SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
Télécharger pour lire hors ligne
L’accès	
  citoyen	
  aux	
  perspec2ves	
  et	
  
 aux	
  grands	
  choix	
  de	
  l’innova2on	
  :	
  
           quelle	
  visibilité	
  des	
  
           nanotechnologies	
  ?	
  
                      Frédéric	
  PASCAL	
  
      (IJN	
  ;	
  Atelier	
  Simondon	
  ;	
  UsImEx)	
  
Nanotechnologies:	
  qu’est-­‐ce	
  que	
  c’est?	
  

          ADN	
  	
  	
  
          2	
  nm	
                        Bactérie	
  
                                           1	
  µm	
  
Atomes                                                                 Fourmi
                                                          Cheveu      1000 µm           Chat
0.1 nm                      Virus	
                       50 µm                        ~ 0.5 m
                            70	
  nm	
  


       nanomètre                              micromètre               millimètre       mètre



              Boîtes                                        Circuit
            quantiques                                      intégré       Circuit
Assemblage                                                               imprimé
moléculaire                                   Cristal                               Ordinateur
                                            photonique
  A	
  l’échelle	
  du	
  nanomètre	
  les	
  lois	
  physiques	
  du	
  monde	
  classique	
  
        ne	
  s’appliquent	
  plus	
  
Les	
  nanotechnologies	
  et	
  la	
  société	
  
•  Un	
  débat	
  naQonal	
  sur	
  les	
  nanotechnologies	
  
   d’octobre	
  2009	
  à	
  février	
  2010	
  

•  Les	
  nanos	
  pourquoi	
  faire	
  ?	
  
    –  L’associaQon	
  Mains	
  d’œuvres	
  pour	
  une	
  
       condamnaQon	
  des	
  nanos	
  
    –  Les	
  effets	
  latéraux	
  des	
  nanos	
  :	
  toxicité,	
  menaces	
  
       sur	
  la	
  privacité	
  
«	
  Il	
  y	
  a	
  beaucoup	
  de	
  place	
  là-­‐
                               dessous…	
  »	
  
•  Feldman	
  en	
  disant	
  ces	
  quelques	
  mots	
  ouvrait	
  
   les	
  yeux	
  sur	
  un	
  potenQel	
  
•  Une	
  manufacture	
  ouverte	
  
•  La	
  proximité	
  du	
  monde	
  d’en	
  bas	
  et	
  du	
  monde	
  
   d’en	
  haut!	
  
Physique	
  classique,	
  physique	
  
          quanQque,	
  une	
  rupture	
  
•  Physique	
  classique	
  et	
  paradigme	
  mécaniste	
  :	
  
   le	
  tout	
  calculable	
  
•  L’approche	
  thermodynamique	
  et	
  la	
  fin	
  de	
  
   l’explicitaQon	
  intégrale	
  ou	
  l’énigme	
  du	
  démon	
  
   de	
  Maxwell	
  
•  Physique	
  quanQque	
  :	
  holisme	
  et	
  dépendance	
  
   de	
  l’observateur	
  
•  L’heure	
  de	
  l’opéraQonnalité	
  des	
  systèmes	
  
Les	
  nanotechnologies	
  et	
  l’histoire	
  
•  Les	
  nanotechnologies	
  et	
  la	
  recherche	
  
   scienQfique	
  
•  Ce	
  qui	
  est	
  ‘nano’	
  :	
  les	
  vitraux,	
  les	
  
   microparQcules	
  des	
  moteurs	
  diesels	
  ?	
  
