Le Sexennat démocratique et
la Restauration (1833-1923)
Comment les Espagnols avons-nous tenté de
trouver un régime politi...
• On nomme « Sexenio Democrático » ou
« Sexenio Revolucionario »
la période de l’Histoire d’Espagne comprise entre
le tri...
• Le Sexenio, caractérisé par une conflictualité
sociale et politique exceptionnelle, constitue
un tournant majeur de la v...
Le Sexennat démocratique (1868-1874)
• Dans cette période se succèdent:
 un gouvernement provisoire
 une monarchie const...
Activité politique
• Participation de quatre blocs politiques:
– Unionistes
– Progressistes
– démocrates
– et républicains...
Le gouvernement provisoire
• Les militaires et les signataires du Pacte d’Ostende forment un
gouvernement provisoire.
• Il...
Le gouvernement provisoire
• L’élection des Cortès constituantes pour la première fois, au
suffrage universel masculin rés...
La Constitution de 1869
• C’est la première constitution démocrate espagnol
• la souveraineté nationale
•

la division des...
La Monarchie constitutionnelle d’Amédée I
(janvier 1871 jusqu’en février 1873)

• Les prétendants à la Couronne ne manquen...
La Monarchie constitutionnelle d’Amédée I
(janvier 1871 jusqu’en février 1873)
• Quatre jours avant son arrivée, son princ...
• Face à cette situation, AMÉDÉE I ABDIQUE le 10 février 1873.
•

Le lendemain, le Congrès des députés et le Sénat réunis ...
La Première République espagnole
(1873-1874)

• La nouveauté la plus importante dans la vie parlementaire de
cette époque ...
La Première République espagnole
(1873-1874)

• Il existe deux tendances principales:
 D’une part, les unitaires: adminis...
Deux tendances dans la Première République:
 Les unitaires: administration centraliste.
 Menés par Castelar
 ils sont g...
La fin de la Première République espagnole (1873-1874)
•

Le 3 janvier le général Pavía, capitaine général de Madrid, fait...
La Restauration monarchique
(1874-1823).

Quel système politique est-il mis en place pour stabiliser
l’Espagne après l’éch...
Les bases du nouveau système politique.
Alphonse XII (1874-1885)

«…ni dejaré de ser buen español ni, como todos mis antep...
La Restauration
•

la période de l’histoire d’Espagne qui commence avec l’avènement du fils
d’Isabelle II, Alphonse XII, e...
Le système de la Restauration.
La Restauration
• Se caractérise par une certaine stabilité institutionnelle
– la Constitution de 1876 a fonctionné jusqu’...
La Restauration
• Les principaux piliers du régime sont:
 la Couronne
 l’armée
 la nouvelle constitution de 1876
 un j...
Chronologhie 1875 – 1923
• 1874 29 décembre. Pronunciamiento de Martinez Campos. Retour
des Bourbons.
• 1876

30 juin. Con...
Chronologhie 1875 – 1923
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•

1888. Création de l’UGT.
1890 26 juin. Suffrage universel masculin.
1895 Fon...
Alphonse XII

Les conditions de la Restauration

Canóvas del Castillo
La Constitution de 1876
•

est un compromis entre celle de 1845 et celle de 1869.
– libertés individuelles (liberté d’expr...
Martínez Campos

Bipartisme et alternance au pouvoir:
•L’accord se traduisait par un encasillado 
(la grille des sièges à ...
La pacification
La vie politique.

