SlideShare une entreprise Scribd logo
Cours énergieintroduction1
Plan2
Les enjeux > Changements Climatiques3Changements mesurés en (a) température globale de surface: (b) niveau des océans global moyen de gauge des marées (bleu) et satellite (rouge) ; et (c) Couverture de neige dans l’hémisphère nord de mars à avril.Toutes les différences sont relatives aux moyennes correspondantes pour la période 1961 – 1990.  Les courbes lissées représentent des moyennes sur 10 ans et les cercles des valeurs annuelles.  Les zones ombrées sont des intervalles d’incertitude estimés à partir de l’analyse d’incertitudes connues (pour a et b) et de la série temporelle (pour c)IPCC, Climate Change 2007: Synthesis Report (Valencia, Spain, 12-17 November 2007)
Les enjeux > Changements Climatiques4United Nations Environment ProgramSRES (Special Report on Emission Scenarios (IPCC))

Recommandé pour vous

FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES

FIG 2009 Conférence : Michel DESHAIES « Énergie et environnement : le dilemme de l'Espagne » Article complet

articlefigcerpa
154 infose juin_juil2020
154 infose juin_juil2020154 infose juin_juil2020
154 infose juin_juil2020

En ce milieu de mois de juillet, la plupart des élèves du Mastère OSE ont pu regagner le lieu de leur stage, revoir (ou même découvrir pour certains) leurs collègues de travail, et ainsi partir sur de bonnes bases pour les trois derniers mois précédant la remise des diplômes. C’est donc avec plaisir que nous vous proposons, depuis le lieu de nos missions professionnelles respectives, un numéro spécial de l’inf’OSE couvrant les mois de juin et de juillet.

energyrenewable energyeconomy
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?

Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, il faut cesser de recourir au gaz d’origine fossile. Parce qu’on ne peut attendre pour agir de savoir si le pari du gaz renouvelable sera gagné, il faut chercher dès maintenant à restreindre l’usage du gaz en misant sur d’autres énergies décarbonées, électricité et biomasse en tête. En savoir plus : http://strategie.gouv.fr/publications/place-gaz-transition-energetique

transition énergétiquegazgaz renouvelable
Les enjeux > Changements Climatiques > GES >CO25IEA World Energy Outlook ( www.worldenergyoutlook.org )
Les enjeux > Disponibilité6aforecast for 2050 are between 500 and 800 EJb X 10 including « non-conventional » sources1 Consortium Fusion Expo Europe2 Intergovernmental Panel on Climat Change (IPCC http://www.ipcc.ch/ )
Les enjeux > Disponibilité > « Peakoil »7Le taux de décroissance après le « pic » dépend du prix ?Association for the Study of Peak Oil and Gas (ASPO) http://www.peakoil.net/
Les enjeux > Disponibilité > Production > EROEI > Toutes sources8EI = Énergie investie (EnergyInvested ) incluant l’énergie requise pour la mise en œuvreER = Énergie produite (Energy Return) durant la vie de l’installationLe rapport est le « rendement », EROEIEROEI = 10 seuil de rentabilité selon certains auteursSEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009

Recommandé pour vous

De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...

Conférence de Bernard Saulnier événement : Gazoduq / Énergie Saguenay : Où en est-on avec le projet de GNL Québec ? | Conférence du 27 novembre 2019 | Collectif scientifique gaz de schiste

Eoliennes
EoliennesEoliennes
Eoliennes

Les nouvelles options du gouvernement wallon en matière de développement éolien

énergieéolienrenouvelables
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçuesEnergies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
Les enjeux > Disponibilité > Production > EROEI > Sources liquides9Variabilité dans le rendementRendements inférieurs à 10 (seuil de viabilité) sauf pour le pétroleSEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009
Les enjeux > Disponibilité > Production > EROEI10Rendement diminueRendement faibleRendement  de 10 minimumSEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009
Les enjeux > Disponibilité > Production > Monde11Sources fossiles dominentImportance de la capture et de la séquestration du carbone ?SEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009
Les enjeux > Disponibilité > Production (électricité) > Europe12CPG1998=592.7CPG2008=710.7Total1998=1046.3Total2008=1082.1CPG1998=360.5CPG2008=387.9Total1998=1114Total2008=638.1CPG1998=51.4CPG2008=39.7Total1998=297.6Total2008=153.9CPG1998=86.9CPG2008=189.6Total1998=195.4Total2008=313.542.7 TWh en 2010. PV Status Report 2011, EuropeanCommission, Joint ResearchCentre, Institute for Energy, EUR 24807 ENhttp://re.jrc.ec.europa.eu/refsys/Le potentiel des énergies solaires au Québec, Diane Bastien et Andreas Athienitis, Université Concordia, Publié par Greenpeace Canada, Septembre 2011.

Recommandé pour vous

Présentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centrePrésentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centre

Présentation du pré-scénario 100% renouvelable pour la Région Centre Val de Loire, à l'occasion du jury Citoyen du 28 mars 2015

transition énergétiquescénariorenouvelable
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéréProjet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré

Marc Brullemans, Biophysicien

gaz natureltransitionenergie
Les enjeux > Disponibilité > Production > US28/01/201013Portes Ouvertes(Left) U.S. electricity net generation by all fuels, and (Right) contribution of biomass, wind, geothermal, and solar technologies to the non-hydro renewables wedge .Proceedings of the IPCC SCOPING MEETING ON RENEWABLE ENERGY SOURCES, Lübeck, Germany, 20 – 25 January, 200813
Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Monde14462 EJ
Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Québec15497 TWh en 2007 ( 1.8 EJ par rapport à 462 EJ dans le monde)Correspond à  64 MWh/hab = 175  kWh/jr/hab18 MWh/hab moyenne  mondiale Électricité (de source hydro) domine au Québec!Contribution de Régis Chenitz
Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Québec16Consommation en MWh pour chaque secteur en fonction des sourcesEn 2007 :électricité (40%),pétrole (38%) gaz (13%) TOTAL  91% le reste est le charbon (p14)Contribution de Régis Chenitz

Recommandé pour vous

Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergieSemaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie

A l'occasion de la semaine « Energie : changeons d’ère ! », l'ADEME fait le point sur : 1 Le développement de l’éolien 2 Le marché du solaire photovoltaïque 3 Le marché du solaire thermique 4 Le bois énergie 5 la géothermie 6 Les pompes à chaleur 7 l’hydroélectricité 8 les énergies marines 9 Les certificats d’économie d’énergie

admethermiquesolaire
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...

Carole Dupuis, porte-parole, Mouvement écocitoyen UNEplanète

Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation

Intervenant: Bernard bigot, Administrateur Général du CEA thèmes: contexte énergétique mondial, Stratégie énergétique française, énergie Nucléaire et renouvelables,... Présentation lors de la convention SFEN du 4 avril 2013. Retrouvez la vidéo de la conférence à la fin de la présentation ou sur youtube. http://www.youtube.com/watch?v=0IVilNLr2PY&feature=share&list=PLTkTSyhZU38axA3mrNnXJeuIWuffj84Rr

énergierenouvelableinnovation
Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Québec vs Monde17«Si le gaz naturel remplace le charbon, c’est une bonne nouvelle car il produit moins d’émissions de CO2. Mais attention, il ne doit pas remplacer les sources d’énergie propres qui ne produisent aucune émission», FatihBirol, directeur du Bureau de l’économiste en chef à l’Agence internationale de l'énergie, 21e Congrès mondial de l’énergie, Montréal, Septembre 2010
Les enjeux > Disponibilité > Prévision de demande18IEA World Energy Outlookwww.worldenergyoutlook.orgLa demande énergétique mondiale croit de 45% d’ici à 2030 – une moyenne de 1.6% par an – avec le charbon comptant pour le tiers de l’augmentation globale.1 Gtoe = 42 EJ
Formes d’énergie > Énergie vs puissance19L’énergie, c’est l’eau dans la baignoire qui contient, à un instant donné, une certaine quantité d’eau en L.
La baignoire se rempli d’eau à une « vitesse » donnée par le débit d’eau du robinet en L/s, c’est l’équivalent de la puissance, qui est la variation dans le temps de la quantité d’énergie. C’est la « vitesse » à laquelle on produit ou consomme l’énergie.