•  Physique	
  classique	
  et	
  physique	
  quanQque	
  
•  Une	
  échelle	
  
•  Un	
  programme	
  technologique	
  	
  
L’ingénierie	
  du	
  futur	
  
•  Norio	
  Tanigushi	
  invente	
  le	
  mot	
  et	
  Eric	
  Drexler	
  le	
  
   popularise	
  1992	
  Molecular	
  nanosystems	
  and	
  
   computa5on	
  

•  Une	
  course	
  à	
  travers	
  le	
  monde	
  lancée	
  et	
  le	
  conseiller	
  
   de	
  Bill	
  Clinton	
  :	
  Neal	
  Lane	
  	
  
     –  Un	
  tournant	
  après	
  le	
  programme	
  de	
  la	
  guerre	
  froide	
  
     –  La	
  guerre	
  est	
  économique	
  et	
  donc	
  technologique	
  

=>	
  La	
  recherche	
  fondamentale	
  mise	
  au	
  service	
  du	
  
  développement	
  technique	
  
L’ingénierie	
  du	
  futur	
  
•  De	
  nouveaux	
  matériaux	
  :	
  fullerènes,	
  nanotubes	
  
   de	
  carbone,	
  graphènes…	
  
•  La	
  gesQon	
  de	
  l’énergie	
  
•  L’ordinateur	
  quanQque	
  
•  La	
  médecine	
  :	
  le	
  ciblage	
  thérapeuQque	
  (ou	
  
   vectorisaQon	
  des	
  médicaments),	
  le	
  
   développement	
  des	
  prothèses	
  (rapport	
  CE	
  2004)	
  
•  La	
  domoQque	
  et	
  l’industrie	
  :	
  La	
  communicaQon	
  
   entre	
  les	
  objets	
  
•  La	
  toxicité	
  :	
  détecteurs	
  et	
  remèdes	
  
L’ingénierie	
  du	
  futur	
  
Une	
  étude	
  des	
  navigaQons	
  possibles…	
  

   Les	
  images	
  des	
  nanos	
  se	
  trouvent	
  	
  partout,	
  mais	
  quelles	
  images	
  ?	
  




  Les	
  ressources	
  documentaires	
  sont	
  données	
  par	
  futura	
  sciences,	
  wikipedia…	
  
La	
  publicité	
  des	
  images	
  scienQfiques	
  
•  Rendre	
  public	
  	
  
•  Assurer	
  la	
  promoQon	
  

⇒ 	
  Les	
  deux	
  dimensions	
  sont	
  souvent	
  
 entremêlées	
  de	
  façon	
  ambiguë	
  
   ⇒ 	
  Il	
  faut	
  convaincre	
  les	
  futurs	
  collaborateurs	
  :	
  les	
  
    étudiants	
  en	
  sciences,	
  en	
  shs,	
  les	
  arQstes	
  
   ⇒ 	
  le	
  reste	
  de	
  la	
  société	
  
Du	
  point	
  de	
  vue	
  de	
  la	
  sociologie	
  des	
  
                        sciences…	
  
•  Une	
  acQvité	
  scienQfique,	
  nano	
  ou	
  pas,	
  
      fortement	
  straQfiée,	
  par	
  conséquent	
  les	
  prises	
  
      de	
  décisions	
  
  	
  	
  =>	
  le	
  problème	
  du	
  choix	
  des	
  images	
  

Ce	
  point	
  criQque	
  s’applique	
  aussi	
  bien	
  pour	
  les	
  
  revues	
  scienQfiques,	
  les	
  sites	
  scienQfiques	
  que	
  
  sur	
  les	
  publicaQons	
  et	
  sites	
  de	
  vulgarisaQon	
  
Ce	
  qu’il	
  y	
  a	
  derrière	
  les	
  images	
  
•  L’image	
  est	
  syntaxiquement	
  dense,	
  c’est	
  à	
  dire	
  
   qu’elle	
  est	
  dotée	
  d’une	
  certaine	
  profondeur	
  
•  Une	
  profondeur	
  sans	
  fin	
  ?	
  
    –  Différents	
  types	
  d’images	
  :	
  graphiques,	
  schémas,	
  
       cartes	
  géographiques,	
  portraits	
  et	
  paysages	
  en	
  
       peinture	
  classique	
  

    *	
  Des	
  icônes,	
  des	
  indices	
  et	
  des	
  symboles	
  
Le	
  contenu	
  de	
  l’image	
  
•  Des	
  images	
  fiables	
  ?	
  

