Rédiger autrement pour le web 20 Octobre 2011
<ul><li>Pourquoi s'agit-il d'une rédaction particulière ? </li></ul><ul><li>Les bonnes pratiques pour nos internautes </li...
Combien de niveaux de lecture sont utilisées dans la presse ? Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres
Plus de 100 ! Tétières, rubriques, titres, surtitres, chapeaux, intertitres, photos, dessins, légendes, accroches, relance...
Même si la diversité des niveaux de lecture sur le web est un des critères essentiels à la bonne lecture, la structuration...
Sur un écran, nous lisons en moyenne  25%  moins vite que sur papier. Une structuration particulière Print VS Web Quelques...
La lecture « zapping » Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres
Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres Perception de l’information en 0,5 secondes « Lecture en F »...
Les bonnes pratiques
Les bonnes pratiques Le rubriquage Il structure et organise l’information
Les bonnes pratiques La pyramide inversée Du synthétique vers l’exhaustif L’essentiel Les détails
Les bonnes pratiques La pyramide inversée Du synthétique vers l’exhaustif Titre Chapeau Texte Texte + récent  + immédiat  ...
Les bonnes pratiques Découper l’information Un découpage intelligent <ul><li>1 seul titre et 1 seul sujet par page </li></...
Les bonnes pratiques Organiser l’accès au contenu  Un découpage intelligent <ul><li>1 seul titre et 1 seul sujet par page ...
Google : votre premier lecteur
Google premier lecteur Le constat Google is beautiful 9 internautes sur 10 utilisent le moteur Google en France pour une r...
Google premier lecteur La priorité Un texte visible Texte :  tout le contenu que vous pouvez sélectionner avec votre souri...
Google premier lecteur La localisation du texte Les premiers caractères plus pertinents Le premier paragraphe des pages we...
Google premier lecteur La mise en exergue Intensifier le poids des mots Utilisation du gras  N’hésitez pas à placer vos mo...
Google premier lecteur La mise en exergue Intensifier le poids des mots Utilisation des liens hypertextes contextuels Le f...
Google premier lecteur Hiérarchisation Les balises <Hn> Si un mot est compris entre des balises <H1> et </H1>, cela a un p...
Google premier lecteur Densité et occurrence Le juste milieu Les moteurs actuels ont plus basé leurs algorithmes de pertin...
Google premier lecteur Densité et occurrence Maitriser son IDM Deux solutions se présentent à vous :  - Soit vous proposez...
Google premier lecteur Densité et occurrence Déclinez vos mots clés Si vous en avez la possibilité, n’oubliez pas d’insére...
Google premier lecteur Densité et occurrence Espacement des mots La phrase  « la  découpe  est effectuée par une machine i...
Quelques outils
Outils d’analyse Rédaction web Analyser son texte <ul><li>http ://alyze.info /   </li></ul><ul><li>Yooda Match Density  </...
 
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Webschoo] rediger autrement pour le web

1 306 vues

Publié le

Conférence Rédiger autrement pour le web.
Webschool Bourges 20 décembre 2011

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 306
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
100
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[Webschoo] rediger autrement pour le web

