Rapport fin de cours toip

2 643 vues

Publié le

Ce présent document est le rapport de fin de cours de téléphonie sur IP. Comme technologies nous avons utilisées Asterisk , Gatekeeper, CME SIP et CME SCCP

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

Rapport fin de cours toip

  1. 1. RAPPORT FIN DE COURS TOIP [DATE] Rapport fin de cours TOIP Ce présent document est le rapport de fin de cours de téléphonie sur IP. Comme technologies nous avons utilisées Asterisk , Gatekeeper, CME SIP et CME SCCP
  2. 2. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 1 AVANT-PROPOS Pour les tests nous aurons besoin de deux clients XP et un client Ubuntu qui sera notre server Asterisk. Pour ce faire nous allons utiliser VirtualBox qui va comporter nos deux clients XP et notre server Asterisk. Nos clients XP :
  3. 3. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 2 Notre Server Asterisk
  4. 4. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 3 SOMMAIRE Partie 1 : Introduction à la téléphonie sur IP Mode de fonctionnement Les types de codec et taux de compression MOS Les protocoles de transport Les protocoles de signalisation PARTIE 2 : ASTERISK Architecture SIP Installation d’asterisk Création de compte SIP Mise en place et consultation d’une boite vocale MWI (message waiting indication) Musique d’attente Mise en oeuvre de la visiophonie Récupération d’appels Conférence audio et vidéo Le parking PARTIE 3 : Architecture H323 Zone H323 et entités H323 Appel entre deux terminaux H323 sans Gatekeeper Appel entre deux terminaux H323 avec Gatekeeper PARTIE 4 : CME SCCP et CME SIP PARTIE 5 : ARCHITECTURE HYBRIDE Interconnexion CME SCCP avec Gatekeeper Interconnexion CME SCCP avec un Gatekeeper Interconnexion CME SIP/SCCP avec Asterisk Interconnexion d’Asterisk avec un Gatekeeper Intercoonexion CME SCCP/SIP, Asterisk et Gatekeeper Boite Vocale CME sur Asterisk
  5. 5. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 4 Partie 1 : Introduction à la téléphonie IP La voix sur IP (Voice over IP) est une technologie de communication vocale en pleine émergence. Elle fait partie d'un tournant dans le monde de la communication. En effet, la convergence du triple play (voix, données et vidéo) fait partie des enjeux principaux des acteurs de la télécommunication aujourd'hui. Plus récemment l'Internet s'est étendu partiellement dans l'Intranet de chaque organisation, voyant le trafic total basé sur un transport réseau de paquets IP surpasser le trafic traditionnel du réseau voix (réseau à commutation de circuits). Il devenait clair que dans le sillage de cette avancée technologique, les opérateurs, entreprises ou organisations et fournisseurs devaient, pour bénéficier de l'avantage du transport unique IP, introduire de nouveaux services voix et vidéo. Ce fût en 1996 la naissance de la première version voix sur IP appelée H323. Issu de l'organisation de standardisation européenne ITU-T sur la base de la signalisation voix RNIS (Q931), ce standard a maintenant donné suite à de nombreuses évolutions, quelques nouveaux standards prenant d'autres orientations technologiques. La téléphonie sur IP (ou VoIP pour Voix sur IP) est un mode de téléphonie utilisant le protocole de télécommunications créé pour Internet (IP pour Internet Protocol). La voix est numérisée puis acheminée sous forme de paquets comme n'importe quelles autres données. Le support utilisé peut être le réseau public Internet ou un réseau privé. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Contrairement à la téléphonie classique, par commutation de circuits, qui repose exclusivement sur un réseau téléphonique commuté, la technologie VoIP permet de téléphoner sur des réseaux spécialisés ou sans fil, y compris des réseaux informatiques. Ces nouveaux types de réseaux utilisent des protocoles « commutation par paquets ». En plus des données vocales (voix numérisée), un paquet comporte les adresses réseau de l’expéditeur et du destinataire. Les paquets VoIP sont transmis à travers n’importe quel réseau compatible VoIP et peuvent être acheminés par des chemins différents : la VoIP est donc interopérable. Par la suite, une application se chargera de la transformation inverse (des paquets vers la voix). En effet, toutes les informations à transmettre sur le réseau sont divisées en paquets de données. Chaque paquet se compose : d’un en-tête indiquant sa source et sa destination; d’un numéro de séquence; d’un bloc de données; d’un code de vérification des erreurs. La VoIP pose des contraintes sur les performances du réseau telles que :