•  L’énorme	
  majorité	
  des	
  sites	
  d’informaQon,	
  
   parQculièrement	
  ceux	
  desQnés	
  au	
  grand	
  public	
  
   présentent	
  des	
  contenus	
  aléatoires!!!	
  

•  Il	
  peut	
  être	
  noté	
  que	
  le	
  site	
  public	
  de	
  Joanna	
  
   Aizenberg	
  a	
  grandement	
  été	
  amélioré	
  depuis	
  
   l’époque	
  de	
  mon	
  rapport	
  précédent	
  
         •  hmp://aizenberglab.seas.harvard.edu/index.php?
            &wh=1214x706x1280x800	
  
30/10/12                                                    The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics Lab



                                              The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics
                                                                   Lab
                Home                       Research                   Publications                 Group  Members   News              Affiliations


                                                                    Welcome  to  our  Website!                                     




                         Research
                                                                                                                               News




                                                                                                                           Group  members
                       Publications
                                                                                 Slippery  surfaces




aizenberglab.seas.harvard.edu/index.php?&wh=1214x706x1280x800                                                                                        1/2
30/10/12                                                       The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics Lab



                                               The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics
                                                                    Lab
                 Home                       Research                    Publications                 Group  Members            News                 Affiliations
          You  are  here:  Home         Research  overview       Topic:  Slippery  surfaces


                                             Slippery  surfaces
                                                                                                                      For   further   information   on
              Unwanted   liquid-­surface   interactions   are   a   limiting   factor   nearly                        SLIPS   related   research
              everywhere   liquid   is   handled   or   encountered:   they   create   drag   in                      projects   please   follow   the
              transport   systems,   trigger   blood   clotting,   nucleate   aircraft   icing,   and                 image  links  below:
              promote   biofouling.   Yet   despite   intensive   study,   state-­of-­the-­art   liquid-­
              repellent  surfaces  remain  poorly  suited  for  many  liquids,  environments,
              and   budgets.   Inspired   by   the   carnivorous   pitcher   plant,   we   have
              invented  a  completely  different  conceptual  approach  to  surface  design
              that   avoids   the   inherent   limits   of   the   current   strategies.   Based   on   this
              fundamental   advance,   we   have   created   surfaces   that   show   almost
              perfect   slipperiness   toward   practically   everything   –   polar   and   organic
              liquids,   complex   liquids   like   blood   and   oil,   highly   viscous   substances
              like  ketchup,  even  solid  materials  like  ice,  dust,  and  insects  all  slide  off
                                                                                                                             Slippery  surfaces
              instantly   and   effortlessly.   What’s   more,   the   surfaces   function   under
              extreme  conditions,  self-­heal,  and  are  easily  constructed  from  low-­cost
              materials.  

              Our  new  approach  comes  from  the  same  concept  the  pitcher  plants  use
              to  make  insects  slide  helplessly  down  their  leaves  into  their  digestive
              juices.  We  infuse  a  porous  substrate  with  a  lubricating  fluid  such  that
              the   overlying   film,   rather   than   air   or   solid,   serves   as   the   slippery
              interface.   Based   on   our   extensive   theoretical   and   experimental
              characterization   of   this   new   platform,   we   have   defined   the   materials
              requirements  when  the  lubricant  forms  a  locked-­in,  stable,  inert  surface.                      Slippery  icephobic  materials
              These   surfaces   outperform   state-­of-­the-­art   surfaces   in   scope   (water,
              hydrocarbons,   crude   oil,   blood,   ice),   liquid   mobility   (contact   angle

aizenberglab.seas.harvard.edu/index.php?show=research_topic&top=9                                                                                                  1/6
Une	
  enquête	
  sur	
  les	
  comportements	
  
