SlideShare une entreprise Scribd logo
La semaine de la solidarité au Lycée Jean Guéhenno
Journée de l’engagement des jeunes
Lundi 16 Novembre
L’association de Saint Brice en Coglès « La Pachamama » est venue animer
des ateliers sur le thème de l’engagement des jeunes, le lundi 16 novembre.
Vue l’actualité du week-end, les travaux ont porté sur les attentats et le
ressenti des jeunes face à cela.
La caravane de l’engagement, mise sur pied par
l’association « En résonnance » s’est installée
dans la cours du Lycée. Une animatrice et 3
jeunes d’En résonnance, ont animé les ateliers
pour les 1ères STMGA le matin, pour les 1ères
STMGB l’après midi.
Déroulement de la journée
Retour sur les événements du vendredi 13 novembre
Les ressentis du groupe :
choquant, dégoût, malheur, horreur, peur, tristesse, inhumain, violence, haine,
barbarisme, peine, injustice, solidarité, colère, déçu, révolte, tragique, lâcheté, réalité
La mobilisation, l'engagement de la jeunesse
4 actions : le porteur de parole, l'enregistrement, l'animation de la caravane et
l'observation/analyse
Action ! Des idées d'engagement
Les idées du groupe :
En parler, lieu d'échange, s'engager dans une association, créer des projets, se
rassembler, créer des événements, faire débat, être solidaire, se soutenir, s'entraider,
être à l'écoute, s'informer…
Les enregistrements à écouter :
Discussions sur les propositions face à
la violence
Les propositions
Le mur de paroles
Un mur de paroles a été installé sur la caravane.
Les élèves du Lycée ont pu s’exprimer sur les attentats.
Extraits…
Paris, t’es muette ce matin
T’es vide et blême.
Mais même quand tu fais ta gueule
d’enterrement,
Tu sais,
Paris, on t’aime
En s’attaquant à la Paris, ils s’attaquent à la France,
à toute l’humanité .
Mais les hommes restent unis. Pensées aux proches
des victimes.
Nous ne baisserons pas les bras !
Nous sommes fiers d’être français et nous savons
rester unis face à la menace. Courage à tous !
Ne vivons pas dans la peur. Restons forts et
solidaires. Courage aux familles des victimes.
La France est touchée en ce 13 novembre 2015
par un attentat violent et sanglant risquant
d’amener grand nombre d’amalgames.
Les amis, pas d’amalgames.
Cela ferait monter la haine.
Unissons nous face à ces terribles actes.
Le destin n’est pas changeable mais l’esprit
imbécile est modifiable au XXIème siècle.
L’homme a pris la place des animaux. Personne ne
réfléchit. Les hommes ne sont plus doués
d’intelligence mais de conneries humaines.
Je pleure pour la France aujourd’hui car la France
essuie ses larmes au quotidien. Je ne saurai jamais
dire pardon à la place de la connerie humaine.
Mais je dis juste paix et hommages aux victimes de
la barbarie humaine. Dans le chemin de la
guérison mondiale.
Paris ta lumière s’est éteinte mais ton cœur bat
encore.
Le terrorisme n’a pas de religion.
Jeunesse lève toi contre la barbarie ! Unis-toi
contre l’extrêmisme !
Mardi 17 novembre : Forum des associations
Le matin : Droit de cité, Amnesty international, Fougères solidarité
L’après midi : Fougères solidarité, Amnesty international, Somoto Fougères, Le CADA, Emmaüs,
Réseau solidaire.
Lancement de la web radio
A écouter : l’interview d’Enzo Bourcin, élève
du Lycée engagé dans plusieurs instances
lycéennes
Inauguration de la web radio :
Interview de délégués élèves
Expo de l’AROEVEN
« Regards croisés .
Chemins de partage »
Mercredi 18 novembre : Intervention d’un animateur de
l’AROEVEN :
Geoffrey Vigour autour du projet « regards croisés »
Jeudi 19 novembre : le troc de 12 à 14 heures
Jeudi après midi : intervention de Jean-Baptiste Dugue de l’observatoire
du pays de Fougères sur l’économie circulaire
Exposition réalisée par
la classe de première
STMGB sur les femmes
et hommes célèbres
engagés
Vendredi 20 novembre de 12 à
14h : scène de slam
Slam au foyer
Rendez vous de 12h à 14h
Si vous êtes intéressés par cet
événement, venez nous écouter et
participez !
Quelques textes…
On pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres…
Mais ça peut arriver à l’un ou l’autre
C’est sur ceux qui s’y attendent le moins
Que tombe ce combat malsain
Ca nous détruit petit à petit
Même les amis nous ont trahi
Juste pour suivre l’effet de groupe
Et là, j’suis kéblo
Avachi sur mon bureau
Les yeux dans le vide
Parce qu’on me lapide
Sans aucune raison valable
Juste parce qu’on a pas le même cartable
Je sais que j’suis pas aimable
J’préfère être seul à ma table
Cette sensation d’acharnement
Ca me déprime tellement
Non au harcèlement !
•
Etre ou ne pas être homo
Telle est la question en gros
Si t’es un homme qui aime un homme
T’es considéré comme hors normes
Et pour les femmes garçons-manqués
Qui se font cracher sans arrêt
Sur leur personnalité détestée
Pourquoi ? Parce qu’ils sont différents
Mais ils ne manquent pas de cran
Ils ont choisi de ne pas être comme ces gens
Qui se cachent par facilité
Pour pas s’faire traiter d’PD
Il suffirait d’un génocide,
Un truc en douce, un truc rapide
