SUR LA BONNE VOIE
RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Mission de RE
Ressources Entreprises, organisme de développement
économique fondé en 1993, a pour mission d'offrir, en par...
1SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Faire de Ressources Entreprises une
organisation reconnue comme un allié
strat...
CONSEIL
D’ADMINISTRATION
2 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Les membres du conseil d’administration
de Ressource...
L’équipe
Anne Demers
Directrice générale
Gisèle Bellerose
Directrice des services administratifs
Jean Blondeau
Agent d’inf...
Signature d’ententes de service avec les Centres locaux de
développement de la ville de Saguenay et de Portneuf
Grâce à ce...
5SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Chaudière-Appalaches Côte-NordBas-Saint-Laurent
61%
130%
456
249
1 050
178
80%...
6
PERSPECTIVES
2006-2007
SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Consolidation de tous les services
Dans le but de touj...
7
SERVICE
INFO-PME
SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Le Service Info-PME met gratuitement à la disposition de sa
...
8 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
SERVICE DE RECHERCHE
DOCUMENTAIRE
Dotée de banques de données spécialisées et...
9
Le Service de consultation et référence permet aux entrepreneurs
de faire le point sur leurs démarches d’affaires avec u...
10 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Responsabilité de la direction à l’égard de la présentation de
l’information...
11SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
BILAN
Au 31 mars
Engagements [note 10]
Voir les notes afférentes aux états fi...
ÉTAT DES REVENUS
ET DES DÉPENSES
12 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
2006 2005
$ $
Revenus
Ententes de coopérati...
13SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
ÉTAT DES FLUX
DE TRÉSORERIE
Voir les notes afférentes aux états financiers
20...
NOTES AFFÉRENTES
AUX ÉTATS FINANCIERS
14 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
2) PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES ...
15SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
NOTES AFFÉRENTES
AUX ÉTATS FINANCIERS
4) ENTENTES DE COOPÉRATION ET SUBVENTIO...
NOTES AFFÉRENTES
AUX ÉTATS FINANCIERS
16 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
8) FLUX DE TRÉSORERIE
Les espèces et q...
17SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
Grâce à ses partenaires et collaborateurs engagés auprès des PME,
Ressources ...
Téléphone : 418 649-6116
Sans frais : 1 866 649-6116
Télécopieur : 418 682-1144
Service Info-PME : 418 649-INFO (4636)
San...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport annuel 2005 2006

368 vues

Publié le

Rapport annuel 2005 2006

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
368
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport annuel 2005 2006

  1. 1. SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
  2. 2. Mission de RE Ressources Entreprises, organisme de développement économique fondé en 1993, a pour mission d'offrir, en partenariat, un support informationnel et professionnel au développement d'entreprises de l'est du Québec. Cette mission est au cœur des actions des membres du conseil d’administration ainsi que des membres de l’équipe. Vision de RE Ayant à cœur de soutenir au quotidien les démarches d’affaires des entrepreneurs et des PME, Ressources Entreprises met tout en œuvre pour être reconnue à titre de référence en matière de développement d’entreprises, notamment au plan de l’information stratégique. Mandat de RE : Service Info entrepreneurs Mandat du Réseau Entreprises Canada Depuis 1997, RE est membre du réseau des Centres de services aux entreprises du Canada (CSEC), devenu Réseau Entreprises Canada en 2005, initiative du gouvernement du Canada qui est administrée par Développement économique Canada pour les régions du Québec. Les centres de services offrent aux PME et entrepreneurs une combinaison de produits, services et publi- cations qui leur permettent d’obtenir des renseignements com- merciaux actuels et complets sur une grande diversité de sujets, tels que la rédaction d'un plan d'affaires, le démarrage d'une entreprise, la découverte de nouveaux marchés et la préparation à l'exportation. Un aiguillage vers des ressources spécialisées œuvrant dans les secteurs privé et public est aussi proposé. Mot du président et de la directrice générale 1 Conseil d’administration 2 Équipe de RE 3 Faits saillants de l’année 2005-2006 4 Perspectives 2006-2007 6 Service Info-PME 7 Service de recherche documentaire 8 Service de consultation et référence 9 États financiers 2005-2006 10 Partenaires et collaborateurs 17 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 TABLE DES MATIÈRES
