Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Qualité environnementale  des bâtiments BBC <ul><li>Apports des systèmes constructifs en béton </li></ul><ul><li>OCTOBRE <...
3 Conclusion <ul><li>2 Résultats obtenus </li></ul><ul><ul><li>Sélection des indicateurs environnementaux </li></ul></ul><...
<ul><li>TYPOLOGIE DE L’ETUDE </li></ul><ul><ul><li>Contexte </li></ul></ul><ul><ul><li>Objectifs </li></ul></ul><ul><ul><l...
<ul><li>A - Contexte </li></ul><ul><li>Bâtiments : </li></ul><ul><li>43 % consommation énergétique </li></ul><ul><li>25 % ...
<ul><li>A - Contexte </li></ul>Contrairement à la brique et au bois, le béton souffre d’une mauvaise presse sur le plan en...
<ul><li>L’ambition de cette étude est d’obtenir des éléments de comparaison tangibles sur  l’empreinte environnementale  d...
Chaque bâtiment a fait l’objet d’un métré détaillé. A chaque élément du métré correspond une Fiche de Déclarations Environ...
2 types de maisons et  1 type de logement collectif sont étudiés. Ils correspondent à des modèles types  (RT 2000 et RT 20...
Parts de marché des systèmes constructifs (Structure) BATI-ETUDES, chiffres marché 2008 Octobre 2009 C - Méthodologie Mais...
Parts de marché des systèmes constructifs (Structure) BATI-ETUDES, chiffres marché 2008 C - Méthodologie Logements collect...
Matériaux de remplissage dans les logements collectifs BATI-ETUDES, chiffres marché 2008 C - Méthodologie
Durée de vie des matériaux Chaque matériau possède  une durée de vie typique qui varie suivant sa nature et ses conditions...
<ul><ul><li>Au total 97 types de constructions ont été analysés , prenant en compte les variables suivantes : </li></ul></...
Label BBC-EFFINERGIE® : la consommation d’énergie conventionnelle ne doit pas dépasser en zone H2b :  C - Méthodologie <ul...
C - Méthodologie Plusieurs leviers pour atteindre l’objectif de consommation de  50 kWh ep/m².an (zone H2b) .  Des arbitra...
0,6 m 3 /h.m 2 Le référentiel  BBC-Effinergie requiert également la mesure de perméabilité à l’air du bâtiment. En maison ...
Afin de pouvoir communiquer publiquement les résultats d'une ACV comparative conforme à la norme ISO 14040,  une revue cri...
<ul><li>RESULTATS OBTENUS </li></ul><ul><ul><li>Sélection des indicateurs environnementaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Le c...
<ul><li>Energie primaire totale :  </li></ul><ul><ul><li>somme de toutes les sources d’énergie puisées dans les réserves n...
B – Le cas de la maison Mozart L'énergie primaire totale  Moyenne en zone géographique H2b La quantité d’énergie utile à l...
B – Le cas de la maison Mozart L'énergie primaire totale - Moyenne  par  zone géographique  megajoules
Le type de mur ainsi que le type d’isolant influent peu sur l’énergie primaire totale - Zone H2b L’EPT nécessaire à une ma...
Là aussi, c’est la zone géographique qui conditionne le niveau d’émission de gaz à effet de serre .  Changement climatique...
L’écart d’impact  « changement climatique » entre solution bloc béton et bois est inférieur à 10 % . Changement climatique...
C – Le cas du logement collectif Energie primaire totale - Zone H2b La quantité d’énergie nécessaire au chauffage, à la cl...
C – Le cas du logement collectif Energie primaire totale - Zone H2b Le facteur « zone climatique » impacte fortement la qu...
Energie primaire totale - Zone H2b Le type de mur ainsi que le type d’isolant influent peu sur l’énergie primaire totale. ...
Changement climatique C – Le cas du logement collectif Le facteur « zone climatique » conditionne fortement la quantité de...
Changement climatique - Zone H2b Peu de différences entre les matériaux. Kg équivalent CO2
Parallèlement aux études d’impacts environnementaux, un chiffrage du coût des différents bâtiments étudiés a été réalisé. ...
Maison type «Mozart »: plain-pied  Surface habitable : 100 m 2  (119,4 m 2  SHON) D – Comparaison économique
<ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>Maison type logements collectifs  « LC2 »: R+3  Surface h...
<ul><li>CONCLUSION  </li></ul>
<ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>Cette étude met en évidence la possibilité de bâtir, à l’...
<ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>L’analyse des résultats fait apparaître, pour la plupart ...
<ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>A l’intérieur d’une même zone climatique, l’analyse fine ...
Il est important de souligner  qu’une empreinte environnementale d’un système constructif doit prendre en compte l’ensembl...
<ul><li>Une bonne inertie du matériau, associée à une isolation et une ventilation performantes permet : </li></ul><ul><li...
Dans ce contexte, 3 engagements <ul><li>Partager, avec l’ensemble des acteurs du béton, les résultats de cette étude.  </l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Synthese de l'étude Qeb (40 pages)

