SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  191
Télécharger pour lire hors ligne
I . §
V "~»»=~‘7"_=~:2~~>w W
7 »
< .v- 1;__ -, ‘~ ‘k 19;. -V M
1
u »~ 1%; “iv
1 ‘
¢,,,., ~. » V , 1/‘~44 ~,:‘» »
7 ;1 ~¢.,, ‘ ~'
xd u
511*’. -.:4=.,~,,;;;.;;;»>-
Q '~>.k _::@;;>_1,,,»M;~)
s _< '
I
W
.~ ~ M ;§»__;~,:>:-,:§;.»
% L'a’L|nay
1. , z .
4% , , ~.,,~ 3 1;, » ~,, ~
‘ 'iT<*‘%:a%’fI"“ ; ~~<<. ‘
~ ,/,> ‘ if 1 - ~1i;€’;, . - -- xv.
. ' ~1
5 Z _.>1»§ *:'y .;fi$;'*w‘,§
‘ +"~>"~1, 1~' ~ , ‘I ,‘ ' ~_ =_>» _,v ~
~ ‘
*1 ,
.‘i'<‘£¢i§L*'?§i’5' :-
I i ~;1 2* w*>~g.;.§', ~17
L *~ %» M
‘ ‘var ‘
’.*§* 7
J‘, I >
‘ 2¥~?§‘”
'1'" >% p ~~»~°-"~:"1.=?I~ .=>
. 1 $2:,~>;~,.,.~'+/»:;,1:>» *1 -1; ‘ ~ ‘ .§W-4&1)?-Y‘ "
1 . ~_ *
I Y»
E
W » ‘. ‘3'1{‘uI;:,;,'§;;,I€z*, “’ “
‘ ;»;s¢;:a;i»~?e» ~
5
E5?
:
*3
»:e
l
J
YLLK 373.167.1:811.133.1
EEK 81.2CDp-922
590
Ha y~|e6|~m|< nonyqeuu I'l0IIO)KVlT€IIbHbl8 aa|<mo~|eH|/m
Poccm71c|<o|7| a|<a,u,eMv|v| |-|ayK M Poccm7|c|<0171 a|<a,u,eMv|v| o6pa30Ba|-wm
P e u, e H 3 e H T bl : |<a|-|p,vu:|,aT cpmnonorvmecxmx Hayx A. I0. l.l.lau.|ypm|a,
KaH,[l,Vl,[LaT ne,qarorv|~|ec|<v|x Hayx H. E. npxaaxa,
3acny>KeHHb||7| y‘-lVlTGJ1b PCD I‘. A. '~lecHoav||.u<as|
£I,v|sa|7|H ypo|<oB M 5|-|eu.n-nee ocbopMne|-Me Bbll'|OJ'lHl/U1
XyJJ,O)KHVlK-JJ,l438l7|H8p IO. B. Xpl/ICTM‘-I
5y6uoBa I‘. VI.
590 <Dpa|-|u,y3cKv1|?‘1 Fl3bIK : y~|e6. ,u,n<;| X KJ1. um. c yrny6n. m3y~|eHv|e|v|
cbp. as. / I‘. VI. E>y6HoBa, A. H.TapacoBa, 3. J'l0Ha. — 2-e man. -M. : |‘|pocBeLu,e|-Me, 2008. —- 191 c. — ISBN 978-5-09-019360-3.
Y,IJ,K 373.167.1:811.133.1
55K 81.2¢p-922
ISBN 978-5-O9-019360-3 © |/|3,[L8TeJ1bCTBO <<Hpocaew,eHv1e», 2002, 2008
© Xy,u,o>KecTseHH0e o¢opMneHv|e.
l43,D,8T6J1bCTBO <<|‘|p0cBe|.u,eHv1e», 2002, 2008
Bce npasa aau,v|u.em=|
l

ExPosE ORAL DESCRIPTIF
' I .
' '  - C’est un expose oral sur un sujet de vie quotidienne con-
/
/_,
' _ I
3
 
cernant l'éleve, il peut étre suivi d'un entretien avec le pro-
fesseur ou un éleve de la classe.
- C’est un monologue oral structure. Cela veut dire qu'il taut
savoir:
~ parler librement quelques minutes sur un theme, sans lire
f ses notes;
1< . décrire Ies personnes, Ies lieux, Ies objets, Ies activites
habituelles, etc.;
~ construire son expose: l'introduire, puis developper et en-
suite conclure.
1. Vous lisez le sujet attentivement en reperant le ou Ies mots clés.
2. Ensuite, sur une feuille de papier, au milieu, vous écrivez ces mots
clés:
- vous le faites sous forme de mots et non de phrases;
- dans un premier temps vous notez tout ce qui vous vient a
l'esprit sur ce theme;
- dans un deuxieme temps vous classez Ies mots cles en fonction
de la logique que vous voulez suivre;
- dans un troisieme temps cette logique peut donner lieu a un plan
que vous allez suivre lors de votre expose oral.
F 3. lntroduire, developper, conclure. Vous redigerez une phrase d'in-
-...€....---Q1--
1
l
D
troduction, vous annoncerez le plan de votre expose, vous
classerez vos idees et vous redigerez la phrase de conclusion.
Attention! L'exposé par lui-meme ne doit pas étre rédige du debut
' jusqu’a la n.
Voila quelques phrases do transition. Apprenez-les.
1. Eh bien, mon sujet c'est -<...». Pour commencer je voudrais dire
que...
2. J'ai choisi le sujet ~...». ll est donc logique de commencer par dire
que Ies vacances c‘est...
3. Pour aborder le sujet ~<...» je voudrais commencer par dire que...
4. J'ai un sujet qui est a la fois simple et compliqué. ll est simple
parce que... En revanche, il est compliqué parce que...
5. Dans mon expose je vais parler de... Je vais l’organiser de la facon
suivante. D'abord, je parlerai de... Puis je m'arréterai sur... Et
enfin je présenterai... En conclusion j'essaierai de repondre a la
question pourquoi / comment / ou / quand / qui, etc.
"J
l
ACTvTESORALESQ
I DOSSIER
Introduction — Corps du développement
1. Apres cette courte introduction je passe donc a...
2. Le plan de mon expose est le suivant... Je commence donc par...
3. Eh bien, je passe donc a...
4. Je voudrais d'abord dire que...
Corps du développement — Conclusion
1. Apres avoir décrit... je veux dire en conclusion que...
2. Pour conclure je dirai...
3. En guise de conclusion je veux dire que...
4. Pour terminer je tiens a ajouter...
1. C’est tout.
2. Je m'arréte la.
3. Eh bien voila, je crois que j'ai épuisé mon sujet.
4. Eh bien voila.
Vous aurez aussi besoin de quelques articulateurs qui vous per-
mettront de construire votre expose, c'est-a-dire de marquer les
etapes de votre expose, de préciser l’ordre des evenements dont
vous parlez, d'exprimer le rapport que vous voulez établir entre les
faits, les exemples et les explications, de hiérarchiser vos idées.
Le tableau ci-dessous vous aidera a les découvrir.
Pour lntrodulre D'abord..., puis..., ensuite..., enfin... Premierement...,
une suite d’ldees deuxiemement..., troisiemement... En premier lieu...,
en second lieu (il n'y en a que deux)
Pour lntrodulre un par exemple, ainsi, comme, tel
exemple
Pour lntmdulre c'est-a-dire, cela veut dire, autrement dit, car, en
une expllcetlon effet, c'est que
Pour lntroduire mais, pourtant, cependant, toutefois, en revanche
une opposition
Pour lntrodulre parce que, puisque, car, a force de, grace a (va-
une cause lorisant), a cause de (dévalorisant)
I I
4
Pour lntrodulre pour cette raison, pour ce motif, par suite, voila
une consequence pourquoi, c'est pourquoi, de ce fait
DOSSIER 1
Sujetz Ouel genre de spectacle almez-vous? '
Genre concert rock concert concert classique
de spectacle de variete
Avec qui ]'y vals amis amis, parents parents, ecole
Ambiance que jeune, plus serieuse concentree,
]’y trouve decontractee serieuse
Pounquol ]'y vals musique le chanteur, respect d'un rituel,
delirante, son apparence importance du lieu
divertissement
Qu’est-ce qu'on on bouge, on ecoute un on reechit, on
falt on crie, chanteur qu'on reve, on medite
on danse, aime, qui est
on communique a la mode
On reprendra ces differents points dans l'eIaboration du plan de
|'expose.
Voici un exemple d’expose oral.
1.1. On va definir Ie mot spectacle. Un spectacle, cela peut etre
une piece de theatre, un ballet, un concert classique, rock ou de
variete, un opera ou une operette, un film...
1.2. On va preciser Ie spectacle choisi et annoncer Ie plan du
developpement: c'est-a-dire, Ies 2 ou 3 idees fortes qui structurent
Ie developpement (Ia partie centrale de I'expose). Le genre de
spectacle que j'apprecie le plus c'est le concert. Et parmi Ies dif-
ferents genres de concert je parlerai tout d'abord du concert rock,
puis du concert classique et enfin du concert de variete.
Dans Ia partie developpement, on va preciser ce qui vous attire
dans chaque type de concert.
2.1. Tout d'abord, dans le concert rock l'ambiance est decon-
tractee: on bouge, on danse, on fume... ll y a communication du
public avec les artistes: on crie, on applaudit, on sife... C'est un
lieu de rencontre, de dialogue: on y va avec des amis, on discute...
C'est un veritable divertissement.
2.2. Ouant au concert classique, l'ambiance est plus concentree:
c'est le silence qui est de mise. ll y a aussi tout un rituel chaque
fois respecte: I’entree des musiciens en tenue, puis I’entree du
@ nossisn
w .
ACTVTESORALE
chef d orchestre. Le decor a aussi toute son importance. Cela se
passe souvent dans une belle salle. On s'y rend souvent en famille.
C'est le lieu de rencontre des amateurs. Pendant un concert de
musique classique, on reflechit, on reve, on medite, on se laisse
porter par la musique.
2.3. Enn, dans le concert de variete c'est la personnalite du
chanteur qui attire, son apparence. Cela peut etre aussi le genre
de ses chansons. C'est surtout une question de mode.
Prise de position, synthese.
Parmi ces trois types de concerts, ma preference va au concert
de rock qui est pour moi le meilleur moyen de passer une bonne
soiree entre amis et d’ecouter la musique que j’aime dans une
ambiance folle.
Les grilles d‘evaluation proposees dans ce Livre de I'eIeve etablis-
sent les criteres d’apres lesqueis le professeur (l'examinateur mais
aussi vous-meme) evaluera votre production orale et ecrite. Les
criteres clairement definis permettent une evaluation ciblee et objec-
tive. lls constituent aussi une trame (un canevas) pour votre prepa-
ration a ces epreuves.
Ce systeme d'evaluation est un des principes novateurs des exa-
mens du DELE ll permet, en eet, d'uniformiser l'evaluation et des
idees de trop grand ecart de notation sur une meme épreuve.
Capaclte l oommunlquor:
comprehension de la consigne /2
developpement logique /6
coherence de l'expose /6
structure de l’expose /6
/20
Correction llngulstique:
vocabulaire precis at exact /8
correction morpho-syntaxique /6
correction prosodique et phonetique /6
/20
TONI /40
Repondez aux questions suivantes:
OD est-ce que Marion fait ses études?
Combien de langues étudie-t-elle?
Pourquoi est-elle rarement libre le soir? Qu’est-ce qu’elle fait le
soir d’habitude?
Qu’est-ce qu’elle a prévu pour la soiree dont elle parle?
Vers quelle heure est-elle rentrée?
Decrivez son humeur.
Quelle nouvelle a t elle trouvée sur son répondeur?
Comment a-t-elle reagi?
Qu’est-ce qu’elle a decide de faire pendant sa soiree libre?
Ecoutez l’expose de nouveau et relevez:
- les idées essentielles;
ii - les mots clés;
- les phrases de transition;
les articulateurs;
le découpage phonétique (pause, intervalle melodique, rupture,
etc.).
Faites une che thematlque et un plan de cet expose oral.
Preparez un expose sur le meme sujet.
Comparez votre fiche thematique et votre plan avec ceux de l'en-
registrement.
Enregistrez votre expose sur bande magnétique.
En ecoutant votre production, faites un exercice d'aut0-evaluation.
Mettez les notes dans la grille d'évaluation a la page 6.
lmaginez une variants a l’expose de Marion dans les condi-
tions suivantes:
les gens avec qui Marion devait diner arrivent;
l'amie de Marion n'est pas Ia ou elle n'est pas libre;
Marion n'a pas I'Ofcie/ des spectacles (décrivez ce qu’elle fait);
DOSSIER I
CTURE
A titre d exemple, ecoutez Penregistrement
de l'expose descriptif sur le suiet:
Vous avez une solree do llbre.
Comment Porqanlsez-vous 7
7
(P
ACTVTESORALE
DOSSIER
- a 6 heures du soir un ami (une amie) lappelle pour l'inviter au
cinema;
- en sortant de la fac, un ami (une amie) invite Marion au cinema
ce soir.
Lalssoz un message sur le répondeur do Marion.
- Reconstituez le message que Marion a entendu sur son répondeur
en rentrant de Ia fac.
- Vous étes la soeur / le cousin de Marion. Vous l'appelez pour lui
dire que vous venez a Paris demain et que vous passerez chez elle
vers 17 heures. Vous lui demandez de vous laisser la clé chez la
concierge au cas 00 elle ne serait pas chez elle.
- Vous faites vos études ensemble. Vous avez prété a Marion un
manuel dont vous avez besoin. Vous l'appelez pour lui demander
de vous le ramener demain a la fac.
- Vous faites vos études ensemble. Vous l'appelez pour la prévenir
que Monsieur Dubois, votre professeur de sociologie, ne fera pas
cours demain. ll |'a remis a une date et a une heure ultérieures
(a vous de préciser).
lmaglnez b deux une conversation téléphonique entre Marion
at son amie.
- Marion appelle pour l‘inviter au cinéma;
- son amie l’appelle pour la méme raison.
Marlon n'a pas do téléphone.
- Vous étes une des personnes que Marion attendait pour diner.
Rédigez un mot pour lui dire que le rendez-vous xé est annulé
(voir modele p. 34).
- Vous étes son ami(e) et vous voulez l’inviter au cinéma. Vous
passez chez elle a 3 heures de l’apres-midi. Elle n'est pas la. Vous
lui Iaissez un mot.
Vous étes l'aml(e) qul est allé(o) avec Marion au cinema.
- Racontez votre soirée a une personne de votre choix (il faut Ia
presenter).
- Avant de partir vous écrivez un mot a votre mere pour lui dire que
vous sortez au cinema.
‘Q . _ ’»pr 0-» "~ F-<'~_. TQ, ‘;;.--gt
m. ., - ‘ '.;~.- ~-~r .
1 " §- '7.“ n..v
- ,- 1,1. 2-.
‘ war . ,, ~' ;». ~.a~-M) - -in '5} fr 5
I
I
1
71-»;-i‘_<¢~j-or
q|r<~
)
LC -
V
I -
0
Présentez chaque membre de la famille do Thomas.
En écoutant Pexposé, relevez:
- les idées essentielles;
- I es mots clés;
etc. ).
Faites une fiche thématique at un plan de cet exposé oral.
Présentez votre famille ou la famille de votre copain (copine).
Comparez votre fiche thématique et votre plan avec ceux de l'en-
registrement.
Enregistrez votre exposé sur bande magnétique.
En écoutant votre production, faites un exercice d'auto-evaluation
en remplissant la grille d'évaIuation figurant a Ia page 6.
Questions:
Qu’est-ce que le bac?
Quelles possibilités donne-t-il?
Thomas dit qu'une de ses soeurs a passe une année a preparer
des concours. De quels concours s'agit-il?
En quoi le bac franoais est-ii différent de notre certificat de matu-
rite?
Une fois le certificat de maturité obtenu, qu’est-ce qu'on peut
faire?
vis du métier d'acteur?
A titre d'exemple, écoutez l'enre-
gistrement de l'exposé descriptif sur le
sujet:
- les passages de transition;
- les articulateurs;
le découpage phonétique (pause, intervalle mélodique, rupture,
- Comment Thomas explique-t-il la mefiance de ses parents vis-a-
DOSSIER 4
Présantez votre famlllo.
>
9
(1) nossien
ACTVTESORALE
II
‘
.-
(D
Quel métier vous attire en ce moment? Pourquoi?
Avez-vous déja choisi votre future profession? Si non, pourquoi? Si
oui, laquelle?
- Est-ce que vos parents sont au courant de votre choix? Quelle est
Ieur opinion?
Quels conseils vous donnent vos parents quand vous discutez en-
semble de votre future profession? Voulez-vous suivre leurs con-
seils? Pourquoi?
Que pensez-vous de la profession de vos parents? Pourquoi?
Vous etes la sour cadette de Thomas. Vous dltes a vos pa-
rents que vous voulez devenlr actrlce de theatre (arehltecte,
medecin ou toute autre profession). Parlez de Ieur reaction.
Vous étes les parents. Vous avez appris que votre fille (file)
veut devenlr actrlce (acteur).
Vous discutez de cette nouvelle entre vous (votre reaction est po-
sitive/negative).
Vous discutez avec votre fille (fils).
Votre copaln (coplne) vous dlt qu’il ne veut pas continuer ses
études apres Ie bac. Comment reagissez-vous? Faltes un
dialogue.
Vous ates Thomas. Vous ecrivez a vos parents pour Ieur dire:
que vous étes bien arrive a Moscou;
que vous avez trouvé un appartement;
- que vous les invitez a venir en Russie.
Vos parents sont en vacances. Vous Ieur ecrlvez pour dire:
que tout va bien;
que vous avez eu une bonne (mauvaise) note;
qu'un parent (tante, oncle) a téléphoné pour dire qu‘il viendra chez
vous dans une semaine;
que vous souhaitez a votre mere (pere) un bon anniversaire.
.m<
.4.‘
- les
- les
- les passages de transition;
- les
DOSSIER 1
A titre d'exemple, écoutez l'enregistrement
de l'exposé descriptif sur le sujet:
Décrlvoz Pondmlt 0|‘: vous habltez.
Présentez la famllle de Marion at leur maison.
En écoutant Pexposé, relevez:
idées essentielles;
mots clés;
articulateurs;
le découpage phonétique (pause, intervalle mélodique, rupture,
etc.).
Faites une che thématlque at un plan do cet expose oral.
Décrlvez Pendroit ou vous habltez. Vous pouvez aussl décrire
l’endrolt ou habits la famille de votre copaln (coplne).
Comparez votre fiche thématique et votre plan avec ceux de l'en-
registrement.
Enregistrez votre expose sur bande magnetique.
En écoutant votre production, faites un exercice d'auto-évaluation
en remplissant la grille d'évaIuation figurant a la page 6.
Questions:
Parlez de la ville de Lyon (voir p. 17).
Marion dit: quand nous avons déménagé dans cette maison /
c'était / la maison idéale. Expliquez ce qu'elle a voulu dire.
Qu'est-ce que c'est pour vous Ia maison idéale? Décrivez-la.
En terminant son exposé, Marion dit: j'aimerais beaucoup / que
mes parents Ia gardent un petit peu plus / pour que je puisse y
emmener 3 mon tour mes enfants et qu’iIs puissent eux-memes y
construire Ieurs souvenirs. Que veut-elle dire?
Décrivez la maison ou l'appartement de vos grands-parents. Est-
ce que vous aimez leur rendre visite? Pourquoi?
Est-ce que vous avez votre propre chambre? Décrivez-la. Sinon,
avec qui la partagez-vous? Est-ce que vous avez le meme genre
de conflits que Marion?
CTUFIE
11
.a'
(13
ACTvTESORALES
I DOSSIER
logue.
pour:
- Partagez-vous l‘opinion de Marion: car bien s0r sans jardin / il est
hors de question d’avoir un chien? Expliquez pourquoi.
- Aimez-vous les animaux? Avez-vous un animal domestique?
Décrivez-le.
Vous partez un mois avec vos parents. Vous damandez a un
do vos copalna d'hébergar votre chlan (chat). Faitea un dia-
Vous hébergez chez vous un cousin (cousins) at vous
partagaz aveo lui (elle) votre chambre.
- Faites un dialogue-conflit.
- Vous racontez votre conflit a votre mere.
Vous étes Marion. Vous écrivez a vos parents pour leur dire:
- que vous étes bien arrivé a Paris;
- que vous avez trouvé un appartement;
- que vous les invitez a venir chez vous a Paris.
Vous étes en vacances. Vous avez laissé votre chien (chat,
perroquet) chez un copain (une coplna). Vous lui écrlvaz
- demander si votre animal va bien;
- lui souhaiter un bon anniversaire;
- lui annoncer la date de votre retour;
- lui raconter comment vous passez vos vacances.
Répondez aux questions suivantes:
- Qu'est-ce que vous avez appris sur le voyage de Thomas?
~ TRUCTURE
A titre d'exemple. écoutez Penregistrement
de l'exposé descriptif sur le sujet:
Vous avez falt un voyage, raoontoz-lo.
M
Destination Duréa But En oompagnla do d::::‘p°n Saloon
- Thomas dit: je n'étais pas trés s0r d’avoir tres envie de prendre
I'avion. Expliquez pourquoi.
12
§ .
§ .
3
DOSSIER
- Quand sont-ils arrives?
- Est-ce qu’iIs étaient attendus a l'aéroport?
- on sont-ils descendus?
- Combien de temps avait Thomas pour la visite de la ville?
Pourquoi?
- Qu’est-ce qu'il a pu visiter?
- Décrivez ses impressions.
Lesquelles d’entre elles sont typiquement ~fran<;aises»? Pourquoi?
Comment avez-vous compris l'expression j'avais connu mon bap-
téme du feu?
- Est-ce que vous connaissez l’histoire de la maison lpatiev?
- Comment avez-vous compris l'expression Ie trajet de retour / se
faisait sur une compagnie aérienne différente / qui parait-il est
plus able?
Ecoutez de nouveau Pexpose et relevez:
- les idées essentielles;
- les mots clés;
- les phrases de transition;
- les articulateurs;
- le découpage phonétique (pause, intervalle mélodique, rupture,
etc.).
' Faltes une che thematlque et un plan de cet expose oral.
‘ Decrivez votre dernier voyage ou votre premier voyage. Vous
pouvez aussi décrire un voyage imaglnalre.
- Comparez votre fiche thématique et votre plan avec ceux de l’en-
-‘ registrement.
- Enregistrez votre expose sur bande magnétique.
- En écoutant votre production, faites un exercice d'auto-évaluation
en remplissant la grille d’évaluation figurant a la page 6.
Questions:
- Aimez-vous voyager? Comment? En quelle saison? Avec qui? Pour
quelle raison?
- Thomas dit: / donc pour moi c’était des signes / pas trés en-
courageants / Expliquez ce qu'il a voulu dire.
- Comment vous sentez-vous en avion? Est-ce que vous étes an-
goissé(e) comme Thomas? Décrivez votre état physique et psy-
chique au moment du décollage ou de l‘atterrissage.
- Vous venez de visiter une ville frangaise (a votre choix). Racontez
vos impressions, décrivez les endroits que vous avez visités.
13
(1) oossnen
ACTVTESORALES
Votre pare/mere rentre d'un voyage d’affalre. Vous lui posez
des questions sur son séjour. Faites un dialogue.
Vous prenez l'avion pour la premiere fois. Vous etes tres an-
goissé(e). Vous ne cessez de poser des questions a votre
voisin(e) afin qu’il (elle) vous rassure. Faites un dialogue.
Vous etes Thomas. Vous écrivez a vos parents pour leur dire:
que vous devez partir a Ekaterinbourg en voyage d'affaire;
que vous venez de rentrer de votre voyage d’Ekaterinbourg.
Vous faites un séjour dans une ville de votre choix. Ecrivez a
votre ami(e) une lettre de 80 mots environ pour raconter vos
impressions.
Vous prenez l’avion pour aller a Londres, et peu de temps
apres le decollage il se passe un incident technique.
Racontez-le en 80 mots environ.
Vous avez fait un voyage. Racontez-Ie.
Vous avez une soirée de libre. Comment |'organisez-vous?
Decrivez l'endroit ou vous habitez.
Présentez votre famille.
Comment passez-vous vos soirées? En semaine? En fin de se-
maine?
Aimez-vous les voyages? Racontez votre plus long voyage.
Aimez-vous la ville ou vous habitez? Vous voulez passer un apres-
midi a vous promener, ou allez-vous? Avec qui?
A la télévision, quel genre de spectacle aimez-vous? Parlez d'un
spectacle qui vous a particulierement intéressé(e) dernierement.
Quels sont vos projets pour les prochaines vacances?
Dans votre famille, qui est-ce qui fait le marché’? on? Quel jour de
la semaine?
Décrivez la maison de vos réves.
Parlez de votre style de vétements.
Pouvez-vous parler du style de vacances que vous préférez?
Qu'est-ce que vous allez faire pendant les vacances?
Expliquez le trajet qu'i| faut faire pour aller de chez vous au cen-
tre de Ia ville.
Présentez votre acteur ou actrice préféré-(e).
Aimez-vous les animaux? Lesquels? Décrivez votre animal préféré.
w
LU
'2
>
l-
0
<
des XVll°-XVIII” s.; musées des Beaux-Arts, Masséna et Art mo-
derne et contemporain. Sur la colline de Cimiez, vestiges romains.
église avec panneaux des Brea, musées d'Archéologie, Matisse et
Chagall. Fondée au V° s. av. J.-C. par Ies Massaliotes, annexée
au comté de Provence (Xe s.), ville libre (Xe s.), Nice passa sous
la domination des Angevins de Provence (1246), puis sous celle
de la maison de Savoie (1388). Frangaise de 1793 a 1814, elle fut
définitivement cédée a la France par le Piémont en 1860.
(71100), ch.-I. d’arrond. de Saone-et-Loire, sur la rive droite de
la Saone; 56 259 hab. (Chalonnais). Marché vinicole et centre in-
dustriel (constructions mécaniques et électriques, chimie, embel-
lage). Cathédrales surtout des Xll°-XV” s. Musées Denon (archeolo-
gie, beaux-arts) et Nicéphore-Niepce (histoire de la photographie).
(78000), ch.-l. du dép. des Yvelines,
a 14 km au S.-O. de Paris; 91 029 hab.
(Versaillais). Evéché. Cour d’appel. Aca-
démie. Ecoles nationales supérieures
d’Horticulture et du Paysage. Ecole
supérieure technique du Genie. Arme-
. ment. Extension d‘un rendez-vous de
chasse de Louis Xlll, le palais royal, d0 a
la volonté de Louis XIV, a été construit a
partir des années 1660 par le Vau,
D‘Orbay, J. H.-Mansart, puis J.-A.Gabriel,
et décoré initialement sous la direction
de Le Brun. ll fut le foyer de l'art clas-
sique francais, dans sa version la plus
opulente. Ses jardins et ses plans d'eau,
dessinés par Le Notre, ont été enrichis
de toute une statuaire élaborée sous la
direction de Coyzevox et de Girardon. Le
chateau comporte, outre Ies apparte-
ments des XVll° et XVlll° s., un musée de
peintures et de sculptures relatives a
|'histoire de France' il accueille un centre
de musique baroque. Dans le parc se
trouvent le Grand et le Petit Trianon; sur
la place d’Armes donnent les Grandes et
Petites Ecuries.
cap. de la France, et ch.-I. de Ia region Ile-
de France, sur la Seine, constituant un dep.
forme de 20 arrond. (75); 2152423 hab.
(Parisiens) (plus de 9 millions d'hab. avec la ,
banlieue).
La ville (105 kmz) est indissociable de l’ag- '
glomeration (env. 2 O00 kmz), dont elle est le
centre. Elle s’est developpee au coeur du '
Bassin parisien, a un point de convergence "
des fleuves et des routes. Paris s’est etablie
originellement dans une plaine edifiee par la ,
Seine, et ou s'elevent des restes de plateaux *
(Menilmontant, Montmartre, butte Sainte- j.
Genevieve, etc.). Le site etait favorable: le I
fleuve permettait la navigation, les iles (Cite, ‘-
Saint-Louis) facilitaient le passage, les hau-
teurs aidaient a la defense, la plaine, fertile,
assurait aisement le ravitaillement des habi- a.*»-1%‘
tants.
Elles sont multiples. Capitale politique et intel-
lectuelle de la France, Paris est le siege du
gouvernement et des grandes administra-
tions, du commandement militaire de defense
d'lle-de-France, d'un archevéche, de nom-
breux etablissements universitaires et cul-
turels. Principal port fluvial, Paris est encore le
premier centre financier, commercial et indus-
triel de la France, grace a l'abondance de la
maind’oeuvre, a l’importance du marche de
consommation, a la convergence des voies de
communication et a la concentration des ca-
pitaux. Les industries se localisent surtout en
banlieue; la ville elle-meme, qui s’est depeu-
plee, est de plus en plus un centre de ser-
vices. La croissance de l‘agglomeration, qui
groupe pres du sixieme de la population du
pays, a repris. Les problemes (transports et
logement notamment) lies a cette concentra-
tion demographique et economique demeurent
aigus.
- Ecoutez la chanson et remplissez Ies vides.
- Memorisez Ies expressions et termes nouveaux.
Apprenez la chanson!
» Et quand nous le tour
de nos ultimes projets‘
En avril 1999 Ies médecins ont detecte un cancer de la peau sur
le cou de Rene Angelil. Les perspectives de guerison etaient toute
fois rassurantes. Celine Dion, inquiéte, a decide de faire une pause
dans sa carriere de chanteuse pour rester pres de son mari. Le
31 decembre 1999 elle a donne son dernier concert a Montreal,
avant une nouvelle apparition dans trois ou quatre ans.
Quand nous a aimer nos echecs
et nos regrets
Quand nous en a ouvrir
nos livres de souvenirs
Je chanterai, je chanterai, je chanterai
je chanterai toujours
Quand Ies réves de nos enfants
nos esperances
Quand leurs chagrins d’amour Ies notres
et notre souffrance
Quand nos regards nous
quand nos pas Ies memes
Je chanterai, je chanterai, je chanterai
je chanterai toujours
On ces choses, on parfois,
quand on
Ou qu’on ivre
Je te Ies 100 000 fois, et ca m‘
Quand nos passes, quand tous ces |ours
notre vraie richesse
Quand je tout de tes dons
quand 1e tes faiblesses
tant a vivre
1. Quelle est Ia nature de ce document? A quoi le reconnaissez-vous
comme tel?
2. A quelle occasion l’a-t-on faite?
3. Est-ce une photo de groupe?
4. A quelle occasion fait-on des photos de groupe?
5. Est-ce un instantané ou une photo posée? A quoi le voit-on?
6. De quelle époque date cette photo? Qu‘est-ce qui permet de le
dire?
7. Qui, parmi ces gens-Ia, peut étre encore vivant aujourd‘hui?
Calculez Ies ages en rajoutant 75 ans.
8. Recherchez Ies indices prouvant qu‘il s’agit d'une famille.
9. Qui occupe le centre de la photo, au premier plan? Obsen/ez
comment Ies gens sont placés autour de cette personne.
10. Combien environ peut-on compter de personnes sur cette photo?
Et particuliérement combien d’enfants? Repérer a peu pres Ies
ages. Dans chaque catégorie d‘ége, comptez combien il y a
d'hommes et de femmes, de filles et de garcons.
11 Quelle est la situation sociale de cette famille? Observez le décor
Ies habits, etc
12.A quelle occasion se réunissaient tous Ies membres de la famille?
Et aujourd‘hui?
-1-___.--,_._.--- ¢_V
in._--‘.1‘-111._-—__-1.--—
_jiii
T
-1-—__
, -_---'_"'
_._._- —- < .11-—.1_-._- - _._-.
-1-" Z--—— ,,_._-0,1‘_
_i_4 _____
__?-
_,__-
,_,_--
__._._
A —-"_"__----1-1.1-
4. Votre famille est-elle autoritaire ou permissive, ouverte ou non aux
idées nouvelles? Comment vos parents vous inuencent-ils (dis-
cussion, ordres, menace)?
5. A quel propos parle-t-on de la famille dans la presse ou le jour-
nal télevise?
6. Quels sont Ies grands problemes d’actualite'?
1. Trouvez des exemples de feuilletons et de films traitant de la
famille Classez-Ies selon Ies themes plus particulierement traités'
adoption, chomage. divorce, etc.
2. Meme recherche pour Ies dessins animés.
3 Faites le commentaire des affiches de films (voir pages 24 25 26)
- Présenté dans la Sélection ofcielle du Festival de Cannes I996, cc lm qui
évoque Fangoisse vécuc au quotidien dans un milieu apparemment << normal », a
guré dans dc nombreux festivals. ll a été récompensé du Prix du Meillcur
Scénario aux Rencontres Franco-américaines d'Avignon, de la Mention Spéciale
du Jury au Festival d'Amiens ct du Prix du Meilleur Scénario a Angers. — A.S.
OI nut DI Dunn? Dlno
Mailée-""')‘§"- -3,3ov““”":§q1e'0“*""
w'““'“:::mi= t>*;P:“‘
1: m“,,;n9;$£n‘ q“'.“,;;'
"“"““' tat-$"~"“"
UN AMOUR CLAIR-OBSCUR
Télélm europeen lnédlt. Réalisation : Jesus Garey. Scenario,
adaptation et dialogues 1 Huguette Debalsleux, dapres un roman de
Claude Couderc. Musique : Javier Navarrete.
2Q_55 Avec Pascale Rocard (Laura), Bruno Bergonzlnl (Sebastien), Salvlna
Flgueras (Samantha). Richard Sales (Fred), Oulm Leclna (Juan),
Rosa Novell (Angela), Pep Cruz (Pablo). Entémla Roman (Martina).
Drama. Un jeune aveugle tombe amoureux d'une jeune fille atteinte
elle aussi de cécité. II va renter de /ui apprendre 8 vivre sans ses yeux.
Sébastien, quinze ans, suit sa scolarité dans une institution
spécialisée pour non-voyants. ll a perdu la vue cinq ans auparavant,
apres un accident d'autocar. Au]ourd'hui, il prépare un concours de
violon accompagné au piano par un de ses amis. Malgré les
Bruno as min,-, apparences, Sebastien est un garcon tourmenté. Les week-ends
$@Ivi"@ iyvvms chez ses parents ne sont pas toujours ioyeux. Son pére, qui ne s'est
ImoTéTiEF”” *-
I" . '1»-Xl
l‘ -"-‘ V. _
. . - (
Un chcvon orphelin so lie d’omiti6 ovoc
|unebordadediensdurucsqui|uiop-
r-vddsedébroui|erdomlagrundavi|-
e Avemurea, gogs, musique cl omitié:
inspire d'¢O|iver Twistr, lo 27¢ deuin
‘onimé dos studios Disney, sorti sur les
ecrons en 1988, est desormois en video
Walt Disney Home Video I49 F
jamais remis de l’accident, sombre peu A peu dans
l'alcool. Un jour, Samantha, atteinte d'amblyopie, arrive
A l‘institut. D'emblée, le jeune homme l‘aime et Ia
désire.
L'avIs du loumal : pour adultes et adolescents. ‘Le propos n‘est déja pas gai mais il est de surcroit
bati sur des situations dont l'émotion revendiquée
tombe tristement a plat. Un exercice intellectuel et
désincarné plutot casse-pieds. E.P.
__l t
4. Mettez en relation les titres, l’image et
‘ ~w~rF-'-w . la notice.
Si vous ne connaissez pas ces films, in-5.
2'4 ventez-en la ligne générale.
6. Si vous en connaissez_ l’histoire, quels
' " i i sont les problemes traités?
'* 7. Quelles visions les films et feuilletons
.- 4 §_@_?' donnent-ils de la famille? Est-oe tou-
ll _‘ . ' ‘ jours bien réaliste?
1 ix J
(D oossusn
CORRESPONDANCE AMICALE OU FAMILIALE
TC
(D
TESEonTEACTV
Lise: cette carte postale et comptez-en les mots.
un blanc).
_ Attention! Tout élément entre deux blancs est un mot (l'apostrophe =
Nombre ' I
Carte postale de mots Attention.
Mes minous, 2 Virgule apres la
formule d'appel.
Apres deux iours 3 Depuis combien
vous me manquez déja. 4 de iours est-elle
J'espere que vous étes bien sages
absente?
Est-ce qu'elle
et que vous n‘avez pas de problémes pense a ses enfants?
avec les maths.
J'ai beaucoup de travail dans cette ville
ou il fait tres chaud.
Pourquoi est-elle
partie? Que fait-
elle? Quel temps
fait-il?
Je vous rapporterai une petite surpise 6 Qu'est-ce qu'elle
de Paris. 2 promet a ses en-
fants?
Je vous embrasse tres fort, 5 Formule finale,
maman. 1 signature.
Cette carte poetale comporte 54 mote
Voici quatre cartes postales. Découvrez-les et repondez aux
questions sulvantes en remplissant le tableau b la page 31.
1. on se trouve l'expéditeur de chaque carte?
2. A qui s’adresse-t-il? (Si l'information manque, imaginez.)
3. Que fait-ii?
4. Quel temps fait-il?
5. Quelles formules disent qu'il est content ou non?
6. Quelles sont les formules finales?
28
oossusn Q
1. 1’
4
//‘
' Mn" we »"
<~/‘,1m~ »,~ , 1 -~
' C  -Ly-V '1 .' L» ‘I-
‘Cl. ,- ‘v >; > ’ I ‘f".v/H
Q
I sf, I; I, , ( , _,,, 1
, ¢
u‘ I , /,_. e.l~£
-'1"
1‘ V L LY.
_ :1‘-no .-.
' ' I , 1, $;..,_... r
1.
‘H K51 ,I u.
,_
II;
/ ‘. (w 1 —-oi
"/anion ’* ( )"°7°n_.munuun-ununuu.
IQ-Inn-$@cQ
-._.¢_.._
Chére Qmie.
Nous /oio 0 Moscou. I! fqiféi
un froid de bibéirig
“./k$iTe de kn /Me. des mu5é<35“','
.;¢
Nous es><1~/eron:> de vow ;- P/|(]dQ,'1~,oi<)Q“e A;n¢_ Mam»,
rc1€,on‘rQr foo? c,e qu/on :1 vu;
1
U
‘C.I
owes nos amines, ‘q ;
> w;._.1
$o'_';'='-31-X“
, _. .
» '7‘
C.oir€ QT Gi€5 Arn<1uQ."
.-_/ --
£=..':' 'v....v.--...:_:_‘
.....‘-».‘>._(_. v_
3.7‘ rue Henri Torze
38000 GrenobQ