  3. 3. 1SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Faire de Ressources Entreprises une organisation reconnue comme un allié stratégique, un guide menant sur la bonne voie les entrepreneurs et PME de tout l’est du Québec, telle a été l’idée centrale qui a présidé, tout au cours de l’année, aux travaux du con- seil d’administration. Au cours de l’année 2005, Ressources Entreprises a connu un accroissement considérable de l’utilisation de ses services personnalisés sur l’ensemble de son territoire. Cette augmentation de 39% nous conforte dans notre volonté de toujours offrir un service de très haute qualité à notre clientèle. Grâce à la collaboration de Développement économique Canada, des sociétés et entreprises dont 20 CAE/SADC (Centres d’aide aux entreprises/Sociétés d’aide au développement des collectivités) de l’est du Québec, Développement PME Chaudière-Appalaches, le Fonds d’emprunt économique communautaire (Québec) et PÔLE Québec Chaudière-Appalaches ont pu bénéficier de nos services et, plus particulièrement, du Service de recherche docu- mentaire. Ces ententes de service ont contribué à l’accroissement de la prestation de services de Ressources Entreprises, notamment dans les régions suivantes : Bas-Saint-Laurent, Chaudière- Appalaches, Côte-Nord, Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, Québec et Saguenay – Lac-Saint-Jean. La conclusion de nouvelles ententes de service avec des centres locaux de développement (CLD) ainsi qu’avec d’autres inter- venants en développement économique situés dans toutes les régions de l’est du Québec a aussi permis le rayonnement de notre corporation. L’évolution constante de l’environ- nement d’affaires et des marchés amène Ressources Entreprises à être à l’affût, au quotidien, de l’information pertinente et des nouvelles tendances. Afin de répondre aux besoins de nos clientèles, le développement d’outils est l’un des engagements que notre organisation s’est donné. Au cours de l’année 2005, un guide portant sur la relève a été réalisé et offert aux entrepreneurs et PME. L’accueil qui lui fut réservé est une source de motivation pour maintenir à jour et poursuivre le développement de tels outils. La prochaine année sera axée sur l’évolution de l’offre de service de Ressources Entreprises ainsi que sur le maintien et le développement de liens avec des partenaires et collaborateurs. À cet égard, nous sommes fiers d’avoir pu compter, cette année encore, sur leur appui tangible qui, en plus d’apporter une valeur ajoutée aux services que nous offrons, contribue grandement au développement de notre organisation. Nous tenons aussi à souligner la qualité des administrateurs qui font preuve d’un engagement de tous les instants ainsi que celle du personnel qualifié qui croit en Ressources Entreprises et contribue chaque jour à son avancement. Ressources Entreprises tient à remercier madame Suzanne Bonnette ainsi que messieurs Denis Bussière et Daniel Giguère qui ont collaboré avec dévouement au succès de notre corporation à titre d’administrateurs. MOT DU PRÉSIDENT ET DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Anne Demers, directrice générale Djamil Moussaoui, président
  4. 4. CONSEIL D’ADMINISTRATION 2 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Les membres du conseil d’administration de Ressources Entreprises proviennent de différents milieux: industriels, universi- taires, financiers, juridiques, services, administration publique, etc. Leurs sec- teurs d’activité respectifs permettent une représentativité du monde des affaires de l’est du Québec. Au cours de l’année 2005-2006, le conseil d’administration de RE était composé des personnes suivantes: Dirigeants Président Monsieur Djamil Moussaoui* Directeur, Arrondissement des Rivières, Ville de Québec Vice-président Monsieur Jean-Paul Cyr* Président, GENICAD Trésorier Monsieur Marcel Champagne* Directeur général, Centre financier aux entreprises, Caisses Desjardins du Nord-Ouest Québec Métro Secrétaire Me Yves Lacroix Avocat et associé participant Fasken Martineau Madame Anne Demers* Directrice générale Ressources Entreprises Administrateurs Madame Chantal Arguin Vice-présidente, Groupe Trifide Monsieur Guy Bisson Directeur, Direction conseil aux CFE – Région de l’Est, Fédération des caisses Desjardins du Québec Madame Suzanne Bonnette (jusqu’en juin 2005) Directrice, Festival de l’innovation Parc technologique du Québec métropolitain Monsieur Denis Bussière (jusqu’en novembre 2005) Directeur exécutif, Faculté des sciences et de génie, Université Laval Madame Marie-Claude de Billy Vice-présidente à la fabrication Créations foam Monsieur Mario Desgagnés* Directeur général des ventes marché affaires, TELUS Québec Madame Hélène Deslauriers Directrice générale, Réseau des SADC du Québec Monsieur Daniel Giguère (jusqu’en mars 2006) Conseiller, Affaires publiques, Direction régionale Saguenay – Lac-Saint-Jean Relations avec le milieu, Hydro-Québec Monsieur Michel Huot Président, S. Huot inc. Monsieur Alain Kirouac Vice-président exécutif et directeur général, Chambre de commerce de Québec Me Hélène Morency Administratrice à la Chambre de commerce de Lévis Avocate, Pothier Delisle Monsieur Patrick Morissette* Président, MAB Profil inc. Monsieur Jean-Paul Nadreau Consultant, jpf consultants Monsieur Christian Pellerin Conseiller à la recherche, Vice-rectorat à la recherche Université Laval Madame Line Pouliot Directrice exécutive, Faculté des sciences de l’administration, Université Laval Monsieur Louis-Denis Fortin** Directeur général adjoint aux opérations Nord-Est, Emploi-Québec Monsieur Paul-Arthur Fortin*** Directeur général, Accès entrepreneur Plus inc. Photo du conseil d'administration, de gauche à droite. 1re rangée: Guy Bisson, Line Pouliot, Djamil Moussaoui, Hélène Morency, Marcel Champagne 2e rangée: Michel Huot, Yves Lacroix, Anne Demers, Marie-Claude de Billy, Jean-Paul Nadreau, Chantal Arguin, Mario Desgagnés, Patrick Morissette (*) Membres du comité exécutif (**) Membre observateur (***) Membre honoraire
