Les nouveaux
multifonctions A3
noir et blanc de Ricoh
vont transformer
votre entreprise
KICOH
Economisez votre temps et vo...
Interview WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW
Info Buro Mag I Interview Mai-juin 2015 I 22
RICOH N'A...
ww U| www.infoburomag.com
Les experts ont assuré des démonstrations sur les produits
et services Ricoh. L'innovation Sumni...
Interview U
Info Buro Mag I Interview I Maijuin
des tâches administratives pour leur permettre de se concen¬
trer sur leur...
IWwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww www.infoburomag.com
des informations. Elle garantit la mise en place...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ricoh n'a pas fini de nous surprendre

320 vues

Publié le

Interview Jean-Pierre BLANGER suite au Ricoh Innovation Summit

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
320
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ricoh n'a pas fini de nous surprendre

  1. 1. Les nouveaux multifonctions A3 noir et blanc de Ricoh vont transformer votre entreprise KICOH Economisez votre temps et votre argent grâce à des MER performants. S ; Simples : Prenez le contrôle avec des outils d'administration intuitifs. Écologiques : Atteignez vos objectifs environnementaux et commerciaux. Mai-juin 2015 ^ Vers la Amérique entreprises RICOIKI imagine, change.
  2. 2. Interview WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW Info Buro Mag I Interview Mai-juin 2015 I 22 RICOH N'A PAS FINS DE NOUS SURPRENDRE ! Jean-Pierre Blanger, directeur des offres de services : « Ricoh, fournisseur de technologies et de services d'envergure planétaire, aide les organisations des quatre coins du monde à transformer leurs processus. » Info Buro Mag : Ricoh est davantage connu pour ses périphériques d'impression et ses solutions de gestion des documents... Jean-Pierre Blanger : Ricoh n'a pas fini de vous su ( prendre. Nous avons lancé des services informatiques à destination de nos clients traditionnels bureautiques, des systèmes de visioconférence et des solu¬ tions verticales à destination des métiers de la santé, de la banque/assurance, de l'éducation et des collectivités territoriales. Le monde du travail évolue. Les entre¬ prises sont confrontées à des facteurs V Comment Ricoh accompagneles entreprises dans leur transition numérique ? C'est la question qu'Info Buro Mag a posé à Jean-Pierre Blanger, directeur des offres de services. Info Buro Mag : Vous avez organisé pour la onzième année, le Ricoh Innovation Su m mi t. Comment présenteriez-vous cet événement ? Jean-Pierre Blanger : La clé du changement, c'est l'innova¬ tion. Nous innovons constamment et travaillons avec de plus en plus de partenaires, de services, technologiques ou com¬ merciaux. C'est pourquoi chaque année, pour montrer nos nouvelles solutions et expertises, Ricoh invite ses clients et partenaires lors d'une journée portes ouvertes. Cette année, le Ricoh Innovation Summit a eu lieu le 10 février à l'Espace Pierre Cardin dans le VIIIe arrondissement de Paris.
  3. 3. ww U| www.infoburomag.com Les experts ont assuré des démonstrations sur les produits et services Ricoh. L'innovation Sumniit a été une opportunité pour mettre en avant la vision de Ricoh en ce qui concerne l'entreprise numérique de demain externes de transformations des usages (télétravail, mobilité, nouvelles technologies) qui s'ajoutent à la nécessité de réduire les coûts et l'empreinte carbone. Nous nous sommes donnés pour mission de mettre les nouveaux usages numériques au service de l'entreprise agile à forte productivité : l'entreprise numérique du futur. Huit lignes de services Info Buro Mag : Comment avez-vous fait ? Jean-Pierre Blanger : Pour accompagner la transformation numérique des organisations, Ricoh a défini 8 lignes de services qui, au-delà des solutions d'impression et de la gestion de parc, permettent d'accentuer les contrôles des coûts, d'optimiser les postes de travail, les flux documentaires, mais aussi la gestion des espaces de travail, la sécurité, l'efficacité des processus métiers et de réduire l'empreinte environnementale. Info Buro Mag : Pouvez-vous donner un exemple concret ? Jean-Pierre Blanger : Pour répondre aux problématiques d'acquisition de nouveaux clients et de rétention des clients existants, nous sommes, par exemple, en capacité de per¬ sonnaliser un document depuis un siège social jusqu'à une succursale partout dans le monde, de l'adresser sur papier ou n'importe quel autre média et de l'optimiser grâce au marke¬ ting de précision fondé sur l'analyse big data. Pour augmenter la productivité et renforcer l'agilité des entreprises, Ricoh les accompagne également dans les stratégies d'externalisation de leurs infrastructures, le déploiement des moyens de com¬ munication et collaboration par la mise en place de