SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  90
Télécharger pour lire hors ligne
Cours en Gestion des
systèmes d’information
Master professionnel Project Manager
Olfa Harrabi Khlif
2017-2018
Chapitre 1
CHAPITRE 1
Chapitre1
Objectifs du cours
du SI.
Etudier les Systèmes d’Information selon une perspective managériale :
1. Revisiter le mangement de l’entreprise ;
(A cet effet, nous allons reprendre les bases de l'organisation et de la gestion de
l’entreprise utilisant des systèmes d'information)
2. Les systèmes d'aide à la gestion et à l'organisation dans l'entreprise
3. Etudier l’influence des SI sur le mangement de
l’entreprise et les changements engendrés par ceux-ci.
3. Connaître les contributions du système d'information à l'organisation et la prise
de la décision.
4. Comprendre l’articulation du SI avec la stratégie d’entreprise , démocratisation des
systèmes d’aide à la décision dans l’entreprise.
5. Etudier les nouveaux rôles du gestionnaire comme étant un utilisateur potentiel
Course Management information system
Master PM
Culture
TIC
Environnement
externe
Objectifs du cours
Management + TIC E- Management
Commerce + TIC E- commerce
L’entreprise
Stratégie!!!
Gestionnaires : directeur + employés
(Organisation+Managemen
Course Management information system
Master PM
Environnement interne
Plan du cours
-Chapitre I : Organisation et SI
-Chapitre II : Stratégie et SI
-Chapitre III : Commerce et SI
-Chapitre IV : Gouvernance des SI
Course Management information system
Master PM
Evolution du notion
de communication,
partage de
l’information!!!
Course Management information system
Master PM
Chapitre I : Organisation et SI
Course Management information system
Master PM
Vers des SI au service des
organisations
En moins d’un demi siècle, poussés par le progrès phénoménal
des technologies de l’information, et tirés par une demande des
managers toujours plus soutenue, les systèmes d’information ont
profondément modifié le fonctionnement et la gestion des
organisations socio-économiques.
Maturité des utilisateurs et des dirigeants
- Evolution des technologies de l’information
et de la communication
Course Management information system
Master PM
Contexte: générations de SI
Course Management information system
Master PM
Cinq générations de SI
60’ 70’ 80’ 90’ 00’
Automation
Administrative
Observatoire
du
Management
Aideà
la performance
opérationnelle
Infrastructurede
coopérationet
ouverture
Management dela
connaissanceet
mondialisation
- Evolution des technologies de l’information et de la
communication
Les caractéristiques de chaque génération :
(1)– L’objectif assigné au SI ;
(2)– La forme du SI ;
(3)– Le domaine de son usage ;
(4)– Les technologies de son développement.
Course Management information system
Master PM
G1. Première génération :
Automation Administrative
1. Automation
Administrative
- Les technologies de son
développement : introduction des
ordinateurs
- L’objectif assigné au SI :
accroissement de la productivité administrative
- La forme du SI :
extrapolation de la notion de programmes (des règles bien
établies, stables et connues)
- Le domaine de son usage :
support au calcul, aux activités de gestion
Course Management information system
Master PM
G2. Deuxième Génération :
Observatoire Du Management
2. Observatoire
du
Management
- Les technologies de son développement :
la technologie des bases des données
- L’objectif assigné au SI :
Apporter à tout acteur opérationnel de l’organisation, au lieu
et au moment désiré, dans la forme souhaitée, l’information qui lui
est utile pour agir et décider
- La forme du SI :
un modèle réduit de la réalité organisationnelle
- Le domaine de son usage :intégration harmonieuse de multiples
fichiers redondants et incohérents Course Management information system
Master PM
G.3. Troisième génération :
Aide à la performance opérationnelle
3. Aide à la
performance
opérationnelle
-Les technologies de son développement :
Développement des ordinateurs individuels
- L’objectif assigné au SI :
*Aider à une meilleure performance opérationnelle, une meilleure
efficacité de l’acteur à son poste de travail (Accroissement de la productivité)
* Meilleure productivité opérationnelle
- La forme du SI :
Système de workflow : Flux d’activités des processus
Ubiquitaire : partout, à tout moment
- Le domaine de son usage :
Le management des organisations change de perspective : de fonctionnel,
il devient centré processus Course Management information system
Master PM
G.4. Quatrième génération : Infrastructure
de coopération et ouverture
4. Infrastructure de
coopérationet
ouverture
- Les technologies de son développement :
« boum » d’Internet et du web
- L’objectif assigné au SI :
*Aider à la création de valeur et contribuer à l’efficience du management.
*Fournir une infrastructure de coopération au sein des organisations
- La forme du SI :
Intranet, réseau de coopération entre acteurs (échanger des savoir-faire et des
connaissances expérimentales dans le but d’accroître leur efficacité individuelle mais aussi collective)
- Le domaine de son usage :
Ouverture au monde extérieur : existence de sites Internet (vitrines de
l’organisation)
Course Management information system
Master PM
G.5. Cinquième génération : Management
de la connaissance et mondialisation
5. Management de
la
connaissance et
mondialisation
- Les technologies de son développement :
Interopérabilité entre SI développés sur des plates formes différentes
jusque-là incompatibles
- L’objectif assigné au SI :
* Réalisation des business models
* La connaissance comme ressource complémentaire de l’information
- La forme du SI :
* Systèmes coopératifs inter-organisations
* développement de SI marchands et de SI mettant en œuvre la
technologie de « push » (CRM)
- Le domaine de son usage :
Entreprises virtuelles Course Management information system
Master PM
Le champ d’application élargi des SI
Années 1950 1960 1970 1980 1990
SI SI SI
Changements
techniques
Contrôle de
Gestion
Principales activités
de l’organisation
Course Management information system
Master PM
Problématique
Les SI : Pour quoi faire ?
-> problème de leur finalisation (objectif,
rôle)
Les SI : Comment les gérer ?
-> problème de leur organisation et de
leur animation Course Management information system
Master PM
Qu’est ce qu’un système
d’information ???
Course Management information system
Master PM
Partie I Notion de base de Système
et SI
Course Management information system
Master PM
Notion de Système
« Un système est un ensemble de parties en
interaction entre elles visant à atteindre un certain
objectif.
C’est un moyen de représenter une certaine réalité
en faisant abstraction du fonctionnement précis de
chaque élément pour mettre l’accent sur son
comportement dans l’environnement dans lequel il
se situe.
J.C Courbon
Course Management information system
Master PM
Notion de Système
Tout système possède un processus de
organisé qui utilise des
les transforme en produit
transformation
ressources et
final.
-La prise en compte des entrées : ce sont des éléments
qu’on se procure afin de les introduire dans le système où
ils subiront un processus de traitement
-Letraitement : Il s’agit d’un processus qui permet de
convertir les entrées en résultat
-Les sorties : Ce sont les éléments résultant du processus
de transformation Course Management information system
Master PM
Contrôle et suivi
(supervision)
Entrée
Notion de Système
Sortie
Transformation
Transfor
mation
Transform
ation
Course Management information system
Master PM
Notion de Système
En résumé un système est :
-Un ensemble de parties interdépendantes
-Chaque partie est le siège de processus
entrée/sortie
-Les processus sont finalisés … Notion
d’objectifs à atteindre
-Le système est plongé dans un environnement
Course Management information system
Master PM
I.2. Notion de l’information
« L’information est ce que nous apporte une
connaissance, qui modifie notre vision du monde,
qui réduit notre incertitude ; c’est un
renseignement ».
Reix R.
L’auteur insiste sur le fait que l’information est
relative au destinataire (celui qui la reçoit) et
elle n’a de sens que pour celui qui va l’utiliser
‘le récepteur’ (exemple : le bilan pour l’expert comptable)
L’information prend diverses formes telles que un
ensemble de symboles, données, textes, images,
sons, etc. Course Management information system
Master PM
Notion de l’information
« L’information est bien la différence apportée par le
message dans l’état du monde extérieur qui va créer chez
le récepteur une autre différence, un comportement en
conséquence et adapté à cette connaissance nouvelle ».
Vu sous cet aspect, l’information désigne un
processus, une démarche que l’on fait pour
s’informer, pour répondre à une question
qu’on se pose et un résultat c'est-à-dire qu’on
a obtenu la réponse.
Course Management information system
Master PM
Notion de l’information
L’information est considérée comme un produit, un flux
ou encore une ressource qui traverse l’organisation au
même titre que les matières premières, personnel voire
même un produit final….
Parfois, la raison d’être de certaines entreprise
« Un flux dont le but est d’avoir une connaissance précise
des autres flux en vue de prendre des décisions »..…
« Une information est aussi une ressource à laquelle on
peut s’appliquer, donner une valeur ajoutée au produit vu
qu’il sera accompagné d’un élément informationnel que le
marché serait prêt à acheter ».
J.C Courbon Course Management information system
Master PM
Notion de l’information
Une information est une ressource
La viede l’information
Une information peut servir pour une décision à
un moment donné et par la suite elle n’est plus
utile pour son utilisateur.
Sa valeur se dégrade avec le temps et à la moindre
une mise à jour est exigée
manipulation
modifications,
ainsi les transcriptions, les
les duplications, les transferts
peuvent en altérer sa fiabilité et pour la préserver
Course Management information system
Master PM
I.2. Notion de l’information
Une information est une ressource
Le coût de l’information
Chaque étape du processus d’obtention de
l’information engendre des coûts.
Ainsi, l’information peut être coûteuse quand elle est
récente et non encore utilisée… quand elle dure dans
le temps et une fois elle est utilisée, son coût diminue.
Notons aussi que les informations facilement
accessibles et abondantes, ne sont pas coûteuses,
parfois gratuites et cela grâce aux nouvelles TIC
(Internet) Course Management information system
Master PM
Les déterminants majeurs de la pertinence
FINESSE-
PRECISION
Accroît la pertinence,
mais attention aux
effets sur accessibilité
EXHAUSTIVITE
(COMPLETUDE)
Risque de 1ér espèce
EXACTITUDE
Absence de bruit.
Risque de 2e espèce
ACCESSIBILITE
Déterminant majeur
de l’utilisation
effective
ACTUALITE
La réduction des délais
accroît la pertinence,
mais effets pervers sur
volume
PONCTUALITE
Respect des limites de
temps des processus
d’utilisation
FORME-
RICHESSE
Aspects fortement
subjectifs
PERTINENCE
FIABILITE
Degré de confiance dans
la source
Les SI …..?
Un système d’information est présenté tour à tour
comme un :
• « un ensemble organisé de ressources (…) »
moyens
• « une combinaison d’hommes et de
informatiques »
• « un système intégré homme-machine »
• « un ensemble de moyens technologiques,
méthodologiques et organisationnels »
• « une application informatique en entreprise »
Course Management information system
Master PM
Système d’information
Tous les auteurs s’accordent pour définir un système
d’information comme :
« Un ensemble de composantes inter-reliées
qui recueillent de l’information, la traitent, la
stockent et la diffusent afin de soutenir la prise
de décision et le contrôle au sein de
l’organisation »
Lauden & Lauden (2001)
C’est « quelque chose » qui est construit, organisé,
C’est « quelque chose » qui doit faire « quelque chose ».
Les SI …..?
• « un dispositif par lequel l’entreprise s’informe »
• « un langage de l’organisation »
• « une combinaison de pratiques »
• « une organisation finalisée »
Présentation de type organique des SI Présentation de type fonctionnel des SI
Qu’est ce que c’est ?
De quoi c’est fait ?
Qu’est ce que cela fait ?
Pourquoi ?
Course Management information system
Master PM
Système d’information
SYSTEME
D’INFORMATION
Pour…
PERSONNEL
(Spécialistes ou
Utilisateurs)
MATERIEL
(machines, supports,
etc.)
LOGICIELS ET
PROCEDURES
(programmes,
Méthodes)
DONNEES
(connaissances,
modèles, etc.)
2/ TRAITER
DES
INFORMA
TIONS
(transformer)
3/ STOCKER
DES
INFORMA
TIONS
(conserver)
4/ COMMUNIQUER
DES INFORMATIONS
(diffuser)
Composantes fonctions
1/ ACQUERIR
DES
INFORMA
TIONS
(collecter)
Course Management information system
Master PM
Présentation de type organique des SI
« un système d’information est un ensemble
logiciel,
organisé de
personnel,
ressources : matériel,
données, procédures permettant
d’acquérir, de traiter, de stocker, de communiquer
des informations (sous forme de données, textes,
images, sons, etc. dans des organisations. » (Reix,
2004)
Course Management information system
Master PM
Présentation de type fonctionnelle des SI
« la fonction d’un système d’information est
de produire et d’enregistrer (mémoriser)
les informations - représentations de
l’activité du système d’opération, puis de
les mettre à la disposition, en général de
façon aussi interactive que possible, du
système de décision »
Course Management information system
Master PM
« ensemble d’éléments en interaction dynamique,
organisé en fonction d’un but»
Source : O’Brien, 1995, p18
1. Ressources humaines: il n’y a pas de système sans personnes. Il
existe deuxgenres de ressources humaines:
•Les spécialistes desSI
•Les utilisateurs desSI
2. Ressources matérielles: tous les dispositifs physiques utilisés et le
construit technologiqueexistant
3. Ressources logicielles: les SI requièrent des logiciels. Il existe deux types
delogiciels:
•Les logicielsd’application
•Les logiciels debase
4. Ressources en données: prennent plusieurs formes (textes, images,
sons, etc.). C’est la matière première del’information
Ressources du SI
Course Management information system
Master PM
Les fonctions principales d’un
Système d’information
Entrée des données
Il s’agit de l’enregistrement officiel d’une
opération
Saisie des données
Définie comme une fonction qui met en œuvre un
transfert d’information. Autrement dit, une donnée peut
exister dans l’absolu, mais tant qu’elle n’est pas saisie,
nous ne pouvons pas dire qu’elle peut être utilisable et
donc qu’elle fasse partie de SI
Course Management information system
Master PM
Les fonctions principales d’un
Système d’information
Entrée des données
Validation des données
Lorsque les données sont entrées dans le
système, il est indispensable qu’elles soient
exactes mais des erreurs peuvent se
produire, d’où la nécessité de l’existence des
fonctions de validité permettant la
détection de ces erreurs.
Course Management information system
Master PM
Les fonctions principales
Transformation des données
 Traitement desdonnées
Ce traitement est bien évidemment assuré par
l’ordinateur. Par exemple : calcul de la paie
mensuelle des employés, classement des articles
par catégories, etc.
La fonction de traitement que doit assurer le SI consiste à :
-Accéder aux données ;
