• J'aime
Les cartes heuristiques au service de la pédagogie
Prochain SlideShare
Chargement dans... 5
×

Les cartes heuristiques au service de la pédagogie

  • 10,820 vues
Transféré le

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Soyez le premier à commenter
Aucun téléchargement

Vues

Total des vues
10,820
Sur Slideshare
0
À partir des ajouts
0
Nombre d'ajouts
12

Actions

Partages
Téléchargements
186
Commentaires
0
J'aime
9

Ajouts 0

No embeds

Signaler un contenu

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Les Cartes Heuristiques au service d’une pédagogieactive
    1
  • 2. Plan
    Les Cartes Heuristiques
    Problématique
    Cadre théorique
    Méthodologie
    Expérimentation
    Résultats et Analyse
    Conclusion
    Perspectives
    2
  • 3. Les Cartes Heuristiques
    Méthode introduite par Tony Buzan (1970) basée sur la représentation spatiale de concepts
    Les cartes heuristiques sont «des schémas arborescents, comportant un centre, dont partent différentes branches accompagnées d’un ou plusieurs mot(s) clé(s) » BUZAN TONY ET BARRY BUZAN. (2003)
    Notion de liens et de nœuds
    Association hiérarchique d’idées
    3
  • 4. Problématique
    Comment peut-on évaluer les apprenants à partir des cartes heuristiques ?
    Quelle valeur peut-on accorder à cette nouvelle forme d’évaluation ?
    4
  • 5. Cadre théorique
    Utilisation des cartes heuristiques dans un processus de construction et d’évaluation des connaissances de l’apprenant.
    5
    Cartes Mentales
  • 6. Méthodologies
    6
    Organisation spatiale
    Identification
    Classification
    Comparaison
    Sériation
    Utilisation des travaux de Novak et Gowin(1984)
    Evaluation des topogrammes à partir d’une matrice de critères qualitatifs et quantitatifs :
    Carte de l’apprenant Ca
    Matrice de critères
  • 7. Méthodologies
    7
    Carte de l’apprenant Ca
    Evaluation
    Carte de référence Cr
    • Combinaison des deux méthodes :
    Matrice de référence
  • 8. Expérimentation
    Contexte
    • Expérimentation dans le Centre d’Apprentis de Haute-Loire (Région Auvergne)
    • 9. Echantillon :
    • 10. 2 classes de niveau IV en Bac Professionnel Commerce et Mécanique Auto
    • 11. Apprentis âgés de 16 à 25 ans
    8
  • 12. Expérimentation
    Problème : la diversité de l’échantillon et la durée de l’expérimentation nécessitent d’utiliser plusieurs scénarios.
    La méthode des Pléiades offre la possibilité de réutiliser des scénarios en formalisant, en instrumentant, en partageant et en adaptant le scénario à un contexte professionnel.
    Utilisation du scénario
    Contextualisation
    Conception
    Diffusion
    9
  • 13. Expérimentation – Activité 1
    Création d’une carte heuristique sur papier
    Chaque classe produit une carte mentale
    Travail collaboratif
    Thématique libre
    10
    Classe
    Apprenti
    Apprenti
    Apprenti
    Apprenti
    Apprenti
    Apprenti
    Enseignant
    Apprenti
    Apprenti
    Apprenti
    Régulation enseignant
    Echanges apprentis
  • 14. Expérimentation – Activité 2
    Utilisation des outils TICE pour la conception de cartes heuristiques et dans les moyens de communication entre apprenant et enseignant
    Réalisation d’une carte mentale synthétisant un site Internet
    Travail en binôme
    Thématique contextualisée au métier
    11
    Logiciel
  • 15. Expérimentation – Activité 2
    12
    Carte de l’apprenantCa
    Régulation
    Régulation
    Evaluation
    Régulation
    Echange synchrone et asynchrone
    Apprenti
    Enseignant
  • 16. Résultats et Analyse
    Les résultats ne portent que sur la phase 2 de l’expérimentation.
    Production d’une carte de référence (Cr) contenant les mots clés attendus, les liens ou des branches d’arborescence.
    Croisement avec une matrice de critères donnant une valeur de points pour calculer la note finale de chaque production (Ca).
    13
  • 17. Résultats et Analyse
    Comparaison entre Cr et Ca :
    14
  • 18. Conclusion
    La carte heuristique est une projection instantané à un moment précis dans le processus d’apprentissage de l’apprenant pouvant être évaluée par un enseignant à partir d’éléments quantitatifs et qualitatifs.
    Les écarts relevés entre la carte de référence de l’enseignant et celle de l’apprenant sont très faibles au niveau de l’identification, la classification, la catégorisation, la sériation des mots clés.
    Etroite corrélation entre le nombre de mots clés et de liens présents dans la carte heuristique.
    La conception de cartes mentales demande un entraînement et ne peut en aucun cas être utilisée directement en phase.
    15
  • 19. Perspectives
    Au final, les apprenants ont-ils appris et ont-ils acquis une méthode pour« apprendre à apprendre » afin de la réinvestir dans un autre contexte ?
    Les cartes mentales permettent l’interaction sociale : les apprenants ont collaboré, interagit ensemble pour apprendre.
    Amorce d’un cheminement individuel, les prémices d’un changement dans leur façon de conceptualiser leurs connaissances.
    Réinvestissement dans d’autres contextes : prise de notes, synthèse, méthode pour mémoriser un cours…
    16
  • 20. Bibliographie
    AUSUBEL, DAVID PAUL. (1968.) Educational psy- chology. Holt, Rinehart and Winston.
    BUZAN, TONY, ET BARRY BUZAN. (2003). Mindmap : dessines-moi l’intelligence. Éd. d'Organisation.
    DELADRIERE, J-L. (2004). Organisez vos idées avec le MindMapping. Dunod.
    LANGLOIS S F., RAULIN P. & CHASTRETTE M. (1994). Une activité pour les modules : La construction de cartes conceptuelles. Bulletin de l'Union des Physiciens, vol. 88, n° 760
    NOVAK, J. D. ET GOWIN, D. B. (1984). Learning how to learn. Cambridge : Cambridge UniversityPress.
    PAQUETTE, GILBERT. (2002). Modélisation des connaissances et des compétences : un langage graphique pour concevoir et apprendre. PUQ.
    RUMELHART, DAVID E., ET ANDREW ORTONY. (1976). The representation of knowledge in memory. Cen- ter for Human Information Processing, Dept. of Psychol- ogy, University of California, San Diego.
    VILLIOT-LECLERCQ E., DAVID J.P. (2007). Le formalisme des pléiades pour la conception et l’adaptation de patrons de scénarios pédagogiques, in T. Nodenot, J. Wallet, E.Frenandes (Eds), actes du colloque EIAH 07
    17