Dossiers de gynécologie obstétrique
DOSSIER N°5 : Prurit vulvaire
Mademoiselle B., 18 ans, vient consulter aux urgences po...
DOSSIER N°5
Dossiers de gynécologie obstétrique
1. Quel(s) élément(s) clinique(s) sont ou seraient évocateurs dune candido...
Dossiers de gynécologie obstétrique
6. Quels consens donnez-vous à la patiente afin d'éviter les récidives fréquentes? (10...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossiers 0005

121 vues

Publié le

bio

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
121
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossiers 0005

  1. 1. Dossiers de gynécologie obstétrique DOSSIER N°5 : Prurit vulvaire Mademoiselle B., 18 ans, vient consulter aux urgences pour prurit vulvaire durant depuis 48 heures. Pas d'ATCD particulier, en dehors de multiples candidoses vaginales. Dernières règles il y a sept jours. II existe des leucorrhées, mais aucun signe d'infection génitale haute. 1. Quel(s) élément(s) clinique(s) sont ou seraient évocateurs d'une candidose vaginale? 2. Vous allez utiliser de la potasse (KOH). Comment et dans quel(s) but(s) ? 3. Si vous vous orientiez vers une trichomonase, quel serait votre traitement? 4. La patiente a déjà utilisé de l'éconazole/Pévaryllffl (prescrit à sa mère), avec un bon résultat. Quel est le spectre d'action de ce produit? 5. Quelles pathologies générales doit-on rechercher devant des candidoses vulvovaginales récidivantes? 6. Quels conseils donnez-vous à la patiente afin d'éviter les récidives fréquentes?
  2. 2. DOSSIER N°5 Dossiers de gynécologie obstétrique 1. Quel(s) élément(s) clinique(s) sont ou seraient évocateurs dune candidose vaginale? (20) • Prurit intense (voire cuisson).......................................................................................................................4 • Caractères des leucorrhées : .....................................................................................................................4 - blanches .....................................................................................................................................................2 - caillebottées, épaisses (yaourt) ..................................................................................................................2 - inodores......................................................................................................................................................2 • Autres localisations - interfessière ................................................................................................................................................2 - intertrigo......................................................................................................................................................2 - périonyxis....................................................................................................................................................2 2 Vous allez utiliser de la potasse (KOH). Continent et dans quel(s) but(s)? (15) • Sur la deuxième lame d'étalement des leucorrhées (première pour l'examen direct : cytologie) ..............2 • Potasse (KOH) à 10% si la cytologie montre un frottis « sale » (cellules vaginales lysées et polynucléaires) .......2 - odeur de poisson pourri (Sniff test) ............................................................................................................2 - si vaginose bactérienne (Gardnerella vaginalis, anaérobies) ....................................................................2 • Ou potasse à 5% si frottis « propre » (cellules vaginales intactes, rares polynucléaires) .........................2 - montre des filaments et/ou spores au microscope ...................................................................................2 - si mycose vaginale .................................................................................................................... ............ . ....3 3. Si vous vous orientiez vers une trichomonase, quel serait votre traitement? (20) Traitement local : ........................................................................................................................................3 - toilette vaginale au savon acide (ex : Cytéal®) .......................................................................................... - ovules de métronidazole-Flagyl* (1/j pdt 10j) ............................................................................................. 2 • Associé à un traitement général : ...............................................................................................................3 - per os..........................................................................................................................................................2 - Métronidazole-Flagyl® (10 j).......................................................................................................................2 - également accepté : traitement minute Tinidazole-Fasigyne 500® (2 grammes en une prise unique) .....2 • Traitement du partenaire .............................................................................................................................2 - traitement minute par voie générale...........................................................................................................2 • Abstinence sexuelle une semaine...............................................................................................................2 • Surveillance..............................................................................................................................................NC 24 4. La patiente a déjà utilisé de i,éconazole/pévaryl* (prescrit à sa mère), avec un bon résultat. Quel est le spectre d'action de ce produit? (15) • Antifongique.................................................................................................................................................3 • Candidoses cutanéomuqueuses . ................................................................................................................3 • Erythrasma (corynebacterium minutissimum).............................................................................................3 • Dermatophytes (Trichophyton, Epidermophyton, Microsporum).................................................................3 • Pityrosporum orbiculare (Pytiriasis versicolor) et ovale . .............................................................................3 • Certaines bactéries gram positif (spectre non utilisé)..............................................................................NC 5. Quelles pathologies générales doit-on rechercher devant des candidoses vulvovaginales récidi- vantes? (20) • Diabète ......................................................................................................................................................10 • Immunodépression (infection à VIH en particulier) ...................................................................................10
  3. 3. Dossiers de gynécologie obstétrique 6. Quels consens donnez-vous à la patiente afin d'éviter les récidives fréquentes? (10) • Éviter le port de pantalons serrés (jeans) et de sous vêtements imperméables (culottes synthétiques) ...2 • Éviter les toilettes trop fréquentes (et trop rares)........................................................................................2 • Éviter les savons acides .............................................................................................................................2 • Traiter son partenaire .................................................................................................................................2 • Discuter un traitement par voie entérale (foyer digestif fréquent)...............................................................2

×