Histoire de se débarrasser d’eux
De faire peur à ceux
Qui s’aviseraient de faire comme eux
Stop ! La liberté on en fait quoi ?
Moi, j’croyais qu’on avait le choix
Le choix de sa religion, de ses
ambitions
La liberté d’expression
J’veux pas entendre parler du FN
Qui franchement me fait de la peine
Bref, le monde est ainsi
Il y aura encore et toujours des
moqueries
Dans n’importe quel choix de notre
vie
Elouan
Shengen
Tu sais de quoi il s’agit
Toi qui viens du Maroc ou de Tunisie
Ce truc qui te permet de migrer
De fuir un pays comme toi, blessé
De venir voir ailleurs
Pour avoir une vie meilleure
Au-delà des clichés stéréotypés
Ca vient te saouler, abusé
Te frapper parce que t’es foncé
C’est au-dessus de ça qu’il faut passer
Oublier de juger parce que t’es basané
Juste voir ta personnalité
Dépasser la xénophobie
Qui détruit petit à petit
Encore même aujourd’hui
Arrête de te fier aux apparences
Elles sont trompeuses
Après tout que tu sois noir jaune ou
gris
Y’en a toujours qui jugeront une
minorité
Même si les clichés obstruent la réalité
Et ces gens-là, tu peux te dire
Sont comme toi en train de souffrir
La vérité, c’est qu’ils sont effrayés
De cette différence prononcée
C’est pour ça qu’ils te critiquent
Ces tarés déjantés vont te juger
Mais ce dont tu dois te rappeler
C’est qu’il faut rester
Toi-même face à ces damnés
Et surtout conserver à jamais
Ce que tu es en réalité.
Alexis
A Grand Corps Malade
Au début c’était rien
On écoutait juste, un verre à la main
Ensuite c’est devenu une révélation
Ce qui a fait de toi un champion
Rajouter un fond de zicmu
Histoire de faire jouer les instrus
Quand t’as commencé le slam
C’était dans les environs de Paname
Maintenant faut qu’tu viennes à Fougères
Nous montrer comment tu gères
T’inquiète on a des bières
Pour passer du bon temps, frère
Après si tu veux pas v’nir
Ca va pas changer l’avenir
Mais pour nous faire zizir
Passer nous faire écrire
Donne-nous d’l’inspiration
Fais nous découvrir ta passion
Sors un peu de ton studio
Où ça doit pas toujours être rigolo
Désolé pour les profs
d’orthographe
En plus j’ai fait qu’un paragraphe
J’ai pas eu beaucoup d’temps pour
faire ma chanson
J’te d’mande pardon pour les
abréviations…
Elouan
Y’a pas qu’l’argent dans la vie
Sinon c’est qu’t’as rien
compris
La vie, c’est avant tout la joie
de vivre
Y’a pas qu’le blé, les voyages
aux Maldives
On a grandi dans un p’tit bled
calme et posé
Pas l’genre de grandes villes
où tu peux pas respirer
Tu vis ta vie et puis advient ce
qui advient
Tout le monde est trankil,
sauf si tu fais l’malin
Depuis quelques temps la
ville a pris un autre tournant
Drogue, violence armes
blanches
Fais pas de faux pas sinon tu
plonges dedans
Et tout le monde perd son
innocence
Les p’tits fument à l’entrée du
collège
Les grand dealent pour se faire
de l’argent
Ils ne peuvent pas sortir de ce
manège
Qui rend accro tant de gens
La vie n’est pas rose mais pas
noire non plus
Y’a ceux qui ont sombré, les
autres se sont abstenu
Chacun sa place sur terre, son
but son destin,
Chacun son sens, sa route, son
chemin
J’ai des amis toujours là pour moi
J’avais jamais ressenti ça
En cas de soucis ou de galère
Ils te sortent toujours de la
misère
Alan
Un boulot comme les autres
Trouver les mots c’est un vrai boulot
Comme tous les autres fréro, faut être au plus haut
La bonne phrase, la bonne rime pour donner un sens
T’es peut-être pas payé et tu vis de tes dépenses
Mais si tu le fais c’est pour toi, tu l’kiffes depuis l’enfance
Regarde moi, je suis pas connu, impromptu ou même une recrue
Je vis, je suis là, j’écris ce que j’ai vécu
C’est une façon pour moi d’exprimer mes sentiments
Sans le dire directement, en parler à d’autres gens
Pour le dire, c’que j’fais, c’est écrire, tout simplement
Ce truc, c’est l’meilleur qu’j’ai trouvé
J’ai eu beau chercher, traquer sans cesser d’espérer
C’est la meilleure chose pour m’exprimer
Transmettre mes émotions, un papier comme fond
Je les crie pas, je les pleure pas et j’suis pas un bouffon
Mon but n’est pas d’attirer l’attention des autres
Qu’ils me plaignent, aient pitié de mon sort et du vôtre
C’que j’veux c’est les graver sur du papier à jamais
Pour pouvoir me souvenir d’avant, qui j’ai été
Enfin tu vois l’contexte, pourquoi j’écris ça
Tu vois pourquoi j’ai choisi cette façon là
Tu pourras m’critiquer, j’verrai jamais si t’es moche ou beau
Tu le fais anonymement, t’as vraiment pas de cerveau
Tu te caches derrière un masque si tu veux fréro
Car après tout, trouver les mots c’est un vrai boulot.
Alexis
La SSI du Lycée Jean Guéhenno dans la
presse
Bilan des élèves des élèves de 1ère STMG A
Un grand merci aux proviseurs du Lycée Jean Guéhenno
Aux organisateurs de la semaine de la solidarité internationale
A la région Bretagne
Aux agents du Lycée
A Tony pour la web radio
Aux élèves de 1ère STMG B pour leur participation courageuse à la scène de
slam
Aux élèves de 1ère STMG A qui sont à l’origine de toute cette semaine
A l’équipe de la web radio