  6. 6. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 5 Délai de transmission : il comprend les étapes de codage, le passage en file d'attente d'émission, la propagation dans le réseau, la bufférisation en réception et le décodage. Le délai de transmission optimal est de 150 ms avec des tolérances qui sont entre 150 et 400 ms. En téléphonie, la maîtrise du délai de transmission est un élément essentiel pour bénéficier d’un véritable mode conversationnel et minimiser la perception d’écho Le phénomène d'écho (réflexion du signal) C'est le délai entre l'émission du signal et la réception de ce dernier en réflexion. La cause de la réflexion s’est les composants électroniques des parties analogiques. En effet pour que l’écho ne soit pas gênant, il faut que la traversée ne dépasse pas les 28ms donc 56ms en aller-retour. Un écho < 56 ms n'est pas perceptible. Plus il est décalé dans le temps plus il devient insupportable. GIGUE La gigue est la variance statistique du délai de transmission. En d'autres termes, elle mesure la variation temporelle entre le moment où deux paquets auraient dû arriver et le moment de leur arrivée effective. Cette irrégularité d'arrivée des paquets est due à de multiples raisons dont: l'encapsulation des paquets IP dans les protocoles supportés, la charge du réseau à un instant donné, la variation des chemins empruntés dans le réseau, etc... Les différents codecs et taux de compression Un codec est un dispositif capable de compresser et/ou de décompresser un signal numérique. Ce dispositif peut être un circuit électronique, un circuit intégré ou un logiciel. MOS Note d'opinion moyenne (Mean Opinion Score (en) - MOS en abréviation) est une note donnée à un codec audio pour caractériser la qualité de la restitution sonore. La note peut varier entre 0 (très mauvais) et 5 (excellent, comparable à la version d'origine). Il est défini
  7. 7. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 6 par l'UIT-T comme la norme « P.800 : Méthodes d'évaluation subjective de la qualité de transmission »  Ce tableau montre les résultats obtenus par quelques codecs courants.  Les protocoles de transport : RTCP Le protocole Rtcp est fondé sur la transmission périodique de paquets de contrôle à tous les participants d'une session. C'est le protocole Udp (par exemple) qui permet le multiplexage des paquets de données Rtp et des paquets de contrôle Rtcp RTP Le protocole RTP (Real Time Protocol) : Le protocole est protocole qui a été développé par l’IETF, pour faciliter le transport réel, de bout en bout, des flots de données  Les protocoles de signalisation Les principaux protocoles utilisés pour l'établissement de connexions en voix sur IP sont :
  8. 8. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 7  H323  SIP  MGCP  IAX (Asterisk)  SCCP (Cisco) H323 H.323 est un protocole de communication englobant un ensemble de normes utilisées pour l'envoi de données audio et vidéo sur Internet. Il existe depuis 1996 et a été initié par l'ITU. Concrètement, il est utilisé dans des programmes tels que Microsoft Netmeeting, ou encore dans des équipements tels que les routeurs Cisco. SIP Sip est un protocole de signalisation appartenant à la couche application du modèle Osi. Son rôle est d'ouvrir, modifier et libérer les sessions. L'ouverture de ces sessions permet de réaliser de l'audio ou vidéoconférence, de l'enseignement à distance, de la voix (téléphonie) et de la diffusion multimédia sur Ip essentiellement. Un utilisateur peut se connecter avec les utilisateurs d'une session déjà ouverte. MGCP Media Gateway Control Protocol (MGCP) est un protocole permettant de contrôler les passerelles multimédia (Media Gateways) qui assurent la conversion de la voix et de la vidéo entre les réseaux IP et le Réseau Téléphonique Commuté (RTC). IAX IAX (Inter-Asterisk eXchange) est un protocole de voix sur IP issu du projet de PABX open source Asterisk.Il permet la communication entre un client et serveur ou entre serveurs asterisk. SCCP Skinny Call Control Protocol (SCCP) est un protocole de communication, faisant partie de la couche Application du modèle OSI. Le H.323 étant trop rigoureux pour certaines utilités de la téléphonie IP (comme le renvoi d’appel, le transfert, la mise en attente), Cisco a donc créé SCCP, qui utilise le port 2000. L’avantage de Skinny est qu’il utilise des messages prenant très peu de bande passante c’est pourquoi il est utilisé pour les communications entre les téléphones IP et le CallManager ainsi que pour contrôler une conférence.