3 472 vues

Publié le

Quallité environnementale des bâtiments BBC
Apports des systèmes constructifs en béton
http://www.mamaisondurable-beton.com/etude-qeb.php

Publié dans : Technologie, Business
  • Soyez le premier à commenter

Synthese de l'étude Qeb (40 pages)

  1. 1. Qualité environnementale des bâtiments BBC <ul><li>Apports des systèmes constructifs en béton </li></ul><ul><li>OCTOBRE </li></ul><ul><li>2009 </li></ul>
  2. 2. 3 Conclusion <ul><li>2 Résultats obtenus </li></ul><ul><ul><li>Sélection des indicateurs environnementaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Le cas de la maison Mozart </li></ul></ul><ul><ul><li>Le cas du petit collectif </li></ul></ul><ul><ul><li>Comparaison économique </li></ul></ul><ul><li>1 Typologie de l’étude </li></ul><ul><ul><li>Contexte </li></ul></ul><ul><ul><li>Objectifs </li></ul></ul><ul><ul><li>Méthodologie </li></ul></ul><ul><ul><li>Revue critique </li></ul></ul>
  3. 3. <ul><li>TYPOLOGIE DE L’ETUDE </li></ul><ul><ul><li>Contexte </li></ul></ul><ul><ul><li>Objectifs </li></ul></ul><ul><ul><li>Méthodologie </li></ul></ul><ul><ul><li>Revue critique </li></ul></ul>
  4. 4. <ul><li>A - Contexte </li></ul><ul><li>Bâtiments : </li></ul><ul><li>43 % consommation énergétique </li></ul><ul><li>25 % des émissions GES </li></ul><ul><li>Analyse de Cycle de Vie d’un Bâtiment Basse Consommation (BBC) </li></ul><ul><li>Label BBC : </li></ul><ul><li>Dès 2011 pour le tertiaire et 2013 pour le résidentiel </li></ul><ul><li>Prochaine RT (ou RE) 2012 </li></ul><ul><li>Première étude globale de ce genre menée en France </li></ul><ul><li>CIMbéton, CERIB, FIB, SNBPE </li></ul><ul><li>Cabinet TRIBU ENERGIE, ECOBILAN, Cabinet Economiste L. ZIMMER. </li></ul>
  5. 5. <ul><li>A - Contexte </li></ul>Contrairement à la brique et au bois, le béton souffre d’une mauvaise presse sur le plan environnemental. A tort, comme le prouvent les conclusions de cette étude. A l’origine de cette étude, il y a la volonté de se défaire de certaines idées reçues, communément admises par le grand public.
  6. 6. <ul><li>L’ambition de cette étude est d’obtenir des éléments de comparaison tangibles sur l’empreinte environnementale des différents systèmes constructifs représentatifs du marché français : </li></ul><ul><ul><ul><li>Bloc Béton </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Béton banché </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Béton cellulaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Brique terre cuite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Monomur en terre cuite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ossature bois </li></ul></ul></ul>B - Objectifs Les analyses ont été effectuées sur 100 ans pour correspondre au cycle de vie des bâtiments.
  7. 7. Chaque bâtiment a fait l’objet d’un métré détaillé. A chaque élément du métré correspond une Fiche de Déclarations Environnementales et Sanitaires. Plus de 130 FDES ou bilans environnementaux ont été recueillis. C - Méthodologie Impact du bâtiment = ∑ impact de chaque système constructif + impact de l’usage
  8. 8. 2 types de maisons et 1 type de logement collectif sont étudiés. Ils correspondent à des modèles types (RT 2000 et RT 2005), représentatifs de l’habitat en France. C - Méthodologie <ul><li>Immeuble de logements collectifs R+3 - LC 2 </li></ul><ul><li>Maison à un étage, type secondo-accédant - MI 2 </li></ul><ul><li>Maison de type plain-pied, type primo-accédant - Mozart </li></ul>
  9. 9. Parts de marché des systèmes constructifs (Structure) BATI-ETUDES, chiffres marché 2008 Octobre 2009 C - Méthodologie Maisons isolées Maisons groupées
  10. 10. Parts de marché des systèmes constructifs (Structure) BATI-ETUDES, chiffres marché 2008 C - Méthodologie Logements collectifs
  11. 11. Matériaux de remplissage dans les logements collectifs BATI-ETUDES, chiffres marché 2008 C - Méthodologie
  12. 12. Durée de vie des matériaux Chaque matériau possède une durée de vie typique qui varie suivant sa nature et ses conditions de service. Ici le nombre d’utilisations est calculé sur une période de 100 ans. C - Méthodologie Durée de vie typique Type de matériaux Nb. utilisations 10 ans Aménagements intérieurs 10 25 ans Portes et fenêtres en PVC 4 30 ans Portes 4 50 ans Isolants - Cloisons en plâtre - Bardage bois Enduits 2 100 ans Murs - Planchers - Bois de charpente - OSB Ossature bois - Tuiles béton - Rupteurs 1