Recommandé pour vous

Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du QuébecLe gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec

Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec ... La Politique énergétique du Québec en panne ... Avec Bernard Saulnier, ing., dans le cadre d'une soirée-conférence organisée par le Collectif scientifique - Gaz de schiste et enjeux énergétiques au Québec, intitulée Enjeux du gaz naturel au Québec : Le cas d'Énergie Saguenay

gaz naturelchangements cilmatiques
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelablesLes coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables

Étude publiée par le WWF Belgique et Eneco Belgique qui analyse le soutien des autorités belges aux énergies traditionnelles (fossiles et nucléaires) et renouvelables sur un siècle (1950-2050). C’est la première fois que cela est réalisé en Belgique. Les résultats montrent que les énergies traditionnelles reçoivent encore plus de 2/3 du soutien financier des autorités, par rapport aux énergies renouvelables et aux économies d’énergie. L’étude démontre aussi que l’énergie renouvelable n’est pas plus chère que l’énergie traditionnelle. La transition des subventions des énergies fossiles et nucléaires vers les énergies renouvelables est nécessaire pour réaliser l’indispensable transition énergétique dans notre pays.

énergie renouvelableénergie conventionelleénergie nucléaire
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impactsProjet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts

Conférence de Marc Brullemans événement : Gazoduq / Énergie Saguenay : Où en est-on avec le projet de GNL Québec ? | Conférence du 27 novembre 2019 | Collectif scientifique gaz de schiste

L’unité d’énergie est donc le J ou le ou  Ws qui se transforme en kWhr. Ou ses multiples kJ (103), MJ (106), GJ(109), TJ (1012), PJ(1015), EJ(1018)
L’unité de puissance est le W ou ses multiples kW (103), MW (106), GW(109), TW (1012), PW(1015)Formes d’énergie > Conservation20Conservation de l’énergie:Antoine – Laurent de Lavoisier:Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.Dans le présent contexte (au Québec et ailleurs), mesures de conservation = consommer moins (économies d’énergie)Moins de pétroleMoins d’électricité
Formes d’énergie > Mécanique > Cinétique et potentiel21Énergie cinétique de l’eau se transforme en électricité HydroélectricitéÉnergie cinétique de l’air se transforme en électricitéÉolienneHydrolienne
Formes d’énergie > Électrique22De manière simpliste:P = V I (W)E = P t (kWh)Forme « intermédiaire ».  Le courant est généré par une source.StockageDans le réservoir (énergie potentielle de l’eau) Dans les batteries

Recommandé pour vous

Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme

Présentation des problématiques françaises de la promotion des énergies renouvelables dans les documents d'urbanisme, dans le cadre d'un séminaire coorganisé par la faculté de droit de Université d'Etat de Rio de Janeiro et le SERDEAUT, centre de recherches en droit de l'urbanisme de l’Université Paris Panthéon Sorbonne

plan local d'urbanismepluénergies renouvelables
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014

aaa

Home Solar | Sunstainable
 Home Solar | Sunstainable Home Solar | Sunstainable
Home Solar | Sunstainable

http://www.sunstainable.com.au/ SunStainable provide complete solar power systems installation in Melbourne to generate cost-effective renewable energy for your home & busines.

solar panels melbourne
Formes d’énergie > Chimique23Énergie interne des molécules libérée par les réactions chimiquesCombustionCharbon, pétrole, gaz, charbonbiocarburants
Formes d’énergie > Thermique24Mesure de l’énergie cinétique des particules dans le systèmeFonction de distributionThermodynamique
Formes d’énergie > Nucléaire > Réaction en chaîne25Neutrons engendrent la réaction en chaîneMais un grande proportion des neutrons sont perdus:CaptureFuiteJacques Ligou, « Installations Nucléaires », Presses Polytechniques Romandes, Lausanne (1982)
Formes d’énergie > Nucléaire > Sections efficaces26Fissile: pouvant être fissionnés par des neutrons de toute énergieFertile: donne des isotopes fissiles artificiels0n1 + 92U238 -> 94Pu239 + 2 b-0n1 + 90Th232  -> 92U233 + 2 b-b- : n  ->  p  +  e−  +  n-eJacques Ligou, « Installations Nucléaires », Presses Polytechniques Romandes, Lausanne (1982)

Recommandé pour vous

Energie Solaire 3°3
Energie Solaire 3°3Energie Solaire 3°3
Energie Solaire 3°3

Diaporama sur l'énergie solaire

collgenergie
Manual inseminação artificial
Manual inseminação artificialManual inseminação artificial
Manual inseminação artificial

Manual de inseminação artificial produzido pela Asbia.

inseminação artificialruralbrreprodução
Diaporama energie solaire
Diaporama energie solaireDiaporama energie solaire
Diaporama energie solaire
Formes d’énergie > Nucléaire > Produits27Soient 100 fissions, si on appelle y(Ai) le nombre de produits de fission de nombre de masse Ai correspondant à un type particulier de fission, on constate que les points ainsi obtenus se distribuent sur une courbe en « dos de chameau » . On aura bien sûr  Sy (Ai) = 200 puisqu'on a considéré 100 fissions.On aura, par exemple:0n1+ 92U235  -> 38Sr94 + 54Xe140 + 2 0n1Jacques Ligou, « Installations Nucléaires », Presses Polytechniques Romandes, Lausanne (1982) http://en.wikipedia.org/wiki/Radioactive_waste
Formes d’énergie > Nucléaire > Produits28Quantité annuelle de combustible irradié produit (Tonnes de métaux lourds)En France, ~80% de l’électricité est d’origine nucléaire (425 TWh / 540 TWh)http://en.wikipedia.org/wiki/Nuclear_power_in_FranceAu Canada, 15% de l’électricité est d’origine nucléairehttp://www.eea.europa.eu/data-and-maps/indicators/nuclear-energy-and-waste-production/nuclear-energy-and-waste-production-1
Sources d’énergie > Renouvelable vs Durable29Trois Niveaux:Quand c’est consommé, il n’y en a plus et on ne peut plus en faire d’autreCarburants fossiles (Charbon, pétrole, gaz naturel, …)Quand c’est consommé, on peut en faire d’autre ( RENOUVELABLE)Bio-énergie ( bois, maïs, …)La compétition avec les sources de nourriture est un problème!Faire du pétrole à partir du charbon ne compte pas !Quand c’est consommé, il en reste toujours d’autre (ou presque) ( DURABLE)Solaire, éolien, hydrolien, hydro …Nucléaire (fission et fusion)En fait du type 1 mais disponible sur plusieurs milliers d’années
Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Actif > PV30L’énergie des photons utilisée directementEfficacité de quelques % à 30%

Recommandé pour vous

Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.comSolar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com