  5. 5. L’équipe Anne Demers Directrice générale Gisèle Bellerose Directrice des services administratifs Jean Blondeau Agent d’information Martin Comtois Agent de recherche (jusqu’en décembre 2005) Caroline Gagnon Agente de recherche Bernard Lachance Conseiller aux entreprises Virginie Lachance Agente de recherche Cathy Laroche Directrice des communications et des relations publiques (jusqu’en novembre 2005) Cathy Lassiseraye Secrétaire-réceptionniste Marie Eve Lepage Responsable des communications Marie-Ève Morneau Agente de recherche Lucie Pelletier Conseillère aux entreprises Sonia Racine Directrice des services aux entreprises Karen Savard Agente de recherche Représentation régionale et implication dans le milieu • Participation à la campagne de financement de Centraide. RE s’est vue décerner un certificat or pour avoir contribué à la campagne de financement 2005; • Contact Affaires Kamouraska, événement organisé par Développement économique Canada; • Comité «Concours québécois en entrepreneuriat»; • Comité «Un monde à faire» de la Chambre de commerce de Québec; • Comité du colloque «En affaires… pour y rester!» de la Chambre de commerce de Lévis; • Comité de sélection «Les Pléiades – Prix d’excellence» de la Chambre de commerce de Lévis. 3 ÉQUIPE DE RE SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Photo de l’équipe de RE, de gauche à droite. 1re rangée: Jean Blondeau, Gisèle Bellerose, Anne Demers, Sonia Racine, Marie Eve Lepage 2e rangée : Caroline Gagnon, Lucie Pelletier, Marie-Ève Morneau, Bernard Lachance, Cathy Lassiseraye, Virginie Lachance, Karen Savard
  6. 6. Signature d’ententes de service avec les Centres locaux de développement de la ville de Saguenay et de Portneuf Grâce à ces ententes, l’équipe des CLD peut utiliser, notamment, le Service de recherche documentaire de Ressources Entreprises. L’expertise de RE permet aux conseillers d’avoir accès à une multitude de données de marché et, ainsi, d’apporter une aide concrète aux entreprises qu’ils accompagnent. Conclusion d’un important partenariat en affaires électroniques avec umen innovation. umen développe des logiciels de gestion de l’information sur Internet qui se distinguent par leur flexibilité en entreprise et leur grande simplicité d’utilisation. Grâce à ce partenariat, RE est en mesure de rejoindre efficacement les PME de tout l’est du Québec et de mieux les informer grâce à des outils performants et adaptés. Actualisation de la signature corporative de RE Votre allié en information stratégique est devenu Votre allié stratégique afin de mieux refléter son offre de service. Puisque RE collabore à l’intelligence d’affaires et à la vision stratégique des entreprises et qu’elle favorise une prise de décision éclairée, cette signature corporative actualisée convient davantage à ses orientations. Création du «Guide de la relève entrepreneuriale» Ressources Entreprises a développé ce guide pour assurer un soutien de qualité à sa clientèle en situation de relève. Plusieurs partenaires lui ont aussi fait l’honneur de l’utiliser pour créer des outils dans leur région. Changement d’appellation du réseau des Centres de services aux entreprises du Canada pour Réseau Entreprises Canada Suivant sa volonté de regrouper au sein d’un même réseau dif- férents centres de services dédiés aux entreprises canadiennes ainsi qu'aux entrepreneurs, le gouvernement fédéral a mis sur pied le réseau des Centres de services aux entreprises du Canada, maintenant appelé Réseau Entreprises Canada. Nominations au sein de RE Madame Sonia Racine agit maintenant à titre de directrice des services aux entreprises au sein de notre corporation. Tout en continuant à diriger le Service de recherche documentaire, madame Racine effectue aussi le contrôle de la qualité de l'ensemble des services. Aussi, dans le but de répondre encore mieux au nombre croissant de demandes, madame Lucie Pelletier exerce les fonctions de conseillère aux entreprises au sein du Service Info-PME. Enfin, madame Marie Eve Lepage est responsable des communications. 4 FAITS SAILLANTS DE L’ANNÉE 2005-2006 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006
  7. 7. 5SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Chaudière-Appalaches Côte-NordBas-Saint-Laurent 61% 130% 456 249 1 050 178 80% 320 188 43% 268 74% 1 965 3 421 -8%139 Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine Région de Québec Saguenay – Lac-Saint-Jean Autres Total 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 500 400 300 200 100 0 128 42% 88 125 3 169 5 561 155 Courriels Accueil de clients Appels téléphoniques 2 487 588 2 918 1 205 872 Centre de documentation affaires Total 9 000 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 150 000 140 000 110 000 1 918 2 159 2 446 Site Internet 135 757 113 872 141 863 122 359 Origine des demandes par région Utilisation des services de RE Légende 2004-2005 2005-2006 % d’augmentation Légende 2004-2005 2005-2006 Il est à noter que certaines demandes n’ont pu être comptabilisées en fonction de l’origine, le client n’ayant pas fourni cette information.