  9. 9. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 8 PARTIE 2: ASTERISK Asterisk est un autocommutateur téléphonique privé (PABX) open source et propriétaire (publié sous licence GPL et licence propriétaire1) pour systèmes GNU/Linux. Il permet, entre autres, la messagerie vocale, les files d'attente, les agents d'appels, les musiques d'attente et les mises en garde d'appels, la distribution des appels. Il est possible également d'ajouter l'utilisation des conférences par le biais de l'installation de modules supplémentaires et la recompilation des binaires. Asterisk implémente les protocoles H.320, H.323 et SIP, ainsi qu'un protocole spécifique nommé IAX (Inter-Asterisk eXchange). Ce protocole IAX permet la communication entre deux serveurs Asterisk ainsi qu'entre client et serveur Asterisk. Asterisk peut également jouer le rôle de registrar et passerelle avec les réseaux publics (RTC, GSM, etc.) Asterisk est extensible par des scripts ou des modules en langage Perl, C, Python, PHP, et Ruby Architecture Sip :  2 Clients SIP : User Agent Client (UAC)  Terminal  Envoie des requêtes SIP Server D’Asterisk Server DHCP  Qui va donner des adresses IP aux deux clients SIP et au server Asterisk
  10. 10. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 9 INSTALLATION Pour installer des modules supplémentaires On sélectionne les paquets supplémentaires les paquets (Les addons : Les fichiers sons français, les fichiers MySQL, le fichier h323, les agi, etc.) CREATION DE NOS COMPTES SIP Nous allons éditer le fichier de configuration /etc/asterisk/sip.conf Mettrons en place un compte sip avec  Un Nom : username
  11. 11. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 10  Un mot de passe : secret friend : émet et reçoit des appels  Type d’utilisateur : type user: envoie uniquement des appels peer : reçoit uniquement des appels  Le contexte : context  L’endroit où l’utilisateur peut se connecter : dynamic(n’importe où), adresse IP de la station sur laquelle il doit se connecter.  Afficher le nom l’appelant : callerid  Nous ajouterons des options en avançant.  Création de deux comptes assane et thiaba fichier : /etc/asterisk/sip.conf  Configuration du fichier extension.conf pour définir comment joindre les utilisateurs crées dans le sip.conf, se sont les règles de routage : fichier /etc/asterisk/extension.conf  Syntaxe dans extension.conf: exten=> extension,priorité,application(paramètres) extension : Numéro composé pour joindre asterisk priorité : Définit l’ordre d’exécution des commandes avec une même extension application : Définit l’action à réaliser pour l’extension en cour L’application Dial est utilisée pour l’acheminement d’appels On affecte à assane et thiaba les numéros 1001 et 1002, nous allons créer leur contexte et donner les règles de routage 1001 : numéro 1 : priorité Dial : application
  12. 12. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 11 SIP : protocole de signalisation 20 : sonne pendant combien de seconde Tr : transfert d’appel 1. Démarrons asterisk :  Tapez la commande : # asterisk  Accès à la console asterisk : # asterisk -rvvvv
  13. 13. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 12 Maintenant que nous avons installé asterisk, nous allons passer au test : ouvrez vos deux machine XP, on utilisera comme soft phone x-lite pour faire le test : assane est connecté sur le client XP1, on fait la même chose sur le client XP 2 pour thiaba
  14. 14. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 13
  15. 15. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 14 2. assane appelle thiaba L’appel de assane arrive chez thiaba, elle peut accepter ou rejeter l’appel Mise en place et consultation d’une boite vocale : La mise en place d’une boite vocale se fait au niveau du fichier voicemail.conf On aura dans voicemail.conf : N° boite (répondeur) => mot_de_passe(en numérique), nom_utilisateur - Création de boites vocales pour assane et thiaba dans le contexte default : fichier /etc/asterisk/voicemail.conf On édite le fichier extension.conf et on précise en priorité 2 que si l’utilisateur ne répond pas au bout de 20s, l’émetteur de l’appel est renvoyé à la boite vocale.