Contenu connexe

Tendances (6)

Plus vivant que jamais - Extraits
Plus vivant que jamais - Extraits Plus vivant que jamais - Extraits
Plus vivant que jamais - Extraits
 
A Geneva
A GenevaA Geneva
A Geneva
 
« Destins », de Magali Collet
« Destins », de Magali Collet« Destins », de Magali Collet
« Destins », de Magali Collet
 
Femmes
FemmesFemmes
Femmes
 
Les femmes
Les femmesLes femmes
Les femmes
 
Les chats errants essai
Les chats errants essaiLes chats errants essai
Les chats errants essai
 

Similaire à Bilan de la semaine de la solidarité internationale au Lycée Jean Guéhenno

Cruaute mentale
Cruaute mentaleCruaute mentale
Cruaute mentale
beauter60
 
L´atelier littéraire
L´atelier littéraireL´atelier littéraire
L´atelier littéraire
nacarEOI
 
L´atelier littéraire
L´atelier littéraireL´atelier littéraire
L´atelier littéraire
nacarEOI
 
Parole aux patients
Parole aux patientsParole aux patients
Parole aux patients
Réseau Pro Santé
 

Similaire à Bilan de la semaine de la solidarité internationale au Lycée Jean Guéhenno (20)

Cruaute mentale
Cruaute mentaleCruaute mentale
Cruaute mentale
 
Palabre 30 éducation
Palabre 30 éducationPalabre 30 éducation
Palabre 30 éducation
 
Textes slams coparentalite
Textes slams coparentaliteTextes slams coparentalite
Textes slams coparentalite
 
POÉSIE VISUELLE
POÉSIE VISUELLEPOÉSIE VISUELLE
POÉSIE VISUELLE
 
Adultere coelho paulo (1)
Adultere   coelho paulo (1)Adultere   coelho paulo (1)
Adultere coelho paulo (1)
 