-Pouvoir les mettre en forme ;
-Les manipuler pour en faire une information avec une
valeur ajoutée vis-à-vis des problèmes rencontrés par les
gestionnaires (décision, planification, contrôle, etc.)
Course Management information system
Master PM
Les fonctions principales du SI
fonctions
Sortie ou production des données
Il s’agit du résultat émanent des
précédentes
Une fois l’utilisateur parvient à obtenir
l’information dont il a besoin, il peut donc l’utiliser
pour des fins organisationnelles:
-Communication
-Stockage
-Mémorisation
-Diffusion
Course Management information system
Master PM
Les fonctions principales du SI
déboucher sur la création d’une information
complète.
Sortie ou production des données
Stockage
Le stockage permet une organisation logique des
données. Celle-ci devrait posséder une grande
valeur informationnelle et les données devraient
donc être conservées de manière à rendre compte le
mieux possible de ces réalités.
En effet, les données devraient être toutes stockées
de façon à être compatibles entre elles et à
Course Management information system
Master PM
Les fonctions principales du SI
Sortie ou production des données
Mémorisation
Toute donnée saisie et stockée prend une existence dans le
SI, pour autant qu’elle soit mémorisée. Il s’agit là d’une
nécessité incontournable : la donnée doit se trouver à un
endroit qui permet de la retrouver facilement afin de
l’exploiter. Il s’agira d’identifier la nature de chaque donnée
individuelle, de voir à quelle réalité elle s’attache et surtout
d’analyser les liens avec d’autres données et informations.
Si concrètement la mise en œuvre technique consiste à
constituer des fichiers de données, en fait l’ensemble de ces
fichiers ne sera que l’expression d’une activité intellectuelle
de modélisation visant à définir une structure de données
adéquate aboutissant à la constitution d’une base de données.
Les fonctions principales du SI
Sortie ou production des données
Communication
Cette fonction est très importante car elle facilite l’échange
et la diffusion des données ou bien des informations (rôle
majeur des SI). En effet, la communication prend des formes
extrêmement variées se situant tant au niveau de l’échange
au sein du SI entre les fonctions de l’entreprise que dans
l’interface entre le SI et ses utilisateurs.
D’un point de vue technologique, la fonction de
communication débouche sur celle de l’architecture du SI et
de transmission qui permettent cette communication. On
parlera alors de « réseaux locaux » ou de « systèmes
distribués ». Course Management information system
Master PM
Partie II Infrastructure
Technologique
Quelque soit la taille de l’entreprise et quelque soit le secteur d’activité, le SI
est devenu indispensable, un outil de travail stratégique.
En effet, toute entreprise est contrainte de développer une infrastructure
technologique fiable pour être en mesurer d'opérer.
Tout futur gestionnaire utilisateur doit étudier les principales technologies de
l'information qui servent à bâtir l'infrastructure technologique d'une
entreprise. Mais aussi de comprendre les fonctionnalités des différentes
technologies de l'information qui composent l’infrastructure technologique
d'une entreprise
Pour chaque technologie, l'accent sera mis sur les principales décisions que
les entreprises doivent prendre (ex. ordinateur de grande puissance vs
ensemble de serveurs de petite puissance, Windows vs Linux, etc.).
D'identifier les différents produits sur le marché ;
De comparer les produits entre eux ;
De choisir la meilleure technologie pour répondre à un besoin précis ;
De mettre en pratique les principales méthodologies pour réussir le
fonctionnement du SI ;
Problématique
Course Management information system
Master PM
Architecture des SI et choix des technologies
Course Management information system
Master PM
L’ordinateur et le logiciel :
perspective gestionnaire
Section I. L’ordinateur
Ordinateur (poste de travail,
terminal, …
Technologies nomades
( la mobilité connectée,mobilité virtuelle)
désigne les usages et usagers des
technologies électroniques et
informatiques sans-fil permettant
d'accéder aux médias numériques et à
des informations numériques,
Vue générale de l’architecture d’un ordinateur
Logiciel applicatif
Logiciel système
Matériel
RESEAU
Course Management information system
Master PM
Schéma de principe d’un Ordinateur
Unité Centrale
•Calcul
•Commande
•Mémoire principale
Dispositifs de communication
Disques Bandes Disquettes
Unités de mémoire
auxiliaires
Dispositifs d’entrée
Clavier, écran,
souris
Lecteur étiquette
Dispositifs de
sortie
Imprimante
Clavier, écran, souris
Terminal
Bus Bus
Bus
Bus
Course Management information system
Master PM
La structure générale de l’ordinateur
1- Unité centrale (UC) : Reçoit les données brutes et les convertit en
un format plus utile. C’est elle qui contrôle les autres parties de
l’ordinateur.
L’unité centrale comprend :
- Une unité arithmétique et logique
- Une unité de commande
-Une unité de mémoire
2- Mémoire centrale RAM (Random Access Memory) : conserve les
données et les instructions des programmes pendant le traitement.
Elle contient également les programmes du système d’exploitation
qui dirige des opérations de l’ordinateur. Enfin, elle garde les
données qui sont utilisées par les programmes en cours d’exécution.
3-ROM : La mémoire centrale est composée aussi d’une mémoire
morte ou la ROM (Read Only Memory). Il s’agit d’une mémoire où on
peut lire uniquement et sur laquelle on ne peut pas écrire.
La structure générale de l’ordinateur
4-Mémoire auxiliaire : Elle stocke les données et les programmes
inutilisés durant le traitement et pouvant être utiles dans le futur.
Elle se trouve à l’extérieur de l’ordinateur, et elle peut stocker une
quantité d’informations dépassant la capacité de mémoire des
ordinateurs d’aujourd’hui.
Elle peut être de différentes sortes : disques magnétiques
(disquettes + disque dur) ou optiques, bandes magnétiques.
Les disques durs des ordinateurs personnels sont habituellement
de 8 à 10 gigaoctets, mais il est possible de dépasser les 70
gigaoctets.
Course Management information system
Master PM
La structure générale de l’ordinateur
6-Périphériques d’entrée : on trouve le clavier, la souris, l’écran
tactile qui ont pour rôle de convertir les données et les instructions
en impulsions électroniques, et les envoient à l’ordinateur.
7-Périphériques de sortie : comme les imprimantes ou les écrans
de visualisation, convertissent les données électroniques de
l’ordinateur et les affichent sous une forme que les utilisateurs
peuvent comprendre.
8-Dispositifs de communication : établissent le lien entre
l’ordinateur et les réseaux de communication.
9-Les bus : Sont des circuits permettant de distribuer les
informations et les signaux aux diverses parties de l’ordinateur.
Course Management information system
Master PM
Fonctionnement et
Critères de choix d’un Ordinateur
1 La vitesse de traitement :
Le MIPS, ou million d’exécution par seconde, est devenu l’unité courante de
mesure de la vitesse de traitement des ordinateurs.
2 La capacité de mémoire
La capacité de mémoire d’un ordinateur se mesure en octets
3 Les microprocesseurs et la puissance de traitement :
La puissance de traitement des ordinateurs dépend en partie de la vitesse et de
la performance de leurs microprocesseurs. La puce de ces microprocesseurs est
définie par le nombre de bits : 8 bits, 16 bits ou 32 bits. Le deuxième facteur
qui détermine la vitesse de l’ordinateur est la fréquence de son cycle. les
performances sont mesurées en mégahertz (MHz), c'est-à-dire un million de
cycles à la seconde. Par exemple : Le processeur Intel 8088 avait une fréquence
de 4,47 MHz alors que le Pentium III d’Intel a une fréquence de 450 à 1000
MHz. Course Management information system
Master PM
Section II : Le logiciel
L’ensemble des programmes qu’un ordinateur peut utiliser
constitue son logiciel ; sans logiciel, un matériel
informatique est inutilisable.
L’utilité de celui-ci dépend largement des logiciels offerts et de
l’habilité des gestionnaires à évaluer, surveiller et contrôler
l’utilisation des logiciels dans l’organisation.
Les logiciels sont considérés comme ressource organisationnelle
pouvant transformer le matériel informatique en SI performant et
utile.
Course Management information system
Master PM
12
Définition d’un logiciel
Une succession d’ordres, effectués en séquence par un
ordinateur en vue de réaliser une tâche bien spécifique.
Est constitué d’instructions détaillées qui commandent
l’exploitation d’un système informatique (l’ordinateur).
Sans le logiciel, le matériel informatique ne pourrait
s’acquitter des tâches qu’il est supposé accomplir.
Est composé de plusieurs programmes.
Course Management information system
Master PM
13
« Un programme est une liste d’énoncés, ou d’instructions,
pour l’ordinateur. Le processus d’écriture, ou de codage, des
programmes est appelé programmation. Les personnes qui
effectuent cette tâche sont appelées programmeurs » (Laudon
et Laudon, 2001, p259).
Le logiciel a pour fonctions de :
1) gérer les ressources de l’ordinateur;
2) fournir des outils aux utilisateurs afin qu’ils puissent tirer
profit de ces ressources et;
3) servir d’intermédiaire entre les organisations et
l’information en mémoire.
Définition d’un logiciel
Course Management information system
Master PM
Notion de logiciel
Logiciel de base
Matériel
Informatique
Logiciel d’application
Système
d’exploitation
Facilité d’utilisation de
la machine
Programme de
Gestion de
Télécommunication
Logiciels Outils :
Programmes d’application
générale : Traitement de
texte, gestionnaire de
fichiers, grapheur.
Logiciel Spécifique :
Conçu pour traiter un
problème particulier.
Programmes de
traduction :
Compilateurs, interpréteurs
assurent la traduction des
programmes.
Programme
utilitaires :
Tri, édition, etc.
Progiciel métier,
CRM, ERP
Course Management information system
Master PM
Les principaux types de logiciels
Logiciel d’exploitation :
Le logiciel d’exploitation est un ensemble de programmes généralisés
qui gèrent les ressources de l’ordinateur, comme l’unité centrale, les
liens de communications et les périphériques (d’entrée et de sortie).
Les programmeurs qui écrivent le logiciel d’exploitation sont appelés
programmeurs de systèmes.
Le logiciel d’exploitation coordonne les diverses parties de
l’ordinateur et sert d’intermédiaire entre le logiciel d’application et le
matériel. Le logiciel d’exploitation qui gère et commande les activités
de l’ordinateur est appelé Système d’exploitation
Exemple de logiciel d’exploitation : Windows 98 ou Windows 95,
Windows NT (Windows 2000), UNIX, Linux, Dos, Mac Os.
Course Management information system
Master PM
Logiciel d’application
Comprend les programmes qui sont écrits pour ou par les utilisateurs afin
de consacrer l’ordinateur à l’exécution d’une tâche précise. Le logiciel qui
sert à traiter une commande ou à produire une liste de diffusion est un
le logiciel
logiciel d’application. Les programmeurs qui écrivent
d’application sont appelés programmeurs d’applications.
Exemple de logiciel d’application : Ciel, sage, etc.
La sélection des logiciels est une décision de
gestion clé.
Course Management information system
Master PM
Quelques exemples de logiciels d’application
*Les tableurs : Sont des versions informatisées des outils traditionnels de
modélisation financière tels que le bloc à colonnes, le crayon et la calculatrice
du comptable. Le tableur est organisé en une grille de colonnes et de lignes.
La puissance du tableur est évidente lorsqu’on modifie une ou plusieurs
valeurs, car toutes les valeurs connexes sur le tableur sont alors
automatiquement recalculées.
Les tableurs sont très utiles pour les applications avec de nombreux calculs
sur des éléments de données devant être reliés les uns aux autres. Ils sont
aussi utiles pour les modélisations, des analyses et des simulations.
*Les logiciels de gestion de données : Bien que les tableurs soient des
outils puissants pour la manipulation des données quantitatives, un logiciel
de gestion de données est plus approprié pour la création et la manipulation
de listes et pour la combinaison de données issues de différents fichiers. Ils
possèdent généralement des ressources pour la création de fichiers et de
bases de données ainsi que pour le stockage, la modification et la
manipulation des données pour les rapports ou les demandes d’information.
Choix de logiciel
L’à propos
Lors de la sélection d’un langage, il faut déterminer les besoins de l’organisation et
des utilisateurs en matière de logiciel. Le logiciel d’application doit être facile à
entretenir et à modifier, et suffisamment souple pour pouvoir prendre de l’expansion
de pair avec l’organisation. Ces considérations organisationnelles ont des
conséquences à long terme sur les coûts.
L’efficacité
Certains logiciels sont plus efficaces que d’autres sur le plan de la consommation du
temps machine, et ces considérations prennent parfois le pas sur celles des coûts en
personnel.
La compatibilité
Le logiciel d’application doit pouvoir s’exécuter sur la plate-forme matérielle et sur le
système d’exploitation de l’entreprise. De même, le logiciel d’exploitation doit être
compatible avec le logiciel requis pour ses principales applications d’affaires.
Le soutien
Pour être efficace, un langage de programmation doit être facile à apprendre pour le
personnel de programmation de l’entreprise ; celui-ci doit suffisamment bien
connaître le logiciel pour offrir un soutien continu aux utilisateurs. Il est également
important d’acheter un logiciel répandu dans d’autres organisations et pris en charge
par de multiples entreprises et services de conseil technique.
Section II
Base de données
perspective gestionnaire
Course Management information system
Master PM
Les BD : une nécessité pour le SI
-Un système d’information efficace doit fournir aux utilisateurs une
information opportune, précise et pertinente.
-Cette information est stockée dans des fichiers.
-Lorsque les fichiers sont bien organisés et entretenus, les utilisateurs
peuvent facilement accéder aux données dont ils ont besoin et les
récupérer.
-Pour pouvoir obtenir un système de classement efficace, il faut établir au
préalable un plan d’organisation. Si ce plan est suffisamment souple et
bien documenté, alors il serait facile de pouvoir le développer en y
intégrant de nouvelles idées.
-Dans ce sens, des fichiers bien gérés et bien organisés facilitent l’obtention
des données permettant de prendre des décisions importantes sur le plan
des affaires.
-Cependant, des fichiers mal gérés, par ailleurs, entraînent le chaos dans le
traitement de l’information, des coûts élevés, une performance médiocre et
un manque de souplesse.
Définition
Un système de Gestion des Bases de Données (SGBD) est un
logiciel qui aide une organisation à :
- centraliser les données,
- les gérer efficacement et
- permettre l’accès au moyen de programmes d’application.
Un SGBD sert d’interface entre les programmes d’application et les
fichiers de données physiques.
Lorsqu’on veut obtenir une donnée telle que la paie brute, le SGBD
la trouve dans la base de données et la présente au programme
d’application.
Course Management information system