' hr
.,,, ¥,~ ’>A
my- ',-.- - . i_.._i_oi_i_
llncm ' f //°7°Ikllnhlhlilpnlhl. -
_v
Pub-IIIQ-hioni
G)
ESECRTTESACTV
DOSSIER
3.
VI
4.
Bon/5 ba/1'/521w )O0U)L vou/sydauxé,
Choxz/1» pa¢umi1> , ‘ K
._ __
E1 cu/L, je /subs x, EL Cami?/5. t
Le e/stivcul bwt Mm pun.
Le tampa e/51; MM amolué. Ru/sue
Nam xlnwon/5 beaucoup. H7602 MO/mo“
Fa/umdabe 1 Sen/sa/t£0nnéL€“"Li
- '( 1 avenue Vvmadzs I2/if ,
M4,@m@ 11; ?
- N .A. Pauov
30150141 ‘Q; 3‘ "5 1 ‘
wmnJ.u>s=/urmm»wwsn.r. ,_ = '
Plril-Frlncn-lmp|im6OCEE
00/weafe,
VI
ii”
/4/mm [e 7@/zz 99 ~~
I ,~ ,
 ' ‘,
Z//z grand 60¢/bu/‘ J/If/Z/éjzjég’, , i
/[9105 52011,, Jé /ne 010,4’: rmze/1
la, /zoz./,/‘/2'22»/e est és j 1
L 7 //0,0/a/ne ef /yo/zsalewr Ze/<0,/z
___@__i.
zfZw'aa/Ma’ el‘/22 1
j0,&'.s"a§¢m/b‘, Jégaéreyw 9~5//“M/@[@/70-”
/yé/né W 54?/Z’ 750/6 Pm
Mm 5125- -i‘@‘—>——-E ‘K
sen on: ~ i *' " 1
Photo J. Lnicl Ll Pmuahbque S.D.P. ~ I
41 Puis - Funcc - lmnriml on CEE
30
DOSSIER Q
E
Carhopoctaloo
II 1 2 3 4
1
2
3
4
5
6
WY.Wbqplr.vvuwqr.-1,, ‘ ~‘ ~'_- - ~ U _.- , ' -'~ 1'r=. it“ “ ' ‘ .
->1‘ 1'1‘ .-I ‘J . ~.'-4-1:"-» ‘L 1. ".?:=.¢'§1 -':,1!~.-.1 I-'1‘ '..'~_». . - '‘ s_ > .. _.-,.~r- . ,¢~  , ,-_ - Y >_f.'_ wk‘
' ' ‘TS '5,‘ ZHJIP 3! 3U'f§-‘l:‘ '1 ‘:" |7/EH1 (l'v"“v ' (‘ll"€ ‘ ' l’
- nom du destinataire (en toutes lettres): Monsieur / Madame +
prenom + nom;
- numéro et nom de la rue.
Si le correspondent habite chez quelqu'un, on le spécifie avant
l'adresse:
Chez Monsieur... / Aux bons soins de...
Au Quebec, on écrit: Als de Monsieur... ( = aux soins de).
- code postal = code de la ville + numero de l'arrondissement, s'il
s’agit d'une grande ville. Ou: code postal = numéro du departe-
ment + code de la ville ou du village. En France il y a 101 de-
partements et 36 000 communes.
Code postal de Paris: 75. A Paris, il y a 20 arrondissements. Entre
le code et le numéro de Parrondissement on met 0: 75002 = Paris,
2° arrondissement;
- ville;
' DaY$-
-,. ,_ ' I  ', | -H-' , |
at Yvullnoo Eaonno l~lnuts-do- Solno- Val-do- Val-
llamo Solno St-Donia Mame d'Olao
77 78 91 92 93 94 95
31
(1) DOSSIER
(D
TESEonTEACTV
Mon cher /Ma chere + le prénom: Mon cher Patrick ou Ma chere
maman.
Cher / Chére + le prénom: Cher Jean. Chere Catherine ou Chere
amie. Chers amis.
- - D’autres formules moins conventionnelles selon vos relations: Mon
vieux ou Salut, mon vieux.
assez amicales et peu formellesz (Tres) cordialement. (Bien) ami-
calement. (Avec) toutes mes amitiés. A bientot. Bien a vous.
amicales: Ton ami Robert. Avec toute mon affection. Je t‘embrasse
affectueusement. Bien amicalement. Tres affectueusement. Je
pense a toi. Je t‘embrasse (tres fort, bien tendrement). Bons bai-
sers. Bises. Grosses bises. Bisous.
A. Choislssez une dos cartes cl-dessus. Rédigez une réponse
en 60 mots sans oublier Padresse du destinataire.
Choislssez-le parmi lea propositions sulvantes:
1. Les noms propres: Alfred Griliet, Monique Mallet, André Cédan,
Henry Cohen, Anne Forestier, Jules Bénard, Yvette Leroux, Maurice
Hériat, Alice Blum, Bruno Ripottier.
2. Les rues et arrondissements de Paris: quai d'Austerlitz 13e, rue
de Lyon 12°, rue Lecourbe 15°, place Saint-Augustin 8°, boulevard
Mortier19°, rue Soufot 5°, boulevard de Sébastopol 2°, rue
d‘Alésia 14°, place de la Concorde 1°’, quai d'Orsay 7°.
Nombre
de mots
Total
[:1
DOSSIER l
B. Evaluons votre carts postale:
Presentation: /5
ecriture /1
mise en page /4
Contenu: /15
reponse aux questions: Ouof? Comment? Ouand? ou? /5
formules épistolaires /5
texte cohérent et structure /5
Correction formelle: /15
correction lexicale /5
morphologie: conjugaison, accord... /3
syntaxe: phrases simples, phrases complexes /3
fautes d’orthographe: accents... /3
ponctuation /1
Total /35
A. Voici deux propositions de lieux do vacances at d'activites.
Faites votre choix st redigez une cane postale (40 a 60 mots).
N’oubllez pas do précisez:
— le destinataire, son adresse complete;
— les details de votre séjour (saison, genre d'hébergement, duree
du séjour, moyen de transport, temps, les personnes qui vous
accompagnent... );
— Ie nombre de mots par ligne.
- La station touristique de Stoneham, Quebec, est située en pleine
nature, a 20 minutes seulement de la ville de Quebec. Ce site vous
offre la possibilité de pratiquer les activités suivantes: tennis, bai-
gnade, randonnée pédestre, escalade, vélo tout terrain, équitation,
volley-ball.
- Au bord de la Mediterranée, a Nice et dans l'arriere-pays nicois,
vous pouvez vous livrer a vos loisirs favoris: promenades en mer,
plongée sous-marine, péche, voile, planche a voile, mais aussi golf,
promenades en montagne, visites du musee Matisse, du musee
Marc Chagall, du musée d'Art na'|'f.
B. Evaluons votre carte postale (voir Ia grille d'évaIuation ci-
dessus).
33
resQ)TESEonACTV
DOSSIER
Roger a lalsse un mot a son aml. Decouvraz-la:
Jean,
Je vais au cinema ce soir. Si tu es libre,
on pourrait y aller ensemble. Appelle-moi vers
14 heures.
A ce soir j'espere,
12 heures
Roger.
Total 31
Jean lul a repondu:
Salut, mon vieux,
Desole, ne m'attends pas ce soir. Mes plans ont change.
Pas de chance.
Jean.
A. Un ami vous Invite, dans sa lsttra, a passer las vacances
de Paquas chez lul, a la campagne. Mats vous avsz deja
promls d'allsr volr vos grands-parents a Nantes at dsvsz y
passer toutss les vacancas. Redlgez une lattra do refus (60
mots environ) en respectant la plan sulvant:
1. Lieu et date. - Paris, le 15 avril
2. Formule d'appel. - Cher Antoine,
3. Introduction (remercie- - Je te remercie beaucoup pour ton
ment / refus). invitation, mais je ne peux pas
venir chez toi. Je suis vraiment de-
sole.
4. Reponse (refus + contre- - Je pars pour Paques a Nantes,
proposition: cause du re- chez mes grands-parents. Je leur
fus et conditions de la ai promis il y a longtemps.
proposition).
5. Precision sur le lieu et le - J'espere qu'on se verra en ete. Je
temps. pourrais venir chez toi au mois de
juillet.
6. Conclusion. - Ca te dirait? Ecris-moi.
7. Formule nale. . Amities.
8. Signature. - Daniel.
34
DOSSIER
B. Evaluons votre lottne (voir Ia grille devaluation a Ia page 33).
A. Redlgez une lettro d'acceptatlon a Plnvltatlon d'Antolne
(60 mots environ).
B. Evaluons votre lettra (voir Ia grille d'évaIuation a Ia page 33).
A. Volcl la lettre que votre cousin vous a envoyee. Vous re-
fusez Plnvltatlon. Redlgez une raponse (60 a 70 mots).
Bordeaux, le 4 Jmvier Z000
Cher Jean-Poul,
Qa hit loragfemps que Je n'ai pas eu Yoccaeion de 1‘e voir. ._)e viens
Jusfemem‘ d'oche1'er me vorhre. Toi qui 1"y cormis en auf09, Je voud-ai9
bien que hi y Jees un coup d'oeil. On pow-rai’r l'ee9a~/er en iaismf ll! pe'|'i1‘
voyage le week-end prochain.
Dome-moi to réponse. Merci d’en/once.
Mée,
Pierre.
B. Evaluons votre lettre (voir Ia grille devaluation a Ia page 33).
texte 1 / LA FAMILLE D’AGATHE
Lloez la texte en dlagonale at repondez par oral aux ques-
tions sulvantes:
18 novembre 1965
in qui souvent revise en marchant, est chez lui: son gs regu-
ligr, balance depuis une heure entre porte et fenétre, fait crier une
| mauvaise latte du parquet. C'est srement G_uy qui grend un bain: il
a toujours fait claquer l'eau comme un canard. Allongée sur son lit
I face au mur, tournant le dos comme d’habitude, Rose continue de
liLe. Agatha, qui vient d'ouvrir sa mallette, d’en tirer son fameux ca-
Ea couverture de molesquine rouge,QUG nul n'a jamais eu le droit
de feuilleter, utilise une fois de plus ce Qtit go a capuchon d'ar-
35
(D
(11
vTESEcnTESACT
l DOSSIER
gent recu pour ses quinze ans du grand-
pere Davermelle et qui, bon en frangais,
ne vaut rien en math. Un bout de langue
en coin de levres et resgectant la raie
rouge de la marge, respectant les points,
les accents, Porthographe, bouclant ses O,
ses majuscules, elle tire du bleu, de ligne —
en ligne:
~18 novembre 1965. Voila, c'est fait, papa nous a quittes. ll parait
qu'il a dit a Rose: ~Je me sépare de votre mere, pas de vous.»
La famille, c'est un tout: ie ne vois pas la difference.
Rien ne sera plus comme avant. Une maison a quatre murs et un
toit a deux pentes. Nous quatre, nous étions les murs: papa et
maman, c'etait le toit. La moitié du toit vient de tomber et le soir,
quand je rentre, j’ai honte, comme si j'habitais une ruine, comme si
le trou se voyait.
Ce que ie comprends le moins, c'est que nous soyons deja di-
vises: en papiens et mamiens, comme dit Guy.
Pour moi, c'est clair: je reste ou j'etais, avec maman qui, elle, n‘a
pas change. J’aime bien papa, mais s'il ne vit plus avec maman, il
devient forcement beaucoup moins mon pere: une sorte de masculin
qui refuse son feminin. Deja, quand il revenait, ces temps derniers,
je n’osais plus l'embrasser comme avant: je me sentais coupable en-
vers ma mere. S'iI faut choisir, je la choisis, elle. Papa ne peut pas
s‘en plaindrez c'est lui qui a commence par choisir une autre femme.»
La clochette du diner time au pied de l'esca|ier. Rose ferme son
livre et sort, sans un mot, mais gonflee de soupirs. Agathe remet le
cahier dans la mallette, prend la petite clef suspendue a son cou avec
ses deux medailles qui se chauffent entre ses seins au bout d'une
fine chainette. Un tour a gauche, un tour a droite. La mallette, qui
contient aussi le carnet de caisse d’epargne, six pieces de cinq francs
en argent, un louis, une broche, cent vingt francs en petites coupures,
une pochette pleine de cartes postales et de lettres, une autre pleine
de photos, la mallette au tresor disparait sous le lit.
Herve Bazin‘, Madame Ex.
Note
‘mm um (1911-1996), membre de l'Acedemie Gonoourt depuis 1958.
Fglte-S um:-.2: ls- texts-
1. Le texte comporte 3 parties. lntltulez-les. Rellsez-les atten-
tlvement.
2. Dans la 1" partie sont soullgnes les elements cles (mot,
groupe de mots ou phrase) qui exprlment l'ldee prlncipele.
Relevez Ies elements cles dens les eutres parties.
Formulez l’ldee prlnclpale do chaque partle.
Repondez aux questions:
DOSSIER l
Partle 1 1. La famille d'Aqathe est-elle nombreuse?
2. Que pouvez-vous dire a propos de Leon, de Guy, de Rose
et d'Agathe (age. caractere)?
3. Qui a offert a Agathe le petit stylo a capuchon d'argent?
A quelle occasion?
Partie 2 1. De quel drame familial parle le joumal intime d'Agathe?
2. Avec quoi compare-t-elle la famille?
3. La famille d'Agathe est divisee en papiens et mamiens.
Qu'est-ce que cela veut dire?
4. Quelle est l'attitude d'Agathe envers son pere?
Partle 3 1. A quelle heure, selon vous, sonne la clochette?
2. Dans quel etat d'esprit se trouve Rose?
3. La mallette d'Agathe est appelee -mallette au tresor».
Pourquoi? Que renferme-t-elle?
Expllquez oralement le sens des phrases suivantes en falsant
attention aux elements soullgnés:
1) Rose ferme son livre et sort, sans un mot, mais gonflée de
sougirs.
2) Agathe utilise une fois de plus ce petit stylo a capuchon d'ar-
gent recu pour ses quinze ans du grand-pere Davermelle et qui,
bon en francais, ne vaut rien en math.
- Canard m 0 yrxa, C6J'I836Hb;
<> fausse nouvelle: lancer un canard.
- Face a qch <> nuuom K *l.-Il./ x.-11.: étre assis face a Ia
fenétre.
- Respecter qch 0 se conformer a qch: respecter Ia Ioi, Ies
instructions;
<> estimer, vénérer: respecter ses parents.
- Réviser qch O examiner de nouveau pour modifier: revi-
* ser un compte, un programme;
0 revoir pour apprendre: réviser sa Iecon.
- Valoir <> co0ter: Combien ca vaut?
<> avoir une certaine valeur, un certain inte-
rét: Un tel sen/ice vaut un remerciement.
Cela ne vaut rien (= n'est pas bon).
37
(1?
ACTv"resEonTES
| DOSSIER
Observe: le texte et trouvez le terme mis en relief:
Dans une maternite, une infirmiere s'inquiete:
— Ce sont les quadruples nes ce matin qui pleurent aussi fort?
— Non, repond l'interne, c'est le pere!
0 Une phrase comprend generalement ce de quoi il s'agit, le theme,
et ce qu'on en dit, le rheme:
A Je (=theme) ne le savais pas (=rheme).
0 Les deux parties de l’information peuvent se mettre en relief.
o Les tours dits -presentatifs» mettent en relief un terme de la phrase
en l'opposant a d’autres termes possibles:
A C’est Julie qui chante. (non pas Claire)
A C’est hier qu'il a plu. (non pas aujourd'hui)
» C’est qui met en relief un sujet:
A Ce texte abonde en fautes. -> C’est ce texte qui abonde en
fautes.
A Pierre parviendra a son but. -> C’est Pierre qui parviendra a son
but.
NB! Attention aux pronoms forts et a l’accord du verbe:
C’est moi qui ai tort. C’est nous qui avons tort.
C’est toi qui as tort. C’est vous qui avez tort.
C’est Iui qui a tort. Ce sont / c'est eux qui ont tort.
¢ C’est que met en relief les termes secondaires:
- Un complement d'objet direct:
A J'ai lu ce roman. -> C’est ce roman que j'ai lu.
- Un complement d'objet indirect (qui est precede d'une preposition
demandee par le verbe):
A Je m'interesse a la geographie. -> C’est a la geographie que ie
m'interesse.
A Tu as besoin de ce renseignement? -> C’est de ce renseigne-
ment que tu as besoin?
A J'ai donne mon cahier a Michel. -> C’est a Michel que j’ai donne
mon cahier.
- Un complement circonstanciel:
A Nous le ferons demain. -> C’est demain que nous le ferons.
38
DOSSIER 4
¢ lls mettent en relief avec plus d’insistance un Quiet ou un com-
plement d'ob]et (un nom, un innitif ou une subordonnee).
Q Ce qul (= sujet)..., c’est + nom, innitif / que + subordonnee:
A Ce film me pla‘|‘t. -> Ce qui me plalt, c’est ce lm.
A Dire <;a, c'est important. -> Ce qui est important, c’est de dire
<;a.
A ll est vrai qu'elle a reou ce cadeau pour ses 15 ans.-> Ce qui
est vrai, c’est qu'elle a reou ce cadeau pour ses 15 ans.
» Ce que (=complement direct)..., c’est + nom, infinitif / que + com-
plétive:
A J'aime cette musique. -> Ce que j’aime, c’est cette musique.
A Elle veut les inviter. -> Ce qu'elle veut, c’est les inviter.
* A Je sais qu‘il a tout révisé. —> Ce que je sais. c’est qu’iI a tout
| révisé.
l_
Observe: at retenez:
Franqala -> rune
- O6opo"ru c’est qui vl c’est que aunennnor paanue qnenu
npennoxeuvm xax cmucnoao uemp aucxaauaamnn (ero pemy). flpn
nepeaone na pyccm, nanpvmep, nognexamee moxuo aunenmu:
— c nomomuo normecxoro ynapermn, coxpamm TOT xe nopsmox
cnoa;
— nepemecma ero a xoneu aucxaausanmu;
— c nomomuo wacmu nnenno, sro, aor, ana-m-r n np.
Kouequo, I'M npmumaer nanny.
C'est srement Guy qui prend un Barmy npmmmaer, xoueqno, I'n.
baln. 3ro, xoneuuo, Fn npm-lmwaer aal-my.
Tradulsez oralement:
1. C'est Rose qui lit ce livre?
2. C'est cette photo qui te plalt?
3. De tous ses enfants, c’est Agathe qui est cachotiere.
Rose n’a pas de telephone.
1. Vous étes une des personnes que Rose attendait pour diner.
Rédigez un mot pour lui dire que le rendez-vous fixé est annulé
(20 mots environ).
39
W I
ESECRTEACTVT
(1) DOSSIER
2. Vous etes lami(e) de Rose et vous voulez l'inviter au cinema.
Vous passez chez elle a 3 heures de l'apres-midi. Elle n'est pas
la. Vous lui laissez un mot (20 mots environ).
Vous étaa Loon qul veut allsr au clnéma avec son aml(e):
avant do partlr vous lalssez un mot a votre more pour lul dire
que vous allez au cinema (20 mots environ).
Agatha est attrlstée par la départ do son pare.
1 . Pendant le cours de francais, vous lui faites passer un mot pour
la divertir (20 mots environ).
2. Le soir méme vous lui écrivez un mot pour l'inviter durant le
week-end (30 mots environ).
3. Elle vous répond par une lettre de refus motive, mais en re-
vanche elle vous invite pour le week-end suivant (60 mots envi-
ron).
4. Vous acceptez son invitation et lui écrivez une lettre (40 mots
environ).
Au]ourd’hui, ll vous est arrivé une aventure partlcullera. Vous
rantraz chez vous, at vous la racontez dans votre ioumal in-
time ( 120 mots environ).
Evaluons chacuna do vos lettros (voir Ia grille d’évaIuation a la
page 33).
‘ »' ~ " ‘ -~ .--4-.1. 1'1‘? -.1 »»---r:~=~..;- n.:-.-':-'.
ete~h/LES Alslns l A i M W it it
Lisaz la texts en diagonals at répondaz oralement aux ques-
tions suivantaa:
Dans la société de demain chacun pourra bénéficier de loisirs plus
nombreux. Le temps de travail se réduit progressivement et les va-
cances s'allongent: nous entrons peu a peu dans la civilisation des
loisirs que l'on nous promet depuis si longtemps. Un probléme nou-
veau va bientbt se poser a l'homme moderne: comment va-t-il occu-
per ses loisirs?
Jusqu'a present, les loisirs étaient trop courts pour étre occupés
a des activités suivies et vraiment intéressantes. Les travailleurs ren-
traient le soir de l'usine ou du bureau, beaucoup trop fatigués pour
pratiquer un sport de facon réguliere ou s'intéresser avec passion a
un quelconque violon d'lngres‘. lls se contentaient, pour la plupart,
de regarder passivement la télévision, de jouer aux cartes ou encore
de lire distraitement une revue.
40
Desormais, nous allons etre obliges
d’organiser notre temps libre, sous peine
de nous ennuyer a mourir apres notre
journee de travail. Les agences de
tourisme et Ies organismes culturels ont
deja prevu le changement dans le mode
de vie que provoquera peu a peu l’evo-
lution de la societe moderne vers une
societe de loisirs, ils proposent chacun
dans leur domaine, des activites tres va-
riees, des stages, des sejours ou des
clubsz tout a fait interessants.
DOSSIER @
I
Ces activites organisées touchent a peu pres tous Ies publics. Leur
seul defaut est justement d’etre organisées et d’imposer a l’individu,
pendant son temps libre, Ies memes contraintes que dans son travail.
Or, Ies loisirs sont, par definition, des moments de liberte ou
l‘homme moderne fait exactement ce qu’il veut, quand il veut. Faut-
il alors refuser Ies loisirs organises, et preferer Ies passer dans la soli-
tude et l’isolement Ies plus complets?
Notes
D'apres Problémes de toujours
‘ un violon d’lngres [égr] — activite exercee en dehors d’une profession; passe-
temps favori
2 club [mo]
Divisez le texte en parties. Relisez-Ies attentivement.
i Reperez Ies elements clés qui expriment l’idée principale de
chaque partie.
* Faites par écrit le plan du texte:
—- introduction,
— developpement (plusieurs parties),
— conclusion.
Expliquez oralement Ies phrases suivantes:
1) Dans la societe de demain chacun pourra benefecier de loisirs
plus nombreux.
2) lls se contentaient pour la plupart, de regarder passivement la
television ou de lire distraitement une revue.
3) Ces activites organisées touchent a peu pres tous Ies publics.
4) Desormais, nous allons etre obliges d’organiser notre temps
libre, sous peine de nous ennuyer a mourir apres notre journee
de travail.
41
F.)
DOSSIER
TESECRTESACTV
“ - Bénéficier de qch 0 avoir droit a qch: bénécier de loisirs;
Se contenter de qch 0 11OBOIlbCTBOB8TbCI se contenter de
P90;
~ de faire qch 0 TOl1bKO numb: ll n’a rien dit et s'est
contenté de sourire.
Contrainte f 0 entrave f a la liberte d’action.
lmposer qch a qn 0 prescrire, faire subir a qn: imposer
ses conditions a tous.
Occuper qch O prendre possession d’un lieu: occu-
per un pays vaincu;
<> remplir, couvrir une certaine étendue,
d’espace ou de temps: occuper ses
loisirs.
Eire 0¢¢UPé 3 00h <> se consacrer (a un travail): étre oc-
cupé a quelques activités.
Organisme m 0 tout etre vivant;
0 ensemble m des services affectes a
une tache, organisation f. des orga-
nismes culturels.
SOUS peine de 0 wrou H6,
A Dine 0 presque pas, tres peu.
AVEC Deine 0 difficilement.
PTQVOQUQY Q"/QC" <> exciter qn: Un fauteur de troubles
provoque Ies passants;
O etre la cause de qch, causer, susciter
qch: provoquer l'évolution de la so-
ciété.
Rédllife 06" 0 diminuer qch: réduire Ia vitesse.
$6 fédllife <> diminuer: La provision d'eau se re-
duisait de plus en plus.
Refusef qch 0 ne pas accepter qch: refuser les
loisirs organises;
~ <19 faire 00" 0 ne pas consentir a faire qch: refuser
d’0béir.
Observe: ls texts suivant et relevez le tour présentatlf. Ouel
terme de la phrase est mls en relief?
— Ecoutez, garcon... Qa fait cinq fois que je vous commande un
bifteck!
— Excusez-moi, monsieur, dit le garcon.
Et, en se dirigeant, vers les cuisines, il lance:
— Et cinq biftecks, cinq!
42
DOSSIER
0 Les tours presentatifs II y e que, cell / ca felt que,
will que (aor yxe xax) mettent en relief un complement
clrconstanclel do temps qui marque la duree:
A II y a longtemps que vous m’attendez?
A Cela fait deux ans qu’on s'ecrit.
A Voile dix jours que je suis ici.
Observez le texte et relevez Ies mots restrlctifs:
— Vos admiratrices sont la! dit-on au chanteur qui vient de re-
gagner sa loge.
— O.K. Faites-les entrer... Mais quatre par quatre seulement.
— Impossible!
— Et pourquoi?
— Elles ne sont que trois!
0 Ne que, seulement (TOIIbKO) et ne pas que (H9 TOIIbKO)
portent la restriction sur tous les termes (sauf le sujet et le com-
plement attributif):
- un predicat:
A Ce n'est qu'une blague.
A ll ne veut que t'expIiquer.
A ll m'a seulement dit quand il rentre.
- un complement d'obiet:
A ll ne lit pas que des romans historiques.
A ll ne parle que de toi.
A Tu vois seulement une esquisse.
- un complement circonstanciel:
A Je ne lui ecrirai que demain.
A Tu n'as dormi qu'une heure.
A Tu le fais seulement pour rire.
ll‘
Observe: et l retenez:
Francois -> russe
Bo cbpanuyecxou aauxe a6c'rpax'mue cymecrewremmue ynorpeonmorcsi
so nu-ioxecnenuou qucne name, ‘ISM a pyccxom. oeromy ua pyccm
ax nepeeomrr HMSHOM c rem xe anawenneu a eguncraeuuom ~w|cne.
probleme nouveau va bientot epen coapemenuum wenoaexom
poser a l'homme moderne: ecxope acraner noaaa npoonemaz
ment va-t-il occuper ses xax euly ncnonssoaan caoe cea-
doanoe apem (ceo ,aocyr)?
43
(D DOSSIER
ESACTVTESECRT
Vous ates en colonie do vacances dans las Alpes, et vous
écrivaz a vos parents en leur racontant comment vous passe:
vos journéas. Pensez a toutas sortes da loisirs at do lieux (80
mots environ).
Vous étes parti(e) an voyage organiaé (ou? quand? com-
ment?). Vous écrivez une lettre a votre ami(a) dans laquelle
vous critiquaz:
— cette formule de voyage (70 mots environ);
— l'organisation méme de votre voyage ( 70 mots environ).
texte3/ Rose Lounom -s
Lisez le texte en diagonals at répondaz par oral aux ques-
tions suivantes:
J'aimais étre grondée. Je crois avoir souvent fait des choses
défendues expres‘ pour étre grondée. Oh! cela me faisait bien sur de
la peine. La premiere fois, je crus en mourir. C'était au repas du soir.
La maitresse me fit une observation sur ma tenue. J’étais tres fiére,
et je pensai attenuer Ie mal que me faisait la réprimande en feignant
de la prendre pour une plaisanterie: je souris, comme pour dire a la
maitressezz <<Oui, c'est peu de chose, et
vous étes trop bonne pour avoir voulu '1,“
me faire de la peine!»
Cette femme était myope3. C'est
peut-étre ce qui Pempécha de voir ce
que signifiait mon sourire. Elle se jeta
soudain sur moi, la figure bouleversée,
me traita de petite insolente, et cria
qu'elle ne me supporterait pas ces
maniéres-Ia. J’avais douze ans alors, et ~
je sentis qu'elle était irritée contre moi
comme elle aurait pu l'étre contre une
femme de son age. Tout le refectoire
avait fait silence. Elle m'env0ya au pi-
quet‘ dans un coin, et j'y restai jusqu'a
la n du repas, tremblant de la téte aux
pieds. Toute Ia nuit je pleurai, buvant
mes larmes avec ma levre contractee.
DOSSIER
- Quand je m'arrétais, je songeais a l‘injustice de Ia maitresse: je pres-
sais ce souvenir de toutes mes forces, et des larmes, de nouveau,
en sortaient. Je finis par pleurer expres, en songeant: -Demain mes
pauvres yeux Iui feront pitié, et elle se repentira. Alors je Iui pardon-
nerai tout, et je l'aimerai beaucoup.» ll me semblait l'aimer deja. Nous
nous proménerions ensemble dans Ia cour. Elle serait ma grande
amie... Mais elle ne se repentit pas, et je m’amusai, par la suite, a
me moquer d'elle ouvertement.
Un autre jour, j'avais fait par hasard une dictee si bonne que la
maitresse de francais m'accusa de l'avoir copiee et ne voulut jamais
croire mes dénegations. Je gotai longtemps mon chagrin. Je le ser-
rais tout contre moi; il me tint compagnie pendant deux jours; et
quand il se fut évapore, je fus triste d'avoir été consolée si vite.
Pourtant, c'était une injustice inoubliable. Dans vingt ans, quelque
part, je rencontrerais cette femme, et je Iui dirais: -=Vous savez, cette
dictée? eh bien, je ne l’avais pas copiée.» Mais ces vingt années qui
me serviraient de témoins irrécusables, je les sentais au-dessus de
moi comme une énorme chaine de montagnes, toute noire et horri-
ble, dans un pays inconnu.
Valery Larbaud, Fermina Marquez
Notes
‘emp|s[el<sprz]
'Jeeowls,eeuInepou'diellemIheese...=Jesourls.oommesljevoulals
dlreelemaftresse...
"rmmlmlvnl
‘envuyer(mett|e)e|plquet—noc1aemesyron(wxom>noenaxasanne)
rmms nml:-1 le tome
* En comblen de parties pent-on dlvlser le texte? Rellsez-les
attentlvement.
2. Relevez par ecrlt les elements cles dans cheque partle.
3 Donne: un tltre a cheque pertle.
4. Repondez oralement aux questions sulvantes:
1) Pourquoi Rose Lourdin faisait-elle expres des choses defen-
dues?
2) Qu'est-ce qui a provoqué l'irritation de sa maitresse?
3) Comment Rose a-t-elle réagi d'abord a Ia reprimande, puis a
l'acces de colere de sa maitresse?
4) Dans quel but Rose se forcait a pleurer?
5) Comment ses rapports avec sa maitresse devaient-ils évoluer a
son avis?
6) Que considérait-elle comme une injustice inoubliable?
7) Si Rose rencontrait cette femme dans 20 ans, que Iui dirait-elle?
45
ACTVTESECRTE
(1) DOSSIER
(D
serviraient de témoins irrecusables.»
Accuser qn de qch 0 signaler ou presenter qn comme
coupable: accuser d’un crime sans
preuves;
~ d’avoir fait qch 0 accuser d’avoir triché.
Atténuer qch 0 diminuer, adoucir: attenuer un mal.
Contracter qch O raidir, tendre: contracter Ies muscles.
Dénégation f 0 contestation f, dementi m: Malgré ses
denégations, on I'a cru coupable.
S'evaporer <> se transformer en vapeur: La brume
s'evapore a Ia chaleur du soleil.
0 disparaitre: Mon chagrin s'est eva-
pore.
Feindre qch 0 donner pour réel (un sentiment qu’on
n'a pas): feindre Ia joie.
~ de faire qch 0 faire semblant de: II feignait de ne
rien comprendre.
lrrécusable 0 qu’on ne peut contester, mettre en
doute: un témoin irrecusable.
$8 moqllef de Q"/Q0" 0 rire de qn/qch: Tu te moques de moi?
Par la suite 0 apres cela, ensuite.
Pfendfe 00"/Q" DOW <> croire qu'une personne, une chose
<1"/Q6" est autre, confondre: Pour qui me
prenez-vous?
$9 fepemif de QC" 0 regretter qch: se repentir d'une faute;
~ d'aV0il' faii QC" 0 se repentir d’avoir commis une faute.
Répfimande f 0 observation f, reproche m.
Servir de qn/qch 0 etre utilise comme, tenir lieu de:
servir de témoin a qn.
- Traiter qn de 0 qualifier qn d’un mot péjoratif: Elle
m'a traitée de petite insolente.
Obeervez le texte et relevez le mot mle en relief:
— Et d'abord, dit un brave garcon, moi, ie ne suis pas supersti-
tieux, parce que ca me porterait malheur!
La mise en relief du theme se fait a l'aide:
de la segmentation:
A Elie ne prendra pas part au concert. Lui, il y participera.
Commentez per ecrlt la phrase: ~... ces vingt annees me
DOSSIER
- des mots dits -=isolants-:
A Marie part ieudi. Quant at Use, elle prend l'avion dimanche.
o Ces deux procedes font ressortir un theme en I’opposant au theme
de la phrase precedente.
0 Le terme mis en relief est detache du reste de la phrase par une
pause (une virgule). II peut etre segmente a gauche ou a droite.
Dans les deux cas, il est repris par un pronom personnel ou de-
monstratif:
Cette poesie, Jean Ia recitera.
A Jean recitera cette poésie. I
Jean Ia recitera, cette poesie.
A Vouloir, c'est pouvoir.
o On met en relief au moyen de la segmentation:
- un sujet:
A Toi, tu es contre?
A Ne rien faire. c'est ennuyeux.
- un complement d'objet direct ou indirect:
A J'ai vu Gustave. -> Gustave, je I’ai vu.
A Elle a de l'ambition. -> De I'ambition, elle en a!
A J'ai beaucoup d'ennuis. -> Des ennuis, j‘en ai beaucoup!
- un complement d’objet indirect:
A Rose n'a rien explique a la maitresse. -> La maitresse, Rose ne
Iui a rien explique.
A Tu as deja parle de ces problemes. -> Tu en as deja parle, de
ces problemes.
A ll ne pense pas au test. -> Le test, il n'y pense pas.
- un complement circonstanciel de lieu:
A On va en Espagne. -> L'Espagne, on y va!
A ll est revenu du Japon. -> ll en est revenu, du Japon.
NB! La preposition est omis devant le terme segmente a gauche.
o Les isolants quant Q, on co qul conceme, pour (qro xacaer-
csr -110 no ...) servent a marquer une transition d'un theme
a un autre en les opposant:
A — Vous partez ou restez?
— Pour ma part, je n'ai pas encore pris une decision.
0 A propos do (no noaony) exprime une transition brusque d'un
theme a un autre:
A — J'en parlerai a Monique?
— Certainement. A propos de Remi, il le sait?
47
Q) DOSSIER
TEACTVTESECR
4- 3? '5 7 - ,| Ii 2 A _ .1
U)‘ 4 N
Obsorvoz ot retonoz:
Franqals -> russo
pu nepeoone CBFMGHTMDOBGHHOFO npennoxermn Ha pyccm noun
Moxno MCI‘lOIIb3OB3Tb '-IGCTVILLY xe, COIO3 a.
Je ne lui télephonais pas. Lui, il $1 emy no aaoimna. On xe saoimn
m‘appelais chaque jour. Ml-I8 xaxmu nous. / A on aeoimn
MH6 xaxmu none.
Mncbmmmauue oooporu, aaommue rnaronami cyxneuvm M pew
croire, penser, dire, afrmor n p,p., vacro nepooopmcsu Vl3bCHMT8IlbHbIM
npngaroqnum rlpelloxtenvieul.
Je crois avoir souvent fait dos 9| nymaio, wro panbwe n vacro Ae-
choses défendues expros pour nana ro, wro H6IIb3, CI‘l6LlM8IlbHO,
etre grondee. -rroou M6!-l pyrann.
L
Traduisoz par oral:
a) 1. Vous savez, cette dictée? eh bien, je ne l'avais pas copiée.
2. Ma sceur aime le jazz, moi, je préfere le rock.
b) 1. La premiere fois, je crus en mourir.
2. J‘étais tres fiere, et je pensais atténuer le mal.
3. ll me semblait l'aimer déja.
" ~ an nu;- » '* _“-.- "*7 .‘:~‘*~ .1-;is-Tm I'll“. -ids-~‘:'.-'¢zi§ ---R43; 92:43’ 1‘-K-4'» '1-l="al.»@§‘ A11‘: --' -‘$3.1.’
Vous otos la maitrosse do Rose.Vous tonez un joumal lntime
on‘: vous docrivoz:
1. Comment Rose a réagi 3 votre observation sur sa tenue
( 120 mots environ).
2. Comment et pourquoi vous avez accusé Rose do tricherie
(120 mots environ).
Vous étos uno Rose Lourdln ero ot soulo. Votro joumal In-
timo est votro soul condent. Vous lui conez co quo vous
avoz vocu a l’ocolo au]ourd’hul (120 mots environ).
.1. Lo révo do Rose s'ost roallso: vlngt ans apros ollo a roncon-
tro sa maitrosso. Revenue choz ello, Roso docrit sa conver-
sation avoc olle a propos do cotto dlctoo ( 150 mots environ).
48
DOSSIER 1
texte 4/ VIVRE A PARIS
Lise: la texte en diagonals at répondez par oral aux ques-
tions suivantes:
Heureux habitants du Bas-Rhin et des autres départements
francais, chacune de nos contrées posséde ses charmes et ses avan-
tages.
Les unes jouissent d'un climat adouci par la proximité‘ de la mer;
les autres abritent des foréts touffues. lci l'herbe des paturages ver-
doie, la les terrils poudroientz. Plus loin le chomage s'accroTt. Ailleurs,
passe le 15 septembre, il n'y a plus d'habitants de moins de
soixante ans.
A Paris, les indigenes ont un étrange privilege, celui d'une saison
supplémentaire, d’une cinquieme saison. Tres courte. A peine une se-
maine. Et encore, elle va en s’estompant3. Le lundi, elle est a son
4 I
apogee , puis elle decline jusqu au dimanche soir, oi: elle meurt.
On ne la reconnait ni au climat, ni a la lumiere, ni a la longueur
du jour, mais a quelques dizaines de petits signes insolites.
Par exemple, si vous étes pieton et que vous n'ayez pas fini de
traverser lorsque le feu passe au vert, les automobilistes n‘enfoncent
pas leur accélérateur juste quand vous passez devant eux.
Si vous arrivez en courant a la station d’autobus au moment 00
celui-ci va démarrer, le chauffeur arrétes et vous attend.
I
ACTVTESECRTES
(1) DOSSIER
Si vous marchez au bord d'un trottoir et qu'il ait plu, les voitures
evitent de ruiner vos chaussures en roulant a toute vitesse dans le
caniveau°.
Plus étonnant encore, si, vers 5 heures de l'apres-midi, vous
voulez vous rendre en taxi de la place Gambetta a la place des
Ternes7. le chauffeur ne vous répond pas: -<Oh non! ll est mal, lui°.
J'vais pas la a c't' heure-lag. ll a qu'a prendre le metro‘°.»
Et, si vous le lui demandez avec des precautions, il pourra meme
éteindre ou du moins baisser le son de la radio sur Iaquelle il est tou-
jours branché.
Si vous vous approchez d'un Parisien, dans la rue, pour lui de-
mander un renseignement, il vous montrera les dents, comme d'habi-
