Sensibilisation au web social - CCI de Brest - CMA Finistère

2 552 vues

Publié le

Journée de sensibilisation à l'usage de médias sociaux à l'attention des conseillers de la CCI de Brest et de la Chambre des Métiers

0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 552
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
720
Actions
Partages
0
Téléchargements
50
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sensibilisation au web social - CCI de Brest - CMA Finistère

  1. 1. CCI Br - CMA 29 - J v r 2012F r r w bp r .fr
  2. 2. D wb wbC pr r ’v ’ r
  3. 3. Avant...Télévis ion Radio Téléphon e Internet
  4. 4. Site internet Site internet internautesAnnées STATIQUE Vertical
  5. 5. BD qC r M « »
  6. 6. RM « » +C Ev ∫ P r p r Pr
  7. 7. Rv ?
  8. 8. contre
  9. 9. 2 milliards $ en 2010 28 milliards $Valorisé à 50milliards de $
  10. 10. 63% desutilisateursont plus de24 ans
  11. 11. Population française : 68 millions de personnes Internautes : 49 millions de personnes 2.0 Inscrits sur un réseau social : 25 millions de personnes 2.0 Utilisateurs quotidiens des réseaux : 12 millions de personnes 2.0 2.02.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.02.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0
  12. 12. Temps pour atteindre 50 M d’utilisateurs 34 ansRadio 13 ansTélévis ion Facebook ? 4 ans 200 millions Internet en un an
  13. 13. « Facebook estl’équivalent de lace quetélévision a étépour les hommes demarketing des années David Grasso, Directeur60... Marketing de Nike partie Facebook fait intégrante de notre activité »
  14. 14. P rD r
  15. 15. ?
  16. 16. La baseContrôle totalVitrine
  17. 17. 1- Site et blog 2- Réseaux sociaux ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- Partage ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- --------------- ---- --------------- ---- --------------- ---- --------------- ---- ---- ---- ? ! ---- ---- Commentaires ---- ---- ---- Evaluations
  18. 18. 3- Retour à la source---- clic !---- clic ! Site / blog---- ---- clic ! -------- T rafic qu alifié ---- clic ! ---- ---- -------- ---- clic ! -------- clic !
  19. 19. Profil personnel (130 amis en moyenne)Discussion de salonProfil professionnel (pour le B2C et le B2B)Réseau d’information > réseau socialFormat court, efficacitéOutil de veilleInventeur des cercles d’amisApplication professionnelle intéressanteGeek...
  20. 20. Réseaux professionnelsRecrutementProspectionMédia > réseauDeuxième moteur de rechercheFort impact en référencement
  21. 21. ... ? ... ! ... ! ... ?L
  22. 22. P rf r q ?
  23. 23. L wb REchan echerc ghedd’n e ’i in foos fs Des info s, des hi stoires On sécurise ses achats l’avis des autres compte ! me On s’expri et on e son avis On donn des autres... en celuiconsulte el temps ré On s’o rganise Apéro gé ant Flashs m s ob On partage La génération Y joue le jeu plus que tous les autres
  24. 24. P rq f ç ?
  25. 25. Ep
  26. 26. entretiennent un blog, écrivent des articles partagent des vidéos qu’ils ont créées partagent de la musique qu’ils ont crééesCréateurs 23% mettent à jour leur statut sur les réseaux sociaux postent sur Twitter Communicants 31% postent des évaluations de service ou de produits postent des commentaires sur les blogs des autres contribuent aux forums Critiques 33% contribuent à des articles sur des wikis utilisent les flux RSS Fourmis 19% votent pour des sites taguent des sites ou des photos Inscrits 33% maintiennent un profil sur un réseau social visitent des pages de réseaux sociaux Spectateurs 68% lisent des blogs lisent des forums lisent des critiques et évaluations Inactifs 19% écoutent des podcasts regardent les vidéos des autres n’ont aucune activité D’après «The Social Technographics Ladder» - Forrester 2010
  27. 27. App r r p
  28. 28. S r des fran çais se disent 30% publiphobes des f rançais font 14% confiance à la publicité font confiance80% des français aux av is des autres
  29. 29. S rv
  30. 30. Les réseaux,moins sérieux ?
  31. 31. ! ... ... ... ?I p r . r pr
  32. 32. Q r r ? Ciblage Carte de Etude de Salons voeux marché Petits ? déjeuners Adwords E-mailing Clubs d’affaires Actions Référencement Site Web Permanenceponctuelles Brochures Relations Flyers publiques Publicité Sponsoring Politique radio-télé Relations Publicité sociétale de presse 4x3 MecenatMarketing Com Volume
  33. 33. Ils comblent un vide : la permanence de la relation avec la communauté de clients et prospectsL q r r pp r : °1 !
  34. 34. PrécisionL q r r pp r : °2 Ils cassent une contrainte : sur les réseaux, les entreprises communiquent auprès d’un grand nombre de personnes et d’une façon très précise ! Volume
  35. 35. L q r r pp r : °3 Communiquer... réellement !
  36. 36. L q r r pp r : °4 Ils sont gratuits...
  37. 37. O p r... Cest mesurable Cest participatif Cest collectif Cest transparent Cest viral