Master PM
Utilité d’une base de données
Avantages
d’une
Base de
Données
La base de données dote
l'entreprise d'un contrôle
centralisé de
opérationnelles
représentent le
données
qui
capital
important de l'entreprise;
La duplication
des données
est réduite ;
L'utilisation
simultanée des
données par
différents
utilisateurs.
22
L’utilité d’une base donnée est de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une
consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces
derniers.
Cela est d'autant plus utile que les données informatiques sont de plus en plus nombreuses.
Exemples :
• Mise à disposition d’un catalogue informatisé
• Stockage d’informations
L'indépendan
ce entre
données et
traitements
L'ordre dans
le stockage
de données ;
Course Management information system
Master PM
Section IV
Les télécommunications et les réseaux
perspective gestionnaire
Course Management information system
Master PM
Un système de télécommunication est « un ensemble structuré de
matériel et de logiciels compatibles, qui assure la communication
d’information d’un endroit à un autre » (Laudon et Laudon, 2001, p
342).
Ces systèmes permettent la transmission de texte, d’images
graphiques, de sons, d’images vidéo, etc.
Un système de télécommunication est, essentiellement, composé par
1. Les ordinateurs ou les postes de travail : il s’agit du point
d’accès des utilisateurs aux SI, pour toutes les utilisations possibles
(notamment pour le traitement de l’information)
2. Les écrans ou tout périphérique d’entrée/sortie : pour la
transmission et la réception des données,
Les composantes et les fonctions d’un système de
télécommunication
Course Management information system
Master PM
3. Les canaux de communication : liens permettant la transmission des
données ou de la voix entre unités émettrice ou réceptrice d’un réseau. Les
canaux de communication requièrent divers supports de transmission tels
que les lignes téléphoniques, les câbles à fibre optique et les supports de
transmission sans fil.
4.Les processeurs de transmission : tels que les modems, les
multiplexeurs, les connecteurs et les processeurs frontaux, qui viennent
soutenir la transmission et la réception des données entre les terminaux et
les ordinateurs.
Les modems sont les processeurs de transmission les plus répandus
« convertissent les signaux numériques émis par un ordinateur ou un
terminal de transmission en fréquences analogiques qui peuvent être
transmises par des lignes téléphoniques ordinaires » (O’Brien, 1997, p
219).
Les multiplexeurs permettent à un seul canal de communication de
transmettre successivement de nombreux messages issus de plusieurs
terminaux, ce qui fera que plusieurs terminaux seront en mesure de
partager une même ligne de communication.
On trouve aussi les connecteurs ou nœuds de commutation,
les processeurs frontaux
5. Le logiciel de transmission : qui commande les entrées et les
sorties,
et qui gère les autres fonctions du réseau de transmission.
Composantes d’un Système de télécommunication
Hôte
Processeur
frontal
Mini-ordinateur
Modem
Installation à
distance
Multiplexeur
Multiplexeur
Modems
Canaux de
communication
Terminaux
Terminaux
Pour pouvoir transmettre et recevoir des informations d’un endroit
à l’autre, un système de télécommunication doit effectuer plusieurs
tâches distinctes :
(1)Transmet les informations,
(2)Etablit l’interface entre l’émetteur et le receveur,
(3)Achemine les messages par les chemins les plus efficaces,
(4) Exécute un traitement élémentaire sur l’information pour
s’assurer que le bon message est bien transmis à son destinataire,
(5) Effectue des tâches d’édition sur les données (ex. la vérification
des erreurs de transmission et la restructuration du format)
(6)Convertit la vitesse de transmission des messages (comme la
vitesse de l’ordinateur) en la vitesse de la ligne de transmission, ou
encore un format en un autre.
(7)Contrôle le flux d’informations.
Les fonctions des systèmes de télécommunication
Les problèmes soulevés par
les réseaux d’entreprise
Quelques solutions
Perte de contrôle par la direction
Exemple : Il devient de plus en plus difficile de
déterminer où se trouvent les données et de
s’assurer que les mêmes données, comme le
numéro d’un produit, sont utilisées de manière
cohérente par l’ensemble de l’organisation.
Changements à l’organisation
Frais cachés
Réseau non fiable et non
sécurisé
gestion du
changement
enseignement et
formation
planification de la
connectivité
Course Management information system
Master PM
Les réseaux
Internet
Intranet
Extranet
Course Management information system
Master PM
Internet
Internet : l’application la plus connue et la plus importante de la
mise en réseau. Il relie des centaines de milliers de réseaux.
Quiconque, disposant d’un ordinateur et d’un modem, qui accepte de
payer des frais mensuels d’utilisation Internet, peut y accéder par
l’intermédiaire d’un fournisseur d’accès.
Un fournisseur d’accès Internet est une entreprise commerciale
reliée en permanence à Internet, qui vend des connexions
temporaires à ses abonnées (Planet, etc.).
Afin de se connecter sur Internet, chaque personne devrait respecter
certaines normes basées sur le modèle de référence TCP/IP
(protocole de contrôle de transmission/Protocole Internet, il s’agit
du modèle de référence pour relier différents types d’ordinateurs et
de réseaux : Internet)
Internet
Internet a ouvert la voie à de nombreuses possibilités intéressantes
pour l’organisation et son exploitation, qui peuvent transformer la
vie d’une entreprise et les applications des SI dans le quotidien.
Il offre aux organisations une vaste gamme de possibilités qu’elles
peuvent utiliser pour échanger des informations en interne ou pour
communiquer avec d’autres organisations
Il crée une plate-forme universelle pour l’achat et la vente de
produits et pour l’élaboration d’importants processus d’affaires au
sein d’une entreprise. Ce géant réseau de réseaux est devenu un
important catalyseur du commerce électronique (e-commerce) et des
affaires électroniques (e-business).
Mais les nouveaux avantages et les nouvelles occasions que procure
Internet s’accompagnent d’un certain nombre de problèmes que les
gestionnaires doivent résoudre.
Les fonctions d’Internet
Internet est basé sur la technologie Serveur/Client. Les internautes se
servent d’applications client, utilisant des interfaces graphiques ou des
produits en mode caractère qui contrôlent toutes les fonctions. Toutes les
données, notamment les messages de courrier électronique, les bases de
données et les sites Web, sont stockées sur des serveurs. Les serveurs
réservés à cet immense réseau ou même à quelques fonctions précises sont
au cœur de l’information sur Internet.
Les principales fonctions d’Internet (ou outil de communication Internet)
utiles pour le monde des affaires comprennent :
- le courrier électronique,
- les groupes de discussion,
- les serveurs de liste de diffusion,
- la conversation en temps réel,
- le FTP (Transfert de fichier d’un ordinateur à un autre),
- les logiciels de recherche,
- le Web, etc.
Intranet
Alors que le Web est ouvert au grand public, les intranets sont des
réseaux privés et protégés par des pare-feu.
Les pare-feu sont des systèmes de sécurité, dotés de logiciels spécialisés,
qui empêchent des personnes de l’extérieur de l’entreprise d’entrer dans
son réseau privé. C’est ce qui constitue la principale différence entre le
Web et l’Intranet. Le pare-feu comprend le matériel et le logiciel placés
entre le réseau interne de l’entreprise et le réseau externe, notamment
Internet.
Il est programmé de façon à intercepter chaque paquet de messages qui
passe entre les deux réseaux ; il analyse ses caractéristiques et rejette
les messages ou les tentatives d’accès non autorisés.
Afin de construire Intranet, il faut utiliser l’infrastructure existante, les
normes de connectivité d’Internet et un logiciel mis au point pour le
Web. Les Intranets peuvent donner naissance à des applications
interconnectées qui peuvent s’exécuter sur plusieurs types
d’ordinateurs à travers l’organisation.
+Connectivité : accès depuis presque toutes les plates
formes de traitement
+Possibilité de connexion aux systèmes existants et aux
bases de données sur les principales transactions
+Création d’applications interactives avec du texte, du son et
des
images vidéo
+Evolution de la taille des plates-formes de traitement à
mesure que changent les exigences
+Interface de Web conviviale et universelle
+Coûts de démarrage peu élevés
+Cadre informationnel plus riche et plus souple
+Diminution des coûts de diffusion de l’information
Les avantages des Intranets pour les organisations
extranet
Certaines entreprises donnent aux personnes et aux organisations de
l’extérieur un accès limité à leurs intranets. Les intranets privés qui sont
accessibles aux utilisateurs de l’extérieur portent le nom d’extranets.
Par exemple, les acheteurs autorisés peuvent se connecter à une portion de
l’intranet d’une entreprise à partir d’Internet pour obtenir des informations
sur les prix et les caractéristiques de ses produits.
Les pare-feu sont également utilisés dans les extranets pour s’assurer que
l’accès à ses données internes est limité (qu’aux personnes autorisées
d’accéder au site) et qu’il demeure protégé.
Les extranets sont particulièrement utiles pour relier les organisations
avec des acheteurs ou des partenaires d’affaires. Ils sont utilisés
essentiellement pour donner des informations sur la disponibilité des
produits, les prix et la livraison. Ils servent également aux échanges des
données informatisées (EDI).
Ils facilitent par ailleurs, la participation d’autres entreprises à des projets
communs de mise au point de produits ou de formation (favoriser la
collaboration inter-entreprise).
Les avantages des technologies Internet, Intranet
et extranet pour les organisations
Internet, intranets et extranets deviennent des plates formes principales
pour le commerce électronique et des affaires électroniques
La possibilité de se connecter à Internet partout dans le monde, la
convivialité du réseau Internet, son faible coût et ses fonctions
multimédia servent à créer des applications, des services et des
produits interactifs.
- Une connectivité et portée globale (capacité à relier un grand nombre
de personnes dispersées dans le monde, avec des frais dérisoires)
- Une diminution du coût de communication
- Une diminution du coût de transaction
- Une diminution du coût d’agence (coût lié à la gestion des employés et
à la coordination de leur travail)
- Interactivité, souplesse et personnalisation
- Accélération de la diffusion des connaissances
Les problèmes de Gestion soulevés
- Le changement des processus d’affaires :
Le e-commerce exige une orchestration attentive des divisions, des usines et des
points de ventes de l’entreprise, et une consolidation des relations avec les clients,
les fournisseurs, les banques et les autres partenaires d’affaires
- Les conflits de circuits :
Au niveau des canaux traditionnels de distribution et de vente des produits, surtout
le cas des produits axés sur l’information exigeant l’intervention d’intermédiaires
physiques pour rejoindre les acheteurs
- Les obstacles technologiques : les technologies coûtent cher
- Les questions juridiques :
Ils n’existent pratiquement pas de lois qui régissent le commerce électronique ou
alors de telles lois n’ont pas encore été adoptées pour protéger le cyber-acheteur
- La sécurité et la confidentialité :
Il existe une forme d’atteinte à la vie privée des gens au moyen des cookies et de
logiciels de surveillance qui est le problème le plus soulevé par Internet.
De plus, le problème de paiements électroniques est l’une des raisons pour lesquelles
le commerce électronique n’a pas pris davantage d’expansion sur Internet
Section V
Les Progiciels
Course Management information system
Master PM
Les SI modernes Les Progiciels ou
ERP
di
Avant
Course Management information system
Master PM
Diminuer le
risque d’erreur!!!
un gain de temps
considérable!!
- l’information financière est
plus efficace et efficiente.
-Les délais se sont réduits
-Les coûts sont facilement
identifiables0
Les ERP (Enterprise Resource Planning)
ou PGI (Progiciels de Gestion Intégrés)
Les SI modernes Les Progiciels
Ensemble de logiciels paramétrables, modulaires
et intégrés
Un logiciel professionnel qui intègre les principales
composantes fonctionnelles de l'entreprise:
gestion de production, gestion commerciale, logistique,
ressources humaines, comptabilité, contrôle de
gestion, paie.
Il est donc séduisant pour une entreprise de remplacer
tous les logiciels de gestion de l’entreprise par un intégré
offrant des corrections des programmes existants plus ou
moins anciens.
Course Management information system
Master PM
Une solution informatique qui tient
compte des besoins globaux de
l’entreprise
Atteindre ses objectifs stratégiques .
Fonctions:
• Intégration de l'ensemble des
processus d'une entreprise sous une
plate-forme informatique unique
susceptible de couvrir la quasi-totalité
des fonctions informatiques.
• Possibilité d’avoir une réponse
aux besoins
rapide (time to market)
des PME.
http://www.outright.co.za
ERP
Course Management information system
Master PM
Vers les ERP
 L'information doit être unique, doit exiger une saisie
unique
 et être disponible totalement
et immédiatement
à tous les niveaux de l'entreprise,
en temps réel
Course Management information system
Master PM
Les SI modernes:Les Progiciels
Il est fréquent qu'une entreprise soit équipée de plusieurs progiciels
différents selon ses domaines d'activité.
Dans ce cas, les progiciels ne sont pas totalement intégrés comme dans un
PGI, mais interfacés entre eux ainsi qu'avec des applications spécifiques.
On trouvera par exemple des applications de :
•CRM - Customer Relationship Management (en français : GRC pour
Gestion de la relation client) : regroupe toutes les fonctions permettant
d'intégrer les clients dans le système d'information de l'entreprise
•SCM - Supply Chain Management (en français : GCL pour Gestion de
la chaîne logistique) : regroupe toutes les fonctions permettant d'intégrer
les fournisseurs et la logistique au système d'information de l'entreprise
•HRM - Human Resource Management (en français : GRH pour Gestion
des ressources humaines)
•PDM - Product Data Management (en français : SGDT pour Système
de gestion de données techniques) : fonctions d'aide au stockage et à la
gestion des données techniques. Surtout utilisé par les bureaux d'études.
Course Management information system
Master PM
Les SI modernes
Les Progiciels
Course Management information system
Master PM
Cloud Computing
Course Management information system
Master PM
Section VI
Cloud Computing
Il s’agit des systèmes qui permettent de mettre des
services matériels et logiciels à disposition sur Internet
(appellés « nuage »).
Les données sont stockées de manière permanente sur
des serveurs à distance, dans des gigantesques centres
de traitement.
Elles peuvent être récupérées et mises à jour sur
Internet par l’intermédiaire des ordinateurs de
bureaux, des ordinateurs portables, des netbooks, des
consoles de jeux et des périphériques mobiles clients
Course Management information system
Master PM