Les partis dynastiques au
pouvoir:
•Parti libéral conservateur: 
Cánovas
•Parti libéral fusionniste:
Sa...
Le détournement du vote
Marie-Christine et le futur
Alphonse XIII

Les étapes de l’alternance
Les forces d’opposition exclues du système
À partir de 1895
• les révoltes coloniales
• l’assassinat de Cánovas par un anarchiste
• et plus encore le désastre de 189...
Les crises de la fin de siècle.
La crise coloniale.
McKinley
José Martí

La détérioration de la situation cubaine
Weyler

L’insurrection cubaine

L’insurrection et la perte des dernières colonies
Les Philippines

Rizal

L’insurrection et la perte des dernières colonies

Katipunan
La guerre hispano-américaine
Bataille de Cavite

Bataille de Santiago
L’explosion du Maine

L’insurrection et la perte des...
L´oposition à la Restauration
• Les carlistes
• Les républicains
• Les mouvements nationalistes (ou
régionalistes)
• Le mo...
L´oposition à la Restauration
• Les carlistes:
• Après 1876, le carlisme devient une force d’opposition
parmi d’autres, ca...
Don Jaime de Borbón

Vázquez de Mella

Ramón Nocedal

Les oppositions : le carlisme et
les droites extrêmes
L´oposition à la Restauration
• Les républicains:
• Vers la fin du siècle, les républicains commencent à attirer vers eux
...
L´oposition à la Restauration
• Les mouvements nationalistes (ou régionalistes)
 Le nationalisme catalan prend forme entr...
La montée des régionalismes et nationalismes.
L’économie

Le nationalisme catalan : les conditions d’émergence
Verdaguer

La culture

Le nationalisme
catalan : les conditions
d’émergence

Clavé
L´oposition à la Restauration

Le mouvement ouvrier
Antonio
García
Queijido

Pablo Iglesias

Largo Caballero

Les oppositions : le mouvement ouvrier, la mouvance socialiste
au Liceu (1893)

contre Cánovas (1897)

contre Martínez Campos en 1893
C.N.T.

Procession du Corpus (1896)

contre
Canalej...
Dato

Romanones

La crise de 1917 : une triple crise
Décadence progressive de la Restauration. Causes:
• La crise agraire
• le retard industriel
• le fonctionnement et les vic...
La chute du système de la Restauration (1917-1923).
La crise du parlementarisme
dynastique
Un climat de forte conflictualité sociale : un contexte troublé
Blas Infante

Un climat de forte conflictualité sociale : une série de mouvements sociaux
Attentat contre Dato

Un climat de
forte
conflictualité
sociale : la
radicalisation
des
antagonismes
Los Solidarios
Vers le putsch (1918-1923)
• L’évolution de la crise politique : dix gouvernements se succèdent à
cette période, dont plus...
Vers le putsch (1918-1923)
• Finalement, une commission parlementaire de recherche des
responsabilités est crée.
• S’accen...
L’impact de la crise marocaine

Général Picasso

Primo de Rivera
Le sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restauration
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le sexennat démocratique et la restauration

1 419 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 419
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
555
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le sexennat démocratique et la restauration