                sur	
  internet	
  

•  La	
  documentaQon	
  sur	
  les	
  instruments	
  est	
  la	
  plus	
  
   accessible	
  
    –  Le	
  microscope	
  à	
  effet	
  tunnel	
  
    –  Le	
  microscope	
  électronique	
  à	
  transmission	
  
    –  Lithographie	
  à	
  faisceaux	
  d’électrons	
  
    –  …	
  

    Quelques	
  sites	
  comme	
  Nanowerk,	
  Nanohedron	
  (inacQf	
  
     depuis	
  2009),	
  plusieurs	
  de	
  ceux	
  du	
  CEA,	
  documentent	
  
     leurs	
  images	
  de	
  façon	
  sérieuse	
  

Contenu connexe

Similaire à Frédéric Pascal

Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014
Yvon Gervaise
 
Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?
Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?
Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?
Fing
 
ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...
ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...
ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...
Diane Le Hénaff
 

Similaire à Frédéric Pascal (20)

20090716 nanos-wwf
20090716 nanos-wwf20090716 nanos-wwf
20090716 nanos-wwf
 
Nouveaux usages des archives audiovisuelles numériques
Nouveaux usages des archives audiovisuelles numériquesNouveaux usages des archives audiovisuelles numériques
Nouveaux usages des archives audiovisuelles numériques
 
Les archives audiovisuelles : Description, indexation et publication
Les archives audiovisuelles : Description, indexation et publication Les archives audiovisuelles : Description, indexation et publication
Les archives audiovisuelles : Description, indexation et publication
 
François Tardif : "Le Projet européen NanoSafe"
François Tardif : "Le Projet européen NanoSafe"François Tardif : "Le Projet européen NanoSafe"
François Tardif : "Le Projet européen NanoSafe"
 
Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014Journal collaboratif perpective 2014
Journal collaboratif perpective 2014
 
Journal collaboratif SGS Multilab Rouen
Journal collaboratif SGS Multilab RouenJournal collaboratif SGS Multilab Rouen
Journal collaboratif SGS Multilab Rouen
 
Iufm Rouen Formation Ist Fevrier09
Iufm Rouen Formation Ist Fevrier09Iufm Rouen Formation Ist Fevrier09
Iufm Rouen Formation Ist Fevrier09
 
Thesis_JRolle
Thesis_JRolleThesis_JRolle
Thesis_JRolle
 
Grundlagen_modul_fr
Grundlagen_modul_frGrundlagen_modul_fr
Grundlagen_modul_fr
 
MyScienceWork 10 ans de creative commons
MyScienceWork 10 ans de creative commonsMyScienceWork 10 ans de creative commons
MyScienceWork 10 ans de creative commons
 
Cours nanotechnology
Cours nanotechnologyCours nanotechnology
Cours nanotechnology
 
Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?
Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?
Aux frontières du "Do It Yourself" : des Fab Labs à la nouvelle industrie ?
 
Nouvelles modalités de l'Information Scientifique
Nouvelles modalités de l'Information ScientifiqueNouvelles modalités de l'Information Scientifique
Nouvelles modalités de l'Information Scientifique
 
Présentation MyScienceWork 10 ans de creative commons
Présentation MyScienceWork 10 ans de creative commonsPrésentation MyScienceWork 10 ans de creative commons
Présentation MyScienceWork 10 ans de creative commons
 
L'édition scientifique numérique
L'édition scientifique numériqueL'édition scientifique numérique
L'édition scientifique numérique
 
ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...
ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...
ProdInra / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise...
 
Ethique des-publications-cnrs-novembre-2011-vf
Ethique des-publications-cnrs-novembre-2011-vfEthique des-publications-cnrs-novembre-2011-vf
Ethique des-publications-cnrs-novembre-2011-vf
 
Projet Bac2
Projet Bac2Projet Bac2
Projet Bac2
 
Nanotechnologies
NanotechnologiesNanotechnologies
Nanotechnologies
 
La SFEN, toute les énergies du nucléaire
La SFEN, toute les énergies du nucléaireLa SFEN, toute les énergies du nucléaire
La SFEN, toute les énergies du nucléaire
 

Plus de Groupe Traces

Plus de Groupe Traces (20)

Exoplanètes Présentation
Exoplanètes PrésentationExoplanètes Présentation
Exoplanètes Présentation
 
Vaccination : Pour ou contre ?
Vaccination : Pour ou contre ?Vaccination : Pour ou contre ?
Vaccination : Pour ou contre ?
 