Contenu connexe

Similaire à chapitre 1 PI.pdf

gestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'info
gestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'infogestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'info
gestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'info
mia884611
 
SlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindre
SlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindreSlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindre
SlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindre
oudghirienpc
 
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).pptprésentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
IbrahimNjeh2
 
01-introduction (2).ppt
01-introduction (2).ppt01-introduction (2).ppt
01-introduction (2).ppt
Souha Bennani
 

Similaire à chapitre 1 PI.pdf (20)

[2]bis
[2]bis[2]bis
[2]bis
 
Informatisation de projets
Informatisation de projetsInformatisation de projets
Informatisation de projets
 
gestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'info
gestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'infogestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'info
gestion des sys d'info gestion des sys d'info gestion des sys d'info
 
Sujet de thèse : CATCAP
Sujet de thèse : CATCAPSujet de thèse : CATCAP
Sujet de thèse : CATCAP
 
cours-complet-dinformatique-de-gestion-pdf.pdf
cours-complet-dinformatique-de-gestion-pdf.pdfcours-complet-dinformatique-de-gestion-pdf.pdf
cours-complet-dinformatique-de-gestion-pdf.pdf
 
Systèmes d'Information dans les organisations
Systèmes d'Information dans les organisationsSystèmes d'Information dans les organisations
Systèmes d'Information dans les organisations
 
SlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindre
SlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindreSlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindre
SlidesLivre P1 test 1234 minimum à atteindre
 
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).pptprésentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
 
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).pptprésentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
présentation 1 Fondements théoriques des SI (1).ppt
 
Masi intro csi
Masi intro csiMasi intro csi
Masi intro csi
 
CM CSI
CM CSICM CSI
CM CSI
 
Audit des systemes d'information
Audit des systemes d'informationAudit des systemes d'information
Audit des systemes d'information
 
Management Information System
Management Information SystemManagement Information System
Management Information System
 
01-introduction.ppt
01-introduction.ppt01-introduction.ppt
01-introduction.ppt
 
01-introduction (2).ppt
01-introduction (2).ppt01-introduction (2).ppt
01-introduction (2).ppt
 