  8. 8. 6 PERSPECTIVES 2006-2007 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Consolidation de tous les services Dans le but de toujours offrir un service complet et de qualité, RE entend bonifier son service à la clientèle en maximisant l’utilisation de ses trois services, soit le Service Info-PME, le Service de recherche documentaire et le Service de consultation et référence. Faire évoluer et positionner son offre de service En 2006-2007, Ressources Entreprises compte être à l’écoute de ses clientèles en soignant ses relations d’affaires avec ses partenaires et clientèles; entre autres, RE entend s’impliquer dans les activités organisées par ceux-ci. Aussi, dans un souci de proposer des services en ligne d’avant- garde, RE souhaite repenser son site Internet afin de rendre son message le plus clair possible. En développant des messages clés ainsi que des outils permettant de les présenter adéquatement à ses auditoires, RE entend mettre en valeur ses avantages distinctifs. Développer les clientèles de RE Pour RE, le développement de ses clientèles passe par la stimu- lation de l’utilisation des services des bureaux du Réseau Entreprises Canada, par une bonne compréhension de ceux-ci et par une visibilité permanente. Afin d’atteindre cet objectif, l’équipe de RE compte effectuer du démarchage direct auprès des organismes de développement économique et des PME de l’est du Québec.
  9. 9. 7 SERVICE INFO-PME SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Le Service Info-PME met gratuitement à la disposition de sa clientèle de l’information utile et à jour concernant: - Les programmes et services offerts par les gouvernements du Canada et du Québec ainsi que par le secteur privé; - Les règlements régissant les différentes branches d’activité; - Les permis; - Les procédures liées au développement d’une entreprise. De plus, le Service Info-PME a développé des outils d’information régionalisée, intitulés Info-fiches, qui permettent de connaître les organismes présents et les programmes disponibles dans chacune des régions de l’est du Québec. Faits saillants 2005-2006: Présentation des services de RE aux PME de différents parcs industriels; Refonte du Guide budgétaire marketing en collaboration avec le Réseau canadien de technologie. Perspectives 2006-2007: Accroître le nombre d’interventions; Poursuivre la personnalisation de l’information d’affaires par thème, par secteur d’activité et par région. Thèmes les plus demandés en 2005-2006: Démarrage et expansion Embauche et formation Jeune entrepreneur Commerce international Innovation, recherche et développement Les services obtenus chez Ressources Entreprises nous ont donné grande satisfaction et nous recommandons fortement leur utilisation. L’aide reçue a grandement contribué à l’essor de notre compagnie ainsi qu’à son développement. C’est en partie grâce à elle si nous nous positionnons aujourd’hui comme un nouveau joueur dans le domaine de la publicité. Vincent Jr Légaré urban design Ressources Entreprises a effectué pour nous une révision complète du « Répertoire des programmes d'aide aux affaires électroniques ». Nous désirons souligner l’excellence de leur travail. Ce document est fort utile à tous les conseillers et PME qui désirent en savoir plus sur les programmes d'aide liés à ce secteur. Luc Archambault Conseiller Services conseils affaires électroniques
  10. 10. 8 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 SERVICE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Dotée de banques de données spécialisées et constamment actualisées, l’équipe du Centre de documentation affaires et du Service de recherche documentaire est bien outillée pour répondre aux besoins en information stratégique utile pour compléter un plan d’affaires, réaliser une étude de marché ou bonifier les éléments pertinents à la prise de décision. Unique dans l’est du Québec, ce service permet aux entrepre- neurs de se positionner dans un marché cible, et ce, peu importe le stade de développement ou le secteur d’activité de l’entreprise. Faits saillants 2005-2006: Augmentation de 13% du nombre total de recherches traitées; Augmentation de 5% du nombre de recherches courtes traitées; Acquisition de Selectory, Hoovers et Rapports d’information com- merciale de Dun & Bradstreet; Abonnement à différentes revues spécialisées. Perspectives 2006-2007: Augmenter le nombre de recherches traitées; Bonifier le contenu du Centre de documentation affaires en fonction des besoins des clients; Optimiser les processus de recherche. Type d’information recherchée Données sociodémographiques, statistiques, parts de marché, ventes Références 19,5% 0,5% Autres 6% Ratios financiers 3,2% Listes: concurrents, clients potentiels, distributeurs, foires, etc. 39,5% Études de marché, tendances 31,4% Ressources Entreprises est un partenaire de choix dans la recherche d'information stratégique. Dotée d'un très grand professionnalisme, l’équipe nous fournit, dans un délai rapide, des informa- tions de grande qualité. Depuis le début de Ressources Entreprises, nous nous associons avec eux pour faire profiter nos clients de leur expertise. Lyne Morin Conseillère en stratégie d'entreprise Réseau canadien de technologie Parc technologique du Québec métropolitain Recherches approfondies Nombre de rencontres-clients Recherches courtes 1 857 302 1 943 503 215 Total 3 000 2 000 1 000 500 0 185 2 374 2 631 Nombre d’interventions Légende 2004-2005 2005-2006
