La France et l’Europe en 1815

3 383 vues

Publié le

La France et l'Europe en 1815

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 383
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La France et l’Europe en 1815

  1. 1. LA France ET L’EUROPE EN 1815
  2. 2. L’EUROPE EN 1811 1) Quel pays domine l’Europe en 1811 ? 2) Qui est à la tête de ce pays ? 3) Que remarquez- vous au niveau des frontières européennes ?
  3. 3. 1) Quels changements sont visibles avec la carte de 1811 ? 2) Qu’en est-il de la France ? 3) Qui sont les gagnants et les perdants de ce nouveau découpage ?
  4. 4. Introduction: De 1789 à 1815, la France diffuse ses idées révolutionnaires de liberté et d’égalité et Napoléon Ier met la main sur l’Europe. En 1815, la France sort exsangue des guerres napoléoniennes mais les idées révolutionnaires restent dans les esprits. Quelle est l’influence de la Révolution française et de l’Empire sur l’Europe à l’aube du XIXème siècle?
  5. 5. I] La diffusion des idées révolutionnaires: De 1792 à 1815, les guerres, que mène la France, propagent les idées de liberté, d’égalité des droits et de souveraineté nationale (héritage des Lumières). L’abolition de la monarchie est un exemple pour les sujets européens.
  6. 6. Doc 2 p 113
  7. 7. La mise en place de Constitutions dans les pays passés sous domination ou influence française consolide l’idée que le pouvoir des princes doit être restreint. Plantation de l’arbre de la liberté à Mayence (Allemagne) Doc 1p104
  8. 8. II] NAISSANCE DU SENTIMENT NATIONAL: HYMNE NATIONAL POLONAIS: La Pologne n'a pas encore disparu, Tant que nous vivons. Ce que l’étranger nous a pris de force, Nous le reprendrons par le sabre. Marche, marche Dabrowski, De la terre italienne vers la Pologne ; Sous ta direction, Nous nous unirons avec la nation. Nous passerons la Vistule , nous passerons la Warta, Nous serons Polonais. Bonaparte nous a donné l'exemple, Comment nous devons vaincre. Napoléon à Osterode, Marie-Nicolas Ponce-Camus, début XIXème siècle. Napoléon accueille les familles polonaises qui viennent se soumettre à sa protection et accorde des grâces aux habitants, dont les biens ont été ravagés, par les armées ennemies à Osterode, en mars 1807.
  9. 9. En 1811, l’Empire de Napoléon Ier est à son apogée. L’empereur répond à certaines revendications nationales en créant des Etats correspondant aux peuples comme en Pologne. Doc 5 p 105
  10. 10. Docs 3 et 4 page 105 Il introduit le Code Civil et abolit les privilèges
  11. 11. Doc 4 page 109
  12. 12. Dos de Mayo Francisco Goya 1814 P112
  13. 13. Identification et contexte du tableau : Titre du tableau Auteur Nature Année de réalisation Sujet Contexte de la réalisation Tres de Mayo Francisco Goya Huile sur toile 1814 Répression française contre les insurgés madrilènes du 2 mai 1808 Lors de la répression, Joseph Bonaparte (frère de Napoléon Ier) est à la tête de l’Espagne. Francisco Goya réalise ce tableau quand Ferdinand VII, qui est contraint à l’abdication en 1808, retrouve son trône
  14. 14. Description et explication de l’oeuvre Que voit-on ? 1) Vue générale
  15. 15. Description et explication de l’œuvre Que voit-on ? 1) Vue générale 2) Vue détaillée : à gauche du tableau (Quelles expressions ont les personnages) Ce tableau montre l’exécution des habitants de Madrid qui ont été arrêtés par l’armée française.
  16. 16. Description et explication de l’œuvre Que voit-on ? 1) Vue générale 2) Vue détaillée : à gauche du tableau Ce tableau montre l’exécution des habitants de Madrid qui ont été arrêtés par l’armée française. À gauche du tableau, des cadavres jonchent le sol, alors que d’autres hommes vont être fusillés par des soldats ou encore certains sont poussés vers le peloton d’exécution. Leur attitude témoigne de multiples sentiments : peur, désespoir, courage…
  17. 17. Description et explication de l’œuvre 2) Vue détaillée : à gauche du tableau 3) Vue détaillée : à droite du tableau À gauche du tableau, des cadavres jonchent le sol, alors que d’autres hommes vont être fusillés par des soldats ou encore certains sont poussés vers le peloton d’exécution. Leur attitude témoigne de multiples sentiments : peur, désespoir, courage…
  18. 18. Description et explication de l’œuvre 2) Vue détaillée : à gauche du tableau 3) Vue détaillée : à droite du tableau À gauche du tableau, des cadavres jonchent le sol, alors que d’autres hommes vont être fusillés par des soldats ou encore certains sont poussés vers le peloton d’exécution. Leur attitude témoigne de multiples sentiments : peur, désespoir, courage… À droite du tableau, les soldats sont représentés de dos et donc n’expriment aucun sentiment en opposition aux Madrilènes.
