actions et évènements réalisés, beaucoup ont dépassé les espérances : un groupe de travail sur la gestion des temps de vie a débouché sur la rédaction d’un guide pratique ; une réflexion sur le télétravail s’est transformé en une étude territoriale sur les nouveaux modes d’organisation ; une action innovante a été engagée sur le mentoring inter-entreprises… En tout, ce sont 10 actions qui ont été modélisées, regroupées dans un « Kit d’action Sérendipité ». Celles-ci sont appelées à être déclinées au sein du Réseau FACE, désormais repéré comme une organisation experte de l’égalité femme-homme et dont la force est d’agir de manière concrète et innovante avec les entreprises.  FACE Vosges lance son CV Vidéo Deux mois après sa création, le Club FACE Vosges réalisait sa première action : un atelier CV Vidéo lors du Forum Étudiants d’Épinal. En partenariat avec la maison de l’étudiant, 9 jeunes ont été sélectionnés pour participer à l’enregistrement. Grâce à la mobilisation du Club, 3 spécialistes des ressources humaines étaient présents pour apporter leur aide. Après une première partie consacrée à l’écriture d’un scénario à partir du CV papier, les participants ont pu se consacrer au tournage et au montage des films. Les CV vidéo ont été diffusés lors du forum. Le Club se fixait un double objectif : présenter le CV Vidéo et se faire connaître auprès 500 étudiants et 50 entreprises présents sur le forum. Le but est doublement atteint : à l’issue de cette journée, 6 entreprises ont décidé de rejoindre FACE Vosges. Convention de partenariat FACE RATP Le Groupe RATP et FACE viennent de signer une Convention de mécénat. Il s’agit pour le Groupe RATP, un des membres fondateur de la Fondation, de favoriser le développement de FACE sur les territoires et la mobilisation des entreprises locales sur la RSE. Concrètement, cela va se traduire par un soutien à la création de nouvelles associations locales, par un renforcement de l’action de proximité des structures, par la fédération des entreprises territoriales ainsi qu’une collaboration renforcée entre les Clubs FACE et la RATP ou ses filiales. Le Groupe RATP exprime ainsi très concrètement sa contribution au développement socio-économique des espaces qu’elle dessert, favorisant la mobilisation territoriale des acteurs économiques autour de la RSE. Il s’agit encore d’encourager la civilité, le respect et l’accompagnement des voyageurs en difficulté dans leurs déplacements. Ces développements seront opérés sur tout le territoire national où est implanté le Groupe RATP, mais aussi à l’international (notamment en Algérie). DR DR Pierre Mongin président du Groupe RATP et Gérard Mestrallet Colloque de clôture à l’Assemblée Nationale 9 jeunes ont participé à l’atelier Liberté, Égalité, Parité  au Conseil de l’Europe Le 7 mars dernier, se tenait au Conseil de l’Europe une conférence « Liberté, Égalité, Parité », organisée par le Groupe SOS. Gabriella Battaini- Dragoni, Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, Thierry Pech, Directeur Général de Terra Nova, Virginie Martin, Présidente de Think Tank Different, Frédérique Agnès, fondatrice de Mediaprism et Catherine Tripon de FACE ont confronté leurs analyses sur la situation de l’inégalité entre les femmes et les hommes et les pistes de mise en œuvre à court et moyen terme pour y remédier ; croisement des questions sociales et sociétales, exemplarité des entreprises et des enseignants, rôles modèles, rôle des médias, travail de valeur égale-salaire égal, négociations collectives… http://up-conferences.fr/ evenement/liberte-egalite-parite
  12. 12. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  12 Guide pratique IMS : Les Stéréotypes sur les origines : comprendre et agir dans l’entreprise IMS-Entreprendre pour la Cité vient de publier un guide pratique intitulé : « Les Stéréotypes sur les origines : comprendre et agir dans l’entreprise », qui s’inscrit dans le programme « Stéréotypes et Discrimination » lancé en 2010. Cofinancé par le Fonds Social Européen (FSE) et les partenaires, ce guide donne des clés aux entreprises qui souhaitent agir pour la diversité au sein de leurs équipes. Airbus, Bouygues, EDF, Général Electric, la Banque Postale, L’Oréal, Orange, Sodexo ont pris part à cette étude. Sur les 2 942 personnes participant, 1 545 ont répondu au questionnaire. Des analyses portant sur les diversités ethnoraciale, sociale et académique ont été ainsi opérées. Cette étude a permis de mettre des mots sur un sujet « tabou » en entreprise et d’identifier des pistes d’actions concrètes pour réduire les stéréotypes et faciliter l’intégration de collaborateurs d’origines diverses. DR Fella Imalhayene présente le guide IMS sur les stéréotypes Guide IMS « L’Égalité professionnelle femmes-hommes : s’y