La reforme de notre système éducatif

739 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
739
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La reforme de notre système éducatif

  1. 1. 1ère Rencontre sur le thème « Reforme de notre système éducatif »<br />Quelles modalités pour améliorer la qualité l’enseignement-apprentissage ?<br />
  2. 2. Objectif de la rencontre…<br />L’objectif de cette rencontre (et de celles qui feront suite) est d’identifier les modalités des pratiques pédagogiques, organisationnelles et administratives qui contribuent à l'amélioration de la qualité de notre système éducatif. Des pratiques qui feront développer chez nos jeunes une meilleure capacité à utiliser leurs connaissances et compétences pour assurer une insertion dans le monde professionnel et relever les défis du monde réel.<br />
  3. 3. Problématique à traiter…<br />1- Dans plusieurs pays développés il existe des systèmes d’évaluation qui ne se limite pas à évaluer les compétences des élèves dans des matières scolaires, mais ses experts procèdent à une analyse plus fine en demandant aux élèves de décrire leur envie d’apprendre, leur perception d’eux-mêmes et leurs stratégies d’apprentissage. Quels sont les résultats des performances de nos apprenants?<br />2- Pourquoi est-il important pour la Tunisie de continuer à participer aux classements internationaux ? Quels classements viser et pour quels objectifs?<br />
  4. 4. 3- Le système d’éducation actuel est basé sur le bachotage qui est motivé par le score à tout prix. Ce système favorise le « bourrage de crâne » au détriment de l’esprit d’analyse et de la synthèse. La conséquence est un manque d’esprit critique. Comment y remédier ? © AIDUCA 2011 www.aiduca.org <br />4- Surmonter le milieu social : Comment assurer l’égalité des chances dans l’apprentissage et l’équité du rendement de l’apprentissage?<br />5- Comment amener nos apprenants à « Apprendre à apprendre » : Les pratiques, les stratégies des enseignants et l’engagement des élèves?<br />
  5. 5. 6- Un système de formation continu pour les enseignants du primaire et du secondaire existe avec des moyens importants mais il n’est souvent pas adapté aux besoins réels des enseignants. Comment y remédier ? © AIDUCA 2011 www.aiduca.org<br />7- Quelles sont les clés de la réussite des établissements d’enseignement: Ressources, politiques et pratiques? <br />8- Les tendances dans l’apprentissage : l’évolution de la performance de nos élèves depuis 2000 ?<br />
  6. 6. Le public cible…<br />Ce sont les enseignants universitaires et les enseignants du secondaire en général. Autour des tables rondes, ils essayeront de bâtir des modalités de collaboration pédagogique et scientifique. Donc des consignes détaillées pour des activités en commun dont la concrétisation sera évaluée lors des prochaines rencontres.<br />
  7. 7. Programme des activités…<br />
  8. 8.
  9. 9. La session A<br />Des modalités de collaboration entre les enseignants universitaires et ceux de l’enseignement secondaires.<br /> <br />- Formations scientifiques en faveur des enseignants du secondaire, effectuées par des enseignants universitaires (formations ciblée et contextualisée).<br />- Des leçons témoins réalisées par des enseignants des lycées auxquelles les enseignants universitaires assistent avec ceux du secondaire, et discutent les pratiques pédagogiques.<br />- Des séances de TD, auxquelles des enseignants du secondaire assistent avec les universitaires et discutent les pratiques pédagogiques.<br />- Des leçons témoins particulières : un universitaire qui enseigne une classe du secondaire et vis versa. Une discussion pédagogique clôture les deux activités.<br />- Discussions et suggestions concernant la conformité des programmes (curriculum) de l’enseignement secondaire et universitaire.<br />- Affectation des projets de fin d’étude et de mastère au profit de l’enseignement secondaire.<br />
  10. 10. La session B<br />Des suggestions d’amélioration des conditions professionnelles des enseignants… La considération.<br /> <br />- Valoriser les travaux des enseignants compétents en publiant leurs travaux sur des sites Web, médias, conférences nationales et internationales.<br />- Planifier des conférences et séminaires pédagogiques et scientifiques entre les enseignants du secondaire et les enseignants universitaires.<br />- Impliquer les élèves et leurs parents dans des activités scolaires hors classes (les dimanches par exemple) animées par des compétences retraités (telles que des ingénieurs).<br />- Des sites web de dialogue et d’écoute pour les enseignants et pour les pour les apprenants.<br />
  11. 11. La session C<br />Les modalités de concrétisation des projets innovants : l’évaluation commune des apprenants.<br /> <br />- Quelles sont les meilleurs moyens pour unifier les examens au cours de l’année scolaire en enseignement secondaire et procéder à la réalisation des devoirs en commun à l’échelle locale des établissements, des régions et à l’échelle nationale ?<br />- Comment exploiter convenablement les résultats des analyses des performances des apprenants ?<br />- Un site web qui présente une récapitulation détaillée des résultats afin de faire impliquer les compétences de la société à d’éventuelles analyses ou commentaires ou suggestions.<br />
  12. 12. La session D<br />Des réflexions sur : le puzzle des concepts pédagogiques et les activités TISP<br /> <br />- Des réflexions évaluatives sur les pratiques pédagogiques les plus pertinentes qui doivent être instaurées dans notre système éducatif. Ces pratiques forment des paramètres influant qui constituent les entrées de 35 concepts pédagogiques. Ces concepts forment les parties d’un puzzle que ce groupe est demandé de construire.<br />- Des réflexions évaluatives sur la fiabilité des activités dites TISP (Teacher In-Service Program). Ce sont des activités expérimentales qui consolident la pédagogie par projet. Un exemple de partenaire étranger qu’on se propose d’évaluer le degré de son implication à cette reforme.<br />
  13. 13. Motivation…<br />Nous pensons que les clés du succès de cette journée résident dans : <br /><ul><li>L’interactivité des sessions plénières…
  14. 14. Les constats des analyses d’experts du domaine éducatif et le réalisme de leurs consignes.
  15. 15. Les discussions collaboratives des acteurs de l’enseignement universitaire et secondaire.
  16. 16. Les prises de décisions concrètes et réalisables de coopération innovante (Université-secondaire).
  17. 17. La planification du suivi et de l’analyse des résultats des activités lors de prochaines rencontres.</li>

×