  1. 1. Le Sexennat démocratique et la Restauration (1833-1923) Comment les Espagnols avons-nous tenté de trouver un régime politique stable?
  2. 2. • On nomme « Sexenio Democrático » ou « Sexenio Revolucionario » la période de l’Histoire d’Espagne comprise entre le triomphe du soulèvement révolutionnaire qui eut lieu en septembre 1868 (« La Gloriosa ») et qui détrôna la reine Isabelle II et le pronunciamiento de décembre 1874 qui marqua le début de la Restauration bourbonienne
  3. 3. • Le Sexenio, caractérisé par une conflictualité sociale et politique exceptionnelle, constitue un tournant majeur de la vie politique espagnole. C’est le dernier acte de la révolution libérale en même temps que l’échec d’une évolution démocratique de la monarchie libérale
  4. 4. Le Sexennat démocratique (1868-1874) • Dans cette période se succèdent:  un gouvernement provisoire  une monarchie constitutionnelle  une république: d’abord fédérale ensuite centraliste et finalement présidentialiste. Il y a aussi une guerre civile dans la péninsule et la première rébellion de Cuba.
  5. 5. Activité politique • Participation de quatre blocs politiques: – Unionistes – Progressistes – démocrates – et républicains • et l’importance d’autres éléments tels que le mouvement ouvrier qui surgit à cette époque.
  6. 6. Le gouvernement provisoire • Les militaires et les signataires du Pacte d’Ostende forment un gouvernement provisoire. • Il se charge de: – dissoudre les Juntes révolutionnaires – désarmer les Volontaires de la liberté (la Milice Nationale). • Serrano (unioniste) assuma la présidence du gouvernement et Juan Prim (progressiste) le Ministère de la Guerre • les démocrates furent exclus. • Le peuple est déçu.
  7. 7. Le gouvernement provisoire • L’élection des Cortès constituantes pour la première fois, au suffrage universel masculin réservé au plus de 25 ans. • La participation s’éleva à 70%. • Composition politique du Parlement:        Progressistes : 159 Unionistes : 69 Démocrates : 20 Républicains fédéralistes : 69 Républicains unitaires : 2 Carlistes : 18 Libéraux modérés (Cánovas) : 14
  8. 8. La Constitution de 1869 • C’est la première constitution démocrate espagnol • la souveraineté nationale • la division des pouvoirs • et la décentralisation • Cortès, bicamérales, élues au suffrage universel • le monarque constitutionnel régnait mais ne gouvernait pas
  9. 9. La Monarchie constitutionnelle d’Amédée I (janvier 1871 jusqu’en février 1873) • Les prétendants à la Couronne ne manquent pas, mais la recherche d’un roi approprié résulta plus que problématique pour les Cortès. • Tout le monde s’accorde pour écarter le fils aîné d’Isabelle II, le futur Alphonse XII, alors âgé de onze ans. • On ne veut plus entendre parler des Bourbons. • Finalement le gagnant est le candidat soutenu par Prim, Amédée I de Savoie, duc d’Aoste, fils du roi italien Victor Emmanuel II. – Le fait d’être le fils de celui qui avait orchestré l’unification italienne en la basant sur une monarchie constitutionnelle avait joué en sa faveur.
  10. 10. La Monarchie constitutionnelle d’Amédée I (janvier 1871 jusqu’en février 1873) • Quatre jours avant son arrivée, son principal protecteur, Prim, est assassiné. – L’Espagne perdait l´unique intermédiaire entre les forces politiques. • L’instabilité politique et les dissensions entre les partis au pouvoir se manifestent. • il existait une opposition: – des carlistes, qui avaient pris les armes en 1872 – et des partisans d’Alphonse, le fils d’Isabelle II, dirigés par Cánovas del Castillo. • Quant aux républicains, il y avait de la tension entre: • la voie parlementaire, défendue par Pi y Margall notamment • et la base insurrectionnelle, plus sensible à l’influence du monde ouvrier.
