SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
REPUBLIQUE DU SENEGAL
                              Un peuple– un but – une foi




                    Université Cheikh Anta Diop de Dakar




  Facultés des sciences et techniques - Département Maths et informatique




                                       Thème:




                       Master 2 Réseaux
                                Réseaux-Télécommunications




Réalisé et soutenu par :

ABDERAHIM Amine Ali                                  Encadré par: Mr Bassirou KASSE

Mahamat Adam ABDOU                                   Année académique : 2012-2013
Plan
Introduction à la T-VoIP

   I.   Lien entre la ToIP et la VoIP
  II.   Technique exploitée et Transport de la voix
 III.   Présentation d’Asterisk, logiciel Libre
        Présentation
        Installation et Configuration
 IV.    Problèmes de disponibilité d’un serveur
  V.    L’outil « HeartBeat » et le Clustering

Conclusion
Introduction
La voix sur IP, ou « VoIP » pour Voice over IP, est une technique qui permet de communiquer par la
voix (ou via des flux multimédia: audio et/ou Vidéo) sur des réseaux compatibles IP, qu'il s'agisse de
réseaux privés ou d'Internet, filaire ou non. Cette technologie est notamment utilisée pour prendre
en charge le service de téléphonie sur IP (« ToIP » pour Telephony over Internet Protocol).

La téléphonie sur IP (ou VoIP pour Voix sur IP) est un mode de téléphonie utilisant le protocole de
télécommunications créé pour Internet (IP pour Internet Protocol). La voix est numérisée puis
acheminée sous forme de paquets comme n'importe quelles autres données.
Pourquoi migrer vers une solution de téléphonie IP ? L'augmentation des débits Internet et les
économies réalisées sur la facture télécom suscitent l'engouement des entreprises. Sécurité,
infrastructure ou coût réel sont des paramètres à prendre en compte avant de bouger.




Lien entre la VoIP et la ToIP
La VOIP (Voice Over Internet Protocol) ou la TOIP (Telephony Over Internet Protocol) passe
par un serveur d'appels. Mais de quoi s'agit-il ? De nos jours, nombreux sont ceux qui
possèdent une Livebox, Free box ou autres routeurs wifi. Dans notre abonnement ADSL, les
FAI incluent la téléphonie à travers l'Internet. Il s'agit globalement de cela lorsque l'on parle
de VOIP ou de TOIP. La voix passe au même titre que les données à travers le flux du réseau :
Il s'agit d'une convergence Données/Voix. La voix est compressée via différents codecs
(G711, G729, etc.…).

Nous faisons souvent un amalgame entre la téléphonie sur IP et la voix sur IP. Cela est
normal, car les deux concepts sont très proches. La nuance réside dans le fait que la VOIP est
inclue dans la TOIP. La VOIP représente seulement la technologie de transport de voix sur le
protocole Internet. La TOIP, représente la VOIP en addition de toutes les applications
téléphoniques qu'il peut y avoir.

On pourrait les résumer par les expressions suivantes :

        VoIP = PABX + Passerelle + WAN IP
        ToIP = VoIP + Application + Terminaux
Technique exploitée et transport de la voix


La téléphonie sur IP permet de transmettre des communications vocales au travers de
réseaux régis par le protocole IP (Internet Protocol). Elle fédère tous les postes de travail
d'une société, y compris les travailleurs itinérants, en un seul réseau convergé. La voix sur IP
utilise plusieurs protocoles afin de faire transiter la voix d'un équipement à un autre. Le
premier étant évidemment le protocole IP sur lequel se basent internet et les réseaux
locaux. On distingue aussi plusieurs protocoles de transports et de connexions comme le
RTP, RTCP, H.323, SIP et MGCP. On distingue aussi des normes de compressions de la voix
appelées 'codecs'.

 Elle réduit ainsi les coûts en acheminant la voix et les données au travers d'un seul réseau
dont la maintenance peut être centralisée. Plus important encore, elle donne accès à des
fonctions avancées et à des applications qui améliorent la productivité de l'ensemble de la
société. Ainsi les deux principaux protocoles qu’on expliquerait et qui nous sont nécessaires
d’avoir comme concept dans le cadre de notre réalisation sont le protocole SIP et celui
H.323 :

               SIP (Session Initiation Protocol ou protocole d’initiation de session) : Il est un
               protocole défini par l’IETF. Il vise à établir et gérer des sessions multimédia.
               En effet, SIP ne gère pas le transport du contenu dans une session multimédia
               mais seulement l'ouverture, la fermeture et tous types de changements que
               l'on peut apporter à une session. Concurrent du H.323, SIP a comme avantage
               d'être plus récent. C'est en partie pourquoi il commence à gagner du terrain
               par rapport à cet autre protocole. Pour fonctionner, SIP se base sur une
               architecture comportant trois principaux acteurs : Les User-Agents, les
               Registrars et les Proxys, enfin l’image suivante nous décrit la procédure
               d’initiation de session :
H.323 : H.323 est aujourd'hui le protocole le plus répandu en matière de voix
sur IP et ce même si il laisse peu à peu la place à SIP. Ce protocole à été défini
par lUIT-T. Il s'agit en fait plus d'un regroupement de plusieurs protocoles qui
permettent d'établir des appels avec la VoIP. On peut reconnaître trois types
de protocoles pour le H.323 : La signalisation, La négociation de codec et Le
transport d'information

On entend par le terme signalisation tous les échanges de messages destinés
à la gestion de la communication. Par exemple, pour la VoIP, les messages
indiquant que l'on souhaite appeler quelqu'un, qu'une ligne est occupée, que
le récepteur décroche sont transmis par ces protocoles de signalisation. Le
protocole H.225 est chargé de ces communications, il gère notamment
l'établissement, le contrôle et la fin d'un appel.

La négociation de codec sert à choisir un codec commun entre les deux
extrémités de la communication. Le codec choisi doit être supporté par tous
les participants. Les fabricants n'implémentent pas forcément tous les codecs
disponibles sur leurs produits ce qui peut poser des problèmes
d'interopérabilités plus ou moins évités par l'usage du codec G.711. En effet,
G.711 est reconnu par la totalité des équipements VoIP. Le protocole H.245 se
charge ainsi de négocier le codec entre l'émetteur et le récepteur. Une fois ce
choix effectué, il faut aussi choisir le débit pour l'adapter au mieux à la bande
passante disponible. Il est aussi possible de réduire dynamiquement le débit
d'un codec si la bande passante se dégrade en cours de communication.
L’image suivant illustre son fonctionnement poste à poste :
H.323 regroupe un ensemble de protocoles de communication de la voix, de
              l'image et de données sur IP. C'est pourquoi l'UIT-T le définit comme :
                    e                                            T
              « Systèmes de communication multimédia en mode paquet ». Il est dérivé du
              protocole H.320, utilisé sur RNIS.

              Enfin, le transport d'information est pris en charge par les protocoles
              RTP/RTCP décrits dans une partie précédente.