Chapitre 1 SI Définitions & Conceptions.pptx
Chapitre 1 SI Définitions & Conceptions.pptxChapitre 1 SI Définitions & Conceptions.pptx
Chapitre 1 SI Définitions & Conceptions.pptx
 
Agile Brown Bag: Gouvernance SharePoint
Agile Brown Bag: Gouvernance SharePointAgile Brown Bag: Gouvernance SharePoint
Agile Brown Bag: Gouvernance SharePoint
 
Offre dqm et reporting
Offre dqm et reportingOffre dqm et reporting
Offre dqm et reporting
 
Séminaire IDS Scheer Processus Santé part 1
Séminaire IDS Scheer Processus Santé part 1Séminaire IDS Scheer Processus Santé part 1
Séminaire IDS Scheer Processus Santé part 1
 
Diemension stratégique si
Diemension stratégique siDiemension stratégique si
Diemension stratégique si
 

Plus de olfaharrabi2

chapitre 1 programmation linéaire.pdf
chapitre 1 programmation linéaire.pdfchapitre 1 programmation linéaire.pdf
chapitre 1 programmation linéaire.pdf
olfaharrabi2
 
Planning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdf
Planning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdfPlanning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdf
Planning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdf
olfaharrabi2
 
chapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdf
chapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdfchapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdf
chapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdf
olfaharrabi2
 

Plus de olfaharrabi2 (17)

AI.Harshini,Norah,Bhavika-2 (1).pdf presentation
AI.Harshini,Norah,Bhavika-2 (1).pdf presentationAI.Harshini,Norah,Bhavika-2 (1).pdf presentation
AI.Harshini,Norah,Bhavika-2 (1).pdf presentation
 
Ethics de lintelligence artificielle dans le domaine de business
Ethics de lintelligence artificielle dans le domaine de businessEthics de lintelligence artificielle dans le domaine de business
Ethics de lintelligence artificielle dans le domaine de business
 
artificial intelligence and applications
artificial intelligence and applicationsartificial intelligence and applications
artificial intelligence and applications
 
Chap 1 Initiation.pptx
Chap 1 Initiation.pptxChap 1 Initiation.pptx
Chap 1 Initiation.pptx
 
sa a dos.pdf
sa a dos.pdfsa a dos.pdf
sa a dos.pdf
 
Manipulation des fichiers en C.pptx
Manipulation des fichiers en C.pptxManipulation des fichiers en C.pptx
Manipulation des fichiers en C.pptx
 
intro final html.docx
intro final html.docxintro final html.docx
intro final html.docx
 
Présentation1.pptx
Présentation1.pptxPrésentation1.pptx
Présentation1.pptx
 
Introduction to ORoperationresearch UTC.pdf
Introduction to ORoperationresearch UTC.pdfIntroduction to ORoperationresearch UTC.pdf
Introduction to ORoperationresearch UTC.pdf
 
Cours AA S2 Ch4+5.ppt
Cours AA S2 Ch4+5.pptCours AA S2 Ch4+5.ppt
Cours AA S2 Ch4+5.ppt
 
chapitre 1 programmation linéaire.pdf
chapitre 1 programmation linéaire.pdfchapitre 1 programmation linéaire.pdf
chapitre 1 programmation linéaire.pdf
 
Planning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdf
Planning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdfPlanning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdf
Planning-externes-MA-Informatique-session_2019.pdf
 
chapitre-7-listviews.pdf
chapitre-7-listviews.pdfchapitre-7-listviews.pdf
chapitre-7-listviews.pdf
 
chapitre-2-les-activites.pdf
chapitre-2-les-activites.pdfchapitre-2-les-activites.pdf
chapitre-2-les-activites.pdf
 
chapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdf
chapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdfchapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdf
chapitre-1-introduction-plateforme-android (2).pdf
 