solutions Workplace as a Service (WaaS). Ricoh s'occupe des moyens logiciels, matériels et services documentaires pour laisser ses clients centrés sur leur cœur de métier. Jacques Attali, romancier-essayiste, invité du Ricoh Innovation Summit : « Le taux de croissance d'une entreprise qui est largement numérisée est 5 à 6 fois supérieur à une autre qui ne l'est pas. » Les salariés, moteurs de la transformation Info Buro Mag : Vous citez des exemples où le document et les infrastructures priment. Quid de l'humain ? Jean-Pierre Blanger : Si j'insiste sur les services de Ricoh, les salariés de nos clients constituent le principal moteur de cette transformation numérique vers l'entreprise du futur. C'est pour¬ quoi Ricoh a mis en place une méthodologie d'accompagne¬ ment au changement. Nous identifions les priorités en termes d'enjeux client, d'économies et de risques, dans un proces¬ sus en cinq étapes de l'évaluation à l'amélioration continue. L'accompagnement de l'humain est essentiel pour obtenir un ROI rapide car il est seul à permettre de réduire les délais des transitions de la transformation. Info Buro Mag ; Le secteur de la finance vous paraît-il mature pour opérer une transformation digitale ? Jean-Pierre Blanger : Poussé par une réglementation de plus en plus complexe, une concurrence exacerbée, des contraintes de coûts, des clients plus exigeants et volatiles qui pour 23 I Mai-juin 2015 I Interview I Info Buro Mag
  4. 4. Interview U Info Buro Mag I Interview I Maijuin des tâches administratives pour leur permettre de se concen¬ trer sur leur métier et d'être plus disponible dans leur fonction de conseil. L'interaction client n'est pas rompue au sortir de l'agence. Les services de communications optimisent la diffu¬ sion multicanal d'informations. La communication est étendue au courrier égrené via la solution DocuHub que Ricoh met à disposition des agences. Ainsi en agence, la communication est maîtrisée par un outil de composition interactif pour garantir tant le respect de la charte graphique que la conformité aux réglementations, tout en centralisant la diffusion individuali¬ sée des courriers. Il en résulte une meilleure image, plus de productivité et une réduction des coûts. Un multifonction avec connecteur métier embarqué Info Buro Mag : Dans le secteur de la santé, la révolution digitale va-t-elle pouvoir engendrer une diminution des dépenses ? Le dénominateur commun des services développés par Ricoh est : « La bonne information, au bon moment, à la bonne personne, au bon format ! ». j certains, ont pris goût aux produits de mobilité, smartphones 'ou tablettes, le secteur bancaire est engagé dans sa transfor¬ mation numérique. Info Buro Mag : En quoi consiste cette évolution ? Jean-Pierre Blanger: Il s'agitd'optimiser les fluxdocumentaires critiques, de dématérialiser quand c'est possible, d'imprimer moins et mieux pour réduire les coûts et l'empreinte envi¬ ronnementale sans concession sur la sécurité. Les clients des banques/assurances sont en attente de services plus efficaces et transparents et d'une communication contextualisée avec des conseils personnalisés. L'objectif est d'améliorer la relation avec chaque client. Jean-Pierre Blanger : Non seulement, elle constitue une fabuleuse opportunité pour diminuer les dépenses mais elle va améliorer la qualité des soins apportés au patient. Pour répondre à ces enjeux, Ricoh a choisi de développer ses solu¬ tions numériques autour du dossier patient pour permettre de l'orienter selon ses besoins dans le centre hospitalier et d'opti¬ miser l'organisation des services administratifs et médicaux. Les solutions Ricoh permettent aux établissements de santé d'automatiser la gestion des informations relatives au patient, d'améliorer la qualité du service grâce au temps gagné par la suppression des saisies manuelles et de réduire les risques d'erreur. L'identification du patient est réalisée de façon sécu¬ risée sur un équipement Ricoh adapté, par la production d'un bracelet à code barre qui lie les informations au dossier du patient et permet son identification à chaque étape de son parcours. Des données papier, mais aussi des images par prise de vue tracées ou, grâce à la reconnaissance vocale, de la voix sont transmises de manière automatisée vers les documents du protocole et le dossier patient. Info Buro Mag : Quelles réponses apporte Ricoh ? Jean-Pierre Blanger : Pour répondre à ces mutations, Ricoh développe des équipements interactifs destinés à rendre la collaboration plus efficace au sein du back office et améliorer la communication avec le front office. La digitalisation se poursuit dans les agences, avec des outils et services (affichage dynamique, détection de présence, signature électronique, reconnaissance de formulaires, identification de contenus, réalité augmenté...) qui