Présentation d’Asterisk, logiciel libre
                sterisk,
       Présentation

Asterisk permet de transformer un ordinateur en commutateur téléphonique performant. Il
se présente sous la forme d'un logiciel libre édité par la société américaine Digium. Asterisk
est un PABX applicatif open source permettant d'interconnecter en temps réel des réseaux
de voix sur IP et des réseaux de téléphonies classiques via des cartes d'interface
téléphonique. L'objectif alors était de réaliser une version logicielle des PBX (Private Branch
                     ectif
eXchange), les centraux téléphoniques "hardware", qui gèrent la commutation entre
plusieurs appelants et appelés. Ce logiciel a été conçu pour les remplacer. Le logo de la
société est le suivant :




C’est un autocommutateur téléphonique privé (PABX) open source et propriétaire (publié
   est                                             (PABX),
sous licence GPL et licence propriétaire) pour systèmes GNU/Linux. Il permet, entre autres,
la messagerie vocale, les files d'attente, les agents d'appels, les musiques d'attente et les
mises en garde d'appels, la distribution des appels. Il est possible également d'ajouter
                               distribution
l'utilisation des conférences par le biais de l'installation de modules supplémentaires et la
recompilation des binaires. Ainsi une fois installé sur un ordinateur fonctionnant sous Linux
                                  une
et muni de cartes d'interfaces spécifiques, le "PC PBX" est capable de gérer des appels sur un
              artes                            "PC-PBX"
réseau commuté classique (RTC) ou en VoIP. On les utilise généralement dans les
entreprises.

       Installation et configuration

   Matériel disponible

Un PC TOSHIBA C660: Phoenix SecureCore version 1.80, 2.00 GHz (2CPUs), 4GB RAM

Un PC MSI-1688: Default System BIOS, Core i3 2.13GHz, 4Gigabits RAM

X – Lite: Soft Phone SIP gratuit; Pour utilisation classique de téléphone ce logiciel est idéal

Une connexion internet 2 Mégabits avec office de Serveur DHCP

Dans notre cas, nous avons opté pour l’installation à partir des sources d’Asterisk en se
procurant ceux de la version. Alors on va commencer par mettre à jour notre Système
d’exploitation qui est un Ubuntu 11.04 LTS Ensuite appliquer la mise à jour fraichement
exécutée :
   apt-get update && apt-get upgrade



S’assurer par la suite que les entêtes du noyau sont installés :

  apt-get install linux-headers-`uname -r`

On installe enfin toutes les dépendances relatives et requises pour Asterisk :

   apt-get install build-essential libxml2-dev

   apt-get install libncurses5-dev libreadline-dev libreadline6-dev

   apt-get install libiksemel-dev libvorbis-dev libssl-dev libspeex-dev libspeexdsp-dev

   apt-get install mpg123 libmpg123-0 sox openssl wget subversion openssh-server




De là on peut se positionner sur le répertoire ou on doit télécharger nos sources pour
l’installation d’Asterisk et ses composants :

 Cd /usr/src



Télécharger les sources de DAHDI car on a aucun matériel DIGIUM sur notre serveur, donc
on en aurait besoin pour faire des applications de visioconférence :

 wget http://downloads.asterisk.org/pub/telephony/dahdi-linux/releases/dahdi-linux-2.6.0.tar.gz
On l’extrait par la suite dans le même répertoire à savoir /usr/src, ça aurait pu être fait
ailleurs :
 tar -zxvf dahdi-linux-2.6.0.tar.gz


On se déplace dans le répertoire ainsi créé pour compiler et installer DAHDI :

   cd dahdi-linux-2.6.0/

   make

   make install

  cd..



On refait surface dans /usr/src pour télécharger et installer les sources d’Asterisk :


 wget http://downloads.asterisk.org/pub/telephony/asterisk/releases/asterisk-1.8.10.1.tar.gz
 tar -zxvf asterisk-1.8.10.1.tar.gz



A ce niveau on exécute le script configure du répertoire asterisk-1.8.10.1 :

  Cd asterisk-1.8.10.1/

  ./configure



Si tout marche bien à ce niveau, on devrait avoir en dessin de Code ASCII le logo d’Asterisk !

Alors on choisit optionnellement les composants d’Asterisk à installer avec :

  make menuconfig

Et par la suite on compile et on installe Asterisk proprement dit :

  make

  make install && make samples

  make config



Ainsi on vient d’installer un serveur Asterisk qui marche super bien !

On peut démarrer notre serveur en tapant la commande suivante :
/etc/init.d/asterisk restart


Et pour vérifier le bon fonctionnement de celui-ci on accède à sa console en tapant :

 Asterisk -rvvvvvvv


La configuration d’Asterisk se fera par la suite en éditant et modifiant 3 fichiers principaux
qui sont :

        /etc/asterisk/users.conf
        /etc/asterisk/sip.conf
         /etc/asterisk/extensions.conf

Maintenant on va essayer de configurer des utilisateurs SIP, pour leur permettre d’exploiter
les services du serveur. Pour cela on doit les ajouter en éditant le fichier sip.conf.

On essayera d’ajouter les utilisateurs « alamine622 » et « mahamat » avec comme numéros
respectifs 500 et 501 :
  vim /etc/asterisk/sip.conf

Et on ajoute le contenu suivant à la fin du fichier, en bas du fichier sip.conf :

   [500]
   type=friend
   host=dynamic
   dtmfmode=rfc2833
   fullname = Abderahim Amine Ali
   username = alamine622
   callerid=alamine622<500>
   secret=motdepasse
   context = etudes

   [501]
   type=friend
   host=dynamic
   dtmfmode=rfc2833
   fullname = Mahamat Adam Abdou
   callerid=mahamat<501>
   username = mahamat
   secret=motdepasse
   context = etudes
*explications :

[50$] –> Numéro SIP
type=friend –> type d’objet SIP, friend = utilisateur
host=dynamic –> Vous pouvez vous connecter a ce compte SIP a partir de n’importe quelle
adresse IP
dtmfmode=rfc2833 –> type de rfc utilisé
fullname = Mahamat Adam Abdou –> Prénom et NOM de l’utilisateur (ce qui sera afficher
sur le téléphone lors d’un appel)
username = adupont –> Nom d’utilisateur
secret=motdepasse–> Mot de passe du compte SIP
context = etudes –> Contexte (on verra ça dans le fichier extensions.conf)

Ainsi pour vérifier la création de nos comptes on doit faire des vérifications sur la console
Asterisk de la manière suivante :
   reload

   sip show peers



Si tout s’était bien passé, on devrait voir s’afficher nos utilisateurs sip avec leurs numéros.

Ensuite, pour la configuration du DialPlan, on se déplacerait, après avoir enregistré les
modifications apportées au fichier sip.conf, dans le fichier extensions.conf pour y créer le
contexte des utilisateurs qu’on vient de créer.
   vim /etc/asterisk/extensions.conf

Ensuite on ajoute les lignes suivantes, aussi à la fin du fichier :

   [etudes

   exten => _5XX,1,Dial(SIP/${EXTEN},20)
   exten => _5XX, 2, Hangup ()




*explications :

[etudes] est le contexte c’est une sorte de conteneur dans lequel les utilisateurs faisant
partis de ce contexte pourrons communiquer entre eux. Lors de la création de nos deux
utilisateurs nous avons spécifié le contexte « etudes ».

exten => : déclare l’extension ou numéros
_5XX : Prend les extensions (ou numéros) de 500 a 599
1 : Ordre de l’extension
Dial : application qui va être utilisé c’est une fonction Asterisk ici
                               utilisé,
SIP: C’est le protocole qui va être utilisé
${EXTEN} : variable de l’exten
                         l’extension composé, si on appelle le 501 la variable ${EXTEN}
                                                                 01
prendra comme valeur 501
20: temps d’attente avant de passer a l’étape suivante.
   :



Donc la ligne exten=>_5XX, 1, Dial (SIP/${EXTEN},20) se traduit par:
                            ,
Quand on compose le numéro (par exemple) 501, on appelle le numéro 501 et si au bout de
20 secondes il n’y a pas de réponse on passe à la ligne du dessous.