Créer son propre projet - Partie 3
Créer son propre projet - Partie 3Créer son propre projet - Partie 3
Créer son propre projet - Partie 3
 
Créer son propre projet - Partie 2
Créer son propre projet - Partie 2Créer son propre projet - Partie 2
Créer son propre projet - Partie 2
 
Créer son propre projet - Partie 1
Créer son propre projet - Partie 1Créer son propre projet - Partie 1
Créer son propre projet - Partie 1
 
Vitamine D
Vitamine DVitamine D
Vitamine D
 
Méthodes de discussion en classe
Méthodes de discussion en classeMéthodes de discussion en classe
Méthodes de discussion en classe
 
Téléphone écologique - Guide de l'enseignant
Téléphone écologique - Guide de l'enseignantTéléphone écologique - Guide de l'enseignant
Téléphone écologique - Guide de l'enseignant
 
Téléphones écologiques - Présentation
Téléphones écologiques - PrésentationTéléphones écologiques - Présentation
Téléphones écologiques - Présentation
 
Exterminer - Guide de l'enseignant
Exterminer - Guide de l'enseignantExterminer - Guide de l'enseignant
Exterminer - Guide de l'enseignant
 
Exterminer - Présentation
Exterminer - PrésentationExterminer - Présentation
Exterminer - Présentation
 
Nourrir l'humanité guide de l'enseignant
Nourrir l'humanité guide de l'enseignantNourrir l'humanité guide de l'enseignant
Nourrir l'humanité guide de l'enseignant
 
Présentation "Nourrir l'humanité"
Présentation "Nourrir l'humanité"Présentation "Nourrir l'humanité"
Présentation "Nourrir l'humanité"
 
Nourrir l'humanité guide de l'enseignant
Nourrir l'humanité guide de l'enseignantNourrir l'humanité guide de l'enseignant
Nourrir l'humanité guide de l'enseignant
 
Qu'est ce qu'un projet Engage?
Qu'est ce qu'un projet Engage?Qu'est ce qu'un projet Engage?
Qu'est ce qu'un projet Engage?
 
La Recherche et l'Innovation Responsable dans le projet Engage
La Recherche et l'Innovation Responsable dans le projet EngageLa Recherche et l'Innovation Responsable dans le projet Engage
La Recherche et l'Innovation Responsable dans le projet Engage
 
Présentation - Zika
Présentation - ZikaPrésentation - Zika
Présentation - Zika
 
Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 2
Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 2Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 2
Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 2
 
Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 1
Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 1Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 1
Présentation L'homme ou la machine ? - Leçon 1
 
Présentation - Gaz de schiste - Leçon 1
Présentation - Gaz de schiste - Leçon 1Présentation - Gaz de schiste - Leçon 1
Présentation - Gaz de schiste - Leçon 1
 

Dernier

Dernier (12)

Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.pptFormation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
 