améliorent l'expé¬ rience client, libèrent les conseillers Pas besoin de QR Code pour trouver des informations sur la montre Bell & Ross avec le système Clickable Paper de Ricoh ! La réalité est augmentée de la puissance informationnelle du Web. Info Buro Mag : Quel appareil serait capable de regrouper ces fonctions ? Jean-Pierre Blanger : Pour gagner en efficacité et en coût, toutes ces fonctions sont mutualisées sur un seul appareil, un multifonction avec connecteurembarqué, qui peut être sécurisé avec lecture de badges et qui va permettre également l'accès à l'archivage ou l'impression. Com¬ patible avec la norme de sécurité médicale HL7, cette solution réduit les temps de traitement, permet un accès immédiat aux informations médicales partout dans l'établisse¬ ment, libère du temps pour le per¬ sonnel de santé. Dernière brique fonctionnelle, une solution de sau¬ vegarde innovante totalement pro¬ tégée contre les sinistres (Vol, choc, feu, inondations) assure la sécurité, la confidentialité et la restauration
  5. 5. IWwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww www.infoburomag.com des informations. Elle garantit la mise en place du plan de reprise d'activité [PRA] imposé par la Haute autorité de la santé et en conformité avec la réglementation. Jean-Pierre Blanger, directeur des offres de services de Ricoh : « La transition ne se fait pas du jour au lendemain. Le temps humain et social est différent du temps économique et du temps technologique ». Une large palette d'équipements et services Info Buro Mag . Dans quel but le secteur public est-il aujourd'hui engagé dans le développement de la dématérialisation et la mise en œuvre de services en ligne ? Jean-Pierre Blanger : Cette transformation a pour objectif de simplifier et d'accélérer les démarches des citoyens, d'optimi¬ ser leur relation avec l'administration. La CEE prévoit ainsi que 50 % des citoyens interagiront avec l'administration numé¬ riquement dès cette année. Et le référen¬ tiel Marianne comporte 19 engagements destinés à améliorer la qualité de l'accueil, traitersystématiquement une réclamation, recueillir les propositions des usagers... La digitalisation est une des clés d'améliora¬ tion de la productivité et de l'efficacité des administrations publiques et des collecti¬ vités territoriales. Info Buro Mag : Comment Ricoh va y contribuer ? Jean-Pierre Blanger : Ricoh développe une large palette d'équipements et de services pour faire des usagers des services publics, des citoyens 2.0, tels le stylo numérique ou l'affichage interactif qui permettent la sai¬ sie ou l'envoi automatisés d'informations. Ricoh déploie également des solutions qui améliorent la communication et la productivité des agents, ou encore la traçabilité des informations. L'externalisation des communications avec les citoyens, converties en numérique, sauvegardées et adressées en multicanal, sont notamment des services proposés par Ricoh. Ils permettent un gain de temps, la diminution des coûts d'impression et le respect des objectifs Le vidéoprojecteur Ricoh PJ WX4130 faisait partie des appareils en démonstration à l'innovation Summit de Ricoh. A ultra courte focale, il peut être installé sur un pied pour afficher les images sur un mur. de développement durable car Ricoh propose aussi de com¬ penser l'empreinte carbone générée par ces activités. Info Buro Mag : Dans le domaine de l'éducation, la France se classe parmi les 5 derniers pays européens en termes d'équipements et de connexion. Comment, dans ce contexte, mettre en œuvre une transition numérique à l'école ? Jean-Pierre Blanger : L'un des enjeux majeurs est de prévenir la fracture numé¬ rique en déployant des technologies qui intègrent une politique pédagogique globale. Il s'agit bien sûr de répondre aux besoins éducatifs des enseignants. Mais aussi de les accompagner dans le transfert du papier et de la craie, si je force la trait, vers le numérique et de leur permettre de s'approprier des solutions interactives qui leur donnent accès à une infinité de ressources et renouvellent la relation avec les élèves. Face à ces défis, les enseignants ne sont pas seuls. Plus d'un million d'entre eux sont déjà connectés et partagent leurs contenus. Fort de plu¬ sieurs années d'échanges avec la commu¬ nauté éducative,Ricoh acco m pagne cette mutation vers la classe numérique avec un ensemble d'équipements (tableaux interactifs, classes mobiles, système d'impression...) etd'applications (vidéos, classe virtuelle...) qui servent de support au programme pédagogique. Ricoh a également l'ambition de favoriser le travail collaboratif hors de l'école, sur les campus avec notamment son concept DocuLounge qui offre aux établis¬ sements une opportunité pour développer leur attractivité. sans investissement. 25 I Mai-juin 2015 I Interview I Info Buro Mag

×