Dans le cas du numéro 501 la ligne devient comme ceci: exten => 501, 1, Dial (
                                                                             (SIP/501,20),
mais l’avantage de la ligne précédente est qu’elle permet d’appeler les numéros de 500 a
599.

La seconde ligne : exten => _5
                            _5XX, 2, Hangup () permet de raccrocher si il n’y a pas de
réponses au bout des 20 secondes.

Maintenant, on peut enregistrer notre fichier extensions.conf et faire un reload dans la
console d’Asterisk pour passer nos premiers appels dans le contexte « etudes ».

Pour passer aussi des appels, il nous faut des utilisateurs SIP. Dans notre cas ci on a opté
pour l’utilisation des Clients X
                               X-Lite sous Windows pour les Tests. Le logiciel X
                                                                               X-Lite démarré
sous Windows se présente comme suit graphiquement :
La configuration par rapport à notre cas ci se ferait donc de la façon suivante :




Nos appels passeront d’un client à un autre sans amalgame (500        501 et vice versa
                                                                                  versa).

Par la suite on aurait pu configurer plusieurs autres fonctionnalités parmi lesquelles :

       Messagerie vocale
       Interception d’appels
       Messagerie unifiée
       Appels groupés
       Conférence …
       Authentification d’appels
       Appels en boucle



Problèmes de disponibilité d’un serveur
On parle de haute disponibilité (  (HIGH AVAILABILITY) lorsque des serveurs quelconques
                                                        )
peuvent travailler ensemble pour permettre à un serveur secondaire de prendre rapidement
la main si le serveur principal échoue ou tombe en panne. Ceci pourrait être évoqué aussi
                                                     panne.
dans le cas on une architecture est mise pour permettre à plusieurs serveu de servir les
                          ecture                                         serveurs
mêmes données, on parle alors de répartition de charge ou «LOAD BALANCINGLOAD BALANCING».
Idéalement, L'idée générale pour assurer la disponibilité d'un service est de faire fonctionner
plusieurs machines (deux au minimum) en même temps et par conséquent la solution la plus
judicieuse serait de faire une grappe de serveurs, on parle de « CLUSTERING » comme
mentionné ci dessus.

Un « cluster » ou grappe est une architecture composée de plusieurs ordinateurs formant
des nœuds, où chacun des nœuds est capable de fonctionner indépendamment des autres.

Il existe deux principaux usages des clusters :

    •   Les clusters de haute disponibilité permettent de répartir une charge de travail
        parmi un grand nombre de serveurs et de garantir l'accomplissement de la tâche
        même en cas de défaillance d'un des nœuds ;
    •   Les clusters de calcul permettent de répartir une charge de travail parmi un grand
        nombre de serveurs afin d'utiliser la performance cumulée de chacun des nœuds

Dans notre cas on s’intéressera beaucoup plus au Clusters de haute disponibilité en
exploitant un outil capable d’assurer la relève entre nos différents serveurs de T-VoIP.



L’outil HeartBeat et le Clustering
Présentation de l’outil HeartBeat

HeartBeat est un logiciel de surveillance de la disponibilité des programmes, Il écoute les
battements de cœur - des signaux émis par les services d'une grappe de serveurs lorsqu'ils
sont opérationnels. Il exécute des scripts d'initialisations lorsqu'une machine tombe (plus
d'entente du battement de cœur) ou est à nouveau disponible. Il permet aussi de changer
d'adresse IP entre les deux machines à l'aide de mécanismes ARP avancés. HeartBeat
fonctionne à partir de deux machines et peut être mis en place pour des architectures
réseaux plus complexes.

Les « battements de cœurs » peuvent être prévus de différentes façons :

    •   Connexion par port série
    •   Connexion Ethernet UDP/IP broadcast
    •   Unicast
    •   Ping (pour des routeurs, commutateur réseau, etc.)



Configuration de l’outil HeartBeat

La configuration d'HeartBeat repose sur 3 fichiers fondamentaux. Ces fichiers doivent être identiques
mis à part quelques modifications, sur les deux entités ou nœuds du Cluster. Ces fichiers sont les
suivants :

        Le fichier « /etc/ha.d/ha.cf »
        Le fichier « /etc/ha.d/haresources »
Et le fichier « /etc/ha.d/authkeys »

Scenario :

Machine Maitre : 192.168.252.200 avec le masque 255.255.255.0

Machine Esclave : 192.168.252.201 avec le masque 255.255.255.0

Adresse Virtuelle : 192.168.252.205 avec le masque 255.255.255.0

L’installation de l’outil HeartBeat se fait avec la commande suivante :

   apt-get install heartbeat

Après installation, il arriverait de voir s’afficher une erreur soit disant que le fichier /etc/ha.d/ha.cf
est inexistant, ce qui est tout à fait normal puisqu’on le créera d’une manière manuelle.

Là on doit créer le fichier ha.cf en tapant cette commande pour ensuite le remplir des paramètres
nécessaires :

   vim /etc/ha.d/ha.cf

Le contenu à y mettre par la suite est le suivant :




    bcast                eth0
    debugfile            /var/log/ha-debug
    logfile              /var/log/ha-log
    logfacility          local0
    keepalive            2
    deadtime             10
    warntime             6
    initdead             60
    udpport              694
    node                 debian
    node                 srvservices

    auto_failback off




Maintenant on va définir l’adresse IP de notre cluster gérant les deux nœuds, pour cela on
doit éditer le fichier /etc/ha.d/haresources comme suit :

   vim /etc/ha.d/haresources

Et y ajouter la ligne suivante pour la machine maitre et esclave en changeant juste de nom :

  srvservices IPaddr::192.168.252.205
Enfin on doit choisir une méthode d’authentification en configurant le fichier
/etc/ha.d/authkeys comme suit :

   auth 2

   1 md5

   2 crc


Ici on choisit le mode d’authentification par checksum qui est le paramètre passé à la
fonction « auth ». On aurait pu choisir md5, c’est une question de choix juste.

Par la suite on réduit les droits d’accès sur le fichier a thkeys pour que n’importe qui ne
                                                         authkeys
puisse pas le modifier ou l’exécuter n’importe comment :
                             exécuter

  chmod 600 /etc/ha.d/authkeys



Ainsi pour les premiers tests, on doit redémarrer notre service HeartBeat et voir la console,
            es
on doit avoir un message genre celui :
                                 celui-ci




Ce qui indique que tout marche à merveille jusqu’à l’instant. Maintenant il suffit juste de
passer en paramètre le service « asterisk » dans les ressources à gérer par « HeartBeat ».

Pour ce faire, on doit éditer le fichier « haresources » et lui passer le service Asterisk en
paramètres comme suit :
  srvservices IPaddr ::192.168.252.205 asterisk
                       192.168.252.205

Ainsi on indique à HeartBeat de démarrer le service Asterisk au démarrage et lui passer les
paramètres indiqués ci-après. Il ne faut pas aussi oublier que les services à passer à
                             .
HeartBeat doivent répondre aux paramètres « start », « stop » et « restart ». Ainsi quand
notre serveur principal tombe, la commande d’arrêt d’Asterisk s’exécutera sur lui mais celle
                incipal
de démarrage s’exécutera automatiquement sur le serveur esclave.
Pour les tests, on essaierait de connecter plusieurs clients notre serveur Asterisk en utilisant
l’adresse IP virtuelle dans un premier temps. Ainsi quand tout se passe bien et qu’on peut
utiliser le serveur virtuelle, on essaierait de mettre hors service le serveur principale : a notre
grande surprise, les fonctionnalités du serveur Asterisk continueront d’être servies par le
serveur esclave en exploitant le serveur esclave : HeartBeat a migré l’adresse virtuelle vers le
serveur esclave.