  1. 1. Rédiger autrement pour le web 20 Octobre 2011
  2. 2. <ul><li>Pourquoi s'agit-il d'une rédaction particulière ? </li></ul><ul><li>Les bonnes pratiques pour nos internautes </li></ul><ul><li>Et les moteurs de recherche ? </li></ul>Préambule La rédaction web Une démarche bien spécifique
  3. 3. Combien de niveaux de lecture sont utilisées dans la presse ? Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres
  4. 4. Plus de 100 ! Tétières, rubriques, titres, surtitres, chapeaux, intertitres, photos, dessins, légendes, accroches, relances, exergues, etc. Un objectif : éviter l’ennuie Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres
  5. 5. Même si la diversité des niveaux de lecture sur le web est un des critères essentiels à la bonne lecture, la structuration est moins complexe. Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres
  6. 6. Sur un écran, nous lisons en moyenne 25% moins vite que sur papier. Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres
  7. 7. La lecture « zapping » Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres
  8. 8. Une structuration particulière Print VS Web Quelques chiffres Perception de l’information en 0,5 secondes « Lecture en F » Je m’intéresse Je recherche
  9. 9. Les bonnes pratiques
  10. 10. Les bonnes pratiques Le rubriquage Il structure et organise l’information
  11. 11. Les bonnes pratiques La pyramide inversée Du synthétique vers l’exhaustif L’essentiel Les détails
  12. 12. Les bonnes pratiques La pyramide inversée Du synthétique vers l’exhaustif Titre Chapeau Texte Texte + récent + immédiat + important + proche + détaillé + loin
  13. 13. Les bonnes pratiques Découper l’information Un découpage intelligent <ul><li>1 seul titre et 1 seul sujet par page </li></ul><ul><li>1 idée = 1 paragraphe </li></ul><ul><li>Allez à l’essentiel </li></ul><ul><li>Faciliter la lecture = écrire court, relire pour réduire </li></ul>
  14. 14. Les bonnes pratiques Organiser l’accès au contenu Un découpage intelligent <ul><li>1 seul titre et 1 seul sujet par page </li></ul><ul><li>1 idée = 1 paragraphe </li></ul><ul><li>Allez à l’essentiel </li></ul><ul><li>Faciliter la lecture = écrire court, relire pour réduire </li></ul>
  15. 15. Google : votre premier lecteur
  16. 16. Google premier lecteur Le constat Google is beautiful 9 internautes sur 10 utilisent le moteur Google en France pour une recherche (90,5 %)* Il faut y penser lors de la rédaction de vos contenus. * Données AT Internet Septembre 2011
  17. 17. Google premier lecteur La priorité Un texte visible Texte : tout le contenu que vous pouvez sélectionner avec votre souris, copier puis coller dans un traitement de texte comme Word Visible : texte proposé « loyalement » sur les pages web, sans traiter des cas de spamdexing consistant à insérer, par exemple, du texte en blanc sur fond blanc (voire en jaune très clair sur fond blanc...). Les moteurs de recherche adorent « comprendre » le contenu d’une page en lisant son « texte visible » .
  18. 18. Google premier lecteur La localisation du texte Les premiers caractères plus pertinents Le premier paragraphe des pages web est le plus important. Une page optimisée doit contenir au minimum 100 mots, si possible plus, mais les 30 à 50 premiers termes, les deux à trois premières phrases, seront primordiaux. Plus le mot en question sera placé haut dans la page (le plus proche possible de la balise <BODY> dans le code source en langage HTML), plus sa présence sera jugée pertinente.
  19. 19. Google premier lecteur La mise en exergue Intensifier le poids des mots Utilisation du gras N’hésitez pas à placer vos mots importants en gras. N’en profitez pas non plus pour mettre tout votre texte en gras , ce qui donnerait un résultat assez horrible et pénible à la lecture
  20. 20. Google premier lecteur La mise en exergue Intensifier le poids des mots Utilisation des liens hypertextes contextuels Le fait qu’un mot soit « cliquable » est important. Il est à la fois important par rapport au poids du mot en question dans la page mais également pour le positionnement de la page-cible (ou de destination), dans le cadre d’une notion appelée « réputation » (ou linking interne). Par exemple : Société Martin , spécialiste de la dématérialisation de factures
  21. 21. Google premier lecteur Hiérarchisation Les balises <Hn> Si un mot est compris entre des balises <H1> et </H1>, cela a un poids important pour le classement du document sur ce terme. Vous pouvez utiliser, les balises H1 à Hn. Mais H1 étant prévue pour les titres de plus haut niveau, elle sera plus intéressante pour mettre en exergue vos mots clés. Les balises H4 à H6 ne sont pas réellement prises en compte et l’utilisation du gras leur sera préférée si cela est possible.
  22. 22. Google premier lecteur Densité et occurrence Le juste milieu Les moteurs actuels ont plus basé leurs algorithmes de pertinence sur la notion d’indice de densité. Exemples : - Dans une page contenant 100 mots, un terme est répété 3 fois. Son IDM est alors de 3/100 = 3%. - Même nombre d’occurrences dans une page de 200 mots : IDM = 3/200 = 1,5%. En tout état de cause, essayez d’entrer dans une fourchette de 3% à 5% pour vos mots clés importants.
  23. 23. Google premier lecteur Densité et occurrence Maitriser son IDM Deux solutions se présentent à vous : - Soit vous proposez assez de texte autour d’un mot donné si la page est courte, - Soit vous répétez le mot plusieurs fois si la page est longue. Dans le premier cas, vous pouvez proposer des pages courtes, mais très « denses » (tout en tenant compte du fait qu’une « bonne » page propose au moins 100 mots « non vides »).
  24. 24. Google premier lecteur Densité et occurrence Déclinez vos mots clés Si vous en avez la possibilité, n’oubliez pas d’insérer dans vos pages, les féminins, les pluriels de vos mots clés importants, ainsi que certains termes qui auraient la même racine : poisson, poissons, poissonnerie, poissonneries, poissonnier, poissonniers, poissonnière, poissonnières, etc.). Rappelez-vous qu’une page bien positionnée sur « facture » ne le sera pas obligatoirement sur « factures ».
  25. 25. Google premier lecteur Densité et occurrence Espacement des mots La phrase « la découpe est effectuée par une machine incluant un laser de haute précision » n’aura pas la même valeur au yeux des moteurs que « la découpe laser est effectuée avec haute précision » si vous souhaitez travailler votre visibilité sur le terme « découpe laser ».
  26. 26. Quelques outils
  27. 27. Outils d’analyse Rédaction web Analyser son texte <ul><li>http ://alyze.info / </li></ul><ul><li>Yooda Match Density </li></ul>

×