Interactive Solar Panel PowerPoint Templates are available for http://www.slideworld.com/

solar panels powerpoint templateppt templatespowerpoint templates
solar photovoltaic system
solar photovoltaic systemsolar photovoltaic system
solar photovoltaic system

This document provides information about a photovoltaic system project at IIT Roorkee. It discusses the components of a photovoltaic system including solar arrays, mounting systems, inverters, and batteries. It also describes different types of solar cell technologies like thin film and crystalline silicon, and provides background on the growth of photovoltaics over time in India and worldwide. The document highlights India's solar potential and the Indian government's support for solar energy development.

photovoltaicsolar energysolar cells
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQQA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ

1) Quality assurance is changing in the digital world as services become digitalized and connected through the Internet of Things. This brings new challenges around security, usability, and performance. 2) To keep up with faster software development, companies must balance speed and quality. This can be done through practices like DevOps, agile methodologies, increased test automation, and ensuring team members have versatile competencies. 3) Prototyping and testing early helps build quality into products from the start and allows for faster feedback to catch issues relating to security, usability, and performance.

digitalizationuxagile software development
Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Actif > PV31Des panneaux pv intégrés sur les toits et façades des bâtiments au canada ont le potentiel de générer une grande quantité d’électricité. en recouvrant une partie des toits et des façades qui ont un bon potentiel solaire des bâtiments résidentiels, commerciaux et institutionnels existants au canada, une étude a évalué qu’il serait possible de générer 72 tWh par année, soit 29 % de leur consommation d’électricité. À l’échelle du Québec, cette même étude a estimé que les bâtiments résidentiels avaient le potentiel de générer 11 tWh électriques avec du photovoltaïque intégré aux bâtiments, ce qui correspond à 29 % de leur consommation électrique. Les bâtiments commerciaux et institutionnels ont, quant à eux, un potentiel de production électrique annuelle de 3,8 tWh, soit 11 % de leur consommation. en intégrant des panneaux photovoltaïques aux toits et façades dotés d’un bon ensoleillement des bâtiments résidentiels, commerciaux et institutionnels, c’est 14,8 tWh d’électricité solaire qui peuvent être produits annuellement au Québec, soit 8 % de la consommation électrique de 2008 .Le potentiel des énergies solaires au Québec, Diane Bastien et Andreas Athienitis, Université Concordia, Publié par Greenpeace Canada, Septembre 2011.
Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Actif > Thermique32Nevada Solar OnePuissance: 64 MW ( 75 MW max)Énergie: 134 Gw.hre/an ( ~ 1% de la consommation totale  ) donc une moyenne de 15.3 MW (24% « efficacité »)SolarTwo Power Tower(Desert du Mojave)
Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Passif33http://en.wikipedia.org/wiki/Passive_solar_building_designhttp://www.your-solar-energy-home.com/Indirect-gain-solar.html
Sources d’énergie > Renouvelables > Éolien & Hydrolien34AL = v Dt

Recommandé pour vous

Solar pv systems
Solar pv systemsSolar pv systems
Solar pv systems

An Overview of Photovoltaic Systems or PV Systems. This PPT outlines what a solar systems is and what it is consisted of. From solar panels to charge controller to deep cycle batteries to the inverter.

solar energyphotonsstephen
Regenerative braking system
Regenerative braking system Regenerative braking system
Regenerative braking system

This document provides an overview of regenerative braking systems. It begins with an introduction and history section describing early patents and developments. The principles and components of regenerative braking are then explained, noting that kinetic energy is converted to electrical energy during braking via electric motors or hydraulic pumps. Applications in electric vehicles, hybrids, and locomotives are discussed. The benefits include improved efficiency and emissions reductions, while costs and complexity are disadvantages. Regenerative braking effectively improves vehicle performance by recapturing kinetic energy.

Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017

Manufacturing power electronics, energy storage, monitoring & analytics, and residential lighting solutions also showed an uptick in funding in 2016.

goldman sachssolar energy investorsdemeter partners
Sources d’énergie > Renouvelables > Éolien & Hydrolien35.rair = 1.3 kg/m3Vair ~10 m/sreau = 1000 kg/m3Veau ~ 1 m/sLimite de Betzhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Limite_de_Betz
Sources d’énergie > Renouvelables > Hydro36PourLe plus fiable des renouvelablesCoûts d’opération relativement faibleCONTREGrandeur des réservoirsEffets écologiques
Sources d’énergie > Renouvelables > Nucléaire37CANDUCANadianDeuterium UraniumD2O est le modérateur (et caloporteur)T est généré par capture neutronique (carburant pour la fusion)http://www.scarborough.peo.on.ca/events/20090922-wind/
Consommation > Québec38Électricité (99% hydro) dans tous les secteurs sauf les transports.Essence et diésel (pétrole) seulement dans le transport et agriculturePas de charbon!!Le développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec,  Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008

Recommandé pour vous

MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...

In the framework of the MAGHRENOV seminar on support to business creation,presentation of the solar and wind energy market by AMISOLE

solar energywind powermaghrenov
GLOBAL RH 2017
GLOBAL RH 2017GLOBAL RH 2017
GLOBAL RH 2017

9 ATELIERS RH

Solar photovoltaic systems
Solar photovoltaic systemsSolar photovoltaic systems
Solar photovoltaic systems

The document discusses solar photovoltaic (PV) systems, including their advantages and disadvantages. It describes the I-V characteristics of solar cells and equivalent circuit. Variations in isolation and temperature affect the PV characteristics. Losses limit conversion efficiency. Maximizing open circuit voltage, short circuit current, and fill factor leads to high performance. Solar cells are classified based on material thickness, junction structure, and active material. PV modules, panels, and arrays are also discussed. Maximum power point tracking using a buck-boost converter can optimize solar PV output. Systems can be centralized, distributed, or hybrid to serve various applications including power generation, water pumping, and lighting.

Consommation > Résidentiel39Au QuébecÉlectricité domineLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec,  Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
Consommation > Résidentiel40Le chauffage ( locaux + eau ) domine la facture ( 76%)Le développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec,  Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
Consommation > Résidentiel41GJ/m2Résidences « modernes » plus efficacesÉconomies pour l’individuÉconomie d’énergie qui diminue la pression de développement et/ou permet les exportationsLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec,  Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
Consommation > Commercial / Industriel42Ici aussi, c’est l’électricité qui domine!Le développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec,  Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008

Recommandé pour vous

Solar photovoltaics
Solar photovoltaicsSolar photovoltaics
Solar photovoltaics

The document discusses solar photovoltaics (PV) including the physics of PV generation, different PV technologies like silicon and thin film, emerging technologies, environmental and economic aspects, and the current and future scenarios in India and globally. It explains that while PV is one of the cleanest forms of energy, high initial costs have slowed widespread commercialization but prices have declined significantly over time and further reductions could enable grid parity.

solar photovoltaics
Solar panel Technology ppt
Solar panel Technology pptSolar panel Technology ppt
Solar panel Technology ppt

The document discusses solar energy and solar panels. It begins by defining solar energy as energy originating from thermonuclear fusion reactions in the sun. It then discusses how solar energy can be used to generate electricity through thermal solar or photovoltaic methods. The remainder of the document focuses on photovoltaics, explaining how solar panels work to convert sunlight into electricity using photovoltaic cells. It describes the components and manufacturing of different types of solar panels, including monocrystalline, polycrystalline, and thin film technologies. It concludes by outlining the specifications that characterize solar panels.