Conclusion
Il est des moments ou dans une entreprise, on cherche à partir de la disponibilité d’un serveur
d’application à fiabiliser son fonctionnement grâce à des ressources ou des outils nécessaires, et
alors ici on propose HeartBeat qui permet à deux serveurs (pour le moment) de prendre la relève l’un
de l’autre pour conduire cette haute disponibilité au statut de fiable service. La téléphonie et voix sur
IP est une application émergente dans le monde d’entreprises et qui par conséquent doit être
disponible et fiable pour pouvoir être exploité le plus maximum possible pour réduire la facture
téléphonique de toute entreprise.

Contenu connexe

Tendances

Mise en place de la telephonie ip avec Asterisk
Mise en place de la telephonie ip avec AsteriskMise en place de la telephonie ip avec Asterisk
Mise en place de la telephonie ip avec AsteriskPape Moussa SONKO
 
Etude et mise en place d'un plateforme IMS Sécurisée
Etude et mise en place d'un plateforme IMS SécuriséeEtude et mise en place d'un plateforme IMS Sécurisée
Etude et mise en place d'un plateforme IMS SécuriséeHermann GBILIMAKO
 
Vulnérabilités de vo ip et sécurisation
Vulnérabilités de vo ip et sécurisationVulnérabilités de vo ip et sécurisation
Vulnérabilités de vo ip et sécurisationMoustapha Mbow
 
Asterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportAsterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportGilles Samba
 
Sécurité asterisk web
Sécurité asterisk webSécurité asterisk web
Sécurité asterisk webAgarik
 
Mise en place d'une solution VOIP sécurisée
Mise en place d'une solution VOIP sécuriséeMise en place d'une solution VOIP sécurisée
Mise en place d'une solution VOIP sécuriséeOlivierMawourkagosse
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !Massimo Russo
 
Mise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurations
Mise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurationsMise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurations
Mise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurationsStephen Salama
 
Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.
Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.
Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.betsmee
 
Etude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPNEtude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPNCharif Khrichfa
 
Rapport mise en place d'un sevrer VPN .
   Rapport mise en place d'un sevrer VPN .   Rapport mise en place d'un sevrer VPN .
Rapport mise en place d'un sevrer VPN .Mouad Lousimi
 
La VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireShark
La VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireSharkLa VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireShark
La VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireSharkAbdelhamid KHIRENNAS
 
Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...
Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...
Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...stepmike
 

Tendances (20)

Mise en place de la telephonie ip avec Asterisk
Mise en place de la telephonie ip avec AsteriskMise en place de la telephonie ip avec Asterisk
Mise en place de la telephonie ip avec Asterisk
 
Etude et mise en place d'un plateforme IMS Sécurisée
Etude et mise en place d'un plateforme IMS SécuriséeEtude et mise en place d'un plateforme IMS Sécurisée
Etude et mise en place d'un plateforme IMS Sécurisée
 
Présentation VOIP
Présentation  VOIPPrésentation  VOIP
Présentation VOIP
 
Etude de la VoIP
Etude de la VoIPEtude de la VoIP
Etude de la VoIP
 
Rapport PFE VoIP
Rapport PFE VoIPRapport PFE VoIP
Rapport PFE VoIP
 
Vulnérabilités de vo ip et sécurisation
Vulnérabilités de vo ip et sécurisationVulnérabilités de vo ip et sécurisation
Vulnérabilités de vo ip et sécurisation
 
GNS3, VoIP, ToIP
GNS3, VoIP, ToIPGNS3, VoIP, ToIP
GNS3, VoIP, ToIP
 
Asterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapportAsterisk to ip_rapport
Asterisk to ip_rapport
 
Sécurité asterisk web
Sécurité asterisk webSécurité asterisk web
Sécurité asterisk web
 
Cisco Call Manager
Cisco Call ManagerCisco Call Manager
Cisco Call Manager
 
Mise en place d'une solution VOIP sécurisée
Mise en place d'une solution VOIP sécuriséeMise en place d'une solution VOIP sécurisée
Mise en place d'une solution VOIP sécurisée
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
 
Mise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurations
Mise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurationsMise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurations
Mise en oeuvre de la VoIP sous Trixbox - Installation et configurations
 
Memoire final sfallou
Memoire final sfallouMemoire final sfallou
Memoire final sfallou
 
Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.
Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.
Un slideshow de présentation d'Asterisk présenté en entreprise en 2008.
 
Etude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPNEtude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPN
 
Rapport mise en place d'un sevrer VPN .
   Rapport mise en place d'un sevrer VPN .   Rapport mise en place d'un sevrer VPN .
Rapport mise en place d'un sevrer VPN .
 
La VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireShark
La VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireSharkLa VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireShark
La VoIP,Elastix, CentOs, Codima, WireShark
 
Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...
Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...
Etude et Mise en oeuvre d'une architecture de téléphonie sur IP sécurisée au ...
 
projet sur le vpn presentation
projet sur le vpn presentationprojet sur le vpn presentation
projet sur le vpn presentation
 

En vedette

Rapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPRapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPMounir Kaali
 
Asterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'Entreprise
Asterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'EntrepriseAsterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'Entreprise
Asterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'EntrepriseFdiwa
 
Mise en place d'une soltion de communication unifiée
Mise en place d'une soltion de communication unifiéeMise en place d'une soltion de communication unifiée
Mise en place d'une soltion de communication unifiéedartenien
 
ASTERISK - Open Source PBS
ASTERISK - Open Source PBSASTERISK - Open Source PBS
ASTERISK - Open Source PBSPriyank Kapadia
 
Dtmf technology
Dtmf technologyDtmf technology
Dtmf technologytchikou10
 
E class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-roll
E class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-rollE class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-roll
E class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-rollCristina Torres
 
Paradigmes de Programmation
Paradigmes de ProgrammationParadigmes de Programmation
Paradigmes de Programmationmahfoudsam
 
MobiBank v1.2: Mobile banking platform
MobiBank v1.2: Mobile banking platformMobiBank v1.2: Mobile banking platform
MobiBank v1.2: Mobile banking platformFourat Zouari
 
The Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info Technology
The Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info TechnologyThe Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info Technology
The Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info TechnologyAlan Quayle
 
Vaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting Presentation
Vaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting PresentationVaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting Presentation
Vaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting PresentationVaibhav Misra
 
[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONEBruno KONE
 
Proposition de valeur
Proposition de valeurProposition de valeur
Proposition de valeurJosiane Hent
 
Cahier de-tp-asterisk1
Cahier de-tp-asterisk1Cahier de-tp-asterisk1
Cahier de-tp-asterisk1Amadou KA
 
Multicurrency and Implications In Salesforce
Multicurrency and Implications In SalesforceMulticurrency and Implications In Salesforce
Multicurrency and Implications In SalesforcePrateek Tandon
 
Serveur Vocal Interactif plus d'autres technologies
Serveur Vocal Interactif plus d'autres technologiesServeur Vocal Interactif plus d'autres technologies
Serveur Vocal Interactif plus d'autres technologiesjosepkap
 