tude, mais, cette fois, dans un sourire.
Cette cinquieme saison vient toujours iuste apres les grandes va-
cances. Protez-en. Bientbt, les effets des migrations s'estomperont,
et la vie reprendra ses droits. Les ~T'avance, eh, patate"» retentiront
de la plaine Monceau au faubourg Saint-Antoine. lls se telescoperont
avec les -=Vous voyez pas que j'travaille», les -Qa m’étonne pas, c'est
une bonne femme'2» et les ~J'suis pas un bureau de renseignement».
Les Parisiens seront alors retournes a la civilisation, mot qui vient du
latin civitas“, qui signie ~=la ville».
Je vous souhaite le bonjour!
Ph. Meyer. Heureux habitants d'Aveyron
et des autres depanements fran¢;ais
NOIO8
'pmximlM[prakslmite]
’loIl'h0|bed00plhna900vudoh,llbaturIs[tenl]pm|dmhnt—expressbns
lmltees du oonte do Ch.Perrault Barbe-bleue
° ole va on vammpant - en diminuant
‘laonapo960—asonmaximum
“ lo chaulleur unite - le chauffeur arrete l'autobus
'l0eanlveau—- aonocrounu xeno
'd0Iapl0c00amb0tailaplae0d0eT0m00—plaoessitu6esl'uneaunord-
est de Paris, l'autIe au nord-ouest
GIIUORI, I-I00 (1838-1882), pIBmi9f ministre OI mlnlstre (I68 8778188 GUUIQGIBS
deanceen 1881-1882
'll0ctmal,lul=t'esmal.tol(tran¢;aispar1é)=c;anevapas!
;l':ahpaalllc't'heun-ll.-J'vaispas=]enevaispas;c't'=oette(1ranqais
)
'° ll a qu'l prendre lo mbtm. = il n'a que... (franqais parle)
“ 'l"avane0, oh, patch. — Eaxa. Aypax (Oecmnows).
"¢am'6tolm0pa0,c'estm0bomefonu|0.—Hmemc1pauuom.B0Ab6a6a
aapyneu.
"elvltaelslvitasl
DOSSIER
En combien do parties pout-on divisor le texts? Relisez-lea
attentlvement.
Reievez par ecrlt lea elements cles dens cheque partie.
Faltes par ecrlt ie plan du texts. Reqroupez, si necessalre,
certain: paraqraphes:
— introduction,
- developpement (plusieurs parties),
— conclusion.
Repondez oralemont aux questions suivantes:
1) Quels sont les charmes et les avantaqes des départements
francais selon l'auteur?
2) Quand commence -la cinquieme saison-? Quelle est sa durée?
3) Durant cette -=saison- quel est le comportement des automo-
bilistes, des chauffeurs d'autobus et de taxi, des Parisiens?
4) Comment se manifeste le retour des Parisiens a la civilisation?
I - .. .2. .1".
Abriter qch 0 comporter: Ce musee abrite de su-
perbes collections.
Accroitre qch <> rendre plus grand, plus important, aug-
menter: accrolire ses biens, sa pro-
duction.
S'accro?tre 0 augmenter: Mon amitié pour Iui s'est
accrue.
- Brancher qch 0 mettre en oommunicaon (avec le re-
seau): brancher Ia Iampe (sur Ia prise).
Etre branche sur la 0 écouter la radio.
radio
Décliner <> baisser, diminuer: Le jour commence 8
décliner.
Eteindre 0 couper: éteindre Ia radio.
0 faire cesser d'éclairer: éteindre Ia lu-
miere.
Eviter de faire qch 0 faire en sorte de ne pas...: Evitez de
Iui en parler.
~ qch 0 faire en sorte de ne pas rencontrer:
eviter un choc.
lnsolite <> qui étonne par son caractere bizarre;
etrange, inhabituel: une apparence in-
solite.
J00" <19 Q0" 0 posséder, avoir: jouir d’un bon climat.
Pmier d9 qch 0 tirer avantage de qch: proter de I'oc-
casion.
51
EsEcnTE
Q) oossusn
ACTVT
(D
I Proximite f O ce qui est a peu de distance de qch:
Ia proximite de Ia mer.
Ruiner qch 0 abi‘rner: ruiner ses chaussures.
Telescoper 0 rentrer dans, enfoncer par un choc
violent: Le train a telescope Ia voiture
au passage a niveau.
Se telescoper <> ici echanger des propos choquants.
Observe: deux textes at relevez lss phrases s subordonnee
introdulto par si. Compare:-les (la valeur des subordonnees,
les formes verbales dans les deux parties do la phrase):
a) Un Iibraire de province est en train de conseiller un client:
— Si vous aimez les livres d'aventures, je vous propose -Les
derniers iours de Pompei»...
— Oui, mais de quoi est-il mort?
b) — Je suis venu pour telegraphier, explique le client.
— Voici une formule, ecrivez votre telegramme, dit l'employe.
— Vous étes bon, vous! Si je savais ecrire, je ne telegraphierais
pas, j’enverrais une lettre.
v SI peut avoir une valeur de temps ou de cause; dans la subor-
donnee et la principale, on emploie l'indicatif.
o Si = quand, chaque fois que; alors on emploie:
- Si + present -> present (dans la principale)
A Si le conducteur voit ce panneau, il ralentit.
- Si + imparfait -> imparfait (dans la principale)
A Si le conducteur voyait ce panneau, il ralentissait.
Q Si = puisque, on emploie:
- Si + passe compose -> present / futur (dans la principale)
A S’il l'a dit, c'est vrai.
A S'il l'a promis, il tiendra sa parole.
La valeur principale de sl est celle de condition.
La condition peut etre reelle ou hypothetique.
La condition reelle peut se localiser:
- au present ou au futur:
Si + present -> futur simple (futur immediat, imperatif) (dans Ia
principale):
A S'il voit ce panneau, il ralentira.
DOSSIER 1
A Si tu le vois, ralentis!
¢ La condition hypothétique peut se localiser:
- au present ou au futur:
A Si je le vois, je vais ralentir.
I I Si + imparfait —> conditionnel présent (dans Ia principale) l
A Si je savais écrire, j‘enverrais une lettre.
A Si elle se sentait mieux, demain elle pourrait aller avec nous.
-au passe:
I I Si + plus-que-parfait -> conditionnel passe (dans Ia principale) 1
A S'il avait pris Ia parole a la séance d'hier, les députés auraient
protesté.
NB! Quand il y a deux subordonnées, on remplace la deuxiéme con-
jonction si par que, qui demande le s u bio n ct if
Observe: l'emploi des formes verbales dans lea phrases avec
si et identifiez ea valeur:
1) Si vous étes piéton et que vous n'ayez pas fini de traverser
(= si vous n’avez pas fini de traverser), les automobilistes n'en-
foncent pas leur accélérateur.
2) Si vous marchez au bord d'un trottoir et qu'il ait plu (= s’iI a
plu), les voitures évitent de ruiner vos chaussures en roulant a
toute vitesse dans le caniveau.
Observe: et retenez:
Franeals -> moss
YK838T8J'lbHO6 MGOTOHMGHMQ oelui (-ci) aauemaer cymecrawrenbnoe.
I'lpn nepeaone:
— celui uioxer OI'IYCK8TbC;
— celui-ci samenaercn l'lOBTOp9Hl-IHM cymecremenbnuu nnu MGCTO
IIIMGHIMIMH TOT, OH.
A Paris, les indigenes ont un 1. Y napmxan eon ON-I0 ueo6u~i-
étrange privilege, celui d'une H06 npeumymecrao —- nmoe
cinquieme season. epemi ropa.
Vous arrivez a Ia station d'auto- 2. Bu npnxomnre H8 ocranoaxy
bus au moment oi‘: celui-ci va aarodyca, xorna aaro6yc / ror
démarner. (on) OT‘b93)K80T.
53
senTESQESACTVT
| DOSSIER
Tradulsaz par oral:
1. Vous n’avez qu'un seul choix, celui de nous attendre.
2. Tu vois ce taxi, celui qui s'arréte?
3. Je n’ai qu'un probleme, celui de les trouver le plus vite possi-
ble.
Vous Gtes A Paris pour la promlére fols, vous écrivez une let-
tre A vos parents. Relovoz un (ou plusleun) él6mont(s) du
texts cl-deans A partlr duquel (desquels) vous comtrulrez
votro document (100 mots environ).
Au|ourd‘hul vous vous Otos pmmonqe) dans Paris, dans un
quartior qua vous no connalsslez pas. Vous avoz demandé
votre chemln at l'on vous a répondu: aJo no suls pas un bu-
reau do ronselqnementm La solr mbme, vous écrlvez Q votre
aml(a) pour lul falro part do votro étonnement ( 100 mots en-
viron).
54
- C'est un dialogue en situation ou chaque participant ioue un
role qui lui est attribue par la consigne.
- Cela veut dire qu’il taut savoir:
- trouver un comportement verbal adequat au role attribue;
~ poser les bonnes questions et reagir a l'imprevu repre-
sente par l'autre participant;
~ prevoir les reactions eventuelles du partenaire en fonction
d'une situation donnee.
1. Ancrez le sujet dans une situation en exploitant les mots cles.
2. Preparez quelques phrases-types en fonction de la situation et du
role a jouer.
3. Essayez de prévoir quelques reactions possibles du partenaire.
4. Preparez la premiere replique.
Attention! Pour faire votre dialogue vous enchainerez vos repliques
a l’aide des mots suivants:
=1
Aceoptation Aecoptatlon partlolle
bien oui oui
naturellement naturellement
volontiers volontiers
avec plaisir avec plaisir
ben + certainement certainement + mais
sans aucun doute d'accord
si tu veux oui, sans doute
OUI, been s0r oui, peut etre
d'accord pourquoi pas
mais je ne sais pas
Qs
$3
I
'1.
9|
@ nossien M
ACTvresoimes
A»
s‘ y
-’._<,., ~
..-~11 _':‘»
-|-n&-h&—
Retus Retus partial
non non je ne peux pas en-
re ne veux pas en principe non oore _te dire
1e ne peux pas 1e vans reflechir
il n'en est pas c‘est improbable je ne sais pas encore
mais + question c.est impossime + mais je ne sais pas pour le
en aucun cas moment
c‘est impossible c‘est peu probable je ne peux pas te
' . . ' l"cest_hors de le ne sals pas oire pour_ instant
question 1e vals vo|r
certainement pas je ne suis pas stir peut-etre
mais ecoute donc
ecoute eh bien (eh ben)
c‘est vrai eh bien (eh ben) alors
ga c‘est vrai mais alors
ben mais enfin (a vous de completer la Iiste
en tout cas en ecoutant les enregistrements)
Sujet: Vous étes vendeur(-euse) dans une boutique de sou-
venirs. Un touriste veut acheter un article typiquement russe.
- lmaginez le dialogue. Suivez le plan de preparation propose.
; 1. Mots cles: boutique de souvenirs, articles typiquement russes.
lmaginez quels articles vous avez dans la boutique. Essayez de les
‘ caracteriser.
Une matriochka:
- taille (grande / petite / moyenne);
- couleur (rouge, or, multicolore...);
| - nombre de poupees (de pieces);
- faite, peinte a la main (produit artisanal).
| Un chale: en soie, en laine, en nylon... avec des franges, sans
franges.
Un plateau:
I - en bois, en metal, en cuivre...;
- peint;
- forme (oval, rond, rectangulaire...)
- matiere (en bois); -
I 3?‘. g Kg-1:—,,f~;.
s‘ G... ; » .»~ . . .4 _ .' ,1 ; -, ~ ' ’
.,» ' ._ _ ~. _- - 1 ; ‘ -
. _.;- . I » -. - 7 . ‘
Une boite:
- en bois, en metal, en pierre semi-précieuse;
- forme (ronde, carrée, rectangulaire);
- couleur (verte, rouge, etc.).
V Un service en terre cuite: une cruche, des verres, des tasses,
etc.
Une gurine en terre cuite...
2. Jeu de roles: vendeur / touriste.
Trouvez les actes de parole appropries.
— Bonjour, Monsieur (Madame), vous désirez?
— Vous avez une idee precise?
— J’ai de belles matriochkas, c'est tres russe.
— Celle-la come...
— Non, Monsieur, uniquement de cette couleur.
— Celle-la est plus chere parce qu’elIe a plus de poupées.
— J'en ai encore une dans les bleues.
- Je vous fais un paquet cadeau?
— Merci. Monsieur, au revoir. Bonne joumée.
— Bonjour, Mademoiselle (Monsieur). Je voudrais acheter un sou-
venir typiquement russe. Qu'est-ce que vous me conseillez?
— Combien ca come?
— Vous en avez une plus grande?
— Non, dans les memes couleurs.
— Elle a combien de poupées?
— Je voudrais aussi quelque chose pour mes enfants.
— C'est fait a la main?
— Vous me faites un paquet cadeau?
— Au revoir, Mademoiselle.
3. Varlantes do refus, d’évltement, d'h6sltatlon, etc.
Trouvez les actes de parole appropriés.
— Ecoutez, Monsieur, je regrette, mais ie n’en ai pas.
— Mais oui, j'en ai une moins chere mais elle n'a que trois pieces.
— Un paquet cadeau? Non, Monsieur. Mais je peux vous propo-
ser ce sac en plastique. Oui, c'est tout ce que j'ai.
— Non, Monsieur, je ne peux pas vous renseigner la-dessus.
— Mais non, ce n'est pas vraiment ce que je cherche.
-— Vous étes s0r que c'est de l'artisanat?
“Q
I§§§~:"‘l-3 “.-T‘ ~
le dialogue en classe.
- Lisez attentivement les répliques du
parole qui leur correspondent.
- Jouez le dialogue.
— Vous pouvez me proposer autre chose?
— Oh, je trouve que c'est trop cher.
Suletz Vous entrez dans un grand magasln pour acheter un
cadeau d'annIvorsalre pour vote mere ou volre pere. Vous vous
adressez a une vendeuse an qu'eI|e guide votre cholx.
- Choisissez un role et préparez-vous selon le plan conseille. Jouez r
>
Sujetz Vous avez prete une cassette video a Nicolas, votre am!
d’6co|e. II I'a perdue. Votre pere veut la regarder mais no Ia ‘
retrouve pas. Vous Iul elmllquez pourquol. l
pere. Observez les actes de -
- Reconstituez les repliques qui manquent en vous aidant des re- r
pliques du pere ainsi que des actes de parole appropries. ]
|
.2
Repllques
— Ecoute, 00 est la cassette du film
-Titanic»? Je veux le volr mais ie ne le
.
trouve pas.
Actes de parole 1
B
s'informer/oonstater un fait ‘
g. i
.."'}“"'*!
Informer, en exprlmant
son regret
- — C'est qui Nicolas? s'informer
— Je t’ai cent fois dit de ne pas preter
les choses qui ne t’appartiennent pas.
donner une Information }
(ecole, annee d'etudes) .-
faire un reproche
rapporter pour demain soir.
— Bon, d’accord. Mais je te demande de accepter Ia justification/ de-
se justler en pretextant fl
queleperelhdélavu ‘-
mander de rapporter Ie film
trouver une excuse pour
ne pas Ie falre
< - '3: '~r-'. "'"'<- — ‘J -*1-1-/,;j>‘
n
-_!- 4- .-
,rZ“
I‘<47
1»
-4
1;
»‘, -
~ _. :~j';{§' t
— Tant pis, tu lui expliqueras que la cas- rejeter I’excuse/ conseiIler/
sette n'est pas a toi, que j’en ai besoin. faire conance
Tu trouveras ce qu’il taut lui dire, je te
fais confiance.
— exprimer son regret at
son manque do courage
pour dire la veme
— Mais quoi, parle. ordonner en encourageant
— expllquer que Nicolas a
perdu la cassette
— Ah zut alors! Comment ca se fait? exprimer son mecontente-
ment/demander de l'infor-
mation
— donner une explication
detaillee
— C'est pas de chance. Pour une fois réagir A I'expIication/expri- 5;...
que j'ai un peu de temps pour me dé- mer son regret ,&
~~ * 1. <<tendre... on me perd ma cassette.
— reconfirmer son regret/
faire une proposition
— A quoi il ressemble, ce film? Tu l’as demander de I'information
déja vu?
— donner une reponse
negative / informer sur
l'echange avec Nicolas/
Nicolas qui a aimé ce lm
-Ah bon? D’accord, alors je vais voir ce accepter Ia proposition/ ex- ;
Belmondo. Mais je veux absolument primer sa volonté de ré-3
récupérer mon -='l"|tanic», compris? cupérer Ia cassette
— assurer ie pere/conrmer
Ia bonne volonte de
Nicolas
'> ».
,. ¢ 4 5'61._.
W‘ / 5_>.,a
-. 3. . )5-__§,,¢,,
»~ A.  ‘L *-y»*x f‘. v I~4§ ,- --_, ';. l',4 ‘in-
" ~ l . .¢""”§=z
».,.4-- ~ » 7 ‘
7.
rapporter la parole de
'_
_ 
F:,' ‘,.
. x’
M~
@ oosanen
VTESOHALESACT
i"'I‘v;’_d
__ ,,,’
1
n!’ 3"
'1,. K
i;é'~,_“ , 11: r
F; ‘ . 11‘ ,~
— Rapidement, c'est dans combien de demander une précision
temps?
— donner une lnformatlon
préclse sur les délais /de-
mander une conrmation
—— J'aurais préféré ce soir, tu sais. faire un reproche
- exprlmer un souhalt/ex-
primer un espolr qua
Belmondo consolera le
pore do ~Titanic»
,- Quelles questions fallait-il se poser pour preparer ce dialogue?
Sujet:
Echange appartement 150 m2 dans villa a Aix contre villa trois
personnes pres de l’Atlantique pour deux ou trois semaines.
Entre le 15.07 et le 31.08.
Tel: 04.42.07.44.31. I
- Usez attentivement les répliques de celui qui a lu cette annonce.
I Observez les actes de parole qui leur correspondent.
- Reconstituez les répliques qui manquent en vous aidant des re-
pliques de celui qui a lu cette annonce ainsi que des actes de pa-
role appropriés.
- Jouez le dialogue.
Repllques Actos do parole
— répondra a l'appal me-
phonlque
— Bonsoir, je vous appelle au sujet de saluer/expliquer son coup
votre annonce. de l
-— saluor/s'lnfonner
V I 3;: . .
DOSSIER
ndee Nous avons une belle petite
- J’habite a St-Jean-de-Monts, en
ie . ' _
naison de 4 pieces avec un jardin. Cela rmation _
ous intéresse?
donner une information dé-
taillée/demander une con-
marquer son Inter6t/de-
mander de sltuer Ia mal-
son par rapport 9 Ia mer
- Non, pas du tout, a 10 min environ. donner une information pre-
cise
demander des précislons
supplémentalres
ene dnrectement a la mer Et votre ap
rtement, il est situé ou?
- A pied: il y a un petit chemin qui
n ' . -
I3
donner des précisions/de-
mander de situer I’apparte-
ment
donner une information
precise en sltuant I’ap-
partement
x pour le festival d’Art Lynque nous
mmes des passionnés dopéra et
mme nous n'avons pas de voiture,
us cherchons quelque chose de cen-
- Ah, c'est parfait, nous voulons aller a
u . .
o ' ' ,
=0
no
ral.
marquer son intérét/expIi-
quer Ies pourquoi
partager Ia satisfactlon/
s'informer
— Oui, je vous l'ai dit, un grand jardin.
ii vous avez des enfants, c'est ideal!
confirmer/préciser/faire une
hypothese
conrmer / préciser Ie
nombre et l’8ge des en-
fants / s’informer
un immense salon salle a manger qui
ne sur le jardin... Vous pourrez vous
uper du jardin, cela ne vous dérange
0
- Deux chambres, deux belles chambres. . .
bn . .
loc
donner une information pre-
cise/faire une proposition
>
74¢ 61
$5‘"' h
~
‘f TI‘ 5
— acceptor Ia proposItIon/
avertlr/demander Pavia
— Un chien?! Ecoutez... cela depend... exprimer I'inquiétude
c'est un gros chien?
— conrmer/assuror do so
gentlllesse
— Oui, bon. Mais je ne sais pas si c'est exprimer Ie doute/expliquer
possible... nous avons de tres beaux le pourquoi/informer / pro-
tapis. Je vais en parler a ma femme. Je mettre de rappeler
vous rappellerai.
- acceptor/demander
— Monsieur Perin. Bonsoir et a bientot donner son nom/saluer
donc.
— saluor/naconnner son ln- L
MM!
- Quelles questions fallait-il se poser pour preparer ce dialogue?
Capaclté a communiquer:
comprehension de la consigne /2
adéquation des actes de parole /5
capacité a maintenir l’échange /5
habilite a repondre aux sollicitations du partenaire /5
spontanéité et originalité de l'expression /3
/20
Correction llngulstlque:
vocabulaire précis et exact /8
correction morpho-syntaxique /6
correction prosodique et phonétique /6
Total
* i
- e _?._i -_:$.;___~.__ _.__._ __'A~‘ »~
--2?"
l
Vl
l
}.
l
l
ii
@ DOSSIER
ACTVTESOHALES
QA titre d'exemple, ecoutez l'enregistrement
du dialogue simule sur le sujet:
Vous partez en voyage par le train. Vous
relolgnez la place que vous avez
reservee, elle est occupee. Vous tentez
d'eclaircIr la situation avec l'autre
voyageur.
Repondez aux questions suivantes:
Caracterisez les personnages que jouent Marion et Thomas.
Oil est-ce qu'ils se rencontrent?
Est-ce qu'ils arrivent a régler le malentendu?
Qui va le régler?
Ouel sera le resultat?
Que veut dire dans la realite francaise une place reservée?
Ecoutez le dialogue de nouveau et relevez:
la situation;
les comportements essentiels des personnages;
les actes de parole employes;
les enchainements de replique.
Faites un scenario de ce dialogue.
Preparez un dialogue simulé sur le meme suiet.
Comparez votre situation et les comportements que vous avez rea-
lises avec ceux de l’enregistrement.
Enregistrez le dialogue simule sur bande magnetique.
En ecoutant votre production, faites un exercice d'auto-evaluation.
Mettez les notes dans la grille d‘evaluation a la page 62.
lmaginez des variantes au dialogue dans les conditions sui-
vantes:
Le voyageur qui a pris la place de Marion lui montre sa reserva-
tion (resa) ou il a la meme place, le meme numero de train et la
meme date. C‘est donc la faute de la SNCF.
Le voyageur qui a pris la place de Marion lui montre sa reserva-
tion ou il a la meme place, le meme numero de train, mais une
autre date. C’est donc la faute du voyageur. Ce dernier s‘excuse
et libere la place.
Le voyageur qui a pris la place de Marion lui demande de mon-
trer sa reservation apres quoi il lui libere sa place et il s'excuse.
- ou est-ce qu’ils se rencontrent?
?i
..-‘(Q; j,
DOQDIER
f1.=v
Le voyageur qui a pris la place de Marion lui demande de mon- 5 '
trer sa reservation et il constate que Marion s‘est trompée de date: n
sa reservation est valable pour le train de demain. Marion fait ses
excuses.
Le contrbleur arrive. lmaginez la suite:
au dialogue enregistre;
a la situation ou les deux voyageurs ont des reservations faites
pour la meme place, le meme numero de train et la meme date.
Des variantes possibles: il y a des places libres / il n'y a pas de
place libres / les voyageurs assis ont reserve / il y a ceux qui n'ont
pas reserve.
Vous etes Marion / Thomas:
Un/une ami(e) vient vous chercher a la gare. Vous lui racontez
l'histoire qui vous est arrivee. Decrivez le comportement du
voyageur, du controleur, dites votre impression.
Un/une ami(e) vient vous chercher a la gare. ll connait parfaite-
ment le voyageur avec lequel vous vous etes dispute dans le train.
ll vous presente l'un a l'autre. Vous lui racontez ce qui vous est
arrive.
Vous ecrivez a vos parents, vous leur dites que vous etes bien ar-
rive(e) et vous leur racontez l‘incident du train ( 100 mots).
A STRUCTURE
A titre d'exemple, ecoutez Penregistrement
du dialogue simulé sur le suletz
lllousarrlvezaleroportolaayetvosl
‘*'“bagagesnevousaontpaanmle.Vous
»' vous adnssez au bureau do reclama-
tlon, voua expllquez votre situation at
decrlvazvoabaqaqea.
Repondez aux questions suivantes:
Caracterisez les personnages que jouent Marion et Thomas.
Que veut Thomas en s'adressant au bureau de reclamation?
Comment reagit l'employee?
Ecoutez le dialogue de nouveau et relevez:
la situation;
les comportements essentiels des personnages;
les actes de parole employes;
les enchainements de replique.
m"
11-"__ _ _ _ ,4-3' .__-,__._
B
‘m
Faites un scenario de ce dialogue.
Prepare: un dialogue simule sur le meme sujet.
Comparez votre situation et les comportements que vous avez rea-
lisés avec ceux de l'enregistrement.
Enregistrez le dialogue simulé sur bande magnétique.
En écoutant votre production, faites un exercice d’auto-évaluation.
Mettez les notes dans la grille d'évaluation a la page 62.
lmaginez une suite du dialogue dans les conditions suivantes:
L'employée et le voyageur se rendent dans la salle des bagages
et retrouvent immédiatement la valise.
lls ne retrouvent pas la valise du voyageur. L'employée lui promet
de faire tout le nécessaire pour qu‘il puisse la récupérer. Elle prend
ses coordonnées.
Deux jours aprés le voyageur recoit un coup de téléphone de
l’aéroport. Sa valise est retrouvée: un voyageur l'a prise au lieu de
la sienne.
Vous étes Marion / Thomas: vous racontez l’histoire qui vous
est arrivee a vos amis.
Vous étes Thomas. Vous écrivez a vos parents, vous leur
dites que vous étes bien arrive et vous leur racontez l'inci-
dent de Paeroport ( 100 mots).
SA STRUCTU '
A titre d'exemple, éooutez Penregistrement
du dialogue simulé sur le suietz
Vous etos on vacanoes en France. Un
journaliste qui effectue un reportage
vous demande des renselgnements sur
la Russle.
Repondez aux questions suivantes:
Caractérisez les personnages que jouent Marion et Thomas.
on est-ce qu’ils se rencontrent?
A quelle occasion?
- De quoi parlent-ils?
Est-ce que. selon vous, Thomas a bien compris la Russie?
',~.
4!
‘.- La,
vb
-
1.
' v
iv
5
is
*3
,< ' - De quoi parlent-ils?
@ oossren >
ACTvTES
, V _
-» A quelle occasion?
-4, .
3?‘; ,_ ~"- Ecoutez les extraits de nouveau et relevez:
N ': 1‘ . .
-‘¢-_<;‘f__.;; - la situation;
Repondez aux questions suivantes:
- Caracterisez les personnages que jouent Marion et Thomas.
- O0 est-ce qu'ils se rencontrent?
CTURE
A titre d'exemple, ecoutez trois extraits du
dialogue simule sur le sujet:
Vous etes invite(e) a un repas de fete.
Votre voisln de table engage la con-
versation avec vous. Vous liez con-
naissance, vous lul demandez ce qu’il
falt dans Ia vie, quels sont ses gots,
ses loisirs, etc.
='*-*5 - les comportements essentiels des personnages;
- les actes de parole employes;
- les enchainements de replique.
Faites un scenario de ce dialogue. lmprovisez les etapes du
l dialogue qui manquent. Utilisez toute l'information sur Marion
~ -1| at Thomas que vous avez apprise dans Ieurs exposes et dia-
logues simules precedents.
Prepare: un dialogue simule sur le meme sujet.
- Comparez votre situation et les comportements que vous avez rea-
lises avec ceux de Penregistrement.
- Enregistrez le dialogue simule sur bande magnetique.
~ ~.~:-"-it - En ecoutant votre production, faites un exercice d'auto-evaluation.
1. 1 . ~.
~ -_ kl.
1‘ Ev‘:
lmaginez des variantes au dialogue en changeant Page des
participants, leurs occupations, l’endroit de leur rencontre.
. ‘*4, ‘ Vous etes Marion:
- Parlez de votre rencontre avec Thomas a un/une ami(e). Décrivez-
le, dites votre impression.
- Mettez les notes dans la grille d’évaluation a la page 62.
._.
‘ i ‘.=.~. ><i4=$1 "
P3 .» ,-‘ye. .-:~.-*.-‘._ .
- ..‘¢.... _. 9., ;;___‘_‘.A_-. ,
Q? — lei‘: ' I ~ '— — , _ ;
“Q ~
:'~.::’s";$.g *- 1 .~ -lg‘ *1. s
' " “$‘.7' ~ "3' ." _' " 11 ‘M '1“
1 - w‘ ,,;1 = ‘av! ~ “ '~ 1
- 
c
7
~
r .~.44”. _
. I l
y‘ jg. ~. ._ ,3‘ .,~
, .
r ‘, oosilnn_ .. . ,. .
- Faites un dialogue avec un/une ami(e) qui le connait bien. Posez-
lui des questions sur Thomas. Vous voulez en savoir plus. Vous
evitez de dire l’impression qu'il a faite sur vous.
- Vous telephonez aux gens chez qui vous avez rencontre Thomas
pour les inviter a une fete que vous organisez. Vous leur deman-
dez des nouvelles de Thomas. Vous leur faites comprendre que
vous voudriez l‘inviter aussi, mais que vous ne voulez pas le faire
directement et que vous comptez sur eux pour l'amener chez vous.
- Vous rencontrez Thomas dans la rue (une semaine apres la fete).
Faites un dialogue.
- Vous rencontrez Thomas dans le theatre ou vous étes venu(e) avec
votre soeur. Vous faites des presentations.
- Votre soeur vous pose des questions sur Thomas. Vous repondez.
Choisissez une strategie adequate a votre propre attitude envers
Thomas (indifference, sympathie, attitude negative).
- Vous savez que Thomas veut aller a lrkoutsk pour quelques jours.
Vous ecrivez a votre ami(e) d'lrkoutsk et vous lui demandez s'il
peut heberger Thomas chez lui (80 mots).
- Thomas revient d'lrkoutsk et vous ecrivez a l'ami(e) qui l'a heberge
pour Ie remercier et lui dire que Thomas est tres content de son
sejour (80 mots).
La meme conslgne, mais vous etes Thomas.
1. Vous allez au concert. Vous avez reserve votre place. Mais celle-
ci est deja occupee par quelqu'un et le spectacle commence dans
5 minutes.
2. Vous allez au restaurant avec une amie. Malheureusement, il ne
reste plus de places libres l‘une pres de l’autre. Vous demandez
au garcon s'iI peut vous aider.
3. Vous étes assis dans le train. Un voyageur se precipite vers vous
et vous salue tres amicalement. Pourtant, vous ne le reconnaissez
pas.
4. Vous etes en vacances en France. Un journaliste qui effectue un
reportage vous demande des renseignements sur la Russie.
5. Un ami vient d'arriver pour 24 heures a Moscou. ll vous demande
de lui preparer un itineraire de visite de la ville.
6. Vous avez ete victime d'un vol. Vous vous trouvez au commissa-
riat, et l'on vous interroge sur les circonstances de ce vol.
..  ‘ " ' - ..‘~‘ “ ‘ . '”', ' . 7 ,1» 1 __=‘T 7' 1 '.‘T~.* -. -wit Y?
7. Vous etes invite(e) a un repas de fete. Votre voisin(e) de table en- ‘.
gage la conversation avec vous: vous liez connaissance, et lui de-
mandez ce qu’i| (elle) fait dans la vie, quels sont ses gots, ses
loisirs, etc.
" ' “’-l. .~. -
-.~-‘-->
ACTIVTESo
r 4,1
is
-4
'¢ ;>_¢
~!l
2
ii
L
o
;1
ta
» 4» ~
1
i‘i:~:.<t< ‘
<>
/v
‘lax; 1
aa
3.‘?
is
u
ii
L Q
ll
8.V0us vous présentez au propriétaire d’un restaurant. Vous lui de
mandez de vous engager pour un travail d’été.
9.Vous entrez dans un grand magasm pour acheter un cadeau d‘an-
niversaire pour votre mere ou votre pere. Vous vous adressez a
une vendeuse afin qu’elle guide votre choix.
- 10.Vous partez en voyage par le train. Vous rejoignez la place que
vous avez résen/ée: elle est occupée. Vous tentez d’éclaircir la
situation avec l’autre voyageur.
1 1. Vous arrivez a l”aéroport d’Orly, et vos bagages ne vous sont pa
remis. Vous vous adressez au bureau des réclamations, vous ex-
pliquez votre situation et décrivez vos bagages.
12.Vous vous rendez chez le teinturier pour retirer un vétement. Le
travail a été mal fait, ou le vétement est abimé, ou le teinturier ~
n’arrive pas a le retrouver: vous réclamez, vous décrivez le vete-
ment et vous tentez d'obtenir une réparation.
13.Vous avez rendez-vous avec un(e) ami(e), a la terrasse d’un cafe.
Vous arrivez en taxi parce qu’on vous a volé votre vélo. Votre
ami(e) est surpris(e). ll (elle) vous demande ce qui s’est passe _!
14 Vous rentrez a Moscou. A laéroport on vous demande de payer
deux mille francs parce que vous avez onze kilos d’excédent d
bagages. Ce sont des livres. Vous demandez a un voyageur d
prendre votre sac. ll hésite beaucoup et finalement il accepte.
15. Un jeune homme ou une jeune fille de 17 ans veut arréter se
études et chercher du travail. Son pere (sa mere) pens
qu’il (elle) a tort. Le dialogue se passe mal.
16.Vous devez partir en vacances avec un(e) ami(e). Huit jours
avant le depart vous lui annoncez que vous ne partez plus.
S
8
ed:
S"
v
K
17.Vous arrivez chez des amis pour une féte. Vous sonnez, votre
ami(e) est tres surpris(e) de vous voir.
18. Pour rendre sen/ice a un(e) ami(e) vous lui avez propose de l G
loger chez vos parents pendant son stage qui dure 3 mois. Votre
mere n‘est pas d'accord.
19.Vous annulez votre voyage Paris-Moscou. Vous demandez E1
a l’agence de voyages, le remboursement de votre billet.
L’employé(e) dit que ce n‘est pas possible.
20.Vous étes seul(e) au restaurant. Au moment de payer, vous n
trouvez plus votre portefeuille. Le gargon appelle le patron.
8
1
!
i
Lorsque Ion part pour un pays etranger,
il faut passer au controle des passe-
ports. Ce controle est effectue par la po-
lice de I’air et des frontieres. Apres quoi,
on peut acheter des cadeaux dans Ies -
boutiques hors taxes (duty-free shops) et
accéder aux salles d'embarquement.
De bon matin, des qu‘appara|ssent Ies
premiers long-courriers (avions qui fran-
chissent de tres longues distances entre
deux pays), des chiens specialement
dresses a reperer Ies paquets de dro-
gues caches par les trafiquants contro-
lent des milliers de bagages dans la zone
reservee au tri. ll s’agit generalement de
labradors. Leur flair est une aide pre-
cieuse pour Ies douaniers. lls travaillent
ainsi toute la journee, avec quelques mo-
ments de repos et de jeux en plein air.
iDernier controle avant d'atteindre la salle .
d embarquement. le passage de tous les
bagages a main sous Ies rayons X,
comme sur cette photo, prise a l‘aero-
port japonais de Narita, pres de Tokyo.
ll permet de detecter Ies objets dan-
gereux qui pourraient y étre caches
(bombe, couteaux, armes diverses...).
A la suite du frottement important du
caoutchouc sur le sol, il arrive que Ies
pneus s echauffent au moment de l'atter
rissage et soient prets a s’enflammer. Les
pompiers sont alors charges de refroidir
Ies pneus en Ies aspergeant d’eau. lls in-
terviennent egalement dans des moments
W... plus dramatiques, lorsqu'il y a accident
” "” au decollage ou a l’atterrissage, mais
'“' ' cela est heureusement tres rare.
Claude Nougaro, ne a Toulouse en 1929,
fils d‘un chanteur lyrique, fut d’abord
journaliste, puis auteur-compositeur et
enfin chanteur. Des 1962 il connait le
succes et est entoure des meilleurs mu-
siciens de jazz [d3az]. Nougaro est un
magicien de la langue et des styles. ll
melange la java, le jazz, Ies rythmes
africains. la samba bresilienne, le blues
et le bel canto. Ses interpretations rich-
es en harmonies vocales traduisent la
richesse de son ecriture. Ses themes
preferes sont la mort, l‘amour, le couple,
la femme. Unanimement apprecie par le public, il est un des
chanteurs francais, qui sans cesse renouvelle son repertoire.
- Ecoutez la chanson et remplissez les vides.
- Familiarisez-vous avec Ies expressions et termes nouveaux.
- Memorisez-Ies.
- Apprenez la chanson!
Des |‘aerogare depart
J'ai senti comme un roc
Un souffle le choc
Un remous hard-rockz Faut dare-dareg
Des Dans de coke‘°
J’ai change Une d‘do|lars
Come on3! Ca demarre Nougayork
Sur Ies starting-blocks‘ lci super-star
Gare Gare Gares J’suis gonfle a bloc
du mastocs C’est de l‘art
du Ronsard C’est l'oeuf a la c0que‘2
C’est de |’amerloc7 qu’un lascar“
Sera-ce d‘un block“
Ok j'suis ad hoe” Et sans crier gare‘5
11
-1-
res@TESECRACTV
DOSSIER
ts
'
- Le narrateur est celui qui parle ou écrit pour s'adresser a un des-
Le texte narratif est un récit dont les événements se déroulent dans
le temps et dans l'espace. La narration se fait par un narrateur.
tinataire. Le narrateur n’est pas toujours l'auteur.
Le destinataire est celui (ceux) 3 qui s'adresse le narrateur. Le des-
tinataire est |'auditeur ou le lecteur.
Observe: Ia série d’lmages suivantes:
.-as I
.—
.q-—-
’/:2" j
1230'" -
,1:
I
350L“v -.|_1r .-, 
,._ __
(-
j_/4
/W
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b
10 fr b