  11. 11. • Face à cette situation, AMÉDÉE I ABDIQUE le 10 février 1873. • Le lendemain, le Congrès des députés et le Sénat réunis en assemblée nationale proclament la RÉPUBLIQUE à une forte majorité. • La plupart des parlementaires se sont résignés :  après l’échec de la monarchie constitutionnelle, ils constatent que la République est la seule formule possible  mais le mot même de République fait peur ; pour beaucoup il est devenu synonyme de subversion.
  12. 12. La Première République espagnole (1873-1874) • La nouveauté la plus importante dans la vie parlementaire de cette époque était l’apparition du républicanisme, dont l’idéologie dérive du libéralisme démocrate : le suffrage universel la nécessité de réformes sociales la séparation de l’Église et de l’État.
  13. 13. La Première République espagnole (1873-1874) • Il existe deux tendances principales:  D’une part, les unitaires: administration centraliste.  Les fédéraux: l’Espagne comme une fédération basée sur un pacte d’Etats régionaux historiques. A leur tour, ils se divisent en:  bénévoles: suiveurs de Pi y Margall, acceptent la légalité et refusent l’insurrection armée et intransigeants: partisans de la violence et de l’insurrection pour obtenir l’Etat Fédéral. Leur leader fut José María Orense.
  14. 14. Deux tendances dans la Première République:  Les unitaires: administration centraliste.  Menés par Castelar  ils sont globalement plus conservateurs dans leurs idées politiques et sociales,  ils veulent instaurer une République conservatrice qui rassure les possédants.  Les fédéraux: l’Espagne comme une fédération basée sur un pacte d’Etats régionaux historiques.  la République est une promesse de libération: elle signifie liberté syndicale protection sociale droits des ouvriers cession de la terre à ceux qui la travaillent… Ils se divisent en:  bénévoles: suiveurs de Pi y Margall, acceptent la légalité et refusent l’insurrection armée et intransigeants: partisans de la violence et de l’insurrection pour obtenir l’Etat Fédéral. Leur leader fut José María Orense.
  15. 15. La fin de la Première République espagnole (1873-1874) • Le 3 janvier le général Pavía, capitaine général de Madrid, fait un coup d’Etat. • Au commandement d’un groupe de la Garde civile il occupe le Parlement et dissout les Cortes. • Le gouvernement et la présidence de la République tombèrent dans les mains du général Serrano. • La stratégie de Cánovas del Castillo, en revanche, réunisse de nombreux secteurs élitaires grâce au soutien financier des commerçants de Cuba. • Le manifeste de Sandhurst, en décembre 1874, proclamait les intentions d’Alphonse de Bourbon. • Le 31, le pronunciamiento du général Martinez Campos à Sagunte exauça ses vœux.
  16. 16. La Restauration monarchique (1874-1823). Quel système politique est-il mis en place pour stabiliser l’Espagne après l’échec de la première expérience démocratique ? Comment expliquer l’effondrement de ce système ?
  17. 17. Les bases du nouveau système politique. Alphonse XII (1874-1885) «…ni dejaré de ser buen español ni, como todos mis antepasados, buen católico, ni, como hombre del siglo, verdaderamente liberal» (Manifeste de Sandhurst, 1/12/1874)
  18. 18. La Restauration • la période de l’histoire d’Espagne qui commence avec l’avènement du fils d’Isabelle II, Alphonse XII, en 1875. • Les historiens hésitent sur la date qui en marque la fin.  Faut-il aller jusqu’à la proclamation de la II e République, en 1931?  ou bien s’arrêter en 1923, à la dictature du général Primo de Rivera  ou encore en 1902, lorsque commence le règne personnel d’Alphonse XIII?  Quelle que soit la date choisie, il faut constater l’importance de l’année 1917 : le système politique mis en place en 1875 se révèle incapable de faire face aux problèmes qui s’accumulent depuis le début du siècle.
  19. 19. Le système de la Restauration.