  16. 16. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 15 Après chaque modification des fichiers de configuration, le redémarrage d’asterisk est nécessaire. Pour ce faire:  Aller sur la console asterisk : #asterisk –rvvv  Taper la commande reload: localhos*CLI> reload Maintenant un appelant peut nous laisser un message vocal et pour les consulter on utilise l’application VoiceMailMain dans extension.conf Pour consulter leur boite vocale, les utilisateurs doivent appeler le numéro 1000 on personnalise la langue en ajoutant l’option language dans sip.conf Mettons la langue en français pour assane: MWI (Message Waiting Indication) : Permet d’indiquer les appels en absence aux utilisateurs il suffit d’ajouter l’option mailbox aux comptes sip des utilisateurs. Syntaxe : mailbox = n°utilisateur@context On obtient :
  17. 17. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 16  Musique d’attente : On place le ficher mp3 qu’on va jouer sous /var/lib/asterisk.moh Pour réaliser la musique nous aurons besoin d’avoir le lecteur mpg123 ou madplay. #apt-get install mgp123 pour mpg123 Ou #apt-get install mgp123 pour madplay
  18. 18. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 17 Création de la classe de musique au niveau du fichier /etc/asteriskmusiconhold.conf Dans extension.conf Visiophonie Pour mettre en oeuvre la visiophonie il faut mettre l’option videosupport=yes et d’autoriser le codec vidéo h263 avec allow=h263 dans le fichier sip.conf Récupération d’appels : Pour récupérer des appels il faut ajouter les options callgroup et pickupgroup sur les comptes assane et thiaba : Callgroup : permet de définir un groupe d’utilisateur. Syntaxe: callgroup=n°groupe Pickupgroup : autorise l’utilisateur à récupérer un appel d’un utilisateur appartenant à un même groupe. Syntaxe : pickupgroup=n°groupe Exemple : assane peut récupérer les appels de thiaba :
  19. 19. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 18 Conférences audio et vidéo :  Il faut définir le numéro de la conférence au niveau du fichier meetme.conf  Dans extension.conf il faut definir le numéro a appelé pour se joindre à la conférence. Pour ce faire nous allons utiliser l’application Confbrige Pour récupérer un appel on appuie sur *8 puis ok. Pour voir les combinaisons de touches il faut aller dans le fichier /etc/asterisk/features.conf NB : Pour tester, il faut au minimum 3 clients donc on doit ajouter un nouveau compte sip et faites un appel au numéro 501 pour participer à la conférence
  20. 20. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 19 Le parking Le parking permet de mettre un utilisateur en attente et ensuite le prendre sur un autre poste. Pour activer le parking on va dans le fichier features.conf Dans extension.conf : On inclut le contexte parkedcalls dans notre contexte (estm) Partie 3 Architecture H323 Le protocole H.323 est utilisé pour l'interactivité en temps réel, notamment la visioconférence (signalisation, enregistrement, contrôle d'admission, transport et encodage). H.323 définit plusieurs éléments de réseaux :  Les terminaux - Dans un contexte de téléphonie sur IP, deux types de terminaux H.323 sont Aujourd'hui disponibles. Un poste téléphonique IP raccordés directement au réseau Ethernet de l'entreprise. Un PC multimédia sur lequel est installée une application compatible H.323.  Les passerelles (GW: Gateway) - Elles assurent l'interconnexion entre un réseau Ip et le réseau téléphonique, ce dernier pouvant être soit le réseau téléphonique public, soit Pour mettre un appel en parking il faut appuyer sur #700, un numéro vous sera communiqué, allez sur le poste sur lequel vous voulez récupérer l’appel et appeler le numéro qui vous a été transmis au moment du park
  21. 21. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 20 un Pabx d'entreprise. Elles assurent la correspondance de la signalisation et des signaux de contrôle et la cohésion entre les médias. Pour ce faire, elles implémentent les fonctions suivantes de transcodage audio (compression, décompression), de modulation, démodulation (pour les fax), de suppression d'échos, de suppression des silences et de contrôle d'appels. Les passerelles sont le plus souvent basées sur des serveurs informatiques standards (Windows NT, Linux) équipés d'interfaces particuliers pour la téléphonie (interfaces analogiques, accès de base ou accès primaire RNIS, interface E1, etc.) et d'interfaces réseau, par exemple de type Ethernet. La fonctionnalité de passerelle peut toutefois être intégrée directement dans le routeur ainsi que dans les Pbx eux-mêmes.  