Contenu connexe

Similaire à 10 fr b

Gestion mentale ifapme
Gestion mentale ifapmeGestion mentale ifapme
Gestion mentale ifapmeREALIZ
 
Français 1B - Chapitre 3 - Notes
Français 1B - Chapitre 3 - NotesFrançais 1B - Chapitre 3 - Notes
Français 1B - Chapitre 3 - NotesMonsieur Lewis
 
7 fm ch_
7 fm ch_7 fm ch_
7 fm ch_4book
 
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020kreidaros1
 
Livret de compétences socle commun langue sacoche l.charlet
Livret de compétences socle commun langue sacoche  l.charletLivret de compétences socle commun langue sacoche  l.charlet
Livret de compétences socle commun langue sacoche l.charletLaurencemarlioz
 
1 prise de parole en public.pptx
1 prise de parole en public.pptx1 prise de parole en public.pptx
1 prise de parole en public.pptxhamza344216
 
Journee typique[1]
Journee typique[1]Journee typique[1]
Journee typique[1]Ana Mota
 
рабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 класс
рабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 классрабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 класс
рабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 классМаргарита Ершова
 
Les jeux dans la classe de langue
Les jeux dans la classe de langueLes jeux dans la classe de langue
Les jeux dans la classe de langueTania Chryssafi
 
Fiche enseignant
Fiche enseignantFiche enseignant
Fiche enseignantAminatice
 

Similaire à 10 fr b (20)

Français I BI partiel 1
Français I BI partiel 1Français I BI partiel 1
Français I BI partiel 1
 
Gestion mentale ifapme
Gestion mentale ifapmeGestion mentale ifapme
Gestion mentale ifapme
 
11 fr b
11 fr b11 fr b
11 fr b
 
1
11
1
 
Français 1B - Chapitre 3 - Notes
Français 1B - Chapitre 3 - NotesFrançais 1B - Chapitre 3 - Notes
Français 1B - Chapitre 3 - Notes
 
1
11
1
 
7 fm ch_
7 fm ch_7 fm ch_
7 fm ch_
 
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
 
La communication scientifique Orale
La communication scientifique OraleLa communication scientifique Orale
La communication scientifique Orale
 
Livret de compétences socle commun langue sacoche l.charlet
Livret de compétences socle commun langue sacoche  l.charletLivret de compétences socle commun langue sacoche  l.charlet
Livret de compétences socle commun langue sacoche l.charlet
 
1 prise de parole en public.pptx
1 prise de parole en public.pptx1 prise de parole en public.pptx
1 prise de parole en public.pptx
 
Livret A2
Livret A2Livret A2
Livret A2
 
Journee typique[1]
Journee typique[1]Journee typique[1]
Journee typique[1]
 
French greeting activity
French greeting activityFrench greeting activity
French greeting activity
 
рабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 класс
рабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 классрабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 класс
рабочая тетрадь кулигина щепилова твой друг французский язык 9 класс
 
FLE non lecteurs
FLE non lecteursFLE non lecteurs
FLE non lecteurs
 
Communication orale
Communication oraleCommunication orale
Communication orale
 
Les jeux dans la classe de langue
Les jeux dans la classe de langueLes jeux dans la classe de langue
Les jeux dans la classe de langue
 
Fiche enseignant
Fiche enseignantFiche enseignant
Fiche enseignant
 
French greeting go
French greeting goFrench greeting go
French greeting go
 

Plus de Svinka Pepa

8 klas osnovi_zdorovja_bekh_2016
8 klas osnovi_zdorovja_bekh_20168 klas osnovi_zdorovja_bekh_2016
8 klas osnovi_zdorovja_bekh_2016Svinka Pepa
 
Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...
Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...
Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...Svinka Pepa
 
7 klas ukrajinska_mova_golub_2015
7 klas ukrajinska_mova_golub_20157 klas ukrajinska_mova_golub_2015
7 klas ukrajinska_mova_golub_2015Svinka Pepa
 
8 klas fizika_serduchenko_2016
8 klas fizika_serduchenko_20168 klas fizika_serduchenko_2016
8 klas fizika_serduchenko_2016Svinka Pepa
 
8 klas fizika_zasekina_2016
8 klas fizika_zasekina_20168 klas fizika_zasekina_2016
8 klas fizika_zasekina_2016Svinka Pepa
 
8 klas fizika_zasekina_2016_pog
8 klas fizika_zasekina_2016_pog8 klas fizika_zasekina_2016_pog
8 klas fizika_zasekina_2016_pogSvinka Pepa
 
8 klas francuzka_mova_klimenko_2016_4
8 klas francuzka_mova_klimenko_2016_48 klas francuzka_mova_klimenko_2016_4
8 klas francuzka_mova_klimenko_2016_4Svinka Pepa
 
8 klas geometrija_merzljak_2016_ros
8 klas geometrija_merzljak_2016_ros8 klas geometrija_merzljak_2016_ros
8 klas geometrija_merzljak_2016_rosSvinka Pepa
 
8 klas ispanska_mova_redko_2016_4
8 klas ispanska_mova_redko_2016_48 klas ispanska_mova_redko_2016_4
8 klas ispanska_mova_redko_2016_4Svinka Pepa
 
8 klas mistectvo_gajdamaka_2016
8 klas mistectvo_gajdamaka_20168 klas mistectvo_gajdamaka_2016
8 klas mistectvo_gajdamaka_2016Svinka Pepa
 
8 klas literatura_voloshhuk_2016
8 klas literatura_voloshhuk_20168 klas literatura_voloshhuk_2016
8 klas literatura_voloshhuk_2016Svinka Pepa
 
11 klas khudozhnja_kultura_miropolska_2011
11 klas khudozhnja_kultura_miropolska_201111 klas khudozhnja_kultura_miropolska_2011
11 klas khudozhnja_kultura_miropolska_2011Svinka Pepa
 
Anglijska mova 7klas nesvit_2015
Anglijska mova 7klas nesvit_2015Anglijska mova 7klas nesvit_2015
Anglijska mova 7klas nesvit_2015Svinka Pepa
 
Anglijska mova 6klas_nesvit
Anglijska mova 6klas_nesvitAnglijska mova 6klas_nesvit
Anglijska mova 6klas_nesvitSvinka Pepa
 
Fizika 7klass bozhinova
Fizika 7klass bozhinovaFizika 7klass bozhinova
Fizika 7klass bozhinovaSvinka Pepa
 
Francuzka 4klas klymenko
Francuzka 4klas klymenkoFrancuzka 4klas klymenko
Francuzka 4klas klymenkoSvinka Pepa
 
Geometrija zbirnyk 11klas_merzljak
Geometrija zbirnyk 11klas_merzljakGeometrija zbirnyk 11klas_merzljak
Geometrija zbirnyk 11klas_merzljakSvinka Pepa
 

Plus de Svinka Pepa (20)

8 klas osnovi_zdorovja_bekh_2016
8 klas osnovi_zdorovja_bekh_20168 klas osnovi_zdorovja_bekh_2016
8 klas osnovi_zdorovja_bekh_2016
 
Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...
Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...
Li5xignts9in8cf1qvlj signature-42f40f538d46eb82129fc396f337aa183f9ceda448ebb6...
 