Services Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’Ivoire
Services Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’IvoireServices Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’Ivoire
Services Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’IvoireCGAP
 

En vedette (20)

Rapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPRapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIP
 
Rapport de fin d'etude
Rapport  de fin d'etudeRapport  de fin d'etude
Rapport de fin d'etude
 
Asterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'Entreprise
Asterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'EntrepriseAsterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'Entreprise
Asterisk Gestion Efficace de la Telephonie de l'Entreprise
 
Telephonie ip
Telephonie ipTelephonie ip
Telephonie ip
 
Mise en place d'une soltion de communication unifiée
Mise en place d'une soltion de communication unifiéeMise en place d'une soltion de communication unifiée
Mise en place d'une soltion de communication unifiée
 
Asterisk
AsteriskAsterisk
Asterisk
 
ASTERISK - Open Source PBS
ASTERISK - Open Source PBSASTERISK - Open Source PBS
ASTERISK - Open Source PBS
 
ToIP
ToIPToIP
ToIP
 
Dtmf technology
Dtmf technologyDtmf technology
Dtmf technology
 
E class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-roll
E class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-rollE class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-roll
E class-occasions-easter-craft-3-bunny-toilet-roll
 
Paradigmes de Programmation
Paradigmes de ProgrammationParadigmes de Programmation
Paradigmes de Programmation
 
MobiBank v1.2: Mobile banking platform
MobiBank v1.2: Mobile banking platformMobiBank v1.2: Mobile banking platform
MobiBank v1.2: Mobile banking platform
 
The Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info Technology
The Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info TechnologyThe Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info Technology
The Open Source Telco, KS Lau, Multi-Byte Info Technology
 
Vaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting Presentation
Vaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting PresentationVaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting Presentation
Vaibhav Misra Telecom Wireless Operations Management Consulting Presentation
 
[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE[HEC Mines Paris] -These  Professionelle Mobile Money  Resumé- B.KONE
[HEC Mines Paris] -These Professionelle Mobile Money Resumé- B.KONE
 
Proposition de valeur
Proposition de valeurProposition de valeur
Proposition de valeur
 
Cahier de-tp-asterisk1
Cahier de-tp-asterisk1Cahier de-tp-asterisk1
Cahier de-tp-asterisk1
 
Multicurrency and Implications In Salesforce
Multicurrency and Implications In SalesforceMulticurrency and Implications In Salesforce
Multicurrency and Implications In Salesforce
 
Serveur Vocal Interactif plus d'autres technologies
Serveur Vocal Interactif plus d'autres technologiesServeur Vocal Interactif plus d'autres technologies
Serveur Vocal Interactif plus d'autres technologies
 
Services Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’Ivoire
Services Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’IvoireServices Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’Ivoire
Services Financiers Numériques pour les Producteurs de Cacao en Côte d’Ivoire
 

Similaire à Projet haute disponibilité asterisk pdf

Le protocole Sip, une technologie d’avance
Le protocole Sip, une technologie d’avanceLe protocole Sip, une technologie d’avance
Le protocole Sip, une technologie d’avancefoxshare
 
Rapport fin de cours toip
Rapport fin de cours toip Rapport fin de cours toip
Rapport fin de cours toip assane fall
 
Architecture voip (1)
Architecture voip (1)Architecture voip (1)
Architecture voip (1)kenane toufik
 
To securite voip_v5.0
To securite voip_v5.0To securite voip_v5.0
To securite voip_v5.0souhasouha
 
Bisatel voi p protocol sip
Bisatel voi p protocol sipBisatel voi p protocol sip
Bisatel voi p protocol sipBisatel
 
Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données
Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données
Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données Aymen Bouzid
 
Atelier configuration d une maquette voip
Atelier configuration d une maquette voip Atelier configuration d une maquette voip
Atelier configuration d une maquette voip sahar dridi
 
Glossaire accompagner usager
Glossaire accompagner usagerGlossaire accompagner usager
Glossaire accompagner usagerYassinho55
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLydia Beatrix
 
Architecture VoIP Protocol H323
Architecture VoIP Protocol H323Architecture VoIP Protocol H323
Architecture VoIP Protocol H323Siir Ayoub
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLydia Beatrix
 
Pres Connect 9 9 9(2)
Pres Connect 9 9 9(2)Pres Connect 9 9 9(2)
Pres Connect 9 9 9(2)Sif Boukhari
 
La voix sur IP en Belgique et en Wallonie
La voix sur IP en Belgique et en WallonieLa voix sur IP en Belgique et en Wallonie
La voix sur IP en Belgique et en Wallonieir. Carmelo Zaccone
 
Conclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Conclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaConclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Conclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaMarco Antonio Colque Poma
 
Voip simulation
Voip simulation Voip simulation
Voip simulation Anas ABANA
 
VoIP-kobbane2018_1_.pdf
VoIP-kobbane2018_1_.pdfVoIP-kobbane2018_1_.pdf
VoIP-kobbane2018_1_.pdfAlKir1
 

Similaire à Projet haute disponibilité asterisk pdf (20)

TELEPHONIE IP
TELEPHONIE IPTELEPHONIE IP
TELEPHONIE IP
 
QoS & VoIP
QoS & VoIPQoS & VoIP
QoS & VoIP
 
Le protocole Sip, une technologie d’avance
Le protocole Sip, une technologie d’avanceLe protocole Sip, une technologie d’avance
Le protocole Sip, une technologie d’avance
 
Rapport fin de cours toip
Rapport fin de cours toip Rapport fin de cours toip
Rapport fin de cours toip
 
Architecture voip (1)
Architecture voip (1)Architecture voip (1)
Architecture voip (1)
 
To securite voip_v5.0
To securite voip_v5.0To securite voip_v5.0
To securite voip_v5.0
 
Bisatel voi p protocol sip
Bisatel voi p protocol sipBisatel voi p protocol sip
Bisatel voi p protocol sip
 
Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données
Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données
Voix et téléphonie sur IP- Convergence voix et données
 
Atelier configuration d une maquette voip
Atelier configuration d une maquette voip Atelier configuration d une maquette voip
Atelier configuration d une maquette voip
 
voip
voipvoip
voip
 
Glossaire accompagner usager
Glossaire accompagner usagerGlossaire accompagner usager
Glossaire accompagner usager
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestique
 
Architecture VoIP Protocol H323
Architecture VoIP Protocol H323Architecture VoIP Protocol H323
Architecture VoIP Protocol H323
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestique
 
Pres Connect 9 9 9(2)
Pres Connect 9 9 9(2)Pres Connect 9 9 9(2)
Pres Connect 9 9 9(2)
 
La voix sur IP en Belgique et en Wallonie
La voix sur IP en Belgique et en WallonieLa voix sur IP en Belgique et en Wallonie
La voix sur IP en Belgique et en Wallonie
 
Toip slide
Toip slideToip slide
Toip slide
 
Conclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Conclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaConclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Conclusiones aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
 
Voip simulation
Voip simulation Voip simulation
Voip simulation
 
VoIP-kobbane2018_1_.pdf
VoIP-kobbane2018_1_.pdfVoIP-kobbane2018_1_.pdf
VoIP-kobbane2018_1_.pdf
 

Dernier

LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...Faga1939
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationTony Aubé
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...OCTO Technology
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...OCTO Technology
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudOCTO Technology
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalNicolas Georgeault
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAUGAIA
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfsnapierala
 