Les portiers (GK: Gatekeeper) - Ils sont des éléments optionnels dans une solution H.323. Ils ont pour rôle de réaliser la traduction d'adresse (numéro de téléphone - adresse Ip) et la gestion des autorisations. Cette dernière permet de donner ou non la permission d'effectuer un appel, de limiter la bande passante si besoin et de gérer le trafic sur le Lan. Les "gardes-barrière" permettent également de gérer les téléphones classiques et la signalisation permettant de router les appels afin d'offrir des services supplémentaires. Ils peuvent enfin offrir des services d'annuaires.  Les unités de contrôle multipoint (MCU, Multipoint Control Unit) - Référence au protocole T.120 qui permet aux clients de se connecter aux sessions de conférence de données. Les unités de contrôle multipoint peuvent communiquer entre elles pour échanger des informations de conférence. Dans un contexte de téléphonie sur IP, la signalisation a pour objectif de réaliser les fonctions suivantes : Recherche et traduction d'adresses - Sur la base du numéro de téléphone du destinataire, il s'agit de trouver son adresse IP (appel téléphone. PC) ou l'adresse IP de la passerelle desservant le destinataire. Cette fonction est prise en charge par le Gatekeeper. Elle est effectuée soit localement soit par requête vers un annuaire centralisé. Contrôle d'appel - L'équipement terminal (« endpoint » = terminal H.323 ou passerelle) situé à l'origine de l'appel établit une connexion avec l'équipement de destination et échange avec lui les informations nécessaires à l'établissement de l'appel. Dans le cas d'une passerelle, cette fonction implique également de supporter la signalisation propre à l'équipement téléphonique à laquelle elle est raccordée (signalisation analogique, Q.931, etc.) et de traduire cette signalisation dans le format défini dans H.323. Le contrôle d'appel est pris en charge soit par les équipements terminaux soit par le Gatekeeper. Dans ce cas, tous les messages de signalisation sont routés via le Gatekeeper, ce dernier jouant alors un rôle similaire à celui d'un PBX. Appels entre en deux Terminaux H323 sans Gatekeeper : Nous allons utiliser Packphone, nous aurons qu’à préciser l’adresse de la machine qu’on veut joindre exemple :
  22. 22. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 21 Appels entre en deux Terminaux H323 avec un Gatekeeper : Dans cette partie, nous allons utiliser les softphones PacPhone et un routeur 7200 sous GNS3 que nous allons configurer comme gatekeeper. La configuration du gatekeeper (config)# interface FastEthernet0/0 (config-if)#ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 (config-if)# no shutdown
  23. 23. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 22 Configuration du gatekeeper : Il faut définir la zone (estm) et domaine (estm.sn) auquel il appartient et l’interface sur laquelle il reçoit les requêtes (192.168.1.1). ((config)#gatekeeper (config-gk)#zone local boghe boghe.mr 192.168.1.1 (config-gk)no shutdown
  24. 24. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 23 On crée un utilisateur assane avec PacPhone qui va aller s’enregistrer au niveau du gatekeeper. On fait la même chose avec le client 2002 Pour vérifier si les deux clients se sont bien enregistrés au niveau du gatekeeper on tape la commande #Show gatekeeper endpoints
  25. 25. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 24 Appel entre les deux clients avec gatekeeper
  26. 26. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 25 Partie IV : CME SCCP et CME SIP CME SCCP : Le Cisco Unified Communications Manager Express est une version de Cisco Unified Communications Manager destinée aux entreprises de tailles petites désirant avoir une infrastructure de téléphonie IP. Cisco Unified Communications Manager Express ne peut gérer plus de 240 utilisateurs. Skinny Client Control Protocol (SCCP) est un protocole propriétaire CISCO qui est utilisé pour les échanges entre les IP phones et le Call Manager. Dans cette partie nous allons utiliser un routeur cisco 3700 avec gns3, et deux clients XP avec des softphones Cisco IP Communicator sous VirtualBox. Configuration du routeur CME_SCCP Fournir une adresse IP a l’interface fa0/0 Configuration de la téléphonie SCCP (config)# interface FastEthernet0/0 (config-if)#ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 (config-if)# no shutdown (config)# telephony-service (config-telephony)#system message estm nom à l’entreprise ou de l’organisation (config-telephony)#ip source-address 192.168.1.10 port 2000 --@IP et Port du serveur SCCP (config-telephony)#max-ephones 10 -- Nombre maximum de téléphone (config-telephony)#max-dn 10 --nombre maximum de ligne (config-telephony)#auto assign 1 to 10 – Attribution automatique des numéros de téléphones