Consommation > Transport43Dominé par l’essence ( pas d’électricité)La majorité des carburants importésLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec,  Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
Consommation > Transport44Transport routier domine la facture énergétiqueParc québécois de ~ 4,500,000 voituresÉlectrification à la portée du réseau actuelLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec,  Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
Consommation > Agriculture45Secteur dominé par les carburants fossiles à 76% du total

Contenu connexe

Tendances

La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPELa transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
equilibre_des_energies
 
Renouvelables
RenouvelablesRenouvelables
Renouvelables
mdemuelenaere
 
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
CERPA_Nancy
 
154 infose juin_juil2020
154 infose juin_juil2020154 infose juin_juil2020
154 infose juin_juil2020
Saul VILLAMIZAR
 
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
France Stratégie
 
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
CollectifScientifique
 
Eoliennes
EoliennesEoliennes
Eoliennes
mdemuelenaere
 
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçuesEnergies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
RAC-F
 
Présentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centrePrésentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centre
AvenirSansPetrole
 
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéréProjet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Félix Lebrun-Paré
 
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergieSemaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Guillaume GIRAUDET
 
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
Félix Lebrun-Paré
 
Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation
Société Française d'Energie Nucléaire
 
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du QuébecLe gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Félix Lebrun-Paré
 
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelablesLes coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Eneco Belgium
 
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impactsProjet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
CollectifScientifique
 
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
Frédéric Rolin
 
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
RAC-F
 

Tendances (20)

La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPELa transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
 
Chiffres clés des énergies renouvelables - Édition 2013
Chiffres clés des énergies renouvelables - Édition 2013Chiffres clés des énergies renouvelables - Édition 2013
Chiffres clés des énergies renouvelables - Édition 2013
 
Renouvelables
RenouvelablesRenouvelables
Renouvelables
 
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
FIG 2009 : Conférence de Michel DESHAIES
 
154 infose juin_juil2020
154 infose juin_juil2020154 infose juin_juil2020
154 infose juin_juil2020
 
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
 
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
De la responsabilité sociale d’Hydro-Québec dans la lutte aux Changements Cli...
 
Eoliennes
EoliennesEoliennes
Eoliennes
 
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçuesEnergies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
Energies Renouvelables : En finir avec les idées reçues
 
Présentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centrePrésentation jury citoyen virage energie centre
Présentation jury citoyen virage energie centre
 
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéréProjet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
 
Projet
ProjetProjet
Projet
 
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergieSemaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
 
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
Stratagèmes communicationnels de l'industrie du gaz naturel : l'Art de trompe...
 
Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation
 
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du QuébecLe gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
 
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelablesLes coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
Les coûts et bénéfices réels des énergies conventionelles et renouvelables
 
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impactsProjet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
Projet Énergie Saguenay et Gazoduc : contexte et impacts
 
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
Energies renouvelables et documents d 'urbanisme
 
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
Enr idees recues-cler-hespul-rac_juillet-2014
 

En vedette

Home Solar | Sunstainable
 Home Solar | Sunstainable Home Solar | Sunstainable
Home Solar | Sunstainable
robinjoen
 
Energie Solaire 3°3
Energie Solaire 3°3Energie Solaire 3°3
Energie Solaire 3°3
techno3stex
 
Manual inseminação artificial
Manual inseminação artificialManual inseminação artificial
Manual inseminação artificial
Portal Canal Rural
 
Diaporama energie solaire
Diaporama energie solaireDiaporama energie solaire
Diaporama energie solaire
math29122000
 
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.comSolar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
http://www.slideworld.com/
 
solar photovoltaic system
solar photovoltaic systemsolar photovoltaic system
solar photovoltaic system
Prachet Sokhiya
 
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQQA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
Kari Kakkonen
 
Solar pv systems
Solar pv systemsSolar pv systems
Solar pv systems
Stephen Jones
 
Regenerative braking system
Regenerative braking system Regenerative braking system
Regenerative braking system
Divyanshu Parashar
 
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
Tracxn
 
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
Maghrenov
 
GLOBAL RH 2017
GLOBAL RH 2017GLOBAL RH 2017
GLOBAL RH 2017
Isabelle ADDED DURAND
 
Solar photovoltaic systems
Solar photovoltaic systemsSolar photovoltaic systems
Solar photovoltaic systems
anish_hercules
 
Solar photovoltaics
Solar photovoltaicsSolar photovoltaics
Solar photovoltaics
Arvind Kumar
 
Solar panel Technology ppt
Solar panel Technology pptSolar panel Technology ppt
Solar panel Technology ppt
Gourav Kumar
 
Solar energy ppt
Solar energy pptSolar energy ppt
Solar energy ppt
shubhajit_b
 
Change Management ITIL
Change Management ITILChange Management ITIL
Change Management ITIL
Save10
 

En vedette (20)

Home Solar | Sunstainable
 Home Solar | Sunstainable Home Solar | Sunstainable
Home Solar | Sunstainable
 
Energie Solaire 3°3
Energie Solaire 3°3Energie Solaire 3°3
Energie Solaire 3°3
 
Manual inseminação artificial
Manual inseminação artificialManual inseminação artificial
Manual inseminação artificial
 
Diaporama energie solaire
Diaporama energie solaireDiaporama energie solaire
Diaporama energie solaire
 
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.comSolar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
Solar Panels Powerpoint Template - Slideworld.com
 
solar photovoltaic system
solar photovoltaic systemsolar photovoltaic system
solar photovoltaic system
 
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQQA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
QA in Digitalized World Kari Kakkonen WCSQ
 
Solar pv systems
Solar pv systemsSolar pv systems
Solar pv systems
 
Regenerative braking system
Regenerative braking system Regenerative braking system
Regenerative braking system
 
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
Tracxn Research - Solar Energy Landscape, February 2017
 
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
MAGHRENOV Seminar on support to business creation: presentation of the solar ...
 
GLOBAL RH 2017
GLOBAL RH 2017GLOBAL RH 2017
GLOBAL RH 2017
 
Solar photovoltaic systems
Solar photovoltaic systemsSolar photovoltaic systems
Solar photovoltaic systems
 
Solar photovoltaics
Solar photovoltaicsSolar photovoltaics
Solar photovoltaics
 
L'énergie solaire
L'énergie solaireL'énergie solaire
L'énergie solaire
 
Solar panel Technology ppt
Solar panel Technology pptSolar panel Technology ppt
Solar panel Technology ppt
 
L´énergie solaire 2
L´énergie solaire 2L´énergie solaire 2
L´énergie solaire 2
 
Solar energy ppt
Solar energy pptSolar energy ppt
Solar energy ppt
 
Change Management ITIL
Change Management ITILChange Management ITIL
Change Management ITIL
 
café
café café
café
 

Similaire à Introduction

Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...
Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...
Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...
Frdric6
 
Sève Bio - France
Sève Bio - FranceSève Bio - France
Sève Bio - France
OlivierDanielo
 
Argumentaire NucléAire FéVrier 07
Argumentaire NucléAire FéVrier 07Argumentaire NucléAire FéVrier 07
Argumentaire NucléAire FéVrier 07
latteur
 
Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²
Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²
Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²
Ahmed EL ATARI
 
Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021
Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021
Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021
Joëlle Leconte
 
Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...
Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...
Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...
Thomas Avron
 
Le développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en WallonieLe développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en Wallonie
The Smart Company
 
La lettre du climat n°01
La lettre du climat n°01La lettre du climat n°01
La lettre du climat n°01
La_lettre_du_climat
 
La lettre du climat n°06
La lettre du climat n°06La lettre du climat n°06
La lettre du climat n°06
La_lettre_du_climat
 
Hydrogen- enegie transition.docx
Hydrogen- enegie transition.docxHydrogen- enegie transition.docx
Hydrogen- enegie transition.docx
Mebarki Hassane
 
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptxM4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
PhilippeRoesch3
 
La lettre du climat n°10
La lettre du climat n°10La lettre du climat n°10
La lettre du climat n°10
La_lettre_du_climat
 
Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...
Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...
Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...
Joëlle Leconte
 
NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
La Fabrique de l'industrie
 
Ppt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em Lyon
Ppt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em LyonPpt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em Lyon
Ppt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em Lyon
Francois Dauphin
 

Similaire à Introduction (20)

Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...
Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...
Stratégie energie renouvelable en France - Un potentiel maritime sous-exploit...
 