  11. 11. 9 Le Service de consultation et référence permet aux entrepreneurs de faire le point sur leurs démarches d’affaires avec un conseiller expérimenté, tout en les aiguillant vers les bonnes ressources et les meilleurs experts dans les secteurs d’activité ciblés. Par l’entremise de l’un de ses conseillers, RE offre le service de veille du réseau de Carrefour Capital dans les régions de Québec et Lévis, un réseau de bases de données locales de projets d'af- faires et de sources de capital de risque. Le mandat du veilleur est de faciliter le maillage entre les investisseurs et les entrepreneurs. Faits saillants 2005-2006: Augmentation de 50% des rencontres avec des clients; Implantation du «Guide de la relève entrepreneuriale» et présen- tation à la clientèle. Perspectives 2006-2007: Développer un document de référence concernant le C-TPAT; Concevoir un outil diagnostic permettant de cibler davantage les besoins du client et l’état de ses démarches. SERVICE DE CONSULTATION ET RÉFÉRENCE SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Nombre de clients Carrefour Capital Nombre de clients réguliers 664 292 1 348 206 Total 2 000 1 000 500 0 956 1 554 Total des interventions Légende 2004-2005 2005-2006 Dans le cadre de mes fonctions pour Construction Marc Drolet ainsi que pour le Massif du Sud, j’ai rencontré un conseiller du Service de consultation et référence. Il a su me diriger vers les programmes gouvernementaux pertinents et me référer aux intervenants et partenaires potentiels adéquats. René Couture Développement des affaires
  12. 12. 10 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Responsabilité de la direction à l’égard de la présentation de l’information financière Les états financiers, ci-joints, de Ressources Entreprises inc. et toute l’information contenue dans le présent rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont été approuvés par le con- seil d’administration. Les états financiers ont été dressés par la direction conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada. L’information financière présentée dans le rapport annuel est concordante avec ces états financiers. Ressources Entreprises maintient des systèmes internes de con- trôle de qualité, comptables et administratifs, moyennant un coût raisonnable. Ces systèmes ont pour objectif de fournir un degré raisonnable de certitude que l’information financière est perti- nente, fiable et exacte et que l’actif de la Société est correctement comptabilisé et bien protégé. Le conseil d’administration est chargé de s’assurer que la direc- tion assume ses responsabilités à l’égard de la présentation de l’information financière et il est l’ultime responsable de l’examen et de l’approbation des états financiers. Le conseil s’acquitte de cette responsabilité principalement par l’entremise de son tré- sorier. Ce dernier révise la teneur des états financiers avant leur approbation par le conseil d’administration. Les vérificateurs externes de la Société, la firme Ernst & Young, discutent de leur travail de vérification avec le trésorier et la directrice générale. Ils ont la responsabilité de vérifier les états financiers et d’exprimer une opinion sur ceux-ci. Leur rapport figure ci-dessous. Rapport des vérificateurs Aux administrateurs de Ressources Entreprises inc., Nous avons vérifié le bilan de Ressources Entreprises inc. au 31 mars 2006 et les états des revenus et des dépenses, de l’évolution de l’actif net et des flux de trésorerie de l'exercice terminé à cette date. La responsabilité de ces états financiers incombe à la direction de l’organisme. Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur ces états financiers en nous fondant sur notre vérification. Notre vérification a été effectuée conformément aux normes de vérification généralement reconnues du Canada. Ces normes exi- gent que la vérification soit planifiée et exécutée de manière à fournir l’assurance raisonnable que les états financiers sont exempts d’inexactitudes importantes. La vérification comprend le contrôle par sondages des éléments probants à l'appui des mon- tants et des autres éléments d'information fournis dans les états financiers. Elle comprend également l'évaluation des principes comptables suivis et des estimations importantes faites par la direction, ainsi qu'une appréciation de la présentation d'ensemble des états financiers. À notre avis, ces états financiers donnent, à tous les égards impor- tants, une image fidèle de la situation financière de l’organisme au 31 mars 2006 ainsi que des résultats de ses opérations et de ses flux de trésorerie pour l'exercice terminé à cette date selon les principes comptables généralement reconnus du Canada. LES ÉTATS FINANCIERS 2005-2006 Anne Demers, directrice générale Comptables agréés Québec, Canada le 11 mai 2006