  27. 27. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 26 Création des Lignes Configuration du Cisco IP Communicator ((config)#ephone-dn 1 --Activation de la Ligne une (config-ephone-dn)#number 3001 – Numéro de la Ligne (config-ephone-dn)#label baye – Nom de la Ligne (config-ephone-dn)#name baye –Nom qui va etre afficher
  28. 28. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 27
  29. 29. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 28 CME SIP : Configuration de CME SIP Définition des paramètres globaux (config)#voice service voip --Activation du service voip (config-voi-serv)#allow-connections h323 to sip --Autoriser les appels h323 vers SIP (config-voi-serv)#allow-connections sip to h323 --Autoriser les appels SIP vers H323 (config-voi-serv)#allow-connections sip to sip --Autoriser les appels SIP vers SIP (config-voi-serv)#sip -- Aller en mode config SIP (config-serv-sip)#registrar server --CME en tant que serveur SIP (config)#voice register global -- Configuration des paramètres de la voix (config-register-global)#mode cme -- Définir le mode cme (config-register-global)#source-address 192.168.1.10 port 5060 -- @IP et port d’ecoute du CME SIP (config-register-global)#max-dn 10 -- Nombre maximum de lignes (config-register-global)#max-pool 10 -- Nombre maximum de téléphones (config-register-global)#authenticate realm 192.168.1.10 –Mode d’authentification
  30. 30. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 29 Création des lignes On fait la même chose pour créer d’autres Lignes Configuration des téléphones (les pools) Configuration de notre client x-lite ((config)#voice register dn 1 -- Ligne N° 1 (config-register-dn)#number 3101 -- Numéro de telephone de la ligne (config-register-dn)#name assane -- Nom du propriétaire de la Ligne (config-register-dn)#label assane -- Nom qui sera affiché sur la Ligne (config)#voice register pool 1 -- Pool d’enregistrement n° 1 (config-register-pool)#id mac 0000.0000.3101 -- adresse mac du softphone (config-register-pool)#number 1 dn 1 -- Attribuer à la touche 1 la ligne 1 (config-register-pool)#username 3101 password passer -- Nom et password utilisateur (config-register-pool)#codec g711ulaw -- Codec utilisé
  31. 31. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 30
  32. 32. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 31 Partie 5 : Architecture Hybride  Interconnexion CME SCCP avec un Gatekeeper  Architecture Deux routeurs : un routeur 7200 comme gatekeeper et un routeur 3700 comme CME SCCP. Le CME va s’enregistrer auprès du Gatekeeper comme une passerelle (Gateway). Les Clients du CME et ceux du Gatekeeper sont sur VitrtualBox Plan de Numérotation : 3001 et 3002 pour les clients du CME et 2001 et 2002 pour les clients du Gatekeeper. Configuration du CME en tant que gateway Configuration du plan de numérotation : Toujours sur le CME (config-if)#h323-gateway voip interface (config-if)#h323-gateway voip id estm ipaddr 192.168.1.1 1719 (config-if)#h323-gateway voip h323-id gw_estm (config-if)#exit (config)#gateway (config)#dial-peer voice 1 voip (config-dial-peer)#destination-pattern 2… (config-dial-peer)#session target ras
  33. 33. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 32 Vérification de l’enregistrement du CME auprès de Gatekeeper Nous voyons que le CME s’est bien enregistré au niveau du GK avec le h323-id gw_estm en tant que passerelle voip (VOIP_GW) et qu’il a amené avec lui ses clients SCCP. Faisons un test entre un client h323 (pacphone) et un client SCCP (Cisco IP Communicator)
  34. 34. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 33  Interconnexion CME SIP/SCCP avec Asterisk : Au niveau d’Asterisk : Création du compte : sip.conf Le plan de numérotation : extension.conf
  35. 35. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 34 L’enregistrement du CME auprès d’asterisk Plan de numérotation Un Client asterisk appel un client du CME (config)#sip-ua (config-sip-ua)#authentication username cmesip password passer (config-sip-ua)#sip-server ipv4:192.168.1.10 (config)#dial-peer voice 2 voip (config-dial-peer) #destination-pattern 1 … (config-dial-peer) #session protocol sipv2 (config-dial-peer) #session target sip-server (config-dial-peer) #codec g711ulaw
  36. 36. ASSANE FALL RAPPORT FIN DE COURS TOIP 35 CONCLUSION La VoIP devient aujourd’hui, après plus de 10 ans de développement, une technologie qui, si elle n’est pas encore mature, permet l’émergence de services performants et beaucoup moins coûteux, tant pour les entreprises que pour les particuliers. Par exemple, une entreprise peut éliminer les frais d’interurbains ou les lignes « 1-800 ». Toutefois, la Voix sur IP pose de nombreuses questions quant à sa régulation, ses modèles, sa mise en oeuvre opérationnelle et son appropriation par le consommateur. La sécurité demeure au coeur de la problématique.

×