Frédéric Pascal

  • 1. L’accès  citoyen  aux  perspec2ves  et   aux  grands  choix  de  l’innova2on  :   quelle  visibilité  des   nanotechnologies  ?   Frédéric  PASCAL   (IJN  ;  Atelier  Simondon  ;  UsImEx)  
  • 2. Nanotechnologies:  qu’est-­‐ce  que  c’est?   ADN       2  nm   Bactérie   1  µm   Atomes Fourmi Cheveu 1000 µm Chat 0.1 nm Virus   50 µm ~ 0.5 m 70  nm   nanomètre micromètre millimètre mètre Boîtes Circuit quantiques intégré Circuit Assemblage imprimé moléculaire Cristal Ordinateur photonique A  l’échelle  du  nanomètre  les  lois  physiques  du  monde  classique   ne  s’appliquent  plus  
  • 3. Les  nanotechnologies  et  la  société   •  Un  débat  naQonal  sur  les  nanotechnologies   d’octobre  2009  à  février  2010   •  Les  nanos  pourquoi  faire  ?   –  L’associaQon  Mains  d’œuvres  pour  une   condamnaQon  des  nanos   –  Les  effets  latéraux  des  nanos  :  toxicité,  menaces   sur  la  privacité  
  • 4. «  Il  y  a  beaucoup  de  place  là-­‐ dessous…  »   •  Feldman  en  disant  ces  quelques  mots  ouvrait   les  yeux  sur  un  potenQel   •  Une  manufacture  ouverte   •  La  proximité  du  monde  d’en  bas  et  du  monde   d’en  haut!  
  • 5. Physique  classique,  physique   quanQque,  une  rupture   •  Physique  classique  et  paradigme  mécaniste  :   le  tout  calculable   •  L’approche  thermodynamique  et  la  fin  de   l’explicitaQon  intégrale  ou  l’énigme  du  démon   de  Maxwell   •  Physique  quanQque  :  holisme  et  dépendance   de  l’observateur   •  L’heure  de  l’opéraQonnalité  des  systèmes  
  • 6. Les  nanotechnologies  et  l’histoire   •  Les  nanotechnologies  et  la  recherche   scienQfique   •  Ce  qui  est  ‘nano’  :  les  vitraux,  les   microparQcules  des  moteurs  diesels  ?   •  Physique  classique  et  physique  quanQque   •  Une  échelle   •  Un  programme  technologique    
  • 7. L’ingénierie  du  futur   •  Norio  Tanigushi  invente  le  mot  et  Eric  Drexler  le   popularise  1992  Molecular  nanosystems  and   computa5on   •  Une  course  à  travers  le  monde  lancée  et  le  conseiller   de  Bill  Clinton  :  Neal  Lane     –  Un  tournant  après  le  programme  de  la  guerre  froide   –  La  guerre  est  économique  et  donc  technologique   =>  La  recherche  fondamentale  mise  au  service  du   développement  technique  
  • 8. L’ingénierie  du  futur   •  De  nouveaux  matériaux  :  fullerènes,  nanotubes   de  carbone,  graphènes…   •  La  gesQon  de  l’énergie   •  L’ordinateur  quanQque   •  La  médecine  :  le  ciblage  thérapeuQque  (ou   vectorisaQon  des  médicaments),  le   développement  des  prothèses  (rapport  CE  2004)   •  La  domoQque  et  l’industrie  :  La  communicaQon   entre  les  objets   •  La  toxicité  :  détecteurs  et  remèdes  
  • 9.
  • 10.
  • 12.
  • 13. Une  étude  des  navigaQons  possibles…   Les  images  des  nanos  se  trouvent    partout,  mais  quelles  images  ?   Les  ressources  documentaires  sont  données  par  futura  sciences,  wikipedia…  
  • 14. La  publicité  des  images  scienQfiques   •  Rendre  public     •  Assurer  la  promoQon   ⇒   Les  deux  dimensions  sont  souvent   entremêlées  de  façon  ambiguë   ⇒   Il  faut  convaincre  les  futurs  collaborateurs  :  les   étudiants  en  sciences,  en  shs,  les  arQstes   ⇒   le  reste  de  la  société  
  • 15. Du  point  de  vue  de  la  sociologie  des   sciences…   •  Une  acQvité  scienQfique,  nano  ou  pas,   fortement  straQfiée,  par  conséquent  les  prises   de  décisions      =>  le  problème  du  choix  des  images   Ce  point  criQque  s’applique  aussi  bien  pour  les   revues  scienQfiques,  les  sites  scienQfiques  que   sur  les  publicaQons  et  sites  de  vulgarisaQon  
