1
Utiliser la web-culture des jeunes
• Une problématique d’éclatement géographique :
4300 collaborateurs, 120 sites

• Un vo...
Du compagnonnage à
l’e-compagnonnage
• Une tradition de transmission des savoirs,
notamment par le biais de l’apprentissag...
L’outil n’est pas le plus important
• Des questions essentielles :
Quelle communauté ? A quel périmètre ? Organique
(corre...
Transmettre ET partager
• Transmettre : des anciens aux jeunes, et
réciproquement

• Partager : des équipes éclatées sur u...
L’e-compagnonnage et management ?
• La démarche amène à formaliser des savoirs et
savoir-faire non écrits

• Elle ne vise,...
Un facteur clé de réussite : l’animation
• Une communauté non animée ne fonctionne pas
• Le rôle de l’animateur de communa...
8
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier 2 - MOOC et formation continue - Olivier Grob

625 vues

Publié le

La présentation d'Olivier Grob, Directeur technique de ERDF, lors de sa participation à la Journée des MOOC organisée à Nantes le 24 janvier par Thinkovery et l'Université de Nantes

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
625
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier 2 - MOOC et formation continue - Olivier Grob

  1. 1. 1
  2. 2. Utiliser la web-culture des jeunes • Une problématique d’éclatement géographique : 4300 collaborateurs, 120 sites • Un volume de recrutement important : entre 150 et 200 embauches par an • Des jeunes qui intègrent ERDF avec leur pratique des réseaux sociaux • L’entreprise a intérêt à intégrer ces nouvelles compétences pour valoriser les jeunes embauchés et faciliter leur intégration, et moderniser l’image de l’Entreprise 2
  3. 3. Du compagnonnage à l’e-compagnonnage • Une tradition de transmission des savoirs, notamment par le biais de l’apprentissage • Culture orientée « compétences » + éclatement géographique + web-culture qui fait irruption dans l’entreprise + tradition du tutorat = …. e-compagnonnage 3
  4. 4. L’outil n’est pas le plus important • Des questions essentielles : Quelle communauté ? A quel périmètre ? Organique (correspondant à une structure) ou thématiques (correspondant à une problématique transverse) ? Quels sont les enjeux ? 4
  5. 5. Transmettre ET partager • Transmettre : des anciens aux jeunes, et réciproquement • Partager : des équipes éclatées sur un vaste territoire qui ressentent la nécessité d’échanges avec leurs pairs Le temps et l’espace 5
  6. 6. L’e-compagnonnage et management ? • La démarche amène à formaliser des savoirs et savoir-faire non écrits • Elle ne vise, ni ne peut, remplacer la formation classique • Elle ne se substitue pas aux relations interpersonnelles au sein des groupes de travail, entre un apprentis et son tuteur, entre un jeune embauché et son référent, et bien sûr entre le manager et ses collaborateurs… 6
  7. 7. Un facteur clé de réussite : l’animation • Une communauté non animée ne fonctionne pas • Le rôle de l’animateur de communauté est fondamental – et complètement nouveau • Il n’est pas hiérarchique • Il régule, motive, organise, recrute • Il dispose du temps nécessaire 7
  8. 8. 8

×