Sève Bio - France
Sève Bio - FranceSève Bio - France
Sève Bio - France
 
Argumentaire NucléAire FéVrier 07
Argumentaire NucléAire FéVrier 07Argumentaire NucléAire FéVrier 07
Argumentaire NucléAire FéVrier 07
 
AG ESPCI - Jancovici
AG ESPCI - JancoviciAG ESPCI - Jancovici
AG ESPCI - Jancovici
 
Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²
Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²
Projet SIG : Etude d’implantation d’un site potentiel de CTS de CO²
 
Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021
Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021
Jancovici : Du business sans énergie et sans climat ? - ESCP - 06/09/2021
 
Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...
Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...
Une explication des slides de la présentation sur l'indépendance énergétique ...
 
Hydroélectricité tsp
Hydroélectricité tspHydroélectricité tsp
Hydroélectricité tsp
 
Le développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en WallonieLe développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en Wallonie
 
La lettre du climat n°01
La lettre du climat n°01La lettre du climat n°01
La lettre du climat n°01
 
La lettre du climat n°06
La lettre du climat n°06La lettre du climat n°06
La lettre du climat n°06
 
Hydrogen- enegie transition.docx
Hydrogen- enegie transition.docxHydrogen- enegie transition.docx
Hydrogen- enegie transition.docx
 
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptxM4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
 
La lettre du climat n°10
La lettre du climat n°10La lettre du climat n°10
La lettre du climat n°10
 
Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...
Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...
Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid ...
 
Ademe 181108
Ademe 181108Ademe 181108
Ademe 181108
 
NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
 
PréSentation Ciao 2
PréSentation Ciao 2PréSentation Ciao 2
PréSentation Ciao 2
 
Ppt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em Lyon
Ppt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em LyonPpt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em Lyon
Ppt Jun06 RéChauffement Climatique Aux Etudiants De Em Lyon
 

Dernier

L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
Faga1939
 
Chapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdf
Chapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdfChapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdf
Chapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdf
HamidouHarounaMousta1
 
liste manuels 2024 michelis lycee amiens
liste manuels 2024 michelis lycee amiensliste manuels 2024 michelis lycee amiens
liste manuels 2024 michelis lycee amiens
LyceMadeleineMICHELI
 
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdfapprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
kamouzou878
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
NadineHG
 
qu'est ce que une methodese pedagogique en apc
qu'est ce que une methodese pedagogique en apcqu'est ce que une methodese pedagogique en apc
qu'est ce que une methodese pedagogique en apc
SegaAlainCoulibaly1
 
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimismeFormation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
M2i Formation
 
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaPrésentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
siemaillard
 
TTechnologies du lait et produits dérivés
TTechnologies du lait et produits dérivésTTechnologies du lait et produits dérivés
TTechnologies du lait et produits dérivés
HamidouHarounaMousta1
 
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiquesA2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
lebaobabbleu
 
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
lebaobabbleu
 
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
mcevapi3
 
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptxMARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
Martin M Flynn
 
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certificationMS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
OlivierLumeau1
 

Dernier (14)

L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
 
Chapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdf
Chapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdfChapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdf
Chapitre-1-LES-FONCTIONS-DE-L-EMBALLAGE-1.pdf
 
liste manuels 2024 michelis lycee amiens
liste manuels 2024 michelis lycee amiensliste manuels 2024 michelis lycee amiens
liste manuels 2024 michelis lycee amiens
 
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdfapprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
 
qu'est ce que une methodese pedagogique en apc
qu'est ce que une methodese pedagogique en apcqu'est ce que une methodese pedagogique en apc
qu'est ce que une methodese pedagogique en apc
 
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimismeFormation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
 
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaPrésentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
 
TTechnologies du lait et produits dérivés
TTechnologies du lait et produits dérivésTTechnologies du lait et produits dérivés
TTechnologies du lait et produits dérivés
 
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiquesA2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
 
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
 
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
 
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptxMARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
 
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certificationMS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
 