  • 16. Ce  qu’il  y  a  derrière  les  images   •  L’image  est  syntaxiquement  dense,  c’est  à  dire   qu’elle  est  dotée  d’une  certaine  profondeur   •  Une  profondeur  sans  fin  ?   –  Différents  types  d’images  :  graphiques,  schémas,   cartes  géographiques,  portraits  et  paysages  en   peinture  classique   *  Des  icônes,  des  indices  et  des  symboles  
  • 17. Le  contenu  de  l’image   •  Des  images  fiables  ?   •  L’énorme  majorité  des  sites  d’informaQon,   parQculièrement  ceux  desQnés  au  grand  public   présentent  des  contenus  aléatoires!!!   •  Il  peut  être  noté  que  le  site  public  de  Joanna   Aizenberg  a  grandement  été  amélioré  depuis   l’époque  de  mon  rapport  précédent   •  hmp://aizenberglab.seas.harvard.edu/index.php? &wh=1214x706x1280x800  
  • 18. 30/10/12 The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics Lab The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics Lab Home Research Publications Group  Members News Affiliations Welcome  to  our  Website!   Research News Group  members Publications Slippery  surfaces aizenberglab.seas.harvard.edu/index.php?&wh=1214x706x1280x800 1/2
  • 19. 30/10/12 The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics Lab The Aizenberg Biomineralization and Biomimetics Lab Home Research Publications Group  Members News Affiliations    You  are  here:  Home        Research  overview      Topic:  Slippery  surfaces Slippery  surfaces For   further   information   on Unwanted   liquid-­surface   interactions   are   a   limiting   factor   nearly SLIPS   related   research everywhere   liquid   is   handled   or   encountered:   they   create   drag   in projects   please   follow   the transport   systems,   trigger   blood   clotting,   nucleate   aircraft   icing,   and image  links  below: promote   biofouling.   Yet   despite   intensive   study,   state-­of-­the-­art   liquid-­ repellent  surfaces  remain  poorly  suited  for  many  liquids,  environments, and   budgets.   Inspired   by   the   carnivorous   pitcher   plant,   we   have invented  a  completely  different  conceptual  approach  to  surface  design that   avoids   the   inherent   limits   of   the   current   strategies.   Based   on   this fundamental   advance,   we   have   created   surfaces   that   show   almost perfect   slipperiness   toward   practically   everything   –   polar   and   organic liquids,   complex   liquids   like   blood   and   oil,   highly   viscous   substances like  ketchup,  even  solid  materials  like  ice,  dust,  and  insects  all  slide  off Slippery  surfaces instantly   and   effortlessly.   What’s   more,   the   surfaces   function   under extreme  conditions,  self-­heal,  and  are  easily  constructed  from  low-­cost materials.   Our  new  approach  comes  from  the  same  concept  the  pitcher  plants  use to  make  insects  slide  helplessly  down  their  leaves  into  their  digestive juices.  We  infuse  a  porous  substrate  with  a  lubricating  fluid  such  that the   overlying   film,   rather   than   air   or   solid,   serves   as   the   slippery interface.   Based   on   our   extensive   theoretical   and   experimental characterization   of   this   new   platform,   we   have   defined   the   materials requirements  when  the  lubricant  forms  a  locked-­in,  stable,  inert  surface. Slippery  icephobic  materials These   surfaces   outperform   state-­of-­the-­art   surfaces   in   scope   (water, hydrocarbons,   crude   oil,   blood,   ice),   liquid   mobility   (contact   angle aizenberglab.seas.harvard.edu/index.php?show=research_topic&top=9 1/6
  • 20. Une  enquête  sur  les  comportements   sur  internet   •  La  documentaQon  sur  les  instruments  est  la  plus   accessible   –  Le  microscope  à  effet  tunnel   –  Le  microscope  électronique  à  transmission   –  Lithographie  à  faisceaux  d’électrons   –  …   Quelques  sites  comme  Nanowerk,  Nanohedron  (inacQf   depuis  2009),  plusieurs  de  ceux  du  CEA,  documentent   leurs  images  de  façon  sérieuse