Dernier (8)

LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
 

Projet haute disponibilité asterisk pdf

  • 1. REPUBLIQUE DU SENEGAL Un peuple– un but – une foi Université Cheikh Anta Diop de Dakar Facultés des sciences et techniques - Département Maths et informatique Thème: Master 2 Réseaux Réseaux-Télécommunications Réalisé et soutenu par : ABDERAHIM Amine Ali Encadré par: Mr Bassirou KASSE Mahamat Adam ABDOU Année académique : 2012-2013
  • 2. Plan Introduction à la T-VoIP I. Lien entre la ToIP et la VoIP II. Technique exploitée et Transport de la voix III. Présentation d’Asterisk, logiciel Libre Présentation Installation et Configuration IV. Problèmes de disponibilité d’un serveur V. L’outil « HeartBeat » et le Clustering Conclusion
  • 3. Introduction La voix sur IP, ou « VoIP » pour Voice over IP, est une technique qui permet de communiquer par la voix (ou via des flux multimédia: audio et/ou Vidéo) sur des réseaux compatibles IP, qu'il s'agisse de réseaux privés ou d'Internet, filaire ou non. Cette technologie est notamment utilisée pour prendre en charge le service de téléphonie sur IP (« ToIP » pour Telephony over Internet Protocol). La téléphonie sur IP (ou VoIP pour Voix sur IP) est un mode de téléphonie utilisant le protocole de télécommunications créé pour Internet (IP pour Internet Protocol). La voix est numérisée puis acheminée sous forme de paquets comme n'importe quelles autres données. Pourquoi migrer vers une solution de téléphonie IP ? L'augmentation des débits Internet et les économies réalisées sur la facture télécom suscitent l'engouement des entreprises. Sécurité, infrastructure ou coût réel sont des paramètres à prendre en compte avant de bouger. Lien entre la VoIP et la ToIP La VOIP (Voice Over Internet Protocol) ou la TOIP (Telephony Over Internet Protocol) passe par un serveur d'appels. Mais de quoi s'agit-il ? De nos jours, nombreux sont ceux qui possèdent une Livebox, Free box ou autres routeurs wifi. Dans notre abonnement ADSL, les FAI incluent la téléphonie à travers l'Internet. Il s'agit globalement de cela lorsque l'on parle de VOIP ou de TOIP. La voix passe au même titre que les données à travers le flux du réseau : Il s'agit d'une convergence Données/Voix. La voix est compressée via différents codecs (G711, G729, etc.…). Nous faisons souvent un amalgame entre la téléphonie sur IP et la voix sur IP. Cela est normal, car les deux concepts sont très proches. La nuance réside dans le fait que la VOIP est inclue dans la TOIP. La VOIP représente seulement la technologie de transport de voix sur le protocole Internet. La TOIP, représente la VOIP en addition de toutes les applications téléphoniques qu'il peut y avoir. On pourrait les résumer par les expressions suivantes : VoIP = PABX + Passerelle + WAN IP ToIP = VoIP + Application + Terminaux
  • 4. Technique exploitée et transport de la voix La téléphonie sur IP permet de transmettre des communications vocales au travers de réseaux régis par le protocole IP (Internet Protocol). Elle fédère tous les postes de travail d'une société, y compris les travailleurs itinérants, en un seul réseau convergé. La voix sur IP utilise plusieurs protocoles afin de faire transiter la voix d'un équipement à un autre. Le premier étant évidemment le protocole IP sur lequel se basent internet et les réseaux locaux. On distingue aussi plusieurs protocoles de transports et de connexions comme le RTP, RTCP, H.323, SIP et MGCP. On distingue aussi des normes de compressions de la voix appelées 'codecs'. Elle réduit ainsi les coûts en acheminant la voix et les données au travers d'un seul réseau dont la maintenance peut être centralisée. Plus important encore, elle donne accès à des fonctions avancées et à des applications qui améliorent la productivité de l'ensemble de la société. Ainsi les deux principaux protocoles qu’on expliquerait et qui nous sont nécessaires d’avoir comme concept dans le cadre de notre réalisation sont le protocole SIP et celui H.323 : SIP (Session Initiation Protocol ou protocole d’initiation de session) : Il est un protocole défini par l’IETF. Il vise à établir et gérer des sessions multimédia. En effet, SIP ne gère pas le transport du contenu dans une session multimédia mais seulement l'ouverture, la fermeture et tous types de changements que l'on peut apporter à une session. Concurrent du H.323, SIP a comme avantage d'être plus récent. C'est en partie pourquoi il commence à gagner du terrain par rapport à cet autre protocole. Pour fonctionner, SIP se base sur une architecture comportant trois principaux acteurs : Les User-Agents, les Registrars et les Proxys, enfin l’image suivante nous décrit la procédure d’initiation de session :
  • 5. H.323 : H.323 est aujourd'hui le protocole le plus répandu en matière de voix sur IP et ce même si il laisse peu à peu la place à SIP. Ce protocole à été défini par lUIT-T. Il s'agit en fait plus d'un regroupement de plusieurs protocoles qui permettent d'établir des appels avec la VoIP. On peut reconnaître trois types de protocoles pour le H.323 : La signalisation, La négociation de codec et Le transport d'information On entend par le terme signalisation tous les échanges de messages destinés à la gestion de la communication. Par exemple, pour la VoIP, les messages indiquant que l'on souhaite appeler quelqu'un, qu'une ligne est occupée, que le récepteur décroche sont transmis par ces protocoles de signalisation. Le protocole H.225 est chargé de ces communications, il gère notamment l'établissement, le contrôle et la fin d'un appel. La négociation de codec sert à choisir un codec commun entre les deux extrémités de la communication. Le codec choisi doit être supporté par tous les participants. Les fabricants n'implémentent pas forcément tous les codecs disponibles sur leurs produits ce qui peut poser des problèmes d'interopérabilités plus ou moins évités par l'usage du codec G.711. En effet, G.711 est reconnu par la totalité des équipements VoIP. Le protocole H.245 se charge ainsi de négocier le codec entre l'émetteur et le récepteur. Une fois ce choix effectué, il faut aussi choisir le débit pour l'adapter au mieux à la bande passante disponible. Il est aussi possible de réduire dynamiquement le débit d'un codec si la bande passante se dégrade en cours de communication. L’image suivant illustre son fonctionnement poste à poste :