Introduction

  • 3. Les enjeux > Changements Climatiques3Changements mesurés en (a) température globale de surface: (b) niveau des océans global moyen de gauge des marées (bleu) et satellite (rouge) ; et (c) Couverture de neige dans l’hémisphère nord de mars à avril.Toutes les différences sont relatives aux moyennes correspondantes pour la période 1961 – 1990. Les courbes lissées représentent des moyennes sur 10 ans et les cercles des valeurs annuelles. Les zones ombrées sont des intervalles d’incertitude estimés à partir de l’analyse d’incertitudes connues (pour a et b) et de la série temporelle (pour c)IPCC, Climate Change 2007: Synthesis Report (Valencia, Spain, 12-17 November 2007)
  • 4. Les enjeux > Changements Climatiques4United Nations Environment ProgramSRES (Special Report on Emission Scenarios (IPCC))
  • 5. Les enjeux > Changements Climatiques > GES >CO25IEA World Energy Outlook ( www.worldenergyoutlook.org )
  • 6. Les enjeux > Disponibilité6aforecast for 2050 are between 500 and 800 EJb X 10 including « non-conventional » sources1 Consortium Fusion Expo Europe2 Intergovernmental Panel on Climat Change (IPCC http://www.ipcc.ch/ )
  • 7. Les enjeux > Disponibilité > « Peakoil »7Le taux de décroissance après le « pic » dépend du prix ?Association for the Study of Peak Oil and Gas (ASPO) http://www.peakoil.net/
  • 8. Les enjeux > Disponibilité > Production > EROEI > Toutes sources8EI = Énergie investie (EnergyInvested ) incluant l’énergie requise pour la mise en œuvreER = Énergie produite (Energy Return) durant la vie de l’installationLe rapport est le « rendement », EROEIEROEI = 10 seuil de rentabilité selon certains auteursSEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009
  • 9. Les enjeux > Disponibilité > Production > EROEI > Sources liquides9Variabilité dans le rendementRendements inférieurs à 10 (seuil de viabilité) sauf pour le pétroleSEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009
  • 10. Les enjeux > Disponibilité > Production > EROEI10Rendement diminueRendement faibleRendement de 10 minimumSEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009
  • 11. Les enjeux > Disponibilité > Production > Monde11Sources fossiles dominentImportance de la capture et de la séquestration du carbone ?SEARCHING FOR A MIRACLE , Post Carbon Institute, Septembre 2009
  • 12. Les enjeux > Disponibilité > Production (électricité) > Europe12CPG1998=592.7CPG2008=710.7Total1998=1046.3Total2008=1082.1CPG1998=360.5CPG2008=387.9Total1998=1114Total2008=638.1CPG1998=51.4CPG2008=39.7Total1998=297.6Total2008=153.9CPG1998=86.9CPG2008=189.6Total1998=195.4Total2008=313.542.7 TWh en 2010. PV Status Report 2011, EuropeanCommission, Joint ResearchCentre, Institute for Energy, EUR 24807 ENhttp://re.jrc.ec.europa.eu/refsys/Le potentiel des énergies solaires au Québec, Diane Bastien et Andreas Athienitis, Université Concordia, Publié par Greenpeace Canada, Septembre 2011.
  • 13. Les enjeux > Disponibilité > Production > US28/01/201013Portes Ouvertes(Left) U.S. electricity net generation by all fuels, and (Right) contribution of biomass, wind, geothermal, and solar technologies to the non-hydro renewables wedge .Proceedings of the IPCC SCOPING MEETING ON RENEWABLE ENERGY SOURCES, Lübeck, Germany, 20 – 25 January, 200813
  • 14. Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Monde14462 EJ
  • 15. Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Québec15497 TWh en 2007 ( 1.8 EJ par rapport à 462 EJ dans le monde)Correspond à 64 MWh/hab = 175 kWh/jr/hab18 MWh/hab moyenne mondiale Électricité (de source hydro) domine au Québec!Contribution de Régis Chenitz
  • 16. Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Québec16Consommation en MWh pour chaque secteur en fonction des sourcesEn 2007 :électricité (40%),pétrole (38%) gaz (13%) TOTAL 91% le reste est le charbon (p14)Contribution de Régis Chenitz
  • 17. Les enjeux > Disponibilité > Consommation > Québec vs Monde17«Si le gaz naturel remplace le charbon, c’est une bonne nouvelle car il produit moins d’émissions de CO2. Mais attention, il ne doit pas remplacer les sources d’énergie propres qui ne produisent aucune émission», FatihBirol, directeur du Bureau de l’économiste en chef à l’Agence internationale de l'énergie, 21e Congrès mondial de l’énergie, Montréal, Septembre 2010
  • 18. Les enjeux > Disponibilité > Prévision de demande18IEA World Energy Outlookwww.worldenergyoutlook.orgLa demande énergétique mondiale croit de 45% d’ici à 2030 – une moyenne de 1.6% par an – avec le charbon comptant pour le tiers de l’augmentation globale.1 Gtoe = 42 EJ
  • 19. Formes d’énergie > Énergie vs puissance19L’énergie, c’est l’eau dans la baignoire qui contient, à un instant donné, une certaine quantité d’eau en L.
  • 20. La baignoire se rempli d’eau à une « vitesse » donnée par le débit d’eau du robinet en L/s, c’est l’équivalent de la puissance, qui est la variation dans le temps de la quantité d’énergie. C’est la « vitesse » à laquelle on produit ou consomme l’énergie.
  • 21. L’unité d’énergie est donc le J ou le ou Ws qui se transforme en kWhr. Ou ses multiples kJ (103), MJ (106), GJ(109), TJ (1012), PJ(1015), EJ(1018)
  • 22. L’unité de puissance est le W ou ses multiples kW (103), MW (106), GW(109), TW (1012), PW(1015)Formes d’énergie > Conservation20Conservation de l’énergie:Antoine – Laurent de Lavoisier:Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.Dans le présent contexte (au Québec et ailleurs), mesures de conservation = consommer moins (économies d’énergie)Moins de pétroleMoins d’électricité
  • 23. Formes d’énergie > Mécanique > Cinétique et potentiel21Énergie cinétique de l’eau se transforme en électricité HydroélectricitéÉnergie cinétique de l’air se transforme en électricitéÉolienneHydrolienne
  • 24. Formes d’énergie > Électrique22De manière simpliste:P = V I (W)E = P t (kWh)Forme « intermédiaire ». Le courant est généré par une source.StockageDans le réservoir (énergie potentielle de l’eau) Dans les batteries
  • 25. Formes d’énergie > Chimique23Énergie interne des molécules libérée par les réactions chimiquesCombustionCharbon, pétrole, gaz, charbonbiocarburants
  • 26. Formes d’énergie > Thermique24Mesure de l’énergie cinétique des particules dans le systèmeFonction de distributionThermodynamique
  • 27. Formes d’énergie > Nucléaire > Réaction en chaîne25Neutrons engendrent la réaction en chaîneMais un grande proportion des neutrons sont perdus:CaptureFuiteJacques Ligou, « Installations Nucléaires », Presses Polytechniques Romandes, Lausanne (1982)