Adultere paulo-coelho
Adultere paulo-coelhoAdultere paulo-coelho
Adultere paulo-coelho
 
L´atelier littéraire
L´atelier littéraireL´atelier littéraire
L´atelier littéraire
 
L´atelier littéraire
L´atelier littéraireL´atelier littéraire
L´atelier littéraire
 
Suicide
SuicideSuicide
Suicide
 
Autobiographie de Diams
Autobiographie de DiamsAutobiographie de Diams
Autobiographie de Diams
 
Santé mentale des MNA
Santé mentale des MNASanté mentale des MNA
Santé mentale des MNA
 
Presentación 6.pptx
Presentación 6.pptxPresentación 6.pptx
Presentación 6.pptx
 
Presentación 2.pptx
Presentación 2.pptxPresentación 2.pptx
Presentación 2.pptx
 
Chapitre 4
Chapitre 4Chapitre 4
Chapitre 4
 
#Sans tabou - brochure ados
#Sans tabou - brochure ados#Sans tabou - brochure ados
#Sans tabou - brochure ados
 
Les murs ont tes oreilles textes traduits.pptx
Les murs ont tes oreilles textes traduits.pptxLes murs ont tes oreilles textes traduits.pptx
Les murs ont tes oreilles textes traduits.pptx
 
Voix du Lycéen 0001
Voix du Lycéen 0001Voix du Lycéen 0001
Voix du Lycéen 0001
 
Le journal intime d'Emilie
Le journal intime d'EmilieLe journal intime d'Emilie
Le journal intime d'Emilie
 
Le journal intime d'Emilie
Le journal intime d'EmilieLe journal intime d'Emilie
Le journal intime d'Emilie
 
Parole aux patients
Parole aux patientsParole aux patients
Parole aux patients
 

Dernier

Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
zidani2
 

Dernier (12)

Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 

Bilan de la semaine de la solidarité internationale au Lycée Jean Guéhenno

  • 1. La semaine de la solidarité au Lycée Jean Guéhenno Journée de l’engagement des jeunes Lundi 16 Novembre
  • 2. L’association de Saint Brice en Coglès « La Pachamama » est venue animer des ateliers sur le thème de l’engagement des jeunes, le lundi 16 novembre. Vue l’actualité du week-end, les travaux ont porté sur les attentats et le ressenti des jeunes face à cela. La caravane de l’engagement, mise sur pied par l’association « En résonnance » s’est installée dans la cours du Lycée. Une animatrice et 3 jeunes d’En résonnance, ont animé les ateliers pour les 1ères STMGA le matin, pour les 1ères STMGB l’après midi.
  • 3. Déroulement de la journée Retour sur les événements du vendredi 13 novembre Les ressentis du groupe : choquant, dégoût, malheur, horreur, peur, tristesse, inhumain, violence, haine, barbarisme, peine, injustice, solidarité, colère, déçu, révolte, tragique, lâcheté, réalité La mobilisation, l'engagement de la jeunesse 4 actions : le porteur de parole, l'enregistrement, l'animation de la caravane et l'observation/analyse Action ! Des idées d'engagement Les idées du groupe : En parler, lieu d'échange, s'engager dans une association, créer des projets, se rassembler, créer des événements, faire débat, être solidaire, se soutenir, s'entraider, être à l'écoute, s'informer… Les enregistrements à écouter :
  • 4. Discussions sur les propositions face à la violence
  • 5.
  • 6.
  • 8. Le mur de paroles Un mur de paroles a été installé sur la caravane. Les élèves du Lycée ont pu s’exprimer sur les attentats.
  • 9. Extraits… Paris, t’es muette ce matin T’es vide et blême. Mais même quand tu fais ta gueule d’enterrement, Tu sais, Paris, on t’aime
  • 10. En s’attaquant à la Paris, ils s’attaquent à la France, à toute l’humanité . Mais les hommes restent unis. Pensées aux proches des victimes. Nous ne baisserons pas les bras ! Nous sommes fiers d’être français et nous savons rester unis face à la menace. Courage à tous ! Ne vivons pas dans la peur. Restons forts et solidaires. Courage aux familles des victimes.
  • 11. La France est touchée en ce 13 novembre 2015 par un attentat violent et sanglant risquant d’amener grand nombre d’amalgames. Les amis, pas d’amalgames. Cela ferait monter la haine. Unissons nous face à ces terribles actes.
  • 12. Le destin n’est pas changeable mais l’esprit imbécile est modifiable au XXIème siècle. L’homme a pris la place des animaux. Personne ne réfléchit. Les hommes ne sont plus doués d’intelligence mais de conneries humaines. Je pleure pour la France aujourd’hui car la France essuie ses larmes au quotidien. Je ne saurai jamais dire pardon à la place de la connerie humaine. Mais je dis juste paix et hommages aux victimes de la barbarie humaine. Dans le chemin de la guérison mondiale.
  • 13. Paris ta lumière s’est éteinte mais ton cœur bat encore. Le terrorisme n’a pas de religion. Jeunesse lève toi contre la barbarie ! Unis-toi contre l’extrêmisme !
  • 14. Mardi 17 novembre : Forum des associations Le matin : Droit de cité, Amnesty international, Fougères solidarité
  • 15. L’après midi : Fougères solidarité, Amnesty international, Somoto Fougères, Le CADA, Emmaüs, Réseau solidaire.
  • 16.
  • 17. Lancement de la web radio A écouter : l’interview d’Enzo Bourcin, élève du Lycée engagé dans plusieurs instances lycéennes Inauguration de la web radio : Interview de délégués élèves
  • 18. Expo de l’AROEVEN « Regards croisés . Chemins de partage »
  • 19.
  • 20.
  • 21.
  • 22.
  • 23.
  • 24.
  • 25.
  • 26.
  • 27. Mercredi 18 novembre : Intervention d’un animateur de l’AROEVEN : Geoffrey Vigour autour du projet « regards croisés »
  • 28. Jeudi 19 novembre : le troc de 12 à 14 heures
  • 29. Jeudi après midi : intervention de Jean-Baptiste Dugue de l’observatoire du pays de Fougères sur l’économie circulaire
  • 30. Exposition réalisée par la classe de première STMGB sur les femmes et hommes célèbres engagés
  • 31.
  • 32.
  • 33.
  • 34.
  • 35.
  • 36.
  • 37. Vendredi 20 novembre de 12 à 14h : scène de slam Slam au foyer Rendez vous de 12h à 14h Si vous êtes intéressés par cet événement, venez nous écouter et participez !
  • 38. Quelques textes… On pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres… Mais ça peut arriver à l’un ou l’autre C’est sur ceux qui s’y attendent le moins Que tombe ce combat malsain Ca nous détruit petit à petit Même les amis nous ont trahi Juste pour suivre l’effet de groupe Et là, j’suis kéblo Avachi sur mon bureau Les yeux dans le vide Parce qu’on me lapide Sans aucune raison valable Juste parce qu’on a pas le même cartable Je sais que j’suis pas aimable J’préfère être seul à ma table Cette sensation d’acharnement Ca me déprime tellement Non au harcèlement ! •