  20. 20. La Restauration • Se caractérise par une certaine stabilité institutionnelle – la Constitution de 1876 a fonctionné jusqu’en 1923 (bien que restant théoriquement en vigueur jusqu’en 1931) : jamais aucune autre n’avait duré aussi longtemps. • Dans les vingt premières années de la Restauration, la vie politique est assez calme. • Les deux grands partis, assez proches l’un de l’autre, réalisent une œuvre législative importante. • Régime conservateur et d’ordre, libéral sans être démocratique. • Les principaux piliers du régime furent la Couronne, l’armée, la nouvelle constitution de 1876, un jeu politique fondé sur son maintien à l’écart de la foule, les trames caciquiles et, finalement,
  21. 21. La Restauration • Les principaux piliers du régime sont:  la Couronne  l’armée  la nouvelle constitution de 1876  un jeu politique fondé sur son maintien à l’écart de la foule  les trames caciquiles (le caciquisme suppose la passivité et l’indifférence du corps électoral).  et, finalement, l’alternance des partis dynastiques.
  22. 22. Chronologhie 1875 – 1923 • 1874 29 décembre. Pronunciamiento de Martinez Campos. Retour des Bourbons. • 1876 30 juin. Constitution inspirée par Antonio Cánovas. • 1879 Fondation à Madrid du premier groupe socialiste. • 1880 23 mai. Création du Parti libéral fusionniste par Sagasta. • 1881 10 février. Sagasta succède à Cánovas à la tête du gouvernement. Début du turno. • 1885 25 novembre. Mort d’Alphonse XII. Régence de Marie Christine. Pacte du Pardo.
  23. 23. Chronologhie 1875 – 1923 • • • • • • • • • • 1888. Création de l’UGT. 1890 26 juin. Suffrage universel masculin. 1895 Fondation du Parti nationaliste basque par Sabino Arana. 1897 8 août. Assassinat de Cánovas par un anarchiste italien. 1898. Guerre hispano-américaine à Cuba. 1902. 17 mai. Majorité d’Alphonse XIII. 1909 21-31 juillet. « Semaine tragique » de Barcelone. 1911 Création de la CNT. 1917 Août. Vague de grèves réprimée par l’armée. 1918- 1920 « Triennat bolchevique ». Grèves et violences insurrectionnelles. • 1921 Désastre militaire d’Annual, au Maroc. • 1923 (13 sept.) Coup d’État de Primo de Rivera, au pouvoir jusqu’au 30 janvier 1930.
  24. 24. Alphonse XII Les conditions de la Restauration Canóvas del Castillo
  25. 25. La Constitution de 1876 • est un compromis entre celle de 1845 et celle de 1869. – libertés individuelles (liberté d’expression, de réunion, d’association… – la souveraineté partagée entre la Couronne et les Cortes. • Le roi conserve: – l’inviolabilité personnelle – le pouvoir législatif en union avec les Cortès – le pouvoir de sanctionner, de promulguer et de faire exécuter les lois – Le roi est désigné comme chef suprême des armées ( Cánovas y tient de façon à marquer la rupture avec l’époque précédente, quand les militaires intervenaient constamment dans le débat politique). – Les Cortès sont formées de deux chambres: – le Congrès et Le Sénat
  26. 26. Martínez Campos Bipartisme et alternance au pouvoir: •L’accord se traduisait par un encasillado  (la grille des sièges à pourvoir et des candidats à faire élire) acceptable pour tous les participants.
  27. 27. La pacification
  28. 28. La vie politique. Les partis dynastiques au pouvoir: •Parti libéral conservateur:  Cánovas •Parti libéral fusionniste: Sagasta
  29. 29. Le détournement du vote
  30. 30. Marie-Christine et le futur Alphonse XIII Les étapes de l’alternance
  31. 31. Les forces d’opposition exclues du système
  32. 32. À partir de 1895 • les révoltes coloniales • l’assassinat de Cánovas par un anarchiste • et plus encore le désastre de 1898 sont le point final à cette relative tranquillité • et suscitent une vague de découragement.
  33. 33. Les crises de la fin de siècle.
  34. 34. La crise coloniale.
  35. 35. McKinley José Martí La détérioration de la situation cubaine
  36. 36. Weyler L’insurrection cubaine L’insurrection et la perte des dernières colonies
  37. 37. Les Philippines Rizal L’insurrection et la perte des dernières colonies Katipunan
  38. 38. La guerre hispano-américaine Bataille de Cavite Bataille de Santiago L’explosion du Maine L’insurrection et la perte des dernières colonies
  39. 39. L´oposition à la Restauration • Les carlistes • Les républicains • Les mouvements nationalistes (ou régionalistes) • Le mouvement ouvrier