  • 28. Formes d’énergie > Nucléaire > Sections efficaces26Fissile: pouvant être fissionnés par des neutrons de toute énergieFertile: donne des isotopes fissiles artificiels0n1 + 92U238 -> 94Pu239 + 2 b-0n1 + 90Th232 -> 92U233 + 2 b-b- : n -> p + e− + n-eJacques Ligou, « Installations Nucléaires », Presses Polytechniques Romandes, Lausanne (1982)
  • 29. Formes d’énergie > Nucléaire > Produits27Soient 100 fissions, si on appelle y(Ai) le nombre de produits de fission de nombre de masse Ai correspondant à un type particulier de fission, on constate que les points ainsi obtenus se distribuent sur une courbe en « dos de chameau » . On aura bien sûr Sy (Ai) = 200 puisqu'on a considéré 100 fissions.On aura, par exemple:0n1+ 92U235 -> 38Sr94 + 54Xe140 + 2 0n1Jacques Ligou, « Installations Nucléaires », Presses Polytechniques Romandes, Lausanne (1982) http://en.wikipedia.org/wiki/Radioactive_waste
  • 30. Formes d’énergie > Nucléaire > Produits28Quantité annuelle de combustible irradié produit (Tonnes de métaux lourds)En France, ~80% de l’électricité est d’origine nucléaire (425 TWh / 540 TWh)http://en.wikipedia.org/wiki/Nuclear_power_in_FranceAu Canada, 15% de l’électricité est d’origine nucléairehttp://www.eea.europa.eu/data-and-maps/indicators/nuclear-energy-and-waste-production/nuclear-energy-and-waste-production-1
  • 31. Sources d’énergie > Renouvelable vs Durable29Trois Niveaux:Quand c’est consommé, il n’y en a plus et on ne peut plus en faire d’autreCarburants fossiles (Charbon, pétrole, gaz naturel, …)Quand c’est consommé, on peut en faire d’autre ( RENOUVELABLE)Bio-énergie ( bois, maïs, …)La compétition avec les sources de nourriture est un problème!Faire du pétrole à partir du charbon ne compte pas !Quand c’est consommé, il en reste toujours d’autre (ou presque) ( DURABLE)Solaire, éolien, hydrolien, hydro …Nucléaire (fission et fusion)En fait du type 1 mais disponible sur plusieurs milliers d’années
  • 32. Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Actif > PV30L’énergie des photons utilisée directementEfficacité de quelques % à 30%
  • 33. Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Actif > PV31Des panneaux pv intégrés sur les toits et façades des bâtiments au canada ont le potentiel de générer une grande quantité d’électricité. en recouvrant une partie des toits et des façades qui ont un bon potentiel solaire des bâtiments résidentiels, commerciaux et institutionnels existants au canada, une étude a évalué qu’il serait possible de générer 72 tWh par année, soit 29 % de leur consommation d’électricité. À l’échelle du Québec, cette même étude a estimé que les bâtiments résidentiels avaient le potentiel de générer 11 tWh électriques avec du photovoltaïque intégré aux bâtiments, ce qui correspond à 29 % de leur consommation électrique. Les bâtiments commerciaux et institutionnels ont, quant à eux, un potentiel de production électrique annuelle de 3,8 tWh, soit 11 % de leur consommation. en intégrant des panneaux photovoltaïques aux toits et façades dotés d’un bon ensoleillement des bâtiments résidentiels, commerciaux et institutionnels, c’est 14,8 tWh d’électricité solaire qui peuvent être produits annuellement au Québec, soit 8 % de la consommation électrique de 2008 .Le potentiel des énergies solaires au Québec, Diane Bastien et Andreas Athienitis, Université Concordia, Publié par Greenpeace Canada, Septembre 2011.
  • 34. Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Actif > Thermique32Nevada Solar OnePuissance: 64 MW ( 75 MW max)Énergie: 134 Gw.hre/an ( ~ 1% de la consommation totale ) donc une moyenne de 15.3 MW (24% « efficacité »)SolarTwo Power Tower(Desert du Mojave)
  • 35. Sources d’énergie > Renouvelables > Solaire > Passif33http://en.wikipedia.org/wiki/Passive_solar_building_designhttp://www.your-solar-energy-home.com/Indirect-gain-solar.html
  • 36. Sources d’énergie > Renouvelables > Éolien & Hydrolien34AL = v Dt
  • 37. Sources d’énergie > Renouvelables > Éolien & Hydrolien35.rair = 1.3 kg/m3Vair ~10 m/sreau = 1000 kg/m3Veau ~ 1 m/sLimite de Betzhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Limite_de_Betz
  • 38. Sources d’énergie > Renouvelables > Hydro36PourLe plus fiable des renouvelablesCoûts d’opération relativement faibleCONTREGrandeur des réservoirsEffets écologiques
  • 39. Sources d’énergie > Renouvelables > Nucléaire37CANDUCANadianDeuterium UraniumD2O est le modérateur (et caloporteur)T est généré par capture neutronique (carburant pour la fusion)http://www.scarborough.peo.on.ca/events/20090922-wind/
  • 40. Consommation > Québec38Électricité (99% hydro) dans tous les secteurs sauf les transports.Essence et diésel (pétrole) seulement dans le transport et agriculturePas de charbon!!Le développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec, Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
  • 41. Consommation > Résidentiel39Au QuébecÉlectricité domineLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec, Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
  • 42. Consommation > Résidentiel40Le chauffage ( locaux + eau ) domine la facture ( 76%)Le développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec, Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
  • 43. Consommation > Résidentiel41GJ/m2Résidences « modernes » plus efficacesÉconomies pour l’individuÉconomie d’énergie qui diminue la pression de développement et/ou permet les exportationsLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec, Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
  • 44. Consommation > Commercial / Industriel42Ici aussi, c’est l’électricité qui domine!Le développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec, Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
  • 45. Consommation > Transport43Dominé par l’essence ( pas d’électricité)La majorité des carburants importésLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec, Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
  • 46. Consommation > Transport44Transport routier domine la facture énergétiqueParc québécois de ~ 4,500,000 voituresÉlectrification à la portée du réseau actuelLe développement énergétique du Québec dans un contexte de développement durable, Réseau des ingénieurs du Québec, Avril 2009 , Source: Office de l’efficacité énergétique (OEE) 2008
  • 47. Consommation > Agriculture45Secteur dominé par les carburants fossiles à 76% du total
  • 48. Consommation > Prévisions Qc46Augmentation de ~ 1700 en 2005 à ~ 2000 en 2016 ( ~ 17 % )
  • 49. Consommation > Prévisions47EJAugmentation de ~350 EJ en 2005 à ~ 530 EJ en 2016 ( ~ 50 % )