  13. 13. <ul><ul><li>Au total 97 types de constructions ont été analysés , prenant en compte les variables suivantes : </li></ul></ul>C - Méthodologie <ul><li>3 zones climatiques </li></ul><ul><li>- H1b, H2b et H3 </li></ul><ul><li>2 systèmes de chauffage </li></ul><ul><ul><li>La chaudière à condensation (gaz) </li></ul></ul><ul><ul><li>La pompe à chaleur (électricité) </li></ul></ul><ul><li>2 types d’isolants </li></ul><ul><ul><li>- Le polystyrène (PSE et PSEE) </li></ul></ul><ul><ul><li>- La laine de verre (LDV) </li></ul></ul>
  14. 14. Label BBC-EFFINERGIE® : la consommation d’énergie conventionnelle ne doit pas dépasser en zone H2b : C - Méthodologie <ul><li>Elle comprend : </li></ul><ul><li>le chauffage, </li></ul><ul><li>la climatisation, </li></ul><ul><li>l’eau chaude sanitaire, </li></ul><ul><li>l’éclairage </li></ul><ul><li>les auxiliaires. </li></ul><ul><li>Elle est modulée par des coefficients régionaux. </li></ul>50 kWhep/m².an
  15. 15. C - Méthodologie Plusieurs leviers pour atteindre l’objectif de consommation de 50 kWh ep/m².an (zone H2b) . Des arbitrages « raisonnables » entre bâti et équipements ont été faits. 50 kWhep
  16. 16. 0,6 m 3 /h.m 2 Le référentiel BBC-Effinergie requiert également la mesure de perméabilité à l’air du bâtiment. En maison individuelle , la valeur doit être inférieure à : C - Méthodologie 1 m 3 /h.m 2
  17. 17. Afin de pouvoir communiquer publiquement les résultats d'une ACV comparative conforme à la norme ISO 14040, une revue critique a été réalisée par un panel d'experts, totalement indépendants des praticiens et des commanditaires. La revue critique a duré 3 mois, avec des échanges fréquents entre praticiens et membres du panel : collecte de données, nouveaux calculs, rédaction....et a donné lieu à un rapport global (disponible sur notre site) Mr LECOULS , expert norme, coordinateur Mr CHEVALIER , ingénieur d'études et recherche, CSTB Mr SAINCET , Ingénieur à la Direction de la Recherche, Gaz de France - Suez Mme TEULON , expert conseil et formation en éco-conception, GINCKO21 Mr DELORT , expert béton, ATILH Mr MEDARD , chargé de mission environnement, Isover D – Revue critique
  18. 18. <ul><li>RESULTATS OBTENUS </li></ul><ul><ul><li>Sélection des indicateurs environnementaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Le cas de la maison Mozart </li></ul></ul><ul><ul><li>Le cas du petit collectif </li></ul></ul><ul><ul><li>Comparaison économique </li></ul></ul>
  19. 19. <ul><li>Energie primaire totale : </li></ul><ul><ul><li>somme de toutes les sources d’énergie puisées dans les réserves naturelles (gaz, pétrole, charbon, biomasse, l’énergie hydraulique, géothermie), au cours du cycle total de vie des bâtiments. </li></ul></ul><ul><li>Changement climatique : </li></ul><ul><ul><li>émissions totales des différents gaz à effet de serre (CO 2 , méthane, NO 2 ..). </li></ul></ul>A - Sélection des indicateurs environnementaux <ul><li>Les 10 indicateurs environnementaux (NF P 01-010) ont été analysés pour les 97 systèmes constructifs. (téléchargeable) </li></ul><ul><li>Afin de faciliter cette présentation, les résultats de 2 indicateurs majeurs de Grenelle sont exposés ici : </li></ul>
  20. 20. B – Le cas de la maison Mozart L'énergie primaire totale Moyenne en zone géographique H2b La quantité d’énergie utile à la construction, à l’entretien et à la démolition du gros œuvre est près de 4 fois moins importante que l’énergie primaire totale d’usage. 593 600 kWh 76 800 kWh
  21. 21. B – Le cas de la maison Mozart L'énergie primaire totale - Moyenne par zone géographique megajoules
  22. 22. Le type de mur ainsi que le type d’isolant influent peu sur l’énergie primaire totale - Zone H2b L’EPT nécessaire à une maison Mozart (LDV-H2b) sur une année est du même ordre de grandeur qu’un aller et retour quotidien en voiture de 54 km. B – Le cas de la maison Mozart megajoules
  23. 23. Là aussi, c’est la zone géographique qui conditionne le niveau d’émission de gaz à effet de serre . Changement climatique B – Le cas de la maison Mozart Kg équivalent CO2
  24. 24. L’écart d’impact « changement climatique » entre solution bloc béton et bois est inférieur à 10 % . Changement climatique - Zone H2b B – Le cas de la maison Mozart Kg équivalent CO2
