E Business Automobile Industry

1 142 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 142
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

E Business Automobile Industry

  1. 1. Présentation du projet d’e-business<br />Comment Internet a-t-il modifié ou révolutionné l’industrie automobile?<br />Par<br />Kamal Tahiri Jouti<br />
  2. 2. Introduction<br />Au début, Internet rassemblait des services:<br />de poste <br />de messagerie instantanée<br />de recherche, d’archive et de bibliothèque<br />Aujourd’hui, bon nombre d’autres services sont possibles grâce à Internet:<br />la téléphonie<br />le commerce <br />etc…<br />
  3. 3. Les principaux acteurs de l’industrie automobile<br />Les assembleurs <br />Les équipementiers <br />Les concessionnaires et importateurs<br />Les designers<br />Les régulations<br />
  4. 4. Plan de la présentation<br /><ul><li>La visibilité mondiale d’Internet
  5. 5. L’impact sur les régulations
  6. 6. « Business » devient « e-Business »
  7. 7. Les « e-entrants »
  8. 8. L’impact sur la production et la distribution – Indego, le BM du futur ?
  9. 9. L’avenir des concessionnaires</li></li></ul><li>La visibilité mondiale d’Internet<br />Internet, le nouvel intermédiaire : <br />Toute entreprise a un site web. Le client potentiel accède à la gamme de produits d’un assembleur de chez lui.<br />Internet, le moyen de communication et de partage : <br />Le client peut comparer les voitures (sites des assembleurs, forums de comparaisons des voitures,…)<br />La gestion du SI : les grandes entreprises s’implantent sur tout le globe. Le SI permet l’échange de savoir, de savoir-faire, de compétences mais aussi la gestion des stocks,…<br />Internet sert de premier support de sélection des acheteurs. Il permet ainsi un gain de temps non négligeable.<br />Nouveau canal d’information<br />
  10. 10. L’impact d’Internet sur les régulations<br />1995 : Article 1475 du règlement de l’U.E. donne aux concessionnaires le statut de distributeur exclusif.<br />2002 : Article 1400 alinéa 15 du même règlement permet à n’importe qui de faire du commerce automobile à l’aide d’Internet.<br />Le nouveau canal d’information devient nouveau canal de distribution<br />
  11. 11. « Business » devient « e-Business »<br />« B2B » devient « e-B2B » : des outils informatiques de gestion sont utilisés :<br />Gestion des stocks<br />Gestions des fournisseurs<br />Gestion des transactions<br />« B2C » devient « e-B2C » :<br />Gestion de la demande et des besoins des clients<br />Gestion de la maintenance et des réparations<br />Gain de temps, d’efficacité et d’argent pour mieux répondre aux attentes des clients et mieux les servir<br />20% d’économie<br />
  12. 12. Les e-entrants<br />Nouveaux entrants basés sur Internet proposent de nouveaux services:<br />Achat d’une voiture neuve (ou d’occasion) en ligne<br />Comparaison de performances des voitures<br />Financement de la voiture<br />Acquisition d’une assurance en ligne<br />Exemple : Autobytel (.com)<br />Renseigne, compare et permet l’achat d’une voiture en ligne<br />Relie le client avec le concessionnaire (le plus proche et qui répond à ses besoins)<br />Nouvel intermédiaire entre le client et le concessionnaire<br />Ici, le concessionnaire n’a plus aucun contact avec le client sauf lors de la livraison du véhicule<br />Principal revenu : Inscription payante des concessionnaires pour que leurs produits et leur marque soient présents sur le site <br />
  13. 13. Le Business Model Canvasd’Autobytel<br />
  14. 14. L’impact futur prévu sur la production et la distribution<br />Indego : un projet de recherche cherchant à définir le BM de l’industrie de l’automobile de demain<br />Après le « Fordisme » et le « Toyotisme », le « Dell-isme »:<br />Commande via Internet et assemblage de différentes pièces et composantes d’une voiture<br />Leasing mensuel (petits paiements) incluant l’assurance, les réparations, l’entretien et les différentes taxes<br />Le client qui veut changer de voiture, ajouter des options ou changer des pièces peut le faire<br />La voiture restituée est « vendue » à un autre à moindre prix. Avec ce nouveau BM, les assembleurs pénètrent un marché jusque-là occupé par les particuliers, le marché des voitures d’occasion<br />Différentiation des produits proposés aux clients au lieu de la production en masse<br />Concept ressemblant au « long-tail B-Models »<br />
  15. 15. Le Business Model Canvas d’Indego<br />
  16. 16. L’avenir des concessionnaires (1/2) <br />Avec ce nouveau BM et la volonté des grands assembleurs de les court-circuiter, les concessionnaires n’auraient plus un rôle prépondérant dans le futur.<br />D’importantes activités des concessionnaires disparaitraient ou seraient gérées par d’autres acteurs<br />
  17. 17. L’avenir des concessionnaires (2/2) <br />Les concessionnaires vont devoir se limiter à un rôle beaucoup plus discret (la livraison dans le cas d’Autobytel)<br />Ce changement de BM obligerait les concessionnaires à s’y adapter et de trouver de nouvelles activités. Sinon, ils disparaitront.<br />
  18. 18. Conclusion<br />De nombreux changements sont nés du succès d’Internet :<br />De nouvelles entreprises basées sur de nouveaux Business Model.<br />Des changements au niveau de la règlementation<br />L’apparition d’ « e-entrants »<br />L’utilisation d’outils informatiques de gestion<br />Une meilleure réponse aux attentes des clients<br />Seulement, ce nouveau BM (Indego) n’est pas encore mis en pratique. La disparition des concessionnaires n’est donc pas encore d’actualité<br />Internet a donc changé et facilité les différentes activités liées à l’industrie automobile. Mais nous ne pouvons pas encore dire qu’il l’a révolutionné pour autant<br />

×