Notes de l'éditeur

  1. Changements mesurés en (a) température globale de surface: (b) niveau des océans global moyen de gauge des marées (bleu) et satellite (rouge) ; et © Couverture de neige dans l’hémisphère nord de mars à avril.Toutes les différences sont relatives aux moyennes correspondantes pour la période 1961 – 1990. Les courbes lissées représentent des moyennes sur 10 ans et les cercles des valeurs annuelles. Les zones ombrées sont des intervalles d’incertitude estimés à partir de l’analyse d’incertitudes connues (pour a et b) et de la série temporelle (pour c)Observed changes in (a) global average surface temperature; (b) global average sea level from tide gauge (blue) and satellite (red) data; and (c) Northern Hemisphere snow cover for March-April. All differences are relative to corresponding averages for the period 1961-1990. Smoothed curves represent decadal averaged values while circles show yearly values. The shaded areas are the uncertainty intervals estimated from a comprehensive analysis of known uncertainties (a and b) and from the time series (c).
  2. Dans le panneau de gauche, la courbe en rouge est la mêmedans les 3 cadres, cesont les observations. Les courbes en grissont la modélisation des causes naturellesseules en haut, les causes d’activitéhumaine au centre et la somme en bas. Conclusion, l’activitéhumaine a un impact, surtoutdans les 50 à 60 dernièresannées.The global average surface temperature has increased over the 20th century by about 0.6 degrees Celsius. This increase in temperature is likely to have been the largest for any century in the last 1000 years. Evidence from tree ring records, used to reconstruct temperatures over this period, suggests that the 1990s was the warmest period in a millennium.It is very likely that nearly all land areas will warm more rapidly than the global average, particularly those at high northern latitudes in the cold season. There are very likely to be more hot days; fewer cold days, cold waves, and frost days; and a reduced diurnal temperature range.Natural versus man madeThere is new and stronger evidence that most of the warming observed over the last 50 years is attributable to human activities. It is unlikely that the warming is to be entirely natural. Reconstructions of climate data from the last 1,000 years also indicate that this 20th century warming was unusual and unlikely to be the response to natural forcing alone. Volcanic eruptions and variation in solar irradiance do not explain the warming in the latter half of the 20th century, but they may have contributed to the observed warming in the first half.As we can see from models of temperature changes caused by natural forcing, we should have observed a decrease in the global average temperature lately, but we have not. We have observed an increase.
  3. OECD Organisation for Economic Co-operation and DevelopmentNon OECD = Chine, Inde, Brésil, Afrique du sud, Nigeria, …Entre 2010 et 2030 augmentation de 27 à 40 Gt = ~50% !!
  4. “Commonly quoted figures for world ultimate reserves of fossil fuels represent about 4.000 Gtoe (4000 billion tonnes of oil equivalent, noted Gtoe - G stands for Giga, which is the prefix for a million, and toe for "tonne oil equivalent" ; one toe = 11600 kWh = 42 billion Joules)”, from http://www.manicore.com/anglais/documentation_a/greenhouse/fossil_fuels.html (toe (Tonne of oilequivalent) = 42 GJ = 42 x 109 J = 12,000 kWh)1 Wh = 3600 J => 1 kWh = 3.6x106 J => 12000kWh = (3.6x1.2) x 1010 = 4.32 x 10101e18 joule = 277,777.77777778 gigawatt-hourIl y a ~3 générations par siècles
  5. Courbe de Hubbert = cloche = petite pour chaque champ mais grosse pour la somme de tous les champs
  6. EROI pour certains mais peut porter à confusion: Energy Return Over Investments ($)
  7. 1 BTU = 1.055 kilojoules. 1 joule per second = 1 watt, or 1 joule = 1 watt.sec. 1 kWh =1000 x 3600 watt.secs = 1000 x 3600 joules = 3600 kilojoules = 3600/1.055 BTU = 3412.3 BTU The reverse conversion isthat 1 BTU = 0.000293 KWh = ~ 3 x 10-4 kWhQuadrillion = peta => 10 quadrillion BTU = 10 x 1015 BTU = 30 x 1011 kWh = 3 TWh
  8. Une partie (importante?) des carburants fossiles (surtout le charbon) sert à produire de l’électricité.=> Électrification n’est pas nécessairement gage de réduction des GES !
  9. 1 EJ = 280 TWhLa France est ~ 80% Nucléaire
  10. 1 Mtoe = 0.042 EJ = 4.2 x 1016 J = 4.2 x 1016Ws = 4.2 x 1016 / 3600 Wh = 1.17 x 1013 Wh = 11.7 TWhConsommation mondiale dominée ( près de 90%) par les fossiles !1 EJ = 280 TWh
  11. 497TWh = 497 x 1012 Wh = 497 x 1012 X 3600 s/h = 4.97 x 3.6 x 1017 J = 1.8 EJ497TWh = 64 MWh/hab = 64000/365 kWh/jr/hab = 175 kWh/jr/hab1 maison ~ 200V x 200 A = 40 kW => 40 x 24 kWh/maison = 900 kWh/jr/maison! Dison le quart (beaucoup moins la nuit entre autre!)****Donc 225 kWh/jr/maison! => 80 MWh/maison dans 1 an**** Il y a donc entre 1 et 2 hab/maison!497 TWh x (462/1.8) / 7 milliards d’habitants = 18 MWh/hab
  12. Pas de charbon au QuébecÉlectricité (presque totalement d’origine hydro) très majoritaire partout sauf dans le transportPétrole très majoritaire en tansport mais relativement faible partout ailleurs
  13. P13 jusqu’en 2008La demande énergétique mondiale croit de 45% d’ici à 2030 – une moyenne de 1.6% par an – avec le charbon comptant pour le tiers de l’augmentation globale.World energy demand expands by 45% between now and 2030 –an average rate of increase of 1.6% per year –with coal accounting for more than a third of the overall rise**Les nouvelles technologies ne suivent pas?*** Charbon pas tropnéfastesi capture et séquestration du carbone*
  14. Transformation => efficatité <1, le reste en chaleur
  15. Bien qu’à Beauharnois c’est presque directement l’énergie cinétique: centrale « au fil de l’eau »
  16. Énergie libéré (exothermique) ou nécessaire (endothermique) est dans les électrons qui changent de couches (s’approche ou s’éloigne du noyau)
  17. 2.1x1012 J/kg pour U235L’énergiedans les liaisons entre les nucléons (E=Mc2)FUSION!!!
  18. 2.1x1012 J/kg pour U235Electron antineutrino in beta decay
  19. Gentilly = 638 MWe
  20. Renouvelable = renewableDurable = sustainable
  21. Efficacité augmente mais les coûts aussi!
  22. Bilan positif autour de 12:00 !
  23. Prix de l’électricité au Nevada: 0.12$/kWhre (http://www.eia.doe.gov/electricity/epm/table5_6_b.html )Centrale « Nevada Solar One » :Nevada Solar One is a concentrated solar power plant, with a nominal capacity of 64 MW and maximum capacity of 75 MW. The project required an investment of $266 million USD[1] and electricity production is estimated to be 134 million kilowatt hours per year.[2http://en.wikipedia.org/wiki/Nevada_Solar_Onehttp://www.acciona-na.com/About-Us/Our-Projects/U-S-/Nevada-Solar-One.aspxhttp://en.wikipedia.org/wiki/Solar_Twohttp://en.wikipedia.org/wiki/Solar_thermal_energy***134 million de kW.hre/an = 134 x 106 kW.hre/an mais il y a 365jrs/an x 24 hres/ jrs = 8760 hres/an donc 134 x 106 kW.hre/an div par 8760 hres/an = 15300 kW = 15.3 MW=>efficacité 15.3/64 = 24% conséquence de « l’inégalité dans le temps » ***http://apps1.eere.energy.gov/states/electricity.cfm/state=NV donne 30,000 million de kW.hre d’électricité consommé en 2005 http://www.eia.doe.gov/emeu/states/sep_sum/html/pdf/sum_btu_res.pdf consommation 2008 par source
  24. Les photons sont absorbés par des matériaux qui réchauffent l’air qui les entourent.Chaleur spécifique C en J/kg.degC ~1 kJ/kg.deg(K)
  25. La source est l’énergie cinétique du fluide (air ou eau)A est donc la surface couverte par les palesÉoliennes de Capchat (efficacité faible)
  26. D’autres limites comme par exemple en vitesse + autres pertes comme frottementÉnergie produite doit tenir compte du taux d’utilisation (~ 20%)Pour le même A, eau ~800 fois plus dense mais 10 fois mois vite donc facteur de 1000 (v3) donc presque la même « efficacité (800/1000 = .8)!Y a-t-il plus de poissons dans l’eau que d’oiseaux dans l’air par unité de A ????
  27. « renouvelable » mais j’ai utilisé « durable »
  28. 1774.3 PJ = 1.774 x 1018 J (W.s) = 1774 x 1015 / 3600 W.h = 0.493 x x 1015 Wh = 493 x x 1012 Wh = 493 TWh ( même que page 14)
  29. Pas beaucoup à aller chercher dans le résidentiel étant donné que sa part est 18% du total* et n’affecte en rien les transports puisqu’ils sont exclusivement pétrole* Par contre est-ce que l’économie d’électricité dans le résidentiel pourrait servir à électrifier le parc automobile?Au cours des dernières décennies, les besoins thermiques par unité de surface de plancher ont diminué pour les logements plusrécents, et ce, pour tous les types de logements (Figure 7). Ils sont passés de 0,9 GJ/m2 avant 1946 pour les maisons unifamilialesà 0,5 GJ/m2 à partir de 1996. Pour les maisons individuelles attenantes et les appartements, les besoins ont évolué respectivementde 0,8 GJ/m2 et 0,7 GJ/m2 avant 1946 à 0,4 GJ/m2 en moyenne depuis 1978. Les maisons mobiles constituent le type de logementoù les besoins thermiques par surface de plancher demeurent les plus élevés (0,7 GJ/m2), mais en termes absolus ces besoinsreprésentent une faible part de l’énergie consommée dans le secteur résidentiel. La consommation énergétique est plus élevée, tanten termes absolus qu’en termes relatifs, par unité de surface de plancher pour les maisons individuelles.Selon les données fournies pour les maisons individuelles, les besoins énergétiques d’une maison résidentielle type (soit de 220 m2)sont d’environ 88 GJ/an ou 25 000 kWh/an en électricité. À un tarif moyen de 8¢/kWh, le propriétaire de la maison payera donc1950$ pour l’électricité consommée. Pour une maison de taille équivalente dont l’efficacité énergétique n’est pas aussi élevée (parexemple 0,5 plutôt que 0,4 GJ/m2), ce sont 6 000 kWh de plus qui sont nécessaires, représentant un coût supplémentaire de 490$chaque année.À long terme, l’inefficacité énergétique prive le Québec de retombées économiques importantes, car cette électricité pourrait générerdes revenus intéressants sur les marchés d‘exportation. Pour 1 000 maisons qui consomment 6 000 kWh de plus chaque année,cela représente des pertes pour la société québécoise de près de 1M $, car le prix obtenu pour la vente d’électricité est généralementplus élevé que celui payé par les consommateurs résidentiels. Cet exemple montre bien le potentiel économique associé à l’efficacitéénergétique; et le secteur résidentiel ne représente qu’une partie du potentiel total et des bénéfices que les mesures d’améliorationpeuvent générer
  30. Par contre est-ce que l’économie d’électricité dans le résidentiel pourrait servir à électrifier le parc automobile?
  31. Agriculture ~= transport…principalement les machines agricoles?
  32. Augmentation plus forte au niveau mondial qu’au Québec … Chine, Inde, …