7 klas ukrajinska_mova_golub_2015
7 klas ukrajinska_mova_golub_20157 klas ukrajinska_mova_golub_2015
7 klas ukrajinska_mova_golub_2015
 
8 klas fizika_serduchenko_2016
8 klas fizika_serduchenko_20168 klas fizika_serduchenko_2016
8 klas fizika_serduchenko_2016
 
8 klas fizika_zasekina_2016
8 klas fizika_zasekina_20168 klas fizika_zasekina_2016
8 klas fizika_zasekina_2016
 
8 klas fizika_zasekina_2016_pog
8 klas fizika_zasekina_2016_pog8 klas fizika_zasekina_2016_pog
8 klas fizika_zasekina_2016_pog
 
8 klas francuzka_mova_klimenko_2016_4
8 klas francuzka_mova_klimenko_2016_48 klas francuzka_mova_klimenko_2016_4
8 klas francuzka_mova_klimenko_2016_4
 
8 klas geometrija_merzljak_2016_ros
8 klas geometrija_merzljak_2016_ros8 klas geometrija_merzljak_2016_ros
8 klas geometrija_merzljak_2016_ros
 
8 klas ispanska_mova_redko_2016_4
8 klas ispanska_mova_redko_2016_48 klas ispanska_mova_redko_2016_4
8 klas ispanska_mova_redko_2016_4
 
8 klas mistectvo_gajdamaka_2016
8 klas mistectvo_gajdamaka_20168 klas mistectvo_gajdamaka_2016
8 klas mistectvo_gajdamaka_2016
 
8 klas literatura_voloshhuk_2016
8 klas literatura_voloshhuk_20168 klas literatura_voloshhuk_2016
8 klas literatura_voloshhuk_2016
 
9 um g_2017
9 um g_20179 um g_2017
9 um g_2017
 
12 161101170846
12 16110117084612 161101170846
12 161101170846
 
11 klas khudozhnja_kultura_miropolska_2011
11 klas khudozhnja_kultura_miropolska_201111 klas khudozhnja_kultura_miropolska_2011
11 klas khudozhnja_kultura_miropolska_2011
 
11 161101170737
11 16110117073711 161101170737
11 161101170737
 
Anglijska mova 7klas nesvit_2015
Anglijska mova 7klas nesvit_2015Anglijska mova 7klas nesvit_2015
Anglijska mova 7klas nesvit_2015
 
Anglijska mova 6klas_nesvit
Anglijska mova 6klas_nesvitAnglijska mova 6klas_nesvit
Anglijska mova 6klas_nesvit
 
Fizika 7klass bozhinova
Fizika 7klass bozhinovaFizika 7klass bozhinova
Fizika 7klass bozhinova
 
Francuzka 4klas klymenko
Francuzka 4klas klymenkoFrancuzka 4klas klymenko
Francuzka 4klas klymenko
 
Geometrija zbirnyk 11klas_merzljak
Geometrija zbirnyk 11klas_merzljakGeometrija zbirnyk 11klas_merzljak
Geometrija zbirnyk 11klas_merzljak
 