  40. 40. L´oposition à la Restauration • Les carlistes: • Après 1876, le carlisme devient une force d’opposition parmi d’autres, capable néanmoins de mobiliser des milliers d’électeurs. • Beaucoup de sympathisants carlistes ont renoncé à la lutte armée et se sont intégrés dans les partis de droite classique, sauf en Navarre où la Communion traditionaliste conserve des positions solides.
  41. 41. Don Jaime de Borbón Vázquez de Mella Ramón Nocedal Les oppositions : le carlisme et les droites extrêmes
  42. 42. L´oposition à la Restauration • Les républicains: • Vers la fin du siècle, les républicains commencent à attirer vers eux beaucoup de ceux qui:  dans les classes moyennes  et parmi les intellectuels  se détournent des partis gouvernementaux, incapables de s’attaquer aux problèmes de fond et de moderniser l’Espagne.
  43. 43. L´oposition à la Restauration • Les mouvements nationalistes (ou régionalistes)  Le nationalisme catalan prend forme entre 1885 et 1917: Une bourgeoisie industrielle aspire à disposer d’un État, et, se voyant refuser la direction de l’État espagnol lui-même, se replie sur l’exigence d’une organisation régionale politiquement autonome.  Le Pays Basque: Le nationalisme basque est, dès le début, une réponse passéiste aux changements survenus au Pays basque durant la phase de modernisation de la région à la faveur de la révolution industrielle
  44. 44. La montée des régionalismes et nationalismes.
  45. 45. L’économie Le nationalisme catalan : les conditions d’émergence
  46. 46. Verdaguer La culture Le nationalisme catalan : les conditions d’émergence Clavé
  47. 47. L´oposition à la Restauration Le mouvement ouvrier
  48. 48. Antonio García Queijido Pablo Iglesias Largo Caballero Les oppositions : le mouvement ouvrier, la mouvance socialiste
  49. 49. au Liceu (1893) contre Cánovas (1897) contre Martínez Campos en 1893 C.N.T. Procession du Corpus (1896) contre Canalejas (1912) Les oppositions : le mouvement ouvrier, la mouvance anarchiste Pestaña Seguí Peiró
  50. 50. Dato Romanones La crise de 1917 : une triple crise
  51. 51. Décadence progressive de la Restauration. Causes: • La crise agraire • le retard industriel • le fonctionnement et les vices du régime • l’apparition d’un mouvement ouvrier divisé entre socialistes et anarchistes • les revendications autonomistes de la Catalogne secouent le pays • Fin: dictature de Miguel Primo de Rivera en 1923.
  52. 52. La chute du système de la Restauration (1917-1923).
  53. 53. La crise du parlementarisme dynastique
  54. 54. Un climat de forte conflictualité sociale : un contexte troublé
  55. 55. Blas Infante Un climat de forte conflictualité sociale : une série de mouvements sociaux
  56. 56. Attentat contre Dato Un climat de forte conflictualité sociale : la radicalisation des antagonismes Los Solidarios
  57. 57. Vers le putsch (1918-1923) • L’évolution de la crise politique : dix gouvernements se succèdent à cette période, dont plusieurs de concentration. • Le « Triennat bolchevique ». – Agitation populaire – Violence en Catalogne et en Andalousie – Risque permanent de révolte paysanne. • 1921 : L’armée espagnole subit le terrible revers d’Annual qui coûte la vie à plusieurs milliers de soldats du contingent. • Les républicains et les socialistes exigent des responsabilités au gouvernent et même au roi.
  58. 58. Vers le putsch (1918-1923) • Finalement, une commission parlementaire de recherche des responsabilités est crée. • S’accentue la radicalisation du nationalisme catalan, avec l’apparition d’un catalanisme de gauche (Maciá, Companys) proche des républicaines. • Le 13 septembre 1923 Miguel Primo de Rivera, Capitaine Général de la Catalogne, se proclame chef d’un Directoire militaire reconnu aussitôt par le roi, sans que personne ne songe à défendre le régime de la Restauration qui ne faisait plus que se survivre à lui-même.
  59. 59. L’impact de la crise marocaine Général Picasso Primo de Rivera

×