  • 6. H.323 regroupe un ensemble de protocoles de communication de la voix, de l'image et de données sur IP. C'est pourquoi l'UIT-T le définit comme : e T « Systèmes de communication multimédia en mode paquet ». Il est dérivé du protocole H.320, utilisé sur RNIS. Enfin, le transport d'information est pris en charge par les protocoles RTP/RTCP décrits dans une partie précédente. Présentation d’Asterisk, logiciel libre sterisk, Présentation Asterisk permet de transformer un ordinateur en commutateur téléphonique performant. Il se présente sous la forme d'un logiciel libre édité par la société américaine Digium. Asterisk est un PABX applicatif open source permettant d'interconnecter en temps réel des réseaux de voix sur IP et des réseaux de téléphonies classiques via des cartes d'interface téléphonique. L'objectif alors était de réaliser une version logicielle des PBX (Private Branch ectif eXchange), les centraux téléphoniques "hardware", qui gèrent la commutation entre plusieurs appelants et appelés. Ce logiciel a été conçu pour les remplacer. Le logo de la société est le suivant : C’est un autocommutateur téléphonique privé (PABX) open source et propriétaire (publié est (PABX), sous licence GPL et licence propriétaire) pour systèmes GNU/Linux. Il permet, entre autres, la messagerie vocale, les files d'attente, les agents d'appels, les musiques d'attente et les mises en garde d'appels, la distribution des appels. Il est possible également d'ajouter distribution l'utilisation des conférences par le biais de l'installation de modules supplémentaires et la recompilation des binaires. Ainsi une fois installé sur un ordinateur fonctionnant sous Linux une et muni de cartes d'interfaces spécifiques, le "PC PBX" est capable de gérer des appels sur un artes "PC-PBX"
  • 7. réseau commuté classique (RTC) ou en VoIP. On les utilise généralement dans les entreprises. Installation et configuration Matériel disponible Un PC TOSHIBA C660: Phoenix SecureCore version 1.80, 2.00 GHz (2CPUs), 4GB RAM Un PC MSI-1688: Default System BIOS, Core i3 2.13GHz, 4Gigabits RAM X – Lite: Soft Phone SIP gratuit; Pour utilisation classique de téléphone ce logiciel est idéal Une connexion internet 2 Mégabits avec office de Serveur DHCP Dans notre cas, nous avons opté pour l’installation à partir des sources d’Asterisk en se procurant ceux de la version. Alors on va commencer par mettre à jour notre Système d’exploitation qui est un Ubuntu 11.04 LTS Ensuite appliquer la mise à jour fraichement exécutée : apt-get update && apt-get upgrade S’assurer par la suite que les entêtes du noyau sont installés : apt-get install linux-headers-`uname -r` On installe enfin toutes les dépendances relatives et requises pour Asterisk : apt-get install build-essential libxml2-dev apt-get install libncurses5-dev libreadline-dev libreadline6-dev apt-get install libiksemel-dev libvorbis-dev libssl-dev libspeex-dev libspeexdsp-dev apt-get install mpg123 libmpg123-0 sox openssl wget subversion openssh-server De là on peut se positionner sur le répertoire ou on doit télécharger nos sources pour l’installation d’Asterisk et ses composants : Cd /usr/src Télécharger les sources de DAHDI car on a aucun matériel DIGIUM sur notre serveur, donc on en aurait besoin pour faire des applications de visioconférence : wget http://downloads.asterisk.org/pub/telephony/dahdi-linux/releases/dahdi-linux-2.6.0.tar.gz
  • 8. On l’extrait par la suite dans le même répertoire à savoir /usr/src, ça aurait pu être fait ailleurs : tar -zxvf dahdi-linux-2.6.0.tar.gz On se déplace dans le répertoire ainsi créé pour compiler et installer DAHDI : cd dahdi-linux-2.6.0/ make make install cd.. On refait surface dans /usr/src pour télécharger et installer les sources d’Asterisk : wget http://downloads.asterisk.org/pub/telephony/asterisk/releases/asterisk-1.8.10.1.tar.gz tar -zxvf asterisk-1.8.10.1.tar.gz A ce niveau on exécute le script configure du répertoire asterisk-1.8.10.1 : Cd asterisk-1.8.10.1/ ./configure Si tout marche bien à ce niveau, on devrait avoir en dessin de Code ASCII le logo d’Asterisk ! Alors on choisit optionnellement les composants d’Asterisk à installer avec : make menuconfig Et par la suite on compile et on installe Asterisk proprement dit : make make install && make samples make config Ainsi on vient d’installer un serveur Asterisk qui marche super bien ! On peut démarrer notre serveur en tapant la commande suivante :
  • 9. /etc/init.d/asterisk restart Et pour vérifier le bon fonctionnement de celui-ci on accède à sa console en tapant : Asterisk -rvvvvvvv La configuration d’Asterisk se fera par la suite en éditant et modifiant 3 fichiers principaux qui sont : /etc/asterisk/users.conf /etc/asterisk/sip.conf /etc/asterisk/extensions.conf Maintenant on va essayer de configurer des utilisateurs SIP, pour leur permettre d’exploiter les services du serveur. Pour cela on doit les ajouter en éditant le fichier sip.conf. On essayera d’ajouter les utilisateurs « alamine622 » et « mahamat » avec comme numéros respectifs 500 et 501 : vim /etc/asterisk/sip.conf Et on ajoute le contenu suivant à la fin du fichier, en bas du fichier sip.conf : [500] type=friend host=dynamic dtmfmode=rfc2833 fullname = Abderahim Amine Ali username = alamine622 callerid=alamine622<500> secret=motdepasse context = etudes [501] type=friend host=dynamic dtmfmode=rfc2833 fullname = Mahamat Adam Abdou callerid=mahamat<501> username = mahamat secret=motdepasse context = etudes
  • 10. *explications : [50$] –> Numéro SIP type=friend –> type d’objet SIP, friend = utilisateur host=dynamic –> Vous pouvez vous connecter a ce compte SIP a partir de n’importe quelle adresse IP dtmfmode=rfc2833 –> type de rfc utilisé fullname = Mahamat Adam Abdou –> Prénom et NOM de l’utilisateur (ce qui sera afficher sur le téléphone lors d’un appel) username = adupont –> Nom d’utilisateur secret=motdepasse–> Mot de passe du compte SIP context = etudes –> Contexte (on verra ça dans le fichier extensions.conf) Ainsi pour vérifier la création de nos comptes on doit faire des vérifications sur la console Asterisk de la manière suivante : reload sip show peers Si tout s’était bien passé, on devrait voir s’afficher nos utilisateurs sip avec leurs numéros. Ensuite, pour la configuration du DialPlan, on se déplacerait, après avoir enregistré les modifications apportées au fichier sip.conf, dans le fichier extensions.conf pour y créer le contexte des utilisateurs qu’on vient de créer. vim /etc/asterisk/extensions.conf Ensuite on ajoute les lignes suivantes, aussi à la fin du fichier : [etudes exten => _5XX,1,Dial(SIP/${EXTEN},20) exten => _5XX, 2, Hangup () *explications : [etudes] est le contexte c’est une sorte de conteneur dans lequel les utilisateurs faisant partis de ce contexte pourrons communiquer entre eux. Lors de la création de nos deux utilisateurs nous avons spécifié le contexte « etudes ». exten => : déclare l’extension ou numéros _5XX : Prend les extensions (ou numéros) de 500 a 599 1 : Ordre de l’extension
  • 11. Dial : application qui va être utilisé c’est une fonction Asterisk ici utilisé, SIP: C’est le protocole qui va être utilisé ${EXTEN} : variable de l’exten l’extension composé, si on appelle le 501 la variable ${EXTEN} 01 prendra comme valeur 501 20: temps d’attente avant de passer a l’étape suivante. : Donc la ligne exten=>_5XX, 1, Dial (SIP/${EXTEN},20) se traduit par: , Quand on compose le numéro (par exemple) 501, on appelle le numéro 501 et si au bout de 20 secondes il n’y a pas de réponse on passe à la ligne du dessous. Dans le cas du numéro 501 la ligne devient comme ceci: exten => 501, 1, Dial ( (SIP/501,20), mais l’avantage de la ligne précédente est qu’elle permet d’appeler les numéros de 500 a 599. La seconde ligne : exten => _5 _5XX, 2, Hangup () permet de raccrocher si il n’y a pas de réponses au bout des 20 secondes. Maintenant, on peut enregistrer notre fichier extensions.conf et faire un reload dans la console d’Asterisk pour passer nos premiers appels dans le contexte « etudes ». Pour passer aussi des appels, il nous faut des utilisateurs SIP. Dans notre cas ci on a opté pour l’utilisation des Clients X X-Lite sous Windows pour les Tests. Le logiciel X X-Lite démarré sous Windows se présente comme suit graphiquement :