10 fr b

  • 1. I . § V "~»»=~‘7"_=~:2~~>w W 7 » < .v- 1;__ -, ‘~ ‘k 19;. -V M 1 u »~ 1%; “iv 1 ‘ ¢,,,., ~. » V , 1/‘~44 ~,:‘» » 7 ;1 ~¢.,, ‘ ~' xd u 511*’. -.:4=.,~,,;;;.;;;»>- Q '~>.k _::@;;>_1,,,»M;~) s _< ' I W .~ ~ M ;§»__;~,:>:-,:§;.» % L'a’L|nay 1. , z . 4% , , ~.,,~ 3 1;, » ~,, ~ ‘ 'iT<*‘%:a%’fI"“ ; ~~<<. ‘ ~ ,/,> ‘ if 1 - ~1i;€’;, . - -- xv. . ' ~1 5 Z _.>1»§ *:'y .;fi$;'*w‘,§ ‘ +"~>"~1, 1~' ~ , ‘I ,‘ ' ~_ =_>» _,v ~ ~ ‘ *1 , .‘i'<‘£¢i§L*'?§i’5' :- I i ~;1 2* w*>~g.;.§', ~17 L *~ %» M ‘ ‘var ‘ ’.*§* 7 J‘, I > ‘ 2¥~?§‘” '1'" >% p ~~»~°-"~:"1.=?I~ .=> . 1 $2:,~>;~,.,.~'+/»:;,1:>» *1 -1; ‘ ~ ‘ .§W-4&1)?-Y‘ " 1 . ~_ * I Y» E W » ‘. ‘3'1{‘uI;:,;,'§;;,I€z*, “’ “ ‘ ;»;s¢;:a;i»~?e» ~ 5 E5? : *3 »:e l J
  • 2. YLLK 373.167.1:811.133.1 EEK 81.2CDp-922 590 Ha y~|e6|~m|< nonyqeuu I'l0IIO)KVlT€IIbHbl8 aa|<mo~|eH|/m Poccm71c|<o|7| a|<a,u,eMv|v| |-|ayK M Poccm7|c|<0171 a|<a,u,eMv|v| o6pa30Ba|-wm P e u, e H 3 e H T bl : |<a|-|p,vu:|,aT cpmnonorvmecxmx Hayx A. I0. l.l.lau.|ypm|a, KaH,[l,Vl,[LaT ne,qarorv|~|ec|<v|x Hayx H. E. npxaaxa, 3acny>KeHHb||7| y‘-lVlTGJ1b PCD I‘. A. '~lecHoav||.u<as| £I,v|sa|7|H ypo|<oB M 5|-|eu.n-nee ocbopMne|-Me Bbll'|OJ'lHl/U1 XyJJ,O)KHVlK-JJ,l438l7|H8p IO. B. Xpl/ICTM‘-I 5y6uoBa I‘. VI. 590 <Dpa|-|u,y3cKv1|?‘1 Fl3bIK : y~|e6. ,u,n<;| X KJ1. um. c yrny6n. m3y~|eHv|e|v| cbp. as. / I‘. VI. E>y6HoBa, A. H.TapacoBa, 3. J'l0Ha. — 2-e man. -M. : |‘|pocBeLu,e|-Me, 2008. —- 191 c. — ISBN 978-5-09-019360-3. Y,IJ,K 373.167.1:811.133.1 55K 81.2¢p-922 ISBN 978-5-O9-019360-3 © |/|3,[L8TeJ1bCTBO <<Hpocaew,eHv1e», 2002, 2008 © Xy,u,o>KecTseHH0e o¢opMneHv|e. l43,D,8T6J1bCTBO <<|‘|p0cBe|.u,eHv1e», 2002, 2008 Bce npasa aau,v|u.em=|
  • 3. l ExPosE ORAL DESCRIPTIF ' I . ' ' - C’est un expose oral sur un sujet de vie quotidienne con- / /_, ' _ I 3 cernant l'éleve, il peut étre suivi d'un entretien avec le pro- fesseur ou un éleve de la classe. - C’est un monologue oral structure. Cela veut dire qu'il taut savoir: ~ parler librement quelques minutes sur un theme, sans lire f ses notes; 1< . décrire Ies personnes, Ies lieux, Ies objets, Ies activites habituelles, etc.; ~ construire son expose: l'introduire, puis developper et en- suite conclure. 1. Vous lisez le sujet attentivement en reperant le ou Ies mots clés. 2. Ensuite, sur une feuille de papier, au milieu, vous écrivez ces mots clés: - vous le faites sous forme de mots et non de phrases; - dans un premier temps vous notez tout ce qui vous vient a l'esprit sur ce theme; - dans un deuxieme temps vous classez Ies mots cles en fonction de la logique que vous voulez suivre; - dans un troisieme temps cette logique peut donner lieu a un plan que vous allez suivre lors de votre expose oral. F 3. lntroduire, developper, conclure. Vous redigerez une phrase d'in- -...€....---Q1-- 1 l D troduction, vous annoncerez le plan de votre expose, vous classerez vos idees et vous redigerez la phrase de conclusion. Attention! L'exposé par lui-meme ne doit pas étre rédige du debut ' jusqu’a la n. Voila quelques phrases do transition. Apprenez-les. 1. Eh bien, mon sujet c'est -<...». Pour commencer je voudrais dire que... 2. J'ai choisi le sujet ~...». ll est donc logique de commencer par dire que Ies vacances c‘est... 3. Pour aborder le sujet ~<...» je voudrais commencer par dire que... 4. J'ai un sujet qui est a la fois simple et compliqué. ll est simple parce que... En revanche, il est compliqué parce que... 5. Dans mon expose je vais parler de... Je vais l’organiser de la facon suivante. D'abord, je parlerai de... Puis je m'arréterai sur... Et enfin je présenterai... En conclusion j'essaierai de repondre a la question pourquoi / comment / ou / quand / qui, etc. "J l
  • 4. ACTvTESORALESQ I DOSSIER Introduction — Corps du développement 1. Apres cette courte introduction je passe donc a... 2. Le plan de mon expose est le suivant... Je commence donc par... 3. Eh bien, je passe donc a... 4. Je voudrais d'abord dire que... Corps du développement — Conclusion 1. Apres avoir décrit... je veux dire en conclusion que... 2. Pour conclure je dirai... 3. En guise de conclusion je veux dire que... 4. Pour terminer je tiens a ajouter... 1. C’est tout. 2. Je m'arréte la. 3. Eh bien voila, je crois que j'ai épuisé mon sujet. 4. Eh bien voila. Vous aurez aussi besoin de quelques articulateurs qui vous per- mettront de construire votre expose, c'est-a-dire de marquer les etapes de votre expose, de préciser l’ordre des evenements dont vous parlez, d'exprimer le rapport que vous voulez établir entre les faits, les exemples et les explications, de hiérarchiser vos idées. Le tableau ci-dessous vous aidera a les découvrir. Pour lntrodulre D'abord..., puis..., ensuite..., enfin... Premierement..., une suite d’ldees deuxiemement..., troisiemement... En premier lieu..., en second lieu (il n'y en a que deux) Pour lntrodulre un par exemple, ainsi, comme, tel exemple Pour lntmdulre c'est-a-dire, cela veut dire, autrement dit, car, en une expllcetlon effet, c'est que Pour lntroduire mais, pourtant, cependant, toutefois, en revanche une opposition Pour lntrodulre parce que, puisque, car, a force de, grace a (va- une cause lorisant), a cause de (dévalorisant) I I 4 Pour lntrodulre pour cette raison, pour ce motif, par suite, voila une consequence pourquoi, c'est pourquoi, de ce fait
  • 5. DOSSIER 1 Sujetz Ouel genre de spectacle almez-vous? ' Genre concert rock concert concert classique de spectacle de variete Avec qui ]'y vals amis amis, parents parents, ecole Ambiance que jeune, plus serieuse concentree, ]’y trouve decontractee serieuse Pounquol ]'y vals musique le chanteur, respect d'un rituel, delirante, son apparence importance du lieu divertissement Qu’est-ce qu'on on bouge, on ecoute un on reechit, on falt on crie, chanteur qu'on reve, on medite on danse, aime, qui est on communique a la mode On reprendra ces differents points dans l'eIaboration du plan de |'expose. Voici un exemple d’expose oral. 1.1. On va definir Ie mot spectacle. Un spectacle, cela peut etre une piece de theatre, un ballet, un concert classique, rock ou de variete, un opera ou une operette, un film... 1.2. On va preciser Ie spectacle choisi et annoncer Ie plan du developpement: c'est-a-dire, Ies 2 ou 3 idees fortes qui structurent Ie developpement (Ia partie centrale de I'expose). Le genre de spectacle que j'apprecie le plus c'est le concert. Et parmi Ies dif- ferents genres de concert je parlerai tout d'abord du concert rock, puis du concert classique et enfin du concert de variete. Dans Ia partie developpement, on va preciser ce qui vous attire dans chaque type de concert. 2.1. Tout d'abord, dans le concert rock l'ambiance est decon- tractee: on bouge, on danse, on fume... ll y a communication du public avec les artistes: on crie, on applaudit, on sife... C'est un lieu de rencontre, de dialogue: on y va avec des amis, on discute... C'est un veritable divertissement. 2.2. Ouant au concert classique, l'ambiance est plus concentree: c'est le silence qui est de mise. ll y a aussi tout un rituel chaque fois respecte: I’entree des musiciens en tenue, puis I’entree du
  • 6. @ nossisn w . ACTVTESORALE chef d orchestre. Le decor a aussi toute son importance. Cela se passe souvent dans une belle salle. On s'y rend souvent en famille. C'est le lieu de rencontre des amateurs. Pendant un concert de musique classique, on reflechit, on reve, on medite, on se laisse porter par la musique. 2.3. Enn, dans le concert de variete c'est la personnalite du chanteur qui attire, son apparence. Cela peut etre aussi le genre de ses chansons. C'est surtout une question de mode. Prise de position, synthese. Parmi ces trois types de concerts, ma preference va au concert de rock qui est pour moi le meilleur moyen de passer une bonne soiree entre amis et d’ecouter la musique que j’aime dans une ambiance folle. Les grilles d‘evaluation proposees dans ce Livre de I'eIeve etablis- sent les criteres d’apres lesqueis le professeur (l'examinateur mais aussi vous-meme) evaluera votre production orale et ecrite. Les criteres clairement definis permettent une evaluation ciblee et objec- tive. lls constituent aussi une trame (un canevas) pour votre prepa- ration a ces epreuves. Ce systeme d'evaluation est un des principes novateurs des exa- mens du DELE ll permet, en eet, d'uniformiser l'evaluation et des idees de trop grand ecart de notation sur une meme épreuve. Capaclte l oommunlquor: comprehension de la consigne /2 developpement logique /6 coherence de l'expose /6 structure de l’expose /6 /20 Correction llngulstique: vocabulaire precis at exact /8 correction morpho-syntaxique /6 correction prosodique et phonetique /6 /20 TONI /40
  • 7. Repondez aux questions suivantes: OD est-ce que Marion fait ses études? Combien de langues étudie-t-elle? Pourquoi est-elle rarement libre le soir? Qu’est-ce qu’elle fait le soir d’habitude? Qu’est-ce qu’elle a prévu pour la soiree dont elle parle? Vers quelle heure est-elle rentrée? Decrivez son humeur. Quelle nouvelle a t elle trouvée sur son répondeur? Comment a-t-elle reagi? Qu’est-ce qu’elle a decide de faire pendant sa soiree libre? Ecoutez l’expose de nouveau et relevez: - les idées essentielles; ii - les mots clés; - les phrases de transition; les articulateurs; le découpage phonétique (pause, intervalle melodique, rupture, etc.). Faites une che thematlque et un plan de cet expose oral. Preparez un expose sur le meme sujet. Comparez votre fiche thematique et votre plan avec ceux de l'en- registrement. Enregistrez votre expose sur bande magnétique. En ecoutant votre production, faites un exercice d'aut0-evaluation. Mettez les notes dans la grille d'évaluation a la page 6. lmaginez une variants a l’expose de Marion dans les condi- tions suivantes: les gens avec qui Marion devait diner arrivent; l'amie de Marion n'est pas Ia ou elle n'est pas libre; Marion n'a pas I'Ofcie/ des spectacles (décrivez ce qu’elle fait); DOSSIER I CTURE A titre d exemple, ecoutez Penregistrement de l'expose descriptif sur le suiet: Vous avez une solree do llbre. Comment Porqanlsez-vous 7 7
  • 8. (P ACTVTESORALE DOSSIER - a 6 heures du soir un ami (une amie) lappelle pour l'inviter au cinema; - en sortant de la fac, un ami (une amie) invite Marion au cinema ce soir. Lalssoz un message sur le répondeur do Marion. - Reconstituez le message que Marion a entendu sur son répondeur en rentrant de Ia fac. - Vous étes la soeur / le cousin de Marion. Vous l'appelez pour lui dire que vous venez a Paris demain et que vous passerez chez elle vers 17 heures. Vous lui demandez de vous laisser la clé chez la concierge au cas 00 elle ne serait pas chez elle. - Vous faites vos études ensemble. Vous avez prété a Marion un manuel dont vous avez besoin. Vous l'appelez pour lui demander de vous le ramener demain a la fac. - Vous faites vos études ensemble. Vous l'appelez pour la prévenir que Monsieur Dubois, votre professeur de sociologie, ne fera pas cours demain. ll |'a remis a une date et a une heure ultérieures (a vous de préciser). lmaglnez b deux une conversation téléphonique entre Marion at son amie. - Marion appelle pour l‘inviter au cinéma; - son amie l’appelle pour la méme raison. Marlon n'a pas do téléphone. - Vous étes une des personnes que Marion attendait pour diner. Rédigez un mot pour lui dire que le rendez-vous xé est annulé (voir modele p. 34). - Vous étes son ami(e) et vous voulez l’inviter au cinéma. Vous passez chez elle a 3 heures de l’apres-midi. Elle n'est pas la. Vous lui Iaissez un mot. Vous étes l'aml(e) qul est allé(o) avec Marion au cinema. - Racontez votre soirée a une personne de votre choix (il faut Ia presenter). - Avant de partir vous écrivez un mot a votre mere pour lui dire que vous sortez au cinema. ‘Q . _ ’»pr 0-» "~ F-<'~_. TQ, ‘;;.--gt m. ., - ‘ '.;~.- ~-~r . 1 " §- '7.“ n..v - ,- 1,1. 2-. ‘ war . ,, ~' ;». ~.a~-M) - -in '5} fr 5 I I 1
  • 9. 71-»;-i‘_<¢~j-or q|r<~ ) LC - V I - 0 Présentez chaque membre de la famille do Thomas. En écoutant Pexposé, relevez: - les idées essentielles; - I es mots clés; etc. ). Faites une fiche thématique at un plan de cet exposé oral. Présentez votre famille ou la famille de votre copain (copine). Comparez votre fiche thématique et votre plan avec ceux de l'en- registrement. Enregistrez votre exposé sur bande magnétique. En écoutant votre production, faites un exercice d'auto-evaluation en remplissant la grille d'évaIuation figurant a Ia page 6. Questions: Qu’est-ce que le bac? Quelles possibilités donne-t-il? Thomas dit qu'une de ses soeurs a passe une année a preparer des concours. De quels concours s'agit-il? En quoi le bac franoais est-ii différent de notre certificat de matu- rite? Une fois le certificat de maturité obtenu, qu’est-ce qu'on peut faire? vis du métier d'acteur? A titre d'exemple, écoutez l'enre- gistrement de l'exposé descriptif sur le sujet: - les passages de transition; - les articulateurs; le découpage phonétique (pause, intervalle mélodique, rupture, - Comment Thomas explique-t-il la mefiance de ses parents vis-a- DOSSIER 4 Présantez votre famlllo. > 9
  • 10. (1) nossien ACTVTESORALE II ‘ .- (D Quel métier vous attire en ce moment? Pourquoi? Avez-vous déja choisi votre future profession? Si non, pourquoi? Si oui, laquelle? - Est-ce que vos parents sont au courant de votre choix? Quelle est Ieur opinion? Quels conseils vous donnent vos parents quand vous discutez en- semble de votre future profession? Voulez-vous suivre leurs con- seils? Pourquoi? Que pensez-vous de la profession de vos parents? Pourquoi? Vous etes la sour cadette de Thomas. Vous dltes a vos pa- rents que vous voulez devenlr actrlce de theatre (arehltecte, medecin ou toute autre profession). Parlez de Ieur reaction. Vous étes les parents. Vous avez appris que votre fille (file) veut devenlr actrlce (acteur). Vous discutez de cette nouvelle entre vous (votre reaction est po- sitive/negative). Vous discutez avec votre fille (fils). Votre copaln (coplne) vous dlt qu’il ne veut pas continuer ses études apres Ie bac. Comment reagissez-vous? Faltes un dialogue. Vous ates Thomas. Vous ecrivez a vos parents pour Ieur dire: que vous étes bien arrive a Moscou; que vous avez trouvé un appartement; - que vous les invitez a venir en Russie. Vos parents sont en vacances. Vous Ieur ecrlvez pour dire: que tout va bien; que vous avez eu une bonne (mauvaise) note; qu'un parent (tante, oncle) a téléphoné pour dire qu‘il viendra chez vous dans une semaine; que vous souhaitez a votre mere (pere) un bon anniversaire. .m<
  • 11. .4.‘ - les - les - les passages de transition; - les DOSSIER 1 A titre d'exemple, écoutez l'enregistrement de l'exposé descriptif sur le sujet: Décrlvoz Pondmlt 0|‘: vous habltez. Présentez la famllle de Marion at leur maison. En écoutant Pexposé, relevez: idées essentielles; mots clés; articulateurs; le découpage phonétique (pause, intervalle mélodique, rupture, etc.). Faites une che thématlque at un plan do cet expose oral. Décrlvez Pendroit ou vous habltez. Vous pouvez aussl décrire l’endrolt ou habits la famille de votre copaln (coplne). Comparez votre fiche thématique et votre plan avec ceux de l'en- registrement. Enregistrez votre expose sur bande magnetique. En écoutant votre production, faites un exercice d'auto-évaluation en remplissant la grille d'évaIuation figurant a la page 6. Questions: Parlez de la ville de Lyon (voir p. 17). Marion dit: quand nous avons déménagé dans cette maison / c'était / la maison idéale. Expliquez ce qu'elle a voulu dire. Qu'est-ce que c'est pour vous Ia maison idéale? Décrivez-la. En terminant son exposé, Marion dit: j'aimerais beaucoup / que mes parents Ia gardent un petit peu plus / pour que je puisse y emmener 3 mon tour mes enfants et qu’iIs puissent eux-memes y construire Ieurs souvenirs. Que veut-elle dire? Décrivez la maison ou l'appartement de vos grands-parents. Est- ce que vous aimez leur rendre visite? Pourquoi? Est-ce que vous avez votre propre chambre? Décrivez-la. Sinon, avec qui la partagez-vous? Est-ce que vous avez le meme genre de conflits que Marion? CTUFIE 11 .a'
  • 12. (13 ACTvTESORALES I DOSSIER logue. pour: - Partagez-vous l‘opinion de Marion: car bien s0r sans jardin / il est hors de question d’avoir un chien? Expliquez pourquoi. - Aimez-vous les animaux? Avez-vous un animal domestique? Décrivez-le. Vous partez un mois avec vos parents. Vous damandez a un do vos copalna d'hébergar votre chlan (chat). Faitea un dia- Vous hébergez chez vous un cousin (cousins) at vous partagaz aveo lui (elle) votre chambre. - Faites un dialogue-conflit. - Vous racontez votre conflit a votre mere. Vous étes Marion. Vous écrivez a vos parents pour leur dire: - que vous étes bien arrivé a Paris; - que vous avez trouvé un appartement; - que vous les invitez a venir chez vous a Paris. Vous étes en vacances. Vous avez laissé votre chien (chat, perroquet) chez un copain (une coplna). Vous lui écrlvaz - demander si votre animal va bien; - lui souhaiter un bon anniversaire; - lui annoncer la date de votre retour; - lui raconter comment vous passez vos vacances. Répondez aux questions suivantes: - Qu'est-ce que vous avez appris sur le voyage de Thomas? ~ TRUCTURE A titre d'exemple. écoutez Penregistrement de l'exposé descriptif sur le sujet: Vous avez falt un voyage, raoontoz-lo. M Destination Duréa But En oompagnla do d::::‘p°n Saloon - Thomas dit: je n'étais pas trés s0r d’avoir tres envie de prendre I'avion. Expliquez pourquoi. 12
  • 13. § . § . 3 DOSSIER - Quand sont-ils arrives? - Est-ce qu’iIs étaient attendus a l'aéroport? - on sont-ils descendus? - Combien de temps avait Thomas pour la visite de la ville? Pourquoi? - Qu’est-ce qu'il a pu visiter? - Décrivez ses impressions. Lesquelles d’entre elles sont typiquement ~fran<;aises»? Pourquoi? Comment avez-vous compris l'expression j'avais connu mon bap- téme du feu? - Est-ce que vous connaissez l’histoire de la maison lpatiev? - Comment avez-vous compris l'expression Ie trajet de retour / se faisait sur une compagnie aérienne différente / qui parait-il est plus able? Ecoutez de nouveau Pexpose et relevez: - les idées essentielles; - les mots clés; - les phrases de transition; - les articulateurs; - le découpage phonétique (pause, intervalle mélodique, rupture, etc.). ' Faltes une che thematlque et un plan de cet expose oral. ‘ Decrivez votre dernier voyage ou votre premier voyage. Vous pouvez aussi décrire un voyage imaglnalre. - Comparez votre fiche thématique et votre plan avec ceux de l’en- -‘ registrement. - Enregistrez votre expose sur bande magnétique. - En écoutant votre production, faites un exercice d'auto-évaluation en remplissant la grille d’évaluation figurant a la page 6. Questions: - Aimez-vous voyager? Comment? En quelle saison? Avec qui? Pour quelle raison? - Thomas dit: / donc pour moi c’était des signes / pas trés en- courageants / Expliquez ce qu'il a voulu dire. - Comment vous sentez-vous en avion? Est-ce que vous étes an- goissé(e) comme Thomas? Décrivez votre état physique et psy- chique au moment du décollage ou de l‘atterrissage. - Vous venez de visiter une ville frangaise (a votre choix). Racontez vos impressions, décrivez les endroits que vous avez visités. 13
  • 14. (1) oossnen ACTVTESORALES Votre pare/mere rentre d'un voyage d’affalre. Vous lui posez des questions sur son séjour. Faites un dialogue. Vous prenez l'avion pour la premiere fois. Vous etes tres an- goissé(e). Vous ne cessez de poser des questions a votre voisin(e) afin qu’il (elle) vous rassure. Faites un dialogue. Vous etes Thomas. Vous écrivez a vos parents pour leur dire: que vous devez partir a Ekaterinbourg en voyage d'affaire; que vous venez de rentrer de votre voyage d’Ekaterinbourg. Vous faites un séjour dans une ville de votre choix. Ecrivez a votre ami(e) une lettre de 80 mots environ pour raconter vos impressions. Vous prenez l’avion pour aller a Londres, et peu de temps apres le decollage il se passe un incident technique. Racontez-le en 80 mots environ. Vous avez fait un voyage. Racontez-Ie. Vous avez une soirée de libre. Comment |'organisez-vous? Decrivez l'endroit ou vous habitez. Présentez votre famille. Comment passez-vous vos soirées? En semaine? En fin de se- maine? Aimez-vous les voyages? Racontez votre plus long voyage. Aimez-vous la ville ou vous habitez? Vous voulez passer un apres- midi a vous promener, ou allez-vous? Avec qui? A la télévision, quel genre de spectacle aimez-vous? Parlez d'un spectacle qui vous a particulierement intéressé(e) dernierement. Quels sont vos projets pour les prochaines vacances? Dans votre famille, qui est-ce qui fait le marché’? on? Quel jour de la semaine? Décrivez la maison de vos réves. Parlez de votre style de vétements. Pouvez-vous parler du style de vacances que vous préférez? Qu'est-ce que vous allez faire pendant les vacances? Expliquez le trajet qu'i| faut faire pour aller de chez vous au cen- tre de Ia ville. Présentez votre acteur ou actrice préféré-(e). Aimez-vous les animaux? Lesquels? Décrivez votre animal préféré.
  • 15.
  • 16. w LU '2 > l- 0 < des XVll°-XVIII” s.; musées des Beaux-Arts, Masséna et Art mo- derne et contemporain. Sur la colline de Cimiez, vestiges romains. église avec panneaux des Brea, musées d'Archéologie, Matisse et Chagall. Fondée au V° s. av. J.-C. par Ies Massaliotes, annexée au comté de Provence (Xe s.), ville libre (Xe s.), Nice passa sous la domination des Angevins de Provence (1246), puis sous celle de la maison de Savoie (1388). Frangaise de 1793 a 1814, elle fut définitivement cédée a la France par le Piémont en 1860. (71100), ch.-I. d’arrond. de Saone-et-Loire, sur la rive droite de la Saone; 56 259 hab. (Chalonnais). Marché vinicole et centre in- dustriel (constructions mécaniques et électriques, chimie, embel- lage). Cathédrales surtout des Xll°-XV” s. Musées Denon (archeolo- gie, beaux-arts) et Nicéphore-Niepce (histoire de la photographie). (78000), ch.-l. du dép. des Yvelines, a 14 km au S.-O. de Paris; 91 029 hab. (Versaillais). Evéché. Cour d’appel. Aca- démie. Ecoles nationales supérieures d’Horticulture et du Paysage. Ecole supérieure technique du Genie. Arme- . ment. Extension d‘un rendez-vous de chasse de Louis Xlll, le palais royal, d0 a la volonté de Louis XIV, a été construit a partir des années 1660 par le Vau, D‘Orbay, J. H.-Mansart, puis J.-A.Gabriel, et décoré initialement sous la direction de Le Brun. ll fut le foyer de l'art clas- sique francais, dans sa version la plus opulente. Ses jardins et ses plans d'eau, dessinés par Le Notre, ont été enrichis de toute une statuaire élaborée sous la direction de Coyzevox et de Girardon. Le chateau comporte, outre Ies apparte- ments des XVll° et XVlll° s., un musée de peintures et de sculptures relatives a |'histoire de France' il accueille un centre de musique baroque. Dans le parc se trouvent le Grand et le Petit Trianon; sur la place d’Armes donnent les Grandes et Petites Ecuries.
  • 17.
  • 18. cap. de la France, et ch.-I. de Ia region Ile- de France, sur la Seine, constituant un dep. forme de 20 arrond. (75); 2152423 hab. (Parisiens) (plus de 9 millions d'hab. avec la , banlieue). La ville (105 kmz) est indissociable de l’ag- ' glomeration (env. 2 O00 kmz), dont elle est le centre. Elle s’est developpee au coeur du ' Bassin parisien, a un point de convergence " des fleuves et des routes. Paris s’est etablie originellement dans une plaine edifiee par la , Seine, et ou s'elevent des restes de plateaux * (Menilmontant, Montmartre, butte Sainte- j. Genevieve, etc.). Le site etait favorable: le I fleuve permettait la navigation, les iles (Cite, ‘- Saint-Louis) facilitaient le passage, les hau- teurs aidaient a la defense, la plaine, fertile, assurait aisement le ravitaillement des habi- a.*»-1%‘ tants. Elles sont multiples. Capitale politique et intel- lectuelle de la France, Paris est le siege du gouvernement et des grandes administra- tions, du commandement militaire de defense d'lle-de-France, d'un archevéche, de nom- breux etablissements universitaires et cul- turels. Principal port fluvial, Paris est encore le premier centre financier, commercial et indus- triel de la France, grace a l'abondance de la maind’oeuvre, a l’importance du marche de consommation, a la convergence des voies de communication et a la concentration des ca- pitaux. Les industries se localisent surtout en banlieue; la ville elle-meme, qui s’est depeu- plee, est de plus en plus un centre de ser- vices. La croissance de l‘agglomeration, qui groupe pres du sixieme de la population du pays, a repris. Les problemes (transports et logement notamment) lies a cette concentra- tion demographique et economique demeurent aigus.
  • 19.
  • 20. - Ecoutez la chanson et remplissez Ies vides. - Memorisez Ies expressions et termes nouveaux. Apprenez la chanson! » Et quand nous le tour de nos ultimes projets‘ En avril 1999 Ies médecins ont detecte un cancer de la peau sur le cou de Rene Angelil. Les perspectives de guerison etaient toute fois rassurantes. Celine Dion, inquiéte, a decide de faire une pause dans sa carriere de chanteuse pour rester pres de son mari. Le 31 decembre 1999 elle a donne son dernier concert a Montreal, avant une nouvelle apparition dans trois ou quatre ans. Quand nous a aimer nos echecs et nos regrets Quand nous en a ouvrir nos livres de souvenirs Je chanterai, je chanterai, je chanterai je chanterai toujours Quand Ies réves de nos enfants nos esperances Quand leurs chagrins d’amour Ies notres et notre souffrance Quand nos regards nous quand nos pas Ies memes Je chanterai, je chanterai, je chanterai je chanterai toujours On ces choses, on parfois, quand on Ou qu’on ivre Je te Ies 100 000 fois, et ca m‘ Quand nos passes, quand tous ces |ours notre vraie richesse Quand je tout de tes dons quand 1e tes faiblesses tant a vivre
  • 21.
  • 22. 1. Quelle est Ia nature de ce document? A quoi le reconnaissez-vous comme tel? 2. A quelle occasion l’a-t-on faite? 3. Est-ce une photo de groupe? 4. A quelle occasion fait-on des photos de groupe? 5. Est-ce un instantané ou une photo posée? A quoi le voit-on? 6. De quelle époque date cette photo? Qu‘est-ce qui permet de le dire? 7. Qui, parmi ces gens-Ia, peut étre encore vivant aujourd‘hui? Calculez Ies ages en rajoutant 75 ans. 8. Recherchez Ies indices prouvant qu‘il s’agit d'une famille. 9. Qui occupe le centre de la photo, au premier plan? Obsen/ez comment Ies gens sont placés autour de cette personne. 10. Combien environ peut-on compter de personnes sur cette photo? Et particuliérement combien d’enfants? Repérer a peu pres Ies ages. Dans chaque catégorie d‘ége, comptez combien il y a d'hommes et de femmes, de filles et de garcons. 11 Quelle est la situation sociale de cette famille? Observez le décor Ies habits, etc 12.A quelle occasion se réunissaient tous Ies membres de la famille? Et aujourd‘hui? -1-___.--,_._.--- ¢_V in._--‘.1‘-111._-—__-1.--— _jiii T -1-—__ , -_---'_"' _._._- —- < .11-—.1_-._- - _._-. -1-" Z--—— ,,_._-0,1‘_ _i_4 _____ __?- _,__- ,_,_-- __._._ A —-"_"__----1-1.1-
  • 23.
  • 24. 4. Votre famille est-elle autoritaire ou permissive, ouverte ou non aux idées nouvelles? Comment vos parents vous inuencent-ils (dis- cussion, ordres, menace)? 5. A quel propos parle-t-on de la famille dans la presse ou le jour- nal télevise? 6. Quels sont Ies grands problemes d’actualite'? 1. Trouvez des exemples de feuilletons et de films traitant de la famille Classez-Ies selon Ies themes plus particulierement traités' adoption, chomage. divorce, etc. 2. Meme recherche pour Ies dessins animés. 3 Faites le commentaire des affiches de films (voir pages 24 25 26) - Présenté dans la Sélection ofcielle du Festival de Cannes I996, cc lm qui évoque Fangoisse vécuc au quotidien dans un milieu apparemment << normal », a guré dans dc nombreux festivals. ll a été récompensé du Prix du Meillcur Scénario aux Rencontres Franco-américaines d'Avignon, de la Mention Spéciale du Jury au Festival d'Amiens ct du Prix du Meilleur Scénario a Angers. — A.S. OI nut DI Dunn? Dlno Mailée-""')‘§"- -3,3ov““”":§q1e'0“*"" w'““'“:::mi= t>*;P:“‘ 1: m“,,;n9;$£n‘ q“'.“,;;' "“"““' tat-$"~"“"
  • 25.
  • 26. UN AMOUR CLAIR-OBSCUR Télélm europeen lnédlt. Réalisation : Jesus Garey. Scenario, adaptation et dialogues 1 Huguette Debalsleux, dapres un roman de Claude Couderc. Musique : Javier Navarrete. 2Q_55 Avec Pascale Rocard (Laura), Bruno Bergonzlnl (Sebastien), Salvlna Flgueras (Samantha). Richard Sales (Fred), Oulm Leclna (Juan), Rosa Novell (Angela), Pep Cruz (Pablo). Entémla Roman (Martina). Drama. Un jeune aveugle tombe amoureux d'une jeune fille atteinte elle aussi de cécité. II va renter de /ui apprendre 8 vivre sans ses yeux. Sébastien, quinze ans, suit sa scolarité dans une institution spécialisée pour non-voyants. ll a perdu la vue cinq ans auparavant, apres un accident d'autocar. Au]ourd'hui, il prépare un concours de violon accompagné au piano par un de ses amis. Malgré les Bruno as min,-, apparences, Sebastien est un garcon tourmenté. Les week-ends $@Ivi"@ iyvvms chez ses parents ne sont pas toujours ioyeux. Son pére, qui ne s'est ImoTéTiEF”” *- I" . '1»-Xl l‘ -"-‘ V. _ . . - ( Un chcvon orphelin so lie d’omiti6 ovoc |unebordadediensdurucsqui|uiop- r-vddsedébroui|erdomlagrundavi|- e Avemurea, gogs, musique cl omitié: inspire d'¢O|iver Twistr, lo 27¢ deuin ‘onimé dos studios Disney, sorti sur les ecrons en 1988, est desormois en video Walt Disney Home Video I49 F jamais remis de l’accident, sombre peu A peu dans l'alcool. Un jour, Samantha, atteinte d'amblyopie, arrive A l‘institut. D'emblée, le jeune homme l‘aime et Ia désire. L'avIs du loumal : pour adultes et adolescents. ‘Le propos n‘est déja pas gai mais il est de surcroit bati sur des situations dont l'émotion revendiquée tombe tristement a plat. Un exercice intellectuel et désincarné plutot casse-pieds. E.P. __l t 4. Mettez en relation les titres, l’image et ‘ ~w~rF-'-w . la notice. Si vous ne connaissez pas ces films, in-5. 2'4 ventez-en la ligne générale. 6. Si vous en connaissez_ l’histoire, quels ' " i i sont les problemes traités? '* 7. Quelles visions les films et feuilletons .- 4 §_@_?' donnent-ils de la famille? Est-oe tou- ll _‘ . ' ‘ jours bien réaliste? 1 ix J
  • 27.
  • 28. (D oossusn CORRESPONDANCE AMICALE OU FAMILIALE TC (D TESEonTEACTV Lise: cette carte postale et comptez-en les mots. un blanc). _ Attention! Tout élément entre deux blancs est un mot (l'apostrophe = Nombre ' I Carte postale de mots Attention. Mes minous, 2 Virgule apres la formule d'appel. Apres deux iours 3 Depuis combien vous me manquez déja. 4 de iours est-elle J'espere que vous étes bien sages absente? Est-ce qu'elle et que vous n‘avez pas de problémes pense a ses enfants? avec les maths. J'ai beaucoup de travail dans cette ville ou il fait tres chaud. Pourquoi est-elle partie? Que fait- elle? Quel temps fait-il? Je vous rapporterai une petite surpise 6 Qu'est-ce qu'elle de Paris. 2 promet a ses en- fants? Je vous embrasse tres fort, 5 Formule finale, maman. 1 signature. Cette carte poetale comporte 54 mote Voici quatre cartes postales. Découvrez-les et repondez aux questions sulvantes en remplissant le tableau b la page 31. 1. on se trouve l'expéditeur de chaque carte? 2. A qui s’adresse-t-il? (Si l'information manque, imaginez.) 3. Que fait-ii? 4. Quel temps fait-il? 5. Quelles formules disent qu'il est content ou non? 6. Quelles sont les formules finales? 28
  • 29. oossusn Q 1. 1’ 4 //‘ ' Mn" we »" <~/‘,1m~ »,~ , 1 -~ ' C -Ly-V '1 .' L» ‘I- ‘Cl. ,- ‘v >; > ’ I ‘f".v/H Q I sf, I; I, , ( , _,,, 1 , ¢ u‘ I , /,_. e.l~£ -'1" 1‘ V L LY. _ :1‘-no .-. ' ' I , 1, $;..,_... r 1. ‘H K51 ,I u. ,_ II; / ‘. (w 1 —-oi "/anion ’* ( )"°7°n_.munuun-ununuu. IQ-Inn-$@cQ -._.¢_.._ Chére Qmie. Nous /oio 0 Moscou. I! fqiféi un froid de bibéirig “./k$iTe de kn /Me. des mu5é<35“',' .;¢ Nous es><1~/eron:> de vow ;- P/|(]dQ,'1~,oi<)Q“e A;n¢_ Mam», rc1€,on‘rQr foo? c,e qu/on :1 vu; 1 U ‘C.I owes nos amines, ‘q ; > w;._.1 $o'_';'='-31-X“ , _. . » '7‘ C.oir€ QT Gi€5 Arn<1uQ." .-_/ -- £=..':' 'v....v.--...:_:_‘ .....‘-».‘>._(_. v_ 3.7‘ rue Henri Torze 38000 GrenobQ ' hr .,,, ¥,~ ’>A my- ',-.- - . i_.._i_oi_i_ llncm ' f //°7°Ikllnhlhlilpnlhl. - _v Pub-IIIQ-hioni