cours-syst (1).pdf
cours-syst (1).pdfcours-syst (1).pdf
cours-syst (1).pdf
 
17. Le DOS.pdf
17. Le DOS.pdf17. Le DOS.pdf
17. Le DOS.pdf
 

chapitre 1 PI.pdf

  • 1. Cours en Gestion des systèmes d’information Master professionnel Project Manager Olfa Harrabi Khlif 2017-2018 Chapitre 1 CHAPITRE 1 Chapitre1
  • 2. Objectifs du cours du SI. Etudier les Systèmes d’Information selon une perspective managériale : 1. Revisiter le mangement de l’entreprise ; (A cet effet, nous allons reprendre les bases de l'organisation et de la gestion de l’entreprise utilisant des systèmes d'information) 2. Les systèmes d'aide à la gestion et à l'organisation dans l'entreprise 3. Etudier l’influence des SI sur le mangement de l’entreprise et les changements engendrés par ceux-ci. 3. Connaître les contributions du système d'information à l'organisation et la prise de la décision. 4. Comprendre l’articulation du SI avec la stratégie d’entreprise , démocratisation des systèmes d’aide à la décision dans l’entreprise. 5. Etudier les nouveaux rôles du gestionnaire comme étant un utilisateur potentiel Course Management information system Master PM
  • 3. Culture TIC Environnement externe Objectifs du cours Management + TIC E- Management Commerce + TIC E- commerce L’entreprise Stratégie!!! Gestionnaires : directeur + employés (Organisation+Managemen Course Management information system Master PM Environnement interne
  • 4. Plan du cours -Chapitre I : Organisation et SI -Chapitre II : Stratégie et SI -Chapitre III : Commerce et SI -Chapitre IV : Gouvernance des SI Course Management information system Master PM
  • 5. Evolution du notion de communication, partage de l’information!!! Course Management information system Master PM
  • 6. Chapitre I : Organisation et SI Course Management information system Master PM
  • 7. Vers des SI au service des organisations En moins d’un demi siècle, poussés par le progrès phénoménal des technologies de l’information, et tirés par une demande des managers toujours plus soutenue, les systèmes d’information ont profondément modifié le fonctionnement et la gestion des organisations socio-économiques. Maturité des utilisateurs et des dirigeants - Evolution des technologies de l’information et de la communication Course Management information system Master PM
  • 8. Contexte: générations de SI Course Management information system Master PM
  • 9. Cinq générations de SI 60’ 70’ 80’ 90’ 00’ Automation Administrative Observatoire du Management Aideà la performance opérationnelle Infrastructurede coopérationet ouverture Management dela connaissanceet mondialisation - Evolution des technologies de l’information et de la communication Les caractéristiques de chaque génération : (1)– L’objectif assigné au SI ; (2)– La forme du SI ; (3)– Le domaine de son usage ; (4)– Les technologies de son développement. Course Management information system Master PM
  • 10. G1. Première génération : Automation Administrative 1. Automation Administrative - Les technologies de son développement : introduction des ordinateurs - L’objectif assigné au SI : accroissement de la productivité administrative - La forme du SI : extrapolation de la notion de programmes (des règles bien établies, stables et connues) - Le domaine de son usage : support au calcul, aux activités de gestion Course Management information system Master PM
  • 11. G2. Deuxième Génération : Observatoire Du Management 2. Observatoire du Management - Les technologies de son développement : la technologie des bases des données - L’objectif assigné au SI : Apporter à tout acteur opérationnel de l’organisation, au lieu et au moment désiré, dans la forme souhaitée, l’information qui lui est utile pour agir et décider - La forme du SI : un modèle réduit de la réalité organisationnelle - Le domaine de son usage :intégration harmonieuse de multiples fichiers redondants et incohérents Course Management information system Master PM
  • 12. G.3. Troisième génération : Aide à la performance opérationnelle 3. Aide à la performance opérationnelle -Les technologies de son développement : Développement des ordinateurs individuels - L’objectif assigné au SI : *Aider à une meilleure performance opérationnelle, une meilleure efficacité de l’acteur à son poste de travail (Accroissement de la productivité) * Meilleure productivité opérationnelle - La forme du SI : Système de workflow : Flux d’activités des processus Ubiquitaire : partout, à tout moment - Le domaine de son usage : Le management des organisations change de perspective : de fonctionnel, il devient centré processus Course Management information system Master PM
  • 13. G.4. Quatrième génération : Infrastructure de coopération et ouverture 4. Infrastructure de coopérationet ouverture - Les technologies de son développement : « boum » d’Internet et du web - L’objectif assigné au SI : *Aider à la création de valeur et contribuer à l’efficience du management. *Fournir une infrastructure de coopération au sein des organisations - La forme du SI : Intranet, réseau de coopération entre acteurs (échanger des savoir-faire et des connaissances expérimentales dans le but d’accroître leur efficacité individuelle mais aussi collective) - Le domaine de son usage : Ouverture au monde extérieur : existence de sites Internet (vitrines de l’organisation) Course Management information system Master PM
  • 14. G.5. Cinquième génération : Management de la connaissance et mondialisation 5. Management de la connaissance et mondialisation - Les technologies de son développement : Interopérabilité entre SI développés sur des plates formes différentes jusque-là incompatibles - L’objectif assigné au SI : * Réalisation des business models * La connaissance comme ressource complémentaire de l’information - La forme du SI : * Systèmes coopératifs inter-organisations * développement de SI marchands et de SI mettant en œuvre la technologie de « push » (CRM) - Le domaine de son usage : Entreprises virtuelles Course Management information system Master PM
  • 15. Le champ d’application élargi des SI Années 1950 1960 1970 1980 1990 SI SI SI Changements techniques Contrôle de Gestion Principales activités de l’organisation Course Management information system Master PM
  • 16. Problématique Les SI : Pour quoi faire ? -> problème de leur finalisation (objectif, rôle) Les SI : Comment les gérer ? -> problème de leur organisation et de leur animation Course Management information system Master PM
  • 17. Qu’est ce qu’un système d’information ??? Course Management information system Master PM
  • 18. Partie I Notion de base de Système et SI Course Management information system Master PM
  • 19. Notion de Système « Un système est un ensemble de parties en interaction entre elles visant à atteindre un certain objectif. C’est un moyen de représenter une certaine réalité en faisant abstraction du fonctionnement précis de chaque élément pour mettre l’accent sur son comportement dans l’environnement dans lequel il se situe. J.C Courbon Course Management information system Master PM
  • 20. Notion de Système Tout système possède un processus de organisé qui utilise des les transforme en produit transformation ressources et final. -La prise en compte des entrées : ce sont des éléments qu’on se procure afin de les introduire dans le système où ils subiront un processus de traitement -Letraitement : Il s’agit d’un processus qui permet de convertir les entrées en résultat -Les sorties : Ce sont les éléments résultant du processus de transformation Course Management information system Master PM
  • 21. Contrôle et suivi (supervision) Entrée Notion de Système Sortie Transformation Transfor mation Transform ation Course Management information system Master PM
  • 22. Notion de Système En résumé un système est : -Un ensemble de parties interdépendantes -Chaque partie est le siège de processus entrée/sortie -Les processus sont finalisés … Notion d’objectifs à atteindre -Le système est plongé dans un environnement Course Management information system Master PM
  • 23. I.2. Notion de l’information « L’information est ce que nous apporte une connaissance, qui modifie notre vision du monde, qui réduit notre incertitude ; c’est un renseignement ». Reix R. L’auteur insiste sur le fait que l’information est relative au destinataire (celui qui la reçoit) et elle n’a de sens que pour celui qui va l’utiliser ‘le récepteur’ (exemple : le bilan pour l’expert comptable) L’information prend diverses formes telles que un ensemble de symboles, données, textes, images, sons, etc. Course Management information system Master PM
  • 24. Notion de l’information « L’information est bien la différence apportée par le message dans l’état du monde extérieur qui va créer chez le récepteur une autre différence, un comportement en conséquence et adapté à cette connaissance nouvelle ». Vu sous cet aspect, l’information désigne un processus, une démarche que l’on fait pour s’informer, pour répondre à une question qu’on se pose et un résultat c'est-à-dire qu’on a obtenu la réponse. Course Management information system Master PM
  • 25. Notion de l’information L’information est considérée comme un produit, un flux ou encore une ressource qui traverse l’organisation au même titre que les matières premières, personnel voire même un produit final…. Parfois, la raison d’être de certaines entreprise « Un flux dont le but est d’avoir une connaissance précise des autres flux en vue de prendre des décisions »..… « Une information est aussi une ressource à laquelle on peut s’appliquer, donner une valeur ajoutée au produit vu qu’il sera accompagné d’un élément informationnel que le marché serait prêt à acheter ». J.C Courbon Course Management information system Master PM
  • 26. Notion de l’information Une information est une ressource La viede l’information Une information peut servir pour une décision à un moment donné et par la suite elle n’est plus utile pour son utilisateur. Sa valeur se dégrade avec le temps et à la moindre une mise à jour est exigée manipulation modifications, ainsi les transcriptions, les les duplications, les transferts peuvent en altérer sa fiabilité et pour la préserver Course Management information system Master PM
  • 27. I.2. Notion de l’information Une information est une ressource Le coût de l’information Chaque étape du processus d’obtention de l’information engendre des coûts. Ainsi, l’information peut être coûteuse quand elle est récente et non encore utilisée… quand elle dure dans le temps et une fois elle est utilisée, son coût diminue. Notons aussi que les informations facilement accessibles et abondantes, ne sont pas coûteuses, parfois gratuites et cela grâce aux nouvelles TIC (Internet) Course Management information system Master PM
  • 28. Les déterminants majeurs de la pertinence FINESSE- PRECISION Accroît la pertinence, mais attention aux effets sur accessibilité EXHAUSTIVITE (COMPLETUDE) Risque de 1ér espèce EXACTITUDE Absence de bruit. Risque de 2e espèce ACCESSIBILITE Déterminant majeur de l’utilisation effective ACTUALITE La réduction des délais accroît la pertinence, mais effets pervers sur volume PONCTUALITE Respect des limites de temps des processus d’utilisation FORME- RICHESSE Aspects fortement subjectifs PERTINENCE FIABILITE Degré de confiance dans la source
  • 29. Les SI …..? Un système d’information est présenté tour à tour comme un : • « un ensemble organisé de ressources (…) » moyens • « une combinaison d’hommes et de informatiques » • « un système intégré homme-machine » • « un ensemble de moyens technologiques, méthodologiques et organisationnels » • « une application informatique en entreprise » Course Management information system Master PM
  • 30. Système d’information Tous les auteurs s’accordent pour définir un système d’information comme : « Un ensemble de composantes inter-reliées qui recueillent de l’information, la traitent, la stockent et la diffusent afin de soutenir la prise de décision et le contrôle au sein de l’organisation » Lauden & Lauden (2001) C’est « quelque chose » qui est construit, organisé, C’est « quelque chose » qui doit faire « quelque chose ».
  • 31. Les SI …..? • « un dispositif par lequel l’entreprise s’informe » • « un langage de l’organisation » • « une combinaison de pratiques » • « une organisation finalisée » Présentation de type organique des SI Présentation de type fonctionnel des SI Qu’est ce que c’est ? De quoi c’est fait ? Qu’est ce que cela fait ? Pourquoi ? Course Management information system Master PM
  • 32. Système d’information SYSTEME D’INFORMATION Pour… PERSONNEL (Spécialistes ou Utilisateurs) MATERIEL (machines, supports, etc.) LOGICIELS ET PROCEDURES (programmes, Méthodes) DONNEES (connaissances, modèles, etc.) 2/ TRAITER DES INFORMA TIONS (transformer) 3/ STOCKER DES INFORMA TIONS (conserver) 4/ COMMUNIQUER DES INFORMATIONS (diffuser) Composantes fonctions 1/ ACQUERIR DES INFORMA TIONS (collecter) Course Management information system Master PM
  • 33. Présentation de type organique des SI « un système d’information est un ensemble logiciel, organisé de personnel, ressources : matériel, données, procédures permettant d’acquérir, de traiter, de stocker, de communiquer des informations (sous forme de données, textes, images, sons, etc. dans des organisations. » (Reix, 2004) Course Management information system Master PM
  • 34. Présentation de type fonctionnelle des SI « la fonction d’un système d’information est de produire et d’enregistrer (mémoriser) les informations - représentations de l’activité du système d’opération, puis de les mettre à la disposition, en général de façon aussi interactive que possible, du système de décision » Course Management information system Master PM
  • 35. « ensemble d’éléments en interaction dynamique, organisé en fonction d’un but» Source : O’Brien, 1995, p18
  • 36. 1. Ressources humaines: il n’y a pas de système sans personnes. Il existe deuxgenres de ressources humaines: •Les spécialistes desSI •Les utilisateurs desSI 2. Ressources matérielles: tous les dispositifs physiques utilisés et le construit technologiqueexistant 3. Ressources logicielles: les SI requièrent des logiciels. Il existe deux types delogiciels: •Les logicielsd’application •Les logiciels debase 4. Ressources en données: prennent plusieurs formes (textes, images, sons, etc.). C’est la matière première del’information Ressources du SI Course Management information system Master PM
  • 37. Les fonctions principales d’un Système d’information Entrée des données Il s’agit de l’enregistrement officiel d’une opération Saisie des données Définie comme une fonction qui met en œuvre un transfert d’information. Autrement dit, une donnée peut exister dans l’absolu, mais tant qu’elle n’est pas saisie, nous ne pouvons pas dire qu’elle peut être utilisable et donc qu’elle fasse partie de SI Course Management information system Master PM
  • 38. Les fonctions principales d’un Système d’information Entrée des données Validation des données Lorsque les données sont entrées dans le système, il est indispensable qu’elles soient exactes mais des erreurs peuvent se produire, d’où la nécessité de l’existence des fonctions de validité permettant la détection de ces erreurs. Course Management information system Master PM