  • 12. La configuration par rapport à notre cas ci se ferait donc de la façon suivante : Nos appels passeront d’un client à un autre sans amalgame (500 501 et vice versa versa). Par la suite on aurait pu configurer plusieurs autres fonctionnalités parmi lesquelles : Messagerie vocale Interception d’appels Messagerie unifiée Appels groupés Conférence … Authentification d’appels Appels en boucle Problèmes de disponibilité d’un serveur On parle de haute disponibilité ( (HIGH AVAILABILITY) lorsque des serveurs quelconques ) peuvent travailler ensemble pour permettre à un serveur secondaire de prendre rapidement la main si le serveur principal échoue ou tombe en panne. Ceci pourrait être évoqué aussi panne. dans le cas on une architecture est mise pour permettre à plusieurs serveu de servir les ecture serveurs mêmes données, on parle alors de répartition de charge ou «LOAD BALANCINGLOAD BALANCING». Idéalement, L'idée générale pour assurer la disponibilité d'un service est de faire fonctionner plusieurs machines (deux au minimum) en même temps et par conséquent la solution la plus
  • 13. judicieuse serait de faire une grappe de serveurs, on parle de « CLUSTERING » comme mentionné ci dessus. Un « cluster » ou grappe est une architecture composée de plusieurs ordinateurs formant des nœuds, où chacun des nœuds est capable de fonctionner indépendamment des autres. Il existe deux principaux usages des clusters : • Les clusters de haute disponibilité permettent de répartir une charge de travail parmi un grand nombre de serveurs et de garantir l'accomplissement de la tâche même en cas de défaillance d'un des nœuds ; • Les clusters de calcul permettent de répartir une charge de travail parmi un grand nombre de serveurs afin d'utiliser la performance cumulée de chacun des nœuds Dans notre cas on s’intéressera beaucoup plus au Clusters de haute disponibilité en exploitant un outil capable d’assurer la relève entre nos différents serveurs de T-VoIP. L’outil HeartBeat et le Clustering Présentation de l’outil HeartBeat HeartBeat est un logiciel de surveillance de la disponibilité des programmes, Il écoute les battements de cœur - des signaux émis par les services d'une grappe de serveurs lorsqu'ils sont opérationnels. Il exécute des scripts d'initialisations lorsqu'une machine tombe (plus d'entente du battement de cœur) ou est à nouveau disponible. Il permet aussi de changer d'adresse IP entre les deux machines à l'aide de mécanismes ARP avancés. HeartBeat fonctionne à partir de deux machines et peut être mis en place pour des architectures réseaux plus complexes. Les « battements de cœurs » peuvent être prévus de différentes façons : • Connexion par port série • Connexion Ethernet UDP/IP broadcast • Unicast • Ping (pour des routeurs, commutateur réseau, etc.) Configuration de l’outil HeartBeat La configuration d'HeartBeat repose sur 3 fichiers fondamentaux. Ces fichiers doivent être identiques mis à part quelques modifications, sur les deux entités ou nœuds du Cluster. Ces fichiers sont les suivants : Le fichier « /etc/ha.d/ha.cf » Le fichier « /etc/ha.d/haresources »
  • 14. Et le fichier « /etc/ha.d/authkeys » Scenario : Machine Maitre : 192.168.252.200 avec le masque 255.255.255.0 Machine Esclave : 192.168.252.201 avec le masque 255.255.255.0 Adresse Virtuelle : 192.168.252.205 avec le masque 255.255.255.0 L’installation de l’outil HeartBeat se fait avec la commande suivante : apt-get install heartbeat Après installation, il arriverait de voir s’afficher une erreur soit disant que le fichier /etc/ha.d/ha.cf est inexistant, ce qui est tout à fait normal puisqu’on le créera d’une manière manuelle. Là on doit créer le fichier ha.cf en tapant cette commande pour ensuite le remplir des paramètres nécessaires : vim /etc/ha.d/ha.cf Le contenu à y mettre par la suite est le suivant : bcast eth0 debugfile /var/log/ha-debug logfile /var/log/ha-log logfacility local0 keepalive 2 deadtime 10 warntime 6 initdead 60 udpport 694 node debian node srvservices auto_failback off Maintenant on va définir l’adresse IP de notre cluster gérant les deux nœuds, pour cela on doit éditer le fichier /etc/ha.d/haresources comme suit : vim /etc/ha.d/haresources Et y ajouter la ligne suivante pour la machine maitre et esclave en changeant juste de nom : srvservices IPaddr::192.168.252.205
  • 15. Enfin on doit choisir une méthode d’authentification en configurant le fichier /etc/ha.d/authkeys comme suit : auth 2 1 md5 2 crc Ici on choisit le mode d’authentification par checksum qui est le paramètre passé à la fonction « auth ». On aurait pu choisir md5, c’est une question de choix juste. Par la suite on réduit les droits d’accès sur le fichier a thkeys pour que n’importe qui ne authkeys puisse pas le modifier ou l’exécuter n’importe comment : exécuter chmod 600 /etc/ha.d/authkeys Ainsi pour les premiers tests, on doit redémarrer notre service HeartBeat et voir la console, es on doit avoir un message genre celui : celui-ci Ce qui indique que tout marche à merveille jusqu’à l’instant. Maintenant il suffit juste de passer en paramètre le service « asterisk » dans les ressources à gérer par « HeartBeat ». Pour ce faire, on doit éditer le fichier « haresources » et lui passer le service Asterisk en paramètres comme suit : srvservices IPaddr ::192.168.252.205 asterisk 192.168.252.205 Ainsi on indique à HeartBeat de démarrer le service Asterisk au démarrage et lui passer les paramètres indiqués ci-après. Il ne faut pas aussi oublier que les services à passer à . HeartBeat doivent répondre aux paramètres « start », « stop » et « restart ». Ainsi quand notre serveur principal tombe, la commande d’arrêt d’Asterisk s’exécutera sur lui mais celle incipal de démarrage s’exécutera automatiquement sur le serveur esclave.
  • 16. Pour les tests, on essaierait de connecter plusieurs clients notre serveur Asterisk en utilisant l’adresse IP virtuelle dans un premier temps. Ainsi quand tout se passe bien et qu’on peut utiliser le serveur virtuelle, on essaierait de mettre hors service le serveur principale : a notre grande surprise, les fonctionnalités du serveur Asterisk continueront d’être servies par le serveur esclave en exploitant le serveur esclave : HeartBeat a migré l’adresse virtuelle vers le serveur esclave. Conclusion Il est des moments ou dans une entreprise, on cherche à partir de la disponibilité d’un serveur d’application à fiabiliser son fonctionnement grâce à des ressources ou des outils nécessaires, et alors ici on propose HeartBeat qui permet à deux serveurs (pour le moment) de prendre la relève l’un de l’autre pour conduire cette haute disponibilité au statut de fiable service. La téléphonie et voix sur IP est une application émergente dans le monde d’entreprises et qui par conséquent doit être disponible et fiable pour pouvoir être exploité le plus maximum possible pour réduire la facture téléphonique de toute entreprise.