  25. 25. C – Le cas du logement collectif Energie primaire totale - Zone H2b La quantité d’énergie nécessaire au chauffage, à la climatisation et à l'éclairage est 4 fois plus importante que celle nécessaire à la construction, à l’entretien ainsi qu’à la démolition. 6 507 000 kWh 1 604 000 kWh 802 000 kWh
  26. 26. C – Le cas du logement collectif Energie primaire totale - Zone H2b Le facteur « zone climatique » impacte fortement la quantité d’énergie primaire totale utilisée au cours du cycle de vie du bâtiment. Mégajoules
  27. 27. Energie primaire totale - Zone H2b Le type de mur ainsi que le type d’isolant influent peu sur l’énergie primaire totale. C – Le cas du logement collectif Mégajoules
  28. 28. Changement climatique C – Le cas du logement collectif Le facteur « zone climatique » conditionne fortement la quantité de CO 2 émis tout au long du cycle de vie du bâtiment. Kg équivalent CO2
  29. 29. Changement climatique - Zone H2b Peu de différences entre les matériaux. Kg équivalent CO2
  30. 30. Parallèlement aux études d’impacts environnementaux, un chiffrage du coût des différents bâtiments étudiés a été réalisé. Il concerne le gros œuvre et les équipements sélectionnés par Tribu Energie. Il s'agit de prix moyens constatés sur le marché. Ces prix sont le reflet des solutions constructives retenues. Cette étude n’intègre pas le coût d’entretien et de rénovation des bâtiments. D – Comparaison économique
  31. 31. Maison type «Mozart »: plain-pied Surface habitable : 100 m 2 (119,4 m 2 SHON) D – Comparaison économique
  32. 32. <ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>Maison type logements collectifs  « LC2 »: R+3 Surface habitable : 1 073 m 2 (1 296 m 2 SHON) C – Comparaison économique
  33. 33. <ul><li>CONCLUSION </li></ul>
  34. 34. <ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>Cette étude met en évidence la possibilité de bâtir, à l’aide de systèmes constructifs existants (béton, bois, briques) et bien mis en œuvre, des bâtiments thermiquement efficaces répondant aux exigences BBC et au référentiel Effinergie ®. Des niveaux BBC atteints avec les systèmes constructifs existants
  35. 35. <ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>L’analyse des résultats fait apparaître, pour la plupart des critères retenus, l’influence du facteur « zone climatique ». En effet c’est ce paramètre qui détermine de façon significative les niveaux d'empreintes environnementales des différentes solutions étudiées. Un facteur significatif : la localisation
  36. 36. <ul><li>Les apports des systèmes constructifs en béton </li></ul>A l’intérieur d’une même zone climatique, l’analyse fine des différents résultats fait apparaître une similitude des impacts des différentes solutions pour les deux indicateurs environnementaux majeurs. Ceci est vrai en particulier pour l’indicateur « énergie primaire totale consommée » où les différences entre les matériaux ne dépassent pas les 5 % . Pour des bâtiments BBC, peu de différence d’impact environnemental entre les systèmes constructifs
  37. 37. Il est important de souligner qu’une empreinte environnementale d’un système constructif doit prendre en compte l’ensemble des impacts analysés. Dans ce contexte, les solutions constructives traditionnelles en béton (blocs en maison et banché en logement collectif) offrent des performances environnementales comparables à celles de autres matériaux étudiés. Les solutions « béton » sont bien placées. Elle répondent à toutes les exigences environnementales
  38. 38. <ul><li>Une bonne inertie du matériau, associée à une isolation et une ventilation performantes permet : </li></ul><ul><li>d’assurer sans climatisation un bon confort d’été </li></ul><ul><li>la récupération des apports énergétiques gratuits en hiver (soleil) </li></ul><ul><li>Elle joue donc directement sur la consommation énergétique du bâtiment et sur les émissions de gaz à effet de serre constatées. </li></ul>C’est grâce à l’inertie thermique du matériau : un apport majeur pour des bâtiments BBC
  39. 39. Dans ce contexte, 3 engagements <ul><li>Partager, avec l’ensemble des acteurs du béton, les résultats de cette étude. </li></ul><ul><li>Promouvoir les bonnes pratiques pour la réalisation des logements BBC (formations, expertises…). </li></ul><ul><li>Poursuivre l’amélioration des matériaux et des systèmes constructifs. </li></ul>

×