  • 39. Les fonctions principales Transformation des données  Traitement desdonnées Ce traitement est bien évidemment assuré par l’ordinateur. Par exemple : calcul de la paie mensuelle des employés, classement des articles par catégories, etc. La fonction de traitement que doit assurer le SI consiste à : -Accéder aux données ; -Pouvoir les mettre en forme ; -Les manipuler pour en faire une information avec une valeur ajoutée vis-à-vis des problèmes rencontrés par les gestionnaires (décision, planification, contrôle, etc.) Course Management information system Master PM
  • 40. Les fonctions principales du SI fonctions Sortie ou production des données Il s’agit du résultat émanent des précédentes Une fois l’utilisateur parvient à obtenir l’information dont il a besoin, il peut donc l’utiliser pour des fins organisationnelles: -Communication -Stockage -Mémorisation -Diffusion Course Management information system Master PM
  • 41. Les fonctions principales du SI déboucher sur la création d’une information complète. Sortie ou production des données Stockage Le stockage permet une organisation logique des données. Celle-ci devrait posséder une grande valeur informationnelle et les données devraient donc être conservées de manière à rendre compte le mieux possible de ces réalités. En effet, les données devraient être toutes stockées de façon à être compatibles entre elles et à Course Management information system Master PM
  • 42. Les fonctions principales du SI Sortie ou production des données Mémorisation Toute donnée saisie et stockée prend une existence dans le SI, pour autant qu’elle soit mémorisée. Il s’agit là d’une nécessité incontournable : la donnée doit se trouver à un endroit qui permet de la retrouver facilement afin de l’exploiter. Il s’agira d’identifier la nature de chaque donnée individuelle, de voir à quelle réalité elle s’attache et surtout d’analyser les liens avec d’autres données et informations. Si concrètement la mise en œuvre technique consiste à constituer des fichiers de données, en fait l’ensemble de ces fichiers ne sera que l’expression d’une activité intellectuelle de modélisation visant à définir une structure de données adéquate aboutissant à la constitution d’une base de données.
  • 43. Les fonctions principales du SI Sortie ou production des données Communication Cette fonction est très importante car elle facilite l’échange et la diffusion des données ou bien des informations (rôle majeur des SI). En effet, la communication prend des formes extrêmement variées se situant tant au niveau de l’échange au sein du SI entre les fonctions de l’entreprise que dans l’interface entre le SI et ses utilisateurs. D’un point de vue technologique, la fonction de communication débouche sur celle de l’architecture du SI et de transmission qui permettent cette communication. On parlera alors de « réseaux locaux » ou de « systèmes distribués ». Course Management information system Master PM
  • 45. Quelque soit la taille de l’entreprise et quelque soit le secteur d’activité, le SI est devenu indispensable, un outil de travail stratégique. En effet, toute entreprise est contrainte de développer une infrastructure technologique fiable pour être en mesurer d'opérer. Tout futur gestionnaire utilisateur doit étudier les principales technologies de l'information qui servent à bâtir l'infrastructure technologique d'une entreprise. Mais aussi de comprendre les fonctionnalités des différentes technologies de l'information qui composent l’infrastructure technologique d'une entreprise Pour chaque technologie, l'accent sera mis sur les principales décisions que les entreprises doivent prendre (ex. ordinateur de grande puissance vs ensemble de serveurs de petite puissance, Windows vs Linux, etc.). D'identifier les différents produits sur le marché ; De comparer les produits entre eux ; De choisir la meilleure technologie pour répondre à un besoin précis ; De mettre en pratique les principales méthodologies pour réussir le fonctionnement du SI ; Problématique Course Management information system Master PM
  • 46. Architecture des SI et choix des technologies Course Management information system Master PM
  • 47. L’ordinateur et le logiciel : perspective gestionnaire Section I. L’ordinateur Ordinateur (poste de travail, terminal, … Technologies nomades ( la mobilité connectée,mobilité virtuelle) désigne les usages et usagers des technologies électroniques et informatiques sans-fil permettant d'accéder aux médias numériques et à des informations numériques,
  • 48. Vue générale de l’architecture d’un ordinateur Logiciel applicatif Logiciel système Matériel RESEAU Course Management information system Master PM
  • 49. Schéma de principe d’un Ordinateur Unité Centrale •Calcul •Commande •Mémoire principale Dispositifs de communication Disques Bandes Disquettes Unités de mémoire auxiliaires Dispositifs d’entrée Clavier, écran, souris Lecteur étiquette Dispositifs de sortie Imprimante Clavier, écran, souris Terminal Bus Bus Bus Bus Course Management information system Master PM
  • 50. La structure générale de l’ordinateur 1- Unité centrale (UC) : Reçoit les données brutes et les convertit en un format plus utile. C’est elle qui contrôle les autres parties de l’ordinateur. L’unité centrale comprend : - Une unité arithmétique et logique - Une unité de commande -Une unité de mémoire 2- Mémoire centrale RAM (Random Access Memory) : conserve les données et les instructions des programmes pendant le traitement. Elle contient également les programmes du système d’exploitation qui dirige des opérations de l’ordinateur. Enfin, elle garde les données qui sont utilisées par les programmes en cours d’exécution. 3-ROM : La mémoire centrale est composée aussi d’une mémoire morte ou la ROM (Read Only Memory). Il s’agit d’une mémoire où on peut lire uniquement et sur laquelle on ne peut pas écrire.
  • 51. La structure générale de l’ordinateur 4-Mémoire auxiliaire : Elle stocke les données et les programmes inutilisés durant le traitement et pouvant être utiles dans le futur. Elle se trouve à l’extérieur de l’ordinateur, et elle peut stocker une quantité d’informations dépassant la capacité de mémoire des ordinateurs d’aujourd’hui. Elle peut être de différentes sortes : disques magnétiques (disquettes + disque dur) ou optiques, bandes magnétiques. Les disques durs des ordinateurs personnels sont habituellement de 8 à 10 gigaoctets, mais il est possible de dépasser les 70 gigaoctets. Course Management information system Master PM
  • 52. La structure générale de l’ordinateur 6-Périphériques d’entrée : on trouve le clavier, la souris, l’écran tactile qui ont pour rôle de convertir les données et les instructions en impulsions électroniques, et les envoient à l’ordinateur. 7-Périphériques de sortie : comme les imprimantes ou les écrans de visualisation, convertissent les données électroniques de l’ordinateur et les affichent sous une forme que les utilisateurs peuvent comprendre. 8-Dispositifs de communication : établissent le lien entre l’ordinateur et les réseaux de communication. 9-Les bus : Sont des circuits permettant de distribuer les informations et les signaux aux diverses parties de l’ordinateur. Course Management information system Master PM
  • 53. Fonctionnement et Critères de choix d’un Ordinateur 1 La vitesse de traitement : Le MIPS, ou million d’exécution par seconde, est devenu l’unité courante de mesure de la vitesse de traitement des ordinateurs. 2 La capacité de mémoire La capacité de mémoire d’un ordinateur se mesure en octets 3 Les microprocesseurs et la puissance de traitement : La puissance de traitement des ordinateurs dépend en partie de la vitesse et de la performance de leurs microprocesseurs. La puce de ces microprocesseurs est définie par le nombre de bits : 8 bits, 16 bits ou 32 bits. Le deuxième facteur qui détermine la vitesse de l’ordinateur est la fréquence de son cycle. les performances sont mesurées en mégahertz (MHz), c'est-à-dire un million de cycles à la seconde. Par exemple : Le processeur Intel 8088 avait une fréquence de 4,47 MHz alors que le Pentium III d’Intel a une fréquence de 450 à 1000 MHz. Course Management information system Master PM
  • 54. Section II : Le logiciel L’ensemble des programmes qu’un ordinateur peut utiliser constitue son logiciel ; sans logiciel, un matériel informatique est inutilisable. L’utilité de celui-ci dépend largement des logiciels offerts et de l’habilité des gestionnaires à évaluer, surveiller et contrôler l’utilisation des logiciels dans l’organisation. Les logiciels sont considérés comme ressource organisationnelle pouvant transformer le matériel informatique en SI performant et utile. Course Management information system Master PM
  • 55. 12 Définition d’un logiciel Une succession d’ordres, effectués en séquence par un ordinateur en vue de réaliser une tâche bien spécifique. Est constitué d’instructions détaillées qui commandent l’exploitation d’un système informatique (l’ordinateur). Sans le logiciel, le matériel informatique ne pourrait s’acquitter des tâches qu’il est supposé accomplir. Est composé de plusieurs programmes. Course Management information system Master PM
  • 56. 13 « Un programme est une liste d’énoncés, ou d’instructions, pour l’ordinateur. Le processus d’écriture, ou de codage, des programmes est appelé programmation. Les personnes qui effectuent cette tâche sont appelées programmeurs » (Laudon et Laudon, 2001, p259). Le logiciel a pour fonctions de : 1) gérer les ressources de l’ordinateur; 2) fournir des outils aux utilisateurs afin qu’ils puissent tirer profit de ces ressources et; 3) servir d’intermédiaire entre les organisations et l’information en mémoire. Définition d’un logiciel Course Management information system Master PM
  • 57. Notion de logiciel Logiciel de base Matériel Informatique Logiciel d’application Système d’exploitation Facilité d’utilisation de la machine Programme de Gestion de Télécommunication Logiciels Outils : Programmes d’application générale : Traitement de texte, gestionnaire de fichiers, grapheur. Logiciel Spécifique : Conçu pour traiter un problème particulier. Programmes de traduction : Compilateurs, interpréteurs assurent la traduction des programmes. Programme utilitaires : Tri, édition, etc. Progiciel métier, CRM, ERP Course Management information system Master PM
  • 58. Les principaux types de logiciels Logiciel d’exploitation : Le logiciel d’exploitation est un ensemble de programmes généralisés qui gèrent les ressources de l’ordinateur, comme l’unité centrale, les liens de communications et les périphériques (d’entrée et de sortie). Les programmeurs qui écrivent le logiciel d’exploitation sont appelés programmeurs de systèmes. Le logiciel d’exploitation coordonne les diverses parties de l’ordinateur et sert d’intermédiaire entre le logiciel d’application et le matériel. Le logiciel d’exploitation qui gère et commande les activités de l’ordinateur est appelé Système d’exploitation Exemple de logiciel d’exploitation : Windows 98 ou Windows 95, Windows NT (Windows 2000), UNIX, Linux, Dos, Mac Os. Course Management information system Master PM
  • 59. Logiciel d’application Comprend les programmes qui sont écrits pour ou par les utilisateurs afin de consacrer l’ordinateur à l’exécution d’une tâche précise. Le logiciel qui sert à traiter une commande ou à produire une liste de diffusion est un le logiciel logiciel d’application. Les programmeurs qui écrivent d’application sont appelés programmeurs d’applications. Exemple de logiciel d’application : Ciel, sage, etc. La sélection des logiciels est une décision de gestion clé. Course Management information system Master PM
  • 60. Quelques exemples de logiciels d’application *Les tableurs : Sont des versions informatisées des outils traditionnels de modélisation financière tels que le bloc à colonnes, le crayon et la calculatrice du comptable. Le tableur est organisé en une grille de colonnes et de lignes. La puissance du tableur est évidente lorsqu’on modifie une ou plusieurs valeurs, car toutes les valeurs connexes sur le tableur sont alors automatiquement recalculées. Les tableurs sont très utiles pour les applications avec de nombreux calculs sur des éléments de données devant être reliés les uns aux autres. Ils sont aussi utiles pour les modélisations, des analyses et des simulations. *Les logiciels de gestion de données : Bien que les tableurs soient des outils puissants pour la manipulation des données quantitatives, un logiciel de gestion de données est plus approprié pour la création et la manipulation de listes et pour la combinaison de données issues de différents fichiers. Ils possèdent généralement des ressources pour la création de fichiers et de bases de données ainsi que pour le stockage, la modification et la manipulation des données pour les rapports ou les demandes d’information.
  • 61. Choix de logiciel L’à propos Lors de la sélection d’un langage, il faut déterminer les besoins de l’organisation et des utilisateurs en matière de logiciel. Le logiciel d’application doit être facile à entretenir et à modifier, et suffisamment souple pour pouvoir prendre de l’expansion de pair avec l’organisation. Ces considérations organisationnelles ont des conséquences à long terme sur les coûts. L’efficacité Certains logiciels sont plus efficaces que d’autres sur le plan de la consommation du temps machine, et ces considérations prennent parfois le pas sur celles des coûts en personnel. La compatibilité Le logiciel d’application doit pouvoir s’exécuter sur la plate-forme matérielle et sur le système d’exploitation de l’entreprise. De même, le logiciel d’exploitation doit être compatible avec le logiciel requis pour ses principales applications d’affaires. Le soutien Pour être efficace, un langage de programmation doit être facile à apprendre pour le personnel de programmation de l’entreprise ; celui-ci doit suffisamment bien connaître le logiciel pour offrir un soutien continu aux utilisateurs. Il est également important d’acheter un logiciel répandu dans d’autres organisations et pris en charge par de multiples entreprises et services de conseil technique.
  • 62. Section II Base de données perspective gestionnaire Course Management information system Master PM
  • 63. Les BD : une nécessité pour le SI -Un système d’information efficace doit fournir aux utilisateurs une information opportune, précise et pertinente. -Cette information est stockée dans des fichiers. -Lorsque les fichiers sont bien organisés et entretenus, les utilisateurs peuvent facilement accéder aux données dont ils ont besoin et les récupérer. -Pour pouvoir obtenir un système de classement efficace, il faut établir au préalable un plan d’organisation. Si ce plan est suffisamment souple et bien documenté, alors il serait facile de pouvoir le développer en y intégrant de nouvelles idées. -Dans ce sens, des fichiers bien gérés et bien organisés facilitent l’obtention des données permettant de prendre des décisions importantes sur le plan des affaires. -Cependant, des fichiers mal gérés, par ailleurs, entraînent le chaos dans le traitement de l’information, des coûts élevés, une performance médiocre et un manque de souplesse.
  • 64. Définition Un système de Gestion des Bases de Données (SGBD) est un logiciel qui aide une organisation à : - centraliser les données, - les gérer efficacement et - permettre l’accès au moyen de programmes d’application. Un SGBD sert d’interface entre les programmes d’application et les fichiers de données physiques. Lorsqu’on veut obtenir une donnée telle que la paie brute, le SGBD la trouve dans la base de données et la présente au programme d’application. Course Management information system Master PM