  13. 13. 11SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 BILAN Au 31 mars Engagements [note 10] Voir les notes afférentes aux états financiers Au nom du Conseil Administrateur Administrateur 2006 2005 $ $ ACTIF Actif à court terme Encaisse 29 446 23 378 Placements temporaires [note 3] 140 000 120 000 Débiteurs Ententes de coopération [note 4a] 21 091 6 688 Autres 14 439 38 039 Frais payés d'avance 6 180 5 559 Total de l'actif à court terme 211 156 193 664 Immobilisations corporelles [note 5] 25 639 33 377 236 795 227 041 PASSIF ET ACTIF NET Passif à court terme Créditeurs et frais courus 99 757 70 391 Revenus reçus d'avance 16 820 32 103 Total du passif à court terme 116 577 102 494 Apports reportés afférents aux immobilisations corporelles [note 7] 22 901 29 954 Actif net Investi en immobilisations corporelles 2 738 3 423 Non affecté 94 579 91 170 97 317 94 593 236 795 227 041 ÉTAT DE L’ÉVOLUTION DE L’ACTIF NET 2006 2005 Investi en Actif net immobilisations Non corporelles affecté Total Total $ $ $ $ Solde au début de l’exercice 3 423 91 170 94 593 110 208 Excédent des revenus sur les dépenses (dépenses sur les revenus) (685) 3 409 2 724 (15 615) Solde à la fin de l’exercice 2 738 94 579 97 317 94 593 Voir les notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars [Constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec]
  14. 14. ÉTAT DES REVENUS ET DES DÉPENSES 12 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 2006 2005 $ $ Revenus Ententes de coopération [note 4a)] 510 650 485 309 Revenus de services 123 611 83 269 Contributions des partenaires 53 177 55 020 Subventions [note 4b)] 4 750 29 250 Divers 5 831 2 983 698 019 655 831 Dépenses d'exploitation Salaires et avantages sociaux 392 590 382 498 Infrastructure technologique 65 250 51 789 Loyer et entretien des locaux 52 168 52 507 Publicité et outils promotionnels 41 370 41 346 Télécommunications et frais de bureau 39 769 39 976 Honoraires professionnels 27 313 30 202 Activité de régionalisation 25 000 25 000 Centre de documentation affaires 25 000 20 046 Déplacements, réunions, représentation 15 566 11 493 Formation 5 310 10 748 Assurances 3 603 3 303 Frais de banque 1 671 1 683 Amortissement des immobilisations corporelles 7 738 8 935 Amortissement des apports reportés (7 053) (8 080) 695 295 671 446 Excédent des revenus sur les dépenses (dépenses sur les revenus) 2 724 (15 615) Voir les notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars
  15. 15. 13SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE Voir les notes afférentes aux états financiers 2006 2005 $ $ ACTIVITÉS DE FONCTIONNEMENT Excédent des revenus sur les dépenses (dépenses sur les revenus) 2 724 (15 615) Ajustements pour Amortissement des immobilisations corporelles 7 738 8 935 Amortissement des apports reportés (7 053) (8 080) 3 409 (14 760) Variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement [note 8] 22 659 48 860 Flux de trésorerie liés aux activités de fonctionnement 26 068 34 100 Augmentation nette des espèces et quasi-espèces 26 068 34 100 Espèces et quasi-espèces au début de l'exercice 143 378 109 278 Espèces et quasi-espèces à la fin de l'exercice [note 8] 169 446 143 378 1) CONSTITUTION ET OBJET DE L’ORGANISME L’organisme a été constitué le 31 mai 1993 et a débuté ses opéra- tions le 1er juin 1994. L’organisme est sans but lucratif et a pour rôle de favoriser le développement des entreprises de l’Est du Québec par l’entremise d’un service de recherches documentaires et un service de consultation et de référence en partenariat avec un réseau d’experts œuvrant dans des secteurs de pointe. 2) PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES Utilisation d’estimations Ces états financiers ont été dressés par la direction conformé- ment aux principes comptables généralement reconnus du Canada. Lors de la préparation de ces états financiers, la direc- tion doit faire des estimations et formuler des hypothèses qui touchent les montants présentés dans les états financiers et les notes afférentes. Les résultats réels peuvent différer de ces esti- mations. De l’avis de la direction, les états financiers ont été pré- parés adéquatement en faisant preuve de jugement dans les lim- ites de l’importance relative et dans le cadre des conventions comptables résumées ci-après. Espèces et quasi-espèces Les espèces et quasi-espèces comprennent l’encaisse et les placements très liquides dont les échéances sont inférieures à trois mois à la date d’acquisition ou qui sont rachetables en tout temps. Placements temporaires Les placements temporaires, constitués de dépôts à terme, sont comptabilisés au coût, lequel se rapproche de la juste valeur. Immobilisations corporelles Les immobilisations corporelles sont comptabilisées au coût et sont amorties selon les méthodes et taux suivants: Taux Méthode Mobilier et équipement 20 % dégressif Améliorations locatives 20 % linéaire Enseigne 20 % linéaire Exercice terminé le 31 mars NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS
  16. 16. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS 14 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 2) PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES [suite] Dépréciation d’actifs à long terme Les actifs à long terme détenus à des fins d’utilisation sont revus pour déterminer s’ils ont subi une réduction de valeur quand des évènements ou des changements de situation indiquent que leur valeur comptable pourrait ne pas être recouvrable. Le test de recouvrabilité est effectué en comparant la valeur comptable de l’actif avec les flux de trésorerie nets futurs non actualisés prévus pour cet actif et auxquels est ajouté sa valeur résiduelle. Si l’organisme considère que la valeur d’un actif n’est pas recou- vrable, le montant de la dépréciation à comptabiliser correspond à l’excédent de la valeur comptable de l’actif sur sa juste valeur. Constatation des produits L’organisme utilise la méthode du report aux fins de la comptabili- sation des apports. Ainsi, les apports affectés sont constatés à titre de produits de l’exercice au cours duquel les charges connexes sont engagées. Les apports non affectés sont constatés à titre de pro- duits lorsqu’ils sont reçus ou à recevoir si le montant à recevoir peut faire l’objet d’une estimation raisonnable et que son recouvre- ment est raisonnablement assuré. Apports reportés afférents aux immobilisations corporelles Les dons reçus sous forme de biens-fonds et matériel et les dons en espèces avec lesquels des biens-fonds et du matériel doivent être acquis sont comptabilisés comme des apports reportés et sont amortis selon la même méthode et au même taux que les immobilisations corporelles correspondantes. Aide gouvernementale Lorsque l’organisme devient éligible à recevoir une aide gou- vernementale, celle-ci est alors comptabilisée aux livres. Une aide relative aux immobilisations corporelles est comptabilisée comme un crédit reporté et amortie selon la même méthode et au même taux que les immobilisations corporelles qui y sont reliées. Une aide relative aux dépenses courantes est comptabilisée aux revenus de l’organisme. 3) PLACEMENTS TEMPORAIRES 2006 2005 $ $ Caisse populaire Desjardins Dépôt à terme, 3,00%, échéant le 13 février 2007 140 000 — Dépôt à terme, 2,10%, échu au cours de l’exercice — 90 000 Dépôt à terme, 1,40%, échu au cours de l’exercice — 30 000 140 000 120 000 Le dépôt à terme est rachetable en tout temps.
  17. 17. 15SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS 4) ENTENTES DE COOPÉRATION ET SUBVENTIONS a) Ententes de coopération 2006 2005 Solde à Solde à Revenus recevoir Revenus recevoir $ $ $ $ Développement Économique Canada Opérations 420 400 — 408 520 — Infrastructure technologique 65 250 14 403 51 789 — Régionalisation 25 000 6 688 25 000 6 688 510 650 21 091 485 309 6 688 b) Revenus de subventions 2006 2005 $ $ Ministère des Relations avec les citoyens et de l’Immigration 4 750 19 000 Emploi Québec — 10 250 4 750 29 250 5) IMMOBILISATIONS CORPORELLES 2005 2006 Amortissement Amortissement Coût cumulé Coût cumulé $ $ $ $ Mobilier et équipement 88 851 69 678 88 851 64 884 Améliorations locatives 8 952 5 371 8 952 3 581 Enseigne 5 770 2 885 5 770 1 731 103 573 77 934 103 573 70 196 Amortissement cumulé 77 934 70 196 25 639 33 377 6) CRÉDIT À L’EXPLOITATION L’organisme dispose d’un crédit à l’exploitation maximal de 50 000$ portant intérêt au taux de base plus 3%. Le solde autorisé est établi mensuellement sur la base de pourcentages des débiteurs. Une hypothèque mobilière sans dépossession sur les débiteurs a été donnée en sûreté du crédit à l’exploitation. 7) APPORTS REPORTÉS AFFÉRENTS AUX IMMOBILISATIONS CORPORELLES 2006 2005 $ $ Solde au début de l’exercice 29 954 38 034 Montants amortis aux résultats (7 053) (8 080) Solde à la fin de l’exercice 22 901 29 954
  18. 18. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS 16 SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 8) FLUX DE TRÉSORERIE Les espèces et quasi-espèces figurant dans l’état des flux de trésorerie comprennent les montants suivants comptabilisés dans le bilan: Les flux de trésorerie nets provenant des (utilisés pour les) éléments hors caisse du fonds de roulement se résument comme suit: 9) INSTRUMENTS FINANCIERS a) Juste valeur La juste valeur des instruments financiers de l’organisme tels l’encaisse, les placements temporaires, les débiteurs et les crédi- teurs se rapproche de la valeur comptable en raison de leur brève échéance ou du fait qu’ils portent intérêt au taux du marché. b) Risque de crédit L’organisme est exposé à un risque de crédit en ce qui concerne ses débiteurs. Ce risque est toutefois réduit du fait que les prin- cipaux partenaires de l’organisme sont des organismes publics ou des sociétés qui se sont engagés envers l’organisme sur une base volontaire. Des provisions sont constituées et maintenues à l’égard de pertes éventuelles, s’il y a lieu. 10) ENGAGEMENTS L’organisme est parti à des baux pour la location de sa place d’af- faires et d’équipements. La dépense de l’exercice est de 52 168$ et les loyers minimums à payer, relativement à la location de sa place d’affaires, d’équipements et assurances, pour les cinq prochains exercices sont les suivants: 53 467$ en 2007, 52 181$ en 2008, 4 308$ en 2009, 4 308$ en 2010 et 2 154$ en 2011. 11) DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE Au cours de l’exercice, plus de 73% des revenus de l’organisme [74 % en 2005] proviennent de Développement Économique Canada (DEC) dans le cadre d’une entente de coopération intervenue entre l’organisme et le gouvernement du Canada relativement à l’établissement d’un centre de services aux entreprises canadiennes dans la région métropolitaine de Québec. 2006 2005 $ $ Débiteurs 9 197 54 488 Frais payés d’avance (621) 943 Créditeurs et frais courus 29 366 (1 455) Revenus reçus d’avance (15 283) (5 116) 22 659 48 860 2006 2005 $ $ Encaisse 29 446 23 378 Placements temporaires 140 000 120 000 169 446 143 378
  19. 19. 17SUR LA BONNE VOIE RAPPORT ANNUEL 2005-2006 Grâce à ses partenaires et collaborateurs engagés auprès des PME, Ressources Entreprises est en mesure d’offrir à sa clientèle une prestation de services des plus complètes. Basé sur une relation d’affaires et de confiance, le réseau efficace que RE a bâti au cours des dernières années assure une valeur ajoutée à l’offre de service présentée à ses clients. En 2005-2006, un partenaire en affaires électroniques s’est joint à Ressources Entreprises, soit umen innovation. Quatre nouveaux partenaires commanditaires se sont aussi ajoutés : Côté Larouche commercialisation, marketing et communication performante, GENICAD, Lemieux Nolet, comptables agréés et SM Pro- Management inc. Nous tenons à remercier certains de nos partenaires qui, en 2005-2006, ont choisi d’appuyer de nouveaux organismes. Merci à TELUS qui nous a appuyés, au cours des cinq dernières années, en tant que partenaire majeur. Merci aussi à nos partenaires com- manditaires : iClic, Groupe Perspective, Oxygène Communication et Roche ltée, Groupe-conseil. Partenaire principal Développement économique Canada Partenaire majeur Desjardins Partenaire en affaires électroniques umen innovation Partenaires privilégiés Chambre de commerce de Lévis Chambre de commerce de Québec Chambre de Commerce Française au Canada, section Québec Partenaires commanditaires Côté Larouche commercialisation, marketing et communication performante Fasken Martineau GENICAD Lemieux Nolet, comptables agréés Les Copies de la Capitale inc. SM Pro-Management inc. Ententes de service CAE Montmagny-L'Islet Centre de haute technologie Saguenay – Lac-Saint-Jean Centre local de développement de la MRC de L'Islet Centre local de développement de la MRC de Lotbinière Centre local de développement de La Nouvelle-Beauce Centre local de développement de la ville de Saguenay Centre local de développement de Portneuf Centre local de développement de Québec Centre local de développement Robert-Cliche Développement PME Chaudière-Appalaches Fonds d'emprunt économique communautaire (Québec) Parc technologique du Québec métropolitain PÔLE Québec Chaudière-Appalaches Réseau canadien de technologie (RCT) SADC Côte-Nord SADC de Baie-des-Chaleurs SADC de Charlevoix SADC de Chibougamau-Chapais SADC de L'Amiante SADC de La Mitis SADC de la MRC de Rivière-du-Loup SADC de la Neigette inc. SADC de la région de Matane SADC de Lotbinière SADC de Témiscouata SADC du Fjord inc. SADC du Haut-Saguenay SADC du Kamouraska SADC du Rocher-Percé SADC Haute-Côte-Nord SADC Lac-Saint-Jean-Est inc. SADC Manicouagan SADC Maria-Chapdelaine Société de développement économique de Lévis (CLD) Collaborateurs privés et publics Capitale Entrepreneur CEFRIO Centre R.I.R.E. 2000 CJE de la Capitale Nationale CJE Charlesbourg-Chauveau Conseil Économique de Beauce Coopérative de développement régional, Québec-Appalaches Emploi-Québec Fondation de l’entrepreneurship Fondation du Barreau du Québec Info entrepreneurs Jeune chambre de commerce de Lotbinière S.O.I.I.T. Service de placement de l’Université Laval Société de développement économique Mariverain Stratégie Contact PARTENAIRES
  20. 20. Téléphone : 418 649-6116 Sans frais : 1 866 649-6116 Télécopieur : 418 682-1144 Service Info-PME : 418 649-INFO (4636) Sans frais : 1 800 322-INFO (4636) 2014, rue Jean-Talon Nord Bureau 290 Québec (Québec) G1N 4N6 www.ressourcesentreprises.org Partenaire principal Partenaire majeur Partenaire en affaires électroniques Partenaires privilégiés Partenaires commanditaires 2006-2007 SM Pro-Management inc.

×