  • 39. Etre ou ne pas être homo Telle est la question en gros Si t’es un homme qui aime un homme T’es considéré comme hors normes Et pour les femmes garçons-manqués Qui se font cracher sans arrêt Sur leur personnalité détestée Pourquoi ? Parce qu’ils sont différents Mais ils ne manquent pas de cran Ils ont choisi de ne pas être comme ces gens Qui se cachent par facilité Pour pas s’faire traiter d’PD Il suffirait d’un génocide, Un truc en douce, un truc rapide Histoire de se débarrasser d’eux De faire peur à ceux Qui s’aviseraient de faire comme eux Stop ! La liberté on en fait quoi ? Moi, j’croyais qu’on avait le choix Le choix de sa religion, de ses ambitions La liberté d’expression J’veux pas entendre parler du FN Qui franchement me fait de la peine Bref, le monde est ainsi Il y aura encore et toujours des moqueries Dans n’importe quel choix de notre vie Elouan
  • 40. Shengen Tu sais de quoi il s’agit Toi qui viens du Maroc ou de Tunisie Ce truc qui te permet de migrer De fuir un pays comme toi, blessé De venir voir ailleurs Pour avoir une vie meilleure Au-delà des clichés stéréotypés Ca vient te saouler, abusé Te frapper parce que t’es foncé C’est au-dessus de ça qu’il faut passer Oublier de juger parce que t’es basané Juste voir ta personnalité Dépasser la xénophobie Qui détruit petit à petit Encore même aujourd’hui Arrête de te fier aux apparences Elles sont trompeuses Après tout que tu sois noir jaune ou gris Y’en a toujours qui jugeront une minorité Même si les clichés obstruent la réalité Et ces gens-là, tu peux te dire Sont comme toi en train de souffrir La vérité, c’est qu’ils sont effrayés De cette différence prononcée C’est pour ça qu’ils te critiquent Ces tarés déjantés vont te juger Mais ce dont tu dois te rappeler C’est qu’il faut rester Toi-même face à ces damnés Et surtout conserver à jamais Ce que tu es en réalité. Alexis
  • 41. A Grand Corps Malade Au début c’était rien On écoutait juste, un verre à la main Ensuite c’est devenu une révélation Ce qui a fait de toi un champion Rajouter un fond de zicmu Histoire de faire jouer les instrus Quand t’as commencé le slam C’était dans les environs de Paname Maintenant faut qu’tu viennes à Fougères Nous montrer comment tu gères T’inquiète on a des bières Pour passer du bon temps, frère Après si tu veux pas v’nir Ca va pas changer l’avenir Mais pour nous faire zizir Passer nous faire écrire Donne-nous d’l’inspiration Fais nous découvrir ta passion Sors un peu de ton studio Où ça doit pas toujours être rigolo Désolé pour les profs d’orthographe En plus j’ai fait qu’un paragraphe J’ai pas eu beaucoup d’temps pour faire ma chanson J’te d’mande pardon pour les abréviations… Elouan
  • 42. Y’a pas qu’l’argent dans la vie Sinon c’est qu’t’as rien compris La vie, c’est avant tout la joie de vivre Y’a pas qu’le blé, les voyages aux Maldives On a grandi dans un p’tit bled calme et posé Pas l’genre de grandes villes où tu peux pas respirer Tu vis ta vie et puis advient ce qui advient Tout le monde est trankil, sauf si tu fais l’malin Depuis quelques temps la ville a pris un autre tournant Drogue, violence armes blanches Fais pas de faux pas sinon tu plonges dedans Et tout le monde perd son innocence Les p’tits fument à l’entrée du collège Les grand dealent pour se faire de l’argent Ils ne peuvent pas sortir de ce manège Qui rend accro tant de gens La vie n’est pas rose mais pas noire non plus Y’a ceux qui ont sombré, les autres se sont abstenu Chacun sa place sur terre, son but son destin, Chacun son sens, sa route, son chemin J’ai des amis toujours là pour moi J’avais jamais ressenti ça En cas de soucis ou de galère Ils te sortent toujours de la misère Alan
  • 43. Un boulot comme les autres Trouver les mots c’est un vrai boulot Comme tous les autres fréro, faut être au plus haut La bonne phrase, la bonne rime pour donner un sens T’es peut-être pas payé et tu vis de tes dépenses Mais si tu le fais c’est pour toi, tu l’kiffes depuis l’enfance Regarde moi, je suis pas connu, impromptu ou même une recrue Je vis, je suis là, j’écris ce que j’ai vécu C’est une façon pour moi d’exprimer mes sentiments Sans le dire directement, en parler à d’autres gens Pour le dire, c’que j’fais, c’est écrire, tout simplement Ce truc, c’est l’meilleur qu’j’ai trouvé J’ai eu beau chercher, traquer sans cesser d’espérer C’est la meilleure chose pour m’exprimer Transmettre mes émotions, un papier comme fond Je les crie pas, je les pleure pas et j’suis pas un bouffon Mon but n’est pas d’attirer l’attention des autres Qu’ils me plaignent, aient pitié de mon sort et du vôtre C’que j’veux c’est les graver sur du papier à jamais Pour pouvoir me souvenir d’avant, qui j’ai été Enfin tu vois l’contexte, pourquoi j’écris ça Tu vois pourquoi j’ai choisi cette façon là Tu pourras m’critiquer, j’verrai jamais si t’es moche ou beau Tu le fais anonymement, t’as vraiment pas de cerveau Tu te caches derrière un masque si tu veux fréro Car après tout, trouver les mots c’est un vrai boulot. Alexis
  • 44. La SSI du Lycée Jean Guéhenno dans la presse
  • 45.
  • 46. Bilan des élèves des élèves de 1ère STMG A
  • 47.
  • 48.
  • 49. Un grand merci aux proviseurs du Lycée Jean Guéhenno Aux organisateurs de la semaine de la solidarité internationale A la région Bretagne Aux agents du Lycée A Tony pour la web radio Aux élèves de 1ère STMG B pour leur participation courageuse à la scène de slam Aux élèves de 1ère STMG A qui sont à l’origine de toute cette semaine A l’équipe de la web radio