  • 65. Utilité d’une base de données Avantages d’une Base de Données La base de données dote l'entreprise d'un contrôle centralisé de opérationnelles représentent le données qui capital important de l'entreprise; La duplication des données est réduite ; L'utilisation simultanée des données par différents utilisateurs. 22 L’utilité d’une base donnée est de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Cela est d'autant plus utile que les données informatiques sont de plus en plus nombreuses. Exemples : • Mise à disposition d’un catalogue informatisé • Stockage d’informations L'indépendan ce entre données et traitements L'ordre dans le stockage de données ; Course Management information system Master PM
  • 66. Section IV Les télécommunications et les réseaux perspective gestionnaire Course Management information system Master PM
  • 67. Un système de télécommunication est « un ensemble structuré de matériel et de logiciels compatibles, qui assure la communication d’information d’un endroit à un autre » (Laudon et Laudon, 2001, p 342). Ces systèmes permettent la transmission de texte, d’images graphiques, de sons, d’images vidéo, etc. Un système de télécommunication est, essentiellement, composé par 1. Les ordinateurs ou les postes de travail : il s’agit du point d’accès des utilisateurs aux SI, pour toutes les utilisations possibles (notamment pour le traitement de l’information) 2. Les écrans ou tout périphérique d’entrée/sortie : pour la transmission et la réception des données, Les composantes et les fonctions d’un système de télécommunication Course Management information system Master PM
  • 68. 3. Les canaux de communication : liens permettant la transmission des données ou de la voix entre unités émettrice ou réceptrice d’un réseau. Les canaux de communication requièrent divers supports de transmission tels que les lignes téléphoniques, les câbles à fibre optique et les supports de transmission sans fil. 4.Les processeurs de transmission : tels que les modems, les multiplexeurs, les connecteurs et les processeurs frontaux, qui viennent soutenir la transmission et la réception des données entre les terminaux et les ordinateurs. Les modems sont les processeurs de transmission les plus répandus « convertissent les signaux numériques émis par un ordinateur ou un terminal de transmission en fréquences analogiques qui peuvent être transmises par des lignes téléphoniques ordinaires » (O’Brien, 1997, p 219). Les multiplexeurs permettent à un seul canal de communication de transmettre successivement de nombreux messages issus de plusieurs terminaux, ce qui fera que plusieurs terminaux seront en mesure de partager une même ligne de communication.
  • 69. On trouve aussi les connecteurs ou nœuds de commutation, les processeurs frontaux 5. Le logiciel de transmission : qui commande les entrées et les sorties, et qui gère les autres fonctions du réseau de transmission.
  • 70. Composantes d’un Système de télécommunication Hôte Processeur frontal Mini-ordinateur Modem Installation à distance Multiplexeur Multiplexeur Modems Canaux de communication Terminaux Terminaux
  • 71. Pour pouvoir transmettre et recevoir des informations d’un endroit à l’autre, un système de télécommunication doit effectuer plusieurs tâches distinctes : (1)Transmet les informations, (2)Etablit l’interface entre l’émetteur et le receveur, (3)Achemine les messages par les chemins les plus efficaces, (4) Exécute un traitement élémentaire sur l’information pour s’assurer que le bon message est bien transmis à son destinataire, (5) Effectue des tâches d’édition sur les données (ex. la vérification des erreurs de transmission et la restructuration du format) (6)Convertit la vitesse de transmission des messages (comme la vitesse de l’ordinateur) en la vitesse de la ligne de transmission, ou encore un format en un autre. (7)Contrôle le flux d’informations. Les fonctions des systèmes de télécommunication
  • 72. Les problèmes soulevés par les réseaux d’entreprise Quelques solutions Perte de contrôle par la direction Exemple : Il devient de plus en plus difficile de déterminer où se trouvent les données et de s’assurer que les mêmes données, comme le numéro d’un produit, sont utilisées de manière cohérente par l’ensemble de l’organisation. Changements à l’organisation Frais cachés Réseau non fiable et non sécurisé gestion du changement enseignement et formation planification de la connectivité Course Management information system Master PM
  • 74. Internet Internet : l’application la plus connue et la plus importante de la mise en réseau. Il relie des centaines de milliers de réseaux. Quiconque, disposant d’un ordinateur et d’un modem, qui accepte de payer des frais mensuels d’utilisation Internet, peut y accéder par l’intermédiaire d’un fournisseur d’accès. Un fournisseur d’accès Internet est une entreprise commerciale reliée en permanence à Internet, qui vend des connexions temporaires à ses abonnées (Planet, etc.). Afin de se connecter sur Internet, chaque personne devrait respecter certaines normes basées sur le modèle de référence TCP/IP (protocole de contrôle de transmission/Protocole Internet, il s’agit du modèle de référence pour relier différents types d’ordinateurs et de réseaux : Internet)
  • 75. Internet Internet a ouvert la voie à de nombreuses possibilités intéressantes pour l’organisation et son exploitation, qui peuvent transformer la vie d’une entreprise et les applications des SI dans le quotidien. Il offre aux organisations une vaste gamme de possibilités qu’elles peuvent utiliser pour échanger des informations en interne ou pour communiquer avec d’autres organisations Il crée une plate-forme universelle pour l’achat et la vente de produits et pour l’élaboration d’importants processus d’affaires au sein d’une entreprise. Ce géant réseau de réseaux est devenu un important catalyseur du commerce électronique (e-commerce) et des affaires électroniques (e-business). Mais les nouveaux avantages et les nouvelles occasions que procure Internet s’accompagnent d’un certain nombre de problèmes que les gestionnaires doivent résoudre.
  • 76. Les fonctions d’Internet Internet est basé sur la technologie Serveur/Client. Les internautes se servent d’applications client, utilisant des interfaces graphiques ou des produits en mode caractère qui contrôlent toutes les fonctions. Toutes les données, notamment les messages de courrier électronique, les bases de données et les sites Web, sont stockées sur des serveurs. Les serveurs réservés à cet immense réseau ou même à quelques fonctions précises sont au cœur de l’information sur Internet. Les principales fonctions d’Internet (ou outil de communication Internet) utiles pour le monde des affaires comprennent : - le courrier électronique, - les groupes de discussion, - les serveurs de liste de diffusion, - la conversation en temps réel, - le FTP (Transfert de fichier d’un ordinateur à un autre), - les logiciels de recherche, - le Web, etc.
  • 77. Intranet Alors que le Web est ouvert au grand public, les intranets sont des réseaux privés et protégés par des pare-feu. Les pare-feu sont des systèmes de sécurité, dotés de logiciels spécialisés, qui empêchent des personnes de l’extérieur de l’entreprise d’entrer dans son réseau privé. C’est ce qui constitue la principale différence entre le Web et l’Intranet. Le pare-feu comprend le matériel et le logiciel placés entre le réseau interne de l’entreprise et le réseau externe, notamment Internet. Il est programmé de façon à intercepter chaque paquet de messages qui passe entre les deux réseaux ; il analyse ses caractéristiques et rejette les messages ou les tentatives d’accès non autorisés. Afin de construire Intranet, il faut utiliser l’infrastructure existante, les normes de connectivité d’Internet et un logiciel mis au point pour le Web. Les Intranets peuvent donner naissance à des applications interconnectées qui peuvent s’exécuter sur plusieurs types d’ordinateurs à travers l’organisation.
  • 78. +Connectivité : accès depuis presque toutes les plates formes de traitement +Possibilité de connexion aux systèmes existants et aux bases de données sur les principales transactions +Création d’applications interactives avec du texte, du son et des images vidéo +Evolution de la taille des plates-formes de traitement à mesure que changent les exigences +Interface de Web conviviale et universelle +Coûts de démarrage peu élevés +Cadre informationnel plus riche et plus souple +Diminution des coûts de diffusion de l’information Les avantages des Intranets pour les organisations
  • 79. extranet Certaines entreprises donnent aux personnes et aux organisations de l’extérieur un accès limité à leurs intranets. Les intranets privés qui sont accessibles aux utilisateurs de l’extérieur portent le nom d’extranets. Par exemple, les acheteurs autorisés peuvent se connecter à une portion de l’intranet d’une entreprise à partir d’Internet pour obtenir des informations sur les prix et les caractéristiques de ses produits. Les pare-feu sont également utilisés dans les extranets pour s’assurer que l’accès à ses données internes est limité (qu’aux personnes autorisées d’accéder au site) et qu’il demeure protégé. Les extranets sont particulièrement utiles pour relier les organisations avec des acheteurs ou des partenaires d’affaires. Ils sont utilisés essentiellement pour donner des informations sur la disponibilité des produits, les prix et la livraison. Ils servent également aux échanges des données informatisées (EDI). Ils facilitent par ailleurs, la participation d’autres entreprises à des projets communs de mise au point de produits ou de formation (favoriser la collaboration inter-entreprise).
  • 80. Les avantages des technologies Internet, Intranet et extranet pour les organisations Internet, intranets et extranets deviennent des plates formes principales pour le commerce électronique et des affaires électroniques La possibilité de se connecter à Internet partout dans le monde, la convivialité du réseau Internet, son faible coût et ses fonctions multimédia servent à créer des applications, des services et des produits interactifs. - Une connectivité et portée globale (capacité à relier un grand nombre de personnes dispersées dans le monde, avec des frais dérisoires) - Une diminution du coût de communication - Une diminution du coût de transaction - Une diminution du coût d’agence (coût lié à la gestion des employés et à la coordination de leur travail) - Interactivité, souplesse et personnalisation - Accélération de la diffusion des connaissances
  • 81. Les problèmes de Gestion soulevés - Le changement des processus d’affaires : Le e-commerce exige une orchestration attentive des divisions, des usines et des points de ventes de l’entreprise, et une consolidation des relations avec les clients, les fournisseurs, les banques et les autres partenaires d’affaires - Les conflits de circuits : Au niveau des canaux traditionnels de distribution et de vente des produits, surtout le cas des produits axés sur l’information exigeant l’intervention d’intermédiaires physiques pour rejoindre les acheteurs - Les obstacles technologiques : les technologies coûtent cher - Les questions juridiques : Ils n’existent pratiquement pas de lois qui régissent le commerce électronique ou alors de telles lois n’ont pas encore été adoptées pour protéger le cyber-acheteur - La sécurité et la confidentialité : Il existe une forme d’atteinte à la vie privée des gens au moyen des cookies et de logiciels de surveillance qui est le problème le plus soulevé par Internet. De plus, le problème de paiements électroniques est l’une des raisons pour lesquelles le commerce électronique n’a pas pris davantage d’expansion sur Internet
  • 82. Section V Les Progiciels Course Management information system Master PM
  • 83. Les SI modernes Les Progiciels ou ERP di Avant Course Management information system Master PM Diminuer le risque d’erreur!!! un gain de temps considérable!! - l’information financière est plus efficace et efficiente. -Les délais se sont réduits -Les coûts sont facilement identifiables0
  • 84. Les ERP (Enterprise Resource Planning) ou PGI (Progiciels de Gestion Intégrés) Les SI modernes Les Progiciels Ensemble de logiciels paramétrables, modulaires et intégrés Un logiciel professionnel qui intègre les principales composantes fonctionnelles de l'entreprise: gestion de production, gestion commerciale, logistique, ressources humaines, comptabilité, contrôle de gestion, paie. Il est donc séduisant pour une entreprise de remplacer tous les logiciels de gestion de l’entreprise par un intégré offrant des corrections des programmes existants plus ou moins anciens. Course Management information system Master PM
  • 85. Une solution informatique qui tient compte des besoins globaux de l’entreprise Atteindre ses objectifs stratégiques . Fonctions: • Intégration de l'ensemble des processus d'une entreprise sous une plate-forme informatique unique susceptible de couvrir la quasi-totalité des fonctions informatiques. • Possibilité d’avoir une réponse aux besoins rapide (time to market) des PME. http://www.outright.co.za ERP Course Management information system Master PM
  • 86. Vers les ERP  L'information doit être unique, doit exiger une saisie unique  et être disponible totalement et immédiatement à tous les niveaux de l'entreprise, en temps réel Course Management information system Master PM
  • 87. Les SI modernes:Les Progiciels Il est fréquent qu'une entreprise soit équipée de plusieurs progiciels différents selon ses domaines d'activité. Dans ce cas, les progiciels ne sont pas totalement intégrés comme dans un PGI, mais interfacés entre eux ainsi qu'avec des applications spécifiques. On trouvera par exemple des applications de : •CRM - Customer Relationship Management (en français : GRC pour Gestion de la relation client) : regroupe toutes les fonctions permettant d'intégrer les clients dans le système d'information de l'entreprise •SCM - Supply Chain Management (en français : GCL pour Gestion de la chaîne logistique) : regroupe toutes les fonctions permettant d'intégrer les fournisseurs et la logistique au système d'information de l'entreprise •HRM - Human Resource Management (en français : GRH pour Gestion des ressources humaines) •PDM - Product Data Management (en français : SGDT pour Système de gestion de données techniques) : fonctions d'aide au stockage et à la gestion des données techniques. Surtout utilisé par les bureaux d'études. Course Management information system Master PM
  • 88. Les SI modernes Les Progiciels Course Management information system Master PM
  • 89. Cloud Computing Course Management information system Master PM Section VI
  • 90. Cloud Computing Il s’agit des systèmes qui permettent de mettre des services matériels et logiciels à disposition sur Internet (appellés « nuage »). Les données sont stockées de manière permanente sur des serveurs à distance, dans des gigantesques centres de traitement. Elles peuvent être récupérées et mises à jour sur Internet par l’intermédiaire des ordinateurs de bureaux, des ordinateurs portables, des netbooks, des consoles de jeux et des périphériques mobiles clients Course Management information system Master PM