repérer et passer à l’action » L’IMS PACA a organisé une matinée d’échanges interentreprises à l’occasion de la sortie du guide « L’Égalité professionnelle femmes- hommes : s’y repérer et passer à l’action » et de l’exposition photos « Mixité et Égalité Femmes-Hommes : les salariés dans l’objectif ». Une vingtaine de représentants d’entreprises était réunie autour de témoignages de salarié-e-s. Au programme, des échanges autour des cinq axes thématiques du guide : - supprimer les inégalités de salaires ; - désexuer les métiers ; - favoriser l’accès des femmes à des postes à responsabilités ; - assurer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ; - impliquer les hommes dans l’égalité professionnelle. Quelques constats ont été partagés notamment autour de la persistance des discriminations sur le terrain. Les agences d’intérim ont encore pu témoigner de demandes dépassant le cadre légal exprimées par des clients. Un dispositif d’alerte a été mis en place avec le Défenseur des Droits avec les acteurs du travail temporaire. Petit-déjeuner de la Diversité  Le vendredi 21 mars 2014 FACE Loire a eu le plaisir d’accueillir des entreprises et partenaires à la Maison de l’Emploi, pour son Petit-déjeuner de la Diversité. 25 personnes étaient réunies autour de la table pour un moment convivial. Au programme, présentation de l’action Parrainage et Regard d’Entreprise suivie de témoignages et échanges entre nouveaux et anciens parrains. Cet évènement a attiré 12 nouvelles personnes dont 11 entreprises différentes. 25 personnes étaient réunies pour ce petit déjeuner DR
  13. 13. FACE.infos  |  Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion  | N°26  |  13 FACE.infos | N°26 La Lettre de la Fondation Agir Contre l’Exclusion 29, rue du Colisée - 75008 Paris Tél. 01 49 23 77 77 – www.fondationface.org Directeur de la publication : Vincent Baholet | Responsable éditoriale : Laurence Aurouet | Conception et création graphique : La Coopérative de Communication | Ont participé à la rédaction de ce numéro : Laurence Aurouet, Vincent Baholet, Clément Devillers, Simon Miclet, Sabrina Penaud. 15entreprisesfondatrices,AG2R, Axa, Casino, ClubMéditerranée,Crédit Lyonnais,Danone, Darty, EuroRSCG, Fimalac, Manpower, Péchiney, Ratp, Renault,Sodexo, GDF SUEZ et4750entreprisespartenairesau sein duréseau. Vous adhérez aux valeurs qui portent la Fondation FACE dans la prévention et la lutte contre l’exclusion, les discriminations et la pauvreté. Nous avons besoin de votre soutien : Aidez-nous à Agir, donnez ! Votre contribution est déductible dans le cadre des dispositions sur le mécénat. Pour nous contacter : Fondation Agir Contre l’Exclusion 29, rue du Colisée - 75 008 Paris Tél.01 49 23 77 77 l.aurouet@fondationface.org Vousêtesconvaincuquevotreentreprise doits’engagerdansdesactionsconcrètes, surleplanterritorial,danslecadre desaRSE. Avec ses Clubs locaux, la Fondation agit chaque jour concrètement en faveur de la diversité, de l’emploi, de l’éducation, du quotidien des citoyens et du développement local. Plus que jamais nous devons nous mobiliser et multiplier nos actions. Les Rendez-vous 1er /2 avril FACE participe à une table ronde « l’entreprise est-elle un lieu laïque ? » dans le cadre du colloque « La laïcité en pratique » (CEFRELCO). 3 avril Journée du Réseau des partenaires solidarité de GDF SUEZ. 3/4 avril Journées d’accueil nouvelles collaboratrices et nouveaux collaborateurs FACE/IMS. 5 avril FACE participe au colloque sur « Les discriminations dans le monde du travail » organisé par le MRAP. 7 avril Bernard Helle participe à la conférence «  Les fondations, une organisation humaine comme les autres » organisé par le Centre Français des Fondations à l’institut Pasteur. 7 avril Intervention de FACE Somme dans les collèges afin de promouvoir les métiers dits masculins auprès des filles. 1ère cession sur les métiers de l’aéronautique. 8 avril Vincent Baholet est l’invité d’honneur des Petits-Déj’ HD20 organisé par le Share Tank Horizon Durable 2020 sur le thème Entreprises et précarité énergétique. 8 avril L’IMS organise la remise des prix de leur concours photos sur le thème de la diversité.  8 avril Lancement de la 4ème édition de Permis Sport Emploi à Lille. 9 avril FACE Lille organise une formation « diriger sans discriminer » destinée aux directeurs de structures associatives. 10 avril FACE Saint-Quentin-en-Yvelines organise un petit déjeuner d’échanges autour de la démarche RSE. 10 avril Signature en Préfecture du Var de la Charte Entreprises et Quartiers avec Laurent Cayrel, Préfet du Var et une quinzaine d’entreprises du Club varois. 17 avril IMS organise à Lyon en présence de FACE une présentation/stéréotypes origine. 22 avril FACE Grand Lyon organise une matinée sur le label Égalité.

×