  • 30. G) ESECRTTESACTV DOSSIER 3. VI 4. Bon/5 ba/1'/521w )O0U)L vou/sydauxé, Choxz/1» pa¢umi1> , ‘ K ._ __ E1 cu/L, je /subs x, EL Cami?/5. t Le e/stivcul bwt Mm pun. Le tampa e/51; MM amolué. Ru/sue Nam xlnwon/5 beaucoup. H7602 MO/mo“ Fa/umdabe 1 Sen/sa/t£0nnéL€“"Li - '( 1 avenue Vvmadzs I2/if , M4,@m@ 11; ? - N .A. Pauov 30150141 ‘Q; 3‘ "5 1 ‘ wmnJ.u>s=/urmm»wwsn.r. ,_ = ' Plril-Frlncn-lmp|im6OCEE 00/weafe, VI ii” /4/mm [e 7@/zz 99 ~~ I ,~ , ' ‘, Z//z grand 60¢/bu/‘ J/If/Z/éjzjég’, , i /[9105 52011,, Jé /ne 010,4’: rmze/1 la, /zoz./,/‘/2'22»/e est és j 1 L 7 //0,0/a/ne ef /yo/zsalewr Ze/<0,/z ___@__i. zfZw'aa/Ma’ el‘/22 1 j0,&'.s"a§¢m/b‘, Jégaéreyw 9~5//“M/@[@/70-” /yé/né W 54?/Z’ 750/6 Pm Mm 5125- -i‘@‘—>——-E ‘K sen on: ~ i *' " 1 Photo J. Lnicl Ll Pmuahbque S.D.P. ~ I 41 Puis - Funcc - lmnriml on CEE 30
  • 31. DOSSIER Q E Carhopoctaloo II 1 2 3 4 1 2 3 4 5 6 WY.Wbqplr.vvuwqr.-1,, ‘ ~‘ ~'_- - ~ U _.- , ' -'~ 1'r=. it“ “ ' ‘ . ->1‘ 1'1‘ .-I ‘J . ~.'-4-1:"-» ‘L 1. ".?:=.¢'§1 -':,1!~.-.1 I-'1‘ '..'~_». . - '‘ s_ > .. _.-,.~r- . ,¢~ , ,-_ - Y >_f.'_ wk‘ ' ' ‘TS '5,‘ ZHJIP 3! 3U'f§-‘l:‘ '1 ‘:" |7/EH1 (l'v"“v ' (‘ll"€ ‘ ' l’ - nom du destinataire (en toutes lettres): Monsieur / Madame + prenom + nom; - numéro et nom de la rue. Si le correspondent habite chez quelqu'un, on le spécifie avant l'adresse: Chez Monsieur... / Aux bons soins de... Au Quebec, on écrit: Als de Monsieur... ( = aux soins de). - code postal = code de la ville + numero de l'arrondissement, s'il s’agit d'une grande ville. Ou: code postal = numéro du departe- ment + code de la ville ou du village. En France il y a 101 de- partements et 36 000 communes. Code postal de Paris: 75. A Paris, il y a 20 arrondissements. Entre le code et le numéro de Parrondissement on met 0: 75002 = Paris, 2° arrondissement; - ville; ' DaY$- -,. ,_ ' I ', | -H-' , | at Yvullnoo Eaonno l~lnuts-do- Solno- Val-do- Val- llamo Solno St-Donia Mame d'Olao 77 78 91 92 93 94 95 31
  • 32. (1) DOSSIER (D TESEonTEACTV Mon cher /Ma chere + le prénom: Mon cher Patrick ou Ma chere maman. Cher / Chére + le prénom: Cher Jean. Chere Catherine ou Chere amie. Chers amis. - - D’autres formules moins conventionnelles selon vos relations: Mon vieux ou Salut, mon vieux. assez amicales et peu formellesz (Tres) cordialement. (Bien) ami- calement. (Avec) toutes mes amitiés. A bientot. Bien a vous. amicales: Ton ami Robert. Avec toute mon affection. Je t‘embrasse affectueusement. Bien amicalement. Tres affectueusement. Je pense a toi. Je t‘embrasse (tres fort, bien tendrement). Bons bai- sers. Bises. Grosses bises. Bisous. A. Choislssez une dos cartes cl-dessus. Rédigez une réponse en 60 mots sans oublier Padresse du destinataire. Choislssez-le parmi lea propositions sulvantes: 1. Les noms propres: Alfred Griliet, Monique Mallet, André Cédan, Henry Cohen, Anne Forestier, Jules Bénard, Yvette Leroux, Maurice Hériat, Alice Blum, Bruno Ripottier. 2. Les rues et arrondissements de Paris: quai d'Austerlitz 13e, rue de Lyon 12°, rue Lecourbe 15°, place Saint-Augustin 8°, boulevard Mortier19°, rue Soufot 5°, boulevard de Sébastopol 2°, rue d‘Alésia 14°, place de la Concorde 1°’, quai d'Orsay 7°. Nombre de mots Total [:1
  • 33. DOSSIER l B. Evaluons votre carts postale: Presentation: /5 ecriture /1 mise en page /4 Contenu: /15 reponse aux questions: Ouof? Comment? Ouand? ou? /5 formules épistolaires /5 texte cohérent et structure /5 Correction formelle: /15 correction lexicale /5 morphologie: conjugaison, accord... /3 syntaxe: phrases simples, phrases complexes /3 fautes d’orthographe: accents... /3 ponctuation /1 Total /35 A. Voici deux propositions de lieux do vacances at d'activites. Faites votre choix st redigez une cane postale (40 a 60 mots). N’oubllez pas do précisez: — le destinataire, son adresse complete; — les details de votre séjour (saison, genre d'hébergement, duree du séjour, moyen de transport, temps, les personnes qui vous accompagnent... ); — Ie nombre de mots par ligne. - La station touristique de Stoneham, Quebec, est située en pleine nature, a 20 minutes seulement de la ville de Quebec. Ce site vous offre la possibilité de pratiquer les activités suivantes: tennis, bai- gnade, randonnée pédestre, escalade, vélo tout terrain, équitation, volley-ball. - Au bord de la Mediterranée, a Nice et dans l'arriere-pays nicois, vous pouvez vous livrer a vos loisirs favoris: promenades en mer, plongée sous-marine, péche, voile, planche a voile, mais aussi golf, promenades en montagne, visites du musee Matisse, du musee Marc Chagall, du musée d'Art na'|'f. B. Evaluons votre carte postale (voir Ia grille d'évaIuation ci- dessus). 33
  • 34. resQ)TESEonACTV DOSSIER Roger a lalsse un mot a son aml. Decouvraz-la: Jean, Je vais au cinema ce soir. Si tu es libre, on pourrait y aller ensemble. Appelle-moi vers 14 heures. A ce soir j'espere, 12 heures Roger. Total 31 Jean lul a repondu: Salut, mon vieux, Desole, ne m'attends pas ce soir. Mes plans ont change. Pas de chance. Jean. A. Un ami vous Invite, dans sa lsttra, a passer las vacances de Paquas chez lul, a la campagne. Mats vous avsz deja promls d'allsr volr vos grands-parents a Nantes at dsvsz y passer toutss les vacancas. Redlgez une lattra do refus (60 mots environ) en respectant la plan sulvant: 1. Lieu et date. - Paris, le 15 avril 2. Formule d'appel. - Cher Antoine, 3. Introduction (remercie- - Je te remercie beaucoup pour ton ment / refus). invitation, mais je ne peux pas venir chez toi. Je suis vraiment de- sole. 4. Reponse (refus + contre- - Je pars pour Paques a Nantes, proposition: cause du re- chez mes grands-parents. Je leur fus et conditions de la ai promis il y a longtemps. proposition). 5. Precision sur le lieu et le - J'espere qu'on se verra en ete. Je temps. pourrais venir chez toi au mois de juillet. 6. Conclusion. - Ca te dirait? Ecris-moi. 7. Formule nale. . Amities. 8. Signature. - Daniel. 34
  • 35. DOSSIER B. Evaluons votre lottne (voir Ia grille devaluation a Ia page 33). A. Redlgez une lettro d'acceptatlon a Plnvltatlon d'Antolne (60 mots environ). B. Evaluons votre lettra (voir Ia grille d'évaIuation a Ia page 33). A. Volcl la lettre que votre cousin vous a envoyee. Vous re- fusez Plnvltatlon. Redlgez une raponse (60 a 70 mots). Bordeaux, le 4 Jmvier Z000 Cher Jean-Poul, Qa hit loragfemps que Je n'ai pas eu Yoccaeion de 1‘e voir. ._)e viens Jusfemem‘ d'oche1'er me vorhre. Toi qui 1"y cormis en auf09, Je voud-ai9 bien que hi y Jees un coup d'oeil. On pow-rai’r l'ee9a~/er en iaismf ll! pe'|'i1‘ voyage le week-end prochain. Dome-moi to réponse. Merci d’en/once. Mée, Pierre. B. Evaluons votre lettre (voir Ia grille devaluation a Ia page 33). texte 1 / LA FAMILLE D’AGATHE Lloez la texte en dlagonale at repondez par oral aux ques- tions sulvantes: 18 novembre 1965 in qui souvent revise en marchant, est chez lui: son gs regu- ligr, balance depuis une heure entre porte et fenétre, fait crier une | mauvaise latte du parquet. C'est srement G_uy qui grend un bain: il a toujours fait claquer l'eau comme un canard. Allongée sur son lit I face au mur, tournant le dos comme d’habitude, Rose continue de liLe. Agatha, qui vient d'ouvrir sa mallette, d’en tirer son fameux ca- Ea couverture de molesquine rouge,QUG nul n'a jamais eu le droit de feuilleter, utilise une fois de plus ce Qtit go a capuchon d'ar- 35 (D
  • 36. (11 vTESEcnTESACT l DOSSIER gent recu pour ses quinze ans du grand- pere Davermelle et qui, bon en frangais, ne vaut rien en math. Un bout de langue en coin de levres et resgectant la raie rouge de la marge, respectant les points, les accents, Porthographe, bouclant ses O, ses majuscules, elle tire du bleu, de ligne — en ligne: ~18 novembre 1965. Voila, c'est fait, papa nous a quittes. ll parait qu'il a dit a Rose: ~Je me sépare de votre mere, pas de vous.» La famille, c'est un tout: ie ne vois pas la difference. Rien ne sera plus comme avant. Une maison a quatre murs et un toit a deux pentes. Nous quatre, nous étions les murs: papa et maman, c'etait le toit. La moitié du toit vient de tomber et le soir, quand je rentre, j’ai honte, comme si j'habitais une ruine, comme si le trou se voyait. Ce que ie comprends le moins, c'est que nous soyons deja di- vises: en papiens et mamiens, comme dit Guy. Pour moi, c'est clair: je reste ou j'etais, avec maman qui, elle, n‘a pas change. J’aime bien papa, mais s'il ne vit plus avec maman, il devient forcement beaucoup moins mon pere: une sorte de masculin qui refuse son feminin. Deja, quand il revenait, ces temps derniers, je n’osais plus l'embrasser comme avant: je me sentais coupable en- vers ma mere. S'iI faut choisir, je la choisis, elle. Papa ne peut pas s‘en plaindrez c'est lui qui a commence par choisir une autre femme.» La clochette du diner time au pied de l'esca|ier. Rose ferme son livre et sort, sans un mot, mais gonflee de soupirs. Agathe remet le cahier dans la mallette, prend la petite clef suspendue a son cou avec ses deux medailles qui se chauffent entre ses seins au bout d'une fine chainette. Un tour a gauche, un tour a droite. La mallette, qui contient aussi le carnet de caisse d’epargne, six pieces de cinq francs en argent, un louis, une broche, cent vingt francs en petites coupures, une pochette pleine de cartes postales et de lettres, une autre pleine de photos, la mallette au tresor disparait sous le lit. Herve Bazin‘, Madame Ex. Note ‘mm um (1911-1996), membre de l'Acedemie Gonoourt depuis 1958. Fglte-S um:-.2: ls- texts- 1. Le texte comporte 3 parties. lntltulez-les. Rellsez-les atten- tlvement. 2. Dans la 1" partie sont soullgnes les elements cles (mot, groupe de mots ou phrase) qui exprlment l'ldee prlncipele. Relevez Ies elements cles dens les eutres parties.
  • 37. Formulez l’ldee prlnclpale do chaque partle. Repondez aux questions: DOSSIER l Partle 1 1. La famille d'Aqathe est-elle nombreuse? 2. Que pouvez-vous dire a propos de Leon, de Guy, de Rose et d'Agathe (age. caractere)? 3. Qui a offert a Agathe le petit stylo a capuchon d'argent? A quelle occasion? Partie 2 1. De quel drame familial parle le joumal intime d'Agathe? 2. Avec quoi compare-t-elle la famille? 3. La famille d'Agathe est divisee en papiens et mamiens. Qu'est-ce que cela veut dire? 4. Quelle est l'attitude d'Agathe envers son pere? Partle 3 1. A quelle heure, selon vous, sonne la clochette? 2. Dans quel etat d'esprit se trouve Rose? 3. La mallette d'Agathe est appelee -mallette au tresor». Pourquoi? Que renferme-t-elle? Expllquez oralement le sens des phrases suivantes en falsant attention aux elements soullgnés: 1) Rose ferme son livre et sort, sans un mot, mais gonflée de sougirs. 2) Agathe utilise une fois de plus ce petit stylo a capuchon d'ar- gent recu pour ses quinze ans du grand-pere Davermelle et qui, bon en francais, ne vaut rien en math. - Canard m 0 yrxa, C6J'I836Hb; <> fausse nouvelle: lancer un canard. - Face a qch <> nuuom K *l.-Il./ x.-11.: étre assis face a Ia fenétre. - Respecter qch 0 se conformer a qch: respecter Ia Ioi, Ies instructions; <> estimer, vénérer: respecter ses parents. - Réviser qch O examiner de nouveau pour modifier: revi- * ser un compte, un programme; 0 revoir pour apprendre: réviser sa Iecon. - Valoir <> co0ter: Combien ca vaut? <> avoir une certaine valeur, un certain inte- rét: Un tel sen/ice vaut un remerciement. Cela ne vaut rien (= n'est pas bon). 37
  • 38. (1? ACTv"resEonTES | DOSSIER Observe: le texte et trouvez le terme mis en relief: Dans une maternite, une infirmiere s'inquiete: — Ce sont les quadruples nes ce matin qui pleurent aussi fort? — Non, repond l'interne, c'est le pere! 0 Une phrase comprend generalement ce de quoi il s'agit, le theme, et ce qu'on en dit, le rheme: A Je (=theme) ne le savais pas (=rheme). 0 Les deux parties de l’information peuvent se mettre en relief. o Les tours dits -presentatifs» mettent en relief un terme de la phrase en l'opposant a d’autres termes possibles: A C’est Julie qui chante. (non pas Claire) A C’est hier qu'il a plu. (non pas aujourd'hui) » C’est qui met en relief un sujet: A Ce texte abonde en fautes. -> C’est ce texte qui abonde en fautes. A Pierre parviendra a son but. -> C’est Pierre qui parviendra a son but. NB! Attention aux pronoms forts et a l’accord du verbe: C’est moi qui ai tort. C’est nous qui avons tort. C’est toi qui as tort. C’est vous qui avez tort. C’est Iui qui a tort. Ce sont / c'est eux qui ont tort. ¢ C’est que met en relief les termes secondaires: - Un complement d'objet direct: A J'ai lu ce roman. -> C’est ce roman que j'ai lu. - Un complement d'objet indirect (qui est precede d'une preposition demandee par le verbe): A Je m'interesse a la geographie. -> C’est a la geographie que ie m'interesse. A Tu as besoin de ce renseignement? -> C’est de ce renseigne- ment que tu as besoin? A J'ai donne mon cahier a Michel. -> C’est a Michel que j’ai donne mon cahier. - Un complement circonstanciel: A Nous le ferons demain. -> C’est demain que nous le ferons. 38
  • 39. DOSSIER 4 ¢ lls mettent en relief avec plus d’insistance un Quiet ou un com- plement d'ob]et (un nom, un innitif ou une subordonnee). Q Ce qul (= sujet)..., c’est + nom, innitif / que + subordonnee: A Ce film me pla‘|‘t. -> Ce qui me plalt, c’est ce lm. A Dire <;a, c'est important. -> Ce qui est important, c’est de dire <;a. A ll est vrai qu'elle a reou ce cadeau pour ses 15 ans.-> Ce qui est vrai, c’est qu'elle a reou ce cadeau pour ses 15 ans. » Ce que (=complement direct)..., c’est + nom, infinitif / que + com- plétive: A J'aime cette musique. -> Ce que j’aime, c’est cette musique. A Elle veut les inviter. -> Ce qu'elle veut, c’est les inviter. * A Je sais qu‘il a tout révisé. —> Ce que je sais. c’est qu’iI a tout | révisé. l_ Observe: at retenez: Franqala -> rune - O6opo"ru c’est qui vl c’est que aunennnor paanue qnenu npennoxeuvm xax cmucnoao uemp aucxaauaamnn (ero pemy). flpn nepeaone na pyccm, nanpvmep, nognexamee moxuo aunenmu: — c nomomuo normecxoro ynapermn, coxpamm TOT xe nopsmox cnoa; — nepemecma ero a xoneu aucxaausanmu; — c nomomuo wacmu nnenno, sro, aor, ana-m-r n np. Kouequo, I'M npmumaer nanny. C'est srement Guy qui prend un Barmy npmmmaer, xoueqno, I'n. baln. 3ro, xoneuuo, Fn npm-lmwaer aal-my. Tradulsez oralement: 1. C'est Rose qui lit ce livre? 2. C'est cette photo qui te plalt? 3. De tous ses enfants, c’est Agathe qui est cachotiere. Rose n’a pas de telephone. 1. Vous étes une des personnes que Rose attendait pour diner. Rédigez un mot pour lui dire que le rendez-vous fixé est annulé (20 mots environ). 39
  • 40. W I ESECRTEACTVT (1) DOSSIER 2. Vous etes lami(e) de Rose et vous voulez l'inviter au cinema. Vous passez chez elle a 3 heures de l'apres-midi. Elle n'est pas la. Vous lui laissez un mot (20 mots environ). Vous étaa Loon qul veut allsr au clnéma avec son aml(e): avant do partlr vous lalssez un mot a votre more pour lul dire que vous allez au cinema (20 mots environ). Agatha est attrlstée par la départ do son pare. 1 . Pendant le cours de francais, vous lui faites passer un mot pour la divertir (20 mots environ). 2. Le soir méme vous lui écrivez un mot pour l'inviter durant le week-end (30 mots environ). 3. Elle vous répond par une lettre de refus motive, mais en re- vanche elle vous invite pour le week-end suivant (60 mots envi- ron). 4. Vous acceptez son invitation et lui écrivez une lettre (40 mots environ). Au]ourd’hui, ll vous est arrivé une aventure partlcullera. Vous rantraz chez vous, at vous la racontez dans votre ioumal in- time ( 120 mots environ). Evaluons chacuna do vos lettros (voir Ia grille d’évaIuation a la page 33). ‘ »' ~ " ‘ -~ .--4-.1. 1'1‘? -.1 »»---r:~=~..;- n.:-.-':-'. ete~h/LES Alslns l A i M W it it Lisaz la texts en diagonals at répondaz oralement aux ques- tions suivantaa: Dans la société de demain chacun pourra bénéficier de loisirs plus nombreux. Le temps de travail se réduit progressivement et les va- cances s'allongent: nous entrons peu a peu dans la civilisation des loisirs que l'on nous promet depuis si longtemps. Un probléme nou- veau va bientbt se poser a l'homme moderne: comment va-t-il occu- per ses loisirs? Jusqu'a present, les loisirs étaient trop courts pour étre occupés a des activités suivies et vraiment intéressantes. Les travailleurs ren- traient le soir de l'usine ou du bureau, beaucoup trop fatigués pour pratiquer un sport de facon réguliere ou s'intéresser avec passion a un quelconque violon d'lngres‘. lls se contentaient, pour la plupart, de regarder passivement la télévision, de jouer aux cartes ou encore de lire distraitement une revue. 40
  • 41. Desormais, nous allons etre obliges d’organiser notre temps libre, sous peine de nous ennuyer a mourir apres notre journee de travail. Les agences de tourisme et Ies organismes culturels ont deja prevu le changement dans le mode de vie que provoquera peu a peu l’evo- lution de la societe moderne vers une societe de loisirs, ils proposent chacun dans leur domaine, des activites tres va- riees, des stages, des sejours ou des clubsz tout a fait interessants. DOSSIER @ I Ces activites organisées touchent a peu pres tous Ies publics. Leur seul defaut est justement d’etre organisées et d’imposer a l’individu, pendant son temps libre, Ies memes contraintes que dans son travail. Or, Ies loisirs sont, par definition, des moments de liberte ou l‘homme moderne fait exactement ce qu’il veut, quand il veut. Faut- il alors refuser Ies loisirs organises, et preferer Ies passer dans la soli- tude et l’isolement Ies plus complets? Notes D'apres Problémes de toujours ‘ un violon d’lngres [égr] — activite exercee en dehors d’une profession; passe- temps favori 2 club [mo] Divisez le texte en parties. Relisez-Ies attentivement. i Reperez Ies elements clés qui expriment l’idée principale de chaque partie. * Faites par écrit le plan du texte: —- introduction, — developpement (plusieurs parties), — conclusion. Expliquez oralement Ies phrases suivantes: 1) Dans la societe de demain chacun pourra benefecier de loisirs plus nombreux. 2) lls se contentaient pour la plupart, de regarder passivement la television ou de lire distraitement une revue. 3) Ces activites organisées touchent a peu pres tous Ies publics. 4) Desormais, nous allons etre obliges d’organiser notre temps libre, sous peine de nous ennuyer a mourir apres notre journee de travail. 41
  • 42. F.) DOSSIER TESECRTESACTV “ - Bénéficier de qch 0 avoir droit a qch: bénécier de loisirs; Se contenter de qch 0 11OBOIlbCTBOB8TbCI se contenter de P90; ~ de faire qch 0 TOl1bKO numb: ll n’a rien dit et s'est contenté de sourire. Contrainte f 0 entrave f a la liberte d’action. lmposer qch a qn 0 prescrire, faire subir a qn: imposer ses conditions a tous. Occuper qch O prendre possession d’un lieu: occu- per un pays vaincu; <> remplir, couvrir une certaine étendue, d’espace ou de temps: occuper ses loisirs. Eire 0¢¢UPé 3 00h <> se consacrer (a un travail): étre oc- cupé a quelques activités. Organisme m 0 tout etre vivant; 0 ensemble m des services affectes a une tache, organisation f. des orga- nismes culturels. SOUS peine de 0 wrou H6, A Dine 0 presque pas, tres peu. AVEC Deine 0 difficilement. PTQVOQUQY Q"/QC" <> exciter qn: Un fauteur de troubles provoque Ies passants; O etre la cause de qch, causer, susciter qch: provoquer l'évolution de la so- ciété. Rédllife 06" 0 diminuer qch: réduire Ia vitesse. $6 fédllife <> diminuer: La provision d'eau se re- duisait de plus en plus. Refusef qch 0 ne pas accepter qch: refuser les loisirs organises; ~ <19 faire 00" 0 ne pas consentir a faire qch: refuser d’0béir. Observe: ls texts suivant et relevez le tour présentatlf. Ouel terme de la phrase est mls en relief? — Ecoutez, garcon... Qa fait cinq fois que je vous commande un bifteck! — Excusez-moi, monsieur, dit le garcon. Et, en se dirigeant, vers les cuisines, il lance: — Et cinq biftecks, cinq! 42
  • 43. DOSSIER 0 Les tours presentatifs II y e que, cell / ca felt que, will que (aor yxe xax) mettent en relief un complement clrconstanclel do temps qui marque la duree: A II y a longtemps que vous m’attendez? A Cela fait deux ans qu’on s'ecrit. A Voile dix jours que je suis ici. Observez le texte et relevez Ies mots restrlctifs: — Vos admiratrices sont la! dit-on au chanteur qui vient de re- gagner sa loge. — O.K. Faites-les entrer... Mais quatre par quatre seulement. — Impossible! — Et pourquoi? — Elles ne sont que trois! 0 Ne que, seulement (TOIIbKO) et ne pas que (H9 TOIIbKO) portent la restriction sur tous les termes (sauf le sujet et le com- plement attributif): - un predicat: A Ce n'est qu'une blague. A ll ne veut que t'expIiquer. A ll m'a seulement dit quand il rentre. - un complement d'obiet: A ll ne lit pas que des romans historiques. A ll ne parle que de toi. A Tu vois seulement une esquisse. - un complement circonstanciel: A Je ne lui ecrirai que demain. A Tu n'as dormi qu'une heure. A Tu le fais seulement pour rire. ll‘ Observe: et l retenez: Francois -> russe Bo cbpanuyecxou aauxe a6c'rpax'mue cymecrewremmue ynorpeonmorcsi so nu-ioxecnenuou qucne name, ‘ISM a pyccxom. oeromy ua pyccm ax nepeeomrr HMSHOM c rem xe anawenneu a eguncraeuuom ~w|cne. probleme nouveau va bientot epen coapemenuum wenoaexom poser a l'homme moderne: ecxope acraner noaaa npoonemaz ment va-t-il occuper ses xax euly ncnonssoaan caoe cea- doanoe apem (ceo ,aocyr)? 43
  • 44. (D DOSSIER ESACTVTESECRT Vous ates en colonie do vacances dans las Alpes, et vous écrivaz a vos parents en leur racontant comment vous passe: vos journéas. Pensez a toutas sortes da loisirs at do lieux (80 mots environ). Vous étes parti(e) an voyage organiaé (ou? quand? com- ment?). Vous écrivez une lettre a votre ami(a) dans laquelle vous critiquaz: — cette formule de voyage (70 mots environ); — l'organisation méme de votre voyage ( 70 mots environ). texte3/ Rose Lounom -s Lisez le texte en diagonals at répondaz par oral aux ques- tions suivantes: J'aimais étre grondée. Je crois avoir souvent fait des choses défendues expres‘ pour étre grondée. Oh! cela me faisait bien sur de la peine. La premiere fois, je crus en mourir. C'était au repas du soir. La maitresse me fit une observation sur ma tenue. J’étais tres fiére, et je pensai attenuer Ie mal que me faisait la réprimande en feignant de la prendre pour une plaisanterie: je souris, comme pour dire a la maitressezz <<Oui, c'est peu de chose, et vous étes trop bonne pour avoir voulu '1,“ me faire de la peine!» Cette femme était myope3. C'est peut-étre ce qui Pempécha de voir ce que signifiait mon sourire. Elle se jeta soudain sur moi, la figure bouleversée, me traita de petite insolente, et cria qu'elle ne me supporterait pas ces maniéres-Ia. J’avais douze ans alors, et ~ je sentis qu'elle était irritée contre moi comme elle aurait pu l'étre contre une femme de son age. Tout le refectoire avait fait silence. Elle m'env0ya au pi- quet‘ dans un coin, et j'y restai jusqu'a la n du repas, tremblant de la téte aux pieds. Toute Ia nuit je pleurai, buvant mes larmes avec ma levre contractee.
  • 45. DOSSIER - Quand je m'arrétais, je songeais a l‘injustice de Ia maitresse: je pres- sais ce souvenir de toutes mes forces, et des larmes, de nouveau, en sortaient. Je finis par pleurer expres, en songeant: -Demain mes pauvres yeux Iui feront pitié, et elle se repentira. Alors je Iui pardon- nerai tout, et je l'aimerai beaucoup.» ll me semblait l'aimer deja. Nous nous proménerions ensemble dans Ia cour. Elle serait ma grande amie... Mais elle ne se repentit pas, et je m’amusai, par la suite, a me moquer d'elle ouvertement. Un autre jour, j'avais fait par hasard une dictee si bonne que la maitresse de francais m'accusa de l'avoir copiee et ne voulut jamais croire mes dénegations. Je gotai longtemps mon chagrin. Je le ser- rais tout contre moi; il me tint compagnie pendant deux jours; et quand il se fut évapore, je fus triste d'avoir été consolée si vite. Pourtant, c'était une injustice inoubliable. Dans vingt ans, quelque part, je rencontrerais cette femme, et je Iui dirais: -=Vous savez, cette dictée? eh bien, je ne l’avais pas copiée.» Mais ces vingt années qui me serviraient de témoins irrécusables, je les sentais au-dessus de moi comme une énorme chaine de montagnes, toute noire et horri- ble, dans un pays inconnu. Valery Larbaud, Fermina Marquez Notes ‘emp|s[el<sprz] 'Jeeowls,eeuInepou'diellemIheese...=Jesourls.oommesljevoulals dlreelemaftresse... "rmmlmlvnl ‘envuyer(mett|e)e|plquet—noc1aemesyron(wxom>noenaxasanne) rmms nml:-1 le tome * En comblen de parties pent-on dlvlser le texte? Rellsez-les attentlvement. 2. Relevez par ecrlt les elements cles dans cheque partle. 3 Donne: un tltre a cheque pertle. 4. Repondez oralement aux questions sulvantes: 1) Pourquoi Rose Lourdin faisait-elle expres des choses defen- dues? 2) Qu'est-ce qui a provoqué l'irritation de sa maitresse? 3) Comment Rose a-t-elle réagi d'abord a Ia reprimande, puis a l'acces de colere de sa maitresse? 4) Dans quel but Rose se forcait a pleurer? 5) Comment ses rapports avec sa maitresse devaient-ils évoluer a son avis? 6) Que considérait-elle comme une injustice inoubliable? 7) Si Rose rencontrait cette femme dans 20 ans, que Iui dirait-elle? 45
  • 46. ACTVTESECRTE (1) DOSSIER (D serviraient de témoins irrecusables.» Accuser qn de qch 0 signaler ou presenter qn comme coupable: accuser d’un crime sans preuves; ~ d’avoir fait qch 0 accuser d’avoir triché. Atténuer qch 0 diminuer, adoucir: attenuer un mal. Contracter qch O raidir, tendre: contracter Ies muscles. Dénégation f 0 contestation f, dementi m: Malgré ses denégations, on I'a cru coupable. S'evaporer <> se transformer en vapeur: La brume s'evapore a Ia chaleur du soleil. 0 disparaitre: Mon chagrin s'est eva- pore. Feindre qch 0 donner pour réel (un sentiment qu’on n'a pas): feindre Ia joie. ~ de faire qch 0 faire semblant de: II feignait de ne rien comprendre. lrrécusable 0 qu’on ne peut contester, mettre en doute: un témoin irrecusable. $8 moqllef de Q"/Q0" 0 rire de qn/qch: Tu te moques de moi? Par la suite 0 apres cela, ensuite. Pfendfe 00"/Q" DOW <> croire qu'une personne, une chose <1"/Q6" est autre, confondre: Pour qui me prenez-vous? $9 fepemif de QC" 0 regretter qch: se repentir d'une faute; ~ d'aV0il' faii QC" 0 se repentir d’avoir commis une faute. Répfimande f 0 observation f, reproche m. Servir de qn/qch 0 etre utilise comme, tenir lieu de: servir de témoin a qn. - Traiter qn de 0 qualifier qn d’un mot péjoratif: Elle m'a traitée de petite insolente. Obeervez le texte et relevez le mot mle en relief: — Et d'abord, dit un brave garcon, moi, ie ne suis pas supersti- tieux, parce que ca me porterait malheur! La mise en relief du theme se fait a l'aide: de la segmentation: A Elie ne prendra pas part au concert. Lui, il y participera. Commentez per ecrlt la phrase: ~... ces vingt annees me
  • 47. DOSSIER - des mots dits -=isolants-: A Marie part ieudi. Quant at Use, elle prend l'avion dimanche. o Ces deux procedes font ressortir un theme en I’opposant au theme de la phrase precedente. 0 Le terme mis en relief est detache du reste de la phrase par une pause (une virgule). II peut etre segmente a gauche ou a droite. Dans les deux cas, il est repris par un pronom personnel ou de- monstratif: Cette poesie, Jean Ia recitera. A Jean recitera cette poésie. I Jean Ia recitera, cette poesie. A Vouloir, c'est pouvoir. o On met en relief au moyen de la segmentation: - un sujet: A Toi, tu es contre? A Ne rien faire. c'est ennuyeux. - un complement d'objet direct ou indirect: A J'ai vu Gustave. -> Gustave, je I’ai vu. A Elle a de l'ambition. -> De I'ambition, elle en a! A J'ai beaucoup d'ennuis. -> Des ennuis, j‘en ai beaucoup! - un complement d’objet indirect: A Rose n'a rien explique a la maitresse. -> La maitresse, Rose ne Iui a rien explique. A Tu as deja parle de ces problemes. -> Tu en as deja parle, de ces problemes. A ll ne pense pas au test. -> Le test, il n'y pense pas. - un complement circonstanciel de lieu: A On va en Espagne. -> L'Espagne, on y va! A ll est revenu du Japon. -> ll en est revenu, du Japon. NB! La preposition est omis devant le terme segmente a gauche. o Les isolants quant Q, on co qul conceme, pour (qro xacaer- csr -110 no ...) servent a marquer une transition d'un theme a un autre en les opposant: A — Vous partez ou restez? — Pour ma part, je n'ai pas encore pris une decision. 0 A propos do (no noaony) exprime une transition brusque d'un theme a un autre: A — J'en parlerai a Monique? — Certainement. A propos de Remi, il le sait? 47
  • 48. Q) DOSSIER TEACTVTESECR 4- 3? '5 7 - ,| Ii 2 A _ .1 U)‘ 4 N Obsorvoz ot retonoz: Franqals -> russo pu nepeoone CBFMGHTMDOBGHHOFO npennoxermn Ha pyccm noun Moxno MCI‘lOIIb3OB3Tb '-IGCTVILLY xe, COIO3 a. Je ne lui télephonais pas. Lui, il $1 emy no aaoimna. On xe saoimn m‘appelais chaque jour. Ml-I8 xaxmu nous. / A on aeoimn MH6 xaxmu none. Mncbmmmauue oooporu, aaommue rnaronami cyxneuvm M pew croire, penser, dire, afrmor n p,p., vacro nepooopmcsu Vl3bCHMT8IlbHbIM npngaroqnum rlpelloxtenvieul. Je crois avoir souvent fait dos 9| nymaio, wro panbwe n vacro Ae- choses défendues expros pour nana ro, wro H6IIb3, CI‘l6LlM8IlbHO, etre grondee. -rroou M6!-l pyrann. L Traduisoz par oral: a) 1. Vous savez, cette dictée? eh bien, je ne l'avais pas copiée. 2. Ma sceur aime le jazz, moi, je préfere le rock. b) 1. La premiere fois, je crus en mourir. 2. J‘étais tres fiere, et je pensais atténuer le mal. 3. ll me semblait l'aimer déja. " ~ an nu;- » '* _“-.- "*7 .‘:~‘*~ .1-;is-Tm I'll“. -ids-~‘:'.-'¢zi§ ---R43; 92:43’ 1‘-K-4'» '1-l="al.»@§‘ A11‘: --' -‘$3.1.’ Vous otos la maitrosse do Rose.Vous tonez un joumal lntime on‘: vous docrivoz: 1. Comment Rose a réagi 3 votre observation sur sa tenue ( 120 mots environ). 2. Comment et pourquoi vous avez accusé Rose do tricherie (120 mots environ). Vous étos uno Rose Lourdln ero ot soulo. Votro joumal In- timo est votro soul condent. Vous lui conez co quo vous avoz vocu a l’ocolo au]ourd’hul (120 mots environ). .1. Lo révo do Rose s'ost roallso: vlngt ans apros ollo a roncon- tro sa maitrosso. Revenue choz ello, Roso docrit sa conver- sation avoc olle a propos do cotto dlctoo ( 150 mots environ). 48
  • 49. DOSSIER 1 texte 4/ VIVRE A PARIS Lise: la texte en diagonals at répondez par oral aux ques- tions suivantes: Heureux habitants du Bas-Rhin et des autres départements francais, chacune de nos contrées posséde ses charmes et ses avan- tages. Les unes jouissent d'un climat adouci par la proximité‘ de la mer; les autres abritent des foréts touffues. lci l'herbe des paturages ver- doie, la les terrils poudroientz. Plus loin le chomage s'accroTt. Ailleurs, passe le 15 septembre, il n'y a plus d'habitants de moins de soixante ans. A Paris, les indigenes ont un étrange privilege, celui d'une saison supplémentaire, d’une cinquieme saison. Tres courte. A peine une se- maine. Et encore, elle va en s’estompant3. Le lundi, elle est a son 4 I apogee , puis elle decline jusqu au dimanche soir, oi: elle meurt. On ne la reconnait ni au climat, ni a la lumiere, ni a la longueur du jour, mais a quelques dizaines de petits signes insolites. Par exemple, si vous étes pieton et que vous n'ayez pas fini de traverser lorsque le feu passe au vert, les automobilistes n‘enfoncent pas leur accélérateur juste quand vous passez devant eux. Si vous arrivez en courant a la station d’autobus au moment 00 celui-ci va démarrer, le chauffeur arrétes et vous attend. I