  19. 19. Explication historique : Les Espagnols se sont révoltés contre les Français car l’Espagne est occupée militairement. Ferdinand VII, roi d’Espagne, est renversé en 1808 et remplacé par Joseph Bonaparte, frère de Napoléon Ier. La présence française est synonyme aussi de pillages, de levée d’impôts importants et de conscription pour la Grande Armée. Caricature anglais sur le comportement de la Grande Armée en terre occupée.
  20. 20. Message de l’auteur: Francisco Goya désire rendre hommage aux insurgés. Il veut montrer l’unité du peuple espagnol jusque dans le sacrifice face à l’ennemi commun.
  21. 21. Der Tiroler Landstrum Aubergiste habitant au Tyrol, Andreas Hofer mène plusieurs révoltes contre les Français entre 1809 et 1810. Il se bat pour que le Tyrol ne soit pas dominé par l’étranger et entraine derrière lui une grande partie de la population. Il est fusillé à Mantoue en 1810.
  22. 22. Un sentiment national anti-français nait en Europe, même dans les régions dont les habitants ont la même langue, la même culture mais divisés en plusieurs Etats. En Allemagne et en Italie, la volonté de former une nation unie se fait de plus en plus grande. Doc 4 p 106
  23. 23. Le Saint-Empire (l’Allemagne) en 1789:
  24. 24. La confédération germanique en 1815:
  25. 25. III] La restauration de l’ordre monarchique avec le congrès de Vienne: Caricature sur le partage du congrès de Vienne en 1815. Le pâté indigeste, caricature anonyme, Musée Carnavalet, Paris De gauche à droite : - Le roi d’Angleterre : George IV - (« J’ai une faim du diable ») - Le roi de Prusse : Frédéric-Guillaume III - (« Je le crois bien rassis ») - Le Tsar de Russie : Alexandre Ier - (« Messieurs, je fournirai le vin ») - L’empereur d’Autriche : François Ier - (« Attaquons tous ensemble ») Sur la table : - Napoléon Ier - (« Ils n’auront pas d’indigestion ») Sous la table - Louis XVIII, roi de France de 1815 à 1824 - (« J’en aurai les miettes »)
  26. 26. Page 103 En 1815, les rois rétablissent leur pouvoir. 1) Louis XVIII 2) Alexandre Ier 3) Robert Stewart, Vicomte Castlereagh, secrétaire d’Etat aux affaires étrangères. (erreur sur le livre) 4) Napoléon 5) Ferdinand VII 6) Frédéric-Guillaume III 7) François Ier
  27. 27. En 1815, le congrès de Vienne réunit les puissances victorieuses de Napoléon Ier afin de retracer les frontières de l’Europe et rétablir les monarchies. Il s’agit d’affaiblir la France porteuse d’idées révolutionnaires et établir un compromis entre toutes les ambitions.
  28. 28. Les frontières sont modifiées au profit de l’Autriche, la Russie, la Prusse et le Royaume-Uni. - La Russie domine l’Europe de l’est - L’Autriche garde les territoires allemands et italiens - L’Angleterre conserve la maîtrise des mers - La Prusse renforce son influence
  29. 29. Les souhaits des populations et le sentiment national sont bafoués: les peuples sont à nouveau des sujets. La France redevient une monarchie et retrouve les frontières de 1789.
  30. 30. La plupart des rois retrouvent leur pouvoir absolu et la plupart des réformes révolutionnaires sont supprimées. Ferdinand VII Joseph Napoléon Ier Ferdinand VII 1808 1808-1813 1813-1833 Rois d’Espagne entre 1808 et 1833 Rois de Naples entre 1799 et 1816 Ferdinand Ier Joseph Napoléon Ier Joachim Ier Ferdinand Ier 1799-1806 1806-1808 1808-1815 1815-1816
  31. 31. Plusieurs pays sont transformés comme l’Italie, les Pays-Bas et la Norvège et certains principes sont maintenus : - L’égalité civile devant la loi - La justice et l’impôt sont réaffirmés - Les privilèges sont abolis
  32. 32. Les souverains créent la Sainte-Alliance (Distance du Royaume-Uni qui la juge contraire aux libertés des peuples) qui consiste entre autre à réprimer les mouvements révolutionnaires en Europe.
  33. 33. Les idées nouvelles continuent cependant à se diffuser dans la bourgeoisie et les élites intellectuelles.
  34. 34. CONCLUSION: Au lendemain de la domination française de l’Europe, le congrès de Vienne retrace les frontières et tente d’étouffer les idées révolutionnaires avec la création de la Sainte-Alliance. L’Europe est divisée en deux camps : - Les libéraux : défenseurs des idéaux de la Révolution française - Les partisans d’une Europe monarchique hostiles aux contagions révolutionnaires. Les nationalismes naissent dans les régions divisées ou dominées (Italie, Allemagne, Grèce, Pologne,…)

×