  38. 38. ( Volume x Ciblage ) + ( Permanence x interaction ) = Continuité de la Influence relation Communautés Abonnés, «amis» et Followers Confiance Dialogue, disponibilité, transparence, traçabilité Bouche-à-oreille Mécanismes de viralité Réactivité Temps réel VisibilitéPrésence sur les réseaux Référencement Lucidité Commentaires, évaluations motivation Intelligence Engagement dans une Identification et traçabilité dynamique, rompre l’isolement des entrepreneurs Disponibilité Désynchronisation, ergonomie partagée Prospection Trouver des prospects qualifiés Recrutement Différenciation Réseaux professionnels Bonus
  39. 39. ( Volume x Ciblage ) + ( Permanence x interaction ) = Continuité de la Influence relation Communautés Abonnés, «amis» et Followers Confiance Dialogue, disponibilité, transparence, traçabilité Bouche-à-oreille Mécanismes de viralité Réactivité Temps réel VisibilitéPrésence sur les réseaux Référencement Lucidité Commentaires, évaluations motivation Intelligence Engagement dans une Identification et traçabilité dynamique, rompre l’isolement des entrepreneurs Disponibilité Désynchronisation, ergonomie partagée Prospection Trouver des prospects qualifiés Recrutement Différenciation Réseaux professionnels Bonus
  40. 40. Influence Communautés Continuité de la Confiance relation Dialogue, disponibilité, Abonnés, «amis» et Followers transparence, traçabilité Visibilité Trouver de Bouche-à-oreille FidéliserPrésence sur les réseaux nouveaux Mécanismes de viralité Référencement les clients clients Disponibilité Prospection Réactivité Désynchronisation, Temps réel Trouver des prospects ergonomie partagée qualifiés Différenciation Bonus Lucidité Commentaires, évaluations Améliorer la motivation Intelligence Engagement dans une Identification et traçabilité performance dynamique, rompre l’isolement des entrepreneurs Recrutement Réseaux professionnels
  41. 41. ! ...... ... ?C f r ?
  42. 42. Veille Production deDiffusion contenu Animation
  43. 43. Production de contenu 1-U pr p p f r2-T p p b r rF b ?3- T p b r rF b ?
  44. 44. Si vous avez l’airde ça... vous allezperdre votre temps
  45. 45. P b rI f r , ’ prApp r r pr q v rpr / rvI f r ,r r rI p q r, « r»F r rr , r
  46. 46. S’ r r
  47. 47. L b r•L r r•2 p F b p r r
  48. 48. P r r â1p p r •2 p p r r rF b p r •10 p rpr •5 r
  49. 49. 1p p r p r pr r 315 p r
  50. 50. A r
  51. 51. C r v1.N w r2.CRM3.S w b4.P v5.A
  52. 52. A rA R r b q . A r" èr p r p ". Dv pp r ’ pp r à r p.A Rp r r p R r r Ê r pr - f R p r, r r. L rô «’ ». M r v p f. R r r, ê r p
  53. 53. D rD rp rr v r:«Q p - f r p r r ’ ?»L p r p r ’ f rF r p r ’Tr r p rà f r !
  54. 54. MMA ?• Simplifier la vie de ses fans• Les aider à résoudre les tracas du quotidien• Contribuer à les rendre plus heureux...
  55. 55. L v r vr
  56. 56. FICHE PRATIQUE : Ecrire un article dans un blog Un titre créatif, original. Peut être une question. Contient un ou deux mots clés TITRE DE L’ARTICLE Pas plus de 15 mots Plugins sociaux pour permettre aux lecteurs de partager l’info Associer des mots-clés à l’image pour leréférencement. On peut associer une image LE CHAPEAU Le chapeau permet d’expliquer la au titre en la plaçant en haut à gauche. ...UNE PHRASE QUI DONNE ENVIE DE LIRE L’ARTICLE... raison pour laquelle on écrit l’article ... QQ MOTS CLES... Ecriture en spirale : du plus important au moins important. Ecrire avec naturel, avec vos mots. Des phrases courtes : sujet, verbe, complément. CORPS DE L’ARTICLE Faire des paragraphes pour aérer le texte. Mettez en gras les points plus importants. Vous pouvez faire des sous-titres. Photos et vidéos Indiquer les liens des sources, outils et sites internet cités dans le texte. Liste des x astuces, sources, priorités... Si possible ajouter une liste 1) .......................................................... 2) .......................................................... Ne pas oublier de remplir 3) .......................................................... les balises dans le CMS. Titre < 60 caractères Ce que nous appris l’article, les points Description < 160importants à retenir. Demander aux lecteurs Conclusion caractères ce qu’ils en pensent et les inciter à partager. Tags (mots-clés)Liens vers des articles de son propre blog, enrapport avec le sujet, ou vers d’autres blog, ce Liens vers d’autres articles qui est excellent pour le référencement
  57. 57. Sur un écran on lit 25% moins vite que sur le papier lit ! oins on en a, m lus il y P
  58. 58. L’écriture en spirale : du plus important au moins important
  59. 59. Les listes
  60. 60. Le s infographies
  61. 61. La vidéoYoutube : 24 heuresde vidéo chargées… chaque minute2 milliards de vuespar jourConsidéré comme lemeilleur outil deréférencement
  62. 62. la majorité du trafic mondialLa vidéo occupe
  63. 63. L rr r à v r
  64. 64. •N r f r• Tr r•F r à•T rà .•P r r r
  65. 65. L’ , ’ p r, ’ !

×