  • 50. ACTVTESECRTES (1) DOSSIER Si vous marchez au bord d'un trottoir et qu'il ait plu, les voitures evitent de ruiner vos chaussures en roulant a toute vitesse dans le caniveau°. Plus étonnant encore, si, vers 5 heures de l'apres-midi, vous voulez vous rendre en taxi de la place Gambetta a la place des Ternes7. le chauffeur ne vous répond pas: -<Oh non! ll est mal, lui°. J'vais pas la a c't' heure-lag. ll a qu'a prendre le metro‘°.» Et, si vous le lui demandez avec des precautions, il pourra meme éteindre ou du moins baisser le son de la radio sur Iaquelle il est tou- jours branché. Si vous vous approchez d'un Parisien, dans la rue, pour lui de- mander un renseignement, il vous montrera les dents, comme d'habi- tude, mais, cette fois, dans un sourire. Cette cinquieme saison vient toujours iuste apres les grandes va- cances. Protez-en. Bientbt, les effets des migrations s'estomperont, et la vie reprendra ses droits. Les ~T'avance, eh, patate"» retentiront de la plaine Monceau au faubourg Saint-Antoine. lls se telescoperont avec les -=Vous voyez pas que j'travaille», les -Qa m’étonne pas, c'est une bonne femme'2» et les ~J'suis pas un bureau de renseignement». Les Parisiens seront alors retournes a la civilisation, mot qui vient du latin civitas“, qui signie ~=la ville». Je vous souhaite le bonjour! Ph. Meyer. Heureux habitants d'Aveyron et des autres depanements fran¢;ais NOIO8 'pmximlM[prakslmite] ’loIl'h0|bed00plhna900vudoh,llbaturIs[tenl]pm|dmhnt—expressbns lmltees du oonte do Ch.Perrault Barbe-bleue ° ole va on vammpant - en diminuant ‘laonapo960—asonmaximum “ lo chaulleur unite - le chauffeur arrete l'autobus 'l0eanlveau—- aonocrounu xeno 'd0Iapl0c00amb0tailaplae0d0eT0m00—plaoessitu6esl'uneaunord- est de Paris, l'autIe au nord-ouest GIIUORI, I-I00 (1838-1882), pIBmi9f ministre OI mlnlstre (I68 8778188 GUUIQGIBS deanceen 1881-1882 'll0ctmal,lul=t'esmal.tol(tran¢;aispar1é)=c;anevapas! ;l':ahpaalllc't'heun-ll.-J'vaispas=]enevaispas;c't'=oette(1ranqais ) '° ll a qu'l prendre lo mbtm. = il n'a que... (franqais parle) “ 'l"avane0, oh, patch. — Eaxa. Aypax (Oecmnows). "¢am'6tolm0pa0,c'estm0bomefonu|0.—Hmemc1pauuom.B0Ab6a6a aapyneu. "elvltaelslvitasl
  • 51. DOSSIER En combien do parties pout-on divisor le texts? Relisez-lea attentlvement. Reievez par ecrlt lea elements cles dens cheque partie. Faltes par ecrlt ie plan du texts. Reqroupez, si necessalre, certain: paraqraphes: — introduction, - developpement (plusieurs parties), — conclusion. Repondez oralemont aux questions suivantes: 1) Quels sont les charmes et les avantaqes des départements francais selon l'auteur? 2) Quand commence -la cinquieme saison-? Quelle est sa durée? 3) Durant cette -=saison- quel est le comportement des automo- bilistes, des chauffeurs d'autobus et de taxi, des Parisiens? 4) Comment se manifeste le retour des Parisiens a la civilisation? I - .. .2. .1". Abriter qch 0 comporter: Ce musee abrite de su- perbes collections. Accroitre qch <> rendre plus grand, plus important, aug- menter: accrolire ses biens, sa pro- duction. S'accro?tre 0 augmenter: Mon amitié pour Iui s'est accrue. - Brancher qch 0 mettre en oommunicaon (avec le re- seau): brancher Ia Iampe (sur Ia prise). Etre branche sur la 0 écouter la radio. radio Décliner <> baisser, diminuer: Le jour commence 8 décliner. Eteindre 0 couper: éteindre Ia radio. 0 faire cesser d'éclairer: éteindre Ia lu- miere. Eviter de faire qch 0 faire en sorte de ne pas...: Evitez de Iui en parler. ~ qch 0 faire en sorte de ne pas rencontrer: eviter un choc. lnsolite <> qui étonne par son caractere bizarre; etrange, inhabituel: une apparence in- solite. J00" <19 Q0" 0 posséder, avoir: jouir d’un bon climat. Pmier d9 qch 0 tirer avantage de qch: proter de I'oc- casion. 51
  • 52. EsEcnTE Q) oossusn ACTVT (D I Proximite f O ce qui est a peu de distance de qch: Ia proximite de Ia mer. Ruiner qch 0 abi‘rner: ruiner ses chaussures. Telescoper 0 rentrer dans, enfoncer par un choc violent: Le train a telescope Ia voiture au passage a niveau. Se telescoper <> ici echanger des propos choquants. Observe: deux textes at relevez lss phrases s subordonnee introdulto par si. Compare:-les (la valeur des subordonnees, les formes verbales dans les deux parties do la phrase): a) Un Iibraire de province est en train de conseiller un client: — Si vous aimez les livres d'aventures, je vous propose -Les derniers iours de Pompei»... — Oui, mais de quoi est-il mort? b) — Je suis venu pour telegraphier, explique le client. — Voici une formule, ecrivez votre telegramme, dit l'employe. — Vous étes bon, vous! Si je savais ecrire, je ne telegraphierais pas, j’enverrais une lettre. v SI peut avoir une valeur de temps ou de cause; dans la subor- donnee et la principale, on emploie l'indicatif. o Si = quand, chaque fois que; alors on emploie: - Si + present -> present (dans la principale) A Si le conducteur voit ce panneau, il ralentit. - Si + imparfait -> imparfait (dans la principale) A Si le conducteur voyait ce panneau, il ralentissait. Q Si = puisque, on emploie: - Si + passe compose -> present / futur (dans la principale) A S’il l'a dit, c'est vrai. A S'il l'a promis, il tiendra sa parole. La valeur principale de sl est celle de condition. La condition peut etre reelle ou hypothetique. La condition reelle peut se localiser: - au present ou au futur: Si + present -> futur simple (futur immediat, imperatif) (dans Ia principale): A S'il voit ce panneau, il ralentira.
  • 53. DOSSIER 1 A Si tu le vois, ralentis! ¢ La condition hypothétique peut se localiser: - au present ou au futur: A Si je le vois, je vais ralentir. I I Si + imparfait —> conditionnel présent (dans Ia principale) l A Si je savais écrire, j‘enverrais une lettre. A Si elle se sentait mieux, demain elle pourrait aller avec nous. -au passe: I I Si + plus-que-parfait -> conditionnel passe (dans Ia principale) 1 A S'il avait pris Ia parole a la séance d'hier, les députés auraient protesté. NB! Quand il y a deux subordonnées, on remplace la deuxiéme con- jonction si par que, qui demande le s u bio n ct if Observe: l'emploi des formes verbales dans lea phrases avec si et identifiez ea valeur: 1) Si vous étes piéton et que vous n'ayez pas fini de traverser (= si vous n’avez pas fini de traverser), les automobilistes n'en- foncent pas leur accélérateur. 2) Si vous marchez au bord d'un trottoir et qu'il ait plu (= s’iI a plu), les voitures évitent de ruiner vos chaussures en roulant a toute vitesse dans le caniveau. Observe: et retenez: Franeals -> moss YK838T8J'lbHO6 MGOTOHMGHMQ oelui (-ci) aauemaer cymecrawrenbnoe. I'lpn nepeaone: — celui uioxer OI'IYCK8TbC; — celui-ci samenaercn l'lOBTOp9Hl-IHM cymecremenbnuu nnu MGCTO IIIMGHIMIMH TOT, OH. A Paris, les indigenes ont un 1. Y napmxan eon ON-I0 ueo6u~i- étrange privilege, celui d'une H06 npeumymecrao —- nmoe cinquieme season. epemi ropa. Vous arrivez a Ia station d'auto- 2. Bu npnxomnre H8 ocranoaxy bus au moment oi‘: celui-ci va aarodyca, xorna aaro6yc / ror démarner. (on) OT‘b93)K80T. 53
  • 54. senTESQESACTVT | DOSSIER Tradulsaz par oral: 1. Vous n’avez qu'un seul choix, celui de nous attendre. 2. Tu vois ce taxi, celui qui s'arréte? 3. Je n’ai qu'un probleme, celui de les trouver le plus vite possi- ble. Vous Gtes A Paris pour la promlére fols, vous écrivez une let- tre A vos parents. Relovoz un (ou plusleun) él6mont(s) du texts cl-deans A partlr duquel (desquels) vous comtrulrez votro document (100 mots environ). Au|ourd‘hul vous vous Otos pmmonqe) dans Paris, dans un quartior qua vous no connalsslez pas. Vous avoz demandé votre chemln at l'on vous a répondu: aJo no suls pas un bu- reau do ronselqnementm La solr mbme, vous écrlvez Q votre aml(a) pour lul falro part do votro étonnement ( 100 mots en- viron). 54
  • 55. - C'est un dialogue en situation ou chaque participant ioue un role qui lui est attribue par la consigne. - Cela veut dire qu’il taut savoir: - trouver un comportement verbal adequat au role attribue; ~ poser les bonnes questions et reagir a l'imprevu repre- sente par l'autre participant; ~ prevoir les reactions eventuelles du partenaire en fonction d'une situation donnee. 1. Ancrez le sujet dans une situation en exploitant les mots cles. 2. Preparez quelques phrases-types en fonction de la situation et du role a jouer. 3. Essayez de prévoir quelques reactions possibles du partenaire. 4. Preparez la premiere replique. Attention! Pour faire votre dialogue vous enchainerez vos repliques a l’aide des mots suivants: =1 Aceoptation Aecoptatlon partlolle bien oui oui naturellement naturellement volontiers volontiers avec plaisir avec plaisir ben + certainement certainement + mais sans aucun doute d'accord si tu veux oui, sans doute OUI, been s0r oui, peut etre d'accord pourquoi pas mais je ne sais pas Qs $3 I '1. 9|
  • 56. @ nossien M ACTvresoimes A» s‘ y -’._<,., ~ ..-~11 _':‘» -|-n&-h&— Retus Retus partial non non je ne peux pas en- re ne veux pas en principe non oore _te dire 1e ne peux pas 1e vans reflechir il n'en est pas c‘est improbable je ne sais pas encore mais + question c.est impossime + mais je ne sais pas pour le en aucun cas moment c‘est impossible c‘est peu probable je ne peux pas te ' . . ' l"cest_hors de le ne sals pas oire pour_ instant question 1e vals vo|r certainement pas je ne suis pas stir peut-etre mais ecoute donc ecoute eh bien (eh ben) c‘est vrai eh bien (eh ben) alors ga c‘est vrai mais alors ben mais enfin (a vous de completer la Iiste en tout cas en ecoutant les enregistrements) Sujet: Vous étes vendeur(-euse) dans une boutique de sou- venirs. Un touriste veut acheter un article typiquement russe. - lmaginez le dialogue. Suivez le plan de preparation propose. ; 1. Mots cles: boutique de souvenirs, articles typiquement russes. lmaginez quels articles vous avez dans la boutique. Essayez de les ‘ caracteriser. Une matriochka: - taille (grande / petite / moyenne); - couleur (rouge, or, multicolore...); | - nombre de poupees (de pieces); - faite, peinte a la main (produit artisanal). | Un chale: en soie, en laine, en nylon... avec des franges, sans franges. Un plateau: I - en bois, en metal, en cuivre...; - peint; - forme (oval, rond, rectangulaire...) - matiere (en bois); -
  • 57. I 3?‘. g Kg-1:—,,f~;. s‘ G... ; » .»~ . . .4 _ .' ,1 ; -, ~ ' ’ .,» ' ._ _ ~. _- - 1 ; ‘ - . _.;- . I » -. - 7 . ‘ Une boite: - en bois, en metal, en pierre semi-précieuse; - forme (ronde, carrée, rectangulaire); - couleur (verte, rouge, etc.). V Un service en terre cuite: une cruche, des verres, des tasses, etc. Une gurine en terre cuite... 2. Jeu de roles: vendeur / touriste. Trouvez les actes de parole appropries. — Bonjour, Monsieur (Madame), vous désirez? — Vous avez une idee precise? — J’ai de belles matriochkas, c'est tres russe. — Celle-la come... — Non, Monsieur, uniquement de cette couleur. — Celle-la est plus chere parce qu’elIe a plus de poupées. — J'en ai encore une dans les bleues. - Je vous fais un paquet cadeau? — Merci. Monsieur, au revoir. Bonne joumée. — Bonjour, Mademoiselle (Monsieur). Je voudrais acheter un sou- venir typiquement russe. Qu'est-ce que vous me conseillez? — Combien ca come? — Vous en avez une plus grande? — Non, dans les memes couleurs. — Elle a combien de poupées? — Je voudrais aussi quelque chose pour mes enfants. — C'est fait a la main? — Vous me faites un paquet cadeau? — Au revoir, Mademoiselle. 3. Varlantes do refus, d’évltement, d'h6sltatlon, etc. Trouvez les actes de parole appropriés. — Ecoutez, Monsieur, je regrette, mais ie n’en ai pas. — Mais oui, j'en ai une moins chere mais elle n'a que trois pieces. — Un paquet cadeau? Non, Monsieur. Mais je peux vous propo- ser ce sac en plastique. Oui, c'est tout ce que j'ai. — Non, Monsieur, je ne peux pas vous renseigner la-dessus. — Mais non, ce n'est pas vraiment ce que je cherche. -— Vous étes s0r que c'est de l'artisanat? “Q
  • 58. I§§§~:"‘l-3 “.-T‘ ~ le dialogue en classe. - Lisez attentivement les répliques du parole qui leur correspondent. - Jouez le dialogue. — Vous pouvez me proposer autre chose? — Oh, je trouve que c'est trop cher. Suletz Vous entrez dans un grand magasln pour acheter un cadeau d'annIvorsalre pour vote mere ou volre pere. Vous vous adressez a une vendeuse an qu'eI|e guide votre cholx. - Choisissez un role et préparez-vous selon le plan conseille. Jouez r > Sujetz Vous avez prete une cassette video a Nicolas, votre am! d’6co|e. II I'a perdue. Votre pere veut la regarder mais no Ia ‘ retrouve pas. Vous Iul elmllquez pourquol. l pere. Observez les actes de - - Reconstituez les repliques qui manquent en vous aidant des re- r pliques du pere ainsi que des actes de parole appropries. ] | .2 Repllques — Ecoute, 00 est la cassette du film -Titanic»? Je veux le volr mais ie ne le . trouve pas. Actes de parole 1 B s'informer/oonstater un fait ‘ g. i .."'}“"'*! Informer, en exprlmant son regret - — C'est qui Nicolas? s'informer — Je t’ai cent fois dit de ne pas preter les choses qui ne t’appartiennent pas. donner une Information } (ecole, annee d'etudes) .- faire un reproche rapporter pour demain soir. — Bon, d’accord. Mais je te demande de accepter Ia justification/ de- se justler en pretextant fl queleperelhdélavu ‘- mander de rapporter Ie film trouver une excuse pour ne pas Ie falre < - '3: '~r-'. "'"'<- — ‘J -*1-1-/,;j>‘ n -_!- 4- .-
  • 59. ,rZ“ I‘<47 1» -4 1; »‘, - ~ _. :~j';{§' t — Tant pis, tu lui expliqueras que la cas- rejeter I’excuse/ conseiIler/ sette n'est pas a toi, que j’en ai besoin. faire conance Tu trouveras ce qu’il taut lui dire, je te fais confiance. — exprimer son regret at son manque do courage pour dire la veme — Mais quoi, parle. ordonner en encourageant — expllquer que Nicolas a perdu la cassette — Ah zut alors! Comment ca se fait? exprimer son mecontente- ment/demander de l'infor- mation — donner une explication detaillee — C'est pas de chance. Pour une fois réagir A I'expIication/expri- 5;... que j'ai un peu de temps pour me dé- mer son regret ,& ~~ * 1. <<tendre... on me perd ma cassette. — reconfirmer son regret/ faire une proposition — A quoi il ressemble, ce film? Tu l’as demander de I'information déja vu? — donner une reponse negative / informer sur l'echange avec Nicolas/ Nicolas qui a aimé ce lm -Ah bon? D’accord, alors je vais voir ce accepter Ia proposition/ ex- ; Belmondo. Mais je veux absolument primer sa volonté de ré-3 récupérer mon -='l"|tanic», compris? cupérer Ia cassette — assurer ie pere/conrmer Ia bonne volonte de Nicolas '> ». ,. ¢ 4 5'61._. W‘ / 5_>.,a -. 3. . )5-__§,,¢,, »~ A. ‘L *-y»*x f‘. v I~4§ ,- --_, ';. l',4 ‘in- " ~ l . .¢""”§=z ».,.4-- ~ » 7 ‘ 7. rapporter la parole de '_ _ F:,' ‘,. . x’ M~
  • 60. @ oosanen VTESOHALESACT i"'I‘v;’_d __ ,,,’ 1 n!’ 3" '1,. K i;é'~,_“ , 11: r F; ‘ . 11‘ ,~ — Rapidement, c'est dans combien de demander une précision temps? — donner une lnformatlon préclse sur les délais /de- mander une conrmation —— J'aurais préféré ce soir, tu sais. faire un reproche - exprlmer un souhalt/ex- primer un espolr qua Belmondo consolera le pore do ~Titanic» ,- Quelles questions fallait-il se poser pour preparer ce dialogue? Sujet: Echange appartement 150 m2 dans villa a Aix contre villa trois personnes pres de l’Atlantique pour deux ou trois semaines. Entre le 15.07 et le 31.08. Tel: 04.42.07.44.31. I - Usez attentivement les répliques de celui qui a lu cette annonce. I Observez les actes de parole qui leur correspondent. - Reconstituez les répliques qui manquent en vous aidant des re- pliques de celui qui a lu cette annonce ainsi que des actes de pa- role appropriés. - Jouez le dialogue. Repllques Actos do parole — répondra a l'appal me- phonlque — Bonsoir, je vous appelle au sujet de saluer/expliquer son coup votre annonce. de l -— saluor/s'lnfonner
  • 61. V I 3;: . . DOSSIER ndee Nous avons une belle petite - J’habite a St-Jean-de-Monts, en ie . ' _ naison de 4 pieces avec un jardin. Cela rmation _ ous intéresse? donner une information dé- taillée/demander une con- marquer son Inter6t/de- mander de sltuer Ia mal- son par rapport 9 Ia mer - Non, pas du tout, a 10 min environ. donner une information pre- cise demander des précislons supplémentalres ene dnrectement a la mer Et votre ap rtement, il est situé ou? - A pied: il y a un petit chemin qui n ' . - I3 donner des précisions/de- mander de situer I’apparte- ment donner une information precise en sltuant I’ap- partement x pour le festival d’Art Lynque nous mmes des passionnés dopéra et mme nous n'avons pas de voiture, us cherchons quelque chose de cen- - Ah, c'est parfait, nous voulons aller a u . . o ' ' , =0 no ral. marquer son intérét/expIi- quer Ies pourquoi partager Ia satisfactlon/ s'informer — Oui, je vous l'ai dit, un grand jardin. ii vous avez des enfants, c'est ideal! confirmer/préciser/faire une hypothese conrmer / préciser Ie nombre et l’8ge des en- fants / s’informer un immense salon salle a manger qui ne sur le jardin... Vous pourrez vous uper du jardin, cela ne vous dérange 0 - Deux chambres, deux belles chambres. . . bn . . loc donner une information pre- cise/faire une proposition > 74¢ 61
  • 62. $5‘"' h ~ ‘f TI‘ 5 — acceptor Ia proposItIon/ avertlr/demander Pavia — Un chien?! Ecoutez... cela depend... exprimer I'inquiétude c'est un gros chien? — conrmer/assuror do so gentlllesse — Oui, bon. Mais je ne sais pas si c'est exprimer Ie doute/expliquer possible... nous avons de tres beaux le pourquoi/informer / pro- tapis. Je vais en parler a ma femme. Je mettre de rappeler vous rappellerai. - acceptor/demander — Monsieur Perin. Bonsoir et a bientot donner son nom/saluer donc. — saluor/naconnner son ln- L MM! - Quelles questions fallait-il se poser pour preparer ce dialogue? Capaclté a communiquer: comprehension de la consigne /2 adéquation des actes de parole /5 capacité a maintenir l’échange /5 habilite a repondre aux sollicitations du partenaire /5 spontanéité et originalité de l'expression /3 /20 Correction llngulstlque: vocabulaire précis et exact /8 correction morpho-syntaxique /6 correction prosodique et phonétique /6 Total * i - e _?._i -_:$.;___~.__ _.__._ __'A~‘ »~
  • 63.
  • 64. --2?" l Vl l }. l l ii @ DOSSIER ACTVTESOHALES QA titre d'exemple, ecoutez l'enregistrement du dialogue simule sur le sujet: Vous partez en voyage par le train. Vous relolgnez la place que vous avez reservee, elle est occupee. Vous tentez d'eclaircIr la situation avec l'autre voyageur. Repondez aux questions suivantes: Caracterisez les personnages que jouent Marion et Thomas. Oil est-ce qu'ils se rencontrent? Est-ce qu'ils arrivent a régler le malentendu? Qui va le régler? Ouel sera le resultat? Que veut dire dans la realite francaise une place reservée? Ecoutez le dialogue de nouveau et relevez: la situation; les comportements essentiels des personnages; les actes de parole employes; les enchainements de replique. Faites un scenario de ce dialogue. Preparez un dialogue simulé sur le meme suiet. Comparez votre situation et les comportements que vous avez rea- lises avec ceux de l’enregistrement. Enregistrez le dialogue simule sur bande magnetique. En ecoutant votre production, faites un exercice d'auto-evaluation. Mettez les notes dans la grille d‘evaluation a la page 62. lmaginez des variantes au dialogue dans les conditions sui- vantes: Le voyageur qui a pris la place de Marion lui montre sa reserva- tion (resa) ou il a la meme place, le meme numero de train et la meme date. C‘est donc la faute de la SNCF. Le voyageur qui a pris la place de Marion lui montre sa reserva- tion ou il a la meme place, le meme numero de train, mais une autre date. C’est donc la faute du voyageur. Ce dernier s‘excuse et libere la place. Le voyageur qui a pris la place de Marion lui demande de mon- trer sa reservation apres quoi il lui libere sa place et il s'excuse.
  • 65. - ou est-ce qu’ils se rencontrent? ?i ..-‘(Q; j, DOQDIER f1.=v Le voyageur qui a pris la place de Marion lui demande de mon- 5 ' trer sa reservation et il constate que Marion s‘est trompée de date: n sa reservation est valable pour le train de demain. Marion fait ses excuses. Le contrbleur arrive. lmaginez la suite: au dialogue enregistre; a la situation ou les deux voyageurs ont des reservations faites pour la meme place, le meme numero de train et la meme date. Des variantes possibles: il y a des places libres / il n'y a pas de place libres / les voyageurs assis ont reserve / il y a ceux qui n'ont pas reserve. Vous etes Marion / Thomas: Un/une ami(e) vient vous chercher a la gare. Vous lui racontez l'histoire qui vous est arrivee. Decrivez le comportement du voyageur, du controleur, dites votre impression. Un/une ami(e) vient vous chercher a la gare. ll connait parfaite- ment le voyageur avec lequel vous vous etes dispute dans le train. ll vous presente l'un a l'autre. Vous lui racontez ce qui vous est arrive. Vous ecrivez a vos parents, vous leur dites que vous etes bien ar- rive(e) et vous leur racontez l‘incident du train ( 100 mots). A STRUCTURE A titre d'exemple, ecoutez Penregistrement du dialogue simulé sur le suletz lllousarrlvezaleroportolaayetvosl ‘*'“bagagesnevousaontpaanmle.Vous »' vous adnssez au bureau do reclama- tlon, voua expllquez votre situation at decrlvazvoabaqaqea. Repondez aux questions suivantes: Caracterisez les personnages que jouent Marion et Thomas. Que veut Thomas en s'adressant au bureau de reclamation? Comment reagit l'employee? Ecoutez le dialogue de nouveau et relevez: la situation; les comportements essentiels des personnages; les actes de parole employes; les enchainements de replique. m" 11-"__ _ _ _ ,4-3' .__-,__._ B ‘m
  • 66. Faites un scenario de ce dialogue. Prepare: un dialogue simule sur le meme sujet. Comparez votre situation et les comportements que vous avez rea- lisés avec ceux de l'enregistrement. Enregistrez le dialogue simulé sur bande magnétique. En écoutant votre production, faites un exercice d’auto-évaluation. Mettez les notes dans la grille d'évaluation a la page 62. lmaginez une suite du dialogue dans les conditions suivantes: L'employée et le voyageur se rendent dans la salle des bagages et retrouvent immédiatement la valise. lls ne retrouvent pas la valise du voyageur. L'employée lui promet de faire tout le nécessaire pour qu‘il puisse la récupérer. Elle prend ses coordonnées. Deux jours aprés le voyageur recoit un coup de téléphone de l’aéroport. Sa valise est retrouvée: un voyageur l'a prise au lieu de la sienne. Vous étes Marion / Thomas: vous racontez l’histoire qui vous est arrivee a vos amis. Vous étes Thomas. Vous écrivez a vos parents, vous leur dites que vous étes bien arrive et vous leur racontez l'inci- dent de Paeroport ( 100 mots). SA STRUCTU ' A titre d'exemple, éooutez Penregistrement du dialogue simulé sur le suietz Vous etos on vacanoes en France. Un journaliste qui effectue un reportage vous demande des renselgnements sur la Russle. Repondez aux questions suivantes: Caractérisez les personnages que jouent Marion et Thomas. on est-ce qu’ils se rencontrent? A quelle occasion? - De quoi parlent-ils? Est-ce que. selon vous, Thomas a bien compris la Russie? ',~. 4! ‘.- La, vb - 1. ' v iv 5 is *3
  • 67.
  • 68. ,< ' - De quoi parlent-ils? @ oossren > ACTvTES , V _ -» A quelle occasion? -4, . 3?‘; ,_ ~"- Ecoutez les extraits de nouveau et relevez: N ': 1‘ . . -‘¢-_<;‘f__.;; - la situation; Repondez aux questions suivantes: - Caracterisez les personnages que jouent Marion et Thomas. - O0 est-ce qu'ils se rencontrent? CTURE A titre d'exemple, ecoutez trois extraits du dialogue simule sur le sujet: Vous etes invite(e) a un repas de fete. Votre voisln de table engage la con- versation avec vous. Vous liez con- naissance, vous lul demandez ce qu’il falt dans Ia vie, quels sont ses gots, ses loisirs, etc. ='*-*5 - les comportements essentiels des personnages; - les actes de parole employes; - les enchainements de replique. Faites un scenario de ce dialogue. lmprovisez les etapes du l dialogue qui manquent. Utilisez toute l'information sur Marion ~ -1| at Thomas que vous avez apprise dans Ieurs exposes et dia- logues simules precedents. Prepare: un dialogue simule sur le meme sujet. - Comparez votre situation et les comportements que vous avez rea- lises avec ceux de Penregistrement. - Enregistrez le dialogue simule sur bande magnetique. ~ ~.~:-"-it - En ecoutant votre production, faites un exercice d'auto-evaluation. 1. 1 . ~. ~ -_ kl. 1‘ Ev‘: lmaginez des variantes au dialogue en changeant Page des participants, leurs occupations, l’endroit de leur rencontre. . ‘*4, ‘ Vous etes Marion: - Parlez de votre rencontre avec Thomas a un/une ami(e). Décrivez- le, dites votre impression. - Mettez les notes dans la grille d’évaluation a la page 62. ._. ‘ i ‘.=.~. ><i4=$1 " P3 .» ,-‘ye. .-:~.-*.-‘._ . - ..‘¢.... _. 9., ;;___‘_‘.A_-. , Q? — lei‘: ' I ~ '— — , _ ; “Q ~ :'~.::’s";$.g *- 1 .~ -lg‘ *1. s ' " “$‘.7' ~ "3' ." _' " 11 ‘M '1“ 1 - w‘ ,,;1 = ‘av! ~ “ '~ 1 - c
  • 69. 7 ~ r .~.44”. _ . I l y‘ jg. ~. ._ ,3‘ .,~ , . r ‘, oosilnn_ .. . ,. . - Faites un dialogue avec un/une ami(e) qui le connait bien. Posez- lui des questions sur Thomas. Vous voulez en savoir plus. Vous evitez de dire l’impression qu'il a faite sur vous. - Vous telephonez aux gens chez qui vous avez rencontre Thomas pour les inviter a une fete que vous organisez. Vous leur deman- dez des nouvelles de Thomas. Vous leur faites comprendre que vous voudriez l‘inviter aussi, mais que vous ne voulez pas le faire directement et que vous comptez sur eux pour l'amener chez vous. - Vous rencontrez Thomas dans la rue (une semaine apres la fete). Faites un dialogue. - Vous rencontrez Thomas dans le theatre ou vous étes venu(e) avec votre soeur. Vous faites des presentations. - Votre soeur vous pose des questions sur Thomas. Vous repondez. Choisissez une strategie adequate a votre propre attitude envers Thomas (indifference, sympathie, attitude negative). - Vous savez que Thomas veut aller a lrkoutsk pour quelques jours. Vous ecrivez a votre ami(e) d'lrkoutsk et vous lui demandez s'il peut heberger Thomas chez lui (80 mots). - Thomas revient d'lrkoutsk et vous ecrivez a l'ami(e) qui l'a heberge pour Ie remercier et lui dire que Thomas est tres content de son sejour (80 mots). La meme conslgne, mais vous etes Thomas. 1. Vous allez au concert. Vous avez reserve votre place. Mais celle- ci est deja occupee par quelqu'un et le spectacle commence dans 5 minutes. 2. Vous allez au restaurant avec une amie. Malheureusement, il ne reste plus de places libres l‘une pres de l’autre. Vous demandez au garcon s'iI peut vous aider. 3. Vous étes assis dans le train. Un voyageur se precipite vers vous et vous salue tres amicalement. Pourtant, vous ne le reconnaissez pas. 4. Vous etes en vacances en France. Un journaliste qui effectue un reportage vous demande des renseignements sur la Russie. 5. Un ami vient d'arriver pour 24 heures a Moscou. ll vous demande de lui preparer un itineraire de visite de la ville. 6. Vous avez ete victime d'un vol. Vous vous trouvez au commissa- riat, et l'on vous interroge sur les circonstances de ce vol. .. ‘ " ' - ..‘~‘ “ ‘ . '”', ' . 7 ,1» 1 __=‘T 7' 1 '.‘T~.* -. -wit Y? 7. Vous etes invite(e) a un repas de fete. Votre voisin(e) de table en- ‘. gage la conversation avec vous: vous liez connaissance, et lui de- mandez ce qu’i| (elle) fait dans la vie, quels sont ses gots, ses loisirs, etc. " ' “’-l. .~. - -.~-‘-->
  • 70. ACTIVTESo r 4,1 is -4 '¢ ;>_¢ ~!l 2 ii L o ;1 ta » 4» ~ 1 i‘i:~:.<t< ‘ <> /v ‘lax; 1 aa 3.‘? is u ii L Q ll 8.V0us vous présentez au propriétaire d’un restaurant. Vous lui de mandez de vous engager pour un travail d’été. 9.Vous entrez dans un grand magasm pour acheter un cadeau d‘an- niversaire pour votre mere ou votre pere. Vous vous adressez a une vendeuse afin qu’elle guide votre choix. - 10.Vous partez en voyage par le train. Vous rejoignez la place que vous avez résen/ée: elle est occupée. Vous tentez d’éclaircir la situation avec l’autre voyageur. 1 1. Vous arrivez a l”aéroport d’Orly, et vos bagages ne vous sont pa remis. Vous vous adressez au bureau des réclamations, vous ex- pliquez votre situation et décrivez vos bagages. 12.Vous vous rendez chez le teinturier pour retirer un vétement. Le travail a été mal fait, ou le vétement est abimé, ou le teinturier ~ n’arrive pas a le retrouver: vous réclamez, vous décrivez le vete- ment et vous tentez d'obtenir une réparation. 13.Vous avez rendez-vous avec un(e) ami(e), a la terrasse d’un cafe. Vous arrivez en taxi parce qu’on vous a volé votre vélo. Votre ami(e) est surpris(e). ll (elle) vous demande ce qui s’est passe _! 14 Vous rentrez a Moscou. A laéroport on vous demande de payer deux mille francs parce que vous avez onze kilos d’excédent d bagages. Ce sont des livres. Vous demandez a un voyageur d prendre votre sac. ll hésite beaucoup et finalement il accepte. 15. Un jeune homme ou une jeune fille de 17 ans veut arréter se études et chercher du travail. Son pere (sa mere) pens qu’il (elle) a tort. Le dialogue se passe mal. 16.Vous devez partir en vacances avec un(e) ami(e). Huit jours avant le depart vous lui annoncez que vous ne partez plus. S 8 ed: S" v K 17.Vous arrivez chez des amis pour une féte. Vous sonnez, votre ami(e) est tres surpris(e) de vous voir. 18. Pour rendre sen/ice a un(e) ami(e) vous lui avez propose de l G loger chez vos parents pendant son stage qui dure 3 mois. Votre mere n‘est pas d'accord. 19.Vous annulez votre voyage Paris-Moscou. Vous demandez E1 a l’agence de voyages, le remboursement de votre billet. L’employé(e) dit que ce n‘est pas possible. 20.Vous étes seul(e) au restaurant. Au moment de payer, vous n trouvez plus votre portefeuille. Le gargon appelle le patron. 8
  • 71.
  • 72. 1
  • 73. ! i
  • 74. Lorsque Ion part pour un pays etranger, il faut passer au controle des passe- ports. Ce controle est effectue par la po- lice de I’air et des frontieres. Apres quoi, on peut acheter des cadeaux dans Ies - boutiques hors taxes (duty-free shops) et accéder aux salles d'embarquement. De bon matin, des qu‘appara|ssent Ies premiers long-courriers (avions qui fran- chissent de tres longues distances entre deux pays), des chiens specialement dresses a reperer Ies paquets de dro- gues caches par les trafiquants contro- lent des milliers de bagages dans la zone reservee au tri. ll s’agit generalement de labradors. Leur flair est une aide pre- cieuse pour Ies douaniers. lls travaillent ainsi toute la journee, avec quelques mo- ments de repos et de jeux en plein air. iDernier controle avant d'atteindre la salle . d embarquement. le passage de tous les bagages a main sous Ies rayons X, comme sur cette photo, prise a l‘aero- port japonais de Narita, pres de Tokyo. ll permet de detecter Ies objets dan- gereux qui pourraient y étre caches (bombe, couteaux, armes diverses...). A la suite du frottement important du caoutchouc sur le sol, il arrive que Ies pneus s echauffent au moment de l'atter rissage et soient prets a s’enflammer. Les pompiers sont alors charges de refroidir Ies pneus en Ies aspergeant d’eau. lls in- terviennent egalement dans des moments W... plus dramatiques, lorsqu'il y a accident ” "” au decollage ou a l’atterrissage, mais '“' ' cela est heureusement tres rare.
  • 75.
  • 76. Claude Nougaro, ne a Toulouse en 1929, fils d‘un chanteur lyrique, fut d’abord journaliste, puis auteur-compositeur et enfin chanteur. Des 1962 il connait le succes et est entoure des meilleurs mu- siciens de jazz [d3az]. Nougaro est un magicien de la langue et des styles. ll melange la java, le jazz, Ies rythmes africains. la samba bresilienne, le blues et le bel canto. Ses interpretations rich- es en harmonies vocales traduisent la richesse de son ecriture. Ses themes preferes sont la mort, l‘amour, le couple, la femme. Unanimement apprecie par le public, il est un des chanteurs francais, qui sans cesse renouvelle son repertoire. - Ecoutez la chanson et remplissez les vides. - Familiarisez-vous avec Ies expressions et termes nouveaux. - Memorisez-Ies. - Apprenez la chanson! Des |‘aerogare depart J'ai senti comme un roc Un souffle le choc Un remous hard-rockz Faut dare-dareg Des Dans de coke‘° J’ai change Une d‘do|lars Come on3! Ca demarre Nougayork Sur Ies starting-blocks‘ lci super-star Gare Gare Gares J’suis gonfle a bloc du mastocs C’est de l‘art du Ronsard C’est l'oeuf a la c0que‘2 C’est de |’amerloc7 qu’un lascar“ Sera-ce d‘un block“ Ok j'suis ad hoe” Et sans crier gare‘5 11 -1-
  • 77.
  • 78. res@TESECRACTV DOSSIER ts ' - Le narrateur est celui qui parle ou écrit pour s'adresser a un des- Le texte narratif est un récit dont les événements se déroulent dans le temps et dans l'espace. La narration se fait par un narrateur. tinataire. Le narrateur n’est pas toujours l'auteur. Le destinataire est celui (ceux) 3 qui s'adresse le narrateur. Le des- tinataire est |'auditeur ou le lecteur. Observe: Ia série d’lmages suivantes: .-as I .— .q-—- ’/:2" j 1230'" - ,1: I 350L“v -.|_